Enseigner l informatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enseigner l informatique"

Transcription

1 Enseigner l informatique

2 Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo

3 Werner Hartmann, Michael Näf, Raimond Reichert Enseigner l informatique

4 Werner Hartman PHBern - Zentrum für Bildungsinformatik Muesmattstrasse Bern Suisse Michael Näf Doodle AG Technoparkstrasse Zurich Suisse Raimond Reichert InfoSense Spyristrasse Zurich Suisse Titre original : Informatikunterricht planen und durchführen Auteurs : Werner Hartmann, Michael Näf et Raimond Reichert Copyright Springer-Verlag Berlin Heidelberg 2006 Springer is part of Springer Science+Business Media Tous droits réservés ISBN Springer Paris Berlin Heidelberg New York Springer-Verlag France, 2012 Springer-Verlag est membre du groupe Springer Science + Business Media Cet ouvrage est soumis au copyright. Tous droits réservés, notamment la reproduction et la représentation, la traduction, la réimpression, l exposé, la reproduction des illustrations et des tableaux, la transmission par voie d enregistrement sonore ou visuel, la reproduction par microfilm ou tout autre moyen ainsi que la conservation des banques de données. La loi française sur le copyright du 9 septembre 1965 dans la version en vigueur n autorise une reproduction intégrale ou partielle que dans certains cas, et en principe moyennant le paiement des droits. Toute représentation, reproduction, contrefaçon ou conservation dans une banque de données par quelque procédé que ce soit est sanctionnée par la loi pénale sur le copyright. L utilisation dans cet ouvrage de désignations, dénominations commerciales, marques de fabrique, etc. même sans spécification ne signifie pas que ces termes soient libres de la législation sur les marques de fabrique et la protection des marques et qu ils puissent être utilisés par chacun. La maison d édition décline toute responsabilité quant à l exactitude des indications de dosage et des modes d emploi. Dans chaque cas il incombe à l usager de vérifier les informations données par comparaison à la littérature existante. Traduction réalisée par la société Technicis, avec le concours de l INRIA Mise en page : Nicolas Puech Maquette de couverture : Jean-François Montmarché Illustration de couverture : blackboard and internet gunnar3000 #

5 Collection IRIS Dirigée par Nicolas Puech Ouvrages parus : Méthodes numériques pour le calcul scientifique. Programmes en Matlab A. Quarteroni, R. Sacco, F. Saleri, Springer-Verlag France 2000 Calcul formel avec MuPAD F. Maltey, Springer-Verlag France 2002 Architecture et micro-architecture des processeurs B. Gnossens, Springer-Verlag France 2002 Introduction aux mathématiques discrètes J. Matousek, J. Nesetril, Springer-Verlag France 2004 Les virus informatiques : théorie, pratique et applications F. Filiol, Springer-Verlag France 2004 Computer Viruses: from theory to applications E. Filiol, Springer-Verlag France 2005 Introduction pratique aux bases de données relationnelles. (2 e éd.) A. Meier, Springer-Verlag France 2006 Bio-informatique moléculaire. Une approche algorithmique P. A. Pevzner, Springer-Verlag France 2006 Algorithmes d approximation V. Vazirani, Springer-Verlag France 2006 Techniques virales avancées É. Filiol, Springer-Verlag France 2007 Codes et turbocodes C. Berrou, Springer-Verlag France 2007 Introduction à Scilab. (2 e éd.) J.P. Chancelier, F. Delebecque, C. Gomez, M. Goursat, R. Nikouhah, S. Steer, Springer-Verlag France 2007 Maple : règles et fonctions essentielles N. Puech, Springer-Verlag France 2009 Les virus informatiques : théorie, pratique et applications. (2 e éd.) É. Filiol, Springer-Verlag France 2009 Codes and Turbo Codes C. Berrou, Springer-Verlag France 2010 Optimisation combinatoire : théorie et algorithmes B. Korte, J. Vygen, Springer-Verlag France 2010 Concepts et méthodes en phylogénie moléculaire G. Perrière, C. Brochier-Armanet, Springer-Verlag France 2010

6 Préface Dans un monde où les systèmes et machines numériques (ordinateurs, capteurs, baladeurs etc.) sont de plus en plus répandus, et où notre vie dépend de plus en plus directement du bon fonctionnement de ces systèmes, il est nécessaire de donner aux jeunes, futurs citoyens, une compréhension des mécanismes fondamentaux qui régissent ces systèmes, des risques qu ils présentent mais aussi des opportunités qu ils fournissent. C est pourquoi, progressivement, des enseignements d informatique et de technologies numériques, jadis réservés aux écoles supérieures spécialisées, instituts de technologie et cursus universitaires, sont maintenant proposés dans l enseignement secondaire de certains pays ainsi que dans certains cycles d études supérieures en sciences sociales, humanités, commerce, etc. En Europe centrale, en Grèce, en Allemagne, au Maghreb et en Suisse (et bientôt en France) on enseigne l informatique et les sciences du numérique dans les écoles, collèges, lycées ou gymnases, sous des modalités diverses, avec un niveau de spécialisation et d approfondissement variable, mais le fait est là : c est une nouvelle matière qui s est affirmée et répandue en peu d années. Mais comment enseigne-t-on l informatique? C est la question à laquelle Werner Hartmann, Michael Näf et Raimond Reichert ont tenté de répondre dans un livre précurseur publié par Springer en L extension des enseignements d informatique dans la sphère francophone rendait la traduction du livre indispensable, ce qui a pu être réalisé dans un temps très court grâce à l engagement de nombreuses personnes (voir la page de remerciements). Le titre originel de l ouvrage (Informatikunterricht planen und durchführen, c est-à-dire Préparer et réaliser un cours d informatique) étant un peu long, le titre plus simple et percutant «Enseigner l informatique» a été retenu. Quoi qu il en soit, le message central des trois auteurs est simple : savoir utiliser (l informatique) n est pas savoir enseigner. Ce livre ne vous n apprendra donc ni à vous servir d un tableur ni à faire des recherches sur le web, ni même à programmer! En revanche, il vous montrera comment le tableur, le moteur de recherche, la

7 viii Enseigner l informatique programmation ou encore l imagerie numérique peuvent faire l objet d un enseignement captivant, utile et efficace, et plus généralement suggère ce qu un enseignement d informatique peut être, ce qu il n est pas et ce qu il ne doit surtout pas devenir. Comme la physique, la biologie ou les mathématiques, l informatique ne s enseigne pas n importe comment, mais seulement au prix d une solide réflexion didactique. C est le but du présent ouvrage, entièrement dédié à la didactique de l informatique. Il rendra les plus grands services aux futurs professeurs chargés d enseigner l informatique et les sciences du numérique dans les établissements secondaires comme aux professeurs et chargés de cours en université qui assurent l initiation de leurs étudiants en début d études supérieures. Il sera également précieux pour les responsables de formations professionnelles dans tous les domaines liés au «numérique». De fait, certains chapitres du livre abordent des situations typiques de la formation professionnelle (en stages intensifs, notamment) ; les questions abordées dans ces chapitres sont néanmoins pertinentes pour un enseignement plus traditionnel quitte à faire quelques adaptations. On peut enfin en recommander la lecture aux directeurs des écoles, lycées ou départements universitaires qui sont confrontés à la mise en place d un enseignement d informatique et se demandent quelles en sont les contraintes. Robert Cabane Inspecteur général de l Éducation nationale

8 Avant-propos Que faut-il enseigner et comment l enseigner? C est la question que se posent tous les enseignants et formateurs en informatique en préparant leurs cours, tant dans l enseignement traditionnel qu en formation continue. Il existe de nombreuses publications cernant le contenu de la matière «informatique» à dispenser en fonction du niveau d étude du public concerné, de l école à l université, mais seuls quelques rares documents traitent de la méthodologie de l enseignement de l informatique. C est là qu intervient le présent ouvrage : il apporte un soutien méthodologique à la conception de l enseignement. À qui s adresse ce livre? Ce livre est destiné aux enseignants chargés d un cours d informatique que ce soit en établissement scolaire, que ce soit dans le primaire, dans le secondaire ou dans le supérieur, ou que ce soit dans un contexte professionnel ou en entreprise. Les différents publics visés se retrouvent dans la formulation et les exemples choisis. Le lecteur est invité à transposer les observations et les exemples à ses propres habitudes d enseignement. Il s adresse aussi aux responsables de ces institutions, directeurs d école, proviseurs, directeurs de département à l université, responsables pédagogiques afin qu ils prennent conscience des moyens spécifiques nécessaires à l enseignement de l informatique. Toutefois, une méthodologie de l enseignement de l informatique qui s adresse à la fois aux enseignants du secondaire, aux professeurs d université et aux animateurs de la formation continue professionnelle est-elle réellement possible? Oui, nous en sommes convaincus à l aune de notre longue expérience de l enseignement de l informatique dans différents établissements et instituts. Les problèmes spécifiques à l informatique sont les mêmes, quel que soit le niveau : l informatique est abstraite, elle subit des mutations rapides et son enseignement inclut des travaux sur ordinateur.

9 x Enseigner l informatique Que propose ce livre? Il contient une série d indications pour la planification et la mise en œuvre de l enseignement de l informatique. Tous les chapitres sont organisés selon le même modèle et commencent par un exemple illustrant parfaitement un problème. Cette introduction est suivie d une définition concise du problème évoqué, de son analyse, puis de solutions pratiques éprouvées regroupées sous la forme d une synthèse. Les solutions proposées sont ensuite illustrées au moyen d exemples concrets issus du quotidien de l enseignement. Les problématiques couvrent toute la gamme des sujets abordés dans l enseignement de l informatique, depuis la formation à une application jusqu à l enseignement d un thème de haut niveau en université. Ils sont destinés à fournir au lecteur des idées et des suggestions pour ses propres cours. Un chapitre est donc organisé selon la trame suivante : - exemple de problème rencontré au quotidien - description concise du problème - analyse du problème - obtention de la solution - description concise de la solution - exemples (lorsqu il y a lieu) - bibliographie complémentaire (lorsqu il y a lieu) Que ne propose pas ce livre? Il ne remplace pas la lecture d ouvrages traitant de la pédagogie en général. Nous supposons que nos lecteurs sont déjà familiarisés avec les diverses méthodes et techniques d enseignement ; il existe de bons ouvrages de référence traitant ce sujet. En outre, les aspects méthodicopédagogiques traités dans cet ouvrage sont délibérément présentés à l occasion des exemples choisis. Le livre ne prétend pas non plus offrir l unique solution scientifiquement fondée aux problèmes soulevés. L enseignement est un domaine complexe très difficile à appréhender dans son intégralité et pour rester dans le langage de l informatique que chacun doit modéliser et mettre en œuvre selon sa sensibilité. Qui se cache derrière ce livre? Les trois auteurs de cet ouvrage ont chacun leur propre expérience à différents niveaux de l enseignement et sur différents sujets enseignés. Ce livre n aurait cependant pas pu voir le jour sans les idées et les exemples

10 Avant-propos xi suscités par l interaction avec des élèves au fil des ans lors des enseignements dispensés par les trois auteurs dans le cadre des cours donnés à l École polytechnique fédérale de Zurich (ETH Zurich 1 ), à la Pädagogische Hochschule de Bern ou lors de stages intensifs pour les formateurs en informatique en entreprise. Remerciements Nous souhaitons témoigner de notre reconnaissance aux personnes qui se sont occupées de la version française de cet ouvrage. À l initiative de Robert Cabane, inspecteur général de mathématiques, et de Jacqueline Peter, ancienne directrice adjointe du Centre du professorat suisse à Berne (WBZ CPS), cette traduction a été produite par l INRIA avec l aide de ses chercheurs en sciences du numérique, notamment celle de Thierry Viéville dont l enthousiasme et l énergie ont bien facilité les choses. La traduction a été réalisée par la société Technicis. Elle a été validée par Brice Canvel (enseignant en mathématiques et en informatique, Collège Sainte-Croix à Fribourg), Javier Iglesias (enseignant en biologie et en informatique, Gymnase Provence à Lausanne et chercheur associé à l Université de Lausanne) ; André Maurer (enseignant en mathématiques et en informatique, Gymnase intercantonal de la Broye à Payerne) et Gabriel Thullen (enseignant en mathématiques et en informatique, Collège des Colombières à Versoix). Les éditions Springer-Verlag France et en particulier Charles Ruelle (éditeur responsable de l informatique) ont soutenu ce projet ; Nicolas Puech (professeur de mathématiques et d informatique en Classes Préparatoires), directeur de la collection IRIS, a assuré la relecture et la mise en page de cette traduction française. Qu ils soient tous remerciés pour leurs contributions. Les auteurs 1. L École polytechnique fédérale de Zurich est plus souvent désignée et connue sous sa dénomination allemande de Eidgenössische Technische Hochschule Zürich (ETH Zürich).

11 Àproposdesauteurs Werner Hartmann travaille sur la didactique de l informatique. Il est professeur honoraire à l ETH Zurich, directeur du Centre de l éducation aux médias de la Haute école pédagogique de Berne et auteur de plusieurs manuels sur la didactique informatique et l Internet. Docteur de l Université de Zurich, chercheur dans le domaine de la complexité algorithmique, il est aujourd hui spécialiste de la formation des enseignants aux sciences informatiques. Il a participé au développement de l environnement d apprentissage à la programmation Kara, du moteur de recherche éducationnel Soekia, de l environnement d apprentissage à la logique, aux systèmes dynamiques et aux files d attentes InfoTraffic et il est l un des initiateurs du portail éducatif SwissEduc. Michael Näf est diplômé en informatique et didactique de l ETH Zurich. Il est le co-auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine des sciences et technologies de l information et est intervenu comme consultant dans le domaine de la didactique de l informatique. Il présente à ce titre une longue expérience de la formation continue auprès de divers types de public adulte. Il est désormais le PDG de Doodle, entreprise qu il a fondée en Doodle propose un service devenu très populaire de plate-forme Internet permettant de planifier en ligne les rendez-vous entre plusieurs personnes et de gérer des sondages. Raimond Reichert est diplômé en informatique et didactique de l ETH Zurich. Il a développé l environnement d apprentissage à la programmation Kara dans le cadre de son doctorat à l ETH Zurich. Ce logiciel s est vu décerner le Prix européen du logiciel académique Il a travaillé au centre de l innovation en apprentissage à l Université de St-Gall, comme chef de produit technique chez Swisscom et enseigne l informatique à un large public. Le coeur de son travail est de comprendre comment la programmation peut être enseignée et apprise. Il est maintenant directeur technique chez SwissEduc.

12 Sommaire Préface Avant-propos À propos des auteurs vii ix xiii I Classification et délimitation 1 1 L objet du cours d informatique, c est l informatique! 3 2 La mission des enseignants d informatique 11 3 Les professeurs d informatique et la maintenance 13 4 Les enseignants d informatique et l assistance TIC 17 5 Formation continue des enseignants d informatique 19 II Choix du contenu des cours 23 6 Connaissance des concepts et des produits 25 7 Adapter le contenu des cours au public visé 31 8 Idées fondamentales 33 III Organisation de l enseignement 47 9 Les différentes approches Objectifs pédagogiques 53

13 xvi Enseigner l informatique 11 Les cours d informatique doivent être planifiés 59 IV Méthodes d enseignement Méthodes pour l enseignement de l informatique Pédagogie expérientielle Travail en groupe Travaux dirigés Apprentissage par la découverte Pédagogie de projet 105 V Techniques d enseignement Les structurants préalables pour en venir à l essentiel Des abstractions qui deviennent concrètes Les visualisations pour découvrir l invisible Lire avant d écrire 139 VI Mise en œuvre de l enseignement Séparer la théorie et la pratique Distinguer les outils des objets Les enseignants ne doivent pas tout savoir Travail sur ordinateur : haut les mains! Apprendre à gérer ses erreurs 167 Index 175

La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte

La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Jean-Claude Bernard La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

Introduction pratique aux bases de données relationnelles. Deuxième édition

Introduction pratique aux bases de données relationnelles. Deuxième édition Introduction pratique aux bases de données relationnelles Deuxième édition Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Andreas Meier Introduction pratique aux bases de données

Plus en détail

COLLEGES FRIBOURGEOIS

COLLEGES FRIBOURGEOIS COLLEGES FRIBOURGEOIS 1. Structure scolaire 2. Gymnase / Ecole de commerce 3. Conditions d admission 4. Conditions de promotion 5. Critères de choix 6. Qualités personnelles requises 7. Horaires de travail

Plus en détail

École de culture générale et École de commerce

École de culture générale et École de commerce Direction de l instruction publique de la culture et du sport Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction de l enseignement

Plus en détail

Etudier l informatique

Etudier l informatique Etudier l informatique à l Université de Genève 2015-2016 Les bonnes raisons d étudier l informatique à l UNIGE La participation à des dizaines de projets de recherche européens Dans la présente brochure,

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Pratique de la défibrillation cardiaque implantable

Pratique de la défibrillation cardiaque implantable Pratique de la défibrillation cardiaque implantable Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Pierre Bordachar Wilhelm Fischer Stéphane Garrigue Sylvain Reuter Philippe Ritter

Plus en détail

L informatique comme discipline au gymnase. Renato Renner Institut für Theoretische Physik ETH Zürich

L informatique comme discipline au gymnase. Renato Renner Institut für Theoretische Physik ETH Zürich L informatique comme discipline au gymnase Renato Renner Institut für Theoretische Physik ETH Zürich Comment puis-je transférer des fichiers de musique sur mon nouvel iphone? Comment puis-je archiver mes

Plus en détail

MOBILITE ERASMUS SUISSE STATISTIQUES 2011-2012. Fondation ch

MOBILITE ERASMUS SUISSE STATISTIQUES 2011-2012. Fondation ch MOBILITE ERASMUS SUISSE STATISTIQUES 2011-2012 Fondation ch Avril 2013 INDEX 1. Mobilité étudiante... 3 a. Données générales... 3 b. Étudiants partant à l étranger... 5 i. Établissements d enseignement

Plus en détail

Le master en administration publique (MPA) à l IDHEAP : Une formation multidisciplinaire pour les directeurs d établissements scolaires

Le master en administration publique (MPA) à l IDHEAP : Une formation multidisciplinaire pour les directeurs d établissements scolaires Le master en administration publique (MPA) à l IDHEAP : Une formation multidisciplinaire pour les directeurs d établissements scolaires 1 Plan succinct de la présentation Pourquoi entreprendre une formation

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Invitation Conférence ASCI 2015 Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Profession Culture Langue La communication interne et intégrée : comment maîtriser les langues pour surmonter les barrières culturelles et

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

LICENCE. Mathématiques

LICENCE. Mathématiques LICENCE Mathématiques Que sont les mathématiques? Les mathématiques, par l étude d objets abstraits (nombres, figures géométriques...) et le recours au raisonnement logique, permettent de décrire et de

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 1ère journée Compte-rendu de l atelier 6 : Nouveaux clusters numériques Journée contributive n 1 : Croissance, innovation,

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER franck.boyer@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, 20 Mai 2014 1/ 16 Structure générale Vue d ensemble

Plus en détail

Sciences du langage. master. Didactique des langues et des cultures. Français Langue Étrangère : Seconde

Sciences du langage. master. Didactique des langues et des cultures. Français Langue Étrangère : Seconde université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master Sciences du langage Didactique des langues et des cultures Français Langue Étrangère : Seconde master 1 - master

Plus en détail

Disciplines. Ecoles - facultés - titres délivrés. UNIL - Faculté des lettres. Maîtrise universitaire ès Lettres

Disciplines. Ecoles - facultés - titres délivrés. UNIL - Faculté des lettres. Maîtrise universitaire ès Lettres Masters de l UNIL, de l EPFL et de la HES-SO de référence, répondant sans restriction aux conditions d admission au Diplôme d enseignement pour le degré secondaire II Ecoles - facultés - titres délivrés

Plus en détail

Un cours d introduction à la démarche mathématique. Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry

Un cours d introduction à la démarche mathématique. Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry Aide à la transition dans une formation universitaire d un mathématicien en Belgique Un cours d introduction à la démarche mathématique Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry Université de Namur, Unité

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

En partenariat avec. Février 2007

En partenariat avec. Février 2007 En partenariat avec Février 2007 Presse und Informationsamt der Bundesregierung Angela Merkel Chancelière de la République fédérale d Allemagne Jacques Chirac Président de la République française La formation

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique?

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique? Tiré de Adult Literacy Education, un article de blogue écrit par David J. Rosen, D.Ed. http://davidjrosen.wordpress.com/2013/01 TEACH Magazine, disponible en version imprimée et numérique, est la plus

Plus en détail

PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ

PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ Assistantes et assistants de langue en Suisse Définition et objectifs Dans

Plus en détail

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM Master CST Culture Scientifique et Technologique IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» 1 Architecture du Master Ouvert depuis sept. 2010 2 Spécialité Sciences Industrielles de l ingénieur Parcours Médiation

Plus en détail

Page 1 Domaine commercial filière informatique de gestion 2 sur 16

Page 1 Domaine commercial filière informatique de gestion 2 sur 16 Page 1 Domaine commercial filière informatique de gestion 2 sur 16 Introduction SOMMAIRE Introduction 4 Les objectifs de votre formation 6 Vos perspectives professionnelles 7 Notre offre de formation 8

Plus en détail

Conclusions de la session 1. L informatique, une discipline à part entière! Culture, fondamentaux et usages

Conclusions de la session 1. L informatique, une discipline à part entière! Culture, fondamentaux et usages Conclusions de la session 1 L informatique, une discipline à part entière! Culture, fondamentaux et usages Jean-Pierre ARCHAMBAULT Chargé de mission Veille technologique, CNDP-CRDP de Paris Thierry VIEVILLE

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Dans les écoles de maturité des gymnases du canton de Vaud Edition 2014 Département de la formation, de la jeunesse

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

Sommaire. Textes officiels... 5. Horaires... 7. Enseignement de détermination... 9. Présentation... 9. Programme... 10

Sommaire. Textes officiels... 5. Horaires... 7. Enseignement de détermination... 9. Présentation... 9. Programme... 10 Sommaire Textes officiels... 5 Horaires... 7 Enseignement de détermination... 9 Présentation... 9 Programme... 10 Indications complémentaires... 11 collection Lycée voie générale et technologique série

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles genevoises?

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles genevoises? Secrétariat du Grand Conseil QUE 33-A Date de dépôt : 12 décembre 2012 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles

Plus en détail

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 Pour un meilleur échange entre chercheuses et chercheurs en Suisse : Réseau Recherche en pédagogie spécialisée et banque de données de la recherche du

Plus en détail

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org GUIDE

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

Programmation orientée objet et technologies Web

Programmation orientée objet et technologies Web Programmation orientée objet et technologies Web LEA.3N, version 2012 Information : (514) 376-1620, poste 7388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler

Plus en détail

Diplômes professionnels pour adultes

Diplômes professionnels pour adultes Diplômes professionnels pour adultes Quatre manières d obtenir le certificat fédéral de capacité ou l attestation fédérale de formation professionnelle Direction de l instruction publique du canton de

Plus en détail

Promotion 2009/2010 www.mega-master.eu

Promotion 2009/2010 www.mega-master.eu Master Européen de Gouvernance et d'administration (MEGA) Promotion 2009/2010 www.mega-master.eu 2 Penser et agir dans un contexte européen La formation des futurs cadres dirigeants du service public s

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

Prise de position de l initiative des villes pour la formation quant à la politique de formation. La ville fait école

Prise de position de l initiative des villes pour la formation quant à la politique de formation. La ville fait école Prise de position de l initiative des villes pour la formation quant à la politique de formation La ville fait école Avant-propos Barbara Eberhard Conseillère municipale, St-Gall Direction école et sport

Plus en détail

AVANTAGES ABC COURS - Pas de frais d inscription - Déduction Fiscale ou Crédit d impôt de 50 % - Evaluation Gratuite à Domicile

AVANTAGES ABC COURS - Pas de frais d inscription - Déduction Fiscale ou Crédit d impôt de 50 % - Evaluation Gratuite à Domicile AVANTAGES ABC COURS - Pas de frais d inscription - Déduction Fiscale ou Crédit d impôt de 50 % - Evaluation Gratuite à Domicile SOUTIEN SCOLAIRE ET COURS PARTICULIERS CONTACT ABC COURS : A DOMICILE ABC

Plus en détail

Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration

Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration Formation destinée aux cadres des secteurs public et parapublic - L ESSENTIEL EN BREF

Plus en détail

Italien. Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) http ://www.llsh.univ-savoie.fr

Italien. Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) http ://www.llsh.univ-savoie.fr Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Italien Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Convention de stage. Entre. d une part, Et, d autre part, Concernant le stage effectué par l étudiant(e) :

Convention de stage. Entre. d une part, Et, d autre part, Concernant le stage effectué par l étudiant(e) : Convention de stage Entre L École supérieure d art et de design d Orléans, établissement public de coopération culturelle, sis 14 rue Dupanloup 45000 Orléans, représentée par Madame Béatrice BARRUEL, Présidente

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

utiliser un Macintosh dans la classe

utiliser un Macintosh dans la classe utiliser un Macintosh dans la classe Philippe DESSUS Pascal MARQUET Le Macintosh Les dessins Les textes Les nombres Préparer et gérer sa classe Évaluer des logiciels SOMMAIRE AVANT-PROPOS...5 Les grandes

Plus en détail

Le profil HES Dossier destiné aux HES. Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches

Le profil HES Dossier destiné aux HES. Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches Le profil HES Dossier destiné aux HES Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches Plus de lecture - www.fhprofil.ch - INLINE, Page 8,

Plus en détail

Newsletter 2 2014. Masterplan «Formation aux professions des soins» Impressum. Éditorial

Newsletter 2 2014. Masterplan «Formation aux professions des soins» Impressum. Éditorial Masterplan «Formation aux professions des soins» Newsletter 2 2014 Impressum SEFRI, janvier 2014 Publiée au format électronique en français et en allemand. Commande: www.sbfi.admin.ch/sante Editeur Éditorial

Plus en détail

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral Spécialiste en assurance avec brevet fédéral 2 Après l analyse de la formation initiale et continue de l assurance privée, étude réalisée sur mandat de l Association Suisse d Assurances ASA, la politique

Plus en détail

FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau»

FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau» FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau» 2 Formation continue en relation avec l exploitation des réseaux

Plus en détail

Cursus by F2I. enseignement supérieur privé Titres certifiés par l état

Cursus by F2I. enseignement supérieur privé Titres certifiés par l état Cursus by F2I enseignement supérieur privé Titres certifiés par l état home page Leader sur le marché de la formation continue, L institut F2I crée en 1998 par Chantal Berdaa, est un centre de formation

Plus en détail

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 ISO l Organisation internationale de normalisation L ISO comprend 163* membres qui sont les instituts nationaux de normalisation de pays

Plus en détail

Intelligence Compétitive (Intelligence Économique) Modules de Formations

Intelligence Compétitive (Intelligence Économique) Modules de Formations Intelligence Compétitive (Intelligence Économique) Modules de Formations MIF I - Formation à la Créativité compétitive par l encyclopédie Formateur : Luc Quoniam Professeur des Universités - Intelligence

Plus en détail

la désignation du titre de «technicien diplômé ES»

la désignation du titre de «technicien diplômé ES» Etat des lieux de la désignation du titre de «technicien diplômé ES» Résumé (Management Summary) Avril 2006 Impressum Herausgeber: Bundesamt für Berufsbildung und Technologie BBT Sprachen: Deutsch, Management

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Volume horaire étudiant : Arts, Lettres, Langues Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais 144h à 226h 220h à 316h 12h à 36h

Plus en détail

Quatre lycées pour réussir

Quatre lycées pour réussir SPÉCIAL ENSEIGNEMENT Quatre lycées pour réussir De la classe préparatoire aux grandes écoles, aux options scientifiques pointues, les quatre lycées de Créteil offrent aux élèves des formations générales,

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

affectation après la classe de

affectation après la classe de affectation après la classe de 2015 Les étapes de l affectation en lycée Deuxième semaine de mai : Le professeur principal de la classe remet à votre enfant la fiche préparatoire à la saisie des vœux sur

Plus en détail

ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE

ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE Uniquement disponible sur le site web du CELV: http//www.ecml.at Document de référence 3: ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE Objet et méthode: Nous avons voulu comprendre au-delà des réponses au questionnaire

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Les

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

Bruno ASDOURIAN Lecteur en Sciences de la Communication et des Médias Université de Fribourg Suisse

Bruno ASDOURIAN Lecteur en Sciences de la Communication et des Médias Université de Fribourg Suisse Bruno ASDOURIAN Lecteur en Sciences de la Communication et des Médias Université de Fribourg Suisse Chercheur en Sciences de l Information et de la Communication Laboratoire IRSIC EA 4262 France Grand-Places

Plus en détail

Méthodes d apprentissage

Méthodes d apprentissage UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Annexe au plan d études du BMed en médecine humaine Méthodes d apprentissage

Plus en détail

MEMOS en français : Cadre général du programme

MEMOS en français : Cadre général du programme MEMOS en français : Cadre général du programme Octobre 2012 Septembre 2013 N.B. : Bien que seules les dénominations masculines soient utilisées dans ce document, les dénominations féminines sont systématiquement

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES. Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick Villeneuve

LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES. Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick Villeneuve MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

Doctorate of Business Administration Programme francophone

Doctorate of Business Administration Programme francophone Mis à jour le 11-10-13 Doctorate of Business Administration Programme francophone 1. Présentation du programme DBA(F) Le programme Doctorate of Business Administration (DBA) assuré à distance par l American

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Calculer avec Sage. Revision : 417 du 1 er juillet 2010

Calculer avec Sage. Revision : 417 du 1 er juillet 2010 Calculer avec Sage Alexandre Casamayou Guillaume Connan Thierry Dumont Laurent Fousse François Maltey Matthias Meulien Marc Mezzarobba Clément Pernet Nicolas Thiéry Paul Zimmermann Revision : 417 du 1

Plus en détail

Détection de plagiat des travaux écrits dans les écoles du degré secondaire II: information

Détection de plagiat des travaux écrits dans les écoles du degré secondaire II: information Détection de plagiat des travaux écrits dans les écoles du degré secondaire II: information Index 1. Nécessité de la prévention du plagiat: exposé des motifs... 2 2. Structure de l outil de détection du

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

Certificat d études avancées (CAS)

Certificat d études avancées (CAS) Certificat d études avancées (CAS) Education à l environnement par la nature (EEN) Rencontre entre les réseaux FREE HEP et REE, 2 novembre 2011, HEP VAUD, Lausanne Déroulement I. Les organismes de formation

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Conseil d administration

Conseil d administration Monica Favre Avocate, experte fiscale fédérale 1962 Elle obtient son brevet d avocat à Genève en 1986 puis son master à New York en 1990. En 1991 elle est admise au Barreau de New York, puis en 1998 elle

Plus en détail

CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL. (anciennement OUI-DD)

CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL. (anciennement OUI-DD) CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL (anciennement OUI-DD) Table des matières 1. En bref... 3 2. EPFL-UNIL et le développement durable... 3 3. Conditions générales d admission... 4 3.1 Le projet... 4 3.2 Etudiants

Plus en détail

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 Table des matières Préface de Victor Karady... 7 Introduction... 17 Chapitre i La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 La «seconde patrie du monde instruit»... 34 Un marché universitaire

Plus en détail

MOBILITE INTERNATIONALE

MOBILITE INTERNATIONALE MOBILITE INTERNATIONALE 1. ORGANIGRAMME Anne France Malvache (Directrice de l ISTC) : anne france.malvache@istc.fr Olivier Garnier (Directeur des études et Relations Internationales) : olivier.garnier@istc.fr

Plus en détail

Bac français. Bac international. Quel bac choisir? Classes 1 & Terminale

Bac français. Bac international. Quel bac choisir? Classes 1 & Terminale Bac français Bac international Quel bac choisir? Classes 1 & Terminale 2014-2015 Quelques critères de choix pour votre orientation en Première 1. Quel(s) métier(s) envisagez-vous? Dans quel(s) domaine(s)

Plus en détail

MASTER (LMD) MODELISATION, OPTIMISATION, COMBINATOIRE ET ALGORITHME

MASTER (LMD) MODELISATION, OPTIMISATION, COMBINATOIRE ET ALGORITHME MASTER (LMD) MODELISATION, OPTIMISATION, COMBINATOIRE ET ALGORITHME RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : INFORMATIQUE Spécialité

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre du droit de l entreprise, EA 3397 de l'université Strasbourg 3 avril 2008 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle?

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012 Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? Martine Azuelos, responsable du Master Langues et Affaires Economiques

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES AKAD École Supérieure spécialisée en Banque et Finance SA École supérieure reconnue par la Confédération ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES

Plus en détail

Présentation du Master Math et MEEF second degré (parcours math) Jeudi 26 mars de 12h 30 à 14h, Amphi A, Bât. [A29]

Présentation du Master Math et MEEF second degré (parcours math) Jeudi 26 mars de 12h 30 à 14h, Amphi A, Bât. [A29] Présentation du Master Math et MEEF second degré (parcours math) Cette présentation en amphi d'information en Licence s'adresse prioritairement aux étudiants de L3 Maths, Maths-info, Ingé-Maths et Info

Plus en détail

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne Ecole de commerce EC La voie scolaire vers une formation commerciale Direction de l instruction publique du canton de Berne Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la formation professionnelle

Plus en détail

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» 1- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS :

Plus en détail

Organisé par StatSoft France et animé par Dr Diego Kuonen, expert en techniques de data mining.

Organisé par StatSoft France et animé par Dr Diego Kuonen, expert en techniques de data mining. 2 jours : Mardi 15 et mercredi 16 novembre 2005 de 9 heures 30 à 17 heures 30 Organisé par StatSoft France et animé par Dr Diego Kuonen, expert en techniques de data mining. Madame, Monsieur, On parle

Plus en détail