NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU"

Transcription

1 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

2 1. Enquête accès aux soins et couverture vaccinale Pourquoi? Cette enquête visait à documenter l accès aux soins des femmes Roms et de leurs enfants l accès aux soins de santé sexuelle et reproductive (SSR) parmi les femmes Roms la couverture vaccinale et la scolarisation parmi leurs enfants jusqu à 14 ans Public sur Bruxelles qui cumulait le plus de vulnérabilités

3 Méthodologie de l enquête Période: 11 juin-20 novembre 2012 Enquête quantitative auprès des fê roms de ans Administrés par équipe MDM traducteurs et médiateur interculturel de l asbl le Foyer sur leurs lieux de vie Sources du questionnaire: 1 MDM-International: Accès aux soins 2 Demographic Health Survey: Santé sexuelle et reproductive 3 ULB Ecole de santé publique: Couverture vaccinale des enfants de mois Encodage & Analyse par étudiantes VUB + MDM Analyse Excel & Stata

4 Variables sociodémographiques Analyse de 52 femmes et 120 enfants: 19 femmes Roumaine et 36 enfants 18 femmes Bulgare et 25 enfants 15 femmes Slovaques et 59 enfants Moyenne d âge des fe au moment de l enquête est de 32 ans 64% vivent en appartement >< 33% en squats 72% vivent en couple avec plusieurs enfants Titre de séjour : 38,5% étaient en séjour irrégulier au moment de l enquête, 35% carte E, 27% autres titres de séjour La majorité des femmes rencontrées ont été à l école dans leurs pays d origine (46% secondaire inférieure)

5 Recommandations Simplification et harmonisation des procédures pour obtenir une couverture maladie, comme l AMU ou mutuelle. Pour les européens, accès aux soins médicaux garantis pendant l investigation de couverture dans leur pays d origine Centres de santé de 1 ière ligne pluridisciplinaire adapté au public défavorisé, avec un service d accueil et orientation; service social et psychologique; avec la possibilité de médiation interculturelle et traduction Approche mobile et proactive des acteurs de santé préventif (vaccination, suivi de grossesse, planification familiale, éducation à la santé, dépistage VIH, etc) dans les lieux de vie et de socialisation des populations précaires Rôle des communes - CPAS : approche mobile et proactive de manière concertée avec les autres acteurs vers les lieux de vie précaires (squats, gares, rues, terrains) pour régler les droits sociaux : logement, santé, scolarisation, juridique

6 1. Enquête accès aux soins et couverture vaccinale Résultats: Accès aux soins (1) 46% des fê n avaient aucune couverture médicale au moment de l enquête 51% des répondantes ont renoncé à des soins de santé pour elles-mêmes ou pour leurs enfants au cours des 12 derniers mois 26% des fê ont été confrontés à un refus de soin du prestataire en Belgique

7 1. Enquête accès aux soins et couverture vaccinale Résultats: Accès aux soins (2)

8 1. Enquête accès aux soins et couverture vaccinale Résultats: Indicateurs de santé sexuelle et reproductive 51/52 femmes ont déjà donnée naissance à des enfants Moyenne est de 3,8 enfants par femme 92% des femmes ont été en consultation prénatale durant leur dernière grossesse mais 31% de ces suivis prénataux ont commencé tardivement (après 3 mois de grossesse) Seulement 49% ont été en consultation postnatale après leur dernier accouchement 48/52 femmes ne désiraient plus avoir d enfant; 46% de ces femmes utilisaient une méthode de contraception familiale La méthode de contraception la plus utilisé est le préservatif masculin (30%), suivie par le stérilet (26%) et les implants (13%) Aucune femme n a utilisé la pilule durant les dernières années

9 Résultats: couverture vaccinale (1) 120 enfants dont 51% de garçons + de 80% des enfants en âge d être scolarisé nous ont dit qu ils allaient à l école Il y a déjà eu des épisodes de rougeole dans 58% des familles interrogées (32% au sein des enfants) Seulement 32% des enfants ont un document/carnet de vaccination consultable. 18,4% de ces enfants sont en ordre de vaccinations. L ONE est la vaccinateur le plus souvent cité. Pour les enfants < 2 ans: 3 enfants complètement vaccinés sur 16 enfants < 2 ans avec document de vaccination consultable 18,75% (IC 95% : 4,05% - 45,65%) alors que l enquête à Bruxelles montre 83,5% (IC95%:80.3%-86.6%) d enfants de 2 ans ont le schéma recommandé les taux de couverture sont significativement plus faibles que pour la population bruxelloise en général.

10 1. Enquête accès aux soins et couverture vaccinale 70,0% 60,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0% 5,8% document et vaccination à jour Couverture vaccinale Enquête MdM enfants Rom ,8% document et vaccination incomplète 2,5% pas de document et vaccination complète déclarée 60,0% pas de document et vaccination incomplète 5,8% pas de document et pas de vaccination déclarée 98% des mères d enfants non totalement vaccinés se déclarent prêtes à laisser leur enfant se faire vacciner! Non 50% Des personnes interrogées savent où aller pour se faire vacciner Oui 50%

11 Le cas de Nante: 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» Exemple de «bonne pratiques» se base sur certains principes: La stabilisation de leur situation (non expulsion ni des lieux d occupation, ni du territoire) : les familles vivent dans le même lieu pendant une longue durée (au moins 2 ans)- (solution pragmatique: occupation d un lieux vide) Un suivi social rapproché et concerté pour l accès aux droits sociaux. Médiateur parlant la langue aidée par des associations spécialistes par métier (scolarisation/ accès aux soins/ ). Centralisation des démarches. L inclusion dans le droit commun : pas de mesures exclusives mais des mesures adaptées aux besoins de ces familles en terme d urgence humanitaire et de suivi social

12 La suite une conférence 23/10/2013 But de la conférence: parler des roms en errance en Belgique (avec un accent sur BXL). Susciter un intérêt et un engagement des élus et des pouvoirs publics sur cette question. En pratique: ce sera chez MDM le 23 octobre avec les différents niveaux de pouvoirs (européen, fédéral, régional, communal). L invitation sera envoyée en aout! Initiative portée pour le moment par:

Un réseau international

Un réseau international Un réseau international > Depuis plus de 30 ans > Un réseau de 14 organisations France, Belgique, Suisse, Espagne, Italie, Portugal, Suède, Grèce, Canada, Argentine, Allemagne, Grande Bretagne, Pays-Bas,

Plus en détail

Etude de la couverture vaccinale des populations Roms rencontrées par Médecins du Monde à Nantes et son agglomération

Etude de la couverture vaccinale des populations Roms rencontrées par Médecins du Monde à Nantes et son agglomération Session «Vaccination, des clés pour convaincre», 20 mai 2011 Etude de la couverture vaccinale des populations Roms rencontrées par Médecins du Monde à Nantes et son agglomération Sylvie Chapelais, responsable

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS 2015 UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS FRANCE Membre Fondateur du FSF FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues.

Plus en détail

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque Geneviève ve Paicheler Centre National de la Recherche Scientifique Que sait-on sur la sexualité des jeunes? Les données des enquêtes Accompagner

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL DE MEDIATION SANITAIRE

PROGRAMME NATIONAL DE MEDIATION SANITAIRE PROGRAMME NATIONAL DE MEDIATION SANITAIRE Pour l accès à la santé des populations en situation de précarité page 1 CONTEXTE ET ELABORATION Constat : Un état de santé très préoccupant des populations roms

Plus en détail

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE 14 TÉTANOS ET LA ROUGEOLE 14.1 INTRODUCTION Soumaïla MARIKO Comme on l a déjà précisé au chapitre 1, des tests de dépistage de l immunité contre le tétanos et

Plus en détail

Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception des étudiants.

Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception des étudiants. Communiqué de presse Paris, le 13 février 2012 Enquête santé / Sexualité / Contraception / Chiffres Clés Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception

Plus en détail

Les clés du succès pour des services sensibles aux jeunes : Présentation de la série

Les clés du succès pour des services sensibles aux jeunes : Présentation de la série Les clés du succès pour des services sensibles aux jeunes : Présentation de la série Le choix ouvre sur un monde de possibilités 02 Les clés du succès pour des services sensibles aux jeunes : Présentation

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN LA CONTRACEPTION 1 SATISFACTION DES PATENTES SUR L INFORMATION REÇUE EN POST PARTUM INTRODUCTION Contexte : 2 Élargissement des compétences de SF (contraception & gynécologie de prévention) (1) Rôle dans

Plus en détail

couple naissance Famille mariage séparation divorce cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse

couple naissance Famille mariage séparation divorce cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse séparation mariage naissance cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse couple divorce Famille Nous vivons ensemble mais nous ne voulons pas nous marier. Est-ce possible? Oui. En Belgique,

Plus en détail

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG Dossier de presse 11 février 2014 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés La sexualité des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de

Plus en détail

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock.

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock. Département du Lot Les professionnels de la PMI peuvent répondre à vos questions. Vous pouvez les contacter dans les différents CMS du département. Saint-Céré 05 65 53 46 20 Gourdon 05 65 53 47 00 Figeac

Plus en détail

Enquête Démographique et de Santé du Mali EDSM-V 2012-2013

Enquête Démographique et de Santé du Mali EDSM-V 2012-2013 Enquête Démographique et de Santé du Mali EDSM-V 2012-2013 Rapport Préliminaire INFO-STAT Cellule de Planification et de Statistiques (CPS) Ministère de la Santé Institut National de la Statistique (INSTAT)

Plus en détail

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France 08/06/2013 1 Nouveau contexte de la sexualité Depuis les années 1960 : nombreux changements dans

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion

Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion Carte d identité régionale Démographie 1 En 2009, la région compte 8816 364 habitants. Les moins de 25 ans représentent 40.8% de la population

Plus en détail

Impact de l introduction du vaccin hexavalent sur la couverture contre l hépatite B à Bruxelles et en Wallonie

Impact de l introduction du vaccin hexavalent sur la couverture contre l hépatite B à Bruxelles et en Wallonie Impact de l introduction du vaccin hexavalent sur la couverture contre l hépatite B à Bruxelles et en Wallonie Emmanuelle Robert (MPH) Béatrice Swennen (Dr, MPH) Politiques et systèmes de santé, santé

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants

La Mutuelle Des Etudiants 4ème Enquete sur la ^ Nationale Santé des Etudiants Etat de santé des étudiants en France Premiers résultats de l Enquete Nationale sur la Santé des Etudiants 2014 (ENSE4) La Mutuelle Des Etudiants www.lmde.com

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Médecins du Monde http://www.medecinsdumonde.org/ Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Nombre de projets de santé en cours : 100% Nombre de projets en cours portant

Plus en détail

Mission SANTE 3. Rapport final. Appui au développement d un outil d interface à l exploitation des données des enquêtes annuelles

Mission SANTE 3. Rapport final. Appui au développement d un outil d interface à l exploitation des données des enquêtes annuelles MINISTERE DE LA SANTE ------------------------- DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION Appui au Renforcement des Capacités Statistiques au Burkina Faso 8 ACP BK 40 Mission SANTE 3 Rapport final Appui

Plus en détail

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS?

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? Connaissances et opinions sur les moyens de contraception : état des lieux DOSSIER DE PRESSE 5 juin 2007 Sommaire I. Les usages de la contraception en France p.3

Plus en détail

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA IRG-Université de Virginie 21 au 23 mars 2010 Acteurs non étatiques et politiques de santé publique SOIGNER ET TEMOIGNER Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la

Plus en détail

Femmes et contraception orale. Principaux résultats

Femmes et contraception orale. Principaux résultats Femmes et contraception orale Principaux résultats PLAN Les moyens de contraception Les critères de choix d une contraception Connaissance des femmes sur leur Comportement et attitudes vis-à vis de leur

Plus en détail

La planification stratégique

La planification stratégique 1 Ordre du jour Mot de bienvenue A. La planification stratégique B. La population du territoire C. Les programmes 0-18 ans et jeunes en difficultés: validation de l état de situation D. Les enjeux et les

Plus en détail

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES POPULATION REFERENCE BUREAU AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES SCÉNARIO DE LA PRÉSENTATION UNE PRÉSENTATION > La présentation commencera par

Plus en détail

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

Modèle SAA de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux

Modèle SAA de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux Modèle de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux COMPOSANTES CENTRALES DU MODÈLE DE L USAID Le concept original des soins après avortement a été articulé pour la première fois

Plus en détail

LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES

LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES -Baromètre santé jeunes (INPES) - Enquête IFOP: «Génération YouPorn: mythe ou réalité?» -Enquête sur la sexualité en France BAROMETRE SANTE

Plus en détail

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La situation dans le monde Chaque année 1 on évalue à quelque 290.000 le nombre de femmes

Plus en détail

LIVRE BLANC. sur l accès aux soins en Belgique

LIVRE BLANC. sur l accès aux soins en Belgique LIVRE BLANC sur l accès aux soins en Belgique Préambule Préambule La Belgique est considérée comme un pays qui dispose d une bonne protection sociale et d un système de santé de qualité. Pourtant, pour

Plus en détail

La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services

La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services COMMISSION EUROPÉENNE Aide humanitaire et Protection civile La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services

Plus en détail

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS?

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? 3 SOMMAIRE Le mot du Président p. 3 Communiqué de presse Création de Médecins du Monde Luxembourg

Plus en détail

AU PLUS PROCHE DE LA PRÉCARITÉ

AU PLUS PROCHE DE LA PRÉCARITÉ 33333 Dépannage d Urgence de Nuit et Echanges service actif en matière de toxicomanie agréé par la Commission communautaire commune de la Région de Bruxelles-Capitale et «photo du dispositif mobile de

Plus en détail

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES JEUNES FILLES CONTEXTE DU PROGRAMME SUPER GO Féminisation du VIH : quelques chiffres clés (EIS-2005) 0,4% des filles de 15 à 19 ans sont infectées

Plus en détail

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Dossier de synthèse documentaire et bibliographique Réactualisation - novembre 2011 Marseille : 18, rue Stanislas Torrents 13006 Marseille Tél. :

Plus en détail

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans Caisse de coordination aux assurances socialesaux Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2014 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

Les Voies du Counseling pour La Planification et l Espacement Idéal des Grossesses pour la Santé

Les Voies du Counseling pour La Planification et l Espacement Idéal des Grossesses pour la Santé Les Voies du Counseling pour La Planification et l Espacement Idéal des Grossesses pour la Santé Un outil de Counseling pour les prestataires de soins de santé Extending Service Delivery Project Utiliser

Plus en détail

un cumul d inégalités

un cumul d inégalités Absence de suivi gynécologique régulier en région parisienne : un cumul d inégalités individuelles et territoriales? F. GRILLO 1,2, E. CADOT 1,3, I. PARIZOT 1,4, P. CHAUVIN 1,2,5 1 INSERM, UMR-S 707, Équipe

Plus en détail

Les femmes et l accès à la santé

Les femmes et l accès à la santé Les femmes et l accès à la santé Nadia AUZANNEAU OpinionWay OpinionWay pour la MGEN - Les femmes et l accès à la santé page 1 Méthodologie page 2 Méthodologie et échantillon Mode de recueil : Online sur

Plus en détail

Sommaire. Contacts presse. Coordinatrice Nationale Promotion de la Santé 01 44 18 37 87 01 44 18 37 87 06 89 18 24 47 06 63 58 77 09

Sommaire. Contacts presse. Coordinatrice Nationale Promotion de la Santé 01 44 18 37 87 01 44 18 37 87 06 89 18 24 47 06 63 58 77 09 Sommaire Communiqué de presse : Je t aime! Protégeons-nous......p.2 Les étudiants et la santé sexuelle..p.3 La Semaine Nationale des Relations Affectives en 2011....p.6 L'USEM et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

FEMMES SANTÉ DES. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

FEMMES SANTÉ DES. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr SANTÉ DES FEMMES Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de

Plus en détail

IV. LES JEUNES IV.3. LES PRATIQUES

IV. LES JEUNES IV.3. LES PRATIQUES IV. LES JEUNES IV.3. LES PRATIQUES IV.3.1. Âge au premier rapport sexuel D'une façon générale, on peut dire que parmi les adolescents de moins de 17 ans, les relations sexuelles sont le fait d'une minorité,

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012 MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012 Septembre 2013 REMERCIEMENTS Le Ministère de la Santé Publique et de la Population

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2015 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

ACCESSIBILITE AUX SOINS DE SANTE (Indicateur : AC01) Enquête de Santé, Belgique, 1997

ACCESSIBILITE AUX SOINS DE SANTE (Indicateur : AC01) Enquête de Santé, Belgique, 1997 ACCESSIBILITE AUX SOINS DE SANTE (Indicateur : AC01) A DU POSTPOSER DES Total SOINS POUR RAISONS ECONOMIQUES ------------ Homme 6,7 93,3 3299 Femme 16,8 83,2 1308 Total 8,5 91,5 4607 15-24 23,0 77,0 174

Plus en détail

La dynamique des liens entre genre, âge et désir

La dynamique des liens entre genre, âge et désir La dynamique des liens entre genre, âge et désir Michel Bozon Lausanne, 21 juin 2011 Université d été «Genre, rapports intergénérationnels et travail social» Plan de la présentation Transformations de

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs. La maîtrise de la reproduction

Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs. La maîtrise de la reproduction Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs La maîtrise de la reproduction Avoir un enfant? Tous les jeunes couples rêvent d avoir des enfants, mais ils peuvent contracter

Plus en détail

juillet 2011 PARIAS, juillet 2011 Dossier de presse juillet 2011 - Médecins du Monde 3

juillet 2011 PARIAS, juillet 2011 Dossier de presse juillet 2011 - Médecins du Monde 3 Dossier de presse juillet 2011 PARIAS, les Rroms en France juillet 2011 Dossier de presse juillet 2011 - Médecins du Monde 3 Christina Modolo Depuis l été dernier, les expulsions sont toujours aussi fréquentes,

Plus en détail

Au service de divers groupes

Au service de divers groupes CHAPITRE 20 Au service de divers groupes Points-clés pour les prestataires et les clientes Adolescents yjeunes mariés et célibataires qui peuvent avoir des besoins différents en ce qui concerne leur santé

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX

AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX FRANÇAIS (FR) AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX Au regard des principes généraux des axes stratégiques, la Fondation Rotary considère que : 1. Elle a pour objectifs d optimiser le traitement des dossiers

Plus en détail

Assistant(e) social(e) CDI Temps plein

Assistant(e) social(e) CDI Temps plein Assistant(e) social(e) CDI Temps plein Infirmiers de rue La réinsertion par l hygiène Travail en logement Projet HOUSING FAST 1 Situation : Ganshoren 1. ORGANISATION Dépend de l Expert médical pour les

Plus en détail

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure Les lois 1975 Loi autorisant l'ivg pour 5 ans dite loi Veil 1979 Prolongation définitive de l'autorisation 1982 Loi Roudy pour le remboursement 2001

Plus en détail

Rapport Principal Enquête à Indicateurs Multiples (MICS) au Cameroun 2000

Rapport Principal Enquête à Indicateurs Multiples (MICS) au Cameroun 2000 Rapport Principal Enquête à Indicateurs Multiples (MICS) au Cameroun 2000 Ministère de l Economie et des Finances Gouvernement du Cameroun UNICEF 28/05/02 1 TABLES DE MATIERES Avant-propos et remerciements

Plus en détail

L accès aux soins des plus démunis en 2012

L accès aux soins des plus démunis en 2012 Dossier de presse octobre 2012 L accès aux soins des plus démunis en 2012 ; Journée internationale du refus de la misère 17 octobre 2012 Dossier de presse - 17 octobre 2012 2 la solidarité, un remède contre

Plus en détail

Qu est-ce qu elle nous montre?

Qu est-ce qu elle nous montre? Qu est-ce qu elle nous montre? Description des répondants et résultats généraux Pour quoi faire une enquête sur la PrEP? En France, et contrairement aux Etats-Unis depuis juillet 2012, l utilisation d

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

«Eval Mater» Eval Mater : le bilan de santé des enfants âgés de 3 ans ½ à 4 ans ½. inscrits dans les écoles maternelles de la région

«Eval Mater» Eval Mater : le bilan de santé des enfants âgés de 3 ans ½ à 4 ans ½. inscrits dans les écoles maternelles de la région Une dynamique régionale, des partenariats au travers de quelques outils Eval Mater : le bilan de santé des enfants âgés de 3 ans ½ à 4 ans ½ «Eval Mater» inscrits dans les écoles maternelles de la région

Plus en détail

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Le tableau suivant est destiné à donner un aperçu des principales actions à entreprendre pour répondre aux besoins

Plus en détail

L état de santé des bénéficiaires de l AME en contact avec le dispositif de soins

L état de santé des bénéficiaires de l AME en contact avec le dispositif de soins L état de santé des bénéficiaires de l AME en contact avec le dispositif de soins 1 1 - objectifs L Aide médicale de l Etat (AME) permet l accès aux soins des personnes en situation irrégulière. 185 000

Plus en détail

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS Positionnement en vue de la session spéciale des (22 septembre 2014) 2 1. FACE À UN AVENIR INCERTAIN, LES GOUVERNEMENTS DOIVENT SE REMOBILISER

Plus en détail

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est?

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Version n : 1 Dernière actualisation : 13-10-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu un CPAS (Centre Public d Action Sociale)? 3)

Plus en détail

1. Présentation de l étude 1.1 Contexte 1.2 Méthodologie

1. Présentation de l étude 1.1 Contexte 1.2 Méthodologie Sommaire 1. Présentation de l étude 1.1 Contexte 1.2 Méthodologie 2. Résultats détaillés 2.1 Les pratiques en matière de contraception 2.2 Satisfaction et utilisation des moyens de contraception 2.3 L

Plus en détail

L aide aux personnes sans abri

L aide aux personnes sans abri L aide aux personnes sans abri CPAS de Bruxelles 8 juin 2012 Constatations générales Quelques chiffres Raisons Actions Participation dans le dispositif d hivernal et l opération «grand froid» Conclusions

Plus en détail

ACTION DE PROMOTION DE LA SANTE ENQUETE SUR LE VIH ET LES ETUDIANTS. SIMPPS Toulouse

ACTION DE PROMOTION DE LA SANTE ENQUETE SUR LE VIH ET LES ETUDIANTS. SIMPPS Toulouse ACTION DE PROMOTION DE LA SANTE ENQUETE SUR LE VIH ET LES ETUDIANTS 1 er décembre 2008 SIMPPS Toulouse Service Interuniversitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé Directeur : Pr Jean-Marc

Plus en détail

Comprendre la fécondité

Comprendre la fécondité Comprendre la fécondité 6 Introduction La fécondité est la capacité de concevoir un enfant, à savoir pour la femme de tomber enceinte et pour l homme de causer une grossesse. Il est important de connaître

Plus en détail

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant.

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. La contraception représente l ensemble des méthodes ayant pour but d empêcher une grossesse en cas de

Plus en détail

Bénin. Enquête Démographique et de Santé 2006. Rapport de synthèse

Bénin. Enquête Démographique et de Santé 2006. Rapport de synthèse Bénin Enquête Démographique et de Santé 2006 Rapport de synthèse Ce rapport résume les principaux résultats de l Enquête Démographique et de Santé (EDSB-III), réalisée au Bénin du 3 août au 18 novembre

Plus en détail

Activité sexuelle, contraception et dépistages en région Paca

Activité sexuelle, contraception et dépistages en région Paca Baromètre santé 2010 Activité sexuelle, contraception et dépistages en région Paca Mars 2013 SYNTHÈSE En région Paca, 1 garçon sur 6 et 1 fille sur 10 ont eu leur premier rapport sexuel avant 15 Les enquêtes

Plus en détail

De la prévention précoce à la protection des enfants en danger

De la prévention précoce à la protection des enfants en danger De la prévention précoce à la protection des enfants en danger Nécessaires articulations entre les professionnels de l'enfance Place et rôle des services départementaux et de Justice Dr. Anne Alauzen DPMIS

Plus en détail

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Groupement Régional de Santé Publique Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Novembre 2007 Etude réalisée dans le cadre du Programme Régional Etudes

Plus en détail

Les services d accès aux données de l Institut de la statistique du Québec au profit de la recherche IR-CUSM 12 février 2015

Les services d accès aux données de l Institut de la statistique du Québec au profit de la recherche IR-CUSM 12 février 2015 Les services d accès aux données de l Institut de la statistique du Québec au profit de la recherche IR-CUSM 12 février 2015 Marc-Antoine Côté-Marcil Analyste-conseil du CADRISQ-Montréal Plan de la présentation

Plus en détail

La contraception est pourtant autorisée depuis 40 ans Interruptions volontaires de grossesse en débat

La contraception est pourtant autorisée depuis 40 ans Interruptions volontaires de grossesse en débat Santé publique La contraception est pourtant autorisée depuis 40 ans Interruptions volontaires de grossesse en débat L a contraception est autorisée en France depuis la loi Neuwirth du 28 décembre 1967.

Plus en détail

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997 6.4.1. Introduction L importance des programmes de vaccination a été largement démontrée. Les questions n ont été posée qu aux personnes âgées de 15 ans et plus parce que la couverture vaccinale chez les

Plus en détail

Dépasser les barrières linguistiques dans le secteur de la santé : obligations, plus-value & outils

Dépasser les barrières linguistiques dans le secteur de la santé : obligations, plus-value & outils Dépasser les barrières linguistiques dans le secteur de la santé : obligations, plus-value & outils Stephan Backes Coordonnateur COFETIS asbl Coordination Fédérale de la Traduction et de l Interprétariat

Plus en détail

SANTÉ DE L ENFANT 9 9.1 CARACTÉRISTIQUES DE L ACCOUCHEMENT. Soumana HAROUNA et Ibrahim CHAIBOU

SANTÉ DE L ENFANT 9 9.1 CARACTÉRISTIQUES DE L ACCOUCHEMENT. Soumana HAROUNA et Ibrahim CHAIBOU SANTÉ DE L ENFANT 9 Soumana HAROUNA et Ibrahim CHAIBOU Au cours de la troisième enquête démographique et de santé et à indicateurs multiples, on a enregistré, pour tous les enfants nés au cours des cinq

Plus en détail

ANALYSE DES DIAGNOSTICS LOCAUX DES DISPOSITIFS D HEBERGEMENT ET D ACCES AU LOGEMENT REGION BRETAGNE

ANALYSE DES DIAGNOSTICS LOCAUX DES DISPOSITIFS D HEBERGEMENT ET D ACCES AU LOGEMENT REGION BRETAGNE Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité Ministère du Logement et de la Ville PRÉFECTURE

Plus en détail

Coordonnées du "Service" demandeur de l'entrée du jeune à l institut NOTRE-DAME. Rue... Code postal.. Ville 1. IDENTITE DU JEUNE ... ...

Coordonnées du Service demandeur de l'entrée du jeune à l institut NOTRE-DAME. Rue... Code postal.. Ville 1. IDENTITE DU JEUNE ... ... Institut Notre-Dame ACIS asbl Rue de l Institut, 40 4632 Cerexhe-Heuseux notre-dame-cerexhe@acis-group.org Tél. : 04/377.91.77 Fax : 04/377.91.76 Cerexhe-Heuseux, date postale. Madame, Monsieur, Suite

Plus en détail

Diagnostic sur les besoins des acteurs en matière de formation à la gestion de la qualité des projets humanitaires: Présentation des résultats

Diagnostic sur les besoins des acteurs en matière de formation à la gestion de la qualité des projets humanitaires: Présentation des résultats Diagnostic sur les besoins des acteurs en matière de formation à la gestion de la qualité des projets humanitaires: Présentation des résultats P. Brunet, D. Kauffmann et C. Nussbaum 20 Novembre 2008 Méthodologie

Plus en détail

SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT

SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT ALIBORI 57 ATACORA 37 SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT DONGA 53 BORGOU 36 Enquête Démographique et de Santé du Bénin 2011 2012 (EDSB-IV) COLLINES 53 ZOU 62 PLATEAU 29 Décès d enfants de moins d un an pour

Plus en détail

ENQUETE MARS 2014 L HEBERGEMENT D URGENCE EN 2014 ETAT DES LIEUX ET PARCOURS DES PERSONNES SANS DOMICILE FIXE DANS 5 VILLES DE FRANCE

ENQUETE MARS 2014 L HEBERGEMENT D URGENCE EN 2014 ETAT DES LIEUX ET PARCOURS DES PERSONNES SANS DOMICILE FIXE DANS 5 VILLES DE FRANCE ENQUETE MARS 2014 L HEBERGEMENT D URGENCE EN 2014 ETAT DES LIEUX ET PARCOURS DES PERSONNES SANS DOMICILE FIXE DANS 5 VILLES DE FRANCE MEDECINS DU MONDE MARS 2014 2 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 CONTEXTE ET

Plus en détail

LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE : PLAN D ELABORATION DES OUTILS DE PLAIDOYER EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE : PLAN D ELABORATION DES OUTILS DE PLAIDOYER EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Département des Sciences de la Population et du Développement Population Reference Bureau 1875 Connecticut Ave., NW, Suite 520 Université de Kinshasa République Démocratique du Congo Washington D.C. United

Plus en détail

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne O B S E R V A T O I R E R E G I O N A L D E L A S A N T E D E M I D I - P Y R E N E E S Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Novembre 2007 SYSTEME

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

La Prévention médico-sociale en Finistère

La Prévention médico-sociale en Finistère ODPE du Finistère La Prévention médico-sociale en Finistère La protection maternelle et infantile (PMI) mène une mission de prévention et de promotion de la L ESSENTIEL santé des futurs parents et des

Plus en détail

Plan stratégique de l UNHCR pour la santé reproductive 2008-2012

Plan stratégique de l UNHCR pour la santé reproductive 2008-2012 Plan stratégique de l UNHCR pour la santé reproductive 2008-2012 PLAN STRATÉGIQUE DE L UNHCR POUR LA SANTÉ REPRODUCTIVE 2008-2012 Table des matières Sommaire...V 1 Introduction...V 3 Buts et objectifs...v

Plus en détail

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des Charte Pour la formation des formateurs visant l émancipation des apprenants Eur-Alpha 2009-2012 L alphabétisation est définie par les partenaires Eur-Alpha comme : L acquisition des savoirs de base (compétences

Plus en détail

Les jeunes non mariés

Les jeunes non mariés Les jeunes non mariés et les grossesses non désirées Introduction Il est important de veiller à ce que les jeunes non mariés disposent d informations et de services de contraception. Les grossesses non

Plus en détail

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN Publié en novembre 2014 Afin de bien former des interventions, évaluer les progrès, et selon le cas, raffiner leurs stratégies, les décideurs ont

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH

La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH www.lmde.com La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. SIREN 431 791 672. Siège

Plus en détail

Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg. la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité

Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg. la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité Conférence de presse du 9 septembre 2010 Pourquoi évaluer l état de santé? Collecte

Plus en détail

P.S.E. 1 ère situation d évaluation

P.S.E. 1 ère situation d évaluation Lycée X Ville Session 201 P.S.E. 1 ère situation d évaluation Première Bac Professionnel Spécialité du diplôme Académie de Nancy-Metz Durée : 55 minutes NOM :. Prénom :. NOTE : / 18 NOTE : / 09 FOLIO :

Plus en détail

Dossier élections 2012

Dossier élections 2012 Dossier élections 2012 2 Médecins du Monde Le meilleur système de santé au monde? w 2012 : Le système de santé est malade et ce sont les personnes précaires qui en souffrent le plus. Démarrée bien avant

Plus en détail

Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de :

Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de : Programme National de médiation sanitaire FORMATION DES MEDIATRICES/EURS SANITAIRES Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de : 1. Etre capable de s'appuyer

Plus en détail

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Qu est ce que la reproduction humaine? Quelles sont les étapes nécessaires à la conception d un enfant? L' Homme est-il toujours en capacité de

Plus en détail

Système d Information Sanitaire (SIS) Formation de Formateurs. Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés

Système d Information Sanitaire (SIS) Formation de Formateurs. Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés Système d Information Sanitaire (SIS) Formation de Formateurs Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés Ordre du jour de l atelier Jour 1 Introduction Démographique Mortalité Jour 2 Morbidité

Plus en détail