Exercices d entraînement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exercices d entraînement"

Transcription

1 Exercices d entraînement 16. Le produit «ph-moins» est le solide ionique NaHSO 4. L équation de sa dissolution est NaHSO 4 (s) Na + (aq) + HSO 4 (aq). L ion HSO 4 est un acide qui réagit avec la base H O selon la réaction d équation : HSO 4 (aq) + H O () H 3 O + (aq) + SO 4 (aq) (l énoncé ne précise pas qu il s agit d un acide faible, la simple flèche est acceptée). La réaction produit des ions H 3 O +. Lorsque l on ajoute le solide ionique dans l eau, la concentration en ions H 3 O + augmente et donc le ph diminue, d où l appellation produit «ph-moins». Le produit «ph-plus» est le solide ionique CaCO 3. L équation de sa dissolution est : CaCO 3 (s) Ca + (aq) + CO 3 (aq) L ion CO 3 est une base qui réagit avec l acide H O selon la réaction d équation : CO 3 (aq) + H O () HCO 3 (aq) + HO (aq) (l énoncé ne précise pas qu il s agit d un acide faible, la simple flèche est acceptée). La réaction produit des ions HO. Lorsque l on ajoute le solide ionique dans l eau, la concentration en ions HO augmente donc. Or, en solution : [H 3 O + ] = Ke HO, donc la concentration en ions H 3 O + diminue entrainant l augmentation du ph, d où l appellation produit «ph-plus». 17. a. Une solution neutre vérifie [H 3 O + ] = [HO ]. Or, en solution K e = [H 3 O + ] [HO ]. Donc K e = [H 3 O + ], d où log K e = -log [H 3 O + ] = -ph. Le ph d une solution neutre vérifie donc ph = A.N. : ph = log 1, = 6,9. b. Le ph du plasma est supérieur à celui d une solution neutre (7,4 > 6,9) donc le plasma est une solution basique. c. On calcule les concentrations en ions H 3 O + correspondant aux deux valeurs extrêmes de ph : - pour ph = 6,8, [H 3 O + ] = 10-6,8 = 1, moll -1 - pour ph = 7,8, [H 3 O + ] = 10-7,8 = 1, moll -1 D où 1, moll -1 < [H 3 O + ] < 1, moll a. Le ph du suc gastrique vaut 1,5 ; la concentration en ions H 3 O + y est donc égale à : [H 3 O + ] suc = 10 -ph = 3, 10 - moll -1 Dans l estomac de ph = 3,0, cette concentration est égale à : [H 3 O + ] estomac = 10-3 = 1, moll -1 Le facteur de dilution est La solution est diluée 3 fois. + HO 3 HO 3 estomac + suc donc de pk e. 1,0 10 3, 10 3 = 1 3. Nathan / 3

2 b. La valeur du ph permet de déterminer [H 3 O + ] = 1, moll -1 puis celle en ions HO : A.N. : [HO ] = 10 1, ,7 8 [HO ] = Ke HO 3 =, moll -1., avec K e = 10 -pke = 10-13,7 19. a. Dissolution de l acide ascorbique : C 6 H 8 O 6 (s) C 6 H 8 O 6 (aq) Il s agit d un acide faible qui réagit de façon équilibrée avec la base H O selon la réaction d équation : C 6 H 8 O 6 (aq) + H O () H 3 O + (aq) + C 6 H 7 O 6 (aq) b. Soit le volume de la solution. La valeur du ph de la solution permet de déduire la concentration finale en ions H 3 O + : [H 3 O + ] = 10 -ph et donc sa quantité [H 3 O + ]. qui correspond à l avancement final x f. A.N. : x f = 10 -,9 0,0 =, mol. c. Le tableau d évolution de la réaction est : avancement C 6 H 8 O 6 (aq) + H O() H 3 O + (aq) + C 6 H 7 O 6 (aq) état initial 0 n excès 0 0 état final x f n - x f excès x f x f La quantité finale d ion ascorbate C 6 H 7 O 6 est égale x f donc [C 6 H 7 O 6 ] = [H 3 O + ] = 10 -ph. La quantité finale d acide ascorbique C 6 H 8 O 6 est n x f où n est la quantité initiale d acide ascorbique avec n = D où : [C 6 H 8 O 6 ] = m m x (avec m la masse d acide ascorbique et sa masse molaire). f. A.N. : [C 6 H 7 O 6 ] = 10 -,9 = 1, moll -1. = = 176 gmol -1 ; 0, ,510 [C 6 H 8 O 6 ] = = 1, moll -1 0, 0. a. Réaction équilibrée de la base NH 3 avec l acide H O : NH 3 (aq) + H O() NH + 4 (aq) + HO (aq) b. L avancement de la réaction équilibrée de l ammoniac avec l eau est inférieur à celui de la réaction totale d une même quantité de base forte avec l eau. La quantité et donc la concentration d ions HO dans la solution d ammoniac sont donc plus faibles que dans la solution de base forte. Or, en solution [H 3 O + Ke ] =. Donc la concentration d ions H 3 O + HO est plus élevée et donc le ph plus faible dans la solution d ammoniac que dans la solution de base forte. Nathan / 3

3 1. a. La base conjuguée de l acide R-CO H a pour formule R-CO. b. La réaction d un acide fort avec l eau est totale. La quantité d ions H 3 O + produite est égale à la quantité initiale d acide fort introduit. La concentration en ions H 3 O + est donc égale à la concentration apportée de l acide : [H 3 O + ] = c. Or, la valeur de ph permet de déterminer : [H 3 O + ] = 10 -ph = 10-3,7 =, Cette valeur est inférieure à c l acide est donc faible. c. R-CO H (aq) + H O() H 3 O + (aq) + R-CO (aq).. 1. a. L eau pure est une solution neutre. À 5 C, son ph vaut 7. b. Les valeurs de ph sont différentes de 7 donc ces différentes eaux ne sont pas «pures».. Dans le manuel élève, nous avons précisé que le dioxyde de carbone en solution aqueuse se comporte comme un acide faible. a. Réaction équilibrée de l acide faible avec l eau : (CO, H O) (aq) + H O () H 3 O + (aq) + HCO 3 (aq) b. D après l équation précédente, les solutions dans lesquelles est dissous du dioxyde de carbone sont acides. C est le cas de l eau distillée du laboratoire laissée à l air libre, qui dissout le CO atmosphérique et du Perrier gazéifié par du dioxyde de carbone gazeux. 3. a. L expérience est une mesure du ph de solutions savonneuse à l aide de papier ph. b. Un savon contient des ions carboxylate R-CO, qui sont des bases faibles. c. La couleur du papier ph change quelle que soit le ph pour prendre une couleur particulière. Le papier ph réagit donc à tout ph et pas seulement à ph élevé. d. La couleur du papier ph est caractéristique d une solution légèrement acide (ph 5 6). C est préférable parce que le ph de la peau est légèrement acide On ne peut mesurer le ph que de solutions. Il faut donc réaliser des «solutions de sol», en agitant longtemps une masse de terre dans un volume d eau. Après filtration, on mesure le ph de la solution avec un ph-mètre. Pour comparer différents sols, il faut que les solutions soient préparées avec la même masse de terre et le même volume d eau. Le taux d humidité de la terre peut varier de façon considérable selon les conditions de prélèvement Il est préférable de sécher la terre en la plaçant à l étuve avant de peser les échantillons pour préparer des solutions de sol à partir d une même masse de terre sèche. Pour favoriser le transfert des ions H 3 O + de la terre vers la solution, on peut utiliser plutôt que de l eau pure une solution de chlorure de potassium (les ions H 3 O + de la terre sont remplacés par les ions K + de la solution). Exemple de protocole : Recueillir des échantillons de sol, les placer à l étude pour les déshydrater ; Les broyer finement. Pour chaque échantillon : Peser 10 g de terre sèche ; La placer dans un bécher et y ajouter 5 ml de solution de chlorure de potassium (K + (aq), Cl (aq)) de concentration 0,1 moll -1 ; Ajouter un barreau magnétique, agiter sur un agitateur magnétique ; Laisser reposer longuement pour décanter ; esurer le ph de la solution surnageant à l aide d un ph-mètre préalablement étalonné. Nathan / 3

4 5. 1. [H 3 O + ] = 10 -ph = 10-5,3 = 5, moll -1.a. ph = 5,3 0,05. b. Le ph est compris entre les valeurs 5,18 et 5,8. Donc [H 3 O + ] max > [H 3 O + ] > [H 3 O + ] min ; avec [H 3 O + ] max = 10-5,18 = 6, moll -1 et [H 3 O + ] min = 10-5,8 = 5, moll -1. L incertitude sur la valeur de [H 3 O + ] peut être évaluée en calculant l expression : [H 3 O + ] = ([H 3 O + ] max - [H 3 O + ] min ) = 0, moll -1 (on ne garde qu un chiffre significatif pour l incertitude). Pour donner la valeur de [H 3 O + ], on calcule la valeur moyenne + + H3O + H max 3O Le dernier chiffre significatif est celui sur lequel porte l incertitude. A.N. : [H 3 O + ] = (5,9 0,7) 10-6 moll a. Comme acides d origine végétale, T. Lowry cite : «vinegar» obtenu à partir de vin ; «citric acid» présent dans le jus de citron et «malic acid» dans les pommes. Pour les acides d origine minérale, il cite «vitriol», «aqua fortis or nitric acid» et «muriatic acid». b. Nom anglais Nom français courant Formule de l acide Formule de la base vinegar acide acétique C H 4 O C H 3 O citric acid acide citrique C 6 H 8 O 7 C 6 H 7 O 7 malic acid acide malique C 4 H 6 O 5 C 4 H 5 O 5 vitriol acide sulfurique H SO 4 HSO 4 aqua fortis acide nitrique HNO 3 NO 3 muriatic acid acide chlorhydrique H 3 O +, Cl H O 7. a. et b. L équation de la réaction totale est H 3 O + (aq) + HO (aq) H O (). L avancement final de la réaction est égal à la quantité initiale de réactif limitant : Expérience Réactif limitant Avancement final x f olume total t min Avancement volumique c f 1 Proportions stœchiométriques c A A = 10 mmol 00 ml 5, moll -1 Proportions stœchiométriques c A A = 5,0 mmol 100 ml 5, moll -1 3 H 3 O + c A A = 50 mmol 150 ml 3, moll -1 4 HO c B B = 50 mmol 150 ml 3, moll -1 c. La variation de température dépend de l avancement volumique (même variation pour deux valeurs de c f identiques expériences 1- et 3-4, variations différentes pour deux valeurs de c f différentes).. Nathan / 3

5 8. Lorsque le niveau d eau du lac augmente, le volume d eau augmente mais la quantité d ions H 3 O + reste constante. La concentration en ions H 3 O + diminue par dilution et le ph augmente. La quantité d ions H 3 O + est : n = 10 -phi i où i est le volume initial du lac et ph i son ph initial. Lorsque le niveau augmente de h, le volume du lac devient : f = i +Sh si on assimile le lac à un cylindre de surface S. La concentration en ions H 3 O + devient [H 3 O + n ] f =. Le ph final est : La variation de ph est : A.N. : 10 ph i i i phf log phi log. i Sh i Sh i phf- phi log. i Sh phf- phi log 0, Il s agit d augmenter le ph d une unité, ce qui revient à diviser la concentration en ions H 3 O + par 10. Le premier protocole repose sur une dilution au 1/10 qui conduit à la solution souhaitée. Le second protocole repose sur la diminution de la quantité d ions H 3 O + de la solution en exploitant la réaction totale avec les ions HO : H 3 O + (aq) + HO (aq) H O (). La solution initiale a un ph de 3,0, donc une concentration en ions H 3 O + égale à 1, moll -1. Pour obtenir 1 L d une solution de ph = 4,0, c est-à-dire de concentration 1, moll -1 en ions H 3 O +, il faut donc consommer 9, mol d ions H 3 O +, ce que l on effectue en ajoutant une quantité égale d ions HO. Une masse m d hydroxyde de sodium de masse molaire contient une quantité n = d ions HO. A.N. n = f = 9, mol, ce qui correspond bien à la quantité d ions HO nécessaire. Le premier protocole est bien plus précis. En effet, dans le second, une légère erreur dans la mesure de la masse d hydroxyde de sodium à ajouter modifiera considérablement l avancement de la réaction totale utilisée (par exemple, si la masse introduite est de 40 mg, tous les ions H 3 O + seront consommés et le ph vaudra 7!) a. D après le document, un lac est qualifié d acide si son ph est inférieur à 5,5 : -log [H 3 O + ] < 5,5 [H 3 O + ] >10-5,5 moll -1 [H 3 O + ] > 3, 10-6 moll -1 b. L acide fort HNO 3 réagit de façon totale avec l eau : HNO 3 (aq) + H O () NO 3 (aq) + H 3 O + (aq) c. Pour transformer SO en SO 3, il faut un apport d atome d oxygène qui peut être foruni par le dioxygène de l air : équation de la formation de SO 3 (g) : SO (g) + O (g) SO 3 (g) ; réaction avec l eau : SO 3 (g) + H O () H SO 4 (aq). m Nathan / 3

6 d. Le diacide fort H SO 4 réagit de façon totale avec l eau : H SO 4 (aq) + H O () SO 4 (aq) + H 3 O + (aq) e. Les ions sulfate SO 4 et nitrate NO 3 sont produits en même temps que les ions H 3 O + lors des réactions des acides forts avec l eau. Leur présence met en évidence que l acidité est bien corrélée à la présence d acide nitrique et d acide sulfurique.. a. La quantité n 0 est liée à la concentration en H 3 O + et donc au ph : n 0 = [H 3 O + ] = 10 -ph A.N. : 10-5,5 est la concentration en ions H 3 O + exprimée en moll -1, une conversion de volume en L est nécessaire : n 0 = 10-5,5 5, = 1,610 6 mol. b. Les ions H 3 O + sont consommés par la réaction acido-basique totale : H 3 O + (aq) + A (aq) HA (aq) + H O () c. La quantité initiale d ions H 3 O + est n 0. La quantité finale d ions H 3 O + souhaitée est : n = 10-6 = , = 5,010 5 mol La réaction doit donc consommer une quantité n 0 n d ions H 3 O +, ce qui correspond, d après l équation de la réaction, à la quantité n b de base A à ajouter : n b = n 0 n. A.N. : n b = 1, ,010 5 = 1,110 6 mol. d. La masse de base à ajouter est m = n b = 1, = 1,110 8 g = 1,110 t. L opération coûte donc : 50 1,110 = Nathan / 3

7 Exercices de synthèse 31. L eau de pluie acide contient des ions nitrate, chlorure et sulfate, produits des réactions totales de l acide nitrique, de chlorure d hydrogène et d acide sulfurique avec l eau : (1) HNO 3 (aq) + H O () NO 3 (aq) + H 3 O + (aq) () HCl (aq) + H O () Cl (aq) + H 3 O + (aq) (3) H SO 4 (aq) + H O () SO 4 (aq) + H 3 O + (aq) Considérons un échantillon d eau de pluie de volume contenant une quantité n 1 d ions NO 3, une quantité n d ions Cl et une quantité n 3 d ions SO 4. La réaction (1) a produit une quantité n 1 d ions NO 3 et une quantité n 1 d ions H 3 O +. La réaction () a produit une quantité n d ions Cl et une quantité n d ions H 3 O +. La réaction (3) a produit une quantité n 3 d ions SO 4 et une quantité n 3 d ions H 3 O +. La quantité totale d ions H 3 O + présente est donc n 1 + n + n 3 et la concentration des ions H 3 O + est : [H 3 O + ] = n n n 1 3 = c 1 + c + c 3 où c 1, c et c 3 sont les concentrations molaires des ions nitrate, chlorure et sulfate. On connait les concentrations massiques c m1, c m et c m3 de ces ions dans l eau de pluie. On peut en déduire leurs concentrations molaires : c 1 = c m 1 1 ; c = c m ; c 3 = où 1, et 3 sont les masses molaires des ions nitrate, chlorure et sulfate.d où : On en déduit le ph de l eau de pluie : [H 3 O + ] = c m ph = -log [H 3 O + ] = -log ( A.N. : 1 = = 6 gmol -1 ; = 35,5 gmol -1 ; 3 = = 96 gmol -1. ph = -log ( c m c m c m3 c m3 3 c m 3 + c m3 1, 410 0,3510, , ) ) = 4, a. D après la notice, l incertitude sur la mesure de ph est de 0,01 unité. b. Les informations relatives à l étalonnage sont dans la rubrique «calibrage». L étalonnage doit se faire avec deux solutions ( points d après la notice). L appareil peut identifier automatiquement 3 groupes de solutions tampon. Les images se forment sur la rétine.. a. Les différences entre les mesures effectuées portent sur le chiffre des 1/10 d unité ph. La dispersion des mesures semble supérieure à l incertitude donnée par la notice. b. aleur moyenne : 4,81, écart type : 0,06. Pour un intervalle de confiance de 95 % : ph = 4,81 0,06, soit ph = 4,81 0,1 Nathan 01 0 / 3

8 c. 3. a. Le ph-mètre permet une mesure dans la plage 0-14 mais la sonde de ph ne permet une mesure que dans l intervalle 0-1. Il n est donc pas possible de mesurer un ph de 13 avec cette sonde. b. Il faut conserver la sonde dans une solution de chlorure de potassium à 3 moll Dans le manuel élève, la question d. a été complétée par la question «Faire une recherche pour déterminer de quels sucres est constitué le lactose.» afin de faciliter la suite de l exercice. La question e., présente dans le spécimen, a été supprimée. Les documents de cet exercice sont extraits du dossier : Exploration_PS_ 1-3_yaourt_1519.pdf disponible sur eduscol. a. La caséine est soluble dans le lait et insoluble dans le yaourt. b. La transformation du lait en yaourt conduit à la formation d acide lactique responsable de l acidification du milieu. c. On peut acidifier du lait avec quelques gouttes d acide chlorhydrique, de vinaigre ou de jus de citron et observer s il coagule. d. La molécule de lactose est constituée de l association d une molécule de glucose et d une molécule de galactose. e. Entre le lait et le yaourt, on observe une diminution de la quantité de lactose, la formation de galactose, de glucose et d acide lactique. On peut supposer que le lactose a été décomposé en glucose et galactose, mais dans ce cas, on devrait obtenir une même masse de glucose et de galactose puisqu ils ont la même formule brute. Le glucose formé a donc été transformé. On peut supposer que les bactéries permettent sa décomposition en acide lactique, autre molécule organique présente dans le yaourt et pas dans le lait. Pour vérifier ces hypothèses on peut : Préparer une solution de lactose, y ajouter des ferments lactiques, porter à 40 C et mesurer le ph. Préparer une solution de glucose, y ajouter des ferments lactiques, porter à 40 C et mesurer le ph. Dans les deux cas, le suivi du ph d une solution témoin (sans ferment lactique) doit être effectué. Nathan 01 1 / 3

9 Pour obtenir un volume = 1L de solution de concentration c B, il faut introduire une quantité n B d hydroxyde de sodium NaOH(s) vérifiant n B = c B. La masse m B d hydroxyde de sodium correspondante vérifie m B = B n B où B est la masse molaire de l hydroxyde de sodium. D où m B = c B B ; A.N. : m B = 10 1 ( ) = 400 g. Dans le manuel élève, d = 1, remplace d = 1,19 afin que toutes les données de l exercice aient le même nombre de chiffres significatifs. a. La masse d un échantillon de volume de la solution S 3 est m 3 = d où est la masse volumique de l eau. Cet échantillon contient une masse de chlorure d hydrogène m HCl = xm 3 = x d et la quantité de chlorure d hydrogène (de masse molaire HCl ) présente est donc n HCl = m HCl / HCl. A.N. : = 1,0 kgl -1 ; m HCl = 0,37 1, 1,0 1,0 = 0,44 kg ; n HCl = b. La concentration molaire de la solution S 3 est c 3 = n HCl 0, ,5 1 3 = 1 mol.. A.N. : c 3 = 1 1 = 1 moll-1. On souhaite obtenir une solution fille de volume et de concentration c A. On doit prélever un volume 3 de la solution mère vérifiant c 3 3 = c A, donc 3 = A.N. : 3 = 0 1,0 1 = 1,7 ml. ca c 3. a. Un échantillon de volume = 1,0 L de la solution S contient une quantité n A = c A d ions H 3 O + (issus de la réaction totale entre le chlorure d hydrogène et l eau). On y ajoute une quantité n B = c B B d ions hydroxyde où B est le volume occupé par 6 gouttes de la solution S 1. A.N. : n A = 0 mmol. Le volume d une goutte délivré par la burette est v B = 1,0 0 = 5,010 - ml ; donc B = 6 5,010 - = 3,010-1 ml et n B = 10 3,010-1 = 3,0 mmol. Il se produit la réaction totale suivante : H 3 O + (aq) + HO (aq) H O (). Son tableau d évolution est : avancement H 3 O + (aq) + HO (aq) H O() EI 0 n A > n B n B excès EF n B n A - n B 0 excès Il reste donc une quantité n A n B d ions H 3 O + en solution et une concentration : [H 3 O + ] = n A nb A.N. : [H 3 O + 0 3,0 ] = = 1,7 mmoll -1. 1,0 b. Pour obtenir une solution neutre, il faudrait introduire autant d ions HO que d ions H 3 O +, na ce qui correspond à un nombre de gouttes p vérifiant : n A = c B pv B, soit p = cv. 0 A.N. : p = La neutralité s'obtiendra donc entre la 6 e et la 7 e goutte versée , B B 3. Nathan 01 / 3

10 35. La correction dépendra des pages retenues par les élèves Rédiger une synthèse de documents Dans le manuel élève, l objectif a été reformulée : «L'objectif de cet exercice est d'analyser et d'interpréter les résultats de l'examen des deux nourrissons.» Le reflux gastro-œsophagien du nourrisson est une anormale remontée du contenu de l estomac dans l œsophage. Le milieu stomacal est très acide (ph de 1 à 3 d après les données du document 5) et le reflux entraine une brûlure des parois de l œsophage. Le diagnostic repose sur un examen ph-métrique. Il consiste en une mesure du ph de l œsophage grâce à une sonde placée à l extrémité de l œsophage (quelques cm au dessus de la jonction avec l estomac d après le document ) et reliée à un ph-mètre. La mesure est effectuée en continu sur plusieurs heures. Les courbes tracées représentent l évolution du ph au cours du temps. Les heures de prises de biberon sont indiquées. Les premières courbes proposées concernent un relevé du ph de l œsophage d un nourrisson sain, ainsi que l allure de l évolution du ph de son estomac. La sonde relève un ph constant voisin de 7, alors que le ph stomacal lui, décroit entre deux biberons (document 4). Nous pouvons expliquer cette évolution. La salive et le lait ont même ph (document 5). Le lait absorbé par le nourrisson ne modifie pas le ph de l œsophage. En revanche, son introduction dans l estomac provoque une augmentation du ph (l estomac est rempli de lait de ph égal à 7). Le ph de l estomac décroit de 7 (ph du lait) à 1 lorsque la digestion se produit. Il augmente de nouveau au biberon suivant. Sur le tracé du ph œsophagien d un nourrisson présentant un reflux, le ph n est plus constant. Les variations observées ont la même allure entre deux biberons, dates auxquelles le ph mesuré est de 7, à cause du lait absorbé. Le tracé présente des décroissances périodiques du ph (d une durée de quelques minutes toutes les 0 à 30 min), d amplitudes de plus en plus grandes (1 unité ph 1 h après le biberon, 3 unités 1h 3/4 après le biberon et jusqu à 6 unités ph 3 heures après. Nous pouvons interpréter chaque décroissance par un reflux du contenu de l estomac vers l œsophage : le ph mesuré par la sonde est alors le ph de l estomac. Comme nous l avons vu pour un nourrisson sain, le ph de l estomac diminue entre deux biberons, le contenu de l estomac qui remonte dans l œsophage est de plus en plus acide ce qui explique pourquoi l amplitude des variations de ph enregistrées est de plus en plus grande lorsque la durée s écoulant après le biberon augmente. La variation du ph de l œsophage du nourrisson malade peut donc s expliquer par la présence d un reflux périodique du contenu de l estomac dans l œsophage Nathan 01 3 / 3

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques CORRIGE Objectifs : Mettre en évidence l'influence des

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation

Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation 2.1 Quelles sont les concentrations (initiales, avant disociation ou réaction) c 0 a) de l acide acétique dans un mélange de 50 ml d acide acétique molaire

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons :

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons : Exercice : La chaptalisation (7points) = 0,25pt donc 28 1 OH 2 C est un alcool primaire. 3 C 6 H 12 O 6 -> 2C 2 H 6 O + 2CO 2 2. 2.1 La stœchiométrie de l équation de la réaction, nous montre qu un mole

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie P a g e 1 TS Chimie Enoncé Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie Exercice résolu La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acido-basiques remonte à 1767 par

Plus en détail

Chapitre 2. Réactions acido-basiques

Chapitre 2. Réactions acido-basiques Chapitre 2. Réactions acido-basiques Exemples de réactions acido- basiques : o Le contrôle de l acidité du sang par l organisme est basé sur des réactions acido- basiques ( toute variation peut provoquer

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

chap 1 : définition et mesure du ph

chap 1 : définition et mesure du ph TSMP chap 1 : définition et mesure du ph Cours chimie 1 Introduction : le vinaigre et le jus de citron ont un goût «piquant» car ces liquides sont acides. Dans ce chapitre, nous allons découvrir le caractère

Plus en détail

Equilibres acido-basiques

Equilibres acido-basiques Equilibres acido-basiques I. Définitions A. Couple acide base D après la définition de Brönsted et Lowry (192), Un acide est toute espèce susceptible de libérer un proton. Une base est toute espèce susceptible

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 Equilibre acide-base, préparation de tampons asamuel@unice.fr Objectif : Assimiler les relations acide-base en sachant écrire les équations de dissociation

Plus en détail

Constante d acidité d un couple acide/base

Constante d acidité d un couple acide/base ACTIVITE-COURS CHIMIE N 3 TS 1/6 CONSTANTE D ACIDITE D UN COUPLE ACIDE/ABASE Objectifs de l'activité Activité-cours de chimie N 3 Constante d acidité d un couple acide/base Connaître la réaction d autoprotolyse

Plus en détail

TP 11: Réaction d estérification - Correction

TP 11: Réaction d estérification - Correction TP 11: Réaction d estérification - Correction Objectifs : Le but de ce TP est de mettre en évidence les principales caractéristiques de l'estérification et de l'hydrolyse (réaction inverse). I ) Principe

Plus en détail

CORRIGE EXERCICES SUR REACTION CHIMIQUE

CORRIGE EXERCICES SUR REACTION CHIMIQUE CORRIGE EXERCICES SUR REACTION CHIMIQUE 1 Exercice 1 : 1.) n = m M = 6,00,8 2.) n = m M n = 0,108 mol et N = n. = 0,107. 6.10 23 N = 6,47.10 22 m = n. M = 1,2. 63, m = 96, g atomes 3.) q = 1,6.10 19 C

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques Le ciment 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques 1. Fabrication du ciment Le ciment est obtenu à partir du calcaire (CaCO 3 ) et de l argile

Plus en détail

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette.

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. CONTROLE D'UNE EAU On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. Données : couleur des complexes : Ca-NET : rouge ; Mg-NET

Plus en détail

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3 Chimie TC 1 Correction On détermine la conductivité de solutions d acide fluorhydrique de diverses concentrations c. Les résultats sont consignés dans le tableau ci-dessous : c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3

Plus en détail

Des solutions en chimie

Des solutions en chimie AP Seconde www.lycees- genevoix- signoret.fr/sciences- physiques Des solutions en chimie Dans les exercices qui suivent, on utilisera les masses molaires atomiques suivantes : M(H)=1 g/mol, M(C)=12 g/mol,

Plus en détail

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices Alcool à 90% Un fluidifiant : Lors d une séance de TP, le professeur demande de préparer 250 ml d une solution d alcool à 90,0 % en volume. a) Calculer le

Plus en détail

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM :

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM : COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices Savoir son cours QCM : Paires d ions : Trouver la proportion d anions et de cations dans les solides constitués des paires d ions suivantes : [K + ]

Plus en détail

Capteur à CO2 en solution

Capteur à CO2 en solution Capteur à CO2 en solution Référence PS-2147CI Boîtier adaptateur Sonde ph Sonde température Sonde CO2 Page 1 sur 9 Introduction Cette sonde est conçue pour mesurer la concentration de CO 2 dans les solutions

Plus en détail

Exercice I: Préparation du savon (6 points)

Exercice I: Préparation du savon (6 points) Année scolaire : 10/11 Classes : SV Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte quatre pages numérotées de 1 à 4. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé.

Plus en détail

Exercices Réactions acido-basiques

Exercices Réactions acido-basiques Exercices Réactions acido-basiques Ex-SA2.1 Diagramme de prédominance et acide malonique [C26/259] [C6/129] L acide malonique de formule HO 2 C CH2 CO 2 H (noté H 2 A) est un diacide caractérisé par les

Plus en détail

Chapitre 3 : LES SOLUTIONS ACIDES ET BASIQUES

Chapitre 3 : LES SOLUTIONS ACIDES ET BASIQUES Chapitre 3 : LES SOLUTIONS ACIDES ET BASIQUES Une histoire de Des sources chaudes de forte acidité émergent du volcan Dallol en Ethiopie. Associées à la présence de grandes quantités de soufre, de chlorure

Plus en détail

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Acides & Bases Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Romain Laverrière & Stéphane Dierickx romainl0@etu.unige.ch dierick0@etu.unige.ch Groupe 15

Plus en détail

Fiche de présentation de la ressource. Nicolas di Scala

Fiche de présentation de la ressource. Nicolas di Scala Fiche de présentation de la ressource Classe : Terminale ST2S Enseignement : Physique-Chimie Pôle du programme : «Chimie et santé» Sous-thème : Acides et bases dans les milieux biologiques Équilibre chimique

Plus en détail

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE Université P. et M. Curie Année 000/001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 001 EXAMEN DE CHIMIE CORRIGE Durée de l épreuve : 3 heures Les calculatrices ne sont pas autorisées Données : (les

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2004 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 Après avoir lu le texte du

Plus en détail

ph-métrie première partie

ph-métrie première partie TP 02 de chimie ph-métrie première partie Ce TP est consacré aux titrages. Les indicateurs colorés seront abordés dans un autre TP consacré aux acides et bases. Lire le paragraphe 1 avant de vous présenter

Plus en détail

Version 2 du 24 septembre 2009. X. Bataille, I. et S. Leclerc 01/10/2009 1/37

Version 2 du 24 septembre 2009. X. Bataille, I. et S. Leclerc 01/10/2009 1/37 Simulations et exploitation de courbes de titrages acidobasiques suivis par ph-métrie et conductimétrie. Utilisation des logiciels Dozzzaqueux et Regressi Version 2 du 24 septembre 2009 A. Prise en main

Plus en détail

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP 259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP A d a p t a t i o n : A. - M. F o u r n i e r ( C o p a d ), M. C a s a n o v a & H. J e n n y ( C d C ) 2 0 0 1 C o n c e p t i o n D. M a r g

Plus en détail

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS ACIDES BASES «Je ne crois pas que l on me conteste que l acide n ait des pointes Il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue.» Notion d activité et

Plus en détail

Chapitre 7 : Acides, bases et sels

Chapitre 7 : Acides, bases et sels Chapitre 7 : Acides, bases et sels Objectifs L élève doit être capable! d énoncer les formules de quelques acides minéraux traités dans le cours,! d énoncer certains usages de ces acides,! d établir les

Plus en détail

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz CCP Chimie MP 20 Énoncé /5 6(66,2 03&+ C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz %/HFDQGLGDWDWWDFKHUDODSOXVJUDQGHLPSRUWDQFHjODFODUWpjODSUpFLVLRQHWjODFRQFLVLRQGH

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS THEORIE REGION DE PICARDIE NOTE NOM PRENOM LYCEE Que signifie l adjectif potable? Peutêtre bu sans danger QUELQUES EAUX POTABLES

Plus en détail

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte trois exercices (l exercice de spécialité figurant sur une feuille séparée). Chaque

Plus en détail

Acides forts et bases fortes

Acides forts et bases fortes Chapitre 5 Sciences Physiques - BTS Acides forts et bases fortes 1. Définitions. 1.1. Théorie de Bronsted et Lowry ( 1923). Un acide libère des protons H + pour former des ions oxonium ( ou hydronium)

Plus en détail

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions.

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Items Connaissances Acquis Formule des ions sodium, cuivre(ii), fer(ii), fer(iii) et chlorure Domaines d acidité et de basicité en solution aqueuse. Lien

Plus en détail

Fiche de révisions sur les acides et les bases

Fiche de révisions sur les acides et les bases Fiche de révisions sur les s et les s A Définitions : : espèce chimique capable de libérer un (ou plusieurs proton (s. : espèce chimique capable de capter un (ou plusieurs proton (s. Attention! Dans une

Plus en détail

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE?

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Nom :.. Coéquipier : BUT QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Toutes les eaux minérales indiquent sur leurs étiquettes les ions présents, leur quantité et le ph de

Plus en détail

XXXIIèmes Olympiades régionales de la chimie 27/01/2016 Corrigé

XXXIIèmes Olympiades régionales de la chimie 27/01/2016 Corrigé XXXIIèmes Olympiades régionales de la chimie 7/0/06 Corrigé A.. Expression littérale de la constante d équilibre: (OH) 4 (aq) = (OH) 3(s) + HO (aq ) équation () HO ( aq) K = éq ( OH ) 4( aq ) éq A.. Expression

Plus en détail

2 FORMULES, EQUATIONS ET STOECHIOMETRIE

2 FORMULES, EQUATIONS ET STOECHIOMETRIE 2 FORMULES, EQUATIONS ET STOECHIOMETRIE Avant de résoudre le sujet de réflexion et les applications numériques ci-dessous, les notions suivantes doivent impérativement être revues : mole ; masse molaire

Plus en détail

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1)

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) TP NEW STYLE 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES/AVANCEMENT DOSAGE COLORIMÉTRIQUE D UNE SOLUTION DE LUGOL PAGE 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Le médicament Le Lugol est une

Plus en détail

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 011 Cinétique chimique Exercice I Fermentation dans le vin «Le vin est une boisson provenant exclusivement de la fermentation du raison frais ou du jus de raison

Plus en détail

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE T.P-cours de Chimie n 7 DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE I Titre alcalimétrique d une eau. Principe a) Dans les eaux d alimentation, l alcalinité est due principalement

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 5.

Devoir de Sciences Physiques n 5. Devoir de Sciences Physiques n 5. EXERCICE I. LES INDICATEURS COLORÉS NATURELS DE LA CUISINE À LA CHIMIE La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acidobasiques remonte à 1767 par

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

DS n 8 Physique & Chimie

DS n 8 Physique & Chimie DS n 8 Physique & Chimie CONTROLE DE QUALITE D UN LAIT D APRES PONDICHERY 2014 (+ LIBAN 2014) [7 PTS] Le lait de vache est un liquide biologique de densité 1,03. Il est constitué de 87 % d'eau, 4,7 % de

Plus en détail

CHIMIE Durée 3 h coefficient 4

CHIMIE Durée 3 h coefficient 4 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE -- SESSION 2003 SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE SPÉCIALITÉ : CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS Épreuve : PHYSIQUE CHIMIE CHIMIE Durée 3 h coefficient

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT : SEQUENCE N SUJET :

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT : SEQUENCE N SUJET : CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT : SEQUENCE N SUJET : NOM et Prénom du CANDIDAT :.. Date et heure d évaluation : N poste

Plus en détail

Changement de réactif pour la formation d un ester

Changement de réactif pour la formation d un ester HAPITRE 11 NTRÔLE DE L ÉVLUTIN DES SYSTÈMES HIMIQUES hangement de réactif pour la formation d un ester 1. Pourquoi changer de réactif? Les réactions d estérification et hydrolyse sont lentes, inverses

Plus en détail

Acide/Base selon Brönsted ; Notion d équilibre chimique. Chapitre 13 du livre

Acide/Base selon Brönsted ; Notion d équilibre chimique. Chapitre 13 du livre Acide/Base selon Brönsted ; Notion d équilibre chimique. Chapitre 13 du livre 1) Le ph (potentiel Hydrogène) En 1893, le chimiste danois Søren Sørensen, qui travaille alors sur les effets des concentrations

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

DS PHYSIQUE-CHIME N 4 2014-15. EXERCICE 1 L acide formique et les fourmis 5 points

DS PHYSIQUE-CHIME N 4 2014-15. EXERCICE 1 L acide formique et les fourmis 5 points DS PHYSIQUE-CHIME N 4 2014-15 EXERCICE 1 L acide formique et les fourmis 5 points Depuis très longtemps les scientifiques s intéressent à l acide formique de formule HCOOH. En 1671, le naturaliste anglais

Plus en détail

EQUILIBRE ACIDO BASIQUE

EQUILIBRE ACIDO BASIQUE EQUILIBRE ACIDO BASIQUE Nous avons vu dans le chapitre précédent que lorsqu une transformation chimique entre deux réactifs n est pas totale, elle conduit à un état final appelé état d équilibre. On associe

Plus en détail

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage.

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. On propose dans ce fichier de doser la caféine contenue dans une boisson. La première étape consiste à extraire la caféine d une à l aide

Plus en détail

S 5 F I) Introduction : 1) Exemples d acides et de bases :

S 5 F I) Introduction : 1) Exemples d acides et de bases : I) Introduction : 1) Exemples d acides et de bases : Exemple : exemples d'acides : acide chlorhydrique (HCl) ; acide sulfurique (H 2 SO 4 ) ; acide nitrique (HNO 3 ) ; acide bromhydrique (HBr) ; acide

Plus en détail

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 2 nde : Sciences et laboratoires (SL) Activité : Etude qualitative d une eau minérale Objectif : Comparer les résultats expérimentaux observés avec les valeurs données sur les étiquettes de quelques eaux

Plus en détail

DST de sciences physiques

DST de sciences physiques Terminales S DST de sciences physiques (5 pages) Exercice n 1 (7 points) Acide et base faible Toutes les solutions aqueuses sont à 25 C. 1. On dispose d'une solution S a d'acide éthanoïque CH 3 COOH de

Plus en détail

Réaction chimique par échange de proton

Réaction chimique par échange de proton Réaction chimique par échange de proton Qu'est-ce qu'une réaction chimique par échange de proton? 1) Comment définir le ph? 1) Définition du ph Toute solution aqueuse contient des ions oxonium H 3 O +

Plus en détail

[METROPOLE] 23 juin 2015

[METROPOLE] 23 juin 2015 Métropole EXERCICE I : Partie 1 : 1. 1.1. L ascension du ballon se fait grâce à l effet de la poussée d Archimède. 1.2. Système : {ballon ; équipage} Référentiel : le sol, référentiel terrestre supposé

Plus en détail

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5 PYSIQUE & CIMIE COMPOSITION n PREMIERES S 1, S, S 3, S 4 & S 5 Février 014 Total des points : 40 Durée : 3h00 calculatrice autorisée PARTIE 1 Etude d un solide ionique, l iodure de potassium (9 points)

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Montage n 23 Expériences utilisant des "solutions tampons".

Montage n 23 Expériences utilisant des solutions tampons. Montage n 23 Expériences utilisant des "solutions tampons". Introduction Une solution tampon est une solution dont le ph ne varie pas ou peu : Par ajout modéré d acide Par ajout modéré de base Par dilution

Plus en détail

Le ph, c est c compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc.

Le ph, c est c compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc. Le ph, c est c pas compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc. Conseiller en serriculture Des réponses r aux questions C est quoi et pourquoi c est c important? Conséquences d un d débalancementd? Comment

Plus en détail

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie Emmanuel Beaudoin Sébastien Béasse 1 TP1 Dosage calorimétrique : détermination d une enthalpie de réaction Introduction La digestion

Plus en détail

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne Mots clés : Constante d acidité, pka, domaine de prédominance, addition d une solution dans une autre, variation du ph. Objectif : découvrir le pouvoir tampon par des additions, avancer vers le dosage

Plus en détail

DEVOIR DE THERMOCHIMIE

DEVOIR DE THERMOCHIMIE DEVOIR DE THERMOCHIMIE Données fournies Constante des gaz parfaits: R= 8,31 kpa.l.k-1.mol -1 Nombre d'avogadro: N A = 6,02 x 10 23 mol -1. Capacité thermique massique de l'eau solide: 2,14 J/g. C. Capacité

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Session 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide La constante d autoprotolyse de l eau, K W, est égale au produit de K a par K b pour un couple acide/base donné : En passant en échelle logarithmique, on voit donc que la somme du pk a et du pk b d un

Plus en détail

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction Objectifs: le but de ce TP et de mettre en œuvre les méthodes de détermination du point équivalent d'un dosage vues précédemment. Ainsi on pourra remonter

Plus en détail

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD Livret réponses TEST 1 AVRIL 13 th, 2010 pays: BELGIUM Team: _B Noms et signatures 1 Tache 1 humidité relative de l air 1.1: Le point de rosée ( condesation) est à (indiquer

Plus en détail

PREPARATION DE LA BENZOCAINE

PREPARATION DE LA BENZOCAINE GBVS(2) 7 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée: 6 heures Coef: 7 SUJET N 2 Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables et alphanumériques, dont la surface de hase ne dépasse

Plus en détail

Classe de première STL : Fiche de CHIMIE N 6 CHIMIE GENERAL / Equilibres /Acides et Bases très dissociés

Classe de première STL : Fiche de CHIMIE N 6 CHIMIE GENERAL / Equilibres /Acides et Bases très dissociés Classe de première STL : Fiche de CHIMIE N 6 CHIMIE GENERAL / Equilibres /Acides et Bases très dissociés 1. Mathématiques: Le logarithme décimal ou log 10 est le logarithme de base dix. Il est défini en

Plus en détail

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2 PARTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 15 La chimie des facteurs cinétiques OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mettre en évidence quelques paramètres influençant

Plus en détail

Rapport de TP Phytochimie : Spectrométrie d Absorption Atomique (SAA)

Rapport de TP Phytochimie : Spectrométrie d Absorption Atomique (SAA) Rapport de TP Phytochimie : Spectrométrie d Absorption Atomique (SAA) Di Pascoli Thomas Mouton Julia (M1 S2 VRV) I) Introduction L eau minérale Contrex est connue pour être riche en minéraux, notamment

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2013 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE (STL) EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES BIOTECHNOLOGIES

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2013 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE (STL) EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES BIOTECHNOLOGIES BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2013 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE (STL) Spécialité BIOTECHNOLOGIES EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES BIOTECHNOLOGIES DOSSIER TECHNIQUE A rendre avec

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage Un dosage (ou titrage) a pour but de déterminer la concentration molaire d une espèce (molécule ou ion) en solution (généralement aqueuse). Un réactif de concentration

Plus en détail

I - LES EAUX DE CONSOMMATION

I - LES EAUX DE CONSOMMATION THEME N 2 : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Ce thème est une approche à la fois individuelle et globale des problèmes de l'alimentation des hommes sur la planète. Ce thème doit permettre de poser scientifiquement

Plus en détail

Calcul du ph d'une solution aqueuse

Calcul du ph d'une solution aqueuse Calcul du ph d'une solution aqueuse 1. Inventaire non exhaustif des acides et bases Acides Halogénures d'hydrogène HX : acides fluorhydrique HF faible, chlohydrique HCl, bromhydrique HBr, et iodhydrique

Plus en détail