OUTIL DE GESTION DE LA MAINTENANCE VIA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OUTIL DE GESTION DE LA MAINTENANCE VIA"

Transcription

1 INSA TOULOUSE MEMOIRE PRESENTE EN VUE D OBTENIR LE TITRE D INGENIEUR DIPLOME PAR L ETAT (IDPE) EN AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE PAR DENIS TUR OUTIL DE GESTION DE LA MAINTENANCE VIA L INTRANET DE FREESCALE LE TLS-TWIM Soutenu le 22 septembre 2009 Présidente du Jury : Madame Colette MERCE, Directrice DGEI INSA Toulouse Membres : Monsieur Michel CASTAN, Responsable de la Formation Continue, spécialité Informatique Monsieur Christian GANIBAL, Ingénieur CNRS, LAAS, Ingénieur de recherche en Electronique Monsieur Vincent MAHOUT, Enseignant DGEI, spécialité Automatique Informatique Industrielle Monsieur Pierre PINEL, Enseignant DGEI, spécialité Informatique Monsieur Jean-Louis VIDAL, Ingénieur DPE, Responsable du Service Informatique de la Mairie de Toulouse

2 Page 2 Denis TUR INSA TOULOUSE MEMOIRE PRESENTE EN VUE D OBTENIR LE TITRE D INGENIEUR DIPLOME PAR L ETAT (IDPE) EN AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE PAR DENIS TUR OUTIL DE GESTION DE LA MAINTENANCE VIA L INTRANET DE FREESCALE LE TLS-TWIM Soutenu le 22 septembre 2009 Présidente du Jury : Madame Colette MERCE, Directrice DGEI INSA Toulouse Membres : Monsieur Michel CASTAN, Responsable de la Formation Continue, spécialité Informatique Monsieur Christian GANIBAL, Ingénieur CNRS, LAAS, Ingénieur de recherche en Electronique Monsieur Vincent MAHOUT, Enseignant DGEI, spécialité Automatique Informatique Industrielle Monsieur Pierre PINEL, Enseignant DGEI, spécialité Informatique Monsieur Jean-Louis VIDAL, Ingénieur DPE, Responsable du Service Informatique de la Mairie de Toulouse

3 Page 3 Denis TUR Remerciements Avant de commencer la présentation du projet, je tiens à exprimer mes sincères remerciements à Monsieur Philippe MAZILIER, responsable du service de la maintenance à Freescale Toulouse, pour m avoir fait confiance et pour avoir su orienter mes travaux. Je souhaite aussi remercier Monsieur Vincent MAHOUT, Enseignant DGEI, spécialité Automatique Informatique Industrielle, pour ses relectures et corrections de ce mémoire. Je tiens aussi à exprimer ma reconnaissance et mes remerciements à Monsieur Philippe SIMOES, Ingénieur informaticien et responsable du groupe maintenance en weekend, pour son support, ses conseils et pour notre étroite collaboration tout au long du projet. Je tiens à remercier également Monsieur Simon TRESSIERES et Monsieur Fabrice JACQUEMIN, informaticiens au service support informatique, pour l aide qu ils m ont apportée pour la mise en production du site FSL-TWIM sur le serveur de Freescale. Je suis également très reconnaissant envers les responsables des groupes de maintenance, Messieurs Patrice LORENDEAUX, Michel CASON, Francis DUPRE, Philippe MANGEOLE, Bernard DOUILHAC, Pierre ANDRIEU, Philippe FLAMENT et Eric BRU, pour l aide au déploiement des outils dans leurs unités respectives. Je tiens de même à remercier Mademoiselle Frédérique GUILLON, Ingénieur procédé en implantation ionique à Freescale, pour ses relectures et corrections de ce mémoire. Enfin je veux également saluer la patience, la compréhension et le soutien dont a fait preuve mon épouse, Sandrine, lors de ces deux dernières années. Je tiens aussi à remercier mes enfants, Héléana et Florian, qui m ont souvent demandé pourquoi je travaillais au lieu de jouer avec eux.

4 Résumé Page 4 Denis TUR Ce mémoire décrit la mise en place d un système de gestion de la maintenance via l intranet de l usine Freescale à Toulouse : le TLS-TWIM. Après la constitution d une équipe projet, j ai élaboré un cahier des charges avec les futurs utilisateurs. Une fois les objectifs clairement définis j ai découpé les différents modules du système en diagrammes fonctionnels. Ce découpage m a permis d élaborer un planning prévisionnel pour ce projet. Les trois choix possibles pour le développement de cette interface étaient les suivants : la solution interne Freescale, l achat de logiciel externe ou le langage PHP. Ce dernier a été retenu sur des critères de coût, d évolution future et d entretien. En ce qui concerne le stockage des informations j ai utilisé la méthode Merise pour la conception des structures des bases de données. 52 tables ont été nécessaires pour le système TLS-TWIM. Pour le développement des codes source je me suis appuyé sur la culture du Lean Manufacturing présente dans l entreprise. Les notions de 5S, d amélioration continue et l outil Smed ont permis de structurer, de standardiser et d optimiser le codage. Le module, planification dynamique des préventives compteurs est détaillé en fin de mémoire. Cet outil permet de planifier dynamiquement les interventions de maintenance préventive en fonction des divers compteurs présents sur les équipements de production. L interface TLS-TWIM est en fonctionnement depuis juin 2009 et les utilisateurs en apprécient la convivialité, la rapidité et l accessibilité. Les temps de recherche d informations et d analyse de pannes ont diminués, soit 50% à 60% de gain. Ce système est le point d entrée unique de toutes les équipes de maintenance et centralise les informations nécessaires pour les équipes supports de la production de l usine de Toulouse. Mots clé : Standardisation, intranet, GMAO, PHP, convivialité, rapidité, accessibilité, LEAN MANUFACTURING. Summary This report describes the development and installation of maintenance software through the Toulouse Freescale network: the TLS-TWIM. After the constitution of team project, I elaborated the requirements with the future users. Once the objectives clearly defined, the various modules of the system were broken down into to build a functional diagram and estimated planning for this project. The three possible choices for the development of this interface were the following: the Freescale internal solution, external software or the PHP language. This last one was chosen on criteria of cost, evolution and maintenance. Concerning the data storage the Merise method was used to build the structural design of the databases. 52 tables were necessary for system TLS-TWIM. The development of source lines of code was based on Lean Manufacturing culture deployed in the company. Some tools like 5S continuous improvement or Smed were used to improve the structure, to standardize and to optimize the code. A specific module is described at the end of the report. This tool allows the planning of preventive maintenance according to the various meters retrieved from production equipments. TLS-TWIM interface is under operation since June People using the software particularly appreciate user-friendliness, speed and accessibility. The search and breakdowns analysis times have decreased, from 50% to 60% improvement. All data and inputs were now only gathered through this system. All sustaining teams were used this interface. Keywords: Standardization, Intranet, GMAO, PHP, friendly interface, response time, accessibility, LEAN MANUFACTURING.

5 Page 5 Denis TUR Je me suis souvent repenti d'avoir parlé, mais jamais de m'être tu. (Philippe de Commines)

6 Page 6 Denis TUR Sommaire Remerciements... 3 Résumé... Erreur! Signet non défini. Summary... Erreur! Signet non défini. Sommaire... 6 Introduction... 7 Abréviations... 8 Listes des Figures... 9 Listes des Tableaux... 9 Chapitre I : Présentation générale du projet FSL-TWIM I.1- Le cahier des charges La problématique Le plan de travail Les ressources nécessaires I.2- Déroulement du projet Etat des lieux La collecte des besoins clients Recherche des solutions de développement Architecture du système FLS-TWIM Etude du stockage des données Estimation des ressources nécessaires Le codage Cycle de vie d un projet Tests des programmes Validation des modules avec les clients Livraison finale Maintenance I.3- Conclusion chapitre I Chapitre II : Planification Dynamique des Préventives Compteurs (PDPC) 37 II.1- Introduction II.2- Présentation de Machine Manager II.3- Présentation de PROMIS II.4- Acquisition des relevés compteurs équipements Les compteurs TWIM II.5- La planification dynamique des interventions préventives II.6- Conclusion chapitre II Conclusion Les possibilités d évolution Bilan personnel Bibliographie/Web graphie Documents de référence Liens WEB Annexes Annexe I : Planning prévisionnel Annexe II : Les organigrammes de TLS-FAB Organigramme de Freescale Toulouse FAB Organigramme de la maintenance Toulouse FAB... 48

7 Page 7 Denis TUR Introduction La transparence, la réactivité et la communication sont les maîtres mots d une équipe, qu elle soit composée de techniciens de maintenance, d ingénieurs procédé ou d opérateurs de production. Les clients et les auditeurs externes sont très attentifs à ces différents termes, que l on peut définir d ailleurs comme mots-clés, tant l importance qu ils apportent à la qualité du produit final est primordiale. C est d autant plus vrai aujourd hui avec la situation économique mondiale sur le marché de l automobile. En effet Freescale, leader sur ce secteur, subit cette crise. Nous devons par notre savoir faire et notre expérience surmonter dans les meilleures conditions cette étape difficile. En tenant compte de cette situation, ce mémoire décrit le développement et la mise en place des outils informatiques pour répondre aux besoins des équipes supports de la production (maintenance et procédé). Cette évolution informatique permet de mettre sous chaque mot clé, présenté en début de cette introduction, une multitude de sujets et de références. C est une avancée notoire pour Freescale Toulouse. Ce mémoire est composé de deux parties. Le premier chapitre aborde le projet FSL-TWIM dans sa globalité. Ce chapitre reste général et ne s'attache pas à décrire, par souci de concision, les nombreux aspects techniques. Le deuxième chapitre traite d une sous-partie du projet : Planification Dynamique des Préventives Compteurs. En effet, ce module tient une place importante et nécessite des explications plus détaillées. En fin de mémoire, vous trouverez la conclusion et le bilan personnel de ce projet.

8 Page 8 Denis TUR Abréviations Acronyme 5S BIA CAB COCOMO Console VT220 DRP Equipment Engineering GMAO IT SUPPORT KARDEX LEAN MANUFACTURING MM PDPC PM PROMIS SERVEUR SMED TLS-FAB TWIM Désignation Méthode d origine japonaise qui permet de trier, mettre en ordre, nettoyer, standardiser, et de suivre tous lieux, travaux, etc. Business Impact Assement = Document interne pour connaître l importance d un système ou d un logiciel sur les clients. Change Access Board (système gérant les changements à Freescale) Méthode pour quantifier les ressources sur un projet informatique (acronyme de l'anglais COnstructive COst Model) Emulateur de terminal utilisé pour PROMIS Disaster Recovery Plan : document interne pour réparer un système ou un logiciel. Ingénieur équipement, responsable d une famille d équipement. Outil pour la gestion de la maintenance assistée par ordinateur Service support pour l informatique de l usine Freescale Endroit de stockage des pièces de rechanges pour la maintenance Philosophie qui propose d utiliser les outils comme le 5S, le SMED ou les groupes «KAIZENS» pour l amélioration continue des procédés. Machine Manager (software utilisé pour communiquer avec les équipements) Planification Dynamique des Préventives Compteurs Préventive Maintenance Système de gestion centralisé de la production Système informatique destiné à fournir des services à des utilisateurs connectés et, par extension, organisme qui exploite un tel système. Single Minute Exchange of Die permet le changement d un outil en moins de 10 minutes Abréviation interne de l usine de Toulouse Toulouse Web Interface Maintenance NB : Quelques abréviations font parties du langage interne à Freescale Toulouse

9 Page 9 Denis TUR Listes des Figures FIGURE 1 : EXTRAIT DU PLANNING PRÉVISIONNEL DU PROJET FSL-TWIM FIGURE 2 : DIAGRAMME FONCTIONNEL GLOBAL DU PROJET FSL-TWIM FIGURE 3 : DIAGRAMME FONCTIONNEL POUR LE CAHIER DE CONSIGNES FIGURE 4 : DIAGRAMME FONCTIONNEL POUR LA PLANIFICATION DES MAINTENANCES PRÉVENTIVES SUR LES ÉQUIPEMENTS FIGURE 5 : DIAGRAMME FONCTIONNEL POUR LE STOCK DES PIÈCES (KARDEX) FIGURE 6 : DIAGRAMME FONCTIONNEL DE LA DOCUMENTATION TECHNIQUE FIGURE 7 : DIAGRAMME FONCTIONNEL DE L OUTIL D ANALYSE DE LA DISPONIBILITÉ DES ÉQUIPEMENTS FIGURE 8 : DIAGRAMME FONCTIONNEL DES CONFIGURATIONS ÉQUIPEMENTS FIGURE 9 : DIAGRAMME DÉCISIONNEL DES SOLUTIONS TECHNIQUES FIGURE 10 : ARCHITECTURE DU SYSTÈME FSL-TWIM FIGURE 11 : EXEMPLE D ENTITÉS DANS LES BASES DE DONNÉES MYSQL FIGURE 12 : EXEMPLE D ATTRIBUTS DANS LES ENTITÉS DES BASES DE DONNÉES MYSQL FIGURE 13 : EXEMPLE DE RELATION OU D ASSOCIATION ENTRE ENTITÉS DANS LA BASE MYSQL FIGURE 14 : EXEMPLE DE CARDINALITÉ DANS DES RELATIONS D UNE BASE MYSQL FIGURE 15 : EXEMPLE DE CLEF DANS UNE ENTITÉ FIGURE 16 : EXEMPLE DE MCD, MODÈLE CONCEPTUEL DE DONNÉES, POUR L OUTIL DE GESTION DES MAINTENANCES PRÉVENTIVES FIGURE 17 : EXEMPLE DE STRUCTURE DE TABLE DANS LES BASES MYSQL FIGURE 18 : ARBORESCENCE DES CODES SOURCE SUR LE SERVEUR DE FSL-TWIM FIGURE 19 : EXEMPLE DE CODE SOURCE FIGURE 20 : EXTRAIT DE WIKIPÉDIA SUR LE FONCTIONNEMENT DU PHP FIGURE 21 : CYCLE DE VIE EN V FIGURE 22 : SYNOPTIQUE DU FONCTIONNEMENT DE MACHINE MANAGER FIGURE 23 : SYNOPTIQUE DU FONCTIONNEMENT DE PROMIS-MACHINE MANAGER-EQUIPEMENTS FIGURE 24 : SYNOPTIQUE DE L ACQUISITION DES RELEVÉS COMPTEURS FIGURE 25 : EXEMPLE DE CALCUL D UNE DATE D INTERVENTION DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE AVEC DES COMPTEURS FIGURE 26 : EXTRAIT DU PLANNING DE FSL-TWIM Listes des Tableaux TABLEAU 1 : CRITÈRES DE SÉLECTION DES SOLUTIONS DE DÉVELOPPEMENT TABLEAU 2 : MÉTHODE COCOMO, EFFORT ET TEMPS DE DÉVELOPPEMENT TABLEAU 3 : BESOIN EN HOMMES ET DURÉE DES PHASES DANS LA MÉTHODE COCOMO TABLEAU 4 : MÉTHODE COCOMO, POURCENTAGE D EFFORT TABLEAU 5 : MÉTHODE COCOMO, POURCENTAGE DE TEMPS DU DÉVELOPPEMENT TABLEAU 6 : EXEMPLE DE TESTS POUR LE MODULE GESTION DES PRÉVENTIVES... 35

10 Page 10 Denis TUR Chapitre I : Présentation générale du projet FSL-TWIM Le FSL-TWIM (Freescale Toulouse Web Interface Maintenance) est l outil de GMAO incontournable sur le site de Toulouse. Son utilisation permet de centraliser les données pour la maintenance dans un environnement convivial et avec une grande accessibilité. Ce chapitre décrit la méthodologie et le déroulement de ce projet. I.1- Le cahier des charges La problématique Le sujet retenu Nous avons, depuis début 2007, un premier module fonctionnel «Cahier de Consignes Informatiques». La nécessité de cette partie, testée et validée par les différents clients du groupe maintenance, ne faisait plus aucun doute. Ce module fonctionnait sur un ordinateur transformé en serveur local. Dans le but d améliorer cet outil et de créer de nouvelles fonctionnalités, une réunion de travail a permis de mettre à jour deux besoins supplémentaires : La nécessité de mettre en place un serveur dédié et soutenu par le service IT (service informatique) L ajout d outils complémentaires répondant aux besoins des clients : - Gérer les interventions préventives - Afficher les pièces du stock - Centraliser les documentations techniques - Connaître la disponibilité des machines - Stocker les configurations des équipements La création du site FSL-TWIM prenait alors réellement forme. Enjeux Les enjeux de ce projet peuvent se décomposer selon quatre axes : technique, économique, humain et organisationnel. Les enjeux humains : Ce projet est avant tout un projet humain. En effet, avant d être un outil de gestion de la maintenance via l intranet de Freescale, c est une aventure humaine jalonnée de rencontres et d expériences. Tous les acteurs de la maintenance ont participé à cette réalisation. Cet apport inestimable donne à ce projet une dimension humaine, de plus il correspond à une véritable réalité industrielle. Les enjeux techniques : Comment faire pour réaliser un outil de gestion de la maintenance? Quel langage informatique choisir? Comment gérer le serveur? Quelles bases de données utiliser et comment les organiser? Ce mémoire présente tous ces aspects techniques.

11 Page 11 Denis TUR Les enjeux économiques : Ce projet doit permettre d améliorer le travail quotidien des techniciens et ingénieurs. Il doit réduire considérablement les temps de recherche dans le stock de l usine. Il doit faciliter les analyses de pannes machines et doit centraliser les documentations et les interventions de maintenance préventives. L amélioration de ces outils s inscrit donc dans une réduction des coûts. Les enjeux organisationnels : L utilisation de FSL-TWIM ne se limite pas à un service au profit de quelques personnes, il touche des secteurs très différents, de la maintenance, de la production, de l engineering ou du service «device». L aspect formation et management doit être challengé pour avoir une utilisation optimale des différents modules du programme. Objectifs visés Plusieurs objectifs se dégagent de ce projet. Le plus important est la centralisation de toutes les informations nécessaires aux équipes support, qu elles soient de maintenance, du «process engineering» ou du support «device». (Voir en annexe IV l organigramme des groupes supports) Le deuxième objectif est l amélioration de l efficacité et de la rapidité des interventions de maintenance. Le troisième objectif a pour but l analyse technique et la mise en place des interventions adéquates. Cet outil permet aux différents services de mieux déceler des problèmes et de mettre des actions en place. Enfin, le FSL-TWIM est la référence technique de la maintenance pour l ensemble des utilisateurs et permet une traçabilité et une transparence des interventions lors des audits qualité. Le plan de travail La démarche Chaque phase de collecte, des besoins initiaux puis spécifiques des clients, est articulée de la façon suivante : - Mise en place de réunion avec les clients - Formalisation des besoins (journal de bord) - Identification des différentes tâches - Réalisation du planning Une fois cette étape terminée, la phase de codification permet de réaliser un prototype. Les tests unitaires finis, une mise en situation avec les clients valide le projet. Au final, les clients valident les différents modules et la livraison de l outil complet peut avoir lieu.

12 Page 12 Denis TUR Les fonctionnalités envisagées pour les sous projets L outil FSL-TWIM comporte plusieurs sous-projets. Le premier qui est fonctionnel et utilisé depuis janvier 2007, s intitule «Cahier de Consignes Informatiques». Pour le module «Recherche de pièces dans le stock de l usine», les listings de pièces sont récupérés quotidiennement par transfert de fichiers sur un serveur. Ces informations permettent la mise en place d un support avec une recherche plus rapide et plus conviviale. Concernant le module «Documentation technique», une interface utilisateur est créée pour la mise en ligne des documents et la mise à jour si nécessaire. Avec l outil «Plans d actions», un système innovant et centralisé est proposé pour gérer et organiser le suivi des travaux des techniciens et ingénieurs. Le module de «Gestion des maintenances préventives» centralise les différentes interventions de maintenance. Il permet l affichage des plannings, gère les «compteurs équipements 1» et assure la traçabilité des interventions. La planification Le planning prévisionnel de ce projet est difficile à établir. En effet, ma fonction d Equipment Engineering m amène à gérer un parc équipement, aussi bien au niveau des budgets que des interventions de maintenance. Mon premier rôle est de maintenir les équipements de production en état de fonctionnement optimum. Le projet FSL-TWIM rentre à terme dans ce cadre-là. Ce planning est donc juste un indicateur et permet d estimer le délai de réalisation du projet. Voici ci-après un aperçu du planning prévisionnel. Figure 1 : Extrait du planning prévisionnel du projet FSL-TWIM 1 Valeurs disponibles sur les équipements pour connaître les heures de fonctionnement, la quantité de produit passé sur les équipements, les nombres de cycles, etc.

13 Page 13 Denis TUR Les ressources nécessaires Les ressources humaines Pour mener à bien ce projet, la communication avec plusieurs métiers est nécessaire. Que ce soit avec des managers de groupe, des opérateurs, des techniciens ou ingénieurs. Tous sont acteurs dans le projet. L équipe de pilotage du projet est la suivante : Sponsor : Support technique : Support technique IT : Support technique IT : Support technique : Maître d œuvre: Philippe Mazilier : Manager du groupe maintenance Toulouse FAB Philippe Simoés : Manager weekend maintenance et informaticien Simon Tressières : Informaticien Fabrice Jacquemin : Informaticien Catherine Saccoccini : Informaticienne Denis TUR : Equipment Engineering Implantation Les ressources budgétaires Les budgets maintenance sont soumis à beaucoup de contraintes. Dans une situation économique difficile, les sommes allouées à la maintenance sont sans cesse modifiées. Dans ces conditions, les ressources budgétaires pour un tel projet sont minimales. La mise en place d un serveur et le support technique à l année de celui-ci sont de l ordre de Le codage et la mise en production de ce projet sont effectués sur mon temps de travail et avec un investissement personnel important. I.2- Déroulement du projet La partie suivante montre la réalisation du projet. Etat des lieux L équipe de maintenance à Freescale est sectorisée en sept groupes. Au fil du temps, les méthodologies de chaque secteur ont divergé et il existe aujourd hui autant de façons de travailler qu il existe de groupes. Les passages de consignes entre les techniciens de maintenance sont soient orales, soient écrites, parfois les deux. L archivage des cahiers de consignes est inexistant. Bien que les évènements majeurs soient répertoriés dans PROMIS (logiciel de gestion de la production), la recherche de consignes importantes est difficile, voire impossible. Les interventions de maintenance préventives sont gérées par plusieurs systèmes. Pour le groupe implantation ionique, il existe un outil informatique depuis Cet outil développé sous Visual Basic atteint aujourd hui ses limites ; il exploite une base de données ACCESS et il n est plus maintenu. Les autres labos travaillent avec un système de planification sous LabView.

14 Page 14 Denis TUR Là encore, le logiciel utilisé n est plus adapté pour faire de la planification et surtout les performances sont en-dessous des besoins. L historique des détails des interventions de maintenance est présenté sous format papier, avec tous les inconvénients que cela comporte ; pertes de papier, check-lists mal remplies, etc. Les compteurs présents sur les machines sont relevés manuellement ou par système informatique. La planification des interventions se fait à l aide d un fichier Excel. On retrouve autant de fichiers qu il existe de type d équipements avec compteurs. La recherche de pièces de rechange se fait sur une console VT220 grâce à un logiciel, qui n est pas du tout intuitif et manque énormément de convivialité. Avec un affichage d une dizaine de pièces par écran, il faut faire défiler les différentes pages pour trouver la pièce souhaitée. Cela engendre une perte de temps conséquente pour les techniciens et ingénieurs, (de 5 à 10 minutes minimum par recherche). Concernant la gestion des documentations techniques, les avis et les méthodes divergent. Certains conservent leur classeur personnel qui fait office d aidemémoire. D autres partagent leur savoir et mettent en place des documentations communes. Aucun standard n existe pour la documentation dite «d aide au dépannage et documentation technique». Pour les projets des techniciens ou pour les suivis particuliers lors d événements sur les équipements, chaque groupe utilise sa méthode, son fichier de suivi, ses critères de priorités. Là encore rien de commun, impossible de s y retrouver. La collecte des besoins clients Le besoin exprimé par les futurs utilisateurs est très clair : ils demandent une STANDARDISATION des méthodes de travail. La norme ISOTS [B1] demande de plus en plus de standards pour garantir au client final un produit avec des caractéristiques techniques reproductibles. De ce fait, les services internes (maintenance/procédé/device) sont très attentifs au concept de standardisation. Lors des différentes réunions avec les futurs utilisateurs du système de gestion de la maintenance, les besoins se focalisent à chaque fois sur un système centralisé et commun. Les grandes lignes des besoins sont : Mettre en place un système informatisé. Disposer d un point d accès unifié. Standardiser des outils pour les groupes supports (maintenance/procédé) Communiquer avec les bases de données existantes Assurer la maintenance et permettre l évolution vers de nouvelles fonctions

15 Page 15 Denis TUR Diagramme fonctionnel du projet FSL-TWIM: Le diagramme fonctionnel du projet FSL-TWIM, présenté ci-après, permet de visualiser les différentes fonctionnalités du système. Trier Visualiser Organiser Rechercher Administrer Partager FSL-TWIM Données brutes Informations : Communication équipements Fonctionnalités : Consignes informatiques Gestion des préventives - CONVIVIALES - RAPIDES - COMMUNES - CENTRALISEES Données utilisateurs Affichage des pièces du stock Documentation technique Disponibilité des machines Configuration des équipements Figure 2 : Diagramme fonctionnel Global du projet FSL-TWIM Ce diagramme fonctionnel permet de mieux cerner l ampleur du projet. Les paragraphes suivants détaillent chaque module et permettent de mieux comprendre les différentes fonctionnalités.

16 Page 16 Denis TUR Les diagrammes fonctionnels du système FSL-TWIM : Cahier de consignes informatisé : - Ce module permet la saisie de consignes, dédiées par groupe de maintenance. L utilisateur doit indiquer son nom, choisir l équipement parmi une liste prédéterminée correspondant à son unité. - Il offre la possibilité de noter une remarque si l intervention doit être poursuivie lors du changement d équipe de maintenance. - Il permet de faire des recherches dans les historiques, soit par machine, par motsclés ou par période calendaire. - La page d accueil présente les consignes de la veille et de la journée, ainsi que l état actuel du parc machine. - Ce module offre la possibilité de modifier ou de supprimer des consignes (restriction aux consignes personnelles uniquement : accès par mot de passe) Trier Rechercher machine/jour Visualiser Consigne saisie Noter les consignes Information et analyse Cahier de consignes informatisé Figure 3 : Diagramme fonctionnel pour le cahier de consignes Maintenance préventive équipement (PM): - Ce module doit afficher le planning des interventions de maintenance préventive par unité. Chaque utilisateur peut choisir dans ce planning les équipements qui le concernent. Une vision générale des dates d intervention de maintenance est nécessaire afin de connaître les retards ou les oublis. Le planning de la période en cours doit être toujours affiché. Le choix d une période calendaire spécifique doit être possible par l intermédiaire d un menu. - Pour remplacer le bilan hebdomadaire manuel des interventions de maintenances préventives, un suivi (sous forme graphique) ainsi qu une alerte en cas de retard doivent être réalisés. - La centralisation des relevés présents sur les équipements, appelés «compteurs», doit permettre une vision rapide et globale de tous les systèmes compteur de l unité de fabrication (ex : compteurs Machine Manager, PROMIS ou compteurs manuels). Ce système permet d effectuer une planification dynamique en fonction des relevés récoltés. - La fonction «Compteur» doit également répondre aux besoins spécifiques de certaines unités, par exemple pour des calculs cumulatifs.

17 Page 17 Denis TUR - Une fonction de ce module doit permettre de connaître à l année la quantité de pièces nécessaires à l exécution des interventions de maintenance préventives. Cet outil prévisionnel sera une aide non négligeable pour la gestion des coûts de maintenance. - Pour répondre aux différents audits, un menu doit permettre la traçabilité des interventions au travers de l historique dans une base de données. - Une fois que le système préventif est en place, les préventives suivantes se génèreront automatiquement lors des saisies de fin d intervention précédentes par les utilisateurs. Le système sera auto-alimenté. - Enfin, le fonctionnement et l administration doivent être partagés par plusieurs utilisateurs. Les managers de services et Equipment Engineering doivent avoir les droits d accès pour créer, modifier, ou supprimer des interventions de maintenance préventives. Un menu convivial et complet permet, selon les niveaux d accès, l administration de cet outil. Fonction Rechercher Administrer Visualiser Trier historique COMPTEURS ou PM classique : Nécessite de saisir la 1 ère date de l intervention de maintenance et la fréquence. Planifier les préventives Maintenance préventive équipement Analyse et informations Planning complet, convivial et rapide. Régénération Figure 4 : Diagramme fonctionnel pour la planification des maintenances préventives sur les équipements Stock de pièces «KARDEX» : - Ce module doit permettre d optimiser la recherche des pièces de rechange pour les interventions de maintenance préventives ou curatives de l ensemble de l usine. - Un fichier «CSV (Comma Separated Value)» doit être récupéré tous les jours, pour alimenter une base de données. - Une page doit permettre, à l aide de requêtes, d effectuer un tri par référence fournisseur, par référence Freescale ou par famille d équipements.

18 Page 18 Denis TUR Trier par références Freescale, Fournisseur et famille d équipements Données brutes Stock pièces Afficher les pièces du stock Stock pièces KARDEX Tri convivial et rapide Figure 5 : Diagramme fonctionnel pour le stock des pièces (KARDEX) Documentation technique : - Il faut centraliser les documentations techniques et les aides aux dépannages sous un format unique. - Il faut créer un menu d administration pour la mise en ligne des documents. Les utilisateurs pourront ainsi partager leur savoir et leurs expériences de maintenance, après validation de ces informations auprès d un Equipment Engineering. Rechercher document Mettre en ligne les documents Données utilisateurs Partager le savoir Le savoir est partagé. Les documents sont accessibles Documentation technique Figure 6 : Diagramme fonctionnel de la documentation technique Outil d analyse de la disponibilité des équipements : - Ce module doit permettre de visualiser la disponibilité des équipements de production et de connaître les principales causes d arrêt. - La page d accueil doit guider l utilisateur, selon des choix multicritères. Il faut pouvoir sélectionner son unité, son équipement type, sa période d analyse, les différents groupes de pannes (appelés buckets) et les commentaires des intervenants par type de panne. - Il faut utiliser les bases de données (Oracles & TERADATA) pour déterminer la disponibilité des équipements.

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL Prise en main de NVU et Notepad++ (conception d application web avec PHP et MySql) Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Description Conception de pages web dynamiques à l aide

Plus en détail

Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur

Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur Simplifiez vous la maintenance Gagner en productivité. Réduire les pannes. Améliorer la durée de vie des équipements. Diminuer les coûts de maintenance.

Plus en détail

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e :

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e : CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE Projet 2 Gestion des services enseignants G r o u p e : B E L G H I T Y a s m i n e S A N C H E Z - D U B R O N T Y u r i f e r M O N T A Z E R S i

Plus en détail

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation.

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation. chemise 20/02/07 16:49 Page 1 VEOLINK Votre contact : tout au long de votre projet VEOLINK Com VEOLINK Tech VEOLINK Advanced Control VEOLINK Star VEOLINK Data Base VEOLINK Maintenance VEOLINK Pro VEOLINK

Plus en détail

Projet : site web de gestion d itinéraires de voyage

Projet : site web de gestion d itinéraires de voyage Projet : site web de gestion d itinéraires de voyage Partie 1 (modélisation et architecture du site) UCBL - Département Informatique de Lyon 1 LIF4 - automne 2014 1 Description générale du projet Le projet

Plus en détail

THEME PROJET D ELABORATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS LE SERVEUR MYSQL

THEME PROJET D ELABORATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS LE SERVEUR MYSQL . THEME PROJET D ELABORATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS LE SERVEUR MYSQL Mr MEZRED MOHAMED Ingénieur météorologue INTRODUCTION Il existe de nombreuses manières de construire une base de données. En effet,

Plus en détail

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION KEOPS Automation Espace Performance 2B, rue du Professeur Jean Rouxel BP 30747 44481 CARQUEFOU Cedex Tel. +33 (0)2 28 232 555 -

Plus en détail

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s Mickaël Mickaël BLANCHARD BLANCHARD Préface de Sébastien L e p e r s Magento Préface de Sébastien L e p e r s Magento Réussir son site e-commerce Réussir son site e-commerce Groupe Eyrolles, 2010, ISBN

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE SUR LES SITES INTERNET GÉRÉS PAR LA DOCUMENTATION

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) DOD SEICAM RFI Demande d information EVDEC Réf. : RFI_EVDEC- GT5_Outil_reporting_BI_v4.doc Page 1/11 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) OUTIL INTÉGRÉ DE REPORTING ET D ANALYSE DÉCISIONNELLE

Plus en détail

Service On Line : Gestion des Incidents

Service On Line : Gestion des Incidents Service On Line : Gestion des Incidents Guide de l utilisateur VCSTIMELESS Support Client Octobre 07 Préface Le document SoL Guide de l utilisateur explique comment utiliser l application SoL implémentée

Plus en détail

Département de graphisme Session 2012-03. Plan de cours 570-HAX-06 Introduction aux logiciels multimédias. Programme 570.HAO

Département de graphisme Session 2012-03. Plan de cours 570-HAX-06 Introduction aux logiciels multimédias. Programme 570.HAO Cégep de Sherbrooke Département de graphisme Session 2012-03 Plan de cours 570-HAX-06 Introduction aux logiciels multimédias Programme 570.HAO Pondération : 3-3-2 Unités : 2,66 Groupes : 5305 et 5306 Cours

Plus en détail

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Rapport de stage Création d un site web Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Auteur : Antoine Luczak Tuteur professionnel : M. Tison Tuteur scolaire : Mme Girondon Année scolaire : 2013/2014 1 Table des matières

Plus en détail

Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention

Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention Journal des interventions Planning Gestion des tâches planifiées

Plus en détail

Projet en nouvelles technologies de l information et de la communication

Projet en nouvelles technologies de l information et de la communication Projet en nouvelles technologies de l information et de la communication Site Web universitaire du Prof. Jacques Moeschler. Nono Steeve Semestre de printemps 2013 Sous la direction du Prof Luka Nerima

Plus en détail

Je découvre Lina Process

Je découvre Lina Process Je découvre Lina Process Une interface simple et ergonomique pour gérer vos process 1 Sommaire Présentation de Lina Process 4 Collecter 5 Mesurer 6 Alerter 7 Là où d autres agissent dans le présent, nous

Plus en détail

Diffuser un contenu sur Internet : notions de base... 13

Diffuser un contenu sur Internet : notions de base... 13 Diffuser un contenu sur Internet : notions de base... 13 1.1 Coup d œil sur l organisation de cet ouvrage.............. 15 Préambule : qu est-ce qu une page web?................ 16 À propos du HTML...........................

Plus en détail

les outils de la gestion de projet

les outils de la gestion de projet les outils de la gestion de projet Sommaire Objectifs de la gestion de projet Les étapes du projet Les outils de gestion de projets Paramétrage de l outil PROJET : «ensemble des actions à entreprendre

Plus en détail

Cahier Technique. «Développer une application intranet pour la gestion des stages des étudiants» Antonin AILLET. Remi DEVES

Cahier Technique. «Développer une application intranet pour la gestion des stages des étudiants» Antonin AILLET. Remi DEVES Antonin AILLET Remi DEVES Thibaut AZZOPARDI 2 ème année de DUT Informatique Cahier Technique «Développer une application intranet pour la gestion des stages des étudiants» Encadré par Didier BOULLE Année

Plus en détail

Etude et développement d un moteur de recherche

Etude et développement d un moteur de recherche Ministère de l Education Nationale Université de Montpellier II Projet informatique FLIN607 Etude et développement d un moteur de recherche Spécifications fonctionnelles Interface utilisateur Responsable

Plus en détail

Sommaire. Liste des figures

Sommaire. Liste des figures Sommaire Liste des figures Résumé Nos sociétés modernes sont devenues des "sociétés à projets", et tout projet à besoin de méthodes : voir, juger, agir, analyser, planifier, et contrôler. Ce que nous appelons

Plus en détail

Visual Paradigm Contraintes inter-associations

Visual Paradigm Contraintes inter-associations Visual Paradigm Contraintes inter-associations Travail de Bachelor d'informaticien de gestion Partie C Présentation de Visual Paradigm 1 Présentation de Visual Paradigm For UML L objet du travail de Bachelor

Plus en détail

Outils de gestion des ressources biologiques

Outils de gestion des ressources biologiques Le Cahier des Techniques de l INRA 2015 (84) N 1 Outils de gestion des ressources biologiques Frédéric Sanchez 1 *, Tou Cheu Xiong 1 Résumé. Les recherches en biologie génèrent un grand nombre d échantillons

Plus en détail

WEB & DÉVELOPPEMENT LES BASES DU WEB LE LANGAGE HTML FEUILLES DE STYLES CSS HISTORIQUE D INTERNET ET DU WEB LES DIFFÉRENTS LANGAGES

WEB & DÉVELOPPEMENT LES BASES DU WEB LE LANGAGE HTML FEUILLES DE STYLES CSS HISTORIQUE D INTERNET ET DU WEB LES DIFFÉRENTS LANGAGES WEB & DÉVELOPPEMENT LES BASES DU WEB HISTORIQUE D INTERNET ET DU WEB LES DIFFÉRENTS LANGAGES LE LANGAGE HTML STRUCTURE D UNE PAGE En-tête et corps Syntaxe INSÉRER DES CONTENUS Texte : formatage (titre,

Plus en détail

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER Version 3.0 3, rue du Bois de La Champelle BP 306 54515 VANDŒUVRE CEDEX Tél. 33 (0)3 83 44 75 50 Fax. 33 (0)3 83 44 75 51 QUALIOS est une solution informatique développée par

Plus en détail

IMA promotion 2009. Rapport de stage de première année. Stage industriel au Crédit du Nord

IMA promotion 2009. Rapport de stage de première année. Stage industriel au Crédit du Nord DUBRULLE Alain ENSEEIHT IMA promotion 2009 Rapport de stage de première année Stage industriel au Crédit du Nord Sommaire Présentation de l entreprise Le Crédit du Nord 3 La Direction des Systèmes d'information

Plus en détail

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours Formation Module WEB 4.1 Support de cours Rédacteur Date de rédaction F.CHEA 08/02/2012 Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis Sauf mention contraire,

Plus en détail

Les 10 étapes incontournables pour réaliser un site internet performant et accessible

Les 10 étapes incontournables pour réaliser un site internet performant et accessible COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 2 Les 10 étapes incontournables pour réaliser un site internet performant et accessible Les 10 étapes que vous retrouvez ci-dessous peuvent faire partie

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Mesurer le succès Service Desk Guide d évaluation pour les moyennes entreprises :

Mesurer le succès Service Desk Guide d évaluation pour les moyennes entreprises : LIVRE BLANC SUR LES MEILLEURES PRATIQUES Mesurer le succès Service Desk Guide d évaluation pour les moyennes entreprises : Choisir la meilleure solution de support technique et améliorer le retour sur

Plus en détail

Armand PY-PATINEC 2010

Armand PY-PATINEC 2010 Armand PY-PATINEC 2010 EPREUVE PRATIQUE : TABLEAU SYNOPTIQUE Activités Inventaire de bières et de leur lieu de fabrication Gestion des clients pour un programme de facturation Emploi du ruban de l interface

Plus en détail

Gérer l activité d un service informatique

Gérer l activité d un service informatique Gérer l activité d un service informatique SOMMAIRE Les activités d un service informatique sont nombreuses et variées. Leur gestion nécessite un minimum d organisation. Heureusement, une fois encore,

Plus en détail

WordPress : Guide à l édition

WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition... 1 Présentation... 2 1. Accès au site... 2 2. Le tableau de bord... 2 3. Editez les contenus... 4 Quelle est la différence entre les pages

Plus en détail

Bien programmer. en Java 7. 10 000 ex. couleur. Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Emmanuel Puybaret.

Bien programmer. en Java 7. 10 000 ex. couleur. Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Emmanuel Puybaret. Bien programmer en Java 7 Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Plus de 10 000 ex. vendus! Édition en couleur Emmanuel Puybaret, ISBN : 978-2-212-12974-8 chapitre1 Présentation

Plus en détail

--- SIDOMTECH (Auto-Entreprise) ---

--- SIDOMTECH (Auto-Entreprise) --- --- SIDOMTECH (Auto-Entreprise) --- - SIDOMTECH (Systèmes d Informations Documentés, Organisés et Managés, Technique) est une auto-entreprise ayant comme domaines de compétence le développement et la maintenance

Plus en détail

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services Dream Report Dream Report vs Reporting Services Date : Mars 2015 A propos de Dream Report Dream Report est le 1 er logiciel d édition de rapport prêt à l emploi offrant aux utilisateurs la possibilité

Plus en détail

Publier dans la Base Documentaire

Publier dans la Base Documentaire Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier dans la Base Documentaire Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008

Plus en détail

d un site web universitas friburgensis Objectifs de l atelier

d un site web universitas friburgensis Objectifs de l atelier Conception d un site web Objectifs de l atelier 1. 2. 3. 4. Analyser ses besoins et créer un cahier des charges Structurer un site pour optimiser sa navigation Rédiger pour le web Optimiser pour les moteurs

Plus en détail

LIVRE BLANC QUALIOS DOC

LIVRE BLANC QUALIOS DOC LIVRE BLANC QUALIOS DOC Version 4.0 4, rue du Bois de La Champelle BP 306 54515 VANDŒUVRE CEDEX Tél. 33 (0)3 83 44 75 50 Fax. 33 (0)3 83 44 75 51 QUALIOS est une solution informatique développée par SAS

Plus en détail

Génie logiciel. Concepts fondamentaux. Bruno MERMET, Université du Havre 1

Génie logiciel. Concepts fondamentaux. Bruno MERMET, Université du Havre 1 Génie logiciel Concepts fondamentaux Bruno MERMET, Université du Havre 1 Nécessité du Génie Logiciel Bruno MERMET, Université du Havre 2 Développement d un logiciel Caractéristiques souhaitées : Adéquation

Plus en détail

Table des matières. Historique... 2. Droits d'auteurs et de reproductions... 3

Table des matières. Historique... 2. Droits d'auteurs et de reproductions... 3 Table des matières Historique... 2 Droits d'auteurs et de reproductions... 3 Introduction... 4 Objectifs du document... 4 Portée du produit/document... 4 Définitions... 5 Document de références... 5 Aperçu

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE Cas Neptune hôtel Base de données et langage SQL Propriété Intitulé long Formation concernée Matière Notions Transversalité Présentation Description Neptune Hôtel. L interrogation d une base de données

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

PLATEFORME COLLABORATIVE &

PLATEFORME COLLABORATIVE & & PARTAGE D INFORMATIONS Cerpeg 2012 - Fabienne Mauri - Académie de Bordeaux page 1 SOMMAIRE Vue d ensemble... 3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE... 3 LES MODULES / LES UTILISATEURS... 4 LES ACTIONS... 5 Gestion

Plus en détail

BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools)

BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools) BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools) Introduction Cette publication a pour objectif de présenter l outil de reporting BIRT, dans le cadre de l unité de valeur «Data Warehouse et Outils Décisionnels»

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

MATRICE DES FONCTIONNALITES

MATRICE DES FONCTIONNALITES Facilité d utilisation Nouveau! Convivialité d Outlook Nouveau! Smart Technician Client Assistant Installation Configuration instantanée et personnalisable Nouveau! Installation à distance de Technician

Plus en détail

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Quels sont les éléments principaux dont il faut tenir compte pour la rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet lié aux TIC (technologies de

Plus en détail

Dossier de candidature. Outil de gestion et de suivi des projets. Mohamed Reda WAHABI Mounir ELFARRASS Sarah BRAHMI

Dossier de candidature. Outil de gestion et de suivi des projets. Mohamed Reda WAHABI Mounir ELFARRASS Sarah BRAHMI Dossier de candidature Outil de gestion et de suivi des projets Mohamed Reda WAHABI Mounir ELFARRASS Sarah BRAHMI 1 Table des matières : 1. Présentation générale :... 3 2.1. Objet de la consultation :...

Plus en détail

MYXTRACTION. 2009 La Business Intelligence en temps réel

MYXTRACTION. 2009 La Business Intelligence en temps réel MYXTRACTION 2009 La Business Intelligence en temps réel Administration Qui sommes nous? Administration et management des profils Connecteurs Base des données Gestion des variables et catégories de variables

Plus en détail

Guide utilisateur i-milo >> Décisionnel

Guide utilisateur i-milo >> Décisionnel Guide utilisateur i-milo >> Décisionnel Suivi des changements Version Date Chapitres impactés Opération effectuées sur le document 01 28/02/2014 Tous Initialisation du document pour les utilisateurs Contact

Plus en détail

Formation projet informatique. Dérouler le projet

Formation projet informatique. Dérouler le projet Formation projet informatique Dérouler le projet Les livrables Organisation et suivi Eléments de chiffrage Sommaire Les livrables Organisation et suivi Eléments de chiffrage Sommaire Les livrables Spécifications

Plus en détail

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition)

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition) Avant-propos 1. Objectifs du livre 13 2. Structure du livre 14 Un projet informatique 1. Les enjeux 17 1.1 Les buts d'un projet 17 1.2 Les protagonistes d'un projet 18 1.3 Exemples de projets 19 2. Les

Plus en détail

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles Access est un logiciel permettant de gérer des données en masse : une liste de clients ou de fournisseurs, un stock de produits, des commandes, des salariés, un club de tennis, une cave à vin, une bibliothèque,

Plus en détail

MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA

MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA OBJECTIFS : manipuler les fenêtres et l environnement Windows, gérer ses fichiers et dossiers, lancer les applications bureautiques présentes sur son poste. PUBLIC

Plus en détail

Dans l Unité précédente, nous avons passé

Dans l Unité précédente, nous avons passé 14.0 Introduction Dans l Unité précédente, nous avons passé en revue le processus d installation et nous avons jeté un bref regard sur la configuration et l apparence par défaut. WordPress devient beaucoup

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Je découvre Lina Maintenance

Je découvre Lina Maintenance Je découvre Lina Maintenance Une interface simple et ergonomique pour optimiser la maintenance de vos équipements 1 Sommaire Présentation 4 La plateforme Lina 5 Référentiel 6 Agenda et données personnelles

Plus en détail

TUTORIEL Qualit Eval. Introduction :

TUTORIEL Qualit Eval. Introduction : TUTORIEL Qualit Eval Introduction : Qualit Eval est à la fois un logiciel et un référentiel d évaluation de la qualité des prestations en établissements pour Personnes Agées. Notre outil a été spécifiquement

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE

DOCUMENT DE SYNTHESE E L A B O R A T I O N D U N P R O C E S S DE P I L O T A G E ET DE S U I V I Société d accueil : ELAN, MANAGEMENT DE PROJETS PFE présenté par : FOURREY Maxime Tuteur industriel : M. Julien DUBREUIL, Responsable

Plus en détail

www.evogue.fr SUPPORT DE COURS / PHP PARTIE 3

www.evogue.fr SUPPORT DE COURS / PHP PARTIE 3 L i a m T A R D I E U www.evogue.fr SUPPORT DE COURS / PHP PARTIE 3 Sommaire Sommaire... 2 Eléments initiaux... 3 Base de données... 3 Tables... 4 membres... 4 commandes... 4 articles... 4 details_commandes...

Plus en détail

«Guide de connexion à l espace privé et déclaration en ligne sur cnv.fr»

«Guide de connexion à l espace privé et déclaration en ligne sur cnv.fr» «Guide de connexion à l espace privé et déclaration en ligne sur cnv.fr» Page 2 sur 23 PREAMBULE Le CNV a mis en place la déclaration en ligne de la taxe fiscale sur les spectacles de variétés. Ce guide

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

La solution Full Web pour optimiser vos équipements

La solution Full Web pour optimiser vos équipements D S D S Y S T E M G M A O A L T A Ï R 1 0 0 % W E B La solution Full Web pour optimiser vos équipements Aujourd'hui plus que jamais, votre succès dépend de votre capacité à gérer la maintenance. Peut importe

Plus en détail

Whitepaper. Méthodologie de création de rapports personnalisés SQL Server Reporting Services

Whitepaper. Méthodologie de création de rapports personnalisés SQL Server Reporting Services Ce Whitepaper décrit la méthodologie de développement d un rapport personnalisé au format SQL Server Reporting Service (SSRS) appliqué à System Center Operations Manager (SCOM) Whitepaper Méthodologie

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/JF/FG/DCPSL/N 14-04 Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNEES ET SITE

Plus en détail

Une solution modulaire couvrant l intégralité des besoins de contrôle et gestion de production.

Une solution modulaire couvrant l intégralité des besoins de contrôle et gestion de production. 1 Une solution modulaire couvrant l intégralité des besoins de contrôle et gestion de production. Visibilité, contrôle et maîtrise de votre production : un outil pensé pour le terrain TemPPro Co. est le

Plus en détail

Sélection d un moteur de recherche pour intranet : Les sept points à prendre en compte

Sélection d un moteur de recherche pour intranet : Les sept points à prendre en compte Sélection d un moteur de recherche pour intranet : Les sept points à prendre en compte 1Les bases : vos objectifs 2 Sélection d un moteur de recherche pour intranet : Les sept points à prendre en compte

Plus en détail

MANUEL DE L UTILISATEUR

MANUEL DE L UTILISATEUR MANUEL DE L UTILISATEUR COMPAS DYNAMIQUE Page 1 / 81 Page 2 / 81 SOMMAIRE PREAMBULE... 7 CHAPITRE 1 :... 9 PRESENTATION DU COMPAS DYNAMIQUE... 9 1 INTRODUCTION... 11 1.1 QU EST-CE QUE LE COMPAS DYNAMIQUE?...

Plus en détail

Guide de l utilisateur du Centre de gestion des licences en volume LICENCES EN VOLUME MICROSOFT

Guide de l utilisateur du Centre de gestion des licences en volume LICENCES EN VOLUME MICROSOFT Guide de l utilisateur du Centre de gestion des licences en volume LICENCES EN VOLUME MICROSOFT Table des matières Présentation du Centre de gestion des licences en volume (VLSC)... 3 Inscription auprès

Plus en détail

Techniques de Développement

Techniques de Développement Techniques de Développement Quelques définitions relatives au développement de logiciel Sébastien Faucou Université de Nantes (IUT de Nantes, département Informatique) Licence Professionnelle Systèmes

Plus en détail

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR p.larcheres@agelis.fr PRESENTATION GENERALE LES PROGICIELS

Plus en détail

KIELA CONSULTING. Microsoft Office Open Office Windows - Internet. Formation sur mesure

KIELA CONSULTING. Microsoft Office Open Office Windows - Internet. Formation sur mesure KIELA CONSULTING Microsoft Office Open Office Windows - Internet Formation sur mesure Bureautique L outil informatique et la bureautique sont devenus quasiment incontournables quelque soit votre métier

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite.

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs, relations,

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts

<Insert Picture Here> La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts Christophe Bonenfant Cyril Gollain La GRC en période de croissance Gouvernance Gestion

Plus en détail

Communiqué de Lancement. Sage Intégrale V4.50

Communiqué de Lancement. Sage Intégrale V4.50 Communiqué de Lancement Sage Intégrale V4.50 Nouvelle Version Majeure Avec près de 3000 entreprises clientes, l Intégrale est le Progiciel de Gestion Intégré le plus déployé en France, ce qui révèle toutes

Plus en détail

Quatrième partie IV. La documentation

Quatrième partie IV. La documentation Quatrième partie IV Les différents types de Constat Il n y a pas de logiciel de qualité sans une documentation de qualité est un outil de communication Les paroles s envolent, les écrits restent Exemple

Plus en détail

Easy to. report. Connexion. Transformation. Stockage. Construction. Exploitation. Diffusion

Easy to. report. Connexion. Transformation. Stockage. Construction. Exploitation. Diffusion M y R e p o r t, L A S O L U T I O N R E P O R T I N G D E S U T I L I S AT E U R S E X C E L Connexion Transformation Stockage Construction Exploitation Diffusion OBJECTIF REPORTING : De la manipulation

Plus en détail

Introduction à la B.I. Avec SQL Server 2008

Introduction à la B.I. Avec SQL Server 2008 Introduction à la B.I. Avec SQL Server 2008 Version 1.0 VALENTIN Pauline 2 Introduction à la B.I. avec SQL Server 2008 Sommaire 1 Présentation de la B.I. et SQL Server 2008... 3 1.1 Présentation rapide

Plus en détail

Outil de gestion et de suivi des projets

Outil de gestion et de suivi des projets Outil de gestion et de suivi des projets Proposition technique et commerciale Amselem Jonathan - Corniglion Benoit - Sorine Olivier Troche Mariela - Zekri Sarah 08 Sommaire I. Les atouts de la proposition

Plus en détail

Association UNIFORES 23, Rue du Cercler 87000 LIMOGES

Association UNIFORES 23, Rue du Cercler 87000 LIMOGES RAPPORT DE STAGE Association UNIFORES 23, Rue du Cercler 87000 LIMOGES LOHUES Théo BTS SIO 1 ère année Lycée suzanne valadon 2013-2014 Table des matières I. Présentation de l'entreprise...3 II. Description

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

9, rue Louis Courtois de Viçose - 31100 Toulouse www.kpeo.fr - tel: 05 81 10 01 30 - contact@kpeo.fr. Votre organisation en 3 clics. www.optimiso.

9, rue Louis Courtois de Viçose - 31100 Toulouse www.kpeo.fr - tel: 05 81 10 01 30 - contact@kpeo.fr. Votre organisation en 3 clics. www.optimiso. Votre correspondant en Midi-Pyrénées 9, rue Louis Courtois de Viçose - 31100 Toulouse www.kpeo.fr - tel: 05 81 10 01 30 - contact@kpeo.fr Votre organisation en 3 clics www.optimiso.com 2 Intuitif, modulable

Plus en détail

Capacités mises en LES ETAPES DU PROJET

Capacités mises en LES ETAPES DU PROJET OBJECTIFS ET CONTRAINTES SPECIFICATIONS ET CONCEPTION PRELIMINAIRE Unused Section Space 3 KIT de VIDEOSURVEILLANCE EXPRESSION DU BESOIN ORGANISATION PEDAGOGIQUE Capacités mises en œuvre LES ETAPES DU PROJET

Plus en détail

COMMENT CHOISIR UN PRESTATAIRE WEB?

COMMENT CHOISIR UN PRESTATAIRE WEB? COMMENT CHOISIR UN PRESTATAIRE WEB? Lorraine Lorsqu une entreprise décide de créer son site web, elle fait généralement appel à un ou plusieurs prestataires spécialisés. Néanmoins, face à la diversité

Plus en détail

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité www.clipindustrie.com La GPAO, véritable outil de production La GPAO est un ensemble d outils de gestion et de planification intégrant toutes les informations

Plus en détail

RÉALISATION D UN SITE DE RENCONTRE

RÉALISATION D UN SITE DE RENCONTRE RÉALISATION D UN SITE DE RENCONTRE Par Mathieu COUPE, Charlène DOUDOU et Stéphanie RANDRIANARIMANA Sous la coordination des professeurs d ISN du lycée Aristide Briand : Jérôme CANTALOUBE, Laurent BERNARD

Plus en détail

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED ImmoBiens 1 - Description du projet de l entreprise ImmoBiens est une société gestionnaire de biens immobiliers (location et entretien)

Plus en détail

POURQUOI FAIRE APPEL A UN PRESTATAIRE?

POURQUOI FAIRE APPEL A UN PRESTATAIRE? COMMENT CHOISIR UN PRESTATAIRE WEB? Lorsqu une entreprise décide de créer son site web, elle fait généralement appel à un ou plusieurs prestataires spécialisés. Néanmoins face à la diversité de l offre,

Plus en détail

Une famille d'applications permettant à toute organisation d'optimiser le suivi et la gestion de ses ressources internes vous présente

Une famille d'applications permettant à toute organisation d'optimiser le suivi et la gestion de ses ressources internes vous présente Editeur de progiciels Une famille d'applications permettant à toute organisation d'optimiser le suivi et la gestion de ses ressources internes vous présente Logiciel de gestion optimisation de vos espaces

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

BTS SIO. Services Informatiques aux Organisations. Session 2013-2014

BTS SIO. Services Informatiques aux Organisations. Session 2013-2014 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2013-2014 Option : SISR Activités professionnelle N 3 NATURE DE L'ACTIVITE : Contexte : Actuellement American Dental Product n a aucune solution

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle ACTIVITÉS ET TÂCHES PROFESSIONNELLES Les activités professionnelles décrites ci-après, déclinées à partir des fonctions

Plus en détail