L apprentissage tout au long de la vie, une perspective européenne.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L apprentissage tout au long de la vie, une perspective européenne."

Transcription

1 L apprentissage tout au long de la vie, une perspective européenne. Erasmus + : enjeux et opportunités pour l Enseignement supérieur en Bretagne Brest, Rennes, 27 novembre 2013 Jean-Marie Filloque Vice-président FTLV de l UBO, Chargé de mission FTLV de l'université européenne de Bretagne, Bureau exécutif de l association EUCEN (European University Continuing Education Network)

2 De quoi parlons nous? D «apprentissage»? De formation continue? De formation des adultes? De formation tout au long de la vie? D apprentissage tout au long de la vie...

3 De quoi parlons nous? D une vision française, porteuse des germes de l incompréhension à A De l émergence du sujet dans l UE à B De la prise de conscience et d une stratégie à moyen terme à C D un concept central de l ATLV, la reconnaissance des acquis à D Et l enseignement supérieur? à E

4 A Une vision française, porteuse des germes de l incompréhension De l éducation permanente... à la formation tout au long de la vie Le concept d éducation permanente apparaît en 1955 (rapport de Pierre Arents sur la réforme de l enseignement)...

5 De l éducation permanente... à la formation tout au long de la vie En rendant à l homme la conscience de sa place dans le monde où il vit, de ce qu il doit au passé, de ce qu il a fait aujourd hui, on lui rendra la certitude que l avenir est entre ses mains et qu il lui appartient de rester maître des forces qu il a dominées et auxquelles il ne saurait s asservir. (Pierre Arents, 1955). à Ligue de l enseignement, Peuple et Culture, le CUCES,...

6 De l éducation permanente... à la formation tout au long de la vie L éducation permanente, un concept qui évolue au cours du temps... avec deux constantes : «Le souci d épanouissement de l individu par le développement harmonieux de ses capacités manuelles et intellectuelles, bien au-delà des considérations strictement professionnelles [ ] et l objectif de justice sociale par la possibilité offerte à chacun de développer ses capacités non révélées durant la scolarité....» LE GOFF J., «Les trois vagues de la formation permanente», in PENNEC S. (dir.), Former les adultes. L université et les transformations de l em Presses universitaires de Rennes, 2002, p

7 De l éducation permanente... à la formation tout au long de la vie En parallèle, et en lien avec les contraintes et les mutations économiques, la formation professionnelle s impose, y compris la «formation professionnelle continue»: En 1946, le droit à la formation professionnelle (initiale et continue) figure dans le préambule de la Constitution de la nouvelle République. En 1949 est créée l AFPA pour participer à la reconstruction du pays après la seconde guerre En 1959, la loi Debré sur la promotion sociale : mise en place des cours du soir...

8 De l éducation permanente... à la formation tout au long de la vie La loi de 1971 portant organisation de la formation professionnelle continue dans le cadre de l'éducation permanente... (code du travail essentiellement...) La formation professionnelle continue concerne les adultes qui ont quitté la formation initiale. Ces adultes peuvent être salariés, exercer une profession libérale (médecin, avocats ) ou être en recherche d emploi Elle permet d acquérir de nouvelles compétences, de les mettre à jour, de s adapter aux nouvelles techniques Consacre la séparation entre FI et FC...

9 De l éducation permanente... à la formation tout au long de la vie Vie Expérience professionelle Formation continue Formation continue Formation initiale Formel

10 B L émergence de la FTLV dans l Union Européenne Depuis les années 1990, le concept de formation tout au long de la vie, (mauvaise) traduction de l anglais «LifeLong Learning», devient courant... "Si tu veux une année de prospérité, cultive du riz. Si tu veux dix années de prospérité, cultive des arbres. Si tu veux cent ans de prospérité, éduque des hommes" Proverbe chinois: Guanzi (environ 645 avant J.C) (cité dans la «COMMUNICATION FROM THE COMMISSION : Making a European Area of Lifelong Learning a Reality, 2001)

11 L émergence de la FTLV dans l UE à Dès les années 80, les structures de l économie commencent à beaucoup changer... à Les modèles traditionnels de l éducation et de la formation professionnelle ne répondent plus aux besoins de la société... L UE met l accent sur les questions d'exclusion sociale et sur le rôle des partenaires sociaux... certains pays préférant se focaliser la responsabilité individuelle, l employabilité, et le maintien des compétences. Responsabilité collective vs responsabilité personnelle?

12 L émergence de la FTLV dans l UE L UE a déclaré 1996 «European Year of Lifelong Learning»... Les conclusions du Conseil du 20 décembre 1996 relatives à une stratégie pour «l'apprentissage permanent» ont été publiées : 6 messages clefs : garantir un accès universel (...) permettant l'acquisition ou le renouvellement des compétences nécessaires à (...) la société de la connaissance ; assurer un accroissement visible de l'investissement dans les ressources humaines (...); élaborer un cadre et des méthodes efficaces d'enseignement et d'apprentissage pour une offre ininterrompue d'éducation et de formation tout au long de la vie embrassant tous les aspects de celle-ci ;

13 L émergence de la FTLV dans l UE L UE a déclaré 1996 «European Year of Lifelong Learning»... Les conclusions du Conseil du 20 décembre 1996 relatives à une stratégie pour «l'apprentissage permanent» ont été publiées : 6 messages clefs (suite): améliorer considérablement la façon dont sont perçus et jugés la participation aux actions de formation et leurs résultats ; notamment dans le cadre de l'apprentissage non formel et informel; garantir à tous un accès aisé et performant à des informations et conseils sur les offres d'éducation et de formation ; rapprocher le plus possible de l'apprenant l'offre d'éducation et de formation tout au long de la vie, en organisant celle-ci au sein de sa communauté, avec le soutien, le cas échéant, de structures exploitant les TIC.

14 L émergence de la FTLV dans l UE En 2000, suite à la déclaration de Lisbonne : «l'évolution vers l'éducation et la formation tout au long de la vie doit accompagner une transition réussie vers une économie et une société fondées sur la connaissance.» «La formation tout au long de la vie ce n est pas seulement la formation continue, c est une construction globale qui intervient à tous les âges de la vie et implique l ensemble des situations et contextes dans lesquelles nous sommes insérés... et apprenons» (M. Feutrie, université Lille 1, pour le mémorandum sur la FTLV, 2001, CE))

15 L émergence de la FTLV dans l UE Vie Expérience sociale Expérience professionelle Formation continue Formation continue Auto formation : Lecture, rencontre, web.. Formation initiale Informel Non-formel Formel Informel

16 C La prise de conscience et la stratégie à moyen terme dans l UE 2 Communications «il n est jamais trop tard pour apprendre» Et «Il est toujours temps d apprendre» (CE, 2007)...puis une nouvelle crise...

17 De la prise de conscience et d une stratégie à moyen terme dans l UE Source : L éducation formelle des adultes en Europe : politique et mise en œuvre, Eurydice 2011, (p 19)

18 De la prise de conscience et d une stratégie à moyen terme dans l UE Source : L éducation formelle des adultes en Europe : politique et mise en œuvre, Eurydice 2011, (p 14)

19 De la prise de conscience et d une stratégie à moyen terme dans l UE Source : L éducation formelle des adultes en Europe : politique et mise en œuvre, Eurydice 2011, (p 16)

20 De la prise de conscience et d une stratégie à moyen terme dans l UE Et pourtant, des voies alternatives d accès à l ES existent souvent!

21 De la prise de conscience et d une stratégie à moyen terme dans l UE La stratégie EUROPE «La stratégie Europe 2020 : intelligente, durable et inclusive» «Cette stratégie est axée sur cinq objectifs ambitieux dans les domaines de l'emploi, de la recherche, de l'éducation, de la réduction de la pauvreté, ainsi que de l'énergie et du climat.» (CE, 2010, Lisbonne)» Objectifs pour l Éducation: Abaissement du taux de sortie précoce du système scolaire à moins de 10 % (12,8 % en 2012 (fr 11,6%)) Un diplôme de l'enseignement supérieur pour au moins 40 % de la population âgée de 30 à 34 ans (35,8 % en 2012 (fr : 43,6%)) Source :

22 De la prise de conscience et d une stratégie à moyen terme dans l UE La stratégie Education et Formation Que l éducation et la formation tout au long de la vie et la mobilité deviennent une réalité :... CEC, Charte de la qualité de la mobilité...; 2. Améliorer la qualité et l efficacité de l éducation et de la formation Favoriser l équité, la cohésion sociale et la citoyenneté active Encourager la créativité et l innovation, y compris l esprit d entreprise...

23 De la prise de conscience et d une stratégie à moyen terme dans l UE La stratégie Education et Formation Que l éducation et la formation tout au long de la vie et la mobilité deviennent une réalité :... CEC, Charte de la qualité,.; 2. Améliorer la qualité et l efficacité de l éducation et de la formation Favoriser l équité, la cohésion sociale et la citoyenneté active Encourager la créativité et l innovation, y compris l esprit d entreprise... Besoins en qualification : «La proportion d emplois nécessitant un diplôme de l enseignement supérieur devrait atteindre 35 % d ici à 2020; or les diplômés de l enseignement supérieur ne représentent actuellement que 26 % de la main-d œuvre.» Source : (Informal meeting of Education Ministers (4-5 Octobe2012, Chypre) _fr.htm

24 De la prise de conscience et d une stratégie à moyen terme dans l UE Des orientations pour 2014, Construire les compétences utiles pour le XXI ème siècle Favoriser les systèmes d apprentissage ouverts et flexibles Promouvoir les coopérations entre acteurs, les partenariats...

25 D Un concept central de l ATLV, la reconnaissance des acquis et le cadre européen des certifications

26 Un concept central de l ATLV, la reconnaissance des acquis Principalement depuis le sommet de Lisbonne en 2000, Dans un contexte de changements économiques, d un besoin croissant de mobilité et de risque de manque de certaines compétences. Les Etats membres et la commission soutiennent l idée que les systèmes d éducation et les autorités responsables des certifications (et diplômes) doivent reconnaitre : tous les types d apprentissage : formels, non formels et informels en s appuyant sur les résultats d apprentissage et non sur la manière par laquelle ils ont été obtenus à Tout au long de vie et quelque soit l endroit!!!

27 De la prise de conscience et d une stratégie à moyen terme dans l UE En 2004 : Common European principles on validation et le Europass framework, En 2008 : Recommendations pour un cadre Européen des certifications pour la FTLV En 2009 : Le guide européen pour la validation des acquis non formel et informels, (Cedefop, révisé en 2014)

28 Un concept central de l ATLV, la reconnaissance des acquis Dans «EHEA in 2012: Bologna Process Implementation Report» Accès et crédits Accès et/ou cédits mais pas appliqués réellement Accès ou crédits mais pas de cadre national Phase pilote Rien

29 E Et l enseignement supérieur? EUA, Bologne, Charte FP7, LLP, Erasmus +

30 L enseignement supérieur et AFTLV? Pourcentage d étudiants inscrits dans le supérieur (total et H/F) âgés de plus de 30 ans, en 2008/2009 Source : the European Higher Education in 2012, Bologna process implementation report (p 148)

31 Et l enseignement supérieur?

32 Merci de votre écoute! Jean-Marie FILLOQUE Vice-Président FTLV en charge du CEVU de l UBO Chargé de mission FTLV de l Université Européenne de Bretagne Steering committee of the European Universities for Continuing Education Network (EUCEN) Ancien président du réseau Français de FCU : Gsm : Université de Bretagne Occidentale - 3 rue des Archives - CS F29238 Brest cedex 3 FRANCE

De la formation continue à la formation tout au long de la vie

De la formation continue à la formation tout au long de la vie De la formation continue à la formation tout au long de la vie Enjeux et débats pour les universités en Europe Michel Feutrie Président de EUCEN Une grande confusion dans les termes utilisés Sous le terme

Plus en détail

Processus de Bologne 2020 L espace européen de l enseignement supérieur au cours de la prochaine décennie

Processus de Bologne 2020 L espace européen de l enseignement supérieur au cours de la prochaine décennie -Version FR Processus de Bologne 2020 L espace européen de l enseignement supérieur au cours de la prochaine décennie Communiqué de la Conférence des ministres européens chargés de l Enseignement supérieur,

Plus en détail

Le nouveau programme 2014-2020. Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe. www.erasmusplus.fr

Le nouveau programme 2014-2020. Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe. www.erasmusplus.fr Le nouveau programme 2014-2020 Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe www.erasmusplus.fr 2014-2020 Un programme plus efficace pour l emploi des jeunes Un programme plus simple

Plus en détail

2. Eléments de langage/speaking points

2. Eléments de langage/speaking points A10278 - Mme Quintin participe à la conférence "Gérer les transitions: l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen." Lyon, 17-18 septembre 2008 2. Eléments de langage/speaking points [Salutations

Plus en détail

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE European University Association Association Européenne de l'université Copyright 2008 par l Association Européenne de l Université

Plus en détail

Exploiter pleinement notre potentiel : consolider l Espace Européen de l Enseignement Supérieur

Exploiter pleinement notre potentiel : consolider l Espace Européen de l Enseignement Supérieur Version FR Exploiter pleinement notre potentiel : consolider l Espace Européen de l Enseignement Supérieur Communiqué de Bucarest Nous, Ministres responsables de l enseignement supérieur dans les 47 pays

Plus en détail

et la validation des acquis

et la validation des acquis La validation des acquis en Europe : un sujet d actualité Une enquête du Cedefop a permis d identifier trois contextes différents de mise en œuvre de la validation des acquis dans les pays de l UE. Comment

Plus en détail

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française.

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. Dossier de presse rédigé par : Françoise de Viron, Présidente de la Commission Education tout au Long de la Vie (ETALV) du CIUF,

Plus en détail

Guide d utilisation ECTS

Guide d utilisation ECTS Guide d utilisation ECTS Europe Direct est un service destiné à répondre à vos questions concernant l Union européenne. Numéro gratuit (*) : 00 800 678 910 11 (*) Certains opérateurs de téléphonie mobile

Plus en détail

Le communiqué de Bruges sur la coopération européenne renforcée en matière d enseignement et de formation professionnels pour la période 2011-2020

Le communiqué de Bruges sur la coopération européenne renforcée en matière d enseignement et de formation professionnels pour la période 2011-2020 Le communiqué de Bruges sur la coopération européenne renforcée en matière d enseignement et de formation professionnels pour la période 2011-2020 Communiqué des ministres européens de l enseignement et

Plus en détail

Bienvenue à l UCL, dans une

Bienvenue à l UCL, dans une Bienvenue à l UCL, dans une des 9 universités de la Communauté française des 3300 universités de l Union européenne des 4000 universités européennes (4194 aux USA) des 17000 universités dans le monde Bologne

Plus en détail

setup news financement Soutien aux projets syndicaux européens

setup news financement Soutien aux projets syndicaux européens setup news financement Soutien aux projets syndicaux européens Bulletin d information de l ETUI sur les opportunités de financements européens pour les syndicats N 23 février 2014 Le nouveau programme

Plus en détail

Le cadre européen des certifications pour l éducation et la formation tout au long de la vie (CEC)

Le cadre européen des certifications pour l éducation et la formation tout au long de la vie (CEC) Cadre européen des certifications Le cadre européen des certifications pour l éducation et la formation tout au long de la vie (CEC) Europe Direct est un service destiné à vous aider à trouver des réponses

Plus en détail

Manager dans la restauration

Manager dans la restauration Manager dans la restauration 2007 Je décide de poursuivre mes études en BTS Je réussis mon bac professionnel Je suis parti en stage en entreprise en Europe : une première pour moi! 3 2009 Je réalise enfin

Plus en détail

Mémorandum sur. l'éducation et la formation tout au long de la vie

Mémorandum sur. l'éducation et la formation tout au long de la vie COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 30.10.2000 SEC(2000) 1832 DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION Mémorandum sur l'éducation et la formation tout au long de la vie Mémorandum

Plus en détail

EUROPEAN TRADE UNION COMMITTEE FOR EDUCATION COMITE SYNDICAL EUROPEEN DE L EDUCATION

EUROPEAN TRADE UNION COMMITTEE FOR EDUCATION COMITE SYNDICAL EUROPEEN DE L EDUCATION EUROPEAN TRADE UNION COMMITTEE FOR EDUCATION COMITE SYNDICAL EUROPEEN DE L EDUCATION Document énonçant la position du CSEE sur la proposition de recommandation du Parlement européen et du Conseil établissant

Plus en détail

Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages

Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages www.qualityinternships.eu Préambule Etant donné que:! la passage des jeunes des études au marché de l'emploi devient de plus en plus compliqué

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance?

Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance? Conférence Pédagogique INNOVATION PEDAGOGIQUE ET ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance? Bernard Dumont http://bdumont.consultant.free.fr Ouagadougou, 16 mai

Plus en détail

with the support of EFMET cooperation partners:

with the support of EFMET cooperation partners: Recommandations à la Commission Européenne sur le rôle de l enseignement musical et de la formation musicale professionnelle dans le nouveau programme européenne pour la culture with the support of EFMET

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT)

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) FACONNER ENSEMBLE L OIT DU FUTUR «Pour tout ce qui a été, merci. Pour tout ce qui sera, oui.» (Dag

Plus en détail

Le Cadre Européen des Certifications: les principaux défis. Manuela Bonacci Roma, le 9 juin 2010

Le Cadre Européen des Certifications: les principaux défis. Manuela Bonacci Roma, le 9 juin 2010 Le Cadre Européen des Certifications: les principaux défis Manuela Bonacci Roma, le 9 juin 2010 1 Intégrations Europass ECTS ECVET CEC (EQF) Validation Système des crédits Cadre National des Certifications

Plus en détail

LES OUTILS EUROPÉENS DE PROTECTION SOCIALE EN BREF

LES OUTILS EUROPÉENS DE PROTECTION SOCIALE EN BREF LES OUTILS EUROPÉENS DE PROTECTION SOCIALE EN BREF La présente publication est soutenue financièrement par le programme de l Union européenne pour l emploi et la solidarité sociale PROGRESS (2007-2013)

Plus en détail

Communiqué de la Conférence des Ministres européens chargés de l Enseignement Supérieur, Londres, 17-18 Mai 2007

Communiqué de la Conférence des Ministres européens chargés de l Enseignement Supérieur, Londres, 17-18 Mai 2007 Communiqué de Londres 18 mai 2007 Communiqué de la Conférence des Ministres européens chargés de l Enseignement Supérieur, Londres, 17-18 Mai 2007 VERS L ESPACE EUROPEEN DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : REPONDRE

Plus en détail

Rapport de Référencement

Rapport de Référencement Rapport de Référencement du cadre luxembourgeois des qualifications vers le cadre européen des certifications pour la formation tout au long de la vie et le cadre de qualification dans l espace européen

Plus en détail

PROGRAMMES D INFORMATIQUE Cycle préparatoire de l enseignement de base

PROGRAMMES D INFORMATIQUE Cycle préparatoire de l enseignement de base RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels scolaires PROGRAMMES D INFORMATIQUE

Plus en détail

Master Droit 1 ère année Règlement des études

Master Droit 1 ère année Règlement des études PRES Université Lille Nord de France Faculté de Droit de Boulogne sur Mer Centre universitaire Saint Louis 21, rue Saint Louis BP 774 62327 Boulogne sur Mer Master Droit 1 ère année Règlement des études

Plus en détail

Apport du Knowledge Management dans l amélioration de la prise de décision dans une Organisation

Apport du Knowledge Management dans l amélioration de la prise de décision dans une Organisation Apport du Knowledge Management dans l amélioration de la prise de décision dans une Organisation Abdelkader Baaziz To cite this version: Abdelkader Baaziz. Apport du Knowledge Management dans l amélioration

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

«CADRE D ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET DES QUALIFICATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE»

«CADRE D ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET DES QUALIFICATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE» Confédération Européenne des Syndicats 1 Union des Confédérations de l Industrie et des Employeurs d Europe UNICE/UEAPME 2 Centre Européen des Entreprises à Participation Publique et des Entreprises d

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

90 ans au service de l'excellence en éducation!

90 ans au service de l'excellence en éducation! Genève, le 19 janvier 2015 Original : anglais 90 ans au service de l'excellence en éducation! SOIXANTE-QUATRIÈME SESSION DU CONSEIL DU BUREAU INTERNATIONAL D ÉDUCATION Genève, 28 30 janvier 2015 VISIBILITÉ

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

Nos sociétés du troisième millénaire, leur nature, L enseignement supérieur et l innovation technologique : les enjeux pour Europe LES NOUVEAUX DÉFIS

Nos sociétés du troisième millénaire, leur nature, L enseignement supérieur et l innovation technologique : les enjeux pour Europe LES NOUVEAUX DÉFIS 094-100 Figel 13/10/06 11:15 Page 94 L enseignement supérieur et l innovation technologique : les enjeux pour Europe Le problème fondamental auquel se trouve confrontée l Union européenne en matière d

Plus en détail

ENSEMBLE REVITALISONS NOS ORGANISATIONS. Par nos relations, nos perceptions, nos actions

ENSEMBLE REVITALISONS NOS ORGANISATIONS. Par nos relations, nos perceptions, nos actions ENSEMBLE REVITALISONS NOS ORGANISATIONS Par nos relations, nos perceptions, nos actions LES ENJEUX DU XXI siècle Enjeux pour lesquels nous nous mobilisons. Notre humanité vit de profondes ruptures, culturelles,

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels La loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 comporte différentes mesures visant notamment à développer

Plus en détail

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Déclaration finale de la Réunion mondiale sur l EPT 2014 Accord de Mascate Préambule 1. Nous, ministres, chefs de délégations,

Plus en détail

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015 LICENCE Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : ARTS DU SPECTACLE Tronc commun : L1-L2-L3 Parcours : Spectacle et musique Numéro d accréditation : [20140588] Régime : formation initiale et formation

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

Comité économique et social européen Section spécialisée "Emploi, affaires sociales, citoyenneté" Observatoire du marché du travail

Comité économique et social européen Section spécialisée Emploi, affaires sociales, citoyenneté Observatoire du marché du travail Comité économique et social européen Section spécialisée "Emploi, affaires sociales, citoyenneté" Observatoire du marché du travail Étude pilote sur la mise en œuvre au niveau national des politiques de

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe

Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe Un cadre d action commun des partenaires sociaux européens du secteur de l électricité I. Introduction

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Activité juridique, directeur d'enquêtes privées de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives

La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives Forum UNESCO Online, Open and Flexible Higher Education for the future we want, 9-11 juin 2015, Paris Catherine Mongenet, Chargée de mission FUN, MENESR

Plus en détail

Experts de Bologne /////////// Guide pratique. pour la mise en place du Supplément au diplôme. 2e 2f.fr

Experts de Bologne /////////// Guide pratique. pour la mise en place du Supplément au diplôme. 2e 2f.fr Experts de Bologne /////////// Guide pratique pour la mise en place du Supplément au diplôme 2e 2f.fr POURQUOI CE GUIDE? > De nombreux établissements d enseignement supérieur désirent mettre en place

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Accent sur l'apprentissage tout au long de la Vie

Accent sur l'apprentissage tout au long de la Vie Accent sur l'apprentissage tout au long de la Vie Faire une Réalité de l'apprentissage tout au long de la Vie Une aventure partagée par CSR Europe L'Association Européenne pour l'education des Adultes

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Déclaration concernant la promotion parmi les jeunes des idéaux de paix, de respect mutuel et de compréhension entre les peuples (Droit des enfants et des jeunes)

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

ANNEXE DESCRIPTIVE (déclinaison française du «Supplément au Diplôme»)

ANNEXE DESCRIPTIVE (déclinaison française du «Supplément au Diplôme») ANNEXE DESCRIPTIVE (déclinaison française du «Supplément au Diplôme») Préambule qui ne peut être modifié La présente annexe descriptive au diplôme (supplément au diplôme) suit le modèle élaboré par la

Plus en détail

MOBILITE INTERNATIONALE

MOBILITE INTERNATIONALE MOBILITE INTERNATIONALE 1. ORGANIGRAMME Anne France Malvache (Directrice de l ISTC) : anne france.malvache@istc.fr Olivier Garnier (Directeur des études et Relations Internationales) : olivier.garnier@istc.fr

Plus en détail

Formations en gestion d entreprise

Formations en gestion d entreprise Fondation - Institut de Perfectionnement en Management & Leadership «Le Leadership est l art d accomplir plus que la science du Management considère possible.» Colin Powell Formations en gestion d entreprise

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

Curriculum Vitae. Situation actuelle

Curriculum Vitae. Situation actuelle Curriculum Vitae Pr. Mounir Georges Abou Assali Situation actuelle Conseiller du Ministre de l'education et de l'enseignement Supérieur Conseil Suprême de l'education- Qatar Professeur retraité depuis

Plus en détail

Aperçu et raison d être du programme d études

Aperçu et raison d être du programme d études Section I Section I - Aperçu et raison d être du programme Aperçu et raison d être du programme d études Contexte Le cours Carrière et vie 2231 s inspire, du point de vue conceptuel, philosophique et pratique,

Plus en détail

Le BTS dans la réforme LMD

Le BTS dans la réforme LMD Le BTS dans la réforme LMD La réforme LMD Le BTS et la réforme LMD Le système européen de transfert et d'accumulation de crédits Le supplément au diplôme Le supplément EUROPASS Les crédits ECTS et comment

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

LICENCE Sciences humaines et sociales (SHS)

LICENCE Sciences humaines et sociales (SHS) Une formation continue du Luxembourg Lifelong Learning Center / www.lllc.lu LICENCE Sciences humaines et sociales (SHS) mention travail, orientation, formation (TOF), parcours PSYchOLOGIE du travail ET

Plus en détail

Résultats de l appel à propositions 2014 en France Ressources et conseils de bonne pratique - Orsay, 7 novembre 2014

Résultats de l appel à propositions 2014 en France Ressources et conseils de bonne pratique - Orsay, 7 novembre 2014 Résultats de l appel à propositions 2014 en France Ressources et conseils de bonne pratique - Orsay, 7 novembre 2014 Julie Bagalciague Département Développement Qui fait quoi? Commission Européenne DGEAC

Plus en détail

260293-LA-1-2014-1-FR-E4AKA1-ECHE-1. Langue originale de la Déclaration en matière de stratégie "Erasmus" (section D de ce formulaire) : FR

260293-LA-1-2014-1-FR-E4AKA1-ECHE-1. Langue originale de la Déclaration en matière de stratégie Erasmus (section D de ce formulaire) : FR Charte Erasmus pour l'enseignement supérieur 2014-2020 Formulaire de candidature Appel: 2014 Note: Les données de ce formulaire de candidature seront utilisées par la Commission européenne, l'agence exécutive

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Projet thématique du réseau AEHESIS

Projet thématique du réseau AEHESIS Projet thématique du réseau AEHESIS Aligning a European Higher Education Structure In Sport Science Rapport de la troisième année - Résumé - (Translated by INSEP Paris) 2006 VUE D ENSEMBLE DU PROJET 1

Plus en détail

LE TELEGRAMME DU CEPLIS

LE TELEGRAMME DU CEPLIS LE TELEGRAMME DU CEPLIS Conseil Européen des Professions Libérales European Council of the Liberal Professions Europäischer Rat der Freien Berufe Le Conseil Européen des Professions Libérales Coudenberg

Plus en détail

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves :

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves : SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL Le contexte Septembre 2003 : La SSL en visite au FC Nantes UN PEU D HISTOIRE 2003 Création de la Section Sportive Locale. 11 élèves de 5ème (10 garçons et 1 fille) et

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

RAPPORT SUR LA FAISABILITE DU DEVELOPEMENT D UN PROCESSUS ASSURANCE QUALITE PAR AGREMENT ET VERIFICATION POUR LE PLEIN AIR EN EUROPE

RAPPORT SUR LA FAISABILITE DU DEVELOPEMENT D UN PROCESSUS ASSURANCE QUALITE PAR AGREMENT ET VERIFICATION POUR LE PLEIN AIR EN EUROPE RAPPORT SUR LA FAISABILITE DU DEVELOPEMENT D UN PROCESSUS ASSURANCE QUALITE PAR AGREMENT ET VERIFICATION POUR LE PLEIN AIR EN EUROPE Version Française Ref : EQFOA - UK/06/B/F/PP-162_622 Projet financé

Plus en détail

Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes

Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes Contribution de l Institut de coopération pour l éducation des adultes (ICÉA) Juin 2014 2 Table des

Plus en détail

EPSON FRANCE MANUEL QUALITÉ & ENVIRONNEMENT. La passion de la Qualité, un engagement durable dans l Environnement

EPSON FRANCE MANUEL QUALITÉ & ENVIRONNEMENT. La passion de la Qualité, un engagement durable dans l Environnement MANUEL QUALITÉ & ENVIRONNEMENT EPSON FRANCE La passion de la Qualité, un engagement durable dans l Environnement S.A. au capital de 4 000 000 d euros - R.C. Nanterre B 692 026 958 - APE 4651Z FR 71692026958

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail

252398-LA-1-2014-1-FR-E4AKA1-ECHE-1. Langue originale de la Déclaration en matière de stratégie "Erasmus" (section D de ce formulaire) : FR

252398-LA-1-2014-1-FR-E4AKA1-ECHE-1. Langue originale de la Déclaration en matière de stratégie Erasmus (section D de ce formulaire) : FR Charte Erasmus pour l'enseignement supérieur 2014-2020 Formulaire de candidature Appel: 2014 Note: Les données de ce formulaire de candidature seront utilisées par la Commission européenne, l'agence exécutive

Plus en détail

Référencement du cadre national de certification français vers le cadre européen de certification pour la formation tout au long de la vie

Référencement du cadre national de certification français vers le cadre européen de certification pour la formation tout au long de la vie Rapport Référencement du cadre national de certification français vers le cadre européen de certification pour la formation tout au long de la vie Auteur : Groupe de travail français du projet octobre

Plus en détail

La mobilité. Une évidence. Journée internationale, IFSI Virginie Olivier

La mobilité. Une évidence. Journée internationale, IFSI Virginie Olivier La mobilité Une évidence. 1 Le cursus en soins infirmiers en Belgique Les 2 filières L enseignement supérieur en Belgique Les challenges pour le futur Présentation de la Haute Ecole Namur-Liège-Luxembourg

Plus en détail

Accompagner le changement à grande échelle. ) Par la formation

Accompagner le changement à grande échelle. ) Par la formation Accompagner le changement à grande échelle ) Par la formation L ANFA et L ESSCA ) Association Nationale pour la Formation Automobile : )) Mandaté par les partenaires sociaux pour mettre en œuvre la politique

Plus en détail

SE FORMER EN E-LEARNING? PIERRE BEUST & JEANINE BERTHIER

SE FORMER EN E-LEARNING? PIERRE BEUST & JEANINE BERTHIER SE FORMER EN E-LEARNING? PIERRE BEUST & JEANINE BERTHIER 1 CEMU Centre d Enseignement Multimédia Universitaire Missions Conception, production et diffusion de dispositifs d'enseignement en ligne (FI et

Plus en détail

Attentes et transitions vers les études postsecondaires : sondage auprès des élèves de 12 e année des Maritimes

Attentes et transitions vers les études postsecondaires : sondage auprès des élèves de 12 e année des Maritimes : sondage auprès des élèves de 12 e année des Maritimes Introduction Collaboration CESPM N.-B. N.-É. Î.-P.-É. Description du projet Dans le cadre de son programme de sondages auprès des diplômés, la Commission

Plus en détail

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE Une formation continue du Luxembourg Lifelong Learning Center / www.lllc.lu MASTER BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

Plus en détail

Licence professionnelle METINET : Concepteur et Gestionnaire de Sites Internet

Licence professionnelle METINET : Concepteur et Gestionnaire de Sites Internet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle METINET : Concepteur et Gestionnaire de Sites Internet Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

28561-LA-1-2014-1-FR-E4AKA1-ECHE-1. Langue originale de la Déclaration en matière de stratégie "Erasmus" (section D de ce formulaire) : FR

28561-LA-1-2014-1-FR-E4AKA1-ECHE-1. Langue originale de la Déclaration en matière de stratégie Erasmus (section D de ce formulaire) : FR Charte Erasmus pour l'enseignement supérieur 2014-2020 Formulaire de candidature Appel: 2014 Note: Les données de ce formulaire de candidature seront utilisées par la Commission européenne, l'agence exécutive

Plus en détail

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus Séminaire inaugural AUF Bureau Maghreb, Rabat, 25 26 juin 2012 Philippe Ruffio, Agence

Plus en détail

Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL

Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL 1 >>> 2 >>> 3 >>> 4 >>> page AXE 1... 2 AXE 2... 4 AXE 3... 7 AXE 4... 9 1 Favoriser la continuité et la réussite des parcours

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail

Ouverture sur le monde économique Formation tout au long de la vie

Ouverture sur le monde économique Formation tout au long de la vie Ouverture sur le monde économique Formation tout au long de la vie SOMMAIRE 1. Cadre législatif et réglementaire : textes officiels 2. Rapports officiels 3. Actes 4. Ouvrages 5. Dossiers et articles de

Plus en détail

Cette opération est cofinancée par l Union européenne ET LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE

Cette opération est cofinancée par l Union européenne ET LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE Cette opération est cofinancée par l Union européenne UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Basse-Normandie avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE 2014-2020 APPEL A PROJET FSE 2015

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Institut de la Sainte-Famille - Virton Projet d établissement

Institut de la Sainte-Famille - Virton Projet d établissement Institut de la Sainte-Famille - Virton Projet d établissement Mai 2013 Qu est-ce qu un projet d établissement? Ce document exprime la volonté collective de réaliser pendant les années à venir les actions

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS FR PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS Déclarons 2012 Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations The European Older People s Platform La Plate-forme européenne

Plus en détail

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ 2 GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET «Le système européen de crédits d apprentissage pour l enseignement et la formation professionnels (ECVET) est un cadre technique pour le transfert,

Plus en détail

LIVRET DE L'ETUDIANT MASTER 1 ANNEE 2014/2015

LIVRET DE L'ETUDIANT MASTER 1 ANNEE 2014/2015 MASTER DROIT ECONOMIE GESTION Mention Administration Management Economie des Organisations (AMEO) Spécialité Direction des structures médico-sociales et de services aux personnes (DSMS) LIVRET DE L'ETUDIANT

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

Chap 1 : L accès à une activité professionnelle

Chap 1 : L accès à une activité professionnelle Chap 1 : L accès à une activité professionnelle Toute personne accède à une activité professionnelle en devenant salarié, fonctionnaire ou travailleur indépendant. Chacun de ces trois régimes juridiques

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études Le diplômé peut occuper un des métiers suivants : Ingénieur d affaires avant-vente Ingénieurs d étude Consultant ingénieur informatique Ingénieur informatique études / développement

Plus en détail

Notre approche de développement local

Notre approche de développement local Notre approche de développement local Renforcer le pouvoir d agir des personnes et des collectivités La grande marche de la démocratie La Déclaration universelle des droits de l homme adoptée en 1948 affirme

Plus en détail