Examen Administration BD (Module FMIN363)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Examen Administration BD (Module FMIN363)"

Transcription

1 Examen Administration BD (Module FMIN363) 1. Optimisation de requêtes (I. Mougenot) Un caviste veut gérer l ensemble des vins référencés au sein de sa cave. L information associée à la cave est volontairement simplifiée. Les vins sont caractérisés par une appellation, un millésime, un nom de domaine, une couleur (blanc, rouge, rosé), un type de vinification (standard, pétillant, crémant, champagne, clairette,...). Les vins sont produits par des domaines viticoles qui sont identifiés par un nom et caractérisés par une région, une adresse postale et un nom de propriétaire. 1.1 Modèle Entité-Association Un modèle entité-association vous est donné ci-dessous : Domaine nom region adresse proprietaire Vin appellation millesime couleur typevinification prix Fig. 1 Modèle Entité-Association Cave à vins Dans le schéma entité-association, Vin est un type d entité faible qui dépend de Domaine. 1.2 Enoncé Schéma Relationnel Les attributs portant les contraintes de clés primaires sont en gras. Les contraintes de clés étrangères vous sont données sous la forme contrainte d inclusion. Les types des attributs vous sont également indiqués. Domaine(nom varchar(30), region varchar(20), adresse varchar(50), proprietaire varchar(20)) Vin (appellation varchar(30), millesime integer, nomdomaine varchar(30), couleur varchar(10), typevinification varchar(20), prix float) avec Vin(nomDomaine) Domaine(nom) A titre d illustration, quelques exemples de tuples des tables Domaine et Vin vous sont donnés : insert into domaine values ( Paul Jaboulet, Hermitage, Tain-l Hermitage,null); insert into domaine values ( Domaine du Grollet, Charentes, Segonzac,null); insert into domaine values ( Domaine Vico, Corse, Ponte-Leccia,null); 1

2 Mastère IC insert into domaine values ( Cave de Montlouis, Montlouis, Montlouis-sur-Loire,null); insert into vin values ( Les Choisilles,2006, Cave de Montlouis, rouge, standard,14); insert into vin values ( Le Village,2002, Cave de Montlouis, rose, standard,14); insert into vin values ( La Chapelle Rouge,2005, Paul Jaboulet, rouge, standard,161); insert into vin values ( Domaine de Roure,2005, Paul Jaboulet, rouge, standard,34.50); 1.3 Index Des index uniques sont posés de manière implicite sur les attributs porteurs de contrainte de clé unique. Ces index, créés par le système de manière automatique, portent le même nom que la clé et sont consultables depuis la vue système user indexes. Il vous est possible d ajouter notamment des index secondaires sur les attributs porteurs de contraintes de clés étrangères qui seront souvent impliqués dans des requêtes exprimant des conditions de jointure, afin d améliorer les perfomances d accès aux données. 1. La contraintes de clé primaires Domaine pk a été posée sur l attribut nom de la table Domaine. Un index nommé Domaine pk a donc été automatiquement défini sur l attribut nom. Trois requêtes vous sont données sur la table Domaine. Pour chacune de ces requêtes, vous indiquerez si l optimiseur Oracle exploite l index Domaine pk et vous justifierez en une ou deux lignes votre réponse. select distinct region from domaine select nom from domaine select * from domaine where nom= Paul Jalabert 2. Dans la table Vin, l attribut nomdomaine est porteur d une contrainte de clé étrangère qui référence l attribut nom dans la table Domaine. nomdomaine va être impliqué dans bon nombre des requêtes qui vont porter à la fois sur la table Vin et la table Domaine Donnez l écriture de l ordre SQL de création de l index secondaire nommé nomdomaine idx sur nomdomaine Montrez au travers d un ordre de consultation de la vue système user indexes comment vérifier la création de cet index 1.4 Plan d éxecution Vous allez considérer maintenant les effets potentiels de l index nomdomaine idx. Dans un premier temps, vous avez à traduire une requête en langage naturel sous ses différentes formes SQL, puis ensuite à commenter les plans d exécution générés par l optimiseur pour une de ces ordres SQL, en présence puis en absence de l index. 1. Donner l expression de la requête nom et région des domaines pour lesquels aucun vin rouge n est référencé sous trois écritures SQL différentes : au travers d une différence au travers d un test de non-appartenance (not in) au travers d un test de vacuité (not exists) 2. le plan d exécution ainsi que les statistiques obtenus pour la requête exprimée au travers d un test de vacuité (not exists) vous sont retranscrits en présence de l index nomdomaine idx. Vous expliquerez et commenterez les résultats obtenus Plan d exécution Plan hash value: Id Operation Name Rows Bytes Cost (%CPU) Time

3 Mastère IC SELECT STATEMENT (0) 00:00:01 1 NESTED LOOPS ANTI (0) 00:00:01 2 INDEX FULL SCAN DOMAINE_PK (0) 00:00:01 * 3 TABLE ACCESS BY INDEX ROWID VIN (0) 00:00:01 * 4 INDEX RANGE SCAN NOMDOMAINE_IDX 1 0 (0) 00:00: Predicate Information (identified by operation id): filter("couleur"= rouge ) 4 - access("domaine"."nom"="vin"."nomdomaine") Statistiques 0 recursive calls 0 db block gets 20 consistent gets 0 physical reads 0 redo size 589 bytes sent via SQL*Net to client 380 bytes received via SQL*Net from client 2 SQL*Net roundtrips to/from client 0 sorts (memory) 0 sorts (disk) 7 rows processed 3. le plan d exécution ainsi que les statistiques obtenus pour la requête exprimée au travers d un test de vacuité (not exists) vous sont retranscrits en absence (avant création) de l index nomdomaine idx. Vous expliquerez et commenterez les résultats obtenus Plan hash value: Id Operation Name Rows Bytes Cost (%CPU) Time SELECT STATEMENT (20) 00:00:01 * 1 HASH JOIN ANTI (20) 00:00:01 2 INDEX FULL SCAN DOMAINE_PK (0) 00:00:01 * 3 TABLE ACCESS FULL VIN (0) 00:00: Predicate Information (identified by operation id): access("domaine"."nom"="vin"."nomdomaine") 3 - filter("couleur"= rouge ) Statistiques 0 recursive calls 0 db block gets 8 consistent gets 0 physical reads 0 redo size 589 bytes sent via SQL*Net to client

4 Mastère IC bytes received via SQL*Net from client 2 SQL*Net roundtrips to/from client 0 sorts (memory) 0 sorts (disk) 7 rows processed 2. Objet-Relationnel (I. Mougenot) Un diagramme de classes UML vous est donné. Ce diagramme reprend le même univers modélisé (cave à vins) avec une perception quelque peu différente.un domaine viticole st vu comme une composition de vins, qui constitue en quelque sorte son offre commerciale. Domaine nom region adresse 1.. Vin appellation millesime couleur typevinification prix 2.1 Types de données abstraits Fig. 2 Diagramme de classes Cave à vins A partir de ce diagramme UML, vous donnerez les ordres SQL de création : 1. le type de données vin t qui reprendra les attributs définis au sein de la classe Vin 2. le type de données offredomaine t qui est une collection (table) d instances de type vin t 3. la table domaine o qui reprendra les attributs définis au sein de la classe Domaine ainsi que l information liée à la collection de vins proposée par le domaine. Pour cette dernière information, vous définirez un attribut nommé offre domaine de type complexe offredomaine t au sein de la table domaine o Dans un second temps, vous proposerez deux tuples à l insertion dans la table domaine o en vous aidant des tuples exemples du premier exercice. Dans un troisième temps, vous exprimerez au travers du langage SQL, les requêtes suivantes portant sur la table domaine o : 1. donner pour chaque domaine, son nom, sa région et toutes les informations sur son offre en terme de vins proposés à la vente 2. donner le nom, et la région des domaines viticoles qui proposent des vins à plus de cent euros. 3. Droits et privilèges Usagers (T. Libourel) Le schéma d une base de données destinée à gérer des compétitions de diverses disciplines sportives a été créée et comporte les schémas de relation suivants :

5 Mastère IC Sportifs(ns,nom,prénom,pays, catégorie,datenais) Ns numéro, nom, prénom, pays, catégorie et date de naissance des sportifs (ns et nom prénom sont clés) Equipes(nequipe,ns) Le sportif de numéro ns appartient à l équipe de numéro nequipe. Inscriptions(ni,nEpreuve) L équipe ou bien le sportif de numéro ni est inscrit à l épreuve nepreuve Epreuves(nEpreuve,nomEpreuve,forme, discipline,catégorie,nbs) L épreuve de numéro nepreuve a le nom nomepreuve, est de forme (individuelle ou par équipe) forme, dans la discipline discipline et dans la catégorie (féminin, masculin) catégorie prévue dans la compétition. Si l attribut nbs est valué, il désigne le nombre de sportifs que doit contenir l équipe engagée dans l epreuve. Resultats(nEpreuve, or, ar,br) L épreuve nepreuve a un gagnant (sportif ou équipe) or, un second (sportif ou équipe) ar, un troisième (sportif ou equipe) br Locataires(ns,nLogement,nomBat) Le sportif ns est dans l appartement nlogement situé dans le bâtiment nombat. Batiments(nombat, numéro,rue, ville) Le bâtiment nombat est situé à l adresse numero, rue, ville. Divers services gèrent les informations de l application. Le service enregistrement (qui comporte divers membres ENR1 à ENR10) gère l enregistrement des sportifs et des équipes de chaque délégation ainsi que la répartition des sportifs dans les logements. Ce service est : Propriétaire des relations Locataires, Batiments, Sportifs, Equipes : il est donc responsable de l insertion et de la modification des données de ces relations Doit pouvoir interroger les noms des epreuves, leur discipline dans lesquelles les sportifs donnés par leur nom et prénom seulement sont engagés Le service Compétitions individuelles (qui comporte divers membres IND1 à IND8) gère les inscriptions et les résultats des compétitions individuelles. Ce service est : Propriétaire des relations Inscriptions, Epreuves : il est donc responsable de l insertion et de la modification des données de ces relations Doit pouvoir insérer des données dans Resultats, Inscriptions ne concernant que des épreuves individuelles Doit pouvoir interroger l adresse du logement, les noms, prénoms et pays des sportifs engagés dans des épreuves individuelles Le service Compétitions par équipes (qui comporte divers membres EQ1 à EQ5) gère les inscriptions et les résultats des compétitions par équipes. Ce service est : Propriétaire des relations Equipes, Resultats ; il est donc responsable de l insertion et de la modification des données de ces relations Doit pouvoir insérer des données dans Resultats, Inscriptions ne concernant que des épreuves par équipes Doit pouvoir interroger l adresse du logement, les noms, prenoms et pays des sportifs engagés dans des épreuves par équipes Les trois services sont coordonnés par l administrateur de la base de données (ADMIN) qui a des droits complets sur la base et qui définit le schéma, la gestion des usagers et leurs droits.

6 Mastère IC Questions 1. Donner la description des usagers de la base et de leurs privilèges 2. Description des vues nécessaires au partage de données 3. Quels droits doit donner l administrateur sur les relations et vues aux différents membres (usagers), comment procéder?

Module GMIN308: Optimisation de requêtes dans le contexte d Oracle

Module GMIN308: Optimisation de requêtes dans le contexte d Oracle Module GMIN308: Optimisation de requêtes dans le contexte d Oracle 1. Préalable L optimisation de performances se révèle d importance dans le contexte de la gestion de gros volumes de données par les SGBDs.

Plus en détail

L optimiser ORACLE. L optimiser ORACLE suit une approche classique:

L optimiser ORACLE. L optimiser ORACLE suit une approche classique: L optimiser ORACLE L optimiser ORACLE suit une approche classique: Génération de plusieurs plans d exécution. Estimation du coût de chaque plan généré. Choix du meilleur et exécution. Tout ceci est automatique,

Plus en détail

Modèle entité-association 4pts

Modèle entité-association 4pts Examen NFP 107 septembre 2009 Sujet 1 3H documents autorisés Enseignant : Christine Plumejeaud Modèle entité-association 4pts Une agence immobilière voudrait créer une base de données pour la gestion des

Plus en détail

Séance de révision et manipulation de l utilitaire SQLLOADER

Séance de révision et manipulation de l utilitaire SQLLOADER Séance de révision et manipulation de l utilitaire SQLLOADER 1. Enoncé La base de données considérée représente les informations relatives à une bibliothèque qui gère le stockage, l indexation et l emprunt

Plus en détail

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ;

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ; RÈGLES A SUIVRE POUR OPTIMISER LES REQUÊTES SQL Le but de ce rapport est d énumérer quelques règles pratiques à appliquer dans l élaboration des requêtes. Il permettra de comprendre pourquoi certaines

Plus en détail

Les bases de données

Les bases de données Les bases de données Introduction aux fonctions de tableur et logiciels ou langages spécialisés (MS-Access, Base, SQL ) Yves Roggeman Boulevard du Triomphe CP 212 B-1050 Bruxelles (Belgium) Idée intuitive

Plus en détail

Optimisation. Bases de Données. Année 2007-08

Optimisation. Bases de Données. Année 2007-08 Optimisation Bases de Données Année 2007-08 Les index Les index sont utilisés pour accélérer l accès aux données. fonction de hachage qui permet de retrouver rapidement un ou des enregistrements les clés

Plus en détail

Ingénierie et Optimisation de Bases de Données

Ingénierie et Optimisation de Bases de Données Ingénierie et Optimisation de Bases de Données FIP - ABD TPs CNAM Paris Nicolas.Travers (at) cnam.fr Table des matières 1 Informations surlabasededonnées 3 1.1 Informations sur les capacités........................

Plus en détail

Kit de survie sur les bases de données

Kit de survie sur les bases de données Kit de survie sur les bases de données Pour gérer un grand nombre de données un seul tableau peut s avérer insuffisant. On représente donc les informations sur différentes tables liées les unes aux autres

Plus en détail

Laboratoire 3 Optimisation de requêtes et analyse de la performance. 1 Introduction. Tâche 1 : Évaluation et optimisation de requêtes

Laboratoire 3 Optimisation de requêtes et analyse de la performance. 1 Introduction. Tâche 1 : Évaluation et optimisation de requêtes DÉPARTEMENT DE GÉNIE LOGICIEL ET DES TI LOG660 - BASE DE DONNÉES HAUTE PERFORMANCE Laboratoire 3 Optimisation de requêtes et analyse de la performance 1 Introduction L objectif de ce troisième laboratoire

Plus en détail

Module FMIN358 Technologies du Web : PHP objet et couches d accès aux bases de données

Module FMIN358 Technologies du Web : PHP objet et couches d accès aux bases de données Module FMIN358 Technologies du Web : PHP objet et couches d accès aux bases de données 1. Exploiter une couche métier objet PHP prend en charge certains des grands principes du paradigme objet (héritage,

Plus en détail

Optimisation des Requêtes D après J. Akoka - I. Wattiau

Optimisation des Requêtes D après J. Akoka - I. Wattiau NFE113 Administration et configuration des bases de données 2011 Optimisation des Requêtes D après J. Akoka - I. Wattiau 1 Eric Boniface Introduction Fournir l'algorithme d'accès à la B.D. pour répondre

Plus en détail

Optimisation de requêtes

Optimisation de requêtes Optimisation de requêtes Illustration avec Oracle J. Akoka - I. Wattiau Introduction BUT : Fournir l'algorithme d'accès à la base de données pour répondre à une requête exprimée en langage assertionnel

Plus en détail

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL Jean-Marie Pécatte jean-marie.pecatte@iut-tlse3.fr 16 novembre 2006 ISIS - Jean-Marie PECATTE 1 Valeur de clé

Plus en détail

Modèle entité-association 6pts

Modèle entité-association 6pts Examen NFP 107 17 juin 2009 Sujet 1 3H documents autorisés Enseignant : Christine Plumejeaud Modèle entité-association 6pts Le service de gestion du personnel d une entreprise désire s équiper d un outil

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R.

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R. SQL Description des données : création, insertion, mise à jour BD4 AD, SB, FC, N G de R Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Mars 2015 BD4 (Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/21

Plus en détail

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL ENT - Clé sql2009 BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Insertion dans une relation Pour insérer un tuple dans une relation: insert into Sailors

Plus en détail

Conception de bases de données relationnelles

Conception de bases de données relationnelles Conception de bases de données relationnelles Niveau conceptuel : modélisation de BD relationnelles Marie Szafranski 2015-2016 ensiie 1 2015-2016 ensiie 1 Modélisation d une BD Modélisation d une BD Étape

Plus en détail

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC*

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC* Bases de données Architecture clients-serveur Architecture trois tiers Vocabulaire des BDD Algèbre relationnelle Création/modification d une table Commandes SQL de manipulation de tables Définition formelle

Plus en détail

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL I Gestion des utilisateurs et de leurs privilèges I.1 Gestion

Plus en détail

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse IN306 : Corrigé SID Christophe Garion 18 octobre 2010 Ce document est un corrigé succinct de l examen du module IN306. 1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse Une

Plus en détail

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion III.1- Définition de schémas Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion RAPPELS Contraintes d intégrité sous Oracle Notion de vue Typage des attributs Contrainte d intégrité Intra-relation

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr Plan du cours Architecture SPARC-ANSI 1 Architecture

Plus en détail

Optimisation des bases de données

Optimisation des bases de données Optimisation des bases de données Mise en œuvre sous Oracle Laurent Navarro Avec la contribution technique d Emmanuel Lecoester Pearson Education France a apporté le plus grand soin à la réalisation de

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES. 2. Les questions sont indépendantes les unes des autres.

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES. 2. Les questions sont indépendantes les unes des autres. INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES Durée : 1h30 Date : 17/05/2006 Coordonnateurs : Amel Bouzeghoub et Bruno Defude Documents autorisés : ceux distribués en cours Avertissements

Plus en détail

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage SQL. Durée : 1 h 50 TD 3 Requêtes SQL Description du système

Plus en détail

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données L2 Informatique Serenella Cerrito Département d Informatique Évry 2014-2015 Quels valeurs peut prendre un attribut? Ici, les types les plus

Plus en détail

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique Bases de données Jean-Yves Antoine VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr L3 S&T mention Informatique Bases de Données IUP Vannes, UBS J.Y. Antoine 1 Bases de données SGBD

Plus en détail

Bases de données Cours 7 : Modèle relationnel-objet

Bases de données Cours 7 : Modèle relationnel-objet -relationnel Cours 7 : Modèle relationnel-objet ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://pages-perso.esil.univmed.fr/ papini/ -relationnel Plan du cours 1 Introduction 2

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise OpenPaaS Le réseau social d'entreprise Spécification des API datastore SP L2.3.1 Diffusion : Institut MinesTélécom, Télécom SudParis 1 / 12 1OpenPaaS DataBase API : ODBAPI...3 1.1Comparaison des concepts...3

Plus en détail

Optimisation de requêtes. I3009 Licence d informatique 2015/2016. Traitement des requêtes

Optimisation de requêtes. I3009 Licence d informatique 2015/2016. Traitement des requêtes Optimisation de requêtes I3009 Licence d informatique 2015/2016 Cours 5 - Optimisation de requêtes Stéphane.Gançarski Stephane.Gancarski@lip6.fr Traitement et exécution de requêtes Implémentation des opérateurs

Plus en détail

Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005

Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005 Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 - UFR 922 - Licence d'informatique Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005 Documents autorisés Durée : 2h. Exercice 1 : Autorisation Question

Plus en détail

Conception de bases de données relationnelles

Conception de bases de données relationnelles Modélisation d une BD Conception de bases de données relationnelles Niveau conceptuel : modélisation de BD relationnelles Marie Szafranski Étape fondatrice du processus de conception ; c est une abstraction

Plus en détail

Récapitulatif Walter RUDAMETKIN

Récapitulatif Walter RUDAMETKIN Récapitulatif Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Notre dernier cours Moi :) Vous :( 2 Récapitulatif Les SGBD Relationnelles Objectifs et histoire Conception d'une base de

Plus en détail

Indépendance données / applications

Indépendance données / applications Vues 1/27 Indépendance données / applications Les 3 niveaux d abstraction: Plusieurs vues, un seul schéma conceptuel (logique) et schéma physique. Les vues décrivent comment certains utilisateurs/groupes

Plus en détail

Mapping Objet/Relationnel

Mapping Objet/Relationnel Mapping Objet/Relationnel I. Mougenot (isabelle.mougenot@univ-montp2.fr) Faculté des Sciences Université Montpellier 2 2014 Mougenot (UM2) FMIN362 Cours2 2014 1 / 14 Les limites du relationnel 1 Première

Plus en détail

TP Bases de données réparties

TP Bases de données réparties page 1 TP Bases de données réparties requêtes réparties Version corrigée Auteur : Hubert Naacke, révision 5 mars 2003 Mots-clés: bases de données réparties, fragmentation, schéma de placement, lien, jointure

Plus en détail

BASE DE DONNÉES T.P.1 SQL3

BASE DE DONNÉES T.P.1 SQL3 Faculté des Sciences et Techniques Année Universitaire 2005-2006 Master 1 Informatique BASE DE DONNÉES T.P.1 SQL3 DEZE Simon DAUVERGNE Sébastien 1 Introduction Ce TP constitué de deux exercices vise à

Plus en détail

Faculté de Sciences Économiques et de Gestion. Bases de données. Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont

Faculté de Sciences Économiques et de Gestion. Bases de données. Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Bases de données Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/ Plan du cours I. Introduction II. Le

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Cours 3 : SQL3 Langage

Bases de données et sites WEB Cours 3 : SQL3 Langage Bases de données et sites WEB Cours 3 : SQL3 Langage 1 Plan Références Requêtes simples Expressions de chemin Appels de fonctions et d opérateurs Création d instances Opérations sur les collections 2 Références

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Plan Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 1 : Généralités & rappels 1.1 Avant-propos 1.2 Algèbre relationnelle kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/18 But du cours Organisation

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données Instructions SQL Première partie : Langage de description et de gestion des données Quelques instructions et leur syntaxe 1. Introduction Trois principales catégories d instructions. Instructions de création

Plus en détail

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL Bases de données L2 sciences et technologies, mention informatique SQL ou : le côté obscure de la jolie théorie films titre réalisateur année starwars lucas 1977 nikita besson 1990 locataires ki-duk 2005

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

Projet de Base de données

Projet de Base de données Julien VILLETORTE Licence Informatique Projet de Base de données Année 2007-2008 Professeur : Marinette Savonnet Sommaire I) Introduction II) III) IV) Diagrammes a. Diagramme Use Case b. Diagramme de classes

Plus en détail

Rappel sur les bases de données

Rappel sur les bases de données Rappel sur les bases de données 1) Généralités 1.1 Base de données et système de gestion de base de donnés: définitions Une base de données est un ensemble de données stockées de manière structurée permettant

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION 1 Introduction Conception d une base de données Domaine d application complexe : description abstraite des concepts indépendamment de leur implémentation sous

Plus en détail

Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés

Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés Examen BD 2I009 15 Mai 2015 Votre numéro d anonymat : Université Pierre et Marie Curie Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés Les téléphones mobiles doivent

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES DE BASES DE DONNEES PARTIE A : CONCEPTION DU MCD ET MLD

TRAVAUX PRATIQUES DE BASES DE DONNEES PARTIE A : CONCEPTION DU MCD ET MLD TRAVAUX PRATIQUES DE BASES DE DONNEES PARTIE A : CONCEPTION DU MCD ET MLD Cette partie est à réaliser sur papier uniquement. Il s agit de réaliser un modèle conceptuel de données (MCD) suivi du modèle

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 1 : Vues et Index Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les Vues Généralités Syntaxe Avantages Conditions de mise à jour 2 Index Généralités

Plus en détail

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données Commandes de définition de données (DDL) Commandes de mise-à-jour de données (DML) Vues SQL-MAJ, vues-1 / 33 Exemple Définition de la relation

Plus en détail

Module MABD Master Informatique Spécialité IAD. Cours 3 Modèle objet-relationnel et SQL3

Module MABD Master Informatique Spécialité IAD. Cours 3 Modèle objet-relationnel et SQL3 Module MABD Master Informatique Spécialité IAD Cours 3 Modèle objet-relationnel et SQL3 1 L'objet-relationnel Relationnel (tables, attributs, domaine, clé) + Objet (collections, identifiants, héritage,

Plus en détail

Conception de Systèmes de Bases de Données Avec UML TD 1 - Correction

Conception de Systèmes de Bases de Données Avec UML TD 1 - Correction 1 1 Bases de Données Avancées Module B IUT Lumière, License CE-STAT 2006-2007 Pierre Parrend Conception de Systèmes de Bases de Données Avec UML TD 1 - Correction Etapes de conception d'un système de base

Plus en détail

I4 : Bases de Données

I4 : Bases de Données I4 : Bases de Données Passage de UML au modèle relationnel Georges LOUIS Département Réseaux et Télécommunications Université de La Rochelle Module I4 2008-2009 1 G.Louis Sommaire 1 Des classes aux tables

Plus en détail

Sommaire. I4 : Bases de Données. Rappel : les tables. Rappel : le modèle relationnel. Des classes aux tables. Passage de UML au modèle relationnel

Sommaire. I4 : Bases de Données. Rappel : les tables. Rappel : le modèle relationnel. Des classes aux tables. Passage de UML au modèle relationnel Sommaire I4 : Bases de Données Passage de UML au modèle relationnel Georges LOUIS Département Réseaux et Télécommunications Université de La Rochelle Module I4 2008-2009 Peupler les tables 1 G.Louis 2

Plus en détail

Rev. Ivoir. Sci. Technol., 20 (2012) 35-67 35 ISSN 1813-3290, http://www.revist.ci

Rev. Ivoir. Sci. Technol., 20 (2012) 35-67 35 ISSN 1813-3290, http://www.revist.ci Rev. Ivoir. Sci. Technol., 20 (2012) 35-67 35 ISSN 1813-3290, http://www.revist.ci OPTIMISATION DES PERFORMANCES DES ENTREPÔTS DE DONNÉES VIA LES INDEX El Amin Aoulad ABDELOUARIT *, Mohamed El MEROUANI

Plus en détail

Introduction aux bases de données relationnelles

Introduction aux bases de données relationnelles Formation «Gestion des données scientifiques : stockage et consultation en utilisant des ases de données» 24 au 27 /06/08 Introduction aux ases de données relationnelles Christine Tranchant-Dureuil UMR

Plus en détail

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES Auteur: Raymonde RICHARD PRCE UBO PARTIE III. - LA DESCRIPTION LOGIQUE ET PHYSIQUE DES DONNEES... 2 A. Les concepts du modèle relationnel de données...

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail

Plan du cours. Introduction aux Bases de Données. Plan du cours. I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel

Plan du cours. Introduction aux Bases de Données. Plan du cours. I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel Plan du cours Introduction aux Bases de Données Maîtrise de Sciences Cognitives Année 2003-2004 Jérôme Darmont http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/ I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel

Plus en détail

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL)

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL) Introduction 1/39 2/39 Introduction Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - BDD 2015-2016 A partir de l algèbre relationnelle s est construit un langage informatique permettant d interroger les données : SQL

Plus en détail

Fonctionnement d un SGBD. L optimisation

Fonctionnement d un SGBD. L optimisation Fonctionnement d un SGBD TD 7 (2 séances) L optimisation I. Révisions sur le l algèbre relationnelle EXERCICE 1 : relationnel suivant: (inspiré par Richard Grin et Isabelle Mirbel) Soit le schéma Employé(Matricule,

Plus en détail

Plan de la scéance. Modélisation et conception de bases de données. Que doit-on concevoir? L3Pro SCT Bases de données et programmation

Plan de la scéance. Modélisation et conception de bases de données. Que doit-on concevoir? L3Pro SCT Bases de données et programmation Modélisation et conception de bases de données L3Pro SCT Bases de données et programmation Mathieu Sassolas IUT de Sénart Fontainebleau Département Informatique Année 2015-2016 Plan de la séance 3 2 /

Plus en détail

Le language SQL (2/2)

Le language SQL (2/2) Les commandes de base sous Unix SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Création d'une base ([] facultatif) : createdb nombase [ -U comptepostgres ] Destruction

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail

Chapitre VIII. Les bases de données. Orientées Objet. Motivation

Chapitre VIII. Les bases de données. Orientées Objet. Motivation Chapitre VIII Motivation Le modèle relationnel connaît un très grand succès et s avère très adéquat pour les applications traditionnelles des bases de données (gestion) Les bases de données Orientées Objet

Plus en détail

ADMIN SGBD TP 1. Préliminaires. Dictionnaire des données. Utilisateurs, vues et autorisations

ADMIN SGBD TP 1. Préliminaires. Dictionnaire des données. Utilisateurs, vues et autorisations ADMIN SGBD TP 1 Préliminaires L'objectif de ce TP est de: installer l environnement (PostgreSQL, base, tables), créer des utilisateurs, des vues, et de gérer les privilèges, créer des triggers, utiliser

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées Bases de Données Avancées Optimisation Travaux Pratiques ECP Lydia Khelifa, Nicolas Travers Table des matières 1 Etudedelabasededonnées 3 1.1 Tables............................................... 3 1.2

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données 1/73 Introduction aux bases de données Formation continue Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr École Supérieure d Électricité Département Informatique Gif sur Yvette 2012/2013 2/73 Plan 1 Introduction

Plus en détail

Cours Web n o 7 MySQL et PHP

Cours Web n o 7 MySQL et PHP Introduction aux bases de données Cours Web n o 7 MySQL et PHP Sandrine-Dominique Gouraud (gouraud@lri.fr) Pierre Senellart (pierre@senellart.com) Semaine du 7 novembre 2005 S.-D. Gouraud, P. Senellart

Plus en détail

Chapitre V. Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation

Chapitre V. Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation Chapitre V Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation 175 Mise en oeuvre et utilisation d une base de données : points principaux Organisation d un système de gestion

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Module B210 Bases de données relationnelles Travaux pratiques TP avec Oracle XE TP avec MySQL Gérard-Michel Cochard Travaux Pratiques avec Oracle XE Contenu : 1 - Installation et prise en main 2 - Un exemple

Plus en détail

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

SQL. Oracle. pour. 4 e édition. Christian Soutou Avec la participation d Olivier Teste

SQL. Oracle. pour. 4 e édition. Christian Soutou Avec la participation d Olivier Teste Christian Soutou Avec la participation d Olivier Teste SQL pour Oracle 4 e édition Groupe eyrolles, 2004, 2005, 2008, 2010, is BN : 978-2-212-12794-2 Partie III SQL avancé La table suivante organisée en

Plus en détail

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL 2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL PLAN : I. Le langage de manipulation des données II. Le langage de définition des données III. Administration de la base de données IV. Divers (HORS PROGRAMME) Introduction:

Plus en détail

ParAdmin: Un Outil d'assistance à l'administration et Tuning d'un Entrepôt de Données

ParAdmin: Un Outil d'assistance à l'administration et Tuning d'un Entrepôt de Données Laboratoire d Informatique Scientifique et Industrielle École Nationale Supérieure de Mécanique et d Aérotechnique, avenue Clément Ader - BP 49-8696 Futuroscope cedex - France ParAdmin: Un Outil d'assistance

Plus en détail

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite.

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs, relations,

Plus en détail

Bases de Données Cours de SRC 1. Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr

Bases de Données Cours de SRC 1. Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr Bases de Données Cours de SRC 1 Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr Objectifs du cours Analyser les besoins et modéliser les données d un système d information Mettre en œuvre des bases de données

Plus en détail

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4 1 Annexes Avec ce rapport il faut rendre en annexe le script SQL corrigé qui permet de créer la base de données selon votre modèle relationnel ainsi que de la peupler avec un nombre de tuples suffisant.

Plus en détail

1/24. I On peut toujours faire du relationnel : enrichissement de SQL2. Introduction 3/24 SGBDOO

1/24. I On peut toujours faire du relationnel : enrichissement de SQL2. Introduction 3/24 SGBDOO ntroduction 1/24 2/24 Anne-Cécile Caron Master MAGE - BDA 1er trimestre 2013-2014 La norme SQL 3 aussi appelée SQL 99 Extension du modèle relationnel à l objet nécessité de structures de données plus sophistiquées

Plus en détail

TP1 - Corrigé. Manipulations de données

TP1 - Corrigé. Manipulations de données TP1 - Corrigé Manipulations de données 1. Démarrez mysql comme suit : bash$ mysql -h 127.0.0.1 -u user4 -D db_4 p Remarque: le mot de passe est le nom de user. Ici user4 2. Afficher la liste des bases

Plus en détail

MANIPULATION D OBJETS

MANIPULATION D OBJETS MANIPULATION D OBJETS Introduction Manipuler des objets à structure complexe Résultat des requêtes Identité, égalité, gestion des doubles Hiérarchie de généralisation Comportement Conclusion LANGAGES DE

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

TD2 SQL. 1. À partir des données présentées dans le tableau suivant, proposez les définitions de la table MAINTENANCE

TD2 SQL. 1. À partir des données présentées dans le tableau suivant, proposez les définitions de la table MAINTENANCE Exercice 1 Syntaxe des noms Les noms d objets SQL suivants sont-ils corrects? a. DEPART b. ARRIVÉE c. DATE d. _WIDE_ e. "CREATE" f. #CLIENT g. IBM_db2 h. 5e_avenue TD2 SQL Sont incorrects : b. Le caractère

Plus en détail

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1 3 - Administration de BD SQL Chapitre III Administration des BD SQL 3.1 Création de BD 3.2 Gestion des utilisateurs 3.3 Administration des transactions 3.4 Accès à une BD distante 3.5 Conclusions Composants

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bilan : Des vues à PL/SQL corrigé Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Cas exemple 2 Les tables... 3 Vues et index 4 Privilèges 5 Fonctions

Plus en détail

Visual Paradigm. Description du comportement du plugin HE-Arc de transformation de MCD en MLD

Visual Paradigm. Description du comportement du plugin HE-Arc de transformation de MCD en MLD 7.1.2012 / 5.11.2013 p.a. sunier Visual Paradigm Description du comportement du plugin HE-Arc de transformation de MCD en MLD Sommaire 1 Propos liminaires... 2 2 Principes généraux... 2 3 Logique de transformation...

Plus en détail

Bases de Données - Le relationnel Objet

Bases de Données - Le relationnel Objet Mastère IMAe UE Bases De Données Avancées Année Universitaire 2004/2005 M. EBOUEYA Bases de Données - Le relationnel Objet Exercice 1. Soit le schéma relationnel de base de données suivant : APPARTEMENT

Plus en détail

Les requêtes de consultation. Ex. bibliothèque état de la base. Ex. bibliothèque état de la base. Consultation simple d'une table

Les requêtes de consultation. Ex. bibliothèque état de la base. Ex. bibliothèque état de la base. Consultation simple d'une table Les requêtes de consultation Représente la ma jorité des requêtes SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Encapsule complètement l'algèbre relationnel Une

Plus en détail

Les entrepôts De données TP 1

Les entrepôts De données TP 1 UNIVERSITE SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES 2014-2015 Les entrepôts De données TP 1 Réalisé par : Supervisé par : AIT SKOURT BRAHIM Pr. L. Lemrini BOUCHANA ADIL ED-DAHMOUNI

Plus en détail

Requêtes SQL avec la date et le groupement Chapitre 7 série 3 Base de données AcciRoute SOLUTIONS

Requêtes SQL avec la date et le groupement Chapitre 7 série 3 Base de données AcciRoute SOLUTIONS 2003-07-01 1 Requêtes SQL avec la date et le groupement Chapitre 7 série 3 Base de données AcciRoute SOLUTIONS Voici MRD de la BD AcciRoute pour représenter les rapports d accidents de la route. Le MRD

Plus en détail

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013 November 26, 2013 SQL : En tant que langage d interrogation En tant que langage de mise à jour En tant que langage de définition de données Langages de requête Langages qui permettent d interroger la BD

Plus en détail

Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base

Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base Document: f1067test.fm 22/01/2013 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION DB2 FOR Z/OS:

Plus en détail