Nantes et son eau, assistées par une GMAO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nantes et son eau, assistées par une GMAO"

Transcription

1 Journal des Fludes S EPT/OCT 10 Surface approx. (cm 2) : 2464 Page 3/7 N antes Métropole Nantes et son eau, assistées par une GMAO Le passage à la GMAO de ses équipements de traitement de l'eau a été une réussite pour la communauté urbaine de Nantes. Le logiciel gère cinq mille «ensembles fonctionnels».12outil est perçu comme «fédérateur» par les techniciens. En attendant de nouvelles évolutions pour Nantes Métropole ne devrait jamais manquer d'eau. Ce qui est préférable avec habitants dans vingt-quatre communes depuis la création d'une communauté urbaine en En amont de l'estuaire de la Loire, l'agglomération se trouve sur un territoire caractérisé par son grand nombre de cours d'eau. Une quarantaine au total, en plus de l'erdre, de la Sèvre nantaise et du fleuve royal. À la régie de l'eau de Nantes, la maintenance des équipements dont ceux de l'usine de traitement d'eau de la Roche a bénéficié depuis 2006 d'une informatisation de ses pratiques particulièrement réussie, selon la direction des projets informatiques de la métropole. Tirant au début de Pierre Ageneau, chef du service «exploitation des installations» à la régie de l'eau de Nantes Métropole. l'été le bilan de quatre années de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO) des installations traitant l'eau de la communauté urbaine, Claudine Baron, de la direction des projets informatiques de Nantes Métropole, s'est réjouie du «choix, parmi trois offres, de la solution de Carl Software pour sa bonne connaissance du métier de l'eau, son approche fonctionnelle des besoins et son coût acceptable.» Culture du papier Le développement de l'activité de maintenance dans le service de l'explottation des installations de la régie de l'eau pressait les responsables d' agir. «Nous disposions pour nos types d'actions préventives, curatives et d'améliorations de plus en plus de documents tous plus complexes les uns que les autres. Exemple : les documents traitant les «demandes de travaux», les «bons de travaux», le «suivi des temps de chantier», les «fiches de vie», les «fiches techniques», le «planning de co-activité». Nous avions mis au point un système qui rendait difficile la gestion prévisionnelle plannings d'interventions, plan de charges, etc. En 2004, poursuit Claudine Baron, la direction de l'eau de la communauté urbaine a souhaité acquérir un outil qui permette une meilleure maîtrise de l'utilisation des équipements de l'usine de traitement de l'eau, de leurs coûts et de leur maintenance.» Malgré quelques obstacles, tels que le respect d'une démarche de qualité déjà définie, une «culture du papier» et la mise en place d'une gestion du temps «informatique» auprès de personnes peu habituées aux nouvelles technologies, un cahier des charges a été défini. Avec un certain succès. Une fois mise en place, la GMAO autorise la réalisation d'opérations qui par la méthode traditionnelle, requièrent de l'énergie et du temps : inventaire des équipements, enregistrement des demandes de maintenance dans les trois catégories d'actions «préyentives», «curatives» et «améliorations». Elle permet de planifier les travaux en fonction de l'activité des intervenants ; de suivre l'exécution des demandes d'interventions ; d'obtenir des indicateurs et des tableaux de bord de l'activité de maintenance et d'évaluer ses coûts. 80 postes concernés Parmi les motifs de satisfaction, la régie de l'eau de l'agglomération nantaise reconnaît avoir obtenu «un paramétrage d'écran très poussé, une séparation entre les demandes de travaux et les demandes de mise à disposition réalisées à partir des ordres de travail et de nombreux tableaux de bord développés en interne». Opérationnel depuis mars 2006 le logiciel de Carl Software, Carl Master, gère «cinq mille ensembles fonctionnels et équipements». En 2009, ordres de travaux ont été transmis. Quatre-vingts postes sont concernés, dans les ateliers (mécanique, électricité, métallerie, automatisme), chez les agents de maîtrise, les techniciens et à la direction des services informatiques. «Le logiciel est stable. Toutes les équipes ont approuvé la solution informatique retenue. Nous savons exactement ce que coûtent les chantiers, résume Claudine Baron. Nous voulons

2 S EPT/OCT 10 Le bournal des Fl tfides Surface approx. (cm2) 2464 : Page 4/7 maintenant améliorer la co-activité et la gestion du «préventif» grâce à un planning et à une certaine automatisation.» La construction d'une nouvelle usine de traitement de l'eau en 2013 devrait contribuer à faire évoluer la démarche informatique de la communauté urbaine. «D' ici à deux ans nous pensons migrer vers le nouveau logiciel de Carl Software, Carl Source. Nous allons revoir la gestion des plans. Nous avons besoin d'une interface avec le logiciel de gestion financière. La mobilité et une intégration de la métrologie sont à l'étude.» Indicateurs communs À l'usine de la Roche, seule unité de production d'eau potable de l'agglomération nantaise, Pierre Ageneau, chef du service «exploitation des installations» à la régie de l'eau, est satisfait de «ce que l'informatique a apporté à la gestion des matériels. Sur le site, chaque équipement de traitement d'eau est doublé. Cela implique une organisation rigoureuse des méthodes de maintenance et de production relevant de services qui, depuis la certification ISO 9001, ont été intégrés pour partager leurs compétences et avoir une vision identique des chantiers d'entretien». Dans ce cadre, la GMAO se révèle être une «passerelle» indispensable entre les techniciens qui, de fait, disposent d'«indicateurs communs, ont une vision commune des opérations d'entretien, avec des plannings de co-activité qui permettent d'optimiser les travaux». Pierre Ageneau rappelle que, à partir de 1999, la préparation de la certification ISO 9001 obtenue en 2001 a joué un rôle déterminant dans l'organisation générale de la régie de 1 'eau de Nantes. «Nous avons été vers plus de rationalisation de nos services par la modernisation de notre système d'information. Comme par exemple l'optimisation des coûts des chantiers. Nous avons pu définir avec exactitude les besoins en GMAO de la régie. Jusqu'au choix en mars 2006 du logiciel Carl Master de Carl Software.» À tel point qu'aujourd'hui, Carl Master maîtrise une arborescence géographique totalisant cinq mille équipements dans l'usine, _ _ La régie de l'eau de Nantes La compétence «eau» de Nantes Métropole remonte à 2001 avec la mise en place de la direction de l'eau de la communauté urbaine. «Chaque année, fait-on remarquer à la régie de l'eau, plus de personnes dans l'agglomération consomment 30 millions de m3 d'eau potable.» t!eau est distribuée par trois opérateurs : le groupe Saur, Veolia et la régie de l'eau de Nantes Métropole. Celle-ci, rattachée à la direction de l'eau assure l'exploitation du système de production d'eau potable : d'une part le pompage de l'eau de la Loire à Mauves-sur-Loire, la production de l'usine de la Roche, le transfert et le stockage de l'eau dans des réservoirs ; d'autre part, l'exploitation du réseau de distribution sur huit communes, la gestion d'environ clients, la mise en service de branchements neufs, la rénovation des branchements en plomb ainsi que le renouvellement des équipements de station ou de réseau. En chiffres, l'eau à Nantes représente, au total : abonnés pour habitants, branchements, 37,4 millions de m 3 d'eauistrbé,xndepoduction à partir d'eau de surface, vingt-cinq réservoirs pour une capacité totale de m 3, neuf stations de pompage ou surpression et km de réseaux. «La Loire et sa nappe alluviale constituent une réserve abondante et suffisante pour les besoins de l'agglomération, indique-t-on avec satisfaction à la régie de l'eau. L'.usine de potabilisation de l'eau de la Roche fournit 32 millions de par an. Celle de Basse Goulaine, 2,4 millions de m3. Au total, Nantes dispose de 87 % de ressources propres et importe les 13 % restants.» Pompée à Mauves-sur-Loire, à 15 km de l'agglomération, l'eau subit plusieurs traitements à l'usine de la Roche, à Nantes, qui la rendront potable. Dans l'ordre, la pré-ozonation injection d'ozone optimise la décantation et l'élimination les algues. La filtration sur sable retient les particules fines ayant échappé à la décantation. La post-ozonation nouvel apport d'ozone supprime les micro-organismes. Laffinage sur charbon actif retient par absorption des micropolluants comme les pesticides. Ladjonction de soude corrige l'agressivité de l'eau. Avant la désinfection finale au chlore qui assure sa qualité bactériologique. La régie de l'eau de Nantes Métropole exploite onze sites dédiés à la production, au stockage et au relevage de l'eau. En particulier la station de pompage de l'eau dans la Loire, construite en 1989, comprend trois pertuis d'aspiration alimentant Nantes grâce à 14 km de canalisations. La station de pompage de secours sur l'erdre, en centre-ville garantit l'alimentation en eau de l'usine de la Roche au cas où il deviendrait nécessaire de puiser dans les eaux de l'erdre. À l'usine de la Roche, certains matériels sont anciens. C'est le cas des pompes à axe long pour les eaux brutes installées en 1948, et des pompes à double entrée pour les eaux traitées qui ont été modernisées avec une garniture mécanique et des démarreurs électroniques : «Sur ces pompes, la maintenance s'effectue par une analyse vibratoire et le linéage s'opère grâce à une technique laser». À noter que la maintenance de la régie de l'eau s'occupe également des châteaux d'eau et des réservoirs, impliquant un nettoyage annuel et la désinfection des cuves de stockage : «Ces interventions, souligne-t-on, nécessitent des compétences en métrologie mesure de la concentration de chlore, en mécanique vannes et clapets, et en métallerie lutte contre la corrosion de l'acier revêtu.» D.-J. L.

3 le Journal des Fluldes Surface approx. (cm2) : 2464 Page 5/7 neuf stations de pompage, des réservoirs, le tout réparti sur 27 secteurs, dans 791 locaux mstallés dans 143 lieux distincts. «Les équipements principaux, explique Pierre Ageneau, ont des «fiches de vie» qui retracent l'historique des interventions et leurs caractéristiques techruques. Sur l'arborescence fonctionnelle, les équipements sont présentés selon 59 activités, 391 fonctions et 940 sous-ensembles fonctionnels.» Planning de co-activité Canal d'amenée, de la Loire à l'usine de traitement de l'eau de la Roche, à Nantes. En 2009, ordres de travail et bons de travail ont été enregistrés ; 285 demandes de mise à disposition d'un équipement ont été gérées par la production «Nous distinguons les DDIS «demande de mise à disposition», qui sont établies par la maintenance afin de planifier la mise à disposition d'un équipement pour réaliser une opération de maintenance», précise Pierre Ageneau. En matière de planification, le logiciel fournit un planning de co-activité établi à partir des demandes de mise à disposition hors production d'un matériel donnant une vision globale et simultanée de l'ensemble des travaux pouvant concerner plusieurs services. «Son niveau de détail permet d'optimiser la gestion des travaux en lieu et en temps Carl Software n 1 français de la GMAO Carl Software est devenue en France le premier éditeur de progiciels spécialisés dans le secteur de la gestion de maintenance assistée par ordinateur (G MA0). Lentreprise, basée à Limonest, dans le Rhône, avec 68 salariés, affiche une «croissance continue depuis treize ans», selon Eric Bonnet, directeur général et fondateur de Carl Software. Sur le marché de l'«asset management», autre appellation de la GMAO, le chiffre d'affaires a atteint 7,3 millions d'euros, en hausse de 6 % en 2009, devant des entreprises telles que le groupe Siveco (Coswin) et Site Alpha (Sam, Sysbio). Depuis sa création en 1985, l'entreprise s'est fait connaître par des produits comme Carl Pro, Carl Master et plus récemment Carl Source, qui font référence. «Nous en sommes à la troisième génération de logiciels», souligne Eric Bonnet. Sur le plan technologique, l'entreprise est passée de rassociation des systèmes Dos et Memsoft (base de données), pour mettre au point Carl Pro en 1986, à Windows et Oracle pour Carl Master en 1997, puis à Java et Multi-Bases en 2008 pour lancer le dernier-né Carl Source. «C'est la suite logique de Carl Pro et de Carl Master en mieux, affirme Eric Bonnet, à propos de Source. Nous avons investi plus de 5 millions d'euros pour cela. Le logiciel a été complètement réécrit. La verticalisation a été améliorée, de même que la personnalisation. Le logiciel prend en compte la gestion globale des équipements, pas uniquement la problématique de leur maintenance.» Carl Source, disponible dans la version 3.0, intègre un module SIG (système d'information géographique). Le logiciel est déclinable en fonction des métiers auxquels il s'adresse, comme Carl Source Factory pour la maintenance dans les entreprises industrielles, par exemple. «Trois priorités de stratégie produit» figurent à l'agenda de Carl Software : le développement des fonctions SIG, le «facility management» et une GMAO mobile pour les techniciens de maintenance (Carl Touch). Les objectifs d'un logiciel de GMAO sont multiples. Ses fonctions peuvent porter sur : l'identification, le «traçage» et la valorisation d'un parc d'équipements dans le temps ; la façon d'optimiser ses coûts de possession, de réduire les frais de stockage des pièces de rechange. En plus des interventions Eléments de recherche dans les domaines de la sécurité et de la traçabilité, le logiciel peut planifier des opérations préventives sur les matériels, «documenter» au plan technique un dépannage, organiser et suivre les contrats avec les fournisseurs, conserver la mémoire du passé mais aussi faire de la géolocalisation via le SIG. Dans le secteur de reau, Carl Software assure l'organisation de la maintenance de l'ensemble du patrimoine de la Communauté d'agglomération de Chambéry Métropole pults, réservoirs, vannes et la gestion des stocks. Lentreprise est présente auprès des communautés d'agglomération d'annecy, du Havre, de Reirns. Elle se charge de la maintenance du réseau hydraulique et de la gestion des marchés de prestations pour la Société du canal de Provence et d'aménagement de la région provençale (SCP), ou encore du Syndicat interdépartemental pour rassainissement de l'agglomération parisienne (Siaap), qui utilise ses applications. D.-J. L

4 Ze Ipurnal des Surface approx. (cm 2 ) : 2464 Page 6/7 Ozoneur à l'usine de traitement de l'eau de la Roche, à Nantes. Pompes Siemens de distribution de l'eau traitée sur le réseau, avec un débit de m 3/heure. Les trois bassins de décantation de l'usine de traitement de l'eau de la Roche, à Nantes. Eléments de recherche /

5 Le Journal des Fluides Surface approx. (cm 2 ) : 2464 Page 7/7 Salle de contrôle de l'usine de traitement de l'eau de la Roche, à Nantes. La construction de l'usine remonte aux années 70. Des chantiers de modernisation sont prévus entre 2013 et Sur le tableau, points d'intervention sont possibles sur les 700 points où il se passe quelque chose dans l'usine. selon plusieurs paramètres, notamment les services impactés par les travaux. Par exemple, le dépotage de produits chimiques.» Le logiciel prend en charge le «suivi des occupations» sur les chantiers des six ateliers de la régie (mécanique, automatisme, électricité, métallerie, travaux d'eau, entretien des bâtiments). Il suit les demandes d' achats elles ne concernent pour le moment que les pièces détachées stockées dans le magasin. «7 200 articles sont stockés dans le magasin principal. Ces articles sont constitués pour moitié par des pièces réservées au réseau de distribution et pour moitié par des pièces destinées aux ateliers. Les demandes de fourniture de pièces, faites par 320 personnes, sont gérées dans le logiciel par les magasiniers.» Valorisation des savoir-faire À la régie de l'eau de l'agglomération nantaise, on considère que la «GMAO est un outil d'information important de mesure de la performance de l'activité de maintenance». L'édition de rapports permet une approche globale de la gestion du parc : bilans annuels financiers, techniques, coût horaire des chantiers, calcul de l'amélioration du rapport maintenance préventive/ curative. «L'objectif étant, répète Pierre Ageneau, un meilleur pilotage des équipements et des procédures techniques, financières, réglementaires et une rationalisation des coûts de maintenance.» La GMAO est perçue comme un «outil fédérateur par les techniciens de la maintenance et ceux de la production puisqu'ils organisent ensemble, sur Carl Master, leurs inter ventions». Comme outil central du système d'information, le logiciel est exploité par une centaine de personnes des services de la régie de l'eau (exploitation, distribution, clientèle, études spécifiques, services généraux, etc.) qui émettent des demandes de travaux et consultent ses indicateurs. «La GMAO contribue à l'amélioration de la qualité des opérations effectuées par le service de la maintenance.» Sur le plan du travail, la régie observe que les «techniciens ont bien adhéré à l' utilisation de la GMAO. Les agents s'appuient à présent sur le logiciel pour valoriser leur savoir-faire technique». Voire, la GMAO est comprise comme un facteur d'amélioration des relations entre les services. Cette année, l'exploitation de Carl Master sera renforcée par une interface avec le logiciel de gestion du temps «Temptation» de Nantes Métropole. Dans un souci de faciliter la planification du travail, Carl Master aura accès aux informations personnelles de chaque agent (congés, formations, maladies, etc.). «Le déploiement des fiches de données de sécurité et des fiches de procédure indexées sur le logiciel est en cours de réalisation, affirme Pierre Agerfeau. Il s'agit de fiches d'évaluation des risques selon le poste de travail. La GMAO intégrera les relevés de mesure et de temps de fonctionnement des équipements grâce au lien avec le logiciel de supervision. Nous nous appuierons sur certains indicateurs de Carl Master pour marquer l'évolution de la démarche qualité vers une méthode ABC.». Dominique-J. Lefebvre

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DE PRESSE NANTES. Mercredi 23 juin 2010

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DE PRESSE NANTES. Mercredi 23 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DE PRESSE NANTES Mercredi 23 juin 2010 La régie de l eau de Nantes Métropole gère tous ses équipements techniques et son usine de Traitement d eau avec le logiciel GMAO CARL Master.

Plus en détail

FICHE. La GMAO en quelques lignes OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE. Vincent Drecq

FICHE. La GMAO en quelques lignes OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE. Vincent Drecq FICHE OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE Direction de projets et programmes La GMAO en quelques lignes La G.M.A.O. (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) est un logiciel spécialisé qui facilite la réalisation

Plus en détail

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Cte 1 2 P 3 s tio T 4 m ilg h trc c n p.o 5 re u fe ro a le tio c M S tw u aa c e O 2 Relation Citoyen Interventions Patrimoine Core Ressources

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2 s a m e d i 2 8 o c t o b r e 2 0 0 6 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2!"# $ Un travail en parallèle sur

Plus en détail

CONFÉRENCE HOPITECH 2011

CONFÉRENCE HOPITECH 2011 CONFÉRENCE HOPITECH 2011 Bénéfices attendus de l intégration GTC & GMAO ANIMÉE PAR : ARNAUD PICHARD, RESPONSABLE MARKETING CODRA LAURENT TRUSCELLO, RESPONSABLE PRODUITS ET SERVICES CARL Software Hopitech

Plus en détail

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers Lorraine La nécessité de «piloter au plus juste» les équipements et les ateliers est à l origine de la naissance des logiciel de Manufacturing

Plus en détail

GMAO : GERER LA MAINTENANCE DE SES EQUIPEMENTS

GMAO : GERER LA MAINTENANCE DE SES EQUIPEMENTS Dès lors que l on aborde la maintenance d un ou plusieurs parcs d équipements, on peut être confronté aux problèmes suivants : une machine tombe en panne mais le délai d approvisionnement en pièces de

Plus en détail

La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon

La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon Visite de site : Retour d expérience La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon Dix ans après le lancement d un vaste «Projet maintenance», les HCL (Hospices Civils de Lyon)

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX . MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX NOMENCLATURE : 81-17 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

LA GESTION DES INTERVENTIONS

LA GESTION DES INTERVENTIONS I INTRODUCTION : Une intervention est effectuée à la suite d un évènement prévu ou non. Les conséquences sur la production, la maintenance, l organisation, la sécurité, etc, seront donc différentes. II

Plus en détail

Délégations de service public de l eau et de l assainissement

Délégations de service public de l eau et de l assainissement Communauté urbaine Marseille Provence Métropole Délégations de service public de l eau et de l assainissement Le contrôle des délégataires, gouvernance et transparence *1,2 million d habitants alimentés

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau Service de distribution de l eau à Rennes Stratégie de renouvellement du réseau David Clausse Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais Rencontres de l'eau en Loire Bretagne Gestion

Plus en détail

Améliorer la performance des ressources de la production par la TPM

Améliorer la performance des ressources de la production par la TPM Dossier paru dans la tribune de l'industrie des Editions WEKA N 29 Mars 2006 Améliorer la performance des ressources de la production par la TPM La mise en place d'une démarche TPM nécessite plusieurs

Plus en détail

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution MASTER Logistique Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Logistique et distribution Parcours : Management logistique Ingénierie logistique Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Infrastructures liées à la protection de la ressource, au traitement et à la distribution de l eau potable. BENEFICIAIRES Communes

Plus en détail

Introduction... 3. 8.1. Définition...3

Introduction... 3. 8.1. Définition...3 Mise en situation... 2 Introduction... 3 8.1. Définition...3 8.2. Services de la GMAO...3 8.2.1. Les formes de GMAO... 3 8.2.2. Augmentation du service rendu... 4 8.2.3. La conception des logiciels de

Plus en détail

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation.

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation. chemise 20/02/07 16:49 Page 1 VEOLINK Votre contact : tout au long de votre projet VEOLINK Com VEOLINK Tech VEOLINK Advanced Control VEOLINK Star VEOLINK Data Base VEOLINK Maintenance VEOLINK Pro VEOLINK

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES GMao

CAHIER DES CHARGES GMao page 1 / 6 CAHIER DES CHARGES GMao 1 - GENERALITES 1. FONCTIONS PRINCIPALES : Fonctions principales I S PS Module de base (voir doc. ci-joint) Gestion des équipements Gestion électronique de documents

Plus en détail

L expertise adaptée à vos besoins

L expertise adaptée à vos besoins Cabinet de conseil Formation professionnelle Etude CATALOGUE DE FORMATION 2015 L expertise adaptée à vos besoins 1 MARKETING Elaborer une stratégie marketing. Veille stratégique et intelligence marketing.

Plus en détail

Solutions pour l'industrie de nutrition animale

Solutions pour l'industrie de nutrition animale Solutions pour l'industrie de nutrition animale E l e c t r i c i t é A u t o m a t i s m e I n f o r m a t i q u e L'entreprise AGROELEC INDUSTRIES Créée en 1989, la société AGROELEC INDUSTRIES, implantée

Plus en détail

Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur

Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur Simplifiez vous la maintenance Gagner en productivité. Réduire les pannes. Améliorer la durée de vie des équipements. Diminuer les coûts de maintenance.

Plus en détail

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France programme de renouvellement Journée SIG Eau Sommaire Le Contexte Présentation générale du SEDIF Le SIG au SEDIF Renouvellement

Plus en détail

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre!

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Communiqué de presse www.perpignanmediterranee.com Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Fournir à chaque abonné de l'eau en quantité suffisante et en qualité irréprochable : c'est

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Qualité

SOMMAIRE Thématique : Qualité SOMMAIRE Thématique : Qualité Rubrique : Audit et amélioration... 2 Rubrique : Divers... 8 Rubrique : Maintenance...11 Rubrique : Système de management de la qualité...14 1 Rubrique : Audit et amélioration

Plus en détail

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1 Réf.AQ-Q1 Les Systèmes d'information des entreprises réglementées font l'objet d'exigences spécifiques. Celles-ci sont souvent difficiles à appréhender pour les spécialistes métier de l'assurance Qualité,

Plus en détail

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE L usine de la Boissonnade assure la production d eau potable pour la Ville de Rodez. Créée dès 1938, elle a par la suite connu plusieurs modernisations

Plus en détail

DESCRIPTIF DES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET LES FORMATIONS

DESCRIPTIF DES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET LES FORMATIONS DESCRIPTIF DES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET LES FORMATIONS AGENT DE MAGASINAGE L'agent de magasinage participe à la fonction logistique de l'entreprise en assurant la réception, le stockage, la préparation

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Connaissance de l Entreprise

Connaissance de l Entreprise Connaissance de l Entreprise Produire Université Lyon I -2011-2012 -Master Physique M2 ERGE3 et DIMN - Master GEP : M1 GPA - M2P DEI - M2P E3I - M2P GE- M2P GP - M2P GPA - M2P GSA - Licence Pro Auto Info

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables

Plus en détail

Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE

Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE Programme Smart Cities Projet Ville de Demain Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE Pour le grand CASABLANCA Enjeux, actions & opportunités Casablanca, le 23 Septembre 2014 CASABLANCA, SMART CITY 1. Enjeux

Plus en détail

FICHE DE FONCTION «RELEVEUR DE COMPTEURS»

FICHE DE FONCTION «RELEVEUR DE COMPTEURS» FICHE DE FONCTION «RELEVEUR DE COMPTEURS» d'agence Territoriale Clientèle des relevés technique Releveurs Les chargés de clientèle Les techniciens. L ensemble des acteurs des agences territoriales. Relations

Plus en détail

Groupe d échanges n 2

Groupe d échanges n 2 Réseau régional des collectivités à compétence Eau Potable Groupe d échanges n 2 13 octobre 2015, Besançon 1 Déroulement de la rencontre 1. Accueil et tour de table 2. Réhabilitation des réseaux d alimentation

Plus en détail

Introduction à la maintenance

Introduction à la maintenance 1/- Introduction : Le maintien des équipements de production est un enjeu clé pour la productivité des usines aussi bien que pour la qualité des produits. C est un défi industriel impliquant la remise

Plus en détail

SOMMAIRE. Rubrique : Audit et amélioration. Sommaire THEMATIQUE

SOMMAIRE. Rubrique : Audit et amélioration. Sommaire THEMATIQUE SOMMAIRE Rubrique : Audit et amélioration... 2 Rubrique : Divers...12 Rubrique : Maintenance...17 Rubrique : Système de management de la qualité...20 1 Rubrique : Audit et amélioration SOMMAIRE Auditer

Plus en détail

La gestion de la maintenance assistée par ordinateur et la maintenance des logiciels

La gestion de la maintenance assistée par ordinateur et la maintenance des logiciels Présentation finale de l'activité de synthèse La gestion de la maintenance assistée par ordinateur et la maintenance des logiciels Nicolas BUCHY Directeur : Alain ABRAN Plan de la présentation 1. Présentation

Plus en détail

PRESENTATION D'ACTEA

PRESENTATION D'ACTEA PRESENTATION D'ACTEA MATERIEL DE POMPAGE ET D'ASSAINISSEMENT Pompes puits, forage, eaux pluviales, assainissement Tuyauterie acier, INOX, PVC, PEHD Electricité générale, Automatisme, Télégestion Installation

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

RESPONSABLE LOGISTIQUE

RESPONSABLE LOGISTIQUE RESPONSABLE LOGISTIQUE Programme de formation et planning Du 16 octobre 2015 au 15 octobre 2017 (dates prévisionnelles) 988 HEURES EN CENTRE Titre certifié de niveau II (BAC + 4) enregistré au RNCP : Arrêté

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Agadir-Maroc 15 décembre 2007 Thierry LONGEAU www.alcantis.fr Thierry LONGEAU Dirigeant du cabinet Alcantis Experts en systèmes d informations et de gestion

Plus en détail

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage?

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage? La GMAO et la GTB Les outils de pilotage et de diagnostic de la maintenance, de l exploitation des installations techniques Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure

Plus en détail

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE Groupe de travail : Gestion patrimoniale Evènement : Web conférence Date : novembre 2014 www.astee.org Les maitres d œuvre

Plus en détail

S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU

S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

Réseau régional des exploitants de stations d'épuration

Réseau régional des exploitants de stations d'épuration Réseau régional des exploitants de stations d'épuration Réunion d'échanges N 41 23 avril 2015 Station d épuration de Chambéry Métropole (73) La Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

Nécessité de la désinfection

Nécessité de la désinfection Fiche 1 NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DES OUVRAGES : OBJECTIFS ET PRINCIPES Lors de travaux réalisés sur les réseaux de distribution d eau potable et les appareils qui s y rattachent, il est essentiel de s

Plus en détail

Technicien maintenance Methode H/F (IND000759)

Technicien maintenance Methode H/F (IND000759) Technicien maintenance Methode H/F (IND000759) Type de contrat : Temps de travail : Profil de poste : Domaine d'emploi : Pays : Région/Etat : Ville : Site : CDI Temps plein Non cadre Maintenance France

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE

DISTRIBUTION D EAU POTABLE Département du LOT SYNDICAT D ADDUCTION D EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT DE SARRAZAC CRESSENSAC S/Préfecture de GOURDON Mairie de SARRAZAC 466OO DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL PRIX QUALITE TRANSPARENCE

Plus en détail

Votre partenaire spécialisé en solutions logicielles. pour les entreprises prospères du secteur du bois

Votre partenaire spécialisé en solutions logicielles. pour les entreprises prospères du secteur du bois Votre partenaire spécialisé en solutions logicielles pour les entreprises prospères du secteur du bois Histoire En 1999, l'entreprise TimberTec est fondée sous forme de SARL par les ingénieurs Andreas

Plus en détail

1- Proposition de solution de service qualité

1- Proposition de solution de service qualité - Proposition de solution de service qualité METALICA est une entreprise de charbon métallique, le patron de celle-ci voudrait instaurer la fonction qualité sans investir en facteur humain. Ci-dessous

Plus en détail

ACTIVITÉS DE BALISAGE AU CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS

ACTIVITÉS DE BALISAGE AU CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS ACTIVITÉS DE BALISAGE AU CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS HYDRO-QUÉBEC- CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS Page 1 de 14 Table des matières 1 MISE EN CONTEXTE... 5 2 BALISAGE : POSITION DU CSP... 7 2.1 LE BALISAGE

Plus en détail

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE FINALITÉ L enseignement de la stratégie de maintenance doit apporter à l étudiant les connaissances, les outils d analyse et les outils méthodologiques lui permettant de remplir

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Agent/agente d'encadrement de maintenance (51211 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Chef d'équipe en maintenance industrielle................................

Plus en détail

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc»

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» SYSTÈME D INFORMATIOND DE L ONEPL PLAN DE LA PRESENTATION PRESENTATION GENERALE DE L ONEP SIONEP PÉRIMÈTRE FONCTIONNEL

Plus en détail

Table des Matières. Présentation... 1. Installation... 2 Mise en route... 4. Les Icones... 5 Les paramètres

Table des Matières. Présentation... 1. Installation... 2 Mise en route... 4. Les Icones... 5 Les paramètres Table des Matières Avant Propos Présentation... 1 Installation et Mise en Route Installation... 2 Mise en route... 4 Les Icones... 5 Les paramètres Configuration générale... 9 Tarifs/TVA... 10 Salariés...

Plus en détail

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Des coûts réduits et un service de meilleure qualité grâce à l'intégration dynamique et multimode de la flotte privée et du transport sous traité

Plus en détail

Les types et niveaux de maintenance

Les types et niveaux de maintenance Les types et niveaux de maintenance Les types de maintenance La maintenance des équipements constitue une contrainte réglementaire pour les entreprises possédant des matériels sur lesquels travaillent

Plus en détail

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma

Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma Auteur : Myriam Hefaiedh Aareon 2010 Page 1 / 7 Présentation de l organisme : Adoma est une société d économie mixte présente sur l ensemble

Plus en détail

Progiciels de Planning et de Gestion des Temps

Progiciels de Planning et de Gestion des Temps Progiciels de Planning et de Gestion des Temps PlanE Gagnez d Dans votre établissement dénombrant 10 à 300 collaborateurs, vous souhaitez informatiser vos plannings du personnel. Vous cherchez un planning

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT > TRAVAUX DATE DE MODIFICATION : 27/04/2015 FAMILLE : Mise en œuvre / Réalisation APPELLATIONS

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM)

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Promotion 211/212 Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Objectif de cette licence professionnelle

Plus en détail

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Algérienne des Eaux en matière de formation ZAIER Hocine Sommaire

Plus en détail

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE Les propositions de réponse à cet appel d'offres devront être adressées par voie postale ou électronique à l attention du chargé

Plus en détail

Chef d'equipe Réseaux Extérieurs H/F

Chef d'equipe Réseaux Extérieurs H/F Chef d'equipe Réseaux Extérieurs H/F Filière / Spécialité Réalisation chantier/production Réseaux Extérieurs / Eclairage Public Lieu de travail : Saint Herblain (44) Afin de renforcer nos équipes au sein

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES PREAMBULE Le baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants traite des secteurs d activités : de l industrie, des services, de l habitat, du tertiaire et des équipements publics.

Plus en détail

NOTES TECHNIQUES EXPLICATIVES PIECE N 5.2.5

NOTES TECHNIQUES EXPLICATIVES PIECE N 5.2.5 COMMUNE DE L HOUMEAU PLAN LOCAL D'URBANISME Modification évolution réglementaire PROJET APPROUVE LE 29 Janvier 2010 ANNEXES NOTES TECHNIQUES EXPLICATIVES PIECE N 5.2.5 COMMUNE DE L HOUMEAU PLAN LOCAL D'URBANISME

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

Une solution modulaire couvrant l intégralité des besoins de contrôle et gestion de production.

Une solution modulaire couvrant l intégralité des besoins de contrôle et gestion de production. 1 Une solution modulaire couvrant l intégralité des besoins de contrôle et gestion de production. Visibilité, contrôle et maîtrise de votre production : un outil pensé pour le terrain TemPPro Co. est le

Plus en détail

Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau

Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau COMMUNE DE CARNOULES Eau Potable - 201 Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau (Application de la Loi n 95-101 du 2 février 1995 et du décret n

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 5. Adresse : Agorreta Village Route de Celhaya 64250 CAMBO LES BAINS

CURRICULUM VITAE. 5. Adresse : Agorreta Village Route de Celhaya 64250 CAMBO LES BAINS CURRICULUM VITAE 1. Nom : CREUX 2. Prénom : Jean-Michel 3. Date et lieu de naissance : 29/05/1960 à DIJON (21) - FRANCE 4. Nationalité : Française 5. Adresse : Agorreta Village Route de Celhaya 64250 CAMBO

Plus en détail

Notre offre, parfaitement adaptée aux besoins des ETI (de 50 à 800 M ), se décline sur 3 niveaux :

Notre offre, parfaitement adaptée aux besoins des ETI (de 50 à 800 M ), se décline sur 3 niveaux : IORGA EN RESUME Iorga Group (http://www.iorga.com) est un groupe d ingénierie informatique créé en 1999 par des professionnels du Conseil et de l Intégration. Iorga répond aujourd hui à l ensemble des

Plus en détail

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004 Service de l Eau Potable Année 2004 1 Ville de VENELLES Comptes rendus d activités Techniques et financières du Service de l Eau Potable Destinataire : Monsieur le Maire de la commune de VENELLES (13770)

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique

Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique Unité de stratégie informatique de la Confédération USIC Friedheimweg 14, 3003 Berne Téléphone 031 32 245

Plus en détail

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y 15 Octobre 1954 BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES GEOPHYSIQUES

Plus en détail

SECTION 4 : ELABORATION DU SYSTEME D'INFORMATION INTEGRE

SECTION 4 : ELABORATION DU SYSTEME D'INFORMATION INTEGRE Etudes du et du Projet d'electrification Rurale SECTION 4 : ELABORATION DU SYSTEME D'INFORMATION INTEGRE TABLE DES MATIERES PAGE 1. Introduction 1 2. Composition du Système d'information Intégré (SII)

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Commune de LE TAMPON:

Commune de LE TAMPON: Commune de LE TAMPON: Réseau 19 EME KM (chemin Géranium), 19ème Km (RN3), chemins Philippe Técher, des Maraîchers les Hauts, Fargeau et Barbot Vous êtes alimenté(e)(s) par : une eau de surface Vous dépendez

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Infirmier service de santé au travail h/f (ARO000313)

Infirmier service de santé au travail h/f (ARO000313) Infirmier service de santé au travail h/f (ARO000313) Contract type : Working time : Job profile : Job family : Country : Region/State : City : Standard Full-time Non-Exempt Administrative and secretarial

Plus en détail

Traitement de l eau Electricité Automatisme. Pompage Hydraulique. Telegestion Supervision Services

Traitement de l eau Electricité Automatisme. Pompage Hydraulique. Telegestion Supervision Services Marteau, au fil de l eau Traitement de l eau Electricité Automatisme Pompage Hydraulique Telegestion Supervision Services H ydraulique, pompage, traitement de l eau, électricité, automatisme, télégestion,

Plus en détail

Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement collectif

Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement collectif 74, chemin du Moriot 38 490 LE PASSAGE Tél : 04 74 88 14 64 Fax : 04 74 88 71 06 E-Mail : smeahb@haute-bourbre.fr Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement Dossier de Consultation

Plus en détail

Caractéristiques d'un contrat de progrès. Cliquez pour avancer

Caractéristiques d'un contrat de progrès. Cliquez pour avancer Caractéristiques d'un contrat de progrès Cliquez pour avancer La politique de contrats globaux de progrès est formulée au travers de 4 thèmes : le périmètre, les objectifs de progrès, l'expression de besoin

Plus en détail

Ozélya Retail Smart Ozélya Ozélya Smart One

Ozélya Retail Smart Ozélya Ozélya Smart One Ozélya Retail Smart Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Ozélya capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées dans

Plus en détail

L informatique au service de la maintenance

L informatique au service de la maintenance L informatique au service de la maintenance OptiMaint L informatique au service de la maintenance OptiMaint est une solution globale de gestion et d'organisation de la fonction maintenance adaptée aux

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

1..LOGICIEL ATAL... 3

1..LOGICIEL ATAL... 3 Gestion des Demandes & Interventions des Services Techniques GGEESSTTI IONN DDEESS DDEEMAA NNDDEESS && I NNTTEERRVVEENNTTI IONNSS 1..LOGICIEL ATAL... 3 2. MODULARITE ET INTEGRATION... 4 2.1. E-ATAL...

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Ciel. L offre Grands Comptes : une. à vos besoins

Ciel. L offre Grands Comptes : une. à vos besoins une Ciel L offre Grands Comptes : réponse adaptée à vos besoins Sommaire Ciel : une marque du groupe Sage... 3 Ciel : une marque du groupe Sage... 3 Sage en France... 3 Ciel en quelques chiffres... 3 Le

Plus en détail

Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution. Apibâtiment. Documentation technique

Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution. Apibâtiment. Documentation technique Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution Apibâtiment Documentation technique Sommaire Sommaire I. Préambule... 3 II. Différences Batigest Standard/Evolution... 4 1. Eléments... 4 2. Devis

Plus en détail

Toute la puissance, l intuitivité et la souplesse de Dimo Maint...

Toute la puissance, l intuitivité et la souplesse de Dimo Maint... Le 6 e sens de la maintenance Voir clair, agir juste Les économies liées à la mise en place d une solution de GMAO sont significatives : gains sur les achats et les stocks, amélioration du contrôle des

Plus en détail

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE)

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Licence professionnelle : Dénomination Nationale «Gestion de la Production Industrielle»

Plus en détail

White Paper ADVANTYS. Workflow et Gestion de la Performance

White Paper ADVANTYS. Workflow et Gestion de la Performance White Paper Workflow et Gestion de la Performance Présentation L automatisation des process combinée à l informatique décisionnelle (Business Intelligence) offre une nouvelle plateforme de gestion pour

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables qualité Ensemble du personnel

Plus en détail