TRANSPORTS PUBLICS URBAINS. Rapport développement durable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRANSPORTS PUBLICS URBAINS. Rapport développement durable"

Transcription

1 TRANSPORTS PUBLICS URBAINS Rapport développement durable juin

2 Des acteurs socialement responsables 4 Un maillon essentiel de l économie française 12 Une contribution de premier plan au développement durable 18 L UTP L Union des Transports Publics et ferroviaires est le syndicat professionnel du transport public urbain et du transport ferroviaire de voyageurs et de marchandises. L UTP représente des entreprises exploitantes de transport. Elles sont indépendantes ou liées à Keolis, Transdev, Veolia Transport ou à l association AGIR. La RATP et la SNCF sont également adhérentes. L UTP, c est * : près de 200 entreprises adhérentes, 5 milliards de voyages réalisés, plus de 800 millions de kilomètres parcourus, près de 6 milliards d euros de chiffre d affaires. (*Année 2007) 2

3 La mobilité durable : des hommes, des entreprises, une vision Crédit photo : Bruno Mazodier Les entreprises de transport public se mobilisent au quotidien pour assurer aux clients voyageurs les conditions du meilleur choix du mode de déplacement. Elles œuvrent ainsi dans le respect des trois piliers du développement durable : environnemental, économique, social/sociétal. Qualité de service, recyclage des déchets, maîtrise des consommations d énergies, évolution de l offre, information sont autant de garanties d un service respectueux de l environnement et des hommes. Ce rapport présente, pour la première fois, la contribution de la profession au développement durable. Il met en lumière les actions menées dans les réseaux de transport urbain afin de participer à la préservation de l environnement et de la qualité de vie des salariés comme des clients voyageurs. Sur chacun des thèmes abordés, il cite les positions* votées par le Conseil d administration de l UTP pour la défense des intérêts des entreprises du secteur. Ces textes proposent des évolutions du cadre législatif, financier ou organisationnel, qui permettront aux entreprises d aller plus loin dans leur démarche de développement durable. Bruno Gazeau Délégué général Ce rapport fait largement écho à notre actualité et au Grenelle de l environnement qui a placé les transports publics et ferroviaires à leur juste place : au cœur de la démarche de progrès. Invitées à participer au processus de négociation, les entreprises, par la voix de leur représentant, l UTP, ont joué un rôle moteur dans le dispositif, plaidant pour le changement sociétal que l urgence environnementale impose. D ores et déjà, l appel à projets qui fait suite au Grenelle de l environnement offrira à près de 40 agglomérations, l opportunité de concrétiser leur nouveau TCSP (Transport en Commun en Site Propre). Ceci permettra de répondre aux fortes attentes des clients voyageurs qui sont de plus en plus nombreux à plébisciter les transports publics, comme en témoignent les chiffres de fréquentation des trois dernières années et les résultats de l Observatoire UTP de la mobilité. *Les positions de l UTP sont présentées dans Grand Angle, disponible sur dans la rubrique Positions de l UTP. 33

4 Des acteurs socialement responsables De par leur fonction d employeur et du fait du nombre de personnes transportées, les entreprises de transport public sont fortement impliquées dans la vie des zones urbaines. Activité essentiellement de maind œuvre, les transports publics, et plus particulièrement les entreprises adhérentes à l UTP, emploient environ salariés en France métropolitaine. Elles figurent souvent au rang des principaux employeurs d une agglomération. Les emplois qu elles offrent sont répartis dans plus de 150 périmètres de transport urbain (PTU). Cette dispersion implique des gisements d emplois diffus sur l ensemble du territoire, quel que soit le niveau d activité des industries locales. Par ailleurs, ces emplois sont par nature non délocalisables et peu soumis aux aléas conjoncturels. Au total, ce sont plus de 28 millions de personnes qui bénéficient d une desserte en transport public dans leur commune, leur permettant ainsi un accès à l emploi et à l école, aux commerces, aux administrations ou encore aux loisirs. À ce titre, le transport public est un maillon essentiel du maintien de la cohésion sociale. 4

5 Indicateurs sociaux Un secteur qui recrute Unité : évolution des effectifs temps plein et temps partiel Source : bilans sociaux UTP 1997 à

6 Des acteurs socialement responsables Des emplois pérennes Unité : part des CDD dans l effectif total Source : bilans sociaux UTP 1997 à 2007 Des emplois qualifiants Unité : investissements consacrés à la formation continue (% de la masse salariale) Source : bilans sociaux UTP 1997 à

7 Un métier qui se féminise Unité : part de l effectif féminin dans l effectif total Source : bilans sociaux UTP 1997 à 2007 Un métier où la concertation marque des points Les grandes dates du dialogue social : les accords de branche signés en Le 17 avril 2007 : accord-cadre relatif à la sécurité des personnes et des biens dans les entreprises de transport public urbain et avenant à l accord de branche sur la formation professionnelle. Le 3 décembre 2007 : accord de branche sur le développement du dialogue social, la prévention des conflits et la continuité du service public. 7

8 Des acteurs socialement responsables Irriguer les bassins de vie, donner accès à la mobilité aux plus vulnérables (financièrement ou physiquement), garantir la sécurité des voyageurs, offrir des opportunités de carrière valorisante sont les missions quotidiennes des entreprises du transport public. Un parc d autobus accessible aux plus vulnérables Unité : part des bus équipés dans le parc total Source : le parc des véhicules dans les transports publics urbains en France au 1 er janvier UTP 8

9 Une accessibilité qui n est pas que physique : une proportion importante de voyageurs aidés financièrement à se déplacer Unité : part de voyages réalisés en 2007 Source : enquête TCU, base commune DGITM - CERTU - GART - UTP Des moyens croissants pour voyager en toute sécurité Budget sécurité : en 2007, les entreprises de transport public ont consacré 123 millions d euros à la sécurité (personnel, matériel ). Cette somme aurait permis de financer emplois. Unité : part des effectifs temps plein et temps partiel affectée à la lutte contre l insécurité Source : la sécurité dans les Transports Urbains en UTP 9

10 Des acteurs socialement responsables Pour aller plus loin Les entreprises membres de l UTP, par leurs actions au niveau de la prévention et les moyens investis dans la stratégie de sécurisation des espaces et des personnes, agissent pour la sécurité de tous, et ce, quelle que soit leur taille. Elles ont néanmoins besoin de l appui des forces de l ordre pour mener à bien cette mission, au même titre que le réseau ferré a été doté de brigades dédiées. 10

11 Le désengagement de l État fait peser la responsabilité de la sécurité sur les entreprises de transport qui ne disposent pas de pouvoir régalien. Elles ont donc également besoin du maintien de l action des pouvoirs publics pour assurer la sécurité des voyageurs. À l occasion de sa conférence de presse du 17 mars 2009, l UTP a démontré que la filière «transports publics» était un grand pourvoyeur d emplois directs et indirects. Le fait qu aucun soutien au secteur n ait été apporté lors de l élaboration du plan de relance de l économie entame les perspectives de recrutement d une filière mise à mal par la baisse des revenus des collectivités locales. 11

12 Un maillon essentiel de l économie française La mobilité des biens, des informations et des personnes contribue à l efficacité économique des territoires desservis et donc à leur attractivité. Le transport public irrigue les territoires tout en consommant peu d espace public. Il participe ainsi à la hausse des valeurs foncières autant qu au dynamisme économique des territoires qu il dessert. Par ailleurs, son impact en terme de coûts sociaux (congestion, pollution, espace, accidents ) est faible comparé à la voiture particulière. 12

13 Une concurrence garante du meilleur service Dans un souci d utilisation rationnelle du denier public, les contrats de Délégation de Service Public (DSP) sont périodiquement mis en concurrence par les Autorités Organisatrices de Transport Urbain (AOTU). Leurs conditions d exploitation sont ainsi régulièrement revues et les réseaux évoluent. Selon une enquête de l UTP de février 2008, plus de 30% des réseaux mis en concurrence au cours des 3 années précédentes ont changé d opérateur. La diversité des solutions offertes aux AOTU pour assurer le service est la garantie du meilleur choix du mode de gestion. Un secteur diversifié Outre leur fonction première, les opérateurs de transport public assument des tâches diversifiées : transport à la demande, transport de personnes à mobilité réduite, transport scolaire ou occasionnel, service de location de deux-roues, contribution à la planification locale pour les Plans de Déplacements Urbains (PDU), conseil en élaboration de Plans de Déplacements d Entreprises (PDE) ou d Administrations (PDA). Cette contribution aux PDE et aux PDA favorise le changement de comportement des salariés tout en élargissant le périmètre de recrutement des entreprises. Une filière exportatrice La DSP est un modèle contractuel qui a traversé les frontières hexagonales. Forts de leur expérience sur leur sol, les opérateurs français exportent leur savoir-faire sur tous les continents. Une stratégie de fidélisation Entre 1999 et 2006, la part des réseaux proposant des abonnements annuels a plus que doublé, passant de 15% à 35%, tandis que les abonnements mensuels sont quasiment généralisés. Cette stratégie de fidélisation, couplée à une amélioration de la qualité et de l offre de service, a permis d accroître sensiblement la fréquentation des réseaux. Si dans un premier temps, cette politique a eu comme conséquence la baisse de la recette par voyage, à terme, elle se traduit par une sensible hausse de ce ratio (+2,2% en 2007). 13

14 Un maillon essentiel de l économie française Indicateurs économiques Des voyageurs de plus en plus nombreux Unité : voyages/habitant Source : les chiffres clés du transport public urbain en UTP Une offre accrue d année en année 14 Unité : km/habitant Source : les chiffres clés du transport public urbain en UTP

15 Une recette par voyage qui reflète l engouement pour les abonnements Unité : euro ( ) Source : les chiffres clés du transport public urbain en UTP Une dépense par kilomètre qui ne cesse de croître avec l augmentation des dépenses liées à la sécurité et à la main-d œuvre Unité : euro ( ) Source : les chiffres clés du transport public urbain en UTP Avec la forte hausse de la fréquentation... le redressement du taux de couverture Unité : recettes/dépenses Source : les chiffres clés du transport public urbain en UTP 15

16 Un maillon essentiel de l économie française Pour aller plus loin Il est indispensable de garantir un élargissement du financement des infrastructures favorisant le renforcement de l offre locale de transport aussi bien en centre-ville qu en périphérie d agglomération, et ce, afin de faire progresser le nombre de voyages/an/habitant. Il n est plus à démontrer que les projets de transports collectifs en site propre accroissent considérablement l attractivité du transport public ; or nombre de projets n ont pas encore vu le jour faute de financements. 16

17 L UTP a toujours posé les limites d un développement de l offre de transports publics sans contrainte sur l utilisation individuelle de l automobile. Il est prouvé que seules des actions conjointes d amélioration quantitative et qualitative des transports publics et de limitation de l usage de la voiture en ville permettent de favoriser le report modal et d entrer dans le cercle vertueux de la mobilité durable. Outil de régulation parmi d autres, le péage urbain est à considérer, pour l UTP, comme un moyen de financement complémentaire des transports publics. Des expérimentations mériteraient par conséquent d être rendues possibles par une évolution de la législation française. Dans le souci de trouver un meilleur équilibre financier, l UTP milite en faveur d un meilleur affichage du coût de la mobilité, à comparer avec le prix effectivement payé par le voyageur et les contributions des collectivités locales. L UTP estime qu il est légitime d accroître les tarifs lorsque des investissements sont réalisés et que la qualité du service est au rendez-vous. 17

18 Une contribution de premier plan AU DÉVELOPPEMENT durable Alors que la mobilité des biens et des personnes est la principale source d émissions de gaz à effet de serre, le transport public est un levier essentiel de leur réduction. Qu ils soient propulsés par énergie thermique ou électrique, les véhicules de transport public, de par le nombre de personnes qu ils transportent, contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre avec un effet multiplicateur selon le taux de remplissage. Les résultats du transport public en France au cours des 3 dernières années font état d une hausse très sensible de la fréquentation. Cette augmentation du nombre de personnes transportées par chaque véhicule impacte directement sur les émissions par voyage. 18

19 Un recours plus soutenu aux matériels propres La généralisation des matériels propres (du type tramway ou autobus à énergies moins polluantes* voire électriques) ne peut que renforcer la réduction des émissions. En outre, avec un âge moyen du parc bus qui s établit à 8,3 ans, le renouvellement du parc permet d intégrer les nouvelles avancées technologiques et les nouvelles normes environnementales. Intégration des modes doux Présente dans toutes les grandes agglomérations, et en cours de développement dans de nombreux réseaux de toutes tailles, la location de vélos en libre service est dans la majorité des cas, un service offert par les exploitants de transport urbain, même si elle n est que rarement intégrée dans le contrat de DSP. Puissants vecteurs d irrigation du système de transport public, le vélo et la marche jouent la complémentarité des modes alternatifs à la voiture particulière. *GNV, émulsion eau-gazole, biodiesel, filtres à particules, systèmes de régénération 19

20 Une contribution de premier plan AU DÉVELOPPEMENT durable Les entreprises de transport public : des précurseurs dans la préservation de l environnement Les entreprises de transport public ont formé leurs conducteurs à la conduite souple (ou économe) bien avant qu elle ne soit rendue obligatoire. De même, la formation du personnel de maintenance à l impact des réglages techniques des véhicules dans la maîtrise de la consommation est dispensée dans la plupart des ateliers. Enfin, le recyclage des eaux de lavage des véhicules est réalisé dans la majorité des dépôts. Un parc de plus en plus propre Unité : part des véhicules propres dans le parc total Source : les chiffres clés du transport public urbain en UTP Le TCSP : une garantie d attractivité du réseau 20 Unité : part des voyages et des km réalisés par les tramways, métros, VAL Source : les chiffres clés du transport public urbain en UTP

21 Un parc de bus en phase avec les avancées technologiques : près de 40% des bus à la norme Euro 3 ou plus Unité : nombre de bus Source : le parc des véhicules dans les réseaux de transport public urbain en France UTP Des énergies variées Unité : nombre de bus Source : le parc des véhicules dans les réseaux de transport public urbain en France UTP 21

22 Une contribution de premier plan AU DÉVELOPPEMENT durable La contribution de l UTP au Grenelle de l environnement L UTP a plaidé pour une révision de la loi Chevènement de 1999 et proposé l élargissement des compétences des communautés d agglomérations à l urbanisme et à l habitat d une part, ainsi qu à la mobilité et au développement durable d autre part. Par ailleurs, l UTP a exprimé sa volonté qu un observatoire des transports soit créé. Il aura pour mission de quantifier et de suivre les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports. Pour aller plus loin Il est impératif de disposer d une visibilité à long terme sur la fiscalité des carburants pour faciliter l accès aux carburants propres des réseaux de transport public. 22

23 L UTP constate que la filière GNV ne peut continuer d être compétitive sans le maintien d un engagement de l État et des collectivités locales. L UTP préconise des innovations encadrées et suggère que le principe du transfert technologique soit privilégié. L UTP salue les efforts de la Commission européenne qui a proposé une méthodologie commune pour les acheteurs de véhicules. Elle considère toutefois que la proposition de directive européenne ne pourra proposer qu une méthodologie indicative. Elle demande ainsi que la future directive ne présente que des lignes directrices à l usage des acheteurs, compte tenu d autres critères que la consommation de carburant à prendre en compte. La directive a été adoptée et publiée au Journal Officiel le 29 avril Se pose maintenant la question de sa transposition en droit français. 23

24 AdGENCY - juin 2009 : % Ce document a été imprimé sur papier IGLOO, 100 % recyclé et certifié FSC.

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Contacts : Dominique Fèvre : 01 48 74 73 46 / dfevre@utp.fr Virginie Billet : 01 48

Plus en détail

Observatoire de la mobilité 2014

Observatoire de la mobilité 2014 Observatoire de la mobilité 2014 Sondage réalisé par l IFOP en septembre 2014. 2000 Français âgés de 18 ans contactés et 1000 utilisateurs interrogés Echantillon représentatif de la population française

Plus en détail

Le coût de la mobilité

Le coût de la mobilité Le coût de la mobilité Les informations concernant les déplacements sont présentes partout dans l entreprise et relèvent le plus souvent de différents services. Il est par conséquent très difficile d appréhender

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Logistique urbaine à Montpellier

Logistique urbaine à Montpellier Logistique urbaine à Montpellier Montpellier en quelques chiffres 265 000habitants en 2012 (8ème ville française) Une agglomération de 423 000 habitants (15ème agglomération française) Une croissance de

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009 COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Novembre 2009 Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre Avertissement La présente

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 2 Sommaire Le développement des EnR en France enregistre un ralentissement, imputable à des causes multiples,

Plus en détail

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM.

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM. Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE CONFIEE A MM. COLLIN ET COLIN) Février 2013 2 FISCALITE DU NUMERIQUE

Plus en détail

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE COP21 VERS UNE MOBILITÉ DURABLE Engagé dans la lutte contre le changement climatique, le Groupe SNCF développe autour du train des offres globales de mobilité durable, pour les voyageurs et les marchandises.

Plus en détail

Dossier de presse. Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012

Dossier de presse. Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012 Mercredi 17 octobre 2012 Dossier de presse Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012 Délibération D2012.10.17.1.1 : approbation de la révision du Plan de Déplacements Urbains de la Grande Agglomération

Plus en détail

Recette au voyage en repli : la pérennité de l offre menacée

Recette au voyage en repli : la pérennité de l offre menacée Recette au voyage en repli : la pérennité de l offre menacée Indicateur clé du transport public urbain, la recette par voyage ne cesse de se dégrader. Sur la décennie passée, elle s est contractée de 1,5

Plus en détail

LUTTER CONTRE LA POLLUTION DE L AIR. Mots clés : Planification ; Politique environnementale ; Systèmes de transports artisanaux

LUTTER CONTRE LA POLLUTION DE L AIR. Mots clés : Planification ; Politique environnementale ; Systèmes de transports artisanaux LE CAIRE LE RENOUVELLEMENT DU PARC DE TAXIS POUR LUTTER CONTRE LA POLLUTION DE L AIR Mots clés : Planification ; Politique environnementale ; Systèmes de transports artisanaux Monographie rédigée par Charles

Plus en détail

L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007

L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007 L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007 RABAT JOURNEE D ETUDE DU 27 NOVEMBRE 2007 Marc le Tourneur Directeur Général de TaM SOMMAIRE

Plus en détail

Le transport routier de personnes à la Réunion

Le transport routier de personnes à la Réunion Le transport routier de personnes à la Réunion Sous l effet de la croissance démographique et de l étalement urbain, les déplacements à la Réunion ne cessent de croître au regard des besoins d accès aux

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR

LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR Lignes longues et moyennes distances Fédération nationale des transports de voygeurs Michel Seyt Colloque du 15 mai 2014 Sommaire 1 > Les nouveaux marchés du transport

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Le er label européen du chauffage au bois. Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain

Le er label européen du chauffage au bois. Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain Le er label européen du chauffage au bois Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain Présentation du label L e label Flamme Verte, créé en 2 avec l appui de l Agence De l Environnement

Plus en détail

UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008

UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008 22 & 23 janvier 2008, Skhirat, Maroc UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008 Marc le Tourneur, Directeur Général SOMMAIRE 1. L ORGANISATION DES DEPLACEMENTS

Plus en détail

Présentation du dispositif légal de la prime transport et la démarche plan de mobilité

Présentation du dispositif légal de la prime transport et la démarche plan de mobilité Présentation du dispositif légal de la prime transport et la démarche plan de mobilité Les enjeux : la mobilité liée au travail n est pas durable Les enjeux économiques et sociaux Le prix des carburants

Plus en détail

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Juin 2010 D O S S I E R D E P R E S S E Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Contacts Presse Direction de la Communication Lucile Chevallard, 01 71 18 00

Plus en détail

Agir pour le logement social en France

Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Une mission Des entreprises sociales qui agissent pour l avenir des villes et des territoires. Des entreprises sociales qui

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI Le 7 septembre 2012 Contact : ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle

Plus en détail

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu MOBILITÉ 2014 Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu ASSURER LA MOBILITÉ DE DEMAIN L ACA ET LA FIA DEMANDENT AUX DÉCIDEURS EUROPÉENS : d assurer le développement cohérents de la «voiture connectée»,

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE. Les actions. octobre 2007

PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE. Les actions. octobre 2007 PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE 1 Les actions octobre 2007 Rappel Diagnostic des Objectifs : objectifs et des et orientations pour les déplacements domicile-travail 1 : Encourager et

Plus en détail

Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier

Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier Livraisons de marchandises en ville Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier Direction Aménagement Programmation V.Meyer Livraisons de marchandises en ville Montpellier en quelques

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Prise en compte des transports dans le Plan Climat du Grand Lyon

Prise en compte des transports dans le Plan Climat du Grand Lyon Prise en compte des transports dans le Plan Climat du Grand Lyon Transport, énergie, climat : de la prospective et la planification et au projet urbain CEREMA 7 novembre 2014 LE TERRITOIRE DU GRAND LYON

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Le stationnement en villes moyennes

Le stationnement en villes moyennes Le stationnement en villes moyennes Danièle VULLIET, Certu Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer www.certu.gouv.fr I. Les enjeux du stationnement en villes moyennes

Plus en détail

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE 1 LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : «CONSOMMER MOINS - CONSOMMER MIEUX» Évolutions du mix énergétique (Monde / Europe /

Plus en détail

Fiche d inscription A retourner avec le dossier de participation

Fiche d inscription A retourner avec le dossier de participation Fiche d inscription A retourner avec le dossier de participation Association : Association de Développement du Commerce de Lyon 7e Adresse : Palais de la Mutualité 1 place Antonin Jutard Code Postal :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 3 nouveaux minibus électriques pour le réseau Alezan du Grand Tarbes

DOSSIER DE PRESSE. 3 nouveaux minibus électriques pour le réseau Alezan du Grand Tarbes DOSSIER DE PRESSE 3 nouveaux minibus électriques pour le réseau Alezan du Grand Tarbes Mai 2014 La navette centre-ville Chronologie Début octobre 2004 En octobre 2004 en véritables pionniers Le Grand Tarbes

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

LOI de santé 2015 Enjeux et perspectives pour la filière viti-vinicole

LOI de santé 2015 Enjeux et perspectives pour la filière viti-vinicole - LOI de santé 2015 Enjeux et perspectives pour la filière viti-vinicole QUELQUES REPÈRES La poids socio-économique de la filière viti-vinicole 500 000 emplois directs et indirects 87 000 exploitations

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS 4 ème Orientation TRANSPORTS THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes Fiche action n 4.4.1 STARBUS 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES Le développement d'un réseau de bus urbain "propre et économe" améliore

Plus en détail

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE Pour un transport et des services maritimes responsables PREAMBULE Véritables acteurs de la mondialisation, les armateurs français œuvrent au quotidien pour un transport

Plus en détail

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique Agir, une nécessité et une responsabilité Le Grenelle de l Environnement a conduit à un constat partagé par tous :

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

1 Planification budgéta ire et financement

1 Planification budgéta ire et financement 1 Planification budgéta ire et financement L essor des transports publics de première classe pour tous est la clé de voûte de l accessibilité aux différentes fonctions de la Région. La mise en œuvre d

Plus en détail

MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS

MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS Ludwig Desjardins, Ph.D. Directeur Planification stratégique par interim Planification & Innovations 31 mars 2015

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7 E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE MERCREDI 10 OCTOBRE 2007, A 11H00 SALLE LUMIERE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LYON CONTACTS PRESSE : Association

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

ADEME/ Energie-Cités Energie et Territoires octobre 2004

ADEME/ Energie-Cités Energie et Territoires octobre 2004 Energie et Territoires Communauté Urbaine de Nantes Métropole Comment concilier ville mobile et ville durable? ASPECTS GENERAUX Entre fleuve et mer, les villes de Nantes Métropole se sont construites au

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

«Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne)

«Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne) Communiqué de presse Toulouse, le 3 juin 2014 «Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne) Le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest

Plus en détail

Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise

Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 59 10 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

De MOBILEO à une politique départementale pro-pde

De MOBILEO à une politique départementale pro-pde De MOBILEO à une politique départementale pro-pde 1 Plan de présentation 1 Emergence de la politique PDE du CG67 2 Réalisations concrètes du PDE Mobiléo 3 Enseignements et réflexions prospectives 2 1 Un

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT durable de l agglom. agglomération Boulonnaise

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT durable de l agglom. agglomération Boulonnaise Comité Départemental de Tourisme CONSEIL DE DEVELOPPEMENT durable de l agglom l agglomération Boulonnaise Réunion plénière du 20 décembre 2006 Propositions du groupe de travail Aménagement du Territoire

Plus en détail

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles Position de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur la proposition de règlement visant à réduire les émissions de CO2 des voitures neuves (COM(2007)856) Position adoptée par le Comité exécutif

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS. 2. Urbanisation autours des gares

ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS. 2. Urbanisation autours des gares ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS 2. Urbanisation autours des gares Comité syndical du Sepal 26 novembre 2007 Deux enquêtes récentes: Une enquête auprès des

Plus en détail

Pla l n a n de d e Dép é l p a l c a em e ent n s s In I t n e t r e - e t n r t ep e r p is i e s s e (P ( DIE I )

Pla l n a n de d e Dép é l p a l c a em e ent n s s In I t n e t r e - e t n r t ep e r p is i e s s e (P ( DIE I ) Plan de Déplacements Inter- entreprises (PDIE) 19 septembre 2013 05/07/2013 1 Contexte réglementaire Certains établissements en IDF sont concernés pour mettre en place un PDE par l obligation posée par

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeur/employé Au sein du Groupe Transdev, les salariés sont employés conformément aux obligations légales relatives au droit du travail. Le Groupe

Plus en détail

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque Le transport des personnes au cœur des priorités gouvernementales, par Jacques Gagnon, sous-ministre adjoint, ministère des Transports du Québec (MTQ) J aimerais d abord remercier les organisateurs de

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial

Plan Climat Energie Territorial Plan Climat Energie Territorial Atelier 2 «Déplacements, transport de marchandises» Compte-rendu 02 avril 2013 Mairie de Saint Marcel lès Valence Table des matières 1 Participants...2 2 Réflexions en groupes...5

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Ce document a été réalisé par l auat

Ce document a été réalisé par l auat Ce document a été réalisé par l auat SOMMAIRE 1 - ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX ET OBJECTIFS DU PDU 2 2 - DEMARCHE D ELABORATION RETENUE POUR OPTIMISER LA MAITRISE DES DEPLACEMENTS VP : ETUDE MULTIMODALE 4 2.1

Plus en détail

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION OUTIL D AIDE À LA DÉCISION TRANSPORT DE VOYAGEURS OAD Mai 212 1953 salariés Transports ferroviaires et routiers de voyageurs Transport ferroviaire interurbain Autres transports terrestres de voyageurs

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

Employeurs, améliorez les trajets de vos salariés

Employeurs, améliorez les trajets de vos salariés Employeurs, améliorez les trajets de vos salariés Un événement organisé par : www.journeedutransportpublic.fr Des pistes pour agir Le trajet domicile-travail de vos salariés est une composante importante

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES?

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? Par Bruno CORDIER, directeur du cabinet ADETEC Le transport à la demande est souvent présenté comme la panacée pour les territoires peu denses,

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

Observatoire de la Mobilité 2015

Observatoire de la Mobilité 2015 Observatoire de la Mobilité 2015 Septembre 2015 Contexte, objectifs et méthodologie de l étude Ce document présente les principaux résultats de l Observatoire de la Mobilité 2015 réalisée par l IFOP pour

Plus en détail

Issy les Moulineaux, le 4 juin 2015

Issy les Moulineaux, le 4 juin 2015 Issy les Moulineaux, le 4 juin 2015 «Ces dernières années, la limitation de l offre de transport en France a favorisé l usage de la voiture individuelle, ce qui pénalise l activité et la mobilité des Français

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS L ALÉNA APRÈS HUIT ANS DES ASSISES POUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE L ALÉNA APRÈS HUIT ANS Des Assises Pour La Croissance Économique L ENGAGEMENT ENVERS L ALÉNA En dépit du ralentissement qu a connu l économie

Plus en détail

Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne

Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne Avec plus de 250 000 cartes émises à ce jour, la carte multimodale KorriGo - lancée en 2006 - est entrée dans le quotidien des utilisateurs

Plus en détail

Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale

Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale Communiqué de presse - Mardi 28 juillet 2009 Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale A la suite de la conférence d experts sur la Contribution Climat Energie, Michel

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Transport et émissions de gaz carbonique en Australie : réponses actuelles et dilemme Dr Matthew Burke, chercheur, université de Griffith (Australie) Le contexte australien L Australie

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) liée à l Annexe I G Thème de la FICHE : Objectif thématique n 7 correspondant

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES Eléments de définition Les actions de sobriété et d efficacité énergétiques permettent de réduire les consommations d énergie. La sobriété énergétique «consiste à interroger nos besoins puis agir à travers

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Maîtriser l énergie est un enjeu majeur pour nos territoires. Face à des réglementations encore plus strictes, à une augmentation sans cesse

Plus en détail

Industrie: quelles réformes ambitieuses pour relancer l investissement? Conférence de presse du GFI Jeudi 28 novembre 2013

Industrie: quelles réformes ambitieuses pour relancer l investissement? Conférence de presse du GFI Jeudi 28 novembre 2013 Industrie: quelles réformes ambitieuses pour relancer l investissement? Conférence de presse du GFI Jeudi 28 novembre 2013 Bilan à l An 1 du Rapport Gallois et du Pacte de compétitivité La plupart des

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Les mécanismes d aménagent du territoire pour appuyer les transports collectifs Congrès annuel 2009 de l'association Canadienne du transport

Plus en détail

Cher(e)s ami(e)s, Conseil régional 57, rue de Babylone 75359 Paris cedex 07 SP Tél. : 01 53 85 53 85

Cher(e)s ami(e)s, Conseil régional 57, rue de Babylone 75359 Paris cedex 07 SP Tél. : 01 53 85 53 85 Intervention de Pierre Serne, Vice-président en charge des transports et des mobilités Rapport Nouveaux Véhicules Urbains (NVU) du 13 février 2014 Cher(e)s ami(e)s, Le rapport concernant les Nouveaux Véhicules

Plus en détail

OFP La Rochelle : 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation

OFP La Rochelle : 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation La Rochelle, le 24 mai 2011 OFP La Rochelle : 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation OFP La Rochelle Maritime Rail Services Afin d accompagner le développement portuaire, l objectif de cet

Plus en détail