Corinne GONZALEZ Ophtalmologiste (MD, Ph.D ) Spécialiste en Rétine Médicale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Corinne GONZALEZ Ophtalmologiste (MD, Ph.D ) Spécialiste en Rétine Médicale"

Transcription

1 Corinne GONZALEZ Ophtalmologiste (MD, Ph.D ) Spécialiste en Rétine Médicale SITUATION PROFESSIONNELLE ACTUELLE MEDECIN OPHTALMOLOGISTE, exercice libéral en cabinet privé Spécialiste en rétine médicale, en particulier DMLA Année d installation : 1988 FORMATION ( ) : Médecine Générale et SPECIALITE 1977 : Diplôme de Biologie Humaine 1987 Diplôme de Docteur en Médecine THESE : Les néovaisseaux sous-rétiniens maculaires et leur traitement par le laser Krypton. Revue générale, étude informatisée clinique et angiographique. Résultats du traitement à propos de 85 cas. CES D OPHTALMOLOGIE, Diplôme de Médecin spécialiste en Ophtalmologie EXPERIENCE PROFESSIONNELLE Depuis 1988 Exercice libéral de l Ophtalmologie, spécialisation Rétine Médicale et DMLA, cabinet privé Angiographies : - AF (Angiographie Fluorescéine), à partir de ICG (Angiographie Vert d Infracyanine), 1 er en Haute-Garonne et Midi- Pyrénées, à partir de Angiographe SPECTRALIS et SPECTRALIS OCT, 1 er en Midi- Pyrénées, à partir de 2007 Laser : tout type, dont Laser colorant, 1 er en Midi-Pyrénées, à partir de 1988 OCT3 (Tomographie Confocale Optique ), 1 er en Midi-Pyrénées, à partir de 1995 Photothérapie dynamique, 1 er en Midi-Pyrénées, à partir de 2000 IVT (Injection Intra-Vitréenne),1 er bloc opératoire en Cabinet Privé en Midi-Pyrénées, à partir de 1995 (seulement 10 blocs opératoires de ce type en France) Pathologie ophtalmologique liée au HIV Contactologie Actuellement, seul médecin : - à pratiquer couramment les techniques de Angiographie fluoresceinique et ICG avec le système Spectralis, les OCT de la Rétine et du Nerf optique avec le système Spectral domain, les IVT en Bloc opératoire en cabinet privé en Midi-Pyrénées - à bénéficier, pour son usage personnel, d un plateau technique aussi complet en cabinet privé en Midi- Pyrénées. 1

2 EXPERIENCE DE RECHERCHE Recherche Fondamentale Laboratoire du Professeur Soleihavoup (service d Histo-Cytologie, Hôpital Purpan) Typage par anticorps antikératine de l épithélium pigmenté rétinien. publication issue de ce travail : référence n 20 ci-dessous Suite aux résultats obtenus durant cette période, j ai posé plusieurs hypothèses de travail concernant l etiopathogenie de la DMLA, impliquant en particulier l épithélium pigmenté de la rétine et notamment un dysfonctionnement mitochondrial. Ces hypothèses reposent sur une analyse régulière de la littérature scientifique et des travaux cliniques publiés sur le plan international par des équipes reconnues. A l heure actuelle, j ai établi un certain nombre de contacts lors de divers congrès et je cherche une ou plusieurs équipes susceptibles de développer une collaboration visant à confirmer ces hypothèses. Je souhaiterais fédérer plusieurs équipes de recherche pour dynamiser leur complémentarité et leur potentiel pour parvenir à mieux comprendre et élucider l etiopathogenie de la DMLA et plus généralement des pathologies rétiniennes. Recherche Clinique Consciente de l apport des avancées scientifiques dans la pratique médicale, et toujours en quête de progrès et d innovation, j ai été précurseur: - dans l utilisation des techniques d investigation des pathologies de la rétine (cf ref n 8,26,28,30,33) - dans l utilisation de principes thérapeutiques : traitement des DEP(cf ref n 15),développement de l usage du principe «Baxter» pour le traitement de la rétinite à CMV, de la Thalidomide, chez les patients atteints de SIDA(cf ref n 22,27) - dans la proposition de nouveaux concepts :! traitements anti-inflammatoires non stéroïdiens par voie générale et /ou sous conjonctivale pour traiter les réactions exsudatives de la DMLA, du Diabète, des Thromboses veineuses (cf ref n 1, 2,3) - dans la proposition de nouveaux protocoles therapeutiques :! traitement des neovaisseaux sous rétiniens compliquant la DMLA avec des séries de 3 IVT(cf ref n 9,10,11,12,4,5,6), protocole également étudié et proposé par des équipes internationales, avec des résultats plus encourageants que ceux des études standards et semblables aux miens (voir abstracts et conférences ARVO 2010) - dans la pratique médicale : exercice en cabinet privé et non en clinique, bloc opératoire au sein du cabinet privé - dans l anticonformisme : refus d injecter en IVT de la Triamcinolone pour traiter les réactions exsudatives de la DMLA, du Diabète, des Thromboses veineuses ( actuellement technique quasi abandonnée) TRAVAUX SCIENTIFIQUES ET CLINIQUES (publiés et/ou présentés en Congrès) 2

3 Internationaux 1 - Diclofenac with photodynamic therapy for choroidal neovascularisation complicating AMD C Gonzales, ARVO 2005 et Mickaelson Meeting Subconjonctival injection of triamcinolone and photodynamic therapy (PDT) for exsudative choroidal neovascularisation (CNV) complicating age macular degeneration (AMD) C Gonzalez, ARVO 2006 et Euretina Subconjonctival injection of triamcinolone for the treatment of macular oedema complicating diabetic retinopathy C Gonzalez, ARVO Intravitreal pegaptanib for retrofoveolar neovascular myopia maculopathy C Gonzalez, ARVO Intravitreal pegaptanib for retrofoveolar neovascularisation complicating age macular degeneration (AMD), with predominant pigment epithelium(pe) atrophic areas C Gonzalez, Euretina Analysis of intravitreal ranibizumab injections effects on exudative reaction complicating subfoveal choroidal neovascular age related macular degeneration (AMD) C Gonzalez, EVER No functional vision improvement after intravitreal ranibizumab injections (IVT) for retrofoveolar choroidal neovascular age related macular degeneration (AMD),why? C Gonzalez, EVER Interest of spectralis HRA + OCT for the follow-up of age macular degeneration (AMD),with and without neovascular complication C Gonzalez, Heidelberg meeting Treatment of retrofoveolar neovascular AMD by series of 3 ranibizumab injections,1 year! follow-up 10 - Treatment of retrofoveolar neovascular AMD by 3 injections series of ranibizumab followed by maintenace treatment with 3 pegaptanib IVT after 1 year follow-up 11 - Treatment of retrofoveolar neovascular AMD by series of 3 ranibizumab injections,1 year! follow-up 12 - Treatment of retrofoveolar neovascular AMD by 3 injections series of ranibizumab followed by maintenace treatment with 3 pegaptanib IVT after 1 year follow-up 13 - Intravitreal pegaptanib for retrofoveolar neovascular age related macular degeneration, in pseudo vitelliform and/or drusenoid pigment epithelium detachment shape C Gonzalez, SOE Intravitreal ranibizumab for retrofoveolar neovascular age related macular degeneration, in pseudo vitelliform and/or drusenoid pigment epithelium detachment shape C Gonzalez, SOE 2009 Européens Publications dans des périodiques à comité de lecture 15 - Décollement séreux rétiniens. Intérêt de l acétazolamide C Gonzalez. J.Fr. Ophtalmol., Etude de la sensibilité au contraste auprès de deux groupes de patients. Normaux et amblyopes C Gonzalez, C Labro-Leredde, Opthalmologies, Drusen séreux ou micro-décollement de l épithélium pigmenté. Facteurs de risque néovasculaire. C Gonzalez, Ophtalmologies, 1999 Communications 18 - Traitement des néovaisseaux sous rétiniens par photocoagulation au laser krypton. C Gonzalez, Société de Photocoagulation,

4 19 - Tâches blanches du fond d œil C Gonzalez, Société Méditerranéenne du Midi, Typage par anticorps antikératine des cellules de l épithélium pigmenté de la rétine C Gonzalez, Congrès international sur la macula, Les néovaisseaux sous-rétiniens du myope fort. C Gonzalez, Congrès d Ophtalmologie, Intérêt de la thalidomide dans le traitement des inflammations oculaires associées à la choriorétinite à CMV au cours de l infection à VIH. C Gonzalez, M Obadia, S Averous, B Marchou, P Massip. Symposium «maladie à CMV au cours de l infection par le VIH», 1997 Nationaux Publications dans des périodiques de spécialité 23 - La biométrie : l iris et la rétine : pourquoi, comment, le point de vue de l ophtalmologiste C Gonzalez, Convergence, numéro de mai, Actualités, perspectives, attitude devant une dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) C Gonzalez, Journal Association Rétina France, numéro de février, Les perspectives nouvelles en rétine médicale C Gonzalez, Journal Association Rétina France, numéro de décembre, 2008 Communication en congrès 26 - La dégénérescence de l épithélium pigmentaire: signes angiographiques, sans les complications C Gonzalez, SFO Rétinopathie à CMV, «Que penser de la thalidomide?» C Gonzalez, M Obadia, SOIF, Analyse des images hyperfluorescentes aux temps tardifs de l ICG chez les patients atteints de DMLA. C Gonzalez, SFO, Néovaisseaux et inflammation : cas clinique C Gonzalez, SOIE et SOIF, Intérêt et place de l OCT dans la surveillance de la DMLA et sa complication neovasculaire sous-rétinienne C Gonzalez, SFO, Traitement par injections intra vitréennes (IVT) de pegaptanib des récidives néovasculaires compliquant la dégénérescence maculaire liée à l age (DMLA),antérieurement traitées par photothérapie. C Gonzalez, SFO, Caractéristiques des récidives après traitement d induction par anti-vegf ranibizumab (Lucentis) C Gonzalez, SFO, Les œdèmes de la DMLA, Intérêt de l OCT spectral domain C Gonzalez, SFO, 2010 Communications en Réunion de spécialistes 34 - Photothérapie dynamique, un an et demi après - Le traitement et ses indications. La surveillance et les indications de retraitement C Gonzalez, Réunion de spécialistes en Ophtalmologie, DMLA et perspectives therapeutiques C Gonzalez, Réunion Association Retina France, Néovaisseaux occultes intérêt de la PDT dans le traitement des néovaisseaux sous rétiniens occultes avec atteinte fovéolaire C Gonzalez, Novavision, 2003 et Dernières avancées de la recherche dans le traitement des néovaisseaux. Intérêt de la PDT dans le traitement des néovaisseaux sous rétiniens occultes C Gonzalez, Réunion de spécialistes en Ophtalmologie, DMLA et perspectives thérapeutiques C Gonzalez, Réunion de spécialistes en Ophtalmologie, OCT et DMLA C Gonzalez, Réunion de spécialistes en Ophtalmologie,

5 40 - DMLA: cas clinique 41 - Angiography meeting 42 - DMLA : Surveillance, Perspective, Dépistage, Prévention 43 - Angiogénèse: VEGF et anti-vegf (physiologie & physiopathologie) 44 - Actualités sur les anti- VEGF C Gonzalez, FMC, Pièce dédiée à l IVT au sein du cabinet libéral C Gonzalez, DMLA en pratique, La DMLA et le médecin généraliste C Gonzalez, FMC 2007 et 2010 MEMBRE ACTIF DE GROUPES ET SOCIETES SAVANTES International AAO ARVO EURETINA EVER EVRS SOE SOIE SOIF National SFO 5

PLACE DU RANIBIZUMAB DANS LE TRAITEMENT DES NEOVAISSEAUX RETINIENS DE DIFFERENTES ETIOLOGIES

PLACE DU RANIBIZUMAB DANS LE TRAITEMENT DES NEOVAISSEAUX RETINIENS DE DIFFERENTES ETIOLOGIES PLACE DU RANIBIZUMAB DANS LE TRAITEMENT DES NEOVAISSEAUX RETINIENS DE DIFFERENTES ETIOLOGIES RESUME : Dib. S, Ghroud. M N Service d'ophtalmologie, HMRUO, Oran. Introduction : Plusieurs études ont montré

Plus en détail

Revue de la littérature du 29/10/14

Revue de la littérature du 29/10/14 Revue de la littérature du 29/10/14 AJO / BJO septembre 2014 Par Service du Professeur E. Souied Ophtalmologie Centre Hospitalier Intercommunal de Creteil Méthodes Objectif : Etude multimodale de la choroïde

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique Juin 2012 QUELS SIGNES FONCTIONNELS DOIVENT FAIRE ÉVOQUER UNE DMLA? La baisse d acuité

Plus en détail

Master Neurosciences 2 ème année Colloque : Vieillissement. l Age. Louis Hoffart Service d ophtalmologie Hopital de la Timone Marseille

Master Neurosciences 2 ème année Colloque : Vieillissement. l Age. Louis Hoffart Service d ophtalmologie Hopital de la Timone Marseille Master Neurosciences 2 ème année Colloque : Vieillissement Dégénérescence Maculaire Liée à l Age Louis Hoffart Service d ophtalmologie Hopital de la Timone Marseille Louis.hoffart@mail.ap-hm.fr Macula

Plus en détail

Pr. Ag. Anissa Barkat Cabinet d ophtalmologie barkatanissa@yahoo.fr

Pr. Ag. Anissa Barkat Cabinet d ophtalmologie barkatanissa@yahoo.fr Pr. Ag. Anissa Barkat Cabinet d ophtalmologie barkatanissa@yahoo.fr 17 ème Congrès de la S.A.D. 12 ème congrès de la F.M.E.D. 31 ème congrès de S.A.E.M. Sheraton - Novembre 2015 Intérêt? Cause de cécité

Plus en détail

en direct de la SFO Les injections intravitréennes (IVT) dans notre pratique quotidienne

en direct de la SFO Les injections intravitréennes (IVT) dans notre pratique quotidienne 3 La rétine médicale en direct de la SFO Les injections intravitréennes (IVT) dans notre pratique quotidienne Dr Catherine Favard 1 Introduction Les traitements médicaux des pathologies rétiniennes évoluent

Plus en détail

La Dégénérescence Maculaire liée à l âge

La Dégénérescence Maculaire liée à l âge La Dégénérescence Maculaire liée à l âge Laure Van Bol Florence Rasquin Service d ophtalmologie Hôpital Erasme Conflits d intérêt en rapport avec la présentation Honoraires de conférence: Néant Participation

Plus en détail

La dégénerescence maculaire liée à l âge

La dégénerescence maculaire liée à l âge dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) 60 - DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE (DMLA) 1. Connaître l épidémiologie de la DMLA. Ce qu il faut savoir 2. Connaître les principales formes cliniques

Plus en détail

Laser et rétine. Laser and Retina. M Maille

Laser et rétine. Laser and Retina. M Maille e-mémoires de l'académie Nationale de Chirurgie, 2012, 11 (1) : 075-079 75 Laser et rétine Laser and Retina M Maille Professeur agrégé du Val-de-Grâce Service d ophtalmologie Institut National des Invalides

Plus en détail

La dégénerescence maculaire liée à l âge

La dégénerescence maculaire liée à l âge dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) 60 - DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE (DMLA) 1. Connaître l épidémiologie de la DMLA. Ce qu il faut savoir 2. Connaître les principales formes cliniques

Plus en détail

Les injections intravitréennes

Les injections intravitréennes Les injections intravitréennes Laurent Levecq UCL Mont-Godinne 10/11/2007 Le vitré matrice extra-cellulaire qui remplit cavité oculaire en arrière re du cristallin et qui adhère à la rétiner acide hyaluronique,,

Plus en détail

tem 127 (iitem 60) : Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

tem 127 (iitem 60) : Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) tem 127 (iitem 60) : Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières Introduction... 3 1. Prévalence... 3 2. Facteurs

Plus en détail

Anastomoses Choriorétiniennes : Prise en Charge Actualisée

Anastomoses Choriorétiniennes : Prise en Charge Actualisée SUD RETINE, Monaco, 14/6/2013 Anastomoses Choriorétiniennes : Prise en Charge Actualisée C. FAVARD 1 Centre Ophtalmologique de l Odéon, 2 Centre Iéna Vision, 3 Fondation Rothschild, Introduction Anastomoses

Plus en détail

ZOOM SUR LA DMLA In Newsletter du Centre Hospitalier de Perpignan 30 oct 2012 Dr Guilhem Cartry chef de service Ophtalmologie CHP LA DMLA?

ZOOM SUR LA DMLA In Newsletter du Centre Hospitalier de Perpignan 30 oct 2012 Dr Guilhem Cartry chef de service Ophtalmologie CHP LA DMLA? ZOOM SUR LA DMLA In Newsletter du Centre Hospitalier de Perpignan 30 oct 2012 Dr Guilhem Cartry chef de service Ophtalmologie CHP LA DMLA? La Dégénérescence Maculaire Liée à l Age (DMLA) est la principale

Plus en détail

AJO/ BJO/ Retina Oct 2014 Par Wilfried Minvielle

AJO/ BJO/ Retina Oct 2014 Par Wilfried Minvielle AJO/ BJO/ Retina Oct 2014 Par Service du Professeur E. Souied Ophtalmologie Centre Hospitalier Intercommunal de Creteil Objectif Déterminer l inocuité du laser diode micropulse transfovéolaire dans l'œdème

Plus en détail

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Centre Iéna Vision Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Les technologies les plus récentes, Les spécialistes hautement qualifiés au service de vos yeux 37, rue Galilée 75116

Plus en détail

Place des anti-vegf dans l OMD. Dr Magali Sampo Service d ophtalmologie de la Timone

Place des anti-vegf dans l OMD. Dr Magali Sampo Service d ophtalmologie de la Timone Place des anti-vegf dans l OMD Dr Magali Sampo Service d ophtalmologie de la Timone Introduction OMD Principale cause de malvoyance chez le diabétique Prise en charge des facteurs de risques systémiques

Plus en détail

Item 60 : Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)

Item 60 : Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) Item 60 : Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Prévalence... 1 2 Facteurs de risque... 2 3 Diagnostic...3 4 Formes

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge thérapeutique par l ophtalmologiste

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge thérapeutique par l ophtalmologiste SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge thérapeutique par l ophtalmologiste Juin 2012 PRISE EN CHARGE THÉRAPEUTIQUE DE LA DMLA EXSUDATIVE

Plus en détail

«Anti-VEGF : 7 années d'expérience»

«Anti-VEGF : 7 années d'expérience» «Anti-VEGF : 7 années d'expérience» Une conférence d angiographie de Créteil s est tenue le 27 mai 2013 sous la direction du Professeur Eric SOUIED, avec pour programme particulièrement riche : «Anti VEGF

Plus en détail

Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Anomalies de la réfraction oculaire. Anomalies de la réfraction oculaire

Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Anomalies de la réfraction oculaire. Anomalies de la réfraction oculaire Le système visuel Le système visuel Les récepteurs L organe périphérique Anatomie de l oeil Les bâtonnets: vision en noir et blanc. Les cônes: vision précise, vision diurne et vision des couleurs. Le système

Plus en détail

PROGRAMME DIPLÔME UNIVERSITAIRE IMAGERIE RÉTINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES

PROGRAMME DIPLÔME UNIVERSITAIRE IMAGERIE RÉTINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES PROGRAMME DIPLÔME UNIVERSITAIRE IMAGERIE RÉTINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES Université PARIS-EST CRETEIL Faculté de Médecine de Créteil Responsables de l enseignement : Professeur E. SOUIED Professeur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 6 novembre 2014 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables

Plus en détail

Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle. Pr Ridings E. Granget CHU Timone

Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle. Pr Ridings E. Granget CHU Timone Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle Pr Ridings E. Granget CHU Timone Glaucome chronique GLAUCOME Le terme de glaucome représente un ensemble d affections oculaires

Plus en détail

Diagnostic et. Traitement. de la DMLA. Dr Guy GUYONNET Mai 2012. jeudi 10 mai 12

Diagnostic et. Traitement. de la DMLA. Dr Guy GUYONNET Mai 2012. jeudi 10 mai 12 Diagnostic et Traitement de la DMLA Dr Guy GUYONNET Mai 2012 Fonctionnement de la rétine Comparaison avec la pellicule d un appareil photo La rétine reçoit la lumière et la transforme en un signal nerveux

Plus en détail

LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE. Leila TRITAR - EL MATRI

LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE. Leila TRITAR - EL MATRI LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE Leila TRITAR - EL MATRI INTRODUCTION La dégénérescence maculaire liée à l âge ou DMLA est une affection extrêmement fréquente, devenue la première cause de cécité

Plus en détail

IMAGERIE RETINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES

IMAGERIE RETINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES Université paris xii val-de-marne Faculté de médecine de créteil DIPLôME UNIVERSITAIRE - Programme - IMAGERIE RETINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES Responsables de l enseignement : Professeur E. SOUIED

Plus en détail

Utilisation des anti-vegf dans le traitement local de la DMLA et autres rétinopathies

Utilisation des anti-vegf dans le traitement local de la DMLA et autres rétinopathies Utilisation des anti-vegf dans le traitement local de la DMLA et autres rétinopathies GUEHO Sylvain / RICHARD Nathalie Chef de pôle produit Dolorh Direction Neurho 13 février 2014 Séminaire Conseil d Administration

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique Juin 2012 Diagnostic de la DMLA Définitions Classification Démarche diagnostique Méthodes thérapeutiques disponibles

Plus en détail

JMV. Affections cécitantes curables

JMV. Affections cécitantes curables JMV Affections cécitantes curables AMBLYOPIE L Amblyopie C est une insuffisance de la vision, parfois congénitale ou acquise dans les premiers mois de la vie. La forme la plus courante unilatérale - résulte

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 novembre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 novembre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 novembre 2006 MACUGEN 0,3 mg, solution injectable Boîte de 1 seringue pré-remplie (CIP : 373 283-8) Laboratoire PFIZER pegaptanib Médicament soumis à prescription

Plus en détail

La dégénerescence maculaire liée à l âge

La dégénerescence maculaire liée à l âge dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) 60 - DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE (DMLA) 1. Connaître l épidémiologie de la DMLA. Ce qu il faut savoir 2. Connaître les principales formes cliniques

Plus en détail

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD)

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) rétinopathie diabétique 233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) Ce qu il faut savoir 1. Connaître la prévalence de la rétinopathie diabétique en fonction du type et de l ancienneté du diabète. 2. Comprendre

Plus en détail

Avis 17 juin 2015. Laboratoire NOVARTIS PHARMA S.A.S. ranibizumab. S01LA04 (agent anti-néovascularisation oculaire)

Avis 17 juin 2015. Laboratoire NOVARTIS PHARMA S.A.S. ranibizumab. S01LA04 (agent anti-néovascularisation oculaire) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 17 juin 2015 LUCENTIS 10 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie Boîte de 1 seringue préremplie de 0,165 ml (CIP : 34009 276 711 9 7) LUCENTIS 10 mg/ml, solution

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge

Dégénérescence maculaire liée à l âge Dégénérescence maculaire liée à l âge LUC-09-02/10-6087 - 1 - Dégénérescence maculaire liée à l âge Sommaire 1. Introduction 2. Qu est-ce que la dégénérescence maculaire liée à l âge? 3. Forme sèche et

Plus en détail

Programmes de dépistage. Maladies oculaires liées au diabète

Programmes de dépistage. Maladies oculaires liées au diabète (French) Programmes de dépistage Maladies oculaires liées au diabète Suivi plus régulier et traitement de la rétinopathie diabétique Closer monitoring and treatment for diabetic retinopathy Informations

Plus en détail

LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE. Définition Moyens d investigations Facteurs favorisants

LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE. Définition Moyens d investigations Facteurs favorisants LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE Définition Moyens d investigations Facteurs favorisants DEFINITION La DMLA est liée à la senescence ou vieillissement qui entraine des modifications atrophiques

Plus en détail

Prise en charge des occlusions veineuses rétiniennes Résultats dans la «vraie vie»

Prise en charge des occlusions veineuses rétiniennes Résultats dans la «vraie vie» Prise en charge des occlusions veineuses rétiniennes Résultats dans la «vraie vie» Sylvia NGHIEM-BUFFET Centre d Imagerie et de Laser, Paris Hôpital Avicenne, Bobigny Sud Rétine, Monaco,14 juin 2013 INTRODUCTION

Plus en détail

LA MACULA C EST QUOI?

LA MACULA C EST QUOI? Le médecin de famille et la DMLA : comment orienter les patients? Journée de Formation Médicale Continue Dr Leruez Stéphanie, PHC Ophtalmologie 29 janvier 2015 LA MACULA C EST QUOI? OCT Tomographie par

Plus en détail

Avis 4 décembre 2013

Avis 4 décembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 décembre 2013 LUCENTIS 10 mg/ml, solution injectable Flacon de 0,23 ml (CIP : 34009 378 101 5 9) Laboratoire NOVARTIS PHARMA S.A.S. DCI Code ATC (2013) Motif de l examen

Plus en détail

CHAPITRE XVI : DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE (DMLA)

CHAPITRE XVI : DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE (DMLA) CHAPITRE XVI : DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE (DMLA) I. INTRODUCTION II. PRÉVALENCE III. FACTEURS DE RISQUE IV. DIAGNOSTIC A. Circonstances de découverte B. Examen clinique 1. mesure de l acuité

Plus en détail

Le médecin généraliste et le rétinologue en 2011: nouveautés Drs Véronique Pagot-Mathis, Sylvain Auriol, Laurence Mahieu INTRODUCTION L allongement

Le médecin généraliste et le rétinologue en 2011: nouveautés Drs Véronique Pagot-Mathis, Sylvain Auriol, Laurence Mahieu INTRODUCTION L allongement Le médecin généraliste et le rétinologue en 2011: nouveautés Drs Véronique Pagot-Mathis, Sylvain Auriol, Laurence Mahieu INTRODUCTION L allongement de l espérance de vie dans nos pays industrialisés a

Plus en détail

rétinopathie diabétique (RD) rétinopathie diabétique proliférante (RDP) un œdème maculaire (OM)

rétinopathie diabétique (RD) rétinopathie diabétique proliférante (RDP) un œdème maculaire (OM) Rétinopathie diabétique : nouveautés Drs Pagot-Mathis Véronique, Mahieu Laurence, Auriol Sylvain Centre de la rétine, Hôpital Paule de Viguier CHU Toulouse INTRODUCTION La rétinopathie diabétique (RD)

Plus en détail

Programme scientifique Jeudi 27 janvier 2011. Conduites à tenir : l Ophtalmologiste en 1 re ligne

Programme scientifique Jeudi 27 janvier 2011. Conduites à tenir : l Ophtalmologiste en 1 re ligne Jeudi 27 janvier 2011 Conduites à tenir : l Ophtalmologiste en 1 re ligne Sous la présidence de A.P. BREZIN ALLOCUTION D OUVERTURE 9h30 A.P. BREZIN (Paris) MISES AU POINT INTERACTIVES 9h40 12 h30 Modérateur

Plus en détail

DMLA LIVRET D INFORMATION CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION ET DE DÉPISTAGE DE LA DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE. www.association-dmla.

DMLA LIVRET D INFORMATION CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION ET DE DÉPISTAGE DE LA DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE. www.association-dmla. CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION ET DE DÉPISTAGE DMLA DE LA DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE LIVRET D INFORMATION www.association-dmla.com SIÈGE SOCIAL : Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil

Plus en détail

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD)-

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD)- rétinopathie diabétique 233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD)-2010 Ce qu il faut savoir 1. Connaître la prévalence de la rétinopathie diabétique en fonction du type et de l ancienneté du diabète. 2. Comprendre

Plus en détail

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD)

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) rétinopathie diabétique 233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) Ce qu il faut savoir 1. Connaître l incidence et la prévalence de la rétinopathie diabétique en fonction du type et de l ancienneté du diabète.

Plus en détail

LA DMLA Mise au point sur les traitements actuels de la Dégénérescence Maculaire Liée à l Age

LA DMLA Mise au point sur les traitements actuels de la Dégénérescence Maculaire Liée à l Age Association Regards et Contrastes Conférence du 15 décembre 2006 à l Athénée Municipale de Bordeaux Présentation proposée par le Docteur Arnaud Bernard Ophtalmologue Rétinologue LA DMLA Mise au point sur

Plus en détail

Item 245 (item 233) : Rétinopathie diabétique (RD) Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 245 (item 233) : Rétinopathie diabétique (RD) Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 245 (item 233) : Rétinopathie diabétique (RD) Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Epidémiologie... 3 2. Physiopathogénie... 4 3. Diagnostic...

Plus en détail

Avis 3 avril 2013. Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013

Avis 3 avril 2013. Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 avril 2013 Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013 EYLEA 40 mg/ml, solution injectable

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou partie

La cataracte est l opacification de tout ou partie cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins.

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins. EMA/92475/2015 EMEA/H/C/002392 Résumé EPAR à l intention du public aflibercept Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 29 mars 2016 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 mars 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 mars 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 mars 2015 EYLEA 40 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie Boîte de 1 (CIP : 34009 267 835 0 1) EYLEA 40 mg/ml, solution injectable en flacon Boîte de 1

Plus en détail

CAS CLINIQUE STAFF DU 29 JANVIER 2014

CAS CLINIQUE STAFF DU 29 JANVIER 2014 CAS CLINIQUE STAFF DU 29 JANVIER 2014 Interne Kaouter Nagoudi Service d ophtalmologie du Professeur Eric Souied Centre hospitalier intercommunal de Créteil Histoire de la maladie Madame E.K. Agée de 32

Plus en détail

Agnès Lavaud Thomas Hassiba OUBRAHAM Violaine Caillaux Service du Pr Souied Staff 15 Octobre 2014

Agnès Lavaud Thomas Hassiba OUBRAHAM Violaine Caillaux Service du Pr Souied Staff 15 Octobre 2014 Agnès Lavaud Thomas Hassiba OUBRAHAM Violaine Caillaux Service du Pr Souied Staff 15 Octobre 2014 Objectif DMLA sujet bien connu du service Euretina community: recommandations claires sur les pratiques

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 12 septembre 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 12 septembre 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 12 septembre 2007 INFRACYANINE 25 mg/10 ml, poudre et solvant pour solution injectable Flacon de 25 mg avec 1 ampoule de solvant de 10 ml (CIP : 360 841-7) Laboratoire

Plus en détail

Le tour de la rétine en 365 jours. I Aknin, Golfe Juan

Le tour de la rétine en 365 jours. I Aknin, Golfe Juan Le tour de la rétine en 365 jours I Aknin, Golfe Juan Le tour de la rétine en 365 jours I Aknin, Golfe Juan La DMLA DMLA Les études Étude CATT L acuité visuelle à 3 mois est prédictive de l AV à 2 ans

Plus en détail

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD)

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) 233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) CE QU IL FAUT SAVOIR 1. Connaître l incidence et la prévalence de la RD en fonction du type et de l ancienneté du diabète. 2. Comprendre la physiopathologie succincte

Plus en détail

A partir de 50 ans La macula & la DMLA

A partir de 50 ans La macula & la DMLA A partir de 50 ans La macula & la DMLA A partir de 50 ans, il est primordial d effectuer régulièrement un dépistage de la macula auprès d un médecin spécialiste des yeux. En effet, en Belgique, 30 000

Plus en détail

demandé d'effectuer un OCT

demandé d'effectuer un OCT Mon ophtalmologiste m'a demandé d'effectuer un OCT Votre médecin vous a demandé d effectuer un OCT. Cette technologie sophistiquée d examen permet d étudier très finement les structures de votre œil. L

Plus en détail

LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE

LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE ITEM 60 LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE Docteur J. Szwarcberg, Professeur J. Flament Clinique Ophtalmologique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA)

Plus en détail

La Dégénérescence Maculaire Liée à l Age DMLA. Dr MEILLON Cyril

La Dégénérescence Maculaire Liée à l Age DMLA. Dr MEILLON Cyril La Dégénérescence Maculaire Liée à l Age DMLA Dr MEILLON Cyril Définition Maladie rétinienne (sélective de la macula) Dégénérative, chronique, évolutive et invalidante Après l âge de 50 ans Dégénérescence

Plus en détail

Les anti-vegf dans l œdème maculaire diabétique

Les anti-vegf dans l œdème maculaire diabétique Les anti-vegf dans l œdème maculaire diabétique Résumé : La prise en charge de l œdème maculaire diabétique est en train de changer. L arsenal thréapeutique inclut maintenant la classe des anti-vegf. Ces

Plus en détail

La dégénérescence maculaire liée à l âge

La dégénérescence maculaire liée à l âge Les problèmes ophtalmiques après 50 ans La dégénérescence maculaire liée à l âge comment y voir clair? Richard F. Bergeron et Michel Gravel 1 M me Tremblay, 56 ans, fumeuse et obèse aux yeux bleus, que

Plus en détail

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS OEIL ET DIABÈTE S POMMIER Sve Pr RIDINGS Ref: Pr Philippe Gain, Dr Gilles Thuret RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1- Généralités dans les pays à haut niveau de vie, d une des principales causes de cécité légale

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)

Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) CHAPITRE 5 Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) I. Introduction 55 II. Prévalence 56 III. Facteurs de risque 56 IV. Diagnostic 56 V. Formes cliniques 58 VI. Traitement 60 Nouveau programme Item

Plus en détail

Traitement actuel de la Maculaire Liée e l Agel

Traitement actuel de la Maculaire Liée e l Agel Congrès de Médecine M Générale G 9/1/10 Charleroi Traitement actuel de la Dégénérescence Maculaire Liée e l Agel Laurent Levecq UCL Mont-Godinne Conflits d intd intérêts : aucun. DMLA : définition d et

Plus en détail

Diagnostic et traitement de la rétinopathie diabétique Actualités

Diagnostic et traitement de la rétinopathie diabétique Actualités Diagnostic et traitement de la rétinopathie diabétique Actualités Dr Catherine Favard* Introduction La rétinopathie diabétique (RD) demeure la première cause de cécité légale (acuité visuelle inférieure

Plus en détail

Programme Scientifique

Programme Scientifique الةمسغي الاعظسغي لطا السغعن SOCIÉTÉ TUNISIENNE D OPHTALMOLOGIE TUNISIAN OPHTALMOLOGICAL SOCIETY 35 ème 35Congrès du 03 au 05 mars 2016 Programme Scientifique Jeudi 3 Mars 2016 Après-midi : 14H00 15H30.

Plus en détail

LUCENTIS MC Œdème maculaire diabétique

LUCENTIS MC Œdème maculaire diabétique LUCENTIS MC Œdème maculaire diabétique FÉVRIER 2014 Marque de commerce : Lucentis Dénomination commune : Ranibizumab Fabricant : Novartis Forme : Solution injectable Teneur : 10 mg/ml (0,23 ml) Modification

Plus en détail

Prise en charge de la DMLA exsudative en 2013

Prise en charge de la DMLA exsudative en 2013 COMMUNICATION Prise en charge de la DMLA exsudative en 2013 Laurent KODJIKIAN * L auteur déclare être consultant pour Novartis et Bayer. ÉPIDÉMIOLOGIE La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) est

Plus en détail

MALADIES HéRéDITAIRES ET DéGéNéRATIVES DE LA RéTINE ET DU NERF OPTIQUE DE LA THéORIE A LA PRATIQUE

MALADIES HéRéDITAIRES ET DéGéNéRATIVES DE LA RéTINE ET DU NERF OPTIQUE DE LA THéORIE A LA PRATIQUE Centre National de Référence «Maladies Sensorielles Génétiques» site Internet : maolya.fr DIPLôME UNIVERSITAIRE DE LA RéTINE ET DU NERF OPTIQUE Professeur Christian HAMEL - Dr Isabelle Meunier - Dr Carl

Plus en détail

Objectif: évaluation de la corrélation entre la présence du «disruption

Objectif: évaluation de la corrélation entre la présence du «disruption Objectif: évaluation de la corrélation entre la présence du «disruption pattern» dans la zone ellipsoïde ( EZ ) dans un groupe de patients atteints de DMLA et le développement d une atrophie géographique

Plus en détail

8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie

8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie 8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie Association de rétine méditerranéenne www.armd-france.org L ARMD

Plus en détail

Revue de littérature du 26 février 2014

Revue de littérature du 26 février 2014 Revue de littérature du 26 février 2014 AJO/BJO/Ophtalmology Janvier Service du Professeur E. Souied Ophtalmologie Centre Hospitalier Intercommunal de Creteil AJO janvier 2014 1Centre for Vision Research,

Plus en détail

OCCLUSIONS VEINEUSES RETINIENNES Prise en charge en 2013

OCCLUSIONS VEINEUSES RETINIENNES Prise en charge en 2013 SUD RÉTINE MONACO 14 et 15 juin 2013 OCCLUSIONS VEINEUSES RETINIENNES Prise en charge en 2013 Agnès Glacet-Bernard - Les options thérapeutiques Sylvia Nghiem-Buffet - Lucentis dans la vraie vie Hervé Rouhette

Plus en détail

Référentiel métier / Compétences du chirurgien en chirurgie ophtalmologique

Référentiel métier / Compétences du chirurgien en chirurgie ophtalmologique e-mémoires de l'académie Nationale de Chirurgie, 2009, 8 (4) : 04-09 4 Référentiel métier / Compétences du chirurgien en chirurgie ophtalmologique Pr Catherine Creuzot-Garcher, CHU Dijon, présidente du

Plus en détail

DMLA / Néovaisseaux Rythmes de prise en charge des patients

DMLA / Néovaisseaux Rythmes de prise en charge des patients DMLA / Néovaisseaux Rythmes de prise en charge des patients Société d Ophtalmologie du Nord Mars 2013 thomas@desmettre.org Lucentis : du p.r.n. à l Inject & Extend Prise en charge des néovaisseaux choroïdiens

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 10 18 Décembre 2012

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 10 18 Décembre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 10 18 Décembre 2012 Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation : Lucentis 10mg/ml (DCI : Ranibizumab

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA)

Dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) Dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) Etiologies et traitement Justus G. Garweg Berner Augenklinik am Lindenhofspital, Universität Bern Quintessence P La dégénérescence maculaire sénile (DMS) touche

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 30 novembre 2016 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux

Plus en détail

DMLA. (Dégénérescence maculaire liée à l âge) Formation Continue Orthoptistes jeudi 6 novembre 2008. Docteur Christophe Bezanson - UNAFORMEC

DMLA. (Dégénérescence maculaire liée à l âge) Formation Continue Orthoptistes jeudi 6 novembre 2008. Docteur Christophe Bezanson - UNAFORMEC DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l âge) Formation Continue Orthoptistes jeudi 6 novembre 2008 Docteur Christophe Bezanson - UNAFORMEC 1 / Rappel 1 re cause de malvoyance dans les pays industrialisés

Plus en détail

IMAGERIE RETINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES

IMAGERIE RETINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES Université PARIS EST-CRETEIL (UPEC) Faculté de Médecine de Créteil DIPLôME UNIVERSITAIRE Année 2011-2012 IMAGERIE RETINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES Centre Ophtalmologiue Universitaire de Créteil 40,

Plus en détail

La complication oculaire la plus fréquente du diabète est l atteinte de

La complication oculaire la plus fréquente du diabète est l atteinte de La rétinopathie diabétique Sophie Champagne, M.D. Prévalence de la rétinopathie diabétique Diabétiques de type 1 : 25 % à 5 ans postdiagnostic 100 % à 20 ans postdiagnostic Diabétiques de type 2 : 25 %

Plus en détail

LES URGENCES EN OPHTALMOLOGIE

LES URGENCES EN OPHTALMOLOGIE LES URGENCES EN OPHTALMOLOGIE DU de prise en charge des situations d urgences médico-chirurgicales Dr Guillaume LEROUX LES JARDINS Service d Ophtalmologie de Hôtel-Dieu, Paris Cabinet d ophtalmologie,

Plus en détail

La rétinopathie diabétique Professeur Michel MOUILLON Juillet 2005

La rétinopathie diabétique Professeur Michel MOUILLON Juillet 2005 La rétinopathie diabétique Professeur Michel MOUILLON Juillet 2005 Pré-requis : Connaissances de base La circulation rétinienne Pré-acquis sémiologique Sémiologie du fond d'oeil L'angiographie fluorescéinique

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge

Dégénérescence maculaire liée à l âge Dégénérescence maculaire liée à l âge DMLA DR JEGUIRIM H FONDATION ADOLPHE DE ROTHSCHILD La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) est la principale cause de cécité au-delà de 50 ans dans les pays

Plus en détail

Lettre d entente n o 183

Lettre d entente n o 183 240 À l intention des médecins spécialistes en ophtalmologie 22 décembre 2016 Lettre d entente n o 183 Entrée en vigueur Dans l infolettre 201 du 1 er décembre 2015 présentant la Modification 73 à l Accord-cadre,

Plus en détail

Les occlusions veineuses rétiniennes sont une

Les occlusions veineuses rétiniennes sont une occlusions veineuses rétiniennes 130-4 - OCCLUSIONS VEINEUSES RÉTINIENNES Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes cliniques cardinaux au fond d œil, 2. Connaître les facteurs de risque généraux et

Plus en détail

LUCENTIS MC Néovascularisation choroïdienne consécutive à une myopie pathologique

LUCENTIS MC Néovascularisation choroïdienne consécutive à une myopie pathologique LUCENTIS MC Néovascularisation choroïdienne consécutive à une myopie pathologique OCTOBRE 2014 Marque de commerce : Lucentis Dénomination commune : Ranibizumab Fabricant : Novartis Forme : Solution injectable

Plus en détail

LUCENTIS MC Œdème maculaire diabétique

LUCENTIS MC Œdème maculaire diabétique LUCENTIS MC Œdème maculaire diabétique JUIN 2012 Marque de commerce : Lucentis Dénomination commune : Ranibizumab Fabricant : Novartis Forme : Solution injectable Teneur : 10 mg/ml Ajout d une indication

Plus en détail

Traitement de la DMLA. Bahram Bodaghi Service d Ophtalmologie Pitié-Salpêtrière

Traitement de la DMLA. Bahram Bodaghi Service d Ophtalmologie Pitié-Salpêtrière Traitement de la DMLA Bahram Bodaghi Service d Ophtalmologie Pitié-Salpêtrière Introduction Première cause de cécité après 50 ans dans les pays industrialisés Prévalence : 1,3 M en France Augmentation

Plus en détail

LASER, SOURCE DE VUE. par Jean-Claude LEPORI

LASER, SOURCE DE VUE. par Jean-Claude LEPORI ALS Lumière, source de vie Séance exceptionnelle du 10 avril 2005 à l Hôtel de Ville de Nancy Laser, source de vue par Jean-Claude LEPORI LASER, SOURCE DE VUE par Jean-Claude LEPORI ALS (Nancy, 10 avril

Plus en détail

LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR

LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR L ophtalmologie est une discipline médico-chirugicale de pointe au sein du réseau Domus Cliniques. Avec des plateaux techniques à la pointe du progrès,

Plus en détail

LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE

LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE La symptomatologie : exposé Epidémiologie Les signes d'appel Les signes d'aggravation Le handicap et l'importance en terme

Plus en détail

Œil et inflamma+on TECHNIQUES D INVESTIGATION DES PATHOLOGIES INFLAMMATOIRES DE L ŒIL

Œil et inflamma+on TECHNIQUES D INVESTIGATION DES PATHOLOGIES INFLAMMATOIRES DE L ŒIL Œil et inflamma+on TECHNIQUES D INVESTIGATION DES PATHOLOGIES INFLAMMATOIRES DE L ŒIL Nadia Bouchenaki Centre de Recherche Clinique,Fondation Rothschild Clinique Générale Beaulieu, Genève Centre d Ophtalmologie

Plus en détail