THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE"

Transcription

1 FACULTE MIXTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE DE ROUEN ANNEE 2007 N THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE (Diplôme d Etat) PAR DURAND Alain Né le 22/04/1979 à Rouen Présentée et soutenue publiquement le 23/04/2007 DIABETE GESTATIONNEL : DONNEES ACTUELLES ET GLYCEMIE A JEUN ; SUIVI D UNE POPULATION A RISQUE. PRESIDENT DU JURY : Professeur J.M. Kuhn DIRECTEUR DE THESE : Docteur G. Ozenne 1

2 2

3 ANNEE UNIVERSITAIRE U.F.R DE MEDECINE PHARMACIE DE ROUEN DOYEN : ASSESSEURS : Professeur Christian THUILLEZ Professeur Jean-Louis PONS Professeur Francis MICHOT Professeur François TRON Professeur Joël LECHEVALLIER DOYENS HONORAIRES : Professeurs J. BORDE - L. COLONNA -Ph. LAURET- H. PIGUET PROFESSEURS HONORAIRES : MM. M-P AUGUSTIN - J.ANDRIEU- GUITRANCOURT - M.BENOZIO - J.BORDE - J. BOURREILLE - Ph. BRASSEUR R.CHANEL - R.COLIN - L.COLONNA - E.COMOY - J.DALLION - P.DESHAYES - C.FESSARD - J.P FILLASTRE - P. FRIGOT - J.GARNIER - J.HEMET - C.HELLOUIN DE MENIBUS - B.HILLEMAND - G.HUMBERT - P.JOUANNEAU - J.M.JOUANY - J.LANGLOIS - R. LAUMONIER M.LE FUR - J.P.LEMERCIER - J.P.LEMOINE - J.LEROY Mle MAGARD - M.B. MAITROT - M.MAISONNET - F.MATRAY - P.MTIROFANOFF - P.MORERE - Mme A.M.ORECCHIONI - P.PASQUIS - H.PIGUET -M.SAMSON - Mme SAMSON-DOLLFUS - J.C.SCHRUB - R.SOYER -B.TARDIF - J.TESTARD J.M THOMINE - P.TRON - C.WINCKLER - L.M. WOLF I- MEDECINE PROFESSEURS : M. Bruno BACHY HCN Chirurgie pédiatrique M. Jacques BENICHOU HCN Biostatistiques et informatique médicale M. Eric BERCOFF HB Médecine interne (gériatrie) M. Jean-paul BESSOU HCN Chirurgie thoracique et cardio-vasculaire Mme Françoise BEURET-BLANQUART CR MPR Médecine physique et de réadaptation M. Norman BIGA HCN Orthopédie traumatologie M. Guy BONMARCHAND HCN Réanimation Médicale M. Olivier BOYER UFR Immunologie M. Gérard BRASSEUR HCN Ophtalmologie M. Jean-François CAILLARD HCN Médecine et santé au travail 3

4 M. François CARON HCN Maladies infectieuses et tropicales M. Philippe CHASSAGNE HB Médecine interne (gériatrie) M. Hubert COURTOIS HB Médecine interne M. Alain CRIBIER HCN Cardiologie M. Pierre CZERNICHOW HCN Epidémiologie, économie de la santé M. Jean - Nicolas DACHER HCN Radiologie et Imagerie Médicale M. Stéphan DARMONI HCN Informatique médicale/techniques de communication M. Pierre DECHELOTTE HCN Nutrition Mme Danièle DEHESDIN HCN Oto Rhino - Laryngologie M. Philippe DENIS HCN Physiologie M. Jean DOUCET HB Thérapeutique/Médecine Interne Gériatrie M. Bernard DUBRAY CB Radiothérapie M. Philippe DUCROTTE HCN Hépato -Gastro - Entérologie M. Franck DUJARDIN HCN Chirurgie Orthopédique et Traumatologique M. Fabrice DUPARC HCN Anatomie - Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Mle Hélène ELTCHANINOFF HCN Cardiologie M. Thierry FREBOURG UFR Génétique M. Pierre FREGER HCN Anatomie Neurochirurgie M. Michel GODIN HB Néphrologie M. Philippe GRISE HCN Urologie M. Didier HANNEQUIN HCN Neurologie M. Philippe HECKETSWEILER HCN Hépato Gastro - Entérologie Policlinique Mme Claudine JANVRESSE HCN Virologie M. Pascal JOLY HCN Dermato - vénéréologie M. Jean-Marc KUHN HB Endocrinologie et maladies métaboliques Mme Annie LAQUERRIERE HCN Anatomie cytologie pathologiques M. Philippe LAURET HCN Dermato - vénéréologie M. Alain LAVOINE UFR Biochimie et biologie moléculaire M. Joël LECHEVALLIER HCN Chirurgie infantile M. Patrick LE DOSSEUR HCN Radiopédiatrie 4

5 M. Hervé LEFEBVRE HB Endocrinologie et maladies métaboliques M. Xavier LE LOET HB Rhumatologie M. Jean-François LEMELAND HCN Bactériologie M. Eric LEREBOURS HCN Nutrition Mle. Anne-Marie LEROI HCN Physiologie M. Hervé LEVESQUE HB Médecine Interne M. Bertrand MACE HCN Histologie, embryologie, cytogénétique M. Eric MALLET HCN Biologie du développement et de la reproduction M. Christophe MARGUET HCN Pédiatrie Mme Isabelle MARIE HB Médecine interne M. Jean-Paul MARIE HCN ORL M. Loïc MARPEAU HCN Gynécologie - obstétrique M. Stéphane MARRET HCN Pédiatrie Mme Josette METAYER HCN Anatomie et Cytologie Pathologiques M. Pierre MICHEL HCN Hépato Gastro - Entérologie M. Francis MICHOT HCN Chirurgie digestive M. Bruno MIHOUT HCN Neurologie M. Pierre-Yves MILLIEZ HCN Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique M. Mathieu MONCONDUIT CB Hématologie M. Jean-François MUIR HB Pneumologie M. Marc MURAINE HCN Ophtalmologie M. Philippe MUSETTE HCN Dermatologie Vénéréologie M. Georges NOUVET HCN Pneumologie M. Christophe PEILLON HCN Chirurgie générale M. Jean-Marc PERON HCN Stomatologie et chirurgie maxilo - faciale M. Michel PETIT CHS Psychiatrie M. Christian PFISTER HCN Urologie M. Didier PLISSONNIER HCN Chirurgie vasculaire M. Bernard PROUST HCN Médecine Légale M. François PROUST HCN Neurochirurgie M. Jean-Christophe SABOURIN HCN Anatomie - pathologie M. Michel SCOTTE HCN Chirurgie digestive 5

6 M. François SIMON HCN Virologie M. Paul TENIERE HCN Chirurgie digestive Mle Florence THIBAUT HCN Psychiatrie d adultes M. Luc THIBERVILLE HCN Pneumologie M. Jacques THIEBOT HCN Radiologie et imagerie médicale M. Christian THUILLIEZ HB Pharmacologie M. Hervé TILLY CB Hématologie et transfusion M. François TRON UFR Immunologie M. Jean-Pierre VANNIER HCN Pédiatrie génétique M. Benoît VEBER HCN Anesthésiologie Réanimation chirurgicale M. Pierre VERA CB Biophysique et traitement de l image M. Eric VERSPYCK HCN Gynécologie obstétrique M. Olivier VITTECOQ HB Rhumatologie M. Jacques WATELET HCN Chirurgie vasculaire M. Jacques WEBER HCN Physiologie PROFESSEURS ASSOCIES A TEMPS PLEIN : M. Serguei FETISSOV UFR Nutrition M. Slim JOUINI HCN Radiologie et Imagerie Médicale PROFESSEURS ASSOCIES A MI-TEMPS : M. François BECRET UFR Médecine Générale MAITRES DE CONFERENCES : Mme Noëlle BARBIER-FREBOURG HCN Bactériologie Virologie M. Fabrice BAUER HCN Cardiologie M. Gérard BUCHONNET HCN Hématologie Mme Sophie CLAEYESSENS UFR Biochimie et biologie moléculaire M. Philippe COURVILLE HCN Anatomie et cytologie pathologiques M. Jean-François GEHANNO HCN Médecine et santé au travail Mme Catherine HAAS-HUBSCHER HCN Anesthésie Réanimation chirurgicale 6

7 Mme Bernadette HECKETSWEILER HCN Biochimie et biologie moléculaire M. Serge JACQUOT UFR Immunologie M. Joël LADNER HCN Epidémiologie, économie de la santé M. Jean-Baptiste LATOUCHE UFR Biologie Cellulaire M. Jean-françois MENARD HCN Biophysique Mme Chantal MICHOT HCN Anatomie et cytologie pathologiques M. Jean-Michel MULLER HCN Anatomie - service des urgences M. Jean-Christophe PLANTIER HCN Bactériologie Virologie Mme Rosa POUSSOU HCN Pédiatrie Mme Muriel QUILLARD HCN Biochimie et biologie moléculaire M. Vincent RICHARD UFR Pharmacologie Mme Nathalie RIVES HCN Biologie du développement et de la reproduction M. Francis ROUSSEL HCN Histologie, Embryologie, cytogénétique Mme Pascale SAUGIER-VEBER HCN Génétique M. Eric VERIN HCN Physiologie Mme Agnès ZMUDA HCN Chirurgie infantile MAITRES DE CONFERENCES ASSOCIES A MI-TEMPS : M. Jean-Loup HERMIL UFR Médecine Générale M. Alain MERCIER UFR Médecine Générale M. Philippe NGUYEN THANH UFR Médecine Générale PROFESSEURS AGREGES OU CERTIFIES Mme Dominique LANIEZ UFR Anglais Mme Michèle GUIGOT UFR Sciences humaines Techniques d expression 7

8 II- PHARMACIE PROFESSEURS : M. Jean-Jacques BONNET Pharmacologie M. Roland CAPRON Physique M. Jean COSTENTIN Pharmacologie M. Loïc FAVENNEC Parasitologie M. Michel GUERBET Toxicologie M. Olivier LAFONT Chimie organique Mme. Isabelle LEROUX Physiologie M. Jacques MARCHAND Chimie thérapeutique M. Jean-Louis PONS Bactériologie Mme Elisabeth SEGUIN Pharmacognosie Mle Claudine SORIA Hématologie M. Marc VASSE Biochimie M. Jean-Marie VAUGEOIS Pharmacologie M. Philippe VERITE Chimie analytique MAITRES DE CONFERENCES : Mme Dominique ANDRE Chimie Analytique Mle Cécile BARBOT Chimie minérale et générale Mme Dominique BOUCHER Pharmacologie Mme Martine PESTEL-CARON Bactériologie Mme Christiane CHABENAT Chimie analytique M. Abdeslam CHAGRAOUI Physiologie M. Jean CHASTANG Chimie Mme Marie Catherine CONCE-CHEMTOB Législation pharmaceutique Mme Elisabeth CHOSSON Botanique et chimie végétale Mle Cécile CORBIERE Biochimie M. Eric DITTMAR Physique 8

9 Mme Nathalie DOURMAP Pharmacologie Mle Isabelle DUBUC Pharmacodynamie Mme Roseline DUCLOS Pharmacotechnie M. Abdelhakim ELOMRI Pharmacognosie M. François ESTOUR Chimie organique M. Gilles GARGALA Parasitologie Mle Marie-Laure GROULT Botanique M. Hervé HUE Physique Mme Hong LU Pathologie vasculaire et cancéreuse Mme Sabine MENAGER Chimie organique Mme Christelle MONTEIL Toxicologie M. Paul MULDER Sciences du médicament M. Mohamed SKIBA Galénique industrielle Mme Malika SKIBA Pharmacie galénique Mme Christine THARASSE Chimie thérapeutique M. Rémi VARIN Vigilances sanitaires M. Frédéric ZIEGLER Biologie PROFESSEUR AGREGE OU CERTIFIE Mme Anne-Marie ANZELLOTTI Anglais ATTACHES TEMPORAIRES D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE M. BOUNOURE Frédéric Pharmacie Galénique Mlle BOURGEOIS Ingrid Microbiologie M. BREDELOUX Pierre Physiologie Mlle FOURNIER Sylvie Chimie analytique M. JOUAD El Mustapha Chimie Générale et minérale M.POUPON Julien Physiologie 9

10 CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS : M. Michel DOUVILLE HCN Hôpital Charles Nicolle HB Hôpital de BOIS GUILLAUME CB Centre HENRI BECQUEREL CHS Centre Hospitalier Spécialisé du Rouvray CRMPR Centre Régional de Médecine Physique et de réadaptation 10

11 LISTE DES RESPONSABLES DE DISCIPLINE M. Roland CAPRON Physique M. Jean CHASTANG Chimie générale et minérale Mme Marie-Catherine CONCE-CHEMTOB Législation, Economie de la Santé Mle Elisabeth CHOSSON Botanique, Mycologie M. Jean COSTENTIN Pharmacodynamie M. Loïc FAVENNEC Parasitologie M. Michel GUERBET Toxicologie M. Olivier LAFONT Chimie Organique, histoire de la pharmacie et culture générale M. Jacques MARCHAND Chimie thérapeutique M. Jean-Louis PONS Microbiologie Mme Elisabeth SEGUIN Pharmacognosie Mle Claudine SORIA Hématologie M. Marc VASSE Biochimie M. Philippe VERITE Chimie analytique 11

12 SERMENT D HIPPOCRATE Au moment d être admis à exercer la médecine, je promets et je jure d être fidèle aux lois de l honneur et de la probité. Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels ou sociaux. Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l humanité. J informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences. Je donnerai mes soins à l indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire. Admis dans l intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu à l intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs. Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément. Je préserverai l indépendance nécessaire à l accomplissement de ma mission. Je n entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés. J apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu à leurs familles dans l adversité. Que les hommes et mes confrères m accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré et méprisé si j y manque. 12

13 Par délibération en date du 3 mars1967, la faculté a arrêté que les opinions émises dans les dissertations qui lui seront présentées doivent être considérées comme propres à leurs auteurs et qu elle n entend leur donner aucune approbation ni improbation. 13

14 A Madame le Docteur Geneviève Ozenne, Vous m avez fait l honneur d être ma directrice de thèse. Je vous remercie pour l aide précieuse que vous m avez apportée, ainsi que pour votre disponibilité et votre gentillesse. Vous m avez accueilli dans votre service avec une bienveillance qui ne s est jamais démentie par la suite. Veuillez trouver ici le témoignage de ma très respectueuse gratitude. 14

15 A Monsieur le Professeur Jean-Marc Kuhn, Vous me faites l honneur d être le président du jury de cette thèse. Je vous remercie de l intérêt que vous apportez à ce travail. Je vous prie de trouver ici l assurance de ma considération la plus respectueuse. 15

16 A Monsieur le Professeur Alain Lavoine, Je vous suis très reconnaissant d avoir accepté de participer à ce jury de thèse. Je vous prie de trouver ici le témoignage de mon plus grand respect. 16

17 A Monsieur le Professeur Hervé Lévesque, Vous me faites l honneur de siéger dans ce jury. Soyez assuré de toute ma reconnaissance et mon profond respect. 17

18 A Monsieur le Docteur Patrick Fournet, Vous m avez ouvert les portes de votre service pour effectuer ce travail. Vous me faites également l honneur de participer à ce jury. Je vous en remercie et vous en suis pleinement reconnaissant. 18

19 A Madame le Docteur Anne-Marie Catho-Hauguel, Vous avez grandement collaboré à ce travail. Je vous remercie de votre aide précieuse. Qu il me soit permis de vous exprimer ici l expression de ma respectueuse reconnaissance. 19

20 A Elsa, Merci de ton soutien quotidien. A notre enfant Armelle. 20

21 A mes parents, Vous m avez toujours soutenu dans mes études. Soyez-en ici remerciés. A mes sœurs et à mes beaux-frères, Merci pour vos encouragements. 21

22 A mes amis, Merci pour vos encouragements. 22

23 Diabète gestationnel : données actuelles et glycémie à jeun ; suivi d une population à risque. Introduction Revue de la littérature Définition et prévalence Physiopathologie Insulino-résistance Insulino-sécrétion Les facteurs de régulation Dépistage et diagnostic Les facteurs de risque Dépistage universel plutôt que sélectif Les recommandations Les autres méthodes La pratique courante Les complications Les complications maternelles Les complications fœtales Les complications à long terme Etablissement d un seuil glycémique Prise en charge Conclusion des données de la littérature Suivi d un groupe de patientes à risque de diabète gestationnel Introduction Méthode Résultats Les facteurs de risque de diabète gestationnel Les examens biologiques L enquête alimentaire Le suivi Accouchement Discussion Comparaison aux valeurs nationales Intérêt du suivi nutritionnel précoce CONCLUSION ANNEXE BIBLIOGRAPHIE

24 INTRODUCTION Il existe actuellement une forte augmentation de l incidence du diabète dans le monde. Aux Etats-Unis un enfant sur deux naissant au cours de ce siècle sera diabétique. Cependant, pour ce qui est du diabète gestationnel et malgré une recommandation pour la France datant de 1996, il reste dépisté de façons très diverses en fonction des spécialistes et des habitudes locales. Notre étude vise à faire dans en premier lieu, une revue de la littérature sur le diabète gestationnel et principalement sur ses méthodes de dépistage. En second lieu, nous avons réalisé une étude d observation de patientes à risque de diabète gestationnel, en les définissant à risque par une glycémie à jeun précoce ou par un test de O Sullivan. Cette étude s est déroulée au centre hospitalier du Belvédère (Mont-Saint-Aignan.76130), de janvier 2005 à juin

25 1 Revue de la littérature Nous allons aborder dans ce chapitre différents points du diabète gestationnel en insistant plus particulièrement sur le dépistage. Nous allons d abord définir ce qu est le diabète gestationnel et quelle en est sa prévalence. Nous apporterons ensuite différents éléments de la physiopathologie. Nous discuterons des méthodes de dépistage et de diagnostic. Nous parlerons des complications maternelles et fœtales de cette maladie. Puis nous interrogerons du seuil glycémique qu il est possible d utiliser pour le test de dépistage, celui-ci ayant pour objectif de diminuer les complications. Enfin, nous aborderons la stratégie thérapeutique que l on peut adopter pour ces patientes. 1.1 Définition et prévalence L Organisation Mondiale pour la Santé (OMS), définit le diabète gestationnel comme un trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable, débutant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse, quel que soit le traitement nécessaire et l évolution dans le post-partum. Cette définition admise par tous, regroupe sous un même terme deux situations en fait différentes : le diabète de type 2 méconnu, révélé au cours du premier ou au début du deuxième trimestre de grossesse, avec persistance d'une intolérance au glucose après l'accouchement et le véritable diabète gestationnel révélé plus tardivement et suivi d'un retour à une glycorégulation normale dans le post-partum immédiat. Cette hétérogénéité de la population concernée et l'absence de consensus sur les critères de diagnostic expliquent en partie les estimations très variables de la prévalence à travers le monde : de 0,56% à 15,7%. 1 Dans les populations européennes, la prévalence du diabète gestationnel est de l'ordre de 3 à 6% de toutes les grossesses. 2 Aux Etats-Unis cette prévalence est plus importante chez les populations africaines, hispaniques, asiatiques, que chez les blancs. 3 Selon différentes études, la prévalence varie entre 2,1% dans une étude faite à Rennes en 1996 sur 751 femmes, 6,1% dans une étude lilloise en 1994 sur 3201 femmes, et 1,28% selon une étude faite en 2000 sur 701 femmes dans le Rhône. 4 Les études réalisées outre-atlantique ont 25

26 montré que le diabète gestationnel affecte 1,1% à 14,3% des femmes enceintes, ce chiffre varie selon la composition ethnique ou raciale de la population étudiée et les critères de diagnostic utilisés. Les données canadiennes, fournies par le National Longitudinal Survey of Children and Youth de , indiquent que 6,5% des femmes avaient déclaré un «diabète de grossesse» au cours de leur dernière grossesse. Pour leur part, les résultats de l étude Toronto Tri-Hospital Gestational Diabetes Project rapportent une incidence de 3,8 % dans la population étudiée. 5 Certains ont aussi voulu différencier le diabète gestationnel et l hyperglycémie modérée de la grossesse, en fonction du niveau d anomalie au test de diagnostic. Cependant cette différenciation n a pas lieu d être car, dans les deux cas, le niveau d'anomalie de la tolérance au glucose est en relation avec un déficit de l'insulino-sécrétion. Le diabète gestationnel et l'hyperglycémie modérée doivent être considérés comme la même entité. 6 Nous venons de définir le diabète gestationnel, nous allons aborder maintenant ses mécanismes physiopathologiques. 26

27 1.2 Physiopathologie La grossesse est marquée par une insulino-résistance majeure permettant l adaptation aux modifications du métabolisme glucidique. Parallèlement à cette insulino-résistance progressive et réversible, on assiste à une modification de l'insulino-sécrétion; celle-ci est augmentée de manière considérable chez toutes les femmes enceintes Insulino-résistance L'insulino-résistance hépatique et musculaire est un phénomène physiologique qui au cours de la grossesse permet l'épargne du glucose disponible pour le fœtus. Cette insulinorésistance est progressive au cours de la grossesse et réversible. Les mécanismes de l'insulinorésistance sont encore mal définis. Il a été évoqué la possibilité d'une anomalie de liaison de l'insuline à son récepteur ou de modifications post-récepteur. L'insuline est dégradée de manière prépondérante dans le foie. L'extraction hépatique est diminuée chez toutes les femmes enceintes. Cette donnée peut être considérée comme un phénomène adaptatif vis-à-vis de l'insulino-résistance au cours de la grossesse, augmentant ainsi la disponibilité de l'insuline périphérique Insulino-sécrétion L'hyper-insulinémie est réactionnelle, prédominante en situation postprandiale. Elle est également réversible. Après une hyperglycémie provoquée par voie orale, les insulinémies des femmes enceintes sont plus élevées qu en dehors de la grossesse. Mais la réponse insulinique par unité de stimulus glycémique est significativement plus importante chez les femmes avec une tolérance glucidique normale que chez les femmes présentant un diabète gestationnel. Les patientes avec diabète gestationnel ont un pic plasmatique d'insuline plus tardif que les patientes avec tolérance glucidique normale. La sensibilité des cellules bêta au glucose, permettant le pic précoce de sécrétion insulinique, est diminuée. 27

28 L'ensemble des travaux a permis d établir que : - l augmentation de l'insulino-sécrétion est observée chez toutes les femmes enceintes, - l'insulino-sécrétion stimulée par le glucose est augmentée de manière prépondérante chez les femmes sans troubles de la glycorégulation par rapport aux femmes avec diabète gestationnel, - le pic plasmatique d'insuline au cours de l'hyperglycémie provoquée par voie orale apparaît plus tardivement dans le groupe «diabète gestationnel», - pendant l'hyperglycémie provoquée par voie intraveineuse, la première phase de sécrétion insulinique (pic précoce) est plus importante chez les femmes sans trouble de la glycorégulation que chez les femmes avec un diabète gestationnel, - l'augmentation de la seconde phase de sécrétion insulinique (pic tardif) est identique dans les deux groupes. Les mécanismes cellulaires, qui peuvent en partie expliquer ces anomalies, sont l'excès de proinsuline (précurseur de l'insuline) : son augmentation importante, dans la première moitié de la grossesse des patientes diabétiques, semble être un facteur prédictif d'une détérioration de l'équilibre glycémique en fin de grossesse. Pour s'adapter à l'augmentation de l'insulino-sécrétion, à la fois au cours du diabète gestationnel mais aussi au cours de la grossesse normale, les îlots de Langerhans subissent des modifications structurales et fonctionnelles. Ainsi ont été décrites une hypertrophie et une hyperplasie des cellules bêta. Les deux mécanismes que nous venons de voir sont dus à différents facteurs. Ce que nous abordons maintenant Les facteurs de régulation Il existe différents facteurs modulant la sécrétion insulinique et favorisant l'insulinorésistance 7 : les œstrogènes, la progestérone, la prolactine, le cortisol, l hormone lactogène placentaire, la leptine. * les œstrogènes Le placenta ne peut à lui seul synthétiser des œstrogènes. Pour cela, il aromatise d'abord les androgènes du fœtus. Les œstrogènes s'élèvent vers le 35 ème jour de la conception. Ils ont de faibles propriétés anti-insuliniques. 28

29 * la progestérone La progestérone a un effet direct sur le métabolisme glucidique. Sa concentration s'élève au 65 ème jour de la grossesse et atteint son maximum vers la 32 ème semaine. Les études divergent en ce qui concerne son implication dans la liaison de l'insuline à son récepteur. * la prolactine Les taux de prolactine sont accrus au cours de la grossesse d'un facteur 5 à 10. Les études chez le rat ont montré que lorsque leurs cellules sont incubées en présence de prolactine, la sécrétion insulinique est parallèlement augmentée. Dans des adipocytes de rat en culture, la prolactine diminue le transport de glucose mais n'altère pas la liaison de l'insuline à son récepteur. * le cortisol Le cortisol est sûrement l'hormone la plus diabétogène. Sa sécrétion est stimulée par une augmentation de la production hépatique de la globuline. En fin de grossesse, la cortisolémie est deux fois et demie plus élevée. * l'hormone lactogène placentaire Cette hormone augmente au cours de la grossesse. Elle joue un rôle dans le développement de l'insulino-résistance au cours de la grossesse. Les mécanismes exacts de son action ne sont pas encore connus. * la leptine La leptine est synthétisée par les cellules du trophoblaste mais aussi par les cellules du liquide amniotique. Le taux de leptine s'élève progressivement au cours de la grossesse. Il n'y a pas de corrélation entre les taux circulants maternels et la concentration placentaire de leptine chez les patientes diabétiques traitées par insuline. On peut également conclure que la production placentaire de leptine peut être régulée in-utero. L'insuline est sûrement un important modulateur de la régulation de l'expression de la leptine. Des études seront nécessaires pour évaluer l'impact de la leptine. 29

30 La résultante de ces mécanismes sur la glycémie est, qu'à l'état basal, la glycémie à jeun a tendance à baisser progressivement au cours de grossesse. Dès la dixième semaine d aménorrhée (SA), il existe une diminution de la glycémie à jeun. 8 Elle atteint son nadir aux alentours de dix-sept semaines de grossesse, soit dix-neuf semaines d'aménorrhée. En revanche, la glycémie postprandiale augmente au cours de la grossesse normale et cette hyperglycémie postprandiale joue un rôle important dans l'afflux de nutriments à l'unité foetoplacentaire. Le diabète gestationnel est une situation de carence insulinique relative, majorée en période postprandiale. Au cours du diabète gestationnel, l'insulino-résistance apparaît un peu plus rapidement, vers quatorze semaines de grossesse, soit seize semaines d'aménorrhée mais n'est pas plus importante en fin de grossesse que lors d'une grossesse normale. 1 A l heure actuelle la physiopathologie exacte du diabète gestationnel n est donc pas clairement établie. Cependant les mécanismes impliqués dans le diabète gestationnel sont exactement les mêmes que ceux impliqués dans le diabète de type 2. Le diabète gestationnel et le diabète de type 2 seraient deux aspects de la même entité : l'une vue à un stade précoce de l'évolution, l'autre plus tardivement. 7 Nous allons voir à présent de quelle façon il est possible de dépister et de diagnostiquer le diabète gestationnel. 30

31 1.3 Dépistage et diagnostic Un test de dépistage doit remplir diverses conditions pour être intéressant en terme de santé. La pathologie doit être tout d abord assez grave et assez fréquente pour poser un problème de santé publique. La valeur prédictive du test doit être élevée et il doit exister une prise en charge efficace suivant le diagnostic, permettant de réduire l incidence des complications. La réalisation de ce test de dépistage, avec la prise en charge qui en découle, doit entraîner un bénéfice en terme de santé lorsque l on étudie l ensemble de la population. Enfin, il existe des éléments inhérents au test de dépistage utilisé et qui sont fondamentaux. Un bon test de dépistage doit être : simple, reproductible, sans effet secondaire et à faible coût. En matière de diabète gestationnel, il existe différentes méthodes de dépistage. Nous allons aborder les facteurs de risque du diabète gestationnel, l intérêt du dépistage universel plutôt que sélectif, les recommandations, les autres méthodes de dépistage pouvant être utilisées, puis ce qui est fait en réalité Les facteurs de risque Les facteurs de risque classiques sont : les antécédents familiaux de diabète, les antécédents de macrosomie supérieure à 4000 g, la mort fœtale ou périnatale, les malformations congénitales, la pré-éclampsie, l hydramnios, la glycosurie, l indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 27, l âge supérieur à 30 ans, l âge supérieur à 35 ans pour le Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français (CNGOF). 1, 9 Jovanovic diminue l âge à 25 ans, et ajoute comme facteur de risque l appartenance à un groupe ethnique à risque de diabète de type 2, et le syndrome des ovaires polykystiques. 3 Ce syndrome des ovaires polykystiques vient d être récemment confirmé comme facteur de risque. 10 Une étude faite à la Réunion confirme que les grossesses chez les femmes d'âge supérieur ou égal à 40 ans sont associées à l'augmentation des prévalences de certaines pathologies obstétricales, dont le diabète gestationnel. 11 Le syndrome métabolique avant la grossesse a été retrouvé chez 26% des patientes présentant un diabète gestationnel, dans une étude à Lausanne. 12 En Thaïlande, une étude dont l'objectif était de déterminer l'incidence de diabète gestationnel avant 20 SA et d'évaluer l'association à des facteurs de risque, a montré que les deux risques 31

32 indépendants de développer un diabète gestationnel avant 20 SA sont : l'âge supérieur ou égal à 30 ans et le diabète gestationnel lors d'une précédente grossesse. 13 Selon le niveau de risque de la population concernée, de 10% à plus de 50% des patientes présentant un diabète gestationnel n'ont pas de facteurs de risque. 14 Pour le collège national des gynécologues obstétriciens français, les facteurs de risque sont absents chez 30 à 40% des femmes ayant un diabète gestationnel. 2 Une étude sur 191 femmes retrouve que chez les femmes à risque, des tests glycémiques normaux à SA peuvent être faussement rassurants. Ils font méconnaître près de 40% de diabète gestationnel. 15 Une étude faite en 2001 sur 469 femmes dans la vallée du Gers, établit une prévalence de diabète gestationnel de 7,4%, qui est doublée (14%) en présence de facteur de risque, et quadruplée (27%) lorsqu'un facteur de risque par antécédents et un surpoids sont cumulés. Cette prévalence est indépendante de l'origine ethnique (étude comprenant 40% de patientes originaires d'afrique du Nord ou de Turquie). Le risque de diabète gestationnel augmente avec la parité : 3% pour une primipare, 15% pour une quatrième pare et plus. Deux tiers des femmes avec antécédent de diabète gestationnel ont récidivé. Cependant un tiers des diabètes gestationnels ne présente aucun facteur de risque. 16 Pour la haute autorité de santé (HAS), les facteurs de risque de diabète gestationnel sont plus aléatoires : - l âge, avec un seuil entre 25 et 40 ans, selon les études et/ou les recommandations internationales. - l indice de masse corporelle maternel avant la grossesse (surpoids ou obésité) : seuil entre 25 et 30 kg/m² selon les études et/ou les recommandations internationales. - l origine ethnique (les femmes d origine caucasienne sont à plus faible risque). L origine caucasienne se définit comme l appartenance à la race blanche. - les antécédents familiaux de diabète. - les antécédents personnels de diabète gestationnel, de mort fœtale in utero ou de macrosomie. Ainsi seulement 10 % des femmes n auraient aucun facteur de risque

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

Diabète gestationnel (item 17B)

Diabète gestationnel (item 17B) Diabète gestationnel (item 17B) Objectifs : Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et de prise en charge du Diabète gestationnel. Introduction Le diabète gestationnel (DG) est un trouble

Plus en détail

Le diabète gestationnel : quel test conseiller?

Le diabète gestationnel : quel test conseiller? Le diabète gestationnel : quel test conseiller? Pr. Sanae Bouhsain Service de Biochimie Hôpital Militaire d Instruction Mohamed V, Rabat Journées AMBM, El Jadida Avril 2014 1 Qu est ce qu un diabète gestationnel?

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL

LE DIABETE GESTATIONNEL Document de synthèse sur le diabète gestationnel DOCUMENT DE SYNTHESE LE DIABETE GESTATIONNEL Preface Document de synthèse sur le diabète gestationnel Cher lecteur, chère lectrice Ce document est un guide

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nouvelles recommandations de dépistage et de prise en charge Fabienne Viala Carla Chatelet Définitions OMS: «DG = trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

FORMALITÉS RELATIVES À LA SOUTENANCE DE THÈSE POUR LE DIPLÔME D'ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE

FORMALITÉS RELATIVES À LA SOUTENANCE DE THÈSE POUR LE DIPLÔME D'ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE 3ème cycle de médecine générale 02.40.41.11.29 nadine.charron@univnantes.fr laurence.retiere@univnantes.fr FORMALITÉS RELATIVES À LA SOUTENANCE DE THÈSE POUR LE DIPLÔME D'ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE Vous

Plus en détail

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL EN CHIFFRES 6% des grossesses Problème de santé public croissant avec une augmentation

Plus en détail

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire?

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire? Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly propose et développe des traitements innovants pour la prise en charge du diabète et de ses complications. INVENTIV

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE Groupe 3: Samira Benchaa/Bouzbiba, Véronique Becue/Martin, Kaouther Ben Amor, Léa Belkhir, Stephane Bernardi IFSI St Joseph Croix-Rouge Promotion 2008-2011 DIABETE ET FEMME ENCEINTE

Plus en détail

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Diabète gestationnel Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Deux risques, un progrès - Considérer que c est un «petit diabète» - En faire trop et

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC Présentation des modes d exercice hospitalier! Organisation du concours de praticien -------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Rapport de synthèse sur le dépistage et le diagnostic du diabète gestationnel

Rapport de synthèse sur le dépistage et le diagnostic du diabète gestationnel Rapport de synthèse sur le dépistage et le diagnostic du diabète gestationnel Juillet 2005 Service des recommandations professionnelles Ce document a été réalisé à la demande de la Société de nutrition

Plus en détail

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Notions générales Hyperglycémie diagnostiquée pendant la grossesse 4 % des grossesses, tendance à l augmentation Facteurs

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES DIFFERENTES LISTES D APTITUDE (Sciences de la Santé)

CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES DIFFERENTES LISTES D APTITUDE (Sciences de la Santé) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (CAMES) -------------------------------- COMITES CONSULTATIFS INTERAFRICAINS (CCI) ---------------- CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL : comparaison de deux modes de dépistage

DIABETE GESTATIONNEL : comparaison de deux modes de dépistage Université d'angers, UFR des sciences médicales, École de sages-femmes - René ROUCHY DIPLOME D'ETAT DE SAGE-FEMME DIABETE GESTATIONNEL : comparaison de deux modes de dépistage Étude rétrospective réalisée

Plus en détail

Le nouveau-né de la femme. Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris

Le nouveau-né de la femme. Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris Le nouveau-né de la femme obèse Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris Épidémiologie 2000: 300 millions d obèses dans le monde NHANES 2003-2004: 32% obèses aux USA Femmes

Plus en détail

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr Surveillance d une grossesse en médecine générale Professeur Bruno LANGER Département de Gynéco-Obstétrique - Hôpital de Hautepierre - CHU de Strasbourg Introduction Mesdames, messieurs, Nous allons voir

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique. DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013

LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique. DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013 LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013 LE DIABETE GESTATIONNEL - 6% des grossesses - Problème

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE

THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE FACULTE MIXTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE DE ROUEN ANNEE 2011-2012 N THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE Diplôme d Etat Par Claire PETER née POMPORTES Née le 07 Octobre 1983 à Maubeuge (59) Présentée et

Plus en détail

Diabète de type II (3) Diabète et grossesse

Diabète de type II (3) Diabète et grossesse Diabète de type II (3) Diabète et grossesse Points à comprendre La question Diabète et Grossesse doit s analyser sous deux aspects : - Le diabète est connu avant la grossesse - Le diabète est découvert

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

La problématique du diabète gestationnel

La problématique du diabète gestationnel Extrait de Médecine des maladies Métaboliques - Décembre 2010 - Vol. 4 - N 6 1 Comité d organisation J. LEPERCQ, président (gynécologue obstétricien, CHU, Paris), C. VAYSSIERE, coordonnateur (gynécologue

Plus en détail

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie DANIEL RIGAUD CHU de Dijon 46 Obésité : définition L obésité est définie comme un excès de masse grasse associée à un surcroît

Plus en détail

Grossesse chez la femme diabétique. Claire COLMANT Hôpital Bicêtre Service de gynécologie et obstétrique

Grossesse chez la femme diabétique. Claire COLMANT Hôpital Bicêtre Service de gynécologie et obstétrique Grossesse chez la femme diabétique Claire COLMANT Hôpital Bicêtre Service de gynécologie et obstétrique Introduction 0.5 à 1% femmes enceintes présentent un diabète préexistant: 1/3 cas: Diabète de type1

Plus en détail

ELECTIONS AU CONSEIL NATIONAL DES UNIVERSITES

ELECTIONS AU CONSEIL NATIONAL DES UNIVERSITES Section 42 Sous-section 01 Morphologie et morphogenèse Anatomie bre de siège à pourvoir : 1 GRIGNON BRUNO LORRAINE HITIER MARTIN CAEN PRADAL d'usage : PRAT DOMINIQUE MONTPELLIER VOIGLIO ERIC LYON 1 Section

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

ACTUALITES EN DIABETOLOGIE. Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011

ACTUALITES EN DIABETOLOGIE. Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011 ACTUALITES EN DIABETOLOGIE Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011 Diabète gestationnel Définition Trouble de la tolérance glucidique débutant ou du moins diagnostiqué pour la première fois pendant

Plus en détail

détaillées dans une fiche de synthèse spécifique.

détaillées dans une fiche de synthèse spécifique. SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE Grossesses à risque : orientation des femmes enceintes entre les maternités en vue de l accouchement Critères médicaux d orientation en fonction des pathologies

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 8 février 2013 portant déclaration vacance d emplois professeur s universités-praticien

Plus en détail

SURVEILLANCE BIOCHIMIQUE DE LA GROSSESSE. Pr Kacem MAHDOUANI 13 Février 2014

SURVEILLANCE BIOCHIMIQUE DE LA GROSSESSE. Pr Kacem MAHDOUANI 13 Février 2014 SURVEILLANCE BIOCHIMIQUE DE LA GROSSESSE. Pr Kacem MAHDOUANI 13 Février 2014 - INTRODUCTION La grossesse est un événement physiologique qui résulte de la fécondation ; il s en suit une nidation et un développement

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015 Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE Mardi 14 AVRIL 2015 ! Bien conseiller avant une grossesse! Prescrire les bons examens au bon moment! Savoir dépister les pathologies gravidiques

Plus en détail

Stratégie de dépistage et critères diagnostiques du Diabète Gestationnel : un consensus (inter)national?

Stratégie de dépistage et critères diagnostiques du Diabète Gestationnel : un consensus (inter)national? Stratégie de dépistage et critères diagnostiques du Diabète Gestationnel : un consensus (inter)national? 31 e colloque ACORATA 05/06/2015 Dr F. CHEBBI fatma.chebbi@psl.aphp.fr INTRODUCTION Enjeu important

Plus en détail

Prise en charge du diabète gestationnel

Prise en charge du diabète gestationnel Prise en charge du diabète gestationnel Pourquoi, quand et comment dépister? Quelle prise en charge? Didier Gouet Centre Hospitalier de La Rochelle Définitions, épidémiologie Diabète gestationnel : Trouble

Plus en détail

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Contexte d ouverture En 2010 FMPOS de l UCAD : 53 ans UFR Médecine de l Université de Thiès : 2 ans UFR santé

Plus en détail

IV - DIABETE DE TYPE 2

IV - DIABETE DE TYPE 2 IV - DIABETE DE TYPE 2 1- EPIDEMIOLOGIE : 1-1- Prévalence : Le diabète de type 2, anciennement nommé diabète non insulino-dépendant (DNID), est de loin le type de diabète le plus fréquent (environ 90%

Plus en détail

Retentissement sur la mère. Retentissement sur l enfant

Retentissement sur la mère. Retentissement sur l enfant Retentissement sur la grossesse HTA et préeclampsie Accouchement prématuré Retentissement sur la mère Retentissement sur le diabète Acidocétose HypoG Accélération complications microvasculaires La grossesse

Plus en détail

Titres de spécialiste pour tous?

Titres de spécialiste pour tous? Titres de spécialiste pour tous? Octroi de titres postgrades fédéraux à des médecins sans titre en vertu des dispositions transitoires Ch. Hänggeli, responsable du secrétariat pour la formation prégraduée,

Plus en détail

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N. Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine de Batna Laboratoire de physiologie La régulation de la glycémie Aspects pratiques TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.CHIBOUT Tache N 1 Quel est

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel 2010 ANSFL Nicole MESNIL Sage-femme formateur 1 Le diabète: cause mondiale Découverte de l insuline? Combien de diabétiques dans le monde? 2 Le diabète: quelques données 1922 découverte

Plus en détail

KOPIE. Le diabète gestationnel. «Prévention pour la mère et l enfant!»

KOPIE. Le diabète gestationnel. «Prévention pour la mère et l enfant!» Le diabète gestationnel «Prévention pour la mère et l enfant!» www.associationdudiabete.ch Pour vos dons : PC-80-9730-7 Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera

Plus en détail

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales.

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT POINTS IMPORTANTS. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. 2) Physiologiquement, la pression artérielle baisse au

Plus en détail

LISTE DES SERVICES AGREES EN BIOLOGIE MEDICALE REGION LORRAINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012

LISTE DES SERVICES AGREES EN BIOLOGIE MEDICALE REGION LORRAINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 LISTE DES SERVICES AGREES EN BIOLOGIE MEDICALE REGION LORRAINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 070 - BIOLOGIE BACTERIOLOGIE - VIROLOGIE C.H.U. DE NANCY - HOPITAL CENTRAL NANCY MEURTHE ET MOSELLE LABORATOIRE

Plus en détail

LISTE DES ENSEIGNANTS DE MEDECINE

LISTE DES ENSEIGNANTS DE MEDECINE LISTE DES ENSEIGNANTS DE MEDECINE Année universitaire 2013 2014 Professeurs des Universités-Praticiens hospitaliers AGIUS Gérard, bactériologie virologie ALLAL Joseph, thérapeutique BATAILLE Benoît, neurochirurgie

Plus en détail

Extrait gratuit : testez-vous!

Extrait gratuit : testez-vous! Extrait gratuit : testez-vous! Préparez vos partiels en toute sénérité! Enoncé Vos réponses : Diabète et grossesse Vous recevez en consultation Madame Marion C, 26 ans, troisième geste primipare, qui souhaite

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Le dépistage des risques en cours de la grossesse

Le dépistage des risques en cours de la grossesse Le dépistage des risques en cours de la grossesse DR : BOUCHOUCHA-H Le plan du cours Introduction Les risques à dépistés et les moyens de dépistage L échographie : Conclusion -iso-immunisation : GR-RH

Plus en détail

Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles

Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles OBESITE ET GROSSESSE PRISE EN CHARGE OBSTETRICALE Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles CLASSIFICATION OMS IMC (Kg/m 2 ) Risque 20 25 Normal 25 30 Surpoids

Plus en détail

Les diabètes «atypiques»

Les diabètes «atypiques» 6 ème Congrès de la SMGT 13 décembre 2014 Les diabètes «atypiques» Emna Haouat Endocrinologue-AHU Institut National de Nutrition Introduction et intérêt du sujet Diabètes = états d hyperglycémie chronique

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

Etudes en Sciences Médicales

Etudes en Sciences Médicales Etudes en Sciences Médicales Organisation : Faculté de Médecine Niveau d'entrée : Baccalauréat DESCRIPTION OBJECTIFS Les études médicales sont organisées en trois cycles : 1er cycle sur trois ans : PACES,

Plus en détail

BIENVENUE AU CHU BICÊTRE PLAN DE L HÔPITAL

BIENVENUE AU CHU BICÊTRE PLAN DE L HÔPITAL BIENVENUE AU CHU BICÊTRE PLAN DE L HÔPITAL Janvier 203 ouvert du lundi au samedi de h30 à 2h30 Dimanche et jours fériés de h30 à 9h30 rue Séverine L. Michel 48 53 CPCU 38 39 54 Pierre Masson 3 3 2 2 23

Plus en détail

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

Plus en détail

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051400102 Titre du programme Préparation à l'entrée aux écoles d'aide-soignants et d'auxiliaire

Plus en détail

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051300395 Titre du programme La bientraitance (inter) (catalogue) Référence organisme L161

Plus en détail

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Gilles BAGOU anesthésiste réanimateur urgentiste SAMU-69, CHU-Lyon Gilles BAGOU - SAMU-69 - Lyon 1 déclaration de conflits d intérêt mon intervention

Plus en détail

CORTICOÏDES ET MEDECINE DU SPORT

CORTICOÏDES ET MEDECINE DU SPORT CORTICOÏDES ET MEDECINE DU SPORT En 2004 le Professeur Pierre Rochcongar et collaborateurs ont exposé, en partie, le problème du bon usage des corticoïdes : L'utilisation et la prescription des corticoïdes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais :

DOSSIER DE PRESSE. Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais : DOSSIER DE PRESSE Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais : Groupement des hôpitaux de l Institut Catholique de Lille Contact presse :

Plus en détail

Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1

Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1 Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1 Cours magistral TD/ Simulation TP VHG Anatomie 1 MD 1 28 15 9 52 Chimie et Biochimie

Plus en détail

ANNUAIRE. UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine H. BASTARAUD. Direction Administration générale

ANNUAIRE. UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine H. BASTARAUD. Direction Administration générale UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine H. BASTARAUD ANNUAIRE Direction Administration générale Campus Universitaire de Fouillole BP 145 97154 POINTE-A-PITRE Cedex Tél. : 0590 48 33 33 Fax : 0590

Plus en détail

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 1. Définition La grossesse se définit comme étant l état de la femme enceinte. La fécondation se fait

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr http://portaildoc.univ-lyon1.fr Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr Université Claude Bernard

Plus en détail

ANALYSE BAROPODOMETRIQUE DE LA MARCHE

ANALYSE BAROPODOMETRIQUE DE LA MARCHE ANALYSE BAROPODOMETRIQUE DE LA MARCHE Classement CCAM : 15.01.05 code : NKQP002 JUIN 2007 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX Tél.

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

Modalités de surveillance fœtale pendant le travail. Version courte des recommandations CGNOF Décembre 2007

Modalités de surveillance fœtale pendant le travail. Version courte des recommandations CGNOF Décembre 2007 Modalités de surveillance fœtale pendant le travail Version courte des recommandations CGNOF Décembre 2007 Comité d organisation Jean-Patrick Schaal,, Président Michel Dreyfus Coordonnateur François Goffinet

Plus en détail

Modification 72 à l Accord-cadre

Modification 72 à l Accord-cadre 024 À l intention des médecins spécialistes 29 avril Modification 72 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE

THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE FACULTE MIXTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE DE ROUEN ANNEE 2013 N THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE (Diplôme d Etat) PAR CORDIER Anaïs Née le 12 novembre 1986 à Mont Saint Aignan PRESENTEE ET SOUTENUE PUBLIQUEMENT

Plus en détail

Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008

Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008 Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008 Contact presse : Vanessa Bernon Vanessa.bernon@cnamts.fr Tél. 01 72 60 11 45 Communiqué de presse Accompagnement par une sage-femme

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION PAYS-DE-LA-LOIRE Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION PAYS-DE-LA-LOIRE Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION PAYS-DE-LA-LOIRE Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE

Plus en détail

Indications de la césarienne programmée à terme

Indications de la césarienne programmée à terme Indications de la césarienne programmée à terme Janvier 2012 Quelles sont les indications de la césarienne programmée? Utérus cicatriciel Transmissions mère-enfant d infections maternelles Grossesse gémellaire

Plus en détail

Impact d une formation supportée par une plate-forme informatique sur l enseignement des bases fondamentales en Anesthésie-Réanimation

Impact d une formation supportée par une plate-forme informatique sur l enseignement des bases fondamentales en Anesthésie-Réanimation Impact d une formation supportée par une plate-forme informatique sur l enseignement des bases fondamentales en Anesthésie-Réanimation Antoine Marchalot To cite this version: Antoine Marchalot. Impact

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Le diabète : définition

Le diabète : définition Le diabète : définition Glycémie à jeûn > 7mmol/l ou 1,26g/l (après au moins 8 heures de jeûne) dosage effectué sur 2 prélèvements différents Ou Glycémie prise à n importe quel moment de la journée 2g/l

Plus en détail

ZOOM ETUDE Les études médicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015

ZOOM ETUDE Les études médicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015 ZOOM ETUDE Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat avec des CHU (Centres

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer votre grossesse? Avec la collaboration du Docteur Françoise Lorenzini Diabétologue - Services de diabétologie

Plus en détail

Le diabète : une véritable épidémie

Le diabète : une véritable épidémie Le diabète : une véritable épidémie Le diabète frappe 150 millions de gens dans le monde. Deux millions sont canadiens. Ils seront deux fois plus nombreux dans 20 ans. Ceux qui en souffrent voient leur

Plus en détail

DIABETE ET GROSSESSE (Etude prospective àpropos de 140 cas)

DIABETE ET GROSSESSE (Etude prospective àpropos de 140 cas) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2011 Thèse N 118/ 11 DIABETE ET GROSSESSE (Etude prospective àpropos de 140

Plus en détail

THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE. AMALOU Laëtitia

THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE. AMALOU Laëtitia FACULTE MIXTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE DE ROUEN ANNEE 2013 N THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE (Diplôme d'etat) PAR AMALOU Laëtitia NEE LE 25 Février 1984 A Rouen PRESENTEE ET SOUTENUE PUBLIQUEMENT

Plus en détail

ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT

ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT GUIDE MÉDECIN -1- SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 GUIDE MEDECIN ALD 8 - DIABETE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT... 4 I. BILAN INITIAL... 4 I.1.

Plus en détail

DIU Médecine et chirurgie de l obésité

DIU Médecine et chirurgie de l obésité DIU Médecine et chirurgie de l obésité Facultés de Médecine de Toulouse, Bordeaux, Limoges / Prs P Ritz, V Rigalleau, JC Desport INTRODUCTION La prévalence de l obésité augmente pour atteindre 12% de la

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE SUIVI DE GROSSESSE NORMALE DES Gynécologie Médicale 27/03/14 Julie Blanc Maternité Port-Royal Epidémiologie 810 000 naissances en 2013 9,9 +/- 3,7 consultations pendant la grossesse 2010 > 2003 Consultations

Plus en détail

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

DES DE PHARMACIE HOSPITALIERE ET DES COLLECTIVITES

DES DE PHARMACIE HOSPITALIERE ET DES COLLECTIVITES U.F.R DE MEDECINE ET DE PHARMACIE DE ROUEN Année 2013 n DES DE PHARMACIE HOSPITALIERE ET DES COLLECTIVITES Mention Pratiques et Recherches JACOBY-KOALY, épouse ABELA Vanessa Née le 1 e septembre 1982 à

Plus en détail