Centre Universitaire Ain Témouchent. Institut des Sciences et de la technologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre Universitaire Ain Témouchent. Institut des Sciences et de la technologie"

Transcription

1

2 Centre Universitaire Ain Témouchent Institut des Sciences et de la technologie

3 26/09/2007 CHIKHAOUI Abdelhak-Soutenance de thèse 1

4 La communication optique désigne les télécommunications utilisant des moyens, matériaux ou instruments d'optique. Télécommunications optiques : un système d avenir vieux comme le monde!! Message codé Détecteur : oeil Canal:Transmission à vue Emetteur Source de lumière :feu, soleil 13/12/2009 CHIKHAOUI Abdelhak-Soutenance de thèse 1

5 l'histoire des télécommunications: 1793 : Le télégraphe optique de Claude Chappe 1820 : Premiers essais de transmission de signaux sur support électrique 1850 : Morse(25 mots/minute) 1865 : Première liaison transatlantique télégraphique 1876 : Le téléphone de Graham Bell 1915 : Liaisons téléphoniques interurbaines grâce à l'amplification 1951 Premières communications par voie hertzienne 1956 Premiers câbles Transatlantiques TAT Premier satellite de télécommunications 1960 Découverte du laser : L'idée de transmettre de l'information sur support optique voit le jour! Fibre optique!!!! Un guide de lumière qui est devenu un support d information!!!

6 Fibre unimodale Faible dispersion Connexion délicate Faible atténuation Hauts débits, longues distances Fibre multimode Forte dispersion Connexion facile Forte atténuation Réseaux locaux Aujourd hui, 0.15 db/km seulement de pertes à 1,55 µm

7 Nombreux atouts par rapport aux câbles en cuivre : Débits très élevés une grande bande passante (12THz), Légèreté(poids faible), Encombrement moindre,, Insensibilité aux perturbations électromagnétiques, transmission avec peu de pertes d énergie Résistance à la corrosion... Capacité, distance et vitesse de propagation importantes pas d échauffement Confidentialité Faibles atténuation et interférences dans la fibre,

8 Répondre à la forte croissance de la demande en débit Evolution des performances du systèmes. Déploiement de la fibre optique Formation aux métiers de la fibre optique Intégrer la sécurité et la robustesse 26/09/2007 CHIKHAOUI Abdelhak-Soutenance de thèse 1

9 Répondre à la forte croissance de la demande en débit Accès internet rapide et ultrarapide, afin de répondre a une demande exponentielle en bande passante due au développement des services multimédias sur Internet comme la télévision haute définition (HD), la 3D et les jeux 3D, le téléchargement de musique ou de vidéos, la vidéoconférence. L'intérêt des technologies d'accès à haut débit le streaming la télévision par Internet Téléchargement Grande capacité La fibre optique est aujourd hui le support indispensable à une augmentation globale des débit

10 Evolution développement et des performances du système Schéma de système de Télécommunication optique 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent 1

11 Evolution développement et des performances du système La 1 er génération dès 1980, (par fibre multimode en silice à λ = 0,8 μm et un répéteur tous les 10 km), atteignant ainsi un débit de 45 Mb/s. En même temps une 2 ème génération cette fois-ci avec des fibres optique à λ = 1,3 μm. Alors que la première utilisait des lasers avec des hétérojonctions du type GaAs/GaAlAs, la deuxième utilisait des composants avec des hétérojonctions de type InGaAsP/InP. A la fin des années 80, grâce aux fibres monomodes, étaient disponibles sur le marché, des systèmes avec des débits de transmission de 1,7 Gb/s, et des séparations entre répéteurs de 50 km avec des fibres monomodes de silice, présentant une atténuation d environ 0,6 db/km à λ = 1,3 μm. D autre part, le niveau d atténuation le plus faible, lui se trouve à λ = 1,55 μm (fenêtre de transmission). Ceci a motivé le développement d une troisième génération En 1989, les systèmes utilisent la longueur d onde à 1,55 μm avec un débit de 10 Gb/s. utiliser des diodes lasers monomodes et des fibres à dispersion décalée, les distances de régénération atteignent 60 à 70 km. En 1990, les amplificateurs optiques dopés à l erbium (EDFA) apparaissent, ils introduisent un gain de 40 db, séparés de 60~100 km (régénération purement optique!!!). Nous voilà maintenant entrés dans la «4 ème génération», avec les techniques de multiplexage temporel (TDM) et multiplexage en longueur d onde (WDM), couplé aux amplificateurs optiques, sources lasers Accordables en longueur d onde. Aller vers un réseau tout optique

12 Evolution des performances du système Ce sont les émetteurs et récepteurs des signaux qui transitent sur la fibre qui limitent le débit, et non pas la fibre elle-même. De ce fait, pour augmenter les débits, il suffit de changer les émetteurs et récepteurs par des modèles plus performants, et ce sans avoir à enterrer de nouvelle fibre réseaux Tout optique. 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent 1

13 Déploiement de la fibre optique Les coûts de déploiement est dépend du tissu urbain bien plus dense, ce qui Entraîne des plus coûts de raccordement. Volonté politique, cadre réglementaire et sociale en plus une sensibilisation de l habitation Entreprises qualifiées pour l installation et le suivi (services techniques) La fibre n'est pas encore suffisamment présente pour supplanter le cuivre. À l'heure actuelle, de nombreux services n'ont pas d'équivalence fibre: alarmes d'ascenseur, systèmes de télé-relèves, modems industriels 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent 1

14 Formation aux métiers de la fibre optique Mission : Il faut crée des parcours, de formation initiale pour les jeunes et formation continue pour les salariés d entreprises Université - CFPA Institut Ecole supérieure. Câblage Fibre Optique Soudure & Raccordement de la fibre Installateur de réseau câblé fibre optique, électricien. Technicien en optique de précision 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

15 Vidéocommunications (Visioconférences, Télémédecine) Liaison et réseaux de données (Internet) Liaisons industrielles Capteurs et instrumentation 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

16 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

17 "La photonique est partout, et pourtant invisible" Le mot photonique vient de photon, particule spécifique de la lumie re. Dérivée de l optique, la photonique étudie l émission, la transmission et la conversion des signaux lumineux, notamment dans le but de transmettre des informations. Le terme photonique est aussi utilisé dans des mots composés désignant de nouvelles sciences ou technologies utilisant la lumière :nanophotonique, biophotonique. Les composants étudiés dans le cadre de la photonique sont notamment les lasers, les diodes électroluminescentes, les fibres optiques, les modulateurs optiques, les amplificateurs optiques. 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

18 Les cristaux photoniques (BIP ) sont des structures périodiques à une, deux ou trois directions de périodicité, dans lesquelles il y a une périodicité de la constante diélectrique (indice optique) C est en 1987 Eli Yablonovitch et Sajeev John, puis /04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

19 Effets colorés Dépendants de l'angle : couleurs Opales Papillons Peintures bleu à l'air pur (indice de réfraction n = 1), vert dans une vapeur d'acétone (n = 1,36) et marron clair dans une vapeur de trichloroéthylène (n = 1,48). Les opales : cristaux photoniques 3D naturels 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

20 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

21 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

22 Fibre optique à cristaux photoniques les fibres micro-structurées ont su démontrer l étendue de leurs possibilités et sont parvenues à susciter l intérêt de nombreux groupes académiques et industriels. Capteurs, sources de lumière, composants pour les télécommunications sont autant de domaines où l utilisation de ces fibres optiques d un nouveau genre n est plus à démontrer et nul ne doute que toutes les possibilités offertes n ont pas encore été explorées. Ce sera très certainement un des enjeux des dix prochaines années que de faire de ces fibres des éléments à même d être intégrés dans les futurs réseaux de télécommunication et d accroître leurs performances par l étude de nouvelles géométries combinées à de nouveaux matériaux. 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

23 Fibre optique à cristaux photoniques L intérêt de tels matériaux réside dans leur capacité a contrôler et modeler la propagation des ondes électromagnétiques. 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

24 Fibre optique à cristaux photoniques Guidage dans le fort indice Contrôle transverse de la propagation de lumière Grande versatilité Le coeur peut être creux ou plein : Guidage par réflexion de bande interdite photonique Contrôle de la dispersion 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

25 Cristaux photoniques: Vers une haute densité d'intégration L'optique intégrée concerne la réalisation de composants optiques de très petite dimension. Ces technologies permettent de réaliser dans de faibles volumes des fonctions optiques élémentaires ou élaborées impossibles à réaliser par d autres technologies. Fonctions passives Répartition, Concentration, MUX-DEMUX Fonctions actives Modulations : Phase Amplitude(commutation) Fréquence Géométrie générale : plaquettes de quelques cm² d'une épaisseur maximale de 1mm. 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

26 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent 13/12/2009 CHIKHAOUI Abdelhak-Soutenance de thèse 1

27 Intégration des fonctions élémentaires par des structures à cristaux photoniques (guides, modulateurs, coupleurs, lignes à retard, etc.) Circuit intégré calculateur photonique à base de cristaux photoniques 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

28 Qu est-ce qu un soliton? Considérons tout d abord un groupe de coureurs évoluant sur un milieu déformable, un matelas par exemple. Alors que le coureur le plus véloce se porte en tête du groupe, il se trouve contraint de gravir en permanence la dépression mobile provoquée par le poids du groupe, voyant ainsi se réduire ses velléités a s échapper. A contrario, la descente permanente dans cette dépression évite au moins rapide d entre eux de se faire rapidement distancer. L interaction du groupe avec le milieu tend donc a corriger les différences de vitesse entre coureurs. Pour une élasticité du milieu donnée, le contrôle séparé du poids du groupe, de la distance entre coureurs et de la disparité de leur condition physique permet la formation d un peloton stable au comportement quasi-corpusculaire. 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

29 Saviez -vous que le soliton est l impulsion naturelle dans Une fibre optique!!! Un canal de transmission est dit non linéaire lorsque sa fonction de transfert dépend du signal d entrée. L'effet Kerr, la diffusion Raman et l'effet Brillouin sont les principales sources de non linéarité dans les fibres optiques. Parmi les conséquences de ces effets nonlinéaires, on peut citer l'automodulation de phase, des mélanges à quatre ondes 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

30 l intensité du champ électrique, modifie l indice de réfraction par un effet non linéaire appelé effet Kerr optique. Ce changement d indice affecte en retour la propagation de la lumière. Dans certaines conditions, il est de nature à en corriger les effets de dispersion associés aux différentes composantes spectrales de la lumière qui, elles aussi, se propagent avec des vitesses différentes. Il en résulte des impulsions de lumière d enveloppe constante appelées solitons. Les non-linéarités corrigeant alors la dispersion, c est donc bien le signal lui-même qui corrige les imperfections du canal Avec la transmission par solitons, c est la possibilité de régénérer optiquement, c est-à-dire sans conversion vers l électrique, qui se dessine. Elle doit donner a la transmission Tout Optique 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

31 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

32 une 5 ème génération et en train de ce dessiner. Par l utilisation de nouvelle technique, comme la transmission par soliton, l emploi de fibre optique à base de cristaux photoniques (μstructurees) ou fibre à trous, la transmission en double bande (C+L), la réduction de l écart spectrale entre chaque longueur d onde, l augmentation du nombres de longueurs d ondes, etc. Une fois ces techniques maîtrisées le débit passerait au Tb/s (160 Gb/s ~ 10 Tb/s testé actuellement en laboratoire). 21/04/2014 semaine de la Technologie CU AinTemouchent

Les telecommunications optiques

Les telecommunications optiques Les telecommunications optiques AESS en physique Bruneel Michaël Un peu d'histoire... 1790 : Claude Chappe invente le télégraphe optique. 1820 : Premiers essais de transmission de signaux sur support électrique.

Plus en détail

Communications Numériques par Fibre Optique

Communications Numériques par Fibre Optique Université Mohammed Premier École Nationale des Sciences Appliquées d Oujda Cours de la 5 ème Année : Cycle d Ingénieurs Module 5M4 Version 1.0 (Septembre 2009) Communications Numériques par Fibre Optique

Plus en détail

Technologies des réseaux tout optique

Technologies des réseaux tout optique École Nationale des Sciences Appliquées Tétouan- Génie des Systèmes de Télécommunications et Réseaux GSTR3 Module: Complément Télécoms Technologies des réseaux tout optique Pr. Mounir Arioua m.arioua@ieee.org

Plus en détail

N.T. C Formatio ns 1

N.T. C Formatio ns 1 1 LA RETRODIFFUSION: La rétrodiffusion consiste à mesurer le temps mis par une impulsion lumineuse pour aller et revenir dans la liaison. L atténuation est le rapport entre la lumière envoyée et la lumière

Plus en détail

Ludovic Grossard. Chapitre V Les bres optiques. Chapitre V. Département Mesures Physiques, IUT du Limousin Université de Limoges

Ludovic Grossard. Chapitre V Les bres optiques. Chapitre V. Département Mesures Physiques, IUT du Limousin Université de Limoges Chapitre V Les bres optiques Ludovic Grossard Département Mesures Physiques, IUT du Limousin Université de Limoges 1 Structure d'une bre 2 Prol d'indice 3 Principe de guidage 4 Caractéristiques d'une bre

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION?

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION? QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS LE MATCH µm VS 62,5 µm Dans les années 70, les premières fibres optiques de télécommunications avaient un coeur de µm : ces dernières ont été remplacées

Plus en détail

COMMUNIQUER OU SIMULER DES VAGUES AVEC UN LASER DANS UNE FIBRE OPTIQUE. Guy MILLOT

COMMUNIQUER OU SIMULER DES VAGUES AVEC UN LASER DANS UNE FIBRE OPTIQUE. Guy MILLOT COMMUNIQUER OU SIMULER DES VAGUES AVEC UN LASER DANS UNE FIBRE OPTIQUE Guy MILLOT Solitons - Lasers Communications Optiques - SLCO CNRS / Université de Bourgogne Franche-Comté http://icb.u-bourgogne.fr/

Plus en détail

S. CALVEZ. Travail réalisé au laboratoire GTL-CNRS Telecom / LOPMD Doctorat commun avec le Georgia Institute of Technology (Atlanta)

S. CALVEZ. Travail réalisé au laboratoire GTL-CNRS Telecom / LOPMD Doctorat commun avec le Georgia Institute of Technology (Atlanta) Laser à fibre pour les télécommunications multiplexées en longueur d onde : Etude de l accordabilité en longueur d onde et de la génération de trains d impulsions multi-longueurs d onde par voie électro-optique

Plus en détail

Autour de la téléphonie mobile et des antennes

Autour de la téléphonie mobile et des antennes Autour de la téléphonie mobile et des antennes La présente fiche d information contient des informations techniques sur la téléphonie mobile en général et plus spécifiquement sur les antennes. Elle explique

Plus en détail

Physique Transmission et stockage de l information Chap.22

Physique Transmission et stockage de l information Chap.22 TS Thème : Agir Activités Physique Transmission et stockage de l information Chap.22 I. Transmission de l information 1. Procédés physique de transmission Une chaîne de transmission peut se schématiser

Plus en détail

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 1 Les fibres optiques : caractéristiques et fabrication 2 Les composants optoélectroniques 3 Les amplificateurs optiques

Plus en détail

Les technologies optiques. C. Pham RESO-LIP/INRIA Université Lyon 1 http://www.ens-lyon.fr/~cpham

Les technologies optiques. C. Pham RESO-LIP/INRIA Université Lyon 1 http://www.ens-lyon.fr/~cpham Les technologies optiques C. Pham RESO-LIP/INRIA Université Lyon http://www.ens-lyon.fr/~cpham Bref historique 958: Découverte du laser Mid-60s: Démonstration des guides optiques 970: Production de fibre

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

Base Théorique. Transformation de Fourier : Réseaux Informatiques Alain Bouju (abouju@univ-lr.fr)

Base Théorique. Transformation de Fourier : Réseaux Informatiques Alain Bouju (abouju@univ-lr.fr) Base Théorique Transformation de Fourier : #" $! Nyquist Bande passante Limites Théoriques, sans bruit, niveaux, % &(' +* #" $! -, ) Shanon Bande passante, bruit blanc, &/.rapport signal sur bruit, % &('

Plus en détail

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission RESEAUX Câble coaxial Cœur de cuivre Isolant Tresse conductrice Gaine protectrice isolante Bonne résistance aux bruits Support encombrant. Télévision et téléphone. 1 Base 2 (1MHz sur 2m) 1 Base 5 (1MHz

Plus en détail

Guide de sélection des fibres

Guide de sélection des fibres Introduction: Le but de ce guide de sélection est de vous fournir l aide nécessaire pour vous permettre de choisir la fibre la mieux adaptée à vos besoins (En fonction du type d équipement actif utilisé

Plus en détail

Exposé Technique : La Fibre Optique. LEFIEVRE Rodolphe Membre du Crew To The Point

Exposé Technique : La Fibre Optique. LEFIEVRE Rodolphe Membre du Crew To The Point Exposé Technique : La Fibre Optique LEFIEVRE Rodolphe Membre du Crew To The Point SOMMAIRE La fibre optique Le WDM Les connecteurs Glossaire I Introduction à la fibre optique II La Technologie du WDM III

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Table des matières. Câblage paire torsadée...2 Test de câble coaxial...3 Liaison fibre optique...4. Réseaux de terrain

Table des matières. Câblage paire torsadée...2 Test de câble coaxial...3 Liaison fibre optique...4. Réseaux de terrain Table des matières Câblage paire torsadée...2 Test de câble coaxial...3 Liaison fibre optique...4 Exercices II: couche physique 1/5 2008 tv Câblage paire torsadée Le câblage d une installation est réalisée

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 10 01 Lisez l exposé. Un participant aux travaux pratiques choisit un câble tel qu il est illustré. Quels raccordements

Plus en détail

La fibre optique CNAM

La fibre optique CNAM La fibre optique - Qu est-ce qu une fibre optique? - Principes de base - Monomode / Multimode - Atténuation, fenêtres de propagation - Principales caractéristiques - Transmission sur fibre optique - Boucle

Plus en détail

Correction CCNA1 Chap4

Correction CCNA1 Chap4 Correction CCNA1 Chap4 1. Question Quelle couche du modèle OSI a la responsabilité de spécifier la méthode d encapsulation utilisé pour un type spécifique de media? physique transport application liaison

Plus en détail

Communication par fibre optique: des Romains a nos jours. Camille-Sophie Brès Section Génie Electrique et Electronique

Communication par fibre optique: des Romains a nos jours. Camille-Sophie Brès Section Génie Electrique et Electronique Communication par fibre optique: des Romains a nos jours Camille-Sophie Brès Section Génie Electrique et Electronique Incroyable mais vrai. la fibre optique! Aussi mince qu un cheveu mais tres resistante

Plus en détail

Séminaire communications numériques

Séminaire communications numériques Séminaire communications numériques Caractéristiques du canal optique de transmission Michel Morvan Sommaire Introduction : la fibre et la transmission sur fibre Atténuation et dispersion chromatique La

Plus en détail

L évolution des réseaux de fibre optique

L évolution des réseaux de fibre optique L évolution des réseaux de fibre optique Présentateur : Conrad Bourgault CIMBCC ACI 2015-04-14 Contenu de la présentation Introduction- Définition fibre optique Qu est-ce qui a changé 1977-201x? Principe

Plus en détail

COMPOSANTS ET COUCHES

COMPOSANTS ET COUCHES COMPOSANTS ET COUCHES Dans ce chapitre nous nous intéressons d'une part aux composants des réseaux - physiques, - logiques, ainsi qu'à l'architecture des réseaux, essentiellement la - topologie, - conception

Plus en détail

ARCHITECTURES NUMÉRIQUES D'INFORMATION: USAGES, CONTENUS ET TECHNOLOGIES

ARCHITECTURES NUMÉRIQUES D'INFORMATION: USAGES, CONTENUS ET TECHNOLOGIES ARCHITECTURES NUMÉRIQUES D'INFORMATION: USAGES, CONTENUS ET TECHNOLOGIES Architectures numériques à très haut débit Réseaux de fibres optiques :services, usages innovants et interrogations Journée d'étude

Plus en détail

Chapitre 2 : communications numériques.

Chapitre 2 : communications numériques. Chapitre 2 : communications numériques. 1) généralités sur les communications numériques. A) production d'un signal numérique : transformation d'un signal analogique en une suite d'éléments binaires notés

Plus en détail

TP6 multiplexage en longueur d onde S4 - Module M4209C / PC2

TP6 multiplexage en longueur d onde S4 - Module M4209C / PC2 RESEAUX & TELECOMMUNICATIONS TP6 multiplexage en longueur d onde S4 - Module M4209C / PC2 RT2A 2014-15 Le but de ce TP est d introduire les propriétés du WDM. Avant les années 90, les systèmes de transmission

Plus en détail

Montée en puissance des lasers à fibres : Etat de l art et perspectives

Montée en puissance des lasers à fibres : Etat de l art et perspectives Journées de l optique Réseau Optique et Photonique 9/10/07-11/10/07 Montée en puissance des lasers à fibres : Etat de l art et perspectives P. Bourdon (ONERA/DOTA/SLS) 1 Plan 1) Les lasers à fibres - historique,

Plus en détail

3 / Pour en savoir plus

3 / Pour en savoir plus 3 / Pour en savoir plus / Fiches techniques / Le dégroupage d une ligne téléphonique P. 38 / Les débits P. 39 / Les équipements à domicile P. 40 / Communications électroniques et accès à la télévision

Plus en détail

Maintenance des systèmes pluritechniques

Maintenance des systèmes pluritechniques Licence pro Unité de formation de physique Maintenance des systèmes pluritechniques Contrôle et maintenance des lasers Qu est-ce que la licence pro Laser contrôle et maintenance? La licence pro Laser contrôle

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre TP fibres optiques Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 810 nm est puissante (50 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des yeux, vous

Plus en détail

Module STOM : Examen du 28 mai 2003

Module STOM : Examen du 28 mai 2003 Module STM : Examen du 8 mai 3 Durée : 3 heures. Aucun document n'est autorisé. Les réponses aux questions doivent toujours être justifiées. Les parties A et B doivent être rendues sur des copies séparées.

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

FIBRE OPTIQUE : EVT-250 & EVR-250

FIBRE OPTIQUE : EVT-250 & EVR-250 Introduction La gamme 250 est conçue pour transmettre des signaux vidéo composite couleur et monochromes via un câble à fibre optique multi-mode. La distance maximale de transfert atteint 3000 mètres.

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Numérisation de l information

Numérisation de l information Numérisation de l Une est un élément de connaissance codé à l aide de règles communes à un ensemble d utilisateurs. Le langage, l écriture sont des exemples de ces règles. 1 Comment les s sont-elles transmises?

Plus en détail

LES FIBRES OPTIQUES. o 2.n 1.d

LES FIBRES OPTIQUES. o 2.n 1.d LES FIBRES OPTIQUES 1) Propagation des modes dans les fibres : Mode de propagation : cos = (m + ()) o 2.n 1.d A chaque valeur de m est associé un angle m solution de l équation ci dessus. A chaque m est

Plus en détail

LES FIBRES OPTIQUES : UN NOUVEL OUTIL POUR LE GENIE CIVIL

LES FIBRES OPTIQUES : UN NOUVEL OUTIL POUR LE GENIE CIVIL LCPC Instrumentation et Mesures sur Chantier CFMSG - 18 Septembre 2002 LES FIBRES OPTIQUES : UN NOUVEL OUTIL POUR LE GENIE CIVIL JM. Caussignac Le Risque et le Génie Civil - F.O.-ENPC 3/02/00 1 Sommaire

Plus en détail

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau These materials are licensed under the Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 Unported license (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/)

Plus en détail

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction DNS Sujet Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3 Réfraction I. Préliminaires 1. Rappeler la valeur et l'unité de la perméabilité magnétique du vide µ 0. Donner

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Christelle CORDIVAL 3M

Christelle CORDIVAL 3M Christelle CORDIVAL 3M Christelle CORDIVAL ccordival@mmm.com Tel : +33 6 80 34 93 83 Passive Optical LAN (POL) La technologie opérateurs PON adaptée aux réseaux locaux 3M 2014. All Rights Reserved. Définition

Plus en détail

Photométrie ou Réflectométrie?

Photométrie ou Réflectométrie? Pacific Tel Ets Administratif et Commerciaux 10, Avenue Réaumur 92142 CLAMART Cedex Web : www.pacific-technology.fr technology +33 (0)1 46 01 96 76 Fax +33 (0)1 46 01 03 00 Lettre d information Photométrie

Plus en détail

Les techniques de multiplexage

Les techniques de multiplexage Les techniques de multiplexage 1 Le multiplexage et démultiplexage En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de transmission, il est nécessaire de définir le principe

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel

Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel Comment optimiser les performances d un système de vision industriel avancées Utilisation de l éclairage 1. Éclairage pour le traitement

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures)

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Câble optique et connectique Connection fibre à fibre ou connecteur à ferrule: Exemples de connecteurs

Plus en détail

Ch. 2 : Emetteur en Bande de Base

Ch. 2 : Emetteur en Bande de Base Ch. 2 : Emetteur en Bande de Base 1 1) Les codes en ligne 1-1) Principe des codes en ligne Codes en ligne binaire On suppose que le message numérique est constitué d une suite d éléments binaires α k,

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

Principes et potentialités. des technologies optiques

Principes et potentialités. des technologies optiques Principes et potentialités des technologies optiques Tutoriel du 2 décembre 28 Philippe GALLION, Professeur à TELECOM ParisTech Principes et potentialités des technologies optiques Les fibres optiques

Plus en détail

Fibres Optiques. 1 Introduction. 2 Propagation de la lumière dans une fibre

Fibres Optiques. 1 Introduction. 2 Propagation de la lumière dans une fibre Fibres Optiques 1 Introduction Les fibres optiques permettent la propagation guidée de la lumière sur plusieurs milliers de kilomètres. Elles permettent actuellement une transmission d information rapide

Plus en détail

TELEVISION NUMERIQUE

TELEVISION NUMERIQUE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

1 / Comment ça marche

1 / Comment ça marche 1 / Comment ça marche? Les technologies évoluent en permanence et ouvrent la voie à de nouveaux usages de communication. En parallèle, les offres des opérateurs se diversifient. Je peux aujourd hui, à

Plus en détail

Les défis des T&M (tests et mesures) en communication par fibre optique

Les défis des T&M (tests et mesures) en communication par fibre optique Technologies photoniques appliquées aux communications 13 juin 2005 Les défis des T&M (tests et mesures) en communication par fibre optique Raymond Roberge Conseiller technique senior Plan de la présentation

Plus en détail

HUMANTECHNIK SMS Audio Electronique vos partenaires pour les accessoires audiologiques

HUMANTECHNIK SMS Audio Electronique vos partenaires pour les accessoires audiologiques Transmission de signaux sans fil de prise à prise : Téléphone, sonnette de porte, pleurs de bébé, appel de personnes, alarme : aucun signal ne vous échappe. lisa vous en informe par de puissants flashs

Plus en détail

Offre de formation département de télécommunications. Licence en Télécommunications

Offre de formation département de télécommunications. Licence en Télécommunications Offre de formation département de télécommunications Licence en Télécommunications 1. But de la formation La formation dispensée dans cette licence est de nature académique. Elle est organisée sous forme

Plus en détail

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE Exercice en classe EXERCICE 1 : La fibre à gradient d indice On considère la propagation d une onde électromagnétique dans un milieu diélectrique

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

80% des français utilisent un ordinateur à leur domicile pour accéder à Internet

80% des français utilisent un ordinateur à leur domicile pour accéder à Internet 80% des français utilisent un ordinateur à leur domicile pour accéder à Internet Foire aux questions FTTH grand public 1 Pour quels usages? Foire aux questions FTTH grand public 2 Et les besoins en débits

Plus en détail

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Un choix déterminant d aménagement et de développement du territoire MONTS D ARDÈCHE Pour quels usages? Un développement des usages dans

Plus en détail

Coffret réseau mixte

Coffret réseau mixte Coffret réseau mixte Manuel d utilisation COFFRET COMPATIBLE ET TV ADSL SOMMAIRE Présentation.................................................................................................. 3 Les composants

Plus en détail

Présentation 4G Une longueur d avance avec la 4G! Ensemble protégeons l environnement. N imprimez ce document qu en cas de nécessité.

Présentation 4G Une longueur d avance avec la 4G! Ensemble protégeons l environnement. N imprimez ce document qu en cas de nécessité. Présentation 4G Une longueur d avance avec la 4G! Ensemble protégeons l environnement. N imprimez ce document qu en cas de nécessité. Depuis le 1 er octobre. 63% de la population couverte au 1er octobre!

Plus en détail

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche Les diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) sont de plus en plus utilisées pour l éclairage : affichages colorés, lampes de poche, éclairage

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: FICHE DE SEQUENCE Repère : Logiciel VDI LOGICIEL «Legrand» : VDI Système : Ordinateur Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : Introduction à la VDI. Comprendre un câblage VDI. Pourquoi un faire un câblage

Plus en détail

ETUDE D'UNE FIBRE OPTIQUE ET D'UN CÂBLE À PAIRE TORSADÉE

ETUDE D'UNE FIBRE OPTIQUE ET D'UN CÂBLE À PAIRE TORSADÉE ETUDE D'UNE FIBRE OPTIQUE ET D'UN CÂBLE À PAIRE TORSADÉE Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Evaluer l'affaiblissement d'un signal à l'aide du coefficient d'atténuation. Mettre

Plus en détail

La Fibre Optique J BLANC

La Fibre Optique J BLANC La Fibre Optique J BLANC Plan LES FONDAMENTAUX : LA FIBRE OPTIQUE : LES CARACTÉRISTIQUES D UNE FIBRE : TYPES DE FIBRES OPTIQUES: LES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE LA FIBRE : QUELQUES EXEMPLES DE CÂBLES

Plus en détail

Les autoroutes de l information

Les autoroutes de l information Les autoroutes de l information 1 ère partie Architecture des réseaux. Reproduction interdite. Sommaire Sommaire...3 Un bref historique...3 Les autoroutes de l information...4 Les types de routes...5 Le

Plus en détail

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE La fibre optique arrive dans votre ville! VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE Valenciennes Métropole Un territoire numérique Valenciennes Métropole a fait le choix ambitieux de développer un pôle

Plus en détail

1. Pourquoi le précâblage? 2. V.D.I. V voix D données I Images. 3. La norme

1. Pourquoi le précâblage? 2. V.D.I. V voix D données I Images. 3. La norme 1. Pourquoi le précâblage? Le premier réseau permettant l'échange d'informations fut sans aucun doute le réseau téléphonique. Dès les années quatre-vingt, l'arrivée de l'informatique a imposé la cohabitation

Plus en détail

Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV)

Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV) Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV) Évidemment, l emploi le plus fréquent de la fibre optique se trouve dans le domaine des télécommunications. Mais d autre part,

Plus en détail

Modulation et démodulation d amplitude.

Modulation et démodulation d amplitude. Modulation et démodulation d amplitude. P. Ribiere Collège Stannislas Année Scolaire 2014/2015 P. Ribiere (Collège Stannislas) Modulation et démodulation d amplitude. Année Scolaire 2014/2015 1 / 42 1

Plus en détail

L'apport de la physique au diagnostic médical

L'apport de la physique au diagnostic médical L'apport de la physique au diagnostic médical L'application des découvertes de la physique à l'exploration du corps humain fournit aux médecins des informations essentielles pour leurs diagnostics. Ils

Plus en détail

TP fibre optique dopée erbium

TP fibre optique dopée erbium TP fibre optique dopée erbium Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : le faisceau du laser de pompe est puissant. Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux Partie 4 : système nerveux Chapitre 2 : La propagation du message nerveux L arc réflexe est constitué par un réseau de neurones connectés au niveau de synapses. Le message nerveux prend naissance au niveau

Plus en détail

Les Télécommunications

Les Télécommunications Les Télécommunications HISTORIQUE DES TELECOMMUNICATIONS Depuis la nuit des temps, l'homme cherche à transmettre ses connaissances, son vécu à travers différentes méthodes. Dans les premiers millénaires,

Plus en détail

Séance d information FTTH à l intention des architectes, bureaux d étude et installateurs électriciens

Séance d information FTTH à l intention des architectes, bureaux d étude et installateurs électriciens Séance d information FTTH à l intention des architectes, bureaux d étude et installateurs électriciens Bienvenue à Fribourg! ftth fr SA une co-entreprise de: Sommaire 1. Fibre optique et FTTH 2. Le projet

Plus en détail

Comprendre et améliorer son débit internet

Comprendre et améliorer son débit internet Comprendre et améliorer son débit internet Lorraine Pour une entreprise, accéder à Internet est devenu vital. Les débits et réseaux accessibles s avèrent néanmoins très variables d un territoire à l autre.

Plus en détail

La PMD dans la fibre Réalité ou pure spéculation? Grégory Liétaert Marketing Produit Division fibre Optique, Acterna Test & Mesures

La PMD dans la fibre Réalité ou pure spéculation? Grégory Liétaert Marketing Produit Division fibre Optique, Acterna Test & Mesures La PMD dans la fibre Réalité ou pure spéculation? Grégory Liétaert Marketing Produit Division fibre Optique, Acterna Test & Mesures La PMD dans la fibre - Réalité ou pure spéculation? La PMD en théorie

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

Evolution de l infrastructure transport

Evolution de l infrastructure transport Les réseaux optiques I Les réseaux optiques Jean-Paul GAUTIER, jpg@urec.cnrs.fr CNRS / UREC Une des grandes tendances de la fin des années 90 est la demande croissante en bande passante des réseaux d entreprises

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

Les sources de lumière.

Les sources de lumière. Les sources de lumière. 1. La lumière. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par leur longueur d onde et par l énergie

Plus en détail

révélateur de compétences

révélateur de compétences Programme Fibre Optique 70 heures soit 10 jours révélateur de compétences Réseaux Fibre Optique Réf Désignation Durée Page TEC-270 Réseaux Fibre Optique 70 heures TEC-271 Généralités 7 heures TEC-272 Raccordement

Plus en détail

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE POSITIONNEMENT DES OPERATEURS Internet FRAD X25 ATM 1 TELECOMS : QUELLES SOLUTIONS APPORTER? RESEAU ANALOGIQUE RESEAU NUMERIQUE PLESIOCHRONE RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE 2 1 COMPRENDRE L EXPLOITATION D UN

Plus en détail

La fibre optique dans le bâtiment

La fibre optique dans le bâtiment La fibre optique dans le bâtiment Pierre LECOY, Professeur Centrale-Supélec (Paris) Chercheur au laboratoire ETIS (Université de Cergy Pontoise) Casablanca, 20 octobre 2015 Qu est-ce que la fibre optique?

Plus en détail

Eric MEUNIER FLUKE NETWORKS

Eric MEUNIER FLUKE NETWORKS Eric MEUNIER FLUKE NETWORKS Les Tests d Infrastructures DataCenter : Nouveaux Enjeux, Nouveaux Process et Nouvelles Mesures Eric Meunier / Mai 2014 Les Enjeux : Toujours plus! Les DataCenters : Sont plus

Plus en détail

Rubrique : Fibre optique

Rubrique : Fibre optique Rubrique : Fibre optique Comment se compose une fibre? La fibre optique est un fil de verre entouré d'une gaine réfléchissante. Sa propriété principale est de servir de «tuyau» dans lequel on peut faire

Plus en détail

Mesure de Température par Caméra Infrarouge

Mesure de Température par Caméra Infrarouge Mesure de Température par Caméra Infrarouge INTRODUCTION La caméra infrarouge capte au travers d un milieu transmetteur (ex : l atmosphère) les rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique

Plus en détail