COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU JEUDI 24 MAI 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU JEUDI 24 MAI 2007"

Transcription

1 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU JEUDI 24 MAI 2007 Etaient présents : Membres du Comité d Entreprise M. BERNARDIN Présent M. BELLAZZOUGUI Absent M. BINYOM Présent Mme CHAMPENOIS Présente M. DIALLO Présent M. DELVOY Excusé M. FERRON Absent M. FATTAH Absent Mme HODY Absente M. FOUQUE Présent M. HULOT Présent M. FOVIAUX Présent M. KANA Absent M. KERVERN Absent M. ZETLAOUI Présent M. LASNAVERES Présent Représentants syndicaux au comité d entreprise M. MBENGUE Présent M. SAMNICK Absent m. RICOME Absent M. SIRDEY Représenté M. MOISSAGA Présent M. OTTEBAERT Représenté La Direction Générale Monsieur CANIARD Madame JAKIEL 1. LECTURE ET APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU CE DU 19 AVRIL 2007 Approuvé après lecture. 2. VIE DES CONTRATS 2.1. Obtention ou reconduction tacite de contrat : Concorde PARIS Nord Echéance du contrat au 31/07/2007. Pas d'information pour le moment. Décision lors du conseil municipal de Paris qui a lieu en juillet 07. Possibilité de renouvellement pour 2 ans en affermage. Massena 13 PARIS Sud Echéance au 30/06/07 prestation de service. Reconduction en cours pour 5 ans en bail Commercial. Edouard VII PARIS Centre CONTRAT PRIVE DE PRESTATION DE SERVICE. Echéance au 02/05/07 - Contrat reconduit pour 1 an par tacite reconduction Antibes 1/7

2 Nouveau contrat de prestations de services pour le compte de la ville. Contrat repris à la SEM. Date de démarrage : 1er juillet personnes à reprendre (transfert de personnel de la SEM). Béziers Parking Jean Jaurès 1 an, renouvelable par reconduction expresse pour 2 périodes de même durée. Nouveau terme au 30/06/2008 Grasse La Roque Délégation de service public dont l échéance est fixée au 04/08/2007. Reconduction pour une année supplémentaire - passe devant le conseil municipal au mois de juin prochain. Boissy-Saint-Léger CONCESSION arrivant à échéance au 30/04/2007. Prolongation jusqu au 30/06/2007. Metz St Thiebault Contrat de CONCESSION arrivant à échéance au 31/05/2007. Prolongation jusqu au 31/10/2007. Nancy Gare Thiers Echéance au 09/08/2007. En attente de réponse Voirie de Paris Echéance au En attente de réponse Suresnes Ile de France Ouest MARCHE PUBLIC pour l exploitation de la voirie, arrivant à échéance au 31/05/2007. Nouveau contrat pour 4 ans. Poissy Ile de France Ouest MARCHE PUBLIC arrivant à échéance au 31/05/2007. Contrat prolongé jusqu au Valmy Courbevoie LA DEF BOUCLE DE SEINE Contrat de prestation de service arrivant à échéance au Contrat renouvelé jusqu au Brico depot Rouen NORD ET OUEST Contrat dont l échéance est fixée au 12/06/2007. Reconduction sauf si résiliation avant le 12/04/ Perte ou échéance de contrat : GAP Protocole transactionnel de résiliation anticipée en cours de signature. Enghien-les-Bains Ile de France Ouest Foch, Marché, Malleville, Casino, Front du Lac, Libération, Hôtel de Ville et voirie. Echéance au Intervention du Cabinet CHAMPAULT sur l intelligence des comptes Les points principaux de l intervention du cabinet Champault sont les suivants. 3.1 Situation du Groupe VINCI L année 2006 est marquée pour le groupe VINCI par : - Une bonne évolution des résultats de l activité principale, à savoir celle du BTP. VINCI continue son développement et tire profit de la rentabilité de ses marchés. - La réalisation de l opération ASF courant 2006, - Une bonne tenue de l action VINCI sur le marché financier. 2/7

3 3.2 Situation générale de VINCI Park VINCI Park maintient sa place de leader sur le marché. L entité consolidée VINCI Park en 2006 a vu son chiffre d affaires progresser de près de 6%. Il a atteint, à fin 2006, 523M. VINCI Park a participé au financement de l opération ASF en souscrivant un emprunt important et l année 2006 est marquée par un alourdissement de l endettement du groupe. Le résultat financier se dégrade donc, notamment du fait de la forte hausse des intérêts d emprunt, et le résultat net consolidé de VINCI Park diminue de 75 M à 60,8 M Situation des Sociétés de l UES L évolution de la situation de l UES sur 2006 est bonne mais monsieur CHAMPAULT attire malgré tout l attention sur des reprises de provisions en 2006 qui ont un impact favorable non récurrent sur les résultats. VINCI Park Services L activité 2006 enregistre une légère progression du chiffre d affaires (+2.7%) à 178,5 M, qui s accompagne d une maîtrise des charges externes et de la réintégration de provisions. Le résultat net 2006 progresse d un million d euros et atteint 6,7 M. Il s agit d une bonne performance de gestion, qui s explique notamment par une bonne maîtrise des dépenses. VINCI Park Gestion L exercice 2006 est marqué par des gains de contrats qui stabilisent l activité, le chiffre d affaires ne diminuant que très légèrement à près de 13 M. Une meilleure maîtrise des charges, ainsi que des reprises de provisions expliquent l amélioration sensible du résultat d exploitation et du résultat net qui s élève à 1,3 M. Sépadef Le chiffre d affaire Sépadef s est élevé en 2006 à 25,8 M contre 25 M en La redevance acquittée à l EPAD s élève à 9,2 M contre 9 M en Cependant, 2006 n a pas vu le retour à l équilibre, même si cette année a été marquée par une amélioration de l activité. Cette amélioration a permis de ramener les pertes à 736 K en Point sur le budget de fonctionnement Point reporté à une prochaine réunion. 3/7

4 5. Information et consultation du Comité d Entreprise sur le règlement révisé du Plan Epargne Groupe VINCI La Direction distribue aux membres du CE la note technique relative à la révision du règlement du Plan d Epargne Entreprise du groupe VINCI. Monsieur CANIARD précise que la nouvelle rédaction du règlement intègre : - la nouvelle formule de placement à effet de levier «CASTOR AVANTAGE 2007» - les nouvelles dispositions de la loi du pour le développement de la participation et de l actionnariat des salariés ; - quelques modifications annexes. La note technique, ainsi que la communication faite le 14 mai 2007 par VINCI Park sur l opération CASTOR AVANTAGE, sont annexées au présent compte rendu. Les membres du Comité d Entreprise dûment consultés, rendent un avis favorable à l unanimité sur ces modifications. Monsieur CANIARD fait également part de l approbation par l Assemblée Générale des Actionnaires de VINCI, réunie le 10 mai 2007, de la décision de diviser par deux de la valeur nominale de l action VINCI et en conséquence du doublement du nombre de titres détenus. Cette décision est effective depuis le 17 mai 2007 et elle n a aucune conséquence sur le patrimoine individuel de chaque épargnant et porteur de part. 6. Consultation et information des membres du Comité d Entreprise sur la réorganisation du service maintenance de la Direction Paris Le Service Maintenance de la Direction PARIS provient de la réunion, en 2001, des équipes maintenance des différentes sociétés constituant l UES VINCI Park : - service maintenance de SOGEPARC PARIS - service maintenance de SANPAG - service maintenance de PARCS GTM PARIS. Jusqu au 30 mars 2007, ce service, placé sous la responsabilité de Jean-Claude PONSARD, était organisé en 3 zones, confiées respectivement à : - Serge SENABRE Paris Nord - Denis DUDEK Paris Centre - Philippe LE BAS Paris Sud et avec une «cellule» courants faibles confiée à Michel DUREUIL. Au total, il comptait 21 salariés. Depuis 2001, un travail important a été réalisé, consistant : - à rénover certains parcs, - à améliorer les installations techniques d autres parcs. Grâce à ce travail, le nombre d observations faites lors des divers contrôles des installations (APAVE, Installations Classées ) a fortement diminué. Compte tenu de cette évolution, il est envisagé, à l occasion du départ en retraite de Serge SENABRE et de celui de Michel DUREUIL (à moyen terme), de modifier l organisation de ce Service Maintenance. 4/7

5 Dans la nouvelle organisation envisagée, le même groupe de 4 techniciens sera chargé, à la fois, de la réalisation des contrôles et du traitement des observations éventuelles faites lors de ces contrôles. D autre part, 2 des techniciens chargés de la maintenance courante pourront intervenir en appui sur les travaux courants faibles (et notamment sur l installation du réseau VPN). Enfin, Denis ROBIN, occupant actuellement le poste de serrurier, poste spécialisé, ne sera pas remplacé après son départ en retraite. Effectif alloué précédemment Effectif alloué dans la nouvelle organisation Encadrement 3 2 Techniciens Courants faibles 1 1 (+2*) Commission sécurité et 6 4 Contrôles APAVE Dépannages 3 2 Maintenance courante 6 8 (-2*) Maçonnerie 1 1 Serrurerie 1 0 Total général (*) Techniciens de maintenance courante pouvant être amenés, en fonction des besoins, à intervenir sur les travaux courants faibles (VPN ) Le Comité d Entreprise émet un avis favorable sur ce projet, sous réserve d organiser les points de déjeuner et de réapprovisionnement des équipes. 7. Information et consultation des membres du Comité d Entreprise sur la dénonciation du chômage des jours fériés par certains salariés sur des exploitations ouvertes ces dits jours fériés. Légalement, le 1er mai est, en principe, le seul jour férié et chômé ; les dix autres jours fériés visés par l article L du code du travail ne sont pas chômés et n ouvrent droit, sauf disposition conventionnelle plus favorable, comme celle de la convention d entreprise de l UES, à aucune majoration. Il est de fait que les ou certains salariés des sociétés absorbées : SOGEA, SOGEPARC Service, PROSERVICE et GTM DS chômaient les jours fériés chez leurs anciens employeurs. La nouvelle convention d entreprise adoptée en janvier 2003 prévoit, en son préambule, qu elle se substitue, dans les relations entre les parties, à l ancienne convention, mais aussi à l ensemble des normes relatives au statut collectif du personnel, y compris aux usages. L usage consistant à s abstenir de travailler les jours fériés, dont pouvaient se prévaloir, les salariés ex SOGEA, SOGEPARC Service, PROSERVICE et GTM DS a donc été révoqué par la convention d entreprise. Mais, dans les faits, la pratique consistant à ne pas faire travailler les salariés les jours fériés quand bien même l exploitation est ouverte ces dits jours, a pu subsister par habitude au sein de certaines exploitations. 5/7

6 Constatant cela, la direction a procédé à plusieurs dénonciations, dont la dernière date du mois de décembre 2006 pour les salariés ex GTM DS. Cette dernière dénonciation a soulevé des réactions chez certains salariés ex. SOGEA ainsi que chez des salariés engagés après les opérations de fusion absorption. Aussi, et pour éviter toute ambiguïté sur la portée de cette mesure, la direction de VINCI Park entend aujourd hui et compte tenu des dispositions très claires de la CCNSA sur la notion de jours fériés travaillés, mettre un terme à la pratique du chômage des jours fériés sur les exploitations ouvertes les dits jours fériés, dans les forme et délai de la dénonciation d un usage, que cette pratique se soit maintenue ou qu un nouvel usage soit né par négligence pour des salariés engagés après les opérations de fusion absorption. La direction informe à ce jour les membres du CE sur le calendrier de la dénonciation de cet usage. Une fois cette étape terminée, elle procèdera à l information individuelle des salariés intéressés. 8. Information du Comité d Entreprise sur la modification de l horaire collectif de travail de la cellule prélèvements. Dans le cadre de son pouvoir d organisation, la Direction Financière a décidé de revoir les plages horaires «d ouverture» de la Cellule prélèvements, afin de garantir un traitement des appels téléphoniques entre 9 heures et 18 heures sans interruption. Ce service est chargé de traiter les demandes relatives aux prélèvements des abonnés des parcs de stationnement. Compte tenu de l organisation des exploitations de VINCI Park, beaucoup de demandes sont traitées par téléphone et la direction attache une importance particulière au traitement des appels reçus. Cette qualité de service n est pas assurée à ce jour. La continuité de service n est pas assurée. Aussi, à compter du 4 juin 2007, ces 3 personnes ne bénéficieront plus de l horaire variable appliqué au siège. Leurs horaires de travail seront fixes et répartis du lundi au vendredi selon un planning communiqué aux membres du CE. 9. Information et consultation des membres du Comité d Entreprise sur le projet d accord d intéressement. La direction rappelle qu elle a rencontré de nouveau les organisations syndicales lundi 14 mai Lors de cette réunion, le cabinet CHAMPAULT, expert comptable nommé par le CE pour l assistance des organisations syndicales dans la négociation de l accord d intéressement, a remis ses conclusions : il a conseillé aux organisations syndicales de conserver la méthode de calcul actuelle et donc d écarter l hypothèse d un calcul de l intéressement assis sur les résultats des sociétés concessionnaires françaises (étude demandée par les représentants du personnel) Les organisations syndicales ont donc souhaité que le nouvel accord d intéressement reste calculé sur la base des résultats d exploitation des filiales exploitantes françaises composant l UES (VINCI Park Services, VINCI Park Gestion et SEPADEF) Les organisations syndicales ont demandé une amélioration de la formule de calcul et sont favorables à l introduction de critères de pondération permettant de dégager un supplément 6/7

7 d intéressement. L idée est de conditionner le supplément d intéressement à l atteinte d un objectif par unité de travail (périmètre à préciser : exploitation, ville, secteur, Direction Régionale ). La direction ne souhaite pas modifier la formule mais est ouverte à l introduction de pondérations par unité de travail afin de redonner un sens à la notion d intéressement et de faire en sorte que les salariés perçoivent leur impact sur l enveloppe distribuée. La prochaine réunion sur la négociation de l accord d intéressement est fixé vendredi 25 mai. Conformément aux dispositions de l article L du code du travail, modifé par la loi n du 30 décembre 2006, lorsque le comité d entreprise n est pas signataire d un accord d intéressement, l employeur est tenu de le consulter, avant sa prorogation ou son renouvellement, sur les évolutions envisageables à apporter à cet accord. C est donc dans ce cadre que les membres du CE émettent un avis favorable au projet d accord d intéressement présenté. 10. Point sur la rémunération du temps de formation des membres élus du CE (formation juridique et comptable). La Direction rappelle sur ce point que les membres titulaires du CE ont droit à une formation économique et financière dès leur entrée en fonction, et ensuite à n importe quel moment de leur mandat. Cette formation dure au maximum 5 jours ; ils sont rémunérés comme temps de travail par l employeur ; le coût de l inscription peut être supporté par le budget de fonctionnement du CE. Pas d imputation possible sur la participation à la formation continue. Le secrétaire du CE indique que les heures de formation ont bien été prises en compte en paie. 11. Point sur la commission Entraide et Solidarité Attribution de 4 prêts. 1 dossier a été réorienté sur Solendi. 1 salarié a renoncé à sa demande de prêt. 12. Divers La Direction informe les membres du CE sur le projet de modification des plannings de Bordeaux, envisagé à l occasion du prochain départ en retraite de M. GIACCOBI, actuel responsable d exploitation de Bordeaux Grands Hommes. L ordre du jour étant épuisé, la séance est levée. 7/7

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU MARDI 15 AVRIL 2009

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU MARDI 15 AVRIL 2009 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU MARDI 15 AVRIL 2009 Etaient présents : Membres du Comité d Entreprise de l UES M. BERNARDIN Présent M. BELLAZZOUGUI Absent M. BINYOM Présent Mme CHAMPENOIS

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU JEUDI 17 SEPTEMBRE 2008

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU JEUDI 17 SEPTEMBRE 2008 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU JEUDI 17 SEPTEMBRE 2008 Etaient présents : Membres du Comité d Entreprise M. BERNARDIN Présent M. BELLAZZOUGUI Absent M. BINYOM Présent Mme CHAMPENOIS

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU JEUDI 15 MARS 2007

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU JEUDI 15 MARS 2007 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D ENTREPRISE DU JEUDI 15 MARS 2007 Etaient présents : Membres du Comité d Entreprise M. BERNARDIN Présent M. BELLAZZOUGUI Absent M. BINYOM Présent Mme CHAMPENOIS Présente

Plus en détail

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL Les établissements de soutien et d aide par le travail sont des établissements et services médico-sociaux (article L312-1 du Code de l action sociale

Plus en détail

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature.

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. Direction des Finances Direction de l Urbanisme 2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. PROJET DE DÉLIBÉRATION

Plus en détail

La société Mediapost services, représentée par Monsieur Pierre Emmanuel LECLERCO, Directeur Général Adjoint, dûment mandaté

La société Mediapost services, représentée par Monsieur Pierre Emmanuel LECLERCO, Directeur Général Adjoint, dûment mandaté ACCORD RELATIF A L HARMONISATION DES STATUTS DES SALARIES MEDIAPOST TRANSFERES AU SEIN DE MEDIAPOST SA DANS LE CADRE DU RAPPROCHEMENT DES 2 ENTREPRISES Entre les soussignés, Le syndicat C.F.T.C Le syndicat

Plus en détail

Les Nouvelles Prérogatives des IRP. Synthèse

Les Nouvelles Prérogatives des IRP. Synthèse Les Nouvelles Prérogatives des IRP Synthèse Renforcement de l information et de la consultation des RP sur les orientations stratégiques de l entreprise. Délais de consultation des RP encadrés, en contrepartie.

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF AUX INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL

ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF AUX INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL CAISSE D'EPARGNE NORD FRANCE EUROPE ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF AUX INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL Entre les soussignés, - La Caisse d'épargne Nord France Europe, dont le siège est situé à LILLE,

Plus en détail

ELECTRICITE DE STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION

ELECTRICITE DE STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION ELECTRICITE DE STRASBOURG Société Anonyme au capital de 71 090 040 Siège social : 26, Boulevard du Président Wilson 67000 STRASBOURG 558 501 912 R.C.S STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION

Plus en détail

ACCORD GROUPE CASINO DU 29 AVRIL 2005 SUR LES MODALITES D AMENAGEMENT DE LA JOURNEE DE SOLIDARITE

ACCORD GROUPE CASINO DU 29 AVRIL 2005 SUR LES MODALITES D AMENAGEMENT DE LA JOURNEE DE SOLIDARITE ACCORD GROUPE CASINO DU 29 AVRIL 2005 SUR LES MODALITES D AMENAGEMENT DE LA JOURNEE DE SOLIDARITE Entre : La Direction du Groupe Casino, représentée par M. Thierry BOURGERON, Directeur des Ressources Humaines

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD DU 6 JUIN 2007

PROTOCOLE D ACCORD DU 6 JUIN 2007 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel TRANSPORT FERROVIAIRE PROTOCOLE D ACCORD DU 6 JUIN 2007 RELATIF À LA NÉGOCIATION PARITAIRE

Plus en détail

AVENANT A L ACCORD D AMENAGEMENT ET DE REDUCTION

AVENANT A L ACCORD D AMENAGEMENT ET DE REDUCTION AVENANT A L ACCORD D AMENAGEMENT ET DE REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL GRANDOPTICAL FRANCE AVENANT N 2 à l accord d aménagement et de réduction du temps de travail signé le 29 juin 1999 Les soussignées La

Plus en détail

GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS N 383 699 048 RCS PARIS

GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS N 383 699 048 RCS PARIS GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS N 383 699 048 RCS PARIS ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 6 JUIN 2012 RESULTATS DES

Plus en détail

SEANCE DU 10 JUILLET 2012

SEANCE DU 10 JUILLET 2012 SEANCE DU 10 JUILLET 2012 Convocation du 02 juillet 2012 L an deux mil douze le 10 juillet à 19h30, le Conseil Municipal s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de M. Philippe

Plus en détail

Article L. 432-1 du Code du travail

Article L. 432-1 du Code du travail Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus et syndicaux. Ce comité assume des attributions

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU 16 MARS 2007 RELATIF

Plus en détail

ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE RELATIF AU SYSTEME DE GARANTIES COLLECTIVES DE FRAIS DE SANTE

ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE RELATIF AU SYSTEME DE GARANTIES COLLECTIVES DE FRAIS DE SANTE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE RELATIF AU SYSTEME DE GARANTIES COLLECTIVES DE FRAIS DE SANTE 1 er Janvier 2007 1 ENTRE : Entre la Société GrandOptical France dont le siège social est situé 18, parc Ariane

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

Le mémo du délégué du personnel.

Le mémo du délégué du personnel. Le mémo du délégué du personnel. le sommaire. 1. Champ d application 2. Ses attributions et ses rôles 3. Ses moyens d action 4. Protection Légale Préambule Afin de permettre la représentation des salariés

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS

PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS Le présent protocole d accord crée un Compte Epargne Temps au sein de SGS et en définit les règles de fonctionnement et de gestion. Ce dispositif s

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 29 décembre 2008

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 29 décembre 2008 Date de convocation :12/12/2008 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 décembre 2008 L an deux mil huit, le vingt neuf décembre à 18 heures, le Conseil Municipal de la commune de SAINT LAMBERT

Plus en détail

Accord à Durée Déterminée Canon France relatif aux régimes de protection sociale complémentaire : santé et prévoyance

Accord à Durée Déterminée Canon France relatif aux régimes de protection sociale complémentaire : santé et prévoyance Accord à Durée Déterminée Canon France relatif aux régimes de protection sociale complémentaire : santé et prévoyance Entre : La société Canon France S.A.S dont le siège social est situé au 17, quai du

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015 Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015 SOMMAIRE Création de CPRI (commissions paritaires régionales interprofessionnelles)

Plus en détail

Fusion-absorption par Altran Technologies de NSI, sa filiale à 95,85 %

Fusion-absorption par Altran Technologies de NSI, sa filiale à 95,85 % Communiqué de presse 26/06/2013 Fusion-absorption par Altran Technologies de NSI, sa filiale à 95,85 % Ce communiqué est établi conformément à l article 12 de l instruction de l Autorité des marchés financiers

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-07-02-23

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-07-02-23 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 2 juillet 2015 DCM N 15-07-02-23 Objet : Attribution de subvention au titre du dispositif

Plus en détail

Actualité CE. Au service des Comités d Entreprise LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE. utilité. sociale. transparence financière

Actualité CE. Au service des Comités d Entreprise LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE. utilité. sociale. transparence financière LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE sociale utilité & transparence financière Au service des Comités d Entreprise Actualité CE Établissement et certification des comptes annuels des Comités d Entreprise

Plus en détail

LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE

LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE SECTEUR PRIVE Le congé de formation économique, sociale et syndicale (Article L.451-1 du code du travail) jours : chaque salarié peut bénéficier

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3342 Convention collective IDCC : 2622. CRÉDIT MARITIME MUTUEL ACCORD DU 8 OCTOBRE

Plus en détail

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE REGLEMENT INTERIEUR DE LA MUTUELLE D ENTREPRISE LEROY-SOMER CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE Article 1 : composition L Assemblée Générale est constituée : - de délégués titulaires de sections de vote

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps

Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps Entre les soussignés La Caisse d'epargne LOIRE CENTRE dont le siège social est situé à ORLEANS, 7 rue d'escures, représentée par adame Dominique LANGUILLAT,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 9 décembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

DELFINGEN INDUSTRY. Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S.

DELFINGEN INDUSTRY. Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S. DELFINGEN INDUSTRY Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S. Besançon RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE

Plus en détail

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2)

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) Le Parlement a adopté, le jeudi 27 février, une loi dont l article 30 procède

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 19 OCTOBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 19 OCTOBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 19 OCTOBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 13 octobre 2006 s est réuni

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES -------------- REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ------------- NOTE DE PRESENTATION Objet : PROJET DE DECRET

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

RAPPORT ANNUEL 2013 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE HERMES RAPPORT ANNUEL 2013 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE Les renvois de page ci-après font référence aux pages du Tome 2 du rapport annuel 2013 Rapport du Conseil de surveillance à l Assemblée générale

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014 L'an deux mil quatorze, le vingt-neuf juillet à 20 heures 30 minutes, Le conseil municipal de la Commune de Dolmayrac, dûment convoqué, s'est réuni

Plus en détail

ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET)

ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) ENTRE LES SOUSSIGNES : L'Office International de l'eau, Association loi 1901, dont le siège social est situé 21 rue de Madrid 75008 PARIS, immatriculée

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

23 Secrétaire du comité d entreprise

23 Secrétaire du comité d entreprise 23 Secrétaire du comité d entreprise L E S S E N T I E L Le secrétaire, élu lors de la réunion constitutive, est obligatoirement choisi parmi les membres titulaires. Il occupe une place essentielle au

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2008

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2008 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DU BAS-RHIN C O M M U N E DE D A C H S T E I N 21, rue Principale - 67 120 DACHSTEIN Tél. 03 88 47 90 60 Fax 03 88 47 90 61 E-mail : mairie@dachstein.fr SEANCE DU CONSEIL

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES RESOLUTIONS PRESENTEES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 15 MAI 2012

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES RESOLUTIONS PRESENTEES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 15 MAI 2012 RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES RESOLUTIONS PRESENTEES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 15 MAI 2012 Mesdames et Messieurs les actionnaires, Nous vous avons réunis en Assemblée générale conformément

Plus en détail

89 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE

89 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE 89 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE Séance du 27 juin 2013 Personnel - Délégation de service public pour l'exploitation du restaurant administratif de la Chauvinière - Désignation de l'exploitant Direction Ressources

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

COMMUNE DE CHEFFES PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 4 Juillet 2012

COMMUNE DE CHEFFES PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 4 Juillet 2012 COMMUNE DE PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 4 Juillet 2012 Sont présents : Est absent et excusé : Pouvoir : ANCELLE Christian, BLONDET Jacques, LE BERRE Jean, LE SOLLIEC Stéphane, CHOISY

Plus en détail

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU CERCLE DES EPARGNANTS DU VENDREDI 9 SEPTEMBRE 2011

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU CERCLE DES EPARGNANTS DU VENDREDI 9 SEPTEMBRE 2011 PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU CERCLE DES EPARGNANTS DU VENDREDI 9 SEPTEMBRE 2011 L assemblée générale ordinaire du Cercle des Epargnants s est réunie, sur convocation du Président

Plus en détail

ACCORD relatif au dédommagement des salariés impactés par des déménagements des locaux de l entreprise

ACCORD relatif au dédommagement des salariés impactés par des déménagements des locaux de l entreprise ACCORD relatif au dédommagement des salariés impactés par des déménagements des locaux de l entreprise Entre les sociétés : - ITS GROUP, dont le siège social est au 25 bd des Bouvets à NANTERRE - IBELEM,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3175 Convention collective nationale IDCC : 1909. ORGANISMES DE TOURISME

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN PLAN D ACTIONNARIAT SALARIE

MISE EN PLACE D UN PLAN D ACTIONNARIAT SALARIE MISE EN PLACE D UN PLAN D ACTIONNARIAT SALARIE EIFFAGE annonce ce jour la mise en place d une offre d actions réservée aux salariés dans le cadre de l article L. 225-138-1 du Code de commerce et de l article

Plus en détail

ACCORD DU 5 AVRIL 2006

ACCORD DU 5 AVRIL 2006 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 7501. CRÉDIT AGRICOLE (4 novembre 1987) ACCORD DU 5 AVRIL 2006 RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION

Plus en détail

2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise

2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise 2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise La loi a expressément prévu l utilisation de la subvention pour couvrir certaines dépenses. Le budget de fonctionnement doit permettre

Plus en détail

CONVENTION DE MAÎTRISE D OUVRAGE

CONVENTION DE MAÎTRISE D OUVRAGE CONVENTION DE MAÎTRISE D OUVRAGE RELATIVE A LA CONSTRUCTION D UN BATIMENT UNIVERSITAIRE DEUXIEME TRANCHE DU PÔLE TECHNOLOGIQUE UNIVERSITAIRE DE MANTES-EN-YVELINES ENTRE : L ETAT (Ministère de l Enseignement

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Rapport de transparence Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux

Plus en détail

Section fédérale des Organismes Agricoles/MSA

Section fédérale des Organismes Agricoles/MSA Section fédérale des Organismes Agricoles/MSA SECTION FEDERALE DES ORG. AGRICOLES Paris, le 25 mars 2014 Site Internet : www.fecfo-org-agricoles.fr Lettre circulaire n 12/2014 Aux Secrétaires des Syndicats

Plus en détail

Compte-rendu des délibérations du Conseil Municipal

Compte-rendu des délibérations du Conseil Municipal République Française Département du Bas-Rhin COMMUNE D ECKARTSWILLER 67700 Compte-rendu des délibérations du Conseil Municipal Séance du 26 janvier 2015 élus : 11 en fonction : 11 présents : 9 + 2 procurations

Plus en détail

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45 portant diverses mesures relatives au temps de travail, à la charge de travail et aux carrières des cadres Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Directeur

Plus en détail

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 27 mai 2014

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 27 mai 2014 Assemblée générale annuelle Alliance Mardi 27 mai 2014 1.Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour Quorum : 45 membres Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DU 3 DECEMBRE 2009

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DU 3 DECEMBRE 2009 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DU 3 DECEMBRE 2009 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 27 novembre 2009, conformément à l article L 2121-12 du Code

Plus en détail

Rapport spécial des Commissaires aux comptes sur les conventions et engagements réglementés

Rapport spécial des Commissaires aux comptes sur les conventions et engagements réglementés KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex Deloitte & Associés 185, avenue Charles de Gaulle 92524 Neuilly-sur-Seine Cedex Rapport spécial des Commissaires aux comptes sur les conventions et

Plus en détail

COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013

COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013 COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013 Le 10 décembre 2013 à 18 heures 30, les membres du Comité Syndical - légalement convoqués le 26 novembre 2013 - se sont réunis en séance publique sur la

Plus en détail

la société Orange SA dont le siège social est situé 78 à 84 rue Olivier de Serres 75505 Paris cedex 15, représentée par,

la société Orange SA dont le siège social est situé 78 à 84 rue Olivier de Serres 75505 Paris cedex 15, représentée par, PROJET Accord portant sur une aide au financement de la couverture complémentaire santé des fonctionnaires et agents contractuels de droit public de Orange SA Accord conclu entre : la société Orange SA

Plus en détail

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 Pôle Services Urbains CCSPL RM / VILLE du 01/12/2015 N 1 PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 PREAMBULE Les délégations de service public des parcs en ouvrage s inscrivent dans

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3.1. RELEVANT DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE Approbation des comptes 2014 et affectation du résultat Par le vote

Plus en détail

Convention d entreprise n 67. relative au compte épargne-temps

Convention d entreprise n 67. relative au compte épargne-temps Convention d entreprise n 67 relative au compte épargne-temps Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Président Directeur Général, et les organisations syndicales

Plus en détail

Absents : Henri EMMANUELLI, Jean-Louis PEDEUBOY, Christian NOLIBOIS, Stéphane MAUCLAIR, Sabine LACAULE, Pierre CERAN. Rappel de l ordre du jour

Absents : Henri EMMANUELLI, Jean-Louis PEDEUBOY, Christian NOLIBOIS, Stéphane MAUCLAIR, Sabine LACAULE, Pierre CERAN. Rappel de l ordre du jour L an deux mille dix, le 07 octobre, le comité syndical de l Agence landaise pour l informatique, dûment convoqué, s est réuni au siège du syndicat sous la présidence de Xavier FORTINON, 1 er Vice-président.

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : Cité de l Agriculture - chemin de la Bretèque - 76230 BOIS-GUILLAUME Siret 433 786 738 00016 - APE

Plus en détail

PROJET ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS D ENTREPRISE

PROJET ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS D ENTREPRISE PROJET ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS D ENTREPRISE PREAMBULE Constatant l hétérogénéité des dispositifs de Compte Epargne Temps existant à ce jour dans l entreprise GDF SUEZ

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 1 er décembre 2006 s est

Plus en détail

Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise

Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise Août 2010 Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise Madame, Monsieur, Le projet de réforme des retraites a été adopté par le Gouvernement le 13 juillet, puis

Plus en détail

COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013.

COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013. Commune de ORNY 2013/49 COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013. L an deux mil treize, le huit avril à 20h00 le Conseil Municipal s est réuni au nombre prescrit

Plus en détail

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 DGS/CR- 8 Les Mathes, le 11 août 2011 SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 COMPTE-RENDU DES DÉBATS Pour tout renseignement complémentaire sur le contenu des délibérations, prière de bien vouloir s adresser en mairie

Plus en détail

http://rhaf.axa-fr.intraxa/travail/relations_sociales/accords/axafrance/accords/2005/rel...

http://rhaf.axa-fr.intraxa/travail/relations_sociales/accords/axafrance/accords/2005/rel... Page 1 sur 6 ACCORD D'ADAPTATION AXA FRANCE DU 23 MAI 2005 SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS DES PERSONNELS COMMERCIAUX S o m m a i r e Préambule Article 1 : Salariés concernés Article 2 : Objet du Compte Epargne

Plus en détail

SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014

SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014 Page 1 sur 7 SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014 L an Deux mille quatorze, le dix mars, à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

FormationS et conseils

FormationS et conseils FormationS et conseils Comité D entreprise Délégués du personnel C.H.S.C.T. Organisme de formation agréé n 93 13 10 35 613 Siret n 437 593 528 00031 Code NAF n 8559A Présentation 01 Pourquoi? - Les élus

Plus en détail

CONVOCATIONS GEMMEO COMMERCE.

CONVOCATIONS GEMMEO COMMERCE. CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS SCPI à capital variable. Siège social : 91-93, boulevard Pasteur, 75015 PARIS. 538 951 252 R.C.S. PARIS Avis de convocation à l'assemblée

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE 1 PREAMBULE Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les conditions de fonctionnement du Comité Technique Paritaire fonctionnant auprès du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail

Le Club de Gestion. Congés payés : mode d emploi. www.club gestion.fr

Le Club de Gestion. Congés payés : mode d emploi. www.club gestion.fr Les salariés ont droit chaque année à des congés payés d une durée maximale de 5 semaines depuis 1982. Les règles de calcul et d indemnisation de ces périodes non travaillées sont régies par le code du

Plus en détail

DOSSIER. SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES dans le second degré

DOSSIER. SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES dans le second degré DOSSIER SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES dans le second degré Bruxelles, le 27 juin 2011 1 INTRODUCTION Les voyages et sorties scolaires participent par nature à la mission d un établissement scolaire. Leurs

Plus en détail

Fiche pratique : Institutions Représentatives du Personnel (IRP)

Fiche pratique : Institutions Représentatives du Personnel (IRP) REPRESENTATION DU PERSONNEL La réglementation du travail permet, au personnel des entreprises qui comptent un effectif minimum, de bénéficier d une représentation sous 4 institutions distinctes : les délégués

Plus en détail

Projet de loi Modernisation du dialogue social. Suivi du projet par l UNSA. 25 mai 2015

Projet de loi Modernisation du dialogue social. Suivi du projet par l UNSA. 25 mai 2015 Projet de loi Modernisation du dialogue social Suivi du projet par l UNSA 25 mai 2015 La commission des affaires sociales de l Assemblée nationale a adopté le projet de loi relatif au dialogue social et

Plus en détail

«PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société»)

«PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société») «PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société») RAPPORT DE GESTION AU TITRE DE L EXERCICE CLOS LE 31

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce et réparation de l automobile, du

Plus en détail

Accord sur le droit syndical et le dialogue social Branche des Etablissements d Enseignement Privés

Accord sur le droit syndical et le dialogue social Branche des Etablissements d Enseignement Privés Accord sur le droit syndical et le dialogue social Branche des Etablissements d Enseignement Privés Les partenaires sociaux signataires de la branche des Etablissements d Enseignement Privés ont souhaité,

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Rapport de transparence Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux chiffres...

Plus en détail

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés X) Exco Rapport de transparence Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés I 751 t._iiiii[ X) Exco Table des matières Préambule 1 Présentation de Kreston International LTD 2 Structure

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

Base de données économiques et sociales

Base de données économiques et sociales les infos DAS - n 073 4 juin 2015 Base de données économiques et sociales La loi du 14 juin 2013 de sécurisation de l emploi 1 a entériné la création de la base de données économiques et sociales (BDES)

Plus en détail

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 À L ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2005 RELATIF AUX FRAIS DE SOINS DE

Plus en détail

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» JOURS FÉRIÉS

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» JOURS FÉRIÉS A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» JOURS FÉRIÉS (Droits et Rémunération) Siège Social sans permanence : 20 rue Édouard Pailleron

Plus en détail

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier 2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier Selon la loi, le comité d entreprise est présidé de droit par le chef d entreprise ou son représentant. Lors

Plus en détail

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS)

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) STATUTS TYPE D UDCCAS Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) PREAMBULE Les statuts de l UNCCAS prévoient en leur article 5 la possibilité de constituer des

Plus en détail

Réunion du Conseil Municipal du 12/10/2015 Compte rendu

Réunion du Conseil Municipal du 12/10/2015 Compte rendu REPUBLIQUE FRANCAISE *** DEPARTEMENT DE L ARDECHE *** MAIRIE DE 07380 LA SOUCHE Réunion du Conseil Municipal du 12/10/2015 Compte rendu Sommaire Monsieur Le Maire demande en début de Conseil Municipal

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DES AGENTS

Plus en détail