QCM corrigés «Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques» séance du 22 mai 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QCM corrigés «Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques» séance du 22 mai 2007"

Transcription

1 QCM corrigés «Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques» séance du 22 mai 2007 QCM élaborés par : Dr J. De Troyer (service de gynécologie-obstétrique, hôpital nord) Dr I. Sari-Minodier (service de médecine et santé au travail, faculté de médecine) 1

2 Question 1 (réponses justes) A propos de la déclaration de grossesse, celle-ci : A/ doit être faite avant 16 semaines d aménorrhée. B/ doit obligatoirement être rédigée par un médecin. C/ nécessite la prescription préalable des examens obligatoires. D/ est adressée à la caisse d allocation familiale par le médecin. E/ la date du début de grossesse y figure. 2

3 Question 2 (réponses justes) A propos des examens prescrits en cours de grossesse, sont obligatoires : A/ la sérologie HIV 1 et 2. B/ la sérologie rubéolique. C/ la sérologie syphilitique. D/ 3 échographies au terme approximatif de 12 SA, 22 SA, 32 SA. E/ le triple test. 3

4 Question 3 (réponses justes) A propos du suivi de la grossesse, doivent être réalisés obligatoirement : A/ 7 consultations obstétricales par un médecin. B/ une consultation d anesthésie. C/ une consultation du post-partum. D/ des cours de préparation à l accouchement. E/ ce suivi ne peut pas être assuré par le médecin traitant. 4

5 Question 4 (réponses justes) Une glycosurie de 2 croix à la bandelette urinaire est retrouvée à la visite de médecine du travail chez une salariée enceinte de 24 SA ; c est la première fois qu une telle constatation est faite ; sa prochaine consultation obstétricale est prévue dans 4 semaines A/ cela ne semble pas inquiétant si elle a mangé deux Mars une heure auparavant. B/ cela semble inquiétant même si elle a mangé deux Mars une heure auparavant. C/ cela incite à réaliser un dépistage du diabète gestationnel. D/ vous lui conseillez d en informer rapidement son obstétricien. E/ vous lui conseillez de le signaler à son obstétricien à l occasion de la prochaine visite. 5

6 Question 5 (réponses justes) Une salariée enceinte de 26 SA, de rhésus négatif, vous signale des pertes sanguines vaginales peu importantes le matin même de la visite de médecine du travail A/ dans la mesure où les pertes sont peu importantes cela ne semble pas inquiétant. B/ vous réalisez un toucher vaginal pour vérifier la présence de sang sur le doigtier. C/ vous lui conseillez de consulter rapidement son obstétricien D/ l absence de contraction est un élément rassurant E/ vous la faite transférer par SAMU à la maternité la plus proche 6

7 Question 6 (réponses justes) A l occasion d une visite de médecine du travail, vous retrouvez chez une secrétaire enceinte de 30 SA une TA à 14/10 : A/ une recherche d albumine à la bandelette urinaire s impose. B/ vous la convoquez le lendemain pour vérifier cette TA. C/ vous l adressez à son obstétricien en urgence pour contrôle. D/ vous recherchez des oedèmes, des céphalées, des phosphènes. E/ un traitement anti-hypertenseur est nécessaire. 7

8 Question 7 (réponses justes) Concernant ces facteurs de risque de prématurité, quel est celui dont le risque relatif est le plus important? A/ le tabac. B/ le niveau socio-économique bas. C/ l antécédent de prématurité. D/ l age de la future mère inférieur à 18 ans. E/ un métier entraînant de longs trajet en voiture. 8

9 Question 8 (réponses justes) Concernant l évaluation de la toxicité des produits et les classifications CMR, la (les) proposition(s) suivante(s) est(sont) exacte(s) : A/ A ce jour, plus de 90% des produits ne sont pas testés vis-àvis de la reproduction ou le sont de façon incomplète. B/ La Directive REACH va imposer, pour tous les produits, une évaluation de la toxicité sur la reproduction. C/ L exposition des femmes enceintes ou allaitantes aux substances et préparations classées en catégories 1, 2 ou 3 des classifications CMR est interdite. D/ La classification des toxiques pour la reproduction distingue les toxiques pour la fertilité humaine (masculine et féminine) et ceux pour le développement (avant et après la naissance). E/ Les substances radioactives sont toutes classées toxiques pour la reproduction. 9

10 Question 9 (réponses justes) Selon le code du travail, une femme enceinte ne doit pas effectuer les travaux suivants : A/ emploi aux étalages extérieurs des magasins et boutiques (de jour comme de nuit). B/ décapage au jet de sable (sauf en enceinte étanche). C/ tous les travaux exposant au mercure (sauf en vase clos). D/ tous les travaux exposant à l aniline (sauf en vase clos). E/ transport sur diables ou cabrouets. 10

11 Question 10 (réponses justes) Le changement d affectation d une femme enceinte travaillant de nuit sur un poste de jour A/ requiert systématiquement l avis du médecin du travail B/ ne doit entraîner aucune baisse de rémunération. C/ peut se poursuivre jusqu à trois mois après le retour du congés post-natal sur demande du médecin du travail. D/ s il ne peut être réalisé par l employeur, ce dernier aura à justifier par écrit cette impossibilité. E/ s il ne peut être réalisé par l employeur, ce dernier aura à verser à la femme, alors en arrêt de travail, un complément de rémunération jusqu au début du congé maternité. 11

12 Question 11 (réponses justes) Parmi les travaux suivants, quels sont ceux qui sont concernés par la garantie de rémunération instaurée par l ordonnance du 22 février 2001 : A/ travaux exposant au plomb métallique et ses composés. B/ travaux exposant à des agents avérés toxiques pour la reproduction. C/ travaux avec un risque de contamination par le toxoplasme chez une femme non immunisée. D/ travaux en milieu hyperbare (1,2 bar). E/ travaux exposant aux dérivés nitrés des hydrocarbures benzéniques. 12

13 Question 12 (réponses justes) A propos de l exposition aux rayonnements ionisants durant la grossesse, quelle(s) est(sont) la(les) proposition(s) exacte(s) : A/ une femme enceinte ne peut être affectée à des travaux qui requièrent un classement en catégorie A B/ une femme enceinte ne peut être affectée ou maintenue à des postes de travail comportant un risque d exposition interne C/ l exposition professionnelle doit être telle que l exposition de l enfant à naître (entre la déclaration de la grossesse et l accouchement) doit être inférieure à 1 msv D/ si l employeur ne peut aménager le poste de travail ou proposer un autre poste permettant de respecter les limites réglementaires, le contrat de travail sera suspendu avec garantie de rémunération E/ une dose fœtale inférieure à 100mGy ne justifie pas une interruption thérapeutique de grossesse sur la base du risque radio-induit. 13

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Déclaration Avant la fin de la 14 ème semaine de grossesse = avant 14 semaines = avant 16 SA En pratique, à remplir avant 3 mois = 15 SA, puis

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES N 50920#04 CACHET DE LA CAISSE NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES MALADIE, MATERNITé, PATERNITÉ / accueil de l enfant et allocation journalière

Plus en détail

A Saint-Lô le 16 Avril 2009. M. Hrôlf LEMARCHANT Secrétaire de section CFDT. Section SDIS 50. M. Albert BAZIRE Président du Conseil d administration

A Saint-Lô le 16 Avril 2009. M. Hrôlf LEMARCHANT Secrétaire de section CFDT. Section SDIS 50. M. Albert BAZIRE Président du Conseil d administration A Saint-Lô le 16 Avril 2009 M. Hrôlf LEMARCHANT Secrétaire de section CFDT Section SDIS 50 À M. Albert BAZIRE Président du Conseil d administration Objet : Chartre «femme enceinte» Monsieur le président

Plus en détail

EMME ENFANT SPECIALITES CHIRURGICALES ET UNITES MEDICO-TECHNIQUES

EMME ENFANT SPECIALITES CHIRURGICALES ET UNITES MEDICO-TECHNIQUES UNITES MEDICO- JE SUIS ENCEINTE C est confirmé vous êtes enceinte, pour vous accompagner au long de ces neufs mois de grossesse, 7 consultations sont prévues. Vous pouvez choisir d'être suivie à la maternité

Plus en détail

TJ 14 AIDE-MÉMOIRE JURIDIQUE

TJ 14 AIDE-MÉMOIRE JURIDIQUE Salariées en état de grossesse TJ 14 AIDE-MÉMOIRE JURIDIQUE L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique

Plus en détail

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr Surveillance d une grossesse en médecine générale Professeur Bruno LANGER Département de Gynéco-Obstétrique - Hôpital de Hautepierre - CHU de Strasbourg Introduction Mesdames, messieurs, Nous allons voir

Plus en détail

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Validé par le Dr Bertel Intérêts de l examen prénuptial Obligatoire avant le mariage civil datant < 2 mois, il est divisé en 2 consultations : - Première consultation :

Plus en détail

Prévenir les complications de la grossesse

Prévenir les complications de la grossesse Prévenir les complications de la grossesse S'y préparer De quoi s agit-il? Si on est en bonne santé L idéal est de consulter avant même l arrêt d une contraception, car à ce stade, il est encore temps

Plus en détail

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015 Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE Mardi 14 AVRIL 2015 ! Bien conseiller avant une grossesse! Prescrire les bons examens au bon moment! Savoir dépister les pathologies gravidiques

Plus en détail

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE SUIVI DE GROSSESSE NORMALE DES Gynécologie Médicale 27/03/14 Julie Blanc Maternité Port-Royal Epidémiologie 810 000 naissances en 2013 9,9 +/- 3,7 consultations pendant la grossesse 2010 > 2003 Consultations

Plus en détail

GROSSESSE TEXTES REGLEMENTAIRES. SMTN - 11/03/03 - Dr. E. MOULIN 1

GROSSESSE TEXTES REGLEMENTAIRES. SMTN - 11/03/03 - Dr. E. MOULIN 1 GROSSESSE TEXTES REGLEMENTAIRES SMTN - 11/03/03 - Dr. E. MOULIN 1 EVALUATION DES RISQUES L employeur doit évaluer les risques et leurs conséquences éventuelles sur la grossesse. Assurer l information des

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA GROSSESSE

LA PRISE EN CHARGE DE LA GROSSESSE LA PRISE EN CHARGE DE LA GROSSESSE LA DECLARATION DE GROSSESSE Vous devez établir la déclaration de grossesse de votre patiente dans le premier trimestre de sa grossesse à l'aide de l'imprimé «Premier

Plus en détail

FEMME ENCEINTE ACTIVITE PROFESSIONNELLE

FEMME ENCEINTE ACTIVITE PROFESSIONNELLE FEMME ENCEINTE EN ACTIVITE PROFESSIONNELLE PROTECTION RESTRICTIONS ET TRAVAIL RISQUES PROFESSIONNELS Association de Santé au Travail de Lorraine Nord 1 rue Marie-Anne de Bovet - 57000 Metz T. 03 87 63

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

L assurance maternité

L assurance maternité CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES L assurance maternité Mise à jour : Février 2015 L assurance maternité Lorsque vous êtes enceinte, vous pouvez bénéficier de l assurance maternité en tant

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg LA GROSSESSE Consultation préconceptionnelle Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg généralité La déclaration doit être effectuée avant la fin de la 14e

Plus en détail

Maternité et contrat de travail

Maternité et contrat de travail Actualités juridiques D o s s i e r r é a l i s é p a r l e s j u r i s t e s d u C I D F F P h o c é e n Maternité et contrat de travail A c t u a l i s a t i o n M a r s 2 0 1 1 Avertissement Les dispositions

Plus en détail

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 1. Définition La grossesse se définit comme étant l état de la femme enceinte. La fécondation se fait

Plus en détail

PROTOCOLE DE SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE NORMALE (prescriptions d examens et prescriptions thérapeutiques de supplémentation)

PROTOCOLE DE SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE NORMALE (prescriptions d examens et prescriptions thérapeutiques de supplémentation) Protocole obstétrical n 7 version 4 Page 1/6 Référence : RSN/PR/REA.O/007/D Date de 1 ère mise en service : 10/05/2000 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification

Plus en détail

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire?

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire? Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly propose et développe des traitements innovants pour la prise en charge du diabète et de ses complications. INVENTIV

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 31 mars 2010 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 19/04/2005 (JO du 03/05/2005) RHOPHYLAC 200 microgrammes/2 ml, solution

Plus en détail

La surveillance d une grossesse normale

La surveillance d une grossesse normale La surveillance d une grossesse normale Présentation du 17 janvier 2013 Christophe Moinard Introduction 950 000 grossesses/an dont 800 000 à terme Surveillance=démarche continue et évolutive jusqu au terme

Plus en détail

CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande. Protection de la maternité

CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande. Protection de la maternité CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande Protection de la maternité Introduction Une attention particulière doit être apportée à la protection des femmes enceintes et allaitantes

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il?

Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il? Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il? Service Interprofessionnel de Santé au Travail de la Manche www.sistm50.com SOMMAIRE Principales utilisations...p.2 Modes d exposition...p.2-3 Effets biologiques...p.3

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL TRAME DES ELEMENTS MEDICAUX INDISPENSABLES POUR L ADMISSION NOM : Prénom :.. NOM de Jeune Fille :. Date de naissance :... Médecin adresseur :... Motif d hospitalisation

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90. Vu le code de la sécurité sociale articles L.33 et suivants

CIRCULAIRE CDG90. Vu le code de la sécurité sociale articles L.33 et suivants CIRCULAIRE CDG90 18/14 CONGE DE MATERNITE : CONDITION D OCTROI ET DUREE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DU REGIME SPECIAL DE SECURITE SOCIALE Vu le code général des collectivités territoriales Vu le code

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains salariés, hommes ou femmes, la nuit, pour pourvoir

Plus en détail

SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL MISSIONS DU MEDECIN DU TRAVAIL. Christine Gauron INRS Paris

SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL MISSIONS DU MEDECIN DU TRAVAIL. Christine Gauron INRS Paris SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL MISSIONS DU MEDECIN DU TRAVAIL Christine Gauron INRS Paris organisation Décret du 28/07/04 «organisation de la médecine du travail» Renforcement de l action sur le terrain et

Plus en détail

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Bienvenue à votre réunion d information sur la maternité La prise en charge du suivi de grossesse La prise encharge de l accouchement La prise en charge

Plus en détail

Le risque chimique en entreprise

Le risque chimique en entreprise Dossier de synthèse Le risque chimique en entreprise Les agents chimiques dangereux Les agents Cancérogènes, Mutagènes, toxiques pour la Reproduction Ce dossier de synthèse «Le risque chimique en entreprise»,

Plus en détail

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013 1 L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices Édition 2013 L assurance maternité Sommaire Les prestations maternité 3 Cas particuliers 8 Le congé paternité 11

Plus en détail

par Bernard Estivals

par Bernard Estivals Fiches de médecine nucléaire n 9-1- Médecine nucléaire par Bernard Estivals Fiche n 9 : L évaluation des risques professionnels en médecine nucléaire Le document unique. L évaluation des risques professionnels

Plus en détail

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Notions générales Hyperglycémie diagnostiquée pendant la grossesse 4 % des grossesses, tendance à l augmentation Facteurs

Plus en détail

DROITS A L ASSURANCE MATERNITE

DROITS A L ASSURANCE MATERNITE I. Ouverture des droits DROITS A L ASSURANCE MATERNITE Les conditions d ouverture des droits tant aux prestations en nature qu aux prestations en espèce de l assurance maternité s apprécient soit au début

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Bientôt parents?

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Bientôt parents? COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL Bientôt parents? Vous êtes sur le marché du travail et vous serez bientôt parents. Vous vous demandez quels sont les congés parentaux payés et non payés par l employeur

Plus en détail

IRCANTEC : Stagiaires et titulaires à TNC < 28h LE CONGE MATERNITE

IRCANTEC : Stagiaires et titulaires à TNC < 28h LE CONGE MATERNITE indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 9 IRCANTEC : Stagiaires et titulaires à TNC < 28h LE CONGE MATERNITE 1. Références, définition et conditions d octroi Références : article 57-5 de la

Plus en détail

APPLICATION PRATIQUE

APPLICATION PRATIQUE APPLICATION PRATIQUE du décret n 2003-296 du 31/3/03 relatif à la protection des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants PAR LE MEDECIN DU TRAVAIL BINO JACKY service de santé au travail

Plus en détail

Le Transport. des assurés sociaux

Le Transport. des assurés sociaux Le Transport des assurés sociaux 1 Arrêtés du 23.12.2006 Prise en charge des frais de transports exposés par les assurés sociaux. Référentiel de prescription des transports. 2 Décret du 10.03.2011 Prise

Plus en détail

Notice pour compléter vos déclarations annuelles des effectifs (DAE) et de cotisation (DAC)

Notice pour compléter vos déclarations annuelles des effectifs (DAE) et de cotisation (DAC) Notice pour compléter vos déclarations annuelles des effectifs (DAE) et de cotisation (DAC) I - DECLARATION ANNUELLE DES EFFECTIFS (DAE) En cas de doute, il est conseillé de contacter l assistante de votre

Plus en détail

La consultation prénatale du premier trimestre

La consultation prénatale du premier trimestre La consultation prénatale du premier trimestre Le plan du cours Introduction DR : BOUCHOUCHA-H La consultation du premier trimestre Étape clinique Étape biologique Examen échographique du premier trimestre

Plus en détail

MON PARCOURS PRÉVENTION. mois. à vos côtés

MON PARCOURS PRÉVENTION. mois. à vos côtés MON PARCOURS PRÉVENTION mois à vos côtés 123 La naissance de votre enfant approche Le RSI continue de vous accompagner en vous délivrant de multiples informations pour bien vivre votre grossesse. La brochure

Plus en détail

Le dépistage des risques en cours de la grossesse

Le dépistage des risques en cours de la grossesse Le dépistage des risques en cours de la grossesse DR : BOUCHOUCHA-H Le plan du cours Introduction Les risques à dépistés et les moyens de dépistage L échographie : Conclusion -iso-immunisation : GR-RH

Plus en détail

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE LOI DU 20 JUILLET 2011 ET SES DÉCRETS D APPLICATION Loi n 2011-867 du 20 juillet 2011 relative à l organisation de la médecine du travail, décrets 2012-134

Plus en détail

Module Soins Infirmiers en maternité et aux personnes atteintes d affections gynécologiques MODALITES

Module Soins Infirmiers en maternité et aux personnes atteintes d affections gynécologiques MODALITES INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Promotion 2005/2008 1ère année 2005/2006 Module Soins Infirmiers en maternité et aux personnes atteintes d affections gynécologiques SITUATION MODULE Maternité

Plus en détail

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2015

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2015 1 L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices Édition 2015 L ASSURANCE MATERNITÉ Sommaire Les prestations maternité 3 Cas particuliers 8 Le congé paternité 11

Plus en détail

Attention danger! - L évaluation de la place de travail

Attention danger! - L évaluation de la place de travail Attention danger! - L évaluation de la place de travail Votre entreprise est active en Suisse : elle a l'obligation de se soucier de la pénibilité et/ou de la dangerosité des places de travail qu'elle

Plus en détail

Vous avez choisi d accoucher au Centre Hospitalier de Marne-La-Vallée.

Vous avez choisi d accoucher au Centre Hospitalier de Marne-La-Vallée. 2-4, Cours de la Gondoire 77600 JOSSIGNY Tél. : 01 61 10 61 10 (Document réalisé par le service de Gynécologie-Obstétrique et la Cellule Communication V2 2013) - - - 2 - Vous avez choisi d accoucher au

Plus en détail

Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques Dispositions réglementaires

Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques Dispositions réglementaires Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques Dispositions réglementaires Dr Irène Sari-Minodier MCU-PH Service de médecine et santé au travail Laboratoire de biogénotoxicologie et mutagenèse

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

Journée Régionale d accueil des nouveaux entrants Jeudi 8 Janvier 2015

Journée Régionale d accueil des nouveaux entrants Jeudi 8 Janvier 2015 Journée Régionale d accueil des nouveaux entrants Jeudi 8 Janvier 2015 1 La Médecine de Prévention dans la fonction publique 2 TEXTES REGLEMENTAIRES Décret 2000-610 du 28/06/2000 modifie D 86442 du 14/03/1986

Plus en détail

Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E)

Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E) Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E) Dr Didier PROD HOMME, Médecin en Santé au Travail Hélène GUILLUY, Infirmière en Santé au Travail Rouen-Dieppe

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

LE SUIVI D'UNE GROSSESSE NORMALE

LE SUIVI D'UNE GROSSESSE NORMALE LE SUIVI D'UNE GROSSESSE NORMALE DR P PANEL La très grande majorité des grossesses sont de déroulement normal et le suivi rentre alors dans une démarche de dépistage et de prévention. Celle-ci se décline

Plus en détail

Le travail de nuit est régi par les articles L3122-29 et suivants du Code du travail. Il s accompagne de contreparties et de garanties des salariés.

Le travail de nuit est régi par les articles L3122-29 et suivants du Code du travail. Il s accompagne de contreparties et de garanties des salariés. TRAVAIL DE NUIT 07/05/2015 Le travail de nuit est régi par les articles L3122-29 et suivants du Code du travail. Il s accompagne de contreparties et de garanties des salariés. Le travail de nuit est autorisé

Plus en détail

LE SUIVI DE GROSSESSE Actualités. Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013

LE SUIVI DE GROSSESSE Actualités. Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013 LE SUIVI DE GROSSESSE Actualités Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013 LE PREMIER TRIMESTRE DE GROSSESSE LA DATATION DE LA GROSSESSE Bien fixer la date de la grossesse DR Echographie

Plus en détail

Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre

Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre Dr Blanquet M, Pr Gerbaud L, Mme Leger S, Dr Perthus I, Dr Laurichesse H, Pr Sauvan

Plus en détail

Prévention grossesse

Prévention grossesse Prévention grossesse Le mot de la Directrice La Fondation PremUp, reconnue d utilité publique, agit pour la santé de la femme enceinte et du nouveau-né. Elle conduit 3 types de missions : 1. Faire progresser

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

La première consultation de grossesse

La première consultation de grossesse La première consultation de grossesse Cette première consultation est un moment fort de notre exercice médical. Cette courte présentation pourra peut-être aider nos jeunes confrères dans cette prise en

Plus en détail

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX C E N T R E d e G E S T I O N D e s P y r é n é e s O r i e n t a l e s FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX 04 68 34 87 21-04 68 34 37 24 - beringuier.medprev@cdg66.fr

Plus en détail

CONGE MATERNITE Vous êtes enceinte : votre grossesse A. La déclaration de grossesse B. Comment déclarer votre grossesse : À noter

CONGE MATERNITE Vous êtes enceinte : votre grossesse A. La déclaration de grossesse B. Comment déclarer votre grossesse : À noter CONGE MATERNITE Vous êtes enceinte : votre grossesse Pensez à déclarer votre grossesse à votre caisse d Assurance Maladie dans les trois premiers mois. Cette démarche permettra à l Assurance Maladie de

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

1. Risques liés aux situations de co-activité

1. Risques liés aux situations de co-activité A LA CHARGE DE L EMPLOYEUR EN Annexe 1 MATIERE D EVALUATION DES RISQUES 1. Risques liés aux situations de co-activité Il s agit d articuler le document unique avec les instruments prévus par : - le décret

Plus en détail

CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande. Protection de la maternité

CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande. Protection de la maternité CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande Protection de la maternité Introduction Durant la grossesse, les modifications physiologiques font que la femme est plus sensible

Plus en détail

Grossesse et Risques au laboratoire. 20/06/2016 Dr C Dujardin 1

Grossesse et Risques au laboratoire. 20/06/2016 Dr C Dujardin 1 Grossesse et Risques au laboratoire 20/06/2016 Dr C Dujardin 1 De quoi parle t-on? Exposition aux substances chimiques Exposition à des agents biologiques Exposition à des agents physiques : rayonnements

Plus en détail

La santé de la mère et de l enfant. Chiffres clés 2013. en Dordogne

La santé de la mère et de l enfant. Chiffres clés 2013. en Dordogne La santé de la mère et de l enfant Chiffres clés 2013 en Dordogne Direction Départementale de la Solidarité et de la Prévention Pôle PMI - Actions de Santé Ces données épidémiologiques sont présentées

Plus en détail

CONGES MALADIE ET ACCIDENTS DE SERVICE ET FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

CONGES MALADIE ET ACCIDENTS DE SERVICE ET FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONGES MALADIE ET ACCIDENTS DE SERVICE ET FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX En cas de congé pour maladie l agent voit son maintien de rémunération assuré par sa

Plus en détail

PROTECTION DE LA MATERNITÉ DE LA FEMME AU TRAVAIL

PROTECTION DE LA MATERNITÉ DE LA FEMME AU TRAVAIL DISPOSITIONS COMPLÉMENTAIRES - PROTECTION DE LA MATERNITÉ DE LA FEMME AU TRAVAIL 1 PROTECTION DE LA MATERNITÉ DE LA FEMME AU TRAVAIL Sommaire Loi modifiée du 31 juillet 2006 portant introduction d un Code

Plus en détail

Décret n 2003-296 du 31 mars 2003 relatif à la protection des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants

Décret n 2003-296 du 31 mars 2003 relatif à la protection des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules Décret n 2003-296 du 31 mars 2003 relatif à la protection des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants Principaux

Plus en détail

Synthèse réalisée par le Service de Santé au Travail de SaintSaint-Dié 88100

Synthèse réalisée par le Service de Santé au Travail de SaintSaint-Dié 88100 Décret du 30/01/2012 applicable à partir du1er Juillet 2012. Partie sur le suivi individuel de l état de santé du salarié et les visites médicales (Les changements apparaissent en rouge) Synthèse réalisée

Plus en détail

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer votre grossesse? Avec la collaboration du Docteur Françoise Lorenzini Diabétologue - Services de diabétologie

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

MALADIE CONTROLE des ARRETS de TRAVAIL L EMPLOYEUR et la CPAM peuvent contrôler la véracité de l état de santé du salarié absent pour maladie par une visite médicale ou une contre-visite CONTRE VISITE

Plus en détail

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

Plus en détail

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités «Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités Version du 11/06/2015 Plan I. Règles de base Droit aux indemnités Déclaration de l incapacité de

Plus en détail

Retour du cabinet de la Ministre Marisol Touraine

Retour du cabinet de la Ministre Marisol Touraine Retour du cabinet de la Ministre Marisol Touraine 1. Les avis favorables IVG médicamenteuses Vaccinations étendues à l entourage de la femme enceinte, à définir avec le haut conseil à la santé publique

Plus en détail

IST et SIDA : s'informer pour se protéger!

IST et SIDA : s'informer pour se protéger! IST et SIDA : s'informer pour se protéger! Tous concernés! De quoi s agit-il? Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) sont des infections dues à des virus, des bactéries, des parasites ou des

Plus en détail

La maternité. Les causes non professionnelles de la suspension. Partie 6 La suspension du contrat de travail. Chapitre 1 SOMMAIRE

La maternité. Les causes non professionnelles de la suspension. Partie 6 La suspension du contrat de travail. Chapitre 1 SOMMAIRE Partie 6 La suspension du contrat de travail Chapitre 1 Les causes non professionnelles de la suspension 055 ( ) La maternité SOMMAIRE La maternité : notions clés... 531 I - Introduction... 532 II - La

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Gilles BAGOU anesthésiste réanimateur urgentiste SAMU-69, CHU-Lyon Gilles BAGOU - SAMU-69 - Lyon 1 déclaration de conflits d intérêt mon intervention

Plus en détail

Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1

Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1 Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1 Cadre réservé à l AISMT Date d effet du contrat : N adhérent : Je soussigné(e) (Nom

Plus en détail

Législation autour de la naissance Protection sociale et médicale. PACES Année universitaire 2012-2013

Législation autour de la naissance Protection sociale et médicale. PACES Année universitaire 2012-2013 Législation autour de la naissance Protection sociale et médicale PACES Année universitaire 2012-2013 Introduction La grossesse est un événement naturel qui se déroule normalement pour la majorité des

Plus en détail

Études de poste et évaluation dosimétrique: place du médecin du travail. Christine Gauron INRS-Paris

Études de poste et évaluation dosimétrique: place du médecin du travail. Christine Gauron INRS-Paris Études de poste et évaluation dosimétrique: place du médecin du travail Christine Gauron INRS-Paris Rencontres Nucléaire et santé 17 janvier 2007 Etudes de poste place réglementaire Tous risques confondus,

Plus en détail

Congé maternité. Date de création du document : 25/07/2011

Congé maternité. Date de création du document : 25/07/2011 Congé maternité Date de création du document : 25/07/2011 Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-9 45 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa : 27.55.72

Plus en détail

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 FM 14/08/14 Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 Article L1153-5 L employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d

Plus en détail

1. Bases. Service du personnel et d organisation SPO Amt für Personal und Organisation POA. Rue Joseph-Piller 13, 1700 Fribourg

1. Bases. Service du personnel et d organisation SPO Amt für Personal und Organisation POA. Rue Joseph-Piller 13, 1700 Fribourg Service du personnel et d organisation SPO Amt für Personal und Organisation POA Rue Joseph-Piller 13, 1700 Fribourg T +41 26 305 32 52, F +41 26 305 32 49 www.fr.ch/spo Bases régissant la protection de

Plus en détail

Dispositions à prendre en cas d arrêt de travail

Dispositions à prendre en cas d arrêt de travail Dispositions à prendre en cas d arrêt de travail Mise à jour novembre 2012 Quelles démarches à effectuer auprès de votre attachement? (IG 505 B septembre 2012) Prévenir votre attachement A chaque arrêt

Plus en détail

Travail en collaboration avec le service de diabétologie du Professeur Agnès HARTEMANN

Travail en collaboration avec le service de diabétologie du Professeur Agnès HARTEMANN GROUPE HOSPITALIER PITIE SALPETRIERE Service de gynécologie Obstétrique Professeur M DOMMERGUES Auteurs : D. VAUTHIER BROUZES J. NIZARD S. JACQUEMINET C. CIANGURA A. HARTMANN (Diabétologues) Date rédaction

Plus en détail

EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIES AUX AGENTS CHIMIQUES

EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIES AUX AGENTS CHIMIQUES D E P A R T E M E N T DT XX T E C H N I Q U E Titre du DT EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIES AUX AGENTS CHIMIQUES DT 80 révision 1 Décembre 2008 Responsi ble Care UIC Département

Plus en détail

ACCORD COLLECTIF DU 12 DÉCEMBRE 2007

ACCORD COLLECTIF DU 12 DÉCEMBRE 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MAISONS FAMILIALES RURALES (Travail de nuit dans les établissements d enseignement et de formation professionnelle)

Plus en détail

vous attendez un enfant Madame, Monsieur,

vous attendez un enfant Madame, Monsieur, n 50040#03 vous attendez un enfant Vous,, Votre médecin vient de vous confirmer que vous attendez un bébé. Vous donnez la vie, et désormais, en qualité de parents, vous devenez responsable de votre enfant.

Plus en détail

CONGÉS MATERNITÉ, PATERNITÉ ET PARENTAL

CONGÉS MATERNITÉ, PATERNITÉ ET PARENTAL CONGÉS MATERNITÉ, PATERNITÉ ET PARENTAL Les droits des fonctionnaires sont différents de ceux des salariés du monde du privé. Nous vous proposons une éclaircie sur les droits des fonctionnaires concernant

Plus en détail

GUIDE NAISSANCE : A. Démarches administratives

GUIDE NAISSANCE : A. Démarches administratives GUIDE NAISSANCE : A. Démarches administratives 1. Avant la naissance Lorsque la grossesse est confirmée par le médecin, il est obligatoire d en informer votre Caisse Primaire d Assurance Maladie et votre

Plus en détail

LE TEMPS PARTIEL THÉRAPEUTIQUE? SALARIÉS, MÉDECINS, EMPLOYEURS En toute concordance!

LE TEMPS PARTIEL THÉRAPEUTIQUE? SALARIÉS, MÉDECINS, EMPLOYEURS En toute concordance! LE TEMPS PARTIEL THÉRAPEUTIQUE? SALARIÉS, MÉDECINS, EMPLOYEURS En toute concordance! C O M M E N T V O U S Y R E T R O U V E R?. www.polesantetravail.fr Réglementation (Art. L323-3 Code SS) «En cas de

Plus en détail

CMR. Que signifie CMR? La réglementation Documents divers et CMR

CMR. Que signifie CMR? La réglementation Documents divers et CMR CMR Que signifie CMR? La réglementation Documents divers et CMR définitions code du travail art R4411-6 cancérogènes : substances et préparations qui, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée peuvent

Plus en détail