Descriptions des fonctions-types de l'ordonnance sur le personnel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Descriptions des fonctions-types de l'ordonnance sur le personnel"

Transcription

1 Descriptions des fonctions-types de l'ordonnance sur le personnel Acte législatif de l'office du personnel du Art. 35 Description des fonctions-types 1 La Description des fonctions-types (DFT) définit les fonctions figurant à l annexe I. 2 L Office du personnel édicte la DFT en collaboration avec les Directions, la Chancellerie d Etat et la Direction de la magistrature et l actualise si nécessaire.

2 Table des matières Fonctions dirigeantes, niveau I, II et III 3 Personnel scientifique et personnel spécialisé 9 Personnel d'administration 11 Finances et controlling 14 Personnel 18 Informatique 21 Experts et expertes / agents et agentes de taxation de l'intendance des impôts 27 Réviseurs et réviseuses 28 Personnel de bibliothèque 29 Inspecteurs et inspectrices scolaires 30 Personnel administratif des écoles 31 Traducteurs et traductrices / Terminologues 32 Officiers et officières de l'état civil 33 Magistrature 34 Privation de liberté et mesures d encadrement 35 Police 37 Corps médical 44 Personnel soignant 46 Personnel médico-technique 48 Personnel médico-thérapeutique 50 Psychologues / Conseillers et conseillères d'éducation 53 Assistants sociaux et assistantes sociales 55 Educateurs spécialisés et éducatrices spécialisées 56 Personnel de crèche 57 Personnel techno-dentaire 58 Ecclésiastiques 59 Corps enseignant universitaire 60 Corps enseignant Haute école spécialisée 62 Corps enseignant Haute école Pédagogique (HEP) 64 Ecole technique Haute école spécialisée Bois Bienne 66 Enseignement / Vulgarisation en agriculture et en économie familiale 68 Personnel technique 70 Personnel artisan 73 Personnel d'hôtellerie 75 Personnel de laboratoire 78 Personnel d'entretien des routes 80 Personnel de conciergerie 81 Experts et expertes de la circulation 82 Personnel de l'agriculture 84 Personnel de la sylviculture 86 Personnel de l'inspection de la protection de la nature 87 Personnel de l'inspection de la chasse 88 Personnel de l'inspection de la pêche 89 Chef(fe)s de projet 90 Spécialistes 91

3 Fonctions dirigeantes, niveau I, II et III 30 Directeur(trice) des Services psychiatriques universitaires Secrétaire général(e) Chancelier, Chancelière Directeur administratif / Directrice administrative de l'université Chef(fe) du Contrôle des finances Directeur(trice) du Centre psychiatrique de Münsingen Directeur(trice) des Services psychiatriques Jura bernois - Bienne- Seeland Secrétaire général(e) du Grand Conseil Chef(fe) de l'office de l'économie bernoise Chef(fe) de l'office de la privation de liberté et des mesures d'encadrement Chef(fe) de l'office de la privation de liberté et des mesures d'encadrement Chef(fe) de l'office de l'agriculture et de la nature Chef(fe) de l Office des eaux et des déchets Chef(fe) de l'office du médecin cantonal Chef(fe) de l' Office du personnel Chef(fe) de l'intendance des impôts Chef(fe) de l'office des ponts et chaussées Secrétaire général(e) de l Université Chef(fe) de service juridique de Direction Ia Comme chef(fe) de service juridique de Direction I (27), mais avec en plus le traitement de questions juridiques pour l'ensemble de l'administration

4 Fonctions dirigeantes, niveau I, II et III 28 Chef(fe) des ressources de Direction I Comme chef(fe) des ressources II (27), mais avec des fonctions complémentaires Préfet/préfète Secrétaire général(e) suppléant(e) I Comme secrétaire général(e) suppléant(e) II (27), mais remplissant des exigences particulières en matière de responsabilité technique et/ou d'encadrement des collaborateurs(trices) Vice-chancelier / vice-chancelière Chef(fe) de l'office des personnes âgées et handicapées Chef(fe) de l'office de gestion et de surveillance Chef(fe) de l'office de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires Chef(fe) de l'office des affaires communales et de l'aménagement du territoire Chef(fe) de l'office de l'enseignement supérieur Chef(fe) de l'office d'informatique et d'organisation Chef(fe) de l'office de l'enseignement préscolaire et obligatoire, du conseil et de l'orientation Chef(fe) de l'office de la culture Chef(fe) de l'office de la population et des migrations Chef(fe) de l'office des transports publics Chef(fe) de l Office des assurances sociales Chef(fe) de l Office des forêts Chef(fe) de l'administration des finances Chef(fe) de l'office des mineurs du canton de Berne

5 Fonctions dirigeantes, niveau I, II et III 28 Chef(fe) du Laboratoire cantonal Chef(fe) de l'office du pharmacien cantonal Chef(fe) de l'office de l'enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle Chef(fe) de l'office des affaires sociales Chef(fe) de l'office des hôpitaux Chef(fe) de l'office de la circulation routière et de la navigation Chef(fe) de section Ia Comme chef(fe) de section I (26), mais d'une section extrêmement importante en vertu de sa taille et/ou de son rôle politique Directeur(trice) académique de l'université Délégué(e) à la protection des données Planificateur/trice des finances Direction de la section Planification financière au niveau du groupe. Pilotage, en termes de procédure et de contenu, des processus cantonaux de budgétisation et de planification financière: analyse des conditions-cadre, élaboration de consignes, évaluation des planifications des Directions et de la Chancellerie d Etat. Elaboration de bases à l intention du Conseil-exécutif et du Grand Conseil. Assistance du Directeur / de la Directrice des finances dans le dialogue sur la planification et les débats budgétaires. Elaboration de bases pour le Directeur / la Directrice des finances, le Conseilexécutif, le Grand Conseil et ses commissions. Expertise des questions de politique financière. Direction de projets stratégiques ayant de vastes répercussions externes Secrétaire général(e) de la Chancellerie d Etat Chargé(e) de communication du Conseil-exécutif Chef(fe) de service juridique de Direction I Comme chef(fe) de service juridique de Direction II (26), mais avec des fonctions complémentaires Chef(fe) des ressources de Direction II Chef(fe) d'un office ou d'une section des ressources au niveau d'une Direction; responsabilité des domaines des services centraux, du personnel, des finances, de la planification et du controlling, de l'informatique, de la traduction, de la gestion des locaux Président(e) de l APEA

6 Fonctions dirigeantes, niveau I, II et III 27 Archiviste cantonal(e) Secrétaire général(e) suppléant(e) II Secrétaire général(e) suppléant(e) ayant des tâches d état-major, de planification et d organisation. Responsable autonome de l encadrement d une partie des offices de sa Direction. Procédures de co-rapport, coordination de la procédure législative, direction partielle de projets interdirectionnels. Conseiller(ère) technique du Directeur ou de la Directrice. Eventuellement, responsabilité additionnelle de la direction d un petit état-major ou d un petit service spécialisé Chef(fe) de l Office de l information géographique Chef(fe) de l Office de la coordination environnementale et de l'énergie Chef(fe) de l'office des services centralisés de la Direction de l'instruction publique Chef(fe) de la communication du canton de Berne Chef(fe) de section I Direction d'une grande section avec des tâches complexes dans différents domaines. Importantes responsabilités de direction et très large autonomie aussi bien vis-à-vis de l'extérieur que de l'intérieur. OU Direction d'un important domaine spécialisé avec des tâches complexes dans différents domaines. Importantes responsabilités de direction avec une très large marge de manoeuvre en matière de décision et une très grande autonomie. Contacts externes nombreux et astreignants. Subordonné(e)s qualifié(e)s accomplissant des tâches en conséquence. Titre universitaire, év. diplôme d'une haute école spécialisée accompagné de nombreuses années d'expérience dans différents domaines d'activités spécifiques à la fonction ainsi qu'expérience en matière d'encadrement de personnel Délégué(e) aux affaires ecclésiastiques Conservateur/trice en chef du registre foncier Chef(fe) des bureaux régionaux du registre foncier et membre de la direction des bureaux du registre foncier Chef(fe) de service juridique de Direction II Chef(fe) d'un office ou d'une section juridique au niveau d'une Direction Chef(fe) du Centre pédagogique de logopédie et d'entraînement auditif Chef(fe) d'office régional des poursuites et faillites

7 Fonctions dirigeantes, niveau I, II et III 25 Chef(fe) de section II Comme Chef(fe) de section I (26), mais pour une unité administrative de taille moyenne aux structures complexes et disposant d'une très large autonomie OU une grande unité administrative avec un domaine d'activité précis OU une petite unité administrative avec des tâches complexes concernant de nombreux domaines et une très large marge de manoeuvre en matière de décision, d'importants contacts externes Préfet(e) suppléant(e) Directeur(trice) de foyer scolaire Chef(fe) de section III Comme chef(fe) de section I (26), mais pour une unité administrative de taille moyenne avec un domaine d'activité limité et disposant d'une autonomie et d'une marge de manoeuvre en matière de décision en conséquence OU une petite unité administrative avec des tâches concernant plusieurs domaines et disposant d'une large marge de manoeuvre en matière de décision Chef(fe) du Bureau cantonal de l'égalité entre la femme et l'homme Chef(fe) de section IV Comme chef(fe) de section I (26), mais pour une petite unité administrative disposant d'une très large autonomie OU une moyenne unité administrative aux structures simples et disposant de peu d'autonomie au plan de l'organisation Préposé(e) aux poursuites et faillites I Chef(fe) d'une grande agence d'un office des poursuites et faillites Directeur(trice) de l'ecole préparant aux soins infirmiers en psychiatrie Chef(fe) de section V Direction d'une section de taille moyenne avec une large autonomie. Domaine d'attribution prépondérant. Contacts internes et externes variés. En règle générale, diplôme d'une haute école spécialisée accompagné de nombreuses années d'expérience Préposé(e) aux poursuites et faillites II Chef(fe) d'une agence de taille moyenne d'un office des poursuites et faillites Chef(fe) de section VI Direction d'une petite section avec une large autonomie. Domaine d'attribution prépondérant. Contacts internes et externes variés. En règle générale diplôme d'une haute école spécialisée accompagné de nombreuses années d'expérience Préposé(e) aux poursuites et faillites III Chef(fe) d'une petite agence d'un office des poursuites et faillites

8 Fonctions dirigeantes, niveau I, II et III 21 Chef(fe) de service Ia Direction d'un domaine partiel avec étude de projet, planification et exécution de travaux assez importants et concernant plusieurs domaines (transformations, rénovations, remplacement d'installations, etc.). En règle générale, diplôme d'une haute école spécialisée accompagné de nombreuses années d'expérience ou apprentissage d'employé de commerce ou technique, formation complémentaire et nombreuses années d'expérience. Grande expérience en matière de gestion d'entreprise et de direction de personnel Chef(fe) de sectionvii Direction d'une petite section avec un domaine d'attribution. Contacts internes et externes variés. En règle générale, apprentissage d'employé de commerce ou technique, formation complémentaire spécifique et quelques années d'expérience Chef(fe) de service I Direction d'une unité administrative constituée de plusieurs équipes d'ouvriers/ères qualifié(e)s, tâches exigeantes et différenciées dans plusieurs branches OU d'une unité administrative composée d'une grosse équipe de spécialistes, traitement de tâches complexes les plus diverses Chef(fe) de service II Comme chef(fe) de service III (18), mais tâches exigeantes et différenciées relevant de plusieurs branches Chef(fe) de service III Direction d'une unité administrative constituée de plusieurs équipes d'ouvriers(ères) qualifié(e)s. Traitement des tâches les plus diverses. Exigences élevées en matière de direction. OU Responsabilité d'une petite équipe de spécialistes. Tâches complexes et / ou variées Chef(fe) de service IV Direction d'une unité administrative de taille moyenne avec plusieurs équipes. Traitement des tâches les plus diverses Chef(fe) de service V Direction d'une unité administrative de taille moyenne, le cas échéant avec plusieurs équipes OU d'une petite équipe répondant à des exigences de qualité élevées, comme une très large autonomie. Organisation et surveillance du déroulement du travail. Apprentissage spécialisé avec formation complémentaire, p.ex. de maître Chef(fe) d'équipe I Comme chef(fe) d'équipe II (14) mais pour une unité administrative de taille moyenne (10 personnes au maximum) OU des tâches nécessitant des exigences spéciales en matière de formation ou des connaissances spécialisées Chef(fe) d'équipe II Direction d'une petite unité administrative (secrétariat, groupe de travail, atelier) composée de cinq personnes bénéficiant d'une formation professionnelle au maximum ou d'un plus grand groupe composé de personnes non qualifiées. Principalement traitement de tâches de routine ou de problèmes moyennement complexes. Collaboration, organisation et contrôle du travail réglés au niveau interne, traitement de cas difficiles. En règle générale apprentissage professionnel et un peu d'expérience Chef(fe) d'équipe III Comme chef(fe) d'équipe II (14) mais pour une toute petite unité administrative, avec des exigences réduites en matière de formation et de connaissances spécialisées

9 Personnel scientifique et personnel spécialisé 24 Délégué(e) / coordinateur(trice) Délégué(e) unique ou coordinateur/trice pour toute l administration en charge d un domaine spécialisé présentant une forte complexité et une importance particulière pour le fonctionnement de l Etat. Interlocuteur désigné. Conseil, participation à l élaboration des textes législatifs. Droit de donner des instructions Conservateur/trice du registre foncier Conservateur/trice du registre foncier dans un bureau régional, ayant qualité pour dresser des actes authentiques et assumant des fonctions de conduite technique Collaborateur(trice) scientifique I Tâches d état-major de très haut niveau à l échelle d une Direction ou d un office. Gestion de projets complexes d importance stratégique requérant une aptitude particulière à diriger du fait de leur portée financière et/ou de la coordination à assurer. Direction de projets législatifs complexes et/ou instruction de procédures de recours très délicates ou décisions du Conseil-exécutif. Contacts inter-directions de haut niveau, représentation au sein de commissions ou d autres organes. OU Fonctions et responsabilités qualifiées dans un domaine technique spécialisé. Diplôme universitaire Collaborateur(trice) scientifique II Prise en charge totale de tâches complexes à l échelle d une Direction ou d un office. Travaux de fond dans plusieurs domaines. Participation à des projets et direction de projets à l échelle d une Direction ou d un office. Direction de projets législatifs, instruction de procédures de recours et décisions, conception et mise en œuvre de programmes. OU Travaux dans un domaine spécial comportant des exigences particulières. En règle générale diplôme universitaire Collaborateur(trice) scientifique III Comme collaborateur/trice technique I (20), mais traitement de dossiers dans plusieurs domaines, direction de projets législatifs. Traitement et coordination de dossiers inter-offices et inter-directions dans un domaine vaste et complexe. OU Travaux dans un domaine spécial comportant des exigences particulières. En règle générale diplôme universitaire Collaborateur(trice) spécialisé(e) supérieur(e) I Prise en charge autonome de domaines techniques de haut niveau avec tâches analytiques et conceptuelles. Planification et exécution autonomes des tâches, le cas échéant avec responsabilité de dirigeant. Traitement de consultations et de recours. Instruction de procédures de recours, élaboration de projets d arrêtés et de messages importants. Etudes et analyses difficiles ou négociations importantes ou tenue de procès-verbaux complexes. Préparation de décisions compliquées Collaborateur(trice) spécialisé(e) supérieur(e) II Comme collaborateur/trice spécialisé(e) supérieur(e) III (18), mais dans un domaine requérant des connaissances techniques, une autonomie ou une compétence de décision plus grandes Collaborateur(trice) spécialisé(e) supérieur(e) III Traitement de dossiers techniques de haut niveau sur la base de programmes ou de processus prédéfinis: préparation et contrôle de projets techniques, préparation de dossiers en vue de la confection de textes de loi, analyses, rapports, renseignements techniques, conseils. Travail souvent effectué sur mandat ponctuel ou au sein d une équipe. En général dans des domaines comme le personnel, les questions juridiques, la tenue de procès-verbaux requérant des qualifications

10 Personnel scientifique et personnel spécialisé 17 Collaborateur(trice) spécialisé(e) supérieur(e) IV Traitement de dossiers en totale autonomie dans le domaine des subventions, des autorisations, de l'information ou du personnel. Domaine technique vaste, peu de procédures-types. Octroi d autorisations, définition de mesures. Décisions sur des cas limites faisant souvent intervenir la libre appréciation. Pouvoir de signature. Contacts et négociations de haut niveau, souvent astreignants Collaborateur(trice) spécialisé(e) Ia Comme collaborateur/trice spécialisé(e) I b (15), mais avec davantage d'autonomie et de rares procédures-types Collaborateur(trice) spécialisé(e) Ib Comme collaborateur/trice spécialisé(e) I c (14), mais avec un travail plus varié et/ou des contacts plus astreignants Collaborateur(trice) spécialisé(e) Ic Traitement autonome de dossiers dans le domaine des subventions, des autorisations, du personnel ou des achats. Domaine technique bien délimité, nombreuses procédures-types. Correspondance de haut niveau, octroi d autorisations, définition de mesures. Pouvoir de décision dans les procédures-types. Décisions faisant intervenir la libre appréciation après accord. Pouvoir de signature partiel. Contacts de haut niveau mais rarement astreignants Collaborateur(trice) spécialisé(e) Id Comme collaborateur/trice spécialisé(e) Ic (14), mais avec une prédominance de procédures-types. Décisions faisant intervenir la libre appréciation après accord. Pouvoir de signature seulement pour les compléments de dossier. Conseils, renseignements, négociations parfois de haut niveau, mais presque jamais Collaborateur(trice) spécialisé(e) Ie Comme collaborateur/trice spécialisé(e) II a (11), mais dans un domaine plus vaste ou avec moins de procédures-types ou avec des contacts nombreux et en partie astreignants Collaborateur(trice) spécialisé(e) IIa Domaine technique spécialisé et limité, procédures-types fréquentes: fonction de surveillance et de contrôle sans pouvoir de décision; instance d autorisation sans pouvoir de signature, réunion des pièces pour donner suite à une requête; tenue de registres. Contacts de niveau peu élevé et peu astreignants Collaborateur(trice) spécialisé(e) IIb Domaine technique spécialisé et limité, procédures-types: traitement de demandes sur la base de formulaires; calculs sur des bases prédéterminées. Contacts de niveau peu élevé et peu astreignants Collaborateur(trice) spécialisé(e) IIc Domaine technique strictement limité. Procédures-types: ouverture de dossiers, obtention des premiers renseignements, calculs simples

11 Personnel d'administration 15 Responsable de secrétariat I Comme responsable de secrétariat II (14), mais avec un domaine de tâches et/ou une fonction dirigeante impliquant des responsabilités, une autonomie et une polyvalence particulières Responsable de secrétariat II Direction autonome d un grand secrétariat OU secrétaire unique dans un domaine de très haut niveau. Tâches principales: direction, organisation et/ou traitement de dossiers. Important travail de correspondance ou de rédaction de rapports à partir de mots-clés ou de modèles, préparation de statistiques et de formulaires. Procèsverbaux. Téléphone, guichet, renseignements techniques ou conseils simples. Responsabilité d un grand ou de plusieurs petits domaines techniques importants (une partie du personnel ou de la comptabilité, etc.). Tâches d organisation fonctionnelle (organisation générale du travail, planification des réunions et des rendez-vous) et structurelle (matériel de bureau, utilisation des locaux, etc.). Encadrement de collaborateurs/trices, formation d apprentis. Tâches spéciales (assistance informatique, traduction, etc.) Télé-opérateur(trice) en chef Ia Comme télé-opérateur/trice en chef I (12), mais dans une plus grande institution Responsable de secrétariat III Comme responsable de secrétariat II (14), mais direction d une unité administrative de plus petite taille (petit office, section) Télé-opérateur(trice) en chef I Chef(fe) de l accueil, du standard téléphonique et de divers autres services dans une institution de taille moyenne fonctionnant 24 heures sur 24. Plusieurs collaborateurs/trices. Planification du travail et organisation du service. Tâches personnelles: cf. téléopérateur/trice I (9) Secrétaire I Comme secrétaire II (11), mais avec davantage de responsabilités, d autonomie et/ou de polyvalence, p. ex. parce que secrétaire unique ou plus de dossiers délicats à traiter Télé-opérateur(trice) en chef II Chef(fe) de l accueil, du standard téléphonique. Petite institution fonctionnant 24 heures sur 24 ou entreprise plus grande ne fonctionnant pas 24 heures sur 24. Plusieurs collaborateurs/trices. Planification du travail et organisation du service. Tâches personnelles: cf. télé-opérateur/trice I (9) Secrétaire II Collaborateur(trice) de secrétariat. Prédominance de tâches de dactylographie et de secrétariat général, p. ex. gestion et traitement de documents et de données, information, communication, correspondance et rédaction de rapports à partir de mots-clés ou de modèles. Téléphone, guichet, renseignements techniques. Tâches d organisation fonctionnelle (organisation de son propre travail, planification des réunions et des rendez-vous) et structurelle (matériel de bureau, utilisation des locaux, etc.). Responsabilité d un petit domaine technique important (p. ex. contrôle des congés ou des horaires mobiles) ou travail en équipe dans un vaste domaine technique ou plusieurs petits domaines techniques importants. Rares tâches d encadrement de collaborateurs/trices ou de formation d apprentis Secrétaire III Comme secrétaire II (11), mais avec davantage de travaux standardisés; gestion de données et de documents, mise au propre; réception et transmission d informations

12 Personnel d'administration 9 Secrétaire IV Comme secrétaire V (8), mais avec davantage d'autonomie dans la correspondance ou parfois traitement de dossiers simples ou contacts souvent astreignants Télé-opérateur(trice) I Maniement d un grand standard téléphonique fonctionnant intensivement et desservi 24 heures sur 24, y compris service de guichet. Tâches administratives. Tâches spéciales, p. ex. surveillance de l alarme, du kiosque, du service de poste Secrétaire V Tâches de bureau générales et variées ou tâches dans un domaine technique. Correspondance simple à partir de mots-clés ou dactylographie à partir de manuscrits ou de documents-types. Classement autonome de dossiers dans plusieurs domaines techniques selon plusieurs critères. Contrôle des factures. Gestion d une petite réserve de matériel de bureau. Maniement d un standard téléphonique. OU Comme secrétaire VI (7), mais avec des tâches de coordination dans une équipe Télé-opérateur(trice) II Maniement d un grand standard téléphonique fonctionnant intensivement (plus de 1000 personnes raccordées ou plusieurs unités administratives) sans service de nuit. Guichet. Tâches administratives. Eventuellement tâches spéciales, p. ex. surveillance de l alarme, du kiosque, du service de poste Secrétaire VI Comme employé(e) de bureau I (5), mais davantage de traitement de dossiers simples. OU Tâches de coordination dans une équipe. OU Comme dactylographe I (5), mais avec établissement et évaluation de statistiques Télé-opérateur(trice) III Maniement d un grand standard téléphonique fonctionnant intensivement, avec service de guichet. Tâches administratives, p. ex. poste, classement, enregistrement, etc Employé(e) de bureau Ia Comme employé(e) de bureau I, mais correspondance de plus haut niveau à l'aide de glossaires. OU Exécution de mandats d'impression. OU Travail relatif au dispositif de sécurité Coursier(ère) I / huissier(ère) I Comme coursier(ère) II / huissier/ère II (5), mais courrier, dossiers et communications requérant un niveau de responsabilité particulièrement élevé. Tâches de représentation, participation au dispositif de sécurité, travaux administratifs et/ou manuels Employé(e) de bureau I Tâches de secrétariat définies avec précision. Rédaction de lettrestypes ou de factures sur modèle. Confection de tableaux et de statistiques élémentaires. Classement schématique selon plusieurs critères. Renseignements simples. Maniement d un petit standard téléphonique Dactylographe I Saisie sur ordinateur de données simples mais variées. Renseignements relatifs à des données. Travail à l écran en permanence, donc très astreignant physiquement. Utilisation d un PC, connaissance du contexte spécifique du poste

13 Personnel d'administration 5 Coursier(ère) II / huissier(ère) II Collecte, tri et distribution de courrier, de dossiers et de communications; à pied et/ou avec un véhicule. Travail souvent très astreignant physiquement. Courrier requérant parfois un niveau de responsabilité élevé du fait de sa valeur ou pour des raisons de protection des données. Participation occasionnelle à des travaux manuels ou administratifs Employé(e) de bureau II Travaux de bureau définis avec précision: rédaction de lettres et de documents selon des modèles précis, correspondance par voie de formulaire. Contrôle de factures simples. Tenue d une petite caisse. Petits envois. Utilisation d un PC, connaissance du contexte spécifique du poste Dactylographe II Saisie sur ordinateur de données élémentaires. Travail à l écran en permanence, donc très astreignant physiquement. Connaissance du contexte spécifique du poste Coursier(ère) III Comme coursier/ère II (5), mais uniquement collecte et distribution de courrier, dossiers et communications. Participation occasionnelle à des travaux manuels ou administratifs Employé(e) de bureau III Fonctions de bureau élémentaires définies avec précision, travaux de routine. Ex.: classement selon un critère simple, saisie de données, courses, travaux simples de tri et de photocopie. Travail prédéfini avec précision, peu de responsabilités techniques. Travail très peu astreignant physiquement. Connaissance du contexte spécifique du poste

14 Finances et controlling 26 Chef(fe) des finances Ia Comme chef(fe) des finances I, mais pour une Direction dotée d une structure complexe et responsabilité du secteur subventionné avec des répercussions capitales sur les finances cantonales. Tâches essentielles de coordination, d une part entre le canton et la Confédération, et d autre part entre le canton et les communes ou d autres organismes Chef(fe) des finances I Comme chef(fe) des finances II, mais pour une Direction dotée d une très large structure et/ou responsabilité du secteur subventionné Chef(fe) des finances II Direction largement autonome des finances et de la comptabilité d une Direction ou d une très grande unité administrative. Responsabilité globale des processus de planification, d extrapolation, de clôture et d établissement du rapport de gestion ainsi que de la comptabilité des immobilisations et de la gestion des crédits dans la Direction. Tâches de coordination très exigeantes (fonction de plaque tournante entre le groupe, les Directions et les offices). Conseil aux Directions et aux offices sur les questions de gestion financière et d efficacité comptable. Suivi du développement de la gestion financière et du système d informations financières FIS. Assistance de 2e niveau pour les Directions. Représentation de la Direction dans des organes cantonaux (p.ex. FIKON/FIKON+). Travail de projet. Assurance qualité (p. ex. opérations financières). Formation de niveau universitaire assortie d un perfectionnement dans la spécialité et de nombreuses années d expérience dans les domaines de la gestion et de la direction Chef(fe) des finances III Comme chef(fe) des finances II, mais pour une Direction dotée d une structure moins complexe ou en partage de responsabilité. Responsabilité des processus de planification et/ou d extrapolation et/ou de clôture et d établissement du rapport de gestion, ainsi que de la comptabilité des immobilisations et de la gestion des crédits dans la Direction Responsable du controlling I Assistance du Directeur ou de la Directrice dans la gestion de la Direction ou d une très grande unité administrative. Direction des processus d accords de prestations et de reporting de la Direction avec les offices. Elaboration de consignes concernant les accords de prestations, analyse et commentaire des projets d accords de prestations des offices. Etablissement de propositions pour améliorer les prestations et renforcer la qualité. Analyse et préparation des résultats des processus de planification et de contrôle. Identification de mesures en cas d écarts. Mise en place et gestion de mesures de benchmarking avec des prestataires de services publics et privés. Coordination de l analyse des effets et de l évaluation au niveau de la Direction. Conception et perfectionnement des instruments et processus de pilotage internes à la Direction. Controlling de projets. Formation universitaire assortie d un perfectionnement dans le domaine du controlling ou examen professionnel supérieur, p. ex. diplôme fédéral d expert(e) en finance et controlling. Nombreuses années d expérience

15 Finances et controlling 22 Chef(fe) des finances IV Direction des finances et de la comptabilité d une grande unité administrative. Responsabilité globale vis-à-vis de la Direction des processus de planification, d extrapolation et de clôture ainsi que de la comptabilité des immobilisations, de la gestion des crédits et du système de contrôle interne SCI. Assistance des fonctions hiérarchiques pour toutes les questions de technique financière. Assistance de 1er niveau pour l office. Réalisation, à l intention de la direction de l office, d analyses et d évaluations issues des processus de planification et de contrôle pour le pilotage des prestations (pilotage/reporting). Travail de projet. Formation universitaire ou en haute école spécialisée assortie de nombreuses années d expérience dans le domaine. Expérience en matière d encadrement Responsable du controlling II Réalisation de rapports et d analyses à l intention de la direction d une unité administrative relativement importante. Participation à l élaboration de rapports pour la Direction. Prise en charge de tâches techniques et de coordination pour certaines étapes du processus de planification. Gestion des indicateurs quantitatifs et qualitatifs. Mise en place et développement de systèmes de controlling et de reporting. Controlling de projets. Formation universitaire assortie d une expérience du controlling ou examen professionnel supérieur, p. ex. diplôme fédéral d expert(e) en finance et controlling Chef(fe) des finances V Comme chef(fe) des finances lv, mais pour une plus petite unité administrative avec des opérations moins complexes OU sans tâches supplémentaires dans le domaine du pilotage des prestations Spécialiste des finances et de la comptabilité l Responsabilité au niveau du groupe d une partie de la comptabilité financière et/ou de la comptabilité analytique d exploitation. Assure l efficacité des processus cantonaux (p. ex. coordination du processus de clôture annuelle). Travail dans des domaines spécialisés complexes. Conseil et assistance des Directions au service d assistance téléphonique et au 3e niveau de support. Evaluation de projets. Préparation d affaires du Conseil-exécutif intéressant l ensemble du canton. Travail de projet. Gestion de la qualité (p. ex. opérations de crédit). Conception et définition de contenus de formation, animation de formations. Rédaction de corapports et de prises de position. Conception, définition, test et réception d exigences système Chef(fe) de la comptabilité I Tenue de la comptabilité financière et/ou de la comptabilité analytique d exploitation. Responsabilité des processus de pilotage et de contrôle (clôtures mensuelles et trimestrielles, extrapolation, clôture annuelle, processus de planification). Tâches spéciales (p. ex. comptabilité des immobilisations, gestion des crédits, subventions). Préparation d indicateurs financiers. Responsabilités d encadrement. Formation commerciale de base assortie d un perfectionnement au niveau de l examen professionnel ou brevet fédéral comme spécialiste en finances et comptabilité. Plusieurs années d expérience en matière d encadrement

16 Finances et controlling 19 Spécialiste des finances et de la comptabilité ll Spécialiste généralement au niveau de la Direction ou dans de grandes unités administratives. Responsabilité d une partie de la comptabilité financière et/ou de la comptabilité analytique d exploitation, p. ex. l enregistrement et l affectation des prestations ainsi que la définition et l évaluation des clés de répartition. Participation au développement de la comptabilité d exploitation. Interlocuteur/trice des responsables des groupes de produits et des collaborateurs/trices du domaine des finances et de la comptabilité pour les questions techniques concernant le calcul des coûts. Assistance de 1er ou 2e niveau. Travail de projet. Formation commerciale de base assortie d un perfectionnement au niveau de l examen professionnel ou brevet fédéral comme spécialiste en finances et comptabilité ou administrateur/trice des finances. Spécialiste de tous les principaux outils FIS Chef(fe) de la comptabilité II Comme chef(fe) de la comptabilité I sans tâches spéciales OU responsabilité de parties des finances et de la comptabilité Spécialiste des finances et de la comptabilité lll Comme spécialiste des finances et de la comptabilité ll, mais pour des unités administratives plus restreintes ou avec des tâches spéciales moins étendues Comptable I Tenue autonome de la comptabilité financière (grand livre, créanciers/débiteurs) et/ou de la comptabilité analytique d exploitation. Réalisation des clôtures mensuelles, trimestrielles et annuelles (partie de la comptabilité financière). Gestion des données de base, décomptes de TVA et des subventions. Participation à la conception des processus de la comptabilité et du SCI. Eventuellement encadrement technique de personnel ou tâches de chef(fe) d équipe. Formation commerciale de base assortie d un perfectionnement dans la spécialité au niveau du certificat comme collaborateur/trice spécialisé/e en comptabilité. Maîtrise des principaux outils FIS. OU spécialiste des finances et de la comptabilité lv. Comme spécialiste des finances et de la comptabilité III, mais avec des tâches spéciales beaucoup plus délimitées et uniformisées Comptable II Tenue autonome d une partie de la comptabilité financière. Aide à la réalisation des clôtures mensuelles, trimestrielles et annuelles. Eventuellement encadrement technique de personnel ou tâches de chef(fe) d équipe. Formation commerciale de base généralement assortie d un perfectionnement dans la spécialité au niveau du certificat comme collaborateur/trice spécialisé/e en comptabilité. Maîtrise des principaux outils FIS Comptable III Comme comptable ll, mais avec des tâches plus standardisées. Eventuellement encadrement technique de collaborateurs/trices. OU comme collaborateur/trice de comptabilité I, mais avec des exigences très élevées en ce qui concerne les connaissances spécifiques et l autonomie. Formation commerciale de base généralement assortie d un perfectionnement dans la spécialité au niveau du certificat comme collaborateur/trice spécialisé/e en comptabilité ou nombreuses années d expérience dans un ou plusieurs domaines de la comptabilité financière. Maîtrise des principaux outils FIS

17 Finances et controlling 14 Collaborateur/trice de comptabilité l Comme collaborateur/trice de comptabilité II, mais avec davantage d exigences en ce qui concerne les connaissances spécialisées et l autonomie Collaborateur/trice de comptabilité ll Tâches dans un domaine de la comptabilité telles que la tenue d une petite comptabilité simple, la tenue d une caisse avec d importants mouvements de liquidités. Opérations de recouvrement, mise en demeure et poursuites, surveillance des crédits. Aide dans l obtention des documents relatifs au budget et aux comptes. Formation commerciale de base assortie d une expérience dans la comptabilité. Maîtrise des principaux outils FIS

18 Personnel 25 Chef(fe) des ressources humaines l Comme chef(fe) des ressources humaines ll, mais en plus définition de la stratégie et exécution autonome de tâches pour des groupes de personnel importants et spécifiques tels que le corps enseignant, le secteur subventionné ou l Université Chef(fe) des ressources humaines ll Direction, assortie de tâches centrales essentielles, du service du personnel d une Direction ou d une unité administrative analogue. Responsabilité technique des questions de personnel dans les offices. Direction de tous les processus concernant le personnel au niveau de la Direction. Participation à la défini-tion de la stratégie cantonale et mise en oeuvre de cette stratégie dans la Direction, élaboration de straté-gies de Direction et de projets. Centre de compétences de la Direction pour toutes les questions relatives aux ressources humaines. Conseil à la direction et aux fonctions hiérarchiques sur les questions conceptuelles et les affaires délicates en matière de personnel. Formation de niveau universitaire assortie d un perfectionnement dans la spécialité. Nombreuses années d expérience dans les domaines de la gestion et de l encadrement Chef(fe) des ressources humaines lll Comme chef(fe) des ressources humaines ll, mais avec une responsabilité de direction moins importante ou une responsabilité limitée vis-à-vis des offices Spécialiste des ressources humaines l Elaboration de concepts et de bases dans un ou plusieurs domaines du personnel pour l ensemble de l administration (systèmes, développement et controlling du personnel, changement, etc.) avec d importantes répercussions sur la politique du personnel. Activité portant essentiellement sur la conception, la stratégie, les projets et le conseil. Participation à l élaboration de la législation dans ce domaine. Formation universitaire assortie d un perfectionnement dans la spécialité Chef(fe) du service du personnel l Comme chef(fe) du service du personnel ll, mais pour un office important. Principales compétences déléguées par la Direction à l office Spécialiste des ressources humaines ll Comme spécialiste des ressources humaines l, mais tâches généralement au niveau de la Direction avec d importantes répercussions sur la politique du personnel de l entité Chef(fe) du service du personnel ll Direction du service du personnel d un office comprenant des groupes de personnel hétérogènes et/ou doté d une structure décentralisée. Encadrement de plusieurs spécialistes du personnel et collaborateurs/trices spécialisé(e)s dans le domaine du personnel. Mise en œuvre dans l office des stratégies du canton et des Directions, définition de stratégies et de concepts pour l entité. Conseil à la direction de l office et aux fonctions hiérarchiques sur les questions conceptuelles. Eventuellement participation à la définition de la stratégie. Direction de tous les processus en matière de personnel. Traitement de cas spécifiques, prise en charge de tâches d encadrement particulières. Formation de niveau universitaire ou en haute école spécialisée assortie de nombreuses années d expérience dans le domaine

19 Personnel 20 Spécialiste des ressources humaines lll Spécialiste des ressources humaines assumant des tâches au niveau de la Direction ou dans une grande unité administrative. Domaine d activité réduit, collaboration qualifiée. Formation universitaire ou en haute école spécialisée assortie de nombreuses années d expérience dans le domaine Chef(fe) du service du personnel lll Comme chef(fe) du service du personnel ll, mais dans une unité administrative moins importante (office ou section) et dotée de structures plus simples. Tâches d encadrement limitées Spécialiste du personnel l Comme spécialiste du personnel ll, mais de plus spécialiste d un ou plusieurs processus ou domaines ; p. ex. tâches ou conseil concernant plusieurs offices, développements conceptuels ou participation à des projets ou groupes de travail externes Spécialiste du personnel ll Administration du personnel dans une unité administrative relativement grande. Elaboration de bases de décision en matière de personnel à l intention de la direction. Conseil sur les questions relatives au person-nel. Participation à des tâches conceptuelles et stratégiques. Assistance technique des fonctions hiérarchiques dans tous les processus en matière de personnel : plani-fication, recrutement, accueil, rémunération, encadrement, développement, fin des rapports de travail. Interlocuteur/trice des collaborateurs/trices pour les questions relatives au personnel. OU traitement largement autonome de tâches exigeantes dans la gestion du personnel posant parfois des problèmes analytiques et/ou conceptuels. Assistance des chef(fe)s du personnel ou des spécialistes des ressources humaines. Formation commerciale de base assortie d un perfectionnement de spécialiste du personnel. Maîtrise des principaux outils PERSISKA Spécialiste du personnel lll Comme spécialiste du personnel ll, mais pour une unité administrative plus restreinte ou un sous-domaine d une grande entité Assistant(e) du personnel I Comme assistant(e) du personnel ll, mais de plus spécialiste d un ou plusieurs domaines et/ou avec des responsabilités particulières. OU collaborateur/trice spécialisé/e dans la gestion des traitements, avec de plus participation à des projets et groupes de travail, intervention dans des formations internes et externes, responsabilité d une équipe, etc

20 Personnel 14 Assistant(e) du personnel ll Traitement de dossiers dans tous les domaines de l administration du personnel : rédaction de profils et de mises au concours de postes, participation à la sélection, détermination des traitements, formalités d engagement, gestion de dossiers personnels, échanges de formulaires avec l OP, attestations. Formation commerciale de base assortie d un perfectionnement d assistant(e) du personnel et d une expé-rience dans le domaine du personnel. Connaissance des principaux outils PERSISKA. OU collaborateur/trice spécialisé/e dans la gestion des traitements. Vérification autonome de l exhaustivité et de la conformité des demandes reçues. Saisie des modifications dans le système. Calcul des traitements, paiement d arriérés, demandes de remboursement, primes de fidélité, impôts à la source, etc. Conseil aux responsables du personnel. Information des collaborateurs/trices. Formation commerciale de base assortie d une expérience dans le domaine du personnel. Maîtrise des principaux outils PERSISKA Assistant(e) du personnel lll Comme assistant(e) du personnel ll, mais tâches limitées à certains domaines comme p. ex. l administration des cours, les annonces d emploi, etc. Formation commerciale de base assortie d une expérience dans le domaine du personnel. Connaissance des outils PERSISKA nécessaires

1 153.011.1-A1. Annexe 1: Classement des fonctions dans les classes de traitement (état au 28.10.2015)

1 153.011.1-A1. Annexe 1: Classement des fonctions dans les classes de traitement (état au 28.10.2015) 1 153.011.1-A1 Annexe 1: Classement des fonctions dans les classes de traitement (état au 28.10.2015) Les fonctions repérées par un astérisque «*» sont suivies par la commission d évaluation conformément

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes)

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) 1 Commune municipale Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) I. GENERALITES 1. Bases légales, prescriptions

Plus en détail

3.1. Responsabilités et activités

3.1. Responsabilités et activités - 1 - République et Canton de Genève Département de l'instruction publique CAHIER DES CHARGES Services administratifs et financiers Division des ressources humaines Etabli par : Date de création : Modifié

Plus en détail

Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat

Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat 26 juillet 2013 Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat Etat au 1 er mars 2015 Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi

Plus en détail

Plan de formation - Partie B

Plan de formation - Partie B Plan de formation - Partie B Objectifs de formation et orientations 1. Concept de formation 1.1. La formation à la pratique professionnelle dans les entreprises formatrices, les écoles de métiers et les

Plus en détail

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE 2 SOMMAIRE I. LES FAMILLES PROFESSIONNELLES... 5 II. LES FONCTIONS GENERIQUES... 12 FAMILLE ETUDES ET CONCEPTION......... 15 ASSISTANT D ETUDES ET CONCEPTION...16

Plus en détail

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER FINANCE DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER cteur administratif et financier Autres primes Total fixe Vaiable Intéressement Participation Moyenne 45 11 22 116,3 4,4 116,9 23,4 24,2 137,8 6,2 9,1 144,2

Plus en détail

510.211.2 Ordonnance concernant l'informatique au Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports 1

510.211.2 Ordonnance concernant l'informatique au Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports 1 50.. Ordonnance concernant l'informatique au Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (Ordonnance INF DDPS) du 5 septembre 997 (Etat le 8 octobre 997) Le Département

Plus en détail

HERMES 5.1. Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER

HERMES 5.1. Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER HERMES 5.1 Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER ManagerHERMES_FR.indd 1 20.05.15 12:05 ManagerHERMES_FR.indd 2 20.05.15 12:05 «Ce qui dure, c est le changement» (Michael Richter,

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 10, du 4 février 2005 Délai référendaire: 16 mars 2005 Loi portant révision de la loi sur l'organisation du Conseil d'etat et

Plus en détail

DESCRIPTIF DE POSTE INT-022-10-P113-01-V

DESCRIPTIF DE POSTE INT-022-10-P113-01-V (Traduit de l anglais) Demande émanant de : Division du budget et des finances, Département de l appui aux missions DESCRIPTIF DE POSTE INT-022-10-P113-01-V Informations générales Titre: Expert associé

Plus en détail

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration du 1 er juillet 2015 Le Conseil fédéral suisse édicte les directives suivantes: 1 Dispositions générales 1.1 Objet

Plus en détail

modifiant le règlement d exécution de la loi sur les communes

modifiant le règlement d exécution de la loi sur les communes Ordonnance du 26 septembre 2006 Entrée en vigueur : 01.10.2006 modifiant le règlement d exécution de la loi sur les communes Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 16 mars 2006 modifiant

Plus en détail

Directive sur la gestion électronique des affaires (GEVER)

Directive sur la gestion électronique des affaires (GEVER) Le Conseil-exécutif du canton de Berne Der Regierungsrat des Kantons Bern Directive sur la gestion électronique des affaires (GEVER) Le Conseil-exécutif exécutif du canton de Berne, vu l article 15, alinéa

Plus en détail

DL SOFTWARE RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE

DL SOFTWARE RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE DL SOFTWARE Société Anonyme au capital de 354 436,48 euros Siège social : 50 rue Monceau 75008 PARIS 445.053.937 RCS PARIS RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE (Article L. 225-37 du Code

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : Classification de la fonction : assistant-e administratif-ve urbanisme Fonction de référence : 02- employé-e CFC Classes : 2

Plus en détail

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise.

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. LES DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE L objet de ce rapport est de rendre compte aux

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3174 Conventions collectives nationales INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE IDCC : 716. Employés et ouvriers de

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION

DESCRIPTION DE FONCTION 28.09.2015 DESCRIPTION DE FONCTION IDENTIFICATION DE LA FONCTION Niveau A : Attaché TIC Direction générale des Finances, des Ressources humaines et des Affaires générales Filière de métiers : Technologie

Plus en détail

Projet de proposition du Groupe de travail PAS. Ecoles européennes Bureau du Secrétaire général. Secrétariat général

Projet de proposition du Groupe de travail PAS. Ecoles européennes Bureau du Secrétaire général. Secrétariat général Ecoles européennes Bureau du Secrétaire général Secrétariat général Réf. : 2011-02-D-27-fr-1 Orig. : EN Version : FR MODIFICATION DE L ANNEXE 1 ET DE L ANNEXE 2 DU STATUT DU PERSONNEL ADMINISTRATIF ET

Plus en détail

Rapport du Contrôle cantonal des finances Exercice 2014

Rapport du Contrôle cantonal des finances Exercice 2014 Rapport du Contrôle cantonal des finances Exercice 2014 I. Contrôle cantonal des finances 1 CONTRÔLE CANTONAL DES FINANCES 1. MISSIONS Les missions du Contrôle cantonal des finances (CCFI) sont définies

Plus en détail

Profil B ou profil E? Aide à la décision

Profil B ou profil E? Aide à la décision Employée/Employé de commerce CFC Profil B ou profil E? Aide à la décision Introduction Le présent document sert d aide pour les acteurs qui participent au choix de la voie de formation la plus appropriée

Plus en détail

Technicien-ne dipl. ES conducteur de travaux. Formation en cours d emploi

Technicien-ne dipl. ES conducteur de travaux. Formation en cours d emploi Technicien-ne dipl. ES conducteur de travaux Formation en cours d emploi Sommaire Introduction 3 Notre offre de formation 4 Objectifs de votre formation 5 Vos perspectives professionnelles 6 Plan de formation

Plus en détail

ANNEXE 1 DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS

ANNEXE 1 DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS ANNEXE 1 DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS Employés et cadres Contenu des activités (en terme de technicité, animation, gestion-communication,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

ICT-Manager. avec diplôme fédéral

ICT-Manager. avec diplôme fédéral ICT-Manager avec diplôme fédéral Introduction L examen du diplôme fédéral d ICT-Manager fait partie de la formation professionnelle supérieure et permet d acquérir des qualifications en vue d exercer des

Plus en détail

Catalogue cantonal des prestations au 01.01.2015

Catalogue cantonal des prestations au 01.01.2015 = obligatoire) Type de : 100 Rubriques générales 100.001 Imputation interne Imputation interne de coûts et de rentrées financières non fondée sur une réelle (p. ex. répartition de frais de projets et de

Plus en détail

Projet d aide à la formation continue dans le canton de Berne Révision totale de la loi sur l aide à la formation des adultes (LFA) Version abrégée

Projet d aide à la formation continue dans le canton de Berne Révision totale de la loi sur l aide à la formation des adultes (LFA) Version abrégée Projet d aide à la formation continue dans le canton de Berne Révision totale de la loi sur l aide à la formation des adultes (LFA) Version abrégée Octobre 2003 Direction de l'instruction publique du canton

Plus en détail

Technicien-ne dipl. ES en conduite des travaux. Formation en cours d emploi

Technicien-ne dipl. ES en conduite des travaux. Formation en cours d emploi Technicien-ne dipl. ES en conduite des travaux Formation en cours d emploi Sommaire Introduction 3 Notre offre de formation 4 Objectifs de votre formation 5 Vos perspectives professionnelles 6 Plan de

Plus en détail

Descriptif de postes destinés au personnel fixe

Descriptif de postes destinés au personnel fixe La CGAS a décidé de mettre sur pied une Mesure de marché du travail pour les personnes sans emploi ou au chômage qui souhaitent s orienter vers les secteurs de l industrie, de la construction, de l hôtellerie-restauration

Plus en détail

Communes SCI. PricewaterhouseCoopers. Séminaire de l'association pour les finances et la comptabilité publiques Soleure, le 8 septembre 2009

Communes SCI. PricewaterhouseCoopers. Séminaire de l'association pour les finances et la comptabilité publiques Soleure, le 8 septembre 2009 PricewaterhouseCoopers Communes SCI Séminaire de l'association pour les finances et la comptabilité publiques Soleure, le Roland Schegg, PwC Saint-Gall Agenda Intégration d'un SCI dans la gouvernance des

Plus en détail

RÉORGANISATION DU DICASTÈRE DE L ÉDUCATION, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

RÉORGANISATION DU DICASTÈRE DE L ÉDUCATION, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Commune de Val-de-Ruz Education, jeunesse et sports R RÉORGANISATION DU DICASTÈRE DE L ÉDUCATION, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Rapport d information du Conseil communal au Conseil général Version : 1.0.2013

Plus en détail

Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées

Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées (Ordonnance sur les hautes écoles spécialisées, OHES) 414.711 du 11 septembre 1996 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil

Plus en détail

CONTRÔLE CANTONAL DES FINANCES

CONTRÔLE CANTONAL DES FINANCES I. Contrôle cantonal des finances 1 CONTRÔLE CANTONAL DES FINANCES L'année avait vu aboutir le projet de loi sur le contrôle cantonal des finances qui a été adopté par le Grand Conseil le 3 octobre. Le

Plus en détail

sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale

sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale Ordonnance du 3 novembre 2015 Entrée en vigueur : immédiate sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Sur la proposition

Plus en détail

Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique

Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique Unité de stratégie informatique de la Confédération USIC Friedheimweg 14, 3003 Berne Téléphone 031 32 245

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN CHEF DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA

RECRUTEMENT D UN CHEF DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA REPUBLIQUE DU CAMEROUN ------------------------- --------------------- Paix Travail - Patrie Secrétariat Général ----------------- AVIS D APPEL A CANDIDATURE RECRUTEMENT D

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

Contenu de l action de formation BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Contenu de l action de formation BTS Comptabilité et Gestion des Organisations INTITULE DE L ACTION DE FORMATION PUBLIC Brevet de Technicien Supérieur en Comptabilité et Gestion des Organisations L action

Plus en détail

concernant la classification des fonctions du personnel de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

concernant la classification des fonctions du personnel de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg 122.72.21 Arrêté du 19 novembre 1990 concernant la classification des fonctions du personnel de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 4, 13 et 14 de la loi du 26 février 1987 sur

Plus en détail

Directive sur la gestion de l'immobilier dans le Domaine des écoles polytechniques fédérales

Directive sur la gestion de l'immobilier dans le Domaine des écoles polytechniques fédérales Directive sur la gestion de l'immobilier dans le Domaine des écoles polytechniques fédérales (Directive immobilière du Domaine des EPF) du 1er janvier 2013 Le Conseil des EPF; vu l art. 8, al. 4 de l ordonnance

Plus en détail

Renouvellement de l équipement informatique des Services généraux en 2014; décision

Renouvellement de l équipement informatique des Services généraux en 2014; décision SYNODE D'HIVER du 3 au 4 décembre 2013 Point 11 Renouvellement de l équipement informatique des Services généraux en 2014; décision Proposition: Le Synode approuve un crédit d engagement d un montant de

Plus en détail

SUISSE 1) LE SYSTÈME ÉDUCATIF

SUISSE 1) LE SYSTÈME ÉDUCATIF SUISSE 1) LE SYSTÈME ÉDUCATIF Le système d'enseignement suisse étant structuré au niveau cantonal, les disparités sont assez marquées. La répartition des groupes linguistiques exige, à elle seule, une

Plus en détail

Organisation des offices des poursuites et des faillites (nouvelle teneur de l'intitulé)

Organisation des offices des poursuites et des faillites (nouvelle teneur de l'intitulé) Loi (8658) modifiant la loi d application dans le canton de Genève de la loi fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite (E 3 60) (Teneur résultant de la loi 8621, du 21 septembre 2001) Le GRAND

Plus en détail

Profil HES du domaine de la santé du 13 mai 2004

Profil HES du domaine de la santé du 13 mai 2004 Profil HES du domaine de la santé du 13 mai 2004 1. Statut La formation en santé de niveau HES (HES-santé) est proposée dans le cadre d'un département HES ou d'une entité autonome faisant partie d'une

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

CHAPITRE I Généralités

CHAPITRE I Généralités Règlement d'organisation du Département de l'économie Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi sur l'organisation du Conseil d'etat et de l'administration cantonale, du 22 mars

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

Cours de préparation à l examen professionnel supérieur. Responsable Achats

Cours de préparation à l examen professionnel supérieur. Responsable Achats Cours de préparation à l examen professionnel supérieur Responsable Achats avec diplôme fédéral Scannez ce code avec votre smartphone pour plus d informations ou consultez notre site www.procure.ch Le

Plus en détail

des systèmes d'information

des systèmes d'information Responsable du pilotage de systèmes d information E1A21 Pilotage, administration et gestion des systèmes d information - IR Le responsable du pilotage de système d'information définit et fait évoluer un

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG DESCRIPTION DE FONCTION Enseignant ou enseignante de classe

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

Repoblikan i Madag asikara Tanindrazana Fahafahana Fandrosoana. Ministère des Télécommunications, des Postes et de la Communication

Repoblikan i Madag asikara Tanindrazana Fahafahana Fandrosoana. Ministère des Télécommunications, des Postes et de la Communication Repoblikan i Madag asikara Tanindrazana Fahafahana Fandrosoana Ministère des Télécommunications, des Postes et de la Communication AVIS D APPEL A CANDIDATURES pour le recrutement des responsables au sein

Plus en détail

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien F i c h e d i n f o r m a t i o n 01.2008 1/8 Brevet fédéral: profil Développement Domaines de qualification Business Engineering Data Management

Plus en détail

1. Référentiel des emplois. 2. Fiches emplois

1. Référentiel des emplois. 2. Fiches emplois Ce document référence contient les descriptifs d emplois repères et les descriptifs des compétences crées dans le cadre de l identification des compétences pour l Etablissement public de la Caisse des

Plus en détail

Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention programme Economie forestière

Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention programme Economie forestière Office des forêts du canton de Berne Circulaire Circ 5.5/1 distribution: - Intranet - Internet Titre Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE L INFORMATIQUE

PLAN DIRECTEUR DE L INFORMATIQUE Commission scolaire de Rouyn-Noranda PLAN DIRECTEUR DE L INFORMATIQUE Adopté par la résolution CC-0783 (17 mai 2004) 2004-03-30 TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION... 3 2 ORIENTATIONS GÉNÉRALES... 3 3 PRINCIPES

Plus en détail

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 2 : Les métiers commerciaux Plan du Chapitre 2 : Les métiers commerciaux 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 2. ANALYSE D'UNE OFFRE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule :

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : La crèche de la Cigogne, en tant qu institution pour la petite enfance, poursuit les objectifs suivants : Participer, en partenariat avec

Plus en détail

Ministère des enseignements secondaire, supérieur et de la recherche scientifique SEPTEMBRE 2007-1 -

Ministère des enseignements secondaire, supérieur et de la recherche scientifique SEPTEMBRE 2007-1 - - 1 - - 2 - - 3 - II FORMATION 1 Objectif L enseignement vise à la formation en 4 semestres de collaborateurs polyvalents participant à la responsabilité de l étude et de l exécution des travaux de génie

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision de la CSFP du 16 septembre 2010, mis à jour le 23 mai 2013

RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision de la CSFP du 16 septembre 2010, mis à jour le 23 mai 2013 Aux offices cantonaux de la formation professionnelle Aux prestataires des cours interentreprises Au SQUF (pour information) RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision

Plus en détail

Le Parlement de la République et Canton du Jura,

Le Parlement de la République et Canton du Jura, Décret concernant le financement de la formation professionnelle en agriculture et en économie familiale (version en vigueur du 1 er janvier 2008 au 31 décembre 2014) du 19 mai 2004 Le Parlement de la

Plus en détail

l'activité du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (ci-après: CPLN).

l'activité du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (ci-après: CPLN). Règlement organique du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (CPLN) LA CONSEILLÈRE D'ETAT, CHEFFE DU DEPARTEMENT DE L'EDUCATION, DE LA CULTURE ET DES SPORTS DE LA RÉPUBLIQUE

Plus en détail

SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES PERFECTIONNEMENT (SOUTIEN, PROFESSIONNEL, ENSEIGNANT ET DE GESTION)

SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES PERFECTIONNEMENT (SOUTIEN, PROFESSIONNEL, ENSEIGNANT ET DE GESTION) SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES PERFECTIONNEMENT (SOUTIEN, PROFESSIONNEL, ENSEIGNANT ET DE GESTION) Numéro du document : 1098-09 Adoptée par la résolution : 176 10 98 En date du : 6 octobre 1998 Signature

Plus en détail

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BACHELIER EN INFORMATIQUE

Plus en détail

EXPERT ICT DEVELOPPEUR ICT PROGRAMMEUR. NET (M/F)

EXPERT ICT DEVELOPPEUR ICT PROGRAMMEUR. NET (M/F) EXPERT ICT DEVELOPPEUR ICT PROGRAMMEUR. NET (M/F) BRUXELLES INSTITUT NATIONAL D ASSURANCE MALADIE-INVALIDITE AFG07810 Contexte de la fonction L Institut National d Assurance Maladie-Invalidité (INAMI)

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11476 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 11 juin 2014 Projet de loi de bouclement de la loi 10112 ouvrant un crédit de 5 405 000 F destiné à financer

Plus en détail

Selon liste de distribution séparée. Berne, le 07.02.2011

Selon liste de distribution séparée. Berne, le 07.02.2011 Selon liste de distribution séparée Berne, le 07.02.2011 Formation professionnelle TIC Suisse / Projet de repositionnement de l examen professionnel Mise en consultation des profils de qualification de

Plus en détail

Ordonnance sur le personnel de la scolarité obligatoire et de l'enseignement secondaire du deuxième degré général et professionnel du 20 juin 2012

Ordonnance sur le personnel de la scolarité obligatoire et de l'enseignement secondaire du deuxième degré général et professionnel du 20 juin 2012 - 1 - Ordonnance sur le personnel de la scolarité obligatoire et de l'enseignement secondaire du deuxième degré général et professionnel du 20 juin 2012 Le Conseil d'etat du canton du Valais 400.20 vu

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

VALIDATION DES ACQUIS : LIGNES DIRECTRICES POUR LES CANTONS

VALIDATION DES ACQUIS : LIGNES DIRECTRICES POUR LES CANTONS VALIDATION DES ACQUIS : LIGNES DIRECTRICES POUR LES CANTONS La confédération a donné mandat à la CSFP de mener une réflexion sur les aspects de la validation des acquis qui concernent les cantons: les

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance REF 13201 Activités d accueil, d information, de conception, de mise en œuvre et de suivi des formations professionnelles agricoles REFERENCE

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7 Plaisir, le 18 décembre Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE Cette partie du rapport s appuie sur le cadre de référence

Plus en détail

Circulaire Projet de la Commission fédérale des banques: Surveillance et contrôle internes du xxx Sommaire Objet... 2 Champ d application...

Circulaire Projet de la Commission fédérale des banques: Surveillance et contrôle internes du xxx Sommaire Objet... 2 Champ d application... Circulaire de la Commission fédérale des banques: Surveillance et contrôle internes Projet du xxx Sommaire 1 Objet... 2 2 Champ d application... 2 3 Conseil d administration... 2 3.1 Indépendance des membres

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etabli le : 25.03.15 Par : Direction Remplace la version du :

CAHIER DES CHARGES. Etabli le : 25.03.15 Par : Direction Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES Guide d utilisation 1. Actualisation Etabli le : 25.03.15 Par : Direction Remplace la version du : Motif d actualisation : Nouveau poste lié à la mise en œuvre de la LHEV et du RFin

Plus en détail

Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales dans les hôpitaux universitaires

Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales dans les hôpitaux universitaires Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Santé, éducation et sciences Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales

Plus en détail

GESTION FINANCIÈRE DU SECTEUR PUBLIC COURS DU MASTÈRE EN ADMINISTRATION PUBLIQUE (MPA) OUVERT AUX PARTI CIPANT E S EXTÉRIEUR E S

GESTION FINANCIÈRE DU SECTEUR PUBLIC COURS DU MASTÈRE EN ADMINISTRATION PUBLIQUE (MPA) OUVERT AUX PARTI CIPANT E S EXTÉRIEUR E S GESTION FINANCIÈRE DU SECTEUR PUBLIC Sous la direction du Professeur Nils Soguel 12 mercredis > du 7 janvier au 1 er avril 2015 COURS DU MASTÈRE EN ADMINISTRATION PUBLIQUE (MPA) OUVERT AUX PARTI CIPANT

Plus en détail

IBM Managed Support Services managed technical support

IBM Managed Support Services managed technical support Approche intégrée et simplifiée du support technique au sein d un environnement informatique multifournisseur IBM Managed Support Services managed technical support Points clés Relever les défis du support

Plus en détail

Etabli le : 27.03.15 Par : Louis Boyer Remplace la version du : -

Etabli le : 27.03.15 Par : Louis Boyer Remplace la version du : - CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 27.03.15 Par : Louis Boyer Remplace la version du : - Motif d actualisation : Recrutement suite au départ à la retraite du titulaire 2. Identification du

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Projet

CAHIER DES CHARGES Projet - 1 - République et Canton de Genève Département de l'instruction publique Services administratifs et financiers Division des ressources humaines CAHIER DES CHARGES Projet 1. Informations générales relatives

Plus en détail

ASSISTANTE SOCIO-EDUCATIVE / ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF

ASSISTANTE SOCIO-EDUCATIVE / ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF ASSISTANTE SOCIO-EDUCATIVE / ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF REGLEMENT CONCERNANT LES COURS INTERENTREPRISES SAVOIRSOCIAL, l'organisation faîtière suisse du monde du travail du domaine social, se fondant sur

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

1. Référentiel des emplois. 2. Référentiel des compétences. 3. Fiches emplois. 4. Fiches compétences

1. Référentiel des emplois. 2. Référentiel des compétences. 3. Fiches emplois. 4. Fiches compétences Ce document référence contient les descriptifs d emplois repères et les descriptifs des compétences crées dans le cadre de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et de Compétences pour l Etablissement Public

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA GOUVERNANCE LOCALE, DE L ADMINISTRATION ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES Elaboré par la Direction Générale

Plus en détail

Impressum. Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012

Impressum. Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012 Impressum Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012 Editeur version française GRI Groupement Romand de l'informatique Rte de Genève 88 CH - 1004 Lausanne Internet : www.gri.ch Courriel

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste un lien important avec le marché du travail. La formation professionnelle supérieure permet d acquérir les compétences

Plus en détail

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session MANAGEMENT ET STRATEGIES D ENTREPRISES Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum par Développer une démarche logique de planification de projet. Se perfectionner

Plus en détail

DECRETS. Section 1 Recrutement et promotion. Section 2 Stage, titularisation et avancement. 12 Moharram 1429 20 janvier 2008

DECRETS. Section 1 Recrutement et promotion. Section 2 Stage, titularisation et avancement. 12 Moharram 1429 20 janvier 2008 12 Moharram 1429 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 03 3 DECRETS Décret exécutif n 08-04 du 11 Moharram 1429 correspondant au 19 janvier 2008 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant

Plus en détail