EBM en bref L entreprise en 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EBM en bref L entreprise en 2011"

Transcription

1 EBM en bref L entreprise en 2011 EBM Weidenstrasse 27 Case postale 4142 Münchenstein 1 Tél Fax Elektra Birseck (EBM) 26, rue du Rhône Boîte postale Saint-Louis Cedex Tél Fax

2 POINTS DE VUE Comment EBM pratique-t-elle concrètement le développement durable? Quels sont les grands axes de sa nouvelle stratégie d approvisionnement? Quels défis EBM doit-elle relever en matière de fourniture d électricité? Alex Stebler, président du Conseil d administration d EBM, nous livre sa position. Alex Stebler: «Concrètement, notre objectif est d atteindre un mix 80/20, donc 80% d énergie renouvelable pour 20% d énergie de sources conventionnelles.» EBM a présenté sa nouvelle stratégie d approvisionnement en mai Quelles en étaient les raisons? Alex Stebler: Nous sommes engagés dans le développement durable depuis plus de 30 ans. Nous pratiquons un développement durable qui tient compte d égale façon de l économie, de l écologie et de la dimension sociale. Suite à la catastrophe naturelle qui a frappé le Japon et au drame qui s est déroulé à la centrale nucléaire de Fukushima, nous avons encore davantage orienté notre stratégie vers les énergies renouvelables. J aimerais souligner ici qu avec sa stratégie d approvisionnement, EBM a posé il y a plusieurs années déjà les jalons d une fourniture d énergie efficiente et régénératrice. Quels sont les points clés de cette nouvelle stratégie d approvisionnement? Nous renforçons massivement notre engagement dans le domaine des énergies renouvelables et donnons un nouveau coup d accélérateur. En l occurrence, nous cherchons à atteindre une part de plus de 25% d ici à EBM fonde à présent sa stratégie sur trois piliers, à savoir: «énergies renouvelables», «efficience énergétique et mesures d économie» et «sécurité d approvisionnement». Il va de soi que notre stratégie d approvisionnement doit être compétitive et avoir la marge de manœuvre et le levier nécessaires pour pouvoir réagir à tout moment à l évolution des conditions générales. Quels sont les objectifs poursuivis par EBM? Selon l étude du Conseil mondial du climat, la part des énergies renouvelables devrait approcher la barre des 80% en D ici là, nous voulons également tirer la plus grande partie de notre électricité de sources renouvelables. Concrètement, notre objectif est d atteindre un mix 80/20, donc 80% d énergie renouvelable pour 20% d énergie de sources conventionnelles. Pour pouvoir atteindre cet objectif, nous investissons dans de nouvelles installations et centrales. Le transport de l énergie est un thème tout aussi important que la production d énergie. Pour garantir l approvisionnement, il faut un réseau qui fonctionne bien. Quels sont les grands axes de la stratégie d EBM dans ce domaine? Depuis des années, nous investissons annuellement 20 à 30 millions de francs dans l extension du réseau. Nous ne pourrons continuer à garantir l approvisionnement en électricité qu en entretenant nos réseaux. Nous en parlons à l aise car, dans la zone de desserte du réseau EBM, nous avons connu très peu de pannes. Depuis 1906, nous opérons également en Alsace. Et nous pouvons dire que là aussi, les réseaux sont particulièrement bien entretenus par rapport aux autres régions du pays. Par ailleurs, nous avons repris trois sous-réseaux et plusieurs lignes de distribution d Alpiq dans notre zone de desserte suisse. Nous sommes ainsi directement connectés au niveau de réseau 1. De ce fait, nous allons être en mesure d améliorer la sécurité du réseau et d accroître le niveau de performance. Enfin, cela nous permettra d assurer l approvisionnement en électricité à long terme, ce qui nous tient à cœur. 2

3 A la mi-2012, Hans Büttiker, CEO d EBM, partira à la retraite après 27 ans de bons et loyaux services. Le moment est donc venu de dresser un bilan, de jeter un coup d œil dans le rétroviseur mais aussi et surtout de réfléchir à demain. Dès 1979, EBM a commencé à encourager l utilisation efficiente de l énergie. Nous étions la première entreprise énergéticienne suisse à nous pencher sur cette problématique. En 2009, les énergies renouvelables représentaient 21,8% du mix électrique d EBM. En 2010, nous en étions déjà à 23,4%. Notre objectif est de franchir la barre des 25% d ici à Des prix intéressants pour l électricité verte Il est important de promouvoir l énergie renouvelable. Il est au moins aussi important de fournir de l électricité verte à la clientèle. Cela suppose des offres attrayantes. C est la raison pour laquelle, au 1 er janvier 2012, EBM a baissé son supplément solaire pour le faire passer de 75 à 55 centimes. En même temps, nous avons diminué de 15% le prix de notre électricité régionale. Le supplément pour l électricité hydraulique et solaire exclusivement produite dans la région ne s élève plus aujourd hui qu à 1,7 centime par kilowattheure. Nous sommes fiers de pouvoir dire que l offre d énergie naturelle est produite à 100% à partir de véritables énergies renouvelables dans le nord-ouest de la Suisse. Garantir l accès à l électricité verte Nous investissons entre autres dans des installations éoliennes et solaires en Europe méridionale. Cela permet de nous garantir l accès à une quantité suffisante d électricité verte. Dans ce contexte, EBM a fondé la société anonyme «leading swiss renewables SA» en partenariat avec la société de distribution d énergie Energie Wasser Bern (ewb) et d Aravis. A moyen terme, l idée est que la nouvelle entreprise puisse se positionner comme un leader de la production et de la fourniture d énergies renouvelables et s impose en tant que tel sur ce marché. En même temps, nous voulons marquer le coup: en l occurrence, nous ne cherchons pas à passer nos mix énergétiques conventionnels dans une sorte de «lessiveuse verte» mais à fournir une énergie «équitable», en d autres termes à mettre en œuvre le redéploiement énergétique projeté par la construction de nouvelles centrales performantes. EBM est bien préparée pour l avenir. Assurer l approvisionnement L année écoulée a connu divers temps forts. Je songe à la réalisation de la plus grande installation photovoltaïque du nord-ouest de la Suisse, installée par notre filiale, Kleinkraftwerk Birseck AG (KKB), en collaboration avec BLT Baselland Transport AG. La puissance annuelle de ce projet de référence dépasse la barre du million de kilowattheures d électricité solaire. De quoi alimenter en courant 270 maisons individuelles avec un besoin annuel de 4500 kilowattheures ou encore quatre trams Tango des BLT pendant un an. Souvent dans un rôle de pionnier EBM est promise à un bel avenir. Cela étant, je n y participerai plus de manière active à partir de la mi J ai vécu 27 années passionnantes au sein d EBM.Nous avons toujours été à la pointe de cette évolution et avons même souvent joué un rôle de pionnier. Je me réjouis de pouvoir transmettre une entreprise saine et moderne à mon successeur, Conrad Ammann. Hans Büttiker a marqué EBM de son empreinte durant 27 ans. Il transmet à son successeur une entreprise moderne et performante. 3

4 développement durable La mission d EBM est d assurer à ses clients un approvisionnement en énergie sûr, bon marché et respectueux de l environnement en tenant compte tout à la fois des aspects économiques, écologiques et sociaux. Le développement durable selon EBM Performance économique Engagement écologique Responsabilité sociale Compte tenu de différents faits tels que l épuisement programmé des sources d énergie primaires, la problématique du C0 2 et l accident nucléaire de Fukushima, EBM fonde désormais sa stratégie d approvisionnement sur trois piliers: «énergies renouvelables», «efficience énergétique et mesures d économie» et «sécurité d approvisionnement». L objectif est en particulier d accroître massivement la part des énergies renouvelables dans le mix électrique. Première étape: d ici à 2015, EBM entend faire partie du top 5 des sociétés de distribution d énergie les plus en verve dans ce domaine en Suisse. Ainsi que le prévoit la stratégie du Conseil mondial du climat de l ONU, en 2050, EBM tirera la plus grande partie du courant qu elle vend d installations produisant de l électricité verte. EBM s est fixé pour objectif de disposer au minimum d un mix de 80% d énergies renouvelables contre 20% de sources d énergie conventionnelles. C est un objectif ambitieux, car dans la branche de l électricité, les cycles de décision et d investissement sont particulièrement longs. Engagement écologique EBM met en œuvre des mesures écologiques concrètes au sein et en dehors de l entreprise. De ce fait, elle génère une authentique valeur ajoutée pour l environnement. Parmi ces mesures figure notamment l organisation d une évacuation et d un tri sélectif exemplaires des déchets et matières résiduelles produits par EBM. Elles englobent aussi la naturalisation du site de l entreprise, avec à la clé une certification en tant que «parc naturel», et la prise en charge de jeunes arbres dans les forêts régionales. EBM assume également sa responsabilité écologique dans la conception d installations techniques respectueuses de l environnement. L entreprise encourage ses collaborateurs à emprunter les transports publics et les modes de transport alternatifs pour se rendre au travail. Au sein de l entreprise, la norme est d utiliser des véhicules d entreprise écologiques. Performance économique La prospérité d une entreprise dépend en premier lieu de son succès économique. Au cours des 100 dernières années, EBM s est constitué d importants fonds propres. Elle agit avec prudence et maintient une structure de capital sûre et des liquidités suffisantes pour préserver sa liberté d action en tant qu entreprise. En établissant les comptes consolidés selon les normes Swiss GAAP RPC, EBM garantit une parfaite transparence dans la présentation de ses comptes. Responsabilité sociale EBM apporte aussi une importante contribution en matière de durabilité sociale. En 2011, en moyenne annuelle, le groupe EBM a employé 618 (607) collaborateurs, dont 600 (587) à temps plein. 41 (44) d entre eux étaient des apprenants, ce qui atteste du nombre particulièrement élevé de places d apprentissage proposées par EBM. Du fait de son ancrage local, EBM œuvre en permanence en faveur de l intérêt public et assume pleinement sa responsabilité sociale. Chaque année, l Assemblée des délégués prélève sur le bénéfice d EBM un montant à six chiffres destiné à venir en aide à des institutions sportives, culturelles et d intérêt public. 4

5 La sécurité d approvisionnement revêt une importance centrale au sein d EBM. En cas de panne de courant, c est le service de piquet qui intervient. Pendant la journée, Kurt Maier est chef d équipe au poste de monteurs de district de Therwil. Il dirige une équipe de 14 électriciens de réseau et de deux apprenants, qui réparent et entretiennent les lignes aériennes et enterrées du réseau haute et moyenne tension d EBM ainsi que des installations d éclairage public. Tout comme eux, il assure régulièrement le service de piquet. Les électriciens de réseau font leur travail ordinaire pendant leur piquet mais ils doivent intervenir sur le terrain dès qu une panne survient et ce, 24h/24. Ces interventions se déroulent aussi fréquemment la nuit. «Nous devons être sur les lieux dans les 20 minutes», déclare Kurt Maier. Une surveillance de tous les instants Le réseau EBM, qui présente différents niveaux de tension, doit fonctionner parfaitement à tout moment. Il est donc surveillé 24h/24 depuis un poste de commande central. En cas de panne sur le réseau haute tension, l opérateur peut généralement éviter de longues interruptions pour les clients par une simple opération de commutation. Si la panne est due à un problème technique, l équipe de piquet part en intervention, par tous les temps, qu il pleuve, qu il vente ou qu il neige. Le service de piquet est donc paré pour tout affronter. Cette fois, c est le portable de Kurt Maier qui sonne à deux heures du matin. L alarme vient du poste de commande de Münchenstein. Un client a appelé pour signaler qu il n avait plus de courant. La sécurité d approvisionnement est une priorité absolue chez EBM. Même s il est bien sûr impossible de garantir une alimentation ininterrompue, les coupures doivent être réduites au minimum. Kurt Maier prend la route. Sur place, il effectue des mesures et des contrôles. Il arrive à la conclusion que le courtcircuit se situe au niveau du câble enterré dans la rue. Il faut tout d abord couper l alimentation sur le câble endommagé et déconnecter toutes les installations d abonné. Il faut ensuite ouvrir la chaussée pour mettre à nu le câble concerné. La partie endommagée fait l objet d une réparation provisoire, pour que les clients puissent être de nouveau rapidement alimentés. La réparation définitive exigera une nouvelle coupure, les clients concernés étant bien sûr cette fois avertis à l avance. Kurt Maier a l habitude de travailler sous pression. Son objectif est que les clients aient de nouveau du courant dans les meilleurs délais et qu aucune vie ne soit mise en danger pendant les travaux de réparation. Durabilité économique, l exemple du service de piquet: Kurt Maier (photo de gauche, à l avant), chef d équipe du poste de monteurs de district de Therwil, et Christian Aegerter, chef du département de construction de lignes, recherchent la cause de la panne dans le camion de mesure. Tous les fils du réseau convergent vers le poste de commande (photo de droite). 5

6 développement durable Les conseillers énergie EBM prodiguent des conseils dans le cadre d assainissements énergétiques complets, établissent des certificats énergétiques pour les bâtiments, analysent les processus d exploitation et formulent des propositions d optimisation. de leurs communes. Une étroite collaboration a dès lors été mise en place avec les cantons dans les questions liées à l énergie. En la matière, les conseillers énergie d EBM offrent leur aide dans différents domaines: bâtiment, technique du bâtiment et électrotechnique. Durabilité écologique, l exemple du conseil en énergie: Petra Tanner (à droite) conseille une cliente en matière d énergie et fait le point sur les coûts et les possibilités. Cheffe de chantier chevronnée, la conseillère EBM Petra Tanner aime mettre elle-même la main à la pâte (photo de droite). Petra Tanner est conseillère énergie chez EBM. Cette cheffe de chantier chevronnée, qui a suivi avec succès la formation post diplôme «Energie am Bau», a travaillé dans diverses branches: elle aime mettre elle-même la main à la pâte et essaie de vivre de la façon la plus écologique possible. Il est dès lors logique que les thèmes de l efficience énergétique et des économies d énergie jouent chez elle un rôle très important. EBM soutient l utilisation rationnelle de l énergie depuis des dizaines d années. Dans sa nouvelle stratégie d approvisionnement, l efficience énergétique et les mesures d économie constituent l un des trois grands piliers devant permettre de préparer un avenir énergétique durable. Les cantons de Bâle-Campagne et de Soleure ont pris l option de déléguer le conseil en énergie. C est EBM qui a été chargée de ce mandat pour le compte de ces deux cantons et Questions sur les aides financières Les assainissements énergétiques et les mesures d amélioration de l efficience énergétique sont soutenus par la Confédération, les cantons et le Fonds énergétique EBM. Les conseillers énergie sont souvent amenés à répondre à des questions relatives à ces aides financières et notamment sur les services publics à contacter pour les obtenir et les procédures à suivre. De plus en plus de gens se demandent comment ils pourraient contribuer activement à un approvisionnement énergétique durable, que ce soit par le montage d une installation photovoltaïque ou d une pompe à chaleur ou encore par l assainissement énergétique de leur bâtiment. Lors d un entretien personnel, les conseils en matière d assainissement des bâtiments portent plus précisément sur la diminution des pertes de chaleur, l élimination des ponts thermiques, la consommation d énergie et les mesures d isolation. «J essaie d éclairer un peu les gens sur l efficience énergétique et la physique des bâtiments par des méthodes simples», dit-elle. Les conseillers énergie d EBM sont accrédités comme coaches énergie cantonaux. De manière à faire bon usage des aides accordées, le canton de Bâle-Campagne recourt en effet à des coaches énergie expérimentés. Ils ont pour fonction de conseiller architectes et exécutants et d accompagner les projets d assainissement. 6

7 Par son engagement dans la formation des apprenants, EBM soutient la relève dans la branche et permet à de nombreux jeunes d entrer dans la vie active. Avec précaution, Oliver Gschwind perce deux trous dans le mur en béton. Il monte une prise électrique apparente. Il a préalablement marqué au gros feutre les trous à réaliser. Il a déjà mis en place tout le tubage aussi. Il glisse deux chevilles dans les trous et fixe la prise avec deux vis. A présent, il passe dans le tube trois fils de couleurs différentes à partir du boîtier de distribution. Il les coupe à la bonne longueur, les isole et fixe les extrémités dénudées aux bornes de la prise. Ensuite, avec l aide d un installateur électricien, il met le circuit sous tension et effectue une mesure. Il reste à visser le couvercle du boîtier et le montage est terminé. Oliver Gschwind est en quatrième année d apprentissage chez Schwarz + Partner AG à Reinach, une filiale d EBM. «J aime beaucoup ce que je fais ici. On me confie des tâches passionnantes et on m engage de façon très flexible. Et puis, l équipe est bien en place aussi. Quand j ai besoin d aide, je peux sans souci m adresser au monteur chargé de la conduite du chantier», raconte-t-il. Tout doit être en place Il adore préparer le matériel et les outils. Par contre, la réalisation de rainures pour la pose de câbles électriques encastrés n est pas une sinécure. «On a parfois très vite mal aux bras», lance-t-il. Le travail sur un tableau est plutôt une question de concentration. Oliver Gschwind doit y brancher correctement plusieurs dizaines de fils. Et au final, tout doit être parfaitement en place. Bien entendu, il a aussi appris à respecter le courant électrique. La sécurité passe notamment par un comportement approprié et le port d une tenue adéquate (équipement de protection personnelle). C est le frère aîné d Oliver Gschwind qui a attiré son attention sur cet apprentissage d installateur électricien avec certificat fédéral de capacité, d une durée de quatre ans. Actuellement 30 apprenants Au total, Schwarz + Partner AG forme actuellement 30 apprenants. «Nous veillons à ce que nos apprenants reçoivent la formation la plus large et la plus flexible possible», souligne Thomas Schelker, responsable de l encadrement des apprenants au sein de Schwarz + Partner AG. «Nous avons la conviction qu il est extrêmement important pour la branche de soutenir la relève et de former de jeunes professionnels. De plus, les apprenants motivés nous apportent énormément de choses.» Durabilité sociale, l exemple de la formation des apprenants: Oliver Gschwind est dans sa quatrième année d apprentissage comme installateur électricien chez Schwarz + Partner AG (photo de gauche). Son formateur, Thomas Schelker (en haut à gauche), discute avec Oliver Gschwind des travaux à réaliser. 7

8 EBM EN BREF Electricité Approvisionnement de base en courant dans la zone de desserte d EBM GWh 1 601, ,3 Variation par rapport à l exercice précédent % 1,2 + 5,2 Négoce d électricité GWh 266,0 262,2 Total des activités électriques d EBM GWh 1 867, ,5 Clients (points de prélèvement) Nombre Habitantes et habitants dans la zone de desserte d EBM Nombre Communes dans la zone de desserte d EBM Nombre Réseau Sous-stations/sous-stations collectives Nombre 11/2 11/2 Stations transformatrices et de couplage Nombre Cabines de distribution Nombre Lignes souterraines et aériennes km Chaleur Activités chaleur d EBM (propres installations) GWh 212,1 177,2 Propres installations de chaleur d EBM Nombre Total des installations de chaleur exploitées Nombre Télécommunications Clients télévision câblée Nombre Clients Internet câblé Nombre Clients téléphone câblé Nombre Compte de résultat Chiffre d affaires Millions de CHF 353,2 333,9 EBIT Millions de CHF 15,2 19,3 Marge EBIT % 4,3 5,8 Résultat consolidé (part d Alpiq incl.) Millions de CHF 165,5 80,2 Rendement des capitaux propres % 9,7 4,5 Bilan Immobilisations Millions de CHF 1 789, ,9 Actifs circulants Millions de CHF 171,1 222,1 Capitaux propres (intérêts minoritaires incl.) Millions de CHF 1 623, ,5 En % du capital global % 82,8 82,4 Capitaux de tiers Millions de CHF 336,2 383,5 Investissements Immobilisations brutes Millions de CHF 89,6 247,5 Personnel Nombre moyen de collaboratrices et collaborateurs A temps plein Dont apprenants Personnes Sociétaires de la coopérative Effectif Nombre Leu. fr Concept et réalisation: Infel AG

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Communiqué de presse Baden, le 19 décembre 2014 Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Le faible niveau des prix sur le marché de gros de l'électricité en Europe a continué

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons L essentiel en bref L entreprise d électricité du canton de Zurich (EKZ) Vos avantages En tant que contracteur, EKZ assume les tâches suivantes: Responsabilité de projet, de la planification à l exploitation

Plus en détail

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement.

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement. FAO 1. Combien de voitures électriques la Suisse compte-t-elle actuellement? Plus de 3500 véhicules électriques sont aujourd hui recensés dans le pays (état: janvier 2014). On distingue les véhicules tout-électrique

Plus en détail

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404 2014 Alpiq en bref Alpiq est un fournisseur d électricité et prestataire de services énergétiques leader en Suisse, à orientation européenne. L entreprise est active dans la production d électricité ainsi

Plus en détail

Swisspower l entreprise prestataire de services en matière d énergie soutient la LME

Swisspower l entreprise prestataire de services en matière d énergie soutient la LME Sujet Loi sur le marché de l électricité (LME) Votation fédérale du 22 septembre 2002 Swisspower l entreprise prestataire de services en matière d énergie soutient la LME Swisspower Limmatquai 2 Postfach

Plus en détail

Efficacité énergétique de la part des pros

Efficacité énergétique de la part des pros Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec

Plus en détail

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant.

Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant. Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant. Nous possédons l expérience et les compétences nécessaires pour offrir à nos clients

Plus en détail

Flash! Roulez électrique! Billets à gagner. Eté 2015. Comédie musicale Roméo & Juliette

Flash! Roulez électrique! Billets à gagner. Eté 2015. Comédie musicale Roméo & Juliette Flash! Eté 2015 Roulez électrique! Billets à gagner Comédie musicale Roméo & Juliette 2 ÉDITORIAL 3 L image du Model S sur la page de couverture a pu être utilisée grâce à l aimable autorisation de Tesla.

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

Tout savoir sur le marché de l énergie

Tout savoir sur le marché de l énergie Tout savoir sur le marché de l énergie Sommaire Fiche 1 Que signifie l ouverture du marché de l énergie pour vous? Les acteurs du marché Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Le marché de l énergie, les réponses à toutes

Plus en détail

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse 23 OCTOBRE 2012 FICHE THEMATIQUE : PENURIE D ELECTRICITE un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse Le Conseil fédéral et le Conseil national souhaitent sortir du nucléaire à

Plus en détail

Prise de position de l initiative des villes pour la formation quant à la politique de formation. La ville fait école

Prise de position de l initiative des villes pour la formation quant à la politique de formation. La ville fait école Prise de position de l initiative des villes pour la formation quant à la politique de formation La ville fait école Avant-propos Barbara Eberhard Conseillère municipale, St-Gall Direction école et sport

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés :

Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés : Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés : PRESENTATION DE L ORGANISME D ACCUEIL Ressourcer le monde Clients : Collectivités/ Industriels/ Secteur Tertiaire

Plus en détail

Skateparks, pistes VTT ou autres installations sportives: ce que vous devriez savoir à propos de la responsabilité de votre commune.

Skateparks, pistes VTT ou autres installations sportives: ce que vous devriez savoir à propos de la responsabilité de votre commune. Skateparks, pistes VTT ou autres installations sportives: ce que vous devriez savoir à propos de la responsabilité de votre commune. Une commune doit répondre comme n importe quelle personne de tout acte

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire Des solutions de bâtiment durables technologie modulaire 1 2 3 LA CONSTRUCTION DURABLE 2 3 Voici un demi-siècle que notre activité développement et réalisation d architecture à structure bois marque le

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Se former dans l électricité? Nous répondons pleinement à vos besoins!

Se former dans l électricité? Nous répondons pleinement à vos besoins! Se former dans l électricité? Nous répondons pleinement à vos besoins! Notre partenariat Cinelec et CPI Formations se réunissent pour vous offrir une palette de formations répondant aux exigences de tous.

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte.

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Suisse SA Freilagerstrasse 40 8047 Zurich Suisse A1T334-A234-1-77 Sous réserve de modification Siemens Suisse SA, 2012 Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Generation21

Plus en détail

MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE

MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE Secteur Techn que MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE Brevet fédéral Préparation aux examens Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG) Finances Formation

Plus en détail

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural

Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural Un rendement énergétique amélioré de 15 % grâce à une technique moderne de condensation au gaz. TopGas (10-60). Vos avantages. Les chaudières murales

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

Plan d'études pour l enseignement en entreprise

Plan d'études pour l enseignement en entreprise Plan d'études pour l enseignement en entreprise Monteur frigoriste CFC Monteuse frigoriste CFC Utilisation du plan d'étude pour l enseignement en entreprise Le présent plan d'étude pour l enseignement

Plus en détail

Pas de médecine sûre sans électricité sûre. Quel est le lien entre électricité et médecine

Pas de médecine sûre sans électricité sûre. Quel est le lien entre électricité et médecine Pas de médecine sûre sans électricité sûre Quel est le lien entre électricité et médecine «L électricité est l une des conditions pour la haute qualité de vie et la bonne santé de la population suisse.»

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE

TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE COMBINEZ VOTRE STATION INDIVIDUELLE Le module thermique d appartement TacoTherm Dual Piko s adapte parfaitement à toutes les configurations

Plus en détail

Sika ComfortFloor pour votre maison

Sika ComfortFloor pour votre maison Sika ComfortFloor pour votre maison LA PERFECTION N A JAMAIS ÉTÉ AUSSI PROCHE Vivre avec perfection Sika ComfortFloor à la maison Sika ComfortFloor est bien plus qu un revêtement de sol. C est également

Plus en détail

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Introduction Le relevé des coûts pour les cours interentreprises (CIE) est effectué par profession et par année civile. La personne

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation

Chaudière à gaz à condensation Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D). Vos avantages.

Plus en détail

Transition Energétique, Modèle allemand, Innovation, Jeanne Frangié & Angelos Souriadakis

Transition Energétique, Modèle allemand, Innovation, Jeanne Frangié & Angelos Souriadakis Transition Energétique, Modèle allemand, Innovation, Jeanne Frangié & Angelos Souriadakis Tous les pays européens, et notamment la France et l Allemagne, se sont engagés dans des transitions énergétiques

Plus en détail

Tirez le meilleur profit de votre argent. Solutions de placement

Tirez le meilleur profit de votre argent. Solutions de placement Tirez le meilleur profit de votre argent Solutions de placement 2 TIREZ LE MEILLEUR PROFIT DE VOTRE ARGENT Sommaire 3 Bienvenue chez Valiant 4 Solutions de placement Valiant 9 Gestion de fortune 14 Conseil

Plus en détail

Equivalence des qualifications

Equivalence des qualifications Equivalence des qualifications 2 Profil d un monteur-électricien diffusé par une maison de placement temporaire (I) Nom, Prénom, Date de naissance, Portugal Expérience professionnelle : 2009 à ce jour

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Énergies renouvelables efficaces économiques durables EES Jäggi-Bigler AG 4554 Etziken Tel +41 32 686 88 00 www.eesag.ch Niederlassungen 5436 Würenlos Tel +41 56 610 88 00 6317 Zug Tel +41 41 720 22 84 Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

Atelier 3. Bertrand JEAN-MAIRET. Ingénieur ETS

Atelier 3. Bertrand JEAN-MAIRET. Ingénieur ETS Atelier 3 Bertrand JEAN-MAIRET Ingénieur ETS Projet photovoltaïque Préambule Union Sportive Les Ponts-de-Martel propriétaire de la patinoire du Bugnon exploite les installations depuis 1988-89 100% en

Plus en détail

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Une averse fraîche, délassante et économe De la peine à vous réveiller? Gagnez votre tonus quotidien sous le jet agréable et vivifiant d

Plus en détail

Avant-propos. Chère lectrice, cher lecteur,

Avant-propos. Chère lectrice, cher lecteur, Avant-propos Chère lectrice, cher lecteur, En ces temps économiquement difficiles, il est important de savoir ce que je peux exiger comme salaire en tant qu entraîneur ou entraîneuse. En particulier, en

Plus en détail

EDF. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.edf.com

EDF. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.edf.com EDF é l e c t r i c i t é d e f r a n c e présentation de l entreprise Le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce

Plus en détail

La mobilité grâce à l énergie solaire

La mobilité grâce à l énergie solaire www.siemens.ch/elektromobilitaet La mobilité grâce à l énergie solaire Nous faisons le plein de soleil Answers for infrastructure. Soyez un pionnier de la mobilité solaire 50 pour cent environ de l énergie

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT Des processus de bureau respectueux de l environnement grâce au recours à un système moderne de gestion des documents Utilisation de matériaux respectueux de

Plus en détail

Recommandation n o 22 pour l application des dispositions légales relatives aux systèmes de récupération des vapeurs dans les stations essence

Recommandation n o 22 pour l application des dispositions légales relatives aux systèmes de récupération des vapeurs dans les stations essence Cercl Air Schweizerische Gesellschaft der Lufthygiene-Fachleute Société suisse des responsables de l hygiène de l air Società svizzera dei responsabili della protezione dell aria Swiss society of air protection

Plus en détail

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE SOMMAIRE Qui est ERDF? 3 ERDF au service des clients 4 Les éléments qui composent votre installation 5 Vous souhaitez être dépanné 6 Vous emménagez dans un nouveau logement

Plus en détail

BUREAUX D ARCHITECTES

BUREAUX D ARCHITECTES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Document REFLÉTANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS SOCIALES

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (36)/15.12 Date de publication : 24 juin 2015 TRENTE-SIXIÈME RÉUNION Date : 30 juin - 2 juillet 2015 Lieu : Salle du conseil exécutif,

Plus en détail

DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES RÉFÉRENCES INTERNET POUR LES COMMUNES VAUDOISES

DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES RÉFÉRENCES INTERNET POUR LES COMMUNES VAUDOISES DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES POUR LES COMMUNES VAUDOISES RÉFÉRENCES INTERNET Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) Division énergie www.vd.ch/energie T 41 21 316 95 50 F 41 21 316 95 51 info.energie@vd.ch

Plus en détail

Capteur de température ambiante TEMPSENSOR-AMBIENT

Capteur de température ambiante TEMPSENSOR-AMBIENT Capteur de température ambiante TEMPSENSOR-AMBIENT Instructions d'installation TempsensorAmb-IFR110610 98-0042410 Version 1.0 FR SMA Solar Technology AG Table des matières Table des matières 1 Remarques

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Construction durable: un défi global

Construction durable: un défi global Construction durable: un défi global Stefan Cadosch Arch. dipl. EPF/SIA Président de la SIA 1 En 1987, la Commission mondiale sur l environnement et le développement (commission Brundtland) définit la

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Distribution d électricité et réseaux souterrains

Distribution d électricité et réseaux souterrains Distribution d électricité et réseaux souterrains Cabos 09-2 - 3 octobre 2009 Maceió, Alagoas, Brésil Les réseaux de distribution : un enjeu essentiel Les réseaux de distribution constituent une infrastructure

Plus en détail

et les qualifications des chefs d entreprises

et les qualifications des chefs d entreprises Règles et conditions d accès à la profession et les qualifications des chefs d entreprises et des conducteurs professionnels Barcelone, 7 mai 2014 Blagoja Jovanovski IRU Academy Transport routier et croissance

Plus en détail

Pour votre génération, le meilleur reste à venir

Pour votre génération, le meilleur reste à venir Pour votre génération, le meilleur reste à venir Votre génération? Une génération qui a osé rêver et fait vivre au monde de mémorables instants. Vous faites partie de la Happy Generation. Chez AXA, nous

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Introduction Le relevé des coûts pour les cours interentreprises (CIE) est effectué par profession et par année civile. La personne

Plus en détail

Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients!

Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients! Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients! Au service de Genève SIG est une entreprise publique suisse de distribution de services de proximité. Elle est au service de 250 000 clients sur

Plus en détail

Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil.

Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil. Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil. 2 Notre stratégie et nos objectifs Explorons de nouvelles voies. C est notre volonté. Notre stratégie et nos objectifs «Numéro un pour le trafic des paiements

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Borne de recharge de niveau 2 pour véhicule électrique EVC30T/EVC30T-IN ELMEC inc. JUIN 2014 (REV8) Table des matières 1 Aperçu... 2 2 Liste des pièces... 3 3 Spécifications...

Plus en détail

PT1 - Raccordements aux réseaux de distribution MT et BT

PT1 - Raccordements aux réseaux de distribution MT et BT Sur la base des articles 1, 2, 3,7 et 8 des CG, la présente prescription technique définit : La contribution au branchement au réseau (CB) et la contribution aux coûts du réseau (CCR); Contribution de

Plus en détail

DÉCOUVERTE de TECECO

DÉCOUVERTE de TECECO FORMATION DÉCOUVERTE de TECECO IMPLANTATIONS Perspective d avenir Perspective d avenir Nos Agences - 49 Saumur - 49 Angers - 49 Cholet - 35 Rennes - 53 Laval - 72 Le Mans - 61 Alençon - 14 Caen Nos Franchises

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes.

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes. Notice de Montage T.Flow Activ Modulo Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo 11023718/A - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France

Plus en détail

Statuts de. Ces statuts ont été adoptés par l Assemblée générale du 23 mars 2010.

Statuts de. Ces statuts ont été adoptés par l Assemblée générale du 23 mars 2010. Statuts de Ces statuts ont été adoptés par l Assemblée générale du 3 mars 00. Généralités Art. Nom, forme juridique, siège Sous le nom de BIO-JURA, ci-après nommée l Association, est constituée une association

Plus en détail

Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise

Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise Un lien réel de solidarité et une véritable opportunité d améliorer la vie collective Premier de cordée Mesdames, Messieurs les Dirigeants d Entreprises,

Plus en détail

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

Notice de montage et d utilisation

Notice de montage et d utilisation BECK-O-TRONIC 5 Version : Centronic fr Notice de montage et d utilisation Commande de porte Informations importantes pour: l'installateur / l'électricien / l'utilisateur À transmettre à la personne concernée!

Plus en détail

Mémo. Infrastructure de charge des véhicules électriques

Mémo. Infrastructure de charge des véhicules électriques Mémo Infrastructure de charge des véhicules électriques Prise Genre de véhicule E-Bikes et E-Scooters Types de véhicules et comportements de charge L électricité nécessaire à la recharge des véhicules

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles.

Contracting énergétique EKZ. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles. MON CHOIX: Contracting énergétique EKZ Contracting énergétique EKZ Contracting énergétique EKZ Utilisez

Plus en détail

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance «Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance Présentation détaillée du plan «Action 2016» le mardi 13 décembre 2011 Perspectives financières : o Pertes opérationnelles

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

Module de fonction. SM10 Module solaire pour EMS. Instructions de service 6 720 801 042 (2012/02) FR

Module de fonction. SM10 Module solaire pour EMS. Instructions de service 6 720 801 042 (2012/02) FR Module de fonction SM10 Module solaire pour EMS Instructions de service FR Sommaire 1 Sécurité.......................................3 1.1 Remarque...................................3 1.2 Utilisation conforme.............................3

Plus en détail

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013 Point de situation ti Libéralisation des marchés électricité et gaz Ecube -6 décembre 2013, Auberge communale de Puidoux Xavier Righetti responsable de l unité étude énergétiques SILCom - Direction des

Plus en détail

MUNICIPALITE DE GLAND

MUNICIPALITE DE GLAND MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal n 56 relatif à l octroi d un crédit pour financer la rénovation des installations de chauffage des vestiaires sis au centre sportif "En Bord". Madame la présidente,

Plus en détail

Aide à l'application Preuve du besoin de réfrigération et/ou d humidification de l air Edition mai 2003

Aide à l'application Preuve du besoin de réfrigération et/ou d humidification de l air Edition mai 2003 CONFERENCE DES SERVICES CANTONAUX DE L'ENERGIE KONFERENZ KANTONALER ENERGIEFACHSTELLEN Aide à l'application Preuve du besoin de réfrigération et/ou d humidification de l air 1. Contexte Une série d'aides

Plus en détail

> Garantir l approvisionnement en eau à l horizon 2025. Objectifs et mesures recommandées

> Garantir l approvisionnement en eau à l horizon 2025. Objectifs et mesures recommandées > Garantir l approvisionnement en eau à l horizon 2025 Objectifs et mesures recommandées 2 > Garantir l approvisionnement en eau à l horizon 2025 OFEV 2014 > Garantir l approvisionnement en eau n est pas

Plus en détail

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Vos besoins au centre Credit Suisse Invest Mandate Expert Partner Compact 2 / 20 4 Des arguments qui font la différence Profitez d un conseil en placement

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral. Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures. page 1

Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral. Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures. page 1 Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures page 1 1. Introduction A qui est destinée cette formation? Proposée en emploi, la formation

Plus en détail

Rénover son bâtiment Mode d emploi

Rénover son bâtiment Mode d emploi Un Article de presse de Fribourg, le 31 mai 2010 Rénovation, énergie solaire : comment bien faire et quel financement? Rénover son bâtiment Mode d emploi En Suisse, près de deux millions de bâtiments,

Plus en détail

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business.

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. 1 HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. Table des matières 3 HOTELA : le portrait Par des entrepreneurs pour des entrepreneurs 4 HOTELA : les assurances

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl bien plus que la chaleur VITODATA VITOCOM Internet TeleControl Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet Viessmann S.A. Z.I. - B.P. 59-57380 Faulquemont Tél. : 03 87 29

Plus en détail

kst ag Module thermoactif klima system technologie klima system technologie

kst ag Module thermoactif klima system technologie klima system technologie kst ag Module thermoactif system klima technologie klima system technologie 2 Confort climatique et bien-être Le module thermoactif de KST AG intègre la masse du bâtiment dans la gestion énergétique du

Plus en détail

Bon pour votre image. Bon pour votre budget.

Bon pour votre image. Bon pour votre budget. Business Bon pour votre image. Bon pour votre budget. Economisez des coûts et préservez l environnement. Découvrez comment réduire les déplacements dans votre entreprise, économiser de l énergie et améliorer

Plus en détail