21/03/2015. Evaluation de l équilibre. Evaluation des troubles de l équilibre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "21/03/2015. Evaluation de l équilibre. Evaluation des troubles de l équilibre"

Transcription

1 Evaluation de l équilibre Prs Dominic Pérennou et Alain Yelnik Paris- Grenoble Echelle ABC (Activities-specific Balance confidence) Powell LE and Myers AM 1995 (validation en français?) Questionnaire : «avec quel niveau de confiance de à 1% exécutez vous chacune des activités suivantes sans perdre votre équilibre» 16 activités par exemple : - Faire le tour de la maison - Monter ou descendre escaliers - Attraper une boite sur une étagère - Monter sur une chaise pour attraper qlq chose - Entrer ou sortir d une voiture - Vous déplacer sur un trottoir fréquenté - Monter ou descendre escalier roulant les bras chargés de paquets - AY 2/2/213 Troubles de l équilibre : le point de vue du clinicien Savoir évaluer Echelles + Instrumentation Prédire l évolution Comprendre Comportement observé Effets lésion / compensation Traiter Prévenir la chute Faciliter la restauration posturale Compenser: aides techniques DIZZINESS HANDICAP INVENTORY de Jacobson et Newman Arch Otolaryngol Head Neck Surg 199 ; 116 : questions cotées, 2 ou 4 Par exemple : * 14. A cause de votre problème, est-il difficile pour vous d'effectuer des tâches ménagères lourdes ou nettoyer votre cour? * 15. A cause de votre problème, craignez-vous que les gens vous croient drogué, ivre? * 16. A cause de votre problème, est-il difficile pour vous de faire une promenade seul? 2/2/213 Evaluation des troubles de l équilibre Interrogatoire: histoire,vertiges, chutes, autonomie Examen clinique qualitatif : orientation Echelles cliniques L = OBJECTIVER ET MESURER LE TROUBLE Station assise Stabilité, appuis? Chute, inclinaison Tolérance aux déséquilibres intrinsèques déséquilibres extrinsèques Verticale subjective Autres outils d évaluation Transferts Aide humaine? dans quel sens (vertical = manque de force, horizontal = manque d équilibre)? AY 2/2/213 1

2 Latéropulsion et pushing après AVC Chaque exercice Yeux ouverts Yeux fermés Déstabilisations intrinsèques Déstabilisations extrinsèques Assis Debout Passage assis-debout AY 2/2/213 Station debout Attitude spontanée Inclinaison, rétropulsion Appuis? Ecartement des pieds (talons) et minimum Tandem Monopodal en secondes Marche Stabilité : Appuis? Aide humaine? Ecartement des pieds Marche en funambule Temps de double appui Régularité des pas AY 2/2/213 AY 2/2/213 Station debout Complété par : - Manœuvre déviation des index - Manœuvre Fukuda - Recherche Nystagmus. Caractéristiques de la démarche : Déroulement du pas Boiterie Longueur - Symétrie Vitesse confortable / 1 mètres + Vitesse rapide Demi-tours Nombre de pas + AY 2/2/213 2/2/213 2

3 Marche sensibilisée : Yeux fermés Rotation de la tête Double tâche Déséquilibres extrinsèques 8. Avancée du tronc les bras tendus 9. Récupération d un objet sur le sol 1. Retournement pour regarder derrière 11. Retournement de 36 degrés 12. Placement alternatif d un pied sur une marche 13. Debout un pied en avant 14. Debout sur un pied AY 2/2/213 2/2/213 Get up and Go (BBS) Berg, 1989; Berg et al ordinal items with five levels (-4) : scale from to 56 Sitting to standing Standing unsupported Sitting unsupported Standing to sitting Transferts Reaching forward with outstreched arm Retrieving object from floor Turning to look behind Turning 36 Placing alternate foot on stool Sujets âgés: Tinetti, BDS Standing with eyes closed Standing with feet together Standing with one foot in front Standing on one foot BERG BALANCE SCALE Berg K Assis à debout 2. Debout sans appui 3. Assis sans appui 4. Debout à assis 5. Transferts 6. Debout les yeux fermés 7. Debout les pieds joints Épreuves du Balance Evaluation Systems Test et des versions abrégées Horak et al 29 MBT BBT Contraintes biomécaniques MBT BBT Contrôle postural réactif 1. Base de support 14. Réponse antérieure 2. Alignement du COM 15. Réponse postérieure 3. Force et amplitude des chevilles 16. Réaction de protection antérieure 4. Force du tronc et des hanches 17. Réaction de protection postérieure 5. Assis au sol à la station debout 18. Réaction de protection latérale Limites de stabilité/verticalité Orientation sensorielle 6. Portée fonctionnelle assise et verticalité 19. Intégration sensorielle 7. Portée fonctionnelle antérieure 2. Surface inclinée, yeux fermés 8. Portée fonctionnelle latérale Ajustements posturaux anticipatoires Équilibre à la marche 9. Assis à debout 21. Marche sur surface nivelé 1. Aller sur la pointe des pieds 22. Changement de vitesse de marche 11. Équilibre unipodal 23. Marche avec rotation de la tête 12. Pied en alternance sur un tabouret 24. Marche avec demi-tour 13. Levé du bras en position debout 25. Marche par dessus les obstacles 26. Timed up and go 27. Timed up and go avec une double tâche MBT: mini BESTest, BBT: Brief BESTest. Les épreuves inclues dans le mini-bestest sont indiquées en bleu alors que celles inclues dans le Brief BESTest sont indiquées en rouge. À noter que deux sous-épreuves de l épreuve 19 sont inclues dans le mini-bestest, soit la station debout yeux ouvert sur surface ferme et la station debout yeux fermés sur une surface en mousse. Cette dernière sous-épreuve est également retenue pour le Brief BESTest. Le choix des épreuves pour chacune de ces deux échelles abrégées a été fait à partir d analyses différentes. Le Brief BESTest a été développé de façon à retenir une épreuve pour chacune des 6 composantes de l équilibre, ce qui n est pas le cas du mini-bestest. 2/2/213 Diapo avec la permission de Jean-François Lemay (thèse 214), Université de Montréal 3

4 Get up and Go Patient Sujets âgés: Tinetti, BDS Figure 2 Examinateur Get up and Go Sujets âgés: Tinetti, BDS Figure 1 Timed Up and Go Test (TUGT) Get up and Go 18 7 Sujets âgés: Tinetti, BDS Effectif >4 TUGT (s) TUPG (s) Score de Houghton 4

5 Sujet normal Patient avec une atrophie cérébelleuse évoluée Get up and Go Sujets âgés: Tinetti, BDS Amplitude normalisée Trajectoires du centre de pression plantaire Axe sagittal (mm) Axe latéral (mm) 1 Analyse fréquentielle,8,6,4, Trajectoires du centre de pression plantaire Axe latéral (mm) Analyse fréquentielle Fréquence (Hz) Fréquence (Hz) Figure 9 Amplitude normalisée 1,8,6,4,2 Axe sagittal (mm) Verticale subjective Sujets âgés: Tinetti, get up and go, BDS Figure 4 Trois modalités pour mesurer la perception de la verticale Deux modalités principales: VV et VP Sujet sain Hémiplégique gauche Verticale visuelle (VV) Witkin et Asch, 1948 Normalité: -2.5 à Verticale posturale (VP) Clark and Graybiel, 1963 Normalité: -2.5 à Verticale haptique (VH) Bauermeister et al, 1964 Normalité: -5 à to 5 Figure 5 5

6 Sujets âgés: Tinetti, get up and go, BDS Backward Disequilibrium Scale BDS (Manckoundia et al 27) 5 tâches posturales courantes: Se lever d une chaise Tenir debout YO Tenir debout YF S asseoir Tenir assis au bord d une chaise Test de Tinetti simplifié reprenant les items les mieux corrélés au risque de chute(tinettietal.nengljmed1988)pourunscoretotaldeà7.pourunscorede à 2, il n y a pas de risque de chute. Le risque relatif de chute est de 1,4 pour un score de 3 à 5 ; il est de 1,9 pour un score de 6 à 7. Evaluation de l équilibre 1. Instabilité lors du passage debout-assis ( non ; 1 oui) 2. Incapacité à se tenir sur un pied sans aide ( non ; 1 oui) 3. Instabilité lors d un tour complet ( non ; 1 oui) 4. Instabilité lors d une légère poussée déséquilibrante sur le sternum ( non ; 1oui) Evaluation de la marche 1. Augmentation du balancement du tronc ( non ; 1 oui) 2. Incapacité à augmenter la vitesse de marche ( non ; 1 oui) 3. Anomalie de la trajectoire (augmentation des écarts) ( non ; 1 oui) Cotations du BDS Chaque item est côté de à 3 : tâche réalisée sans rétropulsion 1: tâche réalisée avec légère rétropulsion 2: tâche difficilement réalisée à cause de la rétropulsion. Plusieurs essais nécessaires 3: tâche impossible du fait de la rétropulsion TOTAL SUR 15 Rétropulsion chez la personne âgée Retropulsion in elderly Manckoundia et al 27 6

7 Sujets âgés: Tinetti, get up and go, BDS AVC: PASS, Latéropulsion,verticale subjective, Postural Assessment Scale for Stroke Benaim Ch. et al Stroke1999 I) Maintenir la posture : de (impossible) à 3 1) Assis sans support (bord de cadre de Bobath pieds au sol) 3 possible plus de 5 minutes sans aide 2) Debout avec support (pieds en position libre) 3 s'appui d'une main uniquement 3) Debout sans support (pieds en position libre) 3 plus d'1 minute et mouvements des bras au-dessus du niveau des épaules. 3 3 eval clinique 2équilibre AY 2/2/213 Which one is the best clinical scale? 1) Non stroke-specific balance scales, get up and go, single limb stance timed test, Sensory organisation test Often difficult to perform by stroke patients floor effect 2) Non balance-specific motor scales dedicated for stroke: Fugl-Meyer, MAS... impairment and disability mixture Not enough informative about postural control Postural Assessment Scale for Stroke I) Maintenir la posture de (impossible) à 3 4) Tenir sur la jambe saine (sans autre contrainte) 3 plus de 1 secondes 5) Tenir sur la jambe paralysée 3 plus de 1 secondes 2 3) Postural scales especially dedicated for stroke patients Short tests for sitting and/or standing postures: Bourges scales, Bohannon scales, Trunk Control Test, Pushing scale, and many other ad hoc tests ceiling effect PASS : broadly and objectively scans postural capacities 2/2/213 PASS : 12 ordinal items with 4 levels Guideline for objective scoring: Benaim et al stroke 1999, full text available on the web Postural Assessment Scale for Stroke Lying Sitting Roll to the weak side Roll to the strong side Sit up from lying down Maintain Lying down Standing Standing up Score range : -36 Keep standing with help Keep standing without help Sit down Pick up a pencil from the floor Non paretic leg Paretic leg II Changer la posture de (impossible) à 3 (sans aide) 1) Du décubitus dorsal au décubitus latéral coté atteint 2) Du décubitus dorsal au décubitus latéral coté sain 3) Du décubitus dorsal s'asseoir en bord de table /2/213 7

8 Postural Assessment Scale for Stroke PASS : propriétés clinimétriques II Changer la posture 4) De la position assis en bord de table se recoucher en décubitus dorsal Très bonnes consistance interne, validité de construit, reproductibilité, sensibilité au changement 5) De la position assise à la position debout 6) De la position debout à la position assise 2 2 Validité prédictive Benaim et al. Stroke 1999 Etroite corrélation entre PASS J3 et FIM Loco-Transferts à M3 7) Debout, attraper un stylo posé au sol Hsieh et al. Stroke 22 PASS (items tronc) J14 rend compte seul de 45 % de variance de l autonomie à M6 (Barthel, Franchay Autonomie Index) 2/2/213 Scoring PASS items Maintaining a posture Sitting without support (sitting on the Bobath plane - with the feet touching the floor) = cannot sit; 1 = can sit with slight support, for example by one hand; 2 = can sit for more than 1 seconds without support Pronostic après AVC 3 = can sit for 5 minutes without support Standing with support (feet position free, no other constraints) = cannot stand even with support; 1 = can stand with strong support of two persons 2 = can stand with moderate support of one person; 3 = can stand with only one support of one hand AVC M1 M4 Standing without support (feet position free, no other constraints) = cannot stand without support; 1 = can stand without support for 1 seconds or leans heavily on one leg 2 = can stand without support for 1 minute or stands slightly asymmetrically ; 3 = can stand without support for more than 1 minute Standing on one leg and ( no other constraints) = cannot stand on non-paretic leg; 1 = can stand on non-paretic leg for a few seconds 2 = can stand on non-paretic leg for more than 5 seconds; 3 = can stand on non-paretic leg for more than 1 seconds Changing posture Supine to affected side lateral; Supine to non-affected side lateral; Supine to sitting up on the edge of the bed; Sitting on the edge of the bed to supine; Sitting to standing up; Standing up to sitting down; Standing, picking up a pencil from the floor = cannot perform the activity, 1 = can perform the activity with much help, 2 = can perform the activity with little help, 3 = can perform the activity without help. Admission en MPR Bilan d entrée Entretien patient & famille Sortie de MPR Number of patients Distribution du PASS D-3 D-9 } p< Prédiction du score de marche à M4 À partir du PASS à J3 Univarié Coté, mécanisme (I/H) et sexe NS Âge -.28 p<1-2 Extension lésion -.3 p<1-2 MIF-moteur.46 p<1-6 Commande volontaire.47 p<1-6 PASS score from to 36 (benaim et al 1999) Mao et al. Stroke 22 : le PASS est le score d équilibre post AVC qui a le moins d effet seuil (pas d effet plancher+++) Lindmark.51 p<1-6 PASS.66 p<1-6 8

9 Latéropulsion et pushing après AVC Meilleurs modèles multivariés 3 variables: PASS-Com.volontaire-âge R²=.5 2 variables: PASS-MIF R²= variable: PASS R²=.44 Assis Debout Passage assis-debout Sensitivity 1,,75,5 Résultats ROC Curve of Walking_independently Criterions PASS_M1 LIND_M1 MOT_M1 FIM_M1 Score for Contraversive Pushing (SCP), Karnath et al 2 A) Symétrie posturale (score assis + score debout) Score,25 : légère inclinaison contralésionnelle sans chute Score,75 : sévère inclinaison contralésionnelle sans chute Score 1 : sévère inclinaison avec chute contralésionnelle B) Extension de la surface d appui (assis + score debout) Score : pas nécessaire Score,5 : nécessaire si changement de position Score 1: nécessaire dès le repos,25,,,25,5,75 1, 1-Specificity C) Résistance (score assis + score debout ) Score : pas de résistance Score 1 : résistance Pushing si A 1 et B 1 et C 1 Résultats Seuils PASS Seuil Sensibilité Spécificité VPP VPN 4,966,242,653,829 5,956,298,668,819 6*,942,359,684,88 7,926,423,73,795 8,96,49,724,78 9,883,558,747,764 1,856,623,77,746 11,825,685,795,727 12*,791,743,819,76 13,752,794,844,684 14,71,839,867,662 PASS 6 Ne peut pas se retourner au lit, station assise non tenue PASS 12 Station assise bien tenue, commence à tenir debout avec support Sujets âgés: Tinetti, get up and go, BDS 9

10 Les cinq items posturaux (sur 42) de l'updrs (Fahn et al, 1987). Chaque item est évalué selon une cotation à 5 niveaux, de normal à 4. Item 12 : se retourner dans le lit, arranger draps et couvertures : normal 1 : un peu lent et maladroit, mais ne nécessite pas d aide 2 : peut se retourner seul ou arranger ses draps, mais avec de grandes difficultés. 3 : peut initier le geste, mais n arrive pas à se retourner ou arranger ses draps seul. 4 : dépendant Item 13 : chutes en dehors des épisodes de blocage : aucune 1 : chutes rares 2 : chutes occasionnelles mais moins d une fois par jour 3 : en moyenne une chute par jour 4 : au moins 2 par jour Sujets âgés: Tinetti, get up and go, BDS Item 27 : se lever d une chaise (membres supérieurs fléchis sur la poitrine) : exécution normale 1 : lentement ou a besoin de plusieurs essais 2 : se pousse sur les accoudoirs 3 : tend à chuter en arrière et doit essayer plusieurs fois avant de réussir 4 : incapable de se lever sans aide extérieure Item 28 : posture : : normalement érigée 1 : posture légèrement antefléchie ( normalement pour une personne âgée) 2 : posture nettement anfléchie (± inclinaison latérale) 3 : sévèrement antefléchie avec cyphose 4 : antéflexion marquée de façon extrême Item 29 : Test de rétropulsion. Réponse à un déplacement postérieur soudain produit par une traction sur les épaules, l examinateur est derrière le patient qui est debout les yeux ouverts, les pieds légèrement écartés, et prévenu de la manœuvre. : normal (pas de déséquilibre postérieur) 1 : déséquilibre postérieur avec équilibre récupéré sans aide 2 : chute s il n est pas retenu par l examinateur 3 : tient debout mais tend à chuter spontanément 4 : maintien de la station debout impossible sans aide Figure 1 Figure 8 1

11 Echelles d évaluation de l ataxie Les items évaluant l équilibre représentent Scale for the Assessment and Rating of Ataxia (SARA) 1 points (18 avec la marche) sur 4 l International Cooperative Ataxia Rating Scale (ICARS) 22 points sur 1 Sujet normal Patient avec une atrophie cérébelleuse évoluée Trajectoires du centre de pression plantaire Trajectoires du centre de pression plantaire Axe sagittal (mm) Axe sagittal (mm) Axe latéral (mm) -15 Axe latéral (mm) Amplitude normalisée 1 Analyse fréquentielle,8,6,4, Fréquence (Hz) Amplitude normalisée 1 Analyse fréquentielle,8,6,4, Fréquence (Hz) Figure 9 11

Evaluation - Rééducation des troubles posturaux post AVC Pr Dominic Pérennou

Evaluation - Rééducation des troubles posturaux post AVC Pr Dominic Pérennou Evaluation - Rééducation des troubles posturaux post AVC Pr Dominic Pérennou Clinique de Médecine Physique et Réadaptation CHU Grenoble et labo CNRS Tim-C Troubles de l équilibre : le point de vue du clinicien

Plus en détail

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies Philippe THOUMIE Centre de référence des maladies neuromusculaires Hôpital Rothschild Troubles de l équilibre et neuropathies Ce dont se plaint

Plus en détail

Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE

Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE PREMIÈRE PARTIE Le syndrome cérébelleux: Définition Fréquence Étiologies

Plus en détail

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS PLAN de RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION Contrôle de la phase pendulaire Par Jos DECKERS 02 Sommaire LA RÉÉDUCATION Objectifs : Pour que le patient puisse utiliser correctement l articulation,

Plus en détail

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger.

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. L auxiliaire ambulancier 3e édition 3.3. Techniques d installation 3.3 Installation à bord du VSL Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. A Malgré que le transport en VSL soit destiné

Plus en détail

Malaises. Chutes du sujet âgé. Chutes. Malaise et chute? Attitude pratique. Evaluer les conséquences

Malaises. Chutes du sujet âgé. Chutes. Malaise et chute? Attitude pratique. Evaluer les conséquences Chutes du sujet âgé S. Moulias Unité de Court Séjour Gériatrique Hôpital Ambroise Paré Boulogne Billancourt Malaises indisposition ou incommodité générale vague et imprécise syncope lipothymie vertige

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

GMFCS E & R. Le Système de Classification de la Fonction Motrice Globale Étendu, Revu et Corrigé

GMFCS E & R. Le Système de Classification de la Fonction Motrice Globale Étendu, Revu et Corrigé CanChild Centre for Childhood Disability Research Institute for Applied Health Sciences, McMaster University, 1400 Main Street West, Room 408, Hamilton, ON, Canada L8S 1C7 Tel: 905-525-9140 ext. 27850

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015 M. BLOT Ergothérapeute CHU de NIMES Introduction Définition de l hémiplégie Causes Evolution Conséquences Description Prise en charge du patient en fonction de l activité

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

Programme de réhabilitation respiratoire

Programme de réhabilitation respiratoire Programme de réhabilitation respiratoire Dr Jean-Marc Perruchini Service de Réhabilitation R respiratoire, Clinique de Médecine Physique Les Rosiers 45, Bd Henri Bazin, 21002 DIJON Cedex Mle Carine Lopez

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» Logique : développer et perfectionner les qualités de propulsions selon les exigences d un ballet. Parcours de 50m. Support musical et chorégraphique de

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

2.7.2 É chelle de Capacités Motrices du tétraplégique (ECM)

2.7.2 É chelle de Capacités Motrices du tétraplégique (ECM) 2.7.2 É chelle de Capacités Motrices du tétraplégique (ECM) Échelle de cotation pour les items 1 à 15 5 : ni aide humaine, ni aide technique 4 : aide technique exclusive 3 : surveillance humaine avec ou

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

TESTS CLINIQUES (Locomotion) Motricité humaine à travers les âges PHT-21242. Hélène Moffet, responsable du cours Document réalisé par Mélissa Bergeron

TESTS CLINIQUES (Locomotion) Motricité humaine à travers les âges PHT-21242. Hélène Moffet, responsable du cours Document réalisé par Mélissa Bergeron TESTS CLINIQUES (Locomotion) Motricité humaine à travers les âges PHT-21242 Hélène Moffet, responsable du cours Document réalisé par Mélissa Bergeron Université Laval Département de réadaptation Programme

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN MASSO KINESITHERAPIE CHU DE BORDEAUX. Jérémy Bodinier

INSTITUT DE FORMATION EN MASSO KINESITHERAPIE CHU DE BORDEAUX. Jérémy Bodinier INSTITUT DE FORMATION EN MASSO KINESITHERAPIE CHU DE BORDEAUX Jérémy Bodinier Etude de faisabilité sur l utilisation d une table de verticalisation pour évaluer la verticale subjective chez des patients

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques Rééducation et auto-rééducation Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques SOMMAIRE Introduction P.3 Conseils d autorééducation P.4 Mouvements alternatifs rapides P.6 Autoétirements

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Hanche 171 I. Exercices pour la bursite trochantérienne et la tendinite du moyen fessier Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Vous pouvez appliquer de la glace durant

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

exercices pour les amputés des membres inférieurs Entraînement à la marche

exercices pour les amputés des membres inférieurs Entraînement à la marche exercices pour les amputés des membres inférieurs Entraînement à la marche Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T + 41 22 734 60 01 F + 41 22 733 20 57 E-mail:

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING LES JONGLAGES Jambe TE (Pied de frappe) Pointe tendue présenter le coup du pied comme surface de contact Cheville ferme pied bloqué Frapper le ballon en

Plus en détail

Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre

Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre Pr. Kissani, Dr. Lohab Faculté de médecine,université Cadi Ayyad; Marrakech. Vous donner le vertige 1 Définition Le vertige est une sensation de déplacement

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine

acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine Partie 1 - Équilibre sur les mains 1/ Préparation à l équilibre sur les mains 1 Exercices de posture 2 Exercice de tension du corps 3

Plus en détail

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE E R G O N O M I E Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la fabrication de produits en métal, de la fabrication de produits électriques et des industries de l habillement

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

TERMINOLOGIEWHEELCHAIR DANCE

TERMINOLOGIEWHEELCHAIR DANCE TERMINOLOGIEWHEELCHAIR DANCE AND (&) ARM ARM OF CHAIR BACK BACK OF CHAIR BACKWARD BOOGIE SHOULDER RIGHT BOOGIE SHOULDER LEFT BOOGIE ROLL SHOULDERS BOOGIE MOVE SHOULDERS BOTH BPM BRIDGE BRING BACK BRONCO

Plus en détail

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED Bilan pré-opératoire Questionnaire à remplir par le patient Dr. Aloïs ESPIÉ Nom : Prénom : Date de naissance : / / 19 Date de l examen : / / 201 A propos de votre pied : droit gauche Opéré le : / / 201

Plus en détail

Cerceau d exercice lesté

Cerceau d exercice lesté Cerceau d exercice lesté Inclut 8 exercices: p.2 Flexion latérale debout p.2 La Brasse debout p.3 Torsion de la colonne p.3 La Brasse à genoux p.3 Étirement des fléchisseurs des hanches p.4 Circuit équilibre

Plus en détail

Marche normale et marche pathologique

Marche normale et marche pathologique Marche normale et marche pathologique Pr. JM Viton, Dr. L. Bensoussan, Dr. V. de Bovis Milhe, Dr. H. Collado, Pr. A. Delarque Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée, Fédération de Médecine

Plus en détail

Prendre le bus. Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées

Prendre le bus. Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées Prendre le bus Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées Les étapes de votre parcours 1 Vous préparez votre voyage 4 Vous montez dans le bus 2 Vous repèrez votre point

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE

AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE FICHE TECHNIQUE #54 AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE Entre le bureau et le comptoir conventionnels, il est possible d aménager un comptoir de service permettant d alterner

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 4 - La motricité et les déplacements livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 En général Les enfants bougent

Plus en détail

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles GL5 GLS5 Lève-personnes mobiles Lève-personnes mobile GL5 Les lève-personnes mobiles GL5 sont les alternatives au sol des appareils de levage fixés au plafond de la gamme de produits Guldmann. Depuis plus

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

SYNCHRO OR. e se présenter. «technique». CRIPTIF. TACHES plongeon CONSEILS. Poussée rétro. Barracuda. legs droits. 1/ Voiliers Ballet

SYNCHRO OR. e se présenter. «technique». CRIPTIF. TACHES plongeon CONSEILS. Poussée rétro. Barracuda. legs droits. 1/ Voiliers Ballet SYNCHRO OR PARCOURS PROPULSION BALLET amentales. Le texte descriptif du parcours fait foi, il précise les critères de réussite sur chacune des tâches réparties sur les 37,50 mètres préconisés. libre, bonnet

Plus en détail

Analyse biomécanique du mouvement

Analyse biomécanique du mouvement Analyse biomécanique du mouvement Introduction Les 4 mouvements qui seront étudiés dans cette section 1. Squat 2. Développé couché 3. Rameur tronc penché 4. Planche abdominale Squat arrière Squat Technique

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout Pauses réparatrices Votre santé avant tout Accordez davantage de place à l activité physique et à la détente dans votre journée de travail, vous augmenterez ainsi votre bienêtre et votre performance. Vous

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

LES DIFFERENTS PAS EN STEP. Variantes

LES DIFFERENTS PAS EN STEP. Variantes LES DIFFERENTS PAS EN STEP Type de pas Pas en temps sans changement de pied directeur Pas en temps avec changement de pied directeur Pas en 8 temps sans changement de pied directeur Pas en 8 temps avec

Plus en détail

Comment utiliser vos béquilles

Comment utiliser vos béquilles Comment utiliser vos béquilles Votre équipe de soins vous recommande des béquilles pour vous aider dans vos déplacements. Cette fiche vous explique comment bien les utiliser. Pourquoi est-il important

Plus en détail

Using a Walker. 2. Move your injured or weak leg toward the walker first. If you have had surgery on both legs, use either leg to begin walking.

Using a Walker. 2. Move your injured or weak leg toward the walker first. If you have had surgery on both legs, use either leg to begin walking. Using a Walker Walking with a Walker 1. Lift the walker and place it at a comfortable distance in front of you with all four of its legs on the floor. This distance is often equal to an arm s length. 2.

Plus en détail

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ]

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ] DÉFINITION : La scoliose est caractérisée par une déviation latérale ou transversale du rachis. On en distingue cinq types : congénitale, neuropathologique, antalgique ou cicatricielle, malpositionnement

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE 65 Cycle 1 Les programmes de l école Compétences de l élève Les activités - adapter ses déplacements à

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées OUTIL D ÉVALUATION DES PRATIQUES Avril 2009 Avec le partenariat méthodologique et le concours

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Syndrome de Déficience Posturale Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Définitions : Posture : position particulière du corps et son maintien (se tenir debout par exemple). Proprioception

Plus en détail

Maintien. Maintien et Immobilisation

Maintien. Maintien et Immobilisation Maintien Maintien et Immobilisation Sangles de maintien pour fauteuil et lit Le système d attache rapide permet une fixation sûre et permanente des ceintures ARPEGIA. Dans tous les cas, une boucle unique

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE

WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE 1 er programme : Découvrez les exercices qui vous permettrons de tonifier les principaux muscles du buste : Pectoraux, dorsaux, trapèzes... Ces muscles permettent

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Après l opération

Plus en détail

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER!

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! les sauts 1 ÉCHAUFFEMENT! N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! Étirer vers le ciel Tenir pendant 5 secondes Flexions du corps Étirer de chaque côté, sans à-coups, maintenir la flexion pendant 5 secondes développez

Plus en détail

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant.

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant. Former un jeune lanceur de javelot : cultiver le paradoxe! Le lancer de javelot est tout à fait remarquable tant visuellement que par les données biomécaniques et balistiques. Rythme, explosivité et souplesse

Plus en détail

Exemple 1: Entorse cheville. ÉVALUATION INITIALE: entorse cheville

Exemple 1: Entorse cheville. ÉVALUATION INITIALE: entorse cheville DPPS 4.0 RAPPORT EXEMPLES Les rapports que vous trouvez ci-joints ont étés élaborés en utilisant certains protocoles d exemple que vous trouvez dans le dossier C:\Delos\User\Trials\Dossier Général. On

Plus en détail

L indépendance à chaque pas de la vie. Groupe. Votre meilleur allié. Visitez notre site : www.groupe-g2m.com

L indépendance à chaque pas de la vie. Groupe. Votre meilleur allié. Visitez notre site : www.groupe-g2m.com L indépendance à chaque pas de la vie. Votre meilleur allié. Groupe Visitez notre site : www.groupe-g2m.com : Votre meilleur allié. Dispositif médical unique Le système WalkAide est une neuro-orthèse de

Plus en détail

Entorse de la cheville

Entorse de la cheville 514-412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, C-831, Montréal (QC) H3H 1P3 Entorse de la cheville Information et réadaptation Une entorse de la cheville est une élongation ou une déchirure des ligaments

Plus en détail

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION Equipe départementale EPS de Tarn et Garonne 1 Ce dossier pédagogique relatif à la natation à l'école primaire (du cycle 1 au cycle3 ) a pour objectifs: - de

Plus en détail

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau TACHES N 1 Descendre les marches Marcher le long de la ligne S appuyer sur les deux

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

L inventaire de Chedoke des activités de la main et du bras

L inventaire de Chedoke des activités de la main et du bras L inventaire de Chedoke des activités de la main et du bras French version of The Chedoke Arm and Hand Activity Inventory Lignes directrices pour l administration Traduction : version du 4 juin 2007 LICENCE

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT Placer une gommette sous un banc. Départ allongé sur le ventre. But : Regarder la gommette en roulant. Lâcher un ballon sur le plan incliné. Glisser et rouler. But : Pour tourner en avant et rouler comme

Plus en détail

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil Escaliers mécaniques Trottoirs roulants par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil 1. Définitions... C 3 726-2 2. Constitution... 3

Plus en détail