Desiro RUS Des trains pour Sotchi Du courant pour ménages. Un nouveau centre d essais pour Liebherr

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Desiro RUS Des trains pour Sotchi 2014. Du courant pour 500 000 ménages. Un nouveau centre d essais pour Liebherr"

Transcription

1 Journal des sociétés Siemens en Suisse 4/2013 Monitor Desiro RUS Des trains pour Sotchi 2014 London Array Du courant pour ménages Diminuer les émissions de gaz polluants Un nouveau centre d essais pour Liebherr Autoroute A16 Pas d imprévus pour le trafic autoroutier

2 Monitor 4/2013 Table des matières Siemens News Le CEO de Siemens Suisse Siegfried Gerlach analyse l exercice écoulé et évoque l avenir. A l approche des jeux d hiver, Sotchi achève une métamorphose qui l aura conduit à repenser entièrement sa mobilité. Beau succès pour la journée portes ouvertes du bureau Siemens de Sion La conception technique la plus innovante et la plus économique Le téléphone fixe déménage sur Android Le dernier quart de siècle de présence de Siemens en Suisse romande commence par l édification d un nouveau siège romand à Renens, inauguré en L aventure de la téléphonie mobile, ainsi que la réalisation de projets de premier plan dans les domaines médical, énergétique ou des transports ont notamment marqué cette période Energy Le London Array est le plus grand parc éolien offshore au monde. Sa puissance permet d approvisionner ménages en électricité verte. Infrastructure & Cities La Thule Air Base au Groenland est soumise à des conditions climatiques extrêmes. Des installations de contrôle d accès standards, provenant de l assortiment SiPass-Entro de Siemens, y sont pourtant utilisés depuis une dizaine d années. Les nouvelles normes d émission des gaz d échappement requièrent une diminution des émissions de gaz polluants. Afin de répondre à ces normes toujours plus exigeantes, Liebherr Machines Bulle SA a construit un nouveau centre d essais. L été dernier, les experts de Siemens ont achevé de renouveler toutes les installations de contrôle du système de pilotage du trafic sur un tronçon sensible de l autoroute A Industry Un million et demi de mètres cubes d eaux usées sont traités annuellement à l aéroport de Francfort. Depuis le début de l année dernière, une installation permet d effectuer l intégralité de ces tâches à moindre coût. Ce changement repose sur une technologie de mesure et de commande innovante, fournie par Siemens. Healthcare Le nouveau système d angiographie Artis Q.zen de Siemens a d ores et déjà fait ses preuves en exploitation clinique quotidienne. Le département de cardiologie de l hôpital universitaire de Bâle est la première clinique au monde à utiliser un tel système depuis novembre

3 4/2013 Monitor Merci du fond du cœur! Pour Siemens Suisse, l exercice commercial 2013 s est achevé à fin septembre et nous pouvons en dresser un bilan tout à fait satisfaisant avec la plupart de nos objectifs atteints, voire dépassés. Tout particulièrement, nous nous réjouissons de retrouver un carnet de commandes en hausse, un signe évidemment positif pour l année qui commence. Ce succès, nous le devons bien entendu à une économie nationale qui reste solide, mais surtout à l alliance de nos produits et systèmes technologiquement performants et du savoir-faire de pointe de nos spécialistes. Seul notre secteur Industry n a pas pu profiter d une amélioration des affaires. Ses clients, l industrie des machines, des équipements électriques et des métaux, fortement tournée vers l exportation, continue en effet de souffrir d une conjoncture économique difficile. De manière générale, notre objectif reste d offrir à nos clients des solutions durables pour leur permettre de performer dans leurs activités. A moyen terme, presque 40 % de notre chiffre d affaires sera constitué de produits et solutions affiliés à notre portefeuille environnemental. Point essentiel de notre philosophie, le développement durable est aussi appliqué de manière concrète au sein de l entreprise. Avec notre programme de formation «Generation21», nous agissons ainsi pour assurer l attractivité d emplois qualifiés dans les professions techniques. Et la rénovation de notre siège administratif de Zurich, déjà récompensée par un «LEED Gold Certificate» a au surplus obtenu la certification ISO (gestion de l énergie) lors de l année sous revue. Pour la Suisse romande, 2013 constituait aussi un millésime particulier avec les célébrations du 100 e anniversaire de la présence de Siemens dans la région, depuis l ouverture d un premier bureau technique à Lausanne en Nous achevons dans ce numéro de Monitor une série de quatre articles historiques consacrés aux innovations introduites par Siemens en Suisse romande, cette fois en s arrêtant sur les 25 dernières années de notre présence ( ). La confiance de nos clients a joué un rôle essentiel dans la réussite de l année Mais rien n aurait été possible sans les excellentes prestations de l ensemble des collaboratrices et des collaborateurs, œuvrant jour après jour pour gagner et conserver cette confiance. Au nom de la direction de Siemens Suisse, je vous exprime mes sincères remerciements, du fond du cœur. Frédéric Riva Directeur Siemens Suisse romande 3

4 Monitor 4/2013 «Poursuivre sur la voie que nous avons empruntée jusqu ici» Durant l exercice 2013, la société régionale Siemens Suisse est parvenue à atteindre la plupart de ses objectifs et à conclure sur un bilan positif. Le CEO Siegfried Gerlach revient sur l exercice écoulé et évoque l avenir. Pour 2013, nous pouvons à nouveau parler d un exercice assez mouvementé. Oui, on peut le dire ainsi, car il s est passé beaucoup de choses au sein du groupe Siemens. Je pense en particulier à la démission de Peter Löscher au mois de juillet, à la couverture médiatique des emplois supprimés dans le monde, ainsi qu à la restructuration présentée en octobre. Quelle seront les répercussions de ces changements pour la Suisse? La démission de Peter Löscher n aura pas de conséquences directes en Suisse. Même chose pour les postes de travail à supprimer, puisqu ils sont liés au programme «Siemens 2014», déjà annoncé. Les programmes d optimisation pour la Suisse ont été communiqués en septembre 2012 et en février 2013, ils sont d ores et déjà achevés pour la plupart d entre eux. Par conséquent, aucune autre mesure n est actuellement planifiée de notre côté. Au contraire, nous pouvons même proposer à nouveau des postes à repourvoir. Et concernant la restructuration annoncée au mois d octobre? Outre la suppression de l organisation en clusters, le changement principal vise à améliorer la pénétration du marché dans les «pays leaders», soit 30 pays qui représentent environ 85 % du chiffre d affaires global de Siemens. Grâce à cette restructuration, Siemens désire renforcer la proximité avec sa clientèle et développer ses affaires dans les différentes régions. La Suisse fait partie de ces pays leaders. Pour nous, cela signifie donc que nous avons à nouveau des compétences accrues. Avec les espaces de liberté ainsi récupérés, nous pourrons être encore plus proches de la clientèle et nous focaliser sur nos compétences intrinsèques. Nous allons aussi profiter de processus de décision qui vont redevenir plus courts. Les processus et les déroulements respectifs au sein du Cluster pouvaient être très lents. Personnellement, je me réjouis de la nouvelle structure: je n y vois en fait que des avantages. Comment se déroulera le planning? La restructuration est déjà en vigueur depuis le 1 er novembre Nous sommes désormais à nouveau rattachés directement au comité de direction. Pour les fonctions centrales, il y aura un délai de transition: selon l état des projets en cours, il pourra durer jusqu au début du processus budgétaire, c est-à-dire vers le milieu de l exercice actuel. Etes-vous satisfait des résultats de l exercice écoulé? Nous pouvons être très satisfaits des résultats de l exercice écoulé. Les commandes ont augmenté de manière considérable: une augmentation de 14 % pour la société régionale, dans pratiquement tous les secteurs et pour toutes les divisions. La plupart des sociétés Siemens en Suisse ont elles aussi pu progresser. Ce carnet de commandes bien rempli montre que nous aurons suffisamment de projets à traiter durant ces prochaines années. 4 Interview Eray Müller Photos Felix Wey

5 4/2013 Monitor La CCT (Convention Collective de Travail) a également été modernisée cette année. La nouvelle CCT définit des conditions claires aussi bien pour les salariés que pour l employeur. Comme dans toute négociation, chaque partie a évidemment dû offrir des contreparties. D un côté, les travailleurs vont bénéficier de l introduction d un congé paternité et d un salaire minimum. En retour, les employeurs profiteront d une flexibilité accrue de l horaire de travail. Pour un employeur tel que Siemens, cette convention règle certes les conditions-cadre, mais elle n est pas considérée comme un régime définitif. D autant plus dans un contexte marqué par la difficulté à recruter du personnel qualifié dans de nombreux domaines, notamment en raison du faible taux de chômage, nous nous efforçons d offrir des conditions de travail supérieures aux exigences de la CCT. Evidemment appréciée, cette attitude rejaillit positivement sur l image de notre entreprise, comme deux indicateurs viennent de le confirmer. D une part, un récent sondage a montré que la satisfaction des collaborateurs chez Siemens est au-dessus de la moyenne de notre industrie. D autre part, la «Universum Student Survey», la plus grande enquête internationale sur la notoriété et la popularité des entreprises, place Siemens Suisse au deuxième rang des employeurs favoris des futurs ingénieurs de notre pays! Nous sommes très fiers de ce résultat qui montre que nous pourrons continuer à attirer et garder les meilleurs talents, sans doute une condition vitale pour garantir les succès de demain dans une logique de concurrence globale. Qu attendez-vous des collaborateurs? Je souhaite pouvoir poursuivre sur la voie que nous avons empruntée jusqu ici, qui nous permet de compter parmi les meilleures sociétés régionales du groupe. C est le résultat de la contribution de chacun d entre-nous. L engagement motivé de tous les collaborateurs sera toujours nécessaire à l'avenir pour que cette situation puisse perdurer. Quels sont vos pronostics pour l avenir? Nous avons une orientation stratégique clairement structurée et une politique d affaires durable. Par conséquent, je suis convaincu que nos activités seront également couronnées de succès durant ces prochaines années. De plus, l économie suisse continue de bien se porter en comparaison européenne, avec un taux de chômage remarquablement faible, inférieur à 3 %. Nous profitons de cette bonne conjoncture du marché intérieur. Reste à espérer que cet essor perdurera également l année prochaine. Les chiffres clés de l exercice 2013 Siemens Suisse peut annoncer un excellent exercice commercial 2013 ( au ). En comparaison avec l exercice précédent, l entrée des commandes enregistrée par la société régionale (activités de vente et distribution des secteurs Industry, Energy, Healthcare et Infrastructure & Cities) a progressé de 14 % pour atteindre 1,309 milliard CHF. Le chiffre d affaires s est élevé à 1,255 milliard CHF (1,259 milliard CHF en 2012). A fin septembre 2013, 3184 collaboratrices et collaborateurs étaient employés dans tout le pays par la société régionale de Siemens Suisse SA (3149 en 2012), dont 412 en Suisse romande. L entrée des commandes de l entité globale Siemens Suisse SA (société régionale et maison mère Building Technologies à Zoug) totalise 2,129 milliards CHF (2012: 1,922 milliard CHF) et le chiffre d affaires a atteint 2,210 milliards CHF (2012: 2,163 milliards CHF). Ces chiffres englobent les livraisons effectuées à l étranger par la maison mère suisse de la division Siemens Building Technologies. Les chiffres de la division globale sont publiés par Siemens SA. En tenant compte de toutes les filiales et sociétés affiliées, Siemens a généré une entrée de commandes d environ 2,5 milliards CHF (exercice précédent: 2,3 milliards CHF) et emploie 5865 personnes au total en Suisse (exercice précédent: 6191). Ce recul est dû en particulier au retrait de Siemens de la coentreprise NSN (Nokia Siemens Networks) et à la sortie de la société Osram SA, désormais indépendante. 5

6 Monitor 4/2013 Perspectives russes A l approche des jeux d hiver, Sotchi achève une métamorphose qui l aura conduit à repenser entièrement sa mobilité. En parallèle, Siemens investit dans la région de Moscou pour l avenir de l innovation technologique russe. Les Jeux olympiques d hiver auront lieu à Sotchi en février prochain. De nouveaux réseaux routiers et de télécommunication, ainsi qu un aéroport rénové, feront de Sotchi 2014 les Olympiades les plus chères de tous les temps: plus de 40 milliards d euros ont déjà été dépensés ces huit dernières années! La majeure partie des moyens financiers a pourtant été investie dans la modernisation de l infrastructure urbaine et seul un huitième aura été directement utilisé pour les jeux d hiver. Le maire de Sotchi, Anatolij Pachamow, parle par exemple d un nouveau réseau routier long de 260 kilomètres. Les problèmes de trafic ne devraient cependant pas être résolus uniquement par l extension du réseau routier, mais aussi par le développement de l infrastructure ferroviaire et suburbaine. Le projet le plus important est un tronçon reliant le district de l Aigle et la station de ski «Alpika Service» située dans la ville de Krasnaja Poljana. La construction de cette nouvelle jonction permettra de transporter 8500 personnes par heure, avec des trains circulant à une cadence de 10 minutes durant les jeux d hiver. Siemens a largement contribué à ces améliorations des infrastructures. Sotchi 2014, paradis des trains En décembre 2009, les chemins de fer russes ont commandé 38 trains régionaux de type Desiro RUS pour une valeur d environ 410 millions d euros. La vente de trains régionaux et de 1200 wagons supplémentaires a encore été conclue en septembre 2011, pour une valeur approchant les deux milliards d euros. En février 2014, ces trains relieront notamment l aéroport, le parc olympique et les centres sportifs. Avec son assortiment complet dans les techniques de transport écologiques, l entreprise Siemens est très bien positionnée sur le marché ferroviaire, dont la Russie représente aujourd hui une part gigantesque et en pleine croissance. Les divisions Mobility & Logistics et Rail Systems ont ainsi pu réaliser une série de commandes impressionnantes en Russie ces dernières années. La version russe du train à grande vitesse Velaro de Siemens, le «Sapsan», est par exemple en service depuis décembre 2009 pour le transport des passagers entre Moscou et Saint Saint-Pétersbourg. Le trajet entre ces deux métropoles dure moins de quatre heures grâce à une vitesse de 250 km/h. Investir pour l avenir A Sotchi, le Desiro RUS relie entre autres l aéroport, le parc olympique et les centres sportifs. Le centre de recherche Skolkovo Innovation Center est actuellement en construction à l ouest de Moscou. Les scientifiques russes, qui jouissent d une excellente réputation, y travailleront avec des confrères du monde entier sur les techniques de l information, les biotechnologies, l efficacité énergétique, les techniques médicales et nucléaires, ainsi que l astronautique. En 2010, aux termes d un partenariat stratégique avec le centre Skolkovo, SIemens a investi environ 40 millions d euros dans une division de recherche et développement pouvant accueillir jusqu à 150 scientifiques. La nouvelle université et le parc industriel ne seront achevés qu en 2015, mais son symbole, «l Hypercube», a été inauguré il y a déjà un an. Ce bâtiment mise sur des techniques écologiques: tandis que des panneaux photovoltaïques produisent une partie de l électricité nécessaire, l énergie du chauffage provient d une alliance entre les technologies de chauffage et de géothermie. La gestion de cet édifice de haute technologie est contrôlée par un système Siemens permettant de piloter la climatisation, l éclairage et la distribution électrique. L objectif est de gérer l Hypercube de manière aussi économique, écologique, ergonomique et efficiente en énergie que possible. Le centre Skolkovo va devenir un écosystème dans lequel des idées novatrices permettront de créer de nouveaux produits et services. L Hypercube de Skolkovo: un véritable écosystème pour faire naître des projets d'avenir. 6 Texte Eray Müller Photos Siemens

7 4/2013 Monitor Un vent vert souffle sur Londres Le London Array est le plus grand parc éolien au monde. Sa puissance nominale permet d approvisionner ménages en électricité verte. Baptisé London Array, le plus grand parc éolien offshore au monde a été officiellement inauguré le 4 juillet Vraisemblablement dû au hasard, le choix de cette date, qui marque le jour de l indépendance américaine, représentait pourtant une excellente occasion de se démarquer des ressources énergétiques traditionnelles. Le London Array est installé dans l embouchure de la Tamise, à environ vingt kilomètres des côtes du Kent et de l Essex. Tout a commencé en 2009, lorsque Siemens Energy a reçu une commande pour la livraison de 175 installations d énergie éolienne en vue de ce projet. L entreprise a immédiatement conclu un contrat de service sur cinq ans, afin de garantir l exploitation des installations. Le chantier du parc, dont les propriétaires sont Dong Energy, E.ON et Masdar, a démarré à Cleve Hill en juillet L instal lation des premières fondations hors de l eau a suivi en mai 2011 et la première turbine a été érigée en janvier Au cours de la phase I de ce projet de parc éolien, 175 turbines de Siemens ont été installées sur une impressionnante surface de 90 kilomètres carrés. Ensemble, elles génèrent une puissance nominale de 630 MW, suffisamment pour approvisionner ménages du Royaume-Uni en électricité verte. Culminant à 147 mètres de haut, les installations à force éolienne de type SWT sont équipées d un rotor de 120 mètres de diamètre et procurent une puissance nominale individuelle de 3,6 MW. Ce parc éolien permet d économiser tonnes de CO 2 par an, ce qui correspond aux émissions de quelque véhicules automobiles. Pour les besoins du projet, Siemens a aussi développé et installé trois stations transformatrices, deux en offshore et une sur la terre ferme. Quatre câbles à haute tension, immergés sur 50 kilomètres, permettent de transporter l électricité jusqu à la côte. Plus de 200 kilomètres de câbles ont été en outre posés afin d assurer l interconnexion des turbines éoliennes entre elles et avec les stations transformatrices offshore. Texte Eray Müller Photos Siemens De nouveaux jalons pour l énergie éolienne Le London Array est le plus grand parc éolien offshore au monde; il pose donc de nouveaux jalons dans le développement de l énergie éolienne au large. Siemens fait office de leader dans ce marché attractif et en pleine croissance. Des projets de cette importance contribuent de manière significative à l industrialisation de l énergie éolienne offshore. Durant la réalisation du London Array, Siemens a en effet pu standardiser les processus de fabrication, de transport et de logistique, ainsi que l installation lacustre des turbines éoliennes. L énorme taille de ce projet a permis à Siemens de réduire les coûts de l assemblage préliminaire et des travaux de mise en exploitation, notamment en rappatriant certaines étapes de production dela haute mer vers arrière-pays. Toutes ces mesures destinées à gagner du temps jusqu à la mise en service permettent aussi au client de rentabiliser son investissement plus rapidement, dans le respect des standards de qualité les plus élevés. Quelque 175 turbines éoliennes ont été fournies, installées et mises en service par Siemens. Equipées d un rotor de 120 mètres de diamètre, elles génèrent une puissance nominale individuelle de 3,6 MW. La dernière turbine éolienne a été installée en décembre En automne 2012 déjà, Siemens et Dong Energy avaient annoncé vouloir poursuivre le développement de leur collaboration dans le domaine de l énergie éolienne offshore. Les deux entreprises ont donc signé un accord-cadre sur la livraison globale de 300 turbines éoliennes pour une puissance nominale de 1800 MW. Cet accord englobe de nouvelles turbines éoliennes sans engrenage de catégorie 6 MW, qui devraient être installées entre 2014 et 2017 dans ce même parc éolien au large des côtes britanniques. 7

8 Monitor 4/2013 Siemens protège une base de ravitaillement dans l arctique Implantée au Groenland, la Thule Air Base est soumise à des conditions climatiques extrêmes, avec des températures qui peuvent descendre jusqu à 50 C en-dessous de zéro. On y a mesuré des vents à 333 km/h, la seconde valeur la plus élevée jamais enregistrée! Malgré ces conditions incroyablement difficiles, des produits conventionnels de contrôle d accès provenant de l assortiment SiPass-Entro de Siemens y sont utilisés depuis une dizaine d années. Ils ont si bien fonctionné que l installation initiale a récemment été étendue à près de 380 portes. Construite en 104 jours au début de la guerre froide, la Thule Air Base abritait une plateforme de ravitaillement en kérosène pour les bombardiers américains sur le chemin de l URSS. Aujourd hui, la base héberge encore 150 membres de l armée américaine et 450 employés civils danois. Malgré la situation isolée, la sécurité des bâtiments civils représente un facteur important. Au début, le contrôle d accès à ces bâtiments était pourtant assuré par de simples cadenas! Il y a une dizaine d années, Greenland Contractors, l entreprise chargée de l exploitation des aménagements civils de la base, a pris la décision d installer un système de contrôle d accès électronique pour faciliter et flexibiliser la gestion des accès aux différents locaux. Résister au froid et aux ours polaires Sélectionner le système approprié s est toutefois révélé plus difficile que prévu. Le concept prévoyant d installer de nombreux lecteurs de cartes à l extérieur des bâtiments ils doivent pouvoir résister aux conditions climatiques extrêmes pour s assurer que le personnel ne sera jamais bloqué dehors. Greenland Contractors a opté pour un système englobant des produits de l assortiment SiPass-Entro. Le choix a été dicté non seulement en raison de leur fonctionnement fiable dans des environnements hostiles (les lecteurs de cartes résistent même aux attaques des ours polaires!), mais également en raison de la flexibilité, de la facilité d utilisation et de l excellent rapport prix/ performances du système. et fonctionner même dans le solarium En plus des fonctions standards de contrôle d accès, le système permet également l utilisation du solarium. Cette installation est particulièrement appréciée durant les trois mois où le soleil ne se lève jamais! Pour en bénéficier, il suffit de réserver la date et l heure désirées sur le site web du système SiPass-Entro. A l arrivée au solarium, l installation est activée à l aide de L entreprise danoise Greenland Contractors, qui exploite la Thule Air Base, a opté pour l installation d un système doté de produits de l assortiment Si- Pass-Entro (en haute). Le système de contrôle d accès a si bien fonctionné,qu il a récemment été étendu (en bas). la carte de contrôle d accès. Les portes peuvent aussi être ouvertes et fermées depuis la centrale. Les collaborateurs ayant oublié leur carte peuvent donc accéder aux bâtiments et ne risquent pas de rester dehors dans les températures polaires. Le système offre en outre la possibilité de compter le personnel, afin de s assurer que tout le monde est à l abri à l intérieur des bâtiments en cas d alarme de tempête. Lorsque la décision a été prise d agrandir les locaux habitables sur la base, Greenland Contractors a soigneusement analysé la meilleure extension possible du système de contrôle d accès. La décision a finalement été prise en faveur de SiPass Entro, car l installation d origine avait déjà rempli son rôle sans défaillance pendant dix ans. Un autre argument d importance est la rétrocompatibilité des produits Siemens: l intégration des nouveaux modules à l installation existante et la gestion homogène du système global seront ainsi fortement simplifiées. 8 Texte Catharina Bujnoch Photos Siemens

9 4/2013 Monitor Beau succès pour la journée portes ouvertes du bureau Siemens de Sion Le 14 juin 2013 a été une journée dédiée aux clients valaisans. Le téléphone fixe déménage sur Android «Plutôt que d inviter nos clients pour une conférence ou un meeting avec présentation de produits, nous avons choisi cette année d organiser une journée portes ouvertes de nos bureaux de Sion», explique Carlo Amacker, responsable de Siemens Valais pour les divisions Building Automation et Fire Safety and Security. Au programme: visite des locaux, qui ont été récemment agrandis et entièrement rénovés, suivie de grillades et du verre de l amitié. Les clients ont été enthousiasmés de cette rencontre. «Le but était avant tout de partager un moment agréable dans une atmosphère détendue, pour témoigner nos remerciements à nos fidèles clients et partenaires», poursuit Carlo Amacker. «Cet événement a rencontré un magnifique succès et le concept de cette rencontre a été vivement apprécié par nos clients». Réussite également du côté des collaborateurs: tous ceux qui ont participé à l organisation de cette journée sont fiers du résultat. Et aussi heureux d avoir pu partager un moment de détente avec des professionnels de la branche, qu ils côtoient tout au long de l année pour leur travail. Un son de haute qualité, des applications Android faciles à utiliser et un design sophistiqué: le Gigaset SL930A a vraiment tout pour plaire! Avec sa vaste gamme de fonctionnalités, il est la solution idéale pour les utilisateurs les plus exigeants en matière de nouvelles technologies. Voilà un mariage raffiné et réussi entre un téléphone fixe sans fil et la technologie Android. Equipé du système d exploitation Android, le SL930A est un téléphone fixe classique à qui l on a ajouté les fonctionnalités habituellement appréciées sur un smartphone. Fruit d une collaboration entre Google et Gigaset, l appareil dispose en effet d une liaison à Google Play. Grâce à elle, les utilisateurs ont donc accès à plus de applications, jeux ou livres électroniques. La conception technique la plus innovante et la plus économique La Suisse jouera le rôle de pionnier lors du lancement du système européen de contrôle des trains ETCS. Dans le cadre du projet de perfectionnement de son réseau ferroviaire, les CFF remplaceront jusqu à fin 2017 l actuel système de contrôle des trains par le nouveau système ETCS level 1 LS (Limited Supervision). Siemens participe à ce projet en tant que fournisseur principal avec ses produits et ses prestations d engineering et de mise en service. En plus de l équipement des tronçons, les locomotives doivent être rendues compatibles avec le standard ETCS. A l heure actuelle, les locomotives CFF disposent d environ 480 appareils conformes (on board units). Dans les années à venir, de nombreux tronçons utilisés par des trains régionaux seront convertis à ETCS et il faudra équiper 230 locomotives supplémentaires. Les CFF ont porté leur choix sur le Trainguard de Siemens. Cet appareil est compatible avec les normes ETCS level 1 et 2, ainsi qu avec le système national de contrôle de trains (ZUB). Selon les CFF, c est Siemens Suisse qui a présenté la conception technique la plus innovante et la plus économique. Le Gigaset SL930A est disponible dans le commerce au prix de 249 francs. Dans le cadre du projet de perfectionnement de son réseau ferroviaire, les CFF remplaceront jusqu à fin 2017 l actuel système de contrôle des trains par le nouveau système ETCS. Texte Valérie Zahnd / Benno Estermann / Eray Müller Photos Siemens Suisse / Sepp Moser / Gigaset 9

10 Monitor 4/2013 La nouvelle halle abrite 6 bancs d essai destinés à développer des moteurs diesel plus propres et économiques. Des nouveaux bancs d essai pour les futures générations de moteurs diesel Les nouvelles normes d émission des gaz d échappement exigées par l Union européenne, qui entreront en vigueur en janvier 2014, requièrent une diminution des émissions de gaz polluants, principalement les oxydes d azote, et des particules. Afin de répondre à ces normes toujours plus exigeantes, Liebherr Machines Bulle SA a construit un nouveau centre d essais équipé de bancs de mesures afin de mettre au point des moteurs diesel plus propres et économiques. Liebherr Machines Bulle SA a investi 33 millions de francs pour la construction et l équipement d une halle abritant de nouveaux bancs d essais pour les futures générations de moteurs Diesel. «Nous devons dorénavant développer des moteurs qui répondent à des normes internationales d émissions polluantes beaucoup plus exigeantes», explique Marc Werner, ingénieur responsable du projet. Les cinq premiers bancs d essai ont été mis en service jusqu à fin novembre 2011, soit quinze mois après le début du chantier. Le dernier banc d essai, qui contient une installation de freinage de 1400 kw, a été inauguré mi-janvier Au total, la halle abrite six bancs d essais pouvant être utilisés avec 3 types de carburant différents, dont deux bancs sont aussi connectés au réseau de gaz naturel, permettant ainsi de développer et de commercialiser des moteurs à gaz. Une grande maîtrise de la distribution d énergie Les bancs d essais permettent de développer des projets extrêmement complexes, qui requièrent la gestion de la combustion, des systèmes de traitement de gaz d échappement, l application et le pré-développement. Afin de garantir une distribution d énergie simple, sécurisée et homogène, Liebherr Machines Bulle SA a installé 33 tableaux de distribution S4 3200A de Siemens. La modularité de ce type de tableau permet d adapter l équipement à tout type d exigence. Enfin, l analyseur réseau Sentron PAC3200 de Siemens mesure en permanence la consommation de l installation et permet ainsi d évaluer en temps réel la qualité du réseau tout en répartissant en mieux les coûts énergétiques en interne. Une réutilisation intelligente de l énergie L utilisation exclusive de freins électriques dynamiques permet à Liebherr Machines Bulle SA de récupérer la puissance de freinage dans le circuit électrique avec un degré d efficacité de plus de 95 %. «Cette récupération est comparable à la consommation d énergie de 1000 ménages de 4 personnes!», souligne Marc Werner. De plus, le bâtiment, qui comprend 767 m 2 de surface d atelier et 1534 m 2 de bureaux pouvant accueillir jusqu à 120 collaborateurs, est partiellement chauffé grâce à la récupération de la chaleur des groupes de refroidissement. Dans le cas où tous les bancs d essais devraient être amenés à s arrêter, un chauffage à gaz d appoint complèterait les besoins. Du prototype à la production en série Liebherr Machines Bulle SA développe actuellement une centaine de moteurs prototypes, prévus pour équiper 120 machines différentes. Quatre années en moyenne séparent le développement du prototype de sa production en série. «La nouvelle génération de moteurs diesel que nous avons développée atteignent un niveau extrêment bas d émissions polluantes, qu il sera difficile de réduire encore plus à l avenir. Un de nos challenges maintenant consiste à réduire sa consommation», conclut Marc Werner. 10 Texte Virginie Simon Photo Liebherr

11 4/2013 Monitor Les feux à l entrée du tunnel Sous les Roches peuvent être utilisés pour signaler une voie fermée à la circulation. Pas d imprévus pour le trafic autoroutier L été dernier, les experts de Siemens ont terminé un projet de pilotage du trafic sur l autoroute A16. Qui se douterait de la préparation minutieuse qu exigent ces feux de signalisation et panneaux lumineux que nous voyons tous les jours? Dans le Jura bernois se trouve un tronçon d autoroute très particulier: sur les neuf kilomètres reliant Tavannes à La Heutte, le tracé traverse en effet six tunnels, passe par deux ponts, deux jonctions et deux demi-jonctions! Quelque 550 signaux sont nécessaires pour piloter le trafic du secteur: limitation de vitesse, instructions de rabattement, indications de voie fermée, affichage du risque de verglas et bien d autres. Entre l automne 2012 et l été 2013, tout le système de commande de ce dispositif a été remplacé. Pour parler de ce projet pas comme les autres, Monitor a rencontré Patrick Polla, un ingénieur spécialisé dans la mobilité et les infrastructures routières qui œuvre au sein du département Gestion du trafic routier chez Siemens. Près de 80 scénarios En plus d une étendue géographique inhabituelle, ce sont surtout les standards de sécurité appliqués par l Office fédéral des routes (OFROU) au transit autoroutier qui ont marqué les Romands de l équipe du projet, plutôt familiers des questions de mobilité urbaine. Il a en effet fallu passer par une série de tests d une rigueur impressionnante, mais finalement rassurante, pour s assurer du bon fonctionnement de l installation. Chaque signal a d abord été contrôlé individuellement, puis ce sont des scénarios qui ont été simulés afin de faire fonctionner certains de Texte Romain Pittet Photo Siemens Suisse ces signaux de manière coordonnée. Par exemple en cas d accident, il faudra peut-être fermer une voie ou tout un tunnel. Et suivant où se situe le problème sur le tronçon, cela pourra avoir une influence sur la signalisation des autres tunnels. «En tout, ce sont près de 80 scénarios qui ont été élaborés, dont 37 pour des cas d incendie», précise Patrick Polla, avant d ajouter que le plus long des tunnels en nécessite à lui seul 28! Durant les phases de test, toutes ces configurations ont évidemment été déclenchées et contrôlées les unes après les autres, mais aussi en combinaison. Car certains des scénarios pourraient être amenés à se superposer: imaginez que nous sommes en hiver avec risque de verglas, avec une voie fermée à la circulation pour cause de travaux, et que survient tout à coup un incendie Agir sans tarder Chargées de l entretien des anciennes installations, les équipes de Siemens avaient pu remarquer la vétusté avancée des équipements et alerter l OFROU. «Nous rencontrions des pannes fréquentes», confirme Claude Widmer, responsable de la maintenance du secteur au sein de l Unité territoriale 9 pour le compte de l OFROU. «Le nouveau système fonctionne très bien et nous procure une sérénité appréciable.» «Il y avait un véritable enjeu de vitesse, car ce chantier était considéré comme une SOMA, une mesure d urgence (Sofortmassnahme)», explique Patrick Polla. De fait, moins d un an s est écoulé entre le dépôt de l offre et la réception du système. L installation des équipements a été répartie sur un mois, à raison d une nuit par semaine: le tronçon concerné devait alors être fermé à la circulation entre 22h et 5h. Le début d une longue série Siemens gère actuellement plusieurs projets autoroutiers en Suisse romande: Fribourg, pont de la Poya Pilotage du trafic dans les ouvrages souterrains au moyen de signaux lumineux. Un projet assez semblable à celui de Tavannes, mais aux dimensions réduites. Genève, tunnel de Carouge Détection automatique d incident. Installation d un réseau de caméras capables de détecter le ralentissement du trafic ou la présence d un objet sur la chaussée et d avertir les opérateurs. Gestion de la signalisation. Un autre projet similaire à celui de Tavannes. Sion, tranchée couverte de Champsec Gestion de diverses installations. Le système déclenche par exemple une alarme lorsqu un extincteur est retiré de son support ou qu une issue de secours est ouverte. 11

12 Monitor 4/2013 Des véhicules propres et de l eau propre Un million et demi de mètres cubes d eaux usées sont traités annuellement à l aéroport de Francfort. Depuis le début de l année dernière, une unité de fractionnement d émulsion permet d effectuer l intégralité de ces tâches à moindre coût. Ce changement repose sur une technologie de mesure et de commande innovante, fournie par Siemens. Ioannis Mouratidis parcourt quotidiennement 50 kilomètres au volant de son VW Caddy blanc, afin de contrôler les installations de distribution d eau et de traitement des eaux usées autour de l aéroport de Francfort/Main. Ce mécatronicien fait partie d une équipe qui veille au bon fonctionnement des installations de l aéroport pour le compte de Fraport, l entreprise chargée de son exploitation. A proximité du terminal 2, on trouve des ateliers de carrosserie et de réparation automobile, ainsi que deux stations de lavage. Ces activités produisent des eaux usées contenant des hydrocarbures, des «fluides légers» dans le jargon, qui sont traitées par trois séparateurs. Jusqu à présent, on faisait appel à un véhicule de collecte qui venait aspirer les fluides résiduels de chaque séparateur une à deux fois par mois et réapprovisionner l installation en eau fraîche. Cela prenait beaucoup de temps et s avérait très coûteux. «Nous avons donc installé un dispositif de séparation d émulsions dans le sous-sol du bâtiment», explique Michael Starke, opérateur de maintenance en technique de séparation chez Fraport. Avec l appui de la société suisse Aquasant, les collaborateurs de Fraport ont conçu une unité de fractionnement d émulsion permettant de traiter directement les eaux usées là où elles sont produites. Désormais, tous les mélanges huile-eau, les huiles de vidange, les liants à base d huile, les liquides de freins et les détergents à froid sont collectés, séparés et dirigés vers un réservoir de stockage. Là, les hydrocarbures se séparent grossièrement de l eau. Par pompage, le reste de l eau brute est déplacé vers un réservoir de traitement, dans lequel on insuffle de l air par le bas. Les bulles d air forment une maille fine, qui se charge en surface par l adjonction de chlorure d aluminium afin d absorber la saleté. Dans le décanteur qui intervient ensuite, les petites bulles gonflent à l aide d agents floculants anioniques, remontent à la surface et tombent dans le collecteur de boues. L eau résiduelle est dirigée vers un dispositif qui mesure la turbidité et le ph. Selon le résultat, on va décontaminer l eau une nouvelle fois, poursuivre le traitement ou l évacuér vers la station d épuration centrale. Station de lavage chez Fraport: après le nettoyage des plates-formes de transport mobiles, les eaux usées seront traitées dans le même bâtiment (en haut). Il suffit d aspirer la boue du collecteur tous les trois mois. Cela permet de gagner du temps et de réduire les coûts (en bas). Des coûts réduits grâce à l automatisation Le système est entièrement régulé. En 18 mois, l installation a assuré le traitement de plus de quatre millions de litres d eaux usées, ce qui représente environ 80 litres par minute! Ce traitement a permis de récolter plus de litres de boues qu il suffit désormais d aspirer d un réservoir collecteur tous les trois mois. «Grâce à la suppression de l entretien toutes les deux semaines et au recyclage des séparateurs d hydrocarbures, nous réalisons des économies de coûts et un gain de temps nettement plus importants», conclut Michael Starke. 12 Texte Nadine Paterlini Photos Siemens Suisse

13 4/2013 Monitor Deux premières mondiales à l hôpital universitaire de Bâle Artis Q.zen, le nouveau système d angiographie de Siemens, a déjà fait ses preuves en exploitation quotidienne. Le département de cardiologie de l USB (hôpital universitaire de Bâle) est la première clinique au monde à utiliser ce système, installé en novembre Les patients et le personnel profitent tous de la réduction des doses de rayonnement obtenue grâce à des technologies totalement innovantes. Grâce à une nouvelle technologie, le système d angiographie Artis Q.zen fonctionne avec des doses de rayonnement jusqu à 85% inférieures aux valeurs usuelles. Des études montrent qu au cours de sa vie, une personne sur quatre va être atteinte de fibrillation auriculaire, la forme d arythmie cardiaque la plus répandue. La plupart des patients peuvent être traités par des interventions électrophysiologiques: de minuscules emplacements sont cautérisés dans le tissu du myocarde grâce à des cathéters d ablation, ce qui permet au cœur de retrouver son rythme de pulsation normal. Responsable du département de cardiologie, le professeur Stefan Osswald travaille depuis novembre 2012 avec le système Artis Q.zen. Il s expose désormais à des doses de rayonnement qui peuvent être inférieures de 85 % aux valeurs usuelles, ce dont les patients et le personnel clinique profitent également. L artériosclérose est en progression En plus des perturbations tachycardiques du rythme cardiaque, la coronaropathie (calcification des artères) est en progression. Avec 1.8 million de décès annuels rien qu en Europe, cette maladie représente la cause de décès la plus fréquente dans les pays industrialisés. Afin de rétablir le flux sanguin, les portions d artères rétrécies peuvent être élargies par un cathéter Texte Eray Müller Photos Siemens L hôpital universitaire de Bâle est la première clinique au monde à utiliser le tomographe Magnetom Prisma. à ballonnet, ce qui permet la pose de stents, des minuscules tubes qui vont maintenir le tronçon ouvert. Durant cette intervention, le défi pour les cardiologues consiste à placer les stents au millimètre près, malgré les mouvements générés par les battements cardiaques. Le système Artis Q.zen offre au cardiologue un assistant de choix: l application Clearstent Live masque les battements cardiaques afin d offrir une vision stabilisée du stent durant l intervention. Le cardiologue a ainsi le champ libre sur le stent, qu il peut positionner avec la meilleures précision possible. Autre avantage appréciable, le professeur Osswald subit une dose de rayonnement jusqu à 50 % inférieure à celle du modèle de système d angiographie précédent! De meilleures images malgré une dose de rayonnement inférieure La dose de rayonnement réduite du système Artis Q.zen est obtenue grâce à l alliance d un détecteur entièrement repensé et un d un nouveau tube à rayons X. Unique en son genre, ce dernier est équipé en exclusivité d une technologie dénommée Flat Emitter. Ce dispositif permet d obtenir des images détaillées d objets en mouvement, voire même de visualiser les plus petits vaisseaux sanguins d un cœur qui bat. Le résultat de cette nouvelle technologie est une représentation plus riche de détails pour la thérapie intérieure. Autre nouveauté mondiale, également unique à ce jour: le détecteur exploite une technologie de silicium cristallin au lieu du silicium amorphe comme dans les sytèmes classiques. Principalement utilisé dans l industrie photovoltaïque, ce matériau doté d une structure chimique homogène permet d amplifier le signal d imagerie, tout en réduisant sensiblement le bruit de fond électrique sur l image. Le cardiologue peut ainsi obtenir la même qualité d image avec une dose de rayonnement inférieure. Seconde première mondiale L USB a également installé deux nouveaux tomographes à résonance magnétique nucléaire 3 Tesla, créés par Siemens. L un d eux, le Magnetom Prisma, est actuellement le plus moderne de sa catégorie: l USB est d ailleurs la première clinique au monde à l utiliser. Le système sera utilisé d abord pour la recherche, en particulier pour le dépistage des affections tumorales, organiques et musculaires. L université et l USB bénéficient ainsi d un avantage local dans la recherche, ce qui se répercutera également de manière favorable sur les soins prodigués aux patients. 13

14 Monitor 4/ : 100 e anniversaire de Siemens en Suisse Nouveaux sit et domaines En 1989, les Transports Publics Genevois font confiance à Siemens Suisse pour l équipement électrique des 13 premiers trolleybus articulés à plancher surbaissé de notre pays. Au début des années 1990, la plus grande centrale solaire photovoltaïque d Europe voit le jour sur le Mont-Soleil. Sur une surface équivalente à trois terrains de football, les modules solaires sont installés par Siemens. Le dernier quart de siècle de présence de Siemens en Suisse romande commence par l édification d un nouveau siège romand à Renens, inauguré en L aventure de la téléphonie mobile, ainsi que la réalisation de projets de premier plan dans les domaines médical, énergétique ou des transports ont notamment marqué cette période. La création de Siemens Building Technologies en 1998 amène aussi un développement de la présence régionale en Suisse romande. Dans les années 1990, après avoir beaucoup travaillé pour le compte de collectivités publiques sur des marchés régulés, Siemens se développe aussi dans de nouveaux secteurs d activités ouverts à une concurrence mondiale, comme l informatique et la téléphonie mobile. Cette évolution nécessite davantage de place et les travaux pour la construction du futur Centre Siemens des Baumettes à Renens, un projet devisé à 50 millions, débutent en juin L inauguration officielle du nouveau siège romand de Siemens aura lieu le 6 mai 1993 en présence de clients de l entreprise et de nombreuses personnalités politiques et économiques. Avec ses deux ailes latérales et son corps central, l édifice se distingue encore aujourd hui par son architecture ultramoderne et sa fonctionnalité, qui permet d adapter avec souplesse les locaux à divers usages. En 1998, le rachat par Siemens AG des activités industrielles d Elektrowatt donnent naissance à une nouvelle division dans l entreprise: Siemens Building Technologies. Outre une offre de prestations élargie dans les domaines de l automatisation des bâtiments, la protection incendie ou la sécurité, cette opération aussi a pour conséquence directe d augmenter la présence régionale de Siemens en Suisse romande. Depuis lors, en plus de son siège romand dans le canton de Vaud, Siemens dispose aussi de représentations dans les cantons de Fribourg (Granges-Paccot) Genève (Plan-les-Ouates), Neuchâtel (St-Blaise) et Valais (Sion). Une unité de production de relais pour le domaine ferroviaire est également présente à Roche depuis 1945 (VD). Au total, environ 400 personnes sont employées par Siemens en Suisse romande en Médecine de pointe et recherche Avec deux hôpitaux universitaires et une école polytechnique fédérale très active depuis quelques années dans les sciences de la vie, la Suisse romande a accueilli plusieurs premières de Siemens dans le domaine médical, parfois mondiales. Par exemple au tournant des années 1990, une installation pionnière informatisée en matière d électrocardiogrammes fut livrée au CHUV. Celle-ci permettait de concentrer les données de tous les appareils ECG de l hôpital lausannois en vue notamment d une analyse statistique des données. Dans un autre registre, la création en 2004 du plus grand institut privé romand de médecine nucléaire à Genève par la Clinique Générale-Beaulieu donna par exemple aussi l occasion à Siemens d installer en première 14 Texte Eray Müller / François Huguenet Photos Siemens

15 4/2013 Monitor romande es d activités Le 6 mai 1993, le nouveau siège social de Siemens en Suisse romande est inauguré à Renens à l avenue des Baumettes. En 1997, Siemens lance sur le marché suisse le premier téléphone mobile avec écran couleur. A la recherche d un monument de la physique moderne des particules, le fameux «boson de Higgs», Siemens a fourni une petite mais importante contribution en équipant le plus grand accélérateur de particules au monde avec des régulateurs spéciaux permettant de refroidir à moins 271 degrés Celsius les aimants géants du LHC (Grand collisionneur de hadrons). suisse un système PET-CT (Biograph Sensation 16) qui constitue l une des plus grandes innovations des 100 dernières années dans le domaine de l imagerie médicale. Avec la présence du CERN (Centre Européen pour la Recherche Nucléaire) à Genève, Siemens participe aussi depuis des décennies et à différents niveaux à la recherche fondamentale menée dans notre région. Par exemple, en 2007, Siemens a livré des régulateurs de position électropneumatiques de la série Siemens Sipart PS2, ainsi que des éléments de la technologie moderne Profibus PA pour le refroidissement du nouvel accélérateur de particules LHC (Large Hadron Collider). Les faisceaux de protons et d ions lourds sont accélérés à une vitesse proche de celle de la lumière par une série d accélérateurs préliminaires; un processus extrêmement délicat à une telle vitesse! Transport, télécommunications et énergie Les faits marquants sont aussi nombreux dans les autres domaines d activités de Siemens. En 1989 par exemple, les Transports Publics Genevois (TPG) demandent à Siemens de fournir l équipement électrique des 13 premiers trolleybus articulés à plancher surbaissé de Suisse, avec une option pour 20 autres unités. La technologie livrée (électronique de puissance, commande du véhicule par microprocesseur) permet notamment de réutiliser l énergie de freinage pour l alimentation électrique et le chauffage à bord, voire même de la réinjecter dans le réseau, soit d économiser 30 % d énergie par rapport à la technologie classique. Dans le domaine des télécommunications, juste à temps pour l exposition universelle «Telecom 91», le premier équipement de transmission optique pour 2,5 Gbit/s est mis en exploitation entre Genève et Lausanne. Cet équipement se base sur un nouvel ensemble de protocoles pour la transmission de données numériques à haut débit (SDH - hiérarchie numérique synchrone). En utilisant cette technique, les PTT prouvent une fois encore leur capacité à adapter leurs réseaux aux dernières technologies. Dans le domaine de l énergie, il faut aussi relever l installation par Siemens au début des années 1990 de la centrale solaire du Mont-Soleil à St-Imier, à l époque la plus grande centrale solaire photovoltaïque d Europe, avec une puissance de 500 kw produites en conditions optimales. Sur une surface équivalente à trois terrains de football, panneaux solaires permettaient d alimenter 200 foyers en électricité. La centrale solaire a été utilisée principalement comme un site de recherche et de démonstration. L aventure de la téléphonie mobile En 1990, Siemens introduit le plus petit et le plus léger téléphone mobile sur le marché suisse, le NT92. L entreprise marque ainsi son souhait de fournir des appareils mobiles toujours plus petits et au design attractif, sans concession de qualité, de fiabilité et de performance. Le modèle S3, premier téléphone mobile au monde avec fonction SMS suit en 1995 et deux ans plus tard, Siemens présente encore le modèle S10, le premier téléphone avec écran couleur du marché. Pendant 20 ans, Siemens sera un acteur majeur de la communication mobile, avant que cette division ne soit vendue en 2005 à la société taïwanaise BenQ. 15

16 «Monitor» est le journal d entreprise des sociétés Siemens en Suisse. Adresse de la rédaction: Siemens Suisse SA Communications Freilagerstrasse 40, 8047 Zurich Tél Rédaction: Siemens Suisse SA Eray Müller, direction Benno Estermann Jörg Meyer Nadine Paterlini François Huguenet Fabienne Schumacher BSH Hausgeräte AG Heidi Geiler Ont collaboré à ce numéro: Catharina Bujnoch Romain Pittet Sophie Riem Virginie Simon Valérie Zahnd Collaborateurs des sociétés Siemens en Suisse Photos: Archives de photos de Siemens, Gigaset, Liebherr, Sepp Moser, Felix Wey Traduction: PConsulting, Jean-Claude Pouly Graphisme et composition: Fernando Roso Siemens Suisse SA Impression: Rüesch-Druck AG, Rheineck Tirage total: 2000

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée CUSTOMER SUCCESS STORY Mars 2014 AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée PROFIL CLIENT Secteur: Industrie manufacturière Société: AT&S Effectifs: 7 500 personnes

Plus en détail

L air pur où il fait bon vivre!

L air pur où il fait bon vivre! L air pur où il fait bon vivre! Un partenariat empreint de confiance Conjointement avec deux sociétés partenaires installées en Allemagne et en Autriche, l entreprise fondée en 1978 fabrique des produits

Plus en détail

Formation de professionnels de la vente chez Würth AG

Formation de professionnels de la vente chez Würth AG Formation de professionnels de la vente chez Würth AG Formation de professionnels de la vente 1 Le monde Würth est grand. Permettez-nous de nous présenter. Würth AG est une entreprise commerciale du secteur

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant.

Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant. Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant. Nous possédons l expérience et les compétences nécessaires pour offrir à nos clients

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

Hager innove pour. l efficacité énergétique

Hager innove pour. l efficacité énergétique Hager innove pour l efficacité énergétique Le groupe Hager développe et commercialise des solutions accompagnées de multiples services pour la distribution sécurisée et intelligente de l énergie électrique

Plus en détail

EcoCCore LA NOUVELLE DIMENSION DU NETTOYAGE AU SOLVANT. www.durr.com

EcoCCore LA NOUVELLE DIMENSION DU NETTOYAGE AU SOLVANT. www.durr.com EcoCCore LA NOUVELLE DIMENSION DU NETTOYAGE AU SOLVANT www.durr.com Le nettoyage de pièces : un process générateur de process générateur de valeur valeur Les exigences croissantes en termes de qualité

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Une solution globale sur mesure pour une centrale hydraulique

Une solution globale sur mesure pour une centrale hydraulique Une solution globale sur mesure pour une centrale hydraulique La centrale de Löntsch utilise depuis 1908 l eau du lac du Klöntal. Sa dernière révision remontait à 40 ans. Pour la rénover intégralement,

Plus en détail

Panneaux solaires thermiques

Panneaux solaires thermiques NOUVEAU Panneaux solaires thermiques Une solution chauffage 100 % fiable pour économiser l énergie. Ne choisissez plus entre confort et performance énergétique. Avec les solutions de capteurs solaires

Plus en détail

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises 19 novembre 2013 Cynthia Cavin Chargée de projets Sommaire Introduction : Conséquences, et surtout opportunités

Plus en détail

Allianz Suisse. Une stratégie de numérisation claire et une communication clients novatrice ouvrent la voie vers le leadership en termes de service

Allianz Suisse. Une stratégie de numérisation claire et une communication clients novatrice ouvrent la voie vers le leadership en termes de service Allianz Suisse Une stratégie de numérisation claire et une communication clients novatrice ouvrent la voie vers le leadership en termes de service Qualité de service élevée et orientation conséquente vers

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles.

Contracting énergétique EKZ. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles. MON CHOIX: Contracting énergétique EKZ Contracting énergétique EKZ Contracting énergétique EKZ Utilisez

Plus en détail

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau Etude de cas Porter l optimisation au plus haut niveau Après la mise en oeuvre du Quintiq Company Planner, Vlisco a réduit ses délais de production de 50%. L étape suivante, le déploiement du Scheduler,

Plus en détail

Modèles de financement alternatifs et économies énergétiques pour le secteur public

Modèles de financement alternatifs et économies énergétiques pour le secteur public et économies énergétiques pour le secteur public Siemens AG Industry Sector Building Technologies Division Hansjörg Sidler Sales Director Switzerland Energy & Environmental Services Sennweidstrasse 47

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Solutions pour votre domaine d activité

Solutions pour votre domaine d activité Solutions pour votre domaine d activité télécommunication / informatique energie technique du trafic industrie Spécifique au client Innovant Intelligent télécommunication / informatique Les réseaux câblés

Plus en détail

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en Relancer l investissement en France, un impératif pour la croissance. Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en 2015 surement inférieur à 1%. Ce n

Plus en détail

David von Ow. Directeur. ElectroLAN SA

David von Ow. Directeur. ElectroLAN SA CLIENTS INDUSTRIELS David von Ow Directeur ElectroLAN SA La concurrence globale nous place chaque jour devant de nouveaux défis. Seul celui qui sait se concentrer sur son métier de base réussit à faire

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

Solutions de modernisation pour vos entrées automatisées. ASSA ABLOY Entrance Systems

Solutions de modernisation pour vos entrées automatisées. ASSA ABLOY Entrance Systems Solutions de modernisation pour vos entrées automatisées ASSA ABLOY Entrance Systems Réutiliser. Réparer. Remplacer. La modernisation est l une des méthodes les plus efficaces face aux exigences budgétaires

Plus en détail

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Du SmartWay à la route intelligente électrifiée Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Réf. CN 901 BS CB DM Lausanne, le 29 0ctobre 2003 La route intelligente électrifiée

Plus en détail

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage DÉFENSE ET SÉCURITÉ Un bon ordonnancement mène à la réussite Qu elles soient de terre, marines ou aériennes, les forces armées d aujourd

Plus en détail

PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise

PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise Une prestation de «Le dernier kilomètre à vélo» Proposer et gérer un réseau national de vélos en libre-service relié aux transports

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Pourquoi le photovoltaïque? Comment cela fonctionne-t-il?

Pourquoi le photovoltaïque? Comment cela fonctionne-t-il? Pourquoi le photovoltaïque? Comment cela fonctionne-t-il? Modules solaires SunPower Augmentez vos revenus avec le photovoltaïque Un investissement vous offrant la meilleure rentabilité Vous pouvez maîtriser

Plus en détail

STOCKAGE SOUTERRAIN. Gestion de l élimination en Europe toute entière Sécurité à long terme Solutions répondant aux besoins de nos clients

STOCKAGE SOUTERRAIN. Gestion de l élimination en Europe toute entière Sécurité à long terme Solutions répondant aux besoins de nos clients STOCKAGE SOUTERRAIN Gestion de l élimination en Europe toute entière Sécurité à long terme Solutions répondant aux besoins de nos clients Prestations de service complètes à l échelle européenne Gestion

Plus en détail

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15 SOMMAIRE Introduction...5 Paroles d entreprises...7 Schéma de la chaîne de valeur de création et d exploitation d un champ d éoliennes offshore...10 I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

Plus en détail

SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles prestations de services individuelles

SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles prestations de services individuelles Communiqué de presse Aéroport de Zurich, le 13 mars 2014 Résultat financier de l exercice 2013/Introduction de SWISS Choice SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus RITUNE Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus «ENTRE 10 ET 25 % DES RESSOURCES QUI SONT NÉCESSAIRES DANS

Plus en détail

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS.

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. SERVICES VOIX EASY PHONE NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. Pour vous aussi, le téléphone de votre lieu de travail fait sans doute partie des moyens de

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Bilan des Energies et des Fluides 2011

Bilan des Energies et des Fluides 2011 Bilan des Energies et des Fluides 2011 Rapport de synthèse Unibat, Service des Bâtiments et Travaux Georges Berweiler, Efficience, Energie & Habitat Lausanne, le 2 juillet 2012 Introduction Dans le cadre

Plus en détail

Service : Maintenance professionnelle et durable de votre bâtiment

Service : Maintenance professionnelle et durable de votre bâtiment Service : Maintenance professionnelle et durable de votre bâtiment Cofely l efficacité énergétique en action. 450 Plus de 20 8760 spécialistes sont quotidiennement au service de nos clients. sites sont

Plus en détail

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Avec des PTR jusqu à 26 tonnes, le Volvo FE hybride réunit tous les atouts pour la collecte des ordures et la distribution. Le moteur électrique

Plus en détail

Visite de chantier du nouveau bâtiment de l Administration de la nature et des forêts à Diekirch. Projets pilotes à énergie positive

Visite de chantier du nouveau bâtiment de l Administration de la nature et des forêts à Diekirch. Projets pilotes à énergie positive Visite de chantier du nouveau bâtiment de l Administration de la nature et des forêts à Diekirch Projets pilotes à énergie positive Dossier de presse 26 août 2014 Le nouveau bâtiment administratif pour

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

PAR UN SEUL ET MARCHÉ DE L ÉNERGIE SYSTEME MÊME FOURNISSEUR

PAR UN SEUL ET MARCHÉ DE L ÉNERGIE SYSTEME MÊME FOURNISSEUR Relevé mobile des données des compteurs Télélecture des compteurs Gestion des données énergétiques Décompte d énergie/crm Business Process Management MARCHÉ DE L ÉNERGIE SYSTEME PAR UN SEUL ET MÊME FOURNISSEUR

Plus en détail

Transport et mobilité

Transport et mobilité Transport et mobilité Migros attache une grande importance à la protection environnementale et climatique sur le plan du transport des marchandises. En 215, elle a intensifié la transition du transport

Plus en détail

Efficacité énergétique de la part des pros

Efficacité énergétique de la part des pros Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec

Plus en détail

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC Michel Labrecque, Président du conseil d administration Présenté à l Institut de recherche en économie contemporaine Le 10 septembre 2013

Plus en détail

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100 La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100, la solution innovante pour les PME à l avenir prometteur Une PME a des besoins de gestion spécifiques, parfois sophistiqués,

Plus en détail

Technique de thermorégulation et de production d eau froide First Choice in Temperature Control

Technique de thermorégulation et de production d eau froide First Choice in Temperature Control Technique de thermorégulation et de production d eau froide First Choice in Temperature Control Les compétences de SINGLE Premier choix en technique de thermorégulation 2 Leader technologique et tradition

Plus en détail

NOTRE ENERGIE À VOTRE SERVICE!

NOTRE ENERGIE À VOTRE SERVICE! NOTRE ENERGIE À VOTRE SERVICE! Location dron maroc C est faire le choi de l eigence, la qualité et la fiabilité DRON Maroc, ce sont des années de savoir-faire et d epérience, renforcées par une connaissance

Plus en détail

NOUS VOUS OUVRONS LES PORTES DU NET MONDIAL. SÉCURITÉ ET RAPIDITÉ - ADSL À GIGABIT ETHERNET.

NOUS VOUS OUVRONS LES PORTES DU NET MONDIAL. SÉCURITÉ ET RAPIDITÉ - ADSL À GIGABIT ETHERNET. SERVICES INTERNET EASY ONLINE NOUS VOUS OUVRONS LES PORTES DU NET MONDIAL. SÉCURITÉ ET RAPIDITÉ - ADSL À GIGABIT ETHERNET. Utiliser à son avantage les nouveaux médias pour optimiser ainsi la communication

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Une collaboration complète pour les PME

Une collaboration complète pour les PME Une collaboration complète pour les PME Êtes-vous bien connecté? C est le défi dans le monde actuel, mobile et digital des affaires où les entreprises cherchent à harmoniser les communications entre employés,

Plus en détail

Un bus qui se recharge sur le parcours

Un bus qui se recharge sur le parcours Un bus qui se recharge sur le parcours Pour la première fois en Suisse, les Transports publics genevois utilisent un bus articulé à batterie pour le transport urbain des personnes. Une batterie de petite

Plus en détail

Des solutions adaptées à vos besoins. l agroalimentaire

Des solutions adaptées à vos besoins. l agroalimentaire Des solutions adaptées à vos besoins l agroalimentaire Accroître ses chances de succès à l international Les acteurs majeurs de l agroalimentaire sont soumis aux mêmes contraintes : rentabilité, fiabilité

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Cronoline IL Veroline IP-E Stratos

Cronoline IL Veroline IP-E Stratos Quand solutions innovantes et performance énergétique se rencontrent : Wilo participe à l équipement du système de chauffage du nouveau siège du Groupe ETAO par des pompes haut rendement. Résultat : 2

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les bâtiments

L efficacité énergétique dans les bâtiments https://intranet.swe.siemens.com/fr/intra/infrastructure-cities/bt/offre/ssp/buildingautomation/energie/pages/notre-offre.aspx L efficacité énergétique dans les bâtiments siemens.com/answers Kurt Detavernier

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

Tournant énergétique indispensable, défis immenses

Tournant énergétique indispensable, défis immenses Communiqué de presse Position des Académies suisses à l approvisionnement suisse en électricité Tournant énergétique indispensable, défis immenses Berne/Zurich, 9 août 2012. La transition vers des énergies

Plus en détail

Nouveau Centre de service de MAN Truck & Bus Deutschland GmbH Mannheim basée à Hirschberg (Allemagne) Un gain de volume de plus de 1 100 m³

Nouveau Centre de service de MAN Truck & Bus Deutschland GmbH Mannheim basée à Hirschberg (Allemagne) Un gain de volume de plus de 1 100 m³ SSI SCHAEFER LOCATION STORE MANAGEMENT (LSM) Nouveau Centre de service de MAN Truck & Bus Deutschland GmbH Mannheim basée à Hirschberg (Allemagne) Un gain de volume de plus de 1 100 m³ Nouvel entrepôt

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

Le Citaro K. Un concentré de qualités.

Le Citaro K. Un concentré de qualités. Le Citaro K Un concentré de qualités. Qu attendre d un autobus Mercedes-Benz? Le maximum! Il y a les autobus/autocars classiques et puis, il y a les véhicules Mercedes-Benz. Dans un environnement concurrentiel

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

La clé pour un remplacement. de clavier NIP reussi. Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens

La clé pour un remplacement. de clavier NIP reussi. Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens La clé pour un remplacement de clavier NIP reussi Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens La première question à vous poser : Pourquoi remplacer vos claviers NIP? Beaucoup

Plus en détail

RÉDUCTION DE L ATTENTE AUX URGENCES : OÙ EN EST-ON? Dossier de presse 30 octobre 2015

RÉDUCTION DE L ATTENTE AUX URGENCES : OÙ EN EST-ON? Dossier de presse 30 octobre 2015 RÉDUCTION DE L ATTENTE AUX URGENCES : OÙ EN EST-ON? Dossier de presse 30 octobre 2015 Table des matières L engagement des HUG : réduire par deux le délai de prise en charge aux urgences... 3 Contexte général

Plus en détail

Solutions photovoltaïques en site isolé pour une alimentation en énergie indépendante du réseau

Solutions photovoltaïques en site isolé pour une alimentation en énergie indépendante du réseau Solutions photovoltaïques en site isolé pour une alimentation en énergie indépendante du réseau Clean Energy. Anywhere.* *Une énergie propre. Partout. 2 Du courant solaire pour tous En tout lieu et à tout

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

Votre assureur suisse. 1/6 Helvetia Assurances collectives de personnes Brochure

Votre assureur suisse. 1/6 Helvetia Assurances collectives de personnes Brochure Assurances collectives de personnes. Une combinaison harmonieuse: la prévoyance professionnelle, l assurance d indemnités journalières en cas de maladie et l assurance accidents d Helvetia. Votre assureur

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 Marc Badoux - directeur adjoint des tl, responsable de l Unité Management du réseau Jean-Yves Pidoux - président du conseil

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

«VOTRE SATISFACTION NOTRE MOTIVATION» www.baer-ing.ch

«VOTRE SATISFACTION NOTRE MOTIVATION» www.baer-ing.ch «VOTRE SATISFACTION NOTRE MOTIVATION» www.baer-ing.ch NOTRE ENTREPRISE «Faites confiance à notre expérience» UNE RENOMMÉE ACQUISE PAR NOTRE EXPÉRIENCE DEPUIS PLUS DE 25 ANS BÄR Bahnsicherung s appuie sur

Plus en détail

Évaluations statistiques

Évaluations statistiques 1 / 20 Évaluations statistiques Statistiques annuelles 2010, analyses pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 18.03.2011 Centre national

Plus en détail

Electronique pour les Machines mobiles.

Electronique pour les Machines mobiles. Electronique pour les Machines mobiles. Siège HYDAC Allemagne HYDAC Italie HYDAC Pays-Bas HYDAC France HYDAC Corée HYDAC Chine HYDAC USA Votre partenaire compétent pour les machines mobiles. Avec plus

Plus en détail

Rapport annuel 2014 FORMATION EN DEUX PHASES

Rapport annuel 2014 FORMATION EN DEUX PHASES Rapport annuel 214 FORMATION EN DEUX PHASES La formation en deux phases en 214 La décision du Conseil des États du 2 mars 214 de ne pas donner suite à la motion concernant la suppression de la formation

Plus en détail

Quality Software Engineering. Wemlin Information aux voyageurs illimitée

Quality Software Engineering. Wemlin Information aux voyageurs illimitée Quality Software Engineering Wemlin Information aux voyageurs illimitée Le défi Des passagers informés partout et à tout moment Les passagers d aujourd hui ont des exigences différentes de celles d il

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS

SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS SOMMAIRE A qui s adresse ce kit?...3 Introduction sur le traitement des commandes...4 Challenges...5 Solution

Plus en détail

Leading in Welded Bellows Technology. Soufflets à membranes soudées pour de nombreuses applications.

Leading in Welded Bellows Technology. Soufflets à membranes soudées pour de nombreuses applications. Leading in Welded Bellows Technology Soufflets à membranes soudées pour de nombreuses applications. Solutions complètes innovantes et économes avec soufflets à membrane. Aussi personnalisés que l ensemble

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général CONFÉRENCE DE PRESSE 3 septembre 2015 Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général Xavier URSAT Directeur Exécutif Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire EDF, ÉLECTRICIEN RESPONSABLE CHAMPION DE LA CROISSANCE

Plus en détail

ECONOMIE d ENERGIE. SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI. juin-09 Siemens Transportation Systems Copyright notice

ECONOMIE d ENERGIE. SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI. juin-09 Siemens Transportation Systems Copyright notice METRO AUTOMATIQUE et ECONOMIE d ENERGIE SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI 1 Contexte t et enjeux Même si le transport ferroviaire, le métro sont des moyens de transport dont l efficacité énergétique n est

Plus en détail

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Un communiqué de presse de Fribourg, le 26 août 2010 "Open Days Rénover selon MINERGIE " Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Bon nombre de propriétaires se contentent

Plus en détail

Solutions pour le gardiennage à l intérieur et l extérieur des bâtiments.

Solutions pour le gardiennage à l intérieur et l extérieur des bâtiments. Solutions pour le gardiennage à l intérieur et l extérieur des bâtiments. Le gardiennage sera toujours nécessaire Dans notre société, des personnes auront toujours besoin de protéger et de faire garder

Plus en détail

Communiqué de Presse 1 Juillet 2010

Communiqué de Presse 1 Juillet 2010 Communiqué de Presse 1 Juillet 2010 A.S.T Groupe développe la maison ossature bois Natilia en promotion immobilière www.maison-natilia.fr Contact Presse: Laure GONTARD communication@ast-groupe.fr 04 72

Plus en détail

BIEN FREINER. MIEUX CONDUIRE. INTARDER!

BIEN FREINER. MIEUX CONDUIRE. INTARDER! BIEN FREINER. MIEUX CONDUIRE. INTARDER! 1 2 Dans le transport des marchandises, la RENTABILITÉ ET LA SÉCURITÉ ont la plus haute priorité. Une topographie difficile et variable, un trafic dense, ainsi que

Plus en détail

Un Facility Management global dans toute la Suisse

Un Facility Management global dans toute la Suisse 6.030.2 06.10 visu l TREOS est un prestataire de FM leader dans son domaine, offrant des prestations à l échelle nationale. Qu il s agisse de gestion de projet ou de Facility Management technique, infrastructurel

Plus en détail