LES TECHNIQUES DE RECRUTEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES TECHNIQUES DE RECRUTEMENT"

Transcription

1 LES TECHNIQUES DE RECRUTEMENT

2 GRH ET FONCTION DE RECRUTEMENT 1905: premiers tests psychotechniques (domaine des transports) Années 50: secteur tertiaire en hausse nécessité de personnel qualifié techniques plus élaborées de recrutement Naissance des premiers cabinets spécialisés

3 Qu est-ce que «RECRUTER»? Vient de «recroître» = prendre en supplément Sens originel: appeler, engager des recrues Actuellement: chercher à engager et engager du personnel.

4 Recrutement et Internet Recrutement de plus en plus fréquent par ce biais Outil de communication privilégié Faire valoir de la «marque employeur» Objectif: recruter les meilleurs

5 «LA MARQUE EMPLOYEUR» HISTORIQUE Années 70: première apparition du terme 2005: début de son emploi courant par et dans les entreprises

6 «LA MARQUE EMPLOYEUR» (D après BENCHEMAM et GALINDO, Gestion des Ressources Humaines, 3 ème édition, septembre 2011, Gualino) Représente une marque de confiance de la compagnie, la somme des ses parties, ce qui la rend unique, sa personnalité. Synthétise la manière dont les dirigeants désirent que leur société soit perçue à l intérieur et à l extérieur de l entreprise, de manière homogène et par des cibles définies.

7 Processus de recrutement = coût = risques Minimiser les risques C Respecter des étapes bien définies

8 Identifier et définir le besoin Les étapes du Recrutement Choisir les caractéristiques du recrutement Diffuser Le besoin de recrutement Recueillir et Sélectionner les candidatures Choisir et intégrer le recruté.

9 Identifier et définir le besoin Recruter : en a-t-on besoin? Recrutement permanent ou temporaire? Quel sera le profil de poste?

10 Choisir les caractéristiques du recrutement Délais et coût du recrutement? Recrutement interne et/ou externe? Acteurs concernés?

11 Diffuser le besoin de recrutement Public cible? Type d annonce? Par quels canaux?

12 Choisir et intégrer le recruté. Processus de décision? Documents à rédiger? Processus d intégration?

13 Recueillir et sélectionner les candidatures Quels outils de sélection? Pertinence des outils choisis?

14 COMPOSITION DU COURS Les étapes majeures du recrutement, Les outils de recrutement, Les écarts entre les textes juridiques et les discriminations observées.

15 I. I. ETAPES DU PROCESSUS DE RECRUTEMENT PROCESSUS DE RECRUTEMENT: ensemble des moyens utilisés pour inciter les personnes concernées par un poste à poser leur candidature. PROCESSUS DE SELECTION: méthode de choix, parmi les candidats, de celui qui correspond le mieux aux critères de choix établis. L EMBAUCHE: offre formelle de travail au candidat recruté et sélectionné.

16 LES ETAPES DU PROCESSUS DE RECRUTEMENT Etape 1: Etape 2: Etape 3: Etape 4: Etape 5: Etape 6: Analyse du besoin en main d œuvre Recrutement Présélection Sélection Réflexion Décision

17 Secrets des recrutements réussis Les recrutements se font, depuis leur planification jusqu au choix du candidat, avec: L appui des dirigeants Des spécialistes connaissant le poste à pourvoir Prévoir 44 àà 66 semaines avant la date d entrée en fonction du futur recruté

18 II. II. PREALABLES INDISPENSABLES AU RECRUTEMENT Processus d embauche en étroit rapport avec la stratégie d entreprise Inciter les personnes compétentes au dépôt de leur candidature à CE poste, Ajouter de nouvelles ressources augmente connaissances et habiletés globales, Augmenter la potentialité de réponse à la demande de l entreprise.

19 A. SAVOIRIDENTIFIER UN BESOIN: Planification des besoins en RH Questions à se poser: Pour quelles tâches, quels projets ou mandats avons-nous besoin de personnel supplémentaire? Quand en avons-nous besoin? De combien de personnes avons-nous besoin?

20 A. SAVOIRIDENTIFIER UN BESOIN: Les chefs de service ou d équipe l identifient en prenant en compte: L augmentation de la charge de travail, L adjonction de nouvelles tâches nécessitant de nouvelles compétences, Le départ prévu d un salarié (mobilité interne, démission, promotion, etc.) La moyenne du «turn over» des dernières années dans ce service, Etc.

21 A. SAVOIRIDENTIFIER UN BESOIN: De sa validation Validation interne après vérification de la pertinence, par le service des RH et/ou la direction de l entreprise

22 A. SAVOIR IDENTIFIER UN BESOIN: Sur quoi s appuient RH et/ou direction? Le besoin est-il réel ou relève-t-il d un comportement organisationnel erroné? Est-il indispensable de recruter? Recrutement envisagé pour un long terme ou pour une durée limitée?

23 A. SAVOIR IDENTIFIER UN BESOIN: Sur quoi s appuient RH et/ou direction? Choix de recrutement : Intérim, stage professionnel, CDD, CDI? Délais à respecter dans le cadre de ce recrutement? Acteurs concernés dans ce processus? Profil demandé pour tenir le poste? (avis complémentaires du manager en vision globale et du chef direct pour les détails)

24 APPLICATION PRATIQUE Bénin Maraîchère a son siège à Cotonou et possède une ferme de culture sur Zivié. Elle décide de créer également une ferme au nord de Parakou en novembre Il lui faut recruter des ouvriers agricoles ainsi qu un directeur pour Parakou. Quels sont les points communs à l organisation de ces recrutements et les différences auxquelles il faudra veiller?

25 FIN DU 1 ER COURS Merci Pour votre attention

26 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 1. La fiche de poste Formalisme pour décrire le contenu du poste, Plusieurs rubriques doivent y être renseignées. Document objectif : le poste est fixé indifféremment de la personne qui l occupera. LA FICHE DE POSTE EST TOUJOURS IMPERSONNELLE.

27 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 1. La fiche de poste: Rubriques et contenus Rubrique: «Identification de l emploi» Contenu: Dénomination/statut/service ou rattachement hiérarchique, lieu d exercice. Code de l emploi (facultatif) Date de l analyse

28 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 1. La fiche de poste: Rubriques et contenus Rubrique: «Définition sommaire de la mission» Contenu: Ici, on résume la mission en quelques phrases. Cette description sera utilisée en procédure de recrutement.

29 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 1. La fiche de poste: Rubriques et contenus Rubrique: «Devoirs et responsabilités» Contenu: Description détaillée et par ordre d importance (ou en suivant le cycle de production) des tâches principales et secondaires. Définir précisément: La tâche (que faire?), La méthode ( comment le faire?)

30 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 1. La fiche de poste: Rubriques et contenus Rubrique: «Moyens et contraintes» Contenu: Définissent la marge de manœuvre déterminée pour cet emploi, Les moyens: matériels et immatériels (relations fonctionnelles au sein de l équipe ou du service, par exemple)

31 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 1. La fiche de poste: Rubriques et contenus Rubrique: «Mode d accès au poste» Contenu: Précisions sur le mode de recrutement interne ou externe

32 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 2. Le profil de poste: Le profil de poste est une fiche de poste beaucoup plus détaillée puisqu on aura rajouté audit profil de poste des facteurs de spécification

33 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 2. Le profil de poste: facteurs de spécification Analyse des besoins préciser les compétences recherchées. Rédiger le profil du poste définir les activités liées à l'emploi, la rémunération prévue l'établissement du profil du candidat recherché. Clarifier les exigences de base

34 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: Le profil de poste: facteurs de spécification Rédiger le profil du poste(suite) Clarifier les exigences de base: Formation Expérience souhaitée, Langues parlées et écrites, Logiciels à maîtriser, etc.

35 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 2. Le profil de poste: son importance Planification des projets, Organisation du travail, Utilisation en appréciation du rendement (il présente les résultats attendus), Primordial et incontournable pour un recrutement réussi.

36 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 2. Le profil de poste: son élaboration Pour une bonne élaboration: Voir un représentant du poste à analyser: les employés sont les mieux placés pour parler de ce qu'ils font. Prévoir un ensemble de questions qui serviront de guide (voir liste à suivre)

37 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 2. Le profil de poste: son élaboration Questions qui serviront de guide (1): Quel est le titre du poste? Qui est le titulaire du poste? Quelle est la raison d'être du poste (description sommaire)? Qui est le supérieur immédiat? Qui sont les subordonnés?

38 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 2. Le profil de poste: son élaboration Questions qui serviront de guide (2): Quelles sont les responsabilités liées à ce poste? Quelles sont les compétences requises pour accomplir le travail? Quels sont les indicateurs de performance liés à ce poste? Quelles sont les exigences liées à la formation et à l'expérience? Quelles sont les caractéristiques recherchées à l'embauche?

39 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 2. Le profil de poste: son élaboration Questions qui serviront de guide (3): Formation académique Pré requis linguistiques Expériences Qualités et compétences intra et interpersonnelles

40 B. FICHE ET PROFIL DE POSTE: 2. Le profil de poste: son élaboration Questions qui serviront de guide (4): Exigences physiques, visuelles, etc. Relations de travail Conditions de travail Responsabilités

41 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE Choix des méthodes pour inciter à postuler: dépend du type de recrutement choisi. Etablir une grille définissant le profil du candidat ( voir fiche de poste), Spécifier les caractéristiques du candidat idéal. Cas du recrutement interne: revoir les exigences de diplômes universitaires et tenir compte des formations qualifiantes.

42 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE A. RECRUTEMENT INTERNE OU EXTERNE choisir plusieurs sources de recrutement afin de cibler un plus grand éventail de candidats potentiels. une offre d'emploi devra se composer de six points majeurs

43 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE A. RECRUTEMENT INTERNE OU EXTERNE: les 66 points majeurs de l offre d emploi (1) Brève présentation de la société (mission, produits, services...) Titre du poste à combler Résumé des principales tâches et responsabilités

44 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE A. RECRUTEMENT INTERNE OU EXTERNE: les 66 points majeurs de l offre d emploi (2) Qualifications, aptitudes ou expériences requises, Avantages liés à ce type de poste et au fait de travailler pour l'entreprise, Coordonnées de la société selon le mode d'envoi requis.

45 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE A. RECRUTEMENT INTERNE OU EXTERNE: Ce que sera l offre d emploi (1) Captera l'attention des meilleurs. Sera claire et précise (évite l arrivée de candidatures mal ciblées) Fera valoir les avantages de la société. Fera état des incitatifs qui conduiront le candidat recherché à postuler.

46 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE A. RECRUTEMENT INTERNE OU EXTERNE: avantages Pour le salarié recruté Recrutement interne Connaissance du fonctionnement de l entreprise Recrutement externe Nouveaux contexte et expérience professionnels Pour l entreprise Reproduction de la culture d entreprise, Trajectoire de mobilité en interne, Minimisation des coût et délai de recrutement. Intégration de «sang neuf» dans l entreprise, Moyen de communiquer à l externe sur l entreprise et son évolution.

47 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE A. RECRUTEMENT INTERNE OU EXTERNE: Recrutement inconvénients interne Recrutement externe Pour le salarié recruté Pour l entreprise Risque d atteindre son «seuil d incompétence» Moyen de se «débarrasser» d un employé dans une équipe Risque de culture systématique de la promotion interne (ancienneté) Adaptation à une nouvelle entreprise et à une nouvelle équipe Coût plus élevé de recrutement Mal perçu par les employés en quête de mobilité Risque d échec du recrutement (pendant et après la période d essai)

48 APPLICATION PRATIQUE Reprendre le modèle 1 de profil de poste p8 du cours. Page 12 du cours: se reporter à la grille d élaboration du profil du candidat idéal rédigée pour un analyste. Transformer cette grille en vous appuyant sur le profil de poste, pour l adapter à un assistant en RH

49 FIN DU 2 ème COURS Merci Pour votre attention

50 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX DE RECRUTEMENT Les différentes Réseautechniques: et candidatures outils de dits cadres: «classiques» Réseaux d anciens étudiants: 12%, Réseaux des recruteurs: 52% Grande importance des réseaux de connaissances

51 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX Cooptation: DE ce n est RECRUTEMENT pas du «piston» Les différentes techniques: Avantages de la cooptation outils dits «classiques» Pour l entreprise Pour le coopté Pour le «coopteur» Elargissement du nombre et du type de candidatures Accès à plus d informations sur le candidat Diminution des coûts et délais Pérennité des recrutements Accès aux «offres cachées» des entreprises Recueil d informations supplémentaires sur l entreprise et le poste Preuve de son implication et de sa loyauté pour son entreprise Récompense en cas de recrutement effectif : primes par exemple.

52 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX Candidatures DE RECRUTEMENT spontanées Les différentes techniques: outils dits «classiques» Sans annonce Expédiées aux entreprises connues Conservées 1 à 3 ans 71% des entreprises en tiennent compte* 6% de cadres recrutés ainsi* *:étude APEC, 2011, France

53 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX Annonces DE dans RECRUTEMENT les journaux: Les différentes techniques: outils dits «classiques» Très longtemps principal moyen de recrutement De plus en plus reléguées au second plan Internet prend le dessus (moins de frais en touchant beaucoup plus de monde)

54 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX Les emplois DE RECRUTEMENT temporaires Les différentes techniques: outils dits «classiques» CDD Stages Intérim Missions de conseil Permettent aux entreprises de tester qualités et compétences avant un éventuel CDI

55 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE Demandeurs d emploi sites de recrutement généralistes ou ciblés(1) B. CANAUX DE RECRUTEMENT Internet: Avantages de nouvelles donnes CV consultable par tous recruteurs Offres à jour et complètes Alertes lors de nouvelles annonces Infos régulières sur les entreprises Facile à consulter et pour naviguer Inconvénients Risques d être submergés d offres en cas de candidature mal ciblée. Risques de ne pas être approchés s ils n ont pas employé les bons termes clefs. Entreprises Recrutement simple et rapide Candidatures ciblées Coûts plus faibles Meilleur rendement Renforce la notoriété de la marque Risques d être submergées de candidatures en cas d offre pas très bien ciblée.

56 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX Les réseaux DE RECRUTEMENT sociaux S imposent Internet: de plusde en nouvelles plus quand donnes réseaux professionnels: «Viadéo» par exemple 36% des candidats et 45% des entreprises les utilisent Réseaux style facebook peu utiles en le domaine (7%) En général, les réseaux permettent aux entreprises de mieux découvrir les candidats

57 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX DE RECRUTEMENT Les différentes techniques: outils dits «classiques» Les réseaux sociaux Les réseaux professionnels s imposent de plus en plus (Viadéo: 55 millions de membres à travers le monde, mais, seulement 36% des candidats et 47% des entreprises utilisent ce canal).

58 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX DE RECRUTEMENT Les différentes techniques: outils dits «classiques» Les réseaux sociaux Les réseaux sociaux, tels que facebook (7%), ne sont que peu utiles (simples outils additionnels de communication sur offres et processus et où les candidats se positionnent en recherche passive), cependant, ces réseaux permettent aux recruteurs de mieux découvrir les candidats

59 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX DE RECRUTEMENT Les différentes techniques: outils dits «classiques» Les sites d entreprises 100% des entreprises du CAC 40 y placent leurs recrutements: Offres d emploi actualisées attirant des candidatures ciblées. Recrutement = communication d entreprise pour véhiculer une image positive, susciter des candidatures spontanées et informer sur les différents métiers proposés.

60 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE Montée des des «blogs blogs» Montée B. CANAUX DE RECRUTEMENT Permettent Internet: à certaines de nouvelles entreprises donnes de mettre en œuvre l interactivité (points de vue des salariés sur l entreprise; dialogue avec les candidats ) En France, par exemple, la police nationale utilise le blog (blog-police-recrutement.com). Blogs de salariés candidats. But: faire découvrir leur profil, leur métier, dialoguer avec des employeurs potentiels.

61 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX DE RECRUTEMENT Les différentes techniques: outils dits «classiques» Recruter par internet : offres complémentaires Entreprises spécialisées en gestion de masse de candidatures internet solutions logicielles de traitement des candidatures (candidatus.com). Gérer l ensemble du processus de recrutement, de l annonce jusqu à l embauche du candidat. Avantage recruteur: traçabilité du recrutement. Avantages demandeurs d emploi: offres et CV partagés au sein de la communauté de recruteurs.

62 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX DE RECRUTEMENT Les différentes techniques: outils dits «classiques» Recruter par internet : offres complémentaires Certaines sociétés proposent aux candidats de les accompagner dans leurs démarches en leur permettant d élaborer et stocker leur CV sous différents formats (easy-cv.com)

63 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX DE RECRUTEMENT Les différentes techniques: outils dits «classiques» «Sourcing» via internet, résultats d enquête: Outil utile en recherche d emploi? Oui: 39% Sites consultés au moins 1 fois par semaine (parmi les oui): 59% d entre eux, Faut-il être formé à cela (expérience, professionnalisme)? 80% Apprentissage nécessaire Pour les entreprises et les demandeurs d emploi.

64 Forums et salons (origine: Etats Unis) recruteurs et demandeurs d emploi réunis rapide présélection des candidats avec recueil de nombreux CV. 7% des recruteurs (enquête de l APEC en 2011). Première rencontre: entretiens et tests ultérieurement.. III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX DE RECRUTEMENT La multiplication des canaux de recrutement

65 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE B. CANAUX DE RECRUTEMENT La multiplication des canaux de recrutement Les évènementiels Manifestations prévues par des entreprises lors de recrutements massifs, concentration des entretiens et communications, sur quelques journées ou soirées. France: location du stade de France par une banque pour cet évènementiel!

66 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE C. DE L EXTERNALISATION DES RECRUTEMENTS Les challenges et jeux d entreprise Business Games: jeux ou challenges, en partenariat avec des écoles ou universités: Initiation des étudiants à de futures missions et choix stratégiques ou technologiques, Les entreprises pré-recrutent les meilleurs. Jeux maintenant sur le web élargit le nombre de joueurs et de candidats potentiels.

67 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE C. DE L EXTERNALISATIONDES RECRUTEMENTS Certaines entreprises choisissent de faire appel à des professionnels du recrutement afin de limiter les risques: Les cabinets de recrutement «Les chasseurs de têtes».

68 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE C. Degré L EXTERNALISATION DES RECRUTEMENTS de satisfaction (étude SOFRES de mai 2011) :: 97% des entreprises et et88% des candidats Les cabinets de recrutement Professionnels du recrutement Intermédiaires entre offreurs de services et demandeurs d emploi. Souvent mis en concurrence par les entreprises Rémunération: 10 à 15% de la rémunération annuelle brute du recruté.

69 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE C. L EXTERNALISATION DES RECRUTEMENTS Les cabinets de CABINET recrutement: DE en résumé CANDIDATS ENTREPRISE CLIENTE Précise son besoin, Définit durée, budget et exclusivité ou non Reçoit ensuite 2 à 4 candidats présélectionnés Sélectionne et négocie avec le candidat retenu. RECRUTEMENT Affine la demande du client, Recherche les candidats, En sélectionne entre 2 et 4 Les présente à l entreprise cliente, Accompagne l intégration de la personne retenue, dans l entreprise. Contact avec le cabinet Présélection au cabinet Sélection définitive en entreprise Bénéficient de l accompagnement du cabinet lors de l intégration en entreprise

70 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE C. DE L EXTERNALISATIONDES RECRUTEMENTS Les «chasseurs de têtes» Catégorie particulière de cabinets de recrutement ; D autre part, on trouve parfois des chasseurs de têtes au sein d un cabinet de recrutement classique.

71 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE C. L EXTERNALISATION DES RECRUTEMENTS LesEtude chasseurs Oasis 2011: de têtes Mission : identifier les bonnes personnes pour un poste donné et les approcher directement 20% des recrutements pour postes à responsabilités 95% en approche directe, 90% réseaux personnel ou professionnel, 81% réseaux sociaux en ligne Préservent le secret (côtés salarié et entreprise) Pratiquent souvent par débauchage Rémunération: 25 à 35% de la rémunération annuelle de la personne recrutée

72 FIN DU 3 ème COURS Merci Pour votre attention

73 III. CIBLER LE PUBLIC CONCERNE C. L EXTERNALISATION DES RECRUTEMENTS POUR L ENTREPRISE POUR LE CANDIDAT Avantages de l externalisation Elle permet de ne s occuper que de la sélection finale d un candidat, Elle supprime toutes formalités et questionnements préalables informé des attentes de l entreprise et de la recevabilité de ses prétentions salariales, Si non retenu lors de ce recrutement, le cabinet recruteur garde son dossier en réserve

74 IV. OUTILS DE SELECTION A. LE CV LE CV : présentation Aéré, clair et précis, bien agencé, «Expérience professionnelle» et «Formations et diplômes»: du plus récent au plus ancien. L homogénéité de présentation Un CV = 1 page (longue carrière: maximum 2 pages, avec expériences significatives en première page). Un CV :«formations et diplômes» en 1 er candidats de peu d expériences professionnelles; «expériences» en 1 er pour ceux qui ont déjà une carrière solide

75 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE LE CURRICULUM VITAE (CV) Synthétique, Comprend: identité, parcours académique, formations, expérience professionnelle, qualités et compétences et activités extraprofessionnelle. Le recruteur y cerne rapidement les grandes lignes du profil du candidat.

76 IV. OUTILS DE SELECTION A. Le CV INTERNET ET ET EVOLUTION DU DU CV CV De plus en plus souvent expédié par mail «CV vidéo» : le candidat se présente lui-même. avantage du CV vidéo : le candidat est capable de se vendre (dynamisme, innovation, communication) Le recruteur gagne du temps en sélection première. Surtout adapté à la sélection de candidats commerciaux ou en communication Plus long à consulter qu un CV classique. Sites spécialisés pour recevoir ce type de CV : CVlive, easy-cv.com, jobinlive.fr, etc.

77 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE LE CURRICULUM VITAE (CV) Vérification du CV: Vérification des CV: rarement effectuée, sauf pays anglo-saxons: par organismes spécialisés tels que Verifdiploma, Vérification par les employeurs: souvent auprès de l employeur précédent, mais cela s arrête à ce niveau. Vérifications souvent aa postériori: quand le candidat retenu ne donne pas satisfaction.

78 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE LE CURRICULUM VITAE (CV) SS élection du CV: La présélection =tri entre de tous les dossiers Se référer au profil élaboré à la première étape et s'en tenir aux critères souhaitables essentiels L'objectif: éliminer les candidatures peu prometteuses et ne retenir que les meilleurs.

79 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE LE CURRICULUM VITAE (CV) Sélection du CV: Nous nous appuierons sur la grille de sélection des curriculum vitæ pour effectuer notre tri : Cette grille permet de faire une première sélection en fonction de la pertinence de la lettre de motivation ainsi que de l'éloquence du curriculum vitæ. (cours p 24)

80 IV. OUTILS DE SELECTION Présélection juste et équitable: A. Le CV Relire description du poste et liste des critères 2) Lire l ensemble des curriculum vitae et les classer: A. Très près du profil recherché B. Assez près du profil recherché C. Non pertinents au poste affiché. 3) A et B:faire la cotation des critères essentiels. 4) A: reçus en entrevue; B: reçus si nombre de A insuffisant

81 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE LE CURRICULUM VITAE (CV) Effectuer une présélection juste et équitable: Cas d une pénurie de main-d œuvre ou au contraire de réponse pléthorique: revoir les critères de sélection ou de tout simplement trouver une autre méthode de recrutement.

82 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE LE CURRICULUM VITAE (CV) Effectuer une présélection juste et équitable: Retenir les candidats les plus intéressants, Les joindre par téléphone afin de fixer une entrevue.

83 IV. OUTILS DE SELECTION A. Le CV Echelle d évaluation (cours p: 24) par rapport au profil recherché: 0 = non pertinent; 1= assez proche; 2= très proche Utilisée en étude comparative des candidats évalués Poste Date Pertine nce de la formati on COTATION DES CRITERES ESSENTIELS Pertine nce de l expér ience Maîtris e des langues Maîtris e de l outil spécifi que 1 Maîtris e de l outil spécifi que 2 Maîtris e d outils d analy se Qualité de la présentation du CV Pointa ge total ou (reteni r 8 ou +) CV n 1 CV n 2 note note note note note note note note note note note note note note notes totales

84 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE LA LETTRE DE MOTIVATION Le recruteur s attache de plus en plus à son contenu car: En objet, il retrouve immédiatement le poste brigué par le candidat, Le cœur du courrier montre si le candidat est capable d extraire ses expériences les plus significatives,

85 Extrait du cours de TRE LA LETTRE DE MOTIVATION

86 LA LETTRE DE MOTIVATION II (b) Objet : stage non rémunéré du... au... (préciser le domaine) Stage du... au... (préciser le domaine) Annonce nº... nom du journal et date de parution, poste Candidature au poste de À l'attention de... Madame, Monsieur, (nom et/ou titre du poste de l'interlocuteur, si vous les connaissez Laisser deux à trois lignes Production TRE Martine LEFORESTIER, toute reproduction interdite

87 LA LETTRE DE MOTIVATION II (c) premier paragraphe : VOUS, l'entreprise : vos atouts qui font que je m'adresse à vous. Laisser une ligne Deuxième paragraphe : JE : moi, mes qualités et compétences qui justifient ma demande (elles doivent être en rapport avec ce que peut espérer l'entreprise) Laisser une ligne troisième paragraphe : NOUS : ce que nous avons en commun qui fait que nous travaillerons ensemble dans un rapport gagnant / gagnant. Demande de rendez-vous clairement exprimée. Laisser une ligne formule de politesse : simple et respectueuse. Évitez les formules trop compliquées, trop longues et ridicules. Laisser trois lignes Production TRE Martine LEFORESTIER, toute reproduction interdite

88 LA LETTRE DE MOTIVATION II (d) formule de politesse : simple et respectueuse. Évitez les formules trop compliquées, trop longues et ridicules. Laisser trois lignes Signature Prénom et Nom PJ: 1 CV (Préciser également les autres pièces éventuellement jointes) Production TRE Martine LEFORESTIER, toute reproduction interdite

89 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE LA LETTRE DE MOTIVATION Le rédactionnel permet de détecter la puissance de motivation du candidat, Une bonne lettre montre que le candidat connaît l entreprise et le poste brigué, Elle met en corrélation qualités et compétences du candidat avec le poste espéré,

90 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE LA LETTRE DE MOTIVATION Elle permet de différencier le candidat égocentrique de celui qui recherche les bénéfices pour l entreprise Synthétisme et précision: une page, claire et bien structurée, Elle est un détecteur de niveau en orthographe, syntaxe et grammaire.

91 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE LA LETTRE DE MOTIVATION Cependant, la lettre de motivation, toujours manuscrite, souffre une exception : elle sera saisie pour envoi par internet, le candidat ne scannera pas sa lettre manuscrite (sauf demande expresse de votre part).

92 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE COUPLE LETTRE DE MOTIVATION/CV Présentation imposée par certaines entreprises Cadre rédactionnel préétabli en renseignant des rubriques prédéfinies. Avantage: logiciels de sélection directe des candidats, gestion automatisée. Ces pratiques conduisent à revoir la forme des CV et lettres de motivation tout en s appuyant sur les outils traditionnels.

93 IV. OUTILS DE SELECTION C. L ENTRETIEN le recruteur le prépare toujours consciencieusement. (étape4) Élaborer une grille d'entrevue de sélection pour évaluation des candidats sur les mêmes critères. Le comité de sélection établit les principaux critères à faire ressortir lors de l'entrevue. L'entrevue évalue savoir, savoir-être du candidat et sa capacité à évoluer dans l'entreprise d après ses champs d'intérêt, valeurs, réalisations passées et motivation On le fait réagir à des mises en situation. 1ère entrevue: 45 mn à 1 heure et 15 questions environ

94 IV. LES OUTILS DE SELECTION MIS EN ŒUVRE L ENTRETIEN PREPARATION. Préparer la rencontre en déterminant l heure, le lieu, l endroit, Réviser le profil de compétences et le canevas d entrevue, Déterminer qui, parmi les membres du comité de sélection, posera les questions Préparer les questions spécifiques Préparer les réponses sur la rémunération

95 IV. OUTILS DE SELECTION C. L ENTRETIEN Le déroulement de l entretien Durant l entretien, s attacher à: Mettre le candidat à l aise Préciser le déroulement de l entrevue Être à l écoute Observer le langage non verbal Le faire parler (réalisations,champs d intérêt ) Faire des mises en situation liées au poste Lui laisser un temps pour poser des questions Terminer en décrivant les prochaines étapes.

96 IV. OUTILS DE SELECTION C. L ENTRETIEN Le déroulement de l entretien: savoir le structurer Accueil par le recruteur qui explique le déroulé (face à face ou jury de plusieurs recruteurs. Présentation du candidat en quelques minutes. Evaluation réciproque : 1 Le recruteur décrit l entreprise et le poste puis pose des questions. 2 Le candidat pose des questions (sinon il sera mal jugé). Il est jugé autant sur les questions qu il pose que sur les réponses qu il donne. Conclusion : Le recruteur y précise les suites de l entretien : délai de réponse, autres entretiens éventuels, etc.

Source : F. Benchemam, G. Galindo, GRH, éd. Gualino, 2006. AEI - L2 RH - Initiation à la GRH - Chapitre 4-1 D. Glaymann - 2014-2015 2

Source : F. Benchemam, G. Galindo, GRH, éd. Gualino, 2006. AEI - L2 RH - Initiation à la GRH - Chapitre 4-1 D. Glaymann - 2014-2015 2 1. Le recrutement et la gestion des carrières 2. Les conditions de travail 3. La rémunération 4. Les relations sociales 5. La formation 1. Identifier et préciser le(s) besoin(s) Faut-il recruter? Pour

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

PERSONNEL. Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6

PERSONNEL. Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6 Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6 1. AFFICHAGE DE POSTES 1.1 Tout nouveau poste permanent doit être approuvé

Plus en détail

CV, les clés de la réussite

CV, les clés de la réussite CV, les clés de la réussite Robert Half a recensé les astuces et les méthodes pour rédiger un CV gagnant Premier contact avec le futur recruteur ou employeur (cabinet de recrutement, agence d intérim,

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Guide pratique du Recrutement

Guide pratique du Recrutement Guide pratique du Recrutement Réussir vos s en 6 étapes Janvier 2015 Avant-propos... 2 Comment utiliser ce guide méthodologique du?... 2 Etape 1 - Identification en... 3 1. Définir les besoins spécifiques

Plus en détail

POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES Présentée au conseil d administration le 29 novembre 2007 PRODUCTION Monsieur Stanley Smith Service des ressources humaines AUTRES COLLABORATEURS Comité de

Plus en détail

Compétences recherchées. Qualification requise. Supérieur immédiat : Supérieur du supérieur immédiat : Subordonné : PROFIL DE POSTE TITULAIRE :

Compétences recherchées. Qualification requise. Supérieur immédiat : Supérieur du supérieur immédiat : Subordonné : PROFIL DE POSTE TITULAIRE : PROFIL DE POSTE TITULAIRE : Supérieur immédiat : Supérieur du supérieur immédiat : Subordonné : PROFIL DE COMPÉTENCES Compétences recherchées PRINCIPALES RESPONSABILITÉS RÉSULTATS ATTENDUS Qualification

Plus en détail

CV: conseils de rédaction

CV: conseils de rédaction CV: conseils de rédaction Pour vous aider à rédiger votre CV, voici des conseils affutés pour arriver à un CV avec un style personnel, réussi et percutant! Le CV c'est votre vie résumée en une page deux

Plus en détail

AIDE AU RECRUTEMENT D UN APPRENTI

AIDE AU RECRUTEMENT D UN APPRENTI AIDE AU RECRUTEMENT D UN APPRENTI DEFINIR LES PRINCIPALES QUALITES DE LA PERSONNE A RECRUTER Avant de rencontrer des candidats, il est préférable de se faire une idée des qualités et des aptitudes des

Plus en détail

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES www.cyform.fr Objectifs Cette formation permet d acquérir les techniques et compétences nécessaires à l exercice des fonctions de gestion

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Programme de recrutement et dotation

Programme de recrutement et dotation Programme de recrutement et dotation Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

Gestion et développement des Ressources Humaines CHAP RECRUTEMENT

Gestion et développement des Ressources Humaines CHAP RECRUTEMENT Gestion et développement des Ressources Humaines CHAP RECRUTEMENT Recrutement : 4 phases Préparation du recrutement Recherche des candidatures Sélection des candidats Accueil et Intégration Description

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

Université de Nice-Sophia Antipolis Jeudi 8 mars 2007. Création et Manipulation de documents

Université de Nice-Sophia Antipolis Jeudi 8 mars 2007. Création et Manipulation de documents Université de Nice-Sophia Antipolis Jeudi 8 mars 2007 Polytech CiP1 Durée: 1h30 Création et Manipulation de documents (Hélène Renard / Sylvain Schmitz) Travaux Dirigés Séance n o 5 1 Objectifs du TD Faire

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER?

ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER? ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER? 1 PRÉPARATION GÉNÉRALE : Bien connaître son C.V. et en amener des copies supplémentaires (si plusieurs employeurs ou si celui-ci l a perdu). Ne pas plier son

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Conditions d embauche.

Conditions d embauche. Angle des boulevards Colmay et Thélot BP : 4220 97500 Saint-Pierre et Miquelon Ressources Humaines Tel. : 41.15.89 Fax : 41.49.90 Conditions d embauche. A pourvoir : Un poste de gestionnaire des Ressources

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle visant un même

Plus en détail

Pourquoi sous-traiter votre processus de recrutement?

Pourquoi sous-traiter votre processus de recrutement? Pourquoi sous-traiter votre processus de recrutement? (Article rédigé par Ain Boost Office Le 22 Juillet 2015) Le recrutement est un processus incontournable dans la vie de toute entreprise, les petites

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente?

La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente? La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente? Conseillère en emploi aux cycles supérieurs Service des stages et du placement (514) 340-4711 poste 5908 Local: C-563 guylaine.dubreuil@polymtl.ca

Plus en détail

Durant l entrevue, nous prendrons des notes afin de garder en mémoire vos réponses, ce qui nous aidera à prendre une décision éclairée.

Durant l entrevue, nous prendrons des notes afin de garder en mémoire vos réponses, ce qui nous aidera à prendre une décision éclairée. GRILLE D ENTREVUE POSTE DE CONSEILLÈRE-VENDEUSE/CONSEILLER-VENDEUR SCÉNARIO D INTRODUCTION SUGGÉRÉ Avant l entrevue : 1) Relire les valeurs, la vision et la mission de l entreprise afin de s approprier

Plus en détail

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement Définition du profil de poste A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement NECESSAIRE SOUHAITABLE SERAIT UN PLUS REDHIBITOIRE Formation Expérience Compétences Langues Savoir-être Pré-sélection

Plus en détail

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple)

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple) Votre spécialiste en acquisition de talents Symbiose Ressources humaines 514-448-5630 info@symbioserh.net Tabledesmatières NoteconcernantlacandidateTremblay(exemple)...1 Résumédelacandidature(exemple)...2

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

Guide d'entretien de Recrutement

Guide d'entretien de Recrutement Guide d'entretien de Recrutement L'entretien de recrutement doit permettre à votre entreprise de recruter les meilleurs talents en toute objectivité, en respectant la loi et en évitant toute discrimination.

Plus en détail

Entretien professionnel : Guide de l évalué

Entretien professionnel : Guide de l évalué Entretien professionnel : Guide de l évalué REFERENCES JURIDIQUES Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale notamment l article 76-1,

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

Communication Scientifique M2 MIV

Communication Scientifique M2 MIV Communication Scientifique M2 MIV CV, lettre de motivation et de recommandation en milieu scientifique M. Bailly-Bechet Université Claude Bernard Lyon 1 Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive Bât.

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

FACULTE DE DROIT DE TANGER. Support de Cours GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

FACULTE DE DROIT DE TANGER. Support de Cours GESTION DES RESSOURCES HUMAINES FACULTE DE DROIT DE TANGER Support de Cours GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Pr. Omar BELKHEIRI* * Professeur d économie et de gestion - Faculté de Droit de Tanger * Responsable de l équipe de Recherche

Plus en détail

Stratégies de recherche d emploi ou de stage

Stratégies de recherche d emploi ou de stage Stratégies de recherche d emploi ou de stage Service-conseil en gestion de carrière Service des stages et du placement 2015-2016 Pour prendre un rendez-vous: service.placement@polymtl.ca 1 Service conseil

Plus en détail

L importance de la fonction RH dans les organisations

L importance de la fonction RH dans les organisations ENSAIA, 2ème année - RH L importance de la fonction RH dans les organisations Organisation de la présentation I. Introduction : la fonction RH dans l organisation II. Présentation des missions de la GRH

Plus en détail

GESTION des RESSOURCES HUMAINES

GESTION des RESSOURCES HUMAINES FACULTE DE DROIT DE TANGER Grands axes du cours (Approche par les processus GRH) Support de Cours GESTION des RESSOURCES HUMAINES Pr. Omar BELKHEIRI* I - II - III - IV - V - VI - VII - Définitions - Système

Plus en détail

L ENTRETIEN DE RECRUTEMENT :

L ENTRETIEN DE RECRUTEMENT : L ENTRETIEN DE RECRUTEMENT : EXEMPLES DE QUESTIONS CLASSIQUES Voici une liste de questions à lire absolument pour vous préparer à votre entretien de recrutement. Avant d aborder la partie questions, le

Plus en détail

Le processus d'embauche est fortement lié à la stratégie de l'entreprise. Pour cette dernière, l'embauche contribue à atteindre des objectifs clés :

Le processus d'embauche est fortement lié à la stratégie de l'entreprise. Pour cette dernière, l'embauche contribue à atteindre des objectifs clés : MODULE II : EMBAUCHE INTRODUCTION Au cours des cinq dernières années, le domaine des TI a connu d'importantes fluctuations de main-d'œuvre. Les entreprises ont d'abord embauché massivement, pour se résoudre

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL DOSSIER DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS DE L EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (RAEP) CONCOURS DE CATEGORIE A CAEO SAEG ET SAEO La loi du 2 février

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DOSSIER DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS DE L EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (RAEP) EXAMEN PROFESSIONNALISE RESERVE D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ERE CLASSE DE CHANCELLERIE L arrêté

Plus en détail

Juillet 2014. Outil R8 - Préparation et guide d entretien

Juillet 2014. Outil R8 - Préparation et guide d entretien Outil R8 - Préparation et guide d entretien Juillet 2014 Juillet 2014 Outil R8 - Préparation et guide d entretien PREPARER L ENTRETIEN 1. Définir les modalités de l entretien Définir précisément la procédure

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

IDENTITE FORMATION - EXPERIENCE

IDENTITE FORMATION - EXPERIENCE Rapport d activité à la suite d une activité professionnelle d un stage (cocher la case adéquate) Licence Droit économie gestion, mention Gestion d entreprise Parcours Gestion des organisations LG020p1

Plus en détail

L École des Sciences Météo-Climatiques

L École des Sciences Météo-Climatiques Coller ici une photo L École des Sciences Météo-Climatiques Cadre Réservé à l Administration de l ENM N Enregistrement : Dossier reçu le : État du dossier : COMPLET / INCOMPLET Réponse : ADMIS ATTENTE

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE (Veuillez cocher ci-dessous le programme de votre choix)

DOSSIER DE CANDIDATURE (Veuillez cocher ci-dessous le programme de votre choix) DOSSIER DE CANDIDATURE (Veuillez cocher ci-dessous le programme de votre choix) Photo obligatoire Dossier N Réservé à l administration Bachelor en Management Mastère en Sciences (MSc)- Marketing, Management

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

Le CV est le document qui accompagne votre lettre de candidature. L appellation CV (Curriculum Vitae) vient du latin et signifie «parcours de vie».

Le CV est le document qui accompagne votre lettre de candidature. L appellation CV (Curriculum Vitae) vient du latin et signifie «parcours de vie». EDUCATION ET FORMATION Objectif général : Je maîtrise les techniques de recherche d emploi TECHNIQUES DE RECHERCHE D EMPLOI PI PF FO Objectif opérationnel : J identifie les différentes catégories composant

Plus en détail

La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein

La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein Descriptif de fonction: Mission Dans le cadre d un service public, dans le respect des

Plus en détail

LETTRE DE PRÉSENTATION

LETTRE DE PRÉSENTATION LETTRE DE PRÉSENTATION 100 Portsmouth Avenue Kingston, ON K7L 5A6 (613) 545-3949 Ext. 1674 employmentservice.sl.on.ca KINGSTON KINGSTON OTTAWA OTTAWA SHARBOT LAKE Services d emploi 785 Midpark Drive 71

Plus en détail

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 1. Consignes relatives au bon déroulement de votre stage en entreprise : Vous devez adhérer au fonctionnement de l'entreprise

Plus en détail

Avant de remplir ce dossier, lire attentivement les informations pratiques en annexe. Cocher le (ou les) MBA choisi(s)

Avant de remplir ce dossier, lire attentivement les informations pratiques en annexe. Cocher le (ou les) MBA choisi(s) photo (à coller) MBA SPÉCIALISÉS dossier de candidature 2015 Avant de remplir ce dossier, lire attentivement les informations pratiques en annexe. Cocher le (ou les) MBA choisi(s) Spécialités (*) MBA Gestion

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

Proce dure de Recrutement

Proce dure de Recrutement Proce dure de Recrutement Avant d enclencher une procédure de recrutement, ne pas oublier de consulter la fiche outil «discrimination» (réf. R.0-1) Maison de l Emploi du Grand Narbonne Boite à Outils RH

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Ressources humaines Epreuves

Ressources humaines Epreuves Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2009 Ressources humaines Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

Recruter sans se tromper

Recruter sans se tromper Victor ERNOULT Recruter sans se tromper Conseils et techniques d un «chasseur de tête» Préface de Jacques LANDREAU Ancien président de Syntec Recrutement Ancien président de la Confédération des conseils

Plus en détail

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY COLLÈGE NICOLAS COPERNIC Collège Nicolas Copernic 8, ruelle Marianne 95360 Montmagny : 01 39 83 46 17 : 01 39 8424 30 Site : www.clg-copernicmontmagny.ac-versailles.fr/ MONTMAGNY LIVRET DE STAGE Ce livret

Plus en détail

Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Secrétariat général Direction générale des ressources humaines Sous-direction du recrutement CONCOURS INTERNE COMMUN POUR LE

Plus en détail

L entreprise vient de prendre la décision de recruter un

L entreprise vient de prendre la décision de recruter un Les canaux de recrutement L entreprise vient de prendre la décision de recruter un nouveau salarié. Elle a défini les caractéristiques du poste et arrêté le profil du candidat qui lui semble le mieux convenir.

Plus en détail

Le bilan de compétences

Le bilan de compétences Le bilan de compétences PLATEFORME CONSEIL: 02 99 29 72 48 WWW.FONGECIF-BRETAGNE.ORG Le bilan, qui doit vous aider à dégager des pistes d action, sera réalisé avec l aide d un conseiller appartenant à

Plus en détail

CONSEIL EN RECRUTEMENT. search. Trouver le meilleur pilote pour conduire votre stratégie

CONSEIL EN RECRUTEMENT. search. Trouver le meilleur pilote pour conduire votre stratégie CONSEIL EN RECRUTEMENT Trouver le meilleur pilote pour conduire votre stratégie CONSEIL EN RECRUTEMENT/ notre positionnement est le spécialiste du conseil en recrutement de cadres marketing et communication

Plus en détail

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES De quoi s agit-il? L examen d un CV, un entretien téléphonique ou en face à face, constituent autant d étapes qui peuvent donner

Plus en détail

Guide méthodologique sur les étapes du recrutement

Guide méthodologique sur les étapes du recrutement Guide méthodologique sur les étapes du recrutement 1 TPE Sur 10 n arrive pas à recruter 1 TPE Sur 10 a environ 2 emplois non pourvus. Source : Observatoire CSA/TPE sur l emploi et la conjoncture dans les

Plus en détail

La Chasse de Tête (Approche Directe)

La Chasse de Tête (Approche Directe) Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur La Chasse de Tête (Approche Directe) «Chasseur de tête», une expression bien connue du public, mais dont la définition demeure toute aussi floue qu énigmatique.

Plus en détail

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE DEMANDE DE VALIDATION SUR LE FOND Nom Prénom Matricule RÉSERVÉ AU SERVICE N de la demande Date de réception Date de recevabilité Décision de recevabilité jointe Date

Plus en détail

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP Date de l évaluation Nom et fonction du membre du jury Nom et prénom du candidat Entreprise du candidat Activités Industrielles de Boulangerie Ce guide est destiné à chaque membre du jury Guide individuel

Plus en détail

FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS

FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS SOMMAIRE PROGRAMME GUIDE DE PRÉPARATION AUX RENCONTRES AVEC LES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

TEST DE MOTIVATION. Imprimer le formulaire Document à conserver. I. Vos motivations et votre projet professionnel

TEST DE MOTIVATION. Imprimer le formulaire Document à conserver. I. Vos motivations et votre projet professionnel Imprimer le formulaire Document à conserver TEST DE MOTIVATION I. Vos motivations et votre projet professionnel Q La préparation avec le CNED et l obtention du titre devront vous permettre de : Q Des personnes

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

l efficacité la formation coaching la connaissance la planification

l efficacité la formation coaching la connaissance la planification Introduction La démarche globale de management des ressources humaines recherche l efficacité au niveau du recrutement, de la formation, du coaching, de la connaissance (knowledge management), de la planification,

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

L ACTE DE MESURER ET D ÉVALUER

L ACTE DE MESURER ET D ÉVALUER SECTION 1 L ACTE DE MESURER ET D ÉVALUER OBJECTIF RECHERCHÉ L acte de mesurer et d évaluer est plus difficile que ce qu on peut imaginer au premier abord. S il est relativement aisé de calculer quelque

Plus en détail

I I Offre de CONSEIL. Accompagner les décisions des équipes de direction des établissements de l Enseignement Catholique

I I Offre de CONSEIL. Accompagner les décisions des équipes de direction des établissements de l Enseignement Catholique I I Offre de CONSEIL Accompagner les décisions des équipes de direction des établissements de l Enseignement Catholique Le Créfi : conseil Conseiller et Former les salariés des Etablissements de l Enseignement

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013 Service Alternance Travail-Études et Placement Les étapes de la recherche d emploi La démarche 1. Établir un projet de carrière réaliste. Avant de vous fixer des objectifs de carrière, il faut d abord

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI ACECA INTERNATIONAL SARL SOCIETE D EXPERTISE COMPTABLE 1310 Avenue du Dr. KWAME N KRUMAH Sis Immeuble MABUCIG 01 BP 4318 Ouagadougou 01 Tél. : (226) 50-31-37-44 Fax : (226) 50-31-25-98 E-mail : aceca@fasonet.bf

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

GUIDE POUR L ENTRETIEN

GUIDE POUR L ENTRETIEN GUIDE POUR L ENTRETIEN PROFESSIONNEL 1 Ce guide s inscrit dans le cadre du décret du 17 septembre 2007 : il vise à faciliter la réalisation de l entretien professionnel, à la fois pour les agents et pour

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

1er Prix de la TPE en Arc de Seine

1er Prix de la TPE en Arc de Seine du 22/10/2009 au 22/11/2009 1er Prix de la TPE en Arc de Seine Catégorie : CREATION Dossier à retourner avant le 22/11/2009 à Arc de Seine Entreprises contact@arcdeseine-entreprises.com - 0826 02 09 51

Plus en détail

Dossier de candidature et descriptif du projet

Dossier de candidature et descriptif du projet Dossier de candidature et descriptif du projet Secrétaire médico-social PHOTO Formation diplômante Titre professionnel certifié par L'Etat - Bac Date d'inscription : / / Nom : Prénom : Age : Date de naissance

Plus en détail

DYCLAM Dossier de candidature Universitaire/Chercheur 1

DYCLAM Dossier de candidature Universitaire/Chercheur 1 DYCLAM Dossier de candidature Universitaire/Chercheur 1 NOTES EXPLICATIVES Veuillez lire attentivement les instructions ci-dessous avant de compléter ce dossier de candidature. Seuls les dossiers complets

Plus en détail

LE STAGE EN ENTREPRISE

LE STAGE EN ENTREPRISE LE STAGE EN ENTREPRISE 1. Le stage : un projet à part entière Le stage est un projet qui s étale sur une longue période d environ dix mois (de la recherche de l entreprise à la soutenance) avec des objectifs,

Plus en détail

Conditions d embauche.

Conditions d embauche. Angle des boulevards Colmay et Thélot BP : 4220 97500 Saint-Pierre et Miquelon Ressources Humaines Tel : 41.15.89 Fax : 41.49.90 Conditions d embauche. À pourvoir : Un poste en CDI réparti en fonction

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

Formation Diplômante ASSISTANTE RESSSOURCES HUMAINES OPTION ANGLAIS NIVEAU III

Formation Diplômante ASSISTANTE RESSSOURCES HUMAINES OPTION ANGLAIS NIVEAU III Formation Diplômante ASSISTANTE RESSSOURCES HUMAINES OPTION ANGLAIS NIVEAU III Un métier en évolution Aujourd hui les métiers des ressources humaines doivent répondre à de nouvelles attentes. Du fait de

Plus en détail

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Employé service RH

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Employé service RH LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Employé service RH EVALUATION GDI DU SALARIE Employé service RH NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien : Préambule à l'entretien Ce que

Plus en détail