LES GOUROUS DU MANAGEMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES GOUROUS DU MANAGEMENT"

Transcription

1 Tony GRUNDY LES GOUROUS DU MANAGEMENT Traduit de l anglais par Larry Cohen et Brigitte Vadé, 2006 ISBN :

2 Igor Ansoff Qui est Igor Ansoff? Igor Ansoff est le fondateur de la planification d entreprise. Ses travaux sur la gestion stratégique s étendent sur plusieurs décennies. Il est au management stratégique ce que Mick Jagger et les Rolling Stones sont au rock, et sur une durée comparable (depuis les années 1960 jusqu à l an 2000). C est un des principaux théoriciens de l école de la stratégie, qui préconise une approche plus logique et plus délibérée de la stratégie. Quelles idées ont fait connaître Igor Ansoff? l affirmation de la planification stratégique comme processus formalisé de gestion ; la vulgarisation de l analyse SWOT (Strengths and Weaknesses of the Organization in the light of Opportunities and Threats in its environment, soit : Forces et faiblesses de l organisation confrontée aux opportunités et aux menaces de son environnement) ; l élaboration de la matrice Ansoff (voir figure 5), qui permet de comprendre le niveau de risque qu une stratégie de diversification est susceptible d entraîner ; le développement du concept d évaluation de l environnement et de détection des signaux faibles, de changements bouleversant l environnement ; le repositionnement de la «planification stratégique» en «management stratégique», c est-à-dire comme partie intégrante d un processus continu et non comme processus de planification qui se déroule une fois par an (ou moins) ; ses polémiques avec Henry Mintzberg sur les différents avantages et inconvénients de la stratégie délibérée opposée à la stratégie émergente ; 46

3 Trombinoscope des gourous de la stratégie l analyse de l «écart» existant entre les aspirations et l issue probable des stratégies en cours. Nouveaux MARCHÉS RISQUE Existants Existants PRODUITS Nouveaux Figure 5. La matrice Ansoff Voyons maintenant en détail chacun de ces concepts. La planification stratégique comme processus formalisé de gestion Dans son livre, qui a fait date, Corporate Planning, Igor Ansoff soulignait la nécessité de découper le processus stratégique en une série d étapes, en distinguant tout particulièrement : une analyse externe destinée à comprendre les opportunités et les menaces du marché : une analyse interne destinée à en comprendre les forces et les faiblesses ; 47

4 Les gourous du management le choix (et nos possibilités) ; la mise en œuvre. Ce modèle est toujours utilisé aujourd hui (avec des améliorations) par les principaux cabinets de conseil en stratégie (voir figure 1 pour les améliorations). La vulgarisation de l analyse SWOT Même si l origine de l analyse SWOT est incertaine, il est évident que la vulgarisation de cette technique par Igor Ansoff a fait d elle l analyse stratégique la plus couramment utilisée depuis quarante ans, mais aussi de technique d analyse essentielle dans le marketing (voir figure 6). FORCES FAIBLESSES OPPORTUNITÉS MENACES Figure 6. L analyse SWOT La grille d analyse SWOT est l un des premiers modèles stratégiques importants. Son mérite réside dans sa simplicité: elle permet de comparer le développement de l activité sur deux axes : d une part produits existants contre produits nouveaux, et, d autre part marchés existants contre nouveaux marchés. Son principe de base veut que «le développement simultané de nouveaux produits et de nouveaux marchés augmente le risque d une façon aussi considérable que disproportionnée». Tout en nous mettant prudemment en garde, les études approfondies menées sur la réussite relative des diversifications indiquent (ce qui peut apparaître surprenant) qu elles n érodent pas nécessairement les résultats, pourvu que 48

5 Trombinoscope des gourous de la stratégie l entreprise exploite ses compétences fondamentales. Par conséquent, la diversification n est pas nécessairement un faux pas et, en réalité, on peut corréler de façon positive un certain niveau de diversification à de meilleurs résultats, la condition essentielle étant que l entreprise soit innovante et adaptée à ses marchés. De la «planification stratégique» au «management stratégique» Igor Ansoff a fait preuve d innovation en redéfinissant la «planification stratégique» comme «management stratégique» pour insister sur le fait que : la stratégie n est pas une démarche qui doit se borner à s intégrer dans un cycle de planification annuelle, c est un processus continu et constant ; la stratégie ne se borne pas à répondre aux changements environnementaux, mais devrait créer un environnement plus favorable et plus concurrentiel. Veille environnementale Igor Ansoff a insisté sur la nécessité de rester constamment au courant des transformations de l environnement. Il a surtout souligné le besoin de demeurer attentif aux «signaux faibles» qui en émanent, comme ceux qui indiquent l avènement d une nouvelle ère économique/concurrentielle. Les signaux faibles d Igor Ansoff sont souvent tout sauf «faibles». Le 11 septembre 2001 était un signal en l occurrence pas si faible que cela pour se préparer à une perturbation majeure sur le plan mondial, perturbation d une ampleur inégalée depuis la crise de Cuba des années 1960 (qui a fait planer la menace d une troisième guerre mondiale). L opposition entre la «stratégie délibérée» et la «stratégie émergente» Igor Ansoff s est opposé à Henry Mintzberg sur les différents avantages et inconvénients de la stratégie délibérée et de la stratégie émergente. La longue 49

6 Les gourous du management polémique à laquelle ils se sont livrés dans différentes revues universitaires s est terminée par un match nul. À la lecture de ces échanges, on ne peut s empêcher de penser qu il s agissait d un désaccord essentiellement artificiel, et qu il faudrait s inspirer des deux écoles de pensée, en leur accordant une même importance, pour décider de la façon de mener un plan stratégique. L analyse de l écart L analyse de l écart (voir figure 7) est l une des techniques les plus essentielles et les plus oubliées du management stratégique. La figure 7 montre : les résultats futurs, compte tenu d un fonctionnement immobiliste ; les résultats futurs, compte tenu des projets actuels ; les objectifs futurs (ou la stratégie comme «dépassement» dont parlent Hamel et Prahalad). Objectifs stratégiques RENTABILITÉ Écart Commerce en développement Commerce existant TEMPS Figure 7. Analyse de l écart Il faut d abord et avant tout garder en tête la nécessité de créer de nouvelles stratégies (percées) pour combler l écart. Néanmoins, même si l analyse de 50

7 Trombinoscope des gourous de la stratégie l écart est un aspect fondamental de tout plan stratégique solide, elle comporte quelques inconvénients : elle peut créer le besoin panique de trouver des éléments pour combler l écart, à moins que les managers n aient des bases solides en matière de créativité stratégique et d évaluation de ces percées potentielles ; elle peut limiter les aspirations des managers à la réalisation des objectifs financiers à moyen terme et les détourner de l art du possible (selon Hamel et Prahalad). Nous y reviendrons. Fait surprenant, l analyse de l écart d Igor Ansoff a pratiquement disparu des courants dominants de la littérature sur la stratégie et n est probablement utilisée que par 20 % des entreprises environ. Il semblerait que les seuls à en avoir eu connaissance soient les spécialistes du marketing, qui l étudient dans leurs cours. L auteur se demande comment de grandes entreprises (et de moins grandes) parviennent à mettre au point des plans sans recourir à l analyse de l écart (en réalité, il semblerait que de nombreux plans soient de simples fauxsemblants, puisque l écart est simplement occulté par des prévisions peu fondées). Ce qui se passe en réalité est probablement que lorsque les performances s effondrent, la direction récupère une partie de l écart, fût-ce momentanément, en remontant les bretelles aux managers, à savoir en leur mettant la pression pour obtenir des résultats avant la fin de l exercice ou en réduisant les budgets. Comment se situe Igor Ansoff par rapport aux autres gourous? Comme nous l avons déjà fait remarquer, Igor Ansoff est diamétralement opposé à Henry Mintzberg dans sa vision du management stratégique. Il appartient pleinement à l école de la conception, dont fait partie, entre autres, Michael Porter. 51

8 Les gourous du management Quels sont ses ouvrages principaux? Corporate Strategy, New York, McGraw Hill, 1965, le premier système analytique complet de planification de l entreprise. «Managing Surprise by Response to Weak Signals», California Management Review, XVIII, 1975, analyse de l environnement. The New Corporate Strategy, New York, Wiley, 1988, de la planification stratégique au management stratégique. Quels sont ses concepts clés? stratégie d entreprise ; diversification ; facteurs PEST ; analyse SWOT ; options ; processus stratégique. Difficulté de lecture : Moyenne. 52

BTS 1 : Communication d entreprise, Management des entreprises Mr Anquetil Jean-François

BTS 1 : Communication d entreprise, Management des entreprises Mr Anquetil Jean-François BTS 1 : Communication d entreprise, Management des entreprises Mr Anquetil Jean-François CHAPITRE I : ENTREPRENDRE ET GERER I) L ENTREPRENEUR 1) Qu est-ce qui caractérise un entrepreneur? 2) Les principaux

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

SEMINAIRE DES SECRETAIRES GENERAUX DES CONFEDERATIONS SPORTIVES AFRICAINES (UCSA)

SEMINAIRE DES SECRETAIRES GENERAUX DES CONFEDERATIONS SPORTIVES AFRICAINES (UCSA) SEMINAIRE DES SECRETAIRES GENERAUX DES CONFEDERATIONS SPORTIVES AFRICAINES (UCSA) 15-16 JUILLET 2015 A YAOUNDE (CAMEROUN) THEME : PLANIFICATION ET PROGRAMMATION DES ACTIVITES SPORTIVES : METHODES ET OUTILS.

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise

Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise Par Nicole Cournoyer Consultante et formatrice en créativité 2573 rue de Port-Royal, Sainte-Foy (Québec), G1V 1A5 Tél.: (418)

Plus en détail

Economie et organisation d entreprises

Economie et organisation d entreprises Economie et organisation d entreprises 0. Introduction générale 1. Définition et diversité d entreprises 2. L environnement des entreprises 3. Les fonctions de l entreprise 4. L organisation des entreprises

Plus en détail

ANALYSE DES THÈMES DÉVELOPPÉS

ANALYSE DES THÈMES DÉVELOPPÉS ANALYSE DES THÈMES DÉVELOPPÉS AUTOUR DE LA STRATÉGIE PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES RESSOURCES DOCUMENTAIRES : SITE ACADÉMIQUE DE TOULOUSE SANDRINE QUENNET Avril 2009 Partie 1 FINALISER ET DÉCIDER

Plus en détail

Introduction Définition de la notion de stratégie

Introduction Définition de la notion de stratégie Introduction Définition de la notion de stratégie Les origines multiples Stratégie militaire et stratégie d entreprise Analyse stratégique et analyse économique Stratégie et histoire des entreprises Stratégie

Plus en détail

L'étape de planification de votre projet technologique

L'étape de planification de votre projet technologique L'étape de planification de votre projet technologique Résumé : Pour gérer l ensemble des contraintes de votre projet - humaines, matérielles, temporelles et surtout financières et accroître ses chances

Plus en détail

Le marketing stratégique

Le marketing stratégique Chapitre2 Le marketing stratégique I. La démarche stratégique La démarche marketing comporte trois phases : analyse, planification et mise en œuvre. II. Le diagnostic stratégique Le diagnostic stratégique

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

Matrice produit/marché d Ansoff

Matrice produit/marché d Ansoff 1 Matrice produit/marché d Ansoff Le modèle en bref La matrice d Ansoff propose une manière logique de déterminer l ampleur et l orientation du développement stratégique de l entreprise sur le marché.

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

Le pilotage des RisQues dans Le GRoupe 199

Le pilotage des RisQues dans Le GRoupe 199 Chapitre 5 LE PILOTAGE DES RISQUES DANS LE GROUPE Le changement et l incertitude sont les seuls éléments constants du monde actuel. Le nombre d événements susceptibles d affecter une entreprise et de la

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

Classement et identification des grandes Écoles de pensée

Classement et identification des grandes Écoles de pensée Classement et identification des grandes Écoles de pensée De 1900 à nos jours, de nombreuses écoles de pensée se sont succédées avec des périodes de recouvrement. Si les écoles de pensée sont bien identifiées,

Plus en détail

Management des entreprises BTS 2 Analyse du référentiel

Management des entreprises BTS 2 Analyse du référentiel Management des entreprises BTS 2 Analyse du référentiel Idées générales : Mise en œuvre de la stratégie et mobilisation des ressources Comment? Avertissement : les contenus des programmes des classes de

Plus en détail

QCM d autoévaluation

QCM d autoévaluation QCM d autoévaluation Concernant les techniques d analyse stratégique Philippe Massol Vous devez pouvoir répondre à toutes les questions de ce QCM pour pouvoir considérer que vous êtes à l aise avec les

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

Management Chapitre 4 La Stratégie I) La notion de stratégie A) Caractéristiques

Management Chapitre 4 La Stratégie I) La notion de stratégie A) Caractéristiques L Management Chapitre 4 La I) La notion de stratégie A) Caractéristiques 1) Définition a stratégie : consiste pour une entreprise, à se fixer des objectifs à long terme et à se donner les moyens de les

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

VOCABULAIRE INCONTOURNABLE BTS EN MANAGEMENT DES ENTREPRISES. 1 ère ANNEE

VOCABULAIRE INCONTOURNABLE BTS EN MANAGEMENT DES ENTREPRISES. 1 ère ANNEE 1 ère ANNEE AUTEUR : SCHUMPETER DRUCKER, MINTZBERG NORTON ET KAPLAN LIKERT, Herbert SIMON PARTIE 1 : FINALISER ET DECIDER 1. ENTREPRENDRE ET DIRIGER 1.1Entreprendre et gérer Entrepreneur Innovation Logique

Plus en détail

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE n Quelles sont les différences et les similarités, d après certaines caractéristiques du milieu familial et les réponses au questionnaire, entre les élèves de 9 e année inscrits au cours théorique et au

Plus en détail

Version État Date de publication

Version État Date de publication Titre Propriétés Type de ressource Niveau Matière Description Proposition de progression en 1 ère année de STS management des entreprises Progression STS 1 ère année Public Professeur Description Thème

Plus en détail

OUTIL D'AIDE A LA PRISE DE DECISION:Analyse SWAT

OUTIL D'AIDE A LA PRISE DE DECISION:Analyse SWAT GESTION DES RESSOURCES HUMAINES OUTIL D'AIDE A LA PRISE DE DECISION:Analyse SWAT CHOIX DE SOLUTION - HYPOTHESE SCENARIO A l'origine de toute décision réside le choix entre plusieurs possibilités. Nous

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez davantage que des services d un conseiller financier d expérience. Son but : répondre à vos besoins. Vous bénéficiez aussi

Plus en détail

Phase 2 : Mettre en œuvre. Gestion des projets. Les étapes de mise en œuvre. La méthodologie. R Collomp - D Qualité D 1 Ges4on de projets part 2

Phase 2 : Mettre en œuvre. Gestion des projets. Les étapes de mise en œuvre. La méthodologie. R Collomp - D Qualité D 1 Ges4on de projets part 2 Phase 2 : Mettre en œuvre Gestion des projets Les étapes de mise en œuvre La méthodologie Gestion de projets Source Nathalie RONZIERE CH Cannes Les Projets : Pilotage Les étapes de la gestion de projet

Plus en détail

Management Development International Institute

Management Development International Institute Comprendre l'environnement et élaborer la stratégie Connaître et utiliser les principaux outils et méthodes d'analyse stratégique et de prospective, Comprendre et évaluer le contexte culturel, économique

Plus en détail

Présentation du cabinet. www.connecsens.com

Présentation du cabinet. www.connecsens.com Présentation du cabinet Créé en 2010, Connec Sens est un cabinet de conseil en stratégie, organisation et management à temps partagé. Connec Sens permet aux dirigeants d affiner l élaboration de leur stratégie

Plus en détail

Why Software Projects Escalate: The Importance of Project Management Constructs

Why Software Projects Escalate: The Importance of Project Management Constructs Why Software Projects Escalate: The Importance of Project Management Constructs Why Software Projects Escalate: The Importance of Project Management Constructs 1. Introduction 2. Concepts de la gestion

Plus en détail

Les outils classiques de diagnostic stratégique

Les outils classiques de diagnostic stratégique Chapitre I Les outils classiques de diagnostic stratégique Ce chapitre présentera les principaux outils de diagnostic stratégique dans l optique d aider le lecteur à la compréhension et à la manipulation

Plus en détail

Management Module 3. Le diagnostic interne

Management Module 3. Le diagnostic interne Management Module 3 Le diagnostic interne Schéma général d analyse Problèmes/opportunités Analyse interne de l organisation Ressources Compétences Existe-t-il différents segments stratégiques? Analyse

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

LE MANAGEMENT STRATEGIQUE

LE MANAGEMENT STRATEGIQUE LE MANAGEMENT STRATEGIQUE I. Introduction au management stratégique... 2 A. Cas de l entreprise Dell... 2 B. Définitions... 2 C. Les décisions stratégiques... 2 D. Processus d élaboration... 3 E. Impact

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Définition générale. Matrice AFOM. Les outils de pilotage du CDIAE

Définition générale. Matrice AFOM. Les outils de pilotage du CDIAE Exemple de grille de diagnostic du contexte socioéconomique du territoire et de l offre départementale de l IAE Analyse AFOM - Atouts - Faiblesses - Opportunités Menaces Définition générale L'analyse AFOM

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

ESIAL 1 A 01/10/2010 1

ESIAL 1 A 01/10/2010 1 LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE ESIAL 1 A 01/10/2010 1 Introduction Pour déterminer les orientations stratégiques d une entreprise, il faut tout d abord : établir un diagnostic = analyser et mesurer le potentiel

Plus en détail

Historique de la qualité totale

Historique de la qualité totale Avant-propos Cet ouvrage est concentré sur les méthodes pour diminuer la non-qualité interne d une entreprise. Dans de nombreuses entreprises, le personnel ne voit pas l importance de bien faire du premier

Plus en détail

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 7 Management. 2 e ÉDITION. Jean-François Soutenain Christophe Torset.

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 7 Management. 2 e ÉDITION. Jean-François Soutenain Christophe Torset. LMD COLLECTION Expertise comptable Le meilleur du DCG 7 Management 2 e ÉDITION Jean-François Soutenain Christophe Torset Sup FOUCHER «Le photocopillage, c est l usage abusif et collectif de la photocopie

Plus en détail

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE DAMIEN PÉAN ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE LES GUIDES PRATIQUES GESTION - COMPTABILITÉ - FINANCE Comprendre les comptes annuels et améliorer la situation financière de l entreprise

Plus en détail

Cours et applications

Cours et applications MANAGEMENT SUP Cours et applications 3 e édition Farouk Hémici Mira Bounab Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-058279-2 Table des matières Introduction 1 1 Les techniques de prévision : ajustements linéaires

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre création d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre création d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre création d entreprise en Ardèche 1 Etre un créateur dans l âme Créer puis gérer une entreprise demande de solides qualités personnelles : Désir d entreprendre Engagement fort

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

www.bluestone.fr 55, rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris +33 (0)1 53 35 02 10 contact@bluestone.fr

www.bluestone.fr 55, rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris +33 (0)1 53 35 02 10 contact@bluestone.fr www.bluestone.fr 55, rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris +33 (0)1 53 35 02 10 contact@bluestone.fr Une équipe de 120 Data Scientists, dont les compétences couvrent l intégralité du spectre d intervention

Plus en détail

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé RÉSUMÉ À l automne 2013, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté la loi

Plus en détail

Introduction. AVANT-PROPOS

Introduction. AVANT-PROPOS Introduction. AVANT-PROPOS Évoquer la difficulté, pour les entreprises, de survivre dans un contexte de concurrence à l échelle de la planète est aujourd hui d une banalité absolue. Parler de l exigence

Plus en détail

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014 Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale Club D&O, 23 septembre 2014 Rappel des modalités de travail de la séance Présentation de la synthèse des questionnaires

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS Des formations et séminaires en éco-marketing et en éco- innovation - 1 Pourquoi choisir une formation econcepts? Les formations s adressent aux managers de l entreprise

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable Le concept de développement durable est aujourd hui incontournable

Plus en détail

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement?

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Lumesse Avis d expert Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Dans l univers sans cesse mouvant de la Gestion des Talents, nous observons un nouveau changement fondamental en matière de développement

Plus en détail

Fiche de lecture de : Kotler & Dubois, Marketing Management

Fiche de lecture de : Kotler & Dubois, Marketing Management Fiche de lecture de : Kotler & Dubois, Marketing Management Résumé de la fiche de lecture Marketing management, rédigé par Philip Kotler (professeur de marketing à la Northwestern University) et par Bernard

Plus en détail

Navigator Book Schindler Définir les objectifs. Tracer la voie. Les orientations stratégiques pour réussir sur le marché de l ascenseur et de l

Navigator Book Schindler Définir les objectifs. Tracer la voie. Les orientations stratégiques pour réussir sur le marché de l ascenseur et de l Définir les objectifs. Tracer la voie. Les orientations stratégiques pour réussir sur le marché de l ascenseur et de l escalier mécanique. 2 Notre engagement Chers collègues, Le marché de l ascenseur et

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5 Table des matières Sommaire.................................................................. v Avant-propos et remerciements............................................. 1 Note du traducteur.....................................................

Plus en détail

Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation

Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation Les stratégies sont globales ou de domaine. Les stratégies globales

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Jean-Claude Corbel Management de projet Fondamentaux Méthodes Outils Cahier couleur Manager un projet en 15 étapes Troisième édition, 2003, 2006, 2012 ISBN : 978-2-212-55425-0 Sommaire Remerciements...VI

Plus en détail

Helsana Business Health

Helsana Business Health Helsana Business Health Une prestation complémentaire pour les entreprises Aide les entreprises à gérer la question de la santé Augmente le bien-être et réduit l absentéisme Permet de se préparer avec

Plus en détail

Livre blanc de l'analyse Stratégique SWOT

Livre blanc de l'analyse Stratégique SWOT Vuillod interne et confidentiel 1 Livre blanc de l'analyse Stratégique SWOT SWOT, une méthode au service des décideurs, managers, commerciaux et consultants Livre blanc réalisé par Frédéric Vuillod et

Plus en détail

Diagnostic Export. 1) phase de diagnostic Etat des lieux des forces et faiblesses de l entreprise vis-à-vis de l international.

Diagnostic Export. 1) phase de diagnostic Etat des lieux des forces et faiblesses de l entreprise vis-à-vis de l international. Diagnostic Export L entreprise doit faire le point sur sa capacité à atteindre les marchés qu elle s est fixé afin de pouvoir déterminer la meilleure façon pour elle de les exploiter. 1) phase de diagnostic

Plus en détail

Processus : les outils d optimisation de la performance

Processus : les outils d optimisation de la performance Yvon Mougin Processus : les outils d optimisation de la performance Préface de Pierre MAILLARD Directeur Général de L Institut de Recherche et de Développement de la Qualité, 2004 ISBN : 2-7081-3022-6

Plus en détail

Présentation, objectifs, structure et activités d apprentissage

Présentation, objectifs, structure et activités d apprentissage Présentation, objectifs, structure et activités d apprentissage Pré-requis : S adressant à des titulaires d une maîtrise de gestion, on peut attendre des participants qu ils aient une bonne maîtrise de

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

LE MANAGEMENT PAR PROJETS

LE MANAGEMENT PAR PROJETS Serge RAYNAL LE MANAGEMENT PAR PROJETS Approche stratégique du changement Préface de Bernard WARAIN Président de la Chambre de Commerce et de l Industrie du Mans et de la Sarthe Troisième édition, 1996,

Plus en détail

Veille stratégique et Intelligence économique

Veille stratégique et Intelligence économique Veille stratégique et Intelligence économique Pour les professionnels du domaine de l information et de la communication, les deux concepts se confondent, tandis que pour d autres l «intelligence économique»

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

Programme d optimisation. L image de votre entreprise

Programme d optimisation. L image de votre entreprise Programme d optimisation L image de votre entreprise SOMMAIRE L image joue un rôle pondérable dans les pratiques commerciales et est dédiée exclusivement à assurer une représentativité corporative de l

Plus en détail

Marketing stratégique : Du diagnostic au plan de marketing stratégique. Préambule : La démarche mercatique «une feuille de route»

Marketing stratégique : Du diagnostic au plan de marketing stratégique. Préambule : La démarche mercatique «une feuille de route» Marketing stratégique : Du diagnostic au plan de marketing stratégique Préambule : La démarche mercatique «une feuille de route» La démarche mercatique - «une feuille de route» Modifier, ajuster mes axes

Plus en détail

Etape 6: utiliser les constats

Etape 6: utiliser les constats Etape 6: utiliser les constats Les constats tirés peuvent servir à approfondir la connaissance au sein d'une organisation, à Apprendre pour l'avenir, à Diriger les activités de l'organisation vers une

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE GESTION Tizi Ouzou MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE Responsable de l'équipe de formation : Mme OUKACI Dahbia Etablissement : Intitulé

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 2

Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 2 Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle Introduction 2 La démarche prévisionnelle : Prépare l entreprise à exploiter les atouts et affronter les difficultés qu elle rencontrera dans l avenir. Comporte

Plus en détail

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices.

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Exercice 1 : la différence entre missions et projet. 1. A partir des extraits du référentiel (doc 1) et des exemples de projet (doc 2), compléter le tableau

Plus en détail

Matrices stratégiques

Matrices stratégiques Conservatoire National des Arts et Métiers Matrices stratégiques Dynamiques Industrielles et Stratégies Concurrentielles 2 François Moreau Séance n 9 CNAM - Dynamiques Industrielles et Stratégies Concurrentielles

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

Dans tous ces cas de figure, il faut déterminer en premier la vraie raison de l audit.

Dans tous ces cas de figure, il faut déterminer en premier la vraie raison de l audit. Auditez votre service de documentation Les professionnels de l information et de la documentation le savent bien : les situations stables n existent pas (ou peu) quelle que soit l entreprise où l on exerce,

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet Programme de stage Le métier de Chef de Projet 2 Objectifs 2 Démarche 3 Contenu du programme 4 Modalités d intervention 5 Quelques références 6 www.laurentderauglaudre.com 1/6 370

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

Profiter des avantages d ISO 9001

Profiter des avantages d ISO 9001 ISO 9001 Profiter des avantages d ISO 9001 ISO 9001 est une norme qui établit les exigences relatives à un système de management de la qualité. Elle aide les entreprises et organismes à gagner en efficacité

Plus en détail

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel :

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel : La méthode ITIL plan Introduction C est quoi ITIL? Utilisation d ITIL Objectifs Les principes d ITIL Domaines couverts par ITIL Les trois versions d ITIL Pourquoi ITIL a-t-il tant de succès Inconvénients

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

Avant-propos. L utilité du plan marketing

Avant-propos. L utilité du plan marketing Avant-propos L Avant-propos E PLAN MARKETING est l exercice annuel des chefs de produit, des directeurs marketing et des comités de direction des entreprises. Le chef de produit le réalise pour la gamme

Plus en détail

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 DEES MARKETING DEESMA Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 Fonction Dans un contexte de forte concurrence, les entreprises doivent réorganiser leur approche

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez plus que les services d un conseiller financier d expérience soucieux de répondre à vos besoins. Vous bénéficiez des nombreuses

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 - Le contrôle de gestion : outil de la stratégie...23. Chapitre 2 - Les coûts : divers concepts pour diverses situations...

Sommaire. Chapitre 1 - Le contrôle de gestion : outil de la stratégie...23. Chapitre 2 - Les coûts : divers concepts pour diverses situations... Sommaire Préface... 13 Introduction... 15 Pourquoi une fonction contrôle de gestion?... 15 Comment peut-on définir le contrôle de gestion?...16 Quels sont les grands domaines et activités du contrôle de

Plus en détail

Pratiquer la conduite de projet

Pratiquer la conduite de projet HENRI-PIERRE MADERS ÉTIENNE CLET Pratiquer la conduite de projet, 2005 ISBN : 2-7081-3364-0 INTRODUCTION Quelques constats pour démarrer cet ouvrage D après une enquête mondiale réalisée par le Cabinet

Plus en détail

INFORM GESTION DES PORTEFEUILLES D ACTIONS CHEZ SWISSCA (DEUXIÈME PARTIE)

INFORM GESTION DES PORTEFEUILLES D ACTIONS CHEZ SWISSCA (DEUXIÈME PARTIE) 2 2004 INFORM INFORMATIONS FINANCIÈRES ESSENTIELLES POUR LES CAISSES DE PENSION GESTION DES PORTEFEUILLES D ACTIONS CHEZ SWISSCA (DEUXIÈME PARTIE) Dans la gestion de portefeuilles en actions, Swissca mise

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

140. Modélisation des données Historisation

140. Modélisation des données Historisation Modélisation de logiciels de gestion 140. Modélisation des données Historisation 1 Préambule Dans les chapitres précédents, nous avons appris à concevoir des modèles de données relativement élaborés en

Plus en détail