Peut-on arrêter la guerre en Syrie?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Peut-on arrêter la guerre en Syrie?"

Transcription

1 Peut-on arrêter la guerre en Syrie? Forum du Futur, Ecole Militaire, Paris, 13 novembre 2014 Samir AITA Président du Cercle des Economistes Arabes Membre fondateur du Forum Démocratique Syrien (Forum de l Appel National) Ancien Rédacteur en chef, le Monde diplomatique éditions arabes

2 Arrêter la guerre: est-ce la paix? Arrêter la guerre n est pas encore faire la paix! o o Le conflit peut redémarrer parfois plus violemment Mais Stopper la guerre peut aussi changer la dynamique de la guerre et les expectations des belligérants Investir dans la gestion de l arrêt de la guerre Une guerre arrêtée doit être maintenue arrêtée jusqu à la Paix Arrêter la guerre est par essence un processus politique o Le processus de créer une paix durable est un processus d une autre complexité car il s agit de trouver une solution politique, sociale, juridique, sécuritaire, etc à long terme o Faut-il d abord faire la paix ou stopper la guerre? Reisman, W. Michael, "Stopping Wars and Making Peace: Reflections on the Ideology and Practice of Conflict Termination in Contemporary World Politics" (1998). Yale University, Faculty Scholarship Series. Paper 968.

3 Arrêter la guerre: une diplomatie Arrêter la guerre Un effort «diplomatique» Les conditions pour que des efforts «diplomatiques» puissent réussir à arrêter la guerre La confiance des parties La crédibilité de la pression et des sanctions Que les belligérants du conflit y voient leur intérêt Aucune n a l espoir d emporter la guerre rapidement Les acteurs locaux du conflit que leurs soucis principaux de sécurité sont assurés Les acteurs extérieurs du conflit «proxy-war» l imposent au belligérant intérieur Sachant que chaque partie veut garder la possibilité de continuer la guerre Qui doit faire la médiation? Et comment Reisman, W. Michael, "Stopping Wars and Making Peace: Reflections on the Ideology and Practice of Conflict Termination in Contemporary World Politics" (1998). Yale University, Faculty Scholarship Series. Paper 968.

4 De l arrêt de la guerre à la Paix Faire la paix est un effort sur le LONG TERME Les conditions de la paix Trouver une solution politique aux expectations des belligérants Mais ces expectations et les objectifs peuvent changer pendant le «cessez-le-feu» Facteurs intérieurs et pressions extérieurs La PAIX a des dimensions culturelles مصالحة أو ou وقف إطالق نار أو تجميد صراع : cessez-le-feu سالم Salam صلح Identifier les problèmes qui ont causé la guerre, et satisfaire les doléances des parties. Est-ce possible? Est-ce que les causes pendant le conflit sont les mêmes qu au début du conflit? Reisman, W. Michael, "Stopping Wars and Making Peace: Reflections on the Ideology and Practice of Conflict Termination in Contemporary World Politics" (1998). Yale University, Faculty Scholarship Series. Paper 968.

5 Les différentes options La victoire militaire Faire la Paix Mais elle dépend de comment le vainqueur se comporte après la victoire Créer ou importer un «César» Retour de l ordre à travers un régime autoritaire La partition Division du territoire entre les belligérants L intégration (la ré-intégration) Demande une ingénierie détaillée Les Plébiscites La décision «démocratique» de la majorité Le Gouvernement d unité nationale En fait, c est une méthode pour stopper la guerre. Reisman, W. Michael, "Stopping Wars and Making Peace: Reflections on the Ideology and Practice of Conflict Termination in Contemporary World Politics" (1998). Yale University, Faculty Scholarship Series. Paper 968.

6 La Syrie: une révolution qui se transforme en guerre civile Plus de 40 mois sans issue La révolution Février 2011: Damas, puis Deraa and Hauran une révolte locale Mars 2011: Les réseaux sociaux Le peuple veut abattre le régime Mars Juin 2011: négociations locales pour une crise nationale! La Coordination pour le Changement CNCD Juin 2011: Le Dialogue National La rupture avec la société civile Octobre 2011: Les puissances étrangères organisent leur opposition politique Le Conseil National Syrien : un Etat à la place de l Etat = la pollution libyenne La révolution armée Novembre Mars 2012: l échec de l idée des observateurs Mars 2012 : Faillite de la politique Longue vie à l armée Libre création du Forum Démocratique Juillet 2012 : Genève 1 et Les documents du Caire : Le pacte nationale et la vision de la Transition La guerre (de conquête) Juillet 2012: La bataille d Alep et d Idleb Novembre 2012: création de la Coalition, un autre «Etat à la place de l Etat» Mais découplage entre le politique et le militaire!!!

7 La Syrie: une révolution qui se transforme en guerre civile Plus de 40 mois sans issue Janvier 2013 : Genève II????? Le «spillover» Les Jihadistes et l Etat Islamique. Iraq, Turquie Jordanie, Arabie?? Janvier 2013: Entrée de l EIIL d Iraq en Syrie Mars 2013: prise de Raqqa par Al Nosra Avril 2013: Al Nosra fait allégeance à l EEIL Juin 2013: EIIL prend Raqqa et en fait sa capitale Eté 2013: Scission Al Nosra (Al Qaïda) et de l EIIL Début 2014: Guerre entre Al Nosra et EIIL Juin 2014: Prise de Mossul par l EIIL 29 Juin 2014: Déclaration de l Etat Islamique Septembre 2014: Campagne d une Alliance Internationale contre «l Etat islamique» Le Hezbollah et les milices chiites (Al Fadl Al Abbas, ) Liban, Iraq, Iran Octobre 2012: Les premiers morts du Hezbollah en Syrie information contestée Avril 2013: Le Hezbollah reconnaît officiellement sa participation aux combats en Syrie. Mai-Juin 2013 : La bataille d Al Qusayr Tournant du conflit Mars 2014: bataille du Qalamoun Août 2014: Attaque de Irsal au Liban PYD, YPG et le PKK Turquie et Kurdistan Irakien

8 Les conquêtes de «L Etat Islamique» (1) Janvier 2014 Février 2014 Mars 2014 Avril 2014 Mai 2014 Juin 2014

9 Les conquêtes de «L Etat Islamique» (2) Juillet 2014 Août 2014 Septembre 2014 Octobre 2014 Novembre 2014

10 Le «spillover». Syrie, Iraq et l Etat Islamique

11 Islam, Sunnisme et Chiisme et Monde Arabe

12 Arrêter la guerre: Mais où donc? Et entre qui et qui? Des situations militaires très différentes suivant les régions Entre encerclement et appui externe Des acteurs différents. Des Etats d appui avec des positions très différentes Le Nord la Turquie + le Qatar et l Arabie Saoudite? L Est l Irak +. L Ouest. Le Liban entrain de se fermer Le Sud La Jordanie. Israël et Arabie Saoudite Quel contrôle les MOC (Military Operations Command) exercent-ils au Nord et au Sud?

13 Les «fronts» de la guerre aujourd hui

14 Les «fronts» de la guerre aujourd hui Alep et Idleb PYD ASL!!! ETAT ISLAMIQUE NOSRA NOSRA ASL!!! ETAT ISLAMIQUE

15 Les «fronts» de la guerre aujourd hui Homs et le Liban NOSRA, EIIL ASL!!! NOSRA, EIIL, ASL

16 Les «fronts» de la guerre aujourd hui Damas et le Sud ASL, EIIL, NOSRA NOSRA, ASL

17 De Mistoura: Arrêter la guerre à Alep?! ASL!!! ASL!!! ASL!!!, EIIL EIIL ASL!!!, NOSRA

18 Alep: une situation qui a fortement évolué Septembre 2014 Avril 2013 The Carter Center Syria Conflict Mapping.

19 La situation actuelle Qamishli et Kobani (Ain Al Arab) PYD PYD EIIL

20 Les acteurs Jihadistes Arrêter la guerre: Entre qui et qui? Etat Islamique Les acteurs islamiques «modérés» Front Nosra Front Islamique Front des révolutionnaires de Syrie Hazm Armée des Moujahidines Les initiatives de groupement Conseil de Commandement de la Révolution Le conseil Suprême de Commandement

21 Le acteurs à Alep The Carter Center Syria Conflict Mapping. The Carter Center Syria Conflict Mapping.

22 The Carter Center Syria Conflict Mapping. Le acteurs à Alep (avril 2013)

23 The Carter Center Syria Conflict Mapping. Arrêter la guerre: Entre qui et qui?

24 The Carter Center Syria Conflict Mapping. Le acteurs à Alep

25 De Mistoura: Alep et sa campagne ASL!!! ASL!!! ASL!!!, EIIL EIIL ASL!!!, NOSRA

26 Les «fronts» de la guerre aujourd hui Alep et Idleb PYD ASL!!! ETAT ISLAMIQUE NOSRA NOSRA ASL!!! ETAT ISLAMIQUE

27 Pourquoi arrêter la guerre? dans l espoir qu il y aurait une paix Echec des «négociations» de Genève II Les deux parties sont venues pour ne pas négocier L opposition politique (la Coalition) ne commande pas l opposition militaire Les luttes d influence des Etats La montée de deux particularismes: Le Califat La «revendication kurde» Une conférence politique aboutissant à un «corps de gouvernement ayant toutes les prérogatives» n a plus de sens aujourd hui Arrêter la guerre = changer les conditions Opérer par étapes La population civile Isoler les Jihadistes Obtenir un nouveau consensus régional/international

28 Pourquoi arrêter la guerre? dans l espoir qu il y aurait une paix Les grands objectifs de fond Préserver l intégrité de la Syrie Préserver les institutions existantes de l Etat Construire progressivement de nouveaux mécanismes instutionnels: décentralisation (l exemple de l autonomie régionale «kurde») Gérer les arrangements sécuritaires en vue d une réforme des appareils militaires et sécuritaires Les libertés individuelles (les prisonniers ) et justice/réconciliation Reprendre le dialogue et la politique Construire un consensus régional/international pour des garanties internationales de la paix Obstacles Le départ de Bashar Assad comme préalable? L exclusion des djihadistes comme préalable? Les «zones de sécurité» et les attentes des réfugiés?

29 Les réactions à la proposition de De Mistoura A Alep Zaher Al Saket Livrer les «criminels de guerre» du régime Sortie des «milices confessionnelles terroristes» de la Syrie Arrêt des bombardements aériens Relâche des prisonniers politiques Amibiguité: S agit-il d Alep seulement ou également de sa campagne?

30 Exemple: Qui est l armée libre à Alep? Des villes passant rapidement de 5,000 à 300,000 habitants! Katma Tell Rifaat Marae Anadan Aleppo

31 Le problème humain: les déplacés intérieurs UNCHA

32 UNCHA Les mouvements de population

33 Les réfugiés dans les pays environnants UNCHA

34 The Carter Center Syria Conflict Mapping. Le bombardement des civils

35 Arrêter la guerre? Un processus politique Processus de négociation la qualité du médiateur Entre les combattants Et les Etats qui soutiennent chaque partie L exemple «mauvais» de Homs Des mécanismes de désengagement Les lignes de «cessez-le-feu» Les arrangements sécuritaires communs La liberté de circulation des hommes, des services et des marchandises La relâche des prisonniers de part et d autres La gestion de l armement et de son flux La situation des combattants non-syriens Le traitement des extrémistes, du terrorisme et de la criminalité De nouveaux mécanismes institutionnels le transfert des pouvoirs aux administrations locales La gestion des ressources, de l aide internationale, et des services publics Des mécanismes de justice de transition et de réconciliation

36 La paix est un nouveau contrat social Gérer les étapes de l arrêt de la guerre la qualité du médiateur et des Etats garants Entre les syriens Un «congrès national» représentatif Un pacte national et un consensus La restructuration de l armée et des forces de sécurité Entre les protagonistes régionaux et internationaux Un nouvel équilibre Iran/Turquie/Arabie Saoudite Une solution consensuelle aux revendications nationales kurdes Par quoi remplacer «l Etat Islamique»? et le sentiment sunnite d exclusion? Une approche consensuelle du «combat contre le terrorisme» Un nouvel équilibre Etats Unis/Europe/Russie/Chine sur la Méditerranée

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

Avis à l opinion Public

Avis à l opinion Public Avis à l opinion Public La Syrie était le berceau de la civilisation humaine où toutes les civilisations ont né et se sont épanouies. La Syrie a une situation géographique et stratégique très importante

Plus en détail

PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE

PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE Ligue Pour Une Syrie Libre Association loi 1901 Sommaire : I) Présentation et objectifs de l association p.2 II) Contexte et zones d intervention p.3 III) Principales

Plus en détail

Crise syrienne : état des lieux et options possibles. Alya de Postis* LES RESSORTS DE LA RÉSISTANCE DU RÉGIME DE BACHAR AL-ASSAD

Crise syrienne : état des lieux et options possibles. Alya de Postis* LES RESSORTS DE LA RÉSISTANCE DU RÉGIME DE BACHAR AL-ASSAD N 19 - Fondation Jean-Jaurès / Orion - Observatoire de la défense - 30 avril 2012 - page 1 Crise syrienne : et options Alya de Postis* * Consultante, spécialisée sur le Moyen-Orient LES RESSORTS DE LA

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

Genève 2: l'unité de façade de l'opposition syrienne

Genève 2: l'unité de façade de l'opposition syrienne POURPARLERS DE PAIX Genève 2: l'unité de façade de l'opposition syrienne 15.11.2013, Jol Press (France) http://www.jolpress.com/geneve-2-syrie-opposition-syrienne-assad-lakhdar-brahimi-article- 822923.html

Plus en détail

Avantages et inconvénients d une force internationale

Avantages et inconvénients d une force internationale e 11 r aaooûût t 22000066 Institut du Renseignement Centre d Etudes du Terrorisme Avantages et inconvénients d une force internationale (par le Général. (res.) Moshe Yaalon et le Général. (res.) Yaakov

Plus en détail

Guerre civile en Syrie : conséquences géopolitiques et scénarios possibles

Guerre civile en Syrie : conséquences géopolitiques et scénarios possibles Annuaire IEMed. de la Méditerranée 2013 18 Guerre civile en Syrie : conséquences géopolitiques et scénarios possibles D r Muriel Asseburg 1 Attachée supérieure de recherche Institut allemand des affaires

Plus en détail

Comment identifier l existence d un conflit armé non international? Enseignements à la lumière des situations conflictuelles récentes

Comment identifier l existence d un conflit armé non international? Enseignements à la lumière des situations conflictuelles récentes Comment identifier l existence d un conflit armé non international? Enseignements à la lumière des situations conflictuelles récentes VAIOS KOUTROULIS Professeur assistant, Centre de droit international,

Plus en détail

Séminaire d introduction au droit international humanitaire Collège d Europe 16-18 février 2009

Séminaire d introduction au droit international humanitaire Collège d Europe 16-18 février 2009 Séminaire d introduction au droit international humanitaire Collège d Europe 16-18 février 2009 Document de travail. Copyright Yves Sandoz. A ne pas citer ni reproduire Ouverture du Séminaire Ire demi-journée:

Plus en détail

Le conflit syrien et la situation géopolitique de la région

Le conflit syrien et la situation géopolitique de la région Annuaire IEMed. de la Méditerranée 2014 50 Le conflit syrien et la situation géopolitique de la région Jane Kinninmont * Chargée de recherche et directrice adjointe, programme Moyen-Orient et Afrique du

Plus en détail

UNION INTERPARLEMENTAIRE 126 ème Assemblée et réunions connexes Kampala (Ouganda), 31 mars - 5 avril 2012

UNION INTERPARLEMENTAIRE 126 ème Assemblée et réunions connexes Kampala (Ouganda), 31 mars - 5 avril 2012 UNION INTERPARLEMENTAIRE 126 ème Assemblée et réunions connexes Kampala (Ouganda), 31 mars - 5 avril 2012 Assemblée A/126/2-P.7 Point 2 30 mars 2012 EXAMEN DE DEMANDES EVENTUELLES D'INSCRIPTION D'UN POINT

Plus en détail

Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud

Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud 5.1.1 Définir : autodétermination, colonialisme, loi sur l indépendance de l Inde, apartheid, Congrès national africain. (c) Autodétermination: La détermination

Plus en détail

Les effets économiques de la guerre en Syrie et de la progression de l État islamique sur les pays du Levant. Elena Ianchovichina et Maros Ivanic

Les effets économiques de la guerre en Syrie et de la progression de l État islamique sur les pays du Levant. Elena Ianchovichina et Maros Ivanic Les effets économiques de la guerre en Syrie et de la progression de l État islamique sur les pays du Levant Elena Ianchovichina et Maros Ivanic Résumé détaillé Cet article propose une estimation quantitative

Plus en détail

Syrie : cessez-le-feu, un espoir enfin?

Syrie : cessez-le-feu, un espoir enfin? Syrie : cessez-le-feu, un espoir enfin? Les États-Unis et la Russie ont annoncé avoir trouvé un accord pour cesser les combats en Syrie. Il doit entrer en vigueur samedi 27 février à 0h00 (heure de Damas).

Plus en détail

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/1270 (1999) 22 octobre 1999 RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

Développement rural territorial et sécurité alimentaire

Développement rural territorial et sécurité alimentaire Cette présentation revient sur les expériences de de la la FAO en en matière de de développement local, identifie les conditions pour promouvoir une approche territoriale du développement rural, fait des

Plus en détail

Conférence de haut niveau sur les voisins des voisins de l'union européenne

Conférence de haut niveau sur les voisins des voisins de l'union européenne Conférence de haut niveau sur les voisins des voisins de l'union européenne L Egypte, le Maroc, la Syrie et leurs voisins à l heure des révolutions démocratiques arabes: Etat des lieux et répercussions

Plus en détail

CHRONOLOGIE DU CONFLIT SYRIEN REPÈRES HISTORIQUES AUTOUR DU LIVRE «ÜBER DAS MEER»

CHRONOLOGIE DU CONFLIT SYRIEN REPÈRES HISTORIQUES AUTOUR DU LIVRE «ÜBER DAS MEER» CHRONOLOGIE DU CONFLIT SYRIEN REPÈRES HISTORIQUES AUTOUR DU LIVRE «ÜBER DAS MEER» 1920-2000 1920 - La Syrie sous mandat français Lors de la conférence de San Remo, qui décide du partage des provinces de

Plus en détail

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange 5 6 avril 2004 Compte Rendu La conférence s est tenue le 5 et 6 avril 2004 à Doha. Elle a été inaugurée par S.E. Royale Sheikh/ Hamad

Plus en détail

Syrie, vertige face à une révolution radicalisée et un avenir incertain

Syrie, vertige face à une révolution radicalisée et un avenir incertain Politiques méditerranéennes Le Moyen-Orient Syrie, vertige face à une révolution radicalisée et un avenir incertain 198 Med.2012 Bilan Lurdes Vidal Responsable du département «Monde arabe et méditerranéen»

Plus en détail

L'outil militaire. A quoi çà sert? Comment çà marche? Qui fait quoi?

L'outil militaire. A quoi çà sert? Comment çà marche? Qui fait quoi? L'outil militaire A quoi çà sert? Comment çà marche? Qui fait quoi? Un manuel de l outil militaire? La mésange qui explique à l oursin comment le lézard doit se servir de sa clé USB. Les conflits après

Plus en détail

WORKING PAPER 9-2013

WORKING PAPER 9-2013 INSTITUT EUROPÉEN DES RELATIONS INTERNATIONALES WORKING PAPER 9-2013 TRANCHER LE NŒUD GORDIEN EN SYRIE? Professeur Jacques LIPPERT Analyste en géopolitique Directeur-adjoint de l Académia Diplomatica Europaea

Plus en détail

LES MINORITÉS AU COEUR DE LA CRISE SYRIENNE

LES MINORITÉS AU COEUR DE LA CRISE SYRIENNE OBSERVATOIRE DES MUTATIONS POLITIQUES DANS LE MONDE ARABE LES MINORITÉS AU COEUR DE LA CRISE SYRIENNE PAR LCL. KAMAL KAMAL Officier de l armée de terre libanaise, stagiaire de la 21e promotion «Ceux de

Plus en détail

SITUATION ACTUELLE SUR LES ARMENIENS ET LES KURDES EN SYRIE

SITUATION ACTUELLE SUR LES ARMENIENS ET LES KURDES EN SYRIE SITUATION ACTUELLE SUR LES ARMENIENS ET LES KURDES EN SYRIE La réunion et la conférence de presse ont eu lieu à l Hôtel MARIOTT à Paris dans un salon préparé à cet effet, le lundi 24 septembre à 12h00.

Plus en détail

La Quatrième Réunion Ministérielle du Groupe des Amis du Peuple syrien Marrakech, 12 Décembre 2012 Conclusions de la Présidence

La Quatrième Réunion Ministérielle du Groupe des Amis du Peuple syrien Marrakech, 12 Décembre 2012 Conclusions de la Présidence La Quatrième Réunion Ministérielle du Groupe des Amis du Peuple syrien Marrakech, 12 Décembre 2012 Conclusions de la Présidence Après ses réunions en Tunisie, à Istanbul et à Paris, le Groupe des amis

Plus en détail

ESCWA. Beirut 5 Juin 2013. Adib Nehmeh. Conseiller Régional - ESCWA. Excellences. Mesdames, Messieurs

ESCWA. Beirut 5 Juin 2013. Adib Nehmeh. Conseiller Régional - ESCWA. Excellences. Mesdames, Messieurs ESCWA L'interdépendance de la situation politico-économique entre le Liban et la Syrie: Les répercussions de la crise syrienne sur le Liban et étapes-clé pour la transition et la reprise économique. Beirut

Plus en détail

Accord de Paix et de Réconciliation Nationale

Accord de Paix et de Réconciliation Nationale Accord de Paix et de Réconciliation Nationale Djibouti, 26 décembre 1994 PRÉAMBULE Le gouvernement de la République de Djibouti et le Front pour la Restauration de l'unité et de la Démocratie (FRUD) appelés

Plus en détail

Le conflit syrien pour les "nuls" Démocrates Franco-Syriens, juin 2015

Le conflit syrien pour les nuls Démocrates Franco-Syriens, juin 2015 Le conflit syrien pour les "nuls" Démocrates Franco-Syriens, juin 2015 droits réservés La Syrie? C est compliqué.que de fois n a-t-on pas entendu cette phrase? A partir de cette réflexion et de quelques

Plus en détail

2015/09. L Afghanistan un champ stratégique pour l État islamique. par Mohammad Ismail JAVID. Analyses & Études. Siréas asbl

2015/09. L Afghanistan un champ stratégique pour l État islamique. par Mohammad Ismail JAVID. Analyses & Études. Siréas asbl 2015/09 L Afghanistan un champ stratégique pour l État islamique par Mohammad Ismail JAVID Analyses & Études 1 Politique Politique internationale internationale Siréas asbl Nos analyses et études, publiées

Plus en détail

IntroductionL Islam est divisé en quatre courants reconnus par la déclaration de La Mecque en 2005.

IntroductionL Islam est divisé en quatre courants reconnus par la déclaration de La Mecque en 2005. Forum : API Affaires politiques internationales Sujet : La communauté internationale face à l'ébauche d'un Etat sunnite au Moyen-Orient Membre de L'état Major : Marie-Lou Bertin et Thomas Lindemann IntroductionL

Plus en détail

Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée

Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée Marseille, 13 mars 2012 INTRODUCTION WALTER MAZZITTI Président du Comité Directeur du SEMIDE Messieurs les ministres,

Plus en détail

POINTS CLÉS SUR LA RUSSIE, LA SYRIE ET LE MOYEN-ORIENT

POINTS CLÉS SUR LA RUSSIE, LA SYRIE ET LE MOYEN-ORIENT Jean-Sylvestre MONGRENIER Septembre 2015 Points clés 7 10 POINTS CLÉS SUR LA RUSSIE, LA SYRIE ET LE MOYEN-ORIENT Le 28 septembre prochain, Vladimir Poutine interviendra devant l Assemblée générale de l

Plus en détail

Comprendre la géopolitique contemporaine à travers l exemple de l Irak

Comprendre la géopolitique contemporaine à travers l exemple de l Irak Comprendre la géopolitique contemporaine à travers l exemple de l Irak cadre : l accompagnement personnalisé http://www.education.gouv.fr/cid50471/mene1002847c.html http://eduscol.education.fr/cid60349/modules-pour-laccompagnement-personnalise.html

Plus en détail

Note de recherche : Le conflit syrien, une guerre par procuration

Note de recherche : Le conflit syrien, une guerre par procuration Note de recherche : Par Colin H. Carignan * Université de Sherbrooke * Diplômé du baccalauréat en études politiques appliquées à l École de politique appliquée RÉSUMÉ Le conflit syrien comporte plusieurs

Plus en détail

Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union.

Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union. AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union.org CONSEIL DE PAIX ET DE SÉCURITÉ

Plus en détail

La Syrie : anatomie d une révolution. Par Leïla Vignal, maître de conférences en géographie, université Rennes 2

La Syrie : anatomie d une révolution. Par Leïla Vignal, maître de conférences en géographie, université Rennes 2 La Syrie : anatomie d une révolution Par Leïla Vignal, maître de conférences en géographie, université Rennes 2 Je connaissais très bien la Syrie jusqu à l année dernière, lorsque les frontières du pays

Plus en détail

Compte-rendu de la session 5 : Quel avenir politique pour la Syrie de demain?

Compte-rendu de la session 5 : Quel avenir politique pour la Syrie de demain? Compte-rendu de la session 5 : Pierre-André HERVÉ Rédacteur, Les Clés du Moyen-Orient Article publié le 17/10/2013 dans Les clés du Moyen-Orient Le jeudi 10 octobre 2013, dans le cadre du colloque ilasouria.01,

Plus en détail

L action de la France au sein du Conseil des droits de l Homme

L action de la France au sein du Conseil des droits de l Homme La France candidate au Conseil des droits de l Homme UN Photo/Jean-Marc Ferré Les droits de l Homme font partie des valeurs fondatrices de la République française et de sa politique étrangère. C est dans

Plus en détail

Le Conseil ministériel,

Le Conseil ministériel, DÉCISION No 3/11 ÉLÉMENTS DU CYCLE DU CONFLIT LIÉS AU RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DE L OSCE EN MATIÈRE D ALERTE PRÉCOCE, D ACTION RAPIDE, DE FACILITATION DU DIALOGUE ET DE SOUTIEN À LA MÉDIATION, AINSI

Plus en détail

Le Liban dans le contexte convulse du Proche-Orient

Le Liban dans le contexte convulse du Proche-Orient Le Liban dans le contexte convulse du Proche-Orient «Les raisons sont là pour que le Hezbollah, même si l on n aime pas du tout son idéologie, ne soit pas désarmé» pense l économiste et historien libanais,

Plus en détail

Avis portant sur les thèmes de la conférence européenne sur le racisme

Avis portant sur les thèmes de la conférence européenne sur le racisme COMMISSION NATIONALE CONSULTATIVE DES DROITS DE L HOMME Avis portant sur les thèmes de la conférence européenne sur le racisme (Adopté par l Assemblée plénière du 2 mars 2000) Le 1 er février 2000, le

Plus en détail

PAIX, SECURITE DDR ET RSS CONTRIBUTION DU CNC AU FORUM NATIONAL DE BANGUI

PAIX, SECURITE DDR ET RSS CONTRIBUTION DU CNC AU FORUM NATIONAL DE BANGUI PAIX, SECURITE DDR ET RSS CONTRIBUTION DU CNC AU FORUM NATIONAL DE BANGUI SOMMAIRE 1.Etat des lieux 2.Notion de Paix et de Sécurité 3.Diagnostic 4.Organes et Institutions 5.Actions et Préconisations 2

Plus en détail

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS SYNTHÈSE «C est devenu une habitude d entendre le vrombissement de l hélicoptère audessus de nos têtes, donc un jour j ai arrêté de lever les yeux. Partout, ça sentait la mort.» Un habitant du quartier

Plus en détail

Le «printemps arabe» de 2011 est-il comparable à «l automne des peuples» européen de 1989?

Le «printemps arabe» de 2011 est-il comparable à «l automne des peuples» européen de 1989? Conférence de la Chaire Géopolitique du 10 avril 2012 Le «printemps arabe» de 2011 est-il comparable à «l automne des peuples» européen de 1989? Jérôme Heurtaux La conférence de la Chaire Géopolitique

Plus en détail

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Les participants au Forum régional sur «les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest», réunis

Plus en détail

le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique

le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique «Ce qui importe, ce n est pas seulement le bien que le CICR apporte, mais le mal qu il permet d éviter.» Nelson Mandela Crédits

Plus en détail

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire?

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? LES RELATIONS INTERNATIONALES DE 1945 à nos JOURS p126 à 157 Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? I- LES

Plus en détail

SITUATIONS DE CHAOS EN SYRIE ET EN IRAK : QUELLES POLITIQUES DE LA TURQUIE ET DES ACTEURS RÉGIONAUX?

SITUATIONS DE CHAOS EN SYRIE ET EN IRAK : QUELLES POLITIQUES DE LA TURQUIE ET DES ACTEURS RÉGIONAUX? OBSERVATOIRE DE LA TURQUIE ET DE SON ENVIRONNEMENT GÉOPOLITIQUE SITUATIONS DE CHAOS EN SYRIE ET EN IRAK : QUELLES POLITIQUES DE LA TURQUIE ET DES ACTEURS RÉGIONAUX? 25 JUIN 2015, PARIS AUTOUR DE KARIM

Plus en détail

Égypte. le pays des 4 rentes

Égypte. le pays des 4 rentes Égypte le pays des 4 rentes L Égypte est un pays clé au Moyen-Orient en général, et dans le monde arabe en particulier. Mais ce pays est fragile politiquement, et il reste dépendant économiquement de quatre

Plus en détail

REGIMES d EXAMEN 2012. DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public

REGIMES d EXAMEN 2012. DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public REGIMES d EXAMEN 2012 DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public SPECIALITES : La mention «Droit public» se décline en quatre spécialités, dont une commune avec la mention «Droit privé»

Plus en détail

Pacte républicain pour la paix, la réconciliation nationale et la reconstruction en République centrafricaine

Pacte républicain pour la paix, la réconciliation nationale et la reconstruction en République centrafricaine Annexe I à la lettre datée du 15 mai 2015 adressée à la Présidente du Conseil de sécurité par le Chargé d affaires par intérim de la Mission permanente de la République centrafricaine auprès de l Organisation

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 23 MARS 2011 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Plus en détail

Le Coran est un texte à repenser

Le Coran est un texte à repenser Le Coran est un texte à repenser LE MONDE 19.01.2015 à 16h24 Mis à jour le 20.01.2015 à 07h42 Par Waleed Al-Husseini (Fondateur du Conseil des ex-musulmans de France) Homme brandissant le Coran au Niger

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP-Bu(2015)21 Strasbourg, le 9 novembre 2015 9e réunion du Bureau 23-24 novembre 2015 Conseil de l Europe, Strasbourg Agora, salle

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

Le document de présentation de la Tunisie distribué au G8

Le document de présentation de la Tunisie distribué au G8 Le document de présentation de la Tunisie distribué au G8 «Le peuple tunisien a, en un temps très court, et par la seule force de ses convictions démocratiques, réalisé une révolution pacifique qui fera

Plus en détail

Ordre du jour provisoire

Ordre du jour provisoire L atome pour la paix Conférence générale GC(59)/1/Add.1 15 juillet 2015 Distribution générale Français Original : arabe Cinquante-neuvième session ordinaire Ordre du jour provisoire Point supplémentaire

Plus en détail

En concertation avec les différents acteurs concernés Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative

En concertation avec les différents acteurs concernés Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative 4. Chapitre Les solutions 6: Gouvernance du projet Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative Comité scientifique-iepf Colloque francophone de Lyon Nathalie Rizzotti 4. Structure

Plus en détail

Cela fait des années que deux peuples

Cela fait des années que deux peuples Cela fait des années que deux peuples caressent le même rêve. Tous deux veulent vivre en paix sur ce petit bout de terre qui malgré sa petite taille fait l objet de convoitises qui s expriment par la violence.

Plus en détail

Déclaration des représentants du Secteur Privé

Déclaration des représentants du Secteur Privé Déclaration des représentants du Secteur Privé Les organisations nationales, associations, et corporations professionnelles représentant le secteur privé, réunies à l initiative de l UTICA, constatent

Plus en détail

Syrie: une crise à hauts risques. Jules Thibault* LA SYRIE AU BORD DE LA GUERRE CIVILE. * Chercheur, spécialiste du Moyen-Orient

Syrie: une crise à hauts risques. Jules Thibault* LA SYRIE AU BORD DE LA GUERRE CIVILE. * Chercheur, spécialiste du Moyen-Orient N 16 - Fondation Jean-Jaurès / Orion - Observatoire de la défense - 29 novembre 2011 - page 1 Syrie: Jules Thibault* * Chercheur, spécialiste du Moyen-Orient Depuis le mois de mars 2011, un mouvement de

Plus en détail

«Questions d Europe»

«Questions d Europe» Compte rendu de la conférence d Alain Juppé du 28.03 à Sciences Po. «Questions d Europe» Introduction : Le budget pluriannuel européen est en baisse par la cause de compromis nationalistes. Le Parlement

Plus en détail

contact@ensemble-fdg.org 20 rue Chaudron 75010 Paris www.ensemble-fdg.org Communiqué de Ensemble!

contact@ensemble-fdg.org 20 rue Chaudron 75010 Paris www.ensemble-fdg.org Communiqué de Ensemble! contact@ensemble-fdg.org 20 rue Chaudron 75010 Paris www.ensemble-fdg.org Communiqué de Ensemble! Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire. Déclaration d Ensemble Assemblée des

Plus en détail

Les ENGAGEMENTS de Paris Version Consolidée

Les ENGAGEMENTS de Paris Version Consolidée Les ENGAGEMENTS de Paris Version Consolidée Engagements de Paris en vue de protéger les enfants contre une utilisation ou un recrutement illégaux par des groupes ou des forces armés en place d un mécanisme

Plus en détail

Le Hamas. La tourmente révolutionnaire qui ébranle le régime. dans la tourmente révolutionnaire syrienne. Géopolitique

Le Hamas. La tourmente révolutionnaire qui ébranle le régime. dans la tourmente révolutionnaire syrienne. Géopolitique Géopolitique Valentina Napolitano Doctorante à l École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et boursière à l Institut français du Proche- Orient (IFPO) ; ses travaux portent sur les engagements

Plus en détail

CONCLUSIONS ET PLAN D ACTION DU CONSEIL EUROPEEN EXTRAORDINAIRE DU 21 SEPTEMBRE 2001

CONCLUSIONS ET PLAN D ACTION DU CONSEIL EUROPEEN EXTRAORDINAIRE DU 21 SEPTEMBRE 2001 CONCLUSIONS ET PLAN D ACTION DU CONSEIL EUROPEEN EXTRAORDINAIRE DU 21 SEPTEMBRE 2001 Le Conseil européen s est réuni le 21 septembre 2001 en session extraordinaire afin d analyser la situation internationale

Plus en détail

Les délégations trouveront ci-joint les conclusions adoptées par le Conseil européen lors de la réunion visée en objet.

Les délégations trouveront ci-joint les conclusions adoptées par le Conseil européen lors de la réunion visée en objet. Conseil européen Bruxelles, le 16 octobre 2015 (OR. en) EUCO 26/15 CO EUR 10 CONCL 4 NOTE DE TRANSMISSION Origine: Secrétariat général du Conseil Destinataire: délégations Objet: Réunion du Conseil européen

Plus en détail

L'Etat profond américain

L'Etat profond américain Peter Dale SCOTT L État profond américain - La finance, le pétrole, et la guerre perpétuelle Traduit de l américain par Maxime Chaix Éditions Demi-Lune Collection Résistances L'Etat profond américain www.editionsdemilune.com

Plus en détail

Savoir déléguer CADRES DE SANTE

Savoir déléguer CADRES DE SANTE Savoir déléguer CADRES DE SANTE Le 3 avril 2015 Walter DALLE VEDOVE Qu est-ce que déléguer? Nous avons vu que le manager: répartit le travail entre ses subordonnés coordonne les activités (dans son équipe

Plus en détail

Les femmes, un moteur de la révolution arabe

Les femmes, un moteur de la révolution arabe Les femmes, un moteur de la révolution arabe Si l'on s'en tient aux images de télévisions, on pourrait croire que la Syrie est peuplée exclusivement d'hommes. Pourtant ce sont les femmes qui ont bravées

Plus en détail

Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales.

Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales. REGLEMENT INTERIEUR SUD CHIMIE Règlement INTERIEUR Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales. Il a été adopté par le 5ème congrès

Plus en détail

Lettre datée du 22 novembre 2006, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général

Lettre datée du 22 novembre 2006, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général Nations Unies S/2006/920 Conseil de sécurité Distr. générale 27 novembre 2006 Français Original : anglais Lettre datée du 22 novembre 2006, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

INSTITUT EUROPÉeN DE RECHERCHE SUR. www.medea.be

INSTITUT EUROPÉeN DE RECHERCHE SUR. www.medea.be INSTITUT EUROPÉeN DE RECHERCHE SUR la coopération méditerranéenne et euro-arabe www.medea.be P r é s e n t a t i o n La coopération avec ses voisins les plus directs, les pays arabes et méditerranéens,

Plus en détail

Commission nationale suisse Justice et Paix Prise de position sur l initiative pour l interdiction d exporter du matériel de guerre

Commission nationale suisse Justice et Paix Prise de position sur l initiative pour l interdiction d exporter du matériel de guerre «Ils briseront leurs épées pour en faire des socs et leurs lances pour en faire des serpes. On ne lèvera plus l'épée nation contre nation, on n'apprendra plus à faire la guerre» Isaïe 2,4 Commission nationale

Plus en détail

Le concept de leadership

Le concept de leadership Le concept de leadership Qu est ce qu un leadership? Le leadership d'un individu est, au sein d'un groupe ou d'une collectivité, la relation de confiance qui s'établit entre lui et la majorité des membres

Plus en détail

Formations à la "Gestion civilo-militaire des crises extérieures" 1 er semestre 2014

Formations à la Gestion civilo-militaire des crises extérieures 1 er semestre 2014 I N S T I T U T D E S H A U T E S É T U D E S D E D É F E N S E N A T I O N A L E Formations à la "Gestion civilo-militaire des crises extérieures" 1 er semestre 2014 Sensibilisation au concept de "Gestion

Plus en détail

PROTOCOLE SUR LES AMENDEMENTS A L ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE

PROTOCOLE SUR LES AMENDEMENTS A L ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE PROTOCOLE SUR LES AMENDEMENTS A L ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE 1 PROTOCOLE SUR LES AMENDEMENTS A L ACTE CONSTITUTIF DE L UNION AFRICAINE Les Etats membres de l Union africaine, Etats parties à

Plus en détail

SÉMINAIRE CONCLUSIONS

SÉMINAIRE CONCLUSIONS RBB (2012) Conclusions SÉMINAIRE SUR LES BUDGETS BASÉS SUR DES RÉSULTATS: OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Strasbourg, 25 septembre 2012 CONCLUSIONS A l initiative du Comité du

Plus en détail

commerce des armes Dr. Silvia Cattaneo Geneva Forum

commerce des armes Dr. Silvia Cattaneo Geneva Forum Vers un Traité sur le commerce des armes Dr. Silvia Cattaneo Geneva Forum Palais des Nations, 13 avril 2011 Dans cette présentation: Historique du processus international vers un TCA; Mots-clés et questions

Plus en détail

Abderrahim Lamchichi GEOPOLITIQUE DE L'ISLAMISME

Abderrahim Lamchichi GEOPOLITIQUE DE L'ISLAMISME Abderrahim Lamchichi A 354180 GEOPOLITIQUE DE L'ISLAMISME L'Harmattan 7,raede l'école-polytechnique 75005 Paris FRANCE L'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) CANADA H2Y1K9 L'Harmattan Hongrie

Plus en détail

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 L essentiel de la carte comprend des états membres de la ligue arabe. Au nord, se trouvent des états non membres, en allant d ouest en est: la Turquie, l Iran et

Plus en détail

Monde de la TECHNO. Atelier 1 : Description de l environnement territorial. Société et individu. Technosciences et connaissance

Monde de la TECHNO. Atelier 1 : Description de l environnement territorial. Société et individu. Technosciences et connaissance Monde de la TECHNO Atelier 1 : Description de l environnement territorial Société et individu Technosciences et connaissance Politique Économie Une économie hypercentralisée avec des multinationales très

Plus en détail

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008 Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour Le Plan de Travail Commun se base sur les objectifs stratégiques de l Appel Consolidé (CAP)

Plus en détail

La Syrie est un pays arabe du Proche-Orient situé sur la côte orientale de la mer Méditerranée. Depuis 2000, ce pays est gouverné par Bachar

La Syrie est un pays arabe du Proche-Orient situé sur la côte orientale de la mer Méditerranée. Depuis 2000, ce pays est gouverné par Bachar 1 2 La Syrie est un pays arabe du Proche-Orient situé sur la côte orientale de la mer Méditerranée. Depuis 2000, ce pays est gouverné par Bachar El-Assad. Ce dernier, dirige son pays d une main de fer.

Plus en détail

Nétanyahou proche d un accord de coalition

Nétanyahou proche d un accord de coalition Semaine du 3 au 8 mars 2013 Nétanyahou proche d un accord de coalition Cette semaine encore, les médias ont largement fait état des tractations en cours en vue de la formation de la prochaine coalition

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Service Communication Hôtel de Matignon, le 21 octobre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Visite en République française de Son Excellence le Premier ministre de l Etat du Koweït, Cheikh Jaber Al Moubarak

Plus en détail

L Union européenne, la France, la Turquie face à la crise syrienne. Quelles analyses? Quelles initiatives?

L Union européenne, la France, la Turquie face à la crise syrienne. Quelles analyses? Quelles initiatives? C O M P T E - R E N D U L Union européenne, la France, la Turquie face à la crise syrienne. Quelles analyses? Quelles initiatives? COMPTE-RENDU DE LA CONFÉRENCE-DEBAT ORGANISÉE LE 13 JUIN 2013, PARIS,

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL.

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL. Quel statut choisir? es partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SED. es associations des pouvoirs locaux et régionaux, ainsi

Plus en détail

Veille institutionnelle, plurilinguisme et traduction: le cas d Interpol

Veille institutionnelle, plurilinguisme et traduction: le cas d Interpol Université de Genève Ecole de Traduction et d Interprétation 28-29 Mai 2008 Veille institutionnelle, plurilinguisme et traduction: le cas d Interpol Astrid GUILLAUME Maître de Conférences Université de

Plus en détail

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II,

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II, Nations Unies A/RES/62/134 Assemblée générale Distr. générale 7 février 2008 Soixante-deuxième session Point 63, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Le droit de la guerre et les robots tueurs

Le droit de la guerre et les robots tueurs Le droit de la guerre et les robots tueurs Depuis un an les voix de la société civile s élèvent contre l émergence de technologies allant vers la création de robots tueurs. Censés épargner des vies humaines

Plus en détail

PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION II. ENVIRONNEMENT OPERATIONNEL

PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION II. ENVIRONNEMENT OPERATIONNEL COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Distr. Restreinte EC/54/SC/CRP.4 25 février 2004 COMITE PERMANENT FRANÇAIS 29 e réunion Original : ANGLAIS PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION

Plus en détail

15 décembre 2013. Je vous souhaite, au nom du comité Moyen-Orient de l ANAJ-IHEDN, d excellentes lectures et de très belles fêtes de fin d année,

15 décembre 2013. Je vous souhaite, au nom du comité Moyen-Orient de l ANAJ-IHEDN, d excellentes lectures et de très belles fêtes de fin d année, Chers amis, Le Comité Moyen-Orient de l ANAJ-IHEDN est heureux de vous proposer le compterendu de sa conférence sur le thème «le Hezbollah ou la stratégie de l instabilité», autour de M. Olivier Hubac,

Plus en détail

L URGENCE NOTRE IDENTITÉ

L URGENCE NOTRE IDENTITÉ Nous, responsables des forces du Centre, présidents du MoDem (Mouvement démocrate) et de l UDI (Union des Démocrates et Indépendants), proposons à nos formations de se rassembler. L URGENCE L état réel

Plus en détail

RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER

RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER EPISODE I : L audit, un projet initié par le nouveau maire. RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS

Plus en détail