Bulletin d'information et d analyses le 30 juillet 2012 sur la démolition des navires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bulletin d'information et d analyses le 30 juillet 2012 sur la démolition des navires"

Transcription

1 Bulletin d'information et d analyses le 30 juillet 2012 sur la démolition des navires n 28 du 16 avril au 15 juillet 2012 A la casse.com Tamuno Ibi : la démolition en guise de punition. Les forces nigérianes sont sans pitié : après évacuation de l équipage, elles ont mis un terme radical à la carrière de ce contrebandier du pétrole en y mettant le feu. Le Tamuno Ibi, ancien navire américain de lutte contre les marées noires, dans le delta du Niger. NAN Sommaire Ocean Producer, un fast ship part 2 remorqueur, soutien off-shore Cargo réfrigéré 32 à la casse Ferry - Navire à passagers 11 Roulier 36 Le Tellier part avec les honneurs 3 Tanker pétrolier 12 Vraquier 37 Matterhorn, de Brest à Bordeaux 3 Transporteur combiné OBO 16 Voiturier 52 Courrier des lecteurs 5 Transporteur de gaz 17 The END : 53 La casse de la Marine Portugaise 6 Chimiquier 17 Ocean Shearer, fin de Le balancier Inde - Bangladesh 8 Marchandises diverses 20 croisière pour les moutons Divers : transporteur de barge, bétail, 9 Porte-conteneurs 27 Sources 56 Swan Diana : européen jusqu au bout. Le petit vraquier qui avait débuté sa carrière comme ravitailleur de la marine est-allemande ne quittera pas les rivages européens ; il est en cours de démolition à Gand (Belgique). En mer d Irlande, février 2008 Capt A Koryukin / Marinetrafic A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 1/56

2 Ocean Producer, un fast ship part à la casse (ex-msc Kiwi, ex-perth, ex-cp Master, ex- Lykes Master, ex-adcl Sultana, ex-norasia Sultana) , c était la grande époque des projets de fast ships. Les cabinets de consultants les faisaient miroiter. Les quais de Cherbourg les attendaient. La compagnie Norasia représentant des intérêts chinois et allemands rêvait de son côté à des fast container ships atteignant la vitesse de 40 nœuds. La suite s est avérée moins fastoche et moins fastueuse. L Ocean Producer, ainé d une famille aujourd hui décomposée est aussi le premier à partir à la casse, à l âge de 13 ans. Les rapides de Norasia ne manquaient pas d allure mais ils ont été contraints bien avant les autres porte-conteneurs et pour d autres raisons que le coût du fioul à adopter le slow speed. Boris Paulien Ce navire était le premier d une série de dix porte-conteneurs d une capacité de EVP mis en service entre 1998 et 2000 par la compagnie Norasia, basée à Fribourg (Suisse). Ils ont été conçus pour assurer des trafics «de niche» susceptibles d être plus rémunérateurs, et pour ce faire, ils ont été dotés d un appareil propulsif très puissant par rapport à leur taille ( cv), leur donnant une vitesse de 25 nœuds. Norasia ayant été acquise en 2000 par la Compania Sudamericana de Vapores (Chili), les navires ont été repris par une nouvelle compagnie, Abu Dhabi Container Line (ADCL), constituée par les anciens dirigeants de Norasia et des investisseurs d Abu Dhabi. On a pu les voir principalement sur trois liaisons sous pavillon de Norasia, puis d ADCL : Europe/Montréal, transpacifique et Méditerranée/Extrême-Orient. Les résultats n ont pas été à la hauteur des espérances et leur exploitation a été perturbée par des problèmes techniques apparemment assez complexes. Dès 2001, ils étaient tous désarmés et la plupart saisis. Rachetés en 2001 par le groupe monégasque V. Ships, ils ont repris la mer après avoir fait l objet d adaptations à une vitesse inférieure (20 nœuds). Tous sauf un sont passés en 2004/2005 à la Mediterranean Shipping Company, en propriété ou en affrètement. Seul le Norasia Shereen a été acquis en 2005 par la Compagnie Marocaine de Navigation, maintenant filiale de CMA CGM, et est devenu le Soraya sous pavillon maltais. La série : * Construits à Shanghai par Jiangnan Shipyard (1999/2000) : - Norasia Sultana (Ocean Producer, démoli en Inde) - Norasia Selma, actuel MSC Provider (UK) - Norasia Shereen, actuel Soraya (Malte) - Norasia Salwa, actuel MSC Asli (Panama) - Norasia Sabrina, actuel MSC Lea (Malte) * Construits à Kiel par Howaldtswerke Deutsche Werft en 1998/1999 : - Norasia Samantha, actuel MSC Edith (Malte) - Norasia Savannah, actuel MSC Marylena (Malte) - Norasia Shamsha, actuel MSC Caitlin (Malte) - Norasia Sheba, actuel MSC Adriana (Malte) - Norasia Scarlet, actuel MSC Mia Summer (Malte) A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 2/56

3 Le méthanier Tellier part avec les honneurs Après plusieurs mois de suspense quant à son avenir et de retrait sur un arrière-quai du Havre, le Tellier avait été vendu pour démolition à Gand (Belgique) par Van Heygen Recycling (Cf A la casse n 24, p 2-3 et n 26 p 3). 26 avril 2012, le Tellier quitte Le Havre Peter Wyntin 28 mai 2012, Gand Ulrik de Wachter / Marinetraffic Le méthanier part avec les honneurs. Le 28 mai, le chantier belge organise une journée portes ouvertes. Le public est invité contre paiement de 2 euros à visiter le navire dont la démolition commencera le lendemain. Les sommes récoltées seront versées à la lutte contre le cancer. Matterhorn, de Brest à Bordeaux Le Matterhorn était abandonné depuis mai 2009 à Brest (France) où il squattait un quai du port de commerce (voir A la casse.com n 26 p. 8). Un appel d offres a été lancé pour la démolition du navire devenu propriété des Domaines après la déclaration de faillite de son armateur ; le marché a finalement été attribué à Bartin, filiale de Veolia, installé dans l estuaire de la Gironde, un chantier qui avait en son temps répondu à l appel d offres pour la démolition de l ex-clemenceau. 6 juillet 2012, le Matterhorn part pour démolition à Bassens et le Captain Tsarev part se cacher au fond du port Michel Floch Mor Glaz Le 6 juillet, le Matterhorn quitte en remorque Brest pour une démolition partielle à flot et la cale sèche de Bassens. Souhaitons que le chantier de démolition réussisse ce test grandeur nature et sache prendre toutes les précautions pour éviter les pollutions de la Gironde et les envols de poussières. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 3/56

4 6 juillet, c est autrement dit juste à temps pour éviter qu il ne pollue les 20 ans des fêtes maritimes des Tonnerres de Brest qui démarraient le 13 juillet. Le même jour, le Captain Tsarev, un autre navire scotché à Brest depuis novembre 2008, a été remorqué provisoirement vers un quai moins visible. C est à la fois navrant et inquiétant de constater que Brest, grande ville maritime s il en est et port refuge de l extrême Ouest considère comme une honte la présence dans son port de navires abandonnés par leurs armateurs. Les Tonnerres de Brest qui se présentent comme un carrefour scientifique et une plateforme d idées auraient mieux fait de montrer le Matterhorn et le Captain Tsarev et de présenter le thème universel de la démolition des navires et les meilleures techniques disponibles ou du futur. Bravo à Gand qui montre ce qu est la démolition des cargos et blâme pour Brest qui ne veut pas en entendre parler. Bordeaux et Brest échangent les navires sortis de flotte. Le Colbert est arrivé dans le Finistère en provenance de Bordeaux en juin Y retournera-t-il? Voir aussi les communiqués de Mor Glaz au sujet du Captain Tsarev Courrier des lecteurs Mor Glaz De Ron, Leith (Ecosse), reçu le 6 avril 2012 Bonjour, je gère un site sur l histoire de tous les navires construits par le chantier naval Henry Robb à Leith, en Ecosse, où j ai commencé ma carrière professionnelle. Un de ces navires était le Port Tudy construit pour la compagnie française Soflumar. J ai vu sur le site Miramar que les dernières nouvelles du navire le situent au Nigeria sous le nom d Ocean Challenger. Les dernières mises à jour datent de 2010 ; sauriez vous s il a été démoli ou s il est toujours en activité malgré son âge et, on peut l imaginer, un manque d entretien après 15 ans sous le pavillon du Nigeria? Réponse de Robin des Bois. Selon la base de données Equasis, et sa dernière mise à jour du 19 octobre 2011 le statut du navire Ocean Challenger est toujours «en service» et propriété de la Al-Dawood Shipping Lines de Lagos, Nigeria. Cette compagnie a eu dans le passé des problèmes avec la marine nigériane qui a accusé un de ses navires, le Mahdi de faire du détournement et du trafic illégal de pétrole : en décembre 2003, le Mahdi est arrêté en même temps que l African Pride, tanker qu il est supposé avoir livré. Le Mahdi est relâché début 2005 mais l African Pride disparait. Il y a une certaine confusion dans la presse du Nigeria qui fait, à tort, de l African Pride et de l Ocean Challenger un même navire. L Ocean Challenger a été photographié en août 2004 à Lagos. En avril 2005, Al-Dawood tente de vendre pour démolition les 5 navires de sa flotte : Ocean Challenger, Sea Pearl, Carolina, Great Atlantic et Mahdi. La vente a dû être partielle car selon Equasis, en juin 2012, le Sea Pearl et l Ocean Challenger sont toujours propriétés de la société. Nous regrettons de ne pas avoir de renseignements supplémentaires mais lançons un appel à tous les lecteurs d A la casse.com qui auraient des informations. 6 août 2004, l Ocean Challenger à Badagri Creek, Lagos (Nigeria) Bjørn Poulsen A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 4/56

5 De Hans, Pays-Bas, reçu le 11 avril 2012 J ai une question au sujet d un tanker simple coque dont je me demande s il existe toujours car ne trouve rien sur ses activités dans les 10 dernières années. Il s agit du tanker Toyama Maru OMI vendu en 1976 à Barque Sg Corp du Pirée (Grèce) / Chandris Services London Ltd et rebaptisé Mariblanca. En 1980 il est de nouveau vendu, à Terminal Installations Inc, Monrovia (SBM Production Contractors, Monte Carlo) et converti en FPSO, unité de stockage et de production. Après conversion il est renommé FPSO II et affrété par Amoco pour ses exploitations de Cadlao et Liapacan aux Philippines. En 1996, il est de nouveau reconstruit par les chantiers Keppel Sembawang à Singapour et affrété par Petrobras pour son champ de Marlim Sul. Ensuite, il n y a plus de nouvelles de ce navire et je me demande donc si après 15 ans il est toujours en service où s il a été démoli. Réponse de Robin des Bois. Le FPSO II, construit en 1968 à Nagasaki sous le nom de Toyama Maru a effectivement disparu de toutes les bases de données usuelles. Tout au plus est-il encore parfois mentionné comme «perdu ou désarmé». Propriété de SBM, il était affrété à temps par Petrobras pour son champ pétrolier de Marlim Sul au nord de Rio de Janeiro. Le FPSO II y a démarré sa carrière à partir d août 1997 au puits n 6-MLS, puis à continué son exploitation aux puits n 3-MLS en 1999 et n 4-RJS en décembre A partir de décembre 2001 le mode de production sur ces puits s est fait directement des puits vers la plateforme P-40 rendant inutile le FPSO II. Selon son propriétaire SBM, le FPSO II a été désarmé au 2 ème trimestre Il est donc vraisemblable qu il ait été démoli dans la foulée sans avoir de certitude quant à la destination exacte. Offshore technology De Antonio, Province des Asturies, Espagne, reçu le 25 juin 2012 Bonjour, je suis avec intérêt vos bulletins sur la démolition des navires. Je pense en outre que nous devrions aussi regarder ce qui se passe en Europe pour améliorer les pratiques à l extérieur de l UE. Je vous envoie des photos prises à Aveiro (Portugal) de la démolition d un navire de la Marine portugaise. Nous avons besoin d aide pour empêcher ce genre de choses d arriver en Europe. Ceux qui essaient de faire les choses dans les règles son confrontés aux tracasseries administratives alors qu on ne lève pas le petit doigt contre ceux qui ont des pratiques telles que celles vues à Aveiro. J ai moi-même réussi à arrêter quelques chantiers de ce type en Espagne. Peut être qu avec l aide de groupes environnementaux nous pourrons changer les choses. Les photos ont été prises dans un chantier naval abandonné utilisé pour la démolition des navires principalement militaires. L emprise est située à proximité de la réserve naturelle des dunes de Sao Jacinto. J ai beaucoup de photos et même des échantillons de ce qui est vraisemblablement de l amiante stocké à l air libre dans des sacs ouverts. L endroit est fréquenté par les pêcheurs locaux et les pêcheurs du dimanche avec leur famille quand ils viennent essayer d attraper du poisson. ( ) De Antonio, Espagne, reçu le 18 juillet 2012 Je vous envoie la localisation des photos prises à l Estaleiros Sao Jacinto. J ai d autres photos et des échantillons des déchets abandonnés sur le site. J ai fait des recherches sur le navire en cours de démolition ; il s agit du F484 Augusto Castilho. Il a été vendu à une compagnie dont le propriétaire est en prison pour fraude fiscale ou blanchiment d argent en même temps qu un sistership pour la somme de 1,6 million d euros, beaucoup plus que ce que valent les navires. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 5/56

6 Juste en face de ce «chantier», je travaille à un projet de démantèlement de petits navires de pêche dans le cadre d un programme européen (LIFE et RECYSHIP). Nous devons respecter une procédure stricte pour obtenir les autorisations : pas de démantèlement à flot, gestion des déchets, contrôle permanent des autorités du port et de l agence de l environnement. Il semble que les autorités aient interrompu mais un peu tard la casse de l Augusto Castilho. Mais elles vont sans doute laisser courir et laisser arriver et démolir le prochain navire. Je connais des cas analogues à Pasajes (San Sebastian, province de Guipuzcoa) en Espagne et sur quelques autres sites. Je crois que l Union Européenne devrait commencer à regarder sérieusement ce qui se fait en son sein plutôt que de penser que les membres de l UE sont parfaits. ( ) Réponse de Robin des Bois. Merci de vos courriers. Nous sommes comme vous très critiques vis-à-vis de certains chantiers de démolition en Europe. Cet exemple de démolition de navire de la marine militaire portugaise est particulièrement édifiant et il convient de faire preuve d objectivité et de constater qu au sein de l Union Européenne beaucoup d efforts doivent être réalisés et beaucoup de scandales doivent être dénoncés. Nous le faisons donc et complétons vos documents par la photo de sisterships du F484 Augusto de Castilho en attente de démolition dans la base navale de Lisbonne. La casse de la corvette portugaise F484 NRP Augusto de Castilho, La corvette F484 NRP Augusto de Castilho faisait partie d une série de 6 navires commandés par la Marine Portugaise pour service dans les colonies d Afrique. Cette classe João Coutinho fut conçue par l ingénieur naval Rogério de Oliveira mais les navires furent construits à Hambourg (Allemagne) par Blohm & Voss et à El Ferrol (Espagne) par Empresa Nacional Bazán. L Augusto de Castilho a été construit en Espagne en 1968, lancé en juillet 1969 et est entré en service en novembre 1970 lors du conflit dans les colonies portugaises d Afrique ; il fut assigné après 1975 à des missions de surveillance dans les eaux territoriales portugaises. D une longueur de 84 m, il était servi par 97 marins. Désarmé en 2003, il est resté en attente à la base navale de Lisbonne jusqu à la fin Fin 2011, il est vendu dans des conditions troubles et pour une somme 5 fois supérieure à sa valeur en même temps qu un sistership, sans doute le F485 Honorio Barreto, officiellement désarmé. L Augusto de Castilho est remorqué à Sao Jacinto, au nord du Portugal et désossé sur l emprise d un ex chantier naval. Google Earth Photo satellite de la ria de Sao Jacinto (Portugal), de sa réserve naturelle de marais et de dunes et emplacement du site de démolition sur l emprise de l ex chantier Estaleiros Sao Jacinto. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 6/56

7 Proue du F 484 Augusto de Castilho Poupe du F484 Augusto de Castilho Déchets à l intérieur du F 484 Big bags éventrés d amiante à l extérieur de l emprise du chantier Base navale de Lisbonne, le F484 en attente de démolition en compagnie de sisterships, dont le F 485 Honorio Barreto. Le F481 est quant à lui une frégate, le CDT Hermenegildo Capelo construit en 1966 à Nantes (France) par les Ateliers et Chantiers de Bretagne, entré en service en 1968 et désarmé en 2004 Hi5 Augusto de Castilho Photos de Antonio Barredo, sauf mention contraire A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 7/56

8 Le balancier Inde- Bangladesh. Bilan mi-avril à mi-juillet Après le tsunami du début d année, la déferlante de navires partis pour la démolition a sensiblement baissé d intensité, surtout en fin de trimestre, avec un rythme moyen de 22 navires par semaine. Le rythme reste supérieur à celui de l ensemble de l année 2011 (20 navires par semaine). L âge moyen rajeunit encore : il est de 27 ans, et même de 24 chez les pétroliers et de 25 chez les porte-conteneurs. 282 navires sont partis pour la démolition durant cette deuxième période de l année La démolition cumulée permettra le recyclage de plus de 2,5 millions de tonnes de métaux. Sur 282 navires à démolir, 256 (91%) sont partis en Asie ; 83 (29%) étaient construits en Europe, 127 (45%) appartenaient à des armateurs européens. Un record. Les armateurs grecs vendent beaucoup. par unité par tonnage de métal recyclé par catégorie 1 Inde, 77 (27%) 2 Bangladesh, 71 (25%) 3 Chine, 49 (17%) 4 Pakistan, 33 (12%) 5 Turquie, 26 (9%), 6 Danemark, 8 (3%) 1 Bangladesh t (34%) 2 Inde, t (23%) 3 Chine, t (20%) 3 Pakistan, t (13%) 5 Turquie, t (5%) 1 : vraquier, 106 (38%) 2 : tankers 55 (20%). 3 : marchandises diverses 43, (15%) 4 : porte-conteneurs 36, (13%) 5 : cargo réfrigéré 27, (10%) C est encore en Inde qu arrivent la majorité, très relative, des navires à démolir mais le marché s y est écroulé : le nombre des arrivées a été divisé par 2,5. Ajoutée aux difficultés économiques ralentissement du taux de croissance et chute de la roupie indienne l affaire de l Oriental Nicety ex- Exxon Valdez a réveillé la méfiance des propriétaires de navires en bout de course, toujours pressés de conclure rapidement leurs ventes. L autorisation de démolition du navire, arrivé fin avril dans les eaux indiennes et suspecté de contenir des matières dangereuses, a dans un premier temps été suspendue. A l issue de diverses procédures judiciaires, le gouvernement du Gujarat a donné son feu vert et l ex- Exxon Valdez, resté en attente au large de Mumbai, a été remorqué le 29 juin pour démolition à Alang. La question est de savoir si les autorités indiennes se contenteront à l avenir de l inventaire obligatoire des matières dangereuses ou si elles innoveront et exigeront l extraction préalable des polluants embarqués. Au-delà du cas de l ex-exxon Valdez, ce serait au tour du marché indien de la démolition d être bloqué. L ex-exxon Valdez fait partie de ces quelques navires symboles choisis par la Cour de Justice et les écologistes indiens pour appeler au respect total de la réglementation. Refusés dans un premier temps, ces navires sont jusqu alors toujours acceptés dans un 2 ème. De son côté, le Bangladesh confirme son retour et s installe à la 2 ème place en ce qui concerne les unités; spécialiste de la démolition des navires de grande taille, il prend la tête, de loin, pour ce qui est du volume à recycler. C est aussi le seul des grands pays démolisseurs à avoir connu une hausse du nombre de navires arrivés dans ses chantiers durant la période. Des navires initialement destinés à la casse en Inde sont finalement détournés vers le Bangladesh. Avec la surcapacité de la flotte, les navires accidentés ou en panne ne trouvent plus grâce auprès de leurs armateurs et sont démolis là où ils se trouvent à Constanza (Roumanie) pour le Sea Wind (p. 25), à Sébastopol (Ukraine) pour les Andrey Artemenko et Valeriy Onischuk ex-slavutich 8 et 11 (p ) ou à Esbjerg (Danemark) pour le Celina (p. 28). Le Slavutich-8 à Sébastopol (Ukraine) Yevgeniy B Le Celina à Esbjerg (Danemark) Arne Jürgens La baisse des tarifs offerts par les chantiers de démolition s est poursuivie et même accélérée en particulier dans le sous-continent indien. La dépréciation y a atteint les 100 $ et un navire se négocie aujourd hui à moins de 400 $. Le fossé s est encore réduit entre le sous-continent et la Chine, et même la Turquie où les navires atteignent 320 $ la tonne. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 8/56

9 L Europe exporte. 45 % des navires partis à la casse en Asie, Turquie comprise, appartiennent à des armateurs européens ou de l AELE. La rareté des chantiers de démolition en Europe est une des causes de cette exportation mais ce n est pas la seule. Les chantiers asiatiques achètent bien plus cher les vieilles coques que les chantiers européens. Les armateurs européens ne se plaignent pas de l insuffisance des chantiers de démolition en Europe. Le Marfret Méjean, en avarie à Marseille, appartenant à la compagnie Marfret dont le directeur est aussi président d Armateurs de France, vient d être, selon des informations non confirmées, envoyé pour démolition dans un chantier non européen. Après les barreaux, la casse 38 (14%) des navires partis à la casse étaient contrôlés par une société de classification n appartenant pas à l IACS (International Association of Classification Societies) ou sans classification. Les navires sous-normes sont des partants prioritaires : au moins 170 (60%) ont fait l objet de détention(s) préalable(s) dans les ports mondiaux avec un taux de détention de plus de 80 % pour les transporteurs de marchandises diverses et 75 % pour les vraquiers. Le taux de détention est de 18 % chez les pétroliers. Le petit transporteur sous pavillon togolais Lady Itidal pulvérise les records de détentions : pas moins de 16 entre 2000 et 2008, dans des ports asiatiques ou du Moyen Orient (p 23). Il est accompagné sur le podium des détentions par deux autres transporteurs de marchandises le moldave Anna K (p 21), 9 détentions entre 2006 et 2011 et le panaméen Lady Bana K (p 23) 8 détentions entre 1999 et 2010, et deux vraquiers le La Jolla Belle (p 45) et l Oriental Key (p 48) 8 détentions également. Années et mètres L âge des navires sortis de flotte se range entre 10 ans pour le porte-conteneurs Celina victime d un échouage sur les côtes de Norvège et 50 ans pour le minéralier indien Swatirani. L âge moyen est de 27 ans. 74 navires ont une longueur inférieure à 150 m, 115 mesurent entre 150 et 199 m et 93 plus de 200 m. 7 navires mesurent plus de 300 m ; le plus gros navire à partir à la casse est le minéralier ex-vlcc simple coque Hebei Ambition, d une longueur de 327 m. Navire construit dans un chantier d un pays de l Union Européenne ou de l Association Européenne de Libre Echange (AELE). Navire sous pavillon européen ou de l AELE, ou dont l armateur est européen ou de l AELE. Navire contrôlé par une société de classification n appartenant pas à l International Association of Classification Societies (IACS), ou sans classification connue. Navire et équipage détenus dans un port pour déficiences. Tanker simple coque interdit dans les eaux européennes pour le transport du fioul lourd ou navire banni des ports européens par la directive sur les contrôles de l Etat du port. Transporteur de barges et conteneurs Baco Liner 3. OMI Transporteur de barges et conteneurs. Longueur 205 m, t. Pavillon Libéria. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1984 à Emden (Allemagne) par Thyssen Nordseewerke. Le Baco Liner 3 fait partie de la famille Seereederei Baco-Liner GmbH (Allemagne) (voir «La vie mouvementée de la famille Baco», 10 mars 2010). En 1991, en provenance du Nigéria, 600 kg de marijuana sont découverts à son bord à Hambourg ; en 1993 il heurte une épave immergée à l entrée du port de Nouadhibou en Mauritanie. Détenu en 2011 à Hambourg (Allemagne). Vendu pour démolition en Inde. 365 $ la tonne, incluant 18 barges. Baco Liner 3, décembre 2011, Anvers (Belgique) Stan Muller A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 9/56

10 Transporteur de bétail Ocean Shearer (ex-stella Deneb, ex-deneb Prima, ex-rodolfo Mata, ex-med Genova, ex-ming Universe). OMI Transporteur de bétail. Longueur 213 m, t. Pavillon Panama. Société de classification Lloyd s Register of Shipping. Construit en 1980 à Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Détenu en 2007 à Port Adelaide (Australie) et en 2011 à Fremantle (Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh. Voir tous les détails sur la vie du navire dan la rubrique The END p. 53. Remorqueur Amsterdam (ex-salvanguard, ex-statesman, ex-statesman I, ex-alice L Moran). OMI Remorqueur. Longueur 66 m. Pavillon Bahrein. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1966 à Kure (Japon) par Kure Zosensho. Propriétaire Gulf Corp (Bahrein). Avec sa puissance de 9,680 chevaux, l ex-alice L Moran était la vedette de la publicité de Moran International Towing Corporation. Présenté comme le remorqueur le plus puissant du monde, en 1969 il a mené la plate-forme pétrolière SEDCO 135E sur km depuis Yokohama (Japon) jusqu à Portland (Victoria, Australie). Vendu pour démolition en Inde. Tugboat Enthusiasts Society of the Americas International Petroleum Encyclopedia Boluda Abrego (ex-tara II, ex-call Shot). OMI Remorqueur. Longueur 42 m. Pavillon Espagne. Société de classification inconnue. Construit en 1964 à Woolston (Royaume-Uni) par Thornycroft JI. Propriétaire Boluda Group (Espagne). Vendu pour démolition en Turquie. Resolve Suhaili (ex-suhaili). OMI Remorqueur. Longueur 55 m. Pavillon Panama. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1977 à Higashino (Japon) par Matsuura Tekko. Propriétaire Resolve Marine Group Inc (Etats-Unis). Détenu en 2002 à Charleston (Etats-Unis) et en 2008 à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis). Vendu pour une destination de démolition inconnue. Le navire se dirige vers Mobile, Alabama. Navire d assistance off-shore Bin Hai 244 (ex-jin Hai 2, ex-odys Alpha). OMI Navire d assistance off-shore. Longueur 54 m. Pavillon Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1983 à Dieppe (France) par les Ateliers de la Manche. Comme le Bin Hai 245, à sa sortie du chantier normand et jusqu à sa vente en 1991 à la Chine, il était français et propriété de la Compagnie Nationale de Navigation, filiale du groupe pétrolier Elf, et a opéré sur les champs offshore en Afrique de l'ouest. Propriétaire China Oilfield Services Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Chine. Bin Hai 245 (ex-jin Hai 3, ex-odys Bravo). OMI Navire d assistance off-shore. Longueur 54 m. Pavillon Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1984 à Dieppe (France) par les Ateliers de la Manche. Propriétaire China Oilfield Services Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Chine. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 10/56

11 Hebron Sea (ex-tuna Service, ex-wimpey Seatiger). OMI Navire d assistance offshore. Longueur 78 m. Pavillon Canada. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1975 à Millingen (Pays-Bas) par Bodewes H.H ; jumboïsé en 1994 et rallongé de 64 à 78 m. Propriétaire Secunda Canada LP (Canada). Sous-motorisé par rapport aux besoins actuels, d autant q un de ses deux moteurs est hors service, le navire est vendu pour démolition à Grenaa au Danemark. Il est remorqué depuis le Canada et arrive au Danemark sous la surveillance du Tyr, un navire des gardes-côtes islandais. L Hebron Sea, à Grenaa, juin 2012 Bendt Nielsen Putford Sky (ex-dawn Sky, ex-corella). OMI Navire de pêche converti en 1985 en navire d assistance pour les plates-formes offshore. Utilisé par BP sur le champ gazier Amethyst au large du Yorkshire. Longueur 40 m. Pavillon Royaume- Uni. Société de classification Lloyd s Register of Shipping Construit en 1967 à Lowestoft South (Royaume-Uni) par Brooke Marine. Propriétaire Seacor Marine (Etats-Unis). Vendu pour démolition à Grenaa (Danemark) par Fornæs Shipbreaking. Ferry Joshu Maru (ex-sutoretia Maru). OMI Ferry. Longueur 111 m, t. Pavillon Hong Kong. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1978 à Shimonoseki (Japon) par Mitsubishi. Ce navire était à l origine le ferry japonais Sutoretia Maru de la compagnie Tokai Kisen. Il a été désarmé en En 2005, il a été racheté par le groupe japonais Kambara (armateur et par ailleurs propriétaire des chantiers navals Tsuneishi). Il a alors été transformé pour transporter des éléments préfabriqués de navires entre ses chantiers du Japon et ses chantiers situés en Chine. Une grande partie des superstructures a été rasée pour dégager un vaste pont de stockage. Le navire a alors été renommé Joshu Maru sous pavillon de Hong Kong et donné en gérance technique à la société chinoise CPN Frontier Shanghai Company. Propriétaire Astro Shipmanagement Inc (Philippines). Vendu pour démolition en Chine. 330 $ la tonne. Spodsbjerg (ex-aero-pilen). OMI Ferry. Longueur 68 m. Pavillon Danemark. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1972 à Husum (Allemagne) par Husumer. Propriétaire Danske Faerger A/S (Danemark). Ce petit ferry a opéré pendant toute sa carrière en navigation domestique, entre îles danoises, d abord sous le nom d Aero-Pilen de1972 à 1974 (service Soby/Faborg), puis de Spodsbjerg (service Nakskov/Spodsbjerg, puis Lohals/Korsor notamment). Il a été allongé de 12 mètres en Vendu pour démolition au Danemark à Frederikshavn par Orlas Produktforretning/Jatob. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 11/56

12 Navire à passagers Sapphire (ex-princesa Oceanica, ex-sea Prince V, ex-sea Prince, ex- Ocean Princess, ex-italia). OMI Navire à passagers. Longueur 149 m, t. Pavillon Malte abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage. Société de classification RINA. L Italia dans le port de La Valette (Malte), mai Armateur Costa Croisières Emmanuel.L / Shipspotting Le Sapphire quittant le Pirée (Grèce) Dimitrios P Construit en 1967 par le Cantiere Navale Felszegi, à Trieste, en tant qu italien Italia pour Crociere d Oltremare, ce navire, d abord affrété à Princess Cruises, a été acquis par Costa en 1973 sans changer de nom. Il est passé en 1983 chez Ocean Cruise Line, devenant l Ocean Princess (Bahamas). Cette compagnie ayant été rachetée en 1990 par le groupe Croisières Paquet, il fait son entrée dans la flotte française «contrôlée» sans changer de nom et de pavillon. Le 1 er mars 1993, il est volontairement échoué dans l Amazone avec de sérieux dégâts après avoir heurté une épave près de Belem (Brésil). Une déchirure de la coque a provoqué une forte voie d eau qui a noyé la salle des machines et les deux ponts inférieurs. L évacuation du navire a pu être menée sans blessés. Renfloué le 20 mars et d abord considéré comme perte totale, il a finalement été revendu en l état à des Grecs qui l ont fait remorquer en mai 1993 au Pirée pour remise en état comme Sea Prince (St.Vincent). Le 26 mai 1995, en fin de travaux, il subit un incendie à Drapetzona. Il est remis en service en 1996 comme Princesa Oceanica (Chypre) par la compagnie cypriote Louis Cruise Lines et est rebaptisé Sapphire la même année suite à un affrètement par la compagnie anglaise Thompson Holidays. Il est signalé en 1999 comme pris en affrètement pour trois ans par la société française France Croisières. Depuis 2004, il était sous pavillon des îles Marshall. Non conforme aux nouvelles normes Solas, il était désarmé depuis Détenu en 2009 à Limassol (Chypre). En avril, le maltais Sapphire passe sous pavillon Saint-Kitts-et- Nevis, devient le «Aspire» et est échoué pour démolition en Inde. Tanker Aker Smart 2 (ex-polar California, ex-arco California). OMI Tanker. Longueur 290 m, t. Pavillon Panama. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1980 à San Diego (Etats-Unis) par NASSCO. Converti en 2007 en unité de stockage et de production (FPSO - Floating Production Storage Offshore) dans le chantier de Jurong à Singapour. Propriétaire Aker Contracting FP ASA (Norvège). En attente d affectation depuis 2010, il est finalement vendu en l état en Indonésie pour une destination de démolition inconnue. 400 $ la tonne. Apollo 16 (ex-apollo Sun, ex-idemitsu Maru). OMI Tanker VLCC. Longueur 322 m, t. Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Navire simple coque construit en 1985 à Kure (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Asian Supply Base (Malaisie). Vendu en l état à Labuan (Malaisie) pour démolition au Bangladesh. 461 $ la tonne. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 12/56

13 Archimid (ex-archimidis, ex-solaris). OMI Tanker. Longueur 244 m, t. Pavillon Comores. Société de classification Lloyd s Register of Shipping. Navire doubles parois construit en 1985 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai ; converti en stockage fottant en 2009 comme sous sistership Trust Vendu pour démolition au Bangladesh où il arrive sous le nom de Arch 1. Le tanker Archemid à l ancre avec son sistership Trust dans la baie de Subic (Philippines), janvier Les deux navires sont alors en attente de conversion en stockage flottant Stuart Scott Cougar (ex-psara). OMI Tanker. Longueur 183 m, t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1989 à Pusan (Corée du Sud) par Korea SB & E Corp. Propriétaire Prime Marine Management Inc (Grèce). Détenu en 2005 à Aliaga (Turquie). Vendu pour démolition au Pakistan. Le Cougar avant et après coup de peinture aux chantiers Neorion à Syros (Grèce) Mars 2009 M Kavallaris Avril 2009 Christina Drakakis DHT Ania (ex-overseas Ania, ex-ania). OMI Tanker. Longueur 245 m, t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification American Bureau of Shipping. Navire double coque construit en 1994 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Goodwood Shipmanagement (Singapour). Vendu en l état à Singapour pour démolition au Pakistan. 425 $ la tonne incluant 400 t de carburant. Genmar Alexandra (ex-nordpacific, ex-skaunord). OMI Tanker. Longueur 241 m, t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1992 à Onishi (Japon) par Shin Kurushima. Propriétaire General Maritime Management (Etats-Unis). Vendu pour démolition au Pakistan. 500 $ la tonne. Hongbo n 9 (ex-samjin Sun, ex-selangor Express). OMI Tanker. Longueur 102 m, t. Pavillon Corée du Sud. Société de classification Korean Register of Shipping. Navire double fond construit en 1983 à Imabari (Japon) par Higaki. Propriétaire HWA Sung Marine Co Ltd (Corée du Sud). Vendu pour une destination de démolition inconnue. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 13/56

14 ISI Olive (ex-mastera). OMI Tanker. Longueur 274 m, t. Pavillon Sierra Leone. Société de classification Bureau Veritas. Navire double coque construit en 1992 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo. Propriétaire Isim Olive Ltd, filiale de Islamic Republic of Iran Shipping Lines (Iran). En décembre 2007, le ISI Olive s échoue sur la rive ouest du canal de Suez suite à une avarie de gouvernail ; la circulation dans le canal est interrompue pendant 6 heures, le peak avant et la citerne de ballast n 1 babord sont endommagés mais aucune pollution n aurait été rapportée. En 2012, le navire change 2 fois de pavillon, de Malte à Bolivie en mars, puis Sierra Leone en mai avant d être vendu pour démolition au Pakistan. 405 $ la tonne. Mai 2004, l ISI Olive à L Europoort (Pays-Bas) Frans Sanderse Lei Tsu II. OMI Tanker. Longueur 273 m, t. Pavillon Taiwan. Société de classification American Bureau Of Shipping. Navire simple coque construit en 1992 à Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Chineses Petroleum Co - CPC (Taiwan). Vendu pour démolition au Pakistan où il arrive sous le nom de Tsu. Lion (ex-halki). OMI Tanker. Longueur 183 m, t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Navire double coque construit en 1989 à Pusan (Corée du Sud) par Korea Shipbuilding. Propriétaire Prime MarineManagement Inc (Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan. Meizhen (ex-18 de Marzo). OMI Tanker. Longueur 207 m, t. Pavillon Sierra Leone abandonné pour celui de Tuvalu. Société de classification Lloyd s Register of Shipping. Navire simple coque construit en 1977 à Horten (Norvège) par Horten Verft. Interdit dans les eaux européennes pour le transport du fioul lourd depuis janvier En été 2011, le navire avait été annoncé vendu pour démolition à un chantier indien à 185 $ la tonne (Cf A la casse n 25). La Pemex a fait traîner les choses. Un changement de nom et deux changement de pavillon plus tard, le «Meizhen» prend enfin la route pour la casse au Pakistan. L équipage indien prévu pour le voyage était resté à bord en attendant la conlusion de la spéculation. Encore au large du Mexique, mais sous pavillon Tuvalu, mars 2012 Captain Ted / Shipspotting A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 14/56

15 Pioneer (ex-pioneer Spirit). OMI Tanker. Longueur 243 m, Pavillon Libéria. Société de classification American Bureau of Shipping. Navire double coque construit en 1993 à Koje (Corée du Sud) par Samsung. Propriétaire V Ships (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde. 403 $ la tonne. Ratna Urvi (ex-kliomar, ex-sanko Phoenix). OMI Tanker. Longueur 242 m, t. Pavillon Inde. Société de classification American Bureau of Shipping. Navire double fond construit en 1989 à Imari (Japon) par Namura. Propriétaire India Steamship (Inde). Détenu en 2002 à Kurnell (Australie) et en 2003 à San Francisco (Etats-Unis). Vendu pour démolition au Pakistan. 410 $ la tonne. Sebastian Lerdo de Tejada (ex-viken Vest). OMI Tanker. Longueur 207 m, t. Pavillon Mexique abandonné pour celui de Saint-Kittts-et- Nevis pour son dernier voyage. Société de classification inconnue. Navire simple coque construit en 1976 à Horten (Norvège) par Horten Verft. Interdit dans les eaux européennes pour le transport du fioul lourd depuis janvier Propriétaire PEMEX (Mexique). En attente d affectation depuis fin Annoncé vendu pour démolition en Chine, à 357 $ la tonne, le Sebastian Lerdo de Tejada, parti du Mexique, vient de passer Singapour. Le 13 juillet il est échoué pour démolition au Bangladesh. Le navire joue décidément au chat et à la souris : fin 2010, sa vente pour la casse à un chantier indien avait déjà été annoncée (cf A la casse n 22), pour la somme modique de 220 $ la tonne. PEMEX Senang Spirit. OMI Tanker. Longueur 247 m, t. Pavillon Bahamas abandonné pour celui de la Tanzanie pour son dernier voyage. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Navire double coque construit en 1994 à Marugame (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Teekay Navion Offshore (Singapour). Vendu pour démolition au Bangladesh. 490 $ la tonne. Sri Kadriah 1 (ex-titan Mercury, ex-verona, ex-columbia). OMI Tanker utilisé comme stockage flottant. Longueur 326 m, t. Pavillon Thaïlande. Société de classification Lloyd s Register of Shipping. Construit en 1989 à Ariake (Japon) par Hitachi Zosen. Propriétaire Nathalin Management Co Ltd (Thaïlande). Vendu pour démolition au Bangladesh. 416 $ la tonne. Sri Kadriah I, utilisé comme stockage flottant à Tanjung Pelapas (Malaisie) en attendant l ouverture du nouveau terminal pétrolier. Emilyan / Shipspotting A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 15/56

16 Sri Kadriah II (ex-crystal Ace, ex-provence, ex-provence I). OMI Tanker. Longueur 327 m, t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1994 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo. En avril 2012, le thaïlandais Sri Kadriah II est vendu au pakistanais Terra Marine Shipmanagement, devient le Riah sous pavillon Saint-Kitts-et-Nevis et est échoué pour démolition au Bangladesh. Taka (ex-takama, ex-takamatsu Maru). OMI Tanker. Longueur 321 m, t. Pavillon Tuvalu. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1987 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi. Vendu pour démolition au Bangladesh où il arrive en remorque. Tamuno IBI (ex-clean Waters 1, ex-response 1, ex-stacey Tide, ex-martha Theriot). OMI Tanker. Longueur 42 m. Pavillon Nigéria. Société de classification inconnue. Construit en 1964 à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis) par American Marine Corp. Ancien navire du spécialiste américain d intervention contre les marées noires MSRC - Marine Spill Response Corp dernièrement en activité comme tanker ravitailleur dans le delta du Niger. Propriétaire GFL Marine Services Ltd (Nigéria). En mai 2012, les forces nigérianes le prennent en flagrant délit avec l de carburant de contrebande au large de l ile d Akassa. Les 17 hommes d équipage sont arrêtés. Le navire et sa cargaison sont incendiés sur place, dans le delta, par les soldats de la JTF (Joint Task Force). Voir photo en p 1. Trust Navigator (ex-rowan). OMI Tanker. Longueur 182 m, t. Pavillon Panama. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1991 à Dalian (Chine) par Dalian SY Co. Propriétaire Trinity Ships Inc (Grèce). Détenu en 2007 à Augusta (Italie). Vendu pour démolition au Pakistan. Unity (ex-sea Sapphire, ex-spt Sapphire, ex-pacific Sapphire, ex-burwain Helena). OMI Tanker. Longueur 247 m, t. Pavillon Panama. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Navire double coque construit en 1994 à Gdynia (Pologne) par Gdynia Stocznia. Propriétaire Tomini Ship Management (Pakistan). Vendu pour démolition au Bangladesh. 388 $ la tonne. Transporteur combiné / OBO Adriatic Sea (ex-genmar Champ, ex-genmar Champion, ex-scf Champion, ex-sks Champion). OMI Tanker OBO. Longueur 243 m, t. Pavillon Libéria. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1992 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Tanker Pacific Management (Singapour). Vendu pour démolition au Pakistan. 500 $ la tonne ; sans doute des citernes en inox. Istanbul, mars 2006 Ilhan Kermen Alaskan Sea (ex-genmar Star, ex-scf Star). OMI Tanker OBO. Longueur 243 m, t. Pavillon Libéria. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1992 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Tanker Pacific Management (Singapour). Détenu en 2003 à Newcastle (Australie). Vendu pour démolition au Pakistan. 500 $ la tonne. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 16/56

17 Bic Clare (ex-allegro II, ex-vancouver Spirit). OMI Tanker OBO. Longueur 244 m, t. Pavillon Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1992 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Petro Med Shipping (Grèce). Détenu en 2009 à Port Kembla (Australie). Vendu pour démolition en Inde. 425 $ la tonne. Bic Clare arrivant à Port Kembla (Australie), octobre 2009 Peter Karberg Bic Irini (ex-amore Moi, ex-victoria Spirit). OMI Tanker OBO. Longueur 244 m, t. Pavillon Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1993 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Petro Mar International Inc (Etats-Unis). Vendu pour démolition au Bangladesh. Transporteur de gaz Anadoluhisari (ex-aygaz 4, ex-fridtjof Nansen). OMI Transporteur de gaz. Longueur 89 m. Pavillon Turquie. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1981 à Kristiansand (Norvège) par Kristiansands MV. Propriétaire Anadoluhisari Tankercilik AS (Turquie). Vendu pour démolition en Turquie. Pirgas (ex-lpg Adrastea, ex-henriette Kosan, ex-henriette Tholstrup, ex-henriette Gas Nordzee). OMI Transporteur de gaz. Longueur 82 m, t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1982 à Svendborg (Danemark) par Svendborg Skibsvaerft. Propriétaire Transgas Shipping Lines (Pérou). Détenu en 2011 à Cuba. Vendu en l état en République Dominicaine pour une destination de démolition inconnue. Qi Xing (ex-gaz Fidelity, ex-gaz Far East). OMI Transporteur de gaz. Longueur 100 m. Pavillon Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1981 à Ise (Japon) par Ichikawa. Propriétaire Dalian Surui Shipping Co (Chine). Vendu pour une destination de démolition inconnue. Yin Long (ex-goodwood, ex-sun Merlion). OMI Transporteur de gaz. Longueur 94 m. Pavillon Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1981 à Saiki (Japon) par Honda. Propriétaire Shenzhen Southern China LPG Shipping Co (Chine). Vendu pour démolition en Chine. Chimiquier Anjasmoro. OMI Chimiquier. Longueur 179 m, t. Pavillon Singapour abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1996 à Kherson (Ukraine) par Khersonskyi SZ. Propriétaire PT Berlian Laju Tanker (Indonésie). Détenu en 2004 à deux reprises à Nakhodka (Russie) et en 2008 à Ventspills (Lettonie). Vendu en l état à Singapour pour démolition au Bangladesh où il arrive sous le nom de «Jas». 490 $ la tonne. Asia Star (ex-sea Braves, ex-tulipan, ex-petersfield, ex-arianna). OMI Chimiquier. Longueur 158 m, t. Pavillon Singapour. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Navire double fond construit en 1982 à Pusan (Corée du Sud) par Korea Shipbuilding. Propriétaire CSC Oil Transportation (Singapour). Détenu en 1999 à Houston (Texas, Etats-Unis) et en 2000 à Brême (Allemagne). Vendu pour démolition en Inde. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 17/56

18 Bluefin (ex-sitavera, ex-petrobulk Jupiter). OMI Chimiquier. Longueur 229 m, t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1989 à Copenhague (Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire Prime Marine Management Inc (Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan. 507 $ la tonne. Bonito (ex-sitacamilla, ex-burwain Pacific, ex-chrisholm). OMI Chimiquier. Longueur 229 m, t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1988 à Copenhague (Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire Prime Marine Management Inc (Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan. 403 $ la tonne. Bonito, au large du Bénin, août 2010 Thomas Dyrehauge Bow Fertility (ex-fertility L). OMI Chimiquier. Longueur 177 m, t. Pavillon Singapour. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1987 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Odfjell Management AS (Norvège). Vendu pour démolition en Inde. 535 $ la tonne incluant 200 t d inox. Bow Peace (ex-peaceventure L). OMI Chimiquier. Longueur 177 m, t. Pavillon Singapour. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1987 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Odfjell Chemical Tankers (Norvège). Vendu pour démolition en Inde. 535 $ la tonne incluant 265 t d inox. Bow Pride (ex-prideventure L). OMI Tanker. Longueur 177 m, t. Pavillon Singapour. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1987 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Odfjell Chemical Tankers (Norvège). Vendu pour démolition en Inde. 535 $ la tonne incluant 200 t d inox. Edeva (ex-sirtica, ex-chembulk Westport, ex-mimi). OMI Chimiquier. Longueur 179 m, t. Pavillon Malte. Société de classification Lloyd s Register of Shipping. Construit en 1992 à Kherson (Ukraine) par Khersonskyi SZ. Propriétaire Aegean Shipping Management (Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan. Septembre 2009, chargement à Nikolayev (Ukraine) Andrey Jakimenko Juin 2012, démolition à Gadani (Pakistan) Shipspotting A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 18/56

19 Freyja (ex-hordafor Pilot, ex-tom Lima, ex-solvent Explorer, ex-essberger Pilot). OMI Chimiquier. Longueur 77 m. Pavillon Malte. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1974 à Lauenburg (Allemagne) par Hitzler. Propriétaire Fjord Shipping AS (Norvège). Détenu en 2002 à Newcastle (Royaume-Uni). Vendu pour une destination de démolition inconnue. En juin, le navire se trouvait à Klaipeda (Lituanie). Freyja, Breisundet (Norvège), Mars 2012 Magnar Lyngstad Harley (ex-bee, ex-beaver, ex-dion, ex-mekhanik Yakovenko, ex-aniara, ex-black Marlin). OMI Chimiquier. Longueur 176 m, t. Pavillon Corée du Nord. Société de classification Korea Classification Society. Construit en 1984 à Pula (Croatie) par Uljanik. Vendu pour démolition au Pakistan. Margita (ex-deniz-a, ex-alchimist Flensburg, ex-chemathene). OMI Chimiquier. Longueur 91 m. Pavillon Suède. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1971 à Geesthacht (Allemagne) par Ernst Menzer-Werft. Propriétaire SH Tankships AB (Suède). Vendu pour démolition au Danemark à Grenaa. Margita arrivant au port de Karlshamn (Allemagne), juin 2011 Marinetraffic Noor 1 (ex-danum, ex-tradewind Dragon, ex-shoko). OMI Chimiquier. Longueur 111 m, t. Pavillon Bangladesh. Société de classification Lloyd s Register of Shipping. Construit en 1990 à Imabari (Japon) par Asakawa. Détenu en 2006 à Busher (Iran). Vendu pour démolition au Bangladesh. Primula (ex-wels). OMI Chimiquier. Longueur 170 m, t. Pavillon Norvège (registre international). Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1992 à Kiel (Allemagne) par Lindenau. Propriétaire Vadero Ship Management HB (Suède). Vendu pour démolition en Chine. 360 $ la tonne. Début juillet, le Primula se trouvait encore à Klaipeda (Lituanie). Sea Lion 1 (ex-veesham Pokatfinn 1, ex-pokatfinn, ex-ivyan, ex-tol Runner, ex-chemtrans Sirius). OMI Chimiquier. Longueur 125 m, t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification International Register of Shipping. Navire double fond construit en 1976 à Rendsburg (Allemagne) par Kroegerwerft ; jumboïsé en 1987 et rallongé de 114 à 125 m. Propriétaire Veesham Shipping Inc (Emirats Arabes Unis). Détenu en 1997 à Rotterdam (Pays-Bas) et en 2006 à Tuzla (Turquie). Vendu pour démolition en Inde. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 19/56

20 Theresa Blossom (ex-nordic Blossom, ex-nordic, ex-nordic Sun). OMI Chimiquier. Longueur 154 m, t. Pavillon Tuvalu. Société de classification Biro Klasifikasi Indonesia. Navire simple coque construit en 1981 à Shimonoseki (Japon) par Hayashikane. Propriétaire Raffles Shipmanagement Services (Singapour). Détenu en 2003 à Québec (Canada), en 2009 à Mundra (Inde), en 2010 à Guangzhou (Chine) et en 2011 à Dumai (Indonésie), Shenzhen (Chine) et de nouveau à Guangzhou. Vendu pour démolition en Inde. Theresa Blossom, à l ancre à Dumai, Indonesie, juin 2011 Knut Helge Schistad Trans Holm (ex-estrella). OMI Chimiquier. Longueur 96 m. Pavillon Norvège (registre international). Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1981 à Leirvik (Norvège) par Kleven Loland. Propriétaire Seatrans AS (Norvège). Vendu pour démolition au Danemark à Grenaa par Fornæs Shipbreaking Ltd. Marchandises diverses African Lark (ex-nds Proteus, ex-westminster Bridge, ex-jolly Giada, ex- Zim Mexico 1, ex-csav Rauten, ex-isla Bartolomeex-Nedlloyd Cartagena, ex-kapitan L Golubev). OMI Marchandises diverses. Longueur 155 m, t. Pavillon Bélize. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1993 à Rostock (Allemagne) par Kvaerner Warnow Werft. Propriétaire Sea Management Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 2011 à Xiamen (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. Andrey Artemenko (ex-slavutich 8). OMI Marchandises diverses. Longueur 109 m, t. Pavillon Sierra Leone. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1987 à Kiev (Ukraine) par Kiyevskiy SSZ. Détenu en 2006 à Pula (Croatie). Vendu pour démolition à Sébastopol (Ukraine). Décembre 2009 Rakalj (Croatie) Goran Kompara Juin 2012, Sébastopol (Ukraine) Yevgeniy B Angola (ex-safmarine Angola, ex-aeolian Sun, ex-torm Agnete, ex-rama, ex- Kupres ). OMI Marchandises diverses. Longueur 165 m, t. Pavillon Chypre. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1987 à Warnemunde (Allemagne) par Warnowwerft. Propriétaire Oceanstar Management Inc (Grèce). Vendu pour démolition en Inde. 460 $ la tonne. A la casse.com n 28 Juillet 2012 Robin des Bois - 20/56

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Exportations de grain canadien et de farine de blé

Exportations de grain canadien et de farine de blé Commission canadienne des grains Canadian Grain Commission MARS CAMPAGNE AGRICOLE 2011- Exportations de grain canadien et de farine de blé 2011- À Tonnes (millions) 10.0 7.0 9.0 6.5 6.0 8.0 5.5 7.0 5.0

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

TEXTES. diffusant la convention fiscale. Décret n 2005-1293 du 13 octobre 2005. Décret n 2002-1501 du 20 décembre 2002

TEXTES. diffusant la convention fiscale. Décret n 2005-1293 du 13 octobre 2005. Décret n 2002-1501 du 20 décembre 2002 C.N.A.V. LISTE DES AYANT PASSE DES CONVENTIONS FISCALES DESTINEES A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET VISANT LES PENSIONS VERSEES PAR LES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE ALBANIE Décret n 2005-93 du 13 octobre

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone Texte original Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone 0.814.021.3 Conclu à Montréal le 17 septembre 1997 Approuvé par l Assemblée fédérale le 6

Plus en détail

Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966

Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966 Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966 (voir significations des couleurs et des dates en fin de tableau) CIEDR Afghanistan 6 juillet 1983

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 24 septembre 2014 fixant par pays et par groupe le montant de l indemnité spécifique

Plus en détail

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe Pour la zone caraïbe du Royaume des Pays-Bas, soit : les éléments territoriaux d Aruba, de Curaçao et de Saint-Martin, et les Pays-Bas

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

DISPENSE DE VISA EN MOIS Franchise 3 mois par période de 6 mois PAYS

DISPENSE DE VISA EN MOIS Franchise 3 mois par période de 6 mois PAYS AFRIQUE DU SUD ALBANIE ALGERIE ALLEMAGNE *** ANDORRE ANTIGUA-et-BARBUDA ARABIE SAOUDITE ARGENTINE ARMENIE AUSTRALIE AUTRICHE *** BAHAMAS BAHREIN BARBADE BELGIQUE *** BOLIVIE BOSNIE - HERZEGOVINE BRESIL

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 12 Février 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En février 2014, 12 410 touristes ont visité la Polynésie française, soit une hausse de 11 % par rapport à février 2013. Le nombre de touristes originaires d Asie

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 09 Janvier 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En janvier 2014, le nombre de touristes visitant la Polynésie française connaît une forte hausse (+ 11,2 %) par rapport à janvier 2013. Cette hausse s explique

Plus en détail

FÊTES NATIONALES Janvier Février Mars

FÊTES NATIONALES Janvier Février Mars FÊTES NATIONALES Janvier 1 er Andorre Fête de l'indépendance 1 er Cuba Fête de la libération 1 er Haïti Fête de l'indépendance (1804) 1 er Soudan Fête nationale 4 Myanmar Fête de l'indépendance (1948)

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011)

CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011) CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011) Entrée en vigueur : La Convention est entrée en vigueur le 4 avril 1947. Situation

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale Nations Unies A/63/473 Assemblée générale Distr. générale 8 octobre 2008 Français Original : anglais Soixante-troisième session Point 62 a) de l ordre du jour Élimination du racisme et de la discrimination

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov.

Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov. Éducation au développement durable Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov.07 Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde - Fiche pédagogique lycée - Ce document peut être utilisé librement

Plus en détail

Thaïlande 23/06/15 maj

Thaïlande 23/06/15 maj 1 Le visa n est pas nécessaire pour les français et les ressortissants de certains pays de l Union Européenne, à condition que la validité du passeport soit de plus de 6 mois à partir de la date d arrivée

Plus en détail

Produits des privatisations (Millions de dollars de 1995) Dépenses de l'administration centrale (% du PIB)

Produits des privatisations (Millions de dollars de 1995) Dépenses de l'administration centrale (% du PIB) Dépenses de l'administration centrale Part du PIB (%) Entreprises d'état Part de intérieur brut (%) Produits des privatisations ( de 1995) Dépenses militaires Commerce (% du PIB à la PPA) Flux nets de

Plus en détail

Le Port de Montréal au cœur des chaînes d approvisionnement mondiales

Le Port de Montréal au cœur des chaînes d approvisionnement mondiales Le Port de Montréal au cœur des chaînes d approvisionnement mondiales février 2014 Nouvelles dynamiques du commerce international Qu est-ce que cela signifie pour les ports? 3 défis 1. Comment la migration

Plus en détail

à ANVERS SEA DIFFERENT

à ANVERS SEA DIFFERENT CMA CGM à ANVERS SEA DIFFERENT Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau» Cinquième niveau Le développement du port d Anvers Pays-Bas Belgique

Plus en détail

Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne

Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne États Afghanistan Afrique du Sud Albanie (5) Algérie Andorre (4) Angola Antigua-et-Barbuda Arabie saoudite

Plus en détail

COUET Coralie DEBAA Anissa DIENG Aminata. Master 1 LEA. Mme STANISLAWIAK

COUET Coralie DEBAA Anissa DIENG Aminata. Master 1 LEA. Mme STANISLAWIAK COUET Coralie DEBAA Anissa DIENG Aminata Master 1 LEA Mme STANISLAWIAK Marine marchande = 90% du commerce mondial 50 000 navires de commerce 150 6 milliards de tonnes = ¾ du trafic mondial Environ 1

Plus en détail

ACCORDS MULTILATÉRAUX

ACCORDS MULTILATÉRAUX ACCORDS MULTILATÉRAUX Accord relatif à l échange d informations sur la surveillance radiologique en Europe du Nord (2001) Cet Accord a été conclu par l Allemagne, le Danemark, l Estonie, la Finlande, l

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT ETAT DE LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L ENFANT. Rapport du Secrétaire général

DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT ETAT DE LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L ENFANT. Rapport du Secrétaire général Distr. GENERALE E/CN.4/1994/83 30 novembre 1993 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMMISSION DES DROITS DE L HOMME Cinquantième session Point 22 a) de l ordre du jour provisoire DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT

Plus en détail

1 Indicateur du développement humain

1 Indicateur du développement humain 1 Indicateur du développement humain MESURER LE DÉVELOPPEMENT HUMAIN : ACCROÎTRE LES CHOIX... Taux Taux brut de Différence de d alpha- scolarisation Valeur de classement Espérance bétisation combiné (du

Plus en détail

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU FÉVRIER 202, N 7 Cette fiche d information de l ISU présente les dernières données de l enquête sur les films de long

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

F1 Segment Voitures de Sport

F1 Segment Voitures de Sport Analyse de 2008 à 2013 Tendances du Marché Mondial F1 Segment Voitures de Sport Index - F1 segment Voitures de Sport Constructeurs et modèles pris en considération 8c Competizione GT DB9 Virage Gallardo

Plus en détail

Musique de patience. Sound Link Manager. Manuel d utilisation v1.0

Musique de patience. Sound Link Manager. Manuel d utilisation v1.0 Musique de patience Sound Link Manager Manuel d utilisation v1.0 1 Introduction Soundlink est le logiciel qui vous permet de configurer la musique de patience à l aide un PC sur un réseau local pour :

Plus en détail

FICHE TARIFAIRE Novembre 2015

FICHE TARIFAIRE Novembre 2015 FICHE TARIFAIRE Novembre 2015 Offre réservée aux particuliers exclusivement ZEOP SAS 39 rue Pierre Brossolette 97420 LE PORT - capital de 500 000 - RCS SAINT DENIS 531 379 295 Les prix sont exprimés en

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov.

Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov. Éducation au développement durable Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov.07 Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde - Fiche pédagogique collège - Ce document peut être utilisé librement

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une convention fiscale avec le Canada 1

Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une convention fiscale avec le Canada 1 Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une 1 Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une 1 Pays 2 Intérêts 3 Dividendes 4 Redevances

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

only ORANGE SRR non bloqué (mode libre)

only ORANGE SRR non bloqué (mode libre) Tableau de synthèse Comparatif Roaming Réunion 214 pays pour les forfaits non bloqués et 158 pays (voix et SMS) pour les forfaits bloqués. Offres soumises à conditions au 15/10/2012. Nécessite un mobile

Plus en détail

LES DERNIERES INFORMATIONS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL Jeudi 15 septembre 2011

LES DERNIERES INFORMATIONS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL Jeudi 15 septembre 2011 LES DERNIERES INFORMATIONS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL Jeudi 15 septembre 2011 FRANCE Marseille va accroître le transport du fret par voie ferrée avant et après le transport maritime

Plus en détail

Me passer de ma voiture? Impossible!

Me passer de ma voiture? Impossible! Me passer de ma voiture? Impossible! Avec le Pack Ma Mobilité, partez l esprit tranquille en France comme à l étranger et allez au bout de vos projets quoi qu il arrive. Aller au bout de mes projets en

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009)

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009) PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS non soumis au régime général de l'obligation de visa Franchise 3 mois Franchise 1 mois ALLEMAGNE *** ANDORRE ARGENTINE AUSTRALIE AUTRICHE *** BELGIQUE *** BRESIL BRUNEI BOLIVIE

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Le RMB, une monnaie internationale incontournable

Le RMB, une monnaie internationale incontournable Le RMB, une monnaie internationale incontournable 12/02/2012 Bei XU Economiste & Martine GRAFF Expert Trade Finance Introduction 1. Les chiffres clés de l économie chinoise 2. L internationalisation du

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013 L atome pour la paix Conférence générale GC(56)/12 25 juillet 2012 Distribution générale Français Original : Anglais Cinquante-cinquième session ordinaire Point 12 de l ordre du jour provisoire (GC(56)/1

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 26 mars 2015 fixant par pays et par groupe les taux de l indemnité d expatriation,

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES La reconnaissance de la qualité de «résident étranger» conditionne l application des conventions fiscales internationales. QU EST CE QU

Plus en détail

REAVIE 2009. 14 au 16 octobre 2009

REAVIE 2009. 14 au 16 octobre 2009 REAVIE 2009 14 au 16 octobre 2009 1 1 Développer les activités Employee Benefits et Emprunteur à l international Atelier N 12 2 2 Les Assurance Collectives: un métier de plus en plus international Maturité

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

TARIFS VOIP A LA MINUTES

TARIFS VOIP A LA MINUTES TARIFS VOIP A LA MINUTES Tarif vers mobiles France : 0,14 HT/min vers tous les Gsm en France 24h/24 & 7j/7. Afghanistan Afrique du Sud Albanie Algérie Allemagne Andorre Angola Anguilla Antarctique Antigua

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL LA CARTE DU MOIS : LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte du

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE MARITIME M06C0061 TALONNAGE ET HEURT

RAPPORT D ENQUÊTE MARITIME M06C0061 TALONNAGE ET HEURT RAPPORT D ENQUÊTE MARITIME M06C0061 TALONNAGE ET HEURT DU VRAQUIER SENECA ASSISTÉ PAR LES REMORQUEURS JERRY G ET ESCORTE À OSHAWA (ONTARIO) LE 13 OCTOBRE 2006 Le Bureau de la sécurité des transports du

Plus en détail

Se rendre à l'étranger ou Retourner au Japon accompagné d un enfant

Se rendre à l'étranger ou Retourner au Japon accompagné d un enfant Se rendre à l'étranger ou Retourner au Japon accompagné d un enfant Problèmes pouvant survenir en cas de déplacement d un enfant (Régimes juridiques étrangers et la Convention de La Haye) Ministère des

Plus en détail

Rapport sur les Statuts de la Banque asiatique d investissement dans les infrastructures

Rapport sur les Statuts de la Banque asiatique d investissement dans les infrastructures Rapport sur les Statuts de la Banque asiatique d investissement dans les infrastructures La Banque asiatique d investissement dans les infrastructures (BAII) résulte d une initiative de la Chine, qui a

Plus en détail

Une façade maritime mondiale : la " Northern Range "

Une façade maritime mondiale : la  Northern Range Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 1 L union européenne dans la mondialisation Cours 2 Une façade maritime mondiale : la " Northern Range " Note

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/SC.3/2006/4/Add.2 19 juillet 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 1 1) Hausse des exportations des biens en valeur de 10.3 % (5898.5 M.D contre 5349.3 M.D) 2) Progression des exportations des industries manufacturières

Plus en détail

Le trafic de marchandises chargées ou déchargées dans les ports français varie de 350 à 400 millions

Le trafic de marchandises chargées ou déchargées dans les ports français varie de 350 à 400 millions ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Trafic de Marchandises dans les Ports français en 211 et Évolution depuis 2 A RETENIR Economie maritime et des territoires littoraux Le trafic de marchandises

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

XVI : DROIT COMPARE ET DROIT ETRANGER

XVI : DROIT COMPARE ET DROIT ETRANGER 1. XVI-0 > XVI-9 : DROIT COMPARE 0. REVUES 1. Revues législatives et de documentation 2. Revues de droit comparé 1. UNIFICATION DU DROIT 2. Droit civil 3. Droit commercial 4. Procédure civile 2. CONGRES

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 104 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi du 31 décembre 1990 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques a suscité un besoin croissant d informations

Plus en détail

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Une ZIP : zone industrialo-portuaire -Où se situe cette ZIP? Et pourquoi? -Comment est-elle organisée? -Quels sont les produits fabriqués, exportés,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 27 juin 2014 modifiant l arrêté du 29 décembre 2011 relatif aux documents et visas exigés pour l entrée des étrangers sur

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

La population résidente 2014-2013-2012

La population résidente 2014-2013-2012 La population résidente 2014-2013-2012 Mise à jour au 12/09/14 Ce document a pour objet de présenter les données statistiques de la rentrée 2014 et de les comparer aux deux années précédentes. Ce document

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

ARCHIVES DU BUREAU SÉCURITÉ D'APPROVISIONNEMENT

ARCHIVES DU BUREAU SÉCURITÉ D'APPROVISIONNEMENT ARCHIVES DU BUREAU SÉCURITÉ D'APPROVISIONNEMENT Répertoire numérique détaillé du versement 20150385 Pauline CALLENS Studia Conseil Première édition électronique Mention de note éventuelle Archives nationales

Plus en détail

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers.

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers. Notice n 29/357 de l'administration fiscale cantonale sur l'imposition à la source des intérêts hypothécaires de personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en Suisse (du 19 mars 2013) Valable depuis

Plus en détail

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue La Marque de sécurité UL-EU La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue Services d essais et de certification mondlaux La Marque UL confirme que des échantillons représentatifs

Plus en détail

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance Bien que les difficultés relatives à la conformité puissent souvent être résolues au niveau local, la ligne d assistance de RPM International

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

Règlement d exécution de la convention instituant un bureau international pour la publication des tarifs douaniers

Règlement d exécution de la convention instituant un bureau international pour la publication des tarifs douaniers Texte original Règlement d exécution de la convention instituant un bureau international pour la publication des tarifs douaniers (Art. 13 de la convention) 1 0.632.011 Conclu à Bruxelles le 5 juillet

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 A. Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l enseignement (Paris, le 14 décembre 1960) Groupe I (Parties à la Convention

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development Non classifié C/WP6(2006)28 C/WP6(2006)28 Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development 19-Jan-2007 Français - Or. Anglais

Plus en détail

Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du 4 janvier 2016

Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du 4 janvier 2016 Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du janvier 0 Qu il s agisse d un envoi lourd ou léger, urgent ou moins urgent, FedEx vous apporte la solution. Bénéficiez de prix compétitifs pour un service d

Plus en détail

Conditions de Visas pour les étrangers entrant en Ukraine. Pays Visa requis/non requis Note * 3. Albanie Visa requis * excepté pour les DP, SP

Conditions de Visas pour les étrangers entrant en Ukraine. Pays Visa requis/non requis Note * 3. Albanie Visa requis * excepté pour les DP, SP Conditions de Visas pour les étrangers entrant en Ukraine Pays /non requis Note * 1. Autriche Visa non requis pour un séjour allant jusqu à 90 jours 2. Afghanistan DP détenteurs de passeports diplomatiques

Plus en détail