GUIDE REVUE DE PROJET

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE REVUE DE PROJET"

Transcription

1 GUIDE REVUE DE PROJET VERSION 1 SEPTEMBRE 2015 Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 1/11

2 Sommaire 1. Objet Principe général Déroulé de la mission Support et rapport mis à la disposition de l évaluateur Détail des étapes de la revue de projet Préparation Réunion Rapport Modes de preuves Construction, Rénovation Management responsable Chantier à faibles nuisances Exigences Techniques Services clients...9 Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 2/11

3 1. Objet L'objet du présent guide est de fournir aux évaluateurs intervenant dans le cadre d'une certification NF Habitat, appliquée ou non à la marque HQE, un outil leur permettant : - d apprécier l'objet et le but de la revue de projet ; - de se préparer à la revue de projet pour la mener à bien ; - de présenter au client les étapes de la certification et l outil de définition de profil pour les HQE en profil personnalisé. A noter : La revue de projet est sans objet pour l applicatif HABITAT - Rénovation Copropriété ainsi que lors du recours à un Référent certification Maîtrise d œuvre. 2. Principe général La revue de projet est la première étape de l intervention d évaluation. Les conclusions doivent permettre au Demandeur de confirmer ses choix en matière d objectifs à atteindre (niveau d entrée, profil personnalisé, ), vis-à-vis des exigences de la certification. 2.1 Déroulé de la mission L évaluateur, retenu par CERQUAL pour réaliser cette intervention, se rend chez le Demandeur, au stade avant-projet de l opération. Ce dernier prépare les éléments dont il dispose pour justifier les réponses qu il apportera aux questions de l évaluateur. Il convient de prévoir la date de cette Revue de projet en phase avant-projet et exceptionnellement au plus tard à l élaboration du DCE. La revue de projet donne lieu à un rapport qui confirme les objectifs qualitatifs (exigences choisies, exigences applicables) de l opération poursuivis par le Demandeur en rapport avec la certification recherchée. A l issue de cette étape, l évaluateur adresse le rapport à CERQUAL qui le vérifie et le valide avant de le transmettre au Demandeur. 2.2 Support et rapport mis à la disposition de l évaluateur En complément du présent guide, l évaluateur dispose d un outil d évaluation afin de mener à bien son intervention et de rédiger sous format numérique son rapport. Cet outil donne pour chaque exigence à aborder en revue de projet des exemples de modes de preuves, afin de permettre à l évaluateur de pouvoir conclure de manière objective quant à la conformité ou non de l exigence à ce stade. Les exigences à aborder ont été sélectionnées par CERQUAL parmi les exigences NF Habitat et NF Habitat HQE. Elles correspondent à des points techniques dimensionnant pour le projet et notamment pour le permis de construire. Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 3/11

4 3. Détail des étapes de la revue de projet La revue de projet est réalisé dans le cadre du processus de certification d une opération NF Habitat ou NF Habitat HQE. 3.1 Préparation Pour l Evaluateur L évaluateur prend contact avec le Demandeur afin de : - convenir de la date de la revue de projet et des modalités (localisation, horaires, ) - rappeler le contexte de la revue de projet, les enjeux - préciser ses attentes documentaires (cf. préparation du Maître d ouvrage ci-). Le stade d avancement de l opération idéal pour fixer cette date est le stade avant-projet Pour le Maître d ouvrage Le Maître d ouvrage prépare les documents suivants (liste donnée à titre indicatif) : - le programme, comprenant notamment le nombre et le type de logements ; la situation de l opération ; un descriptif sommaire. - le dossier avant-projet de la Maîtrise d œuvre, comprenant notamment : analyse de site (pour les HQE) ; BPH (pour les en rénovation) plans (plan masse, plans des étages, coupes, ) ; descriptif technique, notes de calculs ; nature des matériaux de l enveloppe ; système constructif des planchers et séparatifs verticaux ; nature des revêtements de sol en fonction des types de locaux ou types de pièces, équipements collectifs ; type de chauffage, etc charte environnementale (pour les HQE) exemple de livret de geste vert (pour les HQE) - dans le cas d une promotion immobilière : dossier de vente, dossier commerciale, plaquette commerciale, courriers types d information et de respect des délais de livraison documents relatifs à la gestion des TMA et travaux réservés exemple de livret du propriétaire exemple d études de satisfaction Il est recommandé que le Maître d ouvrage ait défini le niveau de risque demandé dans la rubrique sécurité et sûreté avant la revue de projet, pour le communiquer à l évaluateur. Pour les NF Habitat HQE, il est recommandé que le Maître d ouvrage ait commencé sa réflexion sur la définition de son profil HQE. Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 4/11

5 3.2 Réunion La revue de projet se déroule chez le Demandeur, sauf cas particulier en accord avec le Demandeur (par téléphone, chez l évaluateur, chez l architecte, ) Sa durée est d une demi-journée maximum. Son objectif est double : Elle consiste en : - Informer le Maître d ouvrage sur le processus de certification (si besoin) ; - Vérifier que le projet est sur le bon chemin de la prochaine étape, à savoir l Evaluation Projet. - Une présentation de l opération par le Demandeur ; - Un échange avec le Demandeur et éventuellement son équipe de maîtrise d œuvre et son AMO, afin de vérifier les objectifs de qualité essentielle de NF Habitat et/ou NF Habitat HQE. Pour répondre à ces questions, le Maître d ouvrage s appuie sur le programme et le dossier avant-projet de son maître d œuvre de conception. Pas de conclusion à ce stade, c est un constat informatif. 3.3 Rapport Le rapport de revue de projet est transmis à CERQUAL, qui le vérifie et le valide avant de le transmettre au Demandeur. Il est directement issu de l outil d évaluation de CERQUAL mis à disposition de l évaluateur. Les réponses et justifications apportées aux questions permettent de qualifiées les exigences de : - Pris en compte - Non-pris en compte - Sans objet Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 5/11

6 4. Modes de preuves Construction, Rénovation A titre d exemples, sont listés ci-dessous, des modes de preuve permettant de qualifier de «pris en compte» les exigences abordées en revue de projet. Ces exemples ne sont pas exhaustifs. 4.1 Management responsable Uniquement pour les NF Habitat HQE Chapitre Paragraphe Sousparagraphe Code exigence Modes de preuves Etudes préalables et recueil des attentes Analyse de site SMR Vérifier que l'analyse de site contient des données sur la géographie du site, la consistance des sols, les exigences légales et réglementaires, le climat, les contraintes spécifiques locales, les nuisances, les pollutions, les risques naturels et technologiques, les ressources locales, les modalités de collecte des déchets, les bâtiments existants. Etudes préalables et recueil des attentes Analyse de site SMR Diffusion des conclusions de l'analyse de site à la maîtrise d'œuvre Etudes préalables et recueil des attentes Analyse de site SMR BPH (pour les en rénovation) Programmation Définition du programme SMR Profil HQE Programmation Définition du programme SMR Programme de l'opération faisant référence à la rubrique "Chantier à faibles nuisances", charte "Chantier HQE", etc... Contractualisation Qualité des prestataires SMR Présence d'un référent ou d'un AMO Exécution et suivi de la réalisation Organisation environnementale SMR Charte "HQE", pièces écrites, CCTP,... Complément sur l analyse de site : L analyse du site ( 8.1.1), peut se présenter sous forme d un bilan, évolutif durant la phase conception, et portant sur : Les vues et plans masse, planimétrie, altimétrie, relevés du terrain, La consistance des sols et sous-sols, complétée ultérieurement d une analyse, L identification des exigences légales et réglementaires, les documents d urbanisme (RNU, POS, PLU et leurs annexes, sites classés, fouilles archéologiques, monuments historiques, zone protégée, certificat d urbanisme, etc.), Le climat (ensoleillement, pluviométrie, rose des vents) et les éventuels écosystèmes remarquables du site (cours d eau, arbres, etc.), Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 6/11

7 Les contraintes et spécificités locales (voisinage, mixité sociale, patrimoine culturel, modes constructifs), Les éventuelles nuisances (acoustiques, olfactives, visuelles, etc.) Les éventuelles pollutions (air, sol et sous-sol, nappes phréatiques, champs électromagnétiques, etc.), Les risques naturels et technologiques pouvant concerner l opération (PPRN, PPRS, PPRI), Les ressources locales (matériaux, réseaux de distribution, transports, énergies, etc.), Les modalités de collecte des déchets (flux des collectes, modalités de collecte, nature et volume des contenants, dispositifs). En cas de construction ou activité existante : La typologie et les principales caractéristiques (surfaces, installations techniques) du bâti existant, Les informations sur le bâtiment (année de construction, qualité technique et sanitaire des ouvrages), Les réseaux enterrés existants et aériens, L historique des activités si possible. 4.2 Chantier à faibles nuisances Uniquement pour les NF Habitat HQE Chapitre paragraphe Sousparagraphe Code métier Modes de preuves Spécificités des marchés de démolition CHANTIER.1.1 Programme de démolition Spécificités des marchés de démolition CHANTIER.1.2 Lot Démolition Spécificités des marchés de démolition CHANTIER.1.3 Références et compétences des entreprises de démolition Appel d'offre pour à faibles nuisances CHANTIER.2.1 Objectifs du : Charte, pièces écrites Clauses spécifiques aux traitements des déchets CHANTIER.3.1 Identification des déchets : Charte, pièces écrites Clauses spécifiques aux traitements des déchets CHANTIER.3.2 Traçabilité : Charte, pièces écrites Clauses spécifiques aux traitements des déchets CHANTIER.3.3 Tri des déchets de : Charte, pièces écrites Clauses spécifiques aux engins de CHANTIER.4.1 Engins de : Charte, pièces écrites Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 7/11

8 Information aux riverains et traitement des réclamations CHANTIER Charte, organisation du Gestion des flux CHANTIER Charte, organisation du Sensibilisation du personnel de Limiter la gêne des riverains CHANTIER CHANTIER Charte, organisation du Charte, organisation du Cantonnement CHANTIER Charte, organisation du Nettoyage de CHANTIER Charte, organisation du Produits dangereux CHANTIER Charte, organisation du, pièces écrites Traitement des effluents CHANTIER Charte, organisation du Protection de la nature et de la biodiversité ressources en eau et en énergie CHANTIER CHANTIER Charte, organisation du, pièces écrites Charte, organisation du 4.3 Exigences Techniques Les exigences techniques à aborder en revue de projet diffèrent selon les applicatifs. Les exemples de modes de preuves sont détaillés dans l outil d évaluation. Les modes de preuves correspondent à des : - Notices descriptives ; - Plans ; - Notes de calculs ; - Pièces écrites (CCTP, ). Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 8/11

9 4.4 Services clients Pour toutes les Chapitre paragraphe Sousparagraphe Code métier Modes de preuves Information aux habitants et gestionnaires Document d'information QSI QSI Guide, livret, Gisèle Uniquement pour les en accession (type promotion immobilière) Chapitre paragraphe Sousparagraphe Code métier Modes de preuves Phase 1 : Avant la commercialisation QSI Information sur le promoteur : Dossier de vente, dossier commerciale Phase 1 : Avant la commercialisation QSI Information sur l'opération : Dossier ou plaquette commerciale, dossier de vente Phase 2 : Lors de la QSI Contrat : Processus mis en place par le promoteur (contrat de réservation, acte notarié) Phase 2 : Lors de la QSI Garantie proposée aux clients Phase 2 : Lors de la QSI Délais de livraison : Engagement du promoteur Phase 2 : Lors de la QSI Obtention de la certification : Stipulée dans l'acte ou annexe Phase 3 : de la QSI Courrier d'information : Courrier type du Promoteur, engagement du promoteur, processus propre à l'organisation du promoteur Phase 3 : de la QSI Communication en cours de : Processus du promoteur, engagement Phase 3 : de la QSI Visite de l'opération : Processus du promoteur, Pièces écrites Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 9/11

10 Phase 3 : de la QSI TMA et travaux réservés : Procédure de gestion des TMA et travaux réservés, pièces écrites Phase 4 : à partir QSI Attestation, certificat : Engagement du Promoteur, process du Promoteur Phase 4 : à partir QSI Livret du propriétaire Phase 4 : à partir QSI Année de parfait : Process du Promoteur, Engagement du Promoteur Phase 4 : à partir QSI Etudes de satisfaction : Engagement du Promoteur, études déjà réalisées, process du Promoteur Phase 1 : de la QSI Information sur le Promoteur : Dossier de vente, dossier commercial Phase 1 : de la QSI Information sur l'opération : Dossier de vente, plaquette commerciale... Phase 1 : de la QSI Documents de vente : Procédure du Promoteur (promesse de vente, acte notarié) Phase 1 : de la QSI Attestation, certificat : Procédure du Promoteur, engagement du Promoteur Phase 1 : de la QSI Livret du propriétaire Phase 2 : à partir QSI Année de parfait : Process du Promoteur, engagement du Promoteur Phase 2 : à partir QSI Enquêtes de satisfaction : Process du Promoteur, enquêtes déjà réalisées Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 10/11

11 Précisions sur les modes de preuves apportés par le promoteur : Dans le cas où le promoteur n apporte pas la preuve du respect d une exigence mais s engage par écrit à respecter cette exigence, l évaluateur en tiendra compte favorablement dans son rapport en mentionnant dans la partie commentaire «conforme par engagement écrit du jj/mm/année». Ce commentaire servira lors des contrôles sur site (CCR) à identifier les engagements à vérifier. Dans le cas où le promoteur justifie la conformité d une exigence avec un document type ou un document utilisé sur une autre opération, l évaluateur en tiendra compte favorablement dans son rapport en mentionnant dans la partie commentaire «le document xxxxxx (références, date) sera mis à jour par yyyyyy afin d être utilisé pour l opération en question». Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 11/11

MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur COMMUNAUTE DE COMMUNES DES ETANGS représentée

Plus en détail

Analyse de la Certification HABITAT ET ENVIRONNEMENT

Analyse de la Certification HABITAT ET ENVIRONNEMENT Analyse de la Certification HABITAT ET ENVIRONNEMENT Organisme certificateur :Cerqual Concerne Prix moyen Clarté des documents Logements neufs, collectifs ou individuels groupés. 369 par logement, soit

Plus en détail

Nf logement Nf logement hqe

Nf logement Nf logement hqe référentiel V9.0 synthèse Nf logement Nf logement hqe Certifications Habitat Neuf INTRODUCTION Les certifications NF Logement et NF Logement HQE existent depuis 2004. En 10 ans, plus de 50 promoteurs

Plus en détail

construction rénovation exploitation

construction rénovation exploitation NF HABITAT & NF HABITAT HQETM LES RÈGLES DE CERTIFICATION CERTIFICATION construction rénovation exploitation V1 Applicable à partir du 15/09/2015 Sommaire REGLES DE CERTIFICATION 1. L offre de certification...

Plus en détail

Guide destiné à la Maîtrise d Ouvrage

Guide destiné à la Maîtrise d Ouvrage Préparer l audit Habitat & Environnement Guide destiné à la Maîtrise d Ouvrage Ce guide est imprimé sur du papier recyclé Version n 5 de janvier 2007 2 SOMMAIRE SOMMAIRE... 3 CERQUAL dans votre région...

Plus en détail

Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l Air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires

Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l Air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l Air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires L attestation de Prise en Compte de la Réglementation Acoustique : Décryptage

Plus en détail

Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle?

Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle? Conférence 2014 Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle? Page 1 Introduction Jardinière en fibrociment Page

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 21 novembre 2006 définissant les critères de certification des compétences des personnes

Plus en détail

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION GUIDE A LA REDACTION D'UN CAHIER DES CHARGES Pour tout bénéficiaire d un concours financier de l ADEME dans le cadre du dispositif d aide à la décision CAHIER DES CHARGES MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU

Plus en détail

GUIDE D'AUDIT VERSION 1 - SEPTEMBRE 2015

GUIDE D'AUDIT VERSION 1 - SEPTEMBRE 2015 GUIDE D'AUDIT VERSION 1 - SEPTEMBRE 2015 Document applicable à partir du 15/09/2015 Page 1/26 Sommaire 1. Objet...3 2. Généralités...3 2.1 Termes et définitions...3 2.2 Objectif de l audit...4 2.3 Principe

Plus en détail

Étude de définition de filière. Cahier des charges pour l habitat individuel ( 20 eh) AMÉNAGEMENT CÔTES D ARMOR. Assainissement non collectif

Étude de définition de filière. Cahier des charges pour l habitat individuel ( 20 eh) AMÉNAGEMENT CÔTES D ARMOR. Assainissement non collectif AMÉNAGEMENT CÔTES D ARMOR Assainissement non collectif Étude de définition de filière Cahier des charges pour l habitat individuel ( 20 eh) DiRECTION ENVIRONNEMENT 2 ÉTUDES DE DÉFINITION DE FILIÈRE Étude

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE ANNUAIRE LQE Bureau d études

DOSSIER DE CANDIDATURE ANNUAIRE LQE Bureau d études L o r r a i n e Q u a l i t é E n v i r o n n e m e n t DOSSIER DE CANDIDATURE ANNUAIRE LQE Bureau d études 62, rue de Metz - CS 83333 54014 Nancy Cedex Tel : 03 83 31 09 88 http://www.lqe.fr contact@lqe.fr

Plus en détail

Gestion du bruit des chantiers de bâtiment

Gestion du bruit des chantiers de bâtiment Direction du Patrimoine et de l Architecture Agence de Conduite des Projets Gestion du bruit des chantiers de bâtiment Charte chantiers à faibles nuisances - Chantier du Carreau du Temple 75003 Journée

Plus en détail

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Manuel Qualité Préambule La note ci jointe décrit les engagements de la société vis-à-vis des procédures

Plus en détail

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Prestations de services relatives aux sites et sols pollués 1 Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Pour les titulaires et les demandeurs de la certification

Plus en détail

La qualité globale et durable en construction et en rénovation

La qualité globale et durable en construction et en rénovation La qualité globale et durable en construction et en rénovation 18 octobre 2014 Journées de l éco-construction Pont à Mousson Certifications & Labels Panorama du paysage de la certification des différents

Plus en détail

Assainissement non collectif

Assainissement non collectif Assainissement non collectif les règles changent le coin de la réglementation au 1 er juillet 2012 Pourquoi? Une rénovation progressive du parc d installations d assainissement non collectif Deux arrêtés,

Plus en détail

Nature de la modification. V5 26 Août 2015 Précisions sur le type de viabilisation souhaitée

Nature de la modification. V5 26 Août 2015 Précisions sur le type de viabilisation souhaitée Formulaire de demande de réalisation ou de modification au réseau public de distribution d électricité géré par Électricité de Strasbourg Réseaux pour un raccordement groupé (collectifs) Installation de

Plus en détail

LES ESSENTIELS LES BÉNÉFICES D UN LOGEMENT CERTIFIÉ NF LOGEMENT BIEN VOUS RENSEIGNER CERTIFICATION

LES ESSENTIELS LES BÉNÉFICES D UN LOGEMENT CERTIFIÉ NF LOGEMENT BIEN VOUS RENSEIGNER CERTIFICATION BIEN VOUS RENSEIGNER Pour trouver un logement certifié : www.qualite-logement.org QUALITEL 136, boulevard Saint-Germain 75006 Paris T. 01 42 34 53 29 F. 01 42 34 53 27 Résidence Les Jardins d Ophélie,

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance AVRIL 2012 Visites de fin de chantier de vos demandes de 1. Une visite sur chantier : Pourquoi? Car la certification d un projet s articule autour de deux examens : - un premier au cours de la phase «conception»,

Plus en détail

Le rôle du maître d ouvrage.

Le rôle du maître d ouvrage. Le rôle du maître d ouvrage. Le maître d ouvrage peut être défini comme la personne morale ou physique pour laquelle l ouvrage est construit, il en est le responsable principal et, en tant que tel, est

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 5 avril 2007 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 12 sur 117 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 22 mars 2007

Plus en détail

Formulaire de demande de réalisation ou de modification

Formulaire de demande de réalisation ou de modification Formulaire de demande de réalisation ou de modification au réseau public de distribution d électricité géré par Gedia pour un raccordement groupé (collectifs) Installation de consommation collective ou

Plus en détail

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération*

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération* DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES Etude de programmation pour Nom de l opération* (Programme fonctionnel, architectural, urbanistique, technique et environnemental dans le cas d une réhabilitation)

Plus en détail

Février Mars 2012. Repérage avant travaux

Février Mars 2012. Repérage avant travaux Repérage avant travaux Repérage avant travaux (de rénovation, de réhabilitation et d entretien/maintenance) Il n y a pas encore de règlementation spécifique (code du travail ou code de la santé publique)

Plus en détail

CERTIFICATION PATRIMOINE COPROPRIETE LA MARQUE DES RÉNOVATIONS DE QUALITÉ

CERTIFICATION PATRIMOINE COPROPRIETE LA MARQUE DES RÉNOVATIONS DE QUALITÉ CERTIFICATION PATRIMOINE COPROPRIETE LA MARQUE DES RÉNOVATIONS DE QUALITÉ Qu est-ce que la certification? La certification de produit est l'activité par laquelle un organisme, distinct du prestataire,

Plus en détail

Rénovation de Bâtiments Basse Consommation Démarches de labellisation BBC-Effinergie Mode d emploi pour les particuliers

Rénovation de Bâtiments Basse Consommation Démarches de labellisation BBC-Effinergie Mode d emploi pour les particuliers Rénovation de Bâtiments Basse Consommation Démarches de labellisation BBC-Effinergie Mode d emploi pour les particuliers Information préalable : Ce document expose les démarches à effectuer auprès de l

Plus en détail

A - Documents constitutifs d une demande de raccordement

A - Documents constitutifs d une demande de raccordement FORMULAIRE DE DEMANDE DE RACCORDEMENT D UN PROGRAMME IMMOBILIER AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION DE LA C.E.S.M.L. Ce document est à utiliser pour une demande de raccordement d un lotissement à usage résidentiel

Plus en détail

Expertise immobilière

Expertise immobilière Expertise immobilière Guide pratique Bernard de Polignac Jean-Pierre Monceau Troisième édition Groupe Eyrolles 2000, 2002, 2005 ISBN 2-212-11665-9 LA PRATIQUE DE L EXPERTISE IMMOBILIÈRE 34 LE DÉROULEMENT

Plus en détail

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 Liste récapitulative des pièces justificatives Label de conception globale des bâtiments Etabli suivant l arrêté du 29 septembre 2009 relatif au contenu et aux conditions d attribution

Plus en détail

Département du Finistère. Commune de KERSAINT PLABENNEC. Service de l assainissement

Département du Finistère. Commune de KERSAINT PLABENNEC. Service de l assainissement Département du Finistère Commune de KERSAINT PLABENNEC Service de l assainissement CURAGE ET EPANDAGE DES BOUES DES BASSINS 1 et 2 DE L ANCIENNE LAGUNE DE TRAITEMENT DES EAUX USEES Règlement de la Consultation

Plus en détail

PROCEDURE ADAPTEE MARCHE DE TRAVAUX CONSTRUCTION MODULAIRE POUR L ACCUEIL PERISCOLAIRE DE L ECOLE MARIE CURIE

PROCEDURE ADAPTEE MARCHE DE TRAVAUX CONSTRUCTION MODULAIRE POUR L ACCUEIL PERISCOLAIRE DE L ECOLE MARIE CURIE 1 VILLE DE PEGOMAS PROCEDURE ADAPTEE (suivant Article 28 du Code des Marchés Publics) MARCHE DE TRAVAUX CONSTRUCTION MODULAIRE POUR L ACCUEIL PERISCOLAIRE DE L ECOLE MARIE CURIE REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Plus en détail

S.BAYNAUD www.haccp.fr

S.BAYNAUD www.haccp.fr Les référentiels qualité et sécurité des aliments pour les IAA Qualité Sécurité Traçabilité des Aliments 2 bis rue Lamoricière CS 10402 44104 Nantes Cedex 4 Tél : 02 51 72 11 22 Fax 02 51 72 11 33 E.mail

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

CHAPITRE 9 : SYNTHESE DES MESURES, ESTIMATIONS DES DEPENSES CORRESPONDANTES, EFFETS ATTENDUS ET MODALITES DE SUIVI

CHAPITRE 9 : SYNTHESE DES MESURES, ESTIMATIONS DES DEPENSES CORRESPONDANTES, EFFETS ATTENDUS ET MODALITES DE SUIVI CHAPITRE 9 : SYNTHESE DES MESURES, ESTIMATIONS DES DEPENSES CORRESPONDANTES, EFFETS ATTENDUS ET MODALITES DE SUIVI Page 401 Page 402 SOMMAIRE DU CHAPITRE 9 : 1. Mesures intégrées à la conception même du

Plus en détail

Certificat d urbanisme

Certificat d urbanisme MINISTÈRE CHARGÉ Demande de Certificat d urbanisme N 13410*02 1/4 Vous pouvez utiliser ce formulaire pour : Connaître le droit de l urbanisme applicable sur un terrain Savoir si l opération que vous projetez

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE. LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email...

CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE. LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email... CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE Entre les soussignés : LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email... Et L ASSISTANT A MAITRISE D OUVRAGE Représenté par :...

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

Notre engagement qualité. ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère. développer la qualité de vie

Notre engagement qualité. ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère. développer la qualité de vie Notre engagement qualité ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère développer la qualité de vie Notre engagement qualité... p. 2 Notre politique qualité globale... p. 4 Notre système de

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Maître d œuvre : MAIRIE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Maître d ouvrage : MAIRIE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Objet du marché : REFECTION

Plus en détail

Phase DCE Analyse environnementale des offres des entreprises par lots

Phase DCE Analyse environnementale des offres des entreprises par lots GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE Phase DCE Analyse environnementale des offres des entreprises par lots Le Maitre d ouvrage a souhaité engager le projet dans une démarche de qualité environnementale.

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Le système documentaire

Le système documentaire Le système documentaire Sommaire : 3. PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE... 4 3.1 : Principes et cadre d intervention... 6 Exemple 1 : Projet de service type d une entité adhérent à ADESSA.... 7 Exemple

Plus en détail

Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h

Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h «Formation des Membres du C.H.S.C.T.» Avec Suivi et Accompagnement d un an Contact

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation DEPARTEMENT de la MOSELLE Commune de SCY-CHAZELLES 03 87 60 07 14-03 87 60 18 33 mairie@mairie-scy-chazelles.fr Marché public de fournitures courantes et services Fourniture de Gaz Naturel pour les bâtiments

Plus en détail

Le Syndicat National des Patinoires

Le Syndicat National des Patinoires Le Syndicat National des Patinoires Atelier : Installation frigorifique et Développement Gilles DELCROS Directeur Technique Sommaire de l atelier - Présentation générale et historique de la démarche HQE,

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MAIRIE DE MONTLOUIS ECOLE EMILE GERBAULT REFECTION DU CHAUFFAGE REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) DATE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES : 22 AVRIL 2010 A 17 H 00 DELAI DE RIGUEUR DIRECTION DES BÂTIMENTS

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

DECLARATION PREALABLE POUR LA CONSTRUCTION D UNE PISCINE ANNEXE D UNE MAISON INDIVIDUELLE

DECLARATION PREALABLE POUR LA CONSTRUCTION D UNE PISCINE ANNEXE D UNE MAISON INDIVIDUELLE DECLARATION PREALABLE POUR LA CONSTRUCTION D UNE PISCINE ANNEXE D UNE MAISON INDIVIDUELLE Vous trouverez ci-après un exemple de dossier complet de déclaration préalable commenté. Dans le cas de la création

Plus en détail

sommaire le permis de construire

sommaire le permis de construire 3 sommaire le permis de construire est un document administratif qui permet à l administration de vérifier qu un u projet de construction respecte les règles d urbanisme en vigueur. Dans quels cas faut-il

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Articles L 271-4 à 6 R 271-1 à 5 du Code de la Construction et de l Habitation

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Articles L 271-4 à 6 R 271-1 à 5 du Code de la Construction et de l Habitation Dossier n 2014-01-0265 Date : 29/01/2014 Propriétaire : SCI ARTS ET MATIERES B CABINET AGENDA AUDE-HERAULT Sarl Languedoc Expertises Immobilières 16 Avenue Jean Moulin 34500 BEZIERS Tel : 04 67 30 56 71

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014 Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Présentation aux CHSCT Septembre 2014 PLAN I - HISTORIQUE II - GESTION COURANTE DES BÂTIMENTS III - GESTION DES OPERATIONS DE TRAVAUX

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE PUBLIC EN PROCEDURE ADAPTEE PROJET DE LOTISSEMENT COMMUNAL D HABITATIONS Rue Calmette à GUILERS MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE REGLEMENT DE LA CONSULTATION POUVOIR ADJUDICATEUR : Mairie de GUILERS

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/5 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES Date d application : 01 juillet 2015 2/5

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 19 décembre 2014 modifiant les modalités de validation d une démarche qualité

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Gestion de chantier plus durable Bruxelles Environnement LA PRISE EN COMPTE DE LA GESTION DURABLE DU CHANTIER Sébastien BREELS + Liesbet Temmerman MATRIciel + CERAA OBJECTIFS

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

DEMANDE DE RACCORDEMENT D UN PROJET COLLECTIF DE TYPE LOTISSEMENT AU RÉSEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT GÉRÉ PAR EDF CORSE

DEMANDE DE RACCORDEMENT D UN PROJET COLLECTIF DE TYPE LOTISSEMENT AU RÉSEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT GÉRÉ PAR EDF CORSE DEMANDE DE RACCORDEMENT D UN PROJET COLLECTIF DE TYPE LOTISSEMENT AU RÉSEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT GÉRÉ PAR EDF CORSE Nous vous demandons d accorder la plus grande attention à renseigner ce document.

Plus en détail

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier Formateur amiante, plomb, moisissure, qualité de l air dans toute la France Email : contact@consultant-polluants-dubatiment.com Durée 1. Retrait amiante friable et non friable à risques particuliers (milieu

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Direction des Services Techniques Service des marchés publics 83316 GRIMAUD Tél: 0494556913 ASSISTANCE JURIDIQUE EN URBANISME, FONCIER, DROIT DE LA

Plus en détail

Technicien d Études du Bâtiment comportant

Technicien d Études du Bâtiment comportant Création d une option de «collaborateur d architecte» à un diplôme professionnel existant Le Baccalauréat Professionnel Technicien du bâtiment : Études et Économie A la rentrée 2008 Le bac pro Technicien

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons

Plus en détail

Les différentes étapes d'un projet de construction : de l'idée à la mise en service

Les différentes étapes d'un projet de construction : de l'idée à la mise en service Maîtrise d Ouvrage Publique Construire ou réhabiliter un bâtiment Les différentes étapes d'un projet de construction : de l'idée à la mise en service Cette fiche fait partie d'une collection de dix fiches

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Articles L 271-4 à 6 R 271-1 à 5 du Code de la Construction et de l Habitation

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Articles L 271-4 à 6 R 271-1 à 5 du Code de la Construction et de l Habitation COTE SUD EXPERTISES EURL La Closeraie 594 chemin des Combes 06600 ANTIBES Tel : 04 92 94 96 75 Port : 06 09 55 36 02 ruelle.nadine@wanadoo.fr Dossier n 15-09-200 Date : 04/09/2015 Propriétaire : SCI 24

Plus en détail

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015 DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DES OPERATIONS COMMERCIALES ------------- DIRECTION DES EXPORTATIONS ------------- PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DIRECTION DES EXPORTATIONS DU

Plus en détail

Direction générale de la modernisation de l Etat

Direction générale de la modernisation de l Etat Direction générale de la modernisation de l Etat Service projets de simplification AVIS Habilitation des organismes certificateurs Label Marianne * * * Sommaire Version 8 du 4 novembre 2009 1 Les conditions

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Éléments de contexte : - Évolution de la réglementation avec décret du 4 mai 2012 et

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

MODELE DE CAHIER DES CHARGES. «Externalisation des archives»

MODELE DE CAHIER DES CHARGES. «Externalisation des archives» LOGO ORGANISME MODELE DE CAHIER DES CHARGES «Externalisation des archives» Version 1.0 2 Sommaire 1. Généralités.. 1.1. Contexte 1.2. Objectifs du cahier des charges 1.3. Périmètre de l externalisation

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT

Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT 1. Introduction Cette mallette pédagogique, réalisée par la sous-commission technique «Hygiène et sécurité» rattachée à la commission

Plus en détail

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES Fiche pratique DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE - ordonnance n 2005-655 du 8 juin 2005 : mise en place du dossier de diagnostic technique - décret n 2006-1114

Plus en détail

ANNEXE RUBRIQUE PLAN QUALITE REALISATION PERFORMANCE. Sommaire

ANNEXE RUBRIQUE PLAN QUALITE REALISATION PERFORMANCE. Sommaire Sommaire ANNEXE RUBRIQUE PLAN QUALITE REALISATION PERFORMANCE 1. Lettre d engagement... 2 2. Memento des qualifications des entreprises... 3 3. Informations aux habitants... 4 4. Règles de l Art Grenelle

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Chêne et l Olivier 144, boulevard Azan 83250 LA LONDE LES M AURES Tèl : 04 94 01 55 39 Fax : 04 94 94 62 56 LOCATION

Plus en détail

NF HABITAT & NF HABITAT HQE LE REFERENTIEL QUALITE CERTIFICATION. construction maison. Applicatif N 500-01 - Version 1.0 Applicable au 02/05/2015

NF HABITAT & NF HABITAT HQE LE REFERENTIEL QUALITE CERTIFICATION. construction maison. Applicatif N 500-01 - Version 1.0 Applicable au 02/05/2015 NF HABITAT & NF HABITAT HQE LE REFERENTIEL QUALITE CERTIFICATION construction maison Applicatif N 500-01 - Version 1.0 Applicable au 02/05/2015 PREAMBULE Le présent Référentiel Qualité est un applicatif

Plus en détail

ANNEXES Partie Les métiers du Groupe

ANNEXES Partie Les métiers du Groupe ANNEXES Partie Les métiers du Groupe Mesures de réduction des nuisances sonores... 2 Services et prestations en vue de diminuer la consommation d'eau... 3 Démarche de certification environnementale...

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Réf. : DIA-LEV05-1409-039 Page : 1 DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE PROPRIÉTAIRE : ORNE HABITAT ADRESSE DU BIEN : 2/27 Rue Félix Desaunay AG 30/GR 2005 /IMM 1/LOC 2 61600 LA FERTE

Plus en détail

Recommandation sur les conventions concernant la distribution des contrats d assurance vie

Recommandation sur les conventions concernant la distribution des contrats d assurance vie Recommandation sur les conventions concernant la distribution des contrats d assurance vie 2014-R-01 du 3 juillet 2014 1. Contexte L analyse des pratiques et des conventions observées sur le marché de

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 MANAGEMENT ET TRAITEMENT DES RISQUES EN ENTREPRISE Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 L INGENIEUR OU RESP. ENVIRONNEMENT I FMG CONSEIL FORMATION I 2015-2016 Maîtriser les normes

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement 14 12 28 10 PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en Pilotage

Plus en détail

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Ce dispositif s applique aux dossiers de demande d aide déposés auprès des services du Conseil régional. Les critères d éco-conditionnalité

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer

Communauté d agglomération de Caen la mer Communauté d agglomération de Caen la mer Règlement transitoire précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières à la construction de logements

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 1 er juin 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 8 sur 152 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

S.C.M. Floc Hlay - Guyomard

S.C.M. Floc Hlay - Guyomard S.C.M. Floc Hlay - Guyomard Pierrick GUYOMARD 8, allée Marcel Cerdan - - 35150 JANZE Tél. : 06-81-88-76-82 / Tél-Fax : 02-99-47-56-96 Numéro SIRET : 444 681 274 00023 R.C.P. : MMA n 114 231 812 valable

Plus en détail

OUVERTURE ET FERMETURE DES PORTES D ACCES DU PARC DES VOYETTES A CYSOING

OUVERTURE ET FERMETURE DES PORTES D ACCES DU PARC DES VOYETTES A CYSOING Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. N Cys OUVERTURE ET FERMETURE DES PORTES D ACCES DU PARC DES VOYETTES A CYSOING

Plus en détail

LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE)

LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE) LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE) Le maître d oeuvre (ou maîtrise d oeuvre, notée MOE) est l entité chargée par le maître de l ouvrage (client) de concevoir le bâtiment à construire ou à rénover selon

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification 1. Objet Le présent document définit les règles d instruction des demandes faites par des

Plus en détail

Obligations du maître d ouvrage

Obligations du maître d ouvrage Obligations du maître d ouvrage Formation Amiante sous section 4 Amian nte sou us sectio on 4 mation Form OBLIGATIONS DU MAITRE D OUVRAGE Pour réaliser son projet le maître d ouvrage nomme : Un maître

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES

CERTIFICATION DE SERVICES REFERENTIEL SERVICES ET CONSEILS AGRICOLES Page 2 de 19 SOMMAIRE 1.PREAMBULE...3 1.1.GÄnÄralitÄs...3 1.2.PrÄsentation späcifique de la dämarche de Services et Conseils Agricoles...3 2.DEFINITION DES SERVICES

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS

FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS Dossier de candidature QUALITASS FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS Documents à fournir Option 1 : Pièces à fournir (obligatoire dans le cadre d une première demande) Ou Option 2 : Engagement

Plus en détail

COMMUNE DE FONSORBES

COMMUNE DE FONSORBES Département de la HAUTE Garonne COMMUNE DE FONSORBES Mise à disposition gratuite d un véhicule publicitaire électrique REGLEMENT DE LA CONSULTATION Marché public de services Passé en application de l article

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 34 29 67 67 fluides-frigorigenes@socotec.com Sommaire Introduction A. Processus de délivrance de l attestation 1. Demande

Plus en détail