Plan d actions ANR 2014 : ou l ANR 2.0

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan d actions ANR 2014 : ou l ANR 2.0"

Transcription

1 Plan d actions ANR 2014 : ou l ANR 2.0 Nouvelle configuration des financements de l Agence Nationale de la Recherche CAP ANR Septembre 2013

2 Plan d actions ANR 2014: Contexte de sa réparation L agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l'innovation «France Europe 2020» Les assises nationales de la Recherche Des moyens budgétaires contraints Clarification des modalités d intervention de l agence

3 Changements majeurs UN Appel à Projet générique UNIQUE et des Appels à Projets Spécifiques structurants 4 «Composantes» Un processus de sélection en DEUX ETAPES : Une pré-proposition : à soumettre en ligne au plus tard le 23 octobre Une proposition détaillée : si réponse positive (mi-février 2014), à déposer pour la mi-avril 2014 Des instruments de financement caractérisés par les modalités et/ou type de travail scientifique Un nouveau règlement financier

4 Instruments de Financements caractérisés par les modalités et/ou type de travail scientifique Recherches coopératives : Projets collaboratifs Projets collaboratifs en partenariat Public/Privé Projets Internationaux Les challenges Recherches ciblés sur les individus: Jeunes Chercheurs Accueil de chercheurs de haut niveau Chaires Industrielles Amorçage : Les Réseaux de Recherche

5 Les Instruments de Financements 1/7 Les projets collaboratifs Visent à atteindre des résultats par la mise en commun de compétences provenant de différentes équipes Encourager les équipes à mener des travaux pour lesquels la collaboration présente une valeur ajoutée scientifique (pluridisciplinarité, faisabilité des travaux, résultats d une ambition ou d une qualité supérieure) o Fourchette indicative d aide ANR : 100 à 500 k o Consortium : au moins deux structures opérationnelles d organismes de recherche o Principalement recherche fondamentale, mais aussi recherche industrielle et développement expérimental o Durée : 24 à 48 mois

6 Les Instruments de Financements 2/7 Les projets collaboratifs en partenariat public-privé Partenariat entre laboratoire(s) de recherche public(s) et entreprise(s) visant à atteindre en commun des résultats de recherche profitables aux deux parties Renforcer le transfert de résultats et savoir-faire issus de la recherche publique vers le monde économique. o Fourchette indicative d aide ANR : 200 à 800 k o Consortium : au moins un partenaire organisme de recherche et au moins un partenaire entreprise o Catégorie de recherche : recherche fondamentale, recherche industrielle, développement expérimental o Durée : 24 à 48 mois

7 Les Instruments de Financements 3/7 Les projets Internationaux S appuie pour partie sur des conventions passées avec des agences de la recherche étrangères : - Financement ANR apporté aux parties française - Financement des partenaires étrangers par leur agence nationale Concerne les partenariats public-public et public-privé o Fourchette indicative d aide ANR : 100 à 800 k o Consortium : au moins un organisme de recherche français et un partenaire étranger o Catégorie de recherche : principalement recherche fondamentale, mais aussi recherche industrielle et développement expérimental o Durée : 24 à 48 mois

8 Les Instruments de Financements Les projets Internationaux Conventions bilatérales existantes : les projets sont soumis conjointement à chaque agence - Autriche : tous les domaines scientifiques - Brésil : microbiologie, immunologie, infectiologie, recherche marine, SHS - Canada : défis sociétaux et défi de tous les savoirs - Hong Kong : défis sociétaux et défi de tous les savoirs - Inde : neurosciences, sciences de l ingénieur (sous domaines : sciences des matériaux, chimie, systèmes de transport intelligents, énergie) - Luxembourg : défis sociétaux et défi de tous les savoirs - Taiwan : défis sociétaux et au défi de tous les savoirs - USA :Chimie - Chinois :STIC Convention quadrilatérale avec l Allemagne, l Autriche et la Suisse (en cours d élaboration) : une seule des quatre agences est responsable de la sélection (lead agency)

9 Les Instruments de Financements 4/7 Les Challenges Concerne des sujets de recherche focalisés sur des objectifs très précis à atteindre Procédure de mise en compétition d équipes concurrentes permettant de confronter différentes approches sur une application ou une question scientifique 3 Challenges : 1. Challenge VIVIANES : Véhicules Intelligents en Ville - Autonomie de Navigation Et Sécurité) en partenariat avec la DGA sur la base d une plate-forme de voiture électrique 2. Challenge ARGOS : Autonomous Robots for Gas and Oil Sites en partenariat avec TOTAL 3. Challenge «Sharing energy in the city in 2030» en partenariat avec EDF R&D

10 Les Instruments de Financements 5/7 Les projets individuels : Jeunes Chercheurs Avoir soutenu sa thèse depuis moins de 10 ans (soit max. le 31 juillet 2003) Favoriser la prise de responsabilité et inciter à s attaquer à des verrous scientifiques ou technologiques avec des approches originales et acquérant une culture du mode projet Tremplin pour déposer un projet en réponse aux appels de l ERC, et ceci avec de meilleures chances de succès. o Fourchette indicative d aide ANR : 100 à 400 k o Consortium : un seul partenaire de type organisme de recherche o Catégorie de recherche : principalement recherche fondamentale, mais aussi recherche industrielle o Durée : 24 à 48 mois

11 Les Instruments de Financements 6/7 Accueil de Chercheurs de haut niveau Accueil durable de chercheurs de haut niveau venant de l étranger (juniors (post-doc d au moins 1 an) et séniors) Moyen permettant la constitution d une équipe et la réalisation d un 1 er projet o Fourchette indicative d aide ANR : 150 à 900 k o Consortium : un seul partenaire de type organisme de recherche o Catégorie de recherche : recherche fondamentale, recherche industrielle, développement expérimental o Durée : 36 à 48 mois

12 Les Instruments de Financements 7/7 Les Réseaux de Recherche Renforcement du leadership scientifiques français dans la coordination de projets internationaux Vise à financer la réflexion collective préalable entre partenaires français et étrangers en vue de la soumission d un projet au niveau européen et international o Fourchette d aide ANR : 50 k environ o Consortium : un seul partenaire de type organisme de recherche o Catégorie de recherche : étude de faisabilité technique o Durée : 12 à 24 mois

13 Les 4 Composantes I. Les grands défis sociétaux - La gestion sobre des ressources et l adaptation au changement climatique - Une énergie propre, sûre et efficace - La stimulation du renouveau industriel - La santé et le bien-être - La sécurité alimentaire et défi démographique - La mobilité et les systèmes urbains durables - La société de l information et de la communication - Les sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives - La liberté et la sécurité de l Europe, de ses citoyens et de ses résidents

14 Les 9 défis sociétaux Les défis nécessitent pour la plupart un renforcement de recherches pluri ou interdisciplinaires. Leur découpage en grand champs de recherche rassemble à la fois des recherches cognitives fondamentales antérieurement soutenues par les programmes non-thématiques (ex Blanc et JCJC) et des recherches ciblées, souvent finalisées, qui étaient essentiellement couvertes par des programmes thématiques. Chacun des 9 défis sociétaux est affiné en axes et sous-axes.

15 Les 9 défis sociétaux Des partenariats bilatéraux sont possibles dans le cadre de ces appels. Il est nécessaire de consulter les annexes par pays décrivant les modalités et les champs thématiques ou disciplinaires concernés par ces partenariats bilatéraux. Par ailleurs, des actions européennes pourraient être prévues en lien avec ce défi sous la forme d appels spécifiques. Il est recommandé de consulter l agenda des appels à projets internationaux sur le site web de l agence.

16 Les 9 défis sociétaux Défi 1 : La gestion sobre des ressources et l adaptation au changement climatique Comprendre et prévoir les évolutions de l environnement Innovation technologique pour analyser, remédier ou réduire les risques environnementaux Transition écologique, transformation sociétale, risques et opportunités

17 Les 9 défis sociétaux Défi 2 : Une énergie propre, sûre et efficace Concepts innovants pour le captage et la transformation des Energies Renouvelables Usage du sous-sol dans une perspective énergétique Transformations et inter-conversions énergétiques Gestion des variabilités spatio-temporelles des énergies Efficacité énergétique des procédés et des systèmes Approches socio-économiques de l usage de l énergie et de l impact des nouvelles technologies

18 Les 9 défis sociétaux Défi 3 : Stimuler le renouveau industriel Travail : organisation, relation, formation, santé, Sciences et technologies de production, l usine numérique Produits (conception, procédés et matériaux) Chimie durable, génie chimique et biotechnologie Apport des nanosciences et nanotechnologies aux matériaux fonctionnels et biotechnologies

19 Les 9 défis sociétaux Défi 4 : Santé et bien-être Une nouvelle représentation du vivant Améliorer la Santé par la médecine personnalisée, le diagnostic, la prévention et la thérapie, les stratégies palliatives, en concevant le vivant dans son environnement Santé publique Innovation biomédicale

20 Les 9 défis sociétaux Défi 5 : Sécurité alimentaire et défi démographique Productions durables Enjeux agroalimentaires Biotechnologies : biotransformation des ressources biologiques Enjeux de santé Approche transversale de la filière

21 Les 9 défis sociétaux Défi 6 : Mobilité et systèmes urbains durables Systèmes urbains durables Du bâtiment au cadre de vie bâti durable Mobilité durable et systèmes de transport

22 Les 9 défis sociétaux Défi 7: Sociétés de l information et de la communication Société numérique Sciences et technologies numériques

23 Les 9 défis sociétaux Défi 8 : Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives Innovations Dimensions sociales du tournant numérique Education et apprentissages Création, cultures et patrimoines Droit, démocratie, gouvernance et nouveaux référentiels

24 Les 9 défis sociétaux Défi 9 : La liberté et la sécurité de l Europe, de ses citoyens et de ses résidents Protection des infrastructures critiques et réseaux Liberté et protection des citoyens et des résidents Résilience et gestion de crise Sécurité des frontières Cybersécurité

25 Les 9 défis sociétaux Défis Défi 1 : La gestion sobre des ressources et l adaptation au changement climatique Défi 2 : Une énergie propre, sûre et efficace Défi 3 : Stimuler le renouveau industriel Défi 4 : Santé et bien-être Correspondances anciens programmes Programmes thématiques «Environnement & Sociétés» et «Ecotechnologies & EcoServices» Programme Blanc : SHS1, SHS2, SHS3, SIMI1, SIMI2, SIMI3, SIMI6 SIMI9,SVSE6, SVSE7 Programmes Thématiques : SEED (Systèmes énergétiques, efficaces et décarbonés), PROGELEC (Production renouvelable et gestion de l électricité), BIO-ME (Bio-Matières&Energies), «Sociétés Innovantes» pour certaines thématiques de sciences sociales. Programme Blancs : SIMI5, SIMI6, SIMI7, SIMI9, SIMI10, SVSE5, SHS1, SHS2 Programmes Thématiques «Matériaux et Procédés pour des Produits Performants», «Chimie Durable Industrie - Innovation», «Nanotechnologies et Nanosystèmes» Programme Blancs : SIMI 3, 7, 8, 9, 10 et SHS 1, 2 et 3 Programmes Thématiques «Société de l information et de la communication», «Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives» et «Sécurité alimentaire et défi démographique»

26 Les 9 défis sociétaux Défi 5 : Sécurité alimentaire et défi démographique Défi 6 : Mobilité et systèmes urbains durables Défi 7: Sociétés de l information et de la communication Programmes Thématiques : «Agrobiosphère», «BIOADAPT» «ALID» et CESA Programme Blancs : SVSE5, SVSE6, SVSE7, SHS1, SIMI9, SIMI7 Programmes thématiques «Villes et Bâtiments Durables», «Transports Durables et Mobilité» et «Métamorphoses des sociétés» Programmes Blancs : SIMI 3, 9 et SHS1 et 2 Programmes Thématiques CONTINT, Modèles Numériques, INFRA, INS, P2N, APPRENTISSAGES Programmes Blancs : SIMI1, 2, 3, 4 et 10 ; SHS1, 2, 3 Défi 8 : Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives Défi 9 : La liberté et la sécurité de l Europe, de ses citoyens et de ses résidents Programmes thématiques : «Sociétés innovantes», «Métamorphose des cultures» et «Apprentissages» Programmes Blancs et Jeunes Chercheurs, Jeunes Chercheuses (JCJC) des Comités d Évaluation SHS 1, 2 et 3. Programmes Thématiques : Concepts, Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale (CSOSG).

27 Les 4 Composantes II. Aux Frontières de la recherche «Défi de tous les savoirs» : Complète le dispositif de soutiens à l ensemble des disciplines hors des 9 défis sociétaux (critère d éligibilité) - Avancer sur les grands enjeux de la connaissance à long terme (ruptures, changement de concept ou de paradigme) en visant des sources de développements applicatifs - Développer des outils et méthodes génériques en intégrant différents apports dans un schéma interdisciplinaire

28 Les 4 Composantes II. Aux Frontières de la recherche «OH Risque» : Projet à haut potentiel scientifique à fort risque Projets portant sur les recherches préliminaires nécessaires à une preuve de faisabilité d un nouveau concept ou au développement d un sujet de recherche sans réelle antériorité établie dans la littérature scientifique Le processus de sélection porte sur un seul document de soumission L évaluation lors du processus de sélection portera sur trois critères qui sont l originalité (pas de réelle antériorité), l impact potentiel et la cohérence de l ensemble Financement limité et plafonné pour une période de 12 à 24 mois, associé à un suivi particulier destiné à valoriser rapidement des découvertes potentielles et soutenir des orientations nouvelles inattendues.

29 Les 4 Composantes III.Construction de l Espace européen de la recherche : Transversalité avec les deux premières composantes programmatiques + actions spécifiques sur AAP particuliers : Partenariats bilatéraux (ensemble des 9+1 défis) Partenariat France-Allemagne-Autriche-Suisse (projet de «lead agency» en cours d élaboration) AAP ERA-NET : actions de coordinations thématiques de la recherche européenne (financées par le PCRD) JPI : les Initiatives européennes de programmation conjointe (la France impliquée dans 10 JPI, à vocation la recherche finalisée)

30 Les 4 Composantes IV.Impact économique de la recherche et compétitivité : Cette composante transversale rassemble trois programmes qui font l objet d AAP spécifiques : LabCom : création de laboratoires communs publics /PME-ETI Dossier de soumission simplifié et financement forfaitaire de 300 k du laboratoire de recherche public Ce programme fait l objet d un appel spécifique au fil de l eau. Chaires industrielles : AAP ouvert à toutes les thématiques de recherche. Projet porté par un scientifique éminent futur titulaire de la chaire opéré dans le laboratoire public et financé conjointement par l ANR et le(s) partenaire(s) entreprise(s) Carnot

31 Articulation Composantes/Instruments Projet Collaboratif Projet Partenarial P/P Défis de tous les savoirs 9 Défis Sociétaux Jeune Chercheur Aux frontières de la Recherche Réseau de Recherche Projets Internationaux OH Risques Partenariats bilatéraux JPI Challenges LabCom Construction de l ERA et attractivité Internationale de la France ERA-NET Allemagne/ Autriche/ Suisse Chaires Industrielles Chercheurs de Haut niveau Chaires Carnots Impact de la recherche pour l industrie et la compétitivité

32 Processus de Soumission La pré-proposition La proposition détaillée

33 Modalités de soumission et d évaluation de l AAP générique Etape 1 Soumission de la pré-proposition Etape 2 Soumission de la proposition détaillée Financement et démarrage du projet Pré-proposition de projet de 5 pages Evaluation par les pairs et présélection 23 OCTOBRE 2013 Qui : Projet sélectionnés en phase 1 mi-février Quoi : Projet détaille (contenu identique au processus actuel) mi-avril Evaluation et sélection juin Contractualisation juillet à décembre

34 Modalités de soumission de l AAP générique Les conseils de l ANR Avoir une réflexion et une conception déjà mature du projet : objectifs scientifiques mais aussi au niveau du partenariat envisagé Soumettre une pré-proposition au format attendu (condition d éligibilité) avec si possible un descriptif en anglais

35 Modalités de soumission de l AAP générique Contenu de la Pré-Proposition Formulaire en ligne Descriptif du projet à déposer sur le site de soumission

36 Modalités de soumission de l AAP générique Items à renseigner sur le formulaire en ligne ½ : Acronyme du projet et titre développé en français et en anglais Montant prévisionnel de l aide demandée (par tranche de 100 K ) Durée du projet : 12, 24, 36, 42 ou 48 mois Catégorie du projet : Recherche fondamentale ou industrielle, développement expérimental ou étude de faisabilité technique Instrument de financement choisi selon le type de projet : collaboratif, collaboratif en partenariat avec le privé, collaboratif international, Jeune chercheur, Réseau de recherche, Challenge

37 Modalités de soumission de l AAP générique Items à renseigner sur le formulaire en ligne 2/2 : Positionnement par rapport à l un des axes et sous-axes de chaque grand défi Les principales disciplines scientifiques concernées L implication (ou non) de(s) Très Grande(s) Infrastructure(s) de recherche (en SHS, ADONIS/CORPUS, Huma-Num, PROGEDO, ) La labellisation envisagée auprès d un (ou des) pôle(s) de compétitivité Identités des principaux partenaires scientifiques impliqués dans la pré-proposition Un résumé (1 000 signes) du projet en français et si possible en anglais Eventuellement, l identité d experts non souhaités pour l évaluation Et un descriptif du projet en 5 pages maximum au format PDF

38 Modalités de soumission de l AAP générique Descriptif du projet à déposer sur le site de soumission 5 pages maximum, aucun modèle de document fourni Acronyme et TITRE COMPLET de la pré-proposition 3 Rubriques composant la formulation du projet pour la préproposition Il est recommandé de produire un document scientifique rédigé en anglais.

39 Modalités de soumission de l AAP générique 1. Objectifs scientifiques et technologiques (2 à 3 pages maximum) Informations permettant d évaluer l intérêt des objectifs scientifiques et technologiques, décrivant brièvement la méthodologie et/ou la capacité à générer des résultats, le potentiel d avancée dans le domaine, l ambition, la nouveauté, le potentiel de rupture.

40 Modalités de soumission de l AAP générique 2. Pertinence et caractère stratégique du projet au regard des orientations de l appel (1 à 2 pages maximum) Informations permettant d évaluer l adéquation au défi sociétal dans lequel le projet s inscrit, ou à l absence d adéquation aux défis sociétaux dans le cas du «défi de tous les savoirs», et l adéquation aux objectifs de l instrument de financement choisi, les retombées pour la société.

41 Modalités de soumission de l AAP générique 3. Présentation du consortium (1 à 2 pages maximum) Identité du ou des scientifique(s) impliqué(s), des partenaires auxquels il(s) est(sont) rattaché(s) et 2-3 références pertinentes dans le domaine en lien direct avec la pré-proposition (publications, ) et tout autre élément permettant de juger de la qualité des déposants et du consortium le cas échéant.

42 Critères d évaluation d une pré-proposition A chacune des rubriques de la pré-proposition, son critère d évaluation

43 Critères d évaluation d une pré-proposition 1/3 Rubrique 1 : Intérêt des objectifs scientifiques poursuivis Importance du sujet Capacité à générer des résultats Potentiel d avancée dans le domaine: ambition, nouveauté, potentiel de rupture

44 Critères d évaluation d une pré-proposition 2/3 Rubrique 2 : Pertinence et caractère stratégique du projet au regard des orientations de l appel Adéquation aux défis sociétaux ou absence d adéquation aux défis sociétaux dans le cas du «défi de tous les savoirs» Non-Recouvrement avec les APP H2020 ou nationaux Adéquation aux objectifs de l instrument de financement choisi Retombées pour la société

45 Critères d évaluation d une pré-proposition 3/3 Rubrique 3 : Cohérence de la pré-proposition par rapport aux objectifs du projet Références scientifiques du déposant ou références scientifiques des partenaires et complémentarité du consortium Cohérence du montant de l aide demandée par rapport aux objectifs du projet

46 Rapport d évaluation d une pré-proposition Note Pour chacun des trois critères, une notation permettant de classer les projets Signification 0 Critère non traité ou ne pouvant être évalué avec les informations fournies 1 Insuffisant : critère traité de manière superficielle et non satisfaisante 2 Médiocre : critère traité de façon relativement satisfaisante mais il y a de sérieuses faiblesses 3 Bien : critère bien traité mais il ya des amélioration nécessaires. 4 Très bien : critère très bien traité, les lacunes éventuelles étant mineurs 5 Excellent : critère parfaitement traité sans aucune lacune Transmission des Résultats aux Coordinateurs Scientifiques avec une Information succincte de l évaluation 1 er Etape

47 Soumission d une proposition détaillée Un formulaire à compléter en ligne Un document administratif et financier généré par la plateforme et à faire signer par le représentant légal de chaque partenaire français et à déposer sur le site de soumission Un document scientifique à déposer sur le site de soumission

48 Soumission d une proposition détaillée Formulaire en ligne Identité du projet (acronyme, titre en français et anglais, durée, instrument de financement ) Identification des partenaires (nom complet, sigle, catégorie du Partenaire et base de calcul pour l assiette de l aide ; type et numéro d unité, tutelles gestionnaire et hébergeante pour un laboratoire d Organisme de recherche ; le numéro de SIRET et les effectifs pour les Entreprises ) Identification des Responsables scientifiques et adresse de réalisation des travaux

49 Soumission d une proposition détaillée Formulaire en ligne Données financières (détaillées par poste de dépenses et par partenaire) Résumés scientifiques non confidentiels (4000 caractères maximum) en français et en anglais : objectifs globaux, verrous scientifiques/ techniques, programme de travail et retombées scientifiques, techniques, économiques : destinés à être transmis pour solliciter les experts à être publié sur le site de l ANR si le projet est retenu Experts non souhaités pour l expertise de la proposition Pôles de compétitivité pour une demande de labellisation

50 Soumission d une proposition détaillée Contenu du document scientifique 30 pages maximum - Aucun modèle de document n est fourni Rappel de l acronyme de la proposition détaillée, du défi et de l année (2014) en en-tête TITRE COMPLET de la proposition détaillée Table des matières Résumé du projet en anglais (tel que saisi en ligne sur le site de soumission) Evolutions éventuelles de la proposition détaillée par rapport à la pré-proposition (1 page maximum) Tableau récapitulatif des personnes impliquées (quantification en p/mois) La présentation détaillée du projet en trois parties Références bibliographiques

51 Soumission d une proposition détaillée Contenu du document scientifique Présentation détaillée du Projet 1. Contexte, positionnement et objectif de la proposition détaillée (5 à 10 pages) permettant de caractériser l excellence scientifique et/ou caractère innovant pour la recherche technologique 2. Programme scientifique et technique, organisation du projet (10 à 15 pages) qualité de la construction du projet et de sa faisabilité). 3. Stratégie de valorisation, de protection et d exploitation des résultats, impact global de la proposition (1 à 2 pages).

52 Soumission d une proposition détaillée Document administratif et financier Document généré à partir du site de soumission une fois les renseignements saisis en ligne Signé par tous les partenaires, il est scanné (format PDF) et déposé sur le site de soumission de l ANR par le coordinateur scientifique au plus tard à la date de clôture indiquée sur le site internet de l ANR Pour les partenaires «organisme de recherche», le document doit être signé par le responsable scientifique, par le directeur du laboratoire ou de l unité d accueil et par le représentant légal

53 Evolution du règlement financier Les points importants Les doctorants financés par l ANR ne sont plus intégrés dans le ratio des 30 % de personnels non permanents Le seuil des investissements n est plus de prix unitaire HT, c est le seuil en vigueur dans chaque établissement qui doit être pris en compte.

Les Rencontres ANR du numérique 2013

Les Rencontres ANR du numérique 2013 Les Rencontres ANR du numérique 2013 Jean-Yves Berthou ANR, Directeur dept. Sciences et Technologies de l Information et de la Communication Le Numérique à l ANR Quelques éléments marquants et réflexions

Plus en détail

Plan d action 2015. & Appel à projets générique 2015. Date de publication de l appel à projets générique : 10 juillet 2014

Plan d action 2015. & Appel à projets générique 2015. Date de publication de l appel à projets générique : 10 juillet 2014 Plan d action 2015 & Appel à projets générique 2015 Date de publication de l appel à projets générique : 10 juillet 2014 Date limite de soumission des pré-propositions (Instruments PRC, PRCE, JCJC) : 16

Plus en détail

Guide des déposants. Appel à projets générique 2014 relatif aux «Grands Défis Sociétaux» et au «Défi de tous les savoirs»

Guide des déposants. Appel à projets générique 2014 relatif aux «Grands Défis Sociétaux» et au «Défi de tous les savoirs» Guide des déposants Appel à projets générique 2014 relatif aux «Grands Défis Sociétaux» et au «Défi de tous les savoirs» Date de publication : 31 juillet 2013 Agence Nationale de la Recherche Guide des

Plus en détail

Guide des déposants. Appel à projets générique 2015. Relatif aux «Grands Défis Sociétaux» et au «Défi de tous les savoirs»

Guide des déposants. Appel à projets générique 2015. Relatif aux «Grands Défis Sociétaux» et au «Défi de tous les savoirs» Guide des déposants Appel à projets générique 2015 Relatif aux «Grands Défis Sociétaux» et au «Défi de tous les savoirs» Date limite de soumission des pré-propositions : 16 octobre 2014 13 heures (heure

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Programme "Conception et simulation" COSINUS Edition 2009. Projet

Programme Conception et simulation COSINUS Edition 2009. Projet Projet Numéro d'ordre du projet : Acronyme du projet : Titre du projet : Coordonnateur du projet (nom/laboratoire) : Thématique principale : Montant total de l'aide demandée (en k ) : Durée du projet :

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

Alma Consulting Group. aujourd hui sont vos investissements de demain»

Alma Consulting Group. aujourd hui sont vos investissements de demain» Alma Consulting Group «Vos économies d aujourdd aujourd hui sont vos investissements de demain» 1 Alma Consulting Group en quelques chiffres Société créée en 1986 CA 2008 : 252 M Capital social : 70 M

Plus en détail

Réunion Information Investissements d Avenir

Réunion Information Investissements d Avenir Réunion Information Investissements d Avenir Logiciel Embarqué et Objets Connectés Sophia, 16 Juillet 2013 Investissements Avenir : Réorientation Réorientation de 2,2 Mds$ du budget non engagé des IA Soutien

Plus en détail

«Les projets collaboratifs pour les nuls»

«Les projets collaboratifs pour les nuls» «Les projets collaboratifs pour les nuls» Les jeudis du numérique à Vannes 28/05/15 Sommaire 1) Le projet collaboratif 2) Les appels à projets 3) Le financement 4) Le rôle d Images & Réseaux Les questions

Plus en détail

APPEL À PROJETS FLASH SUR LA PROTECTION DE ZONES SENSIBLES VIS-À-VIS DES DRONES AÉRIENS

APPEL À PROJETS FLASH SUR LA PROTECTION DE ZONES SENSIBLES VIS-À-VIS DES DRONES AÉRIENS Date d ouverture de l appel à projets 18/12/2014 APPEL À PROJETS FLASH SUR LA PROTECTION DE ZONES SENSIBLES VIS-À-VIS DES DRONES AÉRIENS Date de clôture de l appel à projets 03/02/2014 à 13h00 (heure de

Plus en détail

INVESTISSEMENTS D AVENIR

INVESTISSEMENTS D AVENIR INVESTISSEMENTS D AVENIR LABORATOIRES D EXCELLENCE (LABEX) SYNTHESE DU SUIVI 2012 Compte-rendu scientifique Relevé de dépenses Indicateurs Mai 2013 SYNTHESE DU SUIVI D ACTION LABEX (Années 2011 et 2012)

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2011 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Action 1.2 Date limite de soumission en ligne du dossier : 06 décembre 2010 http://www.e-cancer.fr/aap/for2011

Plus en détail

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES Afin d augmenter l appui à l innovation duale permettant aux PME et aux entreprises intermédiaires de moins de 2000 salariés de développer

Plus en détail

Tremplin pour l Entrepreneuriat Étudiant

Tremplin pour l Entrepreneuriat Étudiant Tremplin pour l Entrepreneuriat Étudiant Date limite d envoi des dossiers : 31 mars 2014 INFORMATION RÈGLEMENT DOSSIER DE PARTICIPATION TÉLÉCHARGEABLES www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Dossier de

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Comment monter un projet et rédiger une proposition compétitive?

Comment monter un projet et rédiger une proposition compétitive? Comment monter un projet et rédiger une proposition compétitive? PCN Science dans la société PCN Science dans la société Mars 2007 Coralie Bajas/ Nicolas Bellego Mission Europe Bretagne 1 Architecture

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE)

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Date de l ouverture de l appel à projets : Mi-juillet 2013 Date de clôture de l appel à projets : 31 octobre

Plus en détail

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Les opportunités 2014/2020 des programmes INTERREG pour les acteurs du Nord Pas de Calais Les 1ères rencontres de la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Séminaire sur la Coopération Territoriale

Plus en détail

APPEL A PROJETS. WE NETWORK Le Silicium - 3, Avenue du Bois L abbé - 49070 BEAUCOUZE MARS 2015

APPEL A PROJETS. WE NETWORK Le Silicium - 3, Avenue du Bois L abbé - 49070 BEAUCOUZE MARS 2015 APPEL A PROJETS Appel à projets à destination des PME pour l émergence et l accompagnement de projets d innovation en Pays de Loire dans le domaine des objets et solutions communicants (Internet des objets,

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 13 e APPEL A PROJETS Les moyens destinés au soutien financier de l Etat en faveur

Plus en détail

Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans.

Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans. Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans. Aider le créateur à préciser son plan d entreprise et à procéder à des vérifications a minima techniques et juridiques pour

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire Présentation Bpifrance Janvier 2014 Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire 01. Qui sommes-nous? 02. Le financement bancaire 03. Le soutien à l innovation Titre de la présentation 2 01.

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES RAPID est un dispositif de subvention à des projets d innovation duale portés par une entreprise indépendante de moins de 2000 salariés,

Plus en détail

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles PROGRAMME 2015 ESPOIRS DE LA RECHERCHE Le programme Espoirs de la recherche de la Fondation pour la Recherche Médicale soutient des projets de recherche dans tous les domaines de la biologie et de la santé.

Plus en détail

SOUMISSION DE PROJETS PRINCIPES ET PROCEDURE. Conditions de recevabilité et critères d évaluation AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB

SOUMISSION DE PROJETS PRINCIPES ET PROCEDURE. Conditions de recevabilité et critères d évaluation AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB SOUMISSION DE PROJETS AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB PRINCIPES ET PROCEDURE La mission de la est de fédérer, piloter et soutenir des actions de recherche proposées par les laboratoires et chercheurs

Plus en détail

WagrALIM: Mission et Services. Mission Vision Valeurs Ajustements Innovation? Nouveau «Process Pôle» Services Conclusions

WagrALIM: Mission et Services. Mission Vision Valeurs Ajustements Innovation? Nouveau «Process Pôle» Services Conclusions WagrAlim, pôle Agro-Industrie Appels à projets 10&11 1 WagrALIM: Mission et Services Mission Vision Valeurs Ajustements Innovation? Nouveau «Process Pôle» Services Conclusions WagrALIM septembre 2013 2

Plus en détail

Appel à Projets MEITO CYBER

Appel à Projets MEITO CYBER Appel à Projet 2014 2015 RÈGLEMENT Appel à Projets MEITO CYBER Soumission des propositions Contacts Les dossiers de candidature sont téléchargeables sur le site de la MEITO : www.meito.com Les dossiers

Plus en détail

APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Action de Soutien à la Technologie et à la Recherche en Essonne PROJETS D INNOVATION COLLABORATIFS

APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Action de Soutien à la Technologie et à la Recherche en Essonne PROJETS D INNOVATION COLLABORATIFS CONSEIL GÉNÉRAL DE L ESSONNE Direction de l innovation et du développement des territoires APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Action de Soutien à la Technologie et à la Recherche en Essonne PROJETS D INNOVATION

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers MEDIASTIAM Campus Arts et Métiers d Aix-en-Provence Février 2015 1 C O N C E V O I R D E M A I N SOMMAIRE Description du projet

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE UFR Sciences Orsay Isabelle DEMACHY Les étudiants à la faculté des Sciences 9000 étudiants (1/3 de l ensemble de l université) 800 enseignants-chercheurs, 800

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX»

Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX» Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX» Pour les porteurs de projets de l Université Joseph Fourier de Grenoble 24 Septembre 2010 Sommaire Quelques rappels sur LABEX Démarche

Plus en détail

Investissements d avenir. Initiative PME - Biodiversité

Investissements d avenir. Initiative PME - Biodiversité Investissements d avenir Initiative PME - Biodiversité Calendrier de l Initiative L Initiative est ouverte le 9 juillet 2015. Les relevés des projets sont effectués : 1 re clôture 2 nde clôture 5 octobre

Plus en détail

SOMMAIRE. Rapport annuel Agence Nationale de la Recherche

SOMMAIRE. Rapport annuel Agence Nationale de la Recherche 2012 Rapport annuel Agence Nationale de la Recherche 2012 Rapport Annuel Agence Nationale de la Recherche Édito Pascale Briand Directrice Générale de l Agence Nationale de la Recherche Confortée dans ses

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

GRR EEM Réseau Matériaux

GRR EEM Réseau Matériaux GRR EEM Réseau LOMC GPM AMME LECAP SMS PBS ESITPA 100n m CRISMAT CIMAP... CRT A&S UMS = Le Havre + Caen IRMA = Rouen + Caen METSA = Rouen + Caen LABEX = Rouen + Caen 1 Réseau 2013 : 7 Laboratoires et CRT

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Les clés de l'innovation. Une formation sur mesure pour les adhérents du Pôle Agri Sud-Ouest Innovation

Les clés de l'innovation. Une formation sur mesure pour les adhérents du Pôle Agri Sud-Ouest Innovation Les clés de l'innovation Une formation sur mesure pour les adhérents du Pôle Agri Sud-Ouest Innovation Vous vous interrogez sur l'innovation : Qu est-ce que cela va apporter à mon entreprise? Comment commencer?

Plus en détail

Europe et Régions pour l éco-innovation et les éco-entreprises. Synthèse générale, Conclusions, Propositions et recommandations

Europe et Régions pour l éco-innovation et les éco-entreprises. Synthèse générale, Conclusions, Propositions et recommandations Europe et Régions pour l éco-innovation et les éco-entreprises Synthèse générale, Conclusions, Propositions et recommandations Europe et Régions pour l éco-innovation et les éco-entreprises Notre étude,

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016 Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016 1. Contexte 1.1 Les Pôles de compétitivité Ce sont des structures, en général associatives,

Plus en détail

développement innovation

développement innovation phases d un projet de recherche développement innovation Programme, projet et opération Programme : un ensemble de projets concourant à un même objectif. Projet : un ensemble finalisé d activités et d

Plus en détail

Faire face aux défis sociétaux et contribuer à la compétitivité du pays

Faire face aux défis sociétaux et contribuer à la compétitivité du pays Faire face aux défis sociétaux et contribuer à la compétitivité du pays «Investir dans le savoir, c est préparer la France de demain» Discours de François Hollande Président de la République Collège de

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Prospective, scénarios et mutations. Daniel Brissaud - Yannick FREIN

Prospective, scénarios et mutations. Daniel Brissaud - Yannick FREIN 1 Prospective, scénarios et mutations des systèmes de production à l horizon 2030 FUTURPROD Daniel Brissaud - Yannick FREIN Grenoble Ge obe INP,,GSCO G-SCOP 2 L ARP «Systèmes de production du futur» Identifier

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique en Région Nord Pas de Calais» Investissement Prioritaire 4e «en

Plus en détail

www.pwc.lu/secteur-public Economie & Territoires 3.0

www.pwc.lu/secteur-public Economie & Territoires 3.0 www.pwc.lu/secteur-public Economie & Territoires 3.0 Votre levier générateur de développement Contexte Depuis quelques années, notre environnement économique et financier traverse une grande période d

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

BECOME inclue stratégie, innovation et marketing pour générer le développement des entreprises.

BECOME inclue stratégie, innovation et marketing pour générer le développement des entreprises. BECOME est une action collective complète et globale qui aide les entreprises de Poitou-Charentes à créer et commercialiser de nouveaux produits et services à forte valeur ajoutée écologique et économique.

Plus en détail

Faisons de la recherche notre force

Faisons de la recherche notre force Faisons de la recherche notre force Référence luxembourgeoise en matière de recherche et d innovation, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) travaille dans les domaines des matériaux,

Plus en détail

La Valorisation des logiciels dans l enseignement supérieur : aspects pratiques vus d un laboratoire. Ecole ENVOL Projet PLUME Annecy - Octobre 2008

La Valorisation des logiciels dans l enseignement supérieur : aspects pratiques vus d un laboratoire. Ecole ENVOL Projet PLUME Annecy - Octobre 2008 La Valorisation des logiciels dans l enseignement supérieur : aspects pratiques vus d un laboratoire Ecole ENVOL Projet PLUME Annecy - Octobre 2008 Plan de l intervention L Institut de Recherche en Informatique

Plus en détail

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance La société STRATINNOV Nous sommes un bureau d études spécialisé dans l accompagnement des entreprises

Plus en détail

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation L évaluation d unités académiques à l Université de Genève Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation Programmes de formation de base, approfondie et continue Bureau qualité Guide pour la rédaction

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre de Recherche en Management CRM sous tutelle des établissements et organismes : Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Centre National de la

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Les TIC dans Horizon 2020-22 janvier 2014 01. 02. Présentation générale

Plus en détail

Université Senghor, 5-16 décembre 2004

Université Senghor, 5-16 décembre 2004 Université Senghor Module de formation de base en économie et politique de gestion des ressources naturelles Université du Québec à Montréal (UQAM) Module de formation de base en économie et politique

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol.

GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol. PRESENTATION DE LA SOCIETE GL BIOCONTROL GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol.com - Web : www.gl-biocontrol.com

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance Synthèse rédigée par Raymond Bérard, directeur de l ABES, à partir du dossier de candidature d ISTEX aux Initiatives d excellence et des réunions

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005 La Fondation d entreprise EADS La fondation d entreprise créée par EADS est conçue comme une

Plus en détail

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Contexte Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Fédération des spécialités de Master des 5 pôles universitaires partenaires de la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

IDEX 2 Recommandations pour l élaboration du dossier de soumission

IDEX 2 Recommandations pour l élaboration du dossier de soumission IDEX 2 Recommandations pour l élaboration du dossier de soumission Les candidats à l appel à projets (AAP) IDEX 2 doivent, avec le plus grand soin, prendre en compte les enseignements qui peuvent être

Plus en détail

DOSSIER DE SOUMISSION DE PROJETS DE RECHERCHE NOTES EXPLICATIVES

DOSSIER DE SOUMISSION DE PROJETS DE RECHERCHE NOTES EXPLICATIVES DOSSIER DE SOUMISSION DE PROJETS DE RECHERCHE NOTES EXPLICATIVES Dans le cadre de la coopération Ivoiro Suisse, le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de Côte d Ivoire

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

BOURSE DE RECHERCHE QUICK : SECURITE ET HYGIENE ALIMENTAIRE

BOURSE DE RECHERCHE QUICK : SECURITE ET HYGIENE ALIMENTAIRE BOURSE DE RECHERCHE QUICK : SECURITE ET HYGIENE ALIMENTAIRE Professionnels de la restauration rapide : Perception et mise en pratique des recommandations d hygiène pour une maîtrise du risque infectieux

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE»

CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE» CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE» > PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L INDICE DE LA PERFORMANCE ÉCONOMIQUE POSITIVE 2014 UNE INITIATIVE DE DÉROULÉ DE LA CONFÉRENCE

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master

Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master Tableau de compatibilité entre les mentions de master et les mentions de licence Comité de suivi de la licence

Plus en détail

Lyon, 16/10/13. Inauguration FLMSN. le contexte national et européen. M. Asch MESR/DGRI. Wednesday, 16 October 13

Lyon, 16/10/13. Inauguration FLMSN. le contexte national et européen. M. Asch MESR/DGRI. Wednesday, 16 October 13 Lyon, 16/10/13 Inauguration FLMSN le contexte national et européen M. Asch MESR/DGRI 1 MRP Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif Fleur Pellerin, ministre déléguée auprès du ministre du

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Infectiologie : microbiologie, virologie, immunologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Le programme national de recherche en Technologies pour la Santé et l Autonomiel

Le programme national de recherche en Technologies pour la Santé et l Autonomiel Le programme national de recherche en Technologies pour la Santé et l Autonomiel Responsable programme: Jean-Yves Boire Plan de la présentation Objectifs du Programme Impacts attendus Axes thématiques

Plus en détail

Dossier justificatif des travaux de R&D déclarés au titre du CIR

Dossier justificatif des travaux de R&D déclarés au titre du CIR Dossier justificatif des travaux de R&D déclarés au titre du CIR I PRÉSENTATION DE LA SOCIETE Présenter l activité de la société en quelques lignes ou au moyen d une plaquette publicitaire et replacer

Plus en détail

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC Alain STORCK, Président de l Université de Technologie de Compiègne LES BESOINS DES PME PMI Réponse à un besoin d innovation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

GUIDE D ORIENTATION AUX ORGANISATIONS DE BASE

GUIDE D ORIENTATION AUX ORGANISATIONS DE BASE FONDS D APPUI AUX INITIATIVES RAPPROCHEES (FAIR) GUIDE D ORIENTATION AUX ORGANISATIONS DE BASE I. Contexte/justification II. Eligibilité des actions 1 III. IV. Eligibilité des demandeurs Durée d exécution

Plus en détail

Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses

Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses d'excellence MÉDITIS 28 novembre 2014 Ce document fournit des renseignements importants sur les règlements du concours d admission de

Plus en détail

Séance d information Appel ERA-NET Cofund ENSCC Smart Cities and Communities

Séance d information Appel ERA-NET Cofund ENSCC Smart Cities and Communities Séance d information Appel ERA-NET Cofund ENSCC Smart Cities and Communities Fabrice Quertain, Attaché fabrice.quertain@spw.wallonie.be Direction des Programmes fédéraux et internationaux Mont-Saint-Guibert

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Paris, le 11 juin 2014 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Appel à

Plus en détail

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 ign.fr En partenariat avec Accélérer les projets de géoservices des PME 1 ère ÉDITION JUILLET 2014 Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 Nicolas Lambert (IGN) Eric Dubois (Cap Digital) LE PROGRAMME

Plus en détail

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap)

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Qu est ce que le Programme Santé Cap? Le Programme interuniversitaire de formation en recherche

Plus en détail

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs FISH GEEK La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs dans une perspective de développement durable et une approche d écoconception Seul Pôle de Compétitivité

Plus en détail

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité www.capdigital.com 8 marchés prioritaires MEDIAS EDUCATION FORMATION COMMERCE DISTRIBUTION MAISON VILLE TRANSPORT SANTE BIEN ETRE COMMUNICATION PUBLICITE TOURISME ENTREPRISE ETAT Et des leviers pour les

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos

Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos 1 sur 7 Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos Présentation générale Le ministère chargé de la recherche et de la technologie

Plus en détail

Table des matières CID 50... 3 CID 51... 3 CID 52... 4 CID 53... 4 CID 54... 5

Table des matières CID 50... 3 CID 51... 3 CID 52... 4 CID 53... 4 CID 54... 5 Critères des commissions interdisciplinaires du du Comité national mandat 2012-2016 Table des matières CID 50... 3 CID 51... 3 CID 52... 4 CID 53... 4 CID 54... 5 2 CID 50 Gestion de la recherche La CID

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique fondamentale et appliquée de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail