ersaillesgrandparc les bilans

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ersaillesgrandparc les bilans"

Transcription

1 ersaillesgrandparc les bilans de la communauté d agglomération de VersaillesGrandParc Bailly Bièvres Bois d Arcy Buc Châteaufort Fontenay-le-Fleury Jouy-en-Josas Les Loges-en-Josas Noisy-le-Roi Rennemoulin Rocquencourt Saint-Cyr-l Ecole Toussus-le-Noble Versailles Viroflay Rapport d activité 2012 SCBDA FG

2 Le mot du Président Dans un contexte économique difficile, où les collectivités voient leurs ressources mises à mal, alors qu elles assurent plus de 70 % de l investissement public, la communauté d agglomération de Versailles Grand Parc a pu, au cours de cette année 2012, tout en maintenant sa bonne santé financière et une pression fiscale modérée, accomplir plusieurs projets majeurs. Nous avons en effet inauguré deux équipements très importants : la déchèterie de Bois d Arcy qui offre ainsi un vrai service écocitoyen, son succès de fréquentation en témoigne, et la pépinière d entreprises qui accueille de jeunes sociétés dynamiques en devenir. Si aujourd hui Versailles Grand Parc recense plus de entreprises, la politique de développement économique souhaitée par les élus devrait permettre d offrir un vrai parcours aux entrepreneurs qui ont choisi de s implanter sur notre territoire. Parmi les autres projets mis en œuvre, le déploiement des caméras de vidéoprotection sur tout le territoire et l aménagement de l allée des Mortemets qui constitue la première étape de l axe majeur de notre plan vélo qui, à terme, comptera pas moins de 90 km sur l agglomération. François de Mazières Président Par ailleurs, notre action sur les transports a porté ses fruits puisque deux nouveaux services importants ont vu le jour : les lignes Phébus de nuit à Satory et GHP à Jouy-en-Josas. Pour les transports structurants, une bonne nouvelle avec la tangentielle ouest enfin lancée mais une moins bonne hélas avec le renvoi à 2030 de la réalisation de la ligne verte, pourtant tant attendue par nos concitoyens. L adoption par le conseil communautaire et la validation par l Etat de notre nouveau Plan local de l Habitat intercommunal (PLHI) va nous permettre de poursuivre nos actions mises en œuvre dans le premier PLHI. Notre politique volontariste de l habitat permet de mieux répondre aux besoins des citoyens du territoire et de réduire les déséquilibres démographiques. Le 1 er PLH a permis la réalisation de logements neufs dont locatifs sociaux. Le nouveau PLHI a pour ambition de nous aider à produire plus et mieux, d intervenir sur les parcours résidentiels et d améliorer le parc existant, tant privé que social. Enfin, la volonté toujours forte de l agglomération d irriguer le territoire par des événements et programmes artistiques de qualité, ont favorisé les échanges et la concertation entre les différents acteurs culturels. Tous ces projets, toutes ces réalisations sont portés par des élus et des agents ambitieux pour leur territoire. Un territoire attachant, dynamique, fort de ses habitants.

3 sommaire Partie I Partie II Partie III Versailles Grand Parc en bref 6 Les actions de Versailles Grand Parc en Des ressources au service d un territoire 34 L aménagement du territoire 18 L environnement 26 Les temps forts de l année Le territoire de Versailles Grand Parc 10 Le processus décisionnel 12 Les compétences statutaires de Versailles Grand Parc 13 Le trombinoscope des élus 14 VGP et le Grand Paris Express 18 La plaine de Versailles 19 L accessibilité aux personnes handicapées 19 Les transports 20 Les transports de proximité 20 La Tangentielle Ouest 20 Les circulations douces 21 Le développement économique 22 Déchets : des comportements de plus en plus éco-citoyens 26 Le traitement des déchets 29 L approvisionnement en eau potable 29 Energie et développement durable 29 La culture 30 Le projet intercommunal d enseignement artistique 30 Les événements phares de La communication 36 Les ressources humaines 39 Les ressources financières 40 Accompagner les créateurs d entreprises 22 Créer de nouveaux espaces économiques 23 Soutenir les filières d avenir 24 Faire connaître et valoriser le potentiel de l agglo 24 L habitat 33 Le PHLI , programme d actions 33 Améliorer l offre de logements 33 La politique de la ville 25 La vidéo-protection 25

4 Versailles Grand Parc en bref SOMMAIRE SOMMAIRE SOMMAIRE Les temps forts de l année Le territoire de VGP 10 Le processus décisionnel 12 Les compétences statutaires 13 Le trombinoscope des élus 14

5 Les temps forts de l année mars 11 avril 19 Septembre Inauguration de la première à l occasion pépinière d entreprises de la journée du transport 8 public, VGP et 9 les transporteurs accueillent les usagers sur un stand en gare des Chantiers. Inauguration de la déchèterie intercommunale de Bois d Arcy 14 Septembre Concert de jazz de Sylvain Beuf pour les journées du patrimoine septembre 15 Juin Concert jeu de Paume Pour sa deuxième édition, «Des océans au canal de Versailles» juin Mois Molière Cyrano s exporte à Bailly le 9 mars et à Jouy le 15 juin Inauguration de deux nouvelles lignes de bus Phébus de Nuit 3 et GHP (gare de Jouyen-Josas, HEC, Parc de Diane). SCBDA FG 29 juin Spectacle insolite «Une Cerise Noire», à la Ferme de la Tremblaye à Bois d Arcy 4 juillet Remise des trophées des femmes chefs d entreprise 13&14 octobre Le festival BD de Buc bulle sur VGP. Des dédicaces avec les auteurs en amont du festival sont organisées dans les bibliothèques de l agglo. 31 décembre Adhésion de la commune de Châteaufort VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

6 Le territoire de VGP noisy-le-roi bailly habitants rennemoulin 1 er janvier hectares habitants 1 er janvier 2011 rocquencourt 653 hectares Fontenay-le-Fleury 126 habitants 1 er janvier hectares habitants 1 er janvier hectares dont 200 de milieux naturels versailles viroflay habitants 1 er janvier habitants 1 er janvier hectares dont 11 de sites classés 543 hectares dont 133 de zone urbanisée habitants 1 er janvier hectares Bois d arcy jouy-en-josas habitants saint-cyr-l école 1 er janvier habitants 548 hectares habitants buc 1 er janvier hectares 1 er janvier hectares Quatorze communes composent en 2012 la communauté d agglomération de Versailles Grand Parc habitants 1 er janvier hectares dont la moitié en espaces verts Bièvres Etendu sur hectares, le territoire s articule autour de trois bassins de vie : la Plaine de Versailles au nord-est : Bois d Arcy, Fontenay-le-Fleury, Saint-Cyr-l école, Rennemoulin, Bailly, Noisy-le-Roi le centre urbain : Versailles, Rocquencourt, Viroflay toussus-le-noble les loges-en-josas habitants 1 er janvier hectares dont 295 d espaces boisés la vallée de la Bièvre et le plateau de Saclay au sud-est : Bièvres, Buc, Toussus-le-Noble, Les Loges-en-Josas, Jouy-en-Josas. L ambition de la communauté d agglomération : développer de nouvelles synergies entre les communes afin d offrir des services de proximité aux habitants. 944 habitants 1 er janvier hectares habitants 1 er janvier 2003 VersaillesGrandParc - Rapport d activité hectares

7 Le Processus décisionnel LeS COMPÉTENCES STATUTAIRES Depuis sa création, la Communauté d Agglomération de Versailles Grand Parc est présidée par François de Mazières, député-maire de Versailles. Il est assisté par les maires de douze autres communes membres, viceprésidents. sein de cette assemblée tient compte de la population de chacune des communes tout en s attachant à une représentation suffisante des plus petites d entre elles. Les projets sont préparés par des commissions qui ont pour vocation de travailler selon les axes définis par le bureau. Chaque commune est représentée par un délégué communautaire (trois pour Versailles) soit seize par commission. Les compétences exercées par Versailles Grand Parc ont été définies par la délibération du conseil communautaire du 26 mai Elles sont constituées de quatre compétences «obligatoires» et de trois compétences «optionnelles» choisies parmi une liste de six compétences. Enfin, les autres compétences que l agglomération a choisi d exercer sont dites «facultatives» Le bureau est l organe de préparation de toutes les décisions majeures de la communauté : il définit les lignes directrices de travail des commissions et valide les 12 projets qui en émanent. Jean-François Peumery, maire de Rocquencourt Six commissions ont été constituées autour des thèmes : 13 Dominique Conort, maire de Fontenay-le-Fleury Administration Générale - Finances et Personnel Hervé Hocquard, maire de Bièvres Aménagement et Transports Jean-Marc Le Rudulier, maire de Buc Culture et Sports Claude Vuilliet, maire de Bois-d Arcy Développement économique Jacques Bellier, maire de Jouy-en-Josas Environnement et Eau Patrick Confetti, maire des Loges-en-Josas Habitat et Politique de la ville Bernard Debain, maire de Saint-Cyr-l Ecole Gilles Pancher, maire de Toussus-le-Noble CHIFFRES CHIFFRES CHIFFRES Olivier Lebrun, maire de Viroflay En 2012 : Michel Colin, maire de Noisy-le-Roi 12 bureaux Claude Jamati, maire de Bailly 5 conseils communautaires 166 délibérations Le conseil vote l ensemble des projets de Versailles Grand 74 décisions Parc (budget, compte administratif, délégation d un 2 motions service public, etc). La représentation des communes au VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

8 Le trombinoscope des élus NOISY- LE-ROI TOUSSUS- LE-NOBLE LES LOGES- EN-JOSAS BUC BIèVRES ROCQUENCOURT VERSAILLES FONTENAY- LE-FLEURY BOIS D ARCY JOUY- EN- JOSAS SAINT-CYR- L école VIROFLAY BAILLY Michel Colin Vice-président Aménagement Transport Gilles Pancher Vice-président Dev. éco, Finances, Adm. générale & Personnel Habitat & politique de la ville Patrick Confetti Vice-président Jean-Marc Le Rudulier Vice-président Finances, Personnel Adm. générale Hervé Hocquard Vice-président Aménagement Transport Jean-François Peumery 1 er vice-président Habitat Politique de la ville François de Mazières Président Dominique Conort Vice-présidente Environnement & Eau Claude Vuilliet Vice-président Habitat Politique de la ville Jacques Bellier Vice-président Environnement & Eau Bernard Debain Vice-président Aménagement Transport Olivier Lebrun Vice-président Finances - Adm. générale & Personnel Claude Jamati Vice-président Aménagement Transport BAILLY BIèvres Bois d Arcy BUC Françoise Guyard Finances - Adm générale & Personnel Alain Loppinet Stéphanie Bancal Habitat & pol. ville Christian Jouane Habitat & pol. ville Véronique Banuls Alain-Louis Mie Finances - Adm. générale & Personnel Philippe Lejeune Finances - Adm. générale & Personnel Aménag t /transport Martine Arnal Olivier Collo Alain Ernie Georges Dutruc-Rosset Aménag t /transport Habitat & pol. ville Jean-Roch Gaillet Jean-Luc Pessey FONTENAY-LE-FLEURY Roselyne Lecomte Habitat & pol. ville Hadi Hmamed Finances - Adm. générale & Personnel Pierre-Yves Stucki Aménag t /transport Pascale Renaud JOUY-EN-JOSAS Gilles Curti Aménag t /transport Habitat & pol. ville Ludovic Jamet Frédérique Kibler Finances - Adm. générale & Personnel LES LOGES-EN-JOSAS Catherine Laporte-Weywada Finances - Adm. générale & Personnel Habitat & pol. ville Philippe Lequain Aménag t /transport NOISY-LE-ROI Odile Guérin Habitat & pol. ville Marc Emonet Jean-Michel Desch Adm. générale & Personnel RENNEMOULIN Nathalie Kramer Ensemble des commissions ROCQUENCOURT Alain-Michel Lambert Finances - Adm. générale & Personnel Jean-Philippe Barret Philippe Noyer Aménag t /transport SAINT-CYR-L école Dana Solecki Daniella Trochu Christian Mamy Frédéric Buono Finances - Adm. générale & Personnel Guy Hemet Habitat & pol. ville toussus-le-noble Olivier Fraudeau Aménagt/transport versailles Marie-Annick Duchêne Alain Nourissier Finances - Adm. générale & Personnel Thierry Voitellier Aménag t /transport Michel Bancal Habitat & pol. ville Jean-Marc Fresnel Culture et Sport Magali Ordas Michel Saporta Aménagt transport Marie Boëlle Arnaud Mercier viroflay Jean-Michel Issakidis Jean Guilbert Roland de Heaulme Habitat & pol. ville Pascale Rocheron Michaël Thomas Aménagt/transport Christophe Bollengier Laurent Delaporte Martine Schmit Aménag t /transport Liliane Hattry Habitat & pol. ville Erik Linquier Anny Bourachot- Roucayrol Hervé Fleury Finances - Adm. générale & Personnel François Lambert Christine de la Ferté Habitat & pol. ville Marie Seners Finances - Adm. générale & Personnel Les commissions : Finances - Administration générale et Personnel Finances (Finances - Adm. générale & Personnel) / Développement économique () / Environnement et eau (Enviro & eau) / Aménagement et transports (Aménag t /transport) / Habitat et politique de la ville (Habitat & pol. ville) / Culture et Sport VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

9 LES ACTIONS DE Versailles Grand Parc en 2012 SOMMAIRE SOMMAIRE SOMMAIRE L aménagement du territoire 18 Les transports 20 Le développement économique 22 La politique de la ville 25 L environnement 26 La culture 30 L habitat 33

10 L aménagement du territoire Versailles Grand Parc, territoire stratégique aux portes de Paris, a poursuivi en 2012 les opérations d aménagement et les études des projets engagés tout en tenant compte des incertitudes liées à la faisabilité du projet Grand Paris Express, qui était en cours de réexamen par le gouvernement. Versailles Grand Parc et le Grand Paris Express Versailles Grand Parc, pôle vert et économique, est un partenariat avec VGP et la ville de Versailles. Elle a permis territoire stratégique dont la partie sud est directement d établir un plan d aménagement d ensemble organisant 18 concernée par l Opération d Intérêt National de Paris- les différentes fonctions pour un développement phasé harmonieux et qualitatif du site. 19 Saclay. L ambition de ce projet est de développer sur le plateau de Saclay et ses alentours, un pôle scientifique et technologique de rang mondial couplé à un projet urbain de logements et d équipements dans le respect des qualités environnementales et paysagères des sites. Versailles Grand Parc, en lien étroit avec l Etablissement Public de Paris Saclay (EPPS) en charge du développement de ce pôle, accompagne cette dynamique qui se concrétise par le développement de la capacité d accueil des entreprises et centres de recherche, la construction de nouveaux logements et d équipements, le développement de l offre de transport en commun et la mise à niveau des infrastructures. Dans ce cadre, une étude d aménagement global du site stratégique de Satory a été menée en 2012 par l EPPS en Le projet OIN Paris-Saclay est étroitement lié au projet de métro automatique Grand Paris Express. Dans ce réseau, une ligne de métro automatique circulant autour de Paris est prévue pour relier notamment Versailles à Orly en 30 minutes : la ligne verte. Le rapport d expertise de Pascal Auzannet, remis au gouvernement fin 2012, a proposé un calendrier plus étalé que celui initialement prévu. Les élus de l intercommunalité de Versailles Grand Parc, très impliqués dans le projet et convaincus de son caractère stratégique, se sont mobilisés pour faire valoir leurs intérêts et mettre en avant l importance de la réalisation de la ligne de métro automatique dans la construction du pôle scientifique. Le gouvernement a décidé en janvier 2013 de repousser la réalisation à La plaine de Versailles - Valorisation du patrimoine historique et paysager Dans la continuité de l étude paysagère confiée à l agence Laverne en 2010, un accord cadre a été mis en place en 2012 pour une durée de 4 ans. Celui-ci permet à VGP de mener des études paysagères et architecturales sur le territoire de la plaine de Versailles, classée au titre de la protection des sites. Ainsi, une première étude est en cours sur la revalorisation du site de la Faisanderie, situé sur les communes de Fontenay-le-Fleury, Bailly et Saint-Cyr-l Ecole. Cette ancienne faisanderie royale rattachée au parc du château de Versailles et aujourd hui à l abandon va bénéficier d un projet global de réaménagement destiné à mettre en valeur le patrimoine historique et paysager du territoire de VGP. Un diagnostic a été réalisé en 2011 sur les trois établissements intercommunaux recevant du public (ERP), le conservatoire de Versailles, celui de Viroflay et l école de musique de Jouy-en-Josas. Les travaux d amélioration et d entretien ont été exécutés Sur la commune de Bailly, la ferme des Moulineaux fait l objet d une étude architecturale et paysagère afin de définir les orientations devant présider à son développement. Versailles Grand Parc a également soutenu en 2012 la réhabilitation de la chapelle de Rennemoulin par un apport exceptionnel de Les travaux commenceront au printemps Enfin, une étude sur les circuits courts a été lancée en 2012 sur le périmètre des 4 communautés d agglomération concernées par l OIN Paris Saclay (Saint-Quentin en-yvelines, Plateau de Saclay Europ Essonne). Elle permettra de proposer des actions et débouchés innovants aux agriculteurs de la plaine de Versailles. Accessibilité aux personnes handicapées en 2012 à l Ecole de musique de Jouy-en-Josas et au conservatoire de Viroflay. Pour les transports en commun et notamment les lignes de bus, des nouveaux points d arrêt de bus ont été rendus accessibles aux personnes à mobilité réduite. ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM Le pôle d ingénierie territoriale Versailles Grand Parc a achevé, en 2012, la mise en place du pôle d ingénierie territoriale. Sa vocation est de fournir aux communes de l agglomération les données géographiques, sociales et économiques pertinentes permettant de fonder des stratégies urbaines et territoriales. Il a, en outre, pour mission de réaliser les diagnostics et les études de faisabilité de leurs projets et d en déterminer les conditions et modalités de réalisation. Ainsi, en 2012, le pôle a réalisé une étude sur les zones d activités économiques afin de construire un plan d action communautaire, des études démographiques pour déterminer la jauge d équipements publics, le lancement des études pour l Observatoire du foncier, le bilan des gaz à effet de serre préalable au plan climat énergie territorial de la communauté d agglomération et de la ville de Versailles, un diagnostic de l offre en transports collectifs permettant de fonder une réorganisation des réseaux, et naturellement de très nombreuses cartes. VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

11 Les transports La politique d offre de transports développée par Versailles Grand Parc vise notamment à améliorer l attractivité et les performances des réseaux de transports collectifs tout en respectant les qualités urbaines et paysagères sur un territoire au patrimoine historique très présent. Les transports de proximité : développement de l offre La convention tripartite liant Versailles Grand Parc, le communauté d agglomération de Versailles Grand Parc 20 STIF et les transporteurs détermine les conditions dans qui s engage à hauteur de par an. domaine du parc du château de Versailles, a fait l objet en 2012 lesquelles la communauté d agglomération participe au d un projet de requalification paysagère. Un double alignement 21 développement du réseau de transport sur le territoire. de 500 chênes, plantés début 2013, encadrera cette allée de Elle précise notamment son rôle dans le processus 3 km, aménagée en promenade pour les piétons et les vélos. décisionnel en matière d évolution de services. En 2012, quatre offres supplémentaires ont été mises en place sur le territoire. Sur le réseau Phébus, une nouvelle ligne de nuit (ligne N3) a été ouverte en septembre. Elle relie, en soirée, le quartier Satory à la gare de Versailles Chantiers. Le prolongement de la ligne C jusqu à la gare de Versailles Rive Gauche est, quant à lui, effectif en janvier Au sud du territoire, la nouvelle ligne GHP, assure désormais la liaison entre la gare de Jouy-en-Josas, le campus HEC et le secteur résidentiel du parc de Diane, situés à Jouy-en-Josas. Enfin, la ligne 172 Véolia, propose une nouvelle course aux scolaires de la plaine de Versailles. Ce renfort de l offre est co-financé par le STIF et la Au cours de la semaine européenne de la mobilité, qui s est déroulée du 16 au 22 septembre 2012, la journée dédiée aux transports publics a donné lieu à une manifestation à la gare de Versailles Chantiers. Organisé par Versailles Grand Parc et les transporteurs SNCF, Phébus, SAVAC, STAVO Hourtoule, cet événement a permis de faire connaître les différents réseaux. LeS circulations douces Le plan vélo adopté en 2011 a pour objectif de renforcer le maillage du réseau de promenades défini dans le Schéma Directeur de Versailles Grand Parc autour d un axe structurant est-ouest, dont la réalisation est prioritaire. L allée des Mortemets, qui relie la pièce d eau des Suisses à l extrémité Ouest du camp militaire des Matelots dans le Ce projet soutenu par le conseil général des Yvelines, le conseil régional d île-de-france, la marque Yves Rocher et sa Fondation Yves Rocher Institut de France et l Agence des Espaces Verts de la région île-de-france, sera inauguré en juin Versailles Grand Parc assure la maîtrise d ouvrage des aménagements cyclables du schéma directeur situés hors agglomération et soutient les travaux des communes en milieu urbain. Le plan prévoit un budget de 13 millions d euros sur une période de trois ans pour la réalisation de 40 km de pistes cyclables sur les 90 km que compte le schéma directeur. En 2012, 29,6 km de pistes, répartis sur les villes de Buc, Les Loges-en-Josas, Saint-Cyr-l Ecole et Versailles, ont été subventionnés pour un montant total de , auxquels s ajoutent pour une étude de programmation à Noisyle-Roi. Allée des Mortemets La Tangentielle Ouest : approbation du schéma de principe Le prolongement de la ligne de transport en commun qui reliera, à l horizon 2018, Saint-Germain-en-Laye et Saint- Cyr-l Ecole a été approuvé par le conseil d administration du Syndicats des Transports d île-de-france (STIF) en décembre Les décisions prises intègrent les principales remarques émises par la communauté d agglomération et sont portées au dossier qui sera soumis à enquête publique avant l été En effet, Versailles Grand Parc qui s implique dans ce projet en veillant à l insertion harmonieuse de la ligne dans le paysage et notamment dans le site classé de la plaine de Versailles a notamment demandé à ce que le projet de requalification de l Allée Royale de Villepreux et le réaménagement de l aire de parking de la gare Saint- Cyr-l Ecole soient pris en compte ainsi qu une meilleure intégration des ateliers garages de la TGO. ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM Le PLD : lancement des études et programmation des travaux Le Plan Local de Déplacements (PLD) qui décline et précise le Plan de Déplacements Urbains (PDUIF) d île-de-france afin d organiser au mieux les différents modes de transport a été adopté en En 2012, un important travail sur la hiérarchisation des actions a été mené en vue du lancement des études préalables à leur réalisation fin Les parkings communautaires Versailles Grand Parc coordonne la gestion des parkings d intérêt communautaire et développe les relais permettant aux voyageurs de stationner leurs véhicules ou vélos à proximité des gares en toute sécurité. Dans ce cadre, le parking de la gare de Saint-Cyr-l Ecole RER, reconnu d intérêt communautaire en 2010, a fait l objet d une campagne de rénovation en Celle-ci sera suivie de travaux plus conséquents en 2014, afin de réorganiser le stationnement de plus de 300 véhicules. VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

12 Le Développement économique Versailles Grand Parc, qui compte plus de entreprises sur son territoire, a poursuivi sa démarche d attractivité et a accueilli, en 2012, plusieurs enseignes d envergure internationale. L ouverture de la pépinière d entreprises et la finalisation d études destinées à mieux connaître le tissu économique territorial, complètent le dispositif de rayonnement et de développement de la communauté d agglomération. Accompagner les créateurs d entreprises Versailles Grand Parc fonde sa démarche de Egalement, en 2012, un diagnostic détaillé des zones niveau de la vallée de la Bièvre et du plateau de Saclay. 22 développement économique sur la genèse de l entreprise d activités économiques a été mené en régie par le pôle Le plan, qui prévoit une rationalisation des transports 23 et s investit en s impliquant dans les différentes phases d ingénierie territorial. Il s est prolongé par un focus sur publics et le recourt au covoiturage, préconise également de son existence : création, accompagnement et les communes des Loges-en-Josas, Toussus-le-Noble et les modes de circulations douces et le télétravail. soutien pour la réussite. VGP, pôle d économie verte du Grand Paris, qui concentre de nombreuses entreprises spécialisées dans les secteurs innovants, plusieurs centres de recherche publique et des établissements d enseignement supérieur de renommée internationale, bénéficie ainsi d atouts attractifs. La pépinière d entreprises Inaugurée le 22 mars 2012, la pépinière d entreprises située à Versailles en bordure de Viroflay, accueille aujourd hui une vingtaine de start-ups. Créer de nouveaux espaces économiques Le maintien du tissu commercial de proximité dans le centre ville des communes est une priorité pour les élus communautaires. La direction du développement économique assure à cet effet la maîtrise d ouvrage d une grande étude sur la redynamisation et l attractivité des petites enseignes de proximité favorisant le lien social. Buc, copiloté avec l Etablissement Public de Paris Saclay. Ces deux études offrent une meilleure connaissance des partenaires et des problématiques foncières, en vue de favoriser le déploiement d actions plus ciblées. Par exemple, c est à l issue de ces études qu il a été décidé d engager un plan de déplacement inter-entreprises au Administrée par Versailles Grand Parc, la pépinière offre des conditions d hébergement attractives et des services mutualisés : salles de réunion, accueil téléphonique, reprographie. Un comité stratégique composé notamment de chefs d entreprises renommées et un comité de sélection regroupant surtout des acteurs du monde de l entrepreneuriat, participent à la gestion de la structure. Versailles Grand Parc s est fortement mobilisé pour obtenir des dotations du conseil général des Yvelines et du conseil régional d île-de-france pour financer ce projet. La pépinière représente la première étape du parcours du créateur qui sera prolongée par d autres actions prévues en 2013 en vue de soutenir et d encourager l entreprenariat sur le territoire de VGP. ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM accueillir des entreprises de pointe Le territoire de Versailles Grand Parc, qui abrite déjà de nombreuses entreprises d envergure telles que GE Healthcare, Nexter, Air Liquide, Vinci Facilities, Bongrain, Mettler Toledo, Siemens ou encore Nature & Découvertes, a accueilli, en 2012, trois enseignes de renom des nouvelles technologies : Blizzard Entertainment (500 emplois) leader mondial des jeux vidéos en ligne, Bulkypix (50 emplois), spécialisée dans l édition de jeux vidéos sur support mobile, et Dam s Pro (130 emplois), co-contractant du groupe Orange. VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

13 Le Développement économique LA POLITIQUE DE LA VILLE Soutenir les filières d avenir Le déploiement du dispositif de vidéoprotection, outil de prévention de la délinquance urbaine, s est poursuivi en 2012 conformément aux échéances prévues. La communauté d agglomération a par ailleurs maintenu son soutien aux missions locales intercommunales. 24 Le secteur ouest du plateau de Satory, partie intégrante de l OIN Paris Saclay, accueillera les développements du projet dédié au véhicule du futur et à l éco-mobilité. Ce secteur héberge déjà des entreprises industrielles œuvrant dans les technologies des armements terrestres (Nexter, Renault Trucks Défense) ou du sport automobile (Citroën Racing). Dans le cadre du pôle de compétitivité national Mov eo, il prépare l installation d un ensemble à fort potentiel de développement comprenant des laboratoires de recherche et des établissements de haut niveau voués à la recherche et au développement sur les transports et la sécurité routière (Livic, IFSTTAR, etc). Communicant et de sa Mobilité (VeDeCoM) est la pierre angulaire du cluster. A la fois centre de recherche et d innovation, pôle de formation, centre de soutien au développement des PME, VeDeCoM s imposera comme l outil référence de la nouvelle filière de l éco-mobilité. Il a été labellisé en mars 2012 par l Etat comme l un des sept instituts d excellence au niveau national, pour inventer les technologies vertes de demain. Les vingt chercheurs rattachés à VeDeCom sont hébergés dans les locaux de la pépinière d entreprises en attendant de rejoindre leur site dédié. La vidéoprotection : l installation du réseau de fibre optique est achevée Le plan de déploiement du dispositif de vidéoprotection concerne toutes les communes de la communauté d agglomération à l exception de Bièvres (qui dispose déjà d un réseau) de Toussus-le-Noble (qui ne l a pas souhaité à court terme), et de Rennemoulin. 25 Ce cluster a pour vocation d accélérer l innovation afin de répondre aux défis majeurs de l automobile et des transports collectifs, via la mutualisation de services, de compétences et d équipements de recherche. Initié et soutenu par le conseil général des Yvelines et l ensemble des acteurs de la filière automobile, dont PSA Peugeot Citroën, Renault, Valeo et le pôle de compétitivité mondial Mov eo, l Institut du Véhicule Décarboné En accueillant l Institut, Versailles Grand Parc s identifie ainsi comme le territoire de la mobilité innovante. C est dans cette perspective que la communauté d agglomération a participé, les 19 et 20 novembre 2012, les «Mov eo Days», un événement pour la promotion de la R&D automobile et la mobilité avec la participation exceptionnelle de Louis Gallois, Commissaire Général à l Investissement. Ce plan prévoit notamment l implantation de 190 caméras, dont 160 entre 2012 et 2013 à des endroits stratégiques tels les abords de gares ou les entrées et sorties des centres urbains. En 2012, une importante campagne d équipement a été réalisée. Le réseau de fibre optique est désormais totalement installé, ce qui permettra de poursuivre rapidement les travaux d équipement et de raccordement des caméras tels que prévus. Le centre de stockage des données de Versailles est opérationnel depuis Faire connaître et valoriser le potentiel de l agglo Versailles Grand Parc a participé activement à deux salons professionnels nationaux, le salon des entrepreneurs en février et le salon des professionnels de l immobilier d entreprise (SIMI) en décembre A l occasion de ce dernier, qui permet à l ensemble des professionnels de l immobilier d entreprise (investisseurs, promoteurs, agents immobiliers, utilisateurs et agences de développement économique) de confronter leurs expériences, de développer de nouvelles opportunités d affaires et de suivre les grandes tendances du marché, Versailles Grand Parc a notamment réalisé un état des opportunités foncières disponibles sur le territoire. Une soixantaine de contacts y ont été qualifiés. ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM Les femmes chefs d entreprise à l honneur L entrepreneuriat féminin a été mis à l honneur avec l organisation du Trophée des femmes chefs d entreprise de Versailles Grand Parc. Sur les 37 dossiers de candidature déposés, 4 lauréates ont été récompensées en juillet 2012 dans les catégories : «jeune entreprise de moins de trois ans», «innovation» «coup de cœur-parcours personnel et professionnel» et «prix spécial du jury». Les études de faisabilité menées par Versailles Grand Parc concernant l implantation du dispositif de vidéoprotection réalisées en 2011 ont été restituées entre octobre 2011 et février 2012 aux communes concernées. Celles-ci ont alors pu exprimer leur priorité quant au positionnement des caméras sur leur territoire. En 2012, 75 caméras ont été installées (2 à Bois d Arcy, 18 à Buc, 5 à Fontenay-le-Fleury, 19 à Rocquencourt et 31 à Versailles). La gendarmerie de Noisy-le-Roi, les polices municipales de Noisy-le-Roi, Rocquencourt, Fontenay-le-Fleury, Versailles, Viroflay, Buc et Jouy-en-Josas et les commissariats de Versailles, Fontenay-le-Fleury et Vélizy- Villacoublay, la Direction départementale de la sécurité publique, le centre d opération et de renseignement de la gendarmerie ont été équipés en 2012 ou le seront dans les tous premiers mois de Le budget prévisionnel de mise en place de tout le système de vidéoprotection pour l ensemble du territoire de Versailles Grand Parc est estimé à 7,5 millions d euros dont 6 millions pour la première tranche. Gestion des images et information du public Les images enregistrées ne peuvent être visualisées en direct que par les forces de police nationale ou municipales. Elles sont stockées pendant 10 jours, période durant laquelle elles peuvent être vues seulement sur réquisition du procureur ou à la demande d un particulier souhaitant vérifier s il a été filmé. Elles sont ensuite détruites. Pour informer le public de manière claire et durable, des panneaux indiquant la présence de caméras sont disposés dans les lieux sous vidéo-protection ou à l entrée des communes. Cette opération, assortie d un appel à projets auprès d artisans d art du territoire pour la réalisation du trophée, a été menée sous l impulsion de VGP et en partenariat avec la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, la Direction Régionale des Droits des Femmes et de l Egalité, la Banque populaire Val de France, le Trianon Palace et L/ONTOP. ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM Le soutien aux missions locales intercommunales Les missions locales accompagnent les jeunes dans leur parcours d insertion en les aidant à rechercher un emploi, une formation ou un logement. En 2012, Versailles Grand Parc, qui subventionne les trois missions locales intercommunales de Massy, Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles, leur a accordé un montant total de subventions de VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

14 L environnement La gestion des déchets est au cœur de la problématique de la propreté urbaine et de l environnement. En 2012, des améliorations notamment sur la qualité du tri et la réduction de la production des déchets ont été enregistrées. L ouverture de la déchèterie de Bois d Arcy, prolongement d une politique volontariste de Versailles Grand Parc est l une des illustrations de cette politique. Déchets : des comportements de plus en plus éco-citoyens La collecte en porte à porte ont été mis à disposition des citoyens en remplacement 26 Le marché de ramassage des déchets a été renouvelé des sacs préalablement distribués. 27 en 2012 et a été attribué aux sociétés Nicollin et Sépur, qui assuraient déjà ce service. Pour ce qui concerne les bacs de collecte, un nouveau fournisseur, Contenur, a été sélectionné suite à l appel d offres lancé en 2011 et est désormais titulaire du marché. L harmonisation de la fréquence des collectes dans les différentes communes s est poursuivie en Pour mieux répondre aux critères de réduction des coûts et d impact environnemental, la distribution de sacs pour le ramassage des déchets a été remplacée par la distribution de bacs spécifiques. Ainsi à Viroflay, le verre est désormais collecté dans des points d apport volontaire et à Buc et Noisy-le-Roi les déchets recyclables sont exclusivement collectés en bacs. Enfin sur les communes de Buc, Viroflay, Bièvres, les Loges-en-Josas, Noisy-le-Roi et Rennemoulin, les bacs spécifiques «déchets végétaux» Les équipes du secteur «porte à porte» de Versailles Grand Parc, qui pratiquent les suivis de collecte à l aide de tablettes numériques, ont poursuivi les opérations de suivi, ainsi que les sensibilisations rappelant les consignes de tri. Les données centralisées sont analysées et donnent lieu, le cas échéant, à des campagnes d information en vue d améliorer la qualité du tri. Accompagner et favoriser les comportements éco-citoyens Afin de favoriser la tendance qui s amorce, Versailles Grand Parc a élaboré en 2012, un Plan Local de Prévention afin de réduire encore plus la production de déchets par habitant. Il comporte notamment un programme d information et de sensibilisation à destination des différentes typologies de population, scolaires, CHIFFRES CHIFFRES CHIFFRES En 2012, le taux de refus constaté, c est-à-dire le pourcentage de déchets mal triés affiche un score de 16% en amélioration par rapport à celui de Poubelle VGP (moyenne /habitant en 2010) Verre 23 kg Déchets recyclables 45 kg Ordures ménagères 253 kg De même, les tonnes de déchets collectées sur l ensemble du territoire en 2012 montrent une tendance à la réduction. Le volume de déchets généré par habitant en 2012 a diminué de 6kg par rapport à celui de collectivités, commerçants. Dans ce cadre, des actions sont organisées avec différents partenaires locaux : des visites de centres de tri avec les écoles, la distribution de supports de communication avec les maisons de quartier et les associations de jeunes. Le plan qui sera déployé à partir de 2013 fixe un objectif de réduction de 5kg, par an et par habitant. Toutes les informations concernant les jours de collecte sont largement diffusées aux citoyens qui peuvent également, contacter la direction de l environnement au numéro vert La mise en place d un logiciel CRM (Customer Relationship Management) va permettre de suivre le nombre et les motifs des appels reçus afin de mieux suivre la qualité du service rendu. Grâce aux premiers retours, on estime à plus de le nombre de sollicitations traitées en 2012 concernant la collecte en porte-à-porte dont environ 70% concerne des questions sur le service, 20% des demandes de prestations (livraisons de bacs, de composteurs ) et 10 % le signalement d incidents survenus lors des collectes. La collecte en points d apport volontaire Les points d apport volontaire, ou PAV, permettent de recueillir le verre, les ordures ménagères ou les déchets recyclables de plusieurs foyers simultanément. 500 PAV dont 286 pour le verre, 143 dédiés aux emballages, journaux et magazines et 71 aux ordures ménagères sont aujourd hui répartis sur l ensemble des communes de l agglomération. En 2012, 30 PAV aériens ont été installés sur la commune de Viroflay afin de remplacer la collecte en porte-à-porte du verre à partir du 1 er janvier Ce plan d actions, outre la réalisation d économies, est aussi source de confort pour les habitants. Ils peuvent, au moment où ils le souhaitent, déposer leurs ordures dans les PAV de leur quartier. Enfin la qualité du tri s en trouve améliorée et les pollutions liées au transport réduites. Par ailleurs, 50 nouveaux PAV enterrés ont été mis en service sur l agglomération en L agglomération prend en charge, avec un budget de , la totalité des coûts relatifs à leur mise en œuvre ainsi que leur enfouissement dans le sol. C est d ailleurs la volonté de Versailles Grand Parc que de favoriser l installation de PAV enterrés tant sur le domaine public que privé car ils présentent de nombreux avantages: une contenance plus importante, une emprise au sol moindre, une qualité esthétique supérieure, une maintenance plus sécurisée. Pour inciter les citoyens à déposer leurs déchets dans les PAV, Versailles Grand Parc distribue périodiquement des sacs réutilisables indiquant les consignes de tri. VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

15 L environnement Ouverture de la déchèterie de Bois d Arcy Deux syndicats assurent le traitement des déchets électriques et électroniques (DEEE), et des déchets dits La déchèterie de Bois d Arcy a ouvert ses portes le Le compostage individuel est un moyen d allier la des communes de l agglomération: le SIDOMPE, dont toxiques sont installées une à deux fois par mois dans les 27 mars Première réalisée, sur le territoire de préservation de l environnement et la fertilisation l usine est située à Thiverval-Grignon, traite les ordures communes, permettent d assurer une collecte sélective Versailles Grand Parc, elle va permettre de gérer, avec des jardins. C est par ailleurs un geste qui permet de ménagères, les déchets recyclables et le verre collectés de ces déchets afin de les orienter vers des filières de les filières de traitement adaptées, tous les déchets qui contribuer à la réduction des déchets, puisque 30% des sur toutes les communes, sauf celle de Versailles. Pour valorisation ou d élimination adaptées. ne sont pas collectés en porte-à-porte ou points d apport déchets ménagers sont compostables. cette dernière, c est le SYCTOM, qui traite dans son volontaire en raison de leur quantité ou de leur nature. usine d Issy-les-Moulineaux, les ordures ménagères, les Toutes les informations pratiques concernant ces services Versailles Grand Parc organise des cessions de 28 Son accès, réservé aux habitants et aux professionnels déchets recyclables et les objets encombrants. sont disponibles sur une carte interactive en ligne sur le 29 des communes de l agglomération de Versailles Grand Parc, se fait sur présentation d une carte. Celle-ci peut être obtenue auprès des services de VGP ou sur le site internet en remplissant un formulaire et en produisant les pièces demandées. Fin 2012, plus de cartes d accès étaient établies. Un guide édité par VGP présente les conditions d accès, les horaires d ouverture et les catégories de déchets acceptés. Un an après son ouverture la déchèterie a déjà recueilli tonnes de déchets et plus de visites. Le compostage, une démarche en déploiement compostage au cours desquelles les participants sont sensibilisés à la démarche et reçoivent gratuitement des composteurs. En 2012, 22 réunions et 4 formations terrains ont ainsi été organisées sur l ensemble du territoire et 617 composteurs distribués. Avec près de composteurs distribués depuis 2011, c est environ 14 % des logements individuels avec jardin qui sont désormais équipés. Le programme mis en place par VGP prévoit que 30 % des foyers en soient dotés d ici à 2014, ce qui représente composteurs au total. Des référents composteurs, responsables pour leur collectivité, sont formés par Versailles Grand Parc et accompagnent leurs voisins dans leurs actes de compostage. Par ailleurs des tests ont été lancés en 2012 dans 4 résidences afin d évaluer la faisabilité de l extension de l opération à l habitat collectif. En fonction des conclusions de ce test, une vingtaine de résidences pourraient à leur tour recourir au compostage pour la gestion de leurs déchets ménagers. Le traitement des déchets Une attention particulière est portée au traitement des déchets «spécifiques». La déchèterie ainsi que des bennes pour la collecte des déchets d équipements site internet de Versailles Grand Parc. Elle permet de localiser l emplacement des points de collecte ainsi que les dates de permanence des bennes. L approvisionnement en eau potable L alimentation en eau potable des communes de l agglomération est prise en charge par les deux syndicats présents sur le territoire. Le syndicat mixte pour la gestion du service des eaux de Versailles et de Saint-Cloud (SMG- SEVESC), distribue l eau aux communes de Bailly, Bois d Arcy, Buc, Jouy-en-Josas, Fontenay-le-Fleury, Noisyle-Roi, Rennemoulin, Rocquencourt, Saint-Cyr-l Ecole, Toussus-le-Noble et Versailles. Les communes de Bièvres, Jouy-en-Josas, Les-Logesen-Josas et Viroflay sont alimentées en eau par le syndicat des eaux d île-de-france (SEDIF). La gestion des dépôts sauvages de déchets Les conditions de prise en charge par Versailles Grand Parc ont été harmonisées. Les déchets sont ramassés par les services techniques des communes lorsque leur volume est inférieur à 2 m 3 et par Versailles Grand Parc au-delà. Les communes peuvent apporter les déchets directement chez le collecteur ou les déposer dans les bennes spécifiques préalablement mises à disposition par l agglomération auprès des services techniques. Dans les deux cas, c est Versailles Grand Parc qui assure leur traitement. Energie et développement durable Les services de l agglomération ont établi, en 2012, un bilan carbone de leurs activités, qui a permis d estimer à 132 tonnes d équivalent CO 2 leur production annuelle de gaz à effet de serre. Ce bilan a conduit à l établissement d un plan climat énergie territorial, qui regroupe des actions sur le déplacement et la consommation énergétique des bâtiments, et qui pourrait aboutir une réduction de 17 teqco 2 par an de la production de gaz à effet de serre, soit 13% de la production actuelle. FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS La gestion des déchets des professionnels Les professionnels exerçant sur le territoire ont accès à la déchèterie intercommunale de Bois d Arcy depuis mai Depuis l ouverture, 162 artisans, commerçants ou entreprises ont effectué une demande de cartes d accès. Les matériaux valorisables tels que le carton, la ferraille, les piles, ne sont pas facturés. En 2012, les recettes perçues au titre de la redevance spéciale sont de ,66. VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

16 La culture 2012 a vu se concrétiser de nombreux engagements pour la réalisation de projets intercommunaux. La meilleure connaissance de l offre culturelle et pédagogique acquise depuis deux ans et la volonté toujours forte de l agglomération d irriguer le territoire par des évènements et programmes artistiques de qualité, ont favorisé les échanges et la concertation entre les parties prenantes. Le projet intercommunal d enseignement artistique 30 Musiques anciennes 31 A partir du diagnostic territorial réalisé en 2011, destiné à identifier précisément l offre d enseignement et la diversité des méthodes pédagogiques proposées dans les différentes communes de l agglomération, un projet d enseignement artistique intercommunal a pu être élaboré. Voté en avril 2012, il a bénéficié d une augmentation de budget de 10 % sur 2 ans par rapport au montant alloué en Il précise le plan d actions transversales aux établissements avec notamment la mise en place de projets croisés, un cadrage pour le développement des quatre établissements intercommunaux de Buc, Jouyen-Josas, Versailles et Viroflay pour la période 2012/2015. Des actions de soutien spécifiques pour les six structures associatives du territoire sont également prévues, avec en perspective l intégration des établissements associatifs des nouvelles communes. Un audit commencé en novembre 2012 viendra affiner le projet, notamment en définissant des critères de subventions partagés. Les projets croisés : la musique à l honneur Avec près de 300 professeurs, un enseignement musical très large (tous les instruments de l orchestre), une variété des disciplines proposées - musique classique, musique contemporaine, jazz, musiques anciennes - le territoire de Versailles Grand Parc dispose d un potentiel musical très riche. Impulsés par la motivation de toutes les équipes, de nombreux projets pédagogiques ont ainsi pu être mis en œuvre. Les flûtistes à bec de plusieurs écoles se sont ainsi rencontrés un concert programmé à Viroflay et à Paris en février autour d une pièce composée sur des textes d Andrée Chedid. Le concert donné dans la salle du jeu de Paume a proposé en 2012, à l instar de l édition 2011, un programme original donné par les élèves du département de musiques anciennes des Conservatoires de Versailles et Paris. Ce même projet a été interprété dans l Hôtel de la Marine à Paris. L école de musique de Bois d Arcy a par ailleurs réitéré l expérience de 2011 avec l organisation d un stage de jazz ouvert à tous en août «Les journées du Sax» se sont déroulées les 19 et 20 janvier 2013 au Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles. Concerts, rencontres et scènes ouvertes ont rassemblé les élèves des écoles de musique de VGP et de la région parisienne autour de grands saxophonistes de renommée mondiale : le quatuor Habanera, Vincent Lé Quang, Jean-Denis Michat, Vincent David, Sylvain Beuf. Pour l année , les établissements ont été invités à inscrire certains de leurs projets dans la programmation d une saison russe. Temps fort de cette saison thématique : un orchestre formé d élèves de plusieurs établissements a travaillé un programme autour de la musique russe. Dirigé par le directeur de l école de musique de Buc, le programme est préparé en 6 répétitions au cours de l année scolaire 2012/2013. Les concerts seront donnés en avril 2013 à Fontenay-le- Fleury et à Buc. Par ailleurs, la licence «musiques anciennes et monde contemporain» créée par le Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles et le département Sciences Humaines de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines a vu la première promotion de Licence constituée en A l image du territoire de Versailles Grand Parc, cette formation fait le lien entre patrimoine musical historique et innovations et création contemporaine. Un master va être mis en place pour la poursuite de ce cursus. Concert du Jeu de Paume Les journées du sax Une saison russe VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

17 La culture l habitat 32 Les évènements phares de 2012 Théâtre et comédies A l occasion du Mois Molière, deux spectacles du répertoire classique ont été programmés : Cyrano, créé en 2011 et joué par la Compagnie Viva la Commedia, en mars 2012 à Bailly et en juin 2012 à Jouy-en-Josas ; Le mariage de Figaro, création 2012 de Jean-Hervé Appéré, en juin 2012 à Versailles et en juin 2013 à Saint- Cyr-l Ecole. Par ailleurs, Carlo Boso et son Académie Internationale des Arts du Spectacle, installée à Versailles, propose depuis décembre 2012 différents ateliers autour de la Commedia dell arte aux plus jeunes. Il est par exemple intervenu auprès d élèves de classe de 6 ème et de 3 ème de Bois d Arcy en complément d un spectacle programmé dans la commune. Il était présent début 2013 au centre de loisirs de Fontenay-le-Fleury. Ces prestations, subventionnées par Versailles Grand Parc, viennent enrichir le projet culturel intercommunal. FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS Patrimoine et nouvelles technologies A l occasion des Journées européennes du Patrimoine des 15 et 16 octobre 2012, Versailles Grand Parc a organisé un concert d ouverture qui a eu lieu à la Grange de la Tremblaye à Bois d Arcy. Dirigé par Sylvain Beuf, saxophoniste et compositeur de renommée, l ensemble a proposé en première partie une «Petite histoire du jazz» avec l équipe pédagogique du Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles. En seconde partie, et dans la continuité de l histoire musicale réunissant jazz, pop music et divers courants des musiques d aujourd hui, Sylvain Beuf et ses musiciens ont interprété des extraits de son dernier album «Electric Excentric». Une cerise noire Festivals Le festival de cinéma «Mémoire des Toiles» de Bois d Arcy s est ouvert, pour sa 11 ème édition, le 29 juin 2012 par un spectacle insolite à la Ferme de la Tremblaye. «Une Cerise Noire» est une production originale de la Française de Comptages. Le public assiste à la projection d un film tourné en direct, sous leurs yeux. À l occasion de ce festival et pendant 17 jours, des chefs d œuvres du 7 ème art ont été diffusés à Bois d Arcy mais aussi en plein air et dans les salles de plusieurs communes voisines de l agglomération. Une fois encore le festival a été très couru par des publics venant de tout le territoire. Le 19 ème festival de bande-dessinée de Buc s est tenu les 13 et 14 octobre 2012 et a rassemblé une soixantaine d auteurs venus de plusieurs pays. Cet évènement a été précédé de séances de dédicaces dans les communes de Fontenay-le-Fleury et Viroflay. De nouvelles séances sont prévues en 2013 à Toussus-le-Noble et aux Logesen-Josas. Pour préparer le 20 ème anniversaire, qui aura lieu en 2013, les élèves de CM1 et CM2 de classes de Buc, Bièvres, Fontenay-le-Fleury et Viroflay, s activent à la préparation d un album autour du thème du patrimoine. Les ateliers sont animés par les enseignants et deux auteurs de bande-dessinée : ERROC («Les Profs») et Frédéric Vignaux (participation «Arthur et les Minimoys»). SCBDA FG La politique de l habitat menée par Versailles Grand Parc est formalisée dans le nouveau PLHI adopté par le Conseil Communautaire en février Le programme d actions a pour objectif de mieux répondre aux besoins des citoyens du territoire et de réduire les déséquilibres démographiques et sociaux. Le PHLI La politique de l Habitat de VGP est définie par le Programme Local de l Habitat Intercommunal (PLHI), adopté tous les six ans. Le deuxième PLHI qui couvre la période , élaboré en 2011, a été validé par le Comité Régional de l Hébergement et du Logement présidé par le Préfet de la Région île-de-france, le 4 décembre Ce document stratégique a été adopté par le Conseil Communautaire le 4 février Le document d orientation et le plan d actions A partir du diagnostic établi en 2011, le document d orientation fixe les axes prioritaires de la politique de l habitat de l agglomération. Le PLHI a ainsi identifié cinq orientations stratégiques : relever le défi de la conversion du parc existant positionner Versailles Grand Parc comme instance coordinatrice de l habitat Améliorer l offre de logements Parmi les différents leviers dont Versailles Grand Parc dispose pour soutenir et aider la construction de logements figurent les aides pour compenser la surchage foncière. Celles-ci représentent la plus grande partie des subventions allouées par la communauté d agglomération. Ainsi en 2012, 126 logements sociaux ont été subventionnés (10 opérations) pour un montant total de ( pour la subvention PLAI/PLUS, pour la subvention surcharge foncière). En 2012, logements toutes catégories confondues ont été construits sur l ensemble des communes du territoire. Le développement de l offre répond au besoin de diversification mis en évidence par le diagnostic réalisé sur le parc en Ainsi, 460 logements sociaux ont été mis en chantier. Parmi eux, on peut noter la restructuration de la caserne Vauban en 77 logements étudiants ou encore l extension d une résidence pour personnes âgées de 46 places. Une résidence étudiante de 120 places à Buc dont le chantier avait débuté en 2011 a également été inaugurée le 8 octobre se doter des moyens communautaires pour produire plus et mieux réunir les conditions nécessaires à la réalisation des objectifs du Grand Paris restaurer les parcours résidentiels sur l agglomération Enfin, le programme d actions adopté fixe quantitativement et qualitativement les types de logements à construire ainsi que leur localisation. Celui-ci a déjà identifié la construction de logements, dont logements conventionnés, sur les 6 prochaines années sur l ensemble du territoire. FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS L accueil des gens du voyage Le site prévu pour accueillir les gens du voyage situé sur la commune de Jouy-en-Josas est en cours d aménagement. Les 24 places seront disponibles fin Résidence étudiante de Buc FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS FOCUS LA ferme Sainte-Marie à Bois d Arcy Versailles Grand Parc a soutenu le programme de construction de 27 logements sociaux «la Ferme Sainte-Marie» situé sur la commune de Bois d Arcy. 24 logements collectifs et 3 individuels, tous certifiés BBC, seront livrés fin La communauté d agglomération finance l opération à hauteur de VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

18 DES RESSOURCES AU SERVICE D UN TERRITOIRE SOMMAIRE SOMMAIRE SOMMAIRE La communication 36 Les ressources humaine 39 Les ressources financières 40

19 la communication En 2012, Versailles Grand Parc a mené de nombreuses campagnes de promotion des événements et manifestations culturelles programmés à l échelle du territoire ou à l initiative des communes. De même, la mise en place de l harmonisation des dispositifs de collecte des déchets au sein de la communauté d agglomération, l ouverture de la déchèterie de Bois d Arcy et de la pépinière d entreprises ont bénéficié d actions d information et de communication organisées par la direction de la communication de VGP. Le développement économique 36 Versailles Grand Parc a déployé de nombreux outils de communication pour accompagner le lancement de la pépinière d entreprises inaugurée en mars 2012 : ouverture d une nouvelle rubrique dédiée sur le site internet, édition d un guide à destination des prescripteurs et des partenaires en contact avec les créateurs d entreprise, lancement de la lettre mensuelle de la pépinière, achat de mots clé sur Google en amont de l ouverture pour accroître la fréquentation du site. La Pépinière d Entreprises de VErsaiLLEs Grand Parc mettre en valeur la création de l architecte, concepteur du bâtiment, en éditant des panneaux décoratifs pour le hall d accueil à l image de la grille en forme de montgolfière qui orne le haut du bâtiment. Booster d entreprises Versailles Grand Parc s est également mobilisé, aux côtés de ses partenaires, pour le SIMI, le salon des professionnels de l immobilier d entreprise et le salon des entrepreneurs qui se sont déroulés à Paris en VGP a notamment réalisé, pour l occasion, une pochette récapitulative des opportunités foncières disponibles sur le territoire. DeA architectes 2011 Plaquette commerciale2012.indd 1 De plus, la communauté d agglomération a souhaité 02/01/13 11:09 L environnement 37 L harmonisation des systèmes de collectes des conditions d accès déchets entre les communes de l agglomération a été accompagnée, en 2012, de nombreuses actions d information ciblées. vous êtes un particulier? Celui-ci fera l objet d une refonte complète en 2013, illustrant, à l instar de l ouverture d une page facebook en 2012, la dynamique d ouverture aux nouvelles technologies de Versailles Grand Parc. Un site internet de plus en plus fréquenté Le rapport d activité En 2012, le nombre d internautes qui se sont connectés au site approche les Chaque visiteur visualise en moyenne 3, 4 pages par connexion. Une nouvelle rubrique dédiée à la pépinière d entreprises et les nouvelles fonctionnalités telles que la commande de badges d accès à la déchèterie ont enrichi le site. En mai 2012, les activités des compétences de la communauté d agglomération ont été regroupées et présentées au sein du rapport annuel Mille exemplaires ont été diffusés auprès des élus, des conseillers municipaux des partenaires institutionnels. Ce document est remis à chaque nouvel habitant à l occasion des réunions d accueil organisées par Versailles Grand Parc. Le nombre d abonnés à la newsletter a doublé en 2012 La lettre d information électronique disponible sur abonnement via le site internet a vu son nombre d abonnés multiplié par deux en 2012, pour atteindre éditions ont été mises en ligne dans l année, soit une augmentation de 50% du nombre de lettres par rapport à prendre la sortie ZA la Croix Bonnet suivre les panneaux «Déchèterie Intercommunale» carte d accès une copie d une pièce d identité une copie d un justificatif de domicile de moins de 3 mois Des courriers différenciés par commune et par thématique ont été adressés à tous les habitants. Ils précisaient les modifications des dispositifs et étaient accompagnés d un calendrier de collecte global, regroupant sur un même document le planning de l ensemble des communes et les jours de collecte par type de déchets. Cette demande peut être faite sur le site internet par courrier à l adresse de VGP ou bien auprès de l agent d accueil de la déchèterie lors de votre première visite. Les cartes d accès sont envoyées par courrier dans un délai maximum d un mois après réception de la demande. vous êtes un professionnel? Rue Abel Gance Bois d Arcy BOIS D ARCY Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche A12 le formulaire soigneusement rempli une copie d un justificatif de domiciliation de la société une copie de l extrait Kbis ou de la fiche INSEE une copie de la carte grise du véhicule dépositaire Cette demande peut être faite sur le site internet par courrier à l adresse de VGP ou par téléphone au Les cartes d accès sont envoyées par courrier dans un délai maximum d un mois après réception de la demande. ZA CROIX BONNET 14h -18h Vers Dreux N12 A12 Vers Versailles N12 9h -18h N12 9h -13h Fermeture les jours fériés une question? plus d informations? Particuliers déchèteries de Versailles Grand Parc carte d accès Professionnels L accès est payant pour les professionnels (tarifs sur sur présentation d une carte d accès. pour obtenir sa carte, renvoyer à Vgp : Noisy-le-Roi Rennemoulin Rocquencourt Saint-Cyr-l Ecole Toussus-le-Noble Versailles Viroflay déchèterie intercommunale Jours et horaires d ouverture le formulaire soigneusement rempli de la communauté d agglomération de VersaillesGrandParc Bailly Bièvres Bois d Arcy Buc Fontenay-le-Fleury Jouy-en-Josas Les Loges-en-Josas FONTENAY-LE-FLEURY déchèteries de Versailles Grand Parc pour obtenir sa carte, renvoyer à Vgp : Jours et horaires d ouverture Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche >règles à respecter >déchets acceptés 9h -13h communauté d agglomération de Versailles grand parc accès non autorisé 7 ter rue de la Porte de Buc Versailles Fax : >conditions d accès Parc Versailles Grand déchèteries de carte d accès déchèteries de Versailles Grand Parc carte d accès Fermeture les jours fériés La signalétique des consignes de tri sur les PAV aériens a été totalement renouvelée et personnalisée aux couleurs de Versailles Grand Parc. En tout, près de courriers ont été adressés lors de cette campagne qui s est déroulée entre fin novembre et fin décembre La NOUVEAU EN janvier 2013 personnalisation a porté sur LE jour de collecte des le remplacement des sacs déchets VégétAUx change la période hivernale, de collecte par des bacs Pendant le ramassage sera effectué le : (Buc, Bièvres et les Logesen-Josas), la mise en place du biflux (Noisy-le-Roi et Rennemoulin), les nouveaux reprend rythmes de ramassage des Leun service rythme hebdomadaire à partir du 15 mars déchets végétaux ou encore aux jours habituels. l arrêt de la collecte du verre en porte à porte (Viroflay). 3ème lundi du mois (21 janvier et 18 février) pour Bois d Arcy pavillons, Fontenay-le-Fleury, Jouy-en-Josas, les Loges-en-Josas, Rocquencourt, Saint-Cyr-l Ecole Nord et Toussus-le-Noble 3ème mardi du mois (15 janvier et 19 février) pour Bièvres, Saint-Cyr-l Ecole Sud et Versailles 3ème jeudi du mois (17 janvier et 21 février) pour Bois d Arcy collectifs Flyers DV 2013_V3.indd 1 VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012 accès depuis la n12 : L accès est gratuit pour les particuliers qui doivent être munis d une carte. La communication institutionnelle Versailles Grand Parc relaie les informations auprès des communicants des communes de l agglomération et propose régulièrement des articles présentant l actualité et les activités de VGP à l échelle territoriale. A l occasion de l ouverture ersaillesgrandparc de la déchèterie de Bois les guides d Arcy, en mars 2012, Versailles Grand Parc a organisé une campagne de communication à l échelle du Déchèterie intercommunale de Bois d arcy canton regroupant les trois communes de Saint-Cyrwww.versaillesgrandparc.fr l Ecole, Fontenay-le-Fleury et Bois d Arcy. Un guide expliquant le fonctionnement de la déchèterie, les types Environnement de déchets à déposer et les modalités d obtention de la carte d accès a été édité puis diffusé progressivement auprès des autres communes concernées. Un mailing destiné aux professionnels de l ensemble du territoire a complété le dispositif d information en novembre La déchèterie est ouverte à partir d avril 2012 aux habitants et à compter de mai 2012 aux professionnels de la communauté d agglomération de Versailles Grand Parc sur présentation d une carte d accès. 09/11/12 17:00

20 la communication Les ressources humaines La culture Festival et théâtres Afin de promouvoir les événements phares du Mois Versailles Grand Parc qui soutient activement la promotion L âge moyen des agents est de 44,7 ans Molière, du festival Mémoires des Toiles ou encore du de l enseignement musical au sein de la communauté La masse salariale mandatée s élève à 8,327 M en pour l année festival de la bande dessinée de Buc, Versailles Grand d agglomération, édite notamment les guides des écoles Parc accompagne les ouvertures ou manifestations par de musique et le programme «saison» du CRR de l édition et la diffusion d affiches et de programmes. La Versailles. En 2012, les guides Répartition des agents 38 communauté d agglomération apporte également son des écoles de Noisy-le-Roi/ Conservatoire à rayonnement régional de Filière Filière Filière Toutes filières versailles Catégorie administrative technique culturelle confondues 39 soutien à de nouveaux événements émergents initiés par les communes, en assurant une communication via son site internet et en centralisant les besoins en affichage. Ainsi, le Festival de courts métrages de Jouy-en-Josas en février 2012, la pièce de théâtre Cyrano programmé à Bailly en mars 2012 et à Jouy-en-Josas en juin 2012 ou encore le festival «les yeux plein d étoiles» de Saint-Cyrl Ecole ont bénéficié de ces moyens de promotion. ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM ZOOM Les sports et loisirs Deux événements sportifs, le semi marathon de l Allée Royale qui se déroule en novembre et le Trail de Jouy-en- Josas qui se court en avril sont soutenus financièrement et au travers de campagnes de promotion sur le site internet de VGP. Ils remportent un succès croissant. Concerts et écoles de musiques Bailly et de Saint-Cyr-l Ecole ont complété la collection. En avril 2012, VGP a également publié un nouveau guide «licence musiques anciennes et monde contemporain» qui expose le programme des disciplines enseignées conjointement par l université de Saint-Quentin-en-Yvelines et le CRR de Versailles. Formation supérieure de musicien interprète licence MUSIQUES ANCIENNES Et MONDE CONtEMPORAIN En partenariat avec L Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Candidatures pour le 30 avril 2013 Par ailleurs, de nombreux concerts ont été soutenus par des campagnes d affichage organisées par Versailles Grand Parc, notamment le concert de jazz donné par Sylvain Beuf, en ouverture des journées du patrimoine. En complément de l affiche originale, la mise à jour de la carte interactive du patrimoine sur le site internet et un guide «musique et patrimoine» ont été réalisés. Celuici présente le programme des concerts dans des lieux remarquables de la plaine de Versailles. Au total, VGP a créé en 2012, plus d une cinquante d affiches originales pour les concerts et manifestations culturelles. Versailles Grand Parc bénéficie du soutien en affichage des communes comme par exemple de Viroflay qui met à disposition, ses panneaux urbain pour la promotion des événements du conservatoire à rayonnement communal. Pour mettre en œuvre l ensemble des activités liées à ses compétences, Versailles Grand Parc s appuie sur 234 agents : 149 agents titulaires soit 63,7% et 85 agents non titulaires soit 36,3% 137 femmes soit 58,5% et 97 hommes soit 41,5% Catégorie A 42 % 33 % 41 % 39 % Catégorie B 23 % 19 % 59 % 47 % Catégorie C 35 % 48 % 0 % 14 % Organigramme des services DIRECTION DE L AMÉNAGEMENT DÉPLACEMENTS HABITAT AMÉNAGEMENT POLITIQUE DE LA VILLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE AMÉNAGEMENT ÉCONOMIQUE RELATIONS ENTREPRISES PÉPINIÈRE D ENTREPRISES DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT COLLECTE DES DÉCHETS TRAITEMENT DES DÉCHETS ET DÉCHÈTERIES SERVICES AUX PROFESSIONNELS EAU, AIR, BRUIT François de MAZIÈRES Président DIRECTION GÉNÉRALE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT MUSICAL ET CULTURE ENSEIGNEMENT MUSICAL ET ÉVÉNEMENTS CULTURELS CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT RÉGIONAL DE VERSAILLES CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT COMMUNAL DE VIROFLAY ÉCOLE DE MUSIQUE DE BUC ÉCOLE DE MUSIQUE DE JOUY-EN-JOSAS ÉCOLE DE MUSIQUE DE ROCQUENCOURT CABINET COMMUNICATION PÔLE D INGENIERIE TERRITORIALE ÉTUDES URBAINES SYSTÈME D INFORMATION GÉOGRAPHIQUE ET OBSERVATOIRE SERVICES MUTUALISÉS FINANCES COMMANDE PUBLIQUE AFFAIRES JURIDIQUES RESSOURCES HUMAINES SYSTÈMES D INFORMATION CONTRÔLE DE GESTION ARCHIVES ET COURRIER VersaillesGrandParc - Rapport d activité 2012

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3 Paris, le 21 juillet 2009 Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les préfets de régions Mesdames et Messieurs les préfets de départements Mesdames et Messieurs les présidents

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Document support au débat d orientations

Document support au débat d orientations Conseil Municipal du Document support au débat d orientations Un projet de territoire structuré autour des trois axes majeurs qui constituent le territoire vélizien : CONFORTER L IDENTITÉ ASSURER L ÉQUILIBRE

Plus en détail

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Présentation de la CCI Versailles-Yvelines Club des Entrepreneurs de la Plaine de Versailles 1 PATRICK BERNHEIM Membre du Bureau de la CCI Versailles-Yvelines

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

ersaillesgrandparc l actualité

ersaillesgrandparc l actualité ersaillesgrandparc l actualité de la communauté d agglomération de VersaillesGrandParc Bailly Bièvres Bois d Arcy Buc Fontenay-le-Fleury Jouy-en-Josas Les Loges-en-Josas Noisy-le-Roi Rennemoulin Rocquencourt

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 185000 habitants Val-de-Marne Dans le cadre de la montée en charge de la CASA Recrute par voie de mise à disposition

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

P r oj e t U r b a i n

P r oj e t U r b a i n Projet Urbain Un espace résidentiel et économique privilégié Un aménagement urbain pensé pour les acteurs du développement de demain, au sud-ouest de Paris, aux portes de la Vallée de Chevreuse et du cluster

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne Dossier de Presse Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne 13 octobre 2014 Communiqué de presse «Bretagne Très Haut Débit» Rennes, le 13 octobre 2014 Le projet «Bretagne Très Haut Débit», porté par Mégalis

Plus en détail

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets DOSSIER DE PRESSE Vendredi 30 septembre 2011 La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets Contacts Marie Mahieu-Rivals Cathy PREVOST Attachée de presse de la CREA

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100»)

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») 2013 CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») [1- PRESENTATION GENERALE] [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] 29 mars 2013 1- Présentation LOIRE HABITAT

Plus en détail

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 L appel à projets «Utopies réalistes» correspond à une aide financière et technique du Parc naturel régional

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Qu est-ce qu une concertation?

Qu est-ce qu une concertation? c o n c e r t a t i o n p u b l i q u e Qu est-ce qu une concertation? La concertation publique a pour objectif de présenter le projet de transfert de l École Centrale Paris à au stade actuel des réflexions,

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

RRésidence. ealista. Rennes centre (35)

RRésidence. ealista. Rennes centre (35) RRésidence ealista Rennes centre (35) Rennes : Une ville résolument étudiante Elue régulièrement parmi les villes les plus dynamiques et les plus agréables de France par le magazine l Express, Rennes offre

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DES YVELINES CONSEIL GENERAL

REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DES YVELINES CONSEIL GENERAL Délibération affichée, rendue exécutoire, après transmission au Contrôle de la Légalité le : 20/02/14 AR n : A078-227806460-20140214-77455-DE-1-1_0 REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DES YVELINES 2014-CG-5-4277.1

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

Signature «Contrat Objectif Territorial»

Signature «Contrat Objectif Territorial» Dossier de presse 19 novembre 2015 Signature «Contrat Objectif Territorial» Limoges Métropole s engage avec l ADEME CONTACTS PRESSE Hélène VALLEIX Communauté d agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer de Fécamp CHERBOURG Parc éolien en mer de Fécamp 83 éoliennes espacées de une puissance de 498 MW entre 1 km entre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS Page 365 Page 366 SOMMAIRE DU CHAPITRE 6 : 1. Introduction... 368 2. Projets connus dans l aire d étude... 368 2.1. Réaménagement

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS

LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS Le Grand Paris des transports prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d un nouveau métro automatique. Le Grand Paris Express, c est : 200 km de

Plus en détail

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire!

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire! S a i n t - Q u e n t i n - e n - Y v e l i n e s C o m m u n a u t é d a g g l o m é r a t i o n Réunion Publique Jeudi 18 avril à 20h45 Salle du conseil de la communauté d agglomération Construisons

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO!

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! La Communauté d agglomération de Marne-la-Vallée/Val Maubuée s est engagée dans son projet de territoire, voté à l unanimité en 2013, à proposer de nouveaux

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 MISE A JOUR LE 27 JUIN 2012 CHARTE DES BOURSES DE LA FONDATION PALLADIO Le programme de bourses de la Fondation Palladio, sous l égide de la Fondation de France, vise

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Ports de Paris : un acteur public du développement fluvial 2 Aménager dans la durée 200 salariés 4 agences territoriales Exploiter dans la proximité, l écoute

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000

Plus en détail

DU ROI. Saint-Cyr-l École (78) Épargne immobilière Nue-propriété Immobilier neuf. Qualité et douceur de vivre à proximité de Versailles

DU ROI. Saint-Cyr-l École (78) Épargne immobilière Nue-propriété Immobilier neuf. Qualité et douceur de vivre à proximité de Versailles Épargne immobilière Nue-propriété Immobilier neuf DU ROI Lycée militaire de Saint-Cyr-l École Qualité et douceur de vivre à proximité de Versailles Saint-Cyr-l École (78) Fronton du lycée militaire de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739 Séance publique du 21 juin 2005 Délibération n 2005-2739 commission principale : développement économique objet : Démarche Lyon ville de l'entrepreneuriat - Soutien à l'association Action'elles pour son

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013

DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013 DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013 SOMMAIRE I/ La réorganisation des collectes : raisons et enjeux II/ La méthode de réflexion engagée III/ Les changements pour les usagers IV/ Les changements pour les agents

Plus en détail

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures de suivi Envisager l aspect culturel dans le processus décisionnel et les projets municipaux. (Exemples : lorsqu on remplacera

Plus en détail

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR ZAC COTEAUX BEAUCLAIR Bilan de la mise à disposition Décembre 2015 Maître d ouvrage : Ville de ROSNY-SOUS-BOIS - D.G.A. Aménagement Durable Hôtel de ville 20 rue Claude Pernès 93110 ROSNY-SOUS-BOIS Cedex

Plus en détail

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT COMMUNIQUE DE PRESSE Laon, le jeudi 1 er octobre 2015 AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin»

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» CAHIER DES CHARGES Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 Philippe VOGNE Directeur

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT

vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT SITUATION GÉOGRAPHIQUE REJOINDRE ELANCOURT : EN VOITURE : Accès direct à l A12 depuis la N12 Autoroute A13 A 30 min de Paris A 55 min de Chartres A 10

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE LYON GERLAND 2 30 000 UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE UN QUARTIER VIVANT ET MIXTE 2 350 emplois établissements 3 000 30 000 étudiants UN PÔLE DE CULTURE ET LOISIRS

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONTEXTE LRDCL PRINT WEB NLT PRIX EXPERTISE DÉCISION ÉQUIPEMENT La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES Analyser les enjeux, faire les bons choix, anticiper l avenir. Accompagner

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie de l'efficacité énergétique des bâtiments de l Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines -

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal CONSEIL MUNICIPAL Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal COMPTE-RENDU Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, décide : 2013.01.01 Intercommunalité. Nouvelle définition

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Alsace 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques géographiques

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail