8 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL. Stars & Métiers L événement Stars & Métiers a reçu le label

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "8 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL. Stars & Métiers 2014. L événement Stars & Métiers a reçu le label"

Transcription

1

2 8 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL Stars & Métiers 2014 L événement Stars & Métiers a reçu le label

3 Édito Rêver aux stars de l économie réelle Est-il possible, dans la société actuelle, de nominer des stars qui ne seraient ni footballeurs, ni chanteurs, ni acteurs? C est le pari insensé que nous avons fait il y a huit ans en créant Stars & Métiers. Nous avons souhaité ré-enchanter l entreprise, faire rêver tous ceux qui veulent donner - ou redonner - un sens à leur vie professionnelle, qu ils aient vingt ans ou plus. Le Prix Stars & Métiers est là pour leur donner foi en un avenir professionnel synonyme de compétence, de créativité et de réussite économique. Nous avons souhaité élargir l effet mode des émissions grand public sur des métiers «passion», explorer d autres activités, entraîner les Français à se passionner pour d autres gestes professionnels et leur faire découvrir le potentiel d innovation de métiers moins connus mais tout autant porteurs. Du tailleur de pierre de l Oise, ancien compagnon et modèle de management, à la chef d entreprise auvergnate qui fournit l industrie en flexibles haute technologie, en passant par l inventeur de la machine à monter les filets de pêche, les stars de l économie sont là, issues de tous les territoires et rivalisant d innovations. 3 Nous représentons deux réseaux qui concourent à mettre la lumière sur ces hommes et ces femmes à la réussite exceptionnelle. Les collaborateurs des Chambres de métiers et de l artisanat et des Banques Populaires les accompagnent, chaque jour, en les conseillant et en finançant leurs projets. Stars & Métiers est un vivier de stars. Puisons dans cette richesse pour parler aux Français de ces entreprises novatrices, enracinées dans l économie réelle! Alain Griset, Président de l Assemblée permanente des Chambres de métiers et de l artisanat François Pérol, Président du directoire du Groupe BPCE

4 Stars & Métiers Un prix chargé d histoires Communication Le grand public à la rencontre des lauréats 4 Raconter l innovation artisanale à travers ses meilleurs ambassadeurs Organisé depuis 2007 par les Banques Populaires et les Chambres de métiers et de l artisanat, le prix national Stars & Métiers récompense des chefs d entreprises artisanales pour leur exemplarité et leur réussite en matière d innovation technologique, stratégique, de savoir-faire managérial et de dynamique commerciale. En révélant chaque année les champions du secteur, il met en lumière la richesse et le dynamisme d un pilier majeur de l économie : l artisanat, «Première entreprise de France». Stars & Métiers bénéficie du soutien de partenaires historiques de premier plan : l Union Professionnelle Artisanale (UPA) et les SOCAMA, premier réseau de cautionnement mutuel pour les artisans. Le prix Stars & Métiers et la cérémonie de remise des prix sont placés sous le haut patronage du secrétariat d État en charge du Commerce, de l Artisanat, de la Consommation et de l Économie sociale et solidaire. Un prix qui vit tout au long de l année, partout en France De la Mayenne à l Auvergne, de la cristallerie d art à l assemblage de flexibles haute technologie pour fluides et poudres industriels, les huit lauréats sont désignés parmi plus de candidatures menées partout en France, à l issue d une sélection régionale, puis nationale. Le jury Stars & Métiers réunit de nombreux acteurs, soutiens primordiaux et observateurs privilégiés de l artisanat en France. Outre les organisateurs de la compétition les Banques Populaires et les Chambres de métiers et de l artisanat participent les SOCAMA, l UPA mais également des institutions, organismes techniques, journalistes et experts de l artisanat et de l innovation. Une soirée de remise des prix sous le signe de l émotion Pour cette huitième édition, la soirée a lieu le 2 décembre 2014 à la Salle Wagram, en présence de personnalités politiques, économiques et médiatiques de premier plan liées au monde de l artisanat. Le prix national Stars & Métiers en chiffres 8 éditions plus de candidatures chaque année lauréats nationaux récompensés depuis : pour retrouver tous les champions de l artisanat Stars & Métiers est un véritable écosystème numérique au service d une communauté d intérêts et de valeurs partagés par des organisateurs, partenaires, écoles, leaders d opinion, artisans et leurs réseaux. L univers en ligne Stars & Métiers ambitionne de donner profondeur et visibilité aux lauréats, tout en mettant le projecteur sur leurs actualités. Le site web propose des contenus inédits, des portraits, une chaîne YouTube, ainsi qu une cartographie de l ensemble des lauréats depuis la création du prix. Il se positionne également comme un média d information sur l artisanat en général. Suivez-nous! : pour tout connaître du prix Stars & Métiers et voter en faveur de son lauréat «Coup de cœur»! pour suivre les actualités #StarsetMetiers et être informé en permanence sur l innovation artisanale pour visionner les reportages sur les lauréats et les relayer sur les réseaux sociaux En 2013, le pâtissier-chocolatier Frédéric Cassel élu «Coup de cœur» du public En décembre 2013, l artisan Frédéric Cassel, pâtissierchocolatier à Fontainebleau, a reçu un plébiscite du public en direct. Il commente ce moment : On a beau savoir qu un dernier prix reste à conquérir entendre son nom reste une surprise, surtout quand il témoigne de la reconnaissance du public. J y vois l attachement des Français à la pâtisserie-chocolaterie artisanale, capable de créer la surprise tout en rappelant des souvenirs d enfance. «Coup de cœur» du public : une nouvelle approche combinant internet et vote en direct Le prix «Coup de cœur» du public est un moment très attendu lors de la soirée de remise des prix. La nouveauté : le processus de sélection associe, depuis l an dernier, le vote des internautes en amont, à un «applaudimètre» en live le 2 décembre, destiné à mesurer l enthousiasme des participants à la soirée. Crédit photo : Niko 5

5 L artisanat : premier acteur économique en france et en europe #renouveau industriel #export #rayonnement international #made in France L artisanat compte + d 1 million d entreprises 1 L artisanat représente 3 millions d actifs partout en France 1 L artisanat génère + de 13 milliards d euros par an à l export 1 30 % des exportateurs français sont des entreprises artisanales L artisanat français pèse près de 300 milliards d euros de chiffre d affaires annuel 2 En Europe, 98 % des entreprises sont à caractère artisanal ou ont moins de 20 salariés 3 66 % des entreprises artisanales exportatrices détiennent un savoir-faire rare et délivrent des prestations sur-mesure 4 Dans 2 ventes sur 3, c est la «marque France» qui est à l origine de la commande directe du client étranger vers l entreprise artisanale 4 #première entreprise de France #marché commun #petites #tissu économique entreprises 1 Source : DGCIS, Source : INSEE, Source : APCMA, Source : ISM, 2012

6 L artisanat : terre de vocations et d entrepreneuriat au service de l humain #innovation #passion #reconversion #réalisation professionnelle de soi Avec 250 métiers déclinés en 514 spécialisations, l Artisanat représente un potentiel de réalisation professionnel large 1 1 jeune sur 2 est attiré par l artisanat 2 des diplômés 50 % de l artisanat deviennent leur propre patron dans les 10 ans qui suivent leur entrée dans la vie active 1 On compte + de ouvert créations d entreprises artisanales par an de 600 formations, allant du CAP au titre d ingénieur en passant par des BTS à des DUT apprentis sont formés chaque année par les entreprises artisanales 3 80 % d entre eux ont un emploi à l issue de leur formation 3 2/3 des entreprises artisanales innovent régulièrement 5 9 #vocation #métiers #jeunes #apprentissage #insertion professionnelle 1 Source : APCMA, Source : IFOP, Source : APCMA, Source : DGCIS, Source : ISM, 2008

7 L artisanat : des acteurs de confiance alliant diversité et proximité #économie #territoires #services #bâtiment locale #emplois durables L artisanat couvre un spectre de secteurs d activités diversifiées 3 95 % des Français ont une bonne image de l artisanat 1 et 81 % conseilleraient à leurs enfants de devenir artisan 1 Les entreprises artisanales sont au fondement de l économie locale : elles emploient, dans leur majorité - de10 salariés 3 10 #confiance 1 artisan sur 5 est une femme 2 #proximité #place des femmes #diversité + 2 points de 2009 (21,1 %) à 2011 (23,3 %) les femmes occupent une place croissante à la tête des entreprises artisanales 2 Près de 90 % des entreprises artisanales ont 5 salariés ou moins 3 Les artisans sont présents sur tout le territoire 3 49 % dans le bâtiment 29 % dans les services 14 % dans la production 8 % dans l alimentation 23 % des artisans travaillent dans des entreprises implantées en commune rurale 42 % dans des unités urbaines de moins de habitants 35 % dans des communes de plus de habitants 1 Source : IFOP, Source : INSEE, Source : DGCIS,

8 Lauréats Stars & Métiers 2014 Stars & Métiers 2014 Quatre catégories 12 Prix Stratégie Globale d Innovation / p. 14 Récompense la capacité d innovation permanente appliquée à tous les domaines de l entreprise, qu ils soient organisationnel, humain, commercial Martine MAUGER HTI SERVICES (03) Entreprise artisanale spécialisée dans la conception et l assemblage de flexibles haute technologie pour fluides et poudres industriels Paul BERGAMO FONDERIE CORNILLE-HAVARD (50) Entreprise artisanale spécialisée dans la fonderie de cloches et l art campanaire Prix Management des Ressources Humaines / p. 18 Distingue les actions déployées par le chef d entreprise pour développer les savoir-faire dans l entreprise (formation, transmission) et mettre en place une gestion motivante des salariés. David JAKUBOWSKI SARL JAKUBOWSKI (63) Entreprise artisanale de chaudronnerie - serrurerie Jean-Michel BOUCHARD JMB TAILLE DE PIERRE (60) Entreprise artisanale de taille de pierre 13 Prix Innovation Technologique / p. 22 Souligne la capacité de l entreprise à élaborer et suivre un projet d innovation technologique en mettant en œuvre une véritable démarche de conduite de projet. Alain DOREZ ATELIER DOREZ (10) Entreprise artisanale spécialisée dans la fabrication de machines agricoles Dominique DEBORDE CCR (53) Entreprise artisanale spécialisée dans les machines à monter les filets de pêche et les machines à coudre Prix Dynamique Commerciale / p. 26 Salue la stratégie de développement, les résultats économiques obtenus, la démarche commerciale et la pertinence des choix de gestion de l entreprise. Christophe ROUSSEL Christophe ROUSSEL (44) Entreprise artisanale de pâtisserie - chocolaterie Franck BENITO CRISTAL BENITO & FILS (92) Entreprise artisanale spécialisée dans la taille et la création d objets en cristal montés bronze

9 Lauréate technologie de pointe chimie reconversion professionnelle femme entrepreneur sécurité renouveau industriel made in France Prix Stratégie Globale d innovation «Être artisan, c est être intransigeant sur la qualité, savoir écouter pour s améliorer et innover. C est regarder d où l on vient et écrire demain!» Martine Mauger Martine Mauger HTI SERVICES HTI Services SAS Entreprise artisanale spécialisée dans la conception et l assemblage de flexibles haute technologie pour fluides et poudres industriels Saint-Gérand-le-Puy (Allier) Une chef d entreprise innovante à l esprit combatif En reprenant HTI Services en 2011, Frédéric Mauger perçoit le fort potentiel de cette entreprise artisanale auvergnate qui fournit des flexibles haute sécurité à l industrie agroalimentaire, cosmétique, pharmaceutique et chimique. À sa disparition, Martine Mauger, son épouse, reprend les rênes, poursuit le dessein de son mari et se prend de passion pour l entreprise. Mettant son emploi de professeur des écoles entre parenthèses, elle accélère la structuration de l activité, instaure une démarche qualité partagée par l ensemble du personnel et crée des outils de pilotage permettant d évaluer en permanence la rentabilité et la performance de l entreprise. Côté marketing, HTI Services se dote d un outil de relation clients, crée un catalogue pour mettre en valeur ses produits et s assure une présence sur les salons clés du secteur. Un site internet bilingue est développé et deux commerciaux recrutés. Une gamme de flexibles haute technologie pour conquérir de nouveaux marchés Sur le plan stratégique, Martine Mauger et son équipe mettent l accent sur l innovation et la certification : tuyaux homologués pour le transport de matières dangereuses ou sous pression dans les usines SEVESO, flexibles antistatiques pour les zones explosives, échangeurs thermiques flexibles, chaque besoin spécifique devient un défi pour les techniciens d HTI. Avec une gamme qui se renouvelle en permanence autour de la marque phare Alimax, une capacité de production qui atteint désormais flexibles par an et une force de frappe commerciale stimulée, l activité décolle. Le chiffre d affaires progresse de 7 % en deux ans et l effectif passe de sept à douze personnes. Prochaines étapes pour cette capitaine d entreprise artisanale qui insiste pour réinvestir, chaque année, le quart des bénéfices en recherche et développement : agrandir les locaux, se lancer à l assaut de nouveaux marchés et protéger la dernière invention sortie des laboratoires d HTI : un raccord tournant 100 % étanche. Dossier présenté par la chambre régionale des métiers et de l artisanat d Auvergne et la Banque Populaire du Massif Central Création de l entreprise : 1996 Reprise par Martine Mauger : 2011 CA 2013 : 1,7 million d euros Effectif : 12 personnes

10 Lauréat Prix Stratégie Globale d innovation Paul Bergamo FONDERIE CORNILLE-HAVARD Fonderie Cornille-Havard SAS Entreprise artisanale spécialisée dans la fonderie de cloches et l art campanaire Villedieu-les-Poêles (Manche) 16 Notre-Dame de Paris technologie de pointe export et rayonnement international métier d art patrimoine reconversion professionnelle tourisme artisanal fonderie bronze «Le propre de l artisan, c est d allier le meilleur de la tradition au meilleur de la modernité. On peut continuer à faire du sur-mesure et viser l excellence grâce aux nouvelles technologies.» Paul Bergamo De l industrie vidéo à la fonderie de cloches : itinéraire d un artisan visionnaire Après une école de commerce et des débuts remarqués dans l industrie vidéo-ludique, Paul Bergamo choisit de se reconvertir, à 27 ans, dans le métier traditionnel d artisan façonneur de cloches. Son ambition : réinventer l art de la fonderie de cloches en utilisant ses connaissances dans les nouvelles technologies. Le challenge est de taille, mais le potentiel est là : sur les cloches détruites pendant la Révolution française, attendent toujours d être réinstallées. Sous sa houlette, la fonderie Cornille-Havard, installée à Villedieu-les-Poêles, va rapidement devenir le théâtre d une série d innovations technologiques et commerciales qui va la propulser sur le devant de la scène française et européenne. Pour obtenir la cloche parfaite, Paul Bergamo s inspire de ses homologues scandinaves et expérimente de nouvelles techniques : calcul du profil idéal des cloches par ordinateur, amélioration du matériau de moulage pour optimiser le procédé de fabrication et le rendu, coulée des cloches «la tête en bas» pour améliorer la finition extérieure et la compacité de l alliage le jeune entrepreneur ne laisse rien au hasard. En collaboration avec le lycée technique de Caen, il parvient à automatiser l accordage des cloches qui sortent de son atelier. Enfin, grâce à un procédé unique de dégazage du métal, il obtient un bronze d une telle densité que la durée de vie des cloches Cornille-Havard est doublée. Elles sont garanties 200 ans! Les cloches de Notre-Dame de Paris : l innovation et l audace récompensées La réputation de l atelier croît. En 2012, il décroche le marché de Notre-Dame de Paris avec un parti pris osé : huit cloches à la décoration contemporaine, loin de l iconographie du XIX e siècle. C est la consécration. Depuis, les demandes affluent, y compris à l international. L entreprise, qui fabrique chaque année une centaine de cloches sur-mesure dont 20 % partent à l export, ne se repose pas sur ses acquis. Le tourisme artisanal, qui représente environ un tiers de l activité avec visiteurs annuels, est le prochain chantier. Déjà labellisée «Tourisme & Handicap», la fonderie va moderniser son offre pédagogique et proposer une programmation culturelle ambitieuse. Egalement en projet, conquérir le marché africain avec le développement d une sonnerie autonome à énergie solaire pour équiper les chapelles des lieux les plus reculés. Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat de la Manche et la Banque Populaire de l Ouest Création de l entreprise : 1865 Reprise par Paul Bergamo : 2012 CA 2013 : 1,4 million d euros Effectif : 17 personnes 17

11 Lauréat Prix Management des Ressources Humaines David Jakubowski JAKUBOWSKI Jakubowski SARL Entreprise artisanale de chaudronnerie-serrurerie Thiers (Puy-de-Dôme) Quatre métiers complémentaires au service du bâti industriel et tertiaire Chez Jakubowski, les compétences ne manquent pas. Dans l immense atelier de 3000 m 2 situé à Thiers, plus de trente chaudronniers, couvreurs, plombiers et serruriers fabriquent et réparent des structures métalliques sur-mesure. Garde-corps, clôtures, volets roulants, charpentes ou toitures «Nous sommes les dépanneurs des bâtiments industriels et tertiaires», explique David Jakubowski en citant ses clients, principalement des collectivités ou de grandes entreprises. Celui qui a repris l entreprise de son père en 1996 avoue être un chef extrêmement exigeant, qui ne cesse d investir dans le capital humain des femmes et des hommes qu il emploie. Au cœur de cette démarche, un centre de formation agréé, entièrement géré par son fils Rémi expert en sécurité et ergonomie. Grâce à cette véritable «université technique» interne à l entreprise, les employés bénéficient chacun d une cinquantaine d heures annuelles de perfectionnement aux métiers du BTP. Et ils sont tous titulaires du diplôme de Sauveteur Secouriste du Travail (SST). Le centre accueille, en outre, jusqu à dix apprentis en permanence. «On y forme de futurs champions!», s enthousiasme le chef d entreprise auvergnat, qui embauche de deux à quatre d entre eux chaque année. 18 «La valeur ajoutée d une entreprise artisanale, c est sa compétence. Il faut former les jeunes et développer en permanence les savoir-faire des salariés pour s adapter au marché.» David Jakubowski Sécurité maximum et bien-être au travail : un artisan pionnier de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat du Puy-de-Dôme et la Banque Populaire du Massif Central 19 management apprentissage renouveau industriel «made in France» bâtiment insertion, formation et emploi des jeunes David Jakubowski met tout en œuvre pour que ses salariés travaillent dans les meilleures conditions : adaptation et personnalisation des postes de travail, acquisition de machines permettant d automatiser les tâches les plus pénibles, mais aussi confinement des matières toxiques ou allergènes, comme les peintures. Il a même été jusqu à inviter la médecine du travail à établir un diagnostic des risques auditifs encourus par ses ouvriers. Depuis, chacun d entre eux est équipé de bouchons anti-bruits modelés à partir de l empreinte de son oreille. Celui qui milite pour «l amour du travail bien fait» sait également récompenser l engagement de ses salariés sur le long terme. Rien d étonnant à ce que Jakubowski ait été l une des premières entreprises à obtenir une évaluation de sa démarche RSE selon la norme Afaq Une initiative qui a été suivie, depuis, par d autres entreprises du parc Livradois-Forez. Création de l entreprise : 1973 Reprise par David Jakubowski : 1996 CA 2013 : 3,5 millions d euros Effectif : 35 personnes

12 Lauréat Prix Management des Ressources Humaines Jean-Michel Bouchard JMB TAILLE DE PIERRE JMB Taille de Pierre SARL Entreprise artisanale de taille de pierre Fresnes-L Eguillon (Oise) jmbtailledepierre.free.fr Transmettre et donner du sens, le credo d un chef d entreprise de taille de pierre C est en observant, fasciné, des tailleurs de pierre œuvrer sur la Cathédrale de Rouen, au début des années 80, que Jean-Michel Bouchard a le déclic. Il entre en apprentissage chez les compagnons à Marseille et termine son Tour de France par la réalisation d un magistral escalier sur voûte. Après avoir participé aux travaux d étaiement de la cathédrale franciscaine du Caire après le séisme de 1992, il se voit confier le chantier de reconstruction en A son retour, Jean-Michel Bouchard choisit de s installer sur sa terre natale : l Oise, où il fonde son entreprise. Un nouveau départ qui lui donne l occasion de révéler ses qualités de manager et former à son tour de jeunes tailleurs de pierre. Sa philosophie : donner du sens et impliquer les salariés en amont des projets. «Ils doivent avoir conscience de contribuer à un édifice d ensemble pour se sentir collectivement responsables du résultat», explique le maître-artisan. Chacun a une spécialité, mais tous maîtrisent l ensemble des compétences du métier : tracés de stéréotomie, façonnage des outils, taille de pierres dures et tendres, pose, montage d échafaudages, enduit traditionnel, dallage 20 «L artisan qui suit sa passion a tout pour être heureux : il s émancipe dans le travail et s épanouit dans la transmission de son métier.» Jean-Michel Bouchard Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat de l Oise et la Banque Populaire des Rives de Paris 21 insertion et emploi des jeunes compagnonnage apprentissage patrimoine entreprise du patrimoine vivant RSE métier d art mixité sociale Le patrimoine selon Jean-Michel Bouchard : des règles de l art et un art de vivre Ses apprentis reviennent très souvent, après leur Tour de France, pour l aider sur ses chantiers. Il n hésite pas à répondre présent pour les accompagner dans la création de leur propre entreprise : «Quand l élève dépasse le maître, c est que j ai réussi». L entreprise JMB Taille de Pierre est labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) et compte à son actif la restauration d un calvaire de 12 mètres de haut à Souchez, un escalier à l Olympia, le chai de l abbaye de Jumièges ou encore le musée de l archéologie de Compiègne. JMB Taille de Pierre est également une entreprise socialement responsable. Outre l épanouissement personnel de ses salariés, Jean-Michel Bouchard met l accent sur la sécurité et la réduction de l effort physique : ses ouvriers suivent régulièrement des stages pour l utilisation d échafaudages ou de nacelles et sont tous équipés de casques antibruits haute performance. Enfin, il n aime rien de plus que de susciter des vocations : organisation de «portes ouvertes» pour faire découvrir le métier aux écoles primaires du canton, mais aussi Journées du Patrimoine, sont l occasion pour tous de s essayer à l art et la magie de la taille de pierre! Création de l entreprise : 1999 CA 2013 : euros Effectif : 11 personnes

13 Lauréat Prix Innovation Technologique Alain Dorez ATELIER DOREZ Atelier Dorez SAS Entreprise artisanale spécialisée dans la fabrication de machines agricoles Dampierre (Aube) 22 innovation export et rayonnement international environnement brevets agriculture durable renouveau industriel made in France «La force de l entreprise artisanale, c est sa réactivité pour imaginer des solutions aux nouveaux besoins, même les plus fous, exprimés par ses clients.» Alain Dorez Une famille qui accompagne les mutations du monde agricole depuis un siècle À Dampierre, fief de la famille, les Dorez sont artisans ruraux depuis six générations. Dans les années 50, quand les tracteurs remplacent les chevaux partout en France, le grand-père maréchalferrant se reconvertit dans la vente et la réparation de machines agricoles. En quelques décennies, l entreprise devient le principal partenaire des céréaliers et producteurs de pommes de terre de Champagne-Ardenne. Pour accompagner le développement de l entreprise familiale, Alain et son père créent, en 1989, l «atelier Dorez». C est le début d une nouvelle aventure. Pendant la basse saison, Alain Dorez conçoit des prototypes d engins agricoles innovants et adapte des machines dans l optique d améliorer le quotidien des agriculteurs de la région. Une machine à préparer des semences fermières, pour des agriculteurs autonomes Alors que le marché des graines est totalement internationalisé, Alain Dorez fait le pari fou de la filière courte. Un modèle dans lequel l agriculteur ferait valoir son droit séculaire à re-semer ses propres semences pour en maîtriser l origine et la qualité. Alain Dorez met alors au point une station mobile de triage et protection des semences qui deviendra le fleuron de l atelier. Dès sa commercialisation en France, fin des années 80, la station mobile agraire remporte un énorme succès auprès des groupements d agriculteurs et coopératives. Alain Dorez veut aller plus loin. En 2004, il teste des pompes doseuses gérées électroniquement pour l application des produits phytosanitaires. Un système qui limite les manipulations par l homme, évite le rejet de poussières dans l environnement et permet d importantes économies en améliorant nettement la précision du dosage selon le volume de semences à traiter. Après plusieurs années d expérimentation et deux brevets déposés, la nouvelle machine, présentée en 2009 au Salon International du Machinisme Agricole, remporte un grand succès. En quatre ans, le chiffre d affaires croît d un tiers. Aujourd hui, la station se vend en Europe, en Russie et en Afrique. Les perspectives de développement dans les pays émergents sont prometteuses! Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat de l Aube et Banque Populaire Lorraine Champagne Création de l entreprise : 1989 CA 2013 : 9,7 millions d euros Effectif : 30 personnes 23

14 Lauréat Prix Innovation Technologique Dominique Deborde CCR CCR EURL Entreprise artisanale spécialisée dans les machines à monter les filets de pêche et les machines à coudre Saint-Baudelle (Mayenne) 24 export et rayonnement international renouveau industriel «made in France» pêche technologie de pointe recherche - investissement «Dans l artisanat, la formation initiale est essentielle pour comprendre ce que l on fait et travailler en toute sécurité. Mais il faut aussi avoir l étincelle pour le métier, être curieux et inventif.» Dominique Deborde Une machine qui révolutionne la pêche artisanale Dominique Deborde est un intuitif à la curiosité insatiable. Electromécanicien de formation, sa première expérience professionnelle le conduit dans une manufacture de vêtements, où il découvre les machines à coudre industrielles. Il passe la première partie de sa carrière à commercialiser, réparer, adapter et améliorer ces engins qui le fascinent. Un jour, de passage à Saint-Malo chez un client pour une opération de maintenance, il découvre un prototype de machine à monter les filets de pêche. Il se passionne pour le projet, améliore le concept et conçoit le modèle qui sera le futur fer de lance de l atelier qu il installe à Saint Baudelle, en Le bouche à oreille se propage rapidement auprès des marins-pêcheurs : c est le début du succès pour CCR, qui produit et vend près de cinq cents machines en moins de dix ans. Des filets de pêche montés en une demi-heure qui s exportent jusqu au Canada La machine de Dominique Deborde est destinée aux marins-pêcheurs qui pratiquent une pêche sélective, artisanale, avec de petites embarcations. Ces derniers placent leurs filets dans l eau et reviennent le lendemain pour récolter le poisson : soles, lottes, merlus ou seiches. Avant l arrivée de CCR, ils montaient leurs filets à la main, en début de saison. Il leur fallait huit heures pour un filet de cinquante mètres, contre moins d une demi-heure aujourd hui. «Le retour sur investissement se fait en un an», explique l inventeur. Après avoir équipé la plupart des marins-pêcheurs français, CCR perce à l international : Espagne, Portugal, Algérie, Tunisie, Canada L export représente d ores et déjà 17 % du chiffre d affaires. Et pour assurer sa croissance future, l entreprise est à nouveau en phase de recherche-investissement : Dominique Deborde s est rapproché de l Institut Français du Textile et de l Habillement à Lyon, pour développer un fil biodégradable qui facilitera le démontage des filets en fin de saison. Il travaille également sur une nouvelle version de sa machine à monter les filets de pêche, entièrement automatisée. Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat de la Mayenne et la Banque Populaire de l Ouest Création de l entreprise : 2006 CA 2013 : euros Effectif : 6 personnes 25

15 Lauréat Prix Dynamique Commerciale Christophe Roussel CHRISTOPHE ROUSSEL Christophe Roussel SARL Entreprise artisanale de pâtisserie - chocolaterie La Baule (Loire-Atlantique) 26 self-made gastronomie manluxe chocolat design et créativité export et rayonnement international «Créer quelque chose de ses mains, garnir une vitrine de produits maison élaborés avec soin et apporter du plaisir au client : c est cela qui fait vibrer l artisan.» Christophe Roussel De la Baule au Japon, un globe-trotter aux pâtisseries généreuses Le parcours de Christophe Roussel est celui d une ascension fulgurante. Après un CAP de pâtissier-chocolatier-glacier-confiseur, suivi de nombreuses expériences professionnelles à l étranger (Amérique du Sud, Antilles, Suisse, Polynésie ), il s installe à La Baule en A partir de 2008, il ouvre une deuxième boutique à Guérande, puis fait construire à La Baule un laboratoire de 800 m 2. En 2013, deux nouvelles adresses bauloises voient le jour, dont un atelier de pâtisserie artisanale. Les touristes et les locaux apprécient la proximité et la convivialité de Christophe Roussel : «Un dimanche de haute saison, il y a plus de mille familles qui dégustent nos pâtisseries à midi. Ma récompense, c est de pouvoir partager des conseils, des émotions avec eux.» Aujourd hui, l autre satisfaction de Christophe Roussel est d avoir ouvert une boutique à Montmartre, où il vend une gamme originale de bonbons de chocolats, «les petites buttes Montmartre» ainsi qu une gamme de Tours Eiffel en chocolat réalisée par un designer. De Pornichet à Osaka, les chocolats Christophe Roussel promis à un bel avenir Christophe Roussel doit son succès à une stratégie commerciale énergique. Passée de quatre à trente personnes en dix ans, dont une dizaine d apprentis, son entreprise a vu son chiffre d affaires croître de 40 % ces deux dernières années. Et les projets ne manquent pas : agrandir l atelier, ouvrir un nouveau site de vente en ligne et transformer l arrière-boutique de la maison-mère, à la Baule, en école de pâtisserie pour le grand public. Depuis deux ans, il crée des «corners» événementiels à la Saint-Valentin dans les six plus grandes villes du Japon, où ses produits phares connaissent un franc succès tel le «Kisses From», un chocolat à la framboise en forme de bouche! Dossier présenté par la 27 chambre des métiers et de l artisanat de Loire- Atlantique et la Banque Populaire Atlantique Création de l entreprise : 2004 CA 2013 : 1,95 million d euros Effectif : 30 personnes

16 Lauréat Prix Dynamique Commerciale Franck Benito CRISTAL BENITO ET FILS Cristal Benito et Fils SARL Entreprise artisanale spécialisée dans la taille et la création d objets en cristal montés bronze Colombes (Hauts-de-Seine) 28 luxe métiers d art entreprise du patrimoine vivant histoire de famille export et rayonnement international «made in France» «L artisan est un démiurge : en créant, il façonne le monde qui l entoure. Si son œuvre lui survit, c est qu il a réussi.» Franck Benito Un savoir-faire artisanal français d exception, mondialement reconnu dans le milieu du luxe Franck Benito incarne la troisième génération d une famille d artisans ayant réussi à hisser la cristallerie française au rang d œuvre d art. Dans les années 70, son père initie une montée en gamme qui permet à l entreprise de pénétrer le marché américain jusqu à devenir une référence mondiale auprès des architectes et décorateurs d intérieur, des boutiques de luxe et des collectionneurs privés. En 2000, le dernier-né poursuit la saga familiale, avec des ambitions commerciales renouvelées. Franck Benito prend d abord soin de faire déposer la marque maison à l INPI, en France, mais aussi en Chine, afin d éviter les contrefaçons. Il innove avec des séries limitées destinées aux arts de la table : vases, coupes, coffrets, œufs, bonbonnières, carafes et flacons et lance une gamme d appliques Art déco. Des initiatives qui séduisent ses clients tels Caron, Harrod s ou Mercury. Pour consolider son chiffre d affaires, dont 90 % est réalisé à l export, il s assure une présence qualitative sur les salons internationaux (Maison & Objet à Paris et Moscou, Decorex à Londres) et multiplie les missions de prospection à l étranger. En France, il devient fournisseur officiel de l Elysée et de l ambassade des Etats-Unis pour la restauration de pièces en cristal. Un «sculpteur de cristal», artisan de talent et entrepreneur infatigable La cristallerie d art telle qu envisagée par Franck Benito est à la croisée de plusieurs métiers : bijoutier, sertisseur, façonneur de minéraux, souffleur de verre, bronzier d art et doreur. Celui qui apprécie de pouvoir, à travers ses créations, imposer de nouveaux modèles intemporels n hésite pas à travailler sur des projets d envergure : sa pièce maîtresse, un bar à ours serti de diamants, a nécessité plus d un an pour sa réalisation. Pour se développer en France, Franck Benito se rapproche actuellement d un réseau de chefs d entreprises artisanales titulaires, comme lui, du label Entreprise du Patrimoine Vivant. À l international, il mise sur des catalogues sur-mesure associant des tirages professionnels de ses œuvres à des photos d atelier en clair-obscur. Une manière de mettre en scène son travail et sublimer ses créations auprès des intermédiaires commerciaux les plus exigeants. Son ambition : percer sur le marché de la décoration de yachts de luxe, en plein essor aux Émirats arabes unis, en Angleterre et en Russie. Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat des Hauts-de-Seine et la BRED Banque Populaire Création de l entreprise : 1952 Reprise par Franck Benito : 2000 CA 2013 : euros Effectif : 3 personnes 29

17 Stars & Métiers LE JURY 2014 Le jury Stars & Métiers Le jury national 2014 était présidé par Pierre CHAUVOIS, directeur général de la Banque Populaire du Sud et André BENDANO, président de la Chambre régionale de métiers et de l artisanat de Provence-Alpes-Côte-d Azur et de la Chambre de métiers et de l artisanat des Bouches-du-Rhône. Composé des représentants des Banques Populaires, des CMA, de SOCAMA et de l UPA, le jury national de cette édition 2014 a également fait appel à de nombreux experts issus du secteur des métiers, ainsi que d organisations institutionnelles et techniques : 30 - DGE (Direction générale des entreprises), - Bpifrance, - AFNOR (Association française de normalisation), - ANACT (Agence nationale pour l amélioration des conditions de travail), - CAPEB (Confédération de l artisanat et des petites entreprises du bâtiment), - CNAMS (Confédération nationale de l artisanat des métiers et des services), - CGAD (Confédération générale de l alimentation en détail), - Cnam entrepreneur(s), - Citizen Entrepreneurs, - Fédération Nationale de la Coiffure, - FFCGEA (Fédération française des associations de gestion et de comptabilité des centres de gestion et d économie de l artisanat), - APCE (Agence pour la création d entreprise), - INMA (Institut national des métiers d art), - Les Compagnons du Devoir et du Tour de France, - FCGA (Fédération des centres de gestion agréés), - CNPA (Conseil national des professions de l automobile), - INPI (Institut national de la propriété industrielle), - ISM (Institut supérieur des métiers), - Association des directeurs d IUT, - CEIS Lille (Compagnie européenne d intelligence stratégique), - FFCGA (Fédération Française des Coopératives et Groupements d Artisans), - des journalistes (Le Point, Le Monde des Artisans), - des lauréats des éditions précédentes. 31

18 Banque Populaire Les Chambres de métiers et de l artisanat & LES MISSIONS DE L APCMA 32 Banque Populaire 50, avenue Pierre Mendès France Paris Tél. : Créées par et pour les entrepreneurs, les Banques Populaires, acteurs clés de l économie régionale, soutiennent et encouragent l audace de tous ceux qui entreprennent. Banque de référence des PME, des artisans, des franchisés et des franchiseurs, le réseau des Banques Populaires est constitué de 17 Banques Populaires régionales, du Crédit Coopératif et de la CASDEN Banque Populaire. Autonomes, ces banques exercent tous les métiers de la banque commerciale et de l assurance dans une relation de proximité avec leurs clientèles. Avec 8,9 millions de clients (dont 3,9 millions de sociétaires) et agences, la Banque Populaire fait partie du 2 e groupe bancaire en France : le Groupe BPCE. Banque de référence de la petite entreprise artisanale et commerciale Les Banques Populaires accompagnent plus d un million de professionnels dont artisans commerçants, soit un artisan sur trois et un commerçant sur quatre. Premier distributeur de prêts à la création d entreprise, le réseau Banque Populaire finance près de projets chaque année. Afin de mieux répondre aux besoins des TPE, les Banques Populaires s appuient sur le réseau des 26 sociétés de caution mutuelle artisanales (SOCAMA). Dans le cadre du programme Compétitivité et Innovation de la Communauté européenne en faveur des petites entreprises, les Banques Populaires avec l appui du Fonds européen d investissement (FEI), distribuent des prêts de développement sans caution personnelle du dirigeant ou de sa famille, répondant ainsi à une attente historique des artisans. Afin de mieux soutenir ceux qui entreprennent, les Banques Populaires ont conservé depuis toujours des relations très étroites avec l ensemble des organisations professionnelles de la petite entreprise : - l Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d Industrie (ACFCI) ; - l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA) ; - l Union Professionnelle Artisanale (UPA) et les confédérations qui la composent : la Confédération Nationale de l Artisanat, des Métiers et des Services (CNAMS), la Confédération Générale de l Alimentation en Détail (CGAD) et la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) ; - l Assemblée Permanente des Chambres d Agriculture (APCA) ; - la Confédération Générale des Petites Entreprises et Moyennes Entreprises (CGPME). - le Conseil National des Professionnels de l Automobile (CNPA). Assemblée Permanente APCMA 12, avenue Marceau Paris Renforcer la prise en compte de l artisanat et poursuivre les avancées en faveur des entreprises artisanales L APCMA est l établissement public national fédérateur des chambres de métiers et de l artisanat (CMA) composé des présidents des chambres de métiers et de l artisanat départementales (CMAD), des chambres régionales de métiers et de l artisanat (CRMA), des chambres de métiers et de l artisanat de région (CMAR) et de leurs sections. En partenariat avec les organisations professionnelles, l APCMA agit pour que la place de l artisanat soit reconnue à part entière dans l économie et que les intérêts des entreprises artisanales soient pris en compte dans les programmes de développement, les lois et réglementations. Les instances de l APCMA assurent l appui au réseau des CMA, développent des actions collectives et des services communs à destination des chefs d entreprises artisanales et de leurs collaborateurs, des jeunes, des créateurs et repreneurs d entreprises. Les chambres de métiers et de l artisanat (CMA), premier réseau d appui aux entreprises artisanales Administrées par les élus, les chambres de métiers et de l artisanat de France métropolitaine et d outre-mer sont les partenaires incontournables des entreprises artisanales et ont pour objectif leur développement, leur compétitivité et leur pérennité. Les CMA assurent, dans une relation de proximité, des missions de service public essentielles à la structuration de l artisanat et au développement des entreprises. Elles mettent en œuvre des missions d accompagnement couvrant toutes les étapes de la vie de l entreprise, de la détection d un projet à la transmission d entreprise. Enfin, les CMA ont pour objectif de renforcer leur rôle dans l aménagement des territoires où le maintien des activités artisanales est un levier de dynamisation économique essentiel. Pour former les artisans de demain, les universités régionales des métiers et de l artisanat (URMA) ont été créées pour proposer des parcours individualisés de formation destinés aux étudiants et adultes en mobilité professionnelle pour rejoindre les rangs de l artisanat. Dans les entreprises artisanales et les centres de formation gérés par les CMA, jeunes sont formés chaque année par l apprentissage. 33

19 Fédération Nationale des Socama UPA 34 Fédération Nationale des Socama 50, avenue Pierre Mendès France Paris Tél. : La Socama, première Société de Caution Mutuelle de France Créée par et pour les entrepreneurs, la Socama garantit les prêts professionnels de la Banque Populaire pour la création, le développement et la reprise d entreprise. Au service des chefs d entreprises, la Socama protège et accompagne ses sociétaires tout au long de la vie de l entreprise. À cet effet, elle facilite l accès au financement bancaire tout en protégeant le patrimoine du dirigeant en cas de défaillance de l entreprise. Les 26 Socama régionales sont administrées par des Experts Métiers, professionnels, élus des Chambres de Métiers et de l Artisanat et des Organisations professionnelles qui apportent leur expertise des métiers au sein des comités de crédits locaux. Des offres adaptées et innovantes En partenariat avec le FEI (Fonds européen d investissement), la Socama et la Banque Populaire ont particulièrement innové en proposant notamment des prêts d équipements sans caution personnelle* qui peuvent aller aujourd hui jusqu à euros. La Socama et la Banque Populaire proposent également des prêts pour financer la reprise d entreprise* jusqu à euros en limitant les cautions personnelles à 25 % du montant du prêt. Ces offres permettent ainsi de stimuler les investissements tout en protégeant le patrimoine personnel du chef d entreprise et de sa famille. La garantie privilégiée par les professionnels Chaque année, la Socama garantit de à prêts pour un montant de 700 à 900 millions d euros. En 2013, la Socama s est portée garante de prêts pour un montant de 745 millions d euros et gère un encours global de 2,2 milliards d euros. UPA - Union Professionnelle Artisanale 53, rue Ampère Paris Tél. : Les sites Internet de l UPA et de ses confédérations membres wwww.upa.fr twitter Fédérer les entreprises de proximité L UPA est l organisation interprofessionnelle représentative de l artisanat et du commerce de proximité. À ce titre, sa mission première est de défendre les intérêts des entreprises qui composent ces secteurs, soit près de la moitié des entreprises françaises. Réunissant au total 57 fédérations professionnelles, elle a pour membres fondateurs les trois confédérations qui représentent ces catégories d entreprises, la CAPEB (bâtiment), la CNAMS (fabrication et services), la CGAD (alimentation et hôtellerie restauration), et pour membre associé la CNATP (travaux publics et paysage). L action de l UPA est également relayée au niveau local par plus de 110 structures régionales et départementales. Représenter les artisans et les commerçants de proximité En tant que partenaire social, l UPA participe activement au dialogue social national entre organisations patronales et organisations syndicales de salariés. Des représentants de l UPA siègent dans les différentes caisses de sécurité sociale au niveau national comme au niveau local (maladie, accidents du travail et maladies professionnelles, famille, vieillesse, recouvrement) ainsi que dans d autres instances paritaires : UNEDIC, régimes de retraite complémentaire, conseils de Prud hommes. L UPA est également représentée dans toutes les instances chargées d améliorer l environnement économique et social des artisans et commerçants de proximité : Chambres de métiers et de l artisanat, Caisses RSI, Fonds d assurance formation des chefs d entreprise artisanale L UPA est membre de l Union européenne de l artisanat et des petites et moyennes entreprises -UEAPME- et défend les intérêts de l artisanat et du commerce de proximité en Europe. 35 Promouvoir l économie de proximité Revendiquant un environnement économique, fiscal et social, favorable au développement de l artisanat et du commerce de proximité, l UPA s attache à promouvoir l économie de proximité, à la fois créatrice de richesses et d emplois, source de cohésion sociale et actrice du développement durable. Pour cela, l Union interpelle régulièrement le gouvernement, les parlementaires et les assemblées territoriales. De même, l UPA est consultée par les pouvoirs publics sur l ensemble des projets législatifs ou réglementaires intéressant la petite entreprise. * Pour ces opérations, la SOCAMA (Société de caution mutuelle artisanale) bénéficie d une garantie au titre du programme-cadre pour la compétitivité et l innovation de la Communauté Européenne.

20 Stars & Métiers CONTACTS PRESSE BPCE - Banque Populaire Christine Françoise Tél. : Assemblée permanente des chambres de métiers et de l artisanat (APCMA) Élisabeth de Dieuleveult Tél. : Agence Hopscotch Hélène Lecomte Tél. : Crédit photo : F. Maréchal / Stars & Métiers Réalisation : Hopscotch design Impression : imprimerie PDI Novembre 2014

STARS & MÉTIERS 2011 : SEPT ENTREPRISES ARTISANALES RÉCOMPENSÉES

STARS & MÉTIERS 2011 : SEPT ENTREPRISES ARTISANALES RÉCOMPENSÉES STARS & MÉTIERS 2011 : SEPT ENTREPRISES ARTISANALES RÉCOMPENSÉES Paris, le 23 juin 2011 Placé sous le haut patronage du secrétariat d État chargé de l'artisanat, le prix national Stars & Métiers est devenu

Plus en détail

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE Entreprise du Patrimoine Vivant L excellence des savoir-faire français Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE 2 UNIVERS : Équipements professionnels Un label original Le label «Entreprise du Patrimoine Vivant» (EPV)

Plus en détail

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Prix «Stars et Métiers 2014» Sarthe. Dossier de Presse

Prix «Stars et Métiers 2014» Sarthe. Dossier de Presse Prix «Stars et Métiers 2014» Sarthe Dossier de Presse Le 25 mars 2014 Prix «STARS et METIERS» 3 artisans sarthois valorisés par la Banque Populaire de l Ouest Le Prix «Stars et Métiers» est destiné à promouvoir

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

STARS & MÉTIERS Banques Populaires - Chambres de métiers et de l artisanat

STARS & MÉTIERS Banques Populaires - Chambres de métiers et de l artisanat STARS & MÉTIERS Banques Populaires - Chambres de métiers et de l artisanat Règlement du Prix national 2016 Article 1 - Objet Le prix «Stars & Métiers» est organisé par BPCE - Direction Développement Banques

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

CARREFOUR TECHNOLOGIES LE PRINTEMPS DES PME, LA TUNISIE DÉCLINE SES ATOUTS PARC DES EXPOSITIONS DU KRAM TUNIS, 16-17-18 OCTOBRE 2014

CARREFOUR TECHNOLOGIES LE PRINTEMPS DES PME, LA TUNISIE DÉCLINE SES ATOUTS PARC DES EXPOSITIONS DU KRAM TUNIS, 16-17-18 OCTOBRE 2014 Ministère de l Industrie, de l Energie et des mines Agence de Promotion de l Industrie et de l Innovation CARREFOUR D AFFAIRES ET DE TECHNOLOGIES PARC DES EXPOSITIONS DU KRAM TUNIS, 16-17-18 OCTOBRE 2014

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL. Stars & Métiers 2013. L événement Stars & Métiers a reçu le label

7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL. Stars & Métiers 2013. L événement Stars & Métiers a reçu le label 7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL Stars & Métiers 2013 L événement Stars & Métiers a reçu le label Édito Les artisans se projettent dans l avenir À travers le prix Stars & Métiers, les Banques Populaires (Groupe

Plus en détail

ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS

ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS DOSSIER DE PRESSE ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS 2015 Orientation Emploi Insertion Apprentissage Réussite professionnelle Artisanat

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 12 MAI 2015 19h00 Anthéa théâtre Antibes. Sommaire

DOSSIER DE PRESSE. 12 MAI 2015 19h00 Anthéa théâtre Antibes. Sommaire DOSSIER DE PRESSE 12 MAI 2015 19h00 Anthéa théâtre Antibes Sommaire 2/3 Communiqué de presse 4/6 Les quatre laureats 7/9 A propos de BPCA/ SOCAMA/ CMA06 CONTACTS PRESSE Nadine Bauer 06 03 89 57 60 nadine.bauer@press-com.fr

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL. Stars & Métiers 2013. L événement Stars & Métiers a reçu le label

7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL. Stars & Métiers 2013. L événement Stars & Métiers a reçu le label 7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL Stars & Métiers 2013 L événement Stars & Métiers a reçu le label Édito Les artisans se projettent dans l avenir À travers le prix Stars & Métiers, les Banques Populaires (Groupe

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

AVRIL 2014. Présentation institutionnelle du Groupe BPCE

AVRIL 2014. Présentation institutionnelle du Groupe BPCE AVRIL 2014 Présentation institutionnelle du Groupe BPCE Sommaire 1. Un grand groupe bancaire et d assurance coopératif 2. Le Groupe BPCE, un modèle d organisation unique 3. Une ambition pour 2017 : "Grandir

Plus en détail

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département DOSSIER DE PRESSE Chateaugiron, le 18 mars 2010 Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département Pour la 31 ème édition du prix STARS et MÉTIERS,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. «Les stratégies gagnantes pour créer des emplois» Le jeudi 16 mai 2013. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. «Les stratégies gagnantes pour créer des emplois» Le jeudi 16 mai 2013. Contact presse DOSSIER DE PRESSE «Les stratégies gagnantes pour créer des emplois» Le jeudi 16 mai 2013 Contact presse Caroline BEAUFILS Chargée de développement Réseau Entreprendre Atlantique cbeaufils@reseau-entreprendre.org

Plus en détail

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot - Vendredi 2014 - Merci Monsieur le Ministre, cher Martin, Monsieur le Sénateur, [Gérard Miquel], Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Plus en détail

Dossier de presse. Paroles d artisans. Semaine nationale de l artisanat Du 15 au 22 mars 2013. www.semaine-nationale-artisanat.fr

Dossier de presse. Paroles d artisans. Semaine nationale de l artisanat Du 15 au 22 mars 2013. www.semaine-nationale-artisanat.fr Dossier de presse Paroles d artisans Semaine nationale de l artisanat Du 15 au 22 mars 2013 www.semaine-nationale-artisanat.fr 2 Semaine nationale de l artisanat - 15 au 22 mars 2013 Sommaire du dossier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 :

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : DOSSIER DE PRESSE Le mardi 19 mai 2015 à Nantes 1 Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : Le réseau des Sup'Porteurs de la Création 44 est soutenu par : Contact Presse : Marie Le Saint CCI Nantes

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

REMISE DES PRIX STARS & METIERS des Bouches-du-Rhône

REMISE DES PRIX STARS & METIERS des Bouches-du-Rhône REMISE DES PRIX STARS & METIERS des Bouches-du-Rhône 2013 Jeudi 13 juin 2013 à 19h Château d Alphéran - Puyricard 675 Chemin du Château d'alpheran, 13540 Aix-en-Provence CONTACTS PRESSE Chambre de métiers

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE SYNTHESE / Peintures Carrosserie R-M Septembre 2015 LANCEMENT DU CONCOURS NATIONAL BEST PAINTER CONTEST R-M 2016

COMMUNIQUÉ DE SYNTHESE / Peintures Carrosserie R-M Septembre 2015 LANCEMENT DU CONCOURS NATIONAL BEST PAINTER CONTEST R-M 2016 COMMUNIQUÉ DE SYNTHESE / Peintures Carrosserie R-M Septembre 2015 LANCEMENT DU CONCOURS NATIONAL BEST PAINTER CONTEST R-M 2016 Inscription du 15 septembre au 15 octobre 2015 La 13 e édition nationale du

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant Dossier de presse Sommaire «Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» : Un guide pratique à l issue du dispositif de soutien aux TPE/PME Conférence du 5 mars 2014 Communiqué de presse

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ÉLECTIONS RÉGIONALES. Les acteurs économiques de PACA interpellent les principaux candidats aux élections régionales

DOSSIER DE PRESSE ÉLECTIONS RÉGIONALES. Les acteurs économiques de PACA interpellent les principaux candidats aux élections régionales DOSSIER DE PRESSE ÉLECTIONS RÉGIONALES Les acteurs économiques de PACA interpellent les principaux candidats aux élections régionales COMMUNIQUÉ DE PRESSE Marseille, le 26 novembre 2015 ÉLECTIONS RÉGIONALES

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS COMMUNIQUÉ L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS L ameublement : une filière qui a LE VENT EN POUPE Riche en opportunités de carrière, le secteur de l ameublement

Plus en détail

Icam : un projet unique et plusieurs manières de devenir ingénieur

Icam : un projet unique et plusieurs manières de devenir ingénieur Icam : un projet unique et plusieurs manières de devenir ingénieur Ils sont 600 ingénieurs généralistes, chaque année, diplômés de l Icam. 600 hommes et femmes ayant acquis les compétences professionnelles,

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2016

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2016 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national 2016 Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT LYON

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT LYON TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT LYON Synthèse des débats rédigée par : 10 mai 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Lyon, le 10 mai 2012, un forum participatif

Plus en détail

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015 N 138 - Janvier 2015 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne La filière Métiers d Art en Champagne-Ardenne Photo : Calligraphie Crédit Photo : Sommaire La filière

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE 16 janvier 2015 Dossier de presse I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE Les missions respectives actuelles des deux agences, quoique par nature différentes, tendent vers un même objectif : celui de l internationalisation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8.

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8. 1 Sommaire Présentation Générale 3 Nos Métiers 4 Nos Services 5 Notre Valeur ajoutée 6 Notre Philosophie 7 Nos Clients 8 Notre Equipe 9 Contact 12 2 Présentation Advise UP Associés Cabinet de conseil,

Plus en détail

Le Raffinement Olfactif

Le Raffinement Olfactif Le Raffinement Olfactif Dossier De Presse Mars 2013 Contact presse : Karine Lambert communication@jardindefrance.fr Tél. 03.85.89.90.95 Fax : 03.85.89.90.93 http://www.jardindefrance.net SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

Fédérateur de compétences

Fédérateur de compétences www.uimmauvergne.org L UIMM D AUVERGNE Fédérateur de compétences REPRÉSENTER I DÉFENDRE I ACCOMPAGNER LA MÉTALLURGIE EN AUVERGNE Les Chiffres clés Entreprises salariés Reṕartition des effectifs Source

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Sommaire PRÉSENTATION DE STALAVEN p. 1. Sa production, ses marchés. Chiffre d affaires 2009. Les effectifs. Des investissements

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 16 au 23 novembre 2012

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 16 au 23 novembre 2012 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 16 au 23 novembre 2012 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 16 au 23 novembre 2012

Plus en détail

AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE. ajoutée. valeur HUMAINE. ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS

AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE. ajoutée. valeur HUMAINE. ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE ajoutée à valeur HUMAINE ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS Une agence au cœur de l innovation sociale Agence de communication événementielle responsable, Alternacom a fait

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

créer financer financer développer d activité développer expertiser expertiser rapport 2014 accompagner reprendre parrainer prêt d honneur accompagner

créer financer financer développer d activité développer expertiser expertiser rapport 2014 accompagner reprendre parrainer prêt d honneur accompagner créer reprendre accompagner financer développer expertiser parrainer rapport 2014 prêt d honneur accompagner créer reprendre d activité financer développer expertiser parrainer Sommaire Le mot du président

Plus en détail

une façon innovante et ludique

une façon innovante et ludique D O S S I E R D E P R E S S E Les ARTIMOBILES : une façon innovante et ludique de découvrir les métiers de l artisanat EN TOURNÉE du 17 mars au 8 avril 2011 sommaire l artisanat à la rencontre des collégiens

Plus en détail

Par mail Via notre site Internet Par téléphone Par courrier Par fax

Par mail Via notre site Internet Par téléphone Par courrier Par fax www.vog.fr sommaire Vog, un salon à votre image Vog, un groupe à vos côtés 1. 30 ans d expérience au service de votre salon Vog Coiffure 2. Un accompagnement sur tous les terrains 3. Une formation à volonté

Plus en détail

Trophée contrat de génération

Trophée contrat de génération Trophée contrat de génération EDITION 2014 Entreprises de plus de 50 salariés -- 17 septembre 2014 -- Contact presse cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr Sommaire Qu est-ce que le contrat de génération?

Plus en détail

l agriculture Les métiers de

l agriculture Les métiers de Les métiers de l agriculture Pour vous aider à mener votre propre recherche sur les métiers et les formations de l agriculture, voici différentes pistes à explorer Pour bien démarrer votre recherche sur

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE SYNTHESE / Peintures Carrosserie R-M Octobre 2015 CONCOURS NATIONAL BEST PAINTER CONTEST R-M 2016 RECORD DʼINSCRIPTION

COMMUNIQUÉ DE SYNTHESE / Peintures Carrosserie R-M Octobre 2015 CONCOURS NATIONAL BEST PAINTER CONTEST R-M 2016 RECORD DʼINSCRIPTION Press Release COMMUNIQUÉ DE SYNTHESE / Peintures Carrosserie R-M Octobre 2015 CONCOURS NATIONAL BEST PAINTER CONTEST R-M 2016 RECORD DʼINSCRIPTION Inscription du 15 septembre au 30 octobre 2015 La 13e

Plus en détail

LE CRÉDIT AGRICOLE DE LORRAINE

LE CRÉDIT AGRICOLE DE LORRAINE LE CRÉDIT AGRICOLE DE LORRAINE en 2013 SOMMAIRE Édito Nos 5 domaines d engagements : Excellence dans la relation avec nos clients et sociétaires Développement économique du territoire Responsabilité Sociétale

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA FORMATION Prospecter et fidéliser grâce aux réseaux sociaux- Facebook 29 et 30 juin 2015 Aujourd hui, les réseaux sociaux font partie de notre quotidien pour un usage privé ou professionnel.

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français rotection igoureusement. Celle-ci se définie essous. Aucun visuel ou texte ne doit des logotypes. Rexel Energy in Motion Français Rexel, Building the future together Notre mission La mission de Rexel est

Plus en détail

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs!

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! Un événement organisé par : COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 octobre 2013 Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! 51% des salariés aujourd hui dans les Centres de

Plus en détail

CONTENU du KIOSQUE COLLEGE Mars 2008

CONTENU du KIOSQUE COLLEGE Mars 2008 CONTENU du KIOSQUE COLLEGE Mars 2008 Les études au lycée Voies générale, technologique, professionnelle Dossier : Le dico de l orientation (2007) Diplômes : Bac pro Bac techno (2007) Diplômes : Les CAP

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 15 au 23 novembre 2013

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 15 au 23 novembre 2013 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 15 au 23 novembre 2013 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 15 au 23 novembre 2013

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

I Actions menées par la CRMA LR au titre du développement économique : DévEco Conseil

I Actions menées par la CRMA LR au titre du développement économique : DévEco Conseil Le rapport du Conseil régional a pour objet de présenter le programme d actions 2015 en faveur des entreprises artisanales, mené par : - la CRMA LR (Chambre régionale de Métiers et de l'artisanat) et développé

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Développement économique et emploi

Développement économique et emploi Angers Loire Métropole Ville d Angers Développement économique et emploi Plan d actions territorial 2009 Sommaire I - Un plan d action territorial d urgence de soutien aux entreprises et à l emploi : Un

Plus en détail

Fédération Nationale des Associations de Retraités de l Artisanat DOSSIER DE PRESSE. Contact

Fédération Nationale des Associations de Retraités de l Artisanat DOSSIER DE PRESSE. Contact Fédération Nationale des Associations de Retraités de l Artisanat DOSSIER DE PRESSE Contact FENARA 20, boulevard de Grenelle 75015 Tél. : 01 45 77 94 04 info@fenara.org www.fenara.org 1 PRÉSENTATION DE

Plus en détail

5 è m e É D I T I O N D U P R I X N AT I O N A L. L é v é n e m e n t S t a r s & M é t i e r s a r e ç u l e l a b e l

5 è m e É D I T I O N D U P R I X N AT I O N A L. L é v é n e m e n t S t a r s & M é t i e r s a r e ç u l e l a b e l 5 è m e É D I T I O N D U P R I X N AT I O N A L Stars & Métiers 201 1 L é v é n e m e n t S t a r s & M é t i e r s a r e ç u l e l a b e l Lauréats La cinquième édition du prix national Stars & Métiers,

Plus en détail

ÉTUDE SUR LE COMMERCE DE FRANCE

ÉTUDE SUR LE COMMERCE DE FRANCE ÉTUDE SUR LE COMMERCE DE FRANCE Janvier 29 SOMMAIRE I Le commerce en France 3 A. Un acteur économique et social majeur 3 B. Une profession large et diversifiée 4 II Le commerce, créateur d emplois 1 A.

Plus en détail

Figeac et les Métiers d art : un territoire de patrimoine et d innovation 27, 28 et 29 mars 2015

Figeac et les Métiers d art : un territoire de patrimoine et d innovation 27, 28 et 29 mars 2015 Journées Européennes des Métiers d Art Salon Régional des Métiers d Art de Midi-Pyrénées Figeac et les Métiers d art : un territoire de patrimoine et d innovation 27, 28 et 29 mars 2015 Dossier de présentation

Plus en détail

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE Domaines d intervention Expériences acquises Secteur d activité Compétences Expérience Conseil en conception d usine Conseil en organisation, en gestion et en RH Agro-alimentaire

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE Entreprises et plateformes FRANCE INITIATIVE NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE La réussite des entreprises que nous aidons à naître Notre rôle : apporter un coup de pouce financier à ceux

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Enseignement et formation

Enseignement et formation TERRITOIRE Enseignement et formation Un réseau éducatif dense marqué par l importance de l enseignement Il existe un lien étroit entre la répartition spatiale des équipements d enseignement et la localisation

Plus en détail

Les Universités Régionales des Métiers et de l'artisanat (URMA)

Les Universités Régionales des Métiers et de l'artisanat (URMA) Université Européenne d été de la Recherche et des Innovations pour apprendre tout au long de la vie La dimension contributive de l entreprise à l apprendre tout au long de la vie Carrefour 1 : L entreprise

Plus en détail

PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE

PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE A B C D PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE E FORMATION SCOLAIRE OU PAR APPRENTISSAGE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE LA FORCE D UN RÉSEAU D ÉTABLISSEMENTS

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 79% Hommes 53% Indépendants 5% Créer du lien, favoriser les échanges entre entrepreneurs, rompre la solitude des chefs d entreprise, tels sont les enjeux des Réseaux des créateurs BGE : Oxygène. entreprises

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONTACTS PRESSE Les Entreprises du Médicament Stéphanie Bou-Fleurot

Plus en détail

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com Salon professionnel DE LA RESTAURATION HORS DOMICILE PRORESTEL 07-09 MARS 2016 saint-malo TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES Toutes les infos sur www.prorestel.com Le salon professionnel de la Restauration

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail