Nantes et son eau, assistées par une GMAO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nantes et son eau, assistées par une GMAO"

Transcription

1 Journal des Fludes S EPT/OCT 10 Surface approx. (cm 2) : 2464 Page 3/7 N antes Métropole Nantes et son eau, assistées par une GMAO Le passage à la GMAO de ses équipements de traitement de l'eau a été une réussite pour la communauté urbaine de Nantes. Le logiciel gère cinq mille «ensembles fonctionnels».12outil est perçu comme «fédérateur» par les techniciens. En attendant de nouvelles évolutions pour Nantes Métropole ne devrait jamais manquer d'eau. Ce qui est préférable avec habitants dans vingt-quatre communes depuis la création d'une communauté urbaine en En amont de l'estuaire de la Loire, l'agglomération se trouve sur un territoire caractérisé par son grand nombre de cours d'eau. Une quarantaine au total, en plus de l'erdre, de la Sèvre nantaise et du fleuve royal. À la régie de l'eau de Nantes, la maintenance des équipements dont ceux de l'usine de traitement d'eau de la Roche a bénéficié depuis 2006 d'une informatisation de ses pratiques particulièrement réussie, selon la direction des projets informatiques de la métropole. Tirant au début de Pierre Ageneau, chef du service «exploitation des installations» à la régie de l'eau de Nantes Métropole. l'été le bilan de quatre années de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO) des installations traitant l'eau de la communauté urbaine, Claudine Baron, de la direction des projets informatiques de Nantes Métropole, s'est réjouie du «choix, parmi trois offres, de la solution de Carl Software pour sa bonne connaissance du métier de l'eau, son approche fonctionnelle des besoins et son coût acceptable.» Culture du papier Le développement de l'activité de maintenance dans le service de l'explottation des installations de la régie de l'eau pressait les responsables d' agir. «Nous disposions pour nos types d'actions préventives, curatives et d'améliorations de plus en plus de documents tous plus complexes les uns que les autres. Exemple : les documents traitant les «demandes de travaux», les «bons de travaux», le «suivi des temps de chantier», les «fiches de vie», les «fiches techniques», le «planning de co-activité». Nous avions mis au point un système qui rendait difficile la gestion prévisionnelle plannings d'interventions, plan de charges, etc. En 2004, poursuit Claudine Baron, la direction de l'eau de la communauté urbaine a souhaité acquérir un outil qui permette une meilleure maîtrise de l'utilisation des équipements de l'usine de traitement de l'eau, de leurs coûts et de leur maintenance.» Malgré quelques obstacles, tels que le respect d'une démarche de qualité déjà définie, une «culture du papier» et la mise en place d'une gestion du temps «informatique» auprès de personnes peu habituées aux nouvelles technologies, un cahier des charges a été défini. Avec un certain succès. Une fois mise en place, la GMAO autorise la réalisation d'opérations qui par la méthode traditionnelle, requièrent de l'énergie et du temps : inventaire des équipements, enregistrement des demandes de maintenance dans les trois catégories d'actions «préyentives», «curatives» et «améliorations». Elle permet de planifier les travaux en fonction de l'activité des intervenants ; de suivre l'exécution des demandes d'interventions ; d'obtenir des indicateurs et des tableaux de bord de l'activité de maintenance et d'évaluer ses coûts. 80 postes concernés Parmi les motifs de satisfaction, la régie de l'eau de l'agglomération nantaise reconnaît avoir obtenu «un paramétrage d'écran très poussé, une séparation entre les demandes de travaux et les demandes de mise à disposition réalisées à partir des ordres de travail et de nombreux tableaux de bord développés en interne». Opérationnel depuis mars 2006 le logiciel de Carl Software, Carl Master, gère «cinq mille ensembles fonctionnels et équipements». En 2009, ordres de travaux ont été transmis. Quatre-vingts postes sont concernés, dans les ateliers (mécanique, électricité, métallerie, automatisme), chez les agents de maîtrise, les techniciens et à la direction des services informatiques. «Le logiciel est stable. Toutes les équipes ont approuvé la solution informatique retenue. Nous savons exactement ce que coûtent les chantiers, résume Claudine Baron. Nous voulons

2 S EPT/OCT 10 Le bournal des Fl tfides Surface approx. (cm2) 2464 : Page 4/7 maintenant améliorer la co-activité et la gestion du «préventif» grâce à un planning et à une certaine automatisation.» La construction d'une nouvelle usine de traitement de l'eau en 2013 devrait contribuer à faire évoluer la démarche informatique de la communauté urbaine. «D' ici à deux ans nous pensons migrer vers le nouveau logiciel de Carl Software, Carl Source. Nous allons revoir la gestion des plans. Nous avons besoin d'une interface avec le logiciel de gestion financière. La mobilité et une intégration de la métrologie sont à l'étude.» Indicateurs communs À l'usine de la Roche, seule unité de production d'eau potable de l'agglomération nantaise, Pierre Ageneau, chef du service «exploitation des installations» à la régie de l'eau, est satisfait de «ce que l'informatique a apporté à la gestion des matériels. Sur le site, chaque équipement de traitement d'eau est doublé. Cela implique une organisation rigoureuse des méthodes de maintenance et de production relevant de services qui, depuis la certification ISO 9001, ont été intégrés pour partager leurs compétences et avoir une vision identique des chantiers d'entretien». Dans ce cadre, la GMAO se révèle être une «passerelle» indispensable entre les techniciens qui, de fait, disposent d'«indicateurs communs, ont une vision commune des opérations d'entretien, avec des plannings de co-activité qui permettent d'optimiser les travaux». Pierre Ageneau rappelle que, à partir de 1999, la préparation de la certification ISO 9001 obtenue en 2001 a joué un rôle déterminant dans l'organisation générale de la régie de 1 'eau de Nantes. «Nous avons été vers plus de rationalisation de nos services par la modernisation de notre système d'information. Comme par exemple l'optimisation des coûts des chantiers. Nous avons pu définir avec exactitude les besoins en GMAO de la régie. Jusqu'au choix en mars 2006 du logiciel Carl Master de Carl Software.» À tel point qu'aujourd'hui, Carl Master maîtrise une arborescence géographique totalisant cinq mille équipements dans l'usine, _ _ La régie de l'eau de Nantes La compétence «eau» de Nantes Métropole remonte à 2001 avec la mise en place de la direction de l'eau de la communauté urbaine. «Chaque année, fait-on remarquer à la régie de l'eau, plus de personnes dans l'agglomération consomment 30 millions de m3 d'eau potable.» t!eau est distribuée par trois opérateurs : le groupe Saur, Veolia et la régie de l'eau de Nantes Métropole. Celle-ci, rattachée à la direction de l'eau assure l'exploitation du système de production d'eau potable : d'une part le pompage de l'eau de la Loire à Mauves-sur-Loire, la production de l'usine de la Roche, le transfert et le stockage de l'eau dans des réservoirs ; d'autre part, l'exploitation du réseau de distribution sur huit communes, la gestion d'environ clients, la mise en service de branchements neufs, la rénovation des branchements en plomb ainsi que le renouvellement des équipements de station ou de réseau. En chiffres, l'eau à Nantes représente, au total : abonnés pour habitants, branchements, 37,4 millions de m 3 d'eauistrbé,xndepoduction à partir d'eau de surface, vingt-cinq réservoirs pour une capacité totale de m 3, neuf stations de pompage ou surpression et km de réseaux. «La Loire et sa nappe alluviale constituent une réserve abondante et suffisante pour les besoins de l'agglomération, indique-t-on avec satisfaction à la régie de l'eau. L'.usine de potabilisation de l'eau de la Roche fournit 32 millions de par an. Celle de Basse Goulaine, 2,4 millions de m3. Au total, Nantes dispose de 87 % de ressources propres et importe les 13 % restants.» Pompée à Mauves-sur-Loire, à 15 km de l'agglomération, l'eau subit plusieurs traitements à l'usine de la Roche, à Nantes, qui la rendront potable. Dans l'ordre, la pré-ozonation injection d'ozone optimise la décantation et l'élimination les algues. La filtration sur sable retient les particules fines ayant échappé à la décantation. La post-ozonation nouvel apport d'ozone supprime les micro-organismes. Laffinage sur charbon actif retient par absorption des micropolluants comme les pesticides. Ladjonction de soude corrige l'agressivité de l'eau. Avant la désinfection finale au chlore qui assure sa qualité bactériologique. La régie de l'eau de Nantes Métropole exploite onze sites dédiés à la production, au stockage et au relevage de l'eau. En particulier la station de pompage de l'eau dans la Loire, construite en 1989, comprend trois pertuis d'aspiration alimentant Nantes grâce à 14 km de canalisations. La station de pompage de secours sur l'erdre, en centre-ville garantit l'alimentation en eau de l'usine de la Roche au cas où il deviendrait nécessaire de puiser dans les eaux de l'erdre. À l'usine de la Roche, certains matériels sont anciens. C'est le cas des pompes à axe long pour les eaux brutes installées en 1948, et des pompes à double entrée pour les eaux traitées qui ont été modernisées avec une garniture mécanique et des démarreurs électroniques : «Sur ces pompes, la maintenance s'effectue par une analyse vibratoire et le linéage s'opère grâce à une technique laser». À noter que la maintenance de la régie de l'eau s'occupe également des châteaux d'eau et des réservoirs, impliquant un nettoyage annuel et la désinfection des cuves de stockage : «Ces interventions, souligne-t-on, nécessitent des compétences en métrologie mesure de la concentration de chlore, en mécanique vannes et clapets, et en métallerie lutte contre la corrosion de l'acier revêtu.» D.-J. L.

3 le Journal des Fluldes Surface approx. (cm2) : 2464 Page 5/7 neuf stations de pompage, des réservoirs, le tout réparti sur 27 secteurs, dans 791 locaux mstallés dans 143 lieux distincts. «Les équipements principaux, explique Pierre Ageneau, ont des «fiches de vie» qui retracent l'historique des interventions et leurs caractéristiques techruques. Sur l'arborescence fonctionnelle, les équipements sont présentés selon 59 activités, 391 fonctions et 940 sous-ensembles fonctionnels.» Planning de co-activité Canal d'amenée, de la Loire à l'usine de traitement de l'eau de la Roche, à Nantes. En 2009, ordres de travail et bons de travail ont été enregistrés ; 285 demandes de mise à disposition d'un équipement ont été gérées par la production «Nous distinguons les DDIS «demande de mise à disposition», qui sont établies par la maintenance afin de planifier la mise à disposition d'un équipement pour réaliser une opération de maintenance», précise Pierre Ageneau. En matière de planification, le logiciel fournit un planning de co-activité établi à partir des demandes de mise à disposition hors production d'un matériel donnant une vision globale et simultanée de l'ensemble des travaux pouvant concerner plusieurs services. «Son niveau de détail permet d'optimiser la gestion des travaux en lieu et en temps Carl Software n 1 français de la GMAO Carl Software est devenue en France le premier éditeur de progiciels spécialisés dans le secteur de la gestion de maintenance assistée par ordinateur (G MA0). Lentreprise, basée à Limonest, dans le Rhône, avec 68 salariés, affiche une «croissance continue depuis treize ans», selon Eric Bonnet, directeur général et fondateur de Carl Software. Sur le marché de l'«asset management», autre appellation de la GMAO, le chiffre d'affaires a atteint 7,3 millions d'euros, en hausse de 6 % en 2009, devant des entreprises telles que le groupe Siveco (Coswin) et Site Alpha (Sam, Sysbio). Depuis sa création en 1985, l'entreprise s'est fait connaître par des produits comme Carl Pro, Carl Master et plus récemment Carl Source, qui font référence. «Nous en sommes à la troisième génération de logiciels», souligne Eric Bonnet. Sur le plan technologique, l'entreprise est passée de rassociation des systèmes Dos et Memsoft (base de données), pour mettre au point Carl Pro en 1986, à Windows et Oracle pour Carl Master en 1997, puis à Java et Multi-Bases en 2008 pour lancer le dernier-né Carl Source. «C'est la suite logique de Carl Pro et de Carl Master en mieux, affirme Eric Bonnet, à propos de Source. Nous avons investi plus de 5 millions d'euros pour cela. Le logiciel a été complètement réécrit. La verticalisation a été améliorée, de même que la personnalisation. Le logiciel prend en compte la gestion globale des équipements, pas uniquement la problématique de leur maintenance.» Carl Source, disponible dans la version 3.0, intègre un module SIG (système d'information géographique). Le logiciel est déclinable en fonction des métiers auxquels il s'adresse, comme Carl Source Factory pour la maintenance dans les entreprises industrielles, par exemple. «Trois priorités de stratégie produit» figurent à l'agenda de Carl Software : le développement des fonctions SIG, le «facility management» et une GMAO mobile pour les techniciens de maintenance (Carl Touch). Les objectifs d'un logiciel de GMAO sont multiples. Ses fonctions peuvent porter sur : l'identification, le «traçage» et la valorisation d'un parc d'équipements dans le temps ; la façon d'optimiser ses coûts de possession, de réduire les frais de stockage des pièces de rechange. En plus des interventions Eléments de recherche dans les domaines de la sécurité et de la traçabilité, le logiciel peut planifier des opérations préventives sur les matériels, «documenter» au plan technique un dépannage, organiser et suivre les contrats avec les fournisseurs, conserver la mémoire du passé mais aussi faire de la géolocalisation via le SIG. Dans le secteur de reau, Carl Software assure l'organisation de la maintenance de l'ensemble du patrimoine de la Communauté d'agglomération de Chambéry Métropole pults, réservoirs, vannes et la gestion des stocks. Lentreprise est présente auprès des communautés d'agglomération d'annecy, du Havre, de Reirns. Elle se charge de la maintenance du réseau hydraulique et de la gestion des marchés de prestations pour la Société du canal de Provence et d'aménagement de la région provençale (SCP), ou encore du Syndicat interdépartemental pour rassainissement de l'agglomération parisienne (Siaap), qui utilise ses applications. D.-J. L

4 Ze Ipurnal des Surface approx. (cm 2 ) : 2464 Page 6/7 Ozoneur à l'usine de traitement de l'eau de la Roche, à Nantes. Pompes Siemens de distribution de l'eau traitée sur le réseau, avec un débit de m 3/heure. Les trois bassins de décantation de l'usine de traitement de l'eau de la Roche, à Nantes. Eléments de recherche /

5 Le Journal des Fluides Surface approx. (cm 2 ) : 2464 Page 7/7 Salle de contrôle de l'usine de traitement de l'eau de la Roche, à Nantes. La construction de l'usine remonte aux années 70. Des chantiers de modernisation sont prévus entre 2013 et Sur le tableau, points d'intervention sont possibles sur les 700 points où il se passe quelque chose dans l'usine. selon plusieurs paramètres, notamment les services impactés par les travaux. Par exemple, le dépotage de produits chimiques.» Le logiciel prend en charge le «suivi des occupations» sur les chantiers des six ateliers de la régie (mécanique, automatisme, électricité, métallerie, travaux d'eau, entretien des bâtiments). Il suit les demandes d' achats elles ne concernent pour le moment que les pièces détachées stockées dans le magasin. «7 200 articles sont stockés dans le magasin principal. Ces articles sont constitués pour moitié par des pièces réservées au réseau de distribution et pour moitié par des pièces destinées aux ateliers. Les demandes de fourniture de pièces, faites par 320 personnes, sont gérées dans le logiciel par les magasiniers.» Valorisation des savoir-faire À la régie de l'eau de l'agglomération nantaise, on considère que la «GMAO est un outil d'information important de mesure de la performance de l'activité de maintenance». L'édition de rapports permet une approche globale de la gestion du parc : bilans annuels financiers, techniques, coût horaire des chantiers, calcul de l'amélioration du rapport maintenance préventive/ curative. «L'objectif étant, répète Pierre Ageneau, un meilleur pilotage des équipements et des procédures techniques, financières, réglementaires et une rationalisation des coûts de maintenance.» La GMAO est perçue comme un «outil fédérateur par les techniciens de la maintenance et ceux de la production puisqu'ils organisent ensemble, sur Carl Master, leurs inter ventions». Comme outil central du système d'information, le logiciel est exploité par une centaine de personnes des services de la régie de l'eau (exploitation, distribution, clientèle, études spécifiques, services généraux, etc.) qui émettent des demandes de travaux et consultent ses indicateurs. «La GMAO contribue à l'amélioration de la qualité des opérations effectuées par le service de la maintenance.» Sur le plan du travail, la régie observe que les «techniciens ont bien adhéré à l' utilisation de la GMAO. Les agents s'appuient à présent sur le logiciel pour valoriser leur savoir-faire technique». Voire, la GMAO est comprise comme un facteur d'amélioration des relations entre les services. Cette année, l'exploitation de Carl Master sera renforcée par une interface avec le logiciel de gestion du temps «Temptation» de Nantes Métropole. Dans un souci de faciliter la planification du travail, Carl Master aura accès aux informations personnelles de chaque agent (congés, formations, maladies, etc.). «Le déploiement des fiches de données de sécurité et des fiches de procédure indexées sur le logiciel est en cours de réalisation, affirme Pierre Agerfeau. Il s'agit de fiches d'évaluation des risques selon le poste de travail. La GMAO intégrera les relevés de mesure et de temps de fonctionnement des équipements grâce au lien avec le logiciel de supervision. Nous nous appuierons sur certains indicateurs de Carl Master pour marquer l'évolution de la démarche qualité vers une méthode ABC.». Dominique-J. Lefebvre

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DE PRESSE NANTES. Mercredi 23 juin 2010

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DE PRESSE NANTES. Mercredi 23 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DE PRESSE NANTES Mercredi 23 juin 2010 La régie de l eau de Nantes Métropole gère tous ses équipements techniques et son usine de Traitement d eau avec le logiciel GMAO CARL Master.

Plus en détail

Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable

Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable Retour d expérience Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable Implémenter un logiciel de GMAO n est pas une mince affaire, et ce quelque soit le type d activité qu exerce une

Plus en détail

Délégations de service public de l eau et de l assainissement

Délégations de service public de l eau et de l assainissement Communauté urbaine Marseille Provence Métropole Délégations de service public de l eau et de l assainissement Le contrôle des délégataires, gouvernance et transparence *1,2 million d habitants alimentés

Plus en détail

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre!

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Communiqué de presse www.perpignanmediterranee.com Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Fournir à chaque abonné de l'eau en quantité suffisante et en qualité irréprochable : c'est

Plus en détail

CONFÉRENCE HOPITECH 2011

CONFÉRENCE HOPITECH 2011 CONFÉRENCE HOPITECH 2011 Bénéfices attendus de l intégration GTC & GMAO ANIMÉE PAR : ARNAUD PICHARD, RESPONSABLE MARKETING CODRA LAURENT TRUSCELLO, RESPONSABLE PRODUITS ET SERVICES CARL Software Hopitech

Plus en détail

FICHE. La GMAO en quelques lignes OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE. Vincent Drecq

FICHE. La GMAO en quelques lignes OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE. Vincent Drecq FICHE OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE Direction de projets et programmes La GMAO en quelques lignes La G.M.A.O. (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) est un logiciel spécialisé qui facilite la réalisation

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2 s a m e d i 2 8 o c t o b r e 2 0 0 6 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2!"# $ Un travail en parallèle sur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES GMao

CAHIER DES CHARGES GMao page 1 / 6 CAHIER DES CHARGES GMao 1 - GENERALITES 1. FONCTIONS PRINCIPALES : Fonctions principales I S PS Module de base (voir doc. ci-joint) Gestion des équipements Gestion électronique de documents

Plus en détail

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Algérienne des Eaux en matière de formation ZAIER Hocine Sommaire

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Introduction à la maintenance

Introduction à la maintenance 1/- Introduction : Le maintien des équipements de production est un enjeu clé pour la productivité des usines aussi bien que pour la qualité des produits. C est un défi industriel impliquant la remise

Plus en détail

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France programme de renouvellement Journée SIG Eau Sommaire Le Contexte Présentation générale du SEDIF Le SIG au SEDIF Renouvellement

Plus en détail

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Cte 1 2 P 3 s tio T 4 m ilg h trc c n p.o 5 re u fe ro a le tio c M S tw u aa c e O 2 Relation Citoyen Interventions Patrimoine Core Ressources

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers Lorraine La nécessité de «piloter au plus juste» les équipements et les ateliers est à l origine de la naissance des logiciel de Manufacturing

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Agent/agente d'encadrement de maintenance (51211 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Chef d'équipe en maintenance industrielle................................

Plus en détail

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage?

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage? La GMAO et la GTB Les outils de pilotage et de diagnostic de la maintenance, de l exploitation des installations techniques Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure

Plus en détail

Etude de cas «H» Doc Stagiaire Version 2

Etude de cas «H» Doc Stagiaire Version 2 Référentiel d activités et de compétences : Assurer la maintenance du parc informatique de l entreprise Assurer le support technique auprès des utilisateurs de l entreprise Participer à l évolution du

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

En 2008, le CHU de Rouen a fait certifier ses Etablissements par les visiteurs de l HAS et ainsi confirmé son rôle Primordial d acteur de la Santé au

En 2008, le CHU de Rouen a fait certifier ses Etablissements par les visiteurs de l HAS et ainsi confirmé son rôle Primordial d acteur de la Santé au En 2008, le CHU de Rouen a fait certifier ses Etablissements par les visiteurs de l HAS et ainsi confirmé son rôle Primordial d acteur de la Santé au sein de la région. Les activités de maintenance de

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables

Plus en détail

La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon

La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon Visite de site : Retour d expérience La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon Dix ans après le lancement d un vaste «Projet maintenance», les HCL (Hospices Civils de Lyon)

Plus en détail

s o l u t i o n s * * *

s o l u t i o n s * * * Sommaire Qui sommes nous? Notre métier Notre positionnement Une solution complète Notre champ d intervention Notre process Cas clients Nos références Contacts Qui sommes nous? Un éditeur de logiciels spécialisé

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE Groupe de travail : Gestion patrimoniale Evènement : Web conférence Date : novembre 2014 www.astee.org Les maitres d œuvre

Plus en détail

Traitement de l eau Electricité Automatisme. Pompage Hydraulique. Telegestion Supervision Services

Traitement de l eau Electricité Automatisme. Pompage Hydraulique. Telegestion Supervision Services Marteau, au fil de l eau Traitement de l eau Electricité Automatisme Pompage Hydraulique Telegestion Supervision Services H ydraulique, pompage, traitement de l eau, électricité, automatisme, télégestion,

Plus en détail

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE L usine de la Boissonnade assure la production d eau potable pour la Ville de Rodez. Créée dès 1938, elle a par la suite connu plusieurs modernisations

Plus en détail

GMAO : GERER LA MAINTENANCE DE SES EQUIPEMENTS

GMAO : GERER LA MAINTENANCE DE SES EQUIPEMENTS Dès lors que l on aborde la maintenance d un ou plusieurs parcs d équipements, on peut être confronté aux problèmes suivants : une machine tombe en panne mais le délai d approvisionnement en pièces de

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Infrastructures liées à la protection de la ressource, au traitement et à la distribution de l eau potable. BENEFICIAIRES Communes

Plus en détail

DURAND Audrey Année 2006-2007. Master II Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Université Montesquieu Bordeaux IV

DURAND Audrey Année 2006-2007. Master II Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Université Montesquieu Bordeaux IV DURAND Audrey Année 2006-2007 Master II Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Université Montesquieu Bordeaux IV Rapport de Stage Mission de maîtrise d œuvre en matière d assainissement

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Qualité

SOMMAIRE Thématique : Qualité SOMMAIRE Thématique : Qualité Rubrique : Audit et amélioration... 2 Rubrique : Divers... 8 Rubrique : Maintenance...11 Rubrique : Système de management de la qualité...14 1 Rubrique : Audit et amélioration

Plus en détail

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau Service de distribution de l eau à Rennes Stratégie de renouvellement du réseau David Clausse Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais Rencontres de l'eau en Loire Bretagne Gestion

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

PLAN D'ACTION BILAN CARBONE EPINAY SUR SEINE

PLAN D'ACTION BILAN CARBONE EPINAY SUR SEINE Plan d'actions POSTE N ACTIVITE ACTION PLAN D'ACTION BILAN CARBONE EPINAY SUR SEINE MOYENS HUMAINS MOYENS FINANCIERS DELAIS NIVEAU 2011 en tco 2e HYPOTHESE DE REDUCTION POTENTIEL DE REDUCTION DU POSTE

Plus en détail

Service des Systèmes d Informations

Service des Systèmes d Informations Service des Systèmes d Informations Les systèmes d informations représentent les moyens logiciels, matériels, et humains pour permettre aux utilisateurs d'utiliser les ressources informatiques dans le

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO I.1. Introduction : Le caractère stratégique de la panne, préoccupe de plus en plus les responsables de la production ayant à faire face aux équipements complexes qui ne cessent de prendre de l ampleur

Plus en détail

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom. Dossier de Presse ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.fr sommaire Société 3 Services 3 Expertise 4 Conseil 5 Formation

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Nécessité de la désinfection

Nécessité de la désinfection Fiche 1 NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DES OUVRAGES : OBJECTIFS ET PRINCIPES Lors de travaux réalisés sur les réseaux de distribution d eau potable et les appareils qui s y rattachent, il est essentiel de s

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc»

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» SYSTÈME D INFORMATIOND DE L ONEPL PLAN DE LA PRESENTATION PRESENTATION GENERALE DE L ONEP SIONEP PÉRIMÈTRE FONCTIONNEL

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 5. Adresse : Agorreta Village Route de Celhaya 64250 CAMBO LES BAINS

CURRICULUM VITAE. 5. Adresse : Agorreta Village Route de Celhaya 64250 CAMBO LES BAINS CURRICULUM VITAE 1. Nom : CREUX 2. Prénom : Jean-Michel 3. Date et lieu de naissance : 29/05/1960 à DIJON (21) - FRANCE 4. Nationalité : Française 5. Adresse : Agorreta Village Route de Celhaya 64250 CAMBO

Plus en détail

Caractéristiques d'un contrat de progrès. Cliquez pour avancer

Caractéristiques d'un contrat de progrès. Cliquez pour avancer Caractéristiques d'un contrat de progrès Cliquez pour avancer La politique de contrats globaux de progrès est formulée au travers de 4 thèmes : le périmètre, les objectifs de progrès, l'expression de besoin

Plus en détail

Intégrateur de solutions de gestion. Arium Consulting

Intégrateur de solutions de gestion. Arium Consulting Intégrateur de solutions de gestion PRÉSENTATION Qui sommes-nous? UN SOMMAIRE PARTENARIAT : 1 PRÉSENTATION Qui sommes nous? UN PARTENAIRE DE Une Offre Globale dédiée Au CONFIANCE PME-PMI 3 LES OFFRES SAGE

Plus en détail

Remplacement des modules d ultrafiltration, du matériel de supervision et des automates programmables de l usine de production d eau potable de Lutry

Remplacement des modules d ultrafiltration, du matériel de supervision et des automates programmables de l usine de production d eau potable de Lutry Travaux Remplacement des modules d ultrafiltration, du matériel de supervision et des automates programmables de l usine de production d eau potable de Lutry Préavis N o 2010/27 Lausanne, le 9 juin 2010

Plus en détail

La gestion de la maintenance assistée par ordinateur et la maintenance des logiciels

La gestion de la maintenance assistée par ordinateur et la maintenance des logiciels Présentation finale de l'activité de synthèse La gestion de la maintenance assistée par ordinateur et la maintenance des logiciels Nicolas BUCHY Directeur : Alain ABRAN Plan de la présentation 1. Présentation

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma

Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma Auteur : Myriam Hefaiedh Aareon 2010 Page 1 / 7 Présentation de l organisme : Adoma est une société d économie mixte présente sur l ensemble

Plus en détail

Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité

Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité www.imagina-international.com Aten Altitude, la solution intégrée pour l exploitation, la maintenance et

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

SERVICES DE PAIE ET DE RESSOURCES HUMAINES desjardins

SERVICES DE PAIE ET DE RESSOURCES HUMAINES desjardins SERVICES DE PAIE ET DE RESSOURCES HUMAINES desjardins Vos ressources humaines : le cœur de votre entreprise Les enjeux liés à la gestion de vos ressources humaines et votre succès en affaires sont inséparables

Plus en détail

La gestion du patrimoine

La gestion du patrimoine La gestion du patrimoine Une composante stratégique essentielle Dans le secteur public comme dans le privé, la volonté d assurer la pérennité des biens immobiliers est au centre des préoccupations des

Plus en détail

S engager pour gagner la confiance

S engager pour gagner la confiance Services S engager pour gagner la confiance Depuis 1934, les femmes et les hommes de COURBON mobilisent leurs énergies pour la réussite de vos projets. Les équipes COURBON sont présentes tout au long du

Plus en détail

Sommaire. Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3. Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p.

Sommaire. Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3. Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p. Présentation Sommaire Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3 Expertise et Savoir-Faire Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p. 5-6 Quelques références p. 7 Les

Plus en détail

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs.

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs. ANNEE 2013-2014 PLAN DE FORMATION Licence Professionnelle en Alternance AII-SIAM «AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE» «SYSTEMES INDUSTRIELS AUTOMATISES ET MAINTENANCE» «PARCOURS AUTOMATISMES» 1 OBJECTIFS

Plus en détail

Introduction... 3. 8.1. Définition...3

Introduction... 3. 8.1. Définition...3 Mise en situation... 2 Introduction... 3 8.1. Définition...3 8.2. Services de la GMAO...3 8.2.1. Les formes de GMAO... 3 8.2.2. Augmentation du service rendu... 4 8.2.3. La conception des logiciels de

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Vendredi 26 avril 2013 ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Sommaire ERDF accompagne l insertion sociale 3 La convention partenariale qui unit la Direction

Plus en détail

VOX SOLUTIONS. Sommaire

VOX SOLUTIONS. Sommaire VOX SOLUTIONS Sommaire I. L entreprise Vox Solutions... 2 1) Historique de l entreprise... 2 2) Situation géographique... 3 3) Nos Installations... 4 4) Notre Métier... 4 5) Nos Engagements... 5 6) La

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7 Version i7.7 Sommaire 1 INTRODUCTION... 4 1.1 Proposition de valeur...4 1.2 Détails de la solution...4 2 MODULE PROSPECTION ET VENTE... 6 2.1 Sociétés et Contacts : Informations contextuelles...6 2.2 Parc

Plus en détail

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT Le point au 6 septembre 2010 Le contrat de délégation du service public de l assainissement indique un taux de colmatage, ou une débitance,

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES PREAMBULE Le baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants traite des secteurs d activités : de l industrie, des services, de l habitat, du tertiaire et des équipements publics.

Plus en détail

Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement collectif

Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement collectif 74, chemin du Moriot 38 490 LE PASSAGE Tél : 04 74 88 14 64 Fax : 04 74 88 71 06 E-Mail : smeahb@haute-bourbre.fr Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement Dossier de Consultation

Plus en détail

Service public d eau d

Service public d eau d Service public d eau d potable Syndicat Mixte du Canton de Saint Peray Présentation RAD année 2013 Comité Syndical Mercredi 10 décembre 2014 Les chiffres clés s 2013 Les chiffres clés des services d Eau

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution MASTER Logistique Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Logistique et distribution Parcours : Management logistique Ingénierie logistique Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de

Plus en détail

La prestation sur mesure Les pôles

La prestation sur mesure Les pôles biomédical La prestation sur mesure Les pôles Le pôle gestion biomédicale Pôle gestion biomédicale Achat, maintenance, matériovigilance, qualité, formation des utilisateurs Des fonctions indispensables,

Plus en détail

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences Diversité des missions, relation client, autonomie Le technicien réseau assure la surveillance et les interventions sur le réseau ainsi que toutes les démarches de nature technique nécessitant une ouverture

Plus en détail

Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT

Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DU REPRESENTANT DU PERSONNEL AU CHSCT (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Annexe 8 Référentiel de formation

Plus en détail

Table des Matières. Présentation... 1. Installation... 2 Mise en route... 4. Les Icones... 5 Les paramètres

Table des Matières. Présentation... 1. Installation... 2 Mise en route... 4. Les Icones... 5 Les paramètres Table des Matières Avant Propos Présentation... 1 Installation et Mise en Route Installation... 2 Mise en route... 4 Les Icones... 5 Les paramètres Configuration générale... 9 Tarifs/TVA... 10 Salariés...

Plus en détail

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS POUR CANDIDATER : Mariane.Colmant@dupont.com ETAT SIGNALETIQUE SERVICE : MAINTENANCE SITE : SASSENAGE (38) Intitulé du poste : Responsable Service Entretien et Travaux Neufs Cette fiche fonction sera révisée

Plus en détail

S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU

S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU

DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU DOSSIER DE PRESSE - LANCEMENT NOUVELLE GAMME DE SERVICES NOVEO 1/11 Paris, le 5 octobre

Plus en détail

Information Presse. Paris, le 19 octobre 2005

Information Presse. Paris, le 19 octobre 2005 Information Presse Paris, le 19 octobre 2005 Tokheim se concentre sur la gestion des interventions afin d optimiser son Service Après-Vente au niveau européen : pour atteindre son objectif, il choisit

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables qualité Ensemble du personnel

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel :

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel : La méthode ITIL plan Introduction C est quoi ITIL? Utilisation d ITIL Objectifs Les principes d ITIL Domaines couverts par ITIL Les trois versions d ITIL Pourquoi ITIL a-t-il tant de succès Inconvénients

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage Arnaud REBÊCHE Un constat s impose : le secteur de la propreté et du multi services, dans la restauration,

Plus en détail

PROFIL DE L EMPLOI. Technicien informatique, classe principale (SharePoint)

PROFIL DE L EMPLOI. Technicien informatique, classe principale (SharePoint) PROFIL DE L EMPLOI Titre de l emploi : Catégorie de l'emploi : Numéro du plan d'effectif : Technicien en informatique, classe principale (SharePoint) Soutien 316CP-TINCLP012 Titre de la direction : Titre

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

QUARTIS OPTIMA WEB 2.0

QUARTIS OPTIMA WEB 2.0 QUARTIS OPTIMA WEB 2.0 PILOTAGE D ATELIER & DÉCISIONS INDUSTRIELLES Le MES / Suivi de production Notre gamme de terminaux Présent depuis 30 ans dans le pilotage d atelier, OSYS, précurseur du MES, se positionne

Plus en détail

dossier de presse ******************************************************************************+ ( #

dossier de presse ******************************************************************************+ ( # v e n d r e d i 1 9 j a n v i e r 2 0 0 7 dossier de presse en présence de!"#$%&, vice-président du conseil général '( ) ******************************************************************************+

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Faire certifier ses compétences par un diplôme? C est possible, par la validation des acquis de l'expérience (VAE)! Du CAP au doctorat, tous les diplômes sont concernés! La VAE, un

Plus en détail

Mieux gérer l information pour gagner plus LE PROJET GRAL

Mieux gérer l information pour gagner plus LE PROJET GRAL LE PROJET GRAL Sommaire Introduction 1 Amélioration de la maîtrise technique? 2 Le choix de la solution: le projet Gral 3 Les apports de la solution Conclusion: les systèmes d information et les objectifs

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

Chapitre IV : La gestion des flux de production Section I : La méthode MRP (Material Requirements Plannig)

Chapitre IV : La gestion des flux de production Section I : La méthode MRP (Material Requirements Plannig) Chapitre IV : La gestion des flux de production Section I : La méthode MRP (Material Requirements Plannig) I.1. DEFINITION : Le MRP est un système de gestion prévisionnelle de la production permettant

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI)

Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) Titre de la formation Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) Date prévue de la formation Week-end : 31 Mars et 01 Avril, Milieu de semaine : 27 et 28 Mars Objectifs : 2 Jours

Plus en détail

Spécialiste des logiciels de gestion du stationnement et de la mobilité

Spécialiste des logiciels de gestion du stationnement et de la mobilité Spécialiste des logiciels de gestion du stationnement et de la mobilité Extenso Partner dispose d'une expérience de plus de 20 ans dans les domaines de l'édition de logiciels. Au fil de ces années, la

Plus en détail