Acte Code de l'acte (le jour) Montant total Dimanche. Autres (cf.majorations) QZGA ,8 41,8 68,3 84,3 93,3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Acte Code de l'acte (le jour) Montant total Dimanche. Autres (cf.majorations) QZGA002 1 41,8 41,8 68,3 84,3 93,3"

Transcription

1 Le livret CC du SML Acte de l'acte (le jour) Montant total CC -8h 42,50 Actes cliniques Consultation C ,5 65,5 74,5 Tiers payant 6,9 14,85 19,65 22,35 Consultation au cabinet d'un nourrisson de C MNO ,5 70,5 79,5 moins de 2 ans (inclus) Tiers payant 8,4 16,35 21,15 23,85 Consultation au cabinet d'un enfant C MGE ,5 68,5 77,5 entre 2 et 6 ans Tiers payant 7,8 15,45 20,55 23,25 Urgence, cardiologie Acte d'urgence/ réanimation au YYYY010 1 M 74,88 74,88 101,38 117,38 126,38 cabinet Tiers payant 22,46 30,41 35,21 37,91 ECG DEQP ,52 36,52 63,02 79,02 88,02 C 23 Tiers payant 10,96 18,91 23,71 26,41 ECG avec acte d'urgence/ réanimation au YYYY010 1 M 1 74,88 81,64 108,14 124,14 133,14 cabinet DEQP ,76 Tiers payant 24,49 32,44 37,24 39,94 ORL Tamponnement nasal Antérieur GABD002 1 M 51,02 51,02 77,52 93,52 102,52 Tiers payant 15,31 23,26 28,06 30,76 Tamponnement nasal Antérieur et GABD001 1 M 67,54 67,54 94,04 110,04 119,04 postérieur Tiers payant 20,26 28,21 33,01 35,71 Gynécologie Prélèvement cervicovaginal (pour frottis JKHD ,64 9,64 cytologique) Tiers payant 2,89 Pose d'un dispositif intrautérin (Changement DIU: JKLD ,4 38,4 code JKKD001 même Tarif) Tiers payant 11,52 Pose d'implant contraceptif sous QZLA ,47 14,47 cutané Tiers payant 4,34

2 Acte de l'acte (le jour) Montant total CC Ablation ou changement d'implant pharmacologique sous cutané Ablation de corps étranger du vagin, par vaginoscopie Nettoyage ou pansement d'une brûlure pour une surface de 10 cm² (hors face ou mains) Nettoyage ou pansement d'une brûlure pour une surface inférieure à 10% de la surface du corps (hors face ou mains) Nettoyage ou pansement d'une brûlure pour une surface de 10 cm² de la face ou des mains Nettoyage ou pansement d'une brûlure de la face ou des mains pour une surface inférieure à 10% de la surface du corps Parage ou suture de plaie superficielle inférieure à 3 cm (Hors face) Parage ou suture de plaie superficielle de 3 cm à 10 cm (Hors face) -8h 42,50 QZGA ,8 41,8 68,3 84,3 93,3 Tiers payant 12,54 20,49 25,29 27,99 JLGE ,7 62,7 89,2 105,2 114,2 Tiers payant 18,81 26,76 31,56 34,26 Brûlures N.B Cotation en NGAP "résiduelle" permise K9 17,28 17,28 43,78 59,78 68,78 Tiers payant 5,18 13,13 17,93 20,63 K16 30,72 30,72 57,22 73,22 82,22 Tiers payant 9,22 17,17 21,97 24,67 K9 + K9/2 25,92 25,92 52,42 68,42 77,42 Tiers payant 7,78 15,73 20,53 23,23 K16 + K16/2 46,8 46,8 72,58 88,58 97,58 Tiers payant 13,82 21,77 26,57 29,27 Sutures QZJA002 1 M 50,47 50,47 76,97 92,97 101,97 Tiers payant 15,14 23,09 27,89 30,59 QZJA017 1 M 65,67 65,67 92,17 108,17 117,17

3 Acte de l'acte (le jour) Montant total CC 42,50 de plaie superficielle de la peau de plus de 10 cm de grand axe, en dehors de la face de plaie profonde de la peau et des tissus mous de moins de 3 cm de grand axe, en dehors de la face et de la main de plaie profonde de la peau et des tissus mous de 3 cm à 10 cm de grand axe, en dehors de la face et de la main d'une plaie pulpounguéale Parage ou suture de plaie de sourcil de plaie superficielle de la peau de la face de moins de 3 cm de grand axe de plaie superficielle de la peau de la face de 3 cm à 10 cm de grand axe de plaie profonde de la peau et des tissus mous de plus de 10 cm de grand axe, en dehors de la face et de la main -8h Tiers payant 19,7 27,65 32,45 35,15 QZJA015 1 M 71,44 71,44 97,94 113,94 122,94 Tiers payant 21,43 29,38 34,18 38,88 QZJA016 1 M 72,81 72,81 99,31 115,31 124,31 Tiers payant 21,84 29,79 34,59 37,29 QZJA012 1 M 80,21 80,21 106,71 122,71 131,71 Tiers payant 24,06 32,01 36,81 39,51 QZJA022 1 M 91,32 91,32 117,82 133,82 142,82 Tiers payant 27,4 35,35 40,15 42,85 BACA008 1 M 52,52 52,52 79,02 95,02 104,02 Tiers payant 15,76 23,71 28,51 31,21 QAJA013 1 M 58,23 58,23 84,73 100,73 109,73 Tiers payant 17,47 25,42 30,22 32,92 QAJA005 1 M 83,22 83,22 109,72 125,72 134,72 Tiers payant 24,97 32,92 37,72 40,42 QZJA001 1 M 93,78 93,78 120,28 136,28 145,28 Tiers payant ,08 40,88 43,58

4 Acte de l'acte (le jour) Montant total CC de plaie profonde de la peau et des tissus mous de la main Injection thérapeutique d'agent Pharmacologique dans une articulation ou une bourse séreuse du membre supérieur Infiltration thérapeutique du nerf médian dans le canal carpien Injection thérapeutique d'agent Pharmacologique dans une articulation ou une bourse séreuse du membre inférieur Évacuation de collection articulaire du membre inférieur, par voie transcutanée sans guidage Ponction ou cytoponction d'une articulation du membre inférieur Confection d'une orthèse statique d'un doigt (même tarif si plusieurs doigts) Réduction orthopédique d'une Pronation douloureuse du coude 42,50-8h QCJA001 1 M 89,58 89,58 116,08 132,08 141,08 Tiers payant 26,87 34,82 39,62 42,32 Orthopédie MZLB ,13 26,13 52,63 68,63 77,63 Tiers payant 7,84 15,79 20,59 23,29 AHLB ,48 29,48 55,98 71,98 80,98 Tiers payant 8,84 16,79 21,59 24,29 NZLB ,82 30,82 57,32 73,32 82,32 Tiers payant 9,25 17, ,7 NZJB ,08 73,58 89,58 98,58 Tiers payant 14,12 22,07 26,87 29,57 NZHB ,76 22,76 49,26 65,26 74,26 Tiers payant 6,83 14,78 19,58 22,28 MHMP ,4 38,4 64,9 80,9 89,9 Tiers payant 11,52 19,47 24,27 26,97 MFEP ,35 31,35 57,85 73,85 82,85 Tiers payant 9,41 17,36 22,16 24,86

5 Acte de l'acte (le jour) Montant total CC Confection d'une contention souple de la cheville et/ou du pied, ou confection d'une semelle plâtrée Confection d'un appareil rigide d'immobilisation de la jambe, de la cheville et/ou du pied ne prenant pas le genou (botte plâtrée) Confection d'une contention souple du genou Confection d'une contention souple d'une articulation du membre supérieur Confection d'une attelle de posture ou de mobilisation du poignet et/ou de la main Ablation d'un corps étranger superficiel de la peau du visage ou des mains Ablation de plusieurs corps étrangers superficiels de la peau du visage et/ou des mains Ablation d'un corps étranger superficiel de la cornée Ablation de corps étrangers superficiels multiples unilatéraux ou bilatéraux de la cornée 42,50-8h NGMP001 1 M 47,78 47,78 74,28 90,28 99,28 Tiers payant 14,33 22,28 27,08 29,78 NZMP003 1 M 54,45 54,45 80,95 96,95 105,95 Tiers payant 16,34 24,29 29,09 31,79 NFMP001 1 M 68,68 68,68 95,18 111,18 120,18 Tiers payant 20,6 28,55 33,35 36,05 MZMP001 1 M 58,23 58,23 84,73 100,73 109,73 Tiers payant 17,47 25,42 30,22 32,92 MGMP ,82 34,82 61,32 77,32 86,32 Tiers payant 10,45 18,4 23,2 25,9 Corps étrangers QAGA ,72 40,72 67,22 83,22 92,22 Tiers payant 12,22 20,17 24,97 27,67 QAGA ,75 63,75 90,25 106,25 115,25 Tiers payant 19,13 27,08 31,88 34,58 BDGP ,9 20,9 47,4 63,4 72,4 Tiers payant 6,27 14,22 19,02 21,72 BDGP ,31 24,31 50,81 66,81 75,81 Tiers payant 7,29 15,24 20,04 22,74

6 Acte de l'acte (le jour) Montant total CC Ablation d'un corps étranger superficiel de la peau, en dehors du visage et des mains Ablation de plusieurs corps étrangers superficiels de la peau, en dehors du visage et des mains Incision ou excision d'un panaris superficiel Excision d'un panaris profond de la pulpe des doigts [phlegmon pulpaire] 42,50-8h QZGA ,99 30,99 57,49 73,49 82,49 Tiers payant 9,3 17,25 22,05 24,75 QZGA ,23 52,23 78,73 94,73 103,73 Tiers payant 15,67 23,62 28,42 31,12 MJPA ,99 30,99 57,49 73,49 82,49 Tiers payant 9,3 17,25 22,05 24,75 MJFA ,5 59, Tiers payant 17,85 25,8 30,6 33,3 Test d'évaluation d'une dépression Évaluation par échelle psychiatrique MADRS, Hamilton, Beck, MMPI, STAI Test d'évaluation d'un déficit cognitif Évaluation par Alzheimer disease assessment scale [ADAS], batterie d'évaluation cognitive [B.E.C.96], dementia rating scale de Mattis Évaluation d'un syndrome frontal par Stroop test, tours de Hanoï ou de Londres, Wisconsin card sorting test, tests d'attention, trail making test, fluence verbale ou catégorielle, labyrinthe de Porteus, protocole de Luria... Neuropsychiatrie ALQP ,12 69,12 Tiers payant 20,24 ALQP ,12 69,12 Tiers payant 20,74

7 Acte de l'acte (le jour) Montant total CC Séance d'injection sous cutanée d'extrait allergénique pour désensibilisation spécifique Séance de destruction de 1 à 10 lésions cutanées superficielles, par agent chimique ou par cryothérapie de contact (hors face) Séance de destruction de 1 à 10 lésions cutanées superficielles du visage, par agent chimique ou par cryothérapie de contact Excision d'une thrombose hémorroïdaire Evacuation d'une thrombose hémorroïdaire externe Exérèse de lésion superficielle de la peau par excision d'une zone cutanée de moins de 5 cm² Dépistage surdité et vision binoculaire chez l'enfant de moins de 3 ans Divers FGLB ,34 12,34 Tiers payant 3,7 QZNP004 1 X 21,28 21,28 Tiers payant 6,38 QANP007 1 X 28,8 28,8 Tiers payant 8,64 42,50-8h EGFA ,7 62,7 89,2 105,2 114,2 Tiers payant 18,81 26,76 31,56 34,26 EGJA ,7 62,7 89,2 105,2 114,2 Tiers payant 18,81 26,76 31,56 34,26 QZFA036 1 X 28,8 63,8 FSD 35 Tiers payant 19,14 CDRP ,23 52,89 BLQP ,66 Tiers payant 15,87

8 En visite Acte de l'acte (le jour) Montant total CC Actes clinique -8h VRD VRN VRM Visite V MD Tiers payant 9,9 15,9 20,7 23,4 Visite d'urgence pendant les consultations Visite d'un nourrisson de moins de 2 ans (inclus) Visite d'un nourrisson de moins de 2 ans en urgence pendant les consultations Visite d'un enfant entre 2 et 6 ans Visite d'un enfant entre 2 et 6 ans en urgence pendant les consultations ECG en urgence visite ECG en visite d'urgence pendant les consultations Acte d'urgence/réanimation en visite Acte d'urgence/réanimation en visite d'urgence pendant les consultations ECG avec acte d'urgence/réanimation en visite V MU 45,6 45,6 Tiers payant 13,68 V MNO MD Tiers payant 11,4 17,4 22,20 24,9 V MNO MU 50,6 50,6 Tiers payant 15,18 V MGE MD Tiers payant 10,8 16,8 21,6 24,30 V MGE MU 48,6 48,6 Tiers payant 14,58 Urgences, cardiologie DEQP ,52 56,12 76,12 92,12 101,12 YYYY ,6 V MD 33 Tiers payant 16,84 22,84 27,64 30,34 DEQP ,52 68,72 YYYY ,6 V MU 45,6 Tiers payant 20,62 YYYY , ID = 3,5 Tiers payant 15,45 23,4 28,2 30,9 YYYY ,6 MU 22,6 Tiers payant 21,18 YYYY ,89 94,36 110,36 119,36 DEQP ,76 YYYY ,6 ID = 3,5 Acte de l'acte (le jour) Montant total CC 42,50-8h

9 ECG avec acte d'urgence/ réanimation en visite d'urgence pendant les consultations Tamponnement nasal antérieur en visite Tamponnement nasal antérieur en visite d'urgence pendant les consultations Tiers payant 20,36 28,31 33,11 35,81 YYYY ,96 DEQP ,76 YYYY ,6 MU 22,6 Tiers payant 26,09 ORL GABD ,14 27, ,88 81,88 ID = 3,5 Tiers payant 9,11 17,06 21,86 24,56 GABD ,14 49,48 MU 22,6 Tiers payant 14,84 Quelques règles : INFORMATIONS PRATIQUES C et V ne sont pas cumulables avec un acte technique, sauf ECG En cas de cumul de deux actes techniques, le second (code association 2) est coté à 50% de sa valeur Dans le cas particulier de la petite chirurgie, trois actes techniques peuvent être cumulés (le second, code association 3, à 75% et le troisième, code association 2, à 50%) Deux actes de suture similaires ne se cumulent pas, les longueurs des plaies s'additionnent (ex: la suture de deux plaies superficielles de 2cm chacune se cote comme la suture d'une plaie de 4cm) Modificateur et majorations et libellé Tarif Conditions MNO : Majoration nourrisson jusqu'à 2 ans inclus 5 Examen clinique, conseils et mise à jour du carnet de santé MGE : Majoration jeune enfant de 2 à 6 ans inclus 3 Examen clinique, conseils et mise à jour du carnet de santé MU : Majoration pour soins d'urgence en visite Visite en urgence pendant les horaires 22,6 habituels de consultation M : Majoration pour soins d'urgence faits au cabinet Ne peut se coter que pour certains actes de la CC ; l'application aux sutures 26,88 nécessite théoriquement l'utilisation de matériel à usage unique sans prescription par le médecin au patient pour couvrir le coût du matériel. P : Acte réalisé en urgence de 20h à 00h et de 06h à 08h 35 S : Acte réalisé en urgence de 00h à 06h 40 F : Acte réalisé en urgence un dimanche ou férié 19,06

10 Tarifs en garde : synthèse (Majorations à ajouter aux actes) Paiement à l'acte Au cabinet En visite Paiement forfaitaire de l'astreinte Garde non régulée Consultation Acte Acte Consultation technique technique Consultation F (19,06) F (19,06) N (35) P (35) MM (40) S (40) S (40) MDD F (19,06) MDN P (35) MDI (22,60) + ID + ID (3,50) (38,50) + ID (3,50) (43,50) (3,50) Acte technique Garde régulée et férie de 20 h a (de 8 h a 20 h minuit et de 6 ) (12h Paiement à l'acte h a 8 h a 20h) de minuit a 6 h Au cabinet CRD () CRN (42,50) CRM () En visite VRD (30) VRN (46) VRM (55) Paiement forfaitaire de l'astreinte 50,00 50,00 100,00 par tranches de 4 de 20 h à de minuit à 8 h h minuit

11 Kilomètres (allerretour) Indemnités kilométriques Rappel : abattement kilométrique = 2 km aller en plaine, 1 km aller en montagne Plaine 0 0 1,22 2,44 3,66 4,88 6,1 7,32 8,54 Montagne 0 1,82 3,64 5,46 7,28 9,1 10,92 12,74 14,56 Kilomètres (allerretour) Plaine 10,98 12,2 13,42 14,64 15,86 17,08 18,3 19,52 20,74 Montagne 18,2 20,02 21,84 23,66 25,48 27,3 29,12 30,94 32,76 Kilomètres (allerretour) Plaine 23,18 24,4 25,62 26,84 28,06 29,28 30,5 31,72 32,94 Montagne 36,4 38,22 40,04 41,86 43,68 45,5 47,32 49,14 50,96 9,7 6 16, 38 21, 96 34, 58 34, 16 52, 78 Remarque : Selon les textes, les indemnités kilométriques pourraient être utilisées mais, le décret d'application n'ayant pas été édité, cela reste à L'appréciation de chaque caisse! --> SE RENSEIGNER Bibliographie : site internet du syndicat national des jeunes médecins généralistes Séminaires «utilisation de la CC en médecine générale» organisés par l'afml (Association pour la Formation des Médecins Libéraux) CC version 13, applicable au 1er mai 2008, téléchargée depuis le site

LA NOMENCLATURE. ou comment optimiser la cotation...

LA NOMENCLATURE. ou comment optimiser la cotation... LA NOMENCLATURE ou comment optimiser la cotation... 2 TYPES DE COTATION NGAP C, CS, V, VS, VL, FPE, MNO, MGE, MD, MU, IFD, IK, N, MIC, MSH, K, MCG, RMT, RMA, MPA, MN, MM, MDN, MDI, MDD, CRN, VRN, CRM,

Plus en détail

NOMENCLATURE DES ACTES

NOMENCLATURE DES ACTES n 45 - Avril-Mai-Juin 2008 NOMENCLATURE DES ACTES 0 4 6 9 12 13 21 22 23 24 Editorial De la nomenclature à un exercice de qualité L a plaquette des actes médicaux a eu un vif succès. Aussi, nous avons

Plus en détail

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité :

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : DERMATOLOGIE ET VENEROLOGIE ADC - Acte de chirurgie BAFA005 1 (I, O) BAFA006 1 0 Exérèse non transfixiante de lésions multiples

Plus en détail

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES Adrien JACQUOT Centre Chirurgical Emile Gallé Service de Chirurgie Orthopédique et traumatologique 22 Mars 2012 LEGISLATION Décret de compétence infirmier

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

LE MEDECIN EFFECTEUR DANS LE SYSTÈME DE LA REGULATION MEDICALE

LE MEDECIN EFFECTEUR DANS LE SYSTÈME DE LA REGULATION MEDICALE LE MEDECIN EFFECTEUR DANS LE SYSTÈME DE LA REGULATION MEDICALE DÉFINITION ET RÔLE DE LA RÉGULATION Définition : Art. 6311.1 Code la santé publique : Le médecin régulateur œuvre pour «assurer aux malades

Plus en détail

Gestes techniques en Médecine Générale

Gestes techniques en Médecine Générale Gestes techniques en Médecine Générale Marcelcave, le 11 décembre 2007 Animateur : Dr Michel PORTIER Expert : Dr Pierre DUPONT 2 SOMMAIRE Objectifs page 3 Pré-Test : page 4 Cas Cliniques page 5 A/ Plaies

Plus en détail

Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) :

Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) : Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) : a) b) a) b) DERMATO-VENEREOLOGIE Art. 21 pag. 1 SECTION 9. Dermato-vénéréologie.

Plus en détail

Tout sur les nouvelles cotations des perfusions

Tout sur les nouvelles cotations des perfusions Tout sur les nouvelles cotations des perfusions L arrêté de modification du livre III de la liste des actes et prestations relatif aux perfusions est paru au Journal officiel du 30 septembre 2014. Dans

Plus en détail

ANNEXES. Annexes 26 juillet 2011 1

ANNEXES. Annexes 26 juillet 2011 1 ANNEXES Annexes 26 juillet 2011 1 SOMMAIRE ANNEXE I - S DES HONORAIRES, REMUNERATIONS ET FRAIS ACCESSOIRES DES MEDECINS GENERALISTES ET SPECIALISTES... 3 ANNEXE II - S DES ACTES DE LA CCAM ET INSTANCES...

Plus en détail

SOINS DE PRATIQUE COURANTE. Prélèvement aseptique cutané ou de sécrétions muqueuses, prélèvement de selles

SOINS DE PRATIQUE COURANTE. Prélèvement aseptique cutané ou de sécrétions muqueuses, prélèvement de selles NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES PROFESSIONNELS INFIRMIERS (Arrêté du 25 mars 1993) (Arrêté du 21 avril 1994) (Arrêté du 1er mars 1999) (Arrêté du 8 Décembre 1999) (Arrêté du 12 Octobre 2000) (Arrêté du

Plus en détail

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Introduction Le rôle du médecin MPR : poser les indications Réflexion pluridisciplinaire Définir les objectifs

Plus en détail

Fiche Technique logiciel SAM

Fiche Technique logiciel SAM Fiche Technique logiciel SAM Ajouter une lettre-clé dans la nomenclature des actes. Les logiciels de télétransmission sont prévus pour pouvoir s adapter rapidement aux évolutions réglementaires, notamment

Plus en détail

COLLÈGE FRANÇAIS DE CHIRURGIE DERMATOLOGIQUE

COLLÈGE FRANÇAIS DE CHIRURGIE DERMATOLOGIQUE COLLÈGE FRANÇAIS DE CHIRURGIE DERMATOLOGIQUE COTATION DES ACTES SUSCEPTIBLES D'ÊTRE PRATIQUÉS EN CHIRURGIE DERMATOLOGIQUE INDEX DE RECHERCHE CHIRURGIE DE LA PEAU ET DES TISSUS MOUS PAGE : 01 CHIRURGIE

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

LE TIERS-PAYANT. Parcours de soins et règles de facturation

LE TIERS-PAYANT. Parcours de soins et règles de facturation LE TIERS-PAYANT Parcours de soins et règles de facturation LE TIERS-PAYANT EN PRATIQUE L assuré peut être dispensé de régler au professionnel de santé : le montant de la part obligatoire seule = TP partiel

Plus en détail

Règlement grand-ducal portant nomenclature des actes et services des médecins - dentistes pris en charge par l'assurance maladie

Règlement grand-ducal portant nomenclature des actes et services des médecins - dentistes pris en charge par l'assurance maladie MEDECINS-DENTISTES Règlement grand-ducal portant nomenclature des actes et services des médecins - dentistes pris en charge par l'assurance maladie Caractère personnel de l'acte Art. 1er.- Les actes et

Plus en détail

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse 1 Elaboration d'une orthèse Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse Pour réaliser une orthèse, il est nécessaire d'avoir une prescription médicale car une orthèse est un agent thérapeutique. Il

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

Référentiel CPAM pour le double codage - Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité :

Référentiel CPAM pour le double codage - Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : Référentiel CPAM pour le double codage - Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : OPHTAMOLOGIE ADC - Acte de chirurgie BAFA006 1 0 Exérèse non transfixiante d'une lésion d'une paupière Notes

Plus en détail

CPAM REGLES D ASSOCIATION DES ACTES

CPAM REGLES D ASSOCIATION DES ACTES CPAM REGLES D ASSOCIATION DES ACTES Règle générale L'association de deux actes au plus, y compris les gestes complémentaires, peut être tarifée. L'acte dont le tarif hors modificateurs est le plus élevé,

Plus en détail

Hypnose et Douleurs Aiguës. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2015 PARIS. !Programme détaillé formation HDAA 2015 PARIS - Emergences

Hypnose et Douleurs Aiguës. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2015 PARIS. !Programme détaillé formation HDAA 2015 PARIS - Emergences PROGRAMME 2015 PARIS Programme détaillé formation HDAA 2015 PARIS - Emergences 1 1. OBJECTIFS" 1. Savoir" 1. Acquérir un savoir validé sur la relation thérapeutique, l hypnose médicale appliquée à la douleur

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

Articulations multifonctionnelles de correction

Articulations multifonctionnelles de correction Articulations multifonctionnelles de correction pour enfants et adultes Information produit 2 Ottobock Articulations multifonctionnelles de corrections pour enfants et adultes Articulations de correction

Plus en détail

Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMS)

Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMS) Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMS) Programme de certificat d'aptitude technique du 1 er janvier 2001 2 Texte d'accompagnement concernant le programme de formation pour le certificat

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE

EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE Docteur Agnès ROULET CCPP MONTPELLIER DU Podologie Janvier 2014 POURQUOI EVALUER LA CAPACITE FONCTIONNELLE LORS D UNE ATTEINTE DU PIED? Proposer

Plus en détail

A.V.C. Solutions aux séquelles neurologiques du membre inférieur et supérieur. d ATTELLES NEURO - ORTHOPÉDIQUES

A.V.C. Solutions aux séquelles neurologiques du membre inférieur et supérieur. d ATTELLES NEURO - ORTHOPÉDIQUES Solutions aux séquelles neurologiques du membre inférieur et supérieur A.V.C. Gamme innovante d ATTELLES NEURO - ORTHOPÉDIQUES Pour une réhabilitation motrice facilitée SYSTÈME DE RÉGLAGE BLOCABLE LIBERTÉ

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

LE SYSTEME CONVENTIONNEL EN FRANCE

LE SYSTEME CONVENTIONNEL EN FRANCE LE SYSTEME CONVENTIONNEL EN FRANCE L ESSENTIEL -Convention Nationale des Médecins Généralistes et des Médecins Spécialistes -Autres Textes Conventionnels Docteur Michel FRULLONI CONVENTION NATIONALE DES

Plus en détail

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie 4 Item 53 Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie et l orthophonie Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Argumenter les principes d'utilisation

Plus en détail

Note d'information base CCAM version 17. Les mises à jour de la base CCAM (version 17) peuvent être faites selon votre procédure habituelle.

Note d'information base CCAM version 17. Les mises à jour de la base CCAM (version 17) peuvent être faites selon votre procédure habituelle. CNAMTS / DDGOS 19 Septembre 2009 Note d'information base CCAM version 17 Objet : Diffusion de la version 17 de la base CCAM Les mises à jour de la base CCAM (version 17) peuvent être faites selon votre

Plus en détail

PRESTATIONS COMPLEMENTAIRE MALADIE

PRESTATIONS COMPLEMENTAIRE MALADIE PRESTATIONS COMPLEMENTAIRE MALADIE au 1er janvier 2015 > Les prestations sont identiques pour les participants et les ayants droits. > Les remboursements sont effectués dans la limite des dépenses réelles.

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Introduction Kinésithérapie Dénervation Arthrolyse - Artholyse chirurgicale - Artholyse + ligamentotaxis

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,31 = = 37

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 3 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,60 = = 37

Plus en détail

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2)

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) 1 - SCP Radiolor 2 - CHU de Nancy MODE D EXERCICE DU PRATICIEN Choix

Plus en détail

APONEVROTOMIE ENDOSCOPIQUE du Syndrome Compartimental d Effort à l Avant-bras

APONEVROTOMIE ENDOSCOPIQUE du Syndrome Compartimental d Effort à l Avant-bras APONEVROTOMIE ENDOSCOPIQUE du Syndrome Compartimental d Effort à l Avant-bras Didier FONTÈS Institut Main, Epaule et Sport Paris Espace Médical Vauban - Paris VII e Séminaire DIU d Arthroscopie 2012 Le

Plus en détail

Pressure Ulcer Scale for Healing Version anglaise Avec l autorisation de l auteur Copyright. NPUAP, 2003 Reprinted with permission.

Pressure Ulcer Scale for Healing Version anglaise Avec l autorisation de l auteur Copyright. NPUAP, 2003 Reprinted with permission. Pressure Ulcer Scale for Healing Version anglaise Avec l autorisation de l auteur Source : http://www.npuap.org/pdf/push.pdf B elgian Screening Tools II (BeST II) B elgian Screening Tools II (BeST II)

Plus en détail

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR Dr A. PULCINI CHU NICE ANESTHESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR 1 - RAPPELS 2 - PRINCIPES GENERAUX 3 - BLOCS DU MEMBRE SUPERIEUR 4 - BLOCS

Plus en détail

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE Les Syndromes canalaires d effort Francis CHAISE Circonstances de survenue excès d'efforts prolongés ou répétitifs manque de préparation matériel défectueux ou mal adapté Les 3 mécanismes de la souffrance

Plus en détail

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Lesblessuresdu trailer MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Les BLESSURES du TRAILER Problèmes AIGUS (survenue BRUTALE) Lésions musculaires Entorses de cheville Problèmes CHRONIQUES (début

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale

Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale Cours de la formation continue dans les thérapies manuelles Pour ceux qui veulent ajouter des techniques efficaces,

Plus en détail

Biomécanique de la marche. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG

Biomécanique de la marche. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG Douleurs du pied en pratique clinique Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied Service de rhumatologie / HUG Le pied : sujet complexe!? Anatomie... Biomécanique... Chaussure... 16 septembre 2009 Douleur

Plus en détail

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM Résumé de la soirée et conclusions du Dr Brigitte CHAPOT par rapport aux pathologies traitées

Plus en détail

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique 1980 2004 P. ABOUKRAT Consultation de podologie. CHU Hôpital Lapeyronie - Montpellier Diagnostic aisé, l origine reste

Plus en détail

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413 ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE page 1 Sécurité Sociale I - HONORAIRES MEDICAUX Consultations et visites de généralistes et spécialistes Actes de chirurgie en cabinet Actes techniques médicaux (endoscopie,

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

K-Geoffrey WANDJI Dpt. De médecine du sport du C.H.R.U de Lille Novembre 2009

K-Geoffrey WANDJI Dpt. De médecine du sport du C.H.R.U de Lille Novembre 2009 K-Geoffrey WANDJI Dpt. De médecine du sport du C.H.R.U de Lille Novembre 2009 Le pied représente le lien entre le sportif et son terrain, il a un rôle important dans la plupart des fonctions nécessaires

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 111 Version n 1 Créé le 01-10-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJ ET DEFINITIONS Organiser

Plus en détail

ARTHROSE? LE PEDICURE-PODOLOGUE A UN RÔLE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT

ARTHROSE? LE PEDICURE-PODOLOGUE A UN RÔLE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT Communiqué de presse Santé des pieds Le 10 février 2015 ARTHROSE? LE PEDICURE-PODOLOGUE A UN RÔLE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT L Ordre National des Pédicures-Podologues (ONPP) est le garant de

Plus en détail

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies Philippe THOUMIE Centre de référence des maladies neuromusculaires Hôpital Rothschild Troubles de l équilibre et neuropathies Ce dont se plaint

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées Brochure à l attention du patient Après l intervention des varices Informations et conseils sur les suites du traitement Réponses aux questions fréquemment posées Les suites de l intervention En résumé

Plus en détail

Appareillage provisoire de la main. De la prescription à la réalisation

Appareillage provisoire de la main. De la prescription à la réalisation Appareillage provisoire de la main De la prescription à la réalisation Colette Gable, Ergothérapeute CDS IRR Nancy DUHAM 2010 Démarche à partir de la prescription 1 Quel module de base? Palmaire Dorsal

Plus en détail

DU Pharmacien-orthésiste Responsable : Pr. Daniel Cussac

DU Pharmacien-orthésiste Responsable : Pr. Daniel Cussac Responsable : Pr. Daniel Cussac Objectifs de la formation Permettre l acquisition par les pharmaciens de compétences indispensables à l application et la délivrance des orthèses (petit appareillage orthopédique).

Plus en détail

E-MAG Active BILATÉRAL JUSQU'À 100 KG OU UNILATÉRAL JUSQU'À 85 KG. Information produit

E-MAG Active BILATÉRAL JUSQU'À 100 KG OU UNILATÉRAL JUSQU'À 85 KG. Information produit E-MAG Active BILATÉRAL JUSQU'À 100 KG OU UNILATÉRAL JUSQU'À 85 KG Information produit 2 Ottobock E-MAG Active E-MAG Active L'E-MAG Active est une innovation technologique ouvrant de toutes nouvelles perspectives

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR A DOMICILE. PAR les infirmières libérales

PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR A DOMICILE. PAR les infirmières libérales PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR A DOMICILE PAR les infirmières libérales Pour un suivi bien orchestré de l hôpital à la ville Prise de conscience par les équipes que tout ne s arrête pas à la porte de l

Plus en détail

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ]

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ] DÉFINITION : La scoliose est caractérisée par une déviation latérale ou transversale du rachis. On en distingue cinq types : congénitale, neuropathologique, antalgique ou cicatricielle, malpositionnement

Plus en détail

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse Dr David GONNELLI ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES La structure osseuse ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Les articulations ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Le muscle

Plus en détail

Les tarifs des prestations dentaires étaient déjà indexés linéairement de 1,577% le 1er janvier 2012.

Les tarifs des prestations dentaires étaient déjà indexés linéairement de 1,577% le 1er janvier 2012. I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité Soins de Santé Circulaire OA n 2012/168 du 26 avril 2012 3910/1091 En vigueur à partir du 1 mai 2012 Tarifs; soins dentaires;. Les tarifs des

Plus en détail

Les anomalies des pieds des bébés

Les anomalies des pieds des bébés Les anomalies des pieds des bébés Pierre Mary Consultation d orthopédie pédiatrique Service d orthopédie et de chirurgie réparatrice de l enfant Hôpital Jean Verdier Hôpital Trousseau Comment étudier un

Plus en détail

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées Les systèmes de traitement des plaies par pression négative (TPN) sont des

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

Métatarsalgies. Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique. Le pied : sujet complexe!? Dr Thierry Fulpius Consultation du pied

Métatarsalgies. Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique. Le pied : sujet complexe!? Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Le pied : sujet complexe!? Anatomie... Biomécanique... Chaussure... Service de rhumatologie / HUG 27 août

Plus en détail

SOMMAIRE LE COU P.4 L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 LE TRONC P.12 LE GENOU P.16 LA CHEVILLE P.20 LE PIED P.22

SOMMAIRE LE COU P.4 L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 LE TRONC P.12 LE GENOU P.16 LA CHEVILLE P.20 LE PIED P.22 SOMMAIRE LE COU P.4 - Collier cervical souple, semi rigide ou rigide L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 - La clavicule, l immobilisation d épaule - Coudière, soutien du bras - Immobilisation

Plus en détail

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon LIVRET D INFORMATIONS CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon 04.72.17.26.26 Accès bus : C6, 89, C14, 66, 19 RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE Accès

Plus en détail

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie Utilisation de la diode (810 nm) en orthodontie Auteurs_Dr Deepak Rai & Dr Gurkeerat Singh, Inde CAS 1 Fig. 1_Patient présentant un large diastème médian avec un frein épais. Fig. 2_Traitement orthodontique

Plus en détail

TARIF. Travaux en technique Orthopédique de chaussures. Tarif UV MV IV. Mise en vigueur: Etat: 01.05.2009 01.01.2014.

TARIF. Travaux en technique Orthopédique de chaussures. Tarif UV MV IV. Mise en vigueur: Etat: 01.05.2009 01.01.2014. 2009 Travaux en technique Orthopédique de chaussures Mise en vigueur: Etat: 01.05.2009 01.01.2014 Édité par: ASMCBO Association pied & chaussure Secrétariat central Tribschenstrasse 7 Postfach 3065 6002

Plus en détail

Centre podiatrique Lambert. Dr. Keven Lambert, Podiatre

Centre podiatrique Lambert. Dr. Keven Lambert, Podiatre Centre podiatrique Lambert Dr. Keven Lambert, Podiatre Objectif de la présentation Distinguer les cors et les verrues plantaires et résumer les différents traitements utilisés par les podiatres Évaluer

Plus en détail

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement TITRE DU CONSORTIUM : Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement RESPONSABLES : Alexis Descatha, UMS 011, Villejuif ; Yves Roquelaure, LEEST, Angers ; Bradley Evanoff,

Plus en détail

Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires

Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires DR ROCH MADER SERVICE DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE H ÔPITAL SUD - CHU DE GRENOBLE Plan Tendinopathies

Plus en détail

Malaises. Chutes du sujet âgé. Chutes. Malaise et chute? Attitude pratique. Evaluer les conséquences

Malaises. Chutes du sujet âgé. Chutes. Malaise et chute? Attitude pratique. Evaluer les conséquences Chutes du sujet âgé S. Moulias Unité de Court Séjour Gériatrique Hôpital Ambroise Paré Boulogne Billancourt Malaises indisposition ou incommodité générale vague et imprécise syncope lipothymie vertige

Plus en détail

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413 ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE Désignation des I - HONORAIRES MEDICAUX HORS HOSPITALISATION (5) Consultations et visites de généralistes et spécialistes Actes de chirurgie en cabinet Actes techniques

Plus en détail

COMPÉTENCES EN SOINS AUX ADULTES COMPÉTENCES GÉNÉRALES. Le médecin de famille est un clinicien compétent et efficace

COMPÉTENCES EN SOINS AUX ADULTES COMPÉTENCES GÉNÉRALES. Le médecin de famille est un clinicien compétent et efficace À la fin de sa résidence, le résident : COMPÉTENCES EN SOINS AUX ADULTES 1. Prodigue à une clientèle adulte (homme et femme) des soins de santé globaux (préventifs et curatifs) et continus avec comme objectifs

Plus en détail

Nom et coordonnées des personnes qui fourniront des lettres de recommandations :

Nom et coordonnées des personnes qui fourniront des lettres de recommandations : FORMULAIRE D INSCRIPTION À L INTERNAT EN PSYCHOLOGIE POUR LES MILIEUX DE LA RÉGION DE QUÉBEC Prénom Nom de famille Adresse Téléphone (1 seul numéro)* Courriel (1 seule adresse)* *Coordonnées pour vous

Plus en détail

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013 Douleurs des mains Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements C.Zenklusen septembre 2013 Causes de douleurs aux mains Articulations (origine articulaire) Nerfs (origine nerveuse)

Plus en détail

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde Vivre avec une polyarthrite rhumatoïde Décembre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

HYGIENE et ASEPSIE les principes de base exemple : réalisation d un pansement

HYGIENE et ASEPSIE les principes de base exemple : réalisation d un pansement Les règles d 'hygiène dans la réalisation d un pansement HYGIENE et ASEPSIE les principes de base exemple : réalisation d un pansement Objectif Règles visant à prévenir les risques de transmission croisée

Plus en détail

Ablation de sutures. Module soins infirmiers

Ablation de sutures. Module soins infirmiers Ablation de sutures Module soins infirmiers Equipe enseignante de l IFSI du Centre Hospitalier de ROUBAIX Diaporama réalisé par : Stéphane Dubus, Formateur I. Définition Il s agit d ôter les sutures cutanées

Plus en détail

Modifications par rapport à la Version 1.56 / Release 22.07.2013:

Modifications par rapport à la Version 1.56 / Release 22.07.2013: Modifications par rapport à la Version 1.56 / Release 22.07.2013: Nouvelles décisions: Numéro 14001 : Supplément à la valeur intrinsèque de la position tarifaire 00.1325 1/37 Numéro 03033 Facturation des

Plus en détail

Structure tarifaire TarMed

Structure tarifaire TarMed Editores Medicorum Helveticorum Schweizerischer Ärzteverlag AG Editions mé dicales suisses SA Edizioni mediche svizzere SA Swiss Medical Publishers Ltd Structure tarifaire TarMed Version 1.0 Table des

Plus en détail

GUIDE DE FABRICATION LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR

GUIDE DE FABRICATION LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR GUIDE DE FABRICATION LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR Programme de réadaptation physique Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

La nouvelle convention médicale. Un nouveau partenariat en faveur de la qualité des soins

La nouvelle convention médicale. Un nouveau partenariat en faveur de la qualité des soins La nouvelle convention médicale Un nouveau partenariat en faveur de la qualité des soins La convention a été signée le 26 juillet 2011 par trois syndicats représentatifs (CSMF, MG France, SML) et l assurance

Plus en détail

Liste de nos programmes d exercices

Liste de nos programmes d exercices Alexandre JETTE Lauriane VASSEUR 62 7 020282 001 30 1 26 62 7 035744 001 30 1 26 Cabinet de Masso-Kinésithérapie 9 rue Edmond de Palézieux - 62224 Equihen-Plage 03.21.91.11.64-06.85.12.01.18 - kine@ajette.fr

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

DE LA PLAIE FRANCHE, NON CONTUSE, SANS DEVASCULARISATION... A LA PLAIE COMPLEXE, CONTUSE, AVEC DEVASCULARISATION, DILACERATION DES TISSUS...

DE LA PLAIE FRANCHE, NON CONTUSE, SANS DEVASCULARISATION... A LA PLAIE COMPLEXE, CONTUSE, AVEC DEVASCULARISATION, DILACERATION DES TISSUS... DE LA PLAIE FRANCHE, NON CONTUSE, SANS DEVASCULARISATION... CONTROLLED ACTIVE FLEXION MOBILISATION ( M. F. A. P. ) ASSOCIATED WITH MODIFIED KLEINERT S TECHNIQUE ( After primary repair of flexor tendons

Plus en détail

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité :

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : ANESTHESIOLOGIE - REANIMATION CHIRURGICALE ADA - Acte d'anesthésie AFLB010 4 (7, F, S, U) 0 Anesthésie rachidienne au cours d'un

Plus en détail

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire GUIDE POUR LES PARENTS 514-412-4400, poste 23310 hopitalpourenfants.com/trauma Le fémur est l os le plus long du corps humain : il

Plus en détail

Informations pour votre plâtre et votre attelle

Informations pour votre plâtre et votre attelle Informations pour votre plâtre et votre attelle 1. Pourquoi un plâtre? 2. Pourquoi une attelle? 3. Quelles sont les différences entre le plâtre de Paris et le plâtre en fi bre de verre? 4. Conseils : a.

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER Podologie du Sport Arnaud PERRIER 1 Les soins liés s au sport Pathologies les plus fréquentes en pédicurie du sport : 1- Les hyperkératoses 2- Les phlyctènes 3- Les hématomes sous unguéaux 4- Les échauffements

Plus en détail

L ARTHROSE, UNE PATHOLOGIE TRÈS FRÉQUENTE APRÈS 60 ANS

L ARTHROSE, UNE PATHOLOGIE TRÈS FRÉQUENTE APRÈS 60 ANS RHIZARTHROSE L ARTHROSE, UNE PATHOLOGIE TRÈS FRÉQUENTE APRÈS 60 ANS France 2010 HOMMES FEMMES TOTAL POPULATION +80 ANS 1 163 569 2 241 460 3 405 029 ARTHROSE 80% 930 855 1 793 168 2 724 023 POPULATION

Plus en détail