Cours C6 : Vibrations non linéaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours C6 : Vibrations non linéaires"

Transcription

1 Vibrations non linéaires Bruno COCHELIN Laboratoire de Mécanique et d Acoustique, CNRS UPR 751 Ecole Centrale Marseille Acoustique non linéaire et milieux complexes -6 Juin 14 - Oléron Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

2 Ondes Modes Ondes non linéaires Modes non linéaires Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

3 Dans les analyses vibratoires linéaires Les concepts de modes propres de vibrations libres (fréquence propre, déformée modale) et de superposition modale jouent un rôle majeur (théorie, calcul numérique, expérience). Peut on étendre ces concepts aux systèmes non linéaires oui, en partie, pour la notion de mode de vibrations. systèmes réguliers non dissipatif - oui systèmes réguliers dissipatif - oui systèmes non-réguliers - cas par cas non, pour la superposition modale Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

4 Intérêt des modes non-linéaires compréhension du comportement dynamique d un système réponses forcées : résonances au voisinage des modes non-linéaires réduction de modèle (?) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

5 1 Modes non-linéaires : l approche Rosenberg ( ) 3 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 4 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

6 Outline 1 Modes non-linéaires : l approche Rosenberg ( ) 3 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 4 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

7 Cadre mécanique Systèmes discrets conservatifs : masses ponctuelles + ressorts à n degrés de liberté Forces de rappel des ressorts : polynômes impaires f( u) = k 1 u k 3 u 3 k 5 u 5... u 1 u u 3 Vecteur position : [ U ] = [ u 1 u... u n ] T Equation du mouvement : [ M ][ Ü ] + [ K ][ U ] + [ F nl (U) ] = [ ] Idée : définir les modes non-linéaires comme des extentions directes des modes linéaires, en analysant les trajectoires des mouvements libres dans l espace des configurations. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

8 Pour cette présentation, on utilise un exemple élémentaire : f = ku 1 k 3 u 3 1 u 1 u k m m k [ ] [ m ][ü1 k k + m ü k k ][ u1 ] k3 u +[ 3 ] [ 1 = u ] Modes normaux du système linéarisé : [ U(t) ] = [ Φ ] (A cos(ωt)+bsin(ωt)) [ ] [ m ][ü1 k k + m ü k k k Mode 1 ω 1 = Mode ω = ][ u1 u ] = [ ] [ 1 m Φ 1 = 1] 3k Φ m = [ ] 1 1 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

9 Mouvements libres du système linéarisé : On effectue des lachers ( [ U() ] et [ U() ] = ) et on visualise les trajectoires dans l espace des configurations (u 1, u ). (Intégration temporelle avec Matlab, ODE45) 3 1 u u 1 Mouvement sur un mode linéaire une droite dans l espace des configurations Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

10 Mouvements libres du système non-linéaire : u u u u 1 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

11 Mouvements libres du système non linéaire : u u u u 1 Ligne modale "à la Rosenberg" mouvement périodique et synchrone Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

12 Recherche d une autre ligne modale, à plus faible amplitude u u u u 1 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

13 résumé : 3 1 u u 1 u 1 m k u m k 3 lignes modales et la ligne des (bons) points de départ (pointillés) mouvements périodiques synchrones : u =, u = u max en même temps pour tous les u i la déformée modale évolue continuement la fréquence des oscillations dépend de l amplitude ω 1 ω 1 Mode non-linéaire 1 = "ensemble de ces lignes modales" Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

14 Le mode non linéaire : 3 1 u u 1 u 1 m k u m k A grande amplitude le mode est localisé sur la masse 1! Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

15 Une disgression pour comprendre la localisation : regardons le système symétrique avec deux ressorts non-linéaires à droite et à gauche. 3 1 u u 1 u 1 m k u m les lignes des (bons) points de départ Il y a une bifurcation sur le mode trois familles de solutions périodiques synchrones. Un système à n degrés de liberté peut avoir plus que n modes non-linéaires. Il existe des modes localisés (applications aux absorbeurs dynamiques). Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

16 Calcul des lignes modales pour un système à n degrés de liberté. ü i + W(U) u i = i = 1,...,n On paramètre la ligne modale à l aide de u 1 que l on renomme x (d autres choix possibles) x [ ] u (x) U =. Les inconnues sont les n 1 fonctions u i(x) u n(x) On doit résoudre : ( ) d u i du dx i W(U) + W(U) = i =,...,n géométrie dx u 1 u i (h W(x,u (x),...,u n(x))) 1+( du dx ) + +( dun dx ) ẍ + W(x,u (x),...,u n(x)) x = mouvement (1ddl) avec des conditions aux limites pour u i : u i (x = ) = et en x = x max (h = W(x max )) La résolution de ces équations est difficile. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

17 Outline 1 Modes non-linéaires : l approche Rosenberg ( ) 3 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 4 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

18 Cadre mécanique Systèmes discrets et continus Non linearités régulières Applicables pour les systèmes amortis et/ou avec effets gyroscopiques [ M ][Ü] + [ C ][ U] + [ K ][ U ] + [ F nl (U, U) ] = [ ] Formalisme sous-jaccent Systèmes dynamiques, sous espaces invariants Théorème de la variété centrale Toujours la même logique : les modes non-linéaires sont des extentions directes des modes linéaires. Mais cette fois, les modes linéaires sont définis comme des sous-espaces invariants de dimension deux de l espace des phases. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

19 On garde notre exemple élémentaire : f = ku 1 k 3 u 3 1 u 1 u k m m k [ ] [ m ][ü1 k k + m ü k k ][ u1 ] k3 u +[ 3 ] [ 1 = u ] On passe en coordonnées modales q 1 = u 1 + u et q = u 1 + u ] [ ][ ] [ q1 ω + 1 q1 q ω + q [ α(q1 q ) 3 ] [ = ] On reécrit comme un système du premier ordre p 1 = q 1 et p = q q 1 1 [ ] Z = p1 [Ż] q = ω1 [ ] 1 Z + α(q q 1 ) 3 p ω Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

20 1 Le système linéaire sous-jaccent : [ Ż ] = ω1 [ ] 1 Z ω Mouvement sur le mode linéaire 1 q 1 () = A Acos(ω 1 t)+ B sin(ω ω 1 t) [ ] Z() = p 1 () = B [ ] 1 q () = Z(t) = Aω 1 sin(ω 1 t)+bcos(ω 1 t) p () = Trajectoires quand on est sur le mode linéaire p 1 q p q q 1 q q 1 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

21 On considère maitenant le système non-linéaire On represente, dans l espace des phases, les 3 trajectoires obtenues précédemment p1 p 1 q q q q q Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

22 Définition de Shaw et Pierre (1991) : Un mode non linéaire est un ensemble de mouvements qui se produisent dans un sous-espace invariant de dimension deux de l espace des phases. Ce sous-espace invariant contient l origine (point d equilibre stable) et il est tangent au sous espace propre plan du système linéarisé. Equations du sous-espace invariant (cas conservatif avec non-linéarité cubique) : On réécrit MÜ + KU + F nl (U) = sous la forme d un système du premier ordre en introduisant le vecteur vitesse V(t) : U = V (1) V = M 1 ( KU F nl (U)) () Soit ω, Φ un mode linéaire. On définit ρ et ψ comme les projections de U et V sur le mode linéaire ( ρ = Φ t MU et ψ = Φ t MV ) et cherche le sous-espace invariant sous la forme U = ρ(t)φ +U(ρ(t),ψ(t)) (3) V = ψ(t)φ +V(ρ(t),ψ(t)) (4) Le sous espace invariant de dimension deux est paramétré par ρ et ψ. Il est déterminé par les fonctions U et V (qui sont orthogonales à Φ). Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

23 La projection des équations du mouvement sur le mode φ donne le mouvement sur le sous-espace ρ = ψ (5) ψ +ω ρ+φt.f nl (ρφ+u(ρ,ψ)) = (6) Les équations qui gouvernent les fonctions U et V sont obtenues en éliminant le temps dans les équations du mouvement comme suit : U = U U ρ+ ψ = U ρ ψ ρ ψ + U ψ (ω ρ+φt.f nl (ρφ +U(ρ,ψ))) (7) V = V V ρ+ ρ ψ ψ = V ρ ψ + V ψ (ω ρ+φt.f nl (ρφ +U(ρ,ψ))) (8) d où les équations finales U ρ ψ + U ψ (ω ρ+φt.f nl (ρφ+u(ρ,ψ))) = V (9) M( V ρ ψ + V ψ (ω ρ+φt.f nl (ρφ+u(ρ,ψ)))) + KU + F nl (U) = (1) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

24 Ces dernières équations ne peuvent en général se résoudre de façon exacte. On peut avoir des solutions approchées sous forme séries entières à deux paramètres (!). Méthode de pertubation. U(ρ,ψ) = ρ U, +ρψu 1,1 +ψ U, +ρ 3 U 3, +ρ ψu, (11) En reportant les séries dans les équations et on identifiant selon les puissances de ρ et ψ, on obtient des systèmes linéaires couplés pour les U i,j. Liens avec les méthodes de perturbations classiques (Echelles multiples, Lindstedt-Poincaré, forme normale,...) Compréhension des phénomènes (Incommensurabilité des pulsations propres du système linéarisé, par exemple). Les méthodes de perturbations sont limitées aux mouvements de faibles amplitudes. Plus récemment, des tentatives de résolution numérique (Galerkin) des équations qui définissent le sous espace invariant. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

25 L approche Shaw et Pierre généralise (et simplifie) l approche Rosenberg. Un exemple complémentaire (non praticable par l approche Rosenberg) : l = 1 x m x 1 k 1 k l = l 1 u u1 l Paramètres de mouvement u 1 et u Déformation (Green-Lagrange) des ressorts e i = 1 li l. l e 1 = u (u 1 + u ) ; e = u + 1 (u 1 + u ) ; W = 1 k 1e k e. Equations du mouvement ü 1 +ω 1 (u (u 1 + u ))(1 + u 1)+ω (u + 1 (u 1 + u ))u 1 = ü +ω 1 (u (u 1 + u ))u +ω (u + 1 (u 1 + u ))(1 + u ) = Pour les simulations ω 1 = 1 ω =. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

26 mouvement sur le mode non linéaire u v1 v u u u -. u1. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

27 Outline Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 1 Modes non-linéaires : l approche Rosenberg ( ) 3 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 4 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

28 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Pour les systèmes élastiques non amortis, chaque mode non linéaire (sous espace invariant) est localement constitué d une famille d orbites périodiques. On peut le calculer en associant une méthode de calcul de solutions périodiques avec une méthode de continuation à un paramètre (plus simple que le calcul direct du sous espace invariants (deux paramètres), limité aux systèmes non amortis) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

29 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Méthodes de perturbations (analytique) Echelles multiples Forme normale Lindsted-Poincaré, moyenne.... Méthodes Numériques Equilibrage harmonique + continuation Méthode de tir + continuation collocation d orbites périodiques + continuation... Quand on calcule un mode non-linéaire : on doit se préoccuper de stabilité et de bifurcations. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

30 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples une présentation élémentaire de la méthode de l équilibrage harmonique sur l équation de Duffing : où µ, f et ω sont des paramètres. But : calculer des solutions périodiques ü + µ u + u + u 3 = f cos(ωt) On décompose l inconnue sur une base de Fourier tronquée u(t) = u c cos(ωt) + u s sin(ωt) (içi, une seule harmonique) on reporte dans l équation, ü = ω u c cos(ωt) ω u s sin(ωt) u = ωu c sin(ωt)+ωu s cos(ωt) u = u c cos(ωt)+u s sin(ωt) u 3 = u 3 c cos3 (ωt)+3u c us cos (ωt) sin(ωt)+3u cu s cos(ωt) sin (ωt) + u 3 s sin3 (ωt) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

31 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples on decompose en harmonique : cos 3 (x) = 3 4 cos(x)+ 1 4 cos(3x) cos (x) sin(x) = 1 4 sin(x)+ 1 4 sin(3x) on regroupe les termes harmonique par harmonique : { (1 ω )u c + µωu s u3 c ucu s }cos(ωt) +{(1 ω )u s µωu c u3 s usu c }sin(ωt) +{... }cos(3ωt) +{... }sin(3ωt) = fcos(ωt) On neglige les harmoniques autres que celles qui apparaissent dans l écriture de départ pour l inconnue u(t) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

32 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Au final, on obtient un système algébrique : (1 ω )u c + µωu s u3 c ucu s = f (1 ω )u s µωu c u3 s usu c = pour les deux coefficients de Fourier u c, u s et les paramètres ω, µ, f. Remarque : La méthode d équilibrage harmonique peut se présenter comme une méthode de résidu pondéré avec la même base de Fourier pour l inconnue et pour les fonctions tests Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

33 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Maintenant, on explore les solutions du système algébrique par continuation (continuation, path following) : Par exemple on fixe µ =.5, f =.. ω est un paramètre libre (paramètre de contrôle) on a : inconnues U = [u c, u s,ω] U R 3 equations R(U) = R R l ensemble des solutions de R(U) = est constitué d une ou plusieurs courbes (branches de solutions). Continuation : parcourir les branches de solutions en partant d une solution initiale connue (ici la solution statique U = [.195 ]) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

34 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples DØplacement u c, u s.5 u cus resultat de la continuation. ω libre f =., µ = Pulsation ω Remarque : chaque point solution sur la branche pourra être le point de départ pour la continuation par rapport à un autre paramètre. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

35 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Généralisation de la méthode d équilibrage harmonique : pour trouver les solutions périodiques d un système d ODE Ẏ = f(y,λ) ou Ẏ = f(y,λ, t) on décompose l inconnue Y(t) en série de Fourier H H Y(t) = Y + Y c,k cos(kωt)+ Y s,k sin(kωt) k=1 On reporte dans l équation, on décompose les termes non-linéaires (étape difficile!), on "équilibre" les harmoniques pour aboutir à un système d équations algébriques sur les coefficients de Fourier Y, Y c,k,y s,k et ω On résoud le système algébrique par continuation (stabilité, bifurcation). k=1 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

36 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Les modes du système à une masse et deux ressorts avec MANLAB l = 1 x m x 1 k 1 k l = l 1 u u 1 l Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

37 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Vibrations de tube GV dans les centrales (El-Hadi Thesis, EdF) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

38 Outline Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications 1 Modes non-linéaires : l approche Rosenberg ( ) 3 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 4 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

39 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications oscillateur linéaire u1(t) u(t) oscillateur non linéaire ü 1 +λ u 1 + u 1 +β(u 1 u ) = γü + α 1 u + α 3 u 3 +β(u u 1 ) = Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

40 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Conditions initiales : u 1 () = u 1, u t Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

41 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Conditions initiales : u 1 () = u 1, u t Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

42 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications pompage énergétique en acoustique Nouveau type de contrôle passif du bruit pour les basses fréquences haut parleur boîte de couplage tube p1 (t) p(x,t), u air (x,t) p (t) membrane qm(t) L x m a m a m m u a(t) ua(t) qm(t) Système à contrôler : la pression acoustique dans le tube (fonctionnant sur son premier mode) Absorbeur nonlinéaire : membrane fine circulaire viscoélastique Faible raideur de couplage : volume d air de la boîte de couplage Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

43 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Modèle à deux degrés de liberté du montage Le système mécanique classique Le montage vibro-acoustique haut parleur boîte de couplage p1 (t) tube p(x,t), u air (x,t) p (t) membrane qm(t) oscillateur linéaire u1(t) u(t) oscillateur non linéaire L m a m a x m m u a(t) ua(t) qm(t) ü 1 +λ u 1 + u 1 +β(u 1 u ) = γü + α 1 u + α 3 u 3 +β(u u 1 ) = ü a +λ u a + u a +β(u a q m) = γ q m + α 1 (aq m +η q m) + α 3 (qm 3 + ηq m qm)+β(qm ua) = Modèles très similaires à deux différences près : présence d un terme de raideur linéaire dû à la tension dans la membrane présence d un terme de dissipation nonlinéaire Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

44 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Les modes nonlinéaires du système Equilibrage harmonique à une composante u a(t) = U(ω) cosωt, q m(t) = Q(ω) cosωt (sans amortissement) : β U(ω) = ω +1+β Q(ω) ( ) 4 Q(ω) = ± 3 α β 3 ω +1+β +γω α 1 a β S11+ : air et membrane vibrent à la même fréquence et en phase S11 : air et membrane vibrent à la même fréquence et en opposition de phase Amplitude de døplacement (m) 16 x S11+ / Uair S11+ / Qmembrane S11- / Uair S11- / Qmembrane FrØquence (Hz) S11+ S FrØquence (Hz) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron Energie totale (log)

45 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f1 = 57 Hz Explications dans le cas de faible amplitude d entrée initiale : Energies : Vitesse (m/s) Pression (Pa) EntrØe (V) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) Energie (J) Energie (%) 3 x E tube E tube / E total E membrane E membrane / E total Temps (s) Aucun transfert d énergie Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

46 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f1 = 57 Hz Explications dans le cas de faible amplitude d entrée initiale : Image temps/fréquence : Vitesse (m/s) Pression (Pa) EntrØe (V) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) FrØquence (Hz) FrØquence (Hz) FrØquence (Hz) Temps (s) Fréquences constantes Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

47 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f 1 = 57 Hz Explications dans le cas de faible amplitude d entrée initiale : Diagramme énergie/fréquence : Vitesse (m/s) Pression (Pa) EntrØe (V) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) FrØquence (Hz) S11+ S Energie (log) Trajectoire suivant le mode nonlinéaire S11 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

48 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f 1 = 57 Hz Explications dans le cas de forte amplitude d entrée initiale : Energies : Pression (Pa) EntrØe (V) Vitesse (m/s) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) Energie (J) Energie (%) E tube E tube / E total E membrane E membrane / E total Temps (s) Transfert irréversible d énergie du milieu acoustique vers la membrane Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

49 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f 1 = 57 Hz Explications dans le cas de forte amplitude d entrée initiale : Image temps/fréquence : EntrØe (V) - FrØquence (Hz) Pression (Pa) Vitesse (m/s) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) FrØquence (Hz) FrØquence (Hz) Temps (s) Décroissances simultanées de la fréquence et de l amplitude Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

50 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f 1 = 57 Hz Explications dans le cas de forte amplitude d entrée initiale : Diagramme énergie/fréquence : Pression (Pa) EntrØe (V) Vitesse (m/s) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) FrØquence (Hz) S11+ S Energie (log) Trajectoire suivant le mode nonlinéaire S11+ Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

51 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Réponses fréquentielles configuration : h =.18 mm, R = 4 cm, f 1 = 45 Hz 7.8 V Rapport Pression / EntrØe (Pa/V) V.197 V.55 V.36 V.554 V.659 V FrØquence (Hz) Pression (db) Log(entrØe (V)) FrØquence (Hz) Ecrêtage du pic de résonance initial grâce au régime quasi-périodique Pompage énergétique = limitation du niveau sonore Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron Pression (Pa) Cours C6 : Vibrations non.linéaires.4.6.8

52 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Longueur de tube variable : L=1.55 m L=1.8 m L=.6 m Pression / EntrØe (Pa.s /m) 6 L=.6m pic L=.6m ecretage L=1.8m pic 5 L=1.8m ecretage L=1.55m pic L=1.55m ecretage FrØquence (Hz) R = 4 cm, h =.18 mm, f 1 = 3 Hz Trois systèmes primaires différents pour une configuration de membrane constante : Adaptabilité de la membrane à n importe quelle fréquence et écrêtage du pic de résonance, quelle que soit sa fréquence Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

53 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Application à la réduction du bruit de bouche d un moteur automobile Boitier papillon R A S Schéma d un circuit d admission Débitmètre Filtre à air Support filtre sur brancard Col d entée d air comprenant : Raccord entrée filtre Liaison démontable Ecope bruit de bouche : bruit sortant par l entrée d air (entre 98 db -essenceet 95db -diesel- niveau max à rpm) traitement actuel : matériaux absorbants sur les parois, résonateur de Helmholtz ou quart d onde idée de ce travail (déposée par un brevet PSA-CNRS) : utiliser un absorbeur nonlinéaire monté sur le filtre à air pour le traitement du bruit de bouche (harmoniques du bourdonnement) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

54 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Réalisation du montage expérimental proche du schéma d un conduit d admission : tube source boîte haut parleur membrane boîte filtre à air tube d entrée d air haut parleur grande chambre anéchoïque petite chambre anéchoïque Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

55 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Résultats expérimentaux : Rapport Pression / EntrØe (Pa/V) røførence.5 V.1 V.5 V 1 V FrØquence (Hz) EntrØe (V). -. EntrØe (V) Pression (Pa) Pression (Pa) DØplacement (mm) Temps (s) DØplacement (mm) Temps (s) f=71 Hz f=114 Hz Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

56 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications FAA Standard : Résonateur en λ/4 (bande étroite), de Helmholtz (gros volume pour les BF), silencieux diffuseurs par trou ou fentes (pertes de charge) Le prototype réalisé pour C4 essence 1,6 l : Résultats pas encore satisfaisants (effet en BF par suppression des bosses H). Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

57 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Pour aller plus loin, l ouvrage du cours CISM (1) Modal Analysis of Nonlinear Mechanical Systems CISM Courses and Lectures n. 555 (348 pages) G. Kerschen, S.Shaw, C. Touzé, O. Gendelman, B. Cochelin, A. Vakakis Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

ENSTA - COURS MS 204 DYNAMIQUE DES SYSTÈMES MÉCANIQUES : ONDES ET VIBRATIONS

ENSTA - COURS MS 204 DYNAMIQUE DES SYSTÈMES MÉCANIQUES : ONDES ET VIBRATIONS ENSTA - COURS MS 204 DYNAMIQUE DES SYSTÈMES MÉCANIQUES : ONDES ET VIBRATIONS Amphi 5 INFORMATION A l URL suivante: http://www.ensta-paristech.fr/ touze/ms204/ vous trouverez: les supports des cours 1 à

Plus en détail

L oscillateur OSCILLATEUR HARMONIQUE. Chapitre 1. I. Introduction, définitions. I.1. Exemple. I.2. Caractérisation du mouvement

L oscillateur OSCILLATEUR HARMONIQUE. Chapitre 1. I. Introduction, définitions. I.1. Exemple. I.2. Caractérisation du mouvement Chapitre 1 OSCILLATEUR HARMONIQUE harmonique étudié dans ce chapitre est un oscillateur mécanique constitué d un ressort et d une masse. Cet exemple simple permettra L oscillateur d introduire le concept

Plus en détail

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS David Ryckelynck Centre des Matériaux, Mines ParisTech David.Ryckelynck@mines-paristech.fr Bibliographie : Stabilité et mécanique non linéaire,

Plus en détail

Nom :... Prénom :... Section :... No :... Exercice 1 (6 points) EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 2010-2011 Examen 14.01.2011

Nom :... Prénom :... Section :... No :... Exercice 1 (6 points) EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 2010-2011 Examen 14.01.2011 EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 200-20 Examen 4.0.20 Nom :... Prénom :... Section :... No :... Les seuls objets autorisés sont: Le formulaire "résumé mécanique" disponible sur le moodle une feuille

Plus en détail

CHAPITRE IV Oscillations libres des systèmes à plusieurs degrés de liberté

CHAPITRE IV Oscillations libres des systèmes à plusieurs degrés de liberté CHAPITE IV Oscillations ibres des Systèmes à plusieurs derés de liberté 010-011 CHAPITE IV Oscillations libres des systèmes à plusieurs derés de liberté Introduction : Dans ce chapitre, nous examinons

Plus en détail

Sur le calcul numérique des modes non-linéaires

Sur le calcul numérique des modes non-linéaires 2 ème Congrès Français de Mécanique Besançon, 29 août au 2 septembre 2 Sur le calcul numérique des modes non-linéaires F. Blanc a, K. Ege b, C. Touzé a, J.-F. Mercier c, A.-S. Bonnet Ben Dhia c a. UME-ENSTA-ParisTech,

Plus en détail

Microscopie à Force Atomique

Microscopie à Force Atomique M1 SCIENCES DE LA MATIERE - ENS LYON ANNEE SCOLAIRE 2009-2010 Microscopie à Force Atomique Compte-rendu de Physique Expérimentale Réalisé au Laboratoire de Physique de l ENS Lyon sous la supervision de

Plus en détail

I Stabilité, Commandabilité et Observabilité 11. 1 Introduction 13 1.1 Un exemple emprunté à la robotique... 13 1.2 Le plan... 18 1.3 Problème...

I Stabilité, Commandabilité et Observabilité 11. 1 Introduction 13 1.1 Un exemple emprunté à la robotique... 13 1.2 Le plan... 18 1.3 Problème... TABLE DES MATIÈRES 5 Table des matières I Stabilité, Commandabilité et Observabilité 11 1 Introduction 13 1.1 Un exemple emprunté à la robotique................... 13 1.2 Le plan...................................

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

Une fréquence peut-elle être instantanée?

Une fréquence peut-elle être instantanée? Fréquence? Variable? Instantané vs. local? Conclure? Une fréquence peut-elle être instantanée? Patrick Flandrin CNRS & École Normale Supérieure de Lyon, France Produire le temps, IRCAM, Paris, juin 2012

Plus en détail

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA UE3-1 : Physique Chapitre 4 : Les ondes Professeur Eva PEBAY-PEYROULA Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. IV- Les ondes Finalité du chapitre Pour

Plus en détail

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE PRE-REQUIS SAVOIR : AOP en régime linéaire et non linéaire OBJECTIFS SAVOIR : Valider par le calcul et la mesure, les performances des fonctions

Plus en détail

Identification parcimonieuse d un système non-linéaire en régime forcé : mesure, transformée de Hilbert-Huang et a priori.

Identification parcimonieuse d un système non-linéaire en régime forcé : mesure, transformée de Hilbert-Huang et a priori. Identification parcimonieuse d un système non-linéaire en régime forcé : mesure, transformée de Hilbert-Huang et a priori. P.-O. Mattei & M. Pachebat LMA le 15 novembre 2012 Plan de la présentation 1 Introduction

Plus en détail

TP Méthodes Numériques

TP Méthodes Numériques ENSIMAG 1ère année, 2007-2008 TP Méthodes Numériques Objectifs Les objectifs de ce TP sont : de revenir sur les méthodes de résolution des équations différentielles vues en cours de MN ; d utiliser un

Plus en détail

Modes non-linéaires en théorie des vibrations : Définitions, exemples et applications

Modes non-linéaires en théorie des vibrations : Définitions, exemples et applications Modes non-linéaires en théorie des vibrations :, exemples et applications Cyril Touzé ENSTA-UME, Unité de recherche en Mécanique, Chemin de la Hunière 91761 Palaiseau cedex, cyril.touze@ensta.fr Collaborations

Plus en détail

Analyse et Commande des systèmes linéaires

Analyse et Commande des systèmes linéaires Analyse et Commande des systèmes linéaires Frédéric Gouaisbaut LAAS-CNRS Tel : 05 61 33 63 07 email : fgouaisb@laas.fr webpage: www.laas.fr/ fgouaisb September 24, 2009 Présentation du Cours Volume Horaire:

Plus en détail

M1/UE CSy - module P8 1

M1/UE CSy - module P8 1 M1/UE CSy - module P8 1 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB MODÉLISATION D UNE SUSPENSION ET ÉTUDE DE SON COMPORTEMENT DYNAMIQUE La suspension d une automobile est habituellement assurée par quatre systèmes

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques ANNEXE BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques L'enseignement des mathématiques dans les sections de techniciens supérieurs Agencement de l'environnement architectural

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

Une approche pour un contrôle non-linéaire temps réel

Une approche pour un contrôle non-linéaire temps réel Une approche pour un contrôle non-linéaire temps réel L. Mathelin 1 L. Pastur 1,2 O. Le Maître 1 1 LIMSI - CNRS Orsay 2 Université Paris-Sud 11 Orsay GdR Contrôle des décollements 25 Nov. 2009 Orléans

Plus en détail

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires I ) Ecrire l'expression analytique des signaux représentés sur les figures suivantes à l'aide de signaux particuliers. Dans le cas du signal y(t) trouver

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées.

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. 1 Ce sujet aborde le phénomène d instabilité dans des systèmes dynamiques

Plus en détail

Séries de Fourier. T f (x) exp 2iπn x T dx, n Z. T/2 f (x) cos ( ) f (x) dx a n (f) = 2 T. f (x) cos 2πn x )

Séries de Fourier. T f (x) exp 2iπn x T dx, n Z. T/2 f (x) cos ( ) f (x) dx a n (f) = 2 T. f (x) cos 2πn x ) Séries de Fourier Les séries de Fourier constituent un outil fondamental de la théorie du signal. Il donne lieu à des prolongements et des extensions nombreux. Les séries de Fourier permettent à la fois

Plus en détail

Les fonctions sinus et cosinus

Les fonctions sinus et cosinus DERNIÈRE IMPRESSION LE 6 juin 03 à 5:06 Les fonctions sinus et cosinus Table des matières Rappels. Mesure principale.............................. Résolution d équations...........................3 Signe

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale Ondes acoustiques ; acoustique musicale On appelle onde mécanique le phénomène de propagation d une perturbation dans un milieu élastique, sans transport de matière mais avec transport d énergie. L exemple

Plus en détail

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES NOM :. PRENOM : NUMERO DE CANDIDAT :... EPREUVE DE PHYSIQUE DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES Lire attentivement les consignes afin de vous placer dans les meilleures conditions de réussite

Plus en détail

harmonique CHAPITRE 1 Oscillateur Introduction Plan du chapitre1

harmonique CHAPITRE 1 Oscillateur Introduction Plan du chapitre1 CHAPITRE 1 Oscillateur harmonique Introduction L oscillateur harmonique est un concept important en physique car il permet notamment de décrire le comportement autour d une position d équilibre de nombreux

Plus en détail

Etude d un haut-parleur

Etude d un haut-parleur Etude d un haut-parleur Le haut-parleur électrodynamique, dont l invention remonte à plus de cent ans, n a pas évolué dans son principe. Il a été amélioré d année en année par l utilisation de nouvelles

Plus en détail

Les apteurs de Vibrations

Les apteurs de Vibrations Page Les apteurs de Vibrations mis en perspective Philippe VERVOORT Capteurs Page Vibration : Définition Page D Mouvement (phénomène mécanique) Paramètres vibratoires (1) Page Mouvement vibratoire x(t)

Plus en détail

Interaction sol structure (notions) Spécifications, règlements: ASN,EC8, ASCE 4.98

Interaction sol structure (notions) Spécifications, règlements: ASN,EC8, ASCE 4.98 Interaction sol structure (notions) Problème physique: Nécessité de prendre en compte l interaction lorsqu il existe une différence de masse ou de raideur entre le sol et la structure. Incertitudes sur

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

Réponse vibratoire non-linéaire d une poutre bi-encastrée Modèle analytique et recalage expérimental

Réponse vibratoire non-linéaire d une poutre bi-encastrée Modèle analytique et recalage expérimental Réponse vibratoire non-linéaire d une poutre bi-encastrée Modèle analytique et recalage expérimental M. CLAEYS a,b, J-P. LAMBELIN a, J-J. SINOU b a. CEA/CESTA, 5 avenue des Sablières, CS6000, 6 LE BARP

Plus en détail

COMMANDE PAR RETOUR ACCELEROMETRIQUE APPLICATION A UN ROBOTS CARTESIENS 3 AXES. Frédéric Colas

COMMANDE PAR RETOUR ACCELEROMETRIQUE APPLICATION A UN ROBOTS CARTESIENS 3 AXES. Frédéric Colas SEPRO R O B O T I Q U E COMMANDE PAR RETOUR ACCELEROMETRIQUE APPLICATION A UN ROBOTS CARTESIENS 3 AXES Frédéric Colas ERT CEMODYNE (int. 1022) - ENSAM 8, Bd Louis XIV 59046 Lille Cedex barre@lille.ensam.fr

Plus en détail

Influence d un encoffrement sur un absorbeur acoustique non linéaire pour les basses-fréquences

Influence d un encoffrement sur un absorbeur acoustique non linéaire pour les basses-fréquences Influence d un encoffrement sur un absorbeur acoustique non linéaire pour les basses-fréquences P-Y. Bryk a, S. Bellizzi b, R. Côte c Laboratoire de Mécanique et d Acoustique, UPR CNRS 7051, 31 chemin

Plus en détail

Utilisation de python pour le calcul numérique

Utilisation de python pour le calcul numérique Utilisation de python pour le calcul numérique Résumé L objectif de ce TP est de découvrir quelques possibilités de python pour le calcul numérique. Il pourra également vous servir de référence si vous

Plus en détail

Analyse des diagrammes de Bode d'un filtre passe-bande:

Analyse des diagrammes de Bode d'un filtre passe-bande: TD N 3: Filtrage, fonction de transfert et diagrammes de Bode. M1107 : Initiation à la mesure du signal Le but de ce TD est de vous permettre d'appréhender les notions indispensables à la compréhension

Plus en détail

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :.

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. A remplir par le candidat : Nom : Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. Note : Concours filière Technicien Supérieur et er cycle filière Ingénieur Concours nd cycle filière Ingénieur

Plus en détail

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux 1) Notion de moment d une force : Les effets d une force sur un solide dépendent de la position de la force par rapport au corps. Pour traduire avec précision les effets d une force, il est nécessaire

Plus en détail

Étude statique du tire bouchon

Étude statique du tire bouchon Méthodologie MP1 Étude statique Tire-bouchon Étude statique du tire bouchon On s intéresse à l aspect statique du mécanisme représenté en projection orthogonale sur la figure 1. Le tire bouchon réel est

Plus en détail

COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR?

COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR? NOM: Coéquipier : COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR? Soit une fonction G(t) périodique, de fréquence f. D'après Fourier, cette fonction peut se décomposer en

Plus en détail

Etude expérimentale des modes d onde de surface piégés

Etude expérimentale des modes d onde de surface piégés Etude expérimentale des modes d onde de surface piégés P. J. COBELLI a, P. PETITJEANS a, A. MAUREL b, V. PAGNEUX b,c a. Laboratoire de Physique et Mécanique des Milieux Hétérogènes, UMR CNRS 7636 Ecole

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale David BONACCI Institut National Polytechnique de Toulouse (INP) École Nationale Supérieure d Électrotechnique, d Électronique, d Informatique,

Plus en détail

EXAMEN #1. ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 25 % de la note finale

EXAMEN #1. ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 25 % de la note finale EXAMEN #1 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 25 % de la note finale Automne 2014 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Pendant qu une onde se propage sur une corde, on quadruple la tension de

Plus en détail

DEUXIÈME COMPOSITION DE PHYSIQUE. Deux phénomènes d hystérésis

DEUXIÈME COMPOSITION DE PHYSIQUE. Deux phénomènes d hystérésis ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION 2009 FILIÈRE PC DEUXIÈME COMPOSITION DE PHYSIQUE (Durée : 4 heures) L utilisation des calculatrices est

Plus en détail

Systèmes dynamiques. Chapitre 1

Systèmes dynamiques. Chapitre 1 Chapitre 1 Systèmes dynamiques 1) Placement financier On dépose une quantité d argent u 0 à la banque à l instant t 0 = 0 et on place cet argent à un taux r > 0. On sait qu en vertu de la loi des intérêts

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE

XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE A. ANALYSE D'UNE FONCTION DE TRANSFERT Forme canonique ; Exemple ; Limites ; Fréquence de Coupure ; Bande Passante ;

Plus en détail

ONDES & ELECTROMAGNETISME

ONDES & ELECTROMAGNETISME ONDES & ELECTROMAGNETISME M. NICOLAS ondes mécaniques 10h ME, MT, GC H. TORTEL ondes électromagnétiques 10h ME, MT 2009 / 2010 Plan du cours 1. Domaines d application 2. Définitions et rappels 3. L oscillateur

Plus en détail

M5 Oscillateur harmonique et régime forcé

M5 Oscillateur harmonique et régime forcé M5 Oscillateur harmonique et régime forcé Rappels des épisodes précédents... Au cours de la première période, nous avons rencontré le modèle de l Oscillateur Harmonique Amorti Cf Cours M4). Nous allons

Plus en détail

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X INTRODUCTION La conception d'un mécanisme en vue de sa réalisation industrielle comporte plusieurs étapes. Avant d'aboutir à la maquette numérique du produit définitif, il est nécessaire d'effectuer une

Plus en détail

M1/UE CSy - module P8 1

M1/UE CSy - module P8 1 M1/UE CSy - module P8 1 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB RÉGULATION DU NIVEAU ET DE LA TEMPÉRATURE DANS UN BAC En vue de disposer d un volume constant de fluide à une température désirée, un processus

Plus en détail

Concours CASTing 2011

Concours CASTing 2011 Concours CASTing 2011 Épreuve de mécanique Durée 1h30 Sans calculatrice Le candidat traitera deux exercices parmi les trois proposés dans le sujet. Dans le cas où les trois exercices seraient traités partiellement,

Plus en détail

Equations Différentielles

Equations Différentielles Cours optionnel S4 - Maths Renforcées 1 Equations Différentielles I- Définitions élémentaires. On appelle Equation Différentielle Ordinaire (EDO) toute équation (E) du type (E) : y (n) (t) = F (t; y(t);

Plus en détail

Courant électrique et distributions de courants

Courant électrique et distributions de courants Cours d électromagnétisme Courant électrique et distributions de courants 1 Courant électrique 1.1 Définition du courant électrique On appelle courant électrique tout mouvement d ensemble des particules

Plus en détail

Méthodes de quadrature. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/48

Méthodes de quadrature. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/48 Méthodes de Polytech Paris-UPMC - p. 1/48 Polynôme d interpolation de Preuve et polynôme de Calcul de l erreur d interpolation Étude de la formule d erreur Autres méthodes - p. 2/48 Polynôme d interpolation

Plus en détail

M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE

M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE I Modèle de l oscillateur harmonique (O.H.) I. Exemples Cf Cours I. Définition Définition : Un oscillateur harmonique à un degré de liberté x (X, θ,... ) est un système physique

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h)

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h) DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ CONCOURS BLANC calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h) Sujet Vaisseau spatial... 2 I.Vaisseau spatial dans un champ newtonien... 2 II.Vitesse de libération...3 A.Option

Plus en détail

Physique. chassis aimant. Figure 1

Physique. chassis aimant. Figure 1 Physique TSI 4 heures Calculatrices autorisées 2013 Les résultats numériques seront donnés avec un nombre de chiffres significatifs compatible avec celui utilisé pour les données. On s intéresse ici à

Plus en détail

MODULATION D AMPLITUDE

MODULATION D AMPLITUDE Misuriello Maxime 17/03/08 Arondel Olivier MODULATION D AMPLITUDE 1 Modulation... 1 1.1 Porteuse... 1 1.2 Modulation AM... 1 1.3 Modulation DSB... 3 2 Démodulations... 5 2.1 Détection d enveloppe (AM)...

Plus en détail

Repérage d un point - Vitesse et

Repérage d un point - Vitesse et PSI - écanique I - Repérage d un point - Vitesse et accélération page 1/6 Repérage d un point - Vitesse et accélération Table des matières 1 Espace et temps - Référentiel d observation 1 2 Coordonnées

Plus en détail

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE Analyse vibratoire expérimentale : outil de surveillance et de diagnostic Dr Roger SERRA ENIVL / LMR 1 Contexte (1/2) Première publication de la charte

Plus en détail

- Mobiliser les résultats sur le second degré dans le cadre de la résolution d un problème.

- Mobiliser les résultats sur le second degré dans le cadre de la résolution d un problème. Mathématiques - classe de 1ère des séries STI2D et STL. 1. Analyse On dote les élèves d outils mathématiques permettant de traiter des problèmes relevant de la modélisation de phénomènes continus ou discrets.

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

Résume du cours de Mécanique Analytique

Résume du cours de Mécanique Analytique Résume du cours de Mécanique Analytique jean-eloi.lombard@epfl.ch 22 janvier 2009 Table des matières 1 Équations de Lagrange 1 1.1 Calcul des variations....................... 3 1.2 Principe de moindre

Plus en détail

Partiel PHY121 Mécanique du point

Partiel PHY121 Mécanique du point Université Joseph Fourier Grenoble Licence Partiel PHY2 Mécanique du point Vendredi 23 mars 202 Durée h30 Calculatrices et documents non-autorisés Pour chaque question, 4 réponses sont proposées dont ou

Plus en détail

1- Son / Signal sonore

1- Son / Signal sonore SOMMAIRE 1. Son / Signal sonore 2. Critères d appréciations du son 3. Caractéristiques physiques du signal sonore 4. Représentations visuelles du signal sonore 5. Les différentes familles du son. 1- Son

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES DE VIBRATIONS ET ONDES

TRAVAUX PRATIQUES DE VIBRATIONS ET ONDES TRAVAUX PRATIQUES DE VIBRATIONS ET ONDES PREPARATION Le polycopié est à lire attentivement avant les séances. Certains sujets comportent une étude préparatoire (partie A) qui doit être rédigée avant la

Plus en détail

TP d électrocinétique n 3 Multiplication de Signaux Analyse spectrale

TP d électrocinétique n 3 Multiplication de Signaux Analyse spectrale TP d électrocinétique n 3 Multiplication de Signaux Analyse spectrale La multiplication de deux signaux est une opération non-linéaire fréquemment rencontrée en électronique d instrumentation ou de traitement

Plus en détail

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S ETUDE DES VIBRATIONS 1 Chapitre I - Présentation et définitions 2 Les objectifs à atteindre: 1) Savoir décrire le modèle de l'oscillateur harmonique et savoir l'appliquer à l'étude des systèmes physiques

Plus en détail

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits.

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits. Session de Juillet 2001 Durée 2 H Documents interdits. Exercice 1 : Oscillations forcées de dipôles électriques Lors d une séance de travaux pratiques, les élèves sont conduits à étudier les dipôles en

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

Optimisation de trajectoire pour une mission Ariane 5

Optimisation de trajectoire pour une mission Ariane 5 Optimisation de trajectoire pour une mission Ariane 5 Ludovic Goudenège (sur la base d un projet de Pierre Martinon) ENSTA - Module IN103 Septembre 2012 Plan 1 Quelques données et chiffres 2 Dynamique

Plus en détail

Série 7 : circuits en R.S.F.

Série 7 : circuits en R.S.F. Série 7 : circuits en R.S.F. 1 Documents du chapitre Action d un circuit du 1er ordre sur un échelon de tension et sur une entrée sinusoïdale : Déphasage de grandeurs sinusoïdales et représentation de

Plus en détail

Solutions globales pour les équations décrivant des écoulements insaturés en milieux poreux, avec une pression capillaire dynamique

Solutions globales pour les équations décrivant des écoulements insaturés en milieux poreux, avec une pression capillaire dynamique Solutions globales pour les équations décrivant des écoulements insaturés en milieux poreux, avec une pression capillaire dynamique J. Bodin 12, T. Clopeau 2, A. Mikelić 2 1 Agence Nationale pour la gestion

Plus en détail

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives.

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives. L G L G Prof. Éric J.M.DELHEZ ANALYSE MATHÉMATIQUE ÉALUATION FORMATIE Novembre 211 Ce test vous est proposé pour vous permettre de faire le point sur votre compréhension du cours d Analyse Mathématique.

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 2. Les solutions tampons

DEVOIR DE SYNTHESE N 2. Les solutions tampons MINESTERE DE L EDUCATION DIRECTION REGIONALE DE NABEUL LYCÉE TAIEB MEHIRI MENZEL TEMIME PROPOSÉ PAR : MOHAMED CHERIF, AHMED RAIES, SALWA RJEB. EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES NIVEAU: 4 EME SECTION : SC.EXPERIMENTALES

Plus en détail

La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit

La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit - Projet de Recherche CST - SOMARO n 24 - Collaboration avec le Laboratoire de Physique de la Matière Condensée (Ecole Polytechnique)

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

Département de physique

Département de physique Département de physique Etude de la densité spectrale de puissance du bruit thermique dans une résistance Travail expérimental et rédaction du document : Jean-Baptiste Desmoulins (P.R.A.G.) mail : desmouli@physique.ens-cachan.fr

Plus en détail

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges?

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges? Compétences générales Avoir des piles neuves, ou récentes dans sa machine à calculer. Etre capable de retrouver instantanément une info dans sa machine. Prendre une bouteille d eau. Prendre CNI + convocation.

Plus en détail

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier Responsable : J.Roussel Objectif Ce TP est une initiation à l analyse de Fourier. Nous verrons notamment comment une analyse spectrale permet de remonter à la courbe de réponse d un filtre électrique.

Plus en détail

Circuit fixe dans un champ magnétique variable

Circuit fixe dans un champ magnétique variable Circuit fixe dans un champ magnétique variable Calcul d un flux On peut montrer, dans le cadre de la mécanique des fluides, que le champ de vitesse pour un fluide visqueux incompressible, de coefficient

Plus en détail

Réduction des modèles numériques

Réduction des modèles numériques Réduction des modèles numériques Mickaël ABBAS EDF R&D Chef de Projet Méthodes Numériques Avancées Développeur Code_Aster 03 février 2014 Mines ParisTech Plan de la présentation Éléments de contexte industriel

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires 1/43 Courbes Paramétrées Courbes polaires Longueur d un arc, Courbure F411 - Courbes Paramétrées, Polaires Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/ fournie/ Année 2012/2013

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique...

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique... Table des matières iii TABLE DES MATIERES RESUME DE COURS Grandeurs périodiques. Circuits linéaires en régime sinusoîdal... 3 I. Propriétés des grandeurs périodiques...3 II. Régime sinusoïdal...3 III.

Plus en détail

Modulation et démodulation d amplitude.

Modulation et démodulation d amplitude. Modulation et démodulation d amplitude. P. Ribiere Collège Stannislas Année Scolaire 2014/2015 P. Ribiere (Collège Stannislas) Modulation et démodulation d amplitude. Année Scolaire 2014/2015 1 / 42 1

Plus en détail

Chapitre 4 : Identification

Chapitre 4 : Identification Chapitre 4 : Identification 1- Généralités - Identification en boucle ouverte.1 Méthodologie. Méthode directe : confrontation de la réponse théorique et expérimentale.3 Méthode de Strejc.4 Méthode de Broida.5

Plus en détail

Exemples de dynamique sur base modale

Exemples de dynamique sur base modale Dynamique sur base modale 1 Exemples de dynamique sur base modale L. CHAMPANEY et Ph. TROMPETTE Objectifs : Dynamique sur base modale réduite, Comparaison avec solution de référence, Influence des modes

Plus en détail

Cours de physique: sixième. Yves Delhaye

Cours de physique: sixième. Yves Delhaye Cours de physique: sixième Yves Delhaye 13 septembre 2006 Copyright (c) 2004-2006 Yves Delhaye. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation

Plus en détail

LES PROBLÈMES POSÉS PAR L'APPLICATION DE LA NORME ISO 7235 POUR LA MESURE DES SILENCIEUX DANS LES BASSES FRÉQUENCES

LES PROBLÈMES POSÉS PAR L'APPLICATION DE LA NORME ISO 7235 POUR LA MESURE DES SILENCIEUX DANS LES BASSES FRÉQUENCES LES PROBLÈMES POSÉS PAR L'APPLICATION DE LA NORME ISO 7235 POUR LA MESURE DES SILENCIEUX DANS LES BASSES FRÉQUENCES François Fohr, Damien ParmenFer Centre Transfert de Technologie du Mans 20, rue Thales

Plus en détail

Travail pratique : Contrôle actif des vibrations des structures type poutre

Travail pratique : Contrôle actif des vibrations des structures type poutre Adrien Badel Fabien Formosa POLYTECH ANNECY CHAMBERY Travail pratique : Contrôle actif des vibrations des structures type poutre Ce document est le support d'un travail pratique qui s'inscrit dans un module

Plus en détail

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 Outils de la Physique 1 Jacques LEQUIN Nombre heures Cours 4,5 Nombre heures TD 6 Grandeurs scalaires et vectorielles. Calcul différentiel, systèmes de coordonnées. Définir

Plus en détail