Cours C6 : Vibrations non linéaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours C6 : Vibrations non linéaires"

Transcription

1 Vibrations non linéaires Bruno COCHELIN Laboratoire de Mécanique et d Acoustique, CNRS UPR 751 Ecole Centrale Marseille Acoustique non linéaire et milieux complexes -6 Juin 14 - Oléron Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

2 Ondes Modes Ondes non linéaires Modes non linéaires Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

3 Dans les analyses vibratoires linéaires Les concepts de modes propres de vibrations libres (fréquence propre, déformée modale) et de superposition modale jouent un rôle majeur (théorie, calcul numérique, expérience). Peut on étendre ces concepts aux systèmes non linéaires oui, en partie, pour la notion de mode de vibrations. systèmes réguliers non dissipatif - oui systèmes réguliers dissipatif - oui systèmes non-réguliers - cas par cas non, pour la superposition modale Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

4 Intérêt des modes non-linéaires compréhension du comportement dynamique d un système réponses forcées : résonances au voisinage des modes non-linéaires réduction de modèle (?) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

5 1 Modes non-linéaires : l approche Rosenberg ( ) 3 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 4 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

6 Outline 1 Modes non-linéaires : l approche Rosenberg ( ) 3 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 4 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

7 Cadre mécanique Systèmes discrets conservatifs : masses ponctuelles + ressorts à n degrés de liberté Forces de rappel des ressorts : polynômes impaires f( u) = k 1 u k 3 u 3 k 5 u 5... u 1 u u 3 Vecteur position : [ U ] = [ u 1 u... u n ] T Equation du mouvement : [ M ][ Ü ] + [ K ][ U ] + [ F nl (U) ] = [ ] Idée : définir les modes non-linéaires comme des extentions directes des modes linéaires, en analysant les trajectoires des mouvements libres dans l espace des configurations. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

8 Pour cette présentation, on utilise un exemple élémentaire : f = ku 1 k 3 u 3 1 u 1 u k m m k [ ] [ m ][ü1 k k + m ü k k ][ u1 ] k3 u +[ 3 ] [ 1 = u ] Modes normaux du système linéarisé : [ U(t) ] = [ Φ ] (A cos(ωt)+bsin(ωt)) [ ] [ m ][ü1 k k + m ü k k k Mode 1 ω 1 = Mode ω = ][ u1 u ] = [ ] [ 1 m Φ 1 = 1] 3k Φ m = [ ] 1 1 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

9 Mouvements libres du système linéarisé : On effectue des lachers ( [ U() ] et [ U() ] = ) et on visualise les trajectoires dans l espace des configurations (u 1, u ). (Intégration temporelle avec Matlab, ODE45) 3 1 u u 1 Mouvement sur un mode linéaire une droite dans l espace des configurations Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

10 Mouvements libres du système non-linéaire : u u u u 1 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

11 Mouvements libres du système non linéaire : u u u u 1 Ligne modale "à la Rosenberg" mouvement périodique et synchrone Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

12 Recherche d une autre ligne modale, à plus faible amplitude u u u u 1 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

13 résumé : 3 1 u u 1 u 1 m k u m k 3 lignes modales et la ligne des (bons) points de départ (pointillés) mouvements périodiques synchrones : u =, u = u max en même temps pour tous les u i la déformée modale évolue continuement la fréquence des oscillations dépend de l amplitude ω 1 ω 1 Mode non-linéaire 1 = "ensemble de ces lignes modales" Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

14 Le mode non linéaire : 3 1 u u 1 u 1 m k u m k A grande amplitude le mode est localisé sur la masse 1! Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

15 Une disgression pour comprendre la localisation : regardons le système symétrique avec deux ressorts non-linéaires à droite et à gauche. 3 1 u u 1 u 1 m k u m les lignes des (bons) points de départ Il y a une bifurcation sur le mode trois familles de solutions périodiques synchrones. Un système à n degrés de liberté peut avoir plus que n modes non-linéaires. Il existe des modes localisés (applications aux absorbeurs dynamiques). Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

16 Calcul des lignes modales pour un système à n degrés de liberté. ü i + W(U) u i = i = 1,...,n On paramètre la ligne modale à l aide de u 1 que l on renomme x (d autres choix possibles) x [ ] u (x) U =. Les inconnues sont les n 1 fonctions u i(x) u n(x) On doit résoudre : ( ) d u i du dx i W(U) + W(U) = i =,...,n géométrie dx u 1 u i (h W(x,u (x),...,u n(x))) 1+( du dx ) + +( dun dx ) ẍ + W(x,u (x),...,u n(x)) x = mouvement (1ddl) avec des conditions aux limites pour u i : u i (x = ) = et en x = x max (h = W(x max )) La résolution de ces équations est difficile. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

17 Outline 1 Modes non-linéaires : l approche Rosenberg ( ) 3 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 4 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

18 Cadre mécanique Systèmes discrets et continus Non linearités régulières Applicables pour les systèmes amortis et/ou avec effets gyroscopiques [ M ][Ü] + [ C ][ U] + [ K ][ U ] + [ F nl (U, U) ] = [ ] Formalisme sous-jaccent Systèmes dynamiques, sous espaces invariants Théorème de la variété centrale Toujours la même logique : les modes non-linéaires sont des extentions directes des modes linéaires. Mais cette fois, les modes linéaires sont définis comme des sous-espaces invariants de dimension deux de l espace des phases. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

19 On garde notre exemple élémentaire : f = ku 1 k 3 u 3 1 u 1 u k m m k [ ] [ m ][ü1 k k + m ü k k ][ u1 ] k3 u +[ 3 ] [ 1 = u ] On passe en coordonnées modales q 1 = u 1 + u et q = u 1 + u ] [ ][ ] [ q1 ω + 1 q1 q ω + q [ α(q1 q ) 3 ] [ = ] On reécrit comme un système du premier ordre p 1 = q 1 et p = q q 1 1 [ ] Z = p1 [Ż] q = ω1 [ ] 1 Z + α(q q 1 ) 3 p ω Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

20 1 Le système linéaire sous-jaccent : [ Ż ] = ω1 [ ] 1 Z ω Mouvement sur le mode linéaire 1 q 1 () = A Acos(ω 1 t)+ B sin(ω ω 1 t) [ ] Z() = p 1 () = B [ ] 1 q () = Z(t) = Aω 1 sin(ω 1 t)+bcos(ω 1 t) p () = Trajectoires quand on est sur le mode linéaire p 1 q p q q 1 q q 1 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

21 On considère maitenant le système non-linéaire On represente, dans l espace des phases, les 3 trajectoires obtenues précédemment p1 p 1 q q q q q Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

22 Définition de Shaw et Pierre (1991) : Un mode non linéaire est un ensemble de mouvements qui se produisent dans un sous-espace invariant de dimension deux de l espace des phases. Ce sous-espace invariant contient l origine (point d equilibre stable) et il est tangent au sous espace propre plan du système linéarisé. Equations du sous-espace invariant (cas conservatif avec non-linéarité cubique) : On réécrit MÜ + KU + F nl (U) = sous la forme d un système du premier ordre en introduisant le vecteur vitesse V(t) : U = V (1) V = M 1 ( KU F nl (U)) () Soit ω, Φ un mode linéaire. On définit ρ et ψ comme les projections de U et V sur le mode linéaire ( ρ = Φ t MU et ψ = Φ t MV ) et cherche le sous-espace invariant sous la forme U = ρ(t)φ +U(ρ(t),ψ(t)) (3) V = ψ(t)φ +V(ρ(t),ψ(t)) (4) Le sous espace invariant de dimension deux est paramétré par ρ et ψ. Il est déterminé par les fonctions U et V (qui sont orthogonales à Φ). Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

23 La projection des équations du mouvement sur le mode φ donne le mouvement sur le sous-espace ρ = ψ (5) ψ +ω ρ+φt.f nl (ρφ+u(ρ,ψ)) = (6) Les équations qui gouvernent les fonctions U et V sont obtenues en éliminant le temps dans les équations du mouvement comme suit : U = U U ρ+ ψ = U ρ ψ ρ ψ + U ψ (ω ρ+φt.f nl (ρφ +U(ρ,ψ))) (7) V = V V ρ+ ρ ψ ψ = V ρ ψ + V ψ (ω ρ+φt.f nl (ρφ +U(ρ,ψ))) (8) d où les équations finales U ρ ψ + U ψ (ω ρ+φt.f nl (ρφ+u(ρ,ψ))) = V (9) M( V ρ ψ + V ψ (ω ρ+φt.f nl (ρφ+u(ρ,ψ)))) + KU + F nl (U) = (1) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

24 Ces dernières équations ne peuvent en général se résoudre de façon exacte. On peut avoir des solutions approchées sous forme séries entières à deux paramètres (!). Méthode de pertubation. U(ρ,ψ) = ρ U, +ρψu 1,1 +ψ U, +ρ 3 U 3, +ρ ψu, (11) En reportant les séries dans les équations et on identifiant selon les puissances de ρ et ψ, on obtient des systèmes linéaires couplés pour les U i,j. Liens avec les méthodes de perturbations classiques (Echelles multiples, Lindstedt-Poincaré, forme normale,...) Compréhension des phénomènes (Incommensurabilité des pulsations propres du système linéarisé, par exemple). Les méthodes de perturbations sont limitées aux mouvements de faibles amplitudes. Plus récemment, des tentatives de résolution numérique (Galerkin) des équations qui définissent le sous espace invariant. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

25 L approche Shaw et Pierre généralise (et simplifie) l approche Rosenberg. Un exemple complémentaire (non praticable par l approche Rosenberg) : l = 1 x m x 1 k 1 k l = l 1 u u1 l Paramètres de mouvement u 1 et u Déformation (Green-Lagrange) des ressorts e i = 1 li l. l e 1 = u (u 1 + u ) ; e = u + 1 (u 1 + u ) ; W = 1 k 1e k e. Equations du mouvement ü 1 +ω 1 (u (u 1 + u ))(1 + u 1)+ω (u + 1 (u 1 + u ))u 1 = ü +ω 1 (u (u 1 + u ))u +ω (u + 1 (u 1 + u ))(1 + u ) = Pour les simulations ω 1 = 1 ω =. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

26 mouvement sur le mode non linéaire u v1 v u u u -. u1. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

27 Outline Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 1 Modes non-linéaires : l approche Rosenberg ( ) 3 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 4 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

28 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Pour les systèmes élastiques non amortis, chaque mode non linéaire (sous espace invariant) est localement constitué d une famille d orbites périodiques. On peut le calculer en associant une méthode de calcul de solutions périodiques avec une méthode de continuation à un paramètre (plus simple que le calcul direct du sous espace invariants (deux paramètres), limité aux systèmes non amortis) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

29 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Méthodes de perturbations (analytique) Echelles multiples Forme normale Lindsted-Poincaré, moyenne.... Méthodes Numériques Equilibrage harmonique + continuation Méthode de tir + continuation collocation d orbites périodiques + continuation... Quand on calcule un mode non-linéaire : on doit se préoccuper de stabilité et de bifurcations. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

30 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples une présentation élémentaire de la méthode de l équilibrage harmonique sur l équation de Duffing : où µ, f et ω sont des paramètres. But : calculer des solutions périodiques ü + µ u + u + u 3 = f cos(ωt) On décompose l inconnue sur une base de Fourier tronquée u(t) = u c cos(ωt) + u s sin(ωt) (içi, une seule harmonique) on reporte dans l équation, ü = ω u c cos(ωt) ω u s sin(ωt) u = ωu c sin(ωt)+ωu s cos(ωt) u = u c cos(ωt)+u s sin(ωt) u 3 = u 3 c cos3 (ωt)+3u c us cos (ωt) sin(ωt)+3u cu s cos(ωt) sin (ωt) + u 3 s sin3 (ωt) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

31 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples on decompose en harmonique : cos 3 (x) = 3 4 cos(x)+ 1 4 cos(3x) cos (x) sin(x) = 1 4 sin(x)+ 1 4 sin(3x) on regroupe les termes harmonique par harmonique : { (1 ω )u c + µωu s u3 c ucu s }cos(ωt) +{(1 ω )u s µωu c u3 s usu c }sin(ωt) +{... }cos(3ωt) +{... }sin(3ωt) = fcos(ωt) On neglige les harmoniques autres que celles qui apparaissent dans l écriture de départ pour l inconnue u(t) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

32 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Au final, on obtient un système algébrique : (1 ω )u c + µωu s u3 c ucu s = f (1 ω )u s µωu c u3 s usu c = pour les deux coefficients de Fourier u c, u s et les paramètres ω, µ, f. Remarque : La méthode d équilibrage harmonique peut se présenter comme une méthode de résidu pondéré avec la même base de Fourier pour l inconnue et pour les fonctions tests Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

33 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Maintenant, on explore les solutions du système algébrique par continuation (continuation, path following) : Par exemple on fixe µ =.5, f =.. ω est un paramètre libre (paramètre de contrôle) on a : inconnues U = [u c, u s,ω] U R 3 equations R(U) = R R l ensemble des solutions de R(U) = est constitué d une ou plusieurs courbes (branches de solutions). Continuation : parcourir les branches de solutions en partant d une solution initiale connue (ici la solution statique U = [.195 ]) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

34 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples DØplacement u c, u s.5 u cus resultat de la continuation. ω libre f =., µ = Pulsation ω Remarque : chaque point solution sur la branche pourra être le point de départ pour la continuation par rapport à un autre paramètre. Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

35 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Généralisation de la méthode d équilibrage harmonique : pour trouver les solutions périodiques d un système d ODE Ẏ = f(y,λ) ou Ẏ = f(y,λ, t) on décompose l inconnue Y(t) en série de Fourier H H Y(t) = Y + Y c,k cos(kωt)+ Y s,k sin(kωt) k=1 On reporte dans l équation, on décompose les termes non-linéaires (étape difficile!), on "équilibre" les harmoniques pour aboutir à un système d équations algébriques sur les coefficients de Fourier Y, Y c,k,y s,k et ω On résoud le système algébrique par continuation (stabilité, bifurcation). k=1 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

36 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Les modes du système à une masse et deux ressorts avec MANLAB l = 1 x m x 1 k 1 k l = l 1 u u 1 l Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

37 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples Vibrations de tube GV dans les centrales (El-Hadi Thesis, EdF) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

38 Outline Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications 1 Modes non-linéaires : l approche Rosenberg ( ) 3 Equilibrage harmonique principe de continuation Exemples 4 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

39 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications oscillateur linéaire u1(t) u(t) oscillateur non linéaire ü 1 +λ u 1 + u 1 +β(u 1 u ) = γü + α 1 u + α 3 u 3 +β(u u 1 ) = Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

40 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Conditions initiales : u 1 () = u 1, u t Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

41 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Conditions initiales : u 1 () = u 1, u t Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

42 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications pompage énergétique en acoustique Nouveau type de contrôle passif du bruit pour les basses fréquences haut parleur boîte de couplage tube p1 (t) p(x,t), u air (x,t) p (t) membrane qm(t) L x m a m a m m u a(t) ua(t) qm(t) Système à contrôler : la pression acoustique dans le tube (fonctionnant sur son premier mode) Absorbeur nonlinéaire : membrane fine circulaire viscoélastique Faible raideur de couplage : volume d air de la boîte de couplage Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

43 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Modèle à deux degrés de liberté du montage Le système mécanique classique Le montage vibro-acoustique haut parleur boîte de couplage p1 (t) tube p(x,t), u air (x,t) p (t) membrane qm(t) oscillateur linéaire u1(t) u(t) oscillateur non linéaire L m a m a x m m u a(t) ua(t) qm(t) ü 1 +λ u 1 + u 1 +β(u 1 u ) = γü + α 1 u + α 3 u 3 +β(u u 1 ) = ü a +λ u a + u a +β(u a q m) = γ q m + α 1 (aq m +η q m) + α 3 (qm 3 + ηq m qm)+β(qm ua) = Modèles très similaires à deux différences près : présence d un terme de raideur linéaire dû à la tension dans la membrane présence d un terme de dissipation nonlinéaire Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

44 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Les modes nonlinéaires du système Equilibrage harmonique à une composante u a(t) = U(ω) cosωt, q m(t) = Q(ω) cosωt (sans amortissement) : β U(ω) = ω +1+β Q(ω) ( ) 4 Q(ω) = ± 3 α β 3 ω +1+β +γω α 1 a β S11+ : air et membrane vibrent à la même fréquence et en phase S11 : air et membrane vibrent à la même fréquence et en opposition de phase Amplitude de døplacement (m) 16 x S11+ / Uair S11+ / Qmembrane S11- / Uair S11- / Qmembrane FrØquence (Hz) S11+ S FrØquence (Hz) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron Energie totale (log)

45 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f1 = 57 Hz Explications dans le cas de faible amplitude d entrée initiale : Energies : Vitesse (m/s) Pression (Pa) EntrØe (V) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) Energie (J) Energie (%) 3 x E tube E tube / E total E membrane E membrane / E total Temps (s) Aucun transfert d énergie Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

46 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f1 = 57 Hz Explications dans le cas de faible amplitude d entrée initiale : Image temps/fréquence : Vitesse (m/s) Pression (Pa) EntrØe (V) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) FrØquence (Hz) FrØquence (Hz) FrØquence (Hz) Temps (s) Fréquences constantes Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

47 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f 1 = 57 Hz Explications dans le cas de faible amplitude d entrée initiale : Diagramme énergie/fréquence : Vitesse (m/s) Pression (Pa) EntrØe (V) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) FrØquence (Hz) S11+ S Energie (log) Trajectoire suivant le mode nonlinéaire S11 Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

48 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f 1 = 57 Hz Explications dans le cas de forte amplitude d entrée initiale : Energies : Pression (Pa) EntrØe (V) Vitesse (m/s) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) Energie (J) Energie (%) E tube E tube / E total E membrane E membrane / E total Temps (s) Transfert irréversible d énergie du milieu acoustique vers la membrane Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

49 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f 1 = 57 Hz Explications dans le cas de forte amplitude d entrée initiale : Image temps/fréquence : EntrØe (V) - FrØquence (Hz) Pression (Pa) Vitesse (m/s) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) FrØquence (Hz) FrØquence (Hz) Temps (s) Décroissances simultanées de la fréquence et de l amplitude Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

50 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Oscillations libres configuration : h =.6 mm, R = 3 cm, f 1 = 57 Hz Explications dans le cas de forte amplitude d entrée initiale : Diagramme énergie/fréquence : Pression (Pa) EntrØe (V) Vitesse (m/s) Temps (s) DØplacement membrane (mm) DØplacement air (mm) FrØquence (Hz) S11+ S Energie (log) Trajectoire suivant le mode nonlinéaire S11+ Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

51 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Réponses fréquentielles configuration : h =.18 mm, R = 4 cm, f 1 = 45 Hz 7.8 V Rapport Pression / EntrØe (Pa/V) V.197 V.55 V.36 V.554 V.659 V FrØquence (Hz) Pression (db) Log(entrØe (V)) FrØquence (Hz) Ecrêtage du pic de résonance initial grâce au régime quasi-périodique Pompage énergétique = limitation du niveau sonore Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron Pression (Pa) Cours C6 : Vibrations non.linéaires.4.6.8

52 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Longueur de tube variable : L=1.55 m L=1.8 m L=.6 m Pression / EntrØe (Pa.s /m) 6 L=.6m pic L=.6m ecretage L=1.8m pic 5 L=1.8m ecretage L=1.55m pic L=1.55m ecretage FrØquence (Hz) R = 4 cm, h =.18 mm, f 1 = 3 Hz Trois systèmes primaires différents pour une configuration de membrane constante : Adaptabilité de la membrane à n importe quelle fréquence et écrêtage du pic de résonance, quelle que soit sa fréquence Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

53 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Application à la réduction du bruit de bouche d un moteur automobile Boitier papillon R A S Schéma d un circuit d admission Débitmètre Filtre à air Support filtre sur brancard Col d entée d air comprenant : Raccord entrée filtre Liaison démontable Ecope bruit de bouche : bruit sortant par l entrée d air (entre 98 db -essenceet 95db -diesel- niveau max à rpm) traitement actuel : matériaux absorbants sur les parois, résonateur de Helmholtz ou quart d onde idée de ce travail (déposée par un brevet PSA-CNRS) : utiliser un absorbeur nonlinéaire monté sur le filtre à air pour le traitement du bruit de bouche (harmoniques du bourdonnement) Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

54 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Réalisation du montage expérimental proche du schéma d un conduit d admission : tube source boîte haut parleur membrane boîte filtre à air tube d entrée d air haut parleur grande chambre anéchoïque petite chambre anéchoïque Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

55 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Résultats expérimentaux : Rapport Pression / EntrØe (Pa/V) røførence.5 V.1 V.5 V 1 V FrØquence (Hz) EntrØe (V). -. EntrØe (V) Pression (Pa) Pression (Pa) DØplacement (mm) Temps (s) DØplacement (mm) Temps (s) f=71 Hz f=114 Hz Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

56 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications FAA Standard : Résonateur en λ/4 (bande étroite), de Helmholtz (gros volume pour les BF), silencieux diffuseurs par trou ou fentes (pertes de charge) Le prototype réalisé pour C4 essence 1,6 l : Résultats pas encore satisfaisants (effet en BF par suppression des bosses H). Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

57 Une expérience numérique le montage expérimental resultats expérimentaux Vers des applications Pour aller plus loin, l ouvrage du cours CISM (1) Modal Analysis of Nonlinear Mechanical Systems CISM Courses and Lectures n. 555 (348 pages) G. Kerschen, S.Shaw, C. Touzé, O. Gendelman, B. Cochelin, A. Vakakis Acoustique non linéaire --6 Juin 14 - Oleron

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

Microscopie à Force Atomique

Microscopie à Force Atomique M1 SCIENCES DE LA MATIERE - ENS LYON ANNEE SCOLAIRE 2009-2010 Microscopie à Force Atomique Compte-rendu de Physique Expérimentale Réalisé au Laboratoire de Physique de l ENS Lyon sous la supervision de

Plus en détail

CHAPITRE IV Oscillations libres des systèmes à plusieurs degrés de liberté

CHAPITRE IV Oscillations libres des systèmes à plusieurs degrés de liberté CHAPITE IV Oscillations ibres des Systèmes à plusieurs derés de liberté 010-011 CHAPITE IV Oscillations libres des systèmes à plusieurs derés de liberté Introduction : Dans ce chapitre, nous examinons

Plus en détail

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires I ) Ecrire l'expression analytique des signaux représentés sur les figures suivantes à l'aide de signaux particuliers. Dans le cas du signal y(t) trouver

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées.

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. 1 Ce sujet aborde le phénomène d instabilité dans des systèmes dynamiques

Plus en détail

TP filtres électriques

TP filtres électriques P filtres électriques Objectif : Étudier les caractéristiques de gain et de phase de quelques filtres classiques 1 Introduction oute cette partie est informative : la non compréhension de certains paragraphes

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Asservissement des systèmes linéaires à temps continu. Cours et Exercices

Asservissement des systèmes linéaires à temps continu. Cours et Exercices Asservissement des systèmes linéaires à temps continu Cours et Exercices Formation d Ingénieurs en Partenariat ère année École Nationale Supérieure de Physique de Strasbourg Université de Strasbourg Edouard

Plus en détail

Une fréquence peut-elle être instantanée?

Une fréquence peut-elle être instantanée? Fréquence? Variable? Instantané vs. local? Conclure? Une fréquence peut-elle être instantanée? Patrick Flandrin CNRS & École Normale Supérieure de Lyon, France Produire le temps, IRCAM, Paris, juin 2012

Plus en détail

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes.

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes. Promotion X 004 COURS D ANALYSE DES STRUCTURES MÉCANIQUES PAR LA MÉTHODE DES ELEMENTS FINIS (MEC 568) contrôle non classant (7 mars 007, heures) Documents autorisés : polycopié ; documents et notes de

Plus en détail

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE Analyse vibratoire expérimentale : outil de surveillance et de diagnostic Dr Roger SERRA ENIVL / LMR 1 Contexte (1/2) Première publication de la charte

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

Modélisation de l'amortissement en dynamique linéaire

Modélisation de l'amortissement en dynamique linéaire Titre : Modélisation de l'amortissement en dynamique linéa[...] Date : 4/11/11 Page : 1/13 Modélisation de l'amortissement en dynamique linéaire Résumé : Les analyses dynamiques linéaires des structures

Plus en détail

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS David Ryckelynck Centre des Matériaux, Mines ParisTech David.Ryckelynck@mines-paristech.fr Bibliographie : Stabilité et mécanique non linéaire,

Plus en détail

I Stabilité, Commandabilité et Observabilité 11. 1 Introduction 13 1.1 Un exemple emprunté à la robotique... 13 1.2 Le plan... 18 1.3 Problème...

I Stabilité, Commandabilité et Observabilité 11. 1 Introduction 13 1.1 Un exemple emprunté à la robotique... 13 1.2 Le plan... 18 1.3 Problème... TABLE DES MATIÈRES 5 Table des matières I Stabilité, Commandabilité et Observabilité 11 1 Introduction 13 1.1 Un exemple emprunté à la robotique................... 13 1.2 Le plan...................................

Plus en détail

Séries de Fourier. T f (x) exp 2iπn x T dx, n Z. T/2 f (x) cos ( ) f (x) dx a n (f) = 2 T. f (x) cos 2πn x )

Séries de Fourier. T f (x) exp 2iπn x T dx, n Z. T/2 f (x) cos ( ) f (x) dx a n (f) = 2 T. f (x) cos 2πn x ) Séries de Fourier Les séries de Fourier constituent un outil fondamental de la théorie du signal. Il donne lieu à des prolongements et des extensions nombreux. Les séries de Fourier permettent à la fois

Plus en détail

Vis à billes de précision à filets rectifiés

Vis à billes de précision à filets rectifiés sommaire Calculs : - Capacités de charges / Durée de vie - Vitesse et charges moyennes 26 - Rendement / Puissance motrice - Vitesse critique / Flambage 27 - Précharge / Rigidité 28 Exemples de calcul 29

Plus en détail

ONDES & ELECTROMAGNETISME

ONDES & ELECTROMAGNETISME ONDES & ELECTROMAGNETISME M. NICOLAS ondes mécaniques 10h ME, MT, GC H. TORTEL ondes électromagnétiques 10h ME, MT 2009 / 2010 Plan du cours 1. Domaines d application 2. Définitions et rappels 3. L oscillateur

Plus en détail

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU)

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU) 0 leçon 2 Leçon n 2 : Contact entre deu solides Frottement de glissement Eemples (PC ou er CU) Introduction Contact entre deu solides Liaisons de contact 2 Contact ponctuel 2 Frottement de glissement 2

Plus en détail

COMPOSITION DE PHYSIQUE ET SCIENCES DE L INGÉNIEUR (X) Quelques aspects de la mesure du temps

COMPOSITION DE PHYSIQUE ET SCIENCES DE L INGÉNIEUR (X) Quelques aspects de la mesure du temps X Physique et Sciences de l ingénieur MP 2011 Énoncé 1/14 ÉCOLE POLYTECHNIQUE CONCOURS D ADMISSION 2011 FILIÈRE MP COMPOSITION DE PHYSIQUE ET SCIENCES DE L INGÉNIEUR (X) (Durée : 4 heures) L utilisation

Plus en détail

Réduction des modèles numériques

Réduction des modèles numériques Réduction des modèles numériques Mickaël ABBAS EDF R&D Chef de Projet Méthodes Numériques Avancées Développeur Code_Aster 03 février 2014 Mines ParisTech Plan de la présentation Éléments de contexte industriel

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

Quelques points de traitement du signal

Quelques points de traitement du signal Quelques points de traitement du signal Introduction: de la mesure au traitement Source(s) BRUIT BRUIT Système d acquisition Amplitude (Pa) Temps (s) Amplitude (Pa) Mesure Opérations mathématiques appliquées

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

Analyse et Commande des systèmes linéaires

Analyse et Commande des systèmes linéaires Analyse et Commande des systèmes linéaires Frédéric Gouaisbaut LAAS-CNRS Tel : 05 61 33 63 07 email : fgouaisb@laas.fr webpage: www.laas.fr/ fgouaisb September 24, 2009 Présentation du Cours Volume Horaire:

Plus en détail

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd 10 Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd Laurent Moulin, Renault VI, 99, route de Lyon, 69802 Saint Priest, e-mail : laurent.moulin@renaultvi.com D epuis 1974 à aujourd hui, la réglementation

Plus en détail

Étude des Corrélations entre Paramètres Statiques et Dynamiques des Convertisseurs Analogique-Numérique en vue d optimiser leur Flot de Test

Étude des Corrélations entre Paramètres Statiques et Dynamiques des Convertisseurs Analogique-Numérique en vue d optimiser leur Flot de Test 11 juillet 2003 Étude des Corrélations entre Paramètres Statiques et Dynamiques des Convertisseurs Analogique-Numérique en vue d optimiser leur Flot de Test Mariane Comte Plan 2 Introduction et objectif

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

TD : Oscillateur harmonique

TD : Oscillateur harmonique TD : Oscillateur harmonique Observation du chromosome X par microscopie à force atomique. À gauche : nanoparticules observées par microscopie à force atomique (AFM, SP1-P2). Image du Dr. K. Raghuraman

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

Module : filtrage analogique

Module : filtrage analogique BSEL - Physique appliquée Module : filtrage analogique Diaporama : aucun ésumé de cours - Les différents types de filtres - Transmittance en z d un filtre numérique 3- Algorithme de calcul de y n 4- Stabilité

Plus en détail

PHYSIQUE 2 - Épreuve écrite

PHYSIQUE 2 - Épreuve écrite PHYSIQUE - Épreuve écrite WARIN André I. Remarques générales Le sujet de physique de la session 010 comprenait une partie A sur l optique et une partie B sur l électromagnétisme. - La partie A, à caractère

Plus en détail

S2I 1. Récupération de l énergie de la houle marine : Système SEAREV (Système Électrique Autonome de Récupération de l Énergie des Vagues)

S2I 1. Récupération de l énergie de la houle marine : Système SEAREV (Système Électrique Autonome de Récupération de l Énergie des Vagues) TSI 4 heures Calculatrices autorisées 2011 S2I 1 Récupération de l énergie de la houle marine : Système SEAREV (Système Électrique Autonome de Récupération de l Énergie des Vagues) Les ressources en énergie

Plus en détail

Structure interne simplifiée d un oscilloscope

Structure interne simplifiée d un oscilloscope Structure interne simplifiée d un oscilloscope 1 Méthodologie d utilisation et mesure Avant de visualiser n importe quel signal { l oscilloscope il faut d abord : Faire apparaître les deux traces lumineuses

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur 1. PROPRIETES DES MILIEUX FERROMAGNETIQUES La réalisation de transformateurs nécessite l utilisation de matériaux fortement aimantables. Ce sont les ferromagnétiques.

Plus en détail

Analyse dynamique des structures du génie civil. V. Denoël

Analyse dynamique des structures du génie civil. V. Denoël Analyse dynamique des structures du génie civil V. Denoël Dernière mise à jour : 27 octobre 2 Table des matières Introduction 3 2 Systèmes à un degré de liberté 5 2. Établissement de l équation du mouvement..................

Plus en détail

Algorithmes pour la planification de mouvements en robotique non-holonome

Algorithmes pour la planification de mouvements en robotique non-holonome Algorithmes pour la planification de mouvements en robotique non-holonome Frédéric Jean Unité de Mathématiques Appliquées ENSTA Le 02 février 2006 Outline 1 2 3 Modélisation Géométrique d un Robot Robot

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. ETUDE EXPERIMENTALE

1. INTRODUCTION 2. ETUDE EXPERIMENTALE . INTRODUCTION Certains navires destinés aux opérations marines sont équipés d une baie (moonpool) permettant la manipulation et la mise à l eau à l abri de la houle de structures ou d engins sous-marins.

Plus en détail

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction Electricité et magnétisme - TD n 1 Induction 1. Inductance mutuelle - transformateur On considère un solénoïde de section circulaire, de rayon R 1, de longueur, et constitué de N 1 spires. A l intérieur

Plus en détail

SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques

SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques Durée 4 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Bandes Critiques et Masquage

Bandes Critiques et Masquage Bandes Critiques et Masquage A. Almeida Licence Pro Acoustique et Vibrations Octobre 2012 Au Menu Au programme 1 Observations du masquage 5 Application du masquage 2 Conséquences du Masquage 3 Interprétation

Plus en détail

Systèmes asservis non linéaires

Systèmes asservis non linéaires Christian JUTTEN Systèmes asservis non linéaires Université Joseph Fourier - Polytech Grenoble Cours de troisième année du département 3i Options Automatique Août 2006 1 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

Chapitre 11. Séries de Fourier. Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction 2 - périodique :

Chapitre 11. Séries de Fourier. Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction 2 - périodique : Chapitre Chapitre. Séries de Fourier Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction - périodique : c c a0 f x dx c an f xcosnxdx c c bn f xsinn x dx c L objet de

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives.

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives. L G L G Prof. Éric J.M.DELHEZ ANALYSE MATHÉMATIQUE ÉALUATION FORMATIE Novembre 211 Ce test vous est proposé pour vous permettre de faire le point sur votre compréhension du cours d Analyse Mathématique.

Plus en détail

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique Exercice 1 1. a) Un mobile peut-il avoir une accélération non nulle à un instant où sa vitesse est nulle? donner un exemple illustrant la réponse. b) Un mobile peut-il avoir une accélération de direction

Plus en détail

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits.

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits. Session de Juillet 2001 Durée 2 H Documents interdits. Exercice 1 : Oscillations forcées de dipôles électriques Lors d une séance de travaux pratiques, les élèves sont conduits à étudier les dipôles en

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2014-2015 GYROSCANFIELD PRÉSENTATION Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide.

Plus en détail

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN 21 Résonance Magnétique Nucléaire : RMN Salle de TP de Génie Analytique Ce document résume les principaux aspects de la RMN nécessaires à la réalisation des TP de Génie Analytique de 2ème année d IUT de

Plus en détail

Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition. Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 10 11 m 3 kg 1 s 2

Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition. Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 10 11 m 3 kg 1 s 2 Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 1 11 m 3 kg 1 s 2 Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition Page xxv (dernier tiers de page) le terme de Coriolis est supérieur à 1% du poids) Chapitre 1 Page

Plus en détail

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique.

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique. Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Oscilloscope Élec.1 TP de Physique Objectifs du TP Document utile Découvrir l oscilloscope ; Comprendre les modes d affichage et les principes de synchronisation

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 1A ISMIN Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 Sommaire. I. Introduction, définitions, position du problème. p. 3 I.1. Introduction. p. 3 I.2. Définitions. p. 5 I.3. Position du problème. p. 6 II. Modélisation

Plus en détail

Automatique Modélisation et commande de systèmes par représentation d état

Automatique Modélisation et commande de systèmes par représentation d état Automatique Modélisation et commande de systèmes par représentation d état Marc BACHELIER - PPS5 October 30, 2013 Abstract Ce cours a pour objectif de faire découvrir des méthodes de conception de commande

Plus en détail

Repérage d un point - Vitesse et

Repérage d un point - Vitesse et PSI - écanique I - Repérage d un point - Vitesse et accélération page 1/6 Repérage d un point - Vitesse et accélération Table des matières 1 Espace et temps - Référentiel d observation 1 2 Coordonnées

Plus en détail

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Avant Propos : Le sujet comporte deux parties : une partie théorique, jalonnée de questions (dans les cadres), qui doit être préparée

Plus en détail

Dynamique non-linéaire des structures mécaniques : application aux systèmes à symétrie cyclique

Dynamique non-linéaire des structures mécaniques : application aux systèmes à symétrie cyclique École doctorale MEGA (UCBL/INSA/ECL) THÈSE Présentée pour obtenir le titre de Docteur de l Ecole Centrale de Lyon (Spécialité Mécanique) par Aurélien GROLET Dynamique non-linéaire des structures mécaniques

Plus en détail

5.2 Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème

5.2 Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème . Théorème de Fourier et Transformée de Fourier Fourier, Joseph (788). Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème Théorème «de Fourier»: N importe quelle courbe peut être décomposée en une superposition

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

Chapitre I La fonction transmission

Chapitre I La fonction transmission Chapitre I La fonction transmission 1. Terminologies 1.1 Mode guidé / non guidé Le signal est le vecteur de l information à transmettre. La transmission s effectue entre un émetteur et un récepteur reliés

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Cours de physique: sixième. Yves Delhaye

Cours de physique: sixième. Yves Delhaye Cours de physique: sixième Yves Delhaye 13 septembre 2006 Copyright (c) 2004-2006 Yves Delhaye. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

CONCOURS COMMUN 2010 PHYSIQUE

CONCOURS COMMUN 2010 PHYSIQUE CONCOUS COMMUN SUJET A DES ÉCOLES DES MINES D ALBI, ALÈS, DOUAI, NANTES Épreuve de Physique-Chimie (toutes filières) Corrigé Barème total points : Physique points - Chimie 68 points PHYSIQUE Partie A :

Plus en détail

Yves Debard. Université du Mans Master Modélisation Numérique et Réalité Virtuelle. http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html

Yves Debard. Université du Mans Master Modélisation Numérique et Réalité Virtuelle. http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html Méthode des éléments finis : élasticité à une dimension Yves Debard Université du Mans Master Modélisation Numérique et Réalité Virtuelle http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html 4 mars 6 9 mars 11

Plus en détail

MATIÈRE DU COURS D'ALGÈBRE ET D'ANALYSE

MATIÈRE DU COURS D'ALGÈBRE ET D'ANALYSE MATIÈRE DU COURS D'ALGÈBRE ET D'ANALYSE Titulaire : A.M. Tilkin 8h/semaine 1) MATIERE DE 4 e ANNEE a) ALGEBRE - Rappels algébriques concernant la résolution d équations et d inéquations (fractionnaires

Plus en détail

RÉALISATION D'UN ANALYSEUR ----------------------------

RÉALISATION D'UN ANALYSEUR ---------------------------- RÉALISATION D'UN ANALYSEUR DE SPECTRE Par Alain ARBOUET Lycée René Cassin - 64100 Bayonne arbouet.alain@wanadoo.fr ---------------------------- RÉSUMÉ Le programme 1995 de physique de PCSI recommande la

Plus en détail

Equations différentielles linéaires à coefficients constants

Equations différentielles linéaires à coefficients constants Equations différentielles linéaires à coefficients constants Cas des équations d ordre 1 et 2 Cours de : Martine Arrou-Vignod Médiatisation : Johan Millaud Département RT de l IUT de Vélizy Mai 2007 I

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances ARITHMETIQUE 1 C B A Numération Ecrire en lettres et en chiffres Poser des questions fermées autour d un document simple (message, consigne, planning ) Connaître le système décimal Déterminer la position

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Rupture et plasticité

Rupture et plasticité Rupture et plasticité Département de Mécanique, Ecole Polytechnique, 2009 2010 Département de Mécanique, Ecole Polytechnique, 2009 2010 25 novembre 2009 1 / 44 Rupture et plasticité : plan du cours Comportements

Plus en détail

Physique quantique et physique statistique

Physique quantique et physique statistique Physique quantique et physique statistique 7 blocs 11 blocs Manuel Joffre Jean-Philippe Bouchaud, Gilles Montambaux et Rémi Monasson nist.gov Crédits : J. Bobroff, F. Bouquet, J. Quilliam www.orolia.com

Plus en détail

S2I. La robotique au service du handicap

S2I. La robotique au service du handicap I Introduction S2I PSI 4 heures Calculatrices autorisées La robotique au service du handicap 2010 Les avancées technologiques récentes des actionneurs électriques ont permis le développement du champ d

Plus en détail

SIMULATION EN ELECTRONIQUE

SIMULATION EN ELECTRONIQUE 1 sur 8 SIMULATION EN ELECTRONIQUE PLAN: OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT INTRODUCTION MANIPULATION 1 : Prise en main A) Montage inverseur

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

Chapitre 0 Introduction à la cinématique

Chapitre 0 Introduction à la cinématique Chapitre 0 Introduction à la cinématique Plan Vitesse, accélération Coordonnées polaires Exercices corrigés Vitesse, Accélération La cinématique est l étude du mouvement Elle suppose donc l existence à

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Grilles acoustiques. Type NL 6/6/F/2

Grilles acoustiques. Type NL 6/6/F/2 Grilles acoustiques Type NL //F/ Sommaire Description Description Exécutions Dimensions et poids Constructions modulaires Options Installation 5 Données techniques, type NL Données techniques type, NL

Plus en détail

Relevé d électrocardiogramme

Relevé d électrocardiogramme Relevé d électrocardiogramme La contraction du muscle cardiaque est commandée par un signal électrique qui prend naissance dans l oreillette droite et se propage aux ventricules le long de ners appelés

Plus en détail

Théories de champ moyen et convection à grande échelle

Théories de champ moyen et convection à grande échelle Chapitre Théories de champ moyen et convection à grande échelle 51 Introduction Au cours de ce travail, nous avons à plusieurs reprises été confrontés au problème de la compréhension et de la modélisation

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

ventilation Caisson de ventilation : MV

ventilation Caisson de ventilation : MV ventilation Caisson de ventilation : MV FTE 101 148 C Septembre 2012 MV caisson de ventilation économique Descriptif technique Encombrement, réservation et poids Ø X Y Z H h A B Poids (kg) MV5-6P 248 450

Plus en détail

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 mat231-exo-03.tex (29 septembre 2008) Feuille d exercices n o 3 Exercice 3.1 Soit K un corps commutatif et soit {P 0, P 1,... P n } une famille de polynômes de

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail