Plateforme locale de Projet Montréal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plateforme locale de Projet Montréal"

Transcription

1 Plateforme locale de Projet Montréal Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce Intégrité et saine gestion Octobre 2013 Rétablir l'intégrité, la transparence et l'imputabilité dans l'administration publique, ainsi que la participation citoyenne. Concernant l intégrité, la transparence et l imputabilité, une administration de Projet Montréal : donnera à un vérificateur externe le mandat de faire toute la lumière sur le processus d'octroi des contrats par l'arrondissement, de déceler les failles éthiques et de recommander des correctifs si nécessaire; publiera l organigramme de l administration de l arrondissement, incluant les mandats et responsabilités, le budget et le nombre d employés des différentes directions de service; rendra disponibles des ordres du jour détaillés et les dates des assemblées au moins une semaine avant la tenue de la réunion; maintiendra l obligation, pour le conseil d arrondissement, de siéger en public et de diffuser ses débats sur le Web; rendra également disponible sur le Web ses procèsverbaux et ses vidéos de rencontres; expliquera les orientations de ses élus et échangera avec les citoyens sur un site Web dédié aux communications de l'arrondissement; prendra le virage des données ouvertes en publiant les informations et les cartes de l arrondissement qui informeront, par exemple, des emplacements où les projets de réfection des infrastructures sont prioritaires, les modalités des appels d offres, les soumissionnaires retenus, ainsi que les catégories d appels reçus au 311 et ce, dans un format de données ouvert et accessible aux citoyens; implantera un code d éthique ainsi qu une formation à l éthique qui sera obligatoire pour tous les fonctionnaires, les élus et le personnel au service de la Ville. Concernant la participation citoyenne, une administration de Projet Montréal : 1

2 consultera la population avant l adoption du budget de l arrondissement et diffusera l information lui permettant d assurer un suivi des décisions de ses élus; créera un Conseil de quartier tripartite, composé des élus des trois ordres de gouvernement, de commerçants et d employeurs de l'arrondissement, ainsi que des diverses associations du secteur communautaire. L'emploi, en particulier chez les jeunes et les immigrants, sera l'une des priorités de ce Conseil; militera en faveur d élargir le statut d électeur admissible à voter lors d élections municipales à Montréal à toute personne ayant le statut de résident permanent ou de réfugié au Canada et pouvant prouver qu elle habite Montréal depuis au moins 12 mois. Économie locale et sociale Soutenir l économie locale et sociale par divers moyens Concernant l économie locale, une administration de Projet Montréal : favorisera les entreprises domiciliées sur le territoire de l arrondissement en utilisant le puissant levier économique qui se trouve entre les mains des arrondissements pour soutenir l'économie locale; soutiendra les entreprises d économie sociale en facilitant leur accès à des espaces de travail libérés lors de la reconversion de secteurs industriels ou à des locaux municipaux situés près des populations qu elles desservent; fractionnera les appels d offres, lorsque possible légalement, afin de favoriser la participation des petites et moyennes entreprises et de stimuler la compétition; on exigera des entreprises soumissionnaires non seulement des prix compétitifs, mais aussi des garanties fermes de qualité. Concernant l économie sociale, une administration de Projet Montréal : intégrera les critères tel que l impact environnemental, les bénéfices sociaux des entreprises, leur historique de qualité ainsi que les retombées économiques locales lors de l octroi des contrats d approvisionnement de l arrondissement; Habitation et développement urbain Favoriser la limitation de la hausse des loyers, le maintien des familles dans l arrondissement, la mixité sociale et la création de véritables quartiers urbains. 2

3 Concernant la limitation de la hausse des loyers dans l arrondissement, une administration de Projet Montréal : freinera le dézonage commercial pour contenir l augmentation des loyers; constituera, publiera et rendra aisément accessible un rôle des loyers (ou registre des baux), afin de protéger les locataires de hausses abusives de leur loyer; renoncera à la possibilité d accorder des dérogations pour convertir des immeubles locatifs en copropriété divise pour maintenir l accès au logement locatif dans l arrondissement. Concernant le maintien des familles dans l arrondissement, une administration de Projet Montréal : exigera la construction de logements suffisamment grands pour y accueillir des familles; revendiquera un meilleur financement (Québec, Canada) pour les logements sociaux et abordables dans l'arrondissement; facilitera la mise sur pied de coopératives d'habitation; s assurera que les nouvelles constructions respectent les seuils requis de logements sociaux tel qu indiqué dans la politique de l arrondissement; augmentera les ressources et les pouvoirs exécutoires des inspecteurs municipaux afin d'améliorer la salubrité et la sécurité des logements dans l'arrondissement; imposera systématiquement des frais d inspection aux propriétaires pour les suivis de non-conformité à la suite d'une inspection effectuée lors d'une plainte ou d'une requête; prendra tous les moyens légaux pour saisir les loyers, dans les cas d inaction suite à un avis de non-conformité, afin de procéder aux travaux urgents; réalisera des campagnes de sensibilisation et de prévention pour contrer les infestations de punaises, de rongeurs et d'autres vermines; adoptera un règlement municipal permettant l expropriation des immeubles à l'abandon (barricadés) depuis plus d un an ou ayant subi, aux frais de la Ville, des rénovations majeures non remboursées par le propriétaire; les immeubles ainsi expropriés seront prioritairement destinés à des usages publics, sociaux, institutionnels ou de préservation du patrimoine. Concernant la vie de quartier et la mixité sociale, une administration de Projet Montréal : revitalisera les milieux de vie autour des commerces de proximité, des axes de transport en commun (par exemple la rue Sherbrooke, le chemin Queen-Mary, l avenue Victoria, le chemin de la Côte-des-Neiges) et des autres services publics; 3

4 verdira l'espace et réaménagera le mobilier urbain autour des arrêts des principales lignes d'autobus; encouragera le développement de commerces de quartier; s'assurera que les projets immobiliers d'envergure bénéficient d une grande mixité sociale, tant résidentielle que commerciale et qu ils soient exemplaires en terme de développement durable; dans le cas particulier de l'aménagement du site de l hippodrome, fera les pressions nécessaires sur la ville centre pour que les développement prévus rencontrent ces critères; dans le cas particulier du triangle Namur/Jean-Talon, ré-harmonisera le développement actuel avec le reste du quartier en verdissant sensiblement le domaine public; s assurera que les hauteurs et densités des nouvelles constructions s harmonisent à la trame urbaine des quartiers; intégrera des espaces verts aux unités d habitation; reconnaîtra l école comme une composante essentielle du milieu de vie; développera les terrains vacants ou sous employés, situés dans les pourtours immédiats des stations de métro Plamondon et Côte-Sainte-Catherine, de la gare Montréal Ouest ainsi que le long des axes majeurs de transport de l arrondissement en favorisant une utilisation commerciale au rez-de-chaussée et résidentielle aux étages; innovera dans la conclusion d ententes pour un meilleur partage des équipements collectifs entre l arrondissement et les établissements scolaires; recouvrira partiellement l autoroute Décarie, de part et d autre des viaducs qui la traversent, sur une trentaine de mètres environ, et aménagera les espaces ainsi créés en terrasses et en marchés publics, par exemple; reverra les outils de réglementation d urbanisme afin de faciliter l implantation de nouveaux types de commerces ou d ateliers d industrie légère; bonifiera l'aide financière pour la restauration des immeubles patrimoniaux. Transports collectifs et qualité de vie des citoyens Rendre les déplacements plus rapides, plus sécuritaires et plus confortables dans l'arrondissement. Concernant les déplacements plus rapides, une administration de Projet Montréal : 4

5 fera des pressions sur la STM pour améliorer la desserte du service d autobus sur les plans de la ponctualité, du service de nuit, des navettes de faible capacité, etc., notamment les circuits 104, 138, 162 et 166; réaménagera le site de la station de métro Vendôme, de manière à favoriser les liens entre les différents modes de transports (métro, bus, taxi, train, vélo); améliorera l accès en transport en commun, particulièrement aux rues Victoria, Queen- Mary et Monkland; repositionnera les arrêts d autobus à une certaine distance des feux de circulation afin d améliorer la fluidité de la circulation et de protéger les usagers; desservira efficacement les parcs industriels de l ouest de l arrondissement en transport en commun. Concernant les déplacements plus sécuritaires, une administration de Projet Montréal : poursuivra l implantation de mesures permettant des déplacements sécuritaires des enfants aux alentours des écoles; fera respecter la zone de dégagement de 5 mètres au coin des rues (telle que prévue à l actuel code de la sécurité routière); garantira le déneigement prioritaire des trottoirs et leur entretien tout au long de l hiver, spécialement autour des écoles, des garderies, des cliniques et hôpitaux, des résidences de personnes âgées et des stations de métro; insistera sur l accélération des travaux visant un accès plus facile des personnes à mobilité restreinte à l ensemble du réseau de transport; continuera le développement du réseau de pistes cyclables et du Bixi dans l'arrondissement et augmentera l offre de stationnement sécuritaire pour les vélos; étudiera l'implantation de modes alternatifs de transport automobile, par exemple l'auto-partage, l'auto en libre-service et les taxis collectifs. Concernant les déplacements plus sécuritaires des personnes âgées, une administration de Projet Montréal : étudiera la possibilité de remettre sur pied la ligne d'autobus spéciale («navette Or») destinée aux personnes âgées, afin de leur permettre de faire leurs courses commodément et en toute sécurité; mettra sur pied un projet pilote d augmentation de la hauteur du trottoir au même niveau que le plancher de l autobus à certains arrêts pour faciliter et accélérer les entrées et sorties des personnes âgées, chaises roulantes, poussettes et chariots; Incitera la STM à améliorer le service de transport adapté; 5

6 repensera la configuration des intersections pour faciliter le passage des piétons, notamment aux stations de métro et aux arrêts d autobus. Une option serait de rétrécir la longueur des traverses grâce à des avancées de trottoir; augmentera le temps de passage aux feux piétonniers et l adaptera aux périodes d achalandage des piétons; mettra en priorité les aménagements qui assurent la sécurité des piétons lorsqu une rue fait l objet d une réfection; augmentera la sécurité urbaine par un éclairage adéquat des rues et des espaces publics. Un arrondissement sain Assurer l accès des citoyens de l arrondissement à des aliments frais et de qualité, à des services de proximité ainsi qu à des infrastructures de sport et de loisir sécuritaires. Concernant l accès des citoyens à des aliments frais et abondants, une administration de Projet Montréal : établira une politique de sécurité alimentaire pour l'arrondissement en consultation avec les organismes communautaires et les citoyens. créera un nouveau marché public dans l arrondissement en faisant appel aux producteurs agroalimentaires de la grande région de Montréal; incitera au développement de l agriculture urbaine en soutenant la création de jardinets et de toits verts, qui pourront fournir des aliments tout en réduisant l impact nocif des îlots de chaleur; favorisera l implantation de serres sur les toits plats d édifices industriels de l arrondissement; facilitera la plantation d espèces comestibles dans le cadre d aménagements paysagers des nombreux parcs et autres espaces publics; appuiera les programmes de cuisines collectives et facilitera l accès à ces cuisines pour favoriser la sécurité alimentaire. Concernant l accès aux services de proximité, une administration de Projet Montréal : par règlement, préviendra la disparition des espaces dédiés au commerce local et de proximité (dépanneurs, boulangeries, boucheries, fruiteries, librairies, boutiques, etc.) et soutiendra leur enracinement; 6

7 facilitera l utilisation du domaine public aux commerces locaux pour améliorer la vie de quartier. Concernant l accès à des infrastructures de sport et de loisir, une administration de Projet Montréal : développera les infrastructures de sport et de loisir (ex. : création d'un parc linéaire le long de la falaise St-Jacques et d'espaces publics par le recouvrement partiel de l'autoroute Décarie); implantera l accès gratuit à Internet sans-fil dans les principaux parcs de l arrondissement; modernisera et améliorera la qualité des informations du répertoire des activités offertes dans les centres communautaires de l arrondissement afin de le rendre facilement consultable et compréhensible; Un arrondissement vert Assurer l accès des citoyens de l arrondissement à des parcs plus conviviaux et mieux pourvus, et verdir l environnement. Concernant le verdissement de l environnement, une administration de Projet Montréal : travaillera avec les groupes de citoyens et les organismes locaux pour la mise en place de programmes d aide au verdissement des espaces privés; amorcera le développement de la collecte des résidus alimentaires (bacs bruns) dans l'arrondissement, afin de générer du compost et réduire la production et l'enfouissement de déchets; mettra en place des incitatifs pour les propriétaires désirant verdir les stationnements; favorisera l'implantation de toitures vertes ou réfléchissantes pour les nouvelles constructions ainsi que pour les immeubles résidentiels à toits plats existants, avec un objectif de 40 % des superficies de toitures converties; exigera que toute nouvelle construction comporte une structure adéquate pour éventuellement accueillir un toit vert; aménagera des murs végétalisés pour réduire la présence des îlots de chaleurs, des graffitis et du bruit; transformera des terrains vacants en espaces verts. Concernant l accès des citoyens à des parcs plus conviviaux et mieux pourvus, une administration de Projet Montréal : 7

8 verdira une portion de l avenue Jean-Brillant à l ouest de Decelles pour augmenter la superficie du parc et rendre plus conviviaux et sécuritaires les nombreux déplacements piétonniers entre l Université de Montréal et le métro Côte-des-Neiges; adoptera une nouvelle approche en ce qui concerne l aménagement des parcs municipaux pour en faire de véritables lieux tant conviviaux qu agréables (jeu d échecs géant, tables de ping-pong, dispositifs d entraînement physique, chaises légères pouvant être déplacées à volonté, brise-vent, etc.); donnera une nouvelle ampleur au parc Loyola en utilisant une partie de la rue Fielding et en y intégrant la piste cyclable et des jardins communautaires; verdira et réaménagera l espace urbain aux alentour du village Somerled; aménagera des parcs et des espaces verts de telle sorte que les gens utilisant une aide à la mobilité soient en mesure d y accéder. Un arrondissement sécuritaire Assurer un milieu de vie paisible et sécuritaire aux citoyens de l arrondissement. Concernant un milieu de vie paisible, une administration de Projet Montréal : travaillera avec le service de police pour dédier plus de ressources aux intervenants psychosociaux lors d interventions dans le quartier; luttera contre la pollution et les dépôts de déchets sauvages dans nos rues, nos ruelles et sur nos trottoirs. Concernant une gestion animalière éthique durable et responsable, une administration de Projet Montréal : créera un centre public de services animaliers pour la ville de Montréal assorti d'une clinique de stérilisation; encouragera les comportements responsables envers les animaux en incluant dans les règlements des dispositions pour la stérilisation et l identification des animaux par micropuce; s opposera aux méthodes cruelles et inefficaces de capture-euthanasie; proposera et appuiera des règlements municipaux sur la stérilisation obligatoire des chiens, chats ou lapins vendus dans des commerces ou donnés en adoption; proposera et appuiera une réglementation municipale qui encourage les comportements responsables envers les animaux; 8

9 proposera et appuiera des règlements municipaux qui militent en faveur de la sécurité du public et de la prévention des morsures de chien, sans égard à la race ou à l apparence du chien; Concernant la sécurité routière, une administration de Projet Montréal : assurera une voie publique sécuritaire où l'usage excessif de la voiture est découragé par des politiques d apaisement de la circulation de transit sur les rues résidentielles; prendra un soin particulier de sécuriser des traverses dangereuses aux endroits stratégiques. Un épanouissement culturel Protéger et développer le patrimoine de l arrondissement. Cultiver nos quartiers. Concernant la préservation du patrimoine de l arrondissement, une administration de Projet Montréal : protégera le patrimoine bâti, naturel et culturel appartenant à l arrondissement, comme l Oratoire Saint-Joseph, le théâtre Empress, le campus Loyola, le théâtre Snowdon et l église Notre-Dame de Grâce etc., en appliquant la réglementation existante, en refusant de modifier celle-ci à la pièce suivant les intérêts des promoteurs, et en prenant le leadership de la création de groupes d investisseurs publics et privés voués à la sauvegarde du patrimoine collectif; préservera le patrimoine collectif inestimable que constituent les églises, en préservant leur caractère public, communautaire, culturel et social, et en effectuant les démarches nécessaires pour obtenir l implication du gouvernement du Québec afin de soutenir conjointement des projets allant en ce sens; encouragera l'émergence de nouveaux espaces de diffusion culturelle et artistique et reconnaîtra et encouragera l initiative privée dans ce domaine précis; favorisera l achat en coopérative ou la location à long terme d espaces pour les artistes et autres artisans, afin de préserver et de sortir du marché spéculatif des espaces dédiés à la production culturelle; appuiera les associations regroupant les travailleurs du milieu culturel et artistique de l arrondissement afin de mieux défendre les intérêts et enjeux spécifiques à leur quartier. Concernant la culture de quartier, une administration de Projet Montréal : consolidera le réseau des pôles culturels dans les arrondissements afin de rendre la culture accessible au plus grand nombre et d inscrire l ensemble des quartiers dans une dynamique culturelle; 9

10 centralisera et rendra disponible, sur un seul portail, toutes les informations utiles à la mise en place d'initiatives de quartier locales, soit la réglementation, les informations et conseils juridiques, le financement disponible (subventions, concours et prix, avantages fiscaux), les organismes et personnes-ressources, la liste complète des regroupements artistiques associatifs et un calendrier des événements; encouragera les activités interculturelles ouvertes comme moyen de bâtir et d humaniser la ville; utilisera les bibliothèques publiques comme outil d accueil et d'inclusion des nouveaux arrivants et augmentera l'offre de livres dans d'autres langues que le français et l'anglais; accueillera la vente d œuvres d artistes locaux dans les marchés et événements publics. 10

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

INTRODUCTION PRÉSENTATION AUX CITOYENS 28 AOÛT. - Propriétaire du 3500 St-Jacques

INTRODUCTION PRÉSENTATION AUX CITOYENS 28 AOÛT. - Propriétaire du 3500 St-Jacques INTRODUCTION PROJETS DANS LE SUD OUEST - Propriétaire du 3500 St-Jacques Bureau Bureau Commercial - Expertise en développement de projets immobiliers et gestion de propriétés - Équipe formée d architectes,

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur :

Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur : Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur : La traversée de la rue à Montréal : Comment accroître le confort et la sécurité des piétons 10

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l

Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l agglomération de Montréal Novembre 2014 Mémoire sur le

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Introduction Un milieu de vie inclusif et sain Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un milieu de vie complet

Plus en détail

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS NOVEMBRE 2012 LES TERRASES ST-SULPICE PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice Plan d actions du Quartier Latin CONSOLIDATION

Plus en détail

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

Forum Petite-Patrie. Travailler. ensemble. Recommandations Actions

Forum Petite-Patrie. Travailler. ensemble. Recommandations Actions Forum Petite-Patrie Travailler ensemble s C est avec fierté et dynamisme que l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie participait au Forum Petite-Patrie qui s est tenu le 29 mai 2010. Ce premier forum,

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

MOTION DE L OPPOSITION OFFICIELLE POUR RÉVISER LA LÉGISLATION ENTOURANT LA PRATIQUE DU VÉLO

MOTION DE L OPPOSITION OFFICIELLE POUR RÉVISER LA LÉGISLATION ENTOURANT LA PRATIQUE DU VÉLO CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA RÉSOLUTION CM14 0439 ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AVRIL 2014 MOTION DE L OPPOSITION OFFICIELLE POUR RÉVISER LA LÉGISLATION ENTOURANT LA PRATIQUE DU VÉLO

Plus en détail

déposé à l Office de consultation publique de Montréal

déposé à l Office de consultation publique de Montréal Mémoire sur les projets de règlement P-06-069 et 04-047-34 Implantation d un campus de l Université de Montréal sur le site de la gare de triage d Outremont déposé à l Office de consultation publique de

Plus en détail

Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière

Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière Le projet du campus universitaire d Outremont Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière Bureau de gestion des grands projets Direction du développement économique et urbain Février 2011

Plus en détail

Plan d urbanisme de Montréal

Plan d urbanisme de Montréal PA R T I E I I : C H A P I T R E 4 Arrondissement de Côte-des-Neiges S E P T E M B R E 2 0 0 5 (dernière mise à jour: Décembre 2012) Table des matières 4.1 Introduction 1 4.2 Le rappel du parti d aménagement

Plus en détail

Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation

Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation Les Grandes Conférences les affaires FAVORISER L ADHÉSION DES PARTIES PRENANTES Ville de Montréal Le 5 décembre 2012 Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation Les éléments

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Le programme municipal de rénovation majeure, qui vise la rénovation de l ensemble d un bâtiment résidentiel, offre une aide financière aux propriétaires

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Le partage du réseau cyclable montréalais : Avec qui et comment?

Le partage du réseau cyclable montréalais : Avec qui et comment? Direction générale Direction du greffe Division des élections du soutien aux commissions 275, rue Notre-Dame Est, Bureau R-134 Montréal, Québec H2Y 1C6 Téléphone : (514) 872-3770 Télécopieur : (514) 872-5655

Plus en détail

Projet de politique d habitation de la Ville de Québec. Commentaires et recommandations dans le cadre de la consultation publique

Projet de politique d habitation de la Ville de Québec. Commentaires et recommandations dans le cadre de la consultation publique Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur 301, rue de Carillon, Québec, Qc, G1K 5B3 Tél.:529-6158 courriel: cccqss@bellnet.ca Projet de politique d habitation de la Ville de Québec

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

Présentation d ENvironnement JEUnesse

Présentation d ENvironnement JEUnesse Une ville pour tous! Mémoire déposé dans le cadre des consultations de l Office de consultation publique de Montréal sur le Plan de développement durable de Montréal Août 2013 Ce mémoire a été préparé

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 3 : Règlement sur la responsabilisation environnementale PRÉSENTATION Présenté par Monsieur Maxime Maheu-Moisan, membre du comité exécutif,

Plus en détail

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014 École secondaire Alphonse -Desjardins Laval Avril 2014 1 Table des matières MISE EN CONTEXTE... 3 SOMMAIRE DU RAPPORT DE VISITE... 4 1. ÉTAT DES LIEUX... 5 1.1. EMPLACEMENT ET ENVIRONNEMENT DE L ÉCOLE...

Plus en détail

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique.

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. Avec une superficie totale de plus de 300 000 pi ca répartie sur 8 étages, cet immeuble de bureaux propose de vastes espaces

Plus en détail

Séance ordinaire du comité exécutif du mercredi 26 octobre 2011

Séance ordinaire du comité exécutif du mercredi 26 octobre 2011 Séance ordinaire du comité exécutif du mercredi 26 octobre 2011 ORDRE DU JOUR ADOPTÉ 10 Sujets d'ouverture Ordre du jour Direction générale, Direction du greffe Adoption de l'ordre du jour de la séance

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INTRODUCTION En vertu de l article 61.1 de la Loi assurant l exercice des droits des personnes, en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

Réaménagement des espaces municipaux et communautaires (incluant l acquisition du bâtiment de la Caisse) Présentation publique 26 février 2015

Réaménagement des espaces municipaux et communautaires (incluant l acquisition du bâtiment de la Caisse) Présentation publique 26 février 2015 Réaménagement des espaces municipaux et communautaires (incluant l acquisition du bâtiment de la Caisse) Présentation publique 26 février 2015 Historique du projet Création du comité des bâtiments en juillet

Plus en détail

ARRONDISSEMENT. Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce PORTRAIT DE MILIEU. 3 secteurs à privilégier pour la sécurité et le confort des piétons aînés

ARRONDISSEMENT. Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce PORTRAIT DE MILIEU. 3 secteurs à privilégier pour la sécurité et le confort des piétons aînés ARRONDISSEMENT Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce PORTRAIT DE MILIEU 3 secteurs à privilégier pour la sécurité et le confort des piétons aînés Hiver 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. «Vieillir en santé dans

Plus en détail

PDUES des secteurs Marconi Alexandra, Atlantic, Beaumont, De Castelnau Rapport de l OCPM Recommandations et suivi

PDUES des secteurs Marconi Alexandra, Atlantic, Beaumont, De Castelnau Rapport de l OCPM Recommandations et suivi PDUES des secteurs Marconi Alexandra, Atlantic, Beaumont, De Castelnau Rapport de l OCPM Recommandations et suivi Recommandations ayant une portée sur le contenu du projet de PDUES Recommandations de l

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX Bâtiment historique au coeur du centre-ville 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX

Plus en détail

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE BOÎTE À OUTILS DU PROJET VERSION JUIN 2012 EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE Sondage en ligne du QVAS PlateauEst Juin 2010 Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée

Plus en détail

Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS

Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS Responsabiliser les propriétaires Impliquer les locataires Objectifs Le Plan d action de lutte à l insalubrité des logements de la Ville de

Plus en détail

Véronique Fournier Conseillère Saint-Henri Petite-Bourgogne Pointe-Saint-Charles

Véronique Fournier Conseillère Saint-Henri Petite-Bourgogne Pointe-Saint-Charles MOT DU MAIRE D ARRONDISSEMENT Voilà quatre ans, mon équipe relevait le défi d apporter sa contribution au mieuxêtre de notre population, tout en suscitant la participation citoyenne. Services de proximité,

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

2020 marque l horizon des grands projets de développement.

2020 marque l horizon des grands projets de développement. 555555555555555 MOT DU MAIRE À la suite de l élection de novembre 2009, en collaboration avec l équipe de conseillères et du conseiller formant le nouveau conseil d arrondissement de Montréal-Nord, j ai

Plus en détail

Plan de mobilité active

Plan de mobilité active PROJET VILLE DE LONGUEUIL RÉSUMÉ Document de travail soumis à la consultation publique 2 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE 5 1 DIAGNOSTIC 6 1.1. Partage de l espace public et sécurité 6 1.2. Continuité et accès

Plus en détail

Forum régional sur les changements climatiques

Forum régional sur les changements climatiques Forum régional sur les changements climatiques Ville de Blainville Municipalité de 53 556 citoyens Maire, François Cantin depuis novembre 2005 Sondage en mai 2009 auprès de 501 citoyens par la firme Ipsos

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011!

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Introduction! Repenser les toits! Des surfaces à exploiter! Très

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Date : le 7 février 2005 Le transport scolaire Dans les politiques des commissions scolaires sur le transport scolaire, on établit une distance entre

Plus en détail

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil 4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil DOSSIER DE COMMERCIALISATION Vivre et investir ensemble Coloc & Vie RCS Nanterre 807 853 841 52, rue de Bezons 92400 Courbevoie À propos de Coloc & Vie Officiellement

Plus en détail

RAPPORT Marche exploratoire. Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs. PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun

RAPPORT Marche exploratoire. Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs. PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun RAPPORT Marche exploratoire Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun Le 7 mai 2014 Table des matières Préambule... 3 Mise en

Plus en détail

POUR DES VILLES DE MOBILITÉ ACTIVE ET DURABLE

POUR DES VILLES DE MOBILITÉ ACTIVE ET DURABLE Mémoire POUR DES VILLES DE MOBILITÉ ACTIVE ET DURABLE REVOIR LE DESIGN, LES INFRASTRUCTURES ET LE CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Mémoire présenté au ministère des Transports du Québec Dans le cadre du Groupe

Plus en détail

Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013

Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013 Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013 Remerciements Vélo Québec tient à remercier ses nombreux partenaires pour leur

Plus en détail

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ La ville de L Assomption est plus dynamique et plus belle que jamais, reconnue ici et ailleurs pour sa qualité de vie et son environnement exceptionnel. Dans

Plus en détail

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS Y DES FEMMES DE MONTRÉAL MÉMOIRE POUR L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTREAL MONTREAL, 14 AVRIL 2011 PRÉSENTÉ PAR : ELISABETH ALARIE

Plus en détail

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012 Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques Rapport d étude Janvier 2012 Dans le cadre de sa stratégie d action sur les changements climatiques, le Regroupement national

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 1586 RÈGLEMENT NO 1586 ÉTABLISSANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION POUR L ANNÉE 2013

RÈGLEMENT NO 1586 RÈGLEMENT NO 1586 ÉTABLISSANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION POUR L ANNÉE 2013 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-MÉGANTIC RÈGLEMENT NO 1586 RÈGLEMENT NO 1586 ÉTABLISSANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION POUR L ANNÉE 2013 ATTENDU QUE le conseil désire favoriser l'établissement

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

Montréal ORIENTATION. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions de gaz à effet de serre ACTION 2: Présentation de l action générale

Montréal ORIENTATION. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions de gaz à effet de serre ACTION 2: Présentation de l action générale /1 ORIENTATION Hochej -i1sonneuve Montréal Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions de gaz à effet de serre m j3 ACTION 2: Réduire la dépendance à l automobile Présentation des enjeux reliés

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques Le Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 201

Plus en détail

Évaluation du Plan local de développement durable de la Ville de Mont-Royal 2010-2015

Évaluation du Plan local de développement durable de la Ville de Mont-Royal 2010-2015 SERVICES TECHNIQUES 20, avenue Roosevelt de Mont-Royal (Québec) H3R 1Z4 Tél. : (514) 734-3034 Téléc. : (514) 734-3084 Évaluation du Plan local de développement durable de la de Mont-Royal 2010-2015 Depuis

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008.

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008. TOULOUSE, le 7 février 2008 Aux adhérents de l Association Vélo Assemblée Générale du 9 février 2008 Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre

Plus en détail

SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE

SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE A - DES CHANGEMENTS POSITIFS POUR LE PLATEAU NORD B - FIABILITE ET FREQUENCE C - UN DOUBLE SITE PROPRE SUR LA ROUTE DE C2 D - LES AMENAGEMENTS A

Plus en détail

Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier

Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier Groupe de travail sur les transports actifs et alternatifs Sécurité des cyclistes Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier Les notes qui suivent font suite aux travaux du Groupe

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE SEMI-COMMERCIAL À VENDRE 7961-7969, RUE HOCHELAGA MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 450 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE SEMI-COMMERCIAL À VENDRE 7961-7969, RUE HOCHELAGA MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 450 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE SEMI-COMMERCIAL À VENDRE 7961-7969, RUE HOCHELAGA MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 450 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins d Anjou-Tétreaultville désire vous informer de la mise en marché

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut Rosemont- La Petite-Patrie Îlots de chaleur urbains Tout savoir! ce qu il faut Qu est-ce qu un îlot de chaleur? Un îlot de chaleur désigne une élévation localisée des températures, particulièrement des

Plus en détail

plan de mobilité active de laval

plan de mobilité active de laval plan de mobilité active de laval TABLE DES MATIÈRES 1. Préambule... 4 2. La démarche ÉvoluCité... 6 a. Des consultations publiques pour s approprier la démarche... 8 3. Pourquoi un plan de mobilité active?...

Plus en détail

50, RUE SAINTE-CATHERINE O, BUREAU 300, MONTRÉAL (QUÉBEC) H2X 1V4 Ι DBOUCHARD@CREMTL.QC.CA Ι 514.842.2890 X230

50, RUE SAINTE-CATHERINE O, BUREAU 300, MONTRÉAL (QUÉBEC) H2X 1V4 Ι DBOUCHARD@CREMTL.QC.CA Ι 514.842.2890 X230 Norme BNQ 3019-190 Diapo de titre AMÉNAGEMENT DES AIRES DE STATIONNEMENT, GUIDE À L INTENTION DES CONCEPTEURS DANIEL BOUCHARD RESPONSABLE CAMPAGNES TRANSPORT, GES ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE 50, RUE SAINTE-CATHERINE

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Engagements de Projet Montréal pour le Sud-Ouest Élections du 3 novembre 2013

Engagements de Projet Montréal pour le Sud-Ouest Élections du 3 novembre 2013 1 Engagements de Projet Montréal pour le Sud-Ouest Élections du 3 novembre 2013 Pour voir le programme 2013 de Projet Montréal pour l ensemble de la ville : http://projetmontreal.org/wpcontent/uploads/documents/document/programme_2013_p

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES EXPLOITATION PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES -2015-2016 Adopté le 13 décembre 2013 Résolution 13-CA (AMT)-314 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE L AGENCE MÉTROPOLITAINE DE TRANSPORT...

Plus en détail

Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier. par Louis Drouin, M.D., M.P.H.,

Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier. par Louis Drouin, M.D., M.P.H., Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier Direction de santé publique par Louis Drouin, M.D., M.P.H., responsable, secteur Environnement urbain et santé (avec la collaboration

Plus en détail

Pour une ville à échelle humaine

Pour une ville à échelle humaine Mémoire du Forum jeunesse de l île de Montréal sur le Schéma d aménagement et de développement de Montréal Pour une ville à échelle humaine Présenté à la Commission sur le schéma d aménagement et de développement

Plus en détail

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU PROJET PLAN D AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN PMAD 13 OCTOBRE 2011 1 INTRODUCTION La communauté

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Automne 2014 UN PROGRAMME PERTINENT ET NÉCESSAIRE Les besoins de logements abordables

Plus en détail

CONSIDÉRANT QUE la Ville désire attirer sur son territoire de nouvelles familles et favoriser la construction de nouvelles habitations;

CONSIDÉRANT QUE la Ville désire attirer sur son territoire de nouvelles familles et favoriser la construction de nouvelles habitations; RÈGLEMENT NUMÉRO 252 INTITULÉ «RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION FAVORISANT LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES HABITATIONS DANS CERTAINS SECTEURS DE LA VILLE» CONSIDÉRANT QUE la Ville désire

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 Table des matières Lexique... 5 Mot du maire Gérard Tremblay...

Plus en détail

Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express

Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express Montréal, 2002 Ville de Montréal Le contenu de cette présentation est tiré du guide d aménagement «Pour un environnement urbain sécuritaire»

Plus en détail

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Lancement de l appel de projets : 12 février 2015 Date limite dépôt des dossiers : 6 mars 2015 Résumé Dans le cadre

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT, D UN SITE DE TRAITEMEMENT DES EAUX USÉE

CONSTRUCTION D UN NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT, D UN SITE DE TRAITEMEMENT DES EAUX USÉE Projet N 105576.001 104858.002 Municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez CONSTRUCTION D UN NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT, D UN SITE DE TRAITEMEMENT DES EAUX USÉE ET RÉFECTION DES RUES DU VILLAGE (2014-2015)

Plus en détail

Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil d'arrondissement tenue le mercredi 17 décembre 2014 à 14 h 30 201, avenue Laurier, 5 e étage

Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil d'arrondissement tenue le mercredi 17 décembre 2014 à 14 h 30 201, avenue Laurier, 5 e étage Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil d'arrondissement tenue le mercredi 17 décembre 2014 à 14 h 30 201, avenue Laurier, 5 e étage PRÉSENCES : Monsieur, maire d'arrondissement Monsieur le

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

Tableau de bord stratégique ACTUALISATION DE JUILLET 2014

Tableau de bord stratégique ACTUALISATION DE JUILLET 2014 Tableau de bord stratégique ACTUALISATION DE JUILLET 2014 Table des matières 1. Population et structure des familles 2. Emploi 3. Propreté et Environnement 4. Mobilité 5. Activité économique et immobiliere

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE SOUS-LOCATION RÉSIDENTIELLE NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le contrat préliminaire requis par les articles 1785 et suivants du Code civil du Québec la vente

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC, QUÉBEC ÉTUDE DE CAS

VILLE DE QUÉBEC, QUÉBEC ÉTUDE DE CAS Études de cas sur le transport durable VILLE DE QUÉBEC, QUÉBEC ÉTUDE DE CAS N o 38 L abonne Bus Organisation Réseau de Transport de la Capitale (RTC) Statut Démarche en cours, débutée en 2002 Aperçu Dans

Plus en détail

Étude publique sur Montréal, métropole culturelle

Étude publique sur Montréal, métropole culturelle Étude publique sur Montréal, métropole culturelle Présentation de Jean-Robert Choquet Directeur Direction du développement culturel Service du développement culturel, de la qualité du milieu de vie et

Plus en détail

Le transport en commun, une vision décentralisée

Le transport en commun, une vision décentralisée Mémoire présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal dans le cadre de la consultation sur le Projet de schéma métropolitain d aménagement et de développement de la Communauté métropolitaine de Montréal

Plus en détail