CADRE DE GESTION MÉCANISME D ACCÈS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CADRE DE GESTION MÉCANISME D ACCÈS"

Transcription

1 SRSOR Les Services de Réadaptation du Sud-Ouest et du Renfort CADRE DE GESTION MÉCANISME D ACCÈS USAGER PRÉSENTANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE OU UN TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT Février 2007 Mise à jour : Septembre 2010

2 Rédigé par DIANE BUISSON Coordonnatrice des services professionnels

3 SERVICE RÉSIDENTIEL ENFANT TABLE DES MATIÈRES FAMILLE D ACCUEIL / RESSOURCE INTERMÉDIAIRE Placement continu (placement temps plein) Services demandés Service résidentiel enfant Placement intermittent Répit spécialisé Placement intermittent en alternance Services demandés Service résidentiel enfant Dépannage (situation d urgence) Services demandés Service résidentiel enfant SERVICE RÉSIDENTIEL ADULTE RÉSIDENCE D ACCUEIL / RESSOURCE INTERMÉDIAIRE Placement continu (placement temps plein) Services demandés Service résidentiel adulte Placement intermittent Répit spécialisé Placement intermittent en alternance Services demandés Service résidentiel adulte Dépannage (situation d urgence) Services demandés Service résidentiel adulte SERVICE RÉSIDENTIEL D ASSISTANCE CONTINUE (RAC) (ADOLESCENT/ADULTE) Services demandés Service résidentiel d assistance continue (RAC) (adolescent/adulte) SERVICE DE SOUTIEN À L USAGER, À LA FAMILLE ET AUX MILIEUX D INTÉGRATION (ENFANT/ADULTE) Services demandés Service de soutien à l usager, à la famille et aux milieux d intégration (enfant/adulte) SERVICE D INTERVENTION COMPORTEMENTALE INTENSIVE POUR LES ENFANTS PRÉSENTANT UN TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT Services demandés Service d intervention comportementale intensive pour les enfants présentant un trouble envahissant du développement SERVICE SOCIOPROFESSIONNEL Services demandés Service socioprofessionnel SERVICE D ACTIVITÉS DE JOUR Services demandés Service d activités de jour CHEMINEMENT DE LA DEMANDE CAS RÉSEAU Cadre de gestion - mécanisme d accès Page i

4 LES ANNEXES - Service soutien intensif en situation de crise en milieu naturel / scolaire / communautaire enfant / adulte (sous-région de Saint-Jean) - Identification de l usager Demande de service (MA-ETA-01) - Fiche de cotation - Grille de priorisation service résidentiel enfant/adulte (MA-ETA-02) - Grille de mise en priorité pour l allocation des services - Entente de service temporaire en situation de dépannage (urgence sociale) (MA-ETA-03) - Plan d intervention à l intention de la ressource (MA-ETA-04) - Déclaration, autorisations et engagement reliés à un placement (MA-ETA-05) - Declaration, authorizations, commitment and consent related to a placement (MA-ETA-05) LEXIQUE Cadre de gestion - mécanisme d accès Page ii

5 SERVICE RÉSIDENTIEL ENFANT FAMILLE D ACCUEIL / RESSOURCE INTERMÉDIAIRE CLIENTÈLE-CIBLE Usager (0-17 ans) présentant une déficience intellectuelle (DI) ou Usager qui présente un trouble envahissant du développement (TED) SERVICES OFFERTS La ressource assure : - la surveillance; - le gîte et couvert; - l application des objectifs du PSI / PII; - les ententes prévues au contrat type entre la ressource et les SRSOR; - les règles établies entre le CRDI et les ressources non institutionnelles. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 1

6 PLACEMENT CONTINU (PLACEMENT TEMPS PLEIN) Doit être une mesure exceptionnelle La durée du placement est requestionnée annuellement lors du PSI A. CRITÈRES D ACCÈS - Toutes les mesures alternatives pour éviter le placement ont été mises en place (ex. : Répit spécialisé / La famille a reçu le service support à la personne et à son réseau / PIC pour diminuer les problèmes de comportements / Rencontres avec l intervenant social pour évaluer toutes les possibilités évitant le placement continu) et n ont pas fonctionné; - Référence d un CSSS / CJM / CRDI / CMR; - Le milieu naturel ne peut avoir la charge de l usager; - L usager nécessite des services d hébergement ou de supervision ou d aide aux AVQ et AVD; - L usager peut bénéficier d un milieu de type familial; - L usager ne nécessite pas d interventions continues et régulières durant la nuit (ex. : soins d incontinence, médication, errance, changement de positionnement); - L usager nécessite des services d adaptation et de réadaptation. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS Les outils d évaluation ou formulaires précédés d un doivent être obligatoirement annexés à la demande d hébergement. Identification de l usager - Demande de service; Outil multiclientèle ou évaluation psychosociale et portrait de l usager datant de moins de 2 ans; Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire (si TED et usager non connu des SRSOR); Évaluation intellectuelle (si DI et usager non connu des SRSOR) selon la définition de l AAMR; Autorisation de placement signée des deux parents ou de l usager âgé de 14 ans et plus (MA-ETA-05); Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 2

7 Original ou photocopie du certificat de naissance; Grille de priorisation Service résidentiel enfant/adulte; Copie de l assurance médicaments du parent (si assurance privée); Fiche de cotation (peut être complétée par les SRSOR si usager desservi par SSPR); Document de garde légale si parents séparés/divorcés; Évaluations médicales ou formulaires signés par le représentant légal ou par l usager âgé de 14 ans et plus pour autorisation de faire parvenir le dossier médical ou autre dossier aux SRSOR; Jugement du Tribunal de la jeunesse (s il y a lieu); Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04). C. PARTICULARITÉS - 30 premiers jours sans coût pour la famille naturelle; - À partir de la 31 e journée du placement, contribution parentale exigée par le CJM; - Le parent peut contacter le CJM pour connaître le montant de la contribution parentale à verser au CJM; - L intervenant référant est responsable de l intégration de l usager dans la ressource d hébergement en collaboration avec la famille naturelle; - Compte tenu qu un placement est une mesure exceptionnelle et qu un retour de l usager dans sa famille naturelle doit être envisagé pour tout usager, l intervenant référant (CSSS ou CJM) peut rester au dossier jusqu à un maximum d un an. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 3

8 SERVICES DEMANDÉS SERVICE RÉSIDENTIEL ENFANT OUTILS OU ÉVALUATIONS ET FORMULAIRES REQUIS POUR UNE DEMANDE DE PLACEMENT CONTINU (PLACEMENT TEMPS PLEIN) - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager - Demande de service (MA-ETA-01) Outil multiclientèle ou évaluation psychosociale et portrait de l usager datant de moins de 2 ans Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire (si TED et usager non connu des SRSOR) Évaluation intellectuelle (si DI et usager non connu des SRSOR) selon la définition de l AAMR Autorisation de placement signée des deux parents ou de l usager âgé de 14 ans et plus (MA-ETA-05) Original ou photocopie du certificat de naissance Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte (MA-ETA-02) Fiche de cotation (peut être complétée par les SRSOR si usager desservi par SSPR) Document de garde légale si parents séparés/divorcés Évaluations médicales ou formulaires signés par le représentant légal ou par l usager âgé de 14 ans et plus pour autorisation de faire parvenir le dossier médical ou autre dossier aux SRSOR Jugement du Tribunal de la jeunesse (s il y a lieu) Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) - Au besoin, document annexé à la demande - Copie de l assurance médicaments du parent (si assurance privée) Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 4

9 PLACEMENT INTERMITTENT Le placement intermittent est accordé pour une période maximale d un an. Deux types de mesures constituent le placement intermittent : 1. Répit spécialisé; 2. Placement intermittent en alternance. 1. RÉPIT SPÉCIALISÉ Temps de repos et de ressourcement accordé à la famille ou aux proches afin de compenser pour le stress et la fatigue supplémentaires occasionnés par les besoins spécifiques de l usager (vacances, périodes de repos) (ex. : 1 ou 2 fins de semaine par mois, une semaine l été). L usager requiert des services spécialisés. A. CRITÈRES D ACCÈS - L usager présente une déficience intellectuelle ou un TED avec ou sans DI associé à des problèmes complexes nécessitant un encadrement ou des services particuliers; - Lorsque les problèmes complexes se résorbent grâce à une intervention adaptée, le répit spécialisé n est plus requis. Par la suite, le parent peut utiliser le répit régulier offert par la communauté; - Référence du CSSS / CJM ou de l intervenant des SRSOR, si l usager est desservi par les services d adaptation et de réadaptation à la personne, après entente formelle entre l intervenant du CSSS / CJM et l intervenant des SRSOR; - L usager peut bénéficier d un milieu de type familial ou autre, pouvant répondre à ses besoins complexes (ex. : maison de répit pour TED ou TGC, etc.); - La demande de répit spécialisé doit être renouvelée annuellement par l intervenant référant. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 5

10 B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS Les outils d évaluation ou formulaires précédés d un doivent être obligatoirement annexés à la demande d hébergement. Identification de l usager - Demande de service; Outil multiclientèle (si l usager non desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration) ou évaluation psychosociale et portrait descriptif de l usager datant de moins de 2 ans; Fiche de cotation; Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04); - Évaluation intellectuelle (si usager non connu des SRSOR) selon la définition de l AAMR; - Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire (si TED et usager non connu des SRSOR); Autorisation et engagement reliés à un répit spécialisé signés des deux parents ou de l usager si âgé de 14 ans et plus (MA-ETA-05); - Résumé du dossier médical ou autorisation écrite des parents ou de l usager pour faire parvenir le dossier médical aux SRSOR; - Original ou photocopie du certificat de naissance. C. PARTICULARITÉS - 30 premiers jours sans coût pour la famille naturelle; - À partir de la 31 e journée du placement, contribution parentale exigée par le CJM; - Le parent peut contacter le CJM pour connaître le montant de la contribution parentale à verser au CJM; - Le dossier de l usager reste actif au CSSS (au besoin) / CJM (obligatoirement); - Les dépenses reliées aux sorties sont défrayées par la famille naturelle. 2. PLACEMENT INTERMITTENT EN ALTERNANCE - Mesure exceptionnelle; - Période d alternance dans une ressource non institutionnelle et dans sa famille naturelle (ex. : 2 semaines par mois en famille d accueil et 2 semaines par mois dans sa famille naturelle). Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 6

11 A. CRITÈRES D ACCÈS - Référence d un CSSS / CJM, à renouveler exceptionnellement à la fin du délai qui a été autorisé par les SRSOR; - La famille vit une situation problématique, non permanente (ex. : risque d éclatement du milieu naturel à court terme, maladie grave dans la famille, épuisement du milieu naturel); - L usager nécessite une ressource d hébergement, de la supervision, de l aide aux AVQ et AVD; - Toutes les mesures alternatives pour éviter le placement intermittent en alternance ont été mises en place (ex. : répit spécialisé, etc.) et n ont pas fonctionné. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS Les outils d évaluation ou formulaires précédés d un doivent être obligatoirement annexés à la demande d hébergement. Identification de l usager - Demande de service; Outil multiclientèle ou évaluation psychosociale et portrait descriptif de l usager, si usager non connu des SRSOR. Si desservi, une évaluation récente (2 ans et moins) est requise; Évaluations médicales ou autres évaluations pertinentes; Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire (si TED et usager non connu des SRSOR); Évaluation intellectuelle (si DI et usager non connu des SRSOR) selon la définition de l AAMR; Déclaration, autorisations et engagement reliés à un placement signés des deux parents ou de l usager si âgé de 14 ans et plus (MA-ETA-05); Original ou photocopie du certificat de naissance; Grille de priorisation Service résidentiel enfant/adulte; Copie de l assurance médicaments du parent (si assurance privée); Fiche de cotation; Document de garde légale si parents séparés/divorcés; Jugement du Tribunal de la jeunesse s il y a lieu; Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04). C. PARTICULARITÉS - 30 premiers jours sans coût pour la famille naturelle; Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 7

12 - À partir de la 31 e journée du placement, contribution parentale exigée par le CJM; - Le parent peut contacter le CJM pour connaître le montant de la contribution parentale à verser au CJM; - Le dossier reste actif au CSSS et un plan de réintégration dans sa famille doit être fait conjointement entre les SRSOR et le CSSS ou le CJM; - Toutes les mesures pour contrer la ou les situations de handicap n ont pas fonctionné; - Lorsque le placement intermittent (en alternance) prend fin, le PSI doit être mis à jour. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 8

13 SERVICES DEMANDÉS SERVICE RÉSIDENTIEL ENFANT OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS POUR UNE DEMANDE DE RÉPIT SPÉCIALISÉ - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager - Demande de service (MA-ETA-01) Outil multiclientèle (si l usager non desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration) ou évaluation psychosociale et portrait descriptif de l usager datant de moins de 2 ans Fiche de cotation Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) (peut être complété par l intervenant des SRSOR si desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration) Autorisation et engagement reliés à un répit spécialisé (MA-ETA-05) signés des deux parents ou de l usager si âgé de 14 ans et plus - Au besoin, documents annexés à la demande - Évaluation intellectuelle (si l usager non connu des SRSOR) selon la définition de l AAMR Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire (si TED et usager non connu des SRSOR) Résumé du dossier médical ou autorisation écrite des parents ou de l usager pour faire parvenir le dossier médical aux SRSOR Original ou photocopie du certificat de naissance Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 9

14 SERVICES DEMANDÉS SERVICE RÉSIDENTIEL ENFANT OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS POUR UNE DEMANDE DE PLACEMENT INTERMITTENT EN ALTERNANCE - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager - Demande de service (MA-ETA-01) Outil multiclientèle ou évaluation psychosociale et portrait descriptif de l usager, si usager non connu des SRSOR. Si desservi, une évaluation récente (2 ans et moins) est requise Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire (si TED et usager non connu des SRSOR) Évaluation intellectuelle (si DI et usager non connu des SRSOR) selon la définition de l AAMR Déclaration, autorisations et engagement reliés à un placement (MA-ETA-05) signés des deux parents ou de l usager si âgé de 14 ans et plus Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte (MA-ETA-02) Fiche de cotation Document de garde légale si parents séparés/divorcés Jugement du Tribunal de la jeunesse (s il y a lieu) Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) - Au besoin, documents annexés à la demande - Évaluations médicales ou autres évaluations pertinentes Original ou photocopie du certificat de naissance Copie de l assurance médicaments du parent (si assurance privée) Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 10

15 DÉPANNAGE (SITUATION D URGENCE) Le dépannage est une mesure d urgence, hors de l ordinaire, habituellement grave, imprévisible et temporaire (accident, décès dans la famille, maladie subite, situation de crise imprévue qui menace la santé et le bien-être de l usager). Le dépannage est d une durée maximum de 30 jours ou moins. A. CRITÈRES D ACCÈS - Référence téléphonique du CSSS / CJM à l intervenant responsable des urgences sociales pour les ressources non institutionnelles des SRSOR. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES Identification de l usager - Demande de service; Déclaration, autorisations et engagement reliés à un placement signés des deux parents ou de l usager si âgé de 14 ans et plus (MA-ETA-05); Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte; Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) (peut être complété par l intervenant des SRSOR si desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration); Évaluation intellectuelle DI ou évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire TED si usager non connu des SRSOR; Entente de service temporaire en situation de dépannage. C. PARTICULARITÉS - Coût assumé par les SRSOR pour une période ne dépassant pas 30 jours; L intervenant référant assure le suivi psychosocial intensif durant cette période de dépannage et doit évaluer, à la fin du dépannage, les besoins et les services ultérieurs requis. Cette évaluation doit être faite au besoin en partenariat avec les intervenants des SRSOR. Lorsque les besoins nécessitent un service des SRSOR, l intervenant référant achemine la demande de service au responsable des mécanismes d accès des SRSOR. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 11

16 SERVICES DEMANDÉS SERVICE RÉSIDENTIEL ENFANT OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES POUR UNE DEMANDE DE DÉPANNAGE (situation d urgence) - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager Demande de service (MA-ETA-01) Déclaration, autorisation et engagement reliés à un placement (MA-ETA-05) signés des deux parents ou de l usager si âgé de 14 ans et plus Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte (MA-ETA-02) Plan d intervention à l intention à la ressource d hébergement (MA-ETA-04) (peut être complété par l intervenant des SRSOR si desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration) Évaluation intellectuelle DI ou évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire TED si usager non connu des SRSOR Entente de service temporaire en situation de dépannage (MA-ETA-03) Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 12

17 SERVICE RÉSIDENTIEL ADULTE RÉSIDENCE D ACCUEIL / RESSOURCE INTERMÉDIAIRE CLIENTÈLE-CIBLE Usager qui présente une déficience intellectuelle; Usager qui présente un trouble envahissant du développement avec ou sans présence de déficience intellectuelle. SERVICES OFFERTS La ressource assure : - la surveillance; - le gîte et couvert; - l application des objectifs du plan d intervention (AVQ, AVD, comportemental, etc.); - les ententes prévues au contrat type entre la ressource et les SRSOR; - les règles établies entre le CRDI et la ressource d accueil. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 13

18 PLACEMENT CONTINU (PLACEMENT TEMPS PLEIN) A. CRITÈRES D ACCÈS - L usager requiert un encadrement continu et ne peut bénéficier des ressources alternatives tels : appartement supervisé, chambre et pension, etc.; - Toutes les mesures alternatives pour éviter le placement ont été mises en place : Exemple : Répit spécialisé / La famille a reçu le service support à la personne et à son réseau / PI existant pour diminuer les troubles de comportements / Rencontres avec l intervenant social pour évaluer toutes les possibilités évitant le placement / etc.; - Référence d un CSSS / CRDI; - Le milieu naturel ne peut avoir la charge de l usager; - L usager nécessite des services d hébergement, de l aide aux AVQ et AVD; - L usager nécessite un encadrement et ne peut vivre seul; - L usager ne nécessite pas d interventions continues et régulières durant la nuit, ex. : soins d incontinence, médication, errance, changement de position (sauf en RI à plan d effectif); - L usager nécessite des services d adaptation et de réadaptation. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES Identification de l usager - Demande de service; Outil multiclientèle ou évaluation psychosociale et portrait de l usager datant de moins de 2 ans; Évaluation intellectuelle (si DI non connue et si usager non connu des SRSOR) selon la définition de l AAMR; Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire (si TED et usager non connu des SRSOR); Copie du régime de protection, s il y a lieu; Original ou photocopie du certificat de naissance; Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte; Fiche de cotation; Évaluations médicales ou formulaires signés par le représentant légal ou l usager pour autorisation de faire parvenir le dossier médical ou autres aux SRSOR; Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 14

19 Déclaration, autorisations et engagement reliés à un placement signés du représentant légal ou de l usager (MA-ETA-05); Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04). C. PARTICULARITÉS - L usager défraie la contribution de l usager (pension mensuelle). Le coût est fixé par le MSSS et indexé annuellement en janvier; - La gestion des dépenses personnelles peut relever du responsable de la ressource et de l intervenant usagers des SRSOR ou du Curateur public; - L intervenant référant est responsable de l intégration de l usager dans la ressource d hébergement avec la famille naturelle et s assure avant de fermer le dossier que l intégration soit finalisée. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 15

20 SERVICES DEMANDÉS SERVICE RÉSIDENTIEL ADULTE OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES POUR UNE DEMANDE DE PLACEMENT CONTINU (PLACEMENT TEMPS PLEIN) - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager - Demande de service (MA-ETA-01) Outil multiclientèle ou évaluation psychosociale et portrait de l usager datant de moins de 2 ans Évaluation intellectuelle (si DI non connue et si usager non connu des SRSOR) selon la définition de l AAMR Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire (si TED et usager non connu des SRSOR) Copie du régime de protection, s il y a lieu Original ou photocopie du certificat de naissance Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte (MA-ETA-02) Fiche de cotation Évaluations médicales ou formulaires signés par le représentant légal ou l usager pour autorisation de faire parvenir le dossier médical ou autres aux SRSOR Déclaration, autorisations et engagement reliés à un placement (MA-ETA-05) signés du représentant légal ou de l usager Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 16

21 PLACEMENT INTERMITTENT Le placement intermittent est accordé pour une période maximale d un an. Deux types de mesures constituent le placement intermittent : 1. Répit spécialisé; 2. Placement intermittent en alternance. 1. RÉPIT SPÉCIALISÉ Temps de repos et de ressourcement accordé à la famille ou aux proches afin de compenser pour le stress et la fatigue supplémentaires occasionnés par les besoins spécifiques de l usager (vacances, périodes de repos). L usager requiert des services spécialisés. A. CRITÈRES D ACCÈS L usager présente une DI ou un TED associé à des problèmes complexes nécessitant un encadrement ou des services particuliers. Lorsque les problèmes complexes se résorbent grâce à une intervention adaptée, le répit spécialisé n est plus requis. Par la suite, la famille ou les proches peuvent utiliser le répit régulier offert par la communauté. - Référence du CSSS ou de l intervenant des SRSOR, si l usager est desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration après entente formelle entre l intervenant du CSSS et l intervenant des SRSOR; - L usager peut bénéficier d un hébergement en RI RTF. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS Les outils d évaluation ou formulaires précédés d un doivent être obligatoirement annexés à la demande d hébergement. Identification de l usager - Demande de service; Outil multiclientèle (si usager non desservi par les SRSOR); Fiche de cotation; Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 17

22 - Résumé du dossier médical; Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte; Évaluation intellectuelle (si usager non connu des SRSOR) selon la définition de l AAMR; Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire (si TED et usager non connu des SRSOR); Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) (peut être complété par l intervenant des SRSOR si desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration); Autorisation et engagement reliés à un répit spécialisé signés du représentant légal ou de l usager (MA-ETA-05); - Original ou photocopie du certificat de naissance. C. PARTICULARITÉS - L usager défraie la contribution de l usager (pension selon le nombre de couchers). Le coût est fixé par le MSSS et indexé annuellement en janvier; - Les dépenses personnelles sont assumées par l usager (sorties, transport, loisirs, etc.); - Le dossier de l usager peut rester actif au CSSS. 2. PLACEMENT INTERMITTENT EN ALTERNANCE - Mesure exceptionnelle; - Période d alternance dans une ressource non institutionnelle et dans sa famille naturelle (ex. : 2 semaines par mois en résidence d accueil et 2 semaines par mois dans sa famille naturelle). A. CRITÈRES D ACCÈS - Toutes les mesures alternatives pour éviter le placement intermittent en alternance ont été mises en place (répit spécialisé, service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration, PIC pour diminuer les problèmes de comportement, support des CSSS / CJM, etc.) et n ont pas fonctionné; - Référence provenant d un CSSS; - L usager nécessite une ressource d hébergement, de la supervision, de l aide aux AVQ et AVD; - La famille vit une situation problématique non permanente (ex. : risque d éclatement du milieu naturel à court terme, maladie grave dans la famille, épuisement du milieu naturel); Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 18

23 - L usager ne peut bénéficier des ressources alternatives tels : appartement supervisé, chambre et pension, etc. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS Les outils d évaluation ou formulaires précédés d un doivent être obligatoirement annexés à la demande d hébergement. Identification de l usager - Demande de service; Outil multiclientèle, si usager non connu des SRSOR, si desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration, outil datant de moins de 2 ans; - Évaluation médicale au besoin; Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire s il y a lieu (si TED et usager non desservi par les SRSOR); Évaluation intellectuelle (si DI non desservie par les SRSOR) selon la définition de l AAMR; - Original ou photocopie du certificat de naissance; Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte; Fiche de cotation (peut être complétée par les SRSOR si usager reçoit les services de support à la personne et son réseau); Déclaration, autorisations et engagement reliés à un placement signés du représentant légal ou de l usager (MA-ETA -05); Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04). C. PARTICULARITÉS - L usager défraie la contribution de l usager (pension selon le nombre de couchers). Le coût est fixé par le MSSS et indexé annuellement en janvier; - Les dépenses personnelles (sorties, transport, loisirs, etc.) sont assumées par l usager; - Le dossier de l usager peut rester actif au CSSS. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 19

24 SERVICES DEMANDÉS SERVICE RÉSIDENTIEL ADULTE OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS POUR UNE DEMANDE DE RÉPIT SPÉCIALISÉ - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager - Demande de service (MA-ETA-01) Outil multiclientèle (si usager non desservi par les SRSOR) Fiche de cotation Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte (MA-ETA-02) Évaluation intellectuelle (si usager non connu des SRSOR) selon la définition de l AAMR Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire s il y a lieu (si TED et usager non desservi par les SRSOR) Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) peut être complété par l intervenant des SRSOR si desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration) Autorisation et engagement reliés à un répit spécialisé (MA-ETA-05) signés du représentant légal ou de l usager - Au besoin, documents annexés à la demande - Résumé du dossier médical Original ou photocopie du certificat de naissance Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 20

25 SERVICES DEMANDÉS SERVICE RÉSIDENTIEL ADULTE OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS POUR UNE DEMANDE DE PLACEMENT INTERMITTENT EN ALTERNANCE - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager - Demande de service (MA-ETA-01) Outil multiclientèle, si usager non connu des SRSOR, si desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration, outil datant de moins de 2 ans Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire s il y a lieu (si TED et usager non desservi par les SRSOR) Évaluation intellectuelle (si DI non desservie par les SRSOR) selon la définition de l AAMR Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte (MA-ETA-02) Fiche de cotation (peut être complétée par les SRSOR si usager reçoit les services de support à la personne et son réseau) Déclaration, autorisations et engagement reliés à un placement (MA-ETA-05) signés du représentant légal ou de l usager Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) - Au besoin, documents annexés à la demande - Évaluation médicale au besoin Original ou photocopie du certificat de naissance Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 21

26 DÉPANNAGE (SITUATION D URGENCE) Le dépannage est une mesure d urgence, hors de l ordinaire, habituellement grave, imprévisible et temporaire (accident, décès dans la famille, maladie subite, situation de crise imprévue qui menace la santé et le bien-être de l usager). Le dépannage est d une durée maximum de 30 jours ou moins. A. CRITÈRES D ACCÈS - Référence téléphonique du CSSS à l intervenant responsable des urgences sociales pour ressources non institutionnelles des SRSOR. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES Identification de l usager - Demande de service; Déclaration, autorisations et engagement reliés à un placement signés du représentant légal ou de l usager (MA-ETA-05); Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte; Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) (peut être complété par l intervenant des SRSOR si desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration); Évaluation intellectuelle DI ou évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire TED si usager non connu des SRSOR; Entente de service temporaire en situation de dépannage. C. PARTICULARITÉS - L usager défraie la contribution de l usager. Le coût est fixé par le MSSS. L intervenant référant assure le suivi psychosocial intensif durant cette période de dépannage et doit évaluer, à la fin du dépannage, les besoins et les services ultérieurs requis. Cette évaluation devrait être faite en partenariat avec les intervenants au besoin. Lorsque les besoins nécessitent un service des SRSOR, l intervenant référant achemine la demande de service au responsable des mécanismes d accès des SRSOR. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 22

27 SERVICES DEMANDÉS SERVICE RÉSIDENTIEL ADULTE OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES POUR UNE DEMANDE DE DÉPANNAGE (situation d urgence) - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager Demande de service (MA-ETA-01) Déclaration, autorisations et engagement reliés à un placement (MA-ETA-05) signés du représentant légal ou de l usager Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte (MA-ETA-02) Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) (peut être complété par l intervenant des SRSOR si desservi par le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration) Évaluation intellectuelle DI ou évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire TED si usager non connu des SRSOR Entente de service temporaire en situation de dépannage (MA-ETA-03) Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 23

28 SERVICE RÉSIDENTIEL D ASSISTANCE CONTINUE (RAC) (ADOLESCENT/ADULTE) L usager ayant des besoins nécessitant une intervention soutenue et permanente, un milieu résidentiel spécialisé adapté. Ce service ne peut être offert en ressource de type familial / ressource intermédiaire. CLIENTÈLE-CIBLE - Usager présentant une DI associée à des troubles complexes et graves du comportement; - Usager présentant un TED associé à des troubles complexes et graves du comportement. SERVICES OFFERTS - Programme d adaptation et de réadaptation; - Gîte et couvert. A. CRITÈRES D ACCÈS - Référence provenant d un CSSS / CRDI / CJM; - L usager requiert des services d adaptation et de réadaptation compte tenu des troubles complexes du comportement et de l incapacité du milieu naturel, de la RTF / RI à répondre aux besoins de l usager. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES Identification de l usager - Demande de service; Outil multiclientèle ou évaluation psychosociale et portrait descriptif de l usager à jour; Évaluations médicales ou formulaires signés par le représentant légal ou l usager si âgé de 14 ans et plus, pour autorisation à faire parvenir le dossier médical ou autre dossier aux SRSOR; Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire (si TED et usager non connu des SRSOR); Évaluation intellectuelle, si usager non connu des SRSOR; Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 24

29 Autorisation de placement signée des deux parents ou de l usager si âgé de 14 ans et plus (MA-ETA-05); - Original ou photocopie du certificat de naissance; Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte; Copie de l assurance médicaments du parent (enfant) (si assurance privée); Fiche de cotation; Document de garde légale si parents séparés/divorcés (enfant); Jugement du Tribunal de la jeunesse (enfant); Copie du régime de protection (adulte); Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04). C. PARTICULARITÉS ADOLESCENT - 30 premiers jours sans coût pour la famille naturelle; - À partir de la 31 e journée, contribution parentale exigée par le CJM; - Le parent peut contacter le CJM pour connaître le montant de la contribution parentale à verser au CJM; - Le dossier est fermé au CSSS lorsque le placement continu est d une durée de plus de neuf mois; - Toutes les mesures pour contrer les situations de handicap n ont pas fonctionné (service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration, PI, répit, etc.). ADULTE - L usager défraie la contribution de l usager (pension mensuelle) dès son intégration en RAC. Le coût est fixé par le MSSS et indexé annuellement en janvier; - La gestion des dépenses personnelles relève de la responsabilité du CRDI ou du Curateur public. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 25

30 SERVICES DEMANDÉS SERVICE RÉSIDENTIEL D ASSISTANCE CONTINUE (RAC) (ADOLESCENT / ADULTE) OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager - Demande de service (MA-ETA-01) Outil multiclientèle ou évaluation psychosociale et portrait descriptif de l usager à jour Évaluations médicales ou formulaires signés par le représentant légal ou l usager si âgé de 14 ans et plus, pour autorisation à faire parvenir le dossier médical ou autre dossier aux SRSOR Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire (si TED et usager non connu des SRSOR) Évaluation intellectuelle, si usager non connu des SRSOR Autorisation de placement signée des deux parents ou de l usager si âgé de 14 ans et plus (MA-ETA-05) Grille de priorisation - Service résidentiel enfant/adulte (MA-ETA-02) Copie de l assurance médicaments du parent (enfant) (si assurance privée) Fiche de cotation Document de garde légale si parents séparés/divorcés (enfant) Jugement du Tribunal de la jeunesse (enfant) Copie du régime de protection (adulte) Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) - Au besoin, document annexé à la demande - Original ou photocopie du certificat de naissance Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 26

31 SERVICE DE SOUTIEN À LA PERSONNE, À LA FAMILLE ET AUX MILIEUX D INTÉGRATION (ENFANT/ADULTE) CLIENTÈLE-CIBLE Usager qui présente une déficience intellectuelle; Usager qui présente un trouble envahissant du développement; Usager 0-5 ans qui présente un retard de développement significatif et global ou hypothèse documentée de trouble envahissant du développement. SERVICES OFFERTS Service conseil aux parents ou à l usager. Ce service consiste à observer, évaluer, intervenir auprès de l usager enfant/adulte et d instrumenter, supporter la famille ou l usager dans l aspect de la réadaptation et adaptation. L objectif de ce service vise le maintien de l usager dans son milieu naturel et de diminuer les situations de handicap. Support à l intégration (enfant/adulte) : - Centre de la petite enfance; - Milieu de garde familial; - Milieu scolaire (classe régulière, spéciale ou école spéciale); - Associations / municipalités, etc.; - Formations. Pour les adultes : - Suivi en appartement; - Suivi en chambre et pension ou tout autre milieu qui héberge l usager; - Associations, municipalités, etc.; - Formations. A. CRITÈRES D ACCÈS - Référence d un CSSS / CMR / CJM / CRDI ou des SRSOR si l usager est inscrit au service socioprofessionnel; - La famille ou l usager nécessite une aide spécialisée dans les sphères suivantes : Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 27

32 Développement de l autonomie fonctionnelle; L apprentissage cognitif / social / comportemental; L intégration en CPE, en milieu scolaire, aux loisirs, etc. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS Les outils d évaluation ou formulaires précédés d un doivent être obligatoirement annexés à la demande de service. Identification de l usager - Demande de service; Outil multiclientèle ou document qui trace un portrait de l usager ainsi que ses besoins; Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire si TED; Évaluation intellectuelle si déficience intellectuelle selon la définition de l AAMR; Pour les 0-5 ans, évaluation statuant sur le retard de développement significatif et global. Exemple : Échelle de développement M. Harvey / Rapport physiothérapie / Ergothérapie / Orthophoniste / etc.; TED adulte : évaluation diagnostique documentée provenant d une équipe multidisciplinaire; - Dossier scolaire; - Original ou photocopie du certificat de naissance. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 28

33 SERVICES DEMANDÉS SERVICE DE SOUTIEN À LA PERSONNE, À LA FAMILLE ET AUX MILIEUX D INTÉGRATION (ENFANT/ADULTE) OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager - Demande de service (MA-ETA-01) Outil multiclientèle ou document qui trace un portrait de l usager ainsi que ses besoins Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire si TED Évaluation intellectuelle si déficience intellectuelle selon la définition de l AAMR Pour les 0-5 ans, évaluation statuant sur le retard de développement significatif et global. Exemple : Échelle de développement M. Harvey / Rapport physiothérapie/ Ergothérapie / Orthophonie / etc. TED adulte : évaluation diagnostique documentée provenant d une équipe multidisciplinaire - Au besoin, documents annexés à la demande - Dossier scolaire Original ou photocopie du certificat de naissance Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 29

34 SERVICE D INTERVENTION COMPORTEMENTALE INTENSIVE POUR LES ENFANTS PRÉSENTANT UN TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE-CIBLE Usager qui présente un trouble envahissant du développement diagnostiqué; Usager 0-5 ans. SERVICES OFFERTS Intervention comportementale intensive et individuelle de 15 heures à 20 heures / semaine; Offert en milieu naturel (CPE / domicile / etc.). A. CRITÈRES D ACCÈS - Référence d un CSSS / de la clinique des troubles complexes du développement / d une clinique de développement d un centre universitaire hospitalier (CUH); - Diagnostic TED confirmé par une équipe multidisciplinaire; - Usager âgé de 5 ans ou moins au 30 septembre. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS Les outils d évaluation ou formulaires précédés d un doivent être obligatoirement annexés à la demande de service. Identification de l usager - Demande de service; Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire confirmant le diagnostic de TED; - Outil multiclientèle ou portrait descriptif de l usager. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 30

35 SERVICES DEMANDÉS SERVICE D INTERVENTION COMPORTEMENTALE INTENSIVE POUR LES ENFANTS PRÉSENTANT UN TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES REQUIS - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager - Demande de service (MA-ETA-01) Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire confirmant le diagnostic de TED - Au besoin, document annexé à la demande - Outil multiclientèle ou portrait descriptif de l usager Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 31

36 SERVICE SOCIOPROFESSIONNEL CLIENTÈLE-CIBLE Usager âgé de 18 ans et plus qui présente une déficience intellectuelle; Usager âgé de 18 ans et plus qui présente un TED avec ou sans DI. SERVICES OFFERTS Service qui offre des activités d adaptation / réadaptation travaillant particulièrement les habiletés reliées à l intégration du travail. SAHT Plateau Stage individuel : Service d apprentissage aux habitudes de travail, service offert à l intérieur d une installation de l établissement pour préparer l usager à intégrer le marché du travail. : Service offert à un groupe d usagers dans un milieu régulier de travail et encadré par un intervenant des SRSOR. Ce service prépare l usager à intégrer le marché du travail en stage. : Service offert dans un milieu régulier de travail (industrie, restauration, CHSLD, garage). A. CRITÈRES D ACCÈS - Référence d un CSSS / CRDI / intervenant des SRSOR qui offre le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration (dossier actif); - Usager âgé de 18 ans non scolarisé et qui désire travailler. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES Identification de l usager - Demande de service; Outil multiclientèle; Évaluation intellectuelle si déficience intellectuelle selon la définition de l AAMR; TED : évaluation diagnostique documentée, provenant d une équipe multidisciplinaire; Dossier scolaire. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 32

37 C. PARTICULARITÉS L usager présentant une déficience intellectuelle devrait être scolarisé jusqu à 21 ans. Toute demande de service socioprofessionnel concernant un usager âgé entre 18 et 20 ans, fera l objet d une rencontre entre les partenaires CSSS / commission scolaire / SRSOR, afin de trouver les moyens et ressources pour maintenir l usager dans le milieu scolaire. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 33

38 SERVICES DEMANDÉS SERVICE SOCIOPROFESSIONNEL OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager - Demande de service (MA-ETA-01) Outil multiclientèle Évaluation intellectuelle si déficience intellectuelle selon la définition de l AAMR TED : évaluation diagnostique documentée, provenant d une équipe multidisciplinaire Dossier scolaire Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 34

39 SERVICE D ACTIVITÉS DE JOUR CLIENTÈLE-CIBLE Usager âgé de 21 ans et plus qui présente une déficience intellectuelle. Usager âgé de 21 ans et plus qui présente un TED. SERVICES OFFERTS Service qui offre des activités d adaptation et de réadaptation visant à diminuer ou contrer les situations de handicap. A. CRITÈRES D ACCÈS - Référence d un CSSS / CRDI / intervenant des SRSOR qui offre le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration (dossier actif); - L usager ne démontre aucun intérêt pour le travail et requiert un besoin d encadrement particulier, complexe. B. OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES Identification de l usager - Demande de service; Outil multiclientèle; Dossier scolaire (plan d intervention rapport professionnel, etc.); Évaluation intellectuelle selon la définition de l AAMR; Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire si TED. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 35

40 SERVICES DEMANDÉS SERVICE D ACTIVITÉS DE JOUR OUTILS D ÉVALUATION ET FORMULAIRES OBLIGATOIRES - Documents obligatoirement annexés - Identification de l usager - Demande de service (MA-ETA-01) Outil multiclientèle Dossier scolaire (plan d intervention rapport professionnel, etc.) Évaluation intellectuelle selon la définition de l AAMR Évaluation diagnostique documentée par une équipe multidisciplinaire si TED Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 36

41 CHEMINEMENT DE LA DEMANDE PROVENANCE PORTE D ENTRÉE GESTION DES DEMANDES Usager Famille de l usager CSSS CMR CJM CHU Clinique de développement CRDI Maximum de 7 jours Accueil de la demande Évaluation Admissibilité Évaluation Non-admissibilité Comité du mécanisme d accès (1 x/semaine) Orientation vers un programme service Refus de la demande Information écrite au référant et copie conforme à la famille 6 services de l offre de services spécialisé 1. Service adaptation/réadaptation en contexte d intégration résidentielle 2. Service adaptation/réadaptation spécialisé en contexte d intégration au travail 3. Service adaptation/réadaptation en contexte d intégration communautaire 4. Service adaptation/réadaptation spécialisé à la personne DI ou TED 5. Service assistance éducative spécialisée à la famille et aux proches 6. Soutien spécialisé aux partenaires Acceptation de la demande Mise en liste d attente et priorisation Confirmation par lettre au référant et copie conforme à la famille Urgente : 72 heures Élevée : 90 jours Modérée : 365 jours Procédure en cas de litige si contestation de la décision (CSAS demandé par le cadre du référant) Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 37

42 CAS RÉSEAU Usager requérant des services et qui ne correspond pas aux critères d admissibilité des SRSOR ou d un programme du CSSS / CJM ou autres partenaires. Expertise des partenaires pourrait être mise à contribution pour offrir les services requis par l usager et sa famille. La coordonnatrice du CSAS convoque la réunion du CSAS à la demande du chef de service du référant. Lors de la réunion du CSAS, l intervenant ou son représentant présente le cas. Lorsque les services requis sont statués, un plan de services doit être mis en place avec l implication des partenaires. La coordination du PSI relève de l intervenant référant. G:\Secretariat\Secret\aaword\profes\coord\mecanisme_acces\cadre_gestion_mecanismes_accès_fev07_maj_sept10.docx Mise à jour le septembre 2010 Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 38

43 LES ANNEXES Service soutien intensif en situation de crise en milieu naturel / scolaire / communautaire enfant / adulte (sous région de Saint-Jean) Identification de l usager Demande de service (MA-ETA-01) Fiche de cotation Grille de priorisation service résidentiel enfant/adulte (MA-ETA-02) Grille de mise en priorité pour l allocation des services Entente de service temporaire en situation de dépannage (urgence sociale) (MA-ETA-03) Plan d intervention à l intention de la ressource d hébergement (MA-ETA-04) Déclaration, autorisations et engagement reliés à un placement (MA-ETA-05) Declaration, authorizations, commitment and consent related to a placement (MA-ETA-05)

44 SERVICE SOUTIEN INTENSIF EN SITUATION DE CRISE EN MILIEU NATUREL / SCOLAIRE / COMMUNAUTAIRE ENFANT/ADULTE (sous-région de Saint-Jean) CLIENTÈLE-CIBLE Usager présentant une déficience intellectuelle TED et des troubles graves du comportement. SERVICES OFFERTS Service structuré pour contrer les situations de handicap afin de maintenir l usager dans son milieu de vie. - Observation structurée dans le milieu de vie d une durée variant entre 10 et 24 heures. - Analyse et élaboration d un plan d intervention. - Support à l application intensive du plan d intervention. - Évaluation et suivi du plan d intervention. CRITÈRES D ACCÈS - Usager inscrit aux SRSOR dont les troubles graves du comportement représentent un danger pour lui ou son entourage ou menaçant son intégration ou son maintien dans son milieu de vie (travail / école / maison / loisirs). - Les comportements manifestés n ont pas une origine uniquement de santé physique, neurologique ou de santé mentale. - L accès à ce programme est fait au moment où la situation de crise est à un point tel qu un changement d attitude devient possible pour chacune des usagers concernés. Le milieu de vie s engage à participer activement à ce processus de changement. - Usager non connu des SRSOR (exceptionnellement). - Référence d un CSSS / intervenant des SRSOR qui offre le service de soutien à la personne, à la famille et aux milieux d intégration (dossier actif). Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 1 de 2

45 OUTILS D ÉVALUATION REQUIS OBLIGATOIREMENT - Outil multiclientèle; - Résumé du dossier médical; - Dossier pédopsychiatrique ou psychiatrique; - Évaluation intellectuelle si usager non connu des SRSOR selon la définition de l AAMR; - Plans d intervention mis en place et qui n ont pas fonctionné. Cadre de gestion - mécanisme d accès Page 2 de 2

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience motrice

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience motrice Langues desservies: français et anglais MISSION Le Centre de réadaptation MAB-Mackay (CRMM) contribue à maximiser l autonomie et la participation sociale de ses usagers, et ce, dans le but d améliorer

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Tu pourras, dans un certain temps, le consulter sur le site Internet du CRDITED du SLSJ au www.crdited02.qc.ca.

Tu pourras, dans un certain temps, le consulter sur le site Internet du CRDITED du SLSJ au www.crdited02.qc.ca. Le guide adapté de l usager est écrit dans un langage simple pour que tu puisses mieux comprendre les services qui te sont offerts par le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en trouble

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1 MAI 2010 Document révisé juin 2012 Document 1 Commission scolaire de la Riveraine 1 Niveau 1 Classe ordinaire avec l enseignante ou l enseignant comme premier responsable de la prévention, du dépistage,

Plus en détail

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE DSC-DIR-04-01 MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE Expéditeur : Directrice des services à la clientèle Destinataires : Tout le personnel

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA. Note explicative (s il y a lieu)

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA. Note explicative (s il y a lieu) COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA Note explicative (s il y a lieu) Code : P 53 SE Rés. : CC-0929 : Le 16 mai 2005 Page : 1 de 8 POLITIQUE SUR LES SERVICES TEMPORAIRES D ENSEIGNEMENT À DOMICILE OU EN

Plus en détail

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE CSSS de Bordeaux-Cartierville Saint-Laurent (CSSS-06) & Hôpital Sacré-Cœur de Montréal 20

Plus en détail

Le Centre de santé et de services sociaux du Grand Littoral

Le Centre de santé et de services sociaux du Grand Littoral ENTRE Le Centre de santé et de services sociaux du Grand Littoral Le Centre Hospitalier Affilié Universitaire Hôtel-Dieu de Lévis ET La Société de Réadaptation et d intégration communautaire 31 janvier

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement x Procédure Page 1 de 6 x Politique Directive C.A. C.E. x C.G. Direction générale Résolution 00-650-6.00 Direction x Nouveau document x Amende

Plus en détail

QUI FAIT QUOI? DIRECTION DE LA QUALITÉ ET DES SERVICES SOCIAUX. NOM/FONCTION DOSSIERS PERSONNEL ADMINISTRATIF Andrée Rinfret Poste 318

QUI FAIT QUOI? DIRECTION DE LA QUALITÉ ET DES SERVICES SOCIAUX. NOM/FONCTION DOSSIERS PERSONNEL ADMINISTRATIF Andrée Rinfret Poste 318 QUI FAIT QUOI? DIRECTION DE LA QUALITÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Yvan Roy Directeur Poste 352 Andrée Rinfret Poste 318 Véronique Côté et recherche Poste 316 Suzanne Boisclair Poste 337 Jacinthe Gagnon Technicienne

Plus en détail

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles Règlement sur les modalités d adoption et de révision des plans d intervention des usagers Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles Règlement N o 11 Adopté le 15.02.2011 Assemblée publique et conseil d administration

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

Direction réseau personne perte d autonomie

Direction réseau personne perte d autonomie Mai 2012 Véronique Fortin, Arh CSSS du Suroît CLSC Salaberry-de-Valleyfield Direction réseau personne perte d autonomie Suivi préventif dans le cadre d une relocalisation en résidence privée pour personnes

Plus en détail

PROJET SIPA Bilan de l usage des ressources alternatives d hébergement Site Bordeaux-Cartierville

PROJET SIPA Bilan de l usage des ressources alternatives d hébergement Site Bordeaux-Cartierville CLSC désigné Centre Affilié Universitaire PROJET SIPA Bilan de l usage des ressources alternatives d hébergement Site Bordeaux-Cartierville INTRODUCTION Le présent document vise à apporter un éclairage

Plus en détail

Les centres de réadaptation

Les centres de réadaptation Les centres en déficience physique et en déficience intellectuelle ont pour mission d'offrir des services d'adaptation ou de réadaptation et d'intégration sociale à des personnes qui ont des besoins particuliers

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 1.0 FONDEMENTS 1.1 La présente politique se fonde sur les articles 130, 131, 132 et 133 du règlement sur les conditions d emploi des directrices, des

Plus en détail

en vigueur pour les années scolaires 2013-2014, 2014-2015 et 2015-2016 inclusivement.

en vigueur pour les années scolaires 2013-2014, 2014-2015 et 2015-2016 inclusivement. P O L I T I Q U E D A I D E F I N A N C I È R E - N I V E A U X P R I M A I R E E T S E C O N D A I R E P O L I T I Q U E D A I D E F I N A N C I È R E - N I V E A U X P R I M A I R E E T S E C O N D A

Plus en détail

Politique sur les services temporaires d'enseignement à domicile ou en milieu hospitalier

Politique sur les services temporaires d'enseignement à domicile ou en milieu hospitalier Code : 2521-02-12-02 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique sur les services temporaires d'enseignement à domicile ou en milieu hospitalier d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience auditive

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience auditive Âge : tous les âges MISSION Le Centre de réadaptation MAB-Mackay (CRMM) contribue à maximiser l autonomie et la participation sociale de ses usagers, et ce, dans le but d améliorer leur qualité de vie.

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Objectif de cette note d orientation :... 3 Références légales :... 3 Contexte... 4 Orientation : Ressource de type familial (RTF)...

Objectif de cette note d orientation :... 3 Références légales :... 3 Contexte... 4 Orientation : Ressource de type familial (RTF)... Numéro : 285C Statut de certains travailleurs à domicile, des ressources de type familial, des ressources intermédiaires et des responsables de service de garde en milieu familial 12 octobre 2011 Objectif

Plus en détail

Présentation des demandes de projet aux responsables de la recherche à l IRD

Présentation des demandes de projet aux responsables de la recherche à l IRD Présentation des demandes de projet aux responsables de la recherche à l IRD Le présent document vise à éclaircir le processus de présentation d une demande de projet présentée aux responsables de la recherche

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL Description sommaire «Intervenir auprès des personnes, des familles, des groupes et des collectivités dans le but de favoriser leur fonctionnement social». (Code

Plus en détail

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures.

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures. Cahier des charges de l appel à projet lancé par le Conseil général pour la création de 0 places de PEAD (placement éducatif à domicile) dans le département du Finistère I - identification des besoins

Plus en détail

L approche de collaboration: une voie de contournement des facteurs entraînant les troubles graves de comportement.

L approche de collaboration: une voie de contournement des facteurs entraînant les troubles graves de comportement. L approche de collaboration: une voie de contournement des facteurs entraînant les troubles graves de comportement. Présenté par: Lyne Roberge, chef en réadaptation Rina Dupont, coordonnatrice clinique

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE

DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE Description sommaire Article 36 de la Loi sur les infirmières et les infirmiers «L exercice infirmier consiste à évaluer l état de santé d une personne,

Plus en détail

Modèles de CV. Pour un CV à votre image

Modèles de CV. Pour un CV à votre image Pour un CV à votre image Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Modèle Chronologique 420, du Marché Saint-Jérôme (Québec), H9H 9H9 (450) 000-0000 OBJECTIF D EMPLOI Obtenir

Plus en détail

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES L Hôpital Rivière-des-Prairies (HRDP), situé dans le nord-est de l île de Montréal, est un centre hospitalier de soins psychiatriques, d'enseignement et de recherche, affilié

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL

POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL (RH-P-02) ADOPTION : CC 9610-1200 MISE EN VIGUEUR : 1 er octobre 1996 AMENDEMENT : Septembre 2000 1. ÉNONCÉ Le présent programme s'inscrit dans les orientations

Plus en détail

Services aux enfants présentant des retards de développement

Services aux enfants présentant des retards de développement Services aux enfants présentant des retards de développement 29 octobre 2015 Geneviève D Amours Chantal Monette CISSS de l Outaouais Objectif du projet Adopter une trajectoire de service accessible, continue

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL Description sommaire Sous l encadrement clinique de la chef d équipe SI et dans un contexte interdisciplinaire, la titulaire du poste assume

Plus en détail

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion»

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion» NORMES ET PRATIQUES DE GESTION, Tome II, Répertoire Expéditeur La sous-ministre adjointe à la Direction générale du personnel réseau et ministériel Date 2013-01-23 Destinataires (*) Les directrices générales

Plus en détail

POLITIQUE D INCLUSIO N DES

POLITIQUE D INCLUSIO N DES C E N T R E D E L A P E T I T E E N F A N C E L E S B O U R G E O N S - S O L E I L POLITIQUE D INCLUSIO N DES ENFANTS AYA NT DES BE SOINS PARTICULIERS É LA BORÉ PAR M ARIE JOSÉE LE LIÈVRE E T SOPHIE LE

Plus en détail

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Direction émettrice: Qualité, Mission universitaire et Ressources Informationnelles Q-18 Page 1 de 5 Champ d application

Plus en détail

Procédure # 1 (1999)

Procédure # 1 (1999) Procédure # 1 (1999) Gestion du dossier «Demandes de dérogation» 1.0 OBJET DE LA PROCÉDURE Demande de dérogation en vertu des articles 96 et 241 de la Loi sur l instruction publique. 1.1 Admissibilité

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉPANNAGE FINANCIER CONCERNANT LES DONS ET LES PRÊTS AFIN DE RÉPONDRE À CERTAINS BESOINS ESSENTIELS DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH/SIDA

POLITIQUE DE DÉPANNAGE FINANCIER CONCERNANT LES DONS ET LES PRÊTS AFIN DE RÉPONDRE À CERTAINS BESOINS ESSENTIELS DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH/SIDA BUREAU LOCAL D INTERVENTION TRAITANT DU SIDA POLITIQUE DE DÉPANNAGE FINANCIER CONCERNANT LES DONS ET LES PRÊTS AFIN DE RÉPONDRE À CERTAINS BESOINS ESSENTIELS DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH/SIDA Adoptée

Plus en détail

Guide d application Programme Soutien aux proches-aidants

Guide d application Programme Soutien aux proches-aidants Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale Guide d application Programme Soutien aux proches-aidants Gardiennage, répit et dépannage À l intention de la clientèle ayant une déficience

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL ATELIER #2 Organismes communautaires L. St-Charles 1. ÉVALUATION DES BESOINS DE LA PERSONNE ET DE SA FAMILLE 2. PRÉOCCUPATION DE L IDENTIFICATION DES

Plus en détail

GESTION DU PLAN D INTERVENTION

GESTION DU PLAN D INTERVENTION GESTION DU PLAN D INTERVENTION 1. ENCADREMENTS LÉGAUX ET CADRES DE RÉFÉRENCE - Loi sur l instruction publique (LIP) - Une école adaptée à tous ses élèves : Politique de l adaptation scolaire (MELS) - Organisation

Plus en détail

PSYCHOÉDUCATION Personnes rejoignables 64 Hommes Femmes Nombre de répondants 30 46,9 % 3 ( 10 %) 27 ( 90 %)

PSYCHOÉDUCATION Personnes rejoignables 64 Hommes Femmes Nombre de répondants 30 46,9 % 3 ( 10 %) 27 ( 90 %) Ensemble du 1 er cycle - Emplois PSYCHOÉDUCATION Personnes rejoignables 64 Hommes Femmes Nombre de répondants 30 46,9 % 3 ( 10 %) 27 ( 90 %) Note : les pourcentages ne sont pas affichés pour les questions

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

e soutien aux familles

e soutien aux familles Le soutien aux familles e soutien aux familles Le soutien aux familles a pour principal objectif de soutenir les familles dans leurs responsabilités en regard de leur enfant présentant une déficience intellectuelle.

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec.

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec. CAHIER DE GESTION RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL ENSEIGNANT NON SYNDIQUÉ DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DE L INSTITUT MARITIME DU QUÉBEC (Règlement n 07-01.25) COTE 32-06-01.301

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Annexe 16 Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Table des matières Fiche de demande au Parc mobile... 3 Étapes relatives

Plus en détail

Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE)

Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE) Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE) REGLEMENT DES STRUCTURES D ACCUEIL COLLECTIF - UAPE DU RESEAU AJERE 1.- CADRE GENERAL L Unité d accueil pour écoliers (ci-après UAPE) de

Plus en détail

Les missions de Protection de l Enfance

Les missions de Protection de l Enfance Les missions de Protection de l Enfance Sous l autorité du Président du Conseil Général, l Aide Sociale à l Enfance intervient en faveur de l enfance et des familles (art. R. 221-2 du Code de l Action

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Le petit guide à l intention des usagers

Le petit guide à l intention des usagers Le petit guide à l intention des usagers Clés en main 251-2 rue Pointe-Gatineau Gatineau, Québec J8T 2C8 Tél : 819 568-2442 Page 10 Page 3 L OFFICE MUNICIPAL D HABITATION (819) 568-0033 Changement de coordonnées

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités Politique de gestion des plaintes La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités PRÉAMBULE L administration gouvernementale québécoise place au cœur de ses priorités la qualité

Plus en détail

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Attestation d études collégiales (AEC) GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Formation de perfectionnement - Temps partiel Gestion des services de garde LCA.AW Type de sanction : Titre du programme :

Plus en détail

Cadre de gestion Programme SISAD

Cadre de gestion Programme SISAD Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale Cadre de gestion Programme SISAD «Services intensifs de soutien à domicile» Aide physique, aide domestique, soutien civique, accompagnement,

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves RÉSOLUTION : 245-10 Date d adoption : 23 novembre 2010 En vigueur : 23 novembre 2010 À réviser avant : Directives administratives et date d entrée en vigueur : EED-DA1 23 novembre 2010 RECUEIL DES POLITIQUES

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE. - Hébergement - Base juridique. Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles

NOTE JURIDIQUE. - Hébergement - Base juridique. Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles Février 2012 INSERER DANS 5-1 NOTE JURIDIQUE - Hébergement - OBJET : L accueil temporaire Base juridique Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles Article L. 314-8 du code de l'action

Plus en détail

CONTENU DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE PASSE-PARTOUT PRÉSCOLAIRE PRIMAIRE SECONDAIRE CONSERVATION

CONTENU DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE PASSE-PARTOUT PRÉSCOLAIRE PRIMAIRE SECONDAIRE CONSERVATION GESTION DES DOSSIERS DE L ÉLÈVE Page 16 CONTENU DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE PASSE-PARTOUT PRÉSCOLAIRE PRIMAIRE SECONDAIRE 01. Bulletins des élèves inscrits dans des classes spéciales (EHDAA) ü ü ü 02.

Plus en détail

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Ordre professionnel des criminologues du Québec 1100, Boul. Crémazie Est Bureau 610 Montréal (Québec)

Plus en détail

Description de tâches

Description de tâches Identification Description de tâches Titre d emploi : Nom du titulaire du poste : Directeur-adjoint ou directrice-adjointe des installations À engager Nom et titre du gestionnaire : Madame Lise Bergeron,

Plus en détail

ADOPTION : Comité de direction

ADOPTION : Comité de direction PROGRAMME PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 28 avril 2015 SECTION : Programme NUMÉRO : PG304 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines ADOPTION : Comité de direction

Plus en détail

Référentiel d activités professionnelles

Référentiel d activités professionnelles Bac pro de la 20éme CPC Référentiel d activités professionnelles Les titulaires de ce baccalauréat professionnel 20 ème CPC exercent leurs activités : - dans le souci constant de la bientraitance des personnes,

Plus en détail

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE SECTION 5.3: LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL POLITIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À LA SANTÉ ET LA PAGE: 1 CHAPITRE: V Adoptée : CAD-7600 (26 08 03) ÉNONCÉ Assurer à la

Plus en détail

RÈGLEMENT 2575-011. Conseil d administration Résolution : CA-2012-09-24-16. Conseil d administration Résolution : CA-2015-03-23-22 TABLE DES MATIÈRES

RÈGLEMENT 2575-011. Conseil d administration Résolution : CA-2012-09-24-16. Conseil d administration Résolution : CA-2015-03-23-22 TABLE DES MATIÈRES RÈGLEMENT 2575-011 TITRE : Règlement régissant les conditions de travail des membres du personnel non couverts par une convention collective, un protocole d entente, un autre règlement ou une directive

Plus en détail

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités À L INTENTION DES GESTIONNAIRES ET AUTRES RESPONSABLES DE PROJETS DE FORMATION SUR MESURE

Plus en détail

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01).

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01). RECUEIL DE GESTION SECTEUR DIRECTION GÉNÉRALE IDENTIFICATION CODE : 5211-03-03 TITRE : PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES DOSSIERS DES ÉLÈVES DU PRÉSCOLAIRE, DU PRIMAIRE ET DU SECONDAIRE Adoption : Le

Plus en détail

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 1 Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 Le chargé de cours à forfait bénéficie d une protection salariale en cas de maladie ou d accident, entièrement

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

CONFÉRENCE ANNUELLE DU LOISIR MUNICIPAL - 9 OCTOBRE 2014 1 LA COMMISSION DES DROITS DE LA PERSONNE CONTRE LA VILLE DE QUÉBEC Présentation de l expérience de la ville de Québec (2008 à 2013) 2 OBJECTIFS

Plus en détail

Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers

Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers Mars 2011 Table des matières Présentation du milieu 3 But de la politique d inclusion 3 Définition de la clientèle 3 Objectifs spécifiques

Plus en détail

LISTE DES ACRONYMES... 4 INTRODUCTION... 5 1. PRINCIPES DIRECTEURS... 6 2. OBJECTIFS... 7 3. STRUCTURE DE FONCTIONNEMENT... 8

LISTE DES ACRONYMES... 4 INTRODUCTION... 5 1. PRINCIPES DIRECTEURS... 6 2. OBJECTIFS... 7 3. STRUCTURE DE FONCTIONNEMENT... 8 Adopté le 27 novembre 2008 TABLE DES MATIÈRES LISTE DES ACRONYMES... 4 INTRODUCTION... 5 1. PRINCIPES DIRECTEURS... 6 2. OBJECTIFS... 7 3. STRUCTURE DE FONCTIONNEMENT... 8 4. MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT...

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

2.1 Clientèle individu admissible à l offre de service d emploi

2.1 Clientèle individu admissible à l offre de service d emploi 2.1 Clientèle individu admissible à l offre de service d emploi Table des matières 1. CLIENTELE INDIVIDU ADMISSIBLE A L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI... 3 1.1. Conditions générales d'admissibilité des individus

Plus en détail

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015 RAPPORT ANNUEL DE GESTION ANNEXE 4 Fiches de reddition de comptes CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES Juin 2015 Chapitre IV Chapitre IV Fiche de reddition de comptes Objectifs de résultats Services

Plus en détail

Guide pratique : questions-réponses

Guide pratique : questions-réponses Lyon, le 22/09/04 L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Education Nationale à InspectionAcadémique Politique de santé en faveur des élèves Service médical - Mesdames et Messieurs

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Dossier de presse Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Avec plus de 700 entreprises partenaires et un

Plus en détail

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE...3 2. CADRE LÉGAL ET JURIDIQUE...3 3. CHAMP D APPLICATION...3 4. RESPONSABILITÉS...4 4.1... Administrateur

Plus en détail

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec et des services sociaux au Québec David Levine Président-directeur général Agence de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux de Montréal, 2005 Une réforme majeure Un

Plus en détail

BAC + 0 année d expérience OU. DEC + 0 année d expérience. BAC + 2 années d expérience OU DEC + 4 années d expérience DEC + 4 années d expérience OU

BAC + 0 année d expérience OU. DEC + 0 année d expérience. BAC + 2 années d expérience OU DEC + 4 années d expérience DEC + 4 années d expérience OU Section 3 - Salaire 133. Le salaire d un membre du personnel professionnel est établi sur une base annuelle. Il peut cependant être calculé sur une base horaire pour des besoins particuliers (heures supplémentaires

Plus en détail

Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale

Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale Intervention de réadaptationr Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale Équipe d appariement d toxico/santé mentale Le plan d action d ministériel en dépendanced Le cheminement d un

Plus en détail

ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE

ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE ET SITUATIONS D IMPASSES Docteur Françoise Laloua et Equipe pluridisciplinaire Clinique du Grésivaudan 38700 LA TRONCHE LE TRAUMATISME CRANIEN GRAVE : Un long parcours :

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

BANQUE DE CANDIDATURES

BANQUE DE CANDIDATURES BANQUE DE CANDIDATURES POSTES À LA DIRECTION D ÉTABLISSEMENT (liste d admissibilité) 2010-2011-C-01 (Secteur jeune) ou 2010-2011-C-02 (Secteur adulte) La Commission scolaire De La Jonquière étudiera, au

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE Complément 2013 2015 du Centre jeunesse de Laval et

Plus en détail

FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté

FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté Le soutien à domicile est toujours la première option considérée lorsqu une personne âgée se retrouve en perte d autonomie et qu

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D ERGOTHÉRAPEUTE Référentiel d activités L ergothérapeute est un professionnel de santé. L ergothérapie s exerce dans les secteurs sanitaire et social et se fonde sur le lien qui

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental XVI e Colloque de l AQRP Rétablissement et pleine citoyenneté : du discours à l action Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental Bernard Deschênes Agence de la santé

Plus en détail