Les forces de l économie Suisse Développement des relations Algérie-Suisse. Joseph Deiss

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les forces de l économie Suisse Développement des relations Algérie-Suisse. Joseph Deiss"

Transcription

1 Les forces de l économie Suisse Développement des relations Algérie-Suisse Joseph Deiss Ancien Président de la Confédération Suisse Forum International de la Finance Alger 13 mai 2008

2 La Suisse: un petit pays? La Suisse est une puissance économique moyenne! Surperficie (en km2) : (total monde : ) 133 ème position mondiale Habitants : (total monde : ) 94 ème position mondiale (juillet 2007) PIB / habitants (USD, au prix courant du marché, en utilisant les PPA, 2006) : 37500, 6ème rang PIB (milliards USD, au prix courant du marché, en utilisant les PPA, 2006): 283, 19 ème rang Commerce (milliards USD, 2005, au prix courant et taux de change): importations: 150, 15ème rang exportations: 175, 13ème rang Stock IDE (milliards USD, 2005): Entrants : 169, 15ème position Sortants : 426.2, 6ème position Source : OCDE en chiffres, 2007 et CIA World factbook

3 La Suisse est-elle un petit pays? GCI GCI GCI Country/Economy Rank Score Rank United States Switzerland Denmark Sweden Germany Finland Singapore Japan United Kingdom Netherlands Korea Hong Kong SAR Canada Taiwan, China Austria Norway Israel France Global competitiveness index

4 Comparaison Algérie-Suisse 2006 Algérie Suisse Algérie x CH Territoire km Population Mio 32,9 7,6 4,3 PIB Mia $ 114,2 378,8 0,3 Taux de croissance + 2,7 % + 3,2 % PIB/tête $ ,07

5 Le secteur financier DFF, Place financière suisse et politique et la matière, Berne, 2006

6 Le secteur financier DFF, Place financière suisse et politique et la matière, Berne, 2006

7 La régulation est aux services financiers ce que la propriété intellectuelle est à la technique «The right institutions make a country rich» Frederic S. Mishkin «The Next Great Globalization» Droits de propriété Marché Démocratie

8 La régulation des marchés financiers DFF, Place financière suisse et politique et la matière, Berne, 2006

9 La FINMA Le 1er février 2006, le Conseil fédéral a approuvé le message relatif à la loi sur la surveillance des marchés financiers. Dans ce message, les organes exerçant la surveillance étatique des banques, des entreprises d'assurance et des autres intermédiaires financiers seront regroupés au sein de l'"autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA)". La Commission fédérale des banques (CFB), l'office fédéral des assurances privées (OFAP) et l'autorité de contrôle en matière de lutte contre le blanchiment d'argent (Autorité de contrôle LBA) seront ainsi intégrés dans une seule autorité. En janvier 2008, le Conseil fédéral a mis partiellement en vigueur la nouvelle loi sur l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (LFINMA) et a nommé sept membres du conseil d'administration de la FINMA L'entrée en vigueur partielle de la loi a été fixée au 1er février la FINMA acquiert une personnalité juridique propre et peut dès lors prendre elle-même toutes les mesures courantes visant à mettre sur pied la nouvelle autorité. L'entrée en fonction effective de la nouvelle autorité intégrée de surveillance des marchés financiers de Suisse n'aura lieu que lors de l'entrée en vigueur complète de la LFINMA, prévue pour le 1er janvier 2009.

10 La régulation des marchés financiers DFF, Place financière suisse et politique et la matière, Berne, 2006

11 Principes de politique extérieure 2000 Art. 54 et 101 Cst. féd. Tiré du Rapport sur la politique économique 2000

12 Nouvelle stratégie de politique économique extérieure Les trois dimensions de la politique économique extérieure: Accès aux marchés étrangers et réglementation internationale Politique du marché intérieur suisse Contribution au développement économique de pays partenaires Tiré du Rapport sur la politique économique extérieure 2004

13 Arguments pour une stratégie mondiale Economie forte ( la Suisse n est pas un petit pays ) Petit marché domestique Haut degré de spécialisation (excédent BC!) Les services font une part prépondérante du PIB La Suisse est parmi les leaders pour les investissements directs à l étranger Exploiter la marge de manœuvre en tant que non membre de l UE

14 Priorités de la nouvelle stratégie de politique économique extérieure Primo: Multilateralisme: OMC (Doha Round) Secondo: Conditions de (presque) marché unique avec l UE et l AELE (20 accords principaux et 100 accords secondaires avec l UE) Tertio: Accords de libre-échange avec d autres pays de l OCDE ou émergeants (BRIC)

15 Les accords de libre-échange comme second-best UE, AELE Europe: Croatie, Féroë, Macédoine Mediterranée: Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie Outre mer: Chili, Corée du Sud, Mexique, Singapour, Canada et SACU En négociation ou préparation: Algérie, Japon, Thailande, Inde, Chine, etc.

16 Accords économiques Suisse-Algérie Accord relatif aux transports aériens (1963) Accord commercial (1963) Accord de promotion et protection des investissements (2005) Accord relatif aux transports internationaux par route (2005) Convention pour éviter la double imposition (2006, pas en vigueur) Accord sur la circulation des personnes (2006) Accord d entraide judiciaire en matière pénale (2006) Accord sur le remboursement anticipé de la dette (2006)

17 Accord de libre-échange Algérie-AELE Septembre 2005: Entrée en vigueur de l accord préférentiel entre l UE et l Algérie Juillet 2007: le Comité mixte AELE-Algérie décide d ouvrir des négociations en vue d un accord de libre-échange Novembre 2007: premier cycle de négociations

18 Amitié Suisse-Algérie «progresser ensemble, dans notre diversité, vers le monde apaisé, le monde de justice et de fraternité auquel, depuis la nuit des temps, aspirent tous les hommes de bonne volonté.» Abdelaziz Bouteflika Président de la République Algérienne à l occasion du Colloque sur Saint Augustin Alger-Annaba, avril 2001

Accord de libre-échange Suisse-Chine

Accord de libre-échange Suisse-Chine Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Direction des affaires économiques extérieures Accord de libre-échange Suisse-Chine Christian

Plus en détail

Accord de libre-échange Suisse-Chine:

Accord de libre-échange Suisse-Chine: Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d état à l économie SECO Direction des affaires économiques extérieures Accord de libre-échange Suisse-Chine: Importance,

Plus en détail

Politique économique extérieure:

Politique économique extérieure: Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche / DEFR Secrétairiat d état à l économie Direction des affaires économiques extérieures Politique économique extérieure: Chances et

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière L agriculture canadienne et les négociations du commerce international Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 16 mai 2013 Plan Le secteur agricole canadien et le commerce international

Plus en détail

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution?

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? ESC Sfax 27 Février 2014 Michel Henry Bouchet SKEMA Business School North Sea GEM Fund www.developingfinance.org Compte courant (% du PIB) TUNISIE

Plus en détail

ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS. Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance

ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS. Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance Le saviez-vous? Les marchés publics représentent en moyenne au moins 15% du PIB d un pays. L Accord de l OMC sur les

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

VISITE D ADMINISTRATEURS FRANÇAIS. Adrian van den Hoven le 9 février 2012

VISITE D ADMINISTRATEURS FRANÇAIS. Adrian van den Hoven le 9 février 2012 VISITE D ADMINISTRATEURS FRANÇAIS Adrian van den Hoven le 9 février 2012 Introduction Crise de l Eurozone - Situation économique difficile - Réformes sociales importantes - Politique de croissance: - Marché

Plus en détail

F1 Segment Voitures de Sport

F1 Segment Voitures de Sport Analyse de 2008 à 2013 Tendances du Marché Mondial F1 Segment Voitures de Sport Index - F1 segment Voitures de Sport Constructeurs et modèles pris en considération 8c Competizione GT DB9 Virage Gallardo

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Le commerce international

Le commerce international Management international Le commerce international Exposé Réalisé Par : Encadré Par : 1 Plan Introduction I. Définition de commerce international II. Les théories du commerce international III. Les effets

Plus en détail

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché de la logistique suisse

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché de la logistique suisse 2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché de la logistique suisse Vue d'ensemble des principaux faits La Suisse compte, avec un produit intérieur brut de 603

Plus en détail

Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente»

Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente» Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente» ----- Présentation faite par S.E Mouldi SAKRI Ambassadeur de Tunisie au Canada ( Palais des Congrès

Plus en détail

Next Generation Access Défis pour la Suisse

Next Generation Access Défis pour la Suisse Office Bundesamt fédéral für de Kommunikation la communication Division Services de télécommunication Next Generation Access Défis pour la Suisse FTTH conference 2012 by openaxs Fribourg, 22 août 2012

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Avril 2014 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2014 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2014 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations commerciales internationales Assemblée générale annuelle Producteurs Laitiers du Canada

L agriculture canadienne et les négociations commerciales internationales Assemblée générale annuelle Producteurs Laitiers du Canada L agriculture canadienne et les négociations commerciales internationales Assemblée générale annuelle Producteurs Laitiers du Canada Le 15 juillet 2014 Sommaire L environnement commercial actuel Le point

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations sur le commerce. Le commerce est essentiel pour notre secteur agricole

L agriculture canadienne et les négociations sur le commerce. Le commerce est essentiel pour notre secteur agricole L agriculture canadienne et les négociations sur le commerce international a Le 3 mai 2011 Le commerce est essentiel pour notre secteur agricole Une croissance soutenue dépend de la capacité du Canada

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Le RMB, une monnaie internationale incontournable

Le RMB, une monnaie internationale incontournable Le RMB, une monnaie internationale incontournable 12/02/2012 Bei XU Economiste & Martine GRAFF Expert Trade Finance Introduction 1. Les chiffres clés de l économie chinoise 2. L internationalisation du

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Septembre 2012 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, les assurances ont accru leur contribution à la création

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Les relations commerciales UE-Japon: la question des marchés publics

Les relations commerciales UE-Japon: la question des marchés publics Les relations commerciales UE-Japon: la question des marchés publics Patrick A. Messerlin et Sébastien Miroudot Groupe d Economie Mondiale de Sciences Po A la recherche de la croissance: Quel avenir pour

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

Avantages des accords commerciaux internationaux: Produits chimiques

Avantages des accords commerciaux internationaux: Produits chimiques Avantages des accords commerciaux internationaux: Produits chimiques Bernard Colas, LL.D. Colas Moreira Kazandjian Zikovsky (CMKZ.ca) Droit des affaires et du commerce international SOMMET DES INDUSTRIES

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Octobre 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Forum économique de l Algérie le 24 septembre 2008 à Lausanne

Forum économique de l Algérie le 24 septembre 2008 à Lausanne Forum économique de l Algérie le 24 septembre 2008 à Lausanne Intervention de Monsieur l Ambassadeur Norbert Frick Porte parole AELE pour les négociations de l Accord de Libre-échange AELE-Algérie Monsieur

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers.

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers. Notice n 29/357 de l'administration fiscale cantonale sur l'imposition à la source des intérêts hypothécaires de personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en Suisse (du 19 mars 2013) Valable depuis

Plus en détail

- quel est l impact d une baisse des prix des. matières premières pour les pays en voie de. développement?

- quel est l impact d une baisse des prix des. matières premières pour les pays en voie de. développement? Commerce International Philippe Martin, 2004 - ORGANISATION : - Travaux dirigés une semaine sur deux : 6 séances dont une consacrée au contrôle continu - Documents du cours distribués au 1 er TD - Les

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION

DÉCISION DE LA COMMISSION L 15/12 Journal officiel de l Union européenne 20.1.2011 DÉCISIONS DÉCISION DE LA COMMISSION du 19 janvier 2011 relative à l équivalence des d enquête et de sanctions auxquels sont soumis les contrôleurs

Plus en détail

Libéralisation des services et audit règlementaire

Libéralisation des services et audit règlementaire Libéralisation des services et audit règlementaire Pierre Sauvé London School of Economics and Political Science and World Trade Institute, Berne pisauve@hotmail.com Pourquoi un audit règlementaire? S

Plus en détail

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 1 1) Hausse des exportations des biens en valeur de 10.3 % (5898.5 M.D contre 5349.3 M.D) 2) Progression des exportations des industries manufacturières

Plus en détail

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver?

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? «Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? Mme BLEYER et M. LEMESRE (Banque Populaire) M. BREHIER (Oséo) M. BRUN (Coface) M. HAM (DIRRECTE) Sommaire 1. Je m informe Grâce

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 2012, le commerce mondial des marchandises a augmenté de 2 pour cent en volume dans le contexte d une faible demande mondiale et d une baisse des prix. Cela est beaucoup

Plus en détail

Index d encadrés. Bilan : l année méditerranéenne. 453 Med.2010 Index d encadrés

Index d encadrés. Bilan : l année méditerranéenne. 453 Med.2010 Index d encadrés Index d encadrés Bilan : l année méditerranéenne Politiques méditerranéennes Moyen-Orient Vers une communauté de l eau et de l énergie au Moyen-Orient........................ 208 La Turquie-Les Balkans

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Croissance et Développement (24h) Philippe Darreau, Université de Limoges

Croissance et Développement (24h) Philippe Darreau, Université de Limoges Introduction Chapitre 1 : La croissance équilibrée 1) Le modèle de Solow (1956) ) Le progrès technique exogène 3) Test empirique du modèle Chapitre : La croissance optimale 1) L épargne exogène et l efficience

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1236788L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1236788L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant la ratification de l accord-cadre entre l Union européenne et ses Etats membres, d une part, et la République de Corée, d

Plus en détail

Sélection de données statistiques

Sélection de données statistiques Sélection de données statistiques Ce travail de représentation de données concernant l éducation en Asie a été réalisé à l occasion du colloque «L éducation en Asie en 2014 : quels enjeux mondiaux?» organisé

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

Pourquoi une forte demande des PME en Sourcing Asie?

Pourquoi une forte demande des PME en Sourcing Asie? Sourcing en Asie Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Développement International de la Chambre de Commerce et d Industrie de Saint-Etienne / Montbrison Tél : 04.77.43.04.50

Plus en détail

L'UNION EUROPÉENNE ET SES PARTENAIRES COMMERCIAUX

L'UNION EUROPÉENNE ET SES PARTENAIRES COMMERCIAUX L'UNION EUROPÉENNE ET SES PARTENAIRES COMMERCIAUX Premier exportateur mondial de biens et de services et première source d'investissements directs étrangers, l'union européenne occupe une place dominante

Plus en détail

Âge de la retraite: un point fix en mouvement

Âge de la retraite: un point fix en mouvement Âge de la retraite: un point fix en mouvement CDAS, 23 Juin 2011 OCDE: Âge de la retraite aujourd hui Source: OCDE Âge de la retraite légal effectif Effective Official b 75 Men 70 65 60 55 50 75 70 Mexico

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

II LES ENGAGEMENTS EN MATIÈRE DE POLITIQUE COMMERCIALE ET LES MESURES CONTINGENTES A INTRODUCTION... 21

II LES ENGAGEMENTS EN MATIÈRE DE POLITIQUE COMMERCIALE ET LES MESURES CONTINGENTES A INTRODUCTION... 21 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES ABRÉVIATIONS ET SYMBOLES...vii REMERCIEMENTS...ix AVERTISSEMENT...x AVANT-PROPOS DU DIRECTEUR GÉNÉRAL...xi RÉSUMÉ ANALYTIQUE...xiii I SITUATION DU COMMERCE EN 2008-2009...

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

Expert group meeting Transport and Trade Facilitation in ESCWA region Ramada Hotel, Gammarth, 2-3 June 2015

Expert group meeting Transport and Trade Facilitation in ESCWA region Ramada Hotel, Gammarth, 2-3 June 2015 Expert group meeting Transport and Trade Facilitation in ESCWA region Ramada Hotel, Gammarth, 2-3 June 2015 Session 5: Enhancing Export Competitiveness through Transport and Logistics: the case of Tunisia

Plus en détail

Vos partenaires sur les marchés étrangers

Vos partenaires sur les marchés étrangers Secrétaire d Etat chargé du Commerce extérieur Direction générale du Trésor et de la Politique économique ACFCI UBIFRANCE Missions Economiques UCCIFE partenaires OSEO COFACE CNCCEF partenaires ENTREPRISES

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

La France, le G20 et les "Pays émergents" - un nouvel équilibre des pouvoirs?

La France, le G20 et les Pays émergents - un nouvel équilibre des pouvoirs? DOCUMENT DE TRAVAIL La France, le G20 et les "Pays émergents" - un nouvel équilibre des pouvoirs? Le 24 janvier, la France succède officiellement à la Corée du Sud à la présidence du G20 - qu'elle assumera

Plus en détail

Des Oiseaux dans la tourmente Episode 19 Les créanciers (1) / les cigales et les fourmis

Des Oiseaux dans la tourmente Episode 19 Les créanciers (1) / les cigales et les fourmis Des Oiseaux dans la tourmente Episode 19 Les créanciers (1) / les cigales et les fourmis Les cigales et les fourmis Regardons la position par pays, la différence entre les avoirs et les dettes. Les principaux

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 27 juin 2014 modifiant l arrêté du 29 décembre 2011 relatif aux documents et visas exigés pour l entrée des étrangers sur

Plus en détail

3. Libre circulation des marchandises (y compris l Union douanière)

3. Libre circulation des marchandises (y compris l Union douanière) X. DROIT EUROPEEN 0. Revues 1. Ouvrages généraux : traités, manuels encyclopédies, dictionnaires sur l Union européenne a. Recueils de textes de droit européen (primaire et dérivé) 2. Libertés de circulation

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

LE MEXIQUE FACE AU MONDE

LE MEXIQUE FACE AU MONDE 2 LE MEXIQUE FACE AU MONDE 2.1 Situation Economique et Commerciale Actuelle Le Mexique, aujourd hui neuvième économie mondiale et première puissance commerciale de l Amérique Latine 1, se trouve dans un

Plus en détail

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Plusieurs tentatives visant la mise à niveau et la refonte du secteur des assurances en Tunisie ont déjà

Plus en détail

Risques et Opportunités à l international

Risques et Opportunités à l international Risques et Opportunités à l international Après la mondialisation, une «régionalisation» des échanges? Thierry Apoteker, Président-Directeur Général, TAC www.tac-financial.com Après la mondialisation,

Plus en détail

L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale

L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale Martina Hölbling FORUM DE L INTERNATIONAL ABA-Invest in Austria Lyon, 24.3.2015 1 Vous connaissez

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

MIFID 2 Loi sur les services financiers Votations du 9 février 2014

MIFID 2 Loi sur les services financiers Votations du 9 février 2014 MIFID 2 Loi sur les services financiers Votations du 9 février 2014 Nouvelles contraintes, limites, mais avec quel avantage? Vincent Tattini Plan A. Les nouveautés de MIFID 2 B. Loi sur les services financiers

Plus en détail

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Invesco Asia Consumer Demand Fund Bénéficiez du potentiel de croissance de la consommation asiatique

Invesco Asia Consumer Demand Fund Bénéficiez du potentiel de croissance de la consommation asiatique Invesco Asia Consumer Demand Fund Bénéficiez du potentiel de croissance de la consommation asiatique Janvier 2011 Notation du fonds : Standard & Poor s Fund Management Rating Source : Standard & Poor s,

Plus en détail

LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE. Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015

LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE. Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015 CHAMBRE DE COMMERCE DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015 11 CHAMBRE DE COMMERCE DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG LA CHAMBRE

Plus en détail

La CCB aidera à bâtir le marché du RMB à Toronto. Succursale de Toronto de la Banque de construction de Chine

La CCB aidera à bâtir le marché du RMB à Toronto. Succursale de Toronto de la Banque de construction de Chine La CCB aidera à bâtir le marché du RMB à Toronto Succursale de Toronto de la Banque de construction de Chine Contenu À notre propos Les marchés extra-territoriaux du RMB Les avantages pour le Canada Les

Plus en détail

Table des matières (1 de 4)

Table des matières (1 de 4) Le calepin Le commerce extérieur du Québec constitue un aide-mémoire sur les échanges de biens et de services du Québec. Cet outil réunit surtout des données sur les exportations et les importations et

Plus en détail

Être victorieux en Asie

Être victorieux en Asie Être victorieux en Asie Le rôle du CBdC Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef, Le Conference Board du Canada Décembre 2014 conferenceboard.ca Asie émergente : où se situe la croissance

Plus en détail

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE Mieux comprendre le système commercial de l OMC Le saviez vous? Plus de 14 7 participants issus de pays en développement ont bénéficié des cours de formation et des programmes

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

LE BRESIL ET L AMERIQUE LATINE Solutions de financement / sécurisation des contrats export - Le cas concret du Crédit Acheteur -

LE BRESIL ET L AMERIQUE LATINE Solutions de financement / sécurisation des contrats export - Le cas concret du Crédit Acheteur - LE BRESIL ET L AMERIQUE LATINE Solutions de financement / sécurisation des contrats export - Le cas concret du Crédit Acheteur - Lyon Juin 2011 Structured Export Finance Gilbert Potié Sommaire 1. Panorama

Plus en détail

Convention n o 142 concernant le rôle de l orientation et de la formation professionnelles dans la mise en valeur des ressources humaines

Convention n o 142 concernant le rôle de l orientation et de la formation professionnelles dans la mise en valeur des ressources humaines Texte original Convention n o 142 concernant le rôle de l orientation et de la formation professionnelles dans la mise en valeur des ressources humaines 0.822.724.2 Conclue à Genève le 23 juin 1975 Approuvée

Plus en détail

Banque de Détail à l International - BHFM. Zoom sur la microfinance à la Société Générale

Banque de Détail à l International - BHFM. Zoom sur la microfinance à la Société Générale Banque de Détail à l International - BHFM Zoom sur la microfinance à la Société Générale JUIN 2007 LA SOCIETE GENERALE Un Groupe solide et performant Chiffres clés fin 2006 : Notations : 59 milliards EUR

Plus en détail

L économie mondiale et le Maroc à l horizon 2050. Agnès Bénassy-Quéré, Lionel Fontagné and Jean Fouré IRES Rabat, 17 juin 2011

L économie mondiale et le Maroc à l horizon 2050. Agnès Bénassy-Quéré, Lionel Fontagné and Jean Fouré IRES Rabat, 17 juin 2011 L économie mondiale et le Maroc à l horizon 2050 Agnès Bénassy-Quéré, Lionel Fontagné and Jean Fouré IRES Rabat, 17 juin 2011 1 Attention aux calculs de coin de table Ex. Chine : Taux de croissance constant

Plus en détail

Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014

Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014 Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014 Évaluation sur la base du Small Business Act pour l Europe Tunis, 10 Septembre 2014 Ordre du jour 1. Introduction et objectifs 2. Méthodologie

Plus en détail

LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers

LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF Atelier «accueil des étudiants étrangers» 8 décembre d 2007-1 Accompagner l inscription Aider les établissements dans leur sélection Un guichet unique en ligne

Plus en détail

Nature des revenus Impôt canadien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres

Nature des revenus Impôt canadien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres C A N A D A (Etat au 1 er janvier 2014) Index Aperçu des effets de la convention contre les doubles impositions 1 Imputation forfaitaire d'impôt (cf. remarque sous ch. IV) 5 Formule 196 " NR 7 - R Aperçu

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

AGORA Conférence des directeurs des chambres Actualités internationales

AGORA Conférence des directeurs des chambres Actualités internationales Markus Oettli Praktikant AGORA Conférence des directeurs des chambres Actualités internationales Môtiers-NE 09.07.2015 Quelques thèmes d actualité TTIP EU-USA & CETA EU-Canada Problématique nouveaux accords

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ÉTUDE

PRÉSENTATION DE L ÉTUDE TM PRÉSENTATION DE L ÉTUDE MÉTHODOLOGIE LE NATION GOODWILL OBSERVER A ÉTÉ CONÇU PAR : W, ERNST & YOUNG, HAVAS DESIGN+, HEC PARIS ET CAP RÉALISATION TECHNIQUE DE L ÉTUDE : Enquête réalisée par l Institut

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Comment s associer avec un partenaire du Sud

Comment s associer avec un partenaire du Sud Comment s associer avec un partenaire du Sud FCM 15/11/12 1 DLO / POLE COMEX Les Etapes du Processus La Relation Commerciale Comment vais-je m implanter? Croissance organique/interne Croissance externe

Plus en détail

«Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014

«Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014 «Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014 l Algérie, Une économie riche à fort potentiel Salim BRANKI Directeur d études chragé de la promotion

Plus en détail

Jean-Michel THILLIER, Sous-directeur du commerce international à la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI)

Jean-Michel THILLIER, Sous-directeur du commerce international à la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI) Session 2 : Table ronde/atelier : L impact sur la supply chain et les risques Jean-Michel THILLIER, Sous-directeur du commerce international à la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI)

Plus en détail