6Sécurité. 14Robert. Sorgue. sur-la. Dossier. Magazine n 17. Social. Culture. L'Isle-sur-la-Sorgue Une ville qui gagne en tranquillité...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "6Sécurité. 14Robert. Sorgue. sur-la. Dossier. Magazine n 17. Social. Culture. L'Isle-sur-la-Sorgue Une ville qui gagne en tranquillité..."

Transcription

1 sur-la Sorgue Magazine n 17 Ville de culture et de patrimoine Automne Dossier 6Sécurité L'Isle-sur-la-Sorgue Une ville qui gagne en tranquillité... Culture Doisneau CAMPREDON 14Robert centre d'art Social 21 Familles : Pôle Parentalité

2 Magnan Pneus Mécanique générale 145, Z.A. La Grande Marine Route du Thor L ISLE-SUR-LA-SORGUE Tél. : Fax : centre Auto > Freins > Géométrie > Vidange > Amortisseurs Vous venez d'emménager à l'isle-sur-la-sorgue? Une cérémonie d'accueil vous est réservée Vendredi 13 septembre à partir de 18h15 à Campredon centre d art - 20 rue du Docteur Tallet Information municipale Révision des listes électorales du 1 er septembre au 31 décembre 2013 L inscription sur les listes électorales n est pas seulement un devoir civique, mais résulte également d une obligation légale en vertu de l article L.9 du code électoral. Elle est indispensable pour pouvoir voter. Veuillez vous présenter à la Mairie muni des pièces suivantes : - Carte nationale d identité ou passeport en cours de validité - Justificatif d adresse nominatif (Facture EDF, SDEI, téléphone fixe ou impôt sur le revenu 2009). Les personnes déjà inscrites sur les listes électorales de la ville qui ne reçoivent pas, pour diverses raisons, leur carte électorale et ou la propagande électorale, doivent passer en Mairie avec les pièces suivantes :» Carte d identité ou passeport (même périmé)» Justificatif d adresse nominatif (citées ci-dessus) Et ce, avant le 31 décembre d infos : être une BANquE qui SE RéINvENtE C est inventer de nouvelles agences Si la Banque Chaix se réinvente, c est avant tout pour mieux vous servir. voilà pourquoi nous investissons là où nous vous rencontrons : dans nos agences. Leur nouveau design moderne et chaleureux est pensé pour améliorer l accueil et la qualité de nos services. nouvelle agence de l ISlE-SUR-lA-SORGUE 23 quai Rouget de Lisle, Isle-sur-la-Sorgue Tél. : Fax : Accueil du lundi au vendredi de 8h30 à 11h55 et de 13h35 à 17h15. Banque Chaix avenue Pierre Semard - Bat D - BP Avignon cedex 1 - Société Anonyme au capital de euros - SIREN RCS Avignon - Banque et société de courtage en assurance immatriculée auprès de l ORIAS (Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance sous le n

3 C est la rentrée! Magazine d information Mairie de l Isle-sur-la-Sorgue Rue Carnot - BP L Isle-sur-la-Sorgue cedex Directeur de publication : Pierre Gonzalvez Réalisation / Rédaction / Régie publicitaire / Crédits photos et illustrations : Service Communication de la mairie de l Isle-sur-la-Sorgue Impression : Compo Typo Relief Tirage : exemplaires Imprimés sur papier recyclé Dépôt légal septembre 2013 Ce magazine est téléchargeable sur le site Internet de la Ville : Nous remercions les commerçants, artisans et entrepreneurs qui ont permis, par leur soutien, la publication de ce magazine.

4 Eau et assainissement : une gestion durable des ressources et des milieux aquatiques FAITES LES BONS GESTES FABRICANT INSTALLATEUR DEPUIS 1978 Menuiserie aluminium & PVC - Vérandas personnalisées HALL EXPO - CAVAILLON (84) TEL POUR L ENVIRONNEMENT Evitez de jeter dans l évier des produits polluants Respectez les doses des produits de lavage N Azur : Limitez l usage des désherbants Vérifiez la conformité de votre raccordement au réseau d assainissement Les lingettes à la poubelle, pas dans les toilettes Pour tout savoir l eau : du lundi au vendredi, de 8h à 19h et le samedi, de 8h à 13h Vous souhaitez diffuser un encart publicitaire dans le magazine de la ville? Contactez-nous au

5 Vivre-ensemble Une zone 20 en centre-ville Service public Réforme des rythmes scolaires Culture La rentrée de l'école de musique Patrimoine Journées du patrimoine Travaux Cours Fernande Peyre Travaux en bref Rétrospective Vu à l'isle Enfance Famille Accueil Jeunes >Vie associative >Les métiers du funéraire >L'Isle pratique >Nouveaux commerçants >Agenda Automne 2013 Septembre Octobre Novembre Robert Doisneau 6 Dossier Sécurité Retour sur le dernier Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la délinquance et les actions partenariales au service de notre qualité de vie. 13 Culture Robert Doisneau CAMPREDON accueille les œuvres du célèbre photographe dès le 26 octobre. 19 Social Pôle parentalité Découvrez un lieu d'accueil pour les parents destiné à informer et accompagner les mères et les pères de familles dans leur vie quotidienne. L Isle-sur-la-Sorgue Magazine n 17 Automne

6 Dossier Sécurité L Isle-sur-la-Sorgue, une ville qui gagne en tranquillité à l occasion du dernier Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), les partenaires et acteurs de la prévention - sécurité ont dressé le bilan des actions S ils se sont félicités des avancées notables de certains projets, ils ont aussi mis en avant l efficacité des partenariats établis entre acteurs. Le CLSPD réunit en effet les services municipaux mais aussi la Préfecture, le Procureur, le Conseil général, les services de l Etat, de l Education nationale et les associations. Avec un objectif commun : la mise en œuvre d une stratégie commune et coordonnée pour développer la prévention et lutter contre l insécurité. Depuis 2008, la délinquance générale a baissé de 28,61% passant de 1237 crimes et délits à 883 en Même constat pour la délinquance de proximité qui a vu le nombre de crimes et délits baisser de 604 à 401 faits déclarés. Des résultats notables qui illustrent une démarche partenariale efficace. Anticiper les risques de passage à l acte de délinquance ou de récidive, tel est l objectif du volet de prévention sociale qui dispose, pour ce faire, d un panel d actions variées. Mais pour être pleinement efficace, ce volet entre en complémentarité avec les dispositifs de sécurité mis en œuvre par les forces de police municipale et de Gendarmerie. 1 Source : Analyse de la délinquance constatée sur la commune de l Isle-sur-la-Sorgue Année Région de gendarmerie de Provence-Alpes-Côte d Azur - 9 avril 2013 Un CLSPD, pourquoi? Sécuriser les biens et les personnes, assurer la sécurité des habitants, prévenir la délinquance et maintenir l ordre public font partie des prérogatives municipales. En la matière, de nombreuses actions sont réalisées dans notre ville. Mais pour garantir leur efficacité, celles-ci doivent être prises en compte dans une approche globale et partenariale. C est cet objectif qui, en 2008/2009, a poussé la Ville à créer le CLSPD, organe d échange et de réflexion sur les mesures à prendre en matière de prévention et de sécurité. Septembre 2009 a marqué la tenue de la première session plénière. En juin 2012, a été validée la stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance. 6

7 PREVENTION Agir indirectement mais à long terme Un Pôle Parentalité pour accompagner les parents En 2013 a été créé le Pôle Parentalité où sont regroupées dans un même lieu toutes les structures qui travaillent sur l accompagnement des parents dans leur vie quotidienne et familiale. Installé dans le quartier de Rebenas, ce Pôle accueille également des permanences du CIDFF (Centre d Information sur les Droits des Femmes et des Familles) pour lever les freins des mères de famille qui souhaitent retrouver un emploi. Prises en charge par des accompagnateurs socio-éducatifs, les actions du Pôle Parentalité s inscrivent dans le cadre de la prévention et de l accompagnement dans une ville qui connait une surreprésentation des familles monoparentales (16,7% en 2007 contre 14,8% en Vaucluse et 13,9% en France 2 ). 2 Source : Comité de pilotage plénier Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance - 17 mai 2013 Opération Tranquillité Vacances L une des formes de prévention, appelée prévention situationnelle, permet de mettre en œuvre des dispositifs visant à protéger un espace où existent de potentiels risques. C est dans ce cadre que se déroulent les patrouilles de la police municipale ou que se met en œuvre l Opération Tranquillité Vacances. Cette dernière permet aux habitants qui partent en vacances de signaler leur habitation aux agents de police municipale ou de la Gendarmerie afin qu une vigilance particulière soit apportée à ses abords. Favoriser la vie de quartier Dans ce volet de la prévention, c est la vie de quartier que l on tend à animer en plaçant les habitants au cœur des projets de développement. Telle est l ambition de la prévention dite «communautaire» à l instar des actions menées par le Centre Social & Culturel La Cigalette. Un exemple d action : celui des correspondants d immeuble. Ces bénévoles ont pour mission de veiller à leur environnement social en pointant les problèmes et les difficultés rencontrées dans leur quartier tout en participant à l élaboration de projets collectifs. Un projet au service du vivre ensemble. Agir pour les jeunes Prémunir les mineurs et jeunes adultes de la désocialisation en luttant contre l absentéisme scolaire et en facilitant leur accès aux activités socioculturelles, c est également l un des fers de lance de la prévention. Un projet de communication auprès des élèves de CM1, CM2 et 6 e est en cours d élaboration entre la Ville, l ADVSEA, le Centre Médico-Social, l Education nationale, ALOTRA et le centre social et culturel financé dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS). Objectif : aborder tous les sujets de leur vie quotidienne et personnelle tout en répondant aux questions que de jeunes adolescents peuvent se poser. Des permanences du Point Ecoute Jeunes pour venir en aide aux jeunes en souffrance sont également mises en place ; elles se déroulent à l Annexe, espace municipal. L Isle-sur-la-Sorgue Magazine n 17 Automne

8 SUR LE TERRAIN Une présence policière de proximité La sécurité des biens et des personnes est assurée par la police municipale qui agit au quotidien dans la proximité et la médiation. Au service des habitants et de leur tranquillité, les agents de police sont chargés de sécuriser les abords des écoles et les nombreux événements de notre ville. Ils gèrent également la circulation, le stationnement et surveillent les espaces publics. En complémentarité des actions de prévention, la police municipale est chaque jour sur le terrain à la rencontre des habitants. Cette présence sécurise la ville en complément des actions de la Gendarmerie nationale. 8 Focus sur des actions spécifiques Vigilance sur la propreté Les spécificités de l Isle-sur-la-Sorgue, sa configuration avec un cœur de ville ancien, ses marchés et événements appellent à une vigilance constante en matière de propreté. Depuis le début de l année, plus de 40 procédures ont été établies à l encontre d usagers auteurs de dépôts sauvages dans les rues du centre-ville. Patrouilles pédestres et VTT Des patrouilles pédestres et en VTT sont réalisées du lundi au dimanche par 17 agents de police en rotation. Objectif : aller à la rencontre des usagers, retisser le lien avec ces derniers et assurer une présence efficace dans la périphérie du centre-ville. Contrôles sur les ventes d alcool à emporter Durant la période estivale, une action importante est menée pour faire respecter l arrêté n portant sur la réglementation de la vente à emporter d alcool de 22h à 6h du matin. Cet arrêté couvre la période du 15 juin au 15 septembre et a pour objectif d éviter les débordements et risques liés aux excès d alcool. Renfort des effectifs à la piscine municipale Chaque année, la piscine municipale ouvre son bassin extérieur mi-juin. La présence de quatre médiateurs titulaires a été renforcée cet été par trois saisonniers dans l objectif d assurer une présence et une sécurité optimum sept jours sur sept. Une coopération étroite avec les forces de Gendarmerie Pour toujours plus d'efficacité, de nombreuses actions sont menées de concert avec les forces de Gendarmerie. Ces relations régulières se matérialisent au travers d opérations conjointes telles que des contrôles d alcoolémie hebdomadaires, des prises de contact physique quotidiennes entre agents et militaires ou encore une transmission automatique d informations sur les faits qui se déroulent quotidiennement. Dernièrement, c est une opération conjointe menée lors de la fête de la musique avec une répartition des missions qui s est avérée efficace en matière de sécurité. Cet été encore, dix militaires de la Gendarmerie mobile sont venus renforcer les effectifs de la ville, notamment pour faire face aux afflux touristiques et aux nombreuses manifestations estivales. En hiver, la police municipale et la gendarmerie mènent une opération anti-vol à main armée en assurant une présence près des commerces à l heure de leur fermeture en soirée. Cette coopération se matérialise également via la vidéosurveillance puisque la Gendarmerie, saisie d un dépôt de plainte, peut avoir accès aux enregistrements d images. De la même façon, en direct, les gendarmes peuvent visionner les images des caméras.

9 Vivre-ensemble Une zone 20 pour un espace partagé en centre-ville Annoncé en décembre 2012 lors d un débat public, le projet de créer une zone de partage en centre-ville est opérationnel. L espace public est désormais réparti entre les piétons, les véhicules motorisés et les cyclistes selon un dispositif créé en 2008 par le décret du 30 juillet Le principe suivi est celui d une circulation maîtrisée. Le centreville de L Isle-sur-la-Sorgue est actif : l activité commerciale est y importante, les habitations nombreuses et les événements récurrents. La circulation y est donc conséquente. Mais pour pallier les difficultés liées aux différentes pratiques tout en préservant un juste équilibre entre vie économique et sécurité, le principe d une zone de partage, aussi appelée zone 20 ou zone de rencontre, est désormais instauré. Deux conséquences directes pour notre-ville :» La priorité est accordée aux piétons.» La vitesse sera limitée à 20 km/h pour les véhicules motorisés. Zone de rencontre dans le centre-ville : seule une moitié du chemin est parcourue Dans cet espace public où la vie locale est dense, il y a donc désormais partage de la voirie entre tous les usagers, selon un principe de prudence du plus fort (le véhicule) par rapport au plus faible (le piéton). Par rapport à la zone 30 actuelle, c'est un changement fondamental. En zone de rencontre, la loi donne désormais la priorité aux piétons sur tous les véhicules (voitures, motos, cyclos et vélos) dont la vitesse ne devra pas dépasser 20 km/h. Cette nouvelle réglementation, instituée par le décret du 30/07/2008, favorisera chez les usagers un comportement de courtoisie au bénéfice des plus vulnérables et rendra notre centre-ville plus attractif. Mais si l'objectif premier de cette disposition est de favoriser la sécurité des usagers vulnérables, il est aussi de promouvoir l'usage des modes de déplacements doux. C'est pourquoi le décret préconise d'autoriser le double sens cyclable dans les zones de rencontre. Mais le choix n'en n'a pas été fait à L'Isle-sur-la-Sorgue et nous le regrettons. C'est ignorer que ce décret est un levier pour une redistribution de l'espace public vers une meilleure prise en compte des déplacements à vélo en zone à circulation apaisée. Nul doute que cela apparaîtra bientôt comme une nécessité, tout comme la mise en zone 30 des avenues ceinturant le centre historique. René Berton et Anne-Marie Billiottet Associations Carrefour des citoyens et Cité des Sorgues L Isle-sur-la-Sorgue Magazine n 17 Automne

10 Service public Réforme sur les rythmes scolaires Une démarche participative pour accompagner la réussite de nos enfants En janvier dernier, un décret portant sur les rythmes scolaires a entériné le retour à la semaine de quatre jours et demi au sein des écoles primaires. Si le décret permettait la mise en œuvre de la réforme dès cette année, la Ville de l Isle-sur-la-Sorgue a choisi d attendre la rentrée 2014 pour la rendre opérationnelle. Un choix qui a permis d engager une concertation avec les parents, l Education nationale, les services municipaux et d ambitionner un projet éducatif territorial global au service de nos enfants. Depuis mai dernier, la question est posée. Trois groupes de travail s affairent au délicat sujet du rythme scolaire des élèves des écoles maternelles et élémentaires l isloises. à l origine de cette réflexion : un décret qui a posé en début d année la nécessité de réorganiser les temps scolaire et périscolaire afin de favoriser la réussite éducative des élèves. Dans le cadre de cette réforme, plusieurs organisations sont possibles et c est aux groupes de travail que revient la tâche d élaborer l organisation la plus adaptée au rythme de nos enfants. La volonté municipale d associer les parents d élèves, les enseignants, les directeurs d écoles mais aussi l inspecteur de circonscription, le directeur d académie et les institutions concernées a pour objectif de débattre des modalités d organisation mais aussi de concerter les différents points de vue. En ce sens, un questionnaire a été distribué à familles afin prendre en compte leur opinion. Sur l ensemble des réponses obtenues, 78% des usagers répondent favorablement au temps scolaire le mercredi matin contre 13% le samedi matin. L enjeu est de taille pour l organisation future car la répartition entre temps scolaire (pris en charge par l Education nationale) et temps périscolaire (pris en charge par la Ville) doit se faire au prix de l association de plusieurs conditions : un impact réduit sur les habitudes des familles, des rythmes biologiques respectés pour les enfants, des agents municipaux mobilisés pour assurer le temps de présence périscolaire, des coûts maîtrisés, des choix d activités périscolaires pertinentes et adaptées ainsi qu une continuité éducative indispensable. De nombreuses problématiques à prendre en compte donc, mais qui aboutiront fin 2013 à une décision concertée et cohérente entrant dans le cadre du Projet Educatif Territorial. Ce dernier constituera le socle des activités périscolaires, mobilisera toutes les ressources du territoire et structurera l offre au service des familles, dans un souci d'accessibilité pour tous. &%&% 10

11 Internet Un Espace Citoyens sur le site de la Ville Fin 2012 s est tenu le premier Comité interministériel pour la modernisation de l action publique présidé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Ont été lancés à cette occasion plusieurs chantiers parmi lesquels la simplification des actions administratives et l accélération de la transition vers le numérique. Objectif principal : moderniser l action publique et faciliter les démarches pour les usagers. La Ville de l Isle-sur-la-Sorgue a mis en place un portail accessible depuis le site Internet www. islesurlasorgue.fr afin d offrir aux administrés des services en ligne simplifiés et se conformer aux directives du gouvernement. Appelé «Espace Citoyens», ce portail facilite l accès à la mairie avec des services en ligne disponibles 24h/24. La simplification des démarches et la mise en œuvre de ces services en ligne permettent en effet de mieux accueillir les usagers, mieux traiter la demande mais aussi mieux gérer les réclamations. Au travers de l «Espace Citoyens», un point d entrée unique est mis à disposition des administrés. Ces derniers peuvent réaliser leurs démarches d état civil mais aussi connaître la liste des pièces à fournir pour les demandes spécifiques depuis leur «Compte Citoyen» tout en suivant l état de leur demande. Un coffre-fort personnel est également mis à leur disposition ; il permet de stocker les pièces justificatives numérisées. Accessible depuis la page d accueil et dans la rubrique «Démarches administratives» sur + d infos et sur Lutter contre la prolifération des pigeons en ville La prolifération des pigeons est un véritable fléau pour notre ville. à l origine de problèmes de salubrité publique, d hygiène et de propreté, la prolifération des pigeons est aussi source de nombreuses dégradations d établissements publics et privés comme de mobilier urbain. Un phénomène hélas accentué par le nourrissage de pigeons et par le fait que nombre de bâtiments inhabités restent ouverts aux volatiles toute l année. Pour endiguer le phénomène, la Ville a interdit désormais par arrêté municipal de déposer ou de jeter des graines, miettes de pain ou toute autre nourriture sur la voie publique. Dans le cas où une habitation serait identifiée comme étant un lieu de nidification ou de rassemblement important de pigeons, ce même arrêté permet aussi de prendre toutes les mesures nécessaires à la fermeture des ouvertures auprès des propriétaires mis en demeure sur injonction de l autorité territoriale. L Isle-sur-la-Sorgue Magazine n 17 Automne

12 Culture école de Musique C est la rentrée à l école de musique! Rencontre avec Jean Luc Camizuli, directeur de l école municipale de musique. Le mag : Une nouvelle année scolaire se prépare à l école de musique. Pouvez-vous nous présenter les projets à venir? Jean Luc Camizuli : Cette année sera, une nouvelle fois, riche en événements. Les inscriptions se déroulant dès le 9 septembre, l année commencera sur les «chapeaux de roues» : stages d orchestre, ateliers d expression scénique, répétitions en vue de concerts. Le mag : Justement, les concerts, parlons-en J.L.C. : Difficile de tous les citer car près d une cinquantaine de concerts se déroule chaque année Parmi eux, les concerts de noël, permettant d apprécier les progrès effectués depuis le début de l année : huit concerts gratuits ouverts au public, proposés par les élèves des différentes classes instrumentales ; le concert des élèves adultes, se déroulant traditionnellement dans la bonne humeur ; le concert «en famille» permettant à tous les élèves d une même famille (enfants, parents, grands-parents) de s exprimer ensemble, les différentes auditions des classes instrumentales, les concerts des différents orchestres L école de musique est un lieu d apprentissage mais la musique, c est essentiel, doit être jouée. En plus de ces concerts, d autres activités sont prévues : participation des élèves aux rencontres départementales de clarinettes (invité : Louis Sclavis), participation à un concours de clarinette à La Grande Motte (février), rencontre d harmonie junior (juin, Carpentras). Autre projet important : le concert des écoles. 600 enfants des écoles élémentaires de la Ville chanteront des chants accompagnés par les différents orchestres de l école de musique. Choix des morceaux, création d arrangements musicaux, écriture des partitions, répétitions Tout cela est possible grâce au travail effectué par les professeurs de l école de musique intervenant dans les écoles tout au long de l année. Le mag : Concernant les écoles, pouvez-vous nous parler de «l orchestre à l école»? J.L.C. : Depuis septembre 2012, en partenariat avec la classe de CE2 de l école du Centre, la Ville, via l école de musique, met gratuitement à disposition des instruments de musique (trompettes, trombones) afin de créer un orchestre de cuivres dirigé par un professeur de l école de musique. Quatre concerts se sont déroulés dans différents lieux mais je pense que l expérience proposée de jouer en avant-partie au concert du Festival des Cuivres devant plus de 500 personnes a été un moment inoubliable. Cette expérience est renouvelée pour une deuxième année avec les mêmes élèves. Peut-être que certains enfants rejoindront les rangs de l école de musique mais le but recherché est de proposer une activité artistique collective développant écoute, attention et respect de l autre. Le mag : Puisque vous évoquez le Festival des Cuivres, pouvez-vous nous présenter les grandes lignes de l édition 2014? J.L.C. : 6 ème année de festival, 9 ème concours de trompette. Cette année, le festival accueillera en même temps sur scène deux formations de styles complètement différents (mais en réalité très similaires): «Les Saqueboutiers de Toulouse» (formation spécialisée répertoire renaissance/baroque) et un quintette de jazz composé des meilleurs jazzmen actuels (Claude Egéa, Denis Leloup ). Le thème du concert sera «le jazz et la pavane». Le concours de trompette est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable des meilleurs élèves trompettistes de France et même de l étranger (Suisse, Allemagne, Espagne, Brésil, Venezuela, Uruguay). 80 candidats sont attendus encore cette année. Le mag : Pour conclure, pouvez-vous présenter l équipe pédagogique de l école de musique? J.L.C. : Vous me parlez d équipe, c est exactement cela! L école de musique, c est une véritable équipe : 15 personnes diplômées, motivées, vivant avec passion l apprentissage de la musique. Pour preuve, même si ce n est pas la vocation principale de l école, plusieurs élèves ayant fréquenté cet établissement sont devenus professionnels. Le dernier faisant actuellement l actualité nationale est Yves Verdier. Il a composé une partie de la musique du dernier film de Daniel Auteuil «Marius». Disciplines enseignées : Accordéon, basson, clarinette, flûte traversière, formation musicale, guitare classique, guitare moderne, jardin musical, percussions, piano, saxophone, trompette, violon. Tarifs enfant L Islois : Jardin musical (à partir de 4 ans) : 93 /an Instrument + formation musicale : 175 /an + d infos Ecole municipale de musique 73 av. de la Liberation - Parc Gautier

13 EXPOSITION du 26 octobre 2013 au 8 février 2014 à CAMPREDON Centre d'art CAMPREDON centre d art Culture Robert Doisneau du métier à l'œuvre /// Palm Springs, 1960 Le Centre d'art propose cet automne-hiver une grande exposition consacrée au célèbre photographe Robert Doisneau. La sélection de 100 épreuves originales noir & blanc, intitulée «Du métier à l'œuvre», a été choisie en majorité parmi les trésors de son atelier... Ces images ont été réalisées entre 1930 et 1966, à Paris et dans sa banlieue. On y retrouvera les clichés légendaires pris aux Halles de Paris, au Pavillon de la viande en 1955, ou ceux du Bal du 14 juillet à la Bastille, ainsi qu'un choix de portraits célèbres d'enfants et de personnages pittoresques que le photographe a rencontrés au gré de ses pérégrinations : «Le petit tzigane de Montreuil», «L'enfant papillon», «Coco», «Richardot», «Mademoiselle Anita», etc. Il s'ajoute à cette sélection, qui a été montrée en 2010 à la Fondation Cartier Bresson - Paris, trente tirages diasec sur dibon de la série en couleur «Palm Springs», réalisée en 1960, pour le magazine Fortune. Le thème du reportage était la construction de golfs à Palm Springs, refuge des riches retraités américains dans le désert du Colorado. Enfin, sous vitrine, l'exposition sera enrichie, de documents, d'épreuves vintages et d'un tirage moderne du «Baiser de l'hôtel de Ville». Robert Doisneau "Comme tous les familiers de la rue, Doisneau a su fixer cette gravité rayonnante qui isole un être humain de la foule, ces moments de grâce qui rassemblent des passants dans «l'illusion d'un instant» comme dans une géométrie de rêve." Jean-François Chevrier Autour de l'exposition Projection à l'auditorium du film de Patrick JEUDY, «Robert Doisneau, tout simplement»(67') Ateliers photo : les samedis de novembre et décembre (dates à confirmer) Visites pour les scolaires : à partir du 7 novembre Visite enseignant : le mercredi 13 novembre à 14h Visite guidée : le samedi, entre 15h et 16h (dates à confirmer) + d infos CAMPREDON centre d art 20, rue du Docteur Tallet L Isle-sur-la-Sorgue Magazine n 17 Automne

14 Patrimoine Journées du patrimoine , cent ans de protection Les Journées européennes du patrimoine honorent en 2013 leur 30 ème édition. Un anniversaire qui marque aussi le centenaire de la loi du 31 décembre 1913 sur les monuments historiques. Cette loi fondamentale est à l origine de l ensemble des mesures qui nous permettent aujourd hui de protéger notre patrimoine, notamment en le classant au titre des monuments historiques. C est donc l occasion cette année encore de découvrir ou redécouvrir nos lieux de mémoires, nos chefs d œuvres architecturaux, nos espaces de culture et de s imprégner de notre histoire. Programme Du jeudi 12 au dimanche 15 septembre # EXPOSITION «INSULA, fragments d histoire» 10h-13h / 14h-19h Place Ferdinand Buisson Infos : Direction du Patrimoine au [Entrée libre] # INTERACTIF Visitez l îlot de la tour d Argent en immersion! 10h-13h / 14h-19h place Ferdinand Buisson Infos : Direction du Patrimoine [Entrée libre] Imaginez un grand écran ouvrant devant vous une vaste plateforme à partir de laquelle vous pourrez, du bout des doigts, agir, avancer, tourner et visiter l îlot de la tour d argent! C est l expérience inédite que vous pourrez apprécier dans le cadre des journées du patrimoine à l Isle-sur-la-Sorgue. Des visiteurs acteurs C est un parcours pédagogique et ludique de découverte de l histoire de la tour d argent qui est proposé au travers d une expérience interactive et immersive, de manipulations étonnantes et d images d archives retraitées et mises en scène. Les visiteurs de tout âge seront entrainés au cœur d une expérience individuelle et collective qui mêlera découverte et ressenti. Une approche du musée du futur Dans un futur proche et grâce au numérique, l ensemble des connaissances sera accessible à tous et disponible partout. La société DREAMLABS, JPH360 et la Ville de l Isle sur la Sorgue présentent une application de visite interactive à 360 de la tour d argent et des technologies de pointe participant à l immersion et à l implication du public. 14

15 # EXPOSITION PATRIMOINE «SPECTACULAIRE» 10h-13h / 14h-19h Place Ferdinand Buisson Infos : 7ART et Direction du Patrimoine et [Entrée libre] L îlot de la tour d Argent vivra en fin d année 2013 les premières démolitions en vue du projet de création d un pôle culturel. 7ART et la Direction du Patrimoine de la ville proposent d investir une dernière fois deux espaces, encore dans l état, après la «montée des marches» : le parterre de l ancien cinéma et la salle qui abritait son administration. Pas de rétrospective des fastes, films, bals, de ce passé de spectacles mais un Cabinet de Curiosités, parfois dérisoire, de reliques et fétiches attendrissants sauvés des décombres... Et aussi : des photographies prises dans ces lieux inoccupés depuis tant d années, un film court dont l image vacille sur les lambeaux du vieil écran... Une occasion de parler ensemble des souvenirs du lieu et de sa mémoire! # EXPOSITION «BOIS & DERIVES» DE NICOLAS ALQUIN 10h-13h / 14h30-18h30 à Campredon centre d art Infos : Consacrée au sculpteur Nicolas Alquin, cette exposition regroupe pour la première fois des œuvres représentatives de différents ensembles provenant de collections privées et, pour les plus récentes, de l atelier de l artiste. Campredon centre d art présente un ensemble de 49 œuvres décliné en 27 sculptures. # EXPOSITION «SCULPTRICES» 11h-18h à la Villa Datris Infos : Samedi 14 septembre # CONFERENCE DEBAT Une approche du musée du futur Comment le numérique participe à l immersion et permet au public de devenir acteur de sa visite au moyen d outils de médiation interactifs? 17h - Jardin de la Congrégation, quai Lice Berthelot Infos : Direction du Patrimoine au [Entrée libre] # Visite nature & sorgue 10h30 - Rdv à l'office du Tourisme Infos : 0CCPSMV et OTI Dimanche 15 septembre # VISITE GUIDEE DU CIMETIERE JUIF Découvertes des études archéologiques menées début septembre sur un site méconnu mais important dans l'histoire des "Juifs du Pape". 10h30 - Rdv chemin du cimetière israélite Infos : Direction du Patrimoine au [Entrée libre] # BALADE GOURMANDE 17h30 - Rdv à l Office du Tourisme Infos : Office du Tourisme Intercommunal au [Entrée libre] Samedi 14 et dimanche 15 septembre # DECOUVERTES ARCHEOLOGIQUES Visite des fouilles archéologiques de la cour de l hôtel de Brancas-Villars 10h-13h / 14h-19h Rue de la République Infos : Dir. du Patrimoine [Entrée libre] # POUPEES & JOUETS ANCIENS Visite du musée et démonstration : création d un ours ancien 10h-18h - Musée de la Poupée et du Jouet Ancien Infos : [Tarifs : réduit adulte 2,50 au lieu de 3,50, réduit enfant 1 au lieu de 1,50 ] # L'Isle, entre art & art de vivre 16h - Conférence à la Villa Datris (45mn) Infos : OTI # L ECOLE COMME AUTREFOIS Visite du musée et atelier d écriture à la plume 10h-12h / 14h-17h au Musée de l école d autrefois, espace associatif St-Antoine Infos : [Tarifs : adulte 1, gratuit pour les moins de 18 ans] L Isle-sur-la-Sorgue Magazine n 17 Automne

16 Travaux Nicol Cat heri ne Lou isa e ert ri Ma Rob Jean Yves as M iche l Anna Hugo Sophie Sam uel Na dia Eva Léa Chris tophe Campagne de souscription "Un arbre pour mon cours" Cours Fernande Peyre : le point sur les avancées Les arbres aux l islois! Dans moins de quatre mois, les arbres qui borderont le cours Fernande Peyre seront gratifiés d une marque toute particulière. Presqu un ornement, un clou en bronze solidement ancré dans le sol fera passer à la postérité les messages personnels des l islois qui se sont investis pour le reboisement de notre cours. La campagne de souscription avait été lancée en janvier dernier. Intitulée «Un arbre pour mon cours», elle proposait aux habitants d investir dans l un ou plusieurs des arbres replantés sur le cours à la fin des travaux de requalification. L adhésion au projet fut immédiate. Outre l action citoyenne, la démarche est hautement symbolique car la Ville proposait en échange de cet investissement de marquer, sur un clou en bronze fixé au pied de l arbre «choisi», un message personnel du souscripteur. Une porte ouverte à tous ceux qui souhaitaient faire une déclaration, rendre hommage à l Isle-sur-laSorgue ou encore transmettre des valeurs aux générations à venir. Les messages sont nombreux car la totalité des 265 arbres à planter a été souscrit le long du cours Fernande Peyre! Alors que les travaux de rénovation du cours s achèveront dans les semaines à venir, la plantation des arbres aura lieu, elle, à la fin de l année. Fin des travaux rime avec inauguration La Ville concocte pour l occasion un programme d animations varié et ouvert à tous et qui mettra aussi à l honneur les nombreux souscripteurs. Prochainement plus d infos sur la date et le programme! 16 Le chantier suit son cours selon la programmation établie. Côté ouest, les allées de gauche sont en partie achevées. L éclairage public est désormais mis en place et est en état de fonctionnement. Les potelets de protection des arbres sont posés, les arbres quant à eux seront mis en place avec leurs tuteurages début novembre. Enfin, les revêtements en béton sont quasiment terminés. La dépose des poteaux Edf interviendra ultérieurement, dès lors que le basculement des réseaux sera effectif pour tous les abonnés. La mobilier urbain (bancs, corbeilles et abris pour containers) sera mis en place progressivement jusqu à la fin des travaux. Côté est, les réseaux Edf, éclairage public, télécom et fibre optique, ont été enfouis. Une partie des bordures et des potelets en bois a aussi été mise en place, ainsi que les deux abris-bus situés au nord de la voie. Qu en est-il du stationnement? Des places de stationnement sont bien prévues dans la nouvelle configuration du cours. Elles seront aménagées à l'image de celles déjà réalisées côté bassin, où les modalités de stationnement sont déjà acquises par les conducteurs. L'organisation du stationnement sera réalisée selon les mêmes modalités qu'autrefois, à l'époque où le cours était bordé de tous ses platanes.

17 En bref > Ecole maternelle des Névons : un chantier d avenir Démarrés début 2013, les travaux de construction de l école maternelle des Névons se poursuivront encore quelques mois avant de pouvoir ouvrir la porte aux futurs élèves. Les avancées des dernières semaines ont permis à l école de sortir de terre rapidement et de créer la structure globale du bâtiment. Le chantier n est pourtant pas fini pour autant. Septembre verra le déroulement d étapes importantes telles que la pose de l alimentation des fluides, les parois et cloisons et les portes. Les pierres de la façade seront posées à la fin du mois de septembre. Gaines et canalisations seront installées quant à elles en octobre prochain. > Fin de chantier pour la phase 1 des travaux de la Cigalette Situé à l une des entrées de la ville, le bâtiment la Cigalette héberge un centre nautique regroupant jouteurs, kayakistes et plongeurs. En 2013, la Ville a lancé un projet d aménagement en trois phases visant la réhabilitation du site, la valorisation des lieux, la mutualisation des services à la population, la promotion des activités en rapport avec la Sorgue et l amélioration globale de notre cadre de vie. La phase 1 de ces travaux qui concernait le remplacement des couvertures, le ravalement et l habillage des façades est désormais achevée. Après le gros œuvre, les agents des travaux ont procédé à la pose des tuiles, des menuiseries métalliques et des portails. Des travaux de reprise et d enduit sur les façades sont venus clôturer ce chantier. En 2014, démarrera la phase 2 qui concernera le réaménagement des abords et des espaces verts et, en 2015, la redistribution des locaux (vestiaires et douches, bureaux, stockage bateaux et véhicules). L Isle-sur-la-Sorgue Magazine n 17 Automne

18 Travaux Collégiale Dernière tranche à venir Début novembre, débutera un chantier de rénovation de la Collégiale Notre-Dame des anges qui correspond à la cinquième tranche des travaux entamés en Ce chantier prévoit la restauration du clocher en tranche ferme, pour une durée de quatorze mois et un coût estimatif de ainsi que la restauration du chevet en tranche conditionnelle, pour une durée de treize mois et un coût estimatif de Le projet architectural technique établi par Didier Reppelin, architecte en chef des monuments historiques induit une opération en huit lots : maçonnerie - pierre de taille, sculpture, couverture, menuiserie - ferronnerie, vitrail, peintures murales, système campanaire et paratonnerre. Le projet est subventionné par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) pour un montant de

19 Social L accompagnement à la parentalité est l un des fers de lance de la Ville de l Isle-sur-la-Sorgue qui, au travers de soutiens financiers constants, appuie les associations à vocation sociale et familiale. Cette année, elle a renforcé son action au service des familles en créant un Pôle Parentalité destiné à accueillir les parents et offrir un large service d information. Soutenir les parents avec un Pôle Parentalité Exercer son rôle de parent devient de plus en plus complexe. Non innées, les capacités parentales s acquièrent progressivement, au fil d expériences et d échanges avec des professionnels ou d autres parents. Et outre la problématique d être père ou mère, s ajoutent des difficultés contextuelles liées à l emploi, au logement, au pouvoir d achat, etc. Pour aider au mieux les familles, la Ville a créé un Pôle Parentalité où sont regroupées toutes les structures qui œuvrent déjà sur ce thème à l Isle-sur-la-Sorgue. Objectif : les réunir dans un même lieu pour permettre aux familles d obtenir facilement toutes les réponses à leurs questions. Lieu d accueil pour quatre structures, le Pôle Parentalité est ouvert tous les jours avec la présence d une chargée d accueil / animatrice du Point Info Parentalité. Celleci a pour objectif d accueillir, de renseigner sur tous les sujets liés à la parentalité et d orienter vers les structures concernées. Côté permanences, certaines structures interviennent de façon régulière à l instar du Centre d'information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF). Leurs permanences ont lieu tous les 2 e et 3 e jeudis du mois de 13h30 à 16h30. Relais Parents Assistantes Maternelles Ce service municipal intégré au Contrat Enfance Jeunesse est un lieu d accueil, d écoute et d échange. Il propose un accompagnement administratif aux parents employeurs d assistantes maternelles comme aux assistantes maternelles. La Maison de la Petite Enfance La Maison de la Petite Enfance propose un accueil d enfants de 0 à 4 ans accompagnés de leurs parents ou d un adulte proche. Elle ne constitue pas un lieu de garde mais un lieu de socialisation et de soutien à la parentalité. La Maison des Parents et de la Famille La Maison des Parents et de la Famille accueille et écoute les parents tout en les accompagnant dans les difficultés auxquelles ils ont à faire face dans leur vie familiale. Confidentialité et gratuité sont les maitres-mots de ses actions. La Maison bleue / Le jardin bleu Lieu d'accueil parents-enfants de 0 à 4 ans, la Maison bleue prépare à la socialisation ultérieure de l'école, dans l échange, l écoute et le dialogue. Chacun est accueilli dans le respect de l'anonymat, seul le prénom de l'enfant est demandé. Dans ce lieu où on apprend à «grandir à petits pas» existe aussi le Jardin bleu pour les 4 à 9 ans sans leurs parents. Y sont développées des activités ludiques et créatives. Ouvert Lundi, mercredi et vendredi (9h-12h / 13h30-17h30) Mardi et jeudi (9h- 12h / 14h- 18h) + d infos Pôle Parentalité Av. Marius Jouveau L Isle-sur-la-Sorgue Magazine n 17 Automne

20 Rétrospective 05/07 Vernissage de l'exposition Alquin Le début de l'été a ouvert la nouvelle exposition de CAMPREDON centre d'art. Nicolas ALQUIN présente 49 oeuvres dont 27 sculptures et un bois monumental haut de près de 3 mètres. 12/07 Inauguration de l'exposition Insula, fragments d'histoire Un succès pour cette exposition qui présente le patrimoine et l'histoire de notre ville. Inaugurée en juillet, elle a accueilli 6000 visiteurs fin août. 14/07 Fête nationale L'Isle-sur-la-Sorgue a célébré la fête nationale avec un programme d'animations variées : cérémonie, courses en négo-chin, bal, feu d'artifice... Merci aux nombreuses associations organisatrices et aux bénévoles impliqués. 20

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme?

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? 1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? L'équipe de l'office de Tourisme de Tulle et de Corrèze a souhaité repenser les services et tarifs des packs afin de vous apporter davantage de

Plus en détail

Madame, Monsieur, très bonnes fêtes de fin d année.

Madame, Monsieur, très bonnes fêtes de fin d année. 1 Année 2013, n 3 Décembre 2013 : MAIRIE - 49 Grande Rue 91940 Saint Jean de Beauregard : 01 60 12 00 04 : 01 60 12 58 63 : mairie.st.jean.beauregard@wanadoo.fr http://www.mairie-saintjeandebeauregard.fr

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32 SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES DOSSIER DE PRESSE Mercredi 15 février de 13 h à 17 h Ancienne caserne des pompiers rue Carreterie Avignon Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots»

Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» JUILLET 2014 N 2 RUBRIQUES Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» 27 avenue de Langres 52140 Montigny le Roi Tel: 03 25

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS Chœur d enfants pp. 2-3 Chœur d adultes pp. 4-10 1 Chœur d enfants de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE Sommaire La légende ASSE Page 3 Le Musée en chiffres Page 4 Le Musée en bref Page 4 7 salles d exposition Pages 5 et 6 Conseil général de la Loire Page 7 Saint-Étienne

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

F. C. P. E IN F O S 0 6

F. C. P. E IN F O S 0 6 Conseil Départemental, 6 rue de France - 06000 NICE SEPTEMBRE 2013 - N 125 Conseil Départemental des Parents d Élèves F. C. P. E IN F O S 0 6 04 93 88 50 00 04 93 87 22 05 Site : www.fcpe06.org courriel

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Dossier de Presse. Grand Nausicaà. République-Eperon. Capécure. Zones économiques

Dossier de Presse. Grand Nausicaà. République-Eperon. Capécure. Zones économiques Grand Nausicaà République-Eperon Capécure Zones économiques 1 Imaginons le Boulonnais L'agglomération de Boulogne-sur-Mer aborde une période charnière de son développement. Territoire en pleine dynamique,

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL Vous allez effectuer un stage dans notre structure. Ce livret d accueil a été rédigé pour vous souhaiter la bienvenue et vous donner quelques informations

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.»

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» Le Son Art ouvre ses portes et vous offre un lieu unique en son genre. Une priorité : la rencontre

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56 bre m e c é du 5 d r vie n a j 4 au re i o n i t Pa entre-ville en c l i e Ru l ë e fêt No March du Mondeé Place d e l Égli 12, 13, 14 se décemb re 2014 Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01

Plus en détail

Pôle Communication Service Relations Publiques MARCHE DE SERVICE ************************** AMIENS METROPOLE

Pôle Communication Service Relations Publiques MARCHE DE SERVICE ************************** AMIENS METROPOLE Pôle Communication Service Relations Publiques MARCHE DE SERVICE ************************** AMIENS METROPOLE Organisation et gestion d animations liées au Marché de Noël 2007 d Amiens. CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H Psychiatrie infanto-juvénile UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION Edition : Août 2015 Franck RENAUDIN U.P.A.H Pavillon «l Orme» 20 avenue du 19 mars 1962 72703 ALLONNES Cédex 02.43.43.51.20

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD)

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) PREFET DE LA VIENNE Direction Départementale de la Cohésion Sociale APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) [Référence : stratégie nationale

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Hôtel de Caumont Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Ouverture printemps 2015 Un nouveau centre d art au cœur du patrimoine aixois Aix-en-Provence, capitale culturelle de la Provence au rayonnement

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

Budget participatif 2015. Projets retenus Et soumis aux votes

Budget participatif 2015. Projets retenus Et soumis aux votes Budget participatif 2015 Projets retenus Et soumis aux votes Ville de Saint-Basile-le-Grand où il fait bon vivre au naturel entre rivière et montagnes pour nous joindre 450 461-8000 www.ville.saint-basile-le-grand.qc.ca

Plus en détail

Collège Gustave Courbet. Collège Youri Gagarine. Collège le Village

Collège Gustave Courbet. Collège Youri Gagarine. Collège le Village 20 15 Collège Gustave Courbet Collège Youri Gagarine Collège le Village Découvrez bientôt les modalités pour les séjours familles, parents, enfants, ados... La Rochelle Du 27 avril au 2 mai Pierrefontaines-les-Varans

Plus en détail

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr Biblio tech Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville www.deauville.fr Biblio Tech Biblio tech le service de prêt en ligne 1 2 Une insomnie, une chanson qui trotte dans la mémoire, le

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1

Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1 Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1 Accueillie à la Maison de l animation au sein du quartier de l Argonne/Orléans, puis élaboré de concert avec l association Vivre et l écrire Fédération,

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016 Associations Familiales Laïques - Conseil Départemental 27, rue Lavoisier - 67200 Strasbourg - tél. : 03.88.29.06.49 Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 12h courriel : info@afl67.com -

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

16-22 septembre. Semaine européenne de la Mobilité

16-22 septembre. Semaine européenne de la Mobilité 16-22 septembre Semaine européenne de la Mobilité Voitures écologiques Sécurité Routière Mardi 16 septembre Présentation de la solution d autopartage Mobilib Présentation du nouveau moteur à air comprimé

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

!!!!! !"##$%&'!%'(&%##%' !"##$%&'(

!!!!! !##$%&'!%'(&%##%' !##$%&'( "##$%&'%'(&%##%' "##$%&'( "#$%&'(#)%" +,$-./"#0#)%"/#(01/"&$)/$ 2 3/.-4-"/5/"#.670$/. 8 30$-9%$5/&/.($-&)#.&:)56;# )=)#01?'55)# @,0$).50=/.,$% @,0$).50=/.3%(0#)%"AB6%C3/?01%"&/.3)/'B&/D%'$"0=/.

Plus en détail

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 Conception et réalisation : direction de la Communication de la Ville de Saint-Étienne pour

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Le comité de quartier Saint Pierre d Amiens se veut être un comité de quartier proche des citoyens. Le comité de quartier Saint Pierre d Amiens est assuré de l importance

Plus en détail

Vider la maison. Souhaiter contribuer à la conservation de la maison, avoir envie de voir l intérieur de la maison avant travaux

Vider la maison. Souhaiter contribuer à la conservation de la maison, avoir envie de voir l intérieur de la maison avant travaux Vider la maison Atelier 1 Objectif : Organiser un ou deux samedis où les habitants sont invités à venir vider la maison. L activité se conclut par un repas simple et offert. Juin 2015 à octobre 2015 Organisateur

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

Réunion de présentation. Avril 2015

Réunion de présentation. Avril 2015 Réunion de présentation Avril 2015 Points abordés 1. L environnement 2. L équipe 3. La pédagogie et le fonctionnement de l établissement 4. Après la 3 ème? 5. Questions L environnement 12, chaussée Jules

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM)

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM) 2013 (MAM) Édito Le Conseil général et la Caisse d allocations familiales du Finistère favorisent le développement des modes d accueil de la petite enfance Le Conseil général du Finistère et la Caisse

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Service Communication Samedi 24 novembre 2012 ! AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L action en faveur du développement économique

Plus en détail

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 Cocher la ou les orientations auxquelles répondent votre projet COMMUNICATION GRAND PUBLIC Travailler sur les représentations liées à l'alcool et aux drogues. Comprendre

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le deux avril à 20H30, le conseil municipal de la commune d URY, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la

Plus en détail

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP ASSOCIATION DES CENTRES DE LOISIRS 11 avenue Jean Perrot - 38100 GRENOBLE Tél. : 04 76 87 76 41 - Fax : 04 76 47 52 92 E-mail : secretariat@acl-grenoble.org Site Internet : http://www.acl-grenoble.org

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie 2015 édition janvier 2015 les horaires du lundi 5 janvier à debut juillet 2015 Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie SOMMAIRE Plan de la ligne.............................................

Plus en détail

Première partie. 1.2 Définir une ZUS. Indiquer les critères qui permettent à un quartier de bénéficier de l appellation ZUS.

Première partie. 1.2 Définir une ZUS. Indiquer les critères qui permettent à un quartier de bénéficier de l appellation ZUS. Vous êtes stagiaire au centre social de Champbenoist, un quartier de la ville de Provins en Seine et Marne, plus particulièrement rattaché à la référente famille. Un CADA est partenaire du centre social.

Plus en détail

accueils de loisirs été 2015 Accueils de loisirs de quartiers et de pleine nature 6 Juillet- 31 aout 2 1/2-15 ans

accueils de loisirs été 2015 Accueils de loisirs de quartiers et de pleine nature 6 Juillet- 31 aout 2 1/2-15 ans accueils de loisirs été 2015 Accueils de loisirs de quartiers et de pleine nature ˆ 6 Juillet- 31 aout 2 1/2-15 ans 2 Accueils de loisirs de quartiers Verger - Favreau - Jean Monnet - Bretagne - Girardière

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail