NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU"

Transcription

1 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

2 1. Enquête accès aux soins et couverture vaccinale Pourquoi? Cette enquête visait à documenter l accès aux soins des femmes Roms et de leurs enfants l accès aux soins de santé sexuelle et reproductive (SSR) parmi les femmes Roms la couverture vaccinale et la scolarisation parmi leurs enfants jusqu à 14 ans Public sur Bruxelles qui cumulait le plus de vulnérabilités

3 Méthodologie de l enquête Période: 11 juin-20 novembre 2012 Enquête quantitative auprès des fê roms de ans Administrés par équipe MDM traducteurs et médiateur interculturel de l asbl le Foyer sur leurs lieux de vie Sources du questionnaire: 1 MDM-International: Accès aux soins 2 Demographic Health Survey: Santé sexuelle et reproductive 3 ULB Ecole de santé publique: Couverture vaccinale des enfants de mois Encodage & Analyse par étudiantes VUB + MDM Analyse Excel & Stata

4 Variables sociodémographiques Analyse de 52 femmes et 120 enfants: 19 femmes Roumaine et 36 enfants 18 femmes Bulgare et 25 enfants 15 femmes Slovaques et 59 enfants Moyenne d âge des fe au moment de l enquête est de 32 ans 64% vivent en appartement >< 33% en squats 72% vivent en couple avec plusieurs enfants Titre de séjour : 38,5% étaient en séjour irrégulier au moment de l enquête, 35% carte E, 27% autres titres de séjour La majorité des femmes rencontrées ont été à l école dans leurs pays d origine (46% secondaire inférieure)

5 Recommandations Simplification et harmonisation des procédures pour obtenir une couverture maladie, comme l AMU ou mutuelle. Pour les européens, accès aux soins médicaux garantis pendant l investigation de couverture dans leur pays d origine Centres de santé de 1 ière ligne pluridisciplinaire adapté au public défavorisé, avec un service d accueil et orientation; service social et psychologique; avec la possibilité de médiation interculturelle et traduction Approche mobile et proactive des acteurs de santé préventif (vaccination, suivi de grossesse, planification familiale, éducation à la santé, dépistage VIH, etc) dans les lieux de vie et de socialisation des populations précaires Rôle des communes - CPAS : approche mobile et proactive de manière concertée avec les autres acteurs vers les lieux de vie précaires (squats, gares, rues, terrains) pour régler les droits sociaux : logement, santé, scolarisation, juridique

6 1. Enquête accès aux soins et couverture vaccinale Résultats: Accès aux soins (1) 46% des fê n avaient aucune couverture médicale au moment de l enquête 51% des répondantes ont renoncé à des soins de santé pour elles-mêmes ou pour leurs enfants au cours des 12 derniers mois 26% des fê ont été confrontés à un refus de soin du prestataire en Belgique

7 1. Enquête accès aux soins et couverture vaccinale Résultats: Accès aux soins (2)

8 1. Enquête accès aux soins et couverture vaccinale Résultats: Indicateurs de santé sexuelle et reproductive 51/52 femmes ont déjà donnée naissance à des enfants Moyenne est de 3,8 enfants par femme 92% des femmes ont été en consultation prénatale durant leur dernière grossesse mais 31% de ces suivis prénataux ont commencé tardivement (après 3 mois de grossesse) Seulement 49% ont été en consultation postnatale après leur dernier accouchement 48/52 femmes ne désiraient plus avoir d enfant; 46% de ces femmes utilisaient une méthode de contraception familiale La méthode de contraception la plus utilisé est le préservatif masculin (30%), suivie par le stérilet (26%) et les implants (13%) Aucune femme n a utilisé la pilule durant les dernières années

9 Résultats: couverture vaccinale (1) 120 enfants dont 51% de garçons + de 80% des enfants en âge d être scolarisé nous ont dit qu ils allaient à l école Il y a déjà eu des épisodes de rougeole dans 58% des familles interrogées (32% au sein des enfants) Seulement 32% des enfants ont un document/carnet de vaccination consultable. 18,4% de ces enfants sont en ordre de vaccinations. L ONE est la vaccinateur le plus souvent cité. Pour les enfants < 2 ans: 3 enfants complètement vaccinés sur 16 enfants < 2 ans avec document de vaccination consultable 18,75% (IC 95% : 4,05% - 45,65%) alors que l enquête à Bruxelles montre 83,5% (IC95%:80.3%-86.6%) d enfants de 2 ans ont le schéma recommandé les taux de couverture sont significativement plus faibles que pour la population bruxelloise en général.

10 1. Enquête accès aux soins et couverture vaccinale 70,0% 60,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0% 5,8% document et vaccination à jour Couverture vaccinale Enquête MdM enfants Rom ,8% document et vaccination incomplète 2,5% pas de document et vaccination complète déclarée 60,0% pas de document et vaccination incomplète 5,8% pas de document et pas de vaccination déclarée 98% des mères d enfants non totalement vaccinés se déclarent prêtes à laisser leur enfant se faire vacciner! Non 50% Des personnes interrogées savent où aller pour se faire vacciner Oui 50%

11 Le cas de Nante: 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» Exemple de «bonne pratiques» se base sur certains principes: La stabilisation de leur situation (non expulsion ni des lieux d occupation, ni du territoire) : les familles vivent dans le même lieu pendant une longue durée (au moins 2 ans)- (solution pragmatique: occupation d un lieux vide) Un suivi social rapproché et concerté pour l accès aux droits sociaux. Médiateur parlant la langue aidée par des associations spécialistes par métier (scolarisation/ accès aux soins/ ). Centralisation des démarches. L inclusion dans le droit commun : pas de mesures exclusives mais des mesures adaptées aux besoins de ces familles en terme d urgence humanitaire et de suivi social

12 La suite une conférence 23/10/2013 But de la conférence: parler des roms en errance en Belgique (avec un accent sur BXL). Susciter un intérêt et un engagement des élus et des pouvoirs publics sur cette question. En pratique: ce sera chez MDM le 23 octobre avec les différents niveaux de pouvoirs (européen, fédéral, régional, communal). L invitation sera envoyée en aout! Initiative portée pour le moment par:

Un réseau international

Un réseau international Un réseau international > Depuis plus de 30 ans > Un réseau de 14 organisations France, Belgique, Suisse, Espagne, Italie, Portugal, Suède, Grèce, Canada, Argentine, Allemagne, Grande Bretagne, Pays-Bas,

Plus en détail

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE 14 TÉTANOS ET LA ROUGEOLE 14.1 INTRODUCTION Soumaïla MARIKO Comme on l a déjà précisé au chapitre 1, des tests de dépistage de l immunité contre le tétanos et

Plus en détail

Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception des étudiants.

Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception des étudiants. Communiqué de presse Paris, le 13 février 2012 Enquête santé / Sexualité / Contraception / Chiffres Clés Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG Dossier de presse 11 février 2014 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés La sexualité des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de

Plus en détail

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS Positionnement en vue de la session spéciale des (22 septembre 2014) 2 1. FACE À UN AVENIR INCERTAIN, LES GOUVERNEMENTS DOIVENT SE REMOBILISER

Plus en détail

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN LA CONTRACEPTION 1 SATISFACTION DES PATENTES SUR L INFORMATION REÇUE EN POST PARTUM INTRODUCTION Contexte : 2 Élargissement des compétences de SF (contraception & gynécologie de prévention) (1) Rôle dans

Plus en détail

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France 08/06/2013 1 Nouveau contexte de la sexualité Depuis les années 1960 : nombreux changements dans

Plus en détail

AU PLUS PROCHE DE LA PRÉCARITÉ

AU PLUS PROCHE DE LA PRÉCARITÉ 33333 Dépannage d Urgence de Nuit et Echanges service actif en matière de toxicomanie agréé par la Commission communautaire commune de la Région de Bruxelles-Capitale et «photo du dispositif mobile de

Plus en détail

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS?

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? 3 SOMMAIRE Le mot du Président p. 3 Communiqué de presse Création de Médecins du Monde Luxembourg

Plus en détail

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA IRG-Université de Virginie 21 au 23 mars 2010 Acteurs non étatiques et politiques de santé publique SOIGNER ET TEMOIGNER Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la

Plus en détail

La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services

La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services COMMISSION EUROPÉENNE Aide humanitaire et Protection civile La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services

Plus en détail

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Le tableau suivant est destiné à donner un aperçu des principales actions à entreprendre pour répondre aux besoins

Plus en détail

Impact de l introduction du vaccin hexavalent sur la couverture contre l hépatite B à Bruxelles et en Wallonie

Impact de l introduction du vaccin hexavalent sur la couverture contre l hépatite B à Bruxelles et en Wallonie Impact de l introduction du vaccin hexavalent sur la couverture contre l hépatite B à Bruxelles et en Wallonie Emmanuelle Robert (MPH) Béatrice Swennen (Dr, MPH) Politiques et systèmes de santé, santé

Plus en détail

Bénin. Enquête Démographique et de Santé 2006. Rapport de synthèse

Bénin. Enquête Démographique et de Santé 2006. Rapport de synthèse Bénin Enquête Démographique et de Santé 2006 Rapport de synthèse Ce rapport résume les principaux résultats de l Enquête Démographique et de Santé (EDSB-III), réalisée au Bénin du 3 août au 18 novembre

Plus en détail

L accès aux soins des plus démunis en 2012

L accès aux soins des plus démunis en 2012 Dossier de presse octobre 2012 L accès aux soins des plus démunis en 2012 ; Journée internationale du refus de la misère 17 octobre 2012 Dossier de presse - 17 octobre 2012 2 la solidarité, un remède contre

Plus en détail

Demande de location d un logement

Demande de location d un logement Siège social : Rue Trieu Kaisin 70 6061 Montignies-sur-Sambre WEB : www.lasambrienne.be TEL : 071/272.000 MAIL : info@lasambrienne.be N Entreprise 0401.661.459 RPM Charleroi Demande de location d un logement

Plus en détail

La dynamique des liens entre genre, âge et désir

La dynamique des liens entre genre, âge et désir La dynamique des liens entre genre, âge et désir Michel Bozon Lausanne, 21 juin 2011 Université d été «Genre, rapports intergénérationnels et travail social» Plan de la présentation Transformations de

Plus en détail

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES JEUNES FILLES CONTEXTE DU PROGRAMME SUPER GO Féminisation du VIH : quelques chiffres clés (EIS-2005) 0,4% des filles de 15 à 19 ans sont infectées

Plus en détail

Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de :

Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de : Programme National de médiation sanitaire FORMATION DES MEDIATRICES/EURS SANITAIRES Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de : 1. Etre capable de s'appuyer

Plus en détail

Présentation du manuel

Présentation du manuel Présentation du manuel > COMMENT UTILISER LE MANUEL Le manuel est divisé en trois chapitres : Chapitre 1 : Introduction Le chapitre présente le SIS. Il indique l'objectif de la collecte de données, le

Plus en détail

Diagnostic sur les besoins des acteurs en matière de formation à la gestion de la qualité des projets humanitaires: Présentation des résultats

Diagnostic sur les besoins des acteurs en matière de formation à la gestion de la qualité des projets humanitaires: Présentation des résultats Diagnostic sur les besoins des acteurs en matière de formation à la gestion de la qualité des projets humanitaires: Présentation des résultats P. Brunet, D. Kauffmann et C. Nussbaum 20 Novembre 2008 Méthodologie

Plus en détail

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Dossier de synthèse documentaire et bibliographique Réactualisation - novembre 2011 Marseille : 18, rue Stanislas Torrents 13006 Marseille Tél. :

Plus en détail

Statuts de séjour et soins de santé pour étrangers. Séance d information à l attention du personnel des mutualités

Statuts de séjour et soins de santé pour étrangers. Séance d information à l attention du personnel des mutualités Statuts de séjour et soins de santé pour étrangers Séance d information à l attention du personnel des mutualités Contenu de la présentation - Introduction - Affiliation AMI En tant que personne titulaire

Plus en détail

Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre

Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre Demande de location 2015 Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre Je soussigné (nom et prénom) :........ demeurant à :.................. Adresse e-mail :.......... souhaite obtenir en location

Plus en détail

Les jeunes non mariés

Les jeunes non mariés Les jeunes non mariés et les grossesses non désirées Introduction Il est important de veiller à ce que les jeunes non mariés disposent d informations et de services de contraception. Les grossesses non

Plus en détail

P.S.E. 1 ère situation d évaluation

P.S.E. 1 ère situation d évaluation Lycée X Ville Session 201 P.S.E. 1 ère situation d évaluation Première Bac Professionnel Spécialité du diplôme Académie de Nancy-Metz Durée : 55 minutes NOM :. Prénom :. NOTE : / 18 NOTE : / 09 FOLIO :

Plus en détail

DÉTERMINANTS COMPORTEMENTAUX DE LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE DES JEUNES EN MILIEU URBAIN

DÉTERMINANTS COMPORTEMENTAUX DE LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE DES JEUNES EN MILIEU URBAIN DÉTERMINANTS COMPORTEMENTAUX DE LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE DES JEUNES EN MILIEU URBAIN Analyse secondaire des données des enquêtes démographiques et de santé réalisées au Bénin et à Madagascar Avril

Plus en détail

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne O B S E R V A T O I R E R E G I O N A L D E L A S A N T E D E M I D I - P Y R E N E E S Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Novembre 2007 SYSTEME

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Note de recommandation Médecins du Monde. Concertation sur la Réforme de l Asile. Octobre 2013

Note de recommandation Médecins du Monde. Concertation sur la Réforme de l Asile. Octobre 2013 Note de recommandation Médecins du Monde Concertation sur la Réforme de l Asile Octobre 2013 Introduction Cette note de contribution est rédigée dans le cadre de la concertation sur la Réforme de l Asile,

Plus en détail

VIH : Parlons-en franchement!

VIH : Parlons-en franchement! VihCouv_vert(2011_02) 08/02/11 13:27 Page1 DESSINS PHILIPPE DELESTRE VIH : Parlons-en franchement! VIH : Parlons-en franchement! LE VIH C EST QUOI? Le VIH est un virus. C est le virus du Sida. VIH ÇA VEUT

Plus en détail

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN Publié en novembre 2014 Afin de bien former des interventions, évaluer les progrès, et selon le cas, raffiner leurs stratégies, les décideurs ont

Plus en détail

Mars2008. ContactsPresse: FlorencePriolet-CélineMorel

Mars2008. ContactsPresse: FlorencePriolet-CélineMorel MédecinsduMonde auprès desfemmesrroms Mars2008 ContactsPresse: FlorencePriolet-CélineMorel 0144921431-1432 /0609173559 www.medecinsdumonde.org LA MISSION PERINATALITE DE MEDECINS DU MONDE AUPRES DES RROMS

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH

La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH www.lmde.com La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. SIREN 431 791 672. Siège

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ACCÈS AUX SOINS DE LA MISSION FRANCE. SYNTHÈSE 2012 Octobre 2013

OBSERVATOIRE DE L ACCÈS AUX SOINS DE LA MISSION FRANCE. SYNTHÈSE 2012 Octobre 2013 OBSERVATOIRE DE L ACCÈS AUX SOINS DE LA MISSION FRANCE SYNTHÈSE 2012 Octobre 2013 2 Jérôme Sessini / Magnum Photos pour MDM Coralie Couetil Bertrand Gaudillère INTRODUCTION Ô En 2012, en France, les conséquences

Plus en détail

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est?

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Version n : 1 Dernière actualisation : 13-10-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu un CPAS (Centre Public d Action Sociale)? 3)

Plus en détail

Contribution de Médecins du Monde

Contribution de Médecins du Monde Contribution de Médecins du Monde Conférence nationale de lutte contre la pauvreté et les exclusions des 10 et 11/12/12 Thématique Hébergement / logement Cette contribution fait suite à la participation

Plus en détail

Je m inscris au forfait, donc je consulte toujours dans ma maison médicale

Je m inscris au forfait, donc je consulte toujours dans ma maison médicale Je m inscris au forfait, donc je consulte toujours dans ma maison médicale Ma mutuelle paye un montant fixe chaque mois à ma maison médicale LE FORFAIT est un contrat entre patient, maison médicale et

Plus en détail

ENQUETE MARS 2014 L HEBERGEMENT D URGENCE EN 2014 ETAT DES LIEUX ET PARCOURS DES PERSONNES SANS DOMICILE FIXE DANS 5 VILLES DE FRANCE

ENQUETE MARS 2014 L HEBERGEMENT D URGENCE EN 2014 ETAT DES LIEUX ET PARCOURS DES PERSONNES SANS DOMICILE FIXE DANS 5 VILLES DE FRANCE ENQUETE MARS 2014 L HEBERGEMENT D URGENCE EN 2014 ETAT DES LIEUX ET PARCOURS DES PERSONNES SANS DOMICILE FIXE DANS 5 VILLES DE FRANCE MEDECINS DU MONDE MARS 2014 2 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 CONTEXTE ET

Plus en détail

Ne cherchez plus... A partir de. par mois. Découvrez. Kife S@nté, la mutuelle d'assurance santé pensée pour les jeunes et leur budget!

Ne cherchez plus... A partir de. par mois. Découvrez. Kife S@nté, la mutuelle d'assurance santé pensée pour les jeunes et leur budget! Ne cherchez plus... Découvrez A partir de 18 par mois, la mutuelle d'assurance santé pensée pour les jeunes et leur budget! * Enfin une mutuelle d'assurance santé pour les jeunes et leur budget! Pour qui?

Plus en détail

La mienne est. La mienne est. en comprimés

La mienne est. La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est remboursée La mienne est en

Plus en détail

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick SONDAGE SUR L ATTITUDE DES PARENTS ENVERS L ÉDUCATION EN MATIÈRE DE SANTÉ SEXUELLE Nota : Vous pouvez transmettre ce sondage de

Plus en détail

DOCUMENTS A FOURNIR. Liste communiquée à titre informatif UNIQUEMENT.

DOCUMENTS A FOURNIR. Liste communiquée à titre informatif UNIQUEMENT. DOCUMENTS A FOURNIR Liste communiquée à titre informatif UNIQUEMENT. Remarques : - Toutes les annexes à votre demande devront être des copies certifiées conformes aux originaux (les copies certifiées conformes

Plus en détail

Collection Au Quotidien LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE LES ROMS LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE

Collection Au Quotidien LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE LES ROMS LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE Collection Au Quotidien LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE LES ROMS LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE 1 2 LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE L Europe est, particulièrement

Plus en détail

ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE

ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Service maladies infectieuses dans la population générale ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Situation au 31 décembre ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Ce

Plus en détail

Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france

Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france Jean-Paul Guthmann, Pierre Chauvin, Yann Le Strat, Marion Soler,

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES Ont participé à la réalisation de ce document, l Association Nationale des Sages-femmes Cadres,

Plus en détail

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Qu est ce que la reproduction humaine? Quelles sont les étapes nécessaires à la conception d un enfant? L' Homme est-il toujours en capacité de

Plus en détail

Vade-mecum. Tableau de bord wallon des maisons médicales. Encodage, extraction, analyse. Tout ce que vous devez savoir pour participer au projet

Vade-mecum. Tableau de bord wallon des maisons médicales. Encodage, extraction, analyse. Tout ce que vous devez savoir pour participer au projet Vade-mecum Tableau de bord wallon des maisons médicales Encodage, extraction, analyse Tout ce que vous devez savoir pour participer au projet n 3 - juin 2013 Page 2 Table des matières PREAMBULE 5 TABLEAU

Plus en détail

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit.

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. Protocole [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte... p. 4 Les objectifs... p. 5 Les bénéficiaires... p. 5 Le chéquier et les coupons... p.

Plus en détail

Nations Unies Haut Commissariat aux Droits de l Homme, réf: NVebU mes 2011

Nations Unies Haut Commissariat aux Droits de l Homme, réf: NVebU mes 2011 Nations Unies Haut Commissariat aux Droits de l Homme, réf: NVebU mes 2011 Initiatives montrant des bonnes pratiques ainsi que des pratiques efficaces dans l adoption d une approche fondée sur les droits

Plus en détail

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI La formation continue du Centre d Ouverture Psychologique Et Sociale (Copes) s adresse à tous les acteurs du champ médical, psychologique,

Plus en détail

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013 1 L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices Édition 2013 L assurance maternité Sommaire Les prestations maternité 3 Cas particuliers 8 Le congé paternité 11

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques POLITIQUE SCIENTIFIQUE FEDERALE rue de la Science 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 www.belspo.be Fiche de projet pour les institutions publiques Cette fiche est remplie par une institution

Plus en détail

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission Intitulé du poste Rattachement hiérarchique Pays / ville d affectation Date d arrivée souhaitée 15/09/15 Durée de la mission Contexte Informations préliminaires sur le poste CHARGE DE PROJET SANTE PROFIL

Plus en détail

Professions indépendantes. Vos prestations maladie

Professions indépendantes. Vos prestations maladie Professions indépendantes Vos prestations maladie Édition 2012 Vos prestations maladie Sommaire Quels sont les bénéficiaires de l assurance maladie? 3 Comment bénéficier des prestations? 4 Quels sont les

Plus en détail

Parcours d exils à Ixelles Expérience d une commune confrontée à la crise de l accueil

Parcours d exils à Ixelles Expérience d une commune confrontée à la crise de l accueil Parcours d exils à Ixelles Expérience d une commune confrontée à la crise de l accueil Septembre 2012 Commune d Ixelles Publication : Parcours d exils à Ixelles. Expérience d une commune confrontée à la

Plus en détail

Projet de règlement d ordre intérieur des crèches communales

Projet de règlement d ordre intérieur des crèches communales ADMINISTRATION COMMUNALE D AUDERGHEM SERVICE : PETITE ENFANCE I. Dispositions obligatoires. A. Définition. Projet de règlement d ordre intérieur des crèches communales La Commune d Auderghem a créé quatre

Plus en détail

LES SOINS DE SANTÉ POUR LES MIGRANTS SANS PAPIERS EN SUISSE SERVICES

LES SOINS DE SANTÉ POUR LES MIGRANTS SANS PAPIERS EN SUISSE SERVICES LES SOINS DE SANTÉ POUR LES MIGRANTS SANS PAPIERS EN SUISSE SERVICES UN CONTEXTE PLEIN DE CONTRASTES Dans la plupart des pays analysés, un écart peut être observé entre les normes définies par les droits

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial carte SIS mutuelle aide médicale d urgence handicap planning familial maison médicale hôpital pharmacie médecin de garde Santé Je vis en Belgique. Ai-je droit aux soins de santé? En Belgique, tout le monde

Plus en détail

Influence du pouvoir intrafamilial sur les soins de santé maternelle au Mali: perspectives des femmes, des hommes et des belles-mères

Influence du pouvoir intrafamilial sur les soins de santé maternelle au Mali: perspectives des femmes, des hommes et des belles-mères Influence du pouvoir intrafamilial sur les soins de santé maternelle au Mali: perspectives des femmes, des hommes et des belles-mères Par Darcy White, Michelle Dynes, Marcie Rubardt, Koman Sissoko et Rob

Plus en détail

PAR Sarah Engebretsen, Gisele Kaboré BILAN PROGRAMMATION

PAR Sarah Engebretsen, Gisele Kaboré BILAN PROGRAMMATION Filles Eveillées : Programme pilote pour adolescentes migrantes employées de maison au Burkina Faso urbain PAR Sarah Engebretsen, Gisele Kaboré et Leah Jarvis BILAN PROGRAMMATION Le Population Council

Plus en détail

l hépatite b Une maladie qui peut être grave.

l hépatite b Une maladie qui peut être grave. l hépatite b Une maladie qui peut être grave. Sommaire Qu est-ce que l hépatite B? L hépatite B est-elle fréquente? Comment attrape-t-on l hépatite B? Comment savoir si l on est atteint d une hépatite

Plus en détail

La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule

La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule Fistula Care à EngenderHealth 440 Ninth Avenue, 13th Floor New York, NY, USA 10001 Tel: 212-561-8000 E-mail: fistulacare@engenderhealth.org

Plus en détail

41% LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE. Note de recherche

41% LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE. Note de recherche Note de recherche NOVEMBRE 2013 PAR KATE BELOHLAV ET MAHESH KARRA LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE Les besoins non satisfaits en planification familiale correspondent

Plus en détail

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 avec le soutien de édito sommaire Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 N Retrouvez au dos les lieux sur le plan Notre ville est riche de sa diversité, qui

Plus en détail

Une sage-femme vous accompagne...

Une sage-femme vous accompagne... Département Mère/ Enfant Chef du département: Dr Thomas D. Centre hospitalier Etterbeek-Ixelles Rue Jean Paquot, 63 1050 Ixelles 02/641 41 11 Une sage-femme vous accompagne... Un film sur la maternité

Plus en détail

NOM : Lieu de naissance : PRENOM : Date de naissance : Nationalité :

NOM : Lieu de naissance : PRENOM : Date de naissance : Nationalité : Service Social Demande d aide à la mobilité étudiante - Bourses européennes (Erasmus-Fame) Année académique 2013/2014 Inscription payée le NOM : Lieu de naissance : PRENOM : Date de naissance : Nationalité

Plus en détail

LA SANTE DES ETUDIANTS 2011

LA SANTE DES ETUDIANTS 2011 LA SANTE DES ETUDIANTS 2011 Rapports N 1000467- Mai 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax. (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 3 387 456 RCS Paris

Plus en détail

République Démocratique du Congo Enquête Démographique et de Santé 2013-2014

République Démocratique du Congo Enquête Démographique et de Santé 2013-2014 République Démocratique du Congo Enquête Démographique et de Santé 2013-2014 Rapport préliminaire Ministère du Plan et Suivi de la Mise en œuvre de la Révolution de la Modernité et Ministère de la Santé

Plus en détail

PERCEPTION DU VIH/SIDA PAR LES ETUDIANTS DE PREMIERE

PERCEPTION DU VIH/SIDA PAR LES ETUDIANTS DE PREMIERE PERCEPTION DU VIH/SIDA PAR LES ETUDIANTS DE PREMIERE ANNEE DE L UNIVERSITE L DE DSCHANG SUPERVISE PAR Pr MPOAME MBIDA COORDONNEE PAR Dr SANOU SOBZE Martin VIH EPIDEMIOLOGIE Plus de 7 nouvelles infections

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Objectifs : indiquer les objectifs de prévention du Service départemental de Protection Maternelle et

Plus en détail

L ACCÈS AUX SOINS DES PLUS PRÉCAIRES

L ACCÈS AUX SOINS DES PLUS PRÉCAIRES Giorgos Moutafis Mai 2014 Dr Liana Mailli vaccine un enfant à la polyclinique de Perama, MdM Grèce, 2013. L ACCÈS AUX SOINS DES PLUS PRÉCAIRES DANS UNE EUROPE EN CRISE SOCIALE Le cas des femmes enceintes

Plus en détail

IDEAL Connaissances. Au service de la performance publique

IDEAL Connaissances. Au service de la performance publique IDEAL Connaissances Au service de la performance publique Présentation des premières conclusions de l enquête sur la gestion technique des aires d accueil Présentation du Réseau Gens du Voyage La gestion

Plus en détail

ENQUÊTE MARS 2013 CONTRACEPTION ET PRÉVENTION DES CANCERS FÉMININS

ENQUÊTE MARS 2013 CONTRACEPTION ET PRÉVENTION DES CANCERS FÉMININS ENQUÊTE MARS 2013 CONTRACEPTION ET PRÉVENTION DES CANCERS FÉMININS chez les femmes en situation de précarité en France MÉDECINS DU MONDE MARS 2013 2 SOMMAIRE Sommaire... 2 Introduction... 3 Objectif de

Plus en détail

LES OMD EN CHIFFRES. Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION

LES OMD EN CHIFFRES. Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION 1 LES OMD EN CHIFFRES Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION Faisant suite à la Déclaration du Millénaire, le bureau du PNUD en Haïti s est attelé à faire la promotion des Objectifs du Millénaire pour

Plus en détail

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail

Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais)

Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais) MEDECINS DU MONDE FRANCE recherche Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais) Médecins du Monde, association médicale militante

Plus en détail

PLANIFICATION FAMILIALE 5

PLANIFICATION FAMILIALE 5 PLANIFICATION FAMILIALE 5 El-Arbi Housni Le Programme National de Planification Familiale a été établi au Maroc sous l'entière responsabilité du ministère de la Santé en 1966. Ce programme a gagné beaucoup

Plus en détail

Soins du post-partum

Soins du post-partum Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU Soins du post-partum Prise en charge des complications lors de la grossesse et de l accouchement Objectifs de la séance Définir

Plus en détail

l état France? de santé des étudiants en Enquête Nationale sur la Santé des Etudiants www.lmde.com Habitudes alimentaires, alcool, contraception,

l état France? de santé des étudiants en Enquête Nationale sur la Santé des Etudiants www.lmde.com Habitudes alimentaires, alcool, contraception, Enquête Nationale sur la Santé des Etudiants Habitudes alimentaires, sexualité alcool, contraception, tabac, quel est l état de santé des étudiants en èmes 3 Assises de la santé étudiante Congrès de la

Plus en détail

Insertion socio-professionnelle, état de santé et recours aux soins des bénéficiaires de l AME : le rôle des réseaux d entraide

Insertion socio-professionnelle, état de santé et recours aux soins des bénéficiaires de l AME : le rôle des réseaux d entraide et DOSSIERS Insertion socio-professionnelle, état de et recours aux soins des bénéficiaires de l AME : le rôle des réseaux d entraide N 19 2011 Fin 2010, 230 000 personnes bénéficient de l aide médicale

Plus en détail

Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA :

Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA : Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA : Constats de départ Objectifs du projet Présentation de l outil

Plus en détail

La contraception. Les moyens de contraception pour les femmes 6. Et les hommes? 14

La contraception. Les moyens de contraception pour les femmes 6. Et les hommes? 14 La contraception La contraception SE PROTEGER D UNE GROSSESSE 5 Les moyens de contraception pour les femmes 6 La pilule 6 Le stérilet 8 L implant 9 L anneau vaginal 10 Le patch 11 L injection 12 Le préservatif

Plus en détail

Le VIH-sida, qu est-ce que c est?

Le VIH-sida, qu est-ce que c est? LES DROITS DE l ENFANT FICHE THÉMATIQUE Le VIH-sida, qu est-ce que c est? UNICEF/ NYHQ2010-2622 / Roger LeMoyne Chaque jour dans le monde, plus de 7 000 nouvelles personnes sont infectées par le VIH, 80

Plus en détail

ETUDE PTB : ON NE PEUT PAS HABITER SUR UNE LISTE D ATTENTE

ETUDE PTB : ON NE PEUT PAS HABITER SUR UNE LISTE D ATTENTE ETUDE PTB : ON NE PEUT PAS HABITER SUR UNE LISTE D ATTENTE Introduction En 2013, le gouvernement bruxellois se montrait fier de son plan ambitieux (selon lui) de construction de logements sociaux à Bruxelles

Plus en détail

ASSURÉS. Vous accompagner... la maternité. naissance

ASSURÉS. Vous accompagner... la maternité. naissance ASSURÉS Vous accompagner... la maternité naissance Sommaire Prendre soin de vous.... p.4 Les premiers pas de bébé dans la vie... p.7 Calendrier des vaccinations... p.9 Les maux fréquents de bébé... p.10

Plus en détail

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a

Plus en détail

dans un pays de l Espace Economique Européen ou la Suisse dans un autre pays en dehors de l Espace Economique Européen ou la Suisse

dans un pays de l Espace Economique Européen ou la Suisse dans un autre pays en dehors de l Espace Economique Européen ou la Suisse Fiche pratique Vous partez en voyage dans un pays de l Espace Economique Européen ou la Suisse Au plus tard 15 jours avant votre départ Demandez votre carte Européenne d Assurance maladie à votre CPAM

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives République du Sénégal Un Peuple- Un But- Une Foi Ministère de la Santé et de l Action Sociale Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives Symposium sur la Protection

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d Faillites à Schaerbeek et démographie d des sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d locale de Schaerbeek Guichet d Economie d Locale de Schaerbeek Fondé par M. Etienne

Plus en détail

La couverture complémentaire santé des jeunes

La couverture complémentaire santé des jeunes La couverture complémentaire santé des jeunes en France et dans les Pays de la Loire 2013 Décembre www.santepaysdelaloire.com Auteur Sandrine David, Dr Anne Tallec, Observatoire régional de la santé (ORS)

Plus en détail

Contacts avec le médecin généraliste

Contacts avec le médecin généraliste Contacts avec le médecin généraliste Johan Van der Heyden Institut Scientifique de Santé Publique Direction opérationnelle Santé publique et surveillance Rue J. Wytsman, 14 B - 1050 Bruxelles 02 / 642

Plus en détail

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2015

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2015 1 L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices Édition 2015 L ASSURANCE MATERNITÉ Sommaire Les prestations maternité 3 Cas particuliers 8 Le congé paternité 11

Plus en détail

LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE?

LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE? LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE? La CPAM (sécurité sociale) permet d être remboursé entre 15 et 100% en fonction des soins donnés. Une mutuelle peut prendre en charge le

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS XI FACULTÉ DE MÉDECINE PARIS SUD. Année : 2010. Thèse pour le Doctorat en médecine

UNIVERSITÉ PARIS XI FACULTÉ DE MÉDECINE PARIS SUD. Année : 2010. Thèse pour le Doctorat en médecine UNIVERSITÉ PARIS XI FACULTÉ DE MÉDECINE PARIS SUD Année : 2010 N : Thèse pour le Doctorat en médecine Présentée par Élodie BAUDRY Née le 16 juin 1981 à Enghien les Bains Les patientes sont-elles satisfaites

Plus en détail