ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI"

Transcription

1 Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui ANALYSEDUBASSIND APPROVISIONNEMENT DEBANGUI DÉFINITIONPRÉLIMINAIREDUBASSIND APPROVISIONNEMENT Le bassin d approvisionnement de Bangui a été estimé en tenant compte du bilan «local» et «commercial»observéautourdelaville(figures16et17)ainsiquedesconditionsd accessibilité déterminéesparleréseauroutier,lespentesetladistanceducentreville(figures18et19). L analysedubilandechaquezoned accessibilitéapermisdedéfinir,parrapportausurplusde productivitépotentiellementdisponible,lazoned approvisionnementdurabledelavilledefaçon préliminaire. Celleciest conçue commelaportionduterritoireimmédiatementaccessibleàla villedanslaquellelebilandel offrepotentielleetdelaconsommationestpositif. Cartedérivéedelacartesur l accessibilitéphysique(fig.13) etladistancedepuisbangui. Figure18.Carted accessibilitéphysiquedebangui Cartedeszonesd accessibilité depuisbangui,superposéeàla cartedubilan«commercial». Figure19.Cartedeszonesd accessibilitédepuisbangui 15

2 Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui Leszonesd approvisionnementdurableontétédéfiniesensupposantquetoutleboisdefeuet lecharbondeboissoitproduitenrca.enréalité,unequantiténondéfiniemaiscertainement importante de bois de feu et charbon de bois vient de la République démocratique du Congo (RDC). Cependant, la gestion de ces ressources n appartenant pas à la RCA, cette dernière ne peut pas les prendre en compte dans une stratégie d approvisionnement durable. Il faudra de toutesfaçonsestimerleurcontributionréelleetentenircomptedansl élaborationdesstratégies énergétiques,sipossibleenaccordaveclesautoritésdelardc. La définition préliminaire du bassin d approvisionnement de Bangui a pour but principal de circonscriredelafaçonlaplusobjectivepossiblelazonegéographiqueoùdevrontêtrecollectées etélaboréeslesdonnéesdétaillées.ilestindispensablequelesdonnéessoientleplusdétaillées possible du point de vue cartographique (pour une meilleure résolution et classification) et thématique(pourdesestimationsfiablesdelaproductivitéetdelaconsommation). Lafigure20montreladéfinitionpréliminairedubassind approvisionnementdurabledebangui d après l accroissement annuel disponible (AAD) et accessible estimé sur la base du bilan WISDOMnational. Figure20.Cartepréliminairedelazoned approvisionnementdurabledebangui 16

3 Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui ANALYSEDÉTAILLÉEDUBASSIND APPROVISIONNEMENT DEBANGUI Interprétationdesdonnéescomplémentaires Collectededonnéescomplémentaires Pour passer du niveau général de l analyse stratégique nationale au niveau du bassin d approvisionnementdebangui,c estàdireàuneversionplusopérationnelle,ilfaut: vérifier les valeurs quantitatives de la productivité potentielle et de la consommation; augmenterlarésolutionspatialedesdonnées; réaliser une cartographie fiable des droits d accès aux ressources ligneuses des différentes parties prenantes (villageois, propriétaires privés, concessionnaires forestiers,etc.). Cesactivitéssupposentuntravailconsidérabledecollecte,générationetintégrationdedonnées plusspécifiquesetdétailléesque cellesutiliséesauniveaunationalainsiquelacréation d une nouvelle base de données géographiques (SIG) à haute résolution. Les résultats de ce travail, commencédanslecadreduprojetetquidevraêtrepoursuivisionenvisaged avoirdesrésultats opérationnels,sontprésentésciaprès. Un progrès important a été obtenu seulement en ce qui concerne l offre potentielle en combustiblesligneuxetsonaccessibilité:labasededonnéescartographiquesaétérenouveléeà l aided informationsdisponiblessurlesconcessionsforestièresprochesdebangui,d unmodèle numériqueàhauterésolutionduterrainetdel interprétationdesimagessatellite. Concernant la demande de combustibles ligneux et sa distribution, en dehors des données utilisées au niveau national, il n en existe pas de plus détaillées et seulement la résolution spatialedelacartedelaconsommationaétérééchantillonnéepours adapteràlanouvellecarte del offre. Lesvaleursutiliséessurlaconsommationontétéproduitesàpartirdelacartededistributionde lapopulationau2003,ainsiquedesvaleursdeconsommationdeboisdefeuetcharbondebois par personne indiquées par Yandji pour 2006 (voir annexe 2 pour les valeurs utilisées). Pour comprendreleniveaud incertitudedel estimationdelademandeencombustiblesligneux,ilest utiledelacompareravecd autresdonnéessurlaconsommationenrca(voirannexe1). Cartographiecomplémentaire LacartographieduterritoiredeBanguilaplusrécenteetdétailléeduterritoireprèsdeBanguia été établie dans le cadre du projet d appui à la réalisation des plans d aménagement forestier (PARPAF). Plus particulièrement, le PARPAF a établi des cartes de préstratification des concessionsforestières(voirannexe6pourlistecomplètedescartes): Cartesdepréstratificationdelarégionsudest: 17

4 Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui - 165_stratif_sat.shp; - 186_stratif_sat.shp; - 187_stratif_sat.shp; - Stratif_Forêt_Botambi.shp. Cartedesconcessionsforestières: - 1_RCA_AmenagementOK_Denis.shp. Cartedesvoiesdecommunication(routesetpistes)delarégionforestièredela RCA(sudouestdupays): - PARPAF_vcom_line.shp. LacartographieduPARPAFnecouvrantquelapartiesudouestdelazoneciblée,ilafalluréaliser une interprétation complémentaire de la partie centrenord restante. Celleci été faite avec l imagelandsatacquiseen2000(égalementutiliséeparleparpafpourlapréstratification)et desphotosaériennesorthocorrigéesdelapartiecentraleacquisesen2002.cetteinterprétation complémentaireaétéréaliséeenutilisantlemêmesystèmedeclassificationducouvertvégétal envued intégrertouslesrésultatsobtenusdansuneseulecarte. La figure 21 présente les territoires des concessions forestières zones couvertes par la pré stratification. Sur le fond se trouve une des images satellite Landsat utilisées pour l interprétation. Figure21.Cartedepréstratificationdesconcessionsforestières Laqualitéetlarésolutionspatialedesdonnéesderéférence,ainsiquelaclassificationadoptée, ont permis de produire une carte vectorielle à l échelle approximative de 1: La carte a 18

5 Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui ensuite été convertie au format raster avec des pixels de 3 secondes d arc (0,85 hectares à la latitudedebangui),soitunerésolutiondixfoisplusdétailléequelarésolutionadoptéelorsde l analysewisdomauniveaunational. Nouvellecarteducouvertvégétal Enintégrantlescartesexistantesetlesdernièresinterprétationseffectuées,onauralanouvelle carteducouvertvégétalindiquéedanslafigure22,àl échelleapproximatived interprétationde 1:50000pourunecarterasteràrésolutiontroissecondesd arc(unpixel=~0,85ha).lacarte identifielenouveaubassind approvisionnementdebanguiparrapportaubassindéfinidefaçon préliminaireaveclaméthodologiewisdomauniveaunational. Légende Code FD Fdeg Plant Fi M Ba SA CC Pi Urb Eau Nom Forêt dense Forêt dégradée Plantation Forêt inondable Marécages Baï Savane Complexe de cultures Prairie inondable Village, ville Eau Figure22.Nouvellecarteducouvertvégétaldubassind approvisionnementdebangui En ce qui concerne l analyse des changements survenus dans le couvert végétal et dans l utilisation des terres de la région de Bangui, elle n a pas pu être faite à cause de l absence d imagessatellitedequalitéacceptable.eneffet,bienqueleschangementssurvenusentre1980 et2000soientmanifestes,pourobteniruneestimationfiabledeschangementsadvenusaprès 2000 il faut utiliser des données de qualité comparable aux images déjà disponibles. Malheureusement, la faible qualité des données Landsat depuis 2002 donne lieu à de fortes limitations,surtoutdupointdevueducoûtdesdonnées.sereporteràlafigure31pouravoir uneidéeindicativedel importancedureculdelaforêtsuddebanguietenrdcentre1986,2000 et

6 Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui Donnéesd inventaire RÉVISIONDEL OFFREPOTENTIELLE Aprèsavoiridentifiélebassind approvisionnementdebanguiaveclaméthodologiewisdom,il estindispensabledevérifiercerésultataumoyendesdonnéesdisponibles. Pour obtenir une meilleure estimation du stock de biomasse ligneuse existante et de la productivité potentiellement disponible à des fins énergétiques, le projet a utilisé les données préliminaires des inventaires d aménagement des concessions forestières proches de Bangui élaboréesdanslecadreduparpaf.plusparticulièrement,ils agitdesrésultatsdel inventaire préliminairesurlesforêtsdensesetdégradéesdansleszonessousconcessionforestière(valeurs préliminaires indicatives) ainsi que des indications sur les prélèvements et les périodes de rotationprévus. Le tableau 1 cidessous présente les valeurs indicatives de référence utilisées pour estimer la biomassedisponibleàdesfinsénergétiques.parmesuredeprécaution,lesvaleurssuivantesont étéprisesencompte:13m 3 parhectarepourleprélèvementindustrielmoyen;et20anspourla périodederotation. Volumedesessences avecdensité10cm (m 3 /ha) Tableau1.Valeursderéférenceindicatives Prélèvementprovisoire prévu(m 3 /ha) Rotationapproximative d exploitation(années) Forêtdense 246,07+/6,5% Forêtdégradée 186,98+/6,4% Couchesutiles 218,91+/4,7% Source:M.Gally,PARPAF,communicationpersonnelle La révision des données a permis de réaliser une nouvelle cartographie du stock de biomasse ligneuse, et de sa productivité potentiellement disponible à des fins énergétiques, présentée danslafigure23.ilconvientdenoterquelavaleurderéférencelaplusimportante,àsavoirle stock de forêt sempervirente fermée de plaine utilisée pour l analyse WISDOM au niveau national,serapprochebeaucoupdelavaleurdéterminéesurlabasedesdonnéesparpaf(voir annexes 3 et 4). Ce résultat confirme la validité de l identification préliminaire du bassin d approvisionnementdebangui. Encequiconcernelesautresclassesdecouvert,l estimationdustockdebiomasseligneuseetde laproductivitéestindicativeàcausedel absencededonnéesdeterrain.toutensachantqueles zones à faible densité de végétation ou à vocation agricole produisent souvent des quantités importantesdeboisdefeu,l évaluationdecesquantitésresteencoreunehypothèse.aussi,il serait utile de calculer la densité d arbres et arbustes des classes non forestières pour mieux estimerleurpotentielproductif. Réseauroutier,modèlenumériqueduterritoireetnouvellecarted accessibilité Lesautresdonnéescartographiquesdisponibleségalementutiliséespourvérifierlazoneciblée sontprésentéesdanslesfigures24et25.ils agitd unecarteduréseauroutierdelarégiondes concessions forestières du PARPAF (figure 24), d un modèle numérique du territoire de la RCA (figure25,gauche)duprogrammedesnationsuniespourledéveloppement(pnud),etd une 20

7 Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui carte des pentes dérivée du modèle numérique du PNUD (figure 25, droite). Les différentes couchescartographiquesontpermisderecréerlacarted accessibilitédelarcaàunerésolution spatiale plus élevée (figure 26), puis de produire une nouvelle carte d accessibilité de Bangui (figure27). Lescartesontétéélaboréesenconsidérantladistancecoût,àsavoirladistancemesuréeentre deuxélémentscartographiquesentenantcompte duprixdutransport.danslacarte générale d accessibilité nationale, l élément de départ est donné par le réseau routier et les agglomérationsalorsquel élémentcoûtestdonnéparlespentes.danslacarted accessibilitéde Bangui, le centreville est l élément de départ et la carte générale d accessibilité nationale est l élémentcoût. 21

8 Appui à la for stratégi o t programm d forstri urb t périurbai à Bai Not: Carts à résoluo 3 s d arc prést s moys. l fo ca à ba pour l WISDOM o à 30 d arc Figure 23. Cartes du stock de biomasse ligneuse et de l accroissement potenellement disponible comme énergie dans le bassin de Bangui 22

9 Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui Figure24.CarteduréseauroutierélaboréeàpartirdesdonnéesPARPAFetPNUD Note:Modèlenumériqueàhauterésolutionde3secondesd arcparpixel(1pixel=~0,85ha),soit92m,etcarte despentesdérivéedumodèlenumériqueavecindicationdunouveauréseauroutieretdesagglomérations. Figure25.Cartedegauche:modèlenumériqueduterrain;Cartededroite:Cartedespentes 23

10 Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui Note:Carteàhauterésolutionde3secondesd arcparpixel(1pixel=~0,85ha)élaborée àpartirdelacartedespentes,duréseauroutieretdesagglomérations Figure26.Carted accessibilitédelarcaàhauterésolution Note:Carteàhauterésolutionde3secondesd arcparpixel(1pixel=~0,85ha) Figure27.Carted accessibilitédebanguiàhauterésolution 24

11 Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui RÉVISIONDELAZONEDÉFINIEPOURLEBASSIN D APPROVISIONNEMENTDEBANGUI Lebassind approvisionnementaensuiteétévérifiésurlabasedesnouvellesdonnéessurl offre potentielleetl accessibilité.leszonesd approvisionnementontétédélimitéesselonl intensité d exploitationdel accroissementannueldisponible(aad)commeénergie(voirannexe5).outre le degré de productivité (valeurs minimale, moyennes, maximales), deux conditions d intensité d exploitationontétéprisesencompte: l exploitation intensive de l accroissement annuel disponible (100 pour cent de l AAD); l exploitation plus faible pour extraire la moitié de l accroissement annuel disponible(50pourcentdel AAD). Lafigure28montrelacartedeszonesd approvisionnementdurabledebanguietsesalentours revuesurlabasedesdonnéesàhauterésolutionetdesdeuxscénariosd exploitationindiquées précédemment(100pourcentet50pourcentd AAD).Parrapportl identificationpréliminaireà basserésolutionduwisdomnational(figure20),cellescin ontpasbeaucoupchangéentermes deformeetd extension,cequiconfirmelavaliditédel analysed ensembleauniveaunational. Figure28.Carterevuedubassind approvisionnementdebangui Dans le tableau 2, cidessous, sont résumées les caractéristiques principales des zones d approvisionnementdurabledelavilleenfonctiondesdeuxconditionsd exploitationprisesen compte.letableauprésentelessurfacesdeceszonesdemêmequelapopulationquileshabite etquijouelerôledeconsommateurs(pratiquementtous)oudeproducteursconsommateurs. 25

12 Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui Tableau2.Zoned'approvisionnementnécessaireselonl'intensitéd'exploitationdel'AAD Surface (ha) Population Consommation (ad t) Zone 100% Zone 50% L analyse effectuée a permis d estimer et de distribuer dans l espace la biomasse ligneuse composée de résidus des coupes sélectives (branches, tiges défectueuses, etc.) pouvant être mobilisés pendant l exploitation du bois industriel et d exportation. La figure 29 montre la contribution des résidus des coupes sélectives à l approvisionnement de bois de feu et de charbondebois,pourbanguietsesalentours. Figure29.Cartedecontributiondesrésidusdescoupessélectivesàl approvisionnement Bienquel intensitéd exploitationdescoupessélectivessoitfaible,enraisondufaitqu ellessont limitées aux espèces privilégiées par le marché du bois d œuvre, la quantité de résidus directement disponibles n est pas négligeable. Il a en effet été estimé que, dans la zone d approvisionnement de Bangui,les résidus des coupes sélectives peuvent couvrir 8 à 12 pour cent de la consommation totale de bois de feu et charbon de bois (voir annexe 5). Cette ressource est certainement à valoriser mais, audelà des restes des coupes sélectives industrielles, il est indispensable de mettre en place des systèmes d aménagement forestier spécifiquement orientés vers la production durable de bois de feu et charbon de bois. 26

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière Estimation des stocks de carbone Exemple des concessions forestières de Bétou et Missa - Congo 595 948 ha Février 2010 FICHE D IDENTITÉ DES CONCESSIONS BÉTOU ET MISSA Unités Forestières d Aménagement situées

Plus en détail

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR LAUSANNE 2012 Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR 2012, nouveaux modèles altimétriques 1 Affaire 94022 /

Plus en détail

Plan Simple de Gestion : un outil de gestion de la ressource bois énergie dans les espaces périurbains

Plan Simple de Gestion : un outil de gestion de la ressource bois énergie dans les espaces périurbains Plan Simple de Gestion : un outil de gestion de la ressource bois énergie dans les espaces périurbains Conférence régionale sur la Gestion Durable de la Ressource Bois Energie 11 au 13 juin 2013 Emilien

Plus en détail

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives COLIN Antoine (IGN) & THIVOLLE-CAZAT Alain (FCBA) Journée Technique IGN-FCBA "Mieux connaître la ressource, mieux la mobiliser,

Plus en détail

Données et outils de planification de la dendroénergie

Données et outils de planification de la dendroénergie Données et outils de planification de la dendroénergie STATISTIQUES DE LA CONSOMMATION DE COMBUSTIBLES LIGNEUX La détermination de la consommation actuelle de combustibles ligneux aux niveaux mondial,

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Couverture

Plus en détail

Cadastre solaire SITG Genève

Cadastre solaire SITG Genève Cadastre solaire SITG Genève A) Proposition de classes de couleur et notice d explication pour le grand public Le cadastre solaire en quelques mots Le cadastre solaire du Canton de Genève a été élaboré

Plus en détail

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork)

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork) EBONE Réseau Européen d Observation de la Biodiversité (European Biodiversity Observation NEtwork) Vers un système de surveillance de la biodiversité intégré dans l espace et dans le temps FP7 Projet Collaboratif

Plus en détail

PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO

PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO 9ème Committee Consultatif Régional Bujumbura, 26 mai 2011 Présentation du Programme Régional pour l Environnement en Afrique Centrale (CARPE) 1. CARPE II

Plus en détail

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com Systèmes d Information à Référence Spatiale Utilisation d un Estimateur de Régression avec des Données Landsat pour l Estimation de l Etendu et des Changements du Couvert Forestier du Gabon de 1990 à 2010

Plus en détail

LE SYSTÈME DE REPRESENTATION DES TERRES PAR SATELLITE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (TerraCongo)

LE SYSTÈME DE REPRESENTATION DES TERRES PAR SATELLITE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (TerraCongo) 1 Conférence internationale sur les changements d occupation du sol et de la biomasse forestière en Afrique Centrale Libreville Gabon, du 20 au 21 mars 2014 LE SYSTÈME DE REPRESENTATION DES TERRES PAR

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D un habitat isolé, à un habitat diffus, à un habitat groupé Figure 4 : Neuf types d interface habitat-forêt 3. Méthodologie

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

ANNEXE 1. BASE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES POUR L AFRIQUE

ANNEXE 1. BASE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES POUR L AFRIQUE 38 Cartographie globale intégrée de l offre et de la demande en combustibles ligneux - WISDOM ANNEXE 1. BASE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES POUR L AFRIQUE Brève présentation de cartes digitales sélectionnées

Plus en détail

GÉOBOUTIQUE QUÉBEC LISTE DE PRIX DES PRODUITS ET SERVICES

GÉOBOUTIQUE QUÉBEC LISTE DE PRIX DES PRODUITS ET SERVICES GÉOBOUTIQUE QUÉBEC LISTE DE PRIX DES PRODUITS ET SERVICES 22 octobre 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. ADRESSES QUÉBEC... 1 2. CARTES... 2 3. COUCHES THÉMATIQUES... 5 4. ORTHOPHOTOGRAPHIES... 6 5. DONNÉES LIDAR

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

Formation d initiation au logiciel Guyasim 13/05/2014

Formation d initiation au logiciel Guyasim 13/05/2014 Formation d initiation au logiciel Guyasim 13/05/2014 Donner un aperçu des fonctionnalités du logiciel Guyasim Définir un scénario d aménagement forestier Consulter les impacts de l aménagement forestier

Plus en détail

Canevas de rédaction du plan d aménagement

Canevas de rédaction du plan d aménagement République Démocratique du Congo MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS ------------------------------------------- SERVICE PERMANENT D INVENTAIRE ET D AMENAGEMENT FORESTIERS

Plus en détail

LE FONDS FORESTIER ET LA FISCALITE FORESTIERE AU CONGO

LE FONDS FORESTIER ET LA FISCALITE FORESTIERE AU CONGO ATELIER DE FORMATION SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT POUR LA CONSERVATION ET LA GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES LE FONDS FORESTIER ET LA FISCALITE FORESTIERE AU CONGO Par Georges Claver BOUNDZANGA

Plus en détail

REDD+ et l économie verte en RDC vers la Stratégie Nationale du Développement Durable (SNDD)

REDD+ et l économie verte en RDC vers la Stratégie Nationale du Développement Durable (SNDD) REDD+ et l économie verte en RDC vers la Stratégie Nationale du Développement Durable (SNDD) Par Gilbert KILOLA LUTSWAMBA Chef de Division Développement Durable Ministère de l Environnement, Conservation

Plus en détail

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral SECTION 21 LA PROTECTION DU MILIEU RIVERAIN 21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral Toutes les constructions, tous les ouvrages et tous les travaux qui sont

Plus en détail

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre CCNUCC Logiciel d inventaire des GES (parties NAI) Secteur UTCATF Étude de cas La «République mondiale» Version 2, avril 2012

Plus en détail

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Clovis GRINAND GeONG 2012 Chambéry 6 novembre 2012 Plan Changement d utilisation des terres et changement climatique

Plus en détail

COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO

COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO Certification et légalité dans la filière bois du Bassin du Congo COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO Par Dr Bernard CASSAGNE Expert Aménagiste - Directeur FRM PRÉSIDENT

Plus en détail

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS Une approche par la télédétection de précision par Marie-Thérèse Besse et Paul Rouet Atelier parisien d urbanisme Banque de données urbaines 9,

Plus en détail

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité Politique de l arbre Mon arbre, le coeur de ma cité Mai 2009 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE D ÉLABORATION DE LA POLITIQUE DE L ARBRE............ 3 1.1 Historique du développement urbain... 3 1.2 Tendance

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES

DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES Espace Fréjorgues Ouest, 60 rue Henri Fabre 34130 Mauguio Gd Montpellier - France Tél : +33 (0)4 67 20 08 09 - Fax :

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+

Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+ Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+ Yaoundé 22 juillet 2014 Département des forêts FAO Aperçu Introduction: CCNUCC & REDD+ Surveillance MNV Mesure Notification

Plus en détail

Contraintes administratives

Contraintes administratives L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

Description du modèle de potentiel archéologique. 14A.1 Vue d ensemble

Description du modèle de potentiel archéologique. 14A.1 Vue d ensemble 14A Description du modèle de potentiel archéologique 14A.1 Vue d ensemble Les méthodes classiques de reconnaissance pédestre associées aux sondages souterrains représentent la manière la plus précise et

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015 1.Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015 Les présentes Règles Techniques établies par l association Collectif

Plus en détail

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Leila Maziz & Thomas Fondjo UNESCO Centre du patrimoine mondial Zone d intervention 7 sites du

Plus en détail

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES GEOSPATIALE CREATION A D UNE L ECHELLE BANQUE NATIONAL DE DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE 1 AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. P O Box 3463

Plus en détail

StéréoSat Afrique. en collaboration avec. Mathieu Benoit, B. Sc. A., MBA VIASAT GéoTechnologie. inc. UICN-BRAO, WRC, DGIRH. Lundi 20 Novembre 2006

StéréoSat Afrique. en collaboration avec. Mathieu Benoit, B. Sc. A., MBA VIASAT GéoTechnologie. inc. UICN-BRAO, WRC, DGIRH. Lundi 20 Novembre 2006 StéréoSat Afrique RésultatsTitre préliminaires Mathieu Benoit, B. Sc. A., MBA VIASAT GéoTechnologie inc. en collaboration avec UICN-BRAO, WRC, DGIRH Lundi 20 Novembre 2006 Plan de la présentation Objectif

Plus en détail

TOP250v-GIS. 1. Concept. 2. Production du SIG à 1:250 000. 2.1. Création. 2.2. Evolution

TOP250v-GIS. 1. Concept. 2. Production du SIG à 1:250 000. 2.1. Création. 2.2. Evolution TOP250v-GIS 1. Concept La base de données vectorielles TOP250v-GIS de l IGN à l échelle conceptuelle de 1:250 000 donne, malgré la petite échelle, une représentation détaillée de la topographie et de la

Plus en détail

Diagnostic de la Tranche 1 du programme. de restauration de la Sienne

Diagnostic de la Tranche 1 du programme. de restauration de la Sienne Diagnostic de la Tranche 1 du programme de restauration de la Sienne Méthodologie : - Choix du secteur géographique Le chiffrage a été fait à partir d un diagnostic global de la Tranche 1 du programme

Plus en détail

ONG AMADE PELCODE Point Focal Clacc Fellow Mali Chef de File Groupe DD ET ECONOMIE VERTE Reso

ONG AMADE PELCODE Point Focal Clacc Fellow Mali Chef de File Groupe DD ET ECONOMIE VERTE Reso LES ENERGIES ALTERNATIVES AUX COMBUSTIBLES TRADITIONNELLES POUR LA SAUVEGARDE DU CAPITAL FORESTIER Mouhamadou Farka Maiga ONG AMADE PELCODE Point Focal Clacc Fellow Mali Chef de File Groupe DD ET ECONOMIE

Plus en détail

Olten 20 mars 2015. Canton de Neuchâtel : exploitation des données LIDAR pour les forêts

Olten 20 mars 2015. Canton de Neuchâtel : exploitation des données LIDAR pour les forêts Olten 20 mars 2015 Canton de Neuchâtel : exploitation des données LIDAR pour les forêts 1 Neuchâtel, un pays forestier Couverture boisée : 37% du Forêts territoire Propriété : 57% de forêts publiques et

Plus en détail

OMD 7 - Assurer un environnement durable

OMD 7 - Assurer un environnement durable OMD 7 - Assurer un environnement durable Garantir à la population un environnement durable et sain constitue le socle du septième Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD). Cet objectif cible

Plus en détail

Séance de consultation publique

Séance de consultation publique Séance de consultation publique particulier Construction d un bâtiment résidentiel dérogatoire Rue Saint-Dominique 25 février 2014 Autoriser, sur le lot 2 003 130 du cadastre du Québec, la construction

Plus en détail

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON L INVENTAIRE FORESTIER WALLON JACQUES RONDEUX HUGUES LECOMTE CONTEXTE ET HISTORIQUE Jusqu aux années 1970-80, la connaissance des ressources boisées belges était traditionnellement liée à un recensement

Plus en détail

Le bois énergie en forêt, quelles ressources disponibles? quelles réponses des acteurs face à la demande?

Le bois énergie en forêt, quelles ressources disponibles? quelles réponses des acteurs face à la demande? Le bois énergie en forêt, quelles ressources disponibles? quelles réponses des acteurs face à la demande? La consommation de combustibles bois en Rhône-Alpes Total annuel estimé : 240 000 m3 Hors bois

Plus en détail

Atelier de lancement et Comité de pilotage du projet FFEM

Atelier de lancement et Comité de pilotage du projet FFEM Atelier de lancement et Comité de pilotage du projet FFEM «Optimiser la production de biens et services par les écosystèmes boisés méditerranéens dans un contexte de changements globaux» 18-21 septembre

Plus en détail

26 novembre 2013, Bouge (Namur)

26 novembre 2013, Bouge (Namur) 1 er Séminaire Biomasse-Energie de la Grande Région 26 novembre 2013, Bouge (Namur) 1.1. Atelier n 1 : «Quelles viabilités économiques pour les projets biomasses dans la Grande Région? Médiateur et rapporteur

Plus en détail

Biomasse forestière wallonne. Potentiel mobilisable

Biomasse forestière wallonne. Potentiel mobilisable Biomasse forestière wallonne Potentiel mobilisable (Première partie : approvisionnement direct) Le projet «Coq vert» porté par l Awex, GreenWin, et ValBiom, vise à dégager des orientations pour une stratégie

Plus en détail

3 Cartographie participative du terroir de chasse

3 Cartographie participative du terroir de chasse 3 Cartographie participative du terroir de chasse 3.1 Principe général de la méthode La cartographie participative est un moyen d associer la population d un village (ou un groupe au sein de cette population)

Plus en détail

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2)

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Environnement = interactions présentation non exhaustive et redondante Du local au planétaire / du planétaire au local... problèmes présentés en deux

Plus en détail

Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2

Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2 Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2 GUIDE UTILISATEUR de la BdOCS CIGAL v2 Version du 22 novembre 2013 LE PARTENARIAT CIGAL La Coopération pour

Plus en détail

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS Introduction 4 Collecte des données 5 Méthodologie 5 Principaux problèmes

Plus en détail

2. Méthodes et matériels

2. Méthodes et matériels 3 2. Méthodes et matériels OCCUPATION DES SOLS ET UTILISATION DES TERRES Ce rapport présente des statistiques mondiales sur l utilisation des terres forestières qui proviennent d une classification de

Plus en détail

Fiche technique du projet DACEFI-2

Fiche technique du projet DACEFI-2 technique du projet DACEFI-2 La superposition des permis forestiers, des permis miniers et des futures forêts communautaires technique N 2 Contexte Au Gabon, le domaine forestier national (DFN) est divisé

Plus en détail

L imagerie géospatiale et ses applications

L imagerie géospatiale et ses applications SIG 2008 L imagerie géospatiale et ses applications De l image à l information géographique Copyright 2008 ITT Visual Information Solutions Tous droits réservés Plan Les images et leur diversité Le traitement

Plus en détail

Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes

Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes Jeanne CHABOCHE Master 2 professionnel «Management environnemental, développement durable

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur PRESENTATION DU SCENARIO D AMENAGEMENT RETENU pour le compte de la Ville de Namur INSTITUT DE CONSEIL ET D'ETUDES

Plus en détail

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde.

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde. Les concepts généraux et les caractéristiques de la situation actuelle des forêts au monde Résumé introductoire préparé par Luisa Elena Molina, PhD. Universidad de Los Andes; Mérida Venezuela. Professeur

Plus en détail

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la!

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la! Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse L'énergie est notre avenir, économisons-la! Le 02 février 2011 1 Le projet CRE 3 Un projet qui apporte : une contribution significative

Plus en détail

Des haies à maintenir pour leur rôles positifs

Des haies à maintenir pour leur rôles positifs Des haies à maintenir pour leur rôles positifs Besoin : Gérer qualitativement la ressource, de façon pérenne Une demande croissante en bois déchiqueté Besoin : Gérer quantitativement la ressource, de façon

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace 3 outils complémentaires pour connaître les sols en Alsace La base de données régionale sur les sols d Alsace Le guide des sols d Alsace La base de données régionale sur les sols Le réseau de mesure de

Plus en détail

La cartographie forestière - version 2 -

La cartographie forestière - version 2 - La cartographie forestière - version 2 - de l Inventaire forestier national Guide technique Fournir aux utilisateurs les informations nécessaires pour exploiter, au mieux, les fichiers cartographiques

Plus en détail

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 ---

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- Sur la base de propositions du bureau d études Novembre 2015 Dossier 150244 Contenu

Plus en détail

De Kompia à Djholempoum : Sur les sentiers tortueux de l aménagement des forêts communautaires au Cameroun

De Kompia à Djholempoum : Sur les sentiers tortueux de l aménagement des forêts communautaires au Cameroun Retour au menu De Kompia à Djholempoum : Sur les sentiers tortueux de l aménagement des forêts communautaires au Cameroun C. Vermeulen (1), M. Vandenhaute (2), W. Delvingt (2) et M. Dethier (1) (1) Université

Plus en détail

L Inventaire forestier national suisse

L Inventaire forestier national suisse Pour nous trouver: Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL Zürcherstrasse 111 CH-8903 Birmensdorf ZH Téléphone 044 739 21 11 Plan d accès, comment parvenir au WSL et horaires:

Plus en détail

La valorisation des terres en friche

La valorisation des terres en friche La valorisation des terres en friche Les plans de développement de la zone agricole et la mise en valeur des terres en friche La valorisation des terres en friche constitue assurément un des moyens d atteindre

Plus en détail

Annexe 6 Evaluations mondiales précédentes

Annexe 6 Evaluations mondiales précédentes 341 Annexe 6 Evaluations mondiales précédentes La FAO a été fondée le 16 octobre 1945. A la première session de la Conférence de l Organisation, les participants ont pleinement reconnu la nécessité de

Plus en détail

Comptes des terres au Québec : projet pilote pour la région de Chaudière-Appalaches

Comptes des terres au Québec : projet pilote pour la région de Chaudière-Appalaches Comptes des terres au Québec : projet pilote pour la région de Chaudière-Appalaches Stéphanie Uhde Colloque de l ACFAS sur l économie de la biodiversité et des services rendus par les écosystèmes Québec,

Plus en détail

Une vue sur la vidéo On ne perd plus le nord

Une vue sur la vidéo On ne perd plus le nord Déclic Techno-Sciences est une série de Ressources naturelles Canada offrant de l information sur la recherche scientifique ainsi que sur la profession de chercheur. Autour de chaque vidéo, vous trouverez

Plus en détail

Contexte. par Garba Hamissou Ingénieur des Eaux et Forêts, Niger

Contexte. par Garba Hamissou Ingénieur des Eaux et Forêts, Niger Evaluation de l incidence de la foresterie participative sur les moyens d existence durables, le comportement des utilisateurs, leur situation socio-économique et l administration forestière au Niger par

Plus en détail

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Master ère année Analyse spatiale, analyse géographique, spatialité des sociétés Master

Plus en détail

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche?

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Vous êtes un propriétaire forestier privé ou public? ou vous envisagez de le devenir? Vous souhaitez vendre, échanger ou acheter des parcelles

Plus en détail

du Cadre de vie Secrétariat Permanent du Conseil National pour l Environnement et le Développement Durable Présenté par: Paul BOMBIRI

du Cadre de vie Secrétariat Permanent du Conseil National pour l Environnement et le Développement Durable Présenté par: Paul BOMBIRI Ministère de l Environnement l et du Cadre de vie Secrétariat Permanent du Conseil National pour l Environnement et le Développement Durable Présenté par: Paul BOMBIRI Expert National Statisticien/Economiste

Plus en détail

Modèle de calcul de la possibilité forestière

Modèle de calcul de la possibilité forestière République Démocratique du Congo MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS ------------------------------------------- SERVICE PERMANENT D INVENTAIRE ET D AMENAGEMENT FORESTIERS

Plus en détail

DOSSIER de CANDIDATURE

DOSSIER de CANDIDATURE DOSSIER de CANDIDATURE 2015 A remplir et à renvoyer par voie postale à Comité de marque vraies messicoles P/O Sandra Malaval Fédération des Conservatoires botaniques nationaux* CBN Pyrénées Midi-Pyrénées

Plus en détail

A L G E R I E ---------- ooo ----------

A L G E R I E ---------- ooo ---------- A L G E R I E ---------- ooo ---------- TROISIEME SESSION FORUM DES NATIONS UNIES SUR LES FORETS DECLARATION DE Mohamed MEZALI DIRECTEUR DE LA GESTION DU PATRIMOINE FORESTIER MINISTERE DE L AGRICULTURE

Plus en détail

Dynamiques de déforestation dans le bassin du Congo : Comment réconcilier la croissance économique et la protection de la forêt

Dynamiques de déforestation dans le bassin du Congo : Comment réconcilier la croissance économique et la protection de la forêt Dynamiques de déforestation dans le bassin du Congo : Comment réconcilier la croissance économique et la protection de la forêt M. Ramazani, Directeur Environnement, Ministère des Mines, RDC. perspectives

Plus en détail

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS Référent Technique : Alain Alphonse Responsable bureaux d études Réunion du 12 Juillet Comité de suivi Agenda 21 La gestion

Plus en détail

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire GNIGBOGNIMA Siriki N CHO Pâcome Chargés d études à la Direction Générale de l Energie Dakar, 18-21 octobre

Plus en détail

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles OBJET : Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles Numéro de la politique : FMB 017 2006 Numéro du dossier : 836 00 0003 Date d entrée en vigueur : 1 er septembre 2006 Date de révision

Plus en détail

Normes d élaboration du plan de sondage de l inventaire d aménagement

Normes d élaboration du plan de sondage de l inventaire d aménagement République Démocratique du Congo MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS ------------------------------------------- SERVICE PERMANENT D INVENTAIRE ET D AMENAGEMENT FORESTIERS

Plus en détail

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent Ateliers Sur la conservation des milieux naturels / 16 et 17 mars 2007, Montréal Par Catherine

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Que sont les crédits de priorité régionale? Les crédits de priorité régionale ont été mis en place dans les systèmes d évaluation LEED 2009

Plus en détail

Consommation d espace en Haute-Loire

Consommation d espace en Haute-Loire Direction Départementale des Territoires (DDT) HAUTE-LOIRE PRÉFET DE LA HAUTE-LOIRE Rapport Juin 2013 Consommation d espace en Haute-Loire Mission connaissance des Territoires INDICATEURS CARTOGRAPHIQUES

Plus en détail

Tableaux personnalisés

Tableaux personnalisés Tableaux personnalisés Documentation d aide http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique18 2 SOMMAIRE 1. Choix des résultats à calculer...4 Principe général... 4 Étape 1 : choix d un domaine

Plus en détail

Rapport de mission de formation SIG Au Niger du 03 au 14 novembre 2008

Rapport de mission de formation SIG Au Niger du 03 au 14 novembre 2008 COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF ------------------ PROGRAMME REGIONAL D APPUI

Plus en détail

Tableaux standards. Documentation d aide. http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17

Tableaux standards. Documentation d aide. http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17 Tableaux standards Documentation d aide http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17 2 SOMMAIRE Préambule...3 1. Choix d un tableau de résultats...4 Étape 1 : Choix d un domaine géographique...

Plus en détail

Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne

Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne Rencontres SIG La Lettre : Le Grand Boom de la 3D Claudio Carneiro Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) Laboratoire de Systèmes

Plus en détail

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE D ARBRES 16.1.1 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE LE LONG DES CHEMINS DÉSIGNÉS Le long des chemins désignés, seule la coupe

Plus en détail

Canevas du Plan de Gestion Quinquennal

Canevas du Plan de Gestion Quinquennal République Démocratique du Congo MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS ------------------------------------------- SERVICE PERMANENT D INVENTAIRE ET D AMENAGEMENT FORESTIERS

Plus en détail

La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l

La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l Environnement : préservation de la ressource en eau, qualité

Plus en détail

WACCA Regional Workshop: Ouagadougou, Burkina Faso, 23-25 April 2013. SHcfhSCZ DE FORET»

WACCA Regional Workshop: Ouagadougou, Burkina Faso, 23-25 April 2013. SHcfhSCZ DE FORET» WACCA Regional Workshop: Ouagadougou, Burkina Faso, 23-25 April 2013 PROJET «UNE SHcfhSCZ ECOLE-5 HA DE FORET» PRESENTATION: CDT APATA YAVO NICOLAS INGENIEUR DES EAUX ET FORETS CHEF DE PROJET I. CONTEXTE

Plus en détail

Caractérisation des couverts forestiers

Caractérisation des couverts forestiers Caractérisation des couverts forestiers Dominique Guyon INRA, UMR ISPA, Bordeaux Cadre Visible, proche et moyen infrarouge Développements méthodologiques en vue d applications opérationnelles Travaux de

Plus en détail

4. Résultats et discussion

4. Résultats et discussion 17 4. Résultats et discussion La signification statistique des gains et des pertes bruts annualisés pondérés de superficie forestière et du changement net de superficie forestière a été testée pour les

Plus en détail

L AMENAGEMENT FORESTIER : UNE AUTRE FAÇON DE PENSER L EXPLOITATION FORESTIERE.

L AMENAGEMENT FORESTIER : UNE AUTRE FAÇON DE PENSER L EXPLOITATION FORESTIERE. L AMENAGEMENT FORESTIER : UNE AUTRE FAÇON DE PENSER L EXPLOITATION FORESTIERE. Dans l esprit de la Gestion Durable des Forêts (GDF), les CONCESSIONNAIRES DE PERMIS FORESTIERS ne sont plus seulement des

Plus en détail