Les réseaux sociaux Pour un usage éducatif des réseaux sociaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les réseaux sociaux Pour un usage éducatif des réseaux sociaux"

Transcription

1 Les réseaux sociaux Pour un usage éducatif des réseaux sociaux Sélection d'articles sur Wikipédia Duquesnoy Maxime 19 mars 2013 PDF générés en utilisant l atelier en source ouvert «mwlib». Voir pour plus d informations. PDF generated at: Tue, 19 Mar :38:03 UTC

2 Contenus Articles Définir les concepts 1 Communauté 1 Communauté virtuelle 7 Réseau social 9 Réseautage social 13 Réseau social professionnel 18 Microblog 20 Les champs de recherche 21 Analyse des réseaux sociaux 21 Théorie des réseaux 27 Six degrés de séparation 27 Nombre de Dunbar 29 Sociologie des communautés virtuelles 30 Exemples 33 Facebook 33 Google+ 42 Twitter 45 LinkedIn 60 Viadeo 65 Myspace 69 Tumblr 71 Ressources 76 Bibliographie sur les réseaux sociaux 76 Bibliographie sur la sociologie de la communication 79 Références Sources et contributeurs de l article 81 Source des images, licences et contributeurs 83 Licence des articles Licence 84

3 1 Définir les concepts Communauté Cet article ou cette section adopte un point de vue régional ou culturel particulier et doit être internationalisé. Merci de l'améliorer [1] ou d'en discuter sur sa page de discussion! Une communauté est en biologie une interaction d'organismes vivants partageant un environnement commun. La communauté est un concept du droit qui désigne un groupe de personnes possédant et jouissant de façon indivise d'un patrimoine en commun. En France, s'oppose traditionnellement à celui de société et d'association qui reposent sur un pacte ou une convention volontairement formée par ses membres. Par extension, la communauté désigne uniquement les biens qui sont communs à plusieurs personnes. En France sous l'ancien Régime, le mot communauté désigne toutes les personnes morales de droit public dont les statuts résultent généralement d'une Ordonnance royale ou en particulier de lettres patentes, aussi bien dans le domaine de l'organisation religieuse (communautés religieuses) [2] que dans celui des pouvoirs administratifs (p. ex.: Communauté d'un régiment [3], Communauté de la Noblesse), locaux ((les Communautés d'habitants, les Communautés des villes, les communautés provinciales), professionnels (les communautés de métier), éducatifs (les communautés des collèges) ou privés (communauté matrimoniale et lignagière, communautés de voisinage). Plusieurs arrêts des parlements nous indiquent que tous les pauvres de chaque ville ou paroisse étaient légalement constitués en une communauté capable de recevoir tous les dons ou legs faits "aux pauvres" et qui était distincte de la communauté des habitants. Bien que nos sociétés aient presque partout remplacé ces communautés par des formes sociétales d'association, le terme de communauté (ou son équivalent corps) conserve toujours un sens juridique, administratif et politique précis, par exemple pour les copropriétés, les communes, les professions organisées en ordre, les corps de la Fonction publique, les familles, les congrégations religieuses, et bien sûr les diverses doctrines communistes. La Société à laquelle nous appartenons et que la sociologie s'est donnée pour vocation d'étudier scientifiquement, est à proprement parler une communauté. Dans son usage politique actuel le plus courant, le mot communauté évoque des collectivités historiques ou culturelles, telles qu'entendues dans les débats sur les minorités ou le communautarisme. Définitions La communauté est un état de ce qui est commun à plusieurs personnes ; similitudes ; groupe constituant une société ; mise en commun des biens entre époux, les biens de cette communauté. Au sens étymologique originel : cum munus. La communauté est donc un groupe de personnes («cum») qui partagent quelque chose («munus») un bien, une ressource, ou bien au contraire une obligation, une dette. Selon Roberto Esposito [4] : «La communauté n'est pas une propriété, un plein, un territoire à défendre et à isoler de ceux qui n'en font pas partie. Elle est un vide, une dette, un don (tous sens de munus) à l'égard des autres et nous rappelle aussi, en même temps, à notre altérité constitutive d'avec nous-mêmes.» Le mot communauté est dérivé du mot communal, état ou caractère de ce qui est commun. Même s'il existe plusieurs types de communautés, on parle généralement de communautés humaines, que ce soit dans un sens historique ou

4 Communauté 2 sociologique. L'utilisation de ce terme sous-entend généralement la notion de partage de valeurs communes, et particulièrement la solidarité, qui ne se retrouve pas dans le terme minorité, de sens quasi-équivalent, mais qui insiste sur la notion de nombre Un groupe d'individus est une communauté et non une équipe lorsque : les membres ont rejoint une communauté parce qu'ils partagent des points d'intérêt communs : ils peuvent se connaitre ou non et l'adhésion peut être ouverte ou fermée ; la durée d'une communauté est indéterminée : les communautés ne visent pas à mener un projet à son terme, mais elles peuvent servir à proposer des changements ; les membres d'une communauté sont plutôt considérés comme égaux en droits, bien que quelqu'un ou un organisme doive créer la communauté ; les membres rejoignent une communauté parce qu'ils ont une attente de ce groupe d'individus : chaque membre décide généralement comment, quand et en quoi il contribuera. Mais ceux qui s'investissent le plus dans la communauté y auront une position plus élevé [5]. Communautés sociologiques On désigne actuellement comme des communautés tous les groupes qui vivent ensemble dans un lieu commun : la communauté scolaire que représente l'ensemble des membres (élèves, enseignants, personnels, parents) d'un lycée ou une école ; la communauté des sœurs de la Charité. (Il s'agit ici d'une communauté monastique) : les communautés Emmaüs sont des communautés intentionnelles de vie et de travail, dont la première a été créée par l'abbé Pierre en 1949 à Neuilly-Plaisance. Elles accueillent les plus exclus, et vivent du travail de récupération. Les personnes accueillies sont appelées compagnons d'emmaüs. C'est un des types d'associations qui composent le mouvement Emmaüs. Article détaillé : Communauté Emmaüs. Par abus de langage, on désigne aussi comme communautés tout ensemble de personnes, d'individus, ayant un, ou des intérêts communs. Ainsi parle t-on de : la communauté homosexuelle d'une ville ; la communauté religieuse des personnes qui professent telle religion, comme la communauté chrétienne d'irak ; la communauté pour un ensemble des personnes vivant dans un local destiné à la pratique religieuse. Communautés intentionnelles Article détaillé : Communauté intentionnelle. Cette expression est davantage utilisée au Québec qu'en France ; elle semble proche de la signification d'une communauté sociologique quoi que d'acception un peu plus limité Un ensemble de personnes d'origines diverses ayant choisi consciemment de vivre ensemble en un lieu donné et sous une forme organisationnelle et architecturale définie constitue une communauté intentionnelle. L'expression se réfère à des formes d'habitation dites alternatives. En 2007, Christophe Cousin réalisa un voyage de près de deux ans à travers les communautés intentionnelles' qui ont notamment pour vocation la construction d'un monde meilleur.

5 Communauté 3 Communautés de connaissance Une communauté de connaissance rassemble autour d une question, d une nécessité, d un objectif ou d un intérêt partagé, des acteurs, qui peuvent être hétérogènes, qui échangent pour transformer leurs savoir-faire et savoir tacites éparses en connaissances explicites, opérationnelles et partagées dont ils se serviront spécifiquement en fonction de leurs besoins particuliers. Ce type de communauté organise une production collaborative de connaissance au travers de pratiques de communication qui se développent autant dans le réel, le virtuel (cf. infra) ou dans une combinaison de ces deux dimensions. Communautés historiques Une communauté est un groupe humain constitué géographiquement ou historiquement sur un territoire donné, et qui partage une culture ou une langue commune. C'est le cas des peuples, nations, civilisations, ethnies ou minorités ethniques, pour lesquelles les critères géographique et historique sont fondamentaux. Communautés linguistiques Une communauté linguistique est un groupe humain qui utilise la même langue (ou dialecte, ou parler) et dont les éléments communiquent entre eux en cette langue. Cependant, une communauté linguistique n'est pas homogène, car elle se compose de groupes humains ayant des comportements socioculturels différents, variant géographiquement, ce qui provoque des différences dans le vocabulaire, la prononciation. Une communauté linguistique ne peut donc être totalement homogène, et elle se divise elle-même en d'autres communautés linguistiques. À l'intérieur même d'une communauté linguistique peuvent exister des variantes. Cependant les différences ou la distance peuvent ne rien modifier au sentiment d'appartenance à une communauté linguistique, comme c'est le cas pour les Québécois et les Français. Il s'agit donc de communautés d'intérêt. Dans un État monolingue comme la France, qui ne reconnaît qu'une seule langue officielle, et donc une seule communauté linguistique officielle [réf. nécessaire], il peut exister plusieurs communautés linguistiques de fait, outre celle pratiquant la langue officielle de l'administration. L'individu peut donc appartenir à plusieurs des communautés linguistiques existantes, mais généralement à la communauté officielle et à une communauté non "officielle" pour le parler régional (française et bretonne, française et basque, française et kabyle, etc). Il y a des États ou entités où coexistent plusieurs langues officielles, et donc plusieurs communautés linguistiques. Des exemples de tels États sont : le Canada : le bilinguisme fait l'objet au Canada d'une politique linguistique, qui reconnaît les deux langues du Canada, le français et l'anglais comme des langues officielles dans tous les domaines, ce qui se traduit dans les systèmes d'information (voir bilinguisme au Canada) ; la Belgique : la Belgique a trois communautés linguistiques ; la Suisse : la Suisse connaît quatre langues (allemand, français, italien, et romanche) ; le Maghreb : les pays du Maghreb parlent le français et l'arabe ; Le Luxembourg reconnaît aussi 3 langues officielles: le luxembourgeois, le français, et l'allemand.

6 Communauté 4 Communautés religieuses Article détaillé : Communauté religieuse. Une communauté religieuse est un ensemble de personnes qui poursuivent le même idéal religieux (les conseils évangéliques par exemple). Elle peut être un groupe humain reflétant la société civile, ayant adopté une religion ou un courant religieux. Un tel groupe est plus ou moins important, de quelques personnes (une «secte», une minorité) à un sous-groupe de la population d'un État (par ex. la communauté musulmane de France). De tels groupes peuvent être dénommés Églises (ce qui n'a pas de caractère national ou universel, et correspond dans l'histoire du Christianisme aux actuels diocèses). La communauté religieuse peut aussi être un groupe organisé en vue d'atteindre l'idéal religieux affiché. Il peut s'agir: d'une organisation de laïcs et éventuellement de clercs séculiers (anciennes congrégations laïques du Christianisme) Articles détaillés : Confrérie et Institut séculier. du regroupement de religieux menant une vie commune: pour le christianisme et notamment l'église catholique romaine, de clercs séculiers s'agrégeant à un ordre séculier pour devenir des clercs réguliers, ou des clercs prononçant des vœux solennels pour entrer dans un ordre régulier, que celui-ci soit monastique ou non (chanoines réguliers par exemple). On parle dans tous ces cas, en Droit français, de congrégations religieuses. Article détaillé : Vœux religieux. Communautés internationales On parle couramment de la Communauté internationale pour désigner l'attitude commune de plusieurs pays/états dans les problèmes de diplomatie, de politique extérieure, d'écologie, etc. On peut aussi considérer les communautés basées sur des accords internationaux : la Communauté européenne, ou l'onu. Communautés administratives En France, le mot est repris dans la terminologie administrative pour désigner une association de collectivités territoriales : Communauté de communes ; Communauté d'agglomération ; Communauté urbaine ; Communauté nationale ; Communauté économique. En Belgique, les communautés belges sont des entités fédérées compétentes notamment en matière de culture et d'enseignement. Elles sont au nombre de trois : la Communauté flamande ; la Communauté française de Belgique ; la Communauté germanophone de Belgique.

7 Communauté 5 Communautés scientifiques Article détaillé : Communauté scientifique. Il est évident qu un élément important dans la définition d une communauté scientifique est la participation d un groupe ou d un individu à des pratiques correspondantes à cette communauté : s informer de l actualité de sa discipline, participer à des manifestations (colloques, congrès, expositions grand public ), écrire des articles basés sur des données antérieures produites par des pairs ce qui peut donner lieu à une mise en concurrence vers la reconnaissance (Bruno Latour l a abordé en décrivant la course au Nobel entre Guillermin et Schally) et éventuellement contribuer à la formation (séminaires, stages) ou à la production (industrielle, technologique) Communautés virtuelles Avec l'avènement de la Toile, la notion de communauté a aussi son équivalent virtuel. A l instar de la communauté linguistique (cf. définition, ci-dessus), la communauté virtuelle n est pas monolithique car elle est formée d'une mosaïque de groupes aux comportements sociolinguistiques et identitaires hétérogènes, entrant parfois en conflit les uns avec les autres. En ingénierie des connaissances, on parle souvent par exemple de communauté de pratique, qui s'applique à des ensembles d'individus qui partagent et mettent à jour des informations pour leur travail dans un même logiciel de groupe de travail (en abrégé logiciel de groupe, formé à partir de l'anglais groupware). Le terme de communauté est d'un emploi généralisé dans le monde du logiciel libre (ou "open source") pour désigner l'ensemble des parties prenantes au développement et à l'utilisation d'une base de code. La communauté est constituée de personnes (physiques, éventuellement morales) allant des core developers qui maintiennent la base de code et prennent les décisions techniques importantes aux simples utilisateurs, en passant par les contributeurs, qui peuvent aider à l'effort collectif en détectant des bugs, proposant des correctifs ou aidant à des tâches telles que la documentation. Dans ce contexte, le mot communauté est une traduction directe de l'anglais américain community et pourrait être presque un anglicisme. Il semble que la notion de community telle qu'utilisée aux États-Unis soit d'un usage plus large, plus neutre et plus banal que celui de communauté en français, telle que comprise en France. Mais il existe aussi des communautés beaucoup plus informelles, où les gens partagent seulement des préoccupations et des intérêts sur des sujets particuliers. Il s'agit de ce que Joseph Licklider, précurseur d'internet, appelait les communautés d'intérêt. Ce type de communauté est très développé aux États-Unis. Elles sont même à la base de la stratégie réseau centré du département de la défense des États-Unis. La communauté des contributeurs aux projets de partage de la connaissance (dont les projets de la Wikimedia Foundation) peuvent être classés dans cette catégorie. Communautés écologiques En écologie, une communauté est un ensemble d'organismes appartenant à des populations d'espèces différentes constituant un réseau de relations. Au sens strict, ce terme est synonyme de biocénose. Cependant, dans la pratique, les écologues, l'utilisent dans une acception plus restreinte pour désigner des entités constituant des sous ensembles de la biocénose au plan structural et/ou fonctionnel. (par ex : les communautés des saprophages, des herbivores, organismes planctoniques autotrophes )

8 Communauté 6 Antonymie Le concept de communauté s'oppose à plusieurs autres formes d'associations : société ; association ; clientèle. Le concept s'oppose aussi à : individu, dans la mesure où les intérêts d'un individu peuvent être différents de ceux de l'ensemble d'une communauté déterminée ; État, dans la mesure ou celui-ci prétend ses intérêts supérieurs à ceux d'une communauté donnée, quand il ne proclame pas qu'il est le plus capable de les défendre. On oppose parfois également les communautés historiques aux communautés sociologiques, les unes étant vues comme tournées vers le passé, les autres n'en ayant pas, ou peu. Dérivés Le mot communauté a servi à construire les termes : communisme ; communautarisme. Si la communauté a un sens positif (notion de bien commun) le mot communautarisme a généralement une connotation négative est souvent utilisé pour critiquer les communautés, censées représenter un danger pour l'ordre officiel (voir anticommunautarisme). Notes [1] / fr. wikipedia. org/ w/ index. php?title=communaut%c3%a9& action=edit [2] Le terme apparaîtrait en français en 1538) d'après le Dictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires Le Robert. Il serait attesté bien avant si, auparavant, les questions ecclésiastiques n'avaient pas toujours été évoquées par écrit en latin. [3] Elles existent toujours en Angleterre où les régiments ont toujours une personnalité morale et un patrimoine. [4] Roberto Esposito, Communitas. Origine et destin de la communauté (trad. de l'italien par Nadine Le Lirzin) précédé de Conloquium de Jean-Luc Nancy, Paris, PUF, coll. «Les Essais du Collège International de Philosophie», [5] Laurie McCabe, Judith Hurwitz, Marcia Kaufman, Le travail collaboratif pour les nuls : édition spéciale IBM, Wiley Publishing inc., 2009, ISBN , pages 18 et 19.

9 Communauté virtuelle 7 Communauté virtuelle Une communauté virtuelle est un groupe de personnes qui communiquent par l intermédiaire de courriels, Internet en particulier via des forums, courrier, téléphone, pour des raisons professionnelles, sociales, éducatives ou autres. Le mot virtuel est employé pour signifier qu il ne s agit pas de communication face à face. Les premieres communautés ont inventé par Marwan Doghri et Angélique Girard. Le terme 'communauté virtuelle' (virtual community) est attribué au livre du même nom, publié en 1993 et écrit par Howard Rheingold. Certaines communautés sont purement virtuelles, d autres se prolongent dans la réalité : le Web permet de gérer des plannings, organiser des réunions, passer des informations. Une relation entre un individu et une communauté virtuelle évolue : il commence par être un badaud (observateur ou lurker), puis il devient un novice (il commence à participer), ensuite il devient un habitué, après il sera peut-être un leader, il finira en étant un senior (qui se désintéresse peu à peu) [1],[2]. Exemples de communautés liées au Web : Usenet, Wikipédia, MySpace, Facebook, Second Life, Google+ Exemples de plate-forme collaboratives : Agora project, egroupware, Zimbra La participation Les motivations des participants ne sont pas toutes du ressort de l altruisme [3], diverses théories peuvent être utilisées pour mieux comprendre les différents éléments qui interviennent dans cette motivation, telle que la théorie de l'échange social proposée par George Homans et qui répose sur une vision quasi-économique & utilitariste (les gens interagissent s'ils perçoivent un bénéfice dans cet échange). Effets pervers : Dépendance, déréalité, illégalités diverses, personnalité multiple, propagation de rumeurs Raisons qui interviennent dans la contribution des individus: Recherche d interactions sociales. Besoin de reconnaissance (Egoboo) : des pirates informatiques, fiers de leur notoriété, répugnent à changer d identité et se font prendre à cause de cela. Recherche d efficacité, et d'impression de contrôle sur les choses (théorie d'auto-efficacité -self-efficacy- d'albert Bandura). Recherche de communion : discussions et partages sur des expériences vécues. Réciprocité anticipée : on rend service en espérant que l Autre fera de même. L'identité en ligne Article détaillé : Identité numérique (Internet). L identité et l existence des participants découlent de leur singularité : celle-ci s exprimera plus facilement par des témoignages vécus que par une analyse de l actualité qui, elle, peut générer de la concurrence, de la pagaille, des opinions divergentes. La finesse du témoignage va affirmer la singularité des acteurs et la qualité de la Communauté. Les profils des usagers d'une communauté virtuelle Cet article ou cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées. Vous pouvez aider en ajoutant des références. Voir la page de discussion pour plus de détails. À l instar de la communauté linguistique, une communauté virtuelle n est pas homogène. Elle permet d adapter la vie de tout les jours à celle des réseauxs sociaux du monde.pour en arriver à cette conclusion, plusieurs outils

10 Communauté virtuelle 8 méthodologiques sont disponibles dont l ethnométhodologie. En bref, à partir d entretiens semi-directifs [4] de type qualitatif, on parvient à analyser la façon dont les locuteurs individuels décrivent leur monde et la Toile en particulier. C'est donc de leurs dires que l on peut établir des profils identitaires variés : Tout d'abord, il y a un cercle très visible, représentant le noyau dur des internautes, symbole d une appartenance communautaire commune (mais exclusive), où pratiques, représentations, sentiments, engagement ne forment qu un. À l intérieur, on y trouve les militants : les adeptes, les puristes mais surtout les plus engagés, de tous les combats, utilisant un niveau de langue soutenue (corrigeant systématiquement les fautes d autrui). Les indécis Ce profil concerne plutôt les Jeunes qui ont un discours critique et réaliste vis-à-vis du cercle des engagés auxquels ils s'opposent. Ils gravitent autour du noyau dur, comme des satellites (à ce stade, certains engagés diraient qu ils se désintéressent de la Toile et qu'ils ne remplissent pas les critères d'appartenance). Ce sont les indécis, représentant des locuteurs qui se cherchent encore, qui ne s identifient pas au noyau et qui veulent s en exclure car ils souhaitent changer l image de la communauté d Internautes mais sans pour autant passer de l autre côté. Certains possèdent les principaux critères sociolinguistiques d appartenance au noyau dur (mises à part certaines représentations beaucoup plus ouvertes, plus libres, plus métissées). Les caméléons À la périphérie, l harmonie est difficile à trouver. Panachés ou "caméléons", il vivent sans conflit apparent leurs multiples appartenances. Nomades, ils passent d un blog à un autre ; ce qui ne signifie pas pour autant qu ils ne sont pas attachés à une communauté d internautes en particulier. D un niveau linguistique faible, ils sont complexés. Pour le moment, ils sont loin de leur communauté, en attente et le regard tourné vers elle. Ils souhaitent revendiquer leur appartenance plurielle. À l opposé, il y a ceux qui sont très attachés à l usage d Internet et aux communautés virtuelles en particulier, ils l'utilisent même dans leur métier. Ils ne sont pas pour autant férus d activités virtuelles et même de rites car ils ont une représentation plurielle de la Toile. Appartenant à l'élite, ils ne souhaitent pourtant (surtout) pas faire partie du noyau dur. Plus loin encore, il y a ceux qui ne pratiquent pas d activités sur Internet (dont ils entendent parler de manière lointaine) ; ce qui ne signifie pas non plus qu ils ne feront jamais partie de l un des cercles évoqués ci-dessus. Articles connexes Anthropologie Blogosphère Community manager Dépendance à Internet Jeu en ligne massivement multijoueur Réalité virtuelle Réseautage social Social Web Société de l'information Sociologie des communautés virtuelles Village planétaire Netizen

11 Communauté virtuelle 9 Notes et références [1] Kim, A.J. (2000). Community building on the web: secret strategies for successful online communities. Berkeley : Peachpit Press. [2] Bishop, J. (2007). Increasing participation in online communities. Computers in Human Behavior, 23 (2007), p en ligne (http:/ / www. jonathanbishop. eu/ publications/ display. aspx?item=17) [3] Kollock, Peter "The Economies of Online Cooperation: Gifts and Public Goods in Cyberspace," en Communities in Cyberspace. Marc Smith and Peter Kollock (editors). Londres: Routledge. en ligne (http:/ / www. sscnet. ucla. edu/ soc/ faculty/ kollock/ papers/ economies. htm) [4] cf. la définition d'un entretien semi directif Portail Internet Réseau social Réseau social Appellation(s) Secteur(s) d'activité Réseau social Community manager, Médias sociaux, Internet, web2.0, Marketing, communication modifier [1] Pour les articles homonymes, voir Réseau. Un réseau social est un ensemble d'identités sociales, telles que des individus ou encore des organisations, reliées entre elles par des liens créés lors d'interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. L'analyse des réseaux sociaux, basée sur la théorie des réseaux, l'usage des graphes et l'analyse sociologique représente le domaine étudiant les réseaux sociaux. Des réseaux sociaux peuvent être créés stratégiquement pour agrandir ou rendre plus efficient son propre réseau social (professionnel, amical). Un réseau social représente une structure sociale dynamique se modélisant par des sommets et des arêtes. Les sommets désignent généralement des gens et/ou des organisations et sont reliés entre eux par des interactions sociales. Le terme provient de John Arundel Barnes (en) en 1954 [2]. L expression «médias sociaux» recouvre les différentes activités qui intègrent la technologie, l interaction sociale (entre individus ou groupes d'individus), et la création de contenu. Andreas Kaplan et Michael Haenlein définissent les médias sociaux comme «un groupe d applications en ligne qui se fondent sur la philosophie et la technologie du net et permettent la création et l échange du contenu généré par les utilisateurs» [3]. Les médias sociaux utilisent l intelligence collective dans un esprit de collaboration en ligne. Par le biais de ces moyens de communication sociale, des individus ou des groupes d individus qui collaborent créent ensemble du contenu Web, organisent le contenu, l indexent, le modifient ou font des commentaires, le combinent avec des créations personnelles. Les médias sociaux utilisent beaucoup de techniques, telles que les flux RSS et autres flux de syndication Web, les blogues, les wikis, le partage de photos (Flickr), le vidéo-partage (YouTube), des podcasts, les réseaux sociaux, le bookmarking collaboratif, les mashups, les mondes virtuels, les microblogues, et plus encore.

12 Réseau social 10 Applications en sciences sociales Article détaillé : Analyse des réseaux sociaux. L'emploi de la théorie des réseaux sociaux en sciences sociales a débuté avec les études sur l'urbanisation de l'école de Manchester (se centrant autour de Max Gluckman), réalisées principalement en Zambie durant les années Le champ de la sociométrie, tentant de quantifier les relations sociales a enchaîné le pas. Par la suite, des universitaires tels que Harrison White ou Mark Granovetter ont élargi l'usage des réseaux sociaux, et ils sont maintenant employés pour aider à expliquer de nombreux et divers phénomènes de la vie courante en sciences sociales. Le pouvoir au sein des organisations, par exemple, a été trouvé relever davantage du degré avec lequel un acteur social d'un réseau est au centre de plusieurs relations sociales qu'à son titre professionnel effectif. Les réseaux sociaux jouent aussi un rôle fondamental dans l'embauche, dans le succès des sociétés, et dans le rendement professionnel. La théorie des réseaux sociaux est un champ extrêmement actif dans le milieu universitaire et plusieurs outils de recherche d'analyse des réseaux sociaux sont disponibles en ligne et sont relativement faciles à employer pour présenter simplement un graphe de réseau social. La théorie de la diffusion des innovations explore les réseaux sociaux et leur rôle pour influencer la diffusion de nouvelles idées et pratiques. Les systèmes socio-techniques sont vaguement liés à l'analyse de réseaux et se concentrent sur les relations parmi les individus, les institutions, les objets et les technologies. Règle de 150 La «règle de 150», aussi appelée «nombre de Dunbar», soutient que la taille d'un réseau social originel est limité à environ 150 membres. Cette règle résulte des études trans-culturelles en sociologie et plus spécifiquement en anthropologie sur la taille maximale d'un village (au sens plutôt entendu d'«écovillage»). Il est théorisé [non neutre] en psychologie évolutionniste que ce nombre peut être dû à une certaine limite humaine à reconnaître les membres et à capter les faits émotionnels concernant tous les membres d'un groupe. Cependant, cela peut aussi être dû à l'économie et la nécessité de déceler les passagers clandestins, comme il peut être plus facile pour un individu vivant dans un large groupe de prendre avantage des bénéfices de vivre en communauté sans contribuer soi-même à ses bénéfices communs. Degrés de séparation Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{refnec}} ou {{refsou}} sur les passages nécessitant une source. L'effet du petit monde est l'hypothèse que la longueur de la chaîne des connaissances sociales requise pour lier une personne arbitrairement choisie à n'importe quelle autre sur Terre est généralement courte. Le concept a engendré l'expression célèbre des «six degrés de séparation» après l'expérience du petit monde de 1967, réalisée par le psychologue Stanley Milgram [réf. souhaitée]. Dans cette expérience, il a mis en évidence des chaînes très courtes reliant deux citoyens aléatoirement choisis aux États-Unis (les chaînes effectivement obtenues, au nombre de quelques dizaines, avaient une longueur moyenne de six personnes, Visualisation «graphique» du principe des six d'où l'expression qui en a découlé). Des expériences contemporaines degrés de séparation. via Internet continuent d'explorer ce phénomène [réf. souhaitée]. Ces expériences confirment qu'un très petit nombre d'intermédiaires sont suffisants pour connecter n'importe quelle personne à une autre par Internet [réf. nécessaire].

13 Réseau social 11 Réseaux sociaux sur Internet Cet article ou cette section doit être recyclé. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion. Article détaillé : Réseautage social. Certains «réseaux sociaux» sur Internet regroupent des amis de la vie réelle. D'autres aident à se créer un cercle d'amis, à trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Il s'agit de services de réseautage social, comme Facebook, Twitter, Identi.ca, MySpace, Mupiz, Viadeo, Instagram ou LinkedIn. De plus en plus de réseaux sociaux privatifs se créent sur le net. Ils sont en quelque sorte des clubs «privés» destinés aux séniors, aux célibataires mais également aux familles et à de nombreux publics souvent sélectionnés par centres d'intérêts personnels partant du principe de l'homophilie. Ainsi, certains partis politiques créent leur propre réseau social. Des artistes se lancent aussi dans la création de leur propres réseaux sociaux. Des réseaux sociaux à volonté culturelle émergent également. Les hauts dirigeants ont également leur propre site communautaire. Il existe également des réseaux sociaux spécialisés dans l'économie sociale. Ainsi, ces réseaux se spécialisent et occupent des niches spécifiques. En 2010, 2 % des DRH français affirment utiliser les réseaux sociaux pour recruter contre 45 % aux États-Unis [4] Au-delà de ce nouveau mode de sourcing utile aux missions de recrutement des RH, les réseaux sociaux commencent progressivement à investir les organisations sous la forme de réseaux sociaux d entreprise. Il s agit de réseaux virtuels, sécurisés, internes aux entreprises qui permettent de regrouper des collaborateurs (voire des partenaires externes) au sein de communautés créées en fonction de projets, d expertises, de centres d intérêt, etc. Ces réseaux reposent sur des plates-formes applicatives offrant diverses fonctionnalités collaboratives intégrées (annuaire, carnet d'adresses, agenda, messagerie, micro blogging, partage/archivage de documents, gestion de présence, etc.) [5]. Du Web au Web 2.0 L'émergence des réseaux sociaux est liée aux révolutions technologiques et techniques. L'apparition de la technologie AJAX (JavaScript + XML) a permis des interactions plus rapides avec les pages Internet. De ce fait, le nombre de membres de ces réseaux sociaux s'est allongé. D'une part car les interactions étant plus rapide, consulter Internet est devenu plus confortable. Mais d'autre part, car les utilisateurs prennent conscience de leur pouvoir d'interagir sur la toile. C'est ce qui a donné naissance au Web 2.0. Les inconvénients de ces multiples interactions sont la désorganisation des données. Intervient alors un concept, celui des métadonnées, qui vont permettre de garder des interactions tout en structurant les données (c'est le web sémantique). Comme cela permet l'exploitation des données comme d'un outil, on parle alors de Web service. Ces deux concepts marquent ce que certains nomment le Web 3.0. Les données sont alors plus facilement exploitables par nos outils. Réseaux sociaux téléphoniques La logique de réseau social, bien que généralement appliquée au monde du web, peut être pensée via différents supports de communication et notamment le téléphone. En rassemblant autour de partage d'expériences, Modèle:Alter-Ego a été le premier réseau social téléphonique à voir le jour. Après avoir rassemblé autour d'expériences aussi variées que l'addiction, la maternité ou encore les ruptures amoureuses, ce projet a fait naître d'autres initiatives centrées sur la thématique de l'[aidant Familial] : Modèle:Avec nos Proches, du [handicap] ou encore du territoire et plus spécifiquement sur [Belleville] avec le projet J'aime Belleville.

14 Réseau social 12 Notes et références [1] / fr. wikipedia. org/ w/ index. php?title=r%c3%a9seau_social& action=edit& section=0 [2] dans «Class and Committees in a Norwegian Island Parish», Human Relations [4] Fadhila Brahimi, Expertise : de l'utilité des réseaux sociaux, Revue Échanges de la DFCG, juin 2010, page 16. [5] Source : étude de MARKESS International «Solutions en réponse aux nouveaux enjeux RH : Réseaux sociaux, dématérialisation, applications mobiles - France, » (http:// blog. markess. fr/ 2012/ 05/ drh-collaborateurs-face-aux-reseaux-sociaux-applications-mobiles-collaboratives. html) Bibliographie E. Lazega, Réseaux sociaux et structures relationnelles ; Paris; Que sais-je? n 3399, PUF, 1998 Pierre Mercklé, les réseaux sociaux, les origines de l analyse des réseaux sociaux, CNED, ens-lsh, 2004 [ lire en ligne (http:// eco. ens-lsh. fr/ sociales/ reseaux_merckle_03_origines. pdf)] [PDF] Hardt, Michael et Antonio Negri, Multitude, La Découverte, Paris, 2004 Pierre Musso, Critique des réseaux, PUF, Paris Serge Proulx, La révolution Internet en question, Québec-Amérique, Montréal, 2004 Clay Shirky, «Group as User : Flaming and the Design of Social Software», 2004 [ lire en ligne (http:// www. shirky. com/ writings/ group_user. html)] Tönnies, Ferdinand (1887, 1992), Communauté et société (première édition : 1887), extraits repris dans : Karl van Meter, La sociologie, coll. «Textes essentiels», Larousse, Paris, p Romain Rissoan (2011), Les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo - Comprendre et maîtriser ces nouveaux outils de communication, Eni, 2011 Edelihan & Woodi (2011), L'avatar de l'homme sage, petit traité sur le réseau social numérique (ISBN ). Articles connexes Réseau d'échanges réciproques de savoirs Réseautage d'affaires Réseautage social Réseau social d'entreprise Réseaucratie Communauté virtuelle Community manager Bibliographie sur les réseaux sociaux Réseaux neuronaux Source externe Portail de la sociologie

15 Réseautage social 13 Réseautage social Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2010). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section «Notes et références». (Modifier l'article [1] ) Le réseautage social se rapporte à l'ensemble des moyens mis en œuvre pour relier des personnes physiques ou personnes morales entre elles. Avec l'apparition d'internet, il recouvre les applications Web connues sous le nom de «service de réseautage social en ligne». Ces applications ont de multiples objectifs et vocations. Elles servent à constituer un réseau social en reliant des amis, des associés, et plus généralement des individus employant ensemble une variété d'outils dans le but de faciliter, par exemple, la gestion des carrières professionnelles, la distribution et la visibilité artistique ou les rencontres privées. Histoire Le réseautage social existe depuis que les hommes sont constitués en société. Des groupes sociaux, organisés autour d'un thème fédérateur (religion, classe sociale, études, etc.), forment un type de réseautage informel : recommandation à un tiers, réunions organisées, etc. Le réseautage social peut prendre une forme plus organisée et institutionnelle, professionnelle ou "de loisir", payante ou gratuite. Ainsi les agences de rencontres offrent des services de réseautage social à caractère personnel tandis que les agences de chasseurs de têtes offrent des services de réseautage à caractère professionnel. Avec l'apparition d'internet, le réseautage social a pris une nouvelle ampleur et ses formes et possibilités se sont multipliées. Le premier site web de réseautage social fut Classmates.com, qui débuta ses activités en Company of Friends, le réseau en ligne de Fast Company, la revue commerciale en vogue de la nouvelle économie, lancé peu de temps après, en 1997, en introduisant le réseautage d'affaires sur Internet. D'autres sites ont emboité le pas, incluant Sixdegrees.com, qui débuta en 1997, Epinions qui introduisit le cercle de confiance en 1999, suivi par les équivalents européens Ciao, Dooyoo et ToLuna. C'est à partir de 2001 que des sites web de réseautage social en ligne ont commencé à apparaitre. Cette forme de réseautage social, couramment employée au sein des communautés en ligne, est devenue particulièrement populaire en 2002 et a fleuri avec l'avènement du site web appelé Friendster. Friendster utilise le modèle de réseautage social du «cercle d'amis» (développé par l'informaticien britannique Jonathan Bishop en 1999) [2]. Il existe plus de 200 sites de réseautage social. La popularité de ces sites a rapidement grossi, à tel point qu'en 2006, MySpace a obtenu un plus haut taux de pages visitées que le moteur de recherches Google [3]. Applications Un réseau social est orienté vers le web 2.0, c'est-à-dire qu'il permet à ses visiteurs d'être des participants actifs du réseau, et non plus de simples visiteurs de pages statiques. Dans ces communautés, un premier ensemble de fondateurs envoie des messages invitant des membres de leur propre réseau personnel à joindre l'emplacement. Les nouveaux membres répètent le processus, accroissant le nombre de membres et de liens dans le réseau. Les emplacements offrent alors des dispositifs tels que les mises à jour automatiques de carnet d'adresses, la visualisation de profils personnels, la possibilité de former de nouveaux liens par des services d'introduction, et d'autres formes de raccordements sociaux en ligne. Des réseaux sociaux peuvent également être organisés autour des relations d'affaires, comme dans le cas de LinkedIn ou de Viadeo, autour d'évènements (concerts, expositions...) de causes ou d'intérêts (politique comme Espoir à gauche ou Néthique) comme Oliceo, culturels (films, livres, peintures) comme Flixster. Parfois certains sites combinent

16 Réseautage social 14 plusieurs modalités de réseautage comme PointsCommuns qui allie réseautage culturel et personnel. Le métissage du réseautage social est une approche du réseautage social qui combine à la fois les éléments hors-ligne (les rencontres en face-à-face) et en ligne. MySpace, par exemple, est construit autour de la musique indépendante et des vidéos et Facebook reflète une communauté d'universitaires. Les plus récents réseaux sociaux sur Internet se sont concentrés davantage sur des sujets spécifiques tels que l'art, le sport, les automobiles, les jeux comme le poker, les propriétaires de chien, et même la chirurgie esthétique. La plupart des réseaux sociaux sur Internet sont publics, permettant à n'importe qui de s'y joindre. Les organismes, tels que de grandes entreprises, ont également accès à des programmes de réseautage sociaux privés, connus sous le nom de Enterprise Relationship Management (en). Ils installent ces programmes sur leurs propres serveurs et permettent à des employés de partager leurs réseaux de contacts et de relations avec les personnes et les entreprises extérieures. Récemment se sont développés en parallèle de ces réseaux sociaux privés des réseaux sociaux professionnels en ligne qui mettent en place un système de réseautage d'affaires ou networking. La constitution d un réseau social peut être mise en relation avec la Pyramide des besoins de Maslow. Le regroupement d un ensemble d entités sociales est une résultante de besoins exprimés par l individu lui-même. Ainsi, il est possible de mettre en évidence trois des besoins fondamentaux [4] : L'accomplissement Personnel par l'expression de soi. Chaque utilisateur s exprime sur sa fiche utilisateur, son profil, et l enrichi de contenu. Il communique des informations personnelles qui permettent aux autres utilisateurs de le reconnaître, ou de le découvrir. La socialisation en éprouvant un besoin relationnel. Les utilisateurs peuvent entrer en relation entre eux directement ou par l intermédiaire d une connaissance commune; Cette relation est généralement matérialisée par une liste d amis ou de contacts, publique ou privée. L utilisateur peut aussi entrer en relation avec des marques, des artistes, des lieux, etc. L'estime des autres par l'intermédiaire du besoin de communiquer. L utilisateur a à sa disposition une large variété d outils pour communiquer (messagerie instantanée, dédicace/livre d or sur le profil d un contact, partage de contenus, forums). La communication peut-être enrichie selon les sites (invitation à des événements, partage d agenda, etc.) Ce monde virtuel permet donc nombres d interactions entre internautes, constituant ainsi le réseautage social. Un développement récent de réseau social est l'intégration de l'élément du Marché, connue sous le nom de marché social. Le réseautage social a eu aussi une grande influence dans les élections présidentielles américaines et favorise le développement de réseaux sociaux à vocation politique. Modèle économique Commerce des données L'exploitation de ces données à des fins de construction de profils de clients est le fondement économique des réseaux sociaux. La conservation et la réutilisation indéfinie de ces données par la société détentrice du site, pour quelque usage que ce soit, est inscrite dans leurs conditions d'utilisation. En France, dès 1978, la Loi informatique et libertés se préoccupait de l'utilisation des données et informations personnelles.

17 Réseautage social 15 Vente d'espaces publicitaires Début 2008, lors d'achats de sites, un réseau social est évalué autour de 20 à 150 dollars par visiteur unique. Début 2008, Facebook est valorisé autour de 15 milliards de dollars américains, pour 100 millions de visiteurs, soit 150 dollars par utilisateur. Pour des réseaux plus petits, AOL rachète Bebo.com, 40 millions de personnes, 850 millions de dollars. Google, Microsoft, Yahoo! pour les plus grands se livrent à une course d'achats de sites de réseau social. Google a un réseau social appelé orkut qui a été lancé en Au même moment, le réseautage social commence à être perçu comme une composante des stratégies Internet : en mars 2005, Yahoo! lançait Yahoo! 360 et en juillet 2006, News Corporation a acheté MySpace [5]. Cession des actifs Une nouvelle tendance pour les réseaux sociaux thématiques est de parier sur la valeur ajoutée du site afin de miser sur la revente pour générer un revenu ; la publicité n'étant qu'un palliatif temporaire en attendant de vendre le réseau social. Domaines d'application Réseaux internes versus réseaux externes Les réseaux sociaux professionnels (RSP) internes (RSPI) sont ceux qui sont nés dans l'organisation (entreprise, administration, ONG, etc.) à laquelle est rattaché le salarié. Les indépendants et autres professions libérales y ont naturellement moins recours. Le RSPI se crée dès les premiers jours de l'intégration du salarié dans son emploi par le biais de l'annuaire interne, l'annonce de communication interne, l'intégration identifiée à l'organigramme, les réunions de contact puis de projet. À chaque nouveau contact, chaque salarié est amené à enrichir ces réseaux de contacts et surtout ces réseaux informels d'appui qui l'aideront à progresser dans l'organisation (tutorat, mentor). Les RS externes sont a contrario les réseaux constitués en dehors de l'organisation professionnelle de rattachement. Le lien naturel entre ces deux réseaux et le réseauteur lui-même au centre de sa toile qui peut mailler à loisir son réseau interne avec le réseau externe et vice-versa. Ce maillage pourra être encouragé ou non par son employeur suivant la politique de réseaux explicite voire implicite (réseau ouvert : co-parrainage d'emplois par les salariés ou au contraire, dans le cas de réseaux internes étanches, politique de sécurité informatique qui empêche toute connexion sur les réseaux externes). On assiste depuis 2005 à un effondrement progressif des résistances à l'interconnexion externe, compte tenu des nouvelles pratiques du réseautage professionnel dont le rayonnement bénéficie tant au réseauteur que pour l'entreprise qui l'emploie. En France, à la différence des entreprises anglo-saxonnes ou nord-européennes, le dynamisme des réseaux internes sont directement tributaires de l'implication des DRH voire du top management mais aussi de la performance des outils de la DSI à disposition des collaborateurs qui permettent de réaliser des communautés réelles puis virtuelles par le biais de plateformes. Services en ligne de réseautage professionnels Les réseaux sociaux professionnels (RSP) sont spécialisés dans la mise en relation professionnelle en ligne. Plate-formes professionnelles de mise en relation, ils fonctionnent en système ouvert et favorisent les rencontres professionnelles, les contacts d'affaires, il permettent aussi de développer des partenariats, de trouver des investisseurs, de se faire connaître des professionnels et de les identifier. Ils mettent en ligne les offres de poste et les profils et les CV, et permettent à l'employeur de trouver le bon profil, au postulant d'optimiser son parcours

18 Réseautage social 16 professionnel à l'aide de ses contacts, il favorise la croissance et la communication de l'entreprise. Ces sites de networking en ligne, parallèle aux système interne de réseautage d'affaires proposés par les grandes entreprise, est en pleine expansion [6]. Au vu du développement exponentiel du réseautage professionnel en France [7], les organismes officiels et les grandes entreprises établissent des partenariats stratégiques avec les sites de rencontres professionnels comme le partenariat de Viadeo avec l'apec ou encore Thalys [8] et ajoutent de multiples fonctionnalités liées à la spécificité de leurs activités. Viadeo LinkedIn Xing Rezotour, réseau social français dédié aux professionnels du tourisme JobGo, réseau social implanté en Suisse, Suède et Finlande dédié au recrutement Réseaux sociaux d'amis de la vie réelle Donaki (liste de cadeaux) Path Services en ligne d'anciens élèves Des sites de réseaux sociaux ont été mis en place, en particulier par les Grandes écoles et les Universités afin de permettre aux anciens élèves de rester en contact, mais aussi comme outil professionnel (par exemple pour trouver des prospects commerciaux ou pour le développement de carrières). Copains d'avant (généraliste) Trombi.com (camarades de classe) Utilisation en politiques et par les institutions gouvernementales Les acteurs politiques, les partis et les institutions officielles ont vite compris l'intérêt que représentait Internet, un média en pleine croissance, et en plein effervescence auprès des jeunes générations [non neutre]. Les sites de rencontres et plateformes sociales politiques sur Internet se sont vite multipliés pour offrir la possibilité aux individus d'échanger leurs points de vues et avis sur la politique, de constituer des lobbys, de se positionner sur des sujets d'actualité et des réglementations et projets de loi en discussion à l'assemblée ou au Sénat [réf. nécessaire]. Ainsi les différents partis politiques, de même que l'armée quoique très méfiante vis-à-vis de l'internet [9], ont développé des plateformes d'opinions et des réseaux politiques en ligne qui permettent rencontres et échanges de points de vues parfois même favorisent le recrutement dans l'armée comme le fait par exemple la Marine Nationale [10] ou encore de rencontrer par Internet sa famille pendant ses missions [11]. Dans la campagne des élections présidentielles américaines, les sites de rencontres et d'échanges sur Internet ont été très sollicités dans la campagne des différents candidats, cette mouvance observée par les partis politiques français, a fait des émules en France. Les sites de [non neutre] rencontres politiques se présentent comme des plateformes participatives.

19 Réseautage social 17 Utilisation par les associations et les ONG Dans la mouvance des réseaux sociaux, des associations développent des plateformes d'échange et de soutien à des projets associatifs et d'entraide ou encore la sensibilisation du public à certaines causes. Réseaux sur invitation Pour faire partie des réseaux suivants, il faut être invité par l'un de ses membres. Cela garantit qu'au moins chaque membre a une relation et permet au site de maîtriser sa croissance. Réseaux ayant plus de 30 millions d'inscriptions nom Description nombre d'inscrits en mai 2009 nombre d'utilisateurs en juin 2010 Facebook MySpace taux de pénétration élevé au Canada et au Royaume-Uni héberge de nombreux sites Internet de groupes de musique et de DJs (comptes [12] actifs) [réf. nécessaire] comptes [12] ouverts [réf. nécessaire] Habbo Hotel est avant tout un chat/jeu en ligne NC NC Windows Live Spaces Friendster blog très populaire aux Philippines, en Malaisie, en Indonésie et à Singapour [13] NC [réf. nécessaire] [12] hi5 Audience variée (Amérique centrale, Mongolie, Roumanie,...) [14] [réf. nécessaire] [12] VKontakte Steam Netlog Bebo Orkut Viadeo très populaire en Russie et en Arménie réseau communautaire d'échange entre joueurs et téléchargement de jeux vidéo très populaire en Belgique néerlandophone taux de pénétration élevé en Irlande très populaire au Brésil et en Inde très populaire en Europe et dans les BRICS [réf. nécessaire] NC (novembre 2012) [15] NC [16] NC [17] NC [18] [12] [19] NC Notes et références [1] / fr. wikipedia. org/ w/ index. php?title=r%c3%a9seautage_social& action=edit [2] Amitiés virtuelles et nouveau narcissisme (http:// www. nonfiction. fr/ article-360-amitie_virtuel_et_nouveau_narcissisme 1. htm) [3] (http:// www. businessweek. com/ technology/ content/ jul2005/ tc _5427_tc119. htm) [4] / mediapedia. wordpress. com/ 2006/ 07/ 30/ c%e2%80%99est-la-maturite-stupide-maslow-s%e2%80%99invite-a-la-table-du-20/ [5] news.bbc.co.uk (http:// news. bbc. co. uk/ 1/ hi/ business/ stm) [6] / blogemploi. lesjeudis. com/ index. php?2008/ 08/ 26/ 141-usages-des-reseaux-professionnels-en-europe-dernieres-tendances article sur paperblog sur les dernières tendances en matière de réseaux sociaux [7] / www. paperblog. fr/ / etude-sur-les-reseaux-sociaux-en-france article sur les grandes tendances française en matière d'online networking [8] / archives. lesechos. fr/ archives/ 2009/ LesEchos/ ECH. htm [9] article du 29 avril 2009 sur Zonemilitaire (http:// www. opex360. com/ 2009/ 04/ 29/ les-armees-debarquent-sur-les-reseaux-sociaux/ ) [10] / www. etremarin. fr/ #/ missions/ [11] / pagesperso-orange. fr/ amicale. 1ric/

20 Réseautage social 18 [12] Source Alena juin 2010L'atlas des mondialisations Hors-série Le monde La vie Page 178 Frédéric Joignot 2010 [13] (http:// www. microsoft. com/ presspass/ newsroom/ msn/ factsheet/ WindowsLiveSpacesFS. mspx) [14] statistique de fréquentation de hi5networks (http:// www. alexa. com/ data/ details/ traffic_details/ hi5. com) sur le site d'alexa Internet [15] (http:// www. jeuxvideo. com/ news/ 2012/ millions-d-utilisateurs-steam. htm) [16] (http:// fr. netlog. com/ go/ about) [17] (http:// www. bebo. com/ Press. jsp?presspageid= ) [18] (http:// www. orkut. com/ About. aspx?page=keep) [19] (http:// www. reuters. com/ article/ idustre64h46a ) Réseau social professionnel Un réseau social professionnel (parfois appelé réseau professionnel entre utilisateurs d'internet) est un réseau social à usage exclusivement professionnel, orienté sur la mise en valeur et les échanges professionnels de ses membres, à la différence des réseaux sociaux grand public comme Facebook. Les plus connus sont Viadeo, LinkedIn et XING. Introduction Le réseau social professionnel se distingue des autres réseaux sociaux existant par le fait qu'il est entièrement dédié à des fonctions professionnelles. Il existe des réseaux sociaux professionnels sectorialisés, par profession. Usage des réseaux sociaux professionnels Pourquoi créer un réseau social professionnel? Parmi les principales fonctionnalités et/ou raisons de créer son compte sur un réseau social professionnel, on note : trouver du travail ou recruter ; s'ouvrir de nouvelles perspectives d'affaires ; disposer d'un carnet d'adresse en ligne accessible et à jour [1]. Gestion de carrière La première action et finalité des réseaux sociaux professionnels est de remplir sa fiche personnelle sur le réseau, et d'indiquer ainsi que l'on existe professionnellement. Cette mise en avant de son profil professionnel, régulièrement mise à jour, permet aux potentiels recruteurs de prospecter et recruter [2], privilégiant même les réseaux sociaux professionnels aux sites d'emploi [3]. Constitution de son réseau La création d'un compte sur un réseau social professionnel s'accompagne d'une demande de la plateforme de renseigner son compte de courrier électronique. Le système nous accompagnant ainsi dans la création de notre réseau, en nous proposant d'ajouter nos contacts de messagerie qui utilisent déjà cette plateforme. Par la suite, le développement de notre réseau passe par l'ajout individuel de nouveaux contacts. Pour nous aider, la plateforme nous permet de nous mettre en relation aisée avec les contacts des contacts (loi du 6) ou, comme le propose la fonctionnalité "les connaissez-vous?" de Viadeo, avec les utilisateurs ayant consulté notre compte [4].

21 Réseau social professionnel 19 Développement de son activité La présence sur les réseaux sociaux professionnels offre une visibilité. C'est donc l'endroit où il faut être pour toute société ayant une offre produit ou service. Ces réseaux sont aussi utilisés professionnellement pour recruter des partenaires commerciaux (prospects, clients, fournisseurs, partenaires) [5]. Création d'un outil de veille Plus un réseau est développé, plus son utilisateur aura accès a des infos spécifiques, son réseau cherchant pour lui. Un réseau bien développé autour de son activité est un outil de veille exceptionnel. L'utilisateur d'un réseau bien construit aura accès aux offres d'emploi, d'opportunités, informations sur les salons et séminaires qui auront été sélectionnées par son réseau. On dit souvent que le réseau cherche pour soi, permettant d'accéder à des infos qui auraient pris plusieurs heures à obtenir [6]. Recommandation Pour distinguer parmi toutes les identités virtuelles professionnelles, il est parfois utile d'être présenté ou co-opté. La création de la relation de confiance entre utilisateurs ne se connaissant pas dans la vraie vie s'appelle la recommandation, médiation faite par une relation professionnelle commune, qui est un des fondements du networking social. La somme des recommandations, d'une personne ou d'une marque, représente le socle de l'e-réputation [7]. Choisir son réseau social professionnel Différents critères interviennent dans le choix de son réseau social professionnel dont le principal est que celui-ci soit déjà utilisé par nos contacts. Autrement dit, le choix du réseau social [8] est lié à l'activité et au pays dans lequel on se trouve ou avec lequel on souhaite faire du business. En France, Viadeo, Smart Panda, HaOui [9] ou b2b En-Trade [10] (plate-forme bartering), en Allemagne, Xing, aux USA, LinkedIn, FinRoad, en Suède, Finlande et Suisse, Jobgo... le Web Transport System (WTS) [11], le réseau social (ou participatique )du transport Notes et références [1] / www. conseilsmarketing. fr/ communication/ comment-utiliser-viadeo-pour-developper-vos-affaires [2] / www. lexpansion. com/ economie/ actualite-high-tech/ un-recruteur-sur-deux-utilise-les-reseaux-sociaux-mais-seulement-un-sur-cinq-les-juge-utiles_ html [3] / blog. viadeo. com/ fr/ reseaux-sociaux-professionnels-leaders-emploi-mise-en-relation-professionnelle/ 2010/ 06/ 15/ [4] / www. commentcamarche. net/ faq/ les-reseaux-sociaux-professionnels [5] / www. institut-sage. com/ voir/ 176 [6] / www. veille. com/ a-la-une/ article/ pour-faire-une-veille-intelligente [7] / www. conseilsmarketing. fr/ autres-conseils-marketing/ 8-outils-pour-surveiller-et-travailler-son-ereputation [8] / www. agoravox. fr/ actualites/ medias/ article/ choisir-son-reseau-social [9] HaOui (http:// haoui. fr/ ) [10] B2B En-Trade (http:// www. b2b-en-trade. com/ ) [11] / fr. wikipedia. org/ wiki/ Web_Transport_System_(WTS)

22 Microblog 20 Microblog Cet article ou cette section doit être recyclé. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion. Le microblog ou microblogue [1] est un dérivé concis du blog, qui permet de publier un court article, plus court que dans les blogs classiques, les articles pouvant être de type texte court, mais peuvent également contenir une image ou même une vidéo embarquée. Les flux d'agrégation sont plus légers que dans les blogs traditionnels et peuvent contenir tout le message. La diffusion peut également être restreinte par l'éditeur à un cercle de personnes désirées. Le but des microblogs est de pouvoir diffuser plus souvent des informations en se limitant au minimum utile, à mi-chemin entre messageries instantanées et blogs. Comme le blog, il garde la permanence d'un archivage web, et comme la messagerie instantanée, il permet la diffusion en temps réel d'informations jugées pertinentes par son ou ses éditeurs. Des outils de type microblog existaient dès les années 1990, avant même l'apparition du terme blog. Les premiers moteurs se revendiquant comme spécialisés à ce type de service, ont été nommés le 12 avril 2005 tumblelog par Why the lucky stiff, un écrivain prolifique ayant participé au langage de programmation Ruby utilisé pour différentes interfaces web 2.0, lorsqu'il décrivait Anarchaia de Christian Neukirchen. Jason Kottke réutilisa ce terme le 19 octobre de la même année. Ce type de blog a ensuite été appelé microblog vers 2006, et fut principalement connu pour le service devenu très populaire Twitter, limité à 140 caractères de texte, supportant tout de même les liens hypertexte et Tumblr, un microblog plus classique. Les services de micro-blogage Twitter est sans doute le service de micro-blogage le plus connu [2], mais divers services existent tels identi.ca, Heello, Jaiku, Soup, Tumblelog, Tumblr y compris pour l'entreprise (tel Yammer). Il convient de noter que les services de réseautage social en ligne tel que Facebook ont commencé à introduire des mécanismes similaires dans leurs systèmes. Application typique du web 2.0 ou web social, le micro-blogage s'est développé en 2006 aux États-Unis avec des services comme Twitter (indépendant) ou Jaiku (racheté par Google Inc. en 2007). Par ailleurs, de nombreux sites internet ou réseaux sociaux populaires ont développé leur propre service de micro-blogage. Enfin, le phénomène s'internationalise depuis le début de l'année 2007 avec l'apparition de réseaux de micro-blogage locaux tels Frazr (France, Allemagne, Espagne), Bloggino (France) ou Zuosa (Chine). Notes et références [2] (Crouzillacq 2007)

23 21 Les champs de recherche Analyse des réseaux sociaux L'analyse des réseaux sociaux est une approche sociologique fondée sur l'étude de la théorie des réseaux (alias diktyologie), appliquée aux réseaux sociaux. La théorie des réseaux sociaux conçoit les relations sociales en termes de nœuds et liens. Les nœuds sont habituellement les acteurs sociaux dans le réseau mais ils peuvent aussi représenter des institutions, et les liens sont les relations entre ces nœuds. Il peut exister plusieurs sortes de liens entre les nœuds. Dans sa forme la plus simple un réseau social se modélise pour former une structure analysable où tous les liens significatifs entre les nœuds sont étudiés. Il en va de même pour les trous structuraux ; c'est-à-dire les "espaces vides" où aucune arête ne relie deux sommets. Il est entre autres possible par cette approche et méthode de déterminer le capital social des acteurs sociaux. Les trois grandes périodes L'analyse des réseaux sociaux a près de 70 ans d'histoire. Elle peut être divisée en trois grandes périodes : 1. les fondements de l'approche ; 2. l'articulation de la méthode ; 3. le développement actuel. «Les fondations de ces différents édifices ont été construites entre les années 1940 et les années 1960 (Outre les textes de certains auteurs classiques de la fin du XIX e et du début du XX e siècle, comme ceux de Bouglé et de Simmel.) Dans les années 1960 et 1970 se sont développées des recherches méthodologiques destinées à assurer la mise en œuvre rigoureuse. Des années 1980 à aujourd'hui, elles ont été amendées et perfectionnées, parfois par leurs auteurs eux-mêmes, parfois par d'autres et dans le même temps de nouvelles pistes se sont ouvertes.» [1] L'analyse des réseaux se fonde sur 1) un cadre théorique et 2) un cadre méthodologique. L'aspect théorique repose sur une conception large de la structure sociale et de nombreuses études empiriques démontrant que "les comportements des individus sont liés aux structures dans lesquelles ils s'insèrent" [2]. La sociométrie a aussi contribué à l'essor de l'analyse des réseaux sociaux. L'apport empirique de la sociométrie est dû en partie à l'œuvre de Moreno, qui est perçu comme un des précurseurs de l'analyse de réseau et de la psychologie sociale [3]. Enfin l'analyse de réseaux repose aussi sur l'apport des mathématiques aux sciences sociales : "Tôt dans le développement théorique de l'analyse de réseaux, des chercheurs ont trouvé des utilités aux modèles mathématiques." [4]. L'aspect méthodologique se réfère quant à lui à l'usage fait par le chercheur des données de types quantitatifs et qualitatifs et du traitement analytique de ces données. En 1957, Elisabeth Bott publie son étude sur les systèmes de relations des familles. Elle émet l'hypothèse que «Le degré de ségrégation des rôles entre mari et femme varie dans le même sens que la densité du réseau social de la famille» [5] ; c'est-à-dire que la séparation distincte dans la répartition des tâches domestiques selon le genre tend à être plus élevée dans un réseau social où les membres sont fortement liés entre eux. L'hypothèse de Bott demeure valide et non réfutée jusqu'à ce jour. Pour sa part, Stanley Milgram met en place, en 1967, un dispositif expérimental d'investigation qui fait encore aujourd'hui référence dans les recherches sur le "petit monde" [6]. Il a tenté de calculer le nombre de liens moyens qui séparent une personne de n'importe quelle autre personne sur Terre. Des recherches sur le petit monde sont encore menées actuellement. Aujourd'hui les sujets de recherches en analyse de réseaux sont multiples, la famille, les relations de travail, la camaraderie, etc. Cette approche est actuellement aussi utilisée à d'autres fins que celles de la recherche scientifique,

24 Analyse des réseaux sociaux 22 par des conseillers en relations professionnelles ou encore à des fins commerciales, comme dans le cas du projet FOAF. Introduction à l'analyse de réseaux sociaux L'analyse de réseaux se rapporte à la théorie des réseaux sociaux qui conçoit les relations sociales en termes de nœuds et de liens. Les nœuds sont habituellement les acteurs sociaux dans le réseau mais ils peuvent aussi représenter des institutions, et les liens sont les relations entre ces nœuds. Il peut exister plusieurs sortes de liens entre les nœuds. Dans sa forme la plus simple un réseau social se modélise pour former une structure analysable où tous les liens significatifs entre les nœuds sont étudiés. Il en va de même pour les trous structuraux; c'est-à-dire les "espaces vides" où aucune arête ne relie deux sommets. Il est entre autres possible par cette approche et méthode de déterminer le capital social des acteurs sociaux. La forme du réseau social modélisé en graphe permet par exemple d'analyser l'efficience du réseau pour les acteurs sociaux qui s'y trouvent. Un réseau plus petit, avec des liens serrés, peut être moins utile pour ses membres qu'un réseau ayant plusieurs liens plutôt lâches (liens faibles) pour les individus hors du réseau principal. Un réseau "ouvert", avec plusieurs liens faibles [7], est plus susceptible de donner accès à une quantité élevée d'information. Il est plus rentable pour le succès individuel d'être connecté à une variété de réseaux que d'avoir plusieurs connexions avec un seul réseau social. Les individus peuvent exercer une influence ou agir en tant que "passage obligé" dans leur réseau social en faisant un pont entre deux réseaux qui ne sont pas directement liés. Il s'agit de remplir un trou structural [8]. L'analyse de réseaux se démarque des méthodes d'analyses sociologiques traditionnelles par le fait qu'elle ne considère pas la réalité observée en termes de catégories prédéfinies. Ce qui pousse Degenne et Forsé à préciser que «Pourtant, au lieu de penser la réalité en termes de relations entre les acteurs, beaucoup de ceux qui traitent les données empiriques se limitent à la penser en termes de catégories (par exemple, les jeunes, les femmes, les cadres, les pays en voie de développement, etc). Ces catégories sont construites par agrégation d'individus aux attributs jugés similaires et a priori pertinents, pour le problème traité." [9]» Ainsi, la structure n'est pas le résultat de normes et des attributs rapportés aux acteurs sociaux. Elle est le résultat de la position des acteurs qui la forment. Cette position structurale détermine leurs opportunités et leurs contraintes, et par conséquent elle joue sur l'allocation des ressources dans le système. La théorie des réseaux sociaux considère moins importants les attributs individuels que les relations et les liens que les entités sociales ont avec les autres acteurs sociaux dans leurs réseaux. Cette approche s'avère utile pour comprendre et expliquer des phénomènes réels, mais peut sembler contraignante et déterminante, puisqu'elle laisse peu de place à la volonté individuelle; la capacité des individus à influencer leur réussite, car cette possibilité est intimement liée à la structure de leur réseau. Cependant la structure d'un réseau social est dynamique et peut se modifier indéfiniment. Il est d'ailleurs possible d'utiliser cette approche à des fins stratégiques en rentabilisant les sources d'information fournit par son réseau et se positionnant autrement au sein de ses réseaux sociaux. L'unité d'analyse n'est pas l'acteur social en tant qu'individu, mais l'entité sociale ayant des rôles sociaux lié à ses diverses positions au sein des réseaux sociaux dont il fait partie. La priorité est donnée aux relations entre acteurs, avant les attributs de ceux-ci. Elle peut aussi se pencher sur des formes de relations en particulier comme par exemple les relations à trois. «L'analyse de réseau se concentre ainsi sur les dyades (deux acteurs et leurs liens), les triades (trois acteurs et leurs liens), ou des systèmes plus larges [10].» L'analyse de réseaux se distingue aussi des approches plus traditionnelles en sciences sociales parce qu'elle permet l'expérimentation, comme c'est entre autres le cas dans l'"étude du petit monde" [11] et qu'elle permet de ne pas catégoriser a priori les entités sociales; ce qui signifie qu'en analyse de réseau les classes sociales ou équivalences sont non pas découpées par le chercheur, celui-ci ne catégorise rien, il applique un traitement mathématique

25 Analyse des réseaux sociaux 23 spécifique des données qu'il possède. Un exemple de traitement mathématique des équivalences a été proposé par Harrison White et ses étudiants à travers la technique dite des matrices découpées en blocs [12]. Les réseaux sociaux sont aussi employés pour étudier par exemple, comment les entreprises inter-agissent entre elles, caractérisant de nombreuses connexions informelles qui relient les dirigeants ensemble, ainsi que les associations et les connexions entre les employés de différentes compagnies. Ces réseaux fournissent la façon dont les compagnies obtiennent l'information, découragent la concurrence, et s'entendent même pour ajuster de concert, les prix et les politiques. Netwiki [13] est un wiki scientifique voué à la théorie des réseaux, qui s'appuie sur les outils de la théorie des graphes, de la physique statistique, et des systèmes dynamiques pour étudier les réseaux réels en sciences, technologie, biologie, sociologie, etc. Quelques types de réseaux sociaux La famille, la communauté, un couple et plusieurs autres formations sociales peuvent représenter des réseaux sociaux. Graphes et matrices Les graphes sont produits à l'aide de traitements mathématiques effectués sur des matrices. Un graphe peut être dit non-orienté, lorsque le sens des relations entre les entités sociales n'est pas pris en compte; c'est-à-dire que les arêtes du graphe ne sont pas des flèches. Dans le cas contraire, il est question de graphe orienté. Il est question de graphe valué, lorsque par exemple, un indice de fréquence du lien entre deux sommets surmonte l'arc. Ceci se produit lors de l'emploi de données pondérées. Les graphes prennent plusieurs formes qui sont Ce graphe non-orienté a 7 sommets et 8 arêtes. Il possède aussi un analysées par les chercheurs. Ils vont tenter, entre pont autres, de rechercher la présence ou l'absence de clique, de chaîne et/ou de cycle car ces facteurs permettent de dire si le graphe est connexe ou pas ainsi que s'il est ou pas, fortement connexe. Il arrive que seul des parties du graphes soit connexes et non pas le graphe; ces parties sont alors appelées composantes connexes. Les chercheurs vont aussi tenter de rechercher les points d'articulations; c'est-à-dire, les sommets dont le retrait cause l'augmentation de composantes connexes. Il s'intéressent aussi aux ponts, ce sont les arrêtes qui lient deux structures ensemble ; la suppression d'un pont fractionne la structure. Pour obtenir un graphe, il est généralement nécessaire de construire ou d'utiliser une matrice. Il existe plusieurs types de matrices, selon le traitement appliqué à la matrice d'adjacence (ou matrice sommet-sommet). Pour faire une matrice d'adjacence, il suffit de noter les sommets qui sont liés entre eux. La matrice binaire indique la présence ou l'absence de liens entre les sommets. La matrice peut s'écrire sous forme mathématique ou s'illustrer sous forme de tableau. Le traitement des matrices amène à analyser la répartition des données binaires dans la matrice en elle-même. Il est possible de distinguer des blocs, des matrices carrés, des matrices triangulaires, des matrices diagonales ou encore des matrices de permutation. Dans cette matrice par exemple, qui sert d'illustration à l'article :

26 Analyse des réseaux sociaux 24 M = Il est possible de distinguer des blocs dans la matrice. Elle s'écrira alors: M B = Algorithmes C'est à l'aide d'algorithmes que les chercheurs calculent les degrés de forces et/ou de densité entre les entités sociales. Ils vont par exemple rechercher à déterminer le degré de prestige d'une entité sociale dans un groupe donné. Le degré de prestige est généralement lié à celui de la contrainte; c'est-à-dire qu'une personne ayant un haut degré de prestige aura aussi un degré de contrainte élevé. Ou comme dans l'étude de Bott, il peut s'agir de calculer la densité d'un réseau social. Calculs en analyse de réseaux sociaux Degré de Centralité Cette mesure nous permet d'obtenir l'activité du noeud étudié. En effet il constitue le rapport en le nombre de liens sortant du noeud par le degré maximal. On obtient ainsi pour un noeud appelé i et un nombre total de noeuds n dans le réseau : D c (i) = d s (i) / (n-1) Centralité d'intermédiarité Le degré auquel est lié un individu aux autres individus du réseau social; la force avec laquelle un nœud est directement connecté aux autres nœuds qui ne sont pas nécessairement directement connectés les uns avec les autres; une intermédiarité; une liaison; un pont. En somme, c'est le nombre de gens auxquels une personne est connectée de façon indirecte, via ses liens directs.

27 Analyse des réseaux sociaux 25 Centralité de proximité Le degré auquel un individu est près de tous les autres individus d'un réseau social (directement ou pas). Il reflète la possibilité d'accéder à l'information à la source dans le réseau social. Donc, la proximité est l'inverse de la somme de la distance géodésique entre chaque entité du réseau social. Centralité de prestige Le degré d'importance d'un nœud dans un réseau social. Cette mesure assigne des scores relatifs à chacun des nœuds du réseau en se basant sur le principe que les connexions vers les nœuds ayant les scores les plus élevés, contribuent davantage au score du nœud en question que des connexions égales mais à de plus bas score. Le degré de contrainte est intimement lié à celui de prestige. Centralisation de pouvoir La différence entre le nombre de liens pour chaque nœud divisé par le nombre maximum possible de liens. Un réseau centralisé offrira davantage de ces liens dispersés autour d'un ou de quelques nœuds, tandis qu'un réseau décentralisé est celui qui offrira une légère variation entre le nombre de liens que chaque nœud possède. Clustering coefficient Le coefficient d'agglomération, ou "Clustering coefficient", est une mesure de la vraisemblance que deux nœuds associés chacun à un même nœud soient associés entre eux. Un coefficient d'agglomération élevé indique une "tendance à la grégarité" élevée. Degré de cohésion Le degré auquel les acteurs sont connectés directement les uns aux autres par des liens cohésifs. les groupes sont identifiés en tant que cliques si chacun des acteurs est directement relié à tous les autres acteurs du groupe, ou en tant que cercle social si les liens sont moins endurcis via les contacts directs, ceux-ci sont imprécis, ou représentent structurellement des blocs cohésif, si une précision est exigée. Degré de densité Le niveau individuel de densité est le degré auquel les liens d'un répondant sont connectés les uns avec les autres. La densité de réseau d'ego ou du réseau global correspond à la proportion de liens dans un réseau relativement au total de liens possibles. Longueur du chemin La distance entre deux nœuds dans un réseau. La moyenne de la longueur d'un chemin correspond à la moyenne de la distance entre chaque couple de nœuds. Radiality Le degré auquel un réseau d'égo accède à de l'information hors du réseau et fournit de l'information et des influences nouvelles à son propre réseau. Reach Le degré avec lequel n'importe quel membre d'un réseau peut atteindre les autres membres du réseau.

28 Analyse des réseaux sociaux 26 Équivalence structurale Se réfère au niveau auquel les acteurs se retrouvent comme possédant le même ensemble de liens que d'autres acteurs dans le système. Les acteurs n'ont pas besoin d'être liés entre eux pour être déclarés structurellement équivalents. Cette mesure tend à séparer un groupe en deux (agents et patients) et à démontrer les rapports de forces. L'équivalence structurale pure est rarement observable dans la vie réelle ; les chercheurs emploient donc les concepts d'équivalence forte et d'équivalence régulière. Trou structural Se réfère à l'absence de lien entre deux nœuds. Les trous structuraux peuvent être stratégiquement remplis en connectant un ou plusieurs nœuds ensemble. Ils peuvent aussi être entretenus afin de maximiser la rentabilité d'un réseau. Selon le concept de capital social; si un nœud relie deux autres nœuds ensemble sans qu'ils ne soient autrement liés entre eux, il est possible pour ce nœud de contrôler leurs communications. Multiplexité Cette notion désigne les multiples niveaux de relations existantes entre des acteurs et qui servent à véhiculer plusieurs ressources à la fois. Notes [1] DEGENNE. A, FORSE. M (1994) : "Les réseaux sociaux" pp.15 [2] DEGENNE. A, FORSE. M (1994) : "Les réseaux sociaux" pp.5 [3] dans: WASSERMAN. S, FAUST. K (1994) : "Social network analysis. Methods and applications" pp.11 [4] de l'anglais : "Early in the theorical development of social network analysis, researchers found use for mathematical models." WASSERMAN. S, FAUST. K (1994) : "Social network analysis. Methods and applications" pp.15 [5] BOTT,E., (1957) Family and social network, 2 édition, 1971, New-York, The Free Press [6] MILGRAM. S (1967) : "The small world problem". Psychology Today, 1, [7] Dans :GRANOVETTER. M (1973) : "The strength of weak ties" ; American Journal of Sociology, 78, pp [8] Concept de : BURT. R. S (1992) : "Structural holes : the social structure of competition" ; Cambridge, Harvard University Press [9] DEGENNE. A, FORSE. M (1994) : "Les réseaux sociaux" ; Paris, Armand Colin.pp. 5 [10] WASSERMAN. S, FAUST. K (1994) : "Social network analysis. Methods and applications" pp.5 [11] MILGRAM. S (1967): "The small world problem". Psychology Today, 1, [12] WHITE. H, BOORMAN. S, BREIGER. R (1976) "Social Structure from Multiple Networks. I.: Blockmodels of Roles and Positions." American Journal of Sociology 81, [13] / netwiki. amath. unc. edu/

29 Théorie des réseaux 27 Théorie des réseaux Cet article est une ébauche concernant la science. Vous pouvez partager vos connaissances en l améliorant (comment?) selon les recommandations des projets correspondants. Alors que la théorie des graphes englobe les résultats fondamentaux sur les graphes, la théorie des réseaux, dont l'étude est la diktyologie, s'intéresse aux graphes présents dans le monde réel, tels que typiquement : le World Wide Web, l'internet, les réseaux de régulation, les réseaux de neurones, les réseaux sociaux etc. Pour l'application en sciences sociales de la théorie des réseaux, voir analyse des réseaux sociaux. Six degrés de séparation Pour les articles homonymes, voir Six degrés de séparation (homonymie). Les six degrés de séparation (aussi appelée Théorie des 6 poignées de main) est une théorie établie par le Hongrois Frigyes Karinthy en 1929 qui évoque la possibilité que toute personne sur le globe peut être reliée à n'importe quelle autre, au travers d'une chaîne de relations individuelles comprenant au plus cinq autres maillons. Avec le développement des Technologies de l'information et de la communication, le degré de séparation a été mesuré de 4,74 sur le réseau social Facebook [1] à 6,6 sur l'échange de plusieurs milliards de messages instantanés étudiés en 2008 par Eric Horvitz et Jure Leskovec [2], chercheurs chez Microsoft, en analysant des discussions de Windows Live Messenger [3][4]. Visualisation artistique du principe des six degrés de séparation. Cette théorie est reprise en 1967 par Stanley Milgram à travers l'étude du petit monde. Cette théorie peut se démontrer de nos jours avec le site Facebook, qui met en évidence les liens que nous avons avec les autres et les liens que nous avons avec des personnes que nous ne connaissons pas (amis de vos amis). Elle est encore plus manifeste sur LinkedIn, qui signale le degré de séparation entre deux individus ainsi que les «chemins» possibles qui relient un individu à un autre à travers leurs réseaux relationnels respectifs. Premières versions Rétrécissement du monde Les théories étatistes sur le design optimal des villes, les flux de trafic en ville, dans les quartiers et la démographie étaient en vogue après la Première Guerre mondiale. Ces conjectures furent étendues en 1929 par le Hongrois Frigyes Karinthy, qui publia un volume de nouvelles intitulé Minden masképpen van (Tout est différent). L'une des histoires s'intitule Láncszemek (Liens). L'histoire analysait dans des termes abstraits, conceptuels et fictionnels plusieurs des problèmes qui vont captiver les générations futures de mathématiciens, sociologues et physiciens dans

30 Six degrés de séparation 28 le domaine de la théorie des réseaux. En raison des avancées technologiques dans les domaines de la communication et des voyages, les réseaux d'amitié ont pu s'étendre sur des distances plus grandes. Karinthy croyait que le monde moderne était en train de rétrécir, étant donné la connectivité de plus en plus grande des humains. Il postulait que malgré les grandes distances physiques entre les individus sur la planète, la grandissante densité des réseaux humains permet aux distances sociales de se rétrécir. Résultat de cette hypothèse, les personnages de Karinthy croyaient que deux individus au hasard pouvaient être reliés par au maximum cinq maillons. Il écrivit : «Un jeu fascinant naquit de cette discussion. L'un de nous suggéra de préparer l'expérience suivante afin de prouver que la population de la planète est plus proche ensemble maintenant qu'elle ne l'a jamais été dans le passé. Nous devrions sélectionner n'importe quelle personne des 1,5 milliard d'habitants de la planète, n'importe qui, n'importe où. Il paria que, n'utilisant pas plus de cinq individus, l'un d'entre eux étant une connaissance personnelle, il pourrait contacter les individus choisis en n'utilisant rien d'autre que le réseau des connaissances personnelles.» Cette idée influencera directement et indirectement beaucoup d'idées primaires dans le domaine des réseaux sociaux. Karinthy fut regardé par certains comme étant le créateur de la notion des «six degrés de séparation». Un monde petit Michael Gurevich conduisit des séminaires dans son étude empirique de la structure des réseaux sociaux lors de son doctorat en 1961 au Massachusetts Institute of Technology (MIT) sous la direction d'ithiel de Sola Pool. Le mathématicien Manfred Kochen, un autrichien qui travailla dans le domaine du design urbain étatiste, extrapola ces résultats empiriques dans un manuscrit concernant les mathématiques, Contacts and Influences, concluant, dans un pays de la taille des États-Unis sans structure sociale, qu'«il est pratiquement certain que deux individus au hasard peuvent se contacter au moyen d'au moins deux intermédiaires. Dans une population structurée socialement cela est moins possible mais reste encore probable. Et peut-être pour la population mondiale entière, on aura besoin probablement seulement d'un seul individu de plus.». Ils firent par la suite des simulations selon la Méthode de Monte-Carlo, en se basant sur les données de Gurevich, reconnaissant que les liens de connaissance faible et fort sont utiles pour modéliser une structure sociale. Les simulations, ayant lieu sur des ordinateurs relativement limités de 1973, permirent tout de même prédire que trois degrés de séparation, plus réaliste, existaient dans la population des États-Unis, préfigurant les découvertes de Stanley Milgram. Le psychologue américain Stanley Milgram continua les expériences de Gurevich sur les réseaux de connaissance à l'université Harvard de Cambridge, le manuscrit d'u.s. Kochen et de Sola Pool, Contacts and Influences, fut écrit quand tous les deux travaillaient à l'université de Paris, Milgram les visita et collabora à leur recherche durant cette période. Leur manuscrit non publié circula parmi les académiciens pendant près de 20 ans avant sa publication en Il articulait formellement la mécanique des réseaux sociaux, et explorait les conséquences mathématiques de celles-ci (y compris le degré de connectivité). Le manuscrit laissa de nombreuses questions sur les réseaux non résolues, et l'une d'elle était le nombre de degrés de séparation dans les réseaux sociaux. Milgram reprit le défi lors de son retour de Paris, menant aux expériences expliquées dans The Small World Problem dans la publication scientifique Psychology Today, avec une version plus rigoureuse dans Sociometry deux ans plus tard. L'article dans Psychology Today généra beaucoup de publicité pour les expériences, qui sont connues aujourd'hui, alors même que le travail de fond est oublié.

31 Six degrés de séparation 29 Référence [1] / www. 20minutes. fr/ ledirect/ / facebook-retreci-monde-ramenant-six-degres-separation-474-moyenne [4] / www. gizmodo. fr/ 2011/ 11/ 22/ facebook-nous-sommes-a-474-amis-de-n%e2%80%99importe-quel-internaute. html Note (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l article de Wikipédia en anglais intitulé «Six degrees of separation (http:// en. wikipedia. org/ wiki/ Six_degrees_of_separation?oldid= )» ( voir la liste des auteurs (http:// en. wikipedia. org/ wiki/ Six_degrees_of_separation?action=history)) Portail de la sociologie Nombre de Dunbar Cet article est une ébauche concernant la sociologie et la psychologie. Vous pouvez partager vos connaissances en l améliorant (comment?) selon les recommandations des projets correspondants. Le nombre de Dunbar est le nombre maximum d'amis avec lesquels une personne peut entretenir une relation stable à un moment donné de sa vie. Cette limite est inhérente à la taille de notre néocortex. Elle est estimée par Robin Dunbar à 148 personnes [1] et a une valeur admise en pratique de 150 personnes [2],[3]. Ce nombre provient d'une étude publiée en 1993 par l'anthropologue britannique Robin Dunbar. Dans cette étude, le chercheur analyse la taille du néocortex de différents primates et la compare au nombre d'individus de leurs groupes respectifs. Il a ainsi extrapolé ses résultats afin de déterminer un nombre maximum pour la taille d'un groupe d'humains. Ce nombre ne devrait donc théoriquement pas dépasser 150 individus (résultat confirmé par les travaux de l'anthropologue Franck Fumsek). Au-dessus de ce nombre, la confiance mutuelle et la communication ne suffisent plus à assurer le fonctionnement du groupe. Il faut ensuite passer à une hiérarchie plus importante, avec une structure et des règles importantes (on le voit par exemple à l'échelle d'un pays et de son gouvernement). Dunbar indique par ailleurs que le langage que nous avons collectivement développé joue un rôle important dans notre capacité à entretenir des relations sociales avec environ 150 personnes. En effet, le fait de pouvoir parler à plusieurs individus simultanément permet d'établir des rapports efficaces et durables entre nous tous. En l'absence d'un tel outil de communication collective, chacun d'entre nous passerait la moitié de son temps à entretenir individuellement chacun de ses liens sociaux. Différentes études ont retrouvé des résultats proches du Nombre de Dunbar, dans le comportement des utilisateurs de réseaux sociaux sur Internet [4]. Notes et références [1] (http:// www. lifewithalacrity. com/ 2004/ 03/ the_dunbar_numb. html). [2] (http:// arxiv. org/ PS_cache/ arxiv/ pdf/ 0905/ v3. pdf). [3] (http:// www. liv. ac. uk/ researchintelligence/ issue17/ brainteaser. html). [4] La taille du cerveau détermine le nombre d'amis sur Twitter (http:// www. numerama. com/ magazine/ la-taille-du-cerveau-determine-le-nombre-d-amis-sur-twitter. html). Bibliographie (en) Robin Dunbar, Theory of Mind and the evolution of language, Cambridge University Press (http:// www. uic. edu/ classes/ psych/ psych454/ dunbar. pdf) [PDF] Portail de la sociologie

32 Nombre de Dunbar 30 Portail de la psychologie Sociologie des communautés virtuelles La naissance d une communauté virtuelle demandera que plusieurs facteurs sociaux soient rassemblés. Les gens doivent trouver un intérêt à se rassembler. Si la formation d une équipe virtuelle de travail est souvent imposée, la formation des groupes virtuels résulte généralement d un désir mutuel de se lier. D ailleurs, cette appartenance n est pas toujours explicite et c est pourquoi il est souvent difficile de distinguer un ensemble d individus qui discutent de façon ponctuelle d un groupe basé sur des liens qui persistent dans le temps. Notion de «communautés virtuelles» avant Internet On parle de «communautés virtuelles» surtout depuis l émergence de l Internet comme réseau de médias cognitifs, mais elles existaient bien avant. On a cité l exemple de l abbé Marin Mersenne ( ) [1] qui avait patiemment constitué un réseau de plus de 200 savants à travers l Europe, au XVII e siècle. Surnommé "le secrétaire scientifique de l Europe savante", ce proche de Galilée, Descartes, Pascal et Fermat envoyait des courriers à travers la Poste (le réseau de médias linéaires postaux), à ses correspondants formant ainsi son réseau postal. Ainsi, les savants à partir du XVII e siècle formaient en Europe une petite «communauté virtuelle» internationale, mais ils étaient peu nombreux. Sur le plan politico-religieux, ils apparaissent plus dangereux par leurs idées philosophiques que par les conséquences technologiques de leurs découvertes. Aujourd hui, les chercheurs se forment dans des laboratoires internationaux cotés, publient dans des revues (ou à travers l Internet) qui sont l expression des travaux menés au sein de petites équipes transnationales informelles. En fait, il n est donc pas absolument nécessaire d utiliser l Internet pour créer et entretenir une communauté virtuelle. Si le virtuel, au sens de Gilles Deleuze [2], n est pas tributaire du progrès des nouvelles technologies électroniques et particulièrement de l Internet, l expression «communauté virtuelle» désignera, tout de même avant tout, ces nouvelles formes de collectifs qui serait en train d être inventés sur et autour d Internet. Antonio Casilli qualifie les communautés virtuelles d'internet de «rêves de sociologues» [3] parce qu elles permettent d observer des formes d interactions sociales que l on croyait disparues depuis l arrivée de l industrialisation et des socialités urbaines. Les communautés pures de Ferdinand Tönnies ou les communautés virtuelles théorisées par Howard Rheingold affichent les mêmes caractéristiques : un sens d appartenance très développé, des valeurs communes, des groupements soudés par des liens de loyauté. Ces environnements virtuels dans lesquelles les individus fondent leur pratique de communication offrent un contexte d interaction particulier. Outre ce contexte dans lequel ces personnes communiquent, une vie sociale se développe dans la conscience des usagers. La notion sociologique de lieu La notion sociologique de lieu associée, par Marcel Mauss et toute la tradition ethnologique, à celle de culture localisée dans le temps et l espace correspond à la situation de proximité qui ne nécessite pas de médias artificiels utilisant une certaine technologie. Pour Mauss [4], «les phénomènes sociaux se divisent en deux grands ordres. D une part, il y a les groupes et leurs structures. Il y a donc une partie spéciale de la sociologie qui peut étudier les groupes, le nombre des individus qui les composent et les diverses façons dont ils sont disposés dans l espace : c est la morphologie sociale. D autre part, il y a les faits sociaux qui se passent dans ces groupes : les institutions ou les représentations collectives». Ainsi, les «lieux électroniques» de discussion génèrent un espace social virtuel dans lequel se développent "des manières d agir, de penser et de sentir, extérieures à l individu". La participation à des groupes de discussion rencontre tous les éléments de la définition d un fait social, par l intériorisation de valeurs, de règles, de façons de

33 Sociologie des communautés virtuelles 31 penser et par la présence d une contrainte provenant de l extériorité des règles à respecter. Des normes sociales et des univers symboliques particuliers orientent les interventions des usagers dans leurs relations sociales en réseaux. Dans ces environnements virtuels de rencontres, les usagers ont généralement une pratique individuelle et prennent plaisir (ou intérêt) à discuter avec d autres usagers. Formation des communautés virtuelles Selon Justine Herbet [5], l avènement de l Internet (nouveau média à technologies électroniques) conduit actuellement à l émergence de nouvelles formes de sociabilité, en rupture radicale avec les situations de présence spatio-temporelles traditionnelles (ici et maintenant). Les interactions en réseaux peuvent se former grâce à plusieurs moyens informatiques de communication. Si certains groupes se forment par des moyens comme le courrier électronique, il est toutefois plus fréquent d observer la naissance de groupes dans des environnements virtuels de rencontres : forums de discussion en différé-présence (ici mais pas maintenant), «tchats» en télé-présence (pas ici mais maintenant), etc. Ainsi, la notion de lieu sociologique par proximité dans l espace/temps en situation effective (co-présence), s enrichit d autres situations de proximité virtuelle : en différé-présence, en télé-présence [6]. En fait, les «communautés virtuelles» sont des groupes formés grâce aux interactions en réseaux à travers des médias à technologies électroniques ; mais une fois formés, ils sont «gravés» dans la conscience de leurs membres. C est-à-dire que la communauté se vit par les relations avec les autres membres et ces relations peuvent s actualiser à travers plusieurs médias de communication, comme le courrier électronique, le téléphone ou le courrier postal, différents environnements virtuels et même les rencontres de personne à personne. Lorsque l on s interroge sur l aspect social et relationnel de l envoi d un message électronique, les particularités fleurissent. Le fait social communément désigné par les internautes sous le vocable forum correspond à la situation virtuelle en différé-présence et utilisant des objets virtuels immatériels comme les pages Web ou les boîtes aux lettres électroniques... Le forum électronique est différent du "tchat": ce terme d origine anglo-saxonne, dont l équivalent français est "messageries en direct", recouvre une utilisation particulière du réseau Internet en télé-présence, aujourd hui largement répandue pour nouer des amitiés. Nous définissons le tchat comme une conversation sous forme écrite, en temps réel, avec éventuellement un grand nombre de personnes en simultané et par l intermédiaire du Web ou d un logiciel adapté. Les forums et les tchats sont donc des «lieux électroniques» de sociabilité [7]. Ce dispositif sociotechnique de communication médiatisée par ordinateur offre à l internaute un nouvel espace/temps sociologique, un «lieu électronique» d interaction sociale permettant le développement de relations sociales originales et aboutissant dans certains cas seulement à la création de lien social. Ainsi, se forment des petits réseaux sociaux personnels. Lorsque deux personnes établissent, sur le réseau, un dialogue plus personnel, plus intime, à l écart des autres participants, l envie de voir le visage de l autre est plus présent. L échange écrit s enrichit alors d images, au sens premier du terme, avec des photographies scannées ou d image en direct On comprend que l essentiel, pour maintenir le lien social, n est pas l outil technique utilisé, bien qu il joue un rôle, mais la manière dont les hommes communiquent entre eux et comment une société organise ses relations collectives. Cependant, la communication à distance ne remplacera pas la communication humaine directe. Plus les hommes peuvent communiquer en virtuel par des moyens sophistiqués, interactifs, plus ils ont envie de se rencontrer en effectif.

34 Sociologie des communautés virtuelles 32 Articles connexes Blogosphère Nétiquette Notes et références [1] Voir : Marin Mersenne : le «serveur» du siècle, Edition spéciale Science&Vie : Tout savoir sur Internet, 2000, p.61. [2] Deleuze, Gilles et Félix Guattari : Qu est-ce que la philosophie, Cérès Éditions, 1993, Collection idéa, [Edition originale, Paris: Éditions de Minuit, 1991], 248 pages, consulté sur Internet: / www. webdeleuze. com [3] Casilli, Antonio A. : Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité?, Editions du Seuil, 2010, Collection La couleur des idées, p [4] Marcel Mauss : Essais de sociologie. Paris: Éditions de Minuit, 1968, Coll. Points Sciences humaines, 254 pages, p.41. [5] Justine Herbet : "L Internet : un nouveau moyen de se réunir?", Esprit critique, vol.03 10, Octobre 2001, consulté sur Internet: / www. espritcritique. org. [6] Voir : Florence Bailly : «Les usages du courrier électronique en milieu professionnel», dans Nicolas Guéguen et Laurence Tobin (eds) : Communication, société et Internet, Éditions l Harmattan, 1998, [7] Hugues Draelants : «Le «chat» : un vecteur de lien social?», Esprit critique, 03 no10, octobre 2001, consulté sur Internet: (http:/ / www. espritcritique. org) Portail de la sociologie Portail Internet

35 33 Exemples Facebook Logo de Facebook URL facebook.com/ [1] Slogan Facebook vous permet de rester en contact avec les personnes qui comptent dans votre vie. Type de site Réseautage social Langue(s) 78 Inscription Siège social Propriétaire Requise Palo Alto, Californie États-Unis Facebook Inc. Directeur de la publication Mark Zuckerberg (PDG) Sheryl Sandberg Lancement 4 février 2004 Facebook est un service de réseautage social en ligne sur Internet permettant d'y publier des informations (photographies, liens, textes, etc.) en contrôlant leur visibilité par différentes catégories de personnes. L'utilisateur cède à Facebook des droits de réutilisation sur toutes les données qu'il publie [2]. Les pages et groupes visant à faire connaitre des institutions, des entreprises ou des causes, peuvent être consultée par n'importe quel internaute, mais les noms des membres sont occultés. Le nom du site s inspire des albums photo («trombinoscopes» ou «facebooks» en anglais) regroupant les photos prises de tous les élèves au cours de l'année scolaire et distribuées à la fin de celle-ci aux étudiants. Facebook est né à l'université Harvard : c'était à l'origine le réseau social fermé des étudiants de cette université, avant de devenir accessible aux autres universités américaines. La vérification de la provenance de l'utilisateur se faisait alors par une vérification de l'adresse électronique de l'étudiant. Le site est ouvert à tous depuis septembre Facebook a réalisé en 2012 une introduction en bourse originale, réduisant à 1 % les commissions versées aux banques et obtenant une valorisation de 104 milliards de dollars. En octobre 2012, Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, annonce que le site regroupe plus d'un milliard de membres actifs [3]. Selon Alexa Internet, c'est en 2012 le deuxième site le plus visité du monde, derrière Google [4]. Facebook fait partie avec Apple, Google et Amazon des Big Four d'internet.

36 Facebook 34 Historique Mark Zuckerberg a fondé «The Facebook», initialement à l'adresse thefacebook.com, le 3 février 2004 []. L'inscription a d'abord été limitée aux étudiants de l'université Harvard et dès le premier mois, plus de la moitié de la population undergraduate de l'université Harvard était inscrite sur le service [5]. Eduardo Saverin (aspect commercial), Dustin Moskovitz (programmeur), Andrew McCollum (graphiste) et Chris Hughes ont rejoint Zuckerberg pour l'aider à promouvoir le site. En mars 2004, Facebook s'est élargi aux universités Stanford, Columbia et Yale []. Cette expansion a continué avec l'ouverture de Facebook à l'ivy League et aux écoles de la région de Boston et, progressivement, à la plupart des universités au Canada et aux États-Unis [6]. En juin 2004, Facebook établit son siège social à Palo Alto, en Californie []. Mark Zuckerberg, co-créateur du site Facebook dans sa chambre à La société a enlevé la particule «The» de son nom après l'achat du nom de Harvard, aux États-Unis. domaine facebook.com en 2005 pour dollars [7]. Elle a lancé une version pour les écoles secondaires en septembre 2005 qui, pour Zuckerberg, était la prochaine étape logique [8]. À cette époque, pour rejoindre le réseau d'une école secondaire, il fallait une invitation [9]. Facebook a ensuite élargi ses membres aux employés de plusieurs sociétés, dont Microsoft et Apple [10]. Dès le 26 septembre 2006, toute personne d'au moins 13 ans possédant une adresse électronique valide a pu posséder un compte [],[]. Le 13 août 2007, une partie du code source de la page d index du site a été piratée et publiée sur Internet [11]. Le 23 juillet 2008, Facebook a présenté les dernières avancées de sa plateforme au cours de sa conférence annuelle à des développeurs, appelant ses développeurs, dont le nombre dépasse , à connecter leurs sites Web à Facebook via Facebook Connect [12]. En 2009, Facebook a amélioré son système de micro-blogging. D'après Le Monde, cette nouveauté vise à défendre ses parts de marché face au concurrent Twitter, qui bénéficie d'une forte couverture médiatique [13]. Le 21 janvier 2010, un livre non-officiel retrace l'histoire de Facebook, de l'université Harvard en 2003 jusqu'au courant de l'année 2009 [14]. Le film The Social Network (ou Le Réseau social au Québec), retraçant la création de «The Facebook» à Harvard, est sorti le 1 er octobre 2010 dans les salles nord-américaines [15] et le 13 octobre 2010 en France [16]. Le 23 septembre 2010, Facebook et tous les services utilisant son API ont été coupés pendant plus de deux heures à la suite d'une modification erronée de la configuration du site par les développeurs [17]. Le 15 novembre 2010, Mark Zuckerberg annonce le lancement d'un système de messagerie , qui aura pour nom de afin de concurrencer Gmail et Hotmail, les webmail de Google et Microsoft [18]. Le 17 mai 2012, Facebook lance la plus grosse introduction en Bourse de l'histoire des valeurs technologiques, tant en levée de fonds qu'en capitalisation boursière [19], et au second rang historique pour l'ensemble des États-Unis derrière Visa et devant celle de General Motors, avec 421 millions d'actions au prix de 38 dollars chacune, qui lui donne une valorisation de 104 milliards de dollars [20]. Tout comme Google en 2004, Facebook a contenu les frais payés aux banques, versant selon Dan Scholnick, de la société de capital-risque Trinity Ventures, seulement 1 % du montant de l'opération [21]. Exactement un an avant, le réseau social professionnel LinkedIn avait été valorisé à 9 milliards de dollars, le même niveau que Peugeot et plus que Cap Gemini ou Iliad.

37 Facebook 35 Présentation Comme application de réseau social, Facebook permet à ses utilisateurs d'entrer des informations personnelles et d'interagir avec d'autres utilisateurs. Les informations susceptibles d'être mises à la disposition du réseau concernent l'état civil, les études et les centres d'intérêt. Ces informations permettent de retrouver des utilisateurs partageant les mêmes intérêts. Ces derniers peuvent former des groupes et y inviter d'autres personnes. Les interactions entre membres incluent le partage de correspondance et de documents multimédias. Un principe également retrouvé sur d'autres réseaux sociaux, généralistes comme Orkut ou s'adressant au monde du business comme Viadeo. Le siège social de Facebook, à Palo Alto Le firewall de certaines sociétés et écoles empêche les employés et les élèves d'accéder à Facebook. Cependant, l'accès par le port 443 (en utilisant le protocole https) reste parfois possible. Usages Facebook propose à ses utilisateurs des fonctionnalités optionnelles appelées «applications», représentées par de petites boîtes superposées sur plusieurs colonnes qui apparaissent à l affichage de la page de profil de l'utilisateur. Ces applications modifient la page de l'utilisateur et lui permettent de présenter ou échanger des informations aux personnes qui visiteraient sa page. L'utilisateur trouvera par exemple : une liste d'amis, une liste des amis qu'il a en commun avec d autres amis, une liste des réseaux auxquels l'utilisateur et ses amis appartiennent, une liste des groupes auxquels l'utilisateur appartient, une boîte pour accéder aux photos associées au compte de l'utilisateur, un «mini-feed» résumant les derniers évènements concernant l'utilisateur ou ses amis, sur Facebook et un «mur» («wall», en anglais) permettant aux amis de l'utilisateur de laisser de petits messages auxquels l'utilisateur peut répondre. Dès son inscription sur Facebook, l'utilisateur a cette silhouette comme photo de profil en attendant qu'elle soit remplacée par la sienne. Par ailleurs une fonction de messagerie instantanée, disponible depuis avril 2008, permet de signaler à ses amis sa présence en ligne et, si nécessaire, de discuter dans un «salon» privé (l'application ne permettant pas, en octobre 2010, de réunir plus de deux personnes dans un même salon). Depuis février 2010, le chat de Facebook utilise le protocole de communication XMPP, afin de permettre aux utilisateurs de s y connecter avec n'importe quel client de messagerie instantanée compatible avec ce protocole [22]. Le chat reste cependant réservé aux membres de Facebook [23]. Le choix des applications à afficher est laissé à l'utilisateur, qui peut en ajouter après avoir consulté le catalogue ou bien en supprimer, changer leur agencement sur la page ou en cacher certaines au public. Les applications permettent aussi aux membres de Facebook de jouer gratuitement à des jeux. Il y a plusieurs types d'applications incluant jeux de simulation (par exemple, FarmVille, Island Paradise Fifa Superstar ) et petits jeux d'arcade (par exemple, Paf le chien). Le fait que Facebook soit ouvert aux applications tierces depuis mai 2007 [24] a contribué au succès du site. De nombreux concepteurs, débutants ou experts, ont développé une application. Selon Facebook, il existait au 30 novembre 2007 plus de applications, développées ou non par Facebook. Des outils et des cadres de développements (framework, interface de programmation, exemples de code ) sont proposés aux développeurs afin que ces derniers puissent formater leurs conceptions aux normes de Facebook. Le FBML par exemple, qui constitue

38 Facebook 36 le langage de mise en page standard sur Facebook, est un cousin du HTML compréhensible pour le développeur. Depuis novembre 2010, il est possible d'obtenir une adresse se terminant [18]. Outre le fait que plus de 200 millions d'utilisateurs sont actifs sur mobile en 2010, les usages les plus marquants sont Open Graph, Facebook Connect (en) et la monnaie virtuelle Facebook Credits (en) [25]. Depuis le 29 janvier 2011, Facebook change la manière d'envoyer des messages puisque maintenant l'utilisateur visualise l'historique des conversations, des SMS, des messages dans une nouvelle interface [réf. nécessaire]. Depuis le 6 juillet 2011, Facebook permet de réaliser des appels vidéos en partenariat avec Skype [26]. Le 11 octobre 2011, Facebook a annoncé le lancement de son application pour ipad. Cette application, attendue depuis 18 mois, reprend l'ensemble des fonctionnalités du réseau social tout en l'adaptant à la tablette, avec notamment la possibilité de visionner les photos en plein écran [27]. À la suite de sa première conférence marketing qui a eu lieu le 29 février 2012 [28], Facebook a également lancé le «Journal» pour les pages [29]. Le nouveau format «Timeline» s'applique à toutes les pages à partir du 19 mai 2012 Le 5 mars 2012, Facebook lance sa version pour ordinateur de Facebook Messenger. La société avait déjà lancé la version pour mobile durant l'été En août 2012, Facebook révèle que 8,7 % de ses 955 millions d'utilisateurs, soit 83 millions, sont des «faux comptes» : ce sont soit des comptes dupliqués, soit des comptes mal classifiés (représentant un animal, une société ), soit des comptes indésirables [30]. En novembre 2012, Facebook prend ses distances avec Zynga, son fournisseur de jeu attitré et pourra désormais développer ses propres jeux [31], indépendamment de Facebook. En janvier 2013, Facebook lance son nouveau moteur de recherche «social» : Graph Search [32]. Vers une utilisation en gestion des connaissances Au-delà de son simple usage d'outil de gestion des relations avec des amis (par exemple), il s'avère de plus en plus que Facebook constitue une plateforme de partage des connaissances illimitée. De nos jours, les entreprises ont compris tout l'enjeu de la gestion des connaissances ou Knowledge Management, dans le développement de leur compétitivité. Facebook permet à ses utilisateurs de suivre des pages et donc des thèmes précis par la mention "J'aime", mais également de créer des groupes d'intérêts avec des collaborateurs autour de sujets précis. Il paraît alors évident que cette pratique puisse être étendue au-delà du simple cadre des relations inter-personnelles. Ainsi, on constate que beaucoup d'étudiants créent des groupes Facebook autour de projets menés au sein de leur cursus et qui permettent un partage facile et massif de l'avancement du travail et des connaissances engrangées sur le sujet. Il apparaît donc intéressant d'étendre l'utilisation de Facebook à des fins professionnelles. La création de pages peut servir à capitaliser les connaissances de l'entreprise autour d'un sujet et d'un thème scientifique précis tandis que la création de groupes fermés ou semi-publics permet de rassembler les membres d'un même projet. Facebook permet, grâce à la compilation des centres d'intérêts affichés par l'utilisateur, de proposer une sélection de pages et groupes susceptibles d'enrichir le champ de connaissances de la personne considérée. De cette manière, les salariés d'un projet donné peuvent recevoir automatiquement les liens des pages de projets connexes évoluant dans le même champ technologique et scientifique. Cet outil permet d'ajouter une dimension transversale à la circulation des connaissances entre les services, contribuant à émuler la communication. La conservation des pages et groupes étant illimitée dans le temps, Facebook assure également l'aspect pérennité des projets, si cruciale pour l'entreprise. Enfin, le développement croissant des options de contrôle de confidentialité requises pour la vie privée des utilisateurs permet également aux entreprises d'accorder à Facebook une confiance accrue.

39 Facebook 37 Impacts Larry Rosen, un spécialiste de la psychologie des nouvelles technologies, et Dominguez Hills, du California State University, ont mis en évidence la possibilité d'une corrélation entre l'utilisation de Facebook et des tendances narcissiques, la dépendance à l'alcool et d'autres troubles mentaux. En revanche, Facebook peut aussi susciter l'empathie virtuelle -- la capacité de ressentir les émotions d'autrui à distance [33]. Critiques et controverses Article principal : Critiques de Facebook. Facebook connaît un bon nombre de controverses. Le site a été bloqué par intermittence dans plusieurs pays dont la République populaire de Chine [34], le Viet Nam [35], l'iran [36], l'ouzbékistan [37], le Pakistan [38], la Syrie [39] et le Bangladesh sur différentes bases. Par exemple, le site a été banni de certains pays pour son contenu jugé antisémite et religieusement discriminatoire. Le site a également été bloqué par un bon nombre d'entreprises pour empêcher les employés d'y accéder durant leurs heures de travail [40]. Les données personnelles des utilisateurs de Facebook ont également été menacées et la sécurité des comptes a été compromise à plusieurs reprises. Facebook a également été poursuivi en justice [41],[42]. En juillet 2011, les autorités allemandes discutent de la prohibition des événements organisés sur Facebook. La décision est basée sur le squattage d'individus à des événements alors qu'ils n'étaient, à l'origine, pas invités [43],[44] "invités" se sont présentés au 16 e anniversaire d'une adolescente localisée à Hambourg alors que l'invitation a incorrectement été marquée pour le public. Une centaine de policiers ont été déployés. Un policier a été agressé et onze participants ont été arrêtés pour agression, dégradations et résistance aux autorités [45]. Statistiques En France En France, Facebook aurait attiré 3,6 millions de visiteurs entre 2007 et En 2008, un nombre croissant d effacements volontaires de profils est observé. En octobre 2008, Facebook annonce plus de 4 millions d'utilisateurs actifs en France [46]. En avril 2010, selon l outil de ciblage des campagnes publicitaires sur Facebook, près de 9,7 millions de Français sont présents sur le site plaçant la France dans la liste des premiers pays par utilisateurs du site, soit un taux de pénétration dans la population d'environ 16 % [47]. D'après Les Échos, néanmoins, un certain nombre de suspicions existent concernant l'exactitude des chiffres de membres avancés par Facebook [48]. Selon Médiamétrie, avec plus de 11 millions de visiteurs uniques en décembre 2008, Facebook se classe parmi les vingt sites internet les plus visités en France [49]. En février 2011, les dernières statistiques parlent de 20,54 millions d'utilisateurs (+1,6 million en 6 mois), soit 31,8 % de la population et 46 % des internautes Français. De plus, plus de la moitié des utilisateurs ont entre 18 et 34 ans (31 % de ans et 28 % de ans) [50].

40 Facebook 38 En Belgique En Belgique, les derniers chiffres indiquent internautes connectés à Facebook dont 50,7 % d hommes et 49,30 % de femmes. Plus de 25 % d utilisateurs ont entre 25 et 34 ans. Ces 6 derniers mois, l'étude d'e-net Business indique que Facebook a connu une croissance de 4,56 % utilisateurs belges [51]. En 2012, il n'y pas moins de de Belges présent sur Facebook, soit 58,1 % de la population Belge. Dans le monde Le graphique suivant présente l évolution du nombre d utilisateurs (en millions) de Facebook dans le monde, d après les chiffres donnés dans la salle de presse du site []. La courbe ci-dessous retrace l évolution du nombre de recherches (en unité arbitraire) du mot «Facebook» sur Google, d après Google Tendances des recherches [52].

41 Facebook 39 En octobre 2012, d'après Socialbakers.com, le pays avec le plus fort taux de pénétration était Monaco, dont 91 % des habitants étaient inscrits sur Facebook [53]. En France, le taux de pénétration était alors de 39 % [53]. À cette même date, les dix plus grands pays par nombre d'utilisateurs inscrits étaient [53] : 1. Les États-Unis (167 millions) 2. L'Inde (60 millions) 3. Le Brésil (60 millions) 4. L'Indonésie (50 millions) 5. Le Mexique (39 millions) 6. Le Royaume-Uni (33 millions) 7. La Turquie (31 millions) 8. Les Philippines (30 millions) 9. La France (25 millions) 10. L'Allemagne (25 millions) En février 2011, Facebook publie les dernières informations sur les utilisateurs dans le monde :

42 Facebook 40 Utilisateurs de Facebook, selon les zones géographiques Continent/Pays Nombre total d'utilisateurs Gain absolu (les 3 derniers mois, en nombre) Gain absolu (les 3 derniers mois, en %) Gain absolu (les 6 derniers mois, en nombre) Gain absolu (les 6 derniers mois, en %) 1 - Amérique du Nord 201 millions 14,9 millions 8,03 % 32 millions 18,9 % 2 - Europe 189 millions 19,4 millions 11,46 % 29,8 millions 18,67 % 3 - Asie 146 millions 28,4 millions 24,25 % 43,5 millions 42,59 % 4 - Amérique du Sud 65 millions 11,6 millions 22,03 % 15,9 millions 32,59 % 5 - Afrique 25 millions 5,4 millions 27,26 % 8,3 millions 50,12 % 6 - Australie 12 millions 0,3 millions 2,61 % 0,6 millions 5,16 % Il y a, toujours d'après les mêmes informations, 620 millions d'utilisateurs, dont la moitié se connecte au moins une fois par jour et passe 55 minutes (en moyenne) par jour sur le site. Il y a 1 milliard de contenus mis en ligne par jour (vidéos, statuts, photos, articles, etc.) [50]. Le graphique suivant montre la répartition des utilisateurs de Facebook suivant leur âge en 2011 [54] : Le président de la Fédération internationale des associations de multimédia Hervé Fischer estime fin 2010 que son audience devrait décliner, victime de ses contradictions [55].

43 Facebook 41 Langues Facebook est, au 31 juillet 2011, disponible en 78 langues [56]. Les premières traductions à être lancées, en février 2008, sont les versions en espagnol et en allemand [réf. nécessaire]. La version française de France a été mise en ligne le 10 mars 2008 [57] puis la version en français canadien, le 6 avril 2009 [58],[59],[60]. D'autres langues ont également été introduites sur le site ou sont en cours d'introduction, principalement des langues très répandues, mais également des langues régionales (le basque, le catalan) [61] ainsi que l'espéranto [61]. Facebook demande aux utilisateurs de son site de contribuer à la traduction de l'interface dans leur langue maternelle. Tout utilisateur du réseau peut proposer une traduction des phrases originales en anglais. Ces propositions de traduction sont ensuite soumises aux internautes qui votent pour la meilleure. Les traductions «officielles» des phrases sont, en définitive, celles ayant été considérées comme les meilleures par les utilisateurs de Facebook. Il existe également, depuis peu, quelques langues superflues purement humoristiques : il est désormais possible d'utiliser Facebook en version leet speak, en anglais façon «pirate» ou en latin. Médias Le site a inspiré certains domaines de médias comme le cinéma et la télévision. Ces exemples notables incluent The Social Network (sorti en octobre 2010) et l'épisode 4 de South Park (14 e saison) intitulé Vous avez 0 ami (parodie). Le réseau social inspire également quelques humoristes français tels que Gad Elmaleh, Jérôme Commandeur ou encore Kev Adams. Notes et références [1] https:/ / facebook. com/ [2] Mentions légales (http:/ / www. facebook. com/ legal/ terms?locale=fr_fr) sur facebook.com. [3] Lemonde.fr, Facebook franchit la barre du milliard d'utilisateurs (http:/ / www. lemonde. fr/ technologies/ article/ 2012/ 10/ 04/ facebook-franchit-la-barre-du-milliard-d-utilisateurs_ _ html) [4] Alexa Top 500 Site (http:/ / www. alexa. com/ site/ ds/ top_sites?ts_mode=global), consulté le 24 décembre 2012 [11] Le code source de Facebook piraté et publié (http:/ / fr. techcrunch. com/ 2007/ 08/ 13/ le-code-source-de-facebook-pirate-et-publie/ ) TechCrunch.com, 13 août 2007 [12] Facebook(R) développe la puissance de sa plateforme sur le Web et dans le monde entier (http:/ / www. biz-affaire. com/ communique html) biz-affaire.com, 24 juillet 2008 [14] Présentation et critique du livre La revanche d'un solitaire sur Paperblog.fr (http:/ / www. paperblog. fr/ / la-revanche-d-un-solitaire-la-veritable-histoire-du-fondateur-de-facebook/ ) [15]. Consulté le 25 juillet [16]. Consulté le 25 juillet [17] «Facebook Gives A Post-Mortem On Worst Downtime In Four Years», lire en ligne (http:/ / techcrunch. com/ 2010/ 09/ 23/ facebook-downtime/ ) sur techcrunch.com [18] Facebook lance sa messagerie dès lundi (http:/ / www. leparisien. fr/ societe/ facebook-lance-sa-messagerie-des-lundi php) Le Parisien, 15 novembre [19] «Facebook vaut-il 104 milliards de dollars?», par Benjamin Gourdet, sur 01net, le 18 mai 2012 (http:/ / www. 01net. com/ editorial/ / facebook-vaut-il-104-milliards-de-dollars/ ) [20] «Facebook lance la deuxième plus grosse entrée en Bourse américaine», par l'afp, le 17 mai 2012 (http:/ / www. google. com/ hostednews/ afp/ article/ ALeqM5iHxsFQOzoGCu5H2mNS0rIhd7Itqg?docId=CNG. 6a9123eaf8c3f56a3ebfd7565e494a2b. 741) [21] «Facebook, une entrée en bourse très chaotique», par Martin Untersinger, dans Rue89 du 22 mai 2012 (http:/ / www. rue89. com/ 2012/ 05/ 22/ facebook-une-entree-en-bourse-tres-chaotique ) [22] / blog. facebook. com/ blog. php?post= [23] IMtrends, le protocole XMPP serveur-serveur n'est pas implémenté (http:/ / www. imtrends. com/ do/ search_domain_simple?domain=chat. facebook. com) [24] Facebook s'ouvre aux applications tierces (http:/ / www. neteco. com/ facebook-ouvre-applications-tierces. html) neteco.com, 25 mai 2007 [25] Nicolas Rauline, Pourquoi Facebook menace déjà Google, Les Échos, jeudi 25 novembre 2010, page 16. [26] Partenariat Facebook et Skype (http:/ / www. veilleur-strategique. eu/ 1299-facebook-skype-face-google-plus-appel-video) veilleur-strategique.eu, 7 juillet 2011 [27] / www. cnetfrance. fr/ news/ facebook-disponible-en-version-pour-ipad htm

44 Facebook 42 [28] Première conférence marketing que la Timeline va apporter aux marques (http:/ / www. journaldunet. com/ ebusiness/ le-net/ pages-marque-facebook-timeline/ ''Ce) [29] La Timeline pour les marques Timeline Brand Pages Are Here [PICTO (http:/ / mashable. com/ 2012/ 02/ 29/ facebook-timeline-brand-pages/ ''Facebook) ] [33] Kenrick Vézina. Status Update: What's Facebook's Effect on Kids? (http:/ / www. technologyreview. com/ web/ 38258/?p1=A3) 9/8/2011. MIT Reviews [42] (http:/ / www. liberation. fr/ medias/ facebook-archives-a-perpete) [43] Alemanha: Festas convocadas pelo Facebook são ameaça à ordem pública (http:/ / www. ptjornal. com/ / mundo/ alemanha-festas-convocadas-pelo-facebook-sao-ameaca-a-ordem-publica. html) [44] Alemanha pode proibir festas combinadas pelo Facebook (http:/ / www. destakjornal. com. br/ readcontent. aspx?id=10,101638) [46] Facebook : 4 millions d'utilisateurs en France (http:/ / www. lesnumeriques. com/ facebook-4-millions-utilisateurs-france-news html) [47]. [48]. [49]. [50] Statistiques Facebook février 2011 (http:/ / www. toutfacebook. fr/ statistique-facebook-top / ) [51] Étude sur les réseaux sociaux 2011 / 2012 (http:/ / www. e-net-b. be/ page/ statistique-social-media-strategy html) d'e-net Business [52] «Facebook» (http:/ / www. google. com/ insights/ search/ #q=facebook& cmpt=q) sur Google Tendances des recherches. [54] Facebook Demographics Revisited 2011 Statistics (http:/ / www. kenburbary. com/ 2011/ 03/ facebook-demographics-revisited-2011-statistics-2/ ) Ken Burbary.com 7 mars 2011 [55] «Je vois mal comment cette plateforme surmontera encore longtemps la contradiction évidente entre les relations naïves d adolescents et les [57]. [60]. [61]. usages adultes corporatifs ou professionnels ( ) Les médias sociaux ne disparaîtront pas, mais ils vont se segmenter davantage, pour mieux répondre à des besoins plus spécifiques de groupes plus définis», Google+ URL plus.google.com [1] Description Réseau social Slogan Partagez le Web comme vous le vivez Langue(s) Multilingue Inscription Propriétaire Public Google Créé par Google Lancement 28 juin 2011 État actuel En développement Google+ (prononcé et parfois écrit Google Plus, souvent abrégé G+) est l'application de réseautage social de Google lancée le 28 juin 2011, et accessible pendant près de 90 jours sur invitation, avant d'être rendue accessible au grand public le 20 septembre Elle est présentée par nombre de médias comme un produit destiné à concurrencer Facebook [2],[3]. Les utilisateurs de Google+ peuvent voir les mises à jour de leurs contacts grâce à des cercles à travers le «Stream», qui est semblable aux «flux de nouvelles» de Facebook. La zone de saisie permet aux utilisateurs de se mettre à niveau sur les états ou l'utilisation des icônes à télécharger et partager des photos et

45 Google+ 43 vidéos [4]. En décembre 2011, il y a plus de 60 millions d'utilisateurs. Fin janvier, Google+ a passé la barre des 90 millions d'utilisateurs [5], toutefois en février 2012 deux études montrent que le temps moyen passé par chaque utilisateur de ce réseau social est faible comparé à Facebook (un peu plus de 3 minutes par mois pour Google+ contre plus de 6h pour Facebook) et même qu'il a diminué jusqu'en décembre 2011 ; les données de ces études ont été dénoncées comme «particulièrement sous-évaluées» par Google [6],[7]. Historique Genèse Google+ n'est pas un premier coup d'essai en termes de réseautage social pour Google : avec les lancements successifs d'orkut en janvier 2004, de Wave en septembre 2009 et de Buzz en février 2010, le groupe avait déjà fait plusieurs efforts dans cette direction mais sans jamais rencontrer le succès escompté. En juin 2011, lors d'une conférence à Los Angeles, le PDG de l'époque Eric Schmidt avait reconnu que Google avait manqué le virage «social» du web, et qu'il avait une part de responsabilité dans cet échec : «I clearly knew I had to do something and I failed to do it. (...) CEOs need to take responsibility. I screwed up» («Je savais clairement que je devais faire quelque chose, mais je n'ai pas réussi à le faire. Un PDG doit prendre ses responsabilités. J'ai merdé») [8]. Le service avait comme nom de code Esmerald Sea [9]. Lancement Invitations Lorsque Google présenta son nouveau réseau social encore sous version bêta, l'entreprise a décidé de commencer comme avec Gmail. Google a donc distribué des invitations à certaines personnalités du monde informatique. Et Google compte donc disséminer grâce à ces personnes dans tout le web, en ajoutant un aspect de privilège pour celui qui reçoit l'invitation. Ainsi, peu de temps après avoir ouvert ses portes, le système n'accepte plus de nouveaux entrants, pour cause de saturation et de trop forte demande, dixit Google [10]. Grand public Le 18 juillet 2011, Google ouvre son service au plus grand monde en France et permet à tout utilisateur disposant d'un compte Google d'accéder à la plate-forme. Cependant, il remet en place la formule des invitations le lendemain, [réf. nécessaire] mais cette fois-ci sans restrictions. Le 20 septembre 2011, le service est ouvert aux utilisateurs sans invitations à tout utilisateurs qui le souhaitent [11]. Caractéristiques Google+ est conçu comme une couche supplémentaire sur des services Google existants et fonctionnant avec un compte Google. Google met en avant trois nouveaux services [12] : les cercles («circles»), des groupes de contact différents que l'utilisateur peut créer et au sein desquels il décide des informations qu'il souhaite partager, proche des «Aspects» de Diaspora. Organisés via une interface en «drag and drop», les contacts font partie de cercles dont ils peuvent connaître les membres mais dont ils ne connaissent pas le nom ; les paramètres de vie privée permettent aussi à chacun de cacher les membres de ses cercles ainsi que ceux dont ils font partie. Ce système remplace la «liste d'amis» typique d'autres sites comme Facebook. les bulles («hangouts»), un système de chat vidéo collectif et spontané, réunissant entre 2 à 10 personnes en simultané. Chaque bulle peut potentiellement être rejointe par quiconque en possèderait l'url unique. Le 18 août

46 Google , Google a ajouté une fonction au bouton «Partage» des vidéos YouTube, permettant de suggérer à un ami de venir regarder la vidéo en simultané, dans une bulle. les déclics («sparks»), un système de suggestion et de partage de contenu par thème avec ses contacts, proche de la section «Recommandations» de Google Reader. Par ailleurs, un compte Google+ permet : Aux utilisateurs Picasa de stocker des images de façon illimitée (sauf pour la définition), là où un utilisateur lambda se voit imposer un quota de stockage [13], D'envoyer de manière automatisée ses photos depuis un téléphone Android ou ios vers un dossier privé, via la fonction «instant upload», pour éventuellement les partager plus tard. De communiquer via le chat Google Talk, de la même manière que Gmail, mais aussi à travers la fonction «Huddle», un outil de communication instantanée disponible sur Android, iphone, et par SMS. De voir des vidéos YouTube directement depuis votre page Google+, service mis en place depuis le 3 novembre 2011 [14]. Le lancement s'est déroulé après celui de Google +1, une fonctionnalité qui permet à un utilisateur d'un compte Google de cliquer sur un bouton disponible sur la plupart des sites internet afin d'indiquer qu'il aime l'article [15]. Google a annoncé le 11 août 2011 qu'il y aurait des jeux disponibles sur Google+ très rapidement [16]. On sait qu'au lancement de ce nouveau service, 16 jeux ont été disponibles, il en compte désormais 38. Application Google+ est disponible depuis son lancement le 28 juin 2011 sur Google Play pour tous les possesseurs d'un smartphone sous une version Android 2.1 ou plus [17]. L'application totalisait déjà plus de téléchargements le 5 juillet, et le 13 juillet l'application se situait dans la tranche Début janvier, l'application en était désormais à la tranche (à titre de comparaison, GMail se situe entre d'applications installées. En septembre 2012, elle se trouvait dans la tranche Une application sur ios a également été développée. Depuis le 20 juillet 2011, il est désormais possible de télécharger ladite application [18]. Réactions Globalement, la presse spécialisée s'est plutôt enthousiasmée de l'arrivée d'un nouvel acteur dans les réseaux sociaux, d'autant plus au vu de la crédibilité de Google. Ainsi, entre autres, le Journal du geek s'est dit assez «optimiste» [19]. Les internautes, pour leur part, ont été plutôt réceptifs et se sont créé des comptes en masse, malgré le fait que le service ne soit encore qu'en bêta et qu'il y a une restriction au nombre d'utilisateurs. Ainsi, selon les calculs d'un non-officiel, Google+ possèderait déjà 10 millions d'utilisateurs, ce qui ferait de Google+ le réseau social qui grandit le plus vite jusqu'à aujourd'hui [20]. La barre des 20 millions d'utilisateurs aurait pu être dépassée dès le week-end du 16 juillet 2011 [21]. Finalement, il y aura 18 millions d'utilisateurs à partir du 20 juillet 2011 [22]. D'après comscore [23], le site aurait atteint les 25 millions d'utilisateurs durant la semaine du 24 juillet 2011, soit 1 mois après son lancement [24], 170 millions d'utilisateurs en mars 2012 puis 250 millions d'utilisateurs en juin 2012.

47 Google+ 45 Notes et références [1] / plus. google. com [6] GOOGLE+ 90 millions d utilisateurs fantômes (http:// bigbrowser. blog. lemonde. fr/ 2012/ 02/ 28/ google-90-millions-dutilisateurs-fantomes/ #xtor=rss ), article sur / bigbrowser. blog. lemonde. fr'' daté du 28 février [7] The Mounting Minuses at Google+ (http:// online. wsj. com/ article/ SB html?mod=wsjeurope_hpp_middletopnews), article du Wall Street Journal, daté du 28 février [23] / en. wikipedia. org/ wiki/ ComScore Liens externes Site officiel (http:// plus. google. com) (en) Annonce sur le blog officiel de Google (http:// googleblog. blogspot. com/ 2011/ 06/ introducing-google-project-real-life. html) Google+ enfin disponible sur l App Store (http:// www. francehebdo. com/ google-enfin-disponible-sur-l-app-store) Portail de Google Portail Internet Twitter Twitter Création Création 21 mars 2006 Personnages clés Jack Dorsey, Evan Williams, Biz Stone Données clés Slogan Que faites-vous? - Découvrez en temps réel ce qui se passe partout dans le monde - Suivez vos passions Siège social San Francisco, Californie (États-Unis) Direction Activité Produits Effectif Site web Jack Dorsey (président), Dick Costolo (CEO) Internet Service de microblog +900 (2012) [1] twitter.com/ [2] Twitter est un outil de microblogage géré par l'entreprise Twitter Inc. Il permet à un utilisateur d envoyer gratuitement de brefs messages, appelés tweets («gazouillis»), sur internet, par messagerie instantanée ou par SMS. Ces messages sont limités à 140 caractères. Twitter a été créé le 21 mars 2006 par Jack Dorsey et lancé en juillet de la même année. Le service est rapidement devenu populaire, jusqu'à réunir plus de 500 millions d'utilisateurs en février 2012 [3]. Le siège social de Twitter Inc. se situe aux États-Unis à San Francisco, elle dispose de bureaux supplémentaires et de serveurs informatiques à New York.

48 Twitter 46 Histoire Twitter a été créé à San Francisco au sein de la startup Odeo fondée par Noah Glass [4] et Evan Williams. Noah Glass commercialisait AudBlog, une application permettant de publier des fichiers audio sur un blog au moyen d un téléphone. Evan Williams est connu pour être entre autres le cofondateur de la société Pyra Labs, à l origine de la plateforme de blogs Blogger, rachetée par Google en Odeo proposait une plateforme d hébergement, de diffusion et d enregistrement de podcasts. Le marché du podcast étant déjà très concurrentiel, Jack Dorsey, ingénieur spécialiste du dispatching, et Noah Glass, ancien collaborateur de Marc Canter (fondateur de Macromind) et fondateur du service de blog podcasting AudBlog (qui a fusionné avec Odeo), furent chargés de développer un nouveau service [5]. L idée de départ lancée par Jack Dorsey était de permettre aux utilisateurs de Croquis préliminaire sur papier de pouvoir partager facilement leurs petits moments de vie avec leurs amis [6]. Twitter (alors intitulé «stat.us»). Ouvert au public le 13 juillet 2006, la première version s intitulait Stat.us puis Twittr, en référence au site de partage de photos Flickr puis Twitter, son nom actuel [7],[8]. Le 21 mars 2006, M. Dorsey envoyait son premier tweet : «Just setting up my twttr» («Suis en train d'installer mon twttr»). Le 25 octobre 2006, les actifs de la société Odeo ont été rachetés par Obvious Corp [9]. Puis en avril 2007, une entité indépendante est créée avec comme nom Twitter avec Jack Dorsey à sa tête jusqu en octobre 2008 date à laquelle Evan Williams lui succéda [10]. La société compte 29 employés en février 2009 [11] et 300 en octobre 2010 [12]. Entre temps, Twitter a remporté le prix 2007 South by Southwest Web Award dans la catégorie blog. Le 4 octobre 2010, Evan Williams, le co-fondateur, annonce qu'il passe la main à Dick Costolo, ancien directeur d'exploitation. En juin 2012, les mots «Twitter» (nom propre), «twitt» ou «tweet», «twitteur» ou «twitteuse», ainsi que «twitter» ou «tweeter», font leur apparition dans Le Petit Larousse édition 2013 [13]. Après avoir été la première personne à franchir la barre des 10, 15, 20, 25 et 30 millions d'abonnés, Lady Gaga devient, le 11 décembre 2012, la seule personne au monde à franchir la barre des 32 millions d'abonnés avant de se faire dépasser par Justin Bieber qui à la date d'aujourd'hui (22/02/2013) possède followers et devient donc la personne la plus suivie de Twitter ainsi que la plus influente sur le réseau à ce jour. Acquisitions externes En avril 2010, l'application et client Twitter, Tweetie est rachetée, il devient Twitter pour iphone, Twitter pour Mac [14]. Si la version Twitter pour iphone subsiste, Twitter pour Mac est définitivement arrêté en octobre 2012 [15]. Le 25 mai 2011, le client Twitter TweetDeck est racheté pour 40 millions de dollars [16]. Le 5 juillet 2011 l'outil de gestion analytique de Twitter BackType est racheté [17]. Le 21 septembre 2011, Twitter acquiert un spécialiste de la recherche sur Internet Julpan, fondé en 2010 par Ori Allon, un ancien employé qui avait travaillé sur le moteur de recherche de Google [18]. Le 20 janvier 2012, l'agrégateur d'informations torontois Summify est acquis par Twitter [19]. Le 3 mars 2012, le site spécialisé dans les microblogs Posterous, un concurrent de Tumblr est racheté par Twitter [20]. En avril 2012, Hotspots.io, un service spécialisé dans l'analyse sociale est racheté aussi [21]. Le 10 mai 2012, Twitter rachète le développeur de service marketing personnalisés de notification par RestEngine [22]. En octobre 2012 c'est au tour de Vine, un outil new-yorkais qui permet aux utilisateurs de publier des vidéos par tweets via smartphones qui se voit acquit par Twitter [23]. Cet outil et directement proposé aux utilisateurs de Twitter sur smartphones à partir du 24 janvier 2013 [23].

49 Twitter 47 Le 28 janvier 2013, l'outil d analyse Crashlytics, qui permet de détecter et de reporter toute fermeture impromptue d'une application mobiles pour ios et Android dont peuvent être victime des utilisateurs est acheté par Twitter [24]. Le 5 février 2013, Twitter confirme l'acquisition de la société Bluefin Labs basée à Cambridge près de Boston [25]. Cette dernière est spécialisée dans l'analyse des conversations autour des programmes de télévision. Avec cette acquisition, Twitter précise sa stratégie de développement dans la Télévision Sociale [26]. Identité visuelle (logo) La mascotte de Twitter est un oiseau stylisé, nommé Larry [27] en hommage au basketteur américain Larry Bird [28]. Le 6 juin 2012, Twitter présente un nouvel oiseau [29], désormais utilisé comme logo unique, sans typographie [30],[31]. Logo de Twitter du 15 mai 2009 à septembre Fonctionnalités Twitter est un service de microblogage ou microblogging, qui permet à ses utilisateurs de bloguer grâce à de courts messages, des «tweets». Outre cette concision imposée, la principale différence entre Twitter et un blog traditionnel réside dans le fait que Twitter n invite pas les lecteurs à commenter les messages postés. La promesse d'origine de Twitter, «What are you doing?», le définit comme un service permettant de raconter ce qu on fait au moment où on le fait. Prenant acte de l'utilisation du service pour s'échanger des informations et des liens, Twitter le remplace par «What's happening?» («Quoi de neuf?» ou encore «Que se passe-t-il?» dans la version française), puis par «Compose new Tweet» dans la dernière version de septembre De surcroît, Twitter est généralement utilisé comme plateforme de réseau social. Par contre, son interface et son format sont très différents d'un univers comme celui de Facebook [32] ou Instagram, quoiqu'il existe certaines similarités. La culture très particulière et propre à sa communauté font en sorte que Twitter peut demander un peu plus d'effort de la part des nouveaux utilisateurs. Plusieurs guides existent d'ailleurs dans le but d'aider les nouveaux usagers à mieux s'immiscer dans l'univers des tweets. L interface originelle de Twitter est en anglais. Une version en japonais est lancée en avril En octobre 2009, le service lance un appel à ses utilisateurs pour être volontaires pour sa traduction en «FIGS» (français, italien, allemand, espagnol) [33]. La version en espagnol est disponible début novembre 2009 [34], celle en français deux semaines après [35]. Twitter se différencie, par rapport à d'autre médias sociaux populaires, par son respect absolu du principe Keep it Simple, Stupid - sa simplicité d'utilisation - ce qui en fait un des principaux facteurs de son succès [36]. Le tweet et le retweet Chaque court message, le tweet, publié est limité à 140 caractères il contraint les utilisateurs à être concis dans leur rédaction. Initialement, Twitter pouvait être utilisé par l'intermédiaire des SMS. Ceux-ci étant limités à 160 caractères, Twitter prend cette limite et conserve 20 caractères pour ajouter son nom d'utilisateur [37]. La capacité limitée à 140 caractères par message sur le service a favorisé l'émergence de plateformes de contenu, telle TwitPic, qui permet de poster des images et photos ; bit.ly pour raccourcir les liens. Il existe deux manières de «retweeter» : soit comme initialement en copiant/collant intégralement le tweet lu en le précédant de la mention soit comme depuis fin 2009 en le «retweetant» automatiquement pour l afficher à ses abonnés tel qu'on l'a vu soi-même, avec l'avatar de l'auteur d'origine, sauf si l'auteur d'origine utilise un compte protégé [38].

50 Twitter 48 Abonnements Après s'être connecté à Twitter en tant que membre inscrit, on accède aux tweets (mini-messages) en fil postés par ses propres abonnements, c'est-à-dire par les comptes d'utilisateurs que l'on a choisi de «suivre». Si l'utilisateur Alice [39] «suit» l'utilisateur Bob, on dit qu'alice est une abonnée de Bob et que Bob est un abonnement d'alice. Dans la version française de l'interface, un follower est appelé initialement «suiveur» [40] remplacé par «abonné» et un following, par «suivis» [40] puis «abonnement». Twitter est un réseau social asymétrique, c'est-à-dire n'engageant pas de réciprocité. Il est possible pour un utilisateur de restreindre la lecture de ses mini-messages en gardant privé l'accès à son compte, en évitant donc de le rendre public. Les messages sont alors visibles par l'abonné uniquement après validation d'une requête d'ajout à sa liste d'abonnement par l'utilisateur qui a appliqué un accès privé. L'accès privé n'est pas le mode par défaut de Twitter. Il n'est pas vraiment dans l'esprit de ce service, et son existence même n'est pas connue de tous les utilisateurs (certains utilisateurs déclarent avoir quitté Twitter parce qu'il est impossible de rendre ses messages privés [41] ). En revanche, les comptes qui ne sont pas privés sont bien publics ce qui implique qu'un tweet est bien un propos public et peut donc être repris et cité dans les médias ou en justice par exemple [42]. Fil d'actualité Le fil d actualité, ou «timeline» en anglais (abrégé «TL»), est la page principale sur laquelle apparaissent les tweets des comptes auxquels l utilisateur s est abonné. Mentions Un nom précédé d'arobase est un lien vers le compte Twitter de l'utilisateur de ce nom (qui permet de voir tous ses tweets, sauf s'ils sont protégés). Chaque utilisateur peut consulter les mentions qu il a reçues dans l onglet Connect». Si un tweet débute par une mention, seuls les followers suivant le compte mentionné verront le tweet dans leur fil d actualité (par rédige un tweet en commençant donc parmi les followers seuls ceux qui suivent liront le tweet depuis leur fil d'actualité). Hashtags - motclic - motdièse Un mot précédé du signe «#» (croisillon) est un hashtag. Au Canada en janvier 2011 l'office québécois de la langue française a créé et proposé le terme «mot-clic» [43]. En France, la commission générale de terminologie et de néologie a proposé en janvier 2013 le terme «mot-dièse» [44]. C'est un sujet attribué au message. Twitter peut afficher tous les tweets comportant un hashtag précis, et établit un classement des mots ou bien des hashtags du moment les plus utilisés (les trending topics, désormais disponibles pour les tweets rédigés en français [45].) d'où parfois des détournements du système, sur le même principe que le bombardement Google [46]. Trending Topic Les trending topics, abrégés «TT» sur Twitter, sont les sujets tendances. Ce sont des mots, des hashtags ou des phrases qui ont été tweetés de multiples fois durant une période. Il est possible d'afficher les tendances par pays, par ville ou encore dans le monde entier. Listes Un utilisateur peut établir des listes parmi ses abonnements. Depuis fin 2009 il est possible de suivre une liste établie par un autre utilisateur. Il est également possible de rendre privées les listes (pour s'en servir comme répertoire de contacts d'un secteur, ou de concurrents, par exemple).

51 Twitter 49 Cashtags Depuis 2012, dans un tweet, le symbole «$» placé devant le code d'une devise boursière permet de consulter en temps réel les discussions sur les sociétés cotées en Bourse [47]. Par exemple «$AAPL» pour Apple. Comptes certifiés Suite à une plainte déposée par Tony La Russa, manager d une équipe de baseball américaine, pour usurpation d identité [48], et plus généralement afin d'empêcher l'usurpation d'identité sur Twitter, les comptes des personnalités peuvent bénéficier d'un logo bleu «Compte certifié». Twitter donne plus d'indications sur les comptes certifiés en priorité : «Nous nous concentrons sur des utilisateurs hautement demandés dans la musique, le spectacle, la mode, le gouvernement, la politique, la religion, le journalisme, les médias, la publicité, les affaires et d'autres domaines d'intérêt particuliers. Nous certifions le cas échéant les partenaires commerciaux et les personnes présentant un risque élevé d'usurpation d'identité [49].» En juin 2012, Twitter introduit une option de masquage des réponses (tweets commençant par une mention à un autre utilisateurs) pour les comptes certifiés [50]. Ainsi, quand on consulte un profil certifié, deux onglets permettent de filtrer les tweets «All / No Replies». Messages directs Les utilisateurs peuvent s échanger des messages privés à travers des «Messages directs» («Direct Message» en anglais, abrégé «DM»). Cependant, on ne peut envoyer de DM que si l'on est abonné à un compte et que ce compte est lui même abonné en retour (abonnements réciproques). Autre usages Le "JeudiConfession" est une tradition qui consiste à poster un message de quelque chose de plus ou moins inavouable. Le "FollowFriday" est une tradition - qui s'essouffle - qui consiste chaque vendredi pour un abonné à tweeter -donc à indiquer à tous les abonnés de son fil- d'autre personnes qu'il conseille ou qu'il parraine. Elle prend la @Alice». Elle se compose de l'hashtag "#FF" qui veut dire "FollowFriday" puis du ou des noms des personnes que vous souhaitez conseiller. Il est d'usage d'écrire ) à la fin d'un tweet pour indiquer la source d'une information quand on modifié la syntaxe de ce message. Ces outils doivent être utilisés avec parcimonie, car ils comptent dans les 140 caractères autorisés. Outils Google Depuis fin 2009, Google, suite à un partenariat [51] avec la société Twitter, référence [52] des «tweets» en les indexant en temps réel dans les résultats de ses pages de recherche. Ce partenariat a été suspendu suite à l'arrivée du produit social de Google : Google Plus, en juillet 2011 [53]. Utilisations externes Une des forces de Twitter est de proposer une interface de programmation (API) ouverte et documentée. Celle-ci permet de construire facilement des applications ou des services s appuyant sur la plateforme Twitter. Un grand nombre de logiciels ont été développés, non seulement pour lire et écrire sur Twitter sans utiliser le site lui-même, mais dans certains cas ils ajoutent des fonctions de tri, filtrage, remplacement automatique des URL par celles d'un

52 Twitter 50 service de réduction d'url (quasiment indispensable vu que la limite de 140 caractères comprend les éventuels liens), etc. De plus il en existe pour toutes les plates-formes, y compris les smartphones. Sur de nombreux blogs, un bouton permet à un utilisateur, s'il aime un billet, de générer immédiatement un Tweet en son nom et donnant un lien vers le billet. C'est cette possibilité de réutilisation qui rend Twitter quasiment impossible à bloquer. Même si un pays souhaitant limiter la liberté d'expression bloque l'accès à twitter.com, il ne peut pas bloquer tous les sites utilisant une API permettant aux utilisateurs de poster un tweet depuis ce site, à moins de bloquer tous les sites internet sauf une liste blanche [54]. En août 2012, Twitter a durci les conditions d'accès à son API [55]. Smartphones Après avoir lancé des versions différentes de ses applications selon la marque du smartphone, Twitter a uniformisé toutes ses applications mobiles en décembre Sous le nom de code Lets Fly [56], Twitter adopte une nouvelle interface simplifiée qui facilite l'accès à son compte et ses connexions [57]. Données personnelles et sécurité Twitter collecte des données personnelles sur ses utilisateurs et les partage avec des tierces parties. Twitter considère ces informations comme un actif et se réserve le droit de les vendre si la société change de mains [58]. En revanche, Twitter ne prétend en aucun cas avoir des droits sur les messages envoyés par les utilisateurs (voir ci-dessous). Une faille de sécurité a été rapportée le 7 avril 2007 par Nitesh Dhanjani et Rujith. Nitesh a utilisé FakeMyText pour envoyer un message à la place de la victime en modifiant l en-tête du SMS pour se faire passer pour un autre numéro. Cette usurpation d identité ne peut être réalisée que si l on connaît le numéro de téléphone rattaché au compte Twitter. Suite à cette annonce, Twitter introduisit un code PIN que l utilisateur peut indiquer pour authentifier le message SMS. Le 5 janvier 2009, 33 comptes Twitter ont été piratés, dont ceux de Barack Obama et de Britney Spears. Le pirate a obtenu le mot de passe d un administrateur de Twitter grâce à une attaque par dictionnaire. Il a ensuite utilisé certains outils de l équipe de support technique comme l édition ou le rappel des s associés au compte Twitter [59],[60],[61]. En juillet 2012, le PDG de Twitter, Dick Costolo, annonce que le site permettra à ses utilisateurs de télécharger l'ensemble de leurs tweets [62]. Droits d'auteur Le problème des droits d'auteur s'appliquant à un message sur Twitter est loin d'être évident. Par exemple, si on recopie un tweet d'autrui, on ne peut invoquer le droit de courte citation, car le caractère «court» de la citation se rapporte à la longueur de l'œuvre dont elle est extraite [63]. Les retweets, pour leur part, peuvent même être accusés de violer les droits moraux de l'auteur quand le message est modifié [64]. Mais un tweet n'est pas forcément protégé par le droit d'auteur, car celui-ci ne s'applique qu'aux créations originales. Il est rare qu'un message aussi court puisse être considéré comme une telle création, mais pas impossible (c'est le cas des slogans publicitaires) [65]. Twitter lui-même encourage les utilisateurs à placer leurs messages dans le domaine public, ne revendiquant lui-même aucun droit dessus ce qui lui vaut les félicitations des défenseurs des contenus libres en comparaison de Facebook [66].

53 Twitter 51 Finance En 2009, Twitter n'a généré pratiquement aucun revenu étant donné la gratuité du service, de même que l'absence de publicité (hormis sur la version japonaise). Toutefois, cela ne semble pas vraiment inquiéter les dirigeants : en effet, Twitter n'a ni besoin d'une infrastructure complexe ni de faire sa propre publicité ou toute autre dépense de ce type ; ses dépenses sont donc très faibles, et les réserves obtenues par collectes de fonds suffisent probablement pour financer le service durant plusieurs années [67]. Twitter a un contrat avec l entreprise SocialMedia, qui se sert de Twitter pour diffuser des tweets sur des produits ou qui peut aussi utiliser et citer des tweets à travers «Twitter Pulse» dans d autres publicités sur Internet : «En d autres mots, ne tweetez rien que vous ne voudriez voir sur un panneau sur Times Square ou diffusé lors du Super Bowl», écrit ainsi un journaliste du New York Times [68]. Sur la version japonaise, des encarts publicitaires sont affichés en haut à droite de la page twitter.com. La stratégie de Twitter a été largement dévoilée quand des documents confidentiels ont été dérobés par piratage, puis envoyés au siège du blog TechCrunch ; après négociation, Techcrunch a publié ce qui se rapporte à la stratégie de l'entreprise, mais pas les informations privées ou concernant la sécurité. Il apparaît que Twitter compte générer des revenus en proposant des services avancés pour les comptes créés par les entreprises. Mais n'ayant pas un besoin urgent de générer des revenus, Twitter maintient une stratégie attentiste, cherchant en premier lieu à rassembler un maximum d'utilisateurs (objectif : 1 milliard en 2013), pour mieux valoriser ses services quand ils seront lancés [69]. Propositions de rachat De nombreuses rumeurs de rachat circulent depuis En novembre 2008, Facebook aurait proposé de racheter Twitter pour 500 millions de dollars en actions basé sur une valorisation de Facebook de 15 milliards de dollars [70]. Puis les noms de Google et Apple ont été évoqués [71],[72]. Les dirigeants de Twitter démentent tout rachat, disant préférer que l entreprise demeure indépendante, mais confirment qu il y a des discussions et ne s interdisent pas de collaborer avec ces grands groupes [73]. En juin 2012, les rumeurs se font insistantes sur le rachat possible de Twitter par Google, considérant que l'introduction en bourse de Facebook, jugée "ratée", compromet les chances de Twitter d'entrer en bourse [74][75]. Financement de l'entreprise La société a réalisé un premier appel public à l'épargne en 2007 auprès des fonds Union Square Ventures (investisseurs de Delicious entre autres), Charles River Ventures et de plusieurs business angel, dont Marc Andreessen (fondateur entre autres de Netscape Communications et Ning), Dick Costolo (fondateur de FeedBurner), Ron Conway (un des premiers banquiers de Google) et Naval Ravikant [76] (co-fondateur de Epinions). Les deux premiers appels publics à l'épargne ont permis d'amasser 5,4 et 15 millions de dollars [11]. Un troisième appel public à l'épargne, qui a permis d'amasser 35 millions de dollars selon le webzine américain TechCrunch, a été réalisé en Benchmark and Institutional Venture Partners, Union Square Ventures et Spark Capital ont apporté les fonds [77]. Valorisation financière Comme il est évoqué plus haut, Twitter était, à la fin de l'année 2008, évaluée à 500 millions de dollars et, à la fin de 2009, à 1 milliard de dollars [78], en se basant sur les propositions de rachat. À la fin du mois d'août 2009, Robert Scoble évaluait Twitter entre 5 et 10 milliards de dollars, en se basant sur le potentiel de ce service [79]. En septembre 2009, un nouvel appel public à l'épargne permit d'attribuer à Twitter une valeur de 1 milliard de dollars, selon la valeur que doit avoir Twitter en rapportant la levée de fonds à la part acquise de l'entreprise [80] [pas clair].

54 Twitter 52 Le 15 décembre 2010, Twitter lève 200 millions de dollars, ce qui fait monter la valorisation de Twitter à 3,7 milliards de dollars [81]. En juillet 2011, Twitter est en passe de porter sa valorisation à 7 milliards de dollars [82]. Bien sûr il ne faut pas oublier que ces valorisations financières restent fictives dans la mesure où la société n'a toujours pas de business model (i.e le modèle économique) clairement établi (même si la publicité semble la solution logique). On se base donc sur son potentiel, un élément déterminé par le nombre de visiteurs, le nombre de tweet mais aussi les sommes reçues lors des levées de fonds. Statistiques et utilisation Selon l'étude de Sémiocast publiée le 30 juillet 2012, il y a 517 millions de comptes enregistrés sur Twitter. Il y a 140 millions d utilisateurs aux États-Unis, 40 millions au Brésil et 30 millions au Japon. En France, 7.3 millions d utilisateurs sont inscrits [83]. Les États-Unis représentent 27.4% des utilisateurs de Twitter (contre 28.1% au mois de janvier) [84]. États-Unis Pew Research Center s Internet & American Life Project a publié une étude sur l utilisation de Twitter aux États-Unis. 11 % des internautes adultes utiliseraient un service de microblogage, contre 9 % en novembre et 6 % en mai. L âge médian est de 31 ans. Les citadins sont sur-représentés (35 % des utilisateurs de Twitter résident en ville, alors qu ils ne représentent que 29 % des internautes). 76 % des utilisateurs de ce service utilisent des connexions internet sans fil [85]. France Twitter est le site de la catégorie des sites communautaires qui a connu la plus forte croissance au cours du mois de février 2009 selon Nielsen [86]. Selon une étude IFOP publiée en août 2009, 28 % des internautes français connaissent Twitter (contre 4 % en 2008), mais ils ne sont que 2 % à avoir un compte [87]. En octobre 2010, une nouvelle étude de l'ifop indique que 80 % des internautes français connaissent Twitter et 7 % possèdent un compte [88]. En recoupant avec une étude de Médiamétrie indiquant que le nombre d'internautes en France à cette époque était de 37,54 millions [89], on peut estimer le nombre d'utilisateurs de Twitter en France à 2,6 millions. Le nombre de comptes réellement actifs reste cependant à déterminer. Selon l'institut comscore, 16 % des ans possèdent un compte Twitter [90]. Début 2012, le site connait un regain d'intérêt en France. Il sert d'outil aux politiques qui participent à la campagne présidentielle. Les émissions télévisuelles sont commentées activement, certaines comme "On n'est pas couché", "Des Paroles et Des Actes", "The Voice" ou "Mots Croisés" proposent même leur lien au téléspectateur. Le 6 mai 2012, Twitter enregistre un pic de fréquentation en France avec 1,4 million d'utilisateurs uniques [91]. Selon l'expansion, Twitter souhaite ouvrir un bureau en France et est à la recherche d'un directeur général [92]

55 Twitter 53 Couverture médiatique En France, Twitter a fait l objet d une importante couverture médiatique au cours des premiers mois de l année 2009 selon Slate.fr [93],[94]. Cela se reflète dans la recherche du terme «twitter». Médiamétrie rapporte que le terme a été tapé fois en mars, 158 % de plus qu en février [95]. Indisponibilité Twitter a été largement critiqué par ses utilisateurs des débuts pour les nombreuses périodes pendant lesquels le service cessait de fonctionner. Lors de ces périodes d'indisponibilité, Twitter affichait un dessin de baleine, originalement titré Lifting Up a Dreamer, mais renommé par les utilisateurs «Fail whale» (baleine de l'échec). Paradoxalement, l'ampleur de l'indignation des internautes quand Twitter est indisponible est un témoignage du [réf. nécessaire] succès du service. Twitter a en particulier été victime d'une attaque en déni de service en août 2009, vraisemblablement pour des motifs politiques [96]. La forte croissance de Twitter a conduit à un événement redouté : la Twitpocalypse, qui surviendrait quand les identifiants des tweets seraient épuisés. En effet, chaque tweet est identifié par un numéro unique. Pour certains logiciels externes utilisant Twitter, ce numéro était codé en int32 ou uint32 (sur 32 bits, un bit étant réservé ou non au signe), les numéros utilisables ont été épuisés au bout de tweets dans le premier cas, dans le second. La première Twitpocalypse eut lieu en juin 2009, la seconde en septembre 2009, dans les deux cas sans conséquences graves. Il faut noter à quel point le rapprochement entre les deux crises témoigne de la progression formidable de Twitter en 2009 [97]. À partir de la fin août 2009, Twitter renforce son infrastructure pour ne plus avoir d'indisponibilité, en prévoyant de poursuivre sa forte croissance [98]. Depuis le 31 août 2010, les APIS de Twitter n utilise plus le Basic Auth, forçant ainsi toutes les applications de son écosystème à utiliser oauth pour se connecter à ses serveurs. Dans les premiers jours de Twitter, le Basic Auth a permis aux développeurs de créer des applications facilement, les modalités d'identification y étant extrêmement simplifiée. Suite au passage à oauth, un épisode surnommé l' oauthpocalypse [99], des milliers d'applications de la première génération de Twitter ont disparu [100]. Critiques Perte de temps Une des principales critiques négatives de Twitter est celle selon laquelle Twitter ne serait qu'un objet de perte de temps [101]. Twitter est accusé par certaines études de nuire à la productivité au travail [102]. Lorsqu'un chat dénommé Sockington devint en mai 2009 une star de la twittosphère, l'aspect productif de l'outil Twitter en prit un coup [103]. Les fondateurs de Twitter admettent aujourd'hui qu'eux-mêmes n'imaginaient pas que leur service aurait un tel succès [104]. Le site satirique The Onion, face à l'utilisation de Twitter par les insurgés iraniens, fait dire à un des fondateurs que lui-même est choqué car Twitter n'avait pas été conçu pour être utile [105]. Ironie mise à part, la crise iranienne avait effectivement prouvé l'utilité de Twitter [106], surprenant tous ceux qui n'y voyaient qu'une perte de temps, et faisait relayer son existence par les médias traditionnels. Certains commentateurs, comme Ethan Zuckerman [107] et Shadi Sadr [108] estiment que l'impact de Twitter en termes d'autonomisation des manifestants iraniens a été exagéré par les médias occidentaux. Twitter est utilisé par des enseignants dans leurs classes, de l'école primaire à l'université. Des chartes d'utilisation sont créées et l'usage de Twitter permet en outre un apprentissage des médias sociaux en classe.

56 Twitter 54 Usage médiatique Twitter a montré qu'il était un moyen de faire circuler l'information à une vitesse formidable. Pour des raisons techniques, les mises à jour de Twitter sont beaucoup plus rapides que celles des fils RSS ou les moteurs de recherche traditionnels, ce qui fait même prédire par des partisans que Twitter va "tuer" les RSS [109]. Cette puissance est à double tranchant, comme le soulignent les partisans et détracteurs. Par exemple, les utilisateurs de Twitter ont pu être informés de la mort de Michael Jackson en s'échangeant le lien vers le premier site d'information à l'avoir mentionnée, bien avant que les autres ne reprennent l'information [110]. Il en est de même pour le séisme du 12 janvier 2010 en Haïti où les Haïtiens ont utilisé Twitter pour informer les autres utilisateurs de la catastrophe et demander de l'aide. Mais Twitter peut aussi propager les fausses rumeurs à vitesse formidable ; l'exemple a été l'annonce de l'annulation de la proposition 8, c'est-à-dire le rétablissement du mariage homosexuel en Californie, annonce qui venait en fait d'une interprétation erronée d'un message, qui en réalité datait d'avant la proposition 8 [111]. À l'instar de Facebook, Twitter a également fait face à des critiques sur sa politique de suppression des publications. Ainsi en 2009, un tweet du présentateur anglais Jonathan Ross contenant son adresse resta visible un certain temps via le module de recherche de Twitter bien qu'ayant été supprimé par son auteur [112]. L'utilisation de Twitter par des opposants politiques en Iran en 2009 a été très remarquée. S'étant rendu compte de cette utilisation, les dirigeants de Twitter avaient même décidé après discussion avec le gouvernement américain, mais sans avoir réellement reçu d'ordre, selon Twitter de retarder une opération de maintenance suspendant le service quelques heures pendant les heures de repos en Iran et non aux États-Unis où se trouve pourtant la majorité de ses utilisateurs. Mark Pfeifle, ancien conseiller de George W. Bush, avait publiquement affirmé que pour cela, Twitter méritait le prix Nobel de la paix [113]. Filtre de censure Fin 2011, le gouvernement américain voit d'un mauvais œil que des mouvements djihadistes utilisent Twitter pour diffuser leurs actualités [114]. Pour répondre aux pressions du gouvernement, Twitter a lancé un filtre de censure par pays, afin de pouvoir adapter leurs contenus en fonction des lois de chaque pays [115]. Utilisation par des personnalités Certains professionnels, pour la plupart liés à l industrie des médias, ont commencé à utiliser professionnellement ce service. C est ainsi le cas de certains journaux d informations, comme CNN ou BBC qui utilisent un robot pour envoyer des flashs d information sur Twitter. John Edwards et Barack Obama ont également utilisé Twitter comme outil médiatique lors de la campagne pour l élection présidentielle américaine de En novembre 2009, alors que son compte a 2,6 millions d'abonnés, Obama a avoué qu'il n'avait écrit aucun message lui-même. Ce qui ne l'empêche pas d'appeler les pays comme la Chine à ne pas restreindre l'accès à Twitter [116]. De nombreuses personnalités utilisent Twitter pour envoyer des messages à leurs fans via ce réseau ; cela leur permet d'envoyer un message directement, sans qu'il soit mis en forme par les médias d'une manière qu'elles ne souhaitent pas. Ashton Kutcher est d ailleurs la toute première personne à avoir dépassé le million d'abonnés sur Twitter [117]. L'inscription d'oprah Winfrey avait été très remarquée. Il semble qu'elle ait eu un important effet accélérateur sur les inscriptions, et qu'elle a aux États-Unis permis à Twitter de ne plus être un outil réservé aux fans de technologie [118].Justin Bieber est la personne qui possède, à ce jour, le plus d'abonnés sur Twitter [119]. Il devance ainsi Lady Gaga et Katy Perry. En juin 2012, Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande, président de la République Française, déclare sur Twitter soutenir le dissident socialiste Olivier Falorni en vue des élections législatives. Elle s'oppose alors ouvertement à la candidature de l ex-compagne du president, Ségolène Royal, candidate dans la circonscription de la Rochelle. Elle déclenche ainsi une polémique en France. Certains évoquent alors un «Dallas» à l Élysée [120].

57 Twitter 55 Question du «journalisme citoyen» L'utilisation de Twitter par des non-professionnels pour communiquer des informations est assez controversée. Pour ses partisans, elle permet d'être informé plus vite et avec des détails que seuls les témoins directs peuvent apporter. Mais l'exemple de la fusillade de Fort Hood a montré qu'un témoin sur place pouvait parfaitement lancer des informations comportant des erreurs importantes. L'autre critique du journalisme citoyen est celle des comportements que cela provoque. Typiquement, un journaliste professionnel a peu de chances de se trouver près d'un blessé grave sans qu'un tiers soit déjà en train de lui porter secours [121]. Les arguments avancés plus haut donnèrent lieu à un débat [122] ; le contre-argument avancé en faveur de Twitter est que l'abondance d'information de différentes sources, non censurées, est une bonne chose même s'il faut trier les vraies des fausses. Outil pédagogique ou de diffusion littéraire Depuis 2009, des enseignants utilisent Twitter à des fins pédagogiques, en primaire, au collège, au lycée et dans le supérieur [123]. Son format se prête à la diffusion de journaux d'écrivains. Parmi les journaux d'auteurs libres de droits les plus lus sur Twitter on peut citer Samuel Pepys ( abonnés à mi novembre 2011) et Samuel Johnson ( abonnés à même date), alors que les téléchargements des mêmes journaux sur Gutenberg ne dépasse pas le millier [124]. Au XXI e siècle, le développement de ses compétences informationnelles est primordial [125]. Or, l usage de Twitter amène un apprenant à analyser, exploiter et évaluer une quantité importante d information. L avantage, c est que l apprenant peut interagir avec cette information et son enseignant peut facilement le guider en présentiel ou à distance. Par ailleurs, Twitter offre un pouvoir unique de communication. En étant diffusé en ligne de façon instantanée, l apprenti écrivain est fortement conscientisé à l importance de bien s exprimer. Il découvrira rapidement le pouvoir que confère une bonne maîtrise de la langue. De plus, l obligation d exprimer ses tweets en 140 caractères force l apprenant à développer sa capacité de synthèse. Au Québec, en 2012, les élèves de tout niveau de la province furent conviés au premier festival de twittérature [126]. Une occasion en or pour conscientiser les jeunes apprenants québécois à l'importance de bien maîtriser la langue [127]. Outil de gestion des connaissances Twitter permet à ses utilisateurs l'accès à un nombre incroyable d'informations et de données. Grâce aux fonctionnalités de Twitter, chaque utilisateur peut, en fonction des informations qu'il cherche à obtenir, filtrer, trier et classer les flots qui lui parviennent. C'est en ce sens que Twitter peut être assimilé à un outil de gestion des connaissances. Limitation de l'accès aux anciennes publications Twitter limite la consultation aux seules publications récentes, il devient impossible d'accéder à certaines publications anciennes notamment par le moteur de recherche interne du service. Cependant, le service a intégré depuis le mois de Mars 2013, la possibilité de télécharger une archive contenant l'ensemble des publications d'un compte utilisateur [128].

58 Twitter 56 Concurrents Différents services comparables existent également. Identi.ca, se distinguant par le fait qu'il repose sur le logiciel de microblogage libre StatusNet et qui permet de créer un réseau acentralisé; Google Plus permet aux utilisateurs de partager publiquement ou en privé ces petits messages, mais aussi d'importer des informations depuis Picasa, Google Reader, Flickr et Twitter [129] ; Myspace MI. Si du point de vue des fonctions, Facebook semble très différent de Twitter, du point de vue de la mesure d'audience, Facebook est le seul à pouvoir être considéré comme un concurrent sérieux de Twitter. Réciproquement, même si Twitter possède beaucoup moins d'utilisateurs que Facebook, l'évolution de Facebook montre que celui-ci considère Twitter comme une menace sérieuse [130]. Certains services qui sont en partie concurrents de Twitter permettent d'afficher les messages de Twitter sur leurs pages (c'est le cas de Google Buzz), ou à l'inverse d'envoyer sur Twitter un message venant de ce service (c'est le cas d'identi.ca). Un tel service peut donc être simultanément un concurrent de Twitter et un service utilisant Twitter. Notes et références [2] https:/ / twitter. com/ [3] Twitter devrait passer la barre des 500 millions d'utilisateurs fin février - Journal du Net / www. journaldunet. com/ ebusiness/ le-net/ nombre-d-utilisateurs-twitter shtml [4] Twitter aussi a son fondateur oublié : Noah Glass (http:// www. journaldunet. com/ ebusiness/ le-net/ noah-glass-twitter shtml), Journal du Net, 14 avril 2011 [5], Interview, (http:// www. youtube. com/ watch?v=9e6a41jojbk) [6] Interview avec Jack Dorsey (http:// www. youtube. com/ watch?v=urxsgebfy6a), juillet 2007 [7] (http:// evhead. com/ 2006/ 07/ twttr-is-alive. asp), EVHEAD, publié en septembre [8] (http:// evhead. com/ 2006/ 09/ we-bought-vowels-and-blimp-too-twitter. asp), EVHEAD, publié en septembre [9] (http:// evhead. com/ 2006/ 10/ birth-of-obvious-corp_25. asp), EVHEAD, publié le 21 septembre [10] (http:// blog. twitter. com/ 2008/ 10/ meet-our-ceo-and-chairman-again. html), Twitter.com, publié le 16 octobre [11] Twitter,, de dollars de plus (http:// www. neteco. com/ twitter-29-employes-35-dollars. html), NetEco, publié le 16 février [12] «#newtwitterceo (http:// blog. twitter. com/ 2010/ 10/ newtwitterceo. html)», [13] / www. liberation. fr/ livres/ 2012/ 06/ 22/ petit-larousse-illustre-2013-les-twitteurs-et-les-twitteuses_ [14] Twitter a annoncé le rachat de Tweetie (http:// www. macgeneration. com/ news/ voir/ / twitter-rachete-tweetie-quid-du-mac), macgeneration.com [15] RIP Tweetie for Mac, we knew and loved you (http:// thenextweb. com/ apple/ 2012/ 10/ 11/ rip-tweetie-for-mac-we-knew-and-loved-you/ ), thenextweb.com [16] Tweetdeck acheté par Twitter pour 40 millions de dollars (http:// www. lemonde. fr/ technologies/ article/ 2011/ 05/ 24/ tweetdeck-rachete-par-twitter-pour-40-millions-de-dollars_ _ html), lemonde.fr [17] Twitter rachète BackType de dollars (http:// www. journaldunet. com/ ebusiness/ le-net/ twitter-aquiert-backtype. shtml), journaldunet.com [18] Twitter achète Julpan, spécialiste de la recherche sur internet (http:// technaute. cyberpresse. ca/ nouvelles/ internet/ / 21/ twitter-achete-julpan-specialiste-de-la-recherche-sur-internet. php?utm_source=twitterfeed& utm_medium=twitter& utm_campaign=technaute), technaute.cyberpresse.ca [19] Twitter rachète Summify, spécialiste des actualités sociales (http:// pro. clubic. com/ actualite-e-business/ investissement/ actualite twitter-summify-specialiste-actualites-sociales. html), clubic.com [20] Twitter rachète Posterous, spécialisé dans les microblogs (http:// www. lemonde. fr/ technologies/ article/ 2012/ 03/ 13/ twitter-rachete-posterous-specialise-dans-les-microblogs_ _ html), lemonde.fr [21] Twitter rachète Posterous, Twitter acquiert Hotspotsio (http:// www. branchez-vous. com/ affaires/ benefice-net/ actualite/ 2012/ 04/ twitter_acquiert_hotspotsio. html?), branchez-vous.com [22] Twitter Acquires Personalized Marketing Provider RestEngine (http:// techcrunch. com/ 2012/ 05/ 10/ twitter-acquires-restengine/ ), techcrunch.com [23] Twitter s'excuse pour un clip porno sur Vine (http:// techno. lapresse. ca/ nouvelles/ internet/ / 29/ twitter-sexcuse-pour-un-clip-porno-sur-vine. php/ ), lapresse.ca [24] Twitter s'achète une garantie contre les crashs avec Crashlytics (http:// pro. clubic. com/ blog-forum-reseaux-sociaux/ twitter/ actualite twitter-crashlytics. html/ ), clubic.com [25] Annonce de l'acquisition de Bluefin labs par Twitter (http:// blog. twitter. com/ 2013/ 02/ Welcome-Bluefin-Labs. html), blog.twitter.com

59 Twitter 57 [26] Twitter fait un pas vers la télévision avec l'acquisition de Bluefin Labs (http:/ / social-tv-et-engagement. fr/ 2013/ 02/ 05/ twitter-fait-un-pas-vers-la-television-avec-lacquisition-de-bluefin-labs/ ), social-tv-et-engagement.fr [27] «Can you sketch the Twitter bird (Larry) as well sur le compte officiel de Twitter (https:/ / twitter. com/ #!/ twitter/ status/ ) [28] Le nom de l oiseau logo de Twitter : Larry Bird (http:/ / www. veilleur-strategique. eu/ 2820-nom-oiseau-logo-twitter-larry-bird), Veilleur-Strategique.eu, publié le 2 mars [29] Twitter change l'oiseau de son logo (http:/ / www. lefigaro. fr/ flash-eco/ 2012/ 06/ 07/ FILWWW00607-twitter-change-l-oiseau-de-son-logo. php), Le Figaro, 7 juin [30] «This bird will be the universally recognizable symbol of Twitter» (http:/ / blog. twitter. com/ 2012/ 06/ taking-flight-twitterbird. html) [31] Using the Twitter brand (http:/ / twitter. com/ about/ logos) [32] / vilaingeek. com/ fiches-geek/ les-reseaux-sociaux/ tout-sur-twitter/ [33] / blog. twitter. com/ 2009/ 10/ coming-soon-twitter-in-more-languages. html [34] Qué estás haciendo? (http:/ / blog. twitter. com/ 2009/ 11/ que-estas-haciendo. html) sur blog.twitter.com (http:/ / blog. twitter. com) le 3 novembre [35] Nouvelle saveur : Twitter en Français! (http:/ / blog. twitter. com/ 2009/ 11/ nouvelle-saveur-twitter-en-francais. html) sur blog.twitter.com (http:/ / blog. twitter. com) le 19 novembre [36] Keep It Simple, Stupid (http:/ / www. techcrunch. com/ 2009/ 04/ 28/ keep-it-simple-stupid/ ) sur techcrunch.com (http:/ / www. techcrunch. com) le 28 avril [37] / www. 140characters. com/ 2009/ 01/ 30/ how-twitter-was-born/ [38] Xavier Vespa, 9 vérités sur le faux retweet (http:/ / twitteradar. com/ 9-verites-sur-le-faux-retweet/ usages-twitter), Twitteradar, 5 janvier 2011 [39] On utilise les prénoms Alice et Bob est un clin d'œil à la cryptographie, bien qu'on parle ici de la visibilité des messages en principe, pas de leur sécurité [40] Dans la première traduction ' et ' sont traduits respectivement par «suiveurs» et «suivis» avant d'être remplacé par «abonnés» et «abonnement» après réaction des utilisateur de la communauté francophone, la première traduction avait une connotation négative... [41] / www. techcrunch. com/ 2009/ 10/ 10/ viral-video-alert-miley-cyrus-raps-about-reasons-for-quitting-twitter/ [42] Arnaud Dassier mis en examen pour un tweet / www. ozap. com/ actu/ arnaud-dassier-mis-en-examen-pour-un-tweet/ [43] consultable dans le Grand dictionnaire terminologique. [44] Terme promulgué au Journal Office du 23 janvier 2013, page 1515 (http:/ / www. legifrance. gouv. fr/ affichtexte. do;jsessionid=fe dd501c92049a84aa12. tpdjo16v_1?cidtexte=jorftext & datetexte=& oldaction=rechjo& categorielien=id) [45] Les "sujets chauds" français arrivent sur Twitter (http:/ / pro. clubic. com/ blog-forum-reseaux-sociaux/ twitter/ actualite sujets-chauds-francais-twitter. html) [46] / tempsreel. nouvelobs. com/ actualites/ vu_sur_le_web/ OBS3247/ twitter_raffole_du_cassoulet. html [47] / www. lesechos. fr/ entreprises-secteurs/ tech-medias/ actu/ twitter-lance-le-cashtag-pour-suivre-les-cours-de-bourse php [48] / www. presse-citron. net/ twitter-va-lancer-les-comptes-verifies-et-certifies [49] Comptes Vérifiés (http:/ / support. twitter. com/ articles/ comptes-verifies) sur support.twitter.com (http:/ / support. twitter. com/ ) [50] Twitter introduit une nouvelle option de masquage des réponses sur les comptes vérifiés (http:/ / www. presse-citron. net/ twitter-propose-une-nouvelle-option-de-masquage-des-reponses-sur-les-comptes-verifies) sur presse-citron.net (http:/ / www. presse-citron. net), le 21 juin [51] / googleblog. blogspot. com/ 2009/ 10/ rt-google-tweets-and-updates-and-search. html blog officiel de Google [52] / www. webrankinfo. com/ dossiers/ google-search/ twitter-serp-google Article "Les Tweets affichés dans les SERP de Google" publié le 22 octobre 2009 [53] Google ends contract with Twitter right after releasing new social network (http:/ / blog. tweetsmarter. com/ twitter-search/ google-contract-with-twitter-expires-suspends-realtime-search/ ), consulté le 25 octobre 2012 [54] The API revolution (http:/ / www. buzzmachine. com/ 2009/ 06/ 17/ the-api-revolution/ ) [55] Twitter se ferme un peu plus aux développeurs (http:/ / www. itespresso. fr/ twitter-se-ferme-developpeurs html) [56] Let's Fly (http:/ / blog. twitter. com/ 2011/ 12/ lets-fly. html), Twitter blog, 8 décembre 2011 [57] Mise à jour de Twitter, nom de code : Fly (http:/ / www. applicationiphone. com/ 2011/ 12/ news-update-application-iphone-twitter/ ), [58]. [59]. [60]. [61]. Applicationiphone.com, 9 décembre 2011 [62] Twitter va permettre de télécharger l'historique des tweets (http:/ / www. cnetfrance. fr/ news/ twitter-va-permettre-de-telecharger-l-historique-des-tweets htm) et le #droit_d auteur : des relations décidément complexes! (http:/ / scinfolex. wordpress. com/ 2009/ 06/ 27/ twitter-et-le-droit-dauteur-des-relations-complexes/ )

60 Twitter 58 [64] Retweet Changes and Twitter Plagiarism (http:/ / www. plagiarismtoday. com/ 2009/ 08/ 14/ retweet-changes-and-twitter-plagiarism/ ) [65] Are Tweets Copyright-Protected? (http:/ / www. wipo. int/ wipo_magazine/ en/ 2009/ 04/ article_0005. html) [66] Twitter et le droit d auteur : vers un copyright 2.0? (http:/ / scinfolex. wordpress. com/ 2009/ 06/ 14/ twitter-et-le-droit-dauteur-vers-un-copyright-2-0/ ) [67] / archives. lesechos. fr/ archives/ 2009/ lesechos. fr/ 06/ 18/ htm [68] Hansell, Saul (16 juillet 2009). (http:/ / bits. blogs. nytimes. com/ 2009/ 07/ 16/ advertisers-are-watching-your-every-tweet/ ).. [69] / www. techcrunch. com/ 2009/ 07/ 16/ twitters-internal-strategy-laid-bare-to-be-the-pulse-of-the-planet/ [70] Facebook aurait tenté de racheter Twitter pour (http:/ / www. neteco. com/ facebook-racheter-twitter-500. html), NetEco, publié le 24 novembre [71] (http:/ / www. techcrunch. com/ 2009/ 04/ 02/ sources-google-in-late-stage-talks-to-buy-twitter/ ), TechCrunch, publié le 2 avril [72] (http:/ / www. techcrunch. com/ 2009/ 05/ 05/ twitter-mania-google-got-shut-down-apple-rumors-heat-up/ ), TechCrunch, publié le 5 mai [73] Sometimes We Talk (http:/ / blog. twitter. com/ 2009/ 04/ sometimes-we-talk. html), Twitter.com, publié le 3 avril [74] Google rachète Twitter : la rumeur qui enfle / www. itespresso. fr/ google-rachete-twitter-rumeur-enfle html [75] Pourquoi Google veut-il racheter Twitter? / www. journaldunet. com/ ebusiness/ le-net/ google-voudrait-racheter-twitter shtml [76] (http:/ / blog. twitter. com/ 2007_07_01_archive. html). [77] Twitter amasse 35 millions de dollars (http:/ / www. moteurzine. com/ 2009/ 02/ 20/ twitter-leve-35-millions-de-dollars/ ), Moteurzine.com, publié le 20 février [78] Après une nouvelle levée de fonds, Twitter serait valorisé à 1 milliard de dollars (http:/ / www. zdnet. fr/ actualites/ internet/ 0, , ,00. htm), ZDNet, 18 septembre 2009 [79] Robert Scoble, Why Twitter is underhyped and is probably worth five to 10 billion dollars (http:/ / scobleizer. posterous. com/ why-twitter-is-underhyped-and-is-probably-wor), 30 août 2009 [80] Michael Arrington, Twitter Closing New Venture Round At $1 Billion Valuation (http:/ / www. techcrunch. com/ 2009/ 09/ 16/ twitter-closing-new-venture-round-with-1-billion-valuation/ ), Techcrunch, 16 septembre 2009 [81] Twitter valorisé à 3,7 milliards de dollars (http:/ / www. lemonde. fr/ technologies/ article/ 2010/ 12/ 16/ twitter-valorise-a-3-7-milliards-de-dollars_ _ html), Le Monde, 16 décemnre 2010 [82] Twitter valorisé 7 milliards de dollars? (http:/ / www. latribune. fr/ technos-medias/ internet/ trib / twitter-valorise-7-milliards-de-dollars-. html), La Tribune, 6 juillet 2011 [83] / semiocast. com/ publications/ 2012_07_30_Twitter_reaches_half_a_billion_accounts_140m_in_the_US [84] / www. presse-citron. net/ twitter-atteint-les-500-millions-dutilisateurs-dont-140-aux-etats-unis?utm_source=feedburner& utm_medium=twitter& utm_campaign=feed%3a+ Pressecitron+ %28Presse-citron+ -+ Le+ blog%29 [85] (http:/ / www. pewinternet. org/ Reports/ 2009/ Twitter-and-status-updating. aspx),, publié le 12 février [86]. [87] France : Twitter de plus en plus connu mais reste très peu utilisé (http:/ / www. zdnet. fr/ actualites/ internet/ 0, , ,00. htm), ZDNet.fr, publié le 25 août [88] / www. ifop. com/?id=1279& option=com_publication& type=poll [89] / www. journaldunet. com/ ebusiness/ le-net/ nombre-internautes-france. shtml [90] Les adolescents français migrent vers Twitter (http:/ / www. lefigaro. fr/ actualite-france/ 2012/ 07/ 08/ ARTFIG00188-les-adolescents-francais-migrent-vers-twitter. php) [91] / www. e-marketing. fr/ Breves/ Twitter-bat-des-records-d-audience-en-mai htm [92] Twitter recrute son directeur général en France / lexpansion. lexpress. fr/ high-tech/ twitter-recrute-son-directeur-general-en-france_ html [93] Pourquoi les médias français découvrent Twitter avec trois ans de retard? (http:/ / www. slate. fr/ story/ pourquoi-les-mã dias-franã ais-dã couvrent-twitter-avec-trois-ans-de-retard), Slate.fr, publié le 3 mars [94] Reportage diffusé dans le journal télévisé de 20h de France 2 le 7 mai, dépêche AFP (http:/ / www. google. com/ hostednews/ afp/ article/ ALeqM5hH9_o2zim8nbu55ZtSGEFzdkxG5g), Écrans (http:/ / www. ecrans. fr/ Twitter-bloguez-dans-le-micro,6522. html), L expansion (http:/ / www. lexpansion. com/ economie/ actualite-high-tech/ twitter-echappera-t-il-a-google_ html), Ouest-France (http:/ / www. ouest-france. fr/ actu/ actudet_-avec-twitter-le-monde-entier-papote-sur-le-web-p-_ _actu. Htm). [95] (http:/ / www. mediametrie. fr/ resultats. php?rubrique=net& resultat_id=659). [96] Elinor Mills, Twitter, Facebook attack targeted one user (http:/ / news. cnet. com/ _ html), Cnet, 6 août 2009 [97] MG Siegler, Coming This September: Twitpocalypse Now Redux! (http:/ / www. techcrunch. com/ 2009/ 07/ 31/ coming-this-september-twitpocalypse-now-redux/ ), Techcrunch, 31 juillet 2009 [98] MG Siegler, NTT America's New Data Center Aims To Harpoon Twitter's Fail Whale (http:/ / www. techcrunch. com/ 2009/ 08/ 31/ ntt-americas-new-data-center-aims-to-harpoon-twitters-fail-whale/ ), Techcrunch, 31 août 2009 [99] Dylan Tweney, Why Does Twitter API Keep Asking for My Password? (http:/ / www. wired. com/ epicenter/ 2010/ 08/ twitter-login-errors/ ), Wired, 31 août 2010 [100] Xavier Vespa, oauthpocalypse, le bilan (http:/ / twitteradar. com/ oauthpocalypse-bilan/ applications-twitter), Twitteradar, 6 septembre 2010

61 Twitter 59 [101] Planche humoristique au sujet de Twitter (http:// blog4. lemondeinformatique. fr/ le_blog_des_cybriens/ 2007/ 06/ twitter. html), Le blog des cybériens, 21 juin [102] Robin Wauters, Breaking: Twitter costs British economy less than people who gaze out the window (http:// eu. techcrunch. com/ 2009/ 10/ 26/ breaking-twitter-costs-british-economy-less-than-people-who-gaze-out-the-window), Techcrunch, 26 octobre 2009 [103] Robin Wauters, This Is Getting Ridiculous: Cat Amasses Half A Million Twitter Followers In 3 Months (http:// www. techcrunch. com/ 2009/ 05/ 16/ this-is-getting-ridiculous-cat-amasses-half-a-million-twitter-followers-in-3-months), Techcrunch, 16 mai 2009 [104] Startup School: Ev Williams And Biz Stone Admit Even Twitter Thought Twitter Was Stupid At First (http:// www. techcrunch. com/ 2009/ 10/ 24/ startup-school-ev-williams-and-biz-stone/ ) [105] The Onion.com (http:// www. theonion. com/ content/ news_briefs/ twitter_creator_on_iran_i) [106] Techcrunch.com (http:// www. techcrunch. com/ 2009/ 06/ 24/ the-onion-weighs-in-on-the-iranian-situation-ruining-twitter) [107] «Les limites de twitter» (http:// www. slate. fr/ story/ 6905/ les-limites-de-twitter) [108] «L'Iran et les réseaux sociaux» (http:// j-blogging. com/ 2010/ 07/ 22/ liran-et-les-reseaux-sociaux/ ) [109] Techcrunch.com (http:// www. techcrunchit. com/ 2009/ 05/ 05/ rest-in-peace-rss) [110] Techcrunch.com (http:// www. techcrunch. com/ 2009/ 06/ 26/ mainstream-media-still-has-eyes-wide-shut-proves-michael-jacksons-death-reporting/ ) [111] Techcrunch.com (http:// www. techcrunch. com/ 2009/ 05/ 15/ according-to-twitter-prop-8-was-overturned-before-it-existed) [113] Techcrunch.com (http:// www. techcrunch. com/ 2009/ 06/ 22/ former-deputy-national-security-advisor-twitter-founders-should-get-nobel-peace-prize) [114] Xavier Vespa, Le gouvernement américain veut museler Twitter (http:// twitteradar. com/ le-gouvernement-americain-veut-museler-twitter/ twitter-ailleurs), Twitteradar, 2 janvier 2012 [115] Geoffroy Husson, Censure : Twitter va se plier aux règles de chaque pays (http:// www. lefigaro. fr/ hightech/ 2012/ 01/ 27/ ARTFIG00403-censure-twitter-va-se-plier-aux-regles-de-chaque-pays. php), Le Figaro, 28 janvier 2012 [116] Techcrunch.com (http:// www. techcrunch. com/ 2009/ 11/ 15/ president-obama-twitter) [117] Kutcher, l homme qui valait 1 million de (http:// www. lexpress. fr/ actualite/ high-tech/ ashton-kutcher-l-homme-qui-valait-1-million-de-followers_ htmlashton), L Express.fr, publié le 17 avril [118] Techcrunch.com (http:// www. techcrunch. com/ 2009/ 04/ 20/ how-many-new-twitter-users-post-oprah-a-lot-maybe-over-a-million) [119] / twitaholic. com [120] Trierweiler : la droite ironise sur «Dallas à l'élysée» (http:// elections. lefigaro. fr/ presidentielle-2012/ 2012/ 06/ 12/ ARTFIG00571-trierweiler-la-droite-ironise-sur-dallas-a-l-elysee. php) [121] NSFW: After Fort Hood, another example of how 'citizen journalists' can't handle the truth (http:// techcrunch. com/ 2009/ 11/ 07/ nsfw-after-fort-hood-another-example-of-how-citizen-journalists-cant-handle-the-truth/ ) [122] Techcrunch.com (http:// techcrunch. com/ 2009/ 11/ 11/ paul-carr-debates-jeff-jarvis-about-so-called-citizen-journalists) [123] Sur le site Éduscol Utiliser le micro-blogging en classe, un exemple en lycée professionnel (http:// eduscol. education. fr/ cid50815/ zoom-sur-le-micro-blogging-en-classe. html/ ) [124] Recherche sur Gutenberg (http:// www. gutenberg. org/ ebooks/ search/ ) pour ces auteurs [125] https:/ / oraprdnt. uqtr. uquebec. ca/ pls/ public/ gscw031?owa_no_site=1112 [126] / www. infobourg. com/ 2012/ 10/ 16/ un-premier-festival-de-twitterature-a-quebec/ [127] / diigo. com/ 0tu3w [128] Comment télécharger l historique de ses Tweets? (http:// www. webzeen. fr/ tuto-comment-telecharger-lhistorique-de-ses-tweets/ ), WebZeen, 11 mars 2013 [129] / hyveup. tv/ 2010/ 02/ constructing-google-buzz. html [130] / techcrunch. com/ 2009/ 06/ 17/ phase-4-of-facebooks-systematic-attack-on-twitter-the-everyone-button/ Annexes Articles connexes Microblog Réseau social Lifting Up a Dreamer Twitter Bootstrap Liens externes Twitter (https:// www. twitter. com/ ) Twitter officiel de Wikipedia (https:// twitter. com/ Wikipedia) Portail Internet

62 LinkedIn 60 LinkedIn LinkedIn Logo de LinkedIn Création Création Fondateurs 2003 [1] Reid Hoffman, Allen Blue, Jean-Luc Vaillant et deux autres entrepreneurs Données clés Siège social Mountain View (États-Unis) Direction Activité Effectif Site web Reid Hoffman, Président, Jeff Weiner, DG, Dipchand Nichar, VP en charge des produits Internet (2010) [2] [3] Données financières Capitalisation 9 milliards de dollars (40 fois son chiffre d affaires) Chiffre d affaires 304 millions de dollars (2012) [4] Résultat net 11,5 millions de dollars [5] LinkedIn est un réseau social professionnel en ligne créé en 2003 à Mountain View (Californie). Début 2013, le site revendique plus de 200 millions de membres issus de 170 secteurs d'activités dans plus de 200 pays et territoires [6]. Description LinkedIn est un service en ligne qui permet de construire et d agréger son réseau professionnel. Il se définit comme un réseau de connaissances qui facilite le dialogue entre professionnels. Pour ses membres, c'est aussi un outil de gestion de réputation en ligne et de personal branding. Nommé en juin 2009, Jeff Weiner est le PDG actuel du réseau. Reid Hoffman, co-fondateur, est Chairman (président). Le siège social de LinkedIn est à Mountain View en Californie. Environnement concurrentiel : les réseaux sociaux comme Facebook ou MySpace ne sont pas considérés comme des concurrents directs, mais comme des réseaux complémentaires. Selon Reid Hoffman : «MySpace, c est le bar, Facebook, c est le barbecue au fond du jardin, et LinkedIn, c est le bureau.» Après avoir levé 100 millions de dollars en 2008 [7] sur des marchés secondaires de gré à gré (ouverts seulement aux investisseurs accrédités (en)), LinkedIn compte néanmoins de nombreux concurrents dont Plaxo aux États-Unis,

63 LinkedIn 61 XING en Allemagne, Viadeo en France [8], Jobssip en Espagne, etc. LinkedIn a fait son entrée en bourse en mai 2011 [9]. Histoire LinkedIn a été fondé en décembre 2002 et lancé en mai 2003 par Reid Hoffman et Allen Blue, membres de la PayPal Mafia [10], et trois autres entrepreneurs. Son capital est détenu par les fonds d'investissement Greylock, Sequoia Capital, Bessemer Venture Partners, Bain Capital Venture et par ses fondateurs européens. En octobre 2008, the McGraw Hill Companies et SAP sont entrées au capital de LinkedIn. La société est devenue bénéficiaire en mars 2006 [11] avec un modèle économique reposant sur trois sources de revenus : La publicité (30 % des ressources) Les abonnements (21 %) Les services de recrutement (49 %) Le réseau a par ailleurs lancé son ad network en septembre 2008, le LinkedIn Audience Network [12]. Rappel des chiffres d'utilisation En décembre 2012, LinkedIn est utilisé par plus de 200 millions de professionnels dans le monde, de plus de 150 secteurs d'activités dans 200 pays [6]. En Europe, le réseau compte 11 millions de membres dont 2 millions en France (octobre 2009) [13]. Son concurrent français, Viadeo, compte plus de 45 millions de membres en avril 2012 dont environ 5 millions en France et 8,5 millions en Chine [14] XING, le réseau professionnel allemand, enregistrait quant à lui 10 millions de membres en avril 2011, dont membres premiums [15]. LinkedIn et ses concurrents : stratégie de conquête du marché européen Pour se développer en Europe, LinkedIn s'appuie sur une déclinaison de son réseau par pays. La version espagnole du site a été lancée en août Pour contrer Viadeo, LinkedIn a lancé sa version française le 25 novembre 2008 [16]. Et LinkedIn a ouvert un bureau à Paris début 2011, en réponse à l'ouverture du bureau de Viadeo à San Francisco. En janvier 2009, le site a lancé sa plate-forme en allemand [17]. En octobre 2011 LinkedIn annonce le lancement de la campagne «Make it Happen» en France. Cette campagne vise à ancrer l utilisation du réseau social dans le quotidien des professionnels locaux. Dans un contexte où 50 % des cadres envisagent un changement professionnel à court terme (étude IPSOS pour LinkedIn réalisée en février 2011), cette campagne vise à démontrer que l engagement sur un réseau professionnel démultiplie les opportunités : création d entreprise, expatriation, nouvelle fonction, reconversion, etc. La campagne met en scène de véritables utilisateurs de LinkedIn, aux profils et aux parcours variés, dont la carrière a connu un tournant grâce à LinkedIn : un jeune entrepreneur en partance pour les J.O., une journaliste créant son propre support, un responsable d ONG utilisant les réseaux sociaux pour lever des fonds, etc. L intégralité des profils est visible à l adresse : Le site propose également une série de courtes vidéos éducatives pour tirer le meilleur parti des nombreuses fonctionnalités gratuites du réseau. Et les visiteurs peuvent à leur tour partager leur propre «success-story» sur LinkedIn. «Cette campagne illustre, à travers des cas concrets et inspirants, la puissance du réseau professionnel et comment son utilisation quotidienne contribue à la réussite de ses membres» déclare Laurence Bret-Stern, Directrice Marketing Europe de LinkedIn. «Nous constatons ainsi que plus l activité de nos utilisateurs augmente lorsqu ils mettent à jour leur profil, publient leur statut, participent à des groupes et partagent leur expertise plus leur réseau

64 LinkedIn 62 s enrichit et agit comme véritable accélérateur de projets.» Viadeo table quant à lui sur une croissance externe pour se développer à l'international : le Français rachète le réseau chinois Tianji en juin 2007 pour créer l'euro-china Link [18]. Activités internationales, en particulier, LinkedIn a noué des partenariats avec : Le New York Times pour partager des articles et recevoir les articles relevant du domaine d activité inscrit dans leur profil LinkedIn. BusinessWeek : le journal fournit des informations sur les entreprises présentes sur LinkedIn (notamment les effectifs) pendant qu'une application sur le site businessweek.com permet aux lecteurs de visualiser leurs contacts dans les entreprises citées. CNBC : les études ou sondages créés par les membres de Linkedin seront retranscrits sur le site de CNBC afin de permettre aux utilisateurs de partager des discussions avec des contacts professionnels. De son côté, CNBC met à disposition ses programmes, articles, blogs, données financières ou contenus vidéo sur LinkedIn. L'Apec (Association pour l'emploi des Cadres) en France : ce partenariat a permis en mars 2008 d'exporter certains Webservices de LinkedIn sur le site Les utilisateurs du site Apec bénéficient d'un mashup des API de LinkedIn qui leur permet de connecter leur compte LinkedIn avec leur compte Apec. Ils peuvent alors accéder à leur réseau LinkedIn sans quitter le site Apec. Une des fonctionnalités majeures du partenariat est d'identifier directement sur une offre d'emploi Apec les personnes de son réseau LinkedIn qui travaillent dans l'entreprise proposant le poste [19]. Cette intégration est une première mondiale sur un site emploi [20]. À noter tout de même que depuis, L'Apec a préféré Viadeo à LinkedIn. Le partenariat avec ce dernier s'étant montré peu concluant. Ainsi depuis janvier 2010, L'Apec a ouvert sur son site Web un espace qui établit une passerelle vers les fonctions du réseau social professionnel Viadeo. Les cadres utilisant leur compte Apec peuvent gérer leur recherche d'emploi depuis cette interface, accéder à l'actualité de leur compte Viadeo et retrouver leurs contacts, directs et potentiels. S'ils souhaitent se renseigner sur une entreprise qui recrute, ils pourront, par exemple, vérifier si l'un de ces contacts y travaille.(source: L'Apec, Les Echos, Le Monde Informatique) En juillet 2010, l'apec et Viadeo annoncent que professionnels utilisent ce service dont recruteurs [21]. Enjeux et défis, en particulier, les réseaux professionnels et sociaux doivent faire face à de nombreux enjeux : la question de la protection des données personnelles [22], la sécurité des utilisateurs, avec notamment la chasse aux faux profils et aux imposteurs, la diffusion d'informations confidentielles par les utilisateurs [23]. Détails Caractéristiques LinkedIn fonctionne sur le principe de la connexion (pour entrer en contact avec un professionnel, il faut le connaître auparavant ou qu'une de nos connexions intervienne) et du réseautage (mise en relation professionnelle). Ainsi, il existe 3 degrés de connexions : le premier degré, ou nos contacts directs le deuxième degré, ou les contacts de nos contacts le troisième degré, ou les contacts de nos contacts de deuxième degré. LinkedIn peut être utilisé pour tout ce qui concerne la vie professionnelle : trouver du travail, des employeurs, des prestataires, développer les affaires, etc. L'utilisation du réseau LinkedIn d'un grand nombre de membres est assez réduite. Pourtant, les données de LinkedIn montrent que le temps d'utilisation augmente avec le temps de souscription. En d'autres termes, plus on utilise LinkedIn et plus on va l'utiliser.

65 LinkedIn 63 LinkedIn constitue aujourd'hui le moyen par excellence le plus efficace pour construire, développer et enrichir son capital social. En effet de créer une relation de confiance entre des professionnels, des étudiants et des entreprises afin que chacun puisse mobiliser ces ressources en ligne pour acquérir ou développer de nouvelles idées, obtenir des opportunités d'emploi, bénéficier des communautés d'experts qui existent sur le réseau, faire du crowdsourcing (pour les entreprises principalement), etc. Cependant, cela appartient à chacun de construire son identité virtuelle en ligne et de gérer sa e-réputation (réputation en ligne) à sa guise. Fonctionnalités LinkedIn Answers LinkedIn Answers permet, à l'image de Yahoo! Answers, de poser des questions à la communauté des professionnels. À la différence de Yahoo, le service de LinkedIn est un centre d'expertise orienté vers le professionnel. Les personnes qui répondent aux questions sont clairement identifiées. Un exemple : Barack Obama a utilisé l'application LinkedIn Answers pendant la campagne électorale américaine pour demander aux utilisateurs du réseau ce qu'il devait faire pour les PME américaines [24]. Groupes Les groupes sont des cercles de réflexion et d'échange professionnels qui se regroupent par centres d'intérêts pour partager leur expertise, réflexions, retours d'expérience. En novembre 2008, le moteur de recherche a été amélioré pour permettre de chercher, au sein d'un groupe, des compétences particulières. Un annuaire des groupes a aussi été créé [25]. Fonctionnalités avancées LinkedIn a lancé en novembre 2008 une fonctionnalité multilingue qui permet aux membres de traduire leur profil en plus de 40 langues. De plus, le réseau a lancé la plateforme InApps (pour Intelligent Applications) avec huit partenaires : Wordpress et Blog Link (TypePad, Movable Type, Vox, Blogger, LiveJournal, etc.) pour intégrer les billets d un blog, Box.net et Google Documents pour partager des fichiers, Amazon Reading List pour ajouter sa propre liste de lecture, Google Presentation et Slideshare pour partager ses présentations Parmi les applications disponibles, on trouve aussi : CompanyBuzz avec Twitter pour mesurer le buzz généré par une entreprise TripIt pour partager les plannings de voyage professionnels avec votre réseau Voir la liste complète : / www. linkedin. com/ static?key=application_directory

66 LinkedIn 64 Autres services Comme d'autres services du web social tel que MySpace, Facebook ou Plaxo et face à l'essor du web mobile, Linkedin a lancé en février 2008 sa version mobile LinkedIn Mobile en six langues (chinois, anglais, français, allemand, japonais et espagnol). Il existe aussi un plugin Firefox (Le Compagnon LinkedIn) et une application LinkedIn pour iphone et Android. Critiques Le réseau a rencontré plusieurs critiques sur des failles de sécurité récentes (2012) [26],[27] ; la divulgation d'un fichier de 6.5 million de mots de passe des utilisateurs de LinkedIn suite au piratage de son infrastructure a suscité d'importants questionnements. Bien que LinkedIn soit basé aux Etats-Unis, la violation de la sécurité de son réseau pourrait être sanctionné par la loi informatique et libertés [28], en France, en raison des obligations de sécurité qu'elle impose [29]. Linkedin fait également l'objet de critiques sur l'emploi abusif des degrés de séparation et se voit reprocher de fournir des CV «langues de bois» [30]. Jeff Weiner le PDG de LinkedIn critique à son tour Google+ comme étant un concurrent inutile [31]. Linkedin prospecte automatiquement parmi les contacts d'un utilisateur sans en informer celui-ci, tant que l'utilisateur n'a pas agit pour supprimer cette fonction de ses préférences [32]. Notes et références [1] / www. thealarmclock. com/ mt/ archives/ 2004/ 08/ linkedin_hq_mou. html [2] Philippe Escande, LinkedIn : au secours, la bulle revient!, Les Échos, 25 mai 2011, page 12. [3] / www. linkedin. com/ [4] contre 243 en 2012 : / ebusiness. info/ s_article. php?id=12888 (http:// www. bfmtv. com/ economie/ linkedin-un-modele-professionnel-satisfaire-investisseurs html) [5] (http:// www. zdnet. fr/ actualites/ trimestriels-chiffre-d-affaires-et-benefices-en-hausse-pour-linkedin htm) [7] LinkedIn lève $22,7 millions supplémentaires (http:// fr. techcrunch. com/ 2008/ 10/ 23/ linkedin-leve-227-millions-supplementaires/ ), article du 23 octobre 2008 [8] Reid Hoffman à propos de Viadeo (http:// altaide. typepad. com/ jacques_froissant_altade/ 2008/ 11/ linkedin-rencon. html) [9] Vivek Wadhwa, Secondary markets and the next big fraud (http:// www. washingtonpost. com/ national/ secondary-markets-and-the-next-big-fraud/ 2011/ 05/ 31/ AGHVXFGH_story. html), Washington Post, juin 2011 [10] / money. cnn. com/ 2007/ 11/ 13/ magazines/ fortune/ paypal_mafia. fortune/ index. htm [11] LinkedIn: Press Releases: LinkedIn Premium Services Finding Rapid Adoption (http:// www. linkedin. com/ static?key=press_releases_030706) [12] / fr. techcrunch. com/ 2008/ 09/ 15/ linkedin-va-lancer-son-propre-reseau-publicitaire/ [13] / www. itespresso. fr/ linkedin-france-affiche-un-million-de-membres html [14] "Techcrunch: Viadeo Raises $32M To Expand Its Professional Social Network In China, Russia And Beyond" (http:// techcrunch. com/ 2012/ 04/ 11/ viadeo-raises-32m-to-expand-its-professional-social-network-in-china-russia-and-beyond/ ) [15] / www. reuters. com/ article/ pressrelease/ idus May MW [16] / blog. linkedin. com/ 2008/ 11/ 25/ linkedin-en-francais-is-now-a-fait-accompli [17] / blog. frenchweb. org/ internet/ linked-in -lance- sa- version -allemande- et -conforte -son- leadership -en -europe / [18] / www. viadeointhenews. com/ francais/ press/ view. asp?id=2& pressid=54 [19] / www. google. fr/ search?source=ig& hl=fr& rlz=& =& q=apec+ linkedin& btng=recherche+ Google& meta=lr%3d& aq=f [20] L'Apec s'allie au réseau professionnel LinkedIn (http:// www. lemondeinformatique. fr/ actualites/ lire-l-apec-s-allie-au-reseau-professionnel-linkedin html), 03/03/2008 [21] (http:// www. indicerh. net/ actu-rh/?q=content/ partenariat-apec-viadeo-plus-de membres-sã duits) IndiceRH.net : Partenariat Apec - Viadeo: plus de membres séduits [22] La politique de confidentialité de LinkedIn est conforme aux International Safe Harbor Privacy Principles. [23] / www. journaldunet. com/ expert/ 27022/ les-reseaux-sociaux-menacent-ils-la-securite-nationale. shtml [24] / www. linkedin. com/ answers/ startups-small-businesses/ small-business/ STR_SMB/ ?split_page=1. [25] / www. vnunet. fr/ news/ linkedin_devoile_de_nouvelles_fonctions_web_2_ [26] / cybersecurite. over-blog. com/ article-linkedin-faille-de-securite-critique-pour-ses-membres html

67 LinkedIn 65 [27] / www. lemonde. fr/ technologies/ article/ 2011/ 08/ 12/ le-reseau-social-linkedin-critique-sur-la-gestion-des-donnees-privees_ _ html [28] / www. donneespersonnelles. fr/ affaire-linkedin-sauve-cnil-peut [29] / www. donneespersonnelles. fr/ la-securite-des-donnees-personnelles [30] / thierry-klein. speechi. net/ 2005/ 03/ 10/ linkedin-le-reseau-des-blaireaux/ [31] / www. minutebuzz. com/ 2011/ 07/ 21/ linkedin-critique-clairement-google/ [32] / developer. linkedin. com/ forum/ invitations/ Viadeo Logo de Viadeo URL [1] Description Réseau social professionnel Slogan Votre réseau est plus puissant que vous ne l'imaginez! Commercial oui Langue(s) anglais, français, italien, espagnol, allemand, portugais, russe Inscription Siège social gratuite Paris France Créé par Dan Serfaty [2], Thierry Lunati [3], Arnaud Lemaitre Lancement 2004 Revenus trente millions d'euros (2010) [4] État actuel En activité Viadeo est un réseau social professionnel créé par Dan Serfaty [2] et Thierry Lunati [3]. Lancé en France, Viadeo est présent à l'international en 2013, notamment en Europe et dans les pays émergents. L'acquisition des sites Tianji et ApnaVircle respectivement en 2007 et 2009 est à l'origine de la création du Groupe Viadeo rassemblant les trois sites. Le Groupe revendique 50 millions de membres [5] (janvier 2013). Les mêmes données officielles évoquent en janvier 2013 les chiffres de 11 millions de membres en Europe (dont 7 millions en France), 18 millions en Asie (dont 14 en Chine et 4 en Inde), 17 millions sur le continent américain (dont 1,5 aux États-Unis et au Canada, 3,5 au Mexique et 3,7 au Brésil), 3 millions en Afrique [5], [6].

68 Viadeo 66 Description Viadeo s'adresse aux professionnels souhaitant augmenter leurs perspectives d'affaires (recherche de nouveaux clients, partenaires ou fournisseurs ), gérer et développer leur réseau de contacts professionnels et accroître leurs perspectives de carrière (être chassé, accroître leur visibilité) [7]. En France, depuis 2009, Viadeo et L'Association pour l'emploi des cadres (Apec) ont noué un partenariat [8]. Identité visuelle : logo Logo avant juillet Entreprise En 2003, Dan Serfaty et Thierry Lunati créent le club d'entrepreneurs Agregator [9]. Pour faciliter les échanges entre les membres du Club, ils s associent pour créer une plateforme Internet. C est dans ce contexte qu est lancé Viaduc en En novembre 2006 Viaduc devient Viadeo, marquant ainsi la volonté de l entreprise de s étendre à l international. Viadeo est aujourd'hui disponible dans 6 langues [10]. Prévoyant de recruter 150 nouveaux salariés en 2011, la société emploie 240 [11] Bureaux dans le monde personnes réparties entre le siège social parisien et les bureaux et les équipes locales en Angleterre à Londres, en Espagne à Madrid et Barcelone, en Italie à Milan, en Chine à Pékin, en Inde à New Delhi, au Mexique à Mexico et au Canada [12]. En mai 2010, Viadeo a annoncé l'ouverture de bureaux à San Francisco, Californie [13]. Depuis janvier 2011, Viadeo dispose d'un bureau en Afrique à Dakar [14]. Ayant choisi de ne pas communiquer sur son chiffre d'affaires, la direction de Viadeo affirme être rentable [15]. Usages et Fonctionnalités Usages Comme d'autres réseaux sociaux professionnels sur le Web, les principaux usages de la plateforme Viadeo sont : La création et la gestion de son profil professionnel (rédiger un curriculum vitæ, mettre à jour ses activités, etc.). La création et la gestion de son réseau (se lier à d'autres utilisateurs, recommander un utilisateur à un autre, etc.). Les utilisateurs, notamment les commerciaux, peuvent s en servir pour trouver des prospects [16]. Un meilleur référencement sur les moteurs de recherche, en fonction de la popularité de la plateforme.

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP - 22 FEVRIER 2012. Je veux être présent sur les médias et réseaux sociaux

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP - 22 FEVRIER 2012. Je veux être présent sur les médias et réseaux sociaux CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP - 22 FEVRIER 2012 Je veux être présent sur les médias et réseaux sociaux L'expression «médias sociaux» recouvre les différentes activités qui intègrent la technologie,

Plus en détail

ATELIER : Développer ses réseaux un atout pour votre recherche de stage ou d emploi

ATELIER : Développer ses réseaux un atout pour votre recherche de stage ou d emploi ATELIER : Développer ses réseaux un atout pour votre recherche de stage ou d emploi 1 Quel est l objectif? 2 Qu est-ce qu un réseau? 3 Qu est-ce qu un réseau? Ensemble de personnes qui sont en contact

Plus en détail

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance Domaine B7 B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance KARINE SILINI UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE SUPPORT DE COURS EN LIBRE DIFFUSION Version du 4 décembre 2009 Table des matières

Plus en détail

L usage du genre masculin inclut le genre féminin; il n est utilisé que pour alléger le texte.

L usage du genre masculin inclut le genre féminin; il n est utilisé que pour alléger le texte. COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 43 POLITIQUE PORTANT SUR L UTILISATION ET LE DÉVELOPPEMENT DES MÉDIAS SOCIAUX Adoptée le 23 avril 2014 CA-13-193-1612 L usage

Plus en détail

Entreprise-Entreprenariat

Entreprise-Entreprenariat Page 1/5 Entreprise-Entreprenariat V./ Afexios est le 1 er réseau social de crowdfunding accessible à l'ensemble des particuliers souhaitant soutenir les entrepreneurs de leur choix. Afexios permet aux

Plus en détail

Fiches techniques sur le réseautage en ligne

Fiches techniques sur le réseautage en ligne Page 1 sur 8 accueil dossier du mois équipe redactionnelle tous les dossiers accès aux ressources les amis d'e-sens nos liens Réseauter par le web: top ou flop? Février 2008 édito analyse cas pratique

Plus en détail

Terminologie de l'enquête

Terminologie de l'enquête Terminologie de l'enquête 5 octobre 2015 Terme ou abréviation Accès à distance Accès sécurisé, de l'extérieur du parlement, au réseau parlementaire (ou Intranet) Accès ouvert Accès public, immédiat et

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX

PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX Bruno GARCIA http://assodiabal.free.fr assodiabal@free.fr janvier 2013 Définition Un réseau social est constitué d'individus ou de groupes reliés par

Plus en détail

Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise. Applaudissons les Visionnaires 2009 de Québec. La génération C et le marché du travail

Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise. Applaudissons les Visionnaires 2009 de Québec. La génération C et le marché du travail VOLUME 12 NO 3 FÉVRIER/MARS 2010 LE MAGAZINE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DE QUÉBEC Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise 13 chemin du Pied-de Roi, Lac-Beauport (Québec) G3B 1N6 ENVOI DE PUBLICATION

Plus en détail

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING «Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING NOTIONS DE BASE «Quizz» Street marketing Tribal marketing Ethno marketing Guerrilla marketing Marketing direct Marketing viral ROI UGC KPI SML BAO RS

Plus en détail

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers Responsable webmarketing International chez Jymeo Auteur de deux livres en web analytique aux éditions ENI Formateur et consultant indépendant

Plus en détail

Déployer une Stratégie Web Globale

Déployer une Stratégie Web Globale Lundi 23 Avril 2012 Déployer une Stratégie Web Globale au service de sa structure Plan de la présentation A) Internet en France aujourd'hui B) Internet : une constellation de moyens à disposition C) Pourquoi

Plus en détail

INTERNET, C'EST QUOI?

INTERNET, C'EST QUOI? INTERNET, C'EST QUOI? Internet, c'est quoi? «Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et

Plus en détail

Les réseaux sociaux Internet.

Les réseaux sociaux Internet. Les réseaux sociaux Internet. Véritable phénomène depuis quelques années sur Internet, les réseaux sociaux ont su se développer pour toucher à travers le monde des millions d'internautes. Voici les plus

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

Communication sans collaboration

Communication sans collaboration Siège social : Avanade France 125 avenue de Paris 92320 Châtillon www.avanade.com/fr Avanade est le principal intégrateur de solutions pour l entreprise basées sur la plate-forme Microsoft. Sa mission

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

Réseaux sociaux et recrutement : Quand, Pourquoi, Comment? présentation : Patrick Debray tél 079 212 27 80 info@dmd.ch

Réseaux sociaux et recrutement : Quand, Pourquoi, Comment? présentation : Patrick Debray tél 079 212 27 80 info@dmd.ch Réseaux sociaux et recrutement : Quand, Pourquoi, Comment? présentation : Patrick Debray tél 079 212 27 80 info@dmd.ch Les réseaux sociaux 2003 leur apparition 2010 leur essor quelques chiffres Réseaux

Plus en détail

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION?

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION? Faut-il être présent sur les réseaux sociaux? De plus en plus d entreprises se posent la question. Considéré il y a encore peu comme un simple moyen d échange ou de prise de contact, le réseau social est

Plus en détail

Tourisme : cap vers le Web 2.0

Tourisme : cap vers le Web 2.0 Tourisme : cap vers le Web 2.0 Aujourd hui et Demain Orléans 27 novembre 2007 www.detente.fr p.viceriat@detente.fr Qu est est-ce que le Web 1.0? Le Web 1.0 est une manière simple et économique de mettre

Plus en détail

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux qu est-ce qu un réseau social? définition Un réseau social est un site où l on peut échanger des informations (actualités, photos, vidéos ) avec des

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Sommaire Principales conclusions

Sommaire Principales conclusions Sommaire Principales conclusions À quoi ressemble la vie en ligne des jeunes Canadiens moyens? Tout d'abord, ces enfants et ces adolescents sont très branchés, la plupart d'entre eux ayant l'habitude d'aller

Plus en détail

Les réseaux sociaux et l'entreprise

Les réseaux sociaux et l'entreprise Les réseaux sociaux et l'entreprise Définition Le terme provient de John A. Barnes en 1954. Les réseaux sociaux sur internet ont été découverts aux USA en 1995, mais n'ont été connus par tous les continents

Plus en détail

... 13. Présentation de la structure... 3. Enjeux... 3. Présentation du projet... 4. Cible... 4

... 13. Présentation de la structure... 3. Enjeux... 3. Présentation du projet... 4. Cible... 4 biz Table des matières... 3 Présentation de la structure... 3 Enjeux... 3 Besoins, cible et les objectifs...4 Présentation du projet... 4 Cible... 4 Quelle portée espérez-vous pour votre site? (locale,

Plus en détail

Rencontre E-tourisme 25 Novembre 2010. Réseaux sociaux et avis de consommateurs Comment valoriser votre présence?

Rencontre E-tourisme 25 Novembre 2010. Réseaux sociaux et avis de consommateurs Comment valoriser votre présence? Rencontre E-tourisme 25 Novembre 2010 Réseaux sociaux et avis de consommateurs Comment valoriser votre présence? Ouest Ouest Online Online 4E rue 4E du rue Bordage du Bordage - 35510-35510 Cesson Cesson

Plus en détail

CHARTE DU SITE INTERNET DU DIOCESE DE NÎMES http://catholique-nimes.cef.fr

CHARTE DU SITE INTERNET DU DIOCESE DE NÎMES http://catholique-nimes.cef.fr CHARTE DU SITE INTERNET DU DIOCESE DE NÎMES http://catholique-nimes.cef.fr Préambule http://catholique-nimes.cef.fr est le site officiel du diocèse de Nîmes, Uzès et Alès, en France, qui correspond au

Plus en détail

Réunion animée par : Sylvie Boulet, Responsable TIC de la CCI 47. Intervenant : Yann Charlou, Agence Bulle Communication

Réunion animée par : Sylvie Boulet, Responsable TIC de la CCI 47. Intervenant : Yann Charlou, Agence Bulle Communication Réunion animée par : Sylvie Boulet, Responsable TIC de la CCI 47. Intervenant : Yann Charlou, Agence Bulle Communication Mercredi 3 février 2010 à Villeneuve sur Lot Qu'est-ce que le web 2.0? Médiatisé

Plus en détail

Mais comment diable utilise-t-on les réseaux virtuels?

Mais comment diable utilise-t-on les réseaux virtuels? Une initiative de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France Mais comment diable utilise-t-on les réseaux virtuels? Passer du «je remplis des cases» à «j atteins mon objectif» Au travers

Plus en détail

Les réseaux sociaux au service de l emploi

Les réseaux sociaux au service de l emploi Les réseaux sociaux au service de l emploi Boucle accueil emploi Mercredi 29 juin 2011 Julie Sabadell INFOthèque Les réseaux avant Internet Une existence bien antérieure à Internet Différents types de

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE SUR LES USAGES ET BESOINS DE FORMATION CHEZ LES PERSONNELS UNR - RÉGION DES PAYS DE LA LOIRE

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE SUR LES USAGES ET BESOINS DE FORMATION CHEZ LES PERSONNELS UNR - RÉGION DES PAYS DE LA LOIRE PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE SUR LES SERVICES NUMÉRIQUES UNR - RÉGION DES PAYS DE LA LOIRE USAGES ET BESOINS DE FORMATION CHEZ LES PERSONNELS UNIVERSITAIRES MARS 2009 Présentation de l'enquête

Plus en détail

Les médias sociaux. Vers un Web citoyen et solidaire?

Les médias sociaux. Vers un Web citoyen et solidaire? Les médias Vers un Web citoyen et solidaire? Un support libre d e-change 1 Quelques 2 Des usages 3 Donner du sens à et réseaux 4 Les médias et le contrôle 5 Zoom sur les réseaux 6 Lexique, mémo et 2 E-change

Plus en détail

Technocom2015. http://www.dsfc.net

Technocom2015. http://www.dsfc.net Technocom2015 Denis Szalkowski BIEN UTILISER LES RÉSEAUX SOCIAUX C est quoi un réseau social numérique Crédit photo : Netpublic Un couple, une famille, une communauté Les réseaux sociaux n'ont pas attendu

Plus en détail

Développer sa stratégie sur les médias sociaux

Développer sa stratégie sur les médias sociaux Your network is more powerful than you think Développer sa stratégie sur les médias sociaux Nicholas Vieuxloup Mai 2010 VOUS LES Panorama CONNAISSEZ des médias sociaux TOUS? Les Médias Sociaux en chiffres

Plus en détail

Thursday, November 15, 12

Thursday, November 15, 12 Le site web de IFP Legacy est une communauté mondiale d anciens élèves de l IFP en ligne. C est une source d informations et un site où vous pouvez publier des nouvelles professionelles, des évènements,

Plus en détail

Historique. l'organisation internationale de la Francophonie.

Historique. l'organisation internationale de la Francophonie. Historique La réalisation du site Franc-parler.org a été commandée suite au rapport remis en décembre 1998 par le député Patrick Bloche au Premier ministre Lionel Jospin - Le désir de France : La présence

Plus en détail

Usage des réseaux sociaux. Facebook

Usage des réseaux sociaux. Facebook Usage des réseaux sociaux Facebook Définition Facebook est un réseau social en ligne gratuit qui permet à ses utilisateurs de publier et partager des messages, des informations ou encore des contenus multimédia.

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Conseil et formation en Marketing Web /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Catalogue de

Plus en détail

POLITIQUE D UTILISATION DES OUTILS ET SERVICES DU WEB 2.0 À LA VILLE DE QUÉBEC

POLITIQUE D UTILISATION DES OUTILS ET SERVICES DU WEB 2.0 À LA VILLE DE QUÉBEC POLITIQUE D UTILISATION DES OUTILS ET SERVICES DU WEB 2.0 À LA VILLE DE QUÉBEC Service des communications Service des technologies de l information et des télécommunications Mai 2014 POLITIQUE D UTILISATION

Plus en détail

Synthèse EC LMGPN451. Connaissance des principaux logiciels d accès à l information et de collaboration

Synthèse EC LMGPN451. Connaissance des principaux logiciels d accès à l information et de collaboration Synthèse EC LMGPN451 Connaissance des principaux logiciels d accès à l information et de collaboration 1) La mobilité et les outils collaboratifs dans la dynamique projet Communication synchrone : Le premier

Plus en détail

TRAME POUR LA REALISATION D UN CAHIER DES CHARGES SITE WEB

TRAME POUR LA REALISATION D UN CAHIER DES CHARGES SITE WEB TRAME POUR LA REALISATION D UN CAHIER DES CHARGES SITE WEB 2 Trame cahier des charges site Web Vous êtes une entreprise, une collectivité, une association, et vous souhaitez faire réaliser un site web.

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Réseaux Sociaux. (en Anglais Social Network)

Réseaux Sociaux. (en Anglais Social Network) Réseaux Sociaux Réseau social, locution Site internet qui permet aux internautes de se créer une page personnelle afin de partager et d'échanger des informations et des photos avec leur communauté d'amis

Plus en détail

Travail collaboratif. Glossaire

Travail collaboratif. Glossaire Glossaire Ajax Traduction anglaise : Ajax (Asynchronous JavaScript And XML) AJAX est un combiné de différents langages de développement Web comme XHTML, JavaScript ou XML, il est fréquemment utilisé pour

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE et WEB 2.0 : LES RESEAUX SOCIAUX, LES PLATEFORMES COLLABORATIVES,

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE et WEB 2.0 : LES RESEAUX SOCIAUX, LES PLATEFORMES COLLABORATIVES, ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE et WEB 2.0 : LES RESEAUX SOCIAUX, LES PLATEFORMES COLLABORATIVES, Ressources Solidaires, Influenceur sur les réseaux sociaux Ressources Solidaires, influenceur sur les réseaux

Plus en détail

Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc.

Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc. Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc. clement.gagnon@tactika.com www.tactika.com @tactika http://ca.linkedin.com/in/tactika Points discutés Définition Classification Le marché Vie privée Quelques

Plus en détail

Petite définition : Présentation :

Petite définition : Présentation : Petite définition : Le Web 2.0 est une technologie qui permet la création de réseaux sociaux, de communautés, via divers produits (des sites communautaires, des blogs, des forums, des wiki ), qui vise

Plus en détail

INTERNET. Etsup 2012 Florian.jacques@etsup.com

INTERNET. Etsup 2012 Florian.jacques@etsup.com INTERNET Etsup 2012 Florian.jacques@etsup.com Extraits de «Guide de l'informatique 6: Internet et les pages web» et «Guide de l'informatique 7: le courrier électronique» sur softonic.fr http://onsoftware.softonic.fr/guide-de-linformatique-6-internet-et-les-pages-web

Plus en détail

Politique Utilisation des actifs informationnels

Politique Utilisation des actifs informationnels Politique Utilisation des actifs informationnels Direction des technologies de l information Adopté le 15 octobre 2007 Révisé le 2 juillet 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS... 3 2. DÉFINITIONS... 3

Plus en détail

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne 1 Sommaire 3 Introduction 4-6 Faites votre choix Une fiche d identité des

Plus en détail

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC :

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : 1ere Edition Baromètre SOCIAL MINDS Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : Présentation «Social Minds» est un baromètre quantitatif dont la 1 ère édition a été réalisée en Mars 2012, commandité

Plus en détail

Présidentielle 2012. Enjeux, objectifs, méthodologie. En partenariat avec

Présidentielle 2012. Enjeux, objectifs, méthodologie. En partenariat avec Présidentielle 2012 Enjeux, objectifs, méthodologie En partenariat avec 0 La révolution de l Internet appelle une révolution dans la manière d étudier l opinion C est désormais une évidence, Internet a

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

Réseaux sociaux quelques notions Page:1

Réseaux sociaux quelques notions Page:1 Réseaux sociaux quelques notions Page:1 Cours d'introduction aux réseaux sociaux Table des matières 1-Généralités...2 1.1-Les principes des réseaux sociaux...2 1.1.1-Bavardage...2 1.1.2-Partage de sa vie

Plus en détail

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Par Olivier Zara Consultant en management et médias sociaux Olivier Zara Consultant en management & médias sociaux Intelligence collective comme outil de

Plus en détail

augmenter votre visibilité sur internet

augmenter votre visibilité sur internet moteurs de recherche: référencement & positionnement augmenter votre visibilité sur internet Un guide écrit par Fabrice Perrin & Nicolas Jan blue-infinity Genève blue-infinity est une société leader dans

Plus en détail

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ CRÉER ET GÉRER SON IDENTITÉ NUMÉRIQUE François BONNEVILLE Aricia Jean-Baptiste MERILLOT Photo & Cetera Le terme d'identité recouvre plusieurs

Plus en détail

Les outils collaboratifs

Les outils collaboratifs Gestion des documents spécifiques 1/12 Sommaire Introduction... 3 Définition... 4 Les différentes catégories... 5 Rôles et impacts sur le monde du travail... 7 Conclusion... 8 Sources...9 2/12 INTRODUCTION

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 MISE EN CONTEXTE Les médias sociaux permettent aux gens de se réunir en ligne en fonction de leurs intérêts et de créer, partager ou prendre connaissance

Plus en détail

Les outils du Web* : comment ça marche et à quoi ça sert?

Les outils du Web* : comment ça marche et à quoi ça sert? Sites Web Les outils du Web* : comment ça marche et à quoi ça sert? Sites marchands, e-commerce Forums Blogs Réseaux sociaux grand public : Facebook, Twitter Réseaux sociaux professionnels : Linkedin,

Plus en détail

Quel outil numériques pour répondre à un besoin de communication dans un projet collectif?

Quel outil numériques pour répondre à un besoin de communication dans un projet collectif? La production de documents numériques, dans le cadre d un projet collectif, s appuie sur la recherche, l échange, le stockage, le partage, la publication ou la diffusion de nombreuses informations et ressources.

Plus en détail

Consumer Insight. x 3,6. Prospective. Gartner : D ici 2011, les communautés web influenceront 1/3 des achats sur Internet et hors Internet, 9% en 2008

Consumer Insight. x 3,6. Prospective. Gartner : D ici 2011, les communautés web influenceront 1/3 des achats sur Internet et hors Internet, 9% en 2008 Logiciels de veille et d'analyse de buzz - Retour d'expérience Microsoft - Digimind : Comment observer sur le net les tendances d'opinions et de consommation? LE 03/04/2009 PAGE 1 Comment observer sur

Plus en détail

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet!

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Stéphanie Pahaut Coordinatrice Tourisme Qualité tourismequalite@coeurdelardenne.be 1 Du marketing traditionnel au marketing numérique

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CONCEPTS DE BASE

CHAPITRE 1 : CONCEPTS DE BASE CHAPITRE 1 : CONCEPTS DE BASE 1.1 C est quoi l INTERNET? C est le plus grand réseau télématique au monde, créé par les Américains et issu du réseau ARPANET (Advanced Research Projects Agency ). Ce dernier

Plus en détail

GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX

GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX 17.07.2013 GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX GENERALITES Les réseaux sociaux font désormais partie du quotidien de milliards de personnes et l information, foisonnante, y

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

Google. Historique. Cliquez ici pour découvrir l'histoire de Google et de ses créateurs. Source : wikipedia

Google. Historique. Cliquez ici pour découvrir l'histoire de Google et de ses créateurs. Source : wikipedia Mai 2012 Historique Google Google est une société fondée en 1998 par Larry Page et Sergey Brin. Elle compte environ 30000 employés. Avec une croissance de son chiffre d affaire de 24 % d une année sur

Plus en détail

Travail collaboratif à distance

Travail collaboratif à distance UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI FACULTE POLYDISCIPLINAIRE LARACHE 2012-2013 Travail collaboratif à distance P r o f e sse u r A z iz M A B ROU K P r. a z i z. m a b r o u k. f p l @ g m a i l. c o m S.E.G

Plus en détail

Le Recrutement 2.0-31 Octobre 2012 -

Le Recrutement 2.0-31 Octobre 2012 - COMPTE RENDU 3ème Petit-déjeuner thématique d Abaka Conseil Le Recrutement 2.0-31 Octobre 2012 - INTERVENANTS Marie-Laure COLLET Abaka Conseil Laurent BROUAT Link Humans INTRODUCTION Les réseaux inventent

Plus en détail

Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux

Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux 1 Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux Quelles sont les nouveautés à prendre en compte pour référencer son site en 2015 et être présent sur les réseaux sociaux? Les nouveautés du référencement

Plus en détail

Développer sa présence professionnelle en ligne

Développer sa présence professionnelle en ligne Présente Développer sa présence professionnelle en ligne Intervenant Daniel Membrives, DM CONSEIL 1 Comment être présent sur la toile? Le site Contenu structuré Avec ou sans commentaires autorisés sur

Plus en détail

Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC)

Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC) Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC) OBJECTIFS - Créer une boutique sous wordpress et la référencer. - Mise en place du contenu, des articles Une bonne connaissance

Plus en détail

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques Introduction Définition Actions à mettre en œuvre Bonnes pratiques Introduction Introduction Production- Vente - Consommation Télévision Documents

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Le guide de l animateur des communautés :

Le guide de l animateur des communautés : Le guide de l animateur des communautés : Ce guide a pour objectif de vous aider au quotidien dans la gestion et l animation de votre communauté sur Viadeo. Pour cela vous trouverez dans un premier temps

Plus en détail

Vous souhaitez mieux communiquer avec vos clients et cibler de nouveaux prospects. Offrez un site Internet à votre entreprise!!

Vous souhaitez mieux communiquer avec vos clients et cibler de nouveaux prospects. Offrez un site Internet à votre entreprise!! OPTIMIC à votre écoute Vous envisagez de renforcer l image de votre entreprise et d élargir votre communication Vous souhaitez mieux communiquer avec vos clients et cibler de nouveaux prospects Offrez

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES LICENCE: LANGUES, CULTURES ET SOCIETES DU MONDE SPECIALITE : COMMUNICATION INTERCULTURELLE ET LANGUES DU MONDE (CILM) Design graphique et multimédia

Plus en détail

Petit guide à l'usage des profs pour la rédaction de pages pour le site Drupal du département

Petit guide à l'usage des profs pour la rédaction de pages pour le site Drupal du département Petit guide à l'usage des profs pour la rédaction de pages pour le site Drupal du département Le nouveau site du département Le nouveau site du département est situé, comme l'ancien à l'adresse suivante

Plus en détail

MIEUX APPREHENDER LE VOCABULAIRE DU WEB ET DE L E-TOURISME

MIEUX APPREHENDER LE VOCABULAIRE DU WEB ET DE L E-TOURISME MIEUX APPREHENDER LE VOCABULAIRE DU WEB ET DE L E-TOURISME back office e-tourisme hébergeur internet base de données navigateur médias sociaux blog mentions légales e-commerce cahier des charges newsletter

Plus en détail

Article sélectionné par : CapLine com.

Article sélectionné par : CapLine com. Article sélectionné par : CapLine com. [KNOWLEDGE MANAGEMENT] Le KM est une aventure à la fois personnelle et collective qui rassemble des individualités autour des valeurs et vision d'une organisation.

Plus en détail

Comment créer son blog

Comment créer son blog Comment créer son blog Pourquoi créer un blog? Les sites référents Avant de commencer... Marche à suivre Mettre à jour et peaufiner Glossaire 1/09 Pourquoi créer un blog? Qu'est-ce qu'un blog? Un «blog»

Plus en détail

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing Les réseaux Sociaux en 2014 Vos Interlocuteurs : Audrey DRYJSKI Chef de projets Digital Marketing Marie PILLOT Consultante Digital Marketing Mélanie SEYNAT Chef de projets Digital Marketing Jean-Marie

Plus en détail

Doit-on adapter la religion catholique aux réseaux sociaux?

Doit-on adapter la religion catholique aux réseaux sociaux? Doit-on adapter la religion catholique aux réseaux sociaux? Deux questions plus précises pour détailler cette controverse : Faut-il évangéliser sur les réseaux sociaux? Faut-il se montrer fièrement sur

Plus en détail

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20%

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20% Baromètre mené en juin 2014 auprès de 1 000 salariés d entreprises et 300 dirigeants/managers impliqués dans le pilotage des réseaux sociaux et du digital pour leurs entreprises de plus de 50 salariés.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU SITE WEB POUR LA RÉALISATION. Nom du commanditaire : Dossier suivi par : Date de réalisation : Date de mise à jour :

CAHIER DES CHARGES DU SITE WEB POUR LA RÉALISATION. Nom du commanditaire : Dossier suivi par : Date de réalisation : Date de mise à jour : CAHIER DES CHARGES POUR LA RÉALISATION DU SITE WEB Nom du commanditaire :... Dossier suivi par :......... Date de réalisation : Date de mise à jour : Référence du dossier :......... Ce document est distribué

Plus en détail

SOLUTIONS INTRANET ET TRAVAIL COLLABORATIF 12 ET 13 MAI 2009 - CNIT PARIS LA DEFENSE

SOLUTIONS INTRANET ET TRAVAIL COLLABORATIF 12 ET 13 MAI 2009 - CNIT PARIS LA DEFENSE SOLUTIONS INTRANET ET TRAVAIL COLLABORATIF 12 ET 13 MAI 2009 - CNIT PARIS LA DEFENSE L unique salon en France totalement dédié aux Outils, Conseils, Services, Applications Intranet et aux Solutions de

Plus en détail

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 Panorama des outils de veille Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 1 La veille s est affirmée en tant que discipline : Elle s inscrit dans un démarche d optimisation du management de l information au sein

Plus en détail

Résultats de l enquête Emploi & Réseau. Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats?

Résultats de l enquête Emploi & Réseau. Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats? Résultats de l enquête Emploi & Réseau ux sociaux Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats? Contexte et méthodologie Contexte Pourquoi cette enquête? Faire le point

Plus en détail

T e s s e ll a* * Tessella, mot issu du latin décrit un petit cube en marbre, en pierre ou en quelque composition, servant à paver une mosaïque.

T e s s e ll a* * Tessella, mot issu du latin décrit un petit cube en marbre, en pierre ou en quelque composition, servant à paver une mosaïque. T e s s e ll a* * Tessella, mot issu du latin décrit un petit cube en marbre, en pierre ou en quelque composition, servant à paver une mosaïque. Sommaire : 1. Dossier du projet 1.1. Synopsis et caractère

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

Fiche métier : Le Community Manager

Fiche métier : Le Community Manager Fiche métier : Le Community Manager Le métier de Community Manager, en quoi cela consiste? 1) Un métier neuf La notion de community management étant relativement récente, il n en existe pas de véritable

Plus en détail

Le travail collaboratif et l'intelligence collective

Le travail collaboratif et l'intelligence collective THÈME INFORMATION ET INTELLIGENCE COLLECTIVE Pour l organisation, l information est le vecteur de la communication, de la coordination et de la connaissance, tant dans ses relations internes que dans ses

Plus en détail

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction Introduction La nature, pour être commandée, doit être obéie.» Francis Bacon, peintre anglo-irlandais. En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, soit un quart de la population

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

La recherche sur Internet Table des matières

La recherche sur Internet Table des matières La recherche sur Internet Table des matières 1- Internet est comme une bibliothèque publique... 2 Comment on utilise une bibliothèque ordinaire...2 L'Internet n'est pas une bibliothèque ordinaire...2 Synthèse...2

Plus en détail

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME Viadeo, prêt à l emploi livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME sommaire Objectifs de la formation Cette formation, dispensée par Viadeo et Orange, poursuit un triple objectif : vous aider

Plus en détail

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer Trousse d information Novembre 2004 Des outils pour s informer Des outils pour s informer Ce cahier présente des outils qui permettent de pousser plus loin la recherche d'information. Une grande partie

Plus en détail

LA PYRAMIDE DES BESOINS VERSION 2.0

LA PYRAMIDE DES BESOINS VERSION 2.0 AGENCE DE COMMUNICATION INTERACTIVE LA PYRAMIDE DES BESOINS VERSION 2.0 MM Création 32 Avenue de Wagram 75 008 Paris Tél : 01 45 74 76 00 Fax : 01 45 74 95 06 E-mail : jn@mmcreation.com Site : www.mmcreation.com

Plus en détail

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation MEDIAS SOCIAUX Web Marketing > les principaux leviers SITE EDITEUR SITE MARCHAND SITE VITRINE SITE SERVICE Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux

Plus en détail