Dossier de demande de subvention

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de demande de subvention"

Transcription

1 Dossier de demande de subvention Association Waka Burkina 35 Ter rue Émile Zola Choisy-le-Roi LE MICRO-CRÉDIT, OUTIL D'ÉMANCIPATION POUR LES FEMMES AU BURKINA FASO 1

2 SOMMAIRE I. FICHE SYNTHÈSE DU PROJET... 3 II. INTRODUCTION... 4 III. PROBLÉMATIQUE... 5 IV. OBJECTIFS DU PROJET ) Objectifs généraux ) Objectifs opérationnels... 5 V. MOYENS NÉCESSAIRES ) Moyens humains ) Moyens matériels ) Moyens financiers...7 VI. PUBLIC CIBLE ) Bénéficiaires directs ) Bénéficiaires indirects...8 VII. PÉRIODE ET ÉCHÉANCIER DU PROJET... 9 VIII. PARTICIPATION DES VILLAGEOIS... 9 IX. ÉVALUATIONS ) Indicateurs quantitatifs ) Indicateurs qualitatifs...10 X. COMMUNICATION XI. BUDGET PRÉVISIONNEL...11 XII. CONCLUSION

3 I. FICHE SYNTHÈSE DU PROJET : TITRE Le micro-crédit, outils d'émancipation pour les femmes au Burkina Faso. OBJECTIFS DU PROJET Objectifs généraux Objectifs opérationnels - Lutter contre la pauvreté en milieu rural. - Promouvoir les droits fondamentaux des femmes. - Favoriser l'accès des femmes au micro-crédit. - Créer des caisses villageoises. - Développer des activités génératrices de revenus (AGR). MOYENS NÉCESSAIRES Moyens humains Moyens matériels - 1 comité de sélection des - Cahiers de comptabilité. dossiers. - Petit matériel de bureau. - 1 secrétaire et 1 trésorière par village soit 10 femmes. Moyens financiers - micro-crédits d'un montant de FCFA (23 ), prêtés à un taux de 5% et remboursés sur 2 ans. PUBLIC CIBLE 100 femmes issues de 5 villages au Burkina Faso. Les villages sont situés dans la Province d'oubritenga, dans la région du Plateau central, à 1h30 de Ouagadougou. Les femmes sont regroupées au sein d'une organisation paysanne, l'apadec (Association Pour la Promotion de l'agriculture Durable, de l'elevage et de la Culture). PÉRIODE ET ÉCHÉANCIER Durée : 24 mois Début du projet : Mars 2012 Remboursement des échéances tous les trimestres. PARTICIPATION DES VILLAGEOIS Les bénéficiaires payent un droit d'inscription de 750 FCFA (1 14) et des intérêts de 5%, qui permettent de couvrir les frais de fonctionnement de la caisse villageoise. L'APADEC organise la mise en place et le suivi du projet. ÉVALUATION Evaluation interne de l'apadec à partir de critères quantitatifs précis. Evaluation externe, réalisée par Waka Burkina à partir de critères qualitatifs. COMMUNICATION Utilisation des médias locaux de la ville, du site internet et des réseaux sociaux pour faire connaître le projet et ses partenaires. BUDGET PRÉVISIONNEL Coût global : Subvention sollicitée : 1 300, soit 49% du montant total du projet. Financement propre de Waka Burkina : 865 soit 32%. Participation des villageois : 274, soit 10%. 3

4 II. INTRODUCTION : Le Burkina Faso est un des pays les plus pauvres au monde (57% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté international, soit avec moins de 1,25$ par jour). La population, rurale à 80%, vit essentiellement de cultures vivrières. Les femmes, véritables piliers de la famille africaine, sont particulièrement touchées par la difficulté de la vie : travaux dans les champs, corvées d'au, éducation des enfants,... Les paysans n'ont pas ou très peu accès aux prêts traditionnels dans la mesure où ils ne présentent pas de biens suffisants pour être solvables. De plus, les taux d'usures pratiqués ne permettraient pas aux emprunteurs de rembourser leurs emprunts. La micro-finance a montré ces dernières années qu'elle était un levier de lutte contre la pauvreté et un «véritable catalyseur du développement économique des zones où elle s'implante» (Sabrina DJEFAL, La micro-finance entre le marché et la solidarité, l'exemple de l'afrique de l'ouest, 2007). Nous pouvons la définir comme une structure de crédit à destination d'une tranche de population exclue du circuit de financement bancaire classique. L'accès des femmes burkinabè au micro-crédit leur permettrait de diversifier les sources de revenus du ménage, notamment pendant la période de soudure, ou lors d'une mauvaise saison des pluies, synonyme de mauvaises récoltes. L'association Waka Burkina, créée en 2009, a pour objectif de soutenir le développement de populations rurales au Burkina Faso, dans les domaines éducatif, écologique, économique sanitaire et social. Elle s'appuie sur une organisation paysanne burkinabè, l'apadec (Association pour la Promotion de l'agriculture Durable, de l'elevage et de la Culture). Créée en 2005 à l'initiative des villageois, l'association regroupe 5 villages pour une population totale d'environ habitants (dont 60% ont moins de 14 ans). Depuis deux ans, l'association Waka Burkina a financé plusieurs projets de développements issus des besoins des villageois (cf le document de présentation de l'association), à partir de son association relais au Burkina Faso l'apadec (cf la convention de partenariat). Cette relation étroite avec les villageois nous permet de suivre efficacement les projets financés. L'association a été reconnue organisme d'intérêt général en 2010 par les services fiscaux. 4

5 III. PROBLÉMATIQUE : Les ressources des familles proviennent essentiellement des cultures vivrières. Les femmes transforment quelques produits agricoles pour les vendre au marché. Les revenus, tirés de ces activités restent très faibles, compte-tenu du manque de moyens pour développer leur activité. Un apport financier sous forme d'emprunt pour acheter des ustensiles et des matières premières permettrait à ces femmes d'augmenter leurs revenus. IV. OBJECTIFS DU PROJET : 1 ) Objectifs généraux : Lutter contre la pauvreté en milieu rural : Le soutien du secteur de l'économie est un axe de développement pour les populations rurales à condition d'être envisagé sur le long terme : le micro-crédit, par les faibles taux d'intérêt et le prêt à des populations exclues des circuits classiques, permet de créer ou de développer des activités génératrices de revenus (AGR). Promouvoir les droits fondamentaux des femmes : Les femmes, souvent pilier de la famille, cumulent les tâches (travaux dans les champs, éducation des enfants, corvée d'eau). Leurs conditions de vie sont particulièrement difficiles. Le droit d'emprunter pour une femme pour développer une AGR, c'est gagner en autonomie, en reconnaissance par les revenus qu'elle créé. 2 ) Objectifs opérationnels : Favoriser l'accès des femmes au micro-crédit : L'hivernage, la saison des pluies au Burkina Faso, est une période particulièrement difficile pour les familles rurales : les réserves de céréales commencent à se faire rares et les travaux dans les champs sont intenses... Des revenus complémentaires permettent à la famille de faire face à des récoltes plus faibles, de se nourrir plus convenablement en diversifiant les apports. L'accès à des prêts de FCFA (23, soit un demi-mois de salaire pour un ouvrier) doit permettre de développer des AGR déjà existantes (ventes de produits agricoles transformés au marché). 5

6 Créer des caisses villageoises : La création d'une caisse villageoise, gérée par et pour des femmes, facilite les démarches administratives. Les garanties sont apportées par des cautions solidaires, qui s'engagent à rembourser le prêt si les échéances ne sont pas honorées. Les frais d'inscription de 750 FCFA (1 14) et un intérêt de 5% permettent de rémunérer dans chaque village une secrétaire et une trésorière pour le suivi des prêts ( choix des dossiers, encaissement des échéances). Le fonctionnement est pérenne et deux emplois par village sont ainsi créés pour la gestion des prêts. Développer des AGR : Les moyens financiers sont souvent le facteur limitatif pour développer une AGR. L'investissement dans du matériel pour produire en plus grande quantité, l'achat de matières premières deviennent possibles avec un apport financier. Le remboursement trimestriel et un faible taux assurent un retour sur investissement rapide. Illustration avec une femme qui vend des beignets frits au marché : L'apport de FCFA lui permet d'acheter : 1 marmite (4 500 FCFA), 1 louche (1 500 FCFA) et un plateau (1 500 FCFA), soit FCFA destinés à de l'investissement matériel. Pour préparer 100 beignets de haricots frits, elle a besoin de 4kg de haricots noirs, 10 carottes, 10 oignons et 10 oeufs. Ces ingrédients sont issus des champs qu'elle cultive (soit un coût d'environ 500 FCFA pour les graines) et des poules qu'elle élève (coût négligeable). A cela s'ajoute 500 g de farine (200 FCFA) et 2 L d'huile (1 000 FCFA). Coût de revient : FCFA. Chaque beignet est vendu 30 FCFA. Si elle vend en moyenne 80 beignets, elle peut espérer un chiffre d'affaire sur la journée de FCFA, soit 700 FCFA de bénéfices sur la journée. Le marché ayant lieu deux fois par semaine, elle peut dégager FCFA de revenus par mois. Elle pourra aisément rembourser les échéances tous les 4 mois qui s'élèvent à FCFA. Autres AGR développées par les femmes : Fabrication de pâte d'arachide. Vente de soumbala (condiment alimentaire tiré du fruit du néré). Fabrication de beurre de karité. 6

7 Vente de galettes. Vente de gaoré (petite boule à base de farine de mil). Vente de légumes. Vente de brochettes de viande. V. MOYENS NÉCESSAIRES À LA RÉALISATION DU PROJET : 1 ) Moyens humains : Un comité de sélection des dossiers est composé de deux femmes du village, du Président, du Trésorier et du Secrétaire Général de l'apadec. Chaque demandeuse présente son projet oralement. Le suivi de chaque dossier est assuré par une trésorière et une secrétaire dans chaque village (soit 10 femmes au total). Celles-ci sont indemnisées par l'apadec pour leur activité, elles toucheront FCFA pour la durée du projet, soit 38. Leur mission consiste à encaisser les échéances des bénéficiaires tous les trimestres, à établir un bilan à l'apadec et à recouvrir les créances d'un débiteur éventuel. Leur indemnité est versée tous les 6 mois. 2 ) Moyens matériels : L'APADEC fournit à la trésorière et à la secrétaire de chaque village les cahiers de comptabilité et le petit matériel nécessaire (caisse, matériel de bureau). 3 ) Moyens financiers : Chaque demandeuse paie des frais d'inscriptions de 750 FCFA. Le montant des prêts est fixe : FCFA (23 ) à un taux de 5%. Ces frais d'inscriptions et les intérêts couvrent à hauteur de 90% les frais de fonctionnement des caisses villageoises, composés des indemnités versées aux trésorières et secrétaires. Les 10% restant sont assurés par l'apadec. Le capital de départ est ainsi renouvelé au bout de 2 ans de prêt et rend le projet pérenne car renouvelable. 7

8 Le coût total du projet est de L'association Waka Burkina finance à hauteur de 32% le projet, soit 865. Les villageois et l'apadec participent à hauteur de 10%, soit 274. La subvention sollicitée auprès de la Marie de Choisy-le-Roi est de 1 300, soit 49% du coût total du projet. VI. PUBLICS CIBLES : 1 ) Bénéficiaires directs : 100 femmes, issues des 5 villages membres de l'apadec : Koulgandogo, Betta, Moutti, Nakamtenga et Gondogo villageois composent les 5 villages, dont près de 60 % ont moins de 14 ans. Les villages sont situés à une vingtaine de km de Ziniaré, leur commune de rattachement. Ils sont situés à 1h30 environ de la capitale Ouagadougou, dans la région du Plateau central, dans la Province d'oubritenga. 100 dossiers sont sélectionnés (20 femmes par village). Le choix est établi par le comité de sélection qui vient appuyer des activités déjà existantes, mêmes minimes. 2 ) Bénéficiaires indirects : 5 Secrétaires et 5 Trésorières, indemnisées dans chacun des villages pour le suivi des prêts. La famille de la bénéficiaire profite des plus values apportées par l'agr développée par la femme, elle même génératrice de croissance pour l'économie locale. A long terme, les moyens financiers permettront aux familles de payer les frais de scolarité plus élevés dans le secondaire afin que leurs enfants accèdent au collège. Le dernier rapport de l'unesco a démontré qu'une année de scolarisation supplémentaire augmentait de 10% les revenus de la famille. De plus, un enfant dont la mère sait lire et écrire a 50% de plus de chance de vivre au delà de 5 ans! Ces chiffres éloquents confirment toute l'importance de l'instruction dans les pays en développement. 8

9 VII. PÉRIODE ET ÉCHÉANCIER DU PROJET : Durée des prêts : 24 mois Début du projet envisagé : Mars 2012 Plan d'action : Mars 2012 : Présentation et sélection des dossiers dans chaque village par le comité de gestion de la caisse villageoise. Avril 2012 : Remise des fonds aux 20 femmes bénéficiaires par village. Signature des micro-prêts et des parties se portant caution solidaire. Juillet 2012 : 1ère échéance de remboursement puis tous les 4 mois. Mars 2014 : Bilan du projet et attribution éventuelle à 100 nouvelles femmes. VIII. PARTICIPATION DES VILLAGEOIS : L'APADEC forme une secrétaire et une trésorière dans chaque village, chargées de suivre les projets. L'association fournit les cahiers de comptes à chaque «caisse villageoise». Le Président, le Trésorier et le Secrétaire Général de l'apadec font partie du comité de sélection des prêts. Le taux d'intérêt de 5% et les frais d'inscription de chaque bénéficiaire permettent d'indemniser la Secrétaire et la Trésorière de chaque village. Les bénéficiaires étant pour la plupart non solvables, des cautions solidaires sont mise en place lors de la signature du prêt en cas de non remboursement des échéances (maladie, décès, activité qui ne dégage pas assez de bénéfice). Deux personnes différentes au minimum se portent ainsi garantes du prêt et s'engagent à le rembourser (pourcentage répartis en fonction du nombre de caution). Le non remboursement d'un prêt entraîne alors l'impossibilité pour les personnes qui se portent caution de se voir attribuer un prêt dans le futur. Les études montrent (S. DJEFAL, 2007) que les taux de remboursement augmentent lorsque les bénéficiaires sont proches de la structure qui prête (ils se connaissent), et lorsque la complexité du prêt diminue (le degré de sophistication des prêts est ici très simple, les formalités administratives réduites au stricte minimum). 9

10 IX. ÉVALUATIONS: La Secrétaire et la Trésorière transmettent à l'apadec un bilan trimestriel des remboursements en cours, des éventuelles difficultés rencontrées. A l'issue de la période de deux ans, un bilan s'appuyant sur des critères quantitatifs et qualitatifs est effectué, afin d'envisager une reconduction ou une évolution du projet. 1 ) Indicateurs quantitatifs : Nombre de demandes. Taux de remboursement des prêts. Pourcentage de respect des échéances. Pourcentage d'augmentation des revenus pour les bénéficiaires. Pourcentage d'agr qui sont pérennisées à l'issue du prêt. 2 ) Indicateurs qualitatifs : Qualité des relations entre les bénéficiaires et les femmes responsables de la caisse villageoise. Demandes de créations de nouvelles AGR, demande d'augmentation des sommes prêtées. Type d'agr qui fonctionnent le mieux, quels produits, quels processus de vente? Satisfaction des bénéficiaires. X. COMMUNICATION : Le projet est diffusé sur le site internet de l'association, sur les réseaux sociaux, ainsi que lors des expositions de l'association, sous forme de panneaux explicatifs du micro-crédit et de photos. Le logo et la participation financière de la ville de Choisy-le-Roi sont apposés au projet. Un article dans la presse locale («Choisy infos») présente le projet. L'association est représentée lors de la fête de la ville, afin de se faire connaître auprès des Choisyennes et Choisyens. Le site internet de la ville continue d'être alimenté régulièrement sur les manifestations de l'association. 10

11 XI. BUDGET PRÉVIONNEL : DÉPENSES Désignation RECETTES Nbre P.U. P.T. Prêt ,87 Indemnités Secrétaire / Trésorière 10 38,1 Désignation Frais d'inscription 381 Nbre P.U. % Statut financement 100 1, % 100 2, % Apport APADEC 160 6% acquis Apport Waka Burkina % acquis % sollicité Intérêts Subvention TOTAL P.T TOTAL % Répartition des recettes pour financer le projet : Frais d'inscription Intérêts Apport APADEC Apport Waka Burkina Subvention Mairie Subvention sollicitée : (49%) 11

12 XII. CONCLUSION : L'association Waka Burkina a financé depuis sa création des projets en utilisant principalement ses ressources propres, issues des adhésions, cotisations et ventes d'artisanat. Avec très peu de moyens financiers et moins de 10% de subventions institutionnelles lors du dernier exercice, Waka Burkina a financé deux projets de développement, parrainé des centaines d'enfants. Nous sommes intervenus dans des domaines aussi variés que l'éducation, la santé, l'économie, l'écologie, car ils sont tous intiment liés et interdépendants. Si tout est urgence actuellement au Burkina Faso, nous faisons néanmoins le choix de nous inscrire sur le long terme, en nous appuyant essentiellement sur une association relais, l'apadec, qui nous garantit le suivi des projets. L'appropriation des projets par la communauté villageoise est pour nous fondamentale, et garante de transformations de leurs conditions de vie. Pour conclure, nous pensons à l'instar de Francis Blanche qu' «il vaut mieux penser le changement que changer le pansement!», et ce n'est pas en maintenant les populations du Sud assistées, qu'elles sortiront de la pauvreté. Nous avons donc besoin de votre soutien pour mener à bien ce projet de micro-crédit, destiné aux véritables piliers de la famille africaine, elles qui sont particulièrement touchées par la dureté de la vie au Burkina Faso. 12

Compte-rendu de l Assemblée Générale ordinaire

Compte-rendu de l Assemblée Générale ordinaire de l Assemblée Générale ordinaire SAMEDI 7 FEVRIER 2015, 17H00 Rappelons en préambule les objectifs de l association Waka Burkina : 1 ) Développer le tourisme solidaire, source de revenus complémentaires

Plus en détail

Chacun Cherche Son Âne

Chacun Cherche Son Âne Chacun Cherche Son Âne Pour l autonomie et le développement durable des cultivateurs du Burkina Faso Pour assurer leur subsistance, la majorité des familles du Burkina Faso cultivent des céréales (mil,

Plus en détail

Demande de financement. Tel : 40771390 BP 241

Demande de financement. Tel : 40771390 BP 241 Demande de financement Tel : 40771390 BP 241 1 Institution de Microfinance Association Base Fandima 1. Présentation de l Association Base Fandima 2. Les besoins de l Association Base Fandima 3. L Association

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Le microcrédit personnel accompagné

Le microcrédit personnel accompagné OCTOBRE 2013 N 36 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le microcrédit personnel accompagné Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Ce dossier est préparé pour aider votre association à formuler une demande de subvention auprès de la ville de Saint Rémy L honoré. Il vous appartient de le compléter et

Plus en détail

Formation à la microfinance

Formation à la microfinance Formation à la microfinance Contexte de la formation : L'année internationale de la micro finance a été lancée en Mars 2005 et aujourd'hui le monde entier est tourné vers cet outil afin de réduire de manière

Plus en détail

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale,

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, Notre Mission 2 La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, qui s investit depuis 1996 dans l action du

Plus en détail

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST SECTION DU BENIN DOCUMENT DE PROJET A L ECOUTE DES FEMMES DEMUNIES "FED" Octobre 2010 I- IDENTIFICATION DU PROJET TITRE : "A l Ecoute des Femmes Démunies" «FED» Organisme d

Plus en détail

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA FINANCE SOCIALE & SOLIDAIRE LIMA 13 & 14 MAI 2015 BREVE PRESENTATION DE LA GUINEE Contexte Socio-économique de la Guinée: La

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit Centre d Appui à la Microfinance et au Développement Du micro-crédit au meso-crédit Contexte Région de Kayes: Population de 1,6M d habitants 7 cercles, 129 communes regroupant 1564 villages Villages bien

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE. Mission de vérification des conditions préalables en vue de la mise en place d une mutuelle de santé à Mengong

RAPPORT D ETUDE. Mission de vérification des conditions préalables en vue de la mise en place d une mutuelle de santé à Mengong PROGRAMME GERMANO-CAMEROUNAIS DE SANTE / SIDA (PGCSS) VOLET MICRO ASSURANCE / MUTUELLES DE SANTE ET PVVS B.P. 7814 / YAOUNDE / CAMEROUN TEL. ( 00237 ) 2221 18 17 FAX ( 00237 ) 2221 91 18 Email komi.ahawo@gtz.de

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

Rapport de résultats et d impact

Rapport de résultats et d impact Rapport de résultats et d impact «Installation d un moulin multifonctionnel à Bolibana au Mali» Une nouvelle ère commence pour les femmes de Bolibana! Localisation : Début du projet : Avril 2012 Durée

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

PRESENTATION DE VOTRE ASSOCIATION

PRESENTATION DE VOTRE ASSOCIATION Nom de l'association DEMANDE DE SUBVENTION 2015 BILAN ANNEE 2014 PRESENTATION DE VOTRE ASSOCIATION Fédération(s) d'affiliation Sigle de votre association Adresse de son siège social (N + rue ou voie )

Plus en détail

Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer?

Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer? Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer? Des recommandations au sujet de la Centrale des crédits aux particuliers ont déjà été formulées par le Réseau

Plus en détail

Premier crédit et fidélité du client

Premier crédit et fidélité du client Premier crédit et fidélité du client Mardi 26 octobre 2004 Marc Roesch Dans les rapports d activités des IMF on trouve presque toujours un graphique présentant l évolution du nombre d adhérents ou du nombre

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE Afin que votre demande puisse être traitée dans les meilleures conditions, nous vous prions de bien vouloir lire attentivement cette fiche. DATE LIMITE DE DEPOT

Plus en détail

Al Amana Microfinance

Al Amana Microfinance 1 Secteur de la Microfinance au Maroc Depuis sa création : Plus de 40 milliards de DH de micro crédits accordés 4,55 millions de bénéficiaires dont : 55,28% de femmes 36,57% dans le rural 6 000 emplois

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

Accès au crédit et foncier

Accès au crédit et foncier Réseau National des Chambres d'agriculture du Niger Note d information Accès au crédit et foncier RECA Réseau National des Chambres N d Agriculture du Niger iger 22 mai 2015 / Rédaction : Florence Bron-Saïdatou

Plus en détail

Exemples de contrats d'assurance-vie solidaires labellisées Finansol

Exemples de contrats d'assurance-vie solidaires labellisées Finansol Exemples de contrats d'assurance-vie solidaires labellisées Finansol Assurance-vie Entraid'Epargne Carac http://finansol.org/fr/quels-sont-les-produits-labellises/produit/assurance-vie-entraid-epargnecarac.html

Plus en détail

Une introduction à la Microfinance

Une introduction à la Microfinance Une introduction à la Microfinance Présentation ENSAE Mathias ANDRÉ ENSAE Solidaire, pôle Microfinance 10 mars 2010 Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars 2010 1 / 20

Plus en détail

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités Association Maison Rurale d Education et d Action de DEveloppement BP : 10 Badou Wawa Tél : (+228) 832 10 78 Siège social Tomégbé E-mail : info@asmeradetogo.org Site web : www.asmeradetogo.org Caisse d

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Le budget de trésorerie Dans la première section, nous verrons les principes généraux de construction d'un budget de trésorerie. Dans la deuxième, nous appliquerons ces principes à un cas particulier et

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

PROJET FEMME ET APICULTURE POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE «DANS LES VILLAGES DE GO ET NABON» COMMUNE RURALE DE TO

PROJET FEMME ET APICULTURE POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE «DANS LES VILLAGES DE GO ET NABON» COMMUNE RURALE DE TO 1 Organisation Yinéyinédian pour la Nature et le Développement Durable O.N.D PROJET FEMME ET APICULTURE POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE «DANS LES VILLAGES DE GO ET NABON» COMMUNE RURALE DE TO Octobre 2013

Plus en détail

Présentation d une approche d une microfinance à base communautaire. CLASSE-B Project UMUTARA Juillet 2005 1

Présentation d une approche d une microfinance à base communautaire. CLASSE-B Project UMUTARA Juillet 2005 1 Présentation d une approche d une microfinance à base communautaire CLASSE-B Project UMUTARA Juillet 2005 1 A. Background information Definition des concepts La Micro finance La microfinance est un mécanisme

Plus en détail

Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises

Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises Institut de Microfinance Créa-Sol 26 rue Montgrand - 13006 Marseille 04 91 57 72 15

Plus en détail

DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi

DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi 1- L instruction de vos demandes de subventions pour 2016 Pour 2016, le dossier complet, accompagné des pièces justificatives, doit être retourné avant le 15 octobre

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 CCAS DE BESANCON 9 rue Picasso BP 2039 25050 Besançon Cedex Tél. : 03 81 41 21 21 Fax : 03 81 52 92 56 Référent Administration Générale Tél : 03 81 41 21 21 - poste

Plus en détail

RESEAU ESPACE CRÉATEURS LUTTER CONTRE LA PAUVRETE EN MILIEU PROFESSIONNEL : UNE DEMACHE A SUIVRE PAUVRETE ET VULNERABILITE

RESEAU ESPACE CRÉATEURS LUTTER CONTRE LA PAUVRETE EN MILIEU PROFESSIONNEL : UNE DEMACHE A SUIVRE PAUVRETE ET VULNERABILITE RESEAU ESPACE CRÉATEURS LUTTER CONTRE LA PAUVRETE EN MILIEU PROFESSIONNEL : UNE DEMACHE A SUIVRE PAUVRETE ET VULNERABILITE Une personne vulnérable est une personne dotée de ressources ou non et qui vit

Plus en détail

«Aller au bout de nos convictions»

«Aller au bout de nos convictions» «Aller au bout» «Aller au bout de nos convictions» L association Village et Avenir est une association loi 1901 créée en février 2010 par cinq personnes animées par la volonté d intervenir en Afrique Francophone

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

Rapport de résultats et d impact Septembre 2010

Rapport de résultats et d impact Septembre 2010 Rapport de résultats et d impact Septembre 2010 «Installation de panneaux solaires pour électrifier deux salles de classe de primaire à Kossa» Carte du Mali Localisation : Début du projet : Mai 2010 Durée

Plus en détail

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie René AZOKLY/ Président du Fonds International de Garantie Les Fonds de Garantie en Afrique de l'ouest: Particularités,

Plus en détail

Nom de l association... ... APE... Attention : Retrait des dossiers à compter du 02/11/2015 Et dépôt avant le 01/12/2015 délai de rigueur

Nom de l association... ... APE... Attention : Retrait des dossiers à compter du 02/11/2015 Et dépôt avant le 01/12/2015 délai de rigueur t Nom de l association.... Sigle Numéro SIRET Si existant (14 chiffres)....... APE... Si existant MAIRIE DE CARCASSONNE Dossier Demande de subvention 2016 Dossier à renvoyer à : Service des FINANCES Division

Plus en détail

Nourrir les plus pauvres Janvier 2007

Nourrir les plus pauvres Janvier 2007 CENTRE DE SECOURS AUX ORPHELINS Nourrir les plus pauvres Janvier 2007 Avril 2010 Topographie Le Burkina Faso en bref 274 200 km 2. Aucun accès à la mer. Climat présaharien au nord et soudanais au centre

Plus en détail

Série Formation des ONG Fascicule V. Gestion des ouvrages d'aepa. PADEAR-Ceda 202.6-17220

Série Formation des ONG Fascicule V. Gestion des ouvrages d'aepa. PADEAR-Ceda 202.6-17220 Série Formation des ONG Fascicule V Gestion des ouvrages d'aepa PADEAR-Ceda 202.6-17220 f i LIBRARY Série Formation des ONG Fascicule V Gestion des ouvrages d'aepa PADEAR-Ceda Série Formation Manuel Manuel

Plus en détail

EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES. Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR

EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES. Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES AGRICULTEURS MALGACHES? Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR Madagascar en chiffres 19 millions d habitants 587 000 km2 Un PIB de 250 $ US par habitant

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE D EPARGNE ET DE CREDIT DES CAISSES POPULAIRES D EPARGNE ET DE CREDIT (CPEC)

PROJET DE POLITIQUE D EPARGNE ET DE CREDIT DES CAISSES POPULAIRES D EPARGNE ET DE CREDIT (CPEC) SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE AGENCE DJIBOUTIENNE DE DEVELOPPEMENT SOCIAL (ADDS) PROJET DE POLITIQUE DES CAISSES POPULAIRES (CPEC) Août 2008 REALISATION OKAMBAWA CODJO IRENEE & MOHAMED ROBERT D EPARGNE

Plus en détail

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les aides financières à l investissement et à la création d emplois L aide aux emprunteurs en difficulté Le micro-crédit personnel Les difficultés ponctuelles

Plus en détail

Burkina Faso. «Biblio brousse» Du 13 février au 27 février 2016

Burkina Faso. «Biblio brousse» Du 13 février au 27 février 2016 Burkina Faso Du 13 février au 27 février 2016 «Biblio brousse» Association CLV Rhône-Alpes Maison des Associations 9 rue du Colombier 38160 St Matcellin Tél : 04 76 36 14 71 - contact@clvrhonealpes.org

Plus en détail

Finance pour tous : Promouvoir l inclusion Financière en Afrique Centrale

Finance pour tous : Promouvoir l inclusion Financière en Afrique Centrale Finance pour tous : Promouvoir l inclusion Financière en Afrique Centrale Conférence Régionale Organisée par la BEAC et le FMI Brazzaville (Congo) 23 Mars 2015 1 Session 4 : PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIÈRE

Plus en détail

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO INADES-Formation Togo B.P. 12 472 Lomé TEL. (228) 225-92-16 FAX : (228) 225-92-17 inadesformation@if-togo.net EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO Présentée par N Key Kwami AMONA Directeur

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Dossier de demande de subvention 1/10 Ce dossier est préparé pour vous aider dans votre demande de subvention à la Ville de Paris. Une subvention n est jamais attribuée spontanément ; il vous appartient

Plus en détail

Ville de La Seyne-sur-Mer ANNEXE 5 DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2015 -

Ville de La Seyne-sur-Mer ANNEXE 5 DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2015 - Ville de La Seyne-sur-Mer ANNEXE 5 DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2015 - Pour faciliter la réalisation de leurs activités, la Ville peut mettre à disposition des associations

Plus en détail

Programme Crédit de Solidarité pour les femmes membres de l ADEF

Programme Crédit de Solidarité pour les femmes membres de l ADEF Programme Crédit de Solidarité pour les Femmes Programme Crédit de Solidarité pour les femmes membres de l ADEF Compte rendu du Programme Crédit Solidaire de ADEF pour la période allant de février à mai

Plus en détail

Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine

Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 1.1 Les indicateurs de la santé financière d'une

Plus en détail

Dossier de presse. Coût de la rentrée 2014 pour les étudiants de Paris

Dossier de presse. Coût de la rentrée 2014 pour les étudiants de Paris Dossier de presse Coût de la rentrée 2014 pour les étudiants de Paris AGEP Association Générale des Étudiants de Paris Introduction Pour un étudiant parisien, la vie coûte cher, et chaque année voit le

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

Exemples de contrats d'assurance-vie solidaires labellisées Finansol

Exemples de contrats d'assurance-vie solidaires labellisées Finansol Exemples de contrats d'assurance-vie solidaires labellisées Finansol Assurance-vie Entraid'Epargne Carac http://finansol.org/fr/quels-sont-les-produits-labellises/produit/assurance-vie-entraid-epargnecarac.html

Plus en détail

1 re partie. Introduction et définitions

1 re partie. Introduction et définitions 1 re partie Introduction et définitions 7 Fiche 1 : Définition et objectifs de la comptabilité analytique Définition de la comptabilité analytique La comptabilité analytique est un outil d aide à la prise

Plus en détail

Bilou Boguna. Association Humanitaire Solidarité France - Mali EAU SANTÉ ÉDUCATION ENVIRONNEMENT. Bilou Toguna 25 rue Henri Martin 31700 Blagnac

Bilou Boguna. Association Humanitaire Solidarité France - Mali EAU SANTÉ ÉDUCATION ENVIRONNEMENT. Bilou Toguna 25 rue Henri Martin 31700 Blagnac Bilou Boguna Association Humanitaire Solidarité France - Mali EAU SANTÉ ÉDUCATION ENVIRONNEMENT Nos piliers Développement villageois, développement durable. Toutes nos réalisations font l'objet d'une réflexion

Plus en détail

AGRICULTURE. Note technique thématique

AGRICULTURE. Note technique thématique AGRICULTURE Note technique thématique CONTEXTE DE L AGRICULTURE SENEGALAISE La pauvreté rurale, la sécurité alimentaire et l'agriculture durable constituent des défis pressants au Sénégal. Les trois problèmes

Plus en détail

Projet d'installation d'une pompe solaire et d'un système d'adduction d'eau à Diabal

Projet d'installation d'une pompe solaire et d'un système d'adduction d'eau à Diabal Projet d'installation d'une pompe solaire et d'un système d'adduction d'eau à Diabal Les informations relatives au demandeur Nom - raison sociale: Association pour le Développement de Diabal Adresse :

Plus en détail

Financement des clubs

Financement des clubs Financement des clubs Cotisations, subventions, mécénat, manifestations Contact : FFJDA secteur formation formation@ffjudo.com Étude préliminaire 1. Projet club Pour pouvoir définir une politique de financement

Plus en détail

Informations pratiques. Nouveauté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celui-ci la subvention ne pourra être versée

Informations pratiques. Nouveauté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celui-ci la subvention ne pourra être versée Informations pratiques Nouveté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celuici la subvention ne pourra être versée Ce formulaire simplifié est destiné à toutes les associations désireuses de solliciter

Plus en détail

Guide Le Crédit Réfléchi : tout pour bien connaître le crédit!

Guide Le Crédit Réfléchi : tout pour bien connaître le crédit! Guide Le Crédit Réfléchi : tout pour bien connaître le crédit! Le Crédit en France Comprendre le crédit : zoom sur le crédit à la consommation Les termes du crédit : lexique «En France, plus d'1 ménage

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 A retourner avant le 31 janvier 2016 A adresser à Madame Le Maire personnellement Hôtel de Ville Service des Finances 7 place du Marché-au-Bois 44350 GUERANDE Nom

Plus en détail

Comptabilité et gestion Outils informatiques 29 mars 2014

Comptabilité et gestion Outils informatiques 29 mars 2014 Outils de Communication Comptabilité et gestion Outils informatiques 29 mars 2014 Sommaire SOMMAIRE Comptabilité : papier ou informatisée? Avantages et contraintes Les outils informatiques Quelle comptabilité?

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles Mairie de Saint-Julien-en-Genevois Nom et coordonnées de l association Fiche d identité de l association Nom de l'association Objet Adresse de

Plus en détail

Emp r u n t e r po u r se dé v e l o p p e r :

Emp r u n t e r po u r se dé v e l o p p e r : Emp r u n t e r po u r se dé v e l o p p e r : u n e ut o p i e po u r le s pe t i t e s a s s o c i a t i o n s? Vous êtes dirigeant d une petite association : vous avez des besoins de financement? vous

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ]

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] Préambule : Les statuts de l U.S. Fismoise adoptés par l Assemblée Générale du [ ] permettent de réaliser un règlement intérieur destiné à

Plus en détail

MARATHON PRO BONO HEC FORMATION PRO BONO S INITIER AU MICROCREDIT

MARATHON PRO BONO HEC FORMATION PRO BONO S INITIER AU MICROCREDIT MARATHON PRO BONO HEC FORMATION PRO BONO S INITIER AU MICROCREDIT Pour plus d informations, visitez www.marathonprobono.fr/campus-hec-2012 Préambule Ce contenu pédagogique est destiné aux petites associations

Plus en détail

ETUDE DE CAS FACILITATION POUR LA MISE EN PLACE D UNE FAITIERE DE MARAICHAGE A VOCATION ECONOMIQUE DANS LA REGION DE KOLDA/SENEGAL

ETUDE DE CAS FACILITATION POUR LA MISE EN PLACE D UNE FAITIERE DE MARAICHAGE A VOCATION ECONOMIQUE DANS LA REGION DE KOLDA/SENEGAL Séminaire de partage "Nourrir les villes par une agriculture familiale durable" du samedi 7 au lundi 9 décembre 2013 à Dakar, Sénégal ETUDE DE CAS FACILITATION POUR LA MISE EN PLACE D UNE FAITIERE DE MARAICHAGE

Plus en détail

UNION DES COMORES Unité solidarité - développement

UNION DES COMORES Unité solidarité - développement UNION DES COMORES Unité solidarité - développement PROJET DE CREATION D UNE ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE POUR LES FONCTIONNAIRES EN UNION DES COMORES - Ministère de la Santé Publique et de la Solidarité

Plus en détail

Témoignages du Togo APETCHO Yaura

Témoignages du Togo APETCHO Yaura Témoignages du Togo APETCHO Yaura Yaura APETCHO est gérante de fufu-bar à Agomé-Yoh, un village proche de la ville de Kpalimé au Togo. Mariée avec 5 enfants, elle a au total 11 personnes à charge, dont

Plus en détail

By Parrain Enseignant chez MGC

By Parrain Enseignant chez MGC COMPTABILITE ANALYTIQUE By Parrain Enseignant chez MGC Plan : Chapitre 1 : Introduction à la comptabilité analytique Chapitre 2 : Valorisation des stocks Chapitre 3 : Les coûts complets : la méthode des

Plus en détail

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance (Compte rendu de la table ronde du 21 septembre 2006) BIM n - 10 octobre 2006 Association des Centraliens & CERISE Le BIM d'aujourd'hui nous

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

ANNEXE 5 : DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2016

ANNEXE 5 : DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2016 ANNEXE 5 : DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2016 Pour faciliter la réalisation de leurs activités, la Ville peut mettre à disposition des associations à but non lucratif œuvrant

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Communauté de Communes de la Région d Audruicq DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Une subvention n est jamais attribuée spontanément : il appartient donc à l association d en faire la demande sur présentation

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte BURKINA FASO Chiffres clés Taux de change : 1$ US Principales villes Population Taux de croissance de la population (2006-2010) Population urbaine (%du total 2010) PNB par habitant Croissance du PIB (réal

Plus en détail

Multifonctionnelles» du Mali

Multifonctionnelles» du Mali COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL CILSS SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION DES ENERGIES

Plus en détail

Sérénivie. Le relais de votre protection sociale. Pourquoi Sérénivie? Couverture Prévoyance La réponse Sérénivie Avantages contrat

Sérénivie. Le relais de votre protection sociale. Pourquoi Sérénivie? Couverture Prévoyance La réponse Sérénivie Avantages contrat Quelques chiffres clés Pourquoi Sérénivie? Couverture Prévoyance La réponse Sérénivie Avantages contrat Glossaire Annexe Sérénivie Le relais de votre protection sociale Aujourd hui, vous bénéficiez d une

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000 LA TRESORERIE 1. Présentation des composantes de la trésorerie 3.2. La TVA à décaisser 1.1. Qu est ce que la trésorerie 2. Les encaissements : de la prévision des ventes au budget prévisionnel des recettes

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Identification de votre association

Identification de votre association Dossier de demande de subvention des associations 2015 à remettre complet avec le budget prévisionnel et le tableau d'évaluation de la démarche éco-responsable Identification de votre association Nom de

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

Chapitre IV : La création monétaire

Chapitre IV : La création monétaire Chapitre IV : La création monétaire I. La hausse tendencielle de la masse monétaire hausse tendencielle = augmentation en moyenne Historiquement, il y a eu des contextes où la masse monétaire a pu décroitre

Plus en détail

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives»

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» De 14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» Mot liminaire de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Projet «La lumière à Konna»

Projet «La lumière à Konna» Janvier 2011 Projet «La lumière à Konna» Contexte : Les pays en développement sont aujourd hui conscients du défi que leur impose la mise en place d une énergie propre et économe dans leur processus de

Plus en détail

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES AUTONOMIE FINANCIERE DES COLLECTIVITES LOCALES D AFRIQUE : STRATEGIES ET OUTILS D AIDE A LA MOBILISATION DES RESSOURCES

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

Avec vous, nous finançons. Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques

Avec vous, nous finançons. Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques Avec vous, nous finançons la solidarité nationale Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques Assurer la collecte des cotisations avec efficacité

Plus en détail

Contribution de la Microfinance au Développement Humain au Maroc Bilan et perspectives

Contribution de la Microfinance au Développement Humain au Maroc Bilan et perspectives UNIVERSITE HASSAN II JOURNEES D ETUDES Faculté des Sciences Juridiques, 20 Mars 2015 Economiques, et Sociales Casablanca Contribution de la Microfinance au Développement Humain au Maroc Bilan et perspectives

Plus en détail

Fabrication de confitures de dattes : organisation et communication Coopérative Agricole AFRA

Fabrication de confitures de dattes : organisation et communication Coopérative Agricole AFRA Septembre 2010 Fabrication de confitures de dattes : organisation et communication Coopérative Agricole AFRA Douar TAOURIRT, TATA Présentation de projet, AG, JBC Le projet de la coopérative agricole Afra

Plus en détail

DIFFUSEUR DE PRESSE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

DIFFUSEUR DE PRESSE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 DIFFUSEUR DE PRESSE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 5 L'ACTIVITÉ DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIFFUSEUR DE PRESSE...

Plus en détail