AUDIT - GESTION - FISCALITE Collection dirigee par Thierry Lamorlette

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AUDIT - GESTION - FISCALITE Collection dirigee par Thierry Lamorlette"

Transcription

1 AUDIT - GESTION - FISCALITE Collection dirigee par Thierry Lamorlette Lawrence Marie-Laure BOY BERMOND 3 ECONOMICA 49. rue HAricart Paris

2 TABLE DES MATTERES Avant-propos V Introduction 1 Section 1 : Passe et devenir du droit commercial 2 1. Les justifications techniques 2 A. La rapidite 2 B. La securite 4 2. Les causes profondes : de l'echange peripherique ä l'echange marchand generalise 5 3. Le devenir du droit commercial 6 A. Des controverses depassees 6 B. Mercantilisation de la societe et emergence du droit economique 10 Section 2 : Le pluralisme des sources du droit commercial Les sources publiques du droit commercial 12 A. La loi nationale 12 B. L'importance croissante des sources internationales et communautaires La concurrence des sources privees du droit 15 A. Coutumes, usages et pratiques 16 B. L'ordre prive economique contemporain 17 C. Les sources mixtes : les lieux de regulation de I'economique 18

3 276 DROIT COMMERCIAL GENERAL LIVRE I LE CHAMP DU DROIT COMMERCIAL Partie 1 - Le secteur prive TITRE I - LES ACTIVITES COMMERCIALES 23 Chapitre 1 - La commercialite par la forme 25 Section 1 : La lettre de change 25 Section 2 : Les commergants par la forme 26 Chapitre 2- L'entrepreneur commer^ant 27 Section 1 : Les actes de commerce Les actes de commerce theoriquement isoles 27 A. L'achat de meubles ou d'immeubles en vue de les revendre 28 B. Les Operations de change et de banque 33 C. Les Operations de Courtage 33 D. Certaines Operations d'intermediaires specialises Les actes de commerce effectues en entreprises 34 A. Les entreprises de manufacture 34 B. Les entreprises de fourniture 35 C. Les entreprises de transport 35 D. Les entreprises de commission 35 E. Les agences et bureaux d'affaires 35 F. L'exploitation des salles de ventes publiques 37 G. Les entreprises de spectacle public 38 H. Les entreprises de construction maritime 38 I. Les ent^prises de location de meubles 38 J. L'extension de la commercialite ä de nouvelles entreprises 38 Section 2 : La profession habituelle La variabilite de la commercialite et la theorie de l'accessoire 39 A. Les actes de commerce par accessoire 39 B. Les actes civils par accessoire L'ambiguite du Statut de l'artisan 41 A. Statut de droit prive 42 B. Organisation administrative et professionnelle de l'artisanat 44 Section 3 : La profession independante Les quasi-commer?ants 46 A. Les dirigeants de societes 46 B. Certains intermediaires du commerce 46

4 TABLE DES MATIERES Les pseudo-commergants 48 A. La concession commerciale 49 B. La gerance libre 50 C. La franchise 51 TITRE II - RESTE-T-IL DES INTERETS ATTACHES Ä LA COMMERCIALITE? 53 Chapitre 1 - L'expansionnisme des regles de forme et de fond caracteristiques de la commercialite 54 Section 1 : La liberte de la preuve en droit commercial gagne le droit civil Le principe classique Le depassement du regime dualiste de la preuve 55 Section 2 : Les regles de fond caracteristiques de la commercialite s'etendent ä tous les echanges L'unification des regles au profit du droit commercial Un noyau dur : la solidarite commerciale 56 Section 3 : Le depassement de la notion d'acte mixte au profit d'un droit de la consommation 57 Chapitre 2 - La specificite du contentieux commercial 58 Section 1 : Les tribunaux de commerce 59 Section 2 : L'arbitrage en matiere commerciale 60 Section 3 : Les organismes hubrides de reglement des conflits Partie 2 - Le secteur public Chapitre 1 - Le cadre des activites industrielles et commerciales des collectivites publiques 65 Section 1 : Le secteur industriel et commercial d'etat La creation d'une entreprise publique industrielle et commerciale La nationalisation d'entreprises Les societes d'economie mixte 66 Section 2 : Le secteur industriel et commercial des collectivites locales 66

5 278 DROIT COMMERCIAL GENERAL Chapitre 2 - La soumission variable des activites industrielles et commerciales du secteur public au droit commercial 67 Section 1 : Le «climat» de droit public La soumission quasi-totale de la regie au droit public La predominance du droit public sur les activites executees par un etablissement public industriel et commercial. 68 A. La soumission de principe des EPIC au droit public. 68 B. La soumission partielle des EPIC au droit commercial 69 Section 2 : Le «climat» de droit prive Les societes nationales Les societes d'economie mixte 69 LIVRE n L'ACCES Ä LA PROFESSION COMMERCIALE Partie 1 - La liberte d'entreprendre Chapitre 1 - La valeur juridique du principe 74 Section 1 : La Solution traditionnelle : un principe ä valeur legislative 74 Section 2 : La Solution actuelle : un principe ä valeur constitutionnelle 75 Chapitre 2 - Liberte d'entreprendre et interet general 76 Section 1 : L'exclusion de principe des collectivites publiques de la vie economique 76 Section 2 : Les restrictions legales ä la liberte du commerce et de l'industrie 77 Section 3 : Les restrictions reglementaires ä la liberte du commerce et de l'industrie Au plan national Au plan local 77 Chapitre 3 - Liberte d'entreprendre et liberte contractuelle 79

6 TABLE DES MATIERES 279 Partie 2 - Les conditions d'acces Chapitre 1 - Les conditions generales d'acces 82 Section 1 : L'inscription au registre du commerce et des societes Organisation du registre du commerce et des societes A. Le registre local 84 B. Le registre national L'inscription au RCS 84 A. Les modalites de l'inscription 84 B. La publicite des inscriptions Les sanctions de l'inscription ou du defaut d'inscription. 88 A. Portee juridique sur le terrain du droit commercial B. Sanctions repressives de l'obligation d'inscription 90 Section 2 : Les regles relatives au type de commerce choisi Les commerces interdits Les commerces soumis ä autorisation administrative 91 A. L'autorisation d'etablissement 91 B. La licence d'exploitation Les commerces soumis ä declaration prealable 92 Chapitre 2 - Les conditions subjectives 93 Section 1 : Les incompatibilites et les interdictions Les incompatibilites Les interdictions 93 Section 2 : La capacite de faire le commerce Le mineur Les incapables majeurs 95 Section 3 : L'exercice du commerce par un etranger Les ressortissants de la CEE Les etrangers pouvant se prevaloir d'accords avec la France 96 A. Les accords dispensant l'etranger de solliciter la carte de commergant etranger 96 B. Les accords ne dispensant pas l'etranger de solliciter une carte de commer ant etrangers Les etrangers ne pouvant se prevaloir d'aucune Convention internationale 96

7 280 DROIT COMMERCIAL GENERAL LIVRE III L'EXERCICE DE LA PROFESSION COMMERCIALE Partie 1 - Les conditions generale«d'exercice Chapitre 1 - Le cadre administratif et professionnel du commerce 100 Section 1 : L'organisation administrative Les principaux organismes administratifs La planification 101 Section 2 : L'organisation professionnelle Les chambres de commerce et d'industrie Les syndicats et les ordres corporatifs 102 Chapitre 2 - Le droit comptable de l'entreprise commerciale 103 Section 1 : De la comptabilite au droit comptable 103 Section 2 : Les principales normes comptables La tenue des livres L'etablissement des comptes annuels 104 Section 3 : La portee juridique des normes comptables La fonction probatoire de la comptabilite Les autres sanctions des regles comptables 106 Chapitre 3 - L'ordre concurrentiel 107 Section 1 : L'ordre prive concurrentiel L'action en concurrence deloyale La protection des consommateurs au service de la concurrence? 108 Section 2 : L'ordre public et mixte concurrentiel Les regles concernant les prix des produits et des services 109 A. La reglementation du credit 109 B. La reglementation du niveau des prix Le contröle de la concentration et des pratiques restrictives de concurrence 110 Partie 2 - L'entreprise individuelle et la famille Chapitre 1 - Propriete et exploitation du fonds 113 Section 1 : L'exploitation du fonds par des gens maries La propriete du fonds 113

8 TABLE DES MATIERES L'exploitation du fonds 113 A. Le fonds est commun 113 B. Le fonds est propre ä l'un des epoux 114 Section 2 : Le fonds ä la dissolution de la communaute et ä l'ouverture d'une succession La clause commerciale L'attribution preferentielle 115 Chapitre 2 - L'exploitation de l'entreprise individuelle et les epoux 116 Section 1 : La qualite de commergant du ou des conjoints Jusqu'ä la loi du 10 juillet Depuis la loi du 10 juillet Section 2 : Les tiers et le commergant marie L'information des tiers Les creanciers commerciaux et le credit du ou des epoux 118 A. Avant la reforme du 23 decembre B. Depuis la loi du 23 decembre LIVRE IV LE FONDS DE COMMERCE Partie 1 - L'existence du fonds TITREI - LA COMPOSITION TRADITIONNELLE ET LA NATURE DU FONDS DE COMMERCE 124 Chapitre 1 - La composition du fonds 125 Section 1 : Propriete de la clientele ou appropriation privative des elements attractifs de clientele Apparition et disparition de la clientele Le caractere personnel de la clientele 126 Section 2 : Les elements attractifs incorporels Le nom commercial et l'enseigne Le droit au bail 128 A. Presence du droit au bail parmi les elements du fonds de commerce 128 B. La reglementation des baux commerciaux Les licences administratives attachees au fonds 135 Section 3 : Les elements corporels 135

9 282 DROIT COMMERCIAL GENERAL Chapitre 2 - Nature juridique du fonds et caracteres 137 Section 1 : La nature juridique du fonds 137 Section 2 : Les caracteres du fonds de commerce 137 TITRE II - LES DROITS DE PROPRIETE INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE 139 Chapitre preliminaire - Les enjeux de la propriete industrielle et commerciale 140 Section 1 : Problematique de la protection La protection par le secret 140 A. Le secret de fabrique 140 B. Le savoir-faire ou know-how La reconnaissance d'un droit privatif 142 Section 2 : L'organisation administrative de la propriete industrielle 142 Chapitre 1 - Les brevets d'invention 144 Section 1 : La notion d'invention brevetable Le domaine de la brevetabilite Les conditions de la brevetabilite 145 A. La nouveaute 145 B. L'activite inventive 145 Section 2 : La procedure de delivrance du brevet 145 Section 3 : Le regime juridique du brevet La determination du titulaire du brevet Les droits et obligations du titulaire du brevet 146 Chapitre 2 - Les dessins et modeles 147 Chapitre 3 - Les marques 148 Chapitre 4 - Les logiciels 150 Section 1 : Le choix d'une protection juridique 150 Section 2 : Une condition necessaire et süffisante : l'originalite Section 3 : La titularite des droits Les creations independantes 153 A. Les droits patrimoniaux 154 B. Le droit moral Les creations de salaries 154

10 TABLE DES MATIERES 283 Section 4 : L'efficacite de la protection La duree de la protection La contrefagon 155 Section 5 : La cession d un logiciel 156 Partie 2 - Les diverses gerances Chapitre 1 - La location-gerance ou gerance libre 160 Section 1 : Les conditions de la location-gerance Les conditions de fond Les conditions de forme 161 Section 2 : Les effets du contrat Les relations loueur-locataire gerant 161 A. Pendant le contrat 161 B. En fin de contrat 162 2! Les effets du contrat ä l'egard des tiers 162 A. Les effets ä l'egard des creanciers 162 B. Les effets du contrat ä l'egard de l'acquereur du fonds 163 Chapitre 2 - La gerance salariee 164 Partie 3 - La vente du fonds de commerce TITREI - LES CONDITIONS DE LA VENTE 167 Chapitre 1 - Les conditions de fond 167 Section 1 : L'objet 167 Section 2 : Le consentement 168 Chapitre 2 - Les conditions de forme 169 Section 1 : Les mentions obligatoires 169 Section 2 : La sanction de l'omission des mentions obligatoires. 169 Chapitre 3 - La publicite de la vente 171 Section 1 : Les publications 171 Section 2 : Les oppositions Les conditions Les effets de l'opposition 172 Section 3 : La surenchere 1^2 Chapitre 4 - Fiscalite de la vente du fonds de commerce 173

11 284 DROIT COMMERCIAL GENERAL TITRE II - LES EFFETS DE LA VENTE 175 Chapitre 1 - Les obligations du vendeur 176 Section 1 : La garantie d'eviction 176 Section 2 : La garantie des vices caches 176 Chapitre 2 - Les garanties du vendeur 178 Section 1 : Le privilege du vendeur Assiette du privilege La publicite du privilege Les effets du privilege 179 Section 2 : L'action resolutoire Les conditions de l'action resolutoire Les effets de l'action resolutoire 180 Partie 4 - Le credit et le fonds de commerce TITRE I - LE NANTISSEMENT 184 Chapitre 1 - Le nantissement du fonds de commerce 185 Section 1 : Les conditions du nantissement 185 Section 2 : Les formalites du nantissement 186 Section 3 : Les effets du nantissement 186 Chapitre 2 - Le nantissement de l'outillage et du materiel TITRE II - LE CREDIT-BAIL 189 Chapitre 1 - Nature et fonction du credit-bail sur fonds de commerce 189 Chapitre 2 La technique juridique du credit-bail 191 TITRE III - LA SITUATION DES CREANCIERS 193 Chapitre 1 - Le nantissement judiciaire 194 Section 1 : Les conditions de fond de la mesure conservatoire Section 2 : Procedura et publicite du nantissement 194 Chapitre 2 La vente forcee du fonds 195 Chapitre 3 - La distribution du prix de la vente 196

12 TABLE DES MATIERES 285 LIVRE V LES PRINCIPAUX CONTRATS COMMERCIAUX Partie 1 - Les contrats classiques TITREI - LE CONTRAT DE VENTE 199 Chapitre 1 - Les regles generales de la vente 200 Section 1 : La Formation de la vente L'accord de volonte 200 A. Les manifestations unilaterales de la volonte des parties 200 B. La rencontre des volontes des parties Lachose 202 A. L'existence de la chose 202 B. L'alienabilite de la chose 203 C. La propriete de la chose au vendeur Leprix 204 A. La determination du prix 204 B. Le caractere reel et serieux 205 Section 2 : Les effets de la vente Le transfert de propriete 205 A. La nature de la chose retardant l'effet translatif du contrat de vente 206 B. Les clauses retardant l'effet translatif du contrat de vente Les obligations 209 A. Les obligations du vendeur 209 B. Les obligations de l'acheteur 217 Chapitre 2 - La reglementation de certains procedes de vente 220 Section 1 : Les ventes reglementees La vente ä domicile 220 A. Le domaine 220 B. Les conditions 221 C. Les sanctions Les liquidations, ventes en soldes ou au deballage 222 Section 2 : Les ventes interdites Les ventes liees Les ventes avec primes Les ventes ä boule de neige 225

13 286 DROIT COMMERCIAL GENERAL TITRE II - LE CONTRAT DE MANDAT 227 Chapitre 1 - La nature et la forme du mandat 228 Section 1 : La nature du mandat L'existence de la representation 228 A. Le contrat de commission 228 B. Le contrat de prete-nom Les caracteres du mandat La gratuite du mandat 230 Section 2 : La forme du mandat Les conditions de formation 230 A. Le consentement 230 B. La preuve La capacite 231 Chapitre 2 - Les effets du contrat de mandat 232 Section 1 : Les obligations des parties Les obligations du mandataire Les obligations du mandant 233 Section 2 : L'expiration du mandat La revocation du mandataire La renonciation au mandat Le deces de l'une des parties 234 TITRE III - LE CONTRAT DE TRANSPORT 235 Chapitre 1 - Le contrat de transport de marchandises 236 Section 1 : La formation du contrat 236 Section 2 : Les effets du contrat Les obligations des parties 237 A. Le chargement de la marchandise 237 B. La livraison de la marchandise 237 C. L'acceptation de la marchandise 237 D. Le paiement du transport La responsabilite du transporteur 238 A. Le domaine 238 B. Les clauses 238 C. La fin de non-recevoir 239 D. La prescription extinctive 239 Chapitre 2 - Le contrat de transport de personnes 240 Section 1 : La formation du contrat 240 Section 2 : Les effets du contrat 240

14 TABLE DES MATIERES 287 Partie 2 - Les contrats modernes de distribution TITREI - LE CONTRAT DE CONCESSION EXCLUSIVE Chapitre 1 - Le caractere exclusif 245 Section 1 : L'exclusivite reciproque 245 Section 2 : La simple exclusivite d'approvisionnement 247 Chapitre 2 - Le regime juridique 248 Section 1 : La formation du contrat 248 Section 2 : L'execution du contrat Les obligations du concedant Les obligations du concessionnaire 250 Section 3 : L'expiration du contrat Les causes Les effets 253 TITRE II -LE CONTRAT DE DISTRIBUTION SELECTIVE Chapitre 1 - Les caracteristiques du contrat de distribution selective 256 Chapitre 2 - Les criteres de selection 257 Section 1 : La selection qualitative des distributeurs 257 Section 2 : La selection quantitative des distributeurs 258 Section 3 : Le but du contrat 259 Chapitre 3 - Les consequences de la selection 260 Section 1 : Les contraintes imposees par la distribution selective 260 Section 2 : La protection des reseaux de distribution selective Chapitre 4 - L'expiration du contrat 263 TITRE III - LE CONTRAT DE FRANCHISE 265 Chapitre 1 - La qualification du contrat de franchise 266 Section 1 : La conformite au droit communautaire 266 Section 2 : Les clauses du contrat 267

15 288 DROIT COMMERCIAL GENERAL Chapitre 2 - Le regime juridique 269 Section 1 : La formation du contrat 269 Section 2 : L'execution du contrat Les obligations du franchiseur Les obligations du franchise 271 Section 3 : L'expiration du contrat Les causes 272 A. Les contrats ä duree determinee 272 B. Les contrats ä duree indeterminee 272 C. Les fautes des parties Les effets 274

SENEGAL CODE DES OBLIGATIONS CIVILES ET COMMERCIALES ANNOTE

SENEGAL CODE DES OBLIGATIONS CIVILES ET COMMERCIALES ANNOTE SENEGAL CODE DES OBLIGATIONS CIVILES ET COMMERCIALES ANNOTE TABLE DES MATIERES PARTIE GENERALE TITRE PRELIMINAIRE CHAPITRE I - Les diverses sortes d'obligations 23 CHAPITRE II - La preuve des obligations

Plus en détail

Francis Kessler/Estelle Naudin Introduction au droit commercial français

Francis Kessler/Estelle Naudin Introduction au droit commercial français Francis Kessler/Estelle Naudin Introduction au droit commercial français Nomos Verlagsgesellschaft Baden-Baden Table des matières Remerciements Note préliminaire Liste des principales abréviations utilisées

Plus en détail

Plan du cours de Droit des Affaires

Plan du cours de Droit des Affaires Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Plan du cours de Droit des Affaires Licence 2 Droit Monsieur le Professeur BUREAU www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite remercier, très sincèrement,

Plus en détail

CONTRATS SPECIAUX. édition. Daniel Mainguy Professeur à la faculté de droit de Montpellier

CONTRATS SPECIAUX. édition. Daniel Mainguy Professeur à la faculté de droit de Montpellier CONTRATS SPECIAUX édition Daniel Mainguy Professeur à la faculté de droit de Montpellier TABLE DES INTRODUCTION SECTION NOTION DE CONTRATS SPÉCIAUX 4 SECTION 2 ÉVOLUTION DES CONTRATS SPÉCIAUX 10 SECTION

Plus en détail

Droit des contrats spéciaux : distribution, entremise, entreprise, louage

Droit des contrats spéciaux : distribution, entremise, entreprise, louage Droit des contrats spéciaux : distribution, entremise, entreprise, louage Auteur(s) : Corinne Saint-Alary-Houin Présentation(s) : Professeur de Droit privé et de sciences criminelles Leçon 1 : Introduction

Plus en détail

Formation 12. Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS

Formation 12. Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS Formation 12 Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS A - LES OUTILS INTERNES DE L'ENTREPRISE 1 - Le service commercial

Plus en détail

RAYMOND MARTIN Docteur en droit Diplömä de l'ecole libre des sciences politiques Avocat honoraire Ancien Charge de cours ä la Facult de droit

RAYMOND MARTIN Docteur en droit Diplömä de l'ecole libre des sciences politiques Avocat honoraire Ancien Charge de cours ä la Facult de droit RAYMOND MARTIN Docteur en droit Diplömä de l'ecole libre des sciences politiques Avocat honoraire Ancien Charge de cours ä la Facult de droit Litec Cour de cauation 27. JÄKS Dai^»w 75001 Pans quatrieme

Plus en détail

Session de formation de Matadi sur le droit OHADA

Session de formation de Matadi sur le droit OHADA Session de formation de Matadi sur le droit OHADA I. Notions du fonds de commerce II. Contenu du fonds de commerce III. Les opérations portant sur le fonds de commerce 1. La location-gérance 2. La cession

Plus en détail

Savoirs associés DROIT

Savoirs associés DROIT REFERENTIEL DE CERTIFICATION Savoirs associés DROIT Dans la section de technicien supérieur des professions immobilières, la finalité de l'enseignement du droit est double : culturelle et professionnelle.

Plus en détail

VENTE DU FONDS DE COMMERCE

VENTE DU FONDS DE COMMERCE VENTE DU FONDS DE COMMERCE INTRODUCTION: Le fonds de commerce est par définition un bien meuble incorporel. Selon l'article 135 de l'acte Uniforme OHADA portant droit commercial général, c'est un ensemble

Plus en détail

LISTE DE PIECES POUR L IMMATRICULATION D UNE ENTREPRISE INDIVIDUELLE Création ou reprise d'activité

LISTE DE PIECES POUR L IMMATRICULATION D UNE ENTREPRISE INDIVIDUELLE Création ou reprise d'activité LISTE DE PIECES POUR L IMMATRICULATION D UNE ENTREPRISE INDIVIDUELLE Création ou reprise d'activité DANS TOUS LES CAS LES PERSONNES EXPLOITANT INDIVIDUEL Imprimé P0 complété lisiblement et signé en original

Plus en détail

L'INFLUENCE DU DROIT DE LA CONSOMMATION SUR LE SYSTEME JURIDIQUE

L'INFLUENCE DU DROIT DE LA CONSOMMATION SUR LE SYSTEME JURIDIQUE LG.D.J Fondee par Henry Solus Professeur honoraire ä la Faculte de droit et des sciences economiques de Paris BIBLIOTHEQUE DE DROIT PRIVE TOME 326 Dirigee par Jacques Ghestin Professeur emerite de l'universite

Plus en détail

DROIT DES INTERMÉDIAIRES IMMOBILIERS

DROIT DES INTERMÉDIAIRES IMMOBILIERS Moussa Thioye Maître de conférences à l'université Toulouse 1 - Capitale DROIT DES INTERMÉDIAIRES IMMOBILIERS Activités et opérations d'entremise et de gestion Achats ou ventes, échanges et locations LexisNexis

Plus en détail

Art. 1 er. Le fonds de commerce peut être donné en gage dans les conditions déterminées par le présent arrêté.

Art. 1 er. Le fonds de commerce peut être donné en gage dans les conditions déterminées par le présent arrêté. Réglementation de la mise en gage du fonds de commerce Arrêté grand-ducal du 27 mai 1937 portant réglementation de la mise en gage du fonds de commerce. Arrêté grand-ducal du 27 mai 1937 portant réglementation

Plus en détail

DROIT PRIVE. Francine Macorig-Venier Mattre de conferences a I'Universite de Toulouse I DROIT CIVIL: Les suretes

DROIT PRIVE. Francine Macorig-Venier Mattre de conferences a I'Universite de Toulouse I DROIT CIVIL: Les suretes DROIT PRIVE Francine Macorig-Venier Mattre de conferences a I'Universite de Toulouse I DROIT CIVIL: Les suretes 1999 lere edition \Mn V HERMES Table des matieres Introduction 5 I - L'evolution des suretes

Plus en détail

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS)

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL (DROIT) (Voir aussi BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES,

Plus en détail

Préface 5 Liste des abréviations 18 Introduction 21

Préface 5 Liste des abréviations 18 Introduction 21 Préface 5 Liste des abréviations 18 Introduction 21 Section 1 : Premières vues sur le droit commercial... 21 I-L objet du droit commercial... 21 II - Polysémie du mot commerce... 22 Section 2 : Approche

Plus en détail

DROIT DU COMMERCE INTERNATIONAL

DROIT DU COMMERCE INTERNATIONAL Sous la direction de Jacques BÉGUIN Professeur émérite à l'ecole de droit de la Sorbonne (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Ancien recteur de l'académie de Strasbourg et Michel MENJUCQ Professeur à

Plus en détail

TRAITÉ DE. G. Ripert/R. Roblot sous la direction de Michel Germain. TOME 2 Effets de commerce - Banque Contrats commerciaux Procédures collectives

TRAITÉ DE. G. Ripert/R. Roblot sous la direction de Michel Germain. TOME 2 Effets de commerce - Banque Contrats commerciaux Procédures collectives L.G.DJ TRAITÉ DE DROIT COMMERCIAL G. Ripert/R. Roblot sous la direction de Michel Germain Philippe Delebecque Professeur à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris I) Michel Germain Professeur à l'université

Plus en détail

Isabelle SOCIETES ET ETABLISSEMENTS STABLES EN DROIT FISCAL INTERNATIONAL ET DE EUROPEENNE. Preface de Daniel

Isabelle SOCIETES ET ETABLISSEMENTS STABLES EN DROIT FISCAL INTERNATIONAL ET DE EUROPEENNE. Preface de Daniel Isabelle r SOCIETES ET ETABLISSEMENTS STABLES EN DROIT FISCAL INTERNATIONAL ET DE EUROPEENNE Preface de Daniel TABLE PARTIE L COMPAREE DES ETABLISSEMENTS ET DES D1STINCTES. 2» TITRE 1 : PRINCIPE DANS DES

Plus en détail

EXPLOITANT INDIVIDUEL Immatriculation ou reprise d'activité LES PERSONNES

EXPLOITANT INDIVIDUEL Immatriculation ou reprise d'activité LES PERSONNES Vs pvez télécharger le formulaire P0 sur ce lien http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/r13745.xhtml EXPLOITANT INDIVIDUEL Immatriculation reprise d'activité DANS TOUS LES CAS LES PERSONNES EXPLOITANT

Plus en détail

NANTISSEMENT DU FONDS DE COMMERCE : GENERALITES

NANTISSEMENT DU FONDS DE COMMERCE : GENERALITES NANTISSEMENT DU FONDS DE COMMERCE : GENERALITES SOMMAIRE 1. DÉFINITION ET CARACTÈRES GÉNÉRAUX...2 1.1 DÉFINITION......2 1.2 SPÉCIALITÉ DU NANTISSEMENT...2 1.3 QUALITÉ DU CONSTITUANT... 2 1.4 VALEUR ÉCONOMIQUE

Plus en détail

LA SOCIETE COMMERCIALE, UN PÔLE DE DÉVELOPPEMENT?

LA SOCIETE COMMERCIALE, UN PÔLE DE DÉVELOPPEMENT? Epiphane B. LA SOCIETE COMMERCIALE, UN PÔLE DE DÉVELOPPEMENT? Comprendre le droit commercial, outil de développement capitaliste Préface de Joseph DJOGBENOU Table des matières Chapitre I Les éléments-moteurs

Plus en détail

POSSIBILITES D EXPLOITATION

POSSIBILITES D EXPLOITATION POSSIBILITES D EXPLOITATION I - Les différentes possibilités d implantation sur le plan juridique Lorsque vous créez votre entreprise se pose à vous le problème du choix de l'implantation géographique

Plus en détail

CONTRAT DE DISTRIBUTION EXCLUSIVE

CONTRAT DE DISTRIBUTION EXCLUSIVE CONTRAT DE DISTRIBUTION EXCLUSIVE 13/10/2008 Le contrat de distribution exclusive est le contrat par lequel un fabricant, un constructeur, un producteur appelé le fournisseur, s'engage à réserver l'exclusivité

Plus en détail

LA LIQUIDATION DES SUCCESSIONS i

LA LIQUIDATION DES SUCCESSIONS i LA LIQUIDATION DES SUCCESSIONS i Jacques BEAULNE 2002 Wilson & Lafleur 40, rue Notre-Dame Est Montreal H2Y1B9 (514)875-6326 (sans frais) 1-800-363-2327 TABLE DES MAHERES Les chiffres dans Ia colonne de

Plus en détail

«DROIT CIVIL : Contrats spéciaux»

«DROIT CIVIL : Contrats spéciaux» Année universitaire 2014-2015 «DROIT CIVIL : Contrats spéciaux» Licence e 3 Semestre 6 Eva MOUIAL BASSILANA, Professeur Introduction générale au droit des contrats spéciaux A lire : - P. Puig, Pour un

Plus en détail

DROIT DU TRAVAIL droit vivant

DROIT DU TRAVAIL droit vivant DROIT DU TRAVAIL droit vivant Jean-Emmanuel RAY 4* edition 1995 actualisee et augmentee EOmONS LIAISONS 1, avenue Edouard Belin 92856 Rueil-Malmaison TABLE DES MATIERES pages Avant-propos Introduction

Plus en détail

Projet de loi Relatif au régime des concessions

Projet de loi Relatif au régime des concessions Projet de loi Relatif au régime des concessions Titre premier DISPOSITIONS GENERALES ET DEFINITIONS Article premier : la présente loi a pour objet de définir le régime juridique des concessions et de fixer

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

ACTE UNIFORME. portant sur LE DROIT COMMERCIAL GENERAL

ACTE UNIFORME. portant sur LE DROIT COMMERCIAL GENERAL ACTE UNIFORME portant sur LE DROIT COMMERCIAL GENERAL SOMMAIRE CHAPITRE PRELIMINAIRE CHAMP D APPLICATION LIVRE I STATUT DU COMMERCANT CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 CHAPITRE 4 DEFINITION DU COMMERÇANT

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE PRATIQUE DES AFFAIRES LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE L'ORGANISATION DES POUVOIRS Pierre-Louis PÉRIN Avocat à la Cour Préface de Michel GERMAIN Professeur à l'université Panthéon-Assas Paris II Table

Plus en détail

ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL. (Adopté le 17 avril 1997. Journal Officiel de l OHADA N 1 du 1 er octobre 1997)

ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL. (Adopté le 17 avril 1997. Journal Officiel de l OHADA N 1 du 1 er octobre 1997) ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL (Adopté le 17 avril 1997. Journal Officiel de l OHADA N 1 du 1 er octobre 1997) SOMMAIRE CHAPITRE PRELIMINAIRE CHAMP D APPLICATION LIVRE I STATUT DU COMMERCANT

Plus en détail

Elie Alfandari. Professeur ä l'universite de Paris-Dauphine Directeur de l'lnstitut de droit economique, fiscal et social DROIT DES AFFAIRES

Elie Alfandari. Professeur ä l'universite de Paris-Dauphine Directeur de l'lnstitut de droit economique, fiscal et social DROIT DES AFFAIRES Elie Alfandari Professeur ä l'universite de Paris-Dauphine Directeur de l'lnstitut de droit economique, fiscal et social DROIT DES AFFAIRES litec Libraire de la Cour de cassation 27, place Dauphine - 75001

Plus en détail

INDEX ANALYTIQUE. Abus, 1676 555

INDEX ANALYTIQUE. Abus, 1676 555 INDEX ANALYTIQUE Note explicative : Les chiffres en gras renvoient aux numéros d articles du Code civil du Québec. Les autres chiffres (7) renvoient aux numéros des paragraphes de la section Commentaire

Plus en détail

Avant-propos... 5. Titre préliminaire De la publication, des effets et de l application des lois en général... 15

Avant-propos... 5. Titre préliminaire De la publication, des effets et de l application des lois en général... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...................................................................................... 5 I. CODES Code civil (extraits)...............................................................................

Plus en détail

LOGO. BENNANI Mohammed. Réalisé par: Sous l encadrement de M. LARHZAL Redouan

LOGO. BENNANI Mohammed. Réalisé par: Sous l encadrement de M. LARHZAL Redouan Réalisé par: BENNANI Mohammed Sous l encadrement de M. LARHZAL Redouan Introduction LOGO Notion et les éléments du fonds de commerce La vente du FdC L apport du FdC Le nantissement du FdC Le contrat de

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3 Table des matières Avant-propos... 1 Partie introductive... 3 Le partage des compétences législatives... 3 Les pouvoirs de juridiction fédérale... 6 Les pouvoirs de juridiction provinciale... 7 Les compagnies

Plus en détail

Droit de la protection de la propriété industrielle et commerciale :

Droit de la protection de la propriété industrielle et commerciale : Droit de la protection de la propriété industrielle et commerciale : Chapitre I La théorie des droits privatifs de la propriété industrielle et commerciale : Section 1 La notion de la propriété industrielle

Plus en détail

Le travailleur indépendant

Le travailleur indépendant Le travailleur indépendant Fiche 1 Objectifs Prérequis Mots-clefs 1. Identifier les différents régimes juridiques d exercice d une activité professionnelle 2. Analyser les conditions d accès à une profession

Plus en détail

LOI N 013-2013/AN BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ----------- ----------- PORTANT REGLEMENTATION DE LA PROFESSION DE COMMERÇANT AU BURKINA FASO

LOI N 013-2013/AN BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ----------- ----------- PORTANT REGLEMENTATION DE LA PROFESSION DE COMMERÇANT AU BURKINA FASO BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ----------- ----------- UNITE-PROGRES-JUSTICE CINQUIEME LEGISLATURE ----------- ASSEMBLEE NATIONALE LOI N 013-2013/AN PORTANT REGLEMENTATION DE LA PROFESSION DE COMMERÇANT

Plus en détail

Code de la santé publique

Code de la santé publique Dispositions relatives aux médecins, chirurgiens-dentistes et sagesfemmes au regard du registre du commerce et des sociétés Code de la santé publique Quatrième partie : Professions de santé Livre Ier :

Plus en détail

Les formations proposées par le Centre Européen de Formation et Conseil

Les formations proposées par le Centre Européen de Formation et Conseil Les formations proposées par le Centre Européen de Formation et Conseil Le CEFC : Savoir et évolution à la portée de tous C.E.F.C / RECRUTIC EST 13 rue de l Eglise 55160 PAREID Tél : +33 3 29 88 20 67

Plus en détail

Avant-propos... 5. Objectifs... 7. Plan d ensemble... 9. PARTIE 1 Les fonctions de l entreprise. CHAPITRE 1 Gestion commerciale...

Avant-propos... 5. Objectifs... 7. Plan d ensemble... 9. PARTIE 1 Les fonctions de l entreprise. CHAPITRE 1 Gestion commerciale... Table des matières Avant-propos... 5 Objectifs... 7 Plan d ensemble... 9 PARTIE 1 Les fonctions de l entreprise CHAPITRE 1 Gestion commerciale... 13 1. Les pratiques du marché... 14 1.1 Introduction...

Plus en détail

Droit de l'édition et du commerce du livre

Droit de l'édition et du commerce du livre Droit de l'édition et du commerce du livre Jean-Philippe MIKUS On peut se procurer le présent ouvrage à: Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal C.P. 6128, Succ. Centre-Ville Montréal

Plus en détail

L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX

L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX PROBLEME Les communes sont parfois propriétaires d'un patrimoine important et susceptible de leur procurer des ressources qu'elles doivent gérer selon les

Plus en détail

SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE Immatriculation avec ou sans début d'activité LA SOCIETE

SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE Immatriculation avec ou sans début d'activité LA SOCIETE Le formulaire M0, est téléchargeable sur http://vosdroits.service-public.fr/pme/r13752.xhtml Le formulaire «TNS» pr le gérant majoritaire http://vosdroits.service-public.fr/pme/r17349.xhtml SOCIETE A RESPONSABILITE

Plus en détail

SECTION 3 ENTREPRISES UTILISANT UNE ADRESSE DITE DE DOMICILIATION [DB 4G223]

SECTION 3 ENTREPRISES UTILISANT UNE ADRESSE DITE DE DOMICILIATION [DB 4G223] Références du document 4G223 Date du document 25/06/98 SECTION 3 Entreprises utilisant une adresse dite de domiciliation Dans le cadre des mesures destinées à faciliter la création des entreprises, la

Plus en détail

Guy RAYMOND Maitre de Conferences ä la Faculte de Droit et des Sciences sociales de Poitiers Professeur ä l'ecole superieure de Commerce de Poitiers

Guy RAYMOND Maitre de Conferences ä la Faculte de Droit et des Sciences sociales de Poitiers Professeur ä l'ecole superieure de Commerce de Poitiers Guy RAYMOND Maitre de Conferences ä la Faculte de Droit et des Sciences sociales de Poitiers Professeur ä l'ecole superieure de Commerce de Poitiers DROIT DU MARKETING Les lois de la mercatique Preface

Plus en détail

Droit général des sociétés : du projet de société jusqu à sa dissolution

Droit général des sociétés : du projet de société jusqu à sa dissolution Droit général des sociétés : du projet de société jusqu à sa dissolution Auteur(s) : Afif Daher Présentation(s) : Maître de Conférences, Hors Classe, à la Faculté de Droit et de Science Politique de l'université

Plus en détail

Coutnines et coutumiers

Coutnines et coutumiers Coutnines et coutumiers Histoire comparative des droits des pays romands du XIH e a la fin du XVI e siecle par Jean-Francois Poudret Professeur honoraire de l'universite de Lausanne Partie VI: Les obligations

Plus en détail

ARRÊTÉ ROYAL 19 janvier 1960. - Gage de fonds de commerce, escompte et gage de la facture commerciale.

ARRÊTÉ ROYAL 19 janvier 1960. - Gage de fonds de commerce, escompte et gage de la facture commerciale. ARRÊTÉ ROYAL 19 janvier 1960. - Gage de fonds de commerce, escompte et gage de la facture commerciale. CHAPITRE 1 er DU GAGE DU FONDS DE COMMERCE Art. 1 er. - Le fonds de commerce peut être donné en gage

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 QUELS SONT LES PRÉALABLES ET LES FORMALITÉS POUR VENDRE UN FONDS DE COMMERCE?

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 QUELS SONT LES PRÉALABLES ET LES FORMALITÉS POUR VENDRE UN FONDS DE COMMERCE? QUELS SONT LES PRÉALABLES ET LES FORMALITÉS POUR VENDRE UN FONDS DE COMMERCE? La vente de fonds de commerce Introduction La cession du fonds de commerce d'un commerçant est soumise à un certain formalisme

Plus en détail

FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON

FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON DES INTERMÉDIAIRES DU COMMERCE ANIMATION PAR MARIE-LUCE DIXON, JURISTE LUNDI 10 MARS 2014 LUXEMBOURG LE RÉSEAU ENTREPRISE EUROPE Réseau officiel mis en place par la Commission

Plus en détail

LOI N 25-94 DU 23 AOUT 1994 REGLEMENTANT L'EXERCICE DU COMMERCE

LOI N 25-94 DU 23 AOUT 1994 REGLEMENTANT L'EXERCICE DU COMMERCE LOI N 25-94 DU 23 AOUT 1994 REGLEMENTANT L'EXERCICE DU COMMERCE L'Assemblée Nationale et le Sénat ont délibéré et adopté ; Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE PREMIER

Plus en détail

LES DEUTS COMPTABLES

LES DEUTS COMPTABLES COLLECTION DROIT DES AFFAIRES ET DE L'ENTREPRISE dirigee par Yves Guyon SERIE : RECHERCHES Nicole STOLOWY LES DEUTS COMPTABLES 63 ECONOMICA 49, rue H6ricart, 75015 Paris Table des matieres Introduction

Plus en détail

9/1/2015 DECRET Nº 2013-480/PRES du 14 juin 2013 promulguant la loi n 013-2013/AN du 07 mai 2013 portant réglementation de la profession de commerça

9/1/2015 DECRET Nº 2013-480/PRES du 14 juin 2013 promulguant la loi n 013-2013/AN du 07 mai 2013 portant réglementation de la profession de commerça DECRET Nº 2013-480/PRES du 14 juin 2013 promulguant la loi n 013-2013/AN du 07 mai 2013 portant réglementation de la profession de commerçant au Burkina Faso. JO N 29 DU 18 JUILLET 2013 LE PRESIDENT DU

Plus en détail

Agent commercial Agent de banque Agent d'assurance. Contrat beige et contrat international Droits et obligations

Agent commercial Agent de banque Agent d'assurance. Contrat beige et contrat international Droits et obligations Agent commercial Agent de banque Agent d'assurance Contrat beige et contrat international Droits et obligations Pierre DEMOLIN Avocat aux barreaux de Mons et de Paris Juge suppléant au tribunal de commerce

Plus en détail

SEQUESTRE ET DISTRIBUTION DU PRIX DE VENTE DE FONDS DE COMMERCE

SEQUESTRE ET DISTRIBUTION DU PRIX DE VENTE DE FONDS DE COMMERCE SEQUESTRE ET DISTRIBUTION DU PRIX DE VENTE DE FONDS DE COMMERCE Le séquestre obligatoire du prix d une vente de fonds de commerce est extrêmement important pour : - l acquéreur, afin de lui garantir qu

Plus en détail

LA CESSION DES CREANCES PROFESSIONNELLES

LA CESSION DES CREANCES PROFESSIONNELLES UNIVERSITE CADI AYYAD FACULTE DES SCIENCES SEMLALIA MARRAKECH DEPARTEMENT DE PHISIQUE LICENSE PROFESSIONNELLE GENIE LOGISTIQUE LA CESSION DES CREANCES PROFESSIONNELLES Réalisé par : Fatima EL GHOULTI Khadija

Plus en détail

ACTUALITE JURIDIQUE Novembre 2015

ACTUALITE JURIDIQUE Novembre 2015 ACTUALITE JURIDIQUE Novembre 2015 C est dans l air du temps! Les mesures de simplification de la vie des entreprises se poursuivent. La Loi «MACRON», qui a fait tant de débats et de controverses, ainsi

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11

TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11 TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11 PREMIÈRES VUES... 13 I. Mécanisme... 15 II. Rôle... 18 III. Évolution... 20 PREMIÈRE PARTIE SÛRETÉS PERSONNELLES

Plus en détail

ARTICLE 1ER : Les formalités administratives de création d'entreprises sont fixées par le présent décret.

ARTICLE 1ER : Les formalités administratives de création d'entreprises sont fixées par le présent décret. Décret n 95-163/P-RM fixant les formalités administratives de création d'entreprises. Le Président de la République, Vu la Constitution ; Vu la Loi n 82-AN/RM du 18 janvier 1983 portant création de la

Plus en détail

Le Conseil des Ministres

Le Conseil des Ministres UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------------- Le Conseil des Ministres UEMOA DIRECTIVE N 0 2 / 07 /CM/UEMOA PORTANT CREATION D'UN ORDRE NATIONA DES EXPERTS-COMPTABLE ET DES COMPTABLES AGREES

Plus en détail

LOI DU 18 JUIN 2014 RELATIVE A L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRES PETITES ENTREPRISES SOMMAIRE

LOI DU 18 JUIN 2014 RELATIVE A L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRES PETITES ENTREPRISES SOMMAIRE LES PRINCIPALES ÉVOLUTIONS LOI DU 18 JUIN 2014 RELATIVE A L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRES PETITES ENTREPRISES SOMMAIRE BAUX COMMERCIAUX... p. 02 DROIT DE PREEMPTION COMMERCIAL DES COMMUNES... p. 05

Plus en détail

Atelier CCI Innovation TECHNIQUE CONTRACTUELLE ET RECHERCHE-DÉVELOPPEMENT LA COMMUNICATION DU SAVOIR-FAIRE

Atelier CCI Innovation TECHNIQUE CONTRACTUELLE ET RECHERCHE-DÉVELOPPEMENT LA COMMUNICATION DU SAVOIR-FAIRE TECHNIQUE CONTRACTUELLE ET RECHERCHE-DÉVELOPPEMENT LA COMMUNICATION DU SAVOIR-FAIRE Jeudi 25 juin 2015 Agnès Robin Maître de conférences à la Faculté de Droit de Montpellier Equipe de Recherche Créations

Plus en détail

Le patrimoine professionnel

Le patrimoine professionnel Frederic COLASSON Le patrimoine professionnel Preface de Bernard PLAGNET et Bernard VAREILLE Pul im Table des matteres INDEX DES PRINCIPALES ABREVIATIONS 9 PREFACE 11 INTRODUCTION 15 I. - Le patrimoine

Plus en détail

ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL

ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL Secrétariat de l Organisation pour l Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires Avec la collaboration de Maître Fénéon L Acte Uniforme relatif au droit

Plus en détail

Droit international privé Volume 1

Droit international privé Volume 1 COMMENTAIRES SUR LE CODE CIVIL DU QUÉBEC (DCQ) Droit international privé Volume 1 Conflits de lois : dispositions générales et spécifiques (Art.3076à3133C.c.Q.) Extraits de La référence Droit civil rédigés

Plus en détail

PROGRAMME S15-2 : LEGISLATION PHARMACEUTIQUE

PROGRAMME S15-2 : LEGISLATION PHARMACEUTIQUE PROGRAMME S15-2 : LEGISLATION PHARMACEUTIQUE Les références des textes législatifs et réglementaires devront être actualisées 1- LA PHARMACIE - Le livre V du code de la santé publique - Article L.568,L.595-1,

Plus en détail

TABLEAU DE FONCTIONS ET ACTIVITES COMPATIBLES AVEC LE STATUT D EXPERT-COMPTABLE

TABLEAU DE FONCTIONS ET ACTIVITES COMPATIBLES AVEC LE STATUT D EXPERT-COMPTABLE TABLEAU DE FONCTIONS ET ACTIVITES COMPATIBLES AVEC LE STATUT D EXPERT-COMPTABLE L activité principale de l expert-comptable doit être l expertise comptable telle que définie à l article 2, alinéas 1 et

Plus en détail

CIVIL GÉNÉRAL Plan de classification

CIVIL GÉNÉRAL Plan de classification CIVIL GÉNÉRAL Plan de classification BIENS ET PROPRIÉTÉ nature et distinction des biens abus de droit administration du bien d'autrui bornage copropriété divise copropriété par indivision droit d'accession

Plus en détail

commercial international

commercial international M Larcier Droit commercial international Patrick Saerens William Pissoort larcier Table des matières Préambule Introduction générale 1 1. Champ d'application 2 1.1 Conflits de lois 2 1.2 Conflits de juridictions

Plus en détail

Florian Chaudet. Ajournement de la faillite de la societe anonyme

Florian Chaudet. Ajournement de la faillite de la societe anonyme Florian Chaudet Ajournement de la faillite de la societe anonyme Conditions, effets, competences et responsabilite (art. 725a CO) Helbing & Lichtenhahn Bäle Geneve Munich TABLE DES MATIERES TABLE DES ABREVIATIONS

Plus en détail

PROBLÈMES DE DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ CONCERNANT LES PERSONNES PHYSIQUES ÉTRANGÈRES EN CHINE

PROBLÈMES DE DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ CONCERNANT LES PERSONNES PHYSIQUES ÉTRANGÈRES EN CHINE PROBLÈMES DE DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ CONCERNANT LES PERSONNES PHYSIQUES ÉTRANGÈRES EN CHINE TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 1 PARTIE PRÉLIMINAIRE PRESENTATION GENERALE 7 CHAPITRE 1 L'EVOLUTION HISTORIQUE

Plus en détail

La continuité des entreprises dans la pratique

La continuité des entreprises dans la pratique La continuité des entreprises dans la pratique 1 Plan de la présentation Titre 1 : dispositions générales I. Échec du concordat judiciaire II. La prévention III. L'accord amiable (sans procédure) IV. La

Plus en détail

Épreuve n 1 : gestion juridique, fiscale et sociale

Épreuve n 1 : gestion juridique, fiscale et sociale Épreuve n 1 : gestion juridique, fiscale et sociale Nature : épreuve écrite portant sur l'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents

Plus en détail

Precis de. Droits des societes. troisieme edition. Alain Steichen. Professeur associe ä PUniversite de Luxembourg Avocat ä la Cour

Precis de. Droits des societes. troisieme edition. Alain Steichen. Professeur associe ä PUniversite de Luxembourg Avocat ä la Cour Precis de Droits des societes troisieme edition Alain Steichen Professeur associe ä PUniversite de Luxembourg Avocat ä la Cour editions SAJNT PAUL Table des matieres 863 Table des matieres Introduction

Plus en détail

CHAPITRE 1. DESCRIPTION GÉNÉRALE DE LA FRANCHISE... 9 Section 1. Notion et évolution... 9

CHAPITRE 1. DESCRIPTION GÉNÉRALE DE LA FRANCHISE... 9 Section 1. Notion et évolution... 9 Table des matières (avec renvoi aux pages) Liste des abréviations... 5 Sommaire... 7 CHAPITRE 1. DESCRIPTION GÉNÉRALE DE LA FRANCHISE... 9 Section 1. Notion et évolution... 9 1. Notion générale... 9 2.

Plus en détail

Centre de Formalités des Entreprises 17 place de la Bourse Cs 61270 33076 BORDEAUX Cedex Tél : 05 56 79 5000 contact@bordeaux.cci.

Centre de Formalités des Entreprises 17 place de la Bourse Cs 61270 33076 BORDEAUX Cedex Tél : 05 56 79 5000 contact@bordeaux.cci. Tél : 05 56 79 5000 contact@bordeaux.cci.fr Acquisition du fonds par le locataire gérant - Deux exemplaires du formulaire M2 - Si l'activité est réglementée (bar, restaurant, transport ), d'autres pièces

Plus en détail

Liste des prestations proposées par CO.GE.AD

Liste des prestations proposées par CO.GE.AD Liste des prestations proposées par CO.GE.AD Demande de subvention comment demander une subvention gouvernementale processus de planification d'une demande de subvention rédaction de projet Demande de

Plus en détail

CSM. Cabinet Salima MALL. Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES

CSM. Cabinet Salima MALL. Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES Cabinet Salima MALL Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES Maître Salima MALL est inscrite au Barreau de Saint- Denis depuis le 29 juin 2005.

Plus en détail

Régimes matrimoniaux : la propriété du fonds de commerce

Régimes matrimoniaux : la propriété du fonds de commerce Site juridique généraliste et gratuit www.juristudiant.com Contact : Faculté de droit de Nancy, 13 place Carnot, 54000 Nancy. Article rédigé par Mathou mathilde.calcio-gaudino@wanadoo.fr mathou@juristudiant.com

Plus en détail

TEXTE EN PREPARATION Juin 2010

TEXTE EN PREPARATION Juin 2010 TEXTE EN PREPARATION Juin 2010 Plus d informations sur www.apce.com Projet de loi relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée Procédure accélérée En 2009, 74 % des créateurs d entreprises

Plus en détail

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A.

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Thèmes traités pour l épreuve de raisonnement juridique et pour l épreuve à caractère pratique Droit des obligations I. - Les

Plus en détail

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur.

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur. DCG - UE01 - INTRODUCTION AU DROIT - session 2013 - Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur. DOSSIER 1 / COMMENTAIRE DE DOCUMENT 1. Faits : Un particulier

Plus en détail

LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL

LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL Hôtel Consulaire Nouveau-Port 20293 BASTIA Tél : 04.95.54.44.44 Fax : 04.95.54.44.47 DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES CCI Bastia Haute Corse DSE Sous réserve

Plus en détail

SYMANTEC GENERAL TERMS AND CONDITIONS - FRANCE, BELGIUM

SYMANTEC GENERAL TERMS AND CONDITIONS - FRANCE, BELGIUM Page 1 of 5 SYMANTEC GENERAL TERMS AND CONDITIONS - FRANCE, BELGIUM GENERALITES 1. Les conditions générales d achat (ci-après dénommé les «Conditions Générales») de Symantec (ciaprès dénommé «l Acheteur»)

Plus en détail

AVERTISSEMENT PREALABLE

AVERTISSEMENT PREALABLE AVERTISSEMENT PREALABLE Ce contrat vous est proposé à titre de documentation. Un contrat doit toujours être adapté aux objectifs poursuivis par les parties et à leurs particularités juridiques propres.

Plus en détail

Ordonnance n 75-59 du 26 septembre 1975 portant code de commerce, p. 1073.

Ordonnance n 75-59 du 26 septembre 1975 portant code de commerce, p. 1073. Ordonnance n 75-59 du 26 septembre 1975 portant code de commerce, p. 1073. Le Chef du Gouvernement, Président du Conseil des ministres, Sur le rapport du ministre du commerce et du ministre de la justice,

Plus en détail

Article 4. - Garantie concernant la régularité des documents et actes sociaux

Article 4. - Garantie concernant la régularité des documents et actes sociaux CONVENTION DE VENTE D'ACTIONS ENTRE LES SOUSSIGNES 1.* Ci-après dénommé*s invariablement : «le cédant ou le vendeur». 2.* Ci-après dénommé*s invariablement : «le cessionnaire ou l'acquéreur». IL EST CONVENU

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT, relatif au code de la propriété intellectuelle. (Partie législative.)

SÉNAT PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT, relatif au code de la propriété intellectuelle. (Partie législative.) PROJET DE LOI adopté le 15 mai 1992 N 130 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1991-1992 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT, relatif au code de la propriété intellectuelle. (Partie législative.) Le Sénat

Plus en détail

Note de présentation du projet de loi relative au nantissement des marchés publics

Note de présentation du projet de loi relative au nantissement des marchés publics ROYAUME DU MAROC TRESORERIE GENERALE DU ROYAUME Note de présentation du projet de loi relative au nantissement des marchés publics Dans le cadre de la poursuite de la rénovation et de la modernisation

Plus en détail

TITRE 2 L ACCÈS À LA PROFESSION ET LE TITRE D AGENT IMMOBILIER 19

TITRE 2 L ACCÈS À LA PROFESSION ET LE TITRE D AGENT IMMOBILIER 19 Table des matières PRÉFACE 5 INTRODUCTION 7 PREMIÈRE PARTIE Une profession réglementée TITRE 1 LE CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE 15 La loi-cadre du 1 er mars 1976 15 L arrêté royal du 6 septembre 1993 17

Plus en détail

LE NANTISSEMENT DU FONDS DE COMMERCE

LE NANTISSEMENT DU FONDS DE COMMERCE LE NANTISSEMENT DU FONDS DE COMMERCE Le fonds de commerce est un bien meuble constitué de la réunion d»éléments corporels et incorporels dont la valeur économique est susceptible de représenter une garantie

Plus en détail

LISTE DE PIECES POUR L IMMATRICULATION AU RCS D UN AUTO ENTREPRENEUR DEJA EN ACTIVITE (Régularisation sans modifications)

LISTE DE PIECES POUR L IMMATRICULATION AU RCS D UN AUTO ENTREPRENEUR DEJA EN ACTIVITE (Régularisation sans modifications) Veillez à indiquer une ADRESSE DE CORRESPONDANCE valide pour que le CFE puisse vous contacter s il a besoin de renseignements complémentaires. LISTE DE PIECES POUR L IMMATRICULATION AU RCS D UN AUTO ENTREPRENEUR

Plus en détail

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE Immatriculation avec ou sans début d'activité

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE Immatriculation avec ou sans début d'activité SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE Immatriculation avec ou sans début d'activité LA SOCIETE DEPOT D'ACTES - 1 original des statuts paraphés, datés et signés par les actionnaires. - 1 original de l'attestation

Plus en détail

DECRETS. 24 Rajab 1436 13 mai 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 24

DECRETS. 24 Rajab 1436 13 mai 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 24 4 DECRETS Décret exécutif n 15-111 du 14 Rajab 1436 correspondant au 3 mai 2015 fixant les modalités d immatriculation, de modification et de radiation au registre du commerce. Le Premier ministre, Sur

Plus en détail