PANORAMA DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES. Tableau de bord national

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PANORAMA DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES. Tableau de bord national"

Transcription

1 Tableau de bord national 212 DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES Institut de développement et d expertise du plurimédia

2 Sommaire L ESSENTIEL L OFFRE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE L ÉVOLUTION DES EFFECTIFS LE PROFIL DES APPRENTIS LE FLUX DES DIPLÔMÉS LES ENTREPRISES DES APPRENTIS L INSERTION PROFESSIONNELLE POST- APPRENTISSAGE LE FINANCEMENT DES CFA L ÉQUIPEMENT DES CFA LES PROJETS DES CFA ANNEXES Le panorama de l apprentissage est une réalisation de l Institut de développement et d expertise du plurimédia en partenariat avec le service Études et Observatoires d AGEFOS PME-CGM. de l apprentissage dans les métiers 212 de la Communication et des Industries Graphiques 1

3 2 212 de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries Graphiques

4 L essentiel À la rentrée 211, 21 CFA proposaient des formations par apprentissage dans le secteur des Industries Graphiques, allant du CAP Sérigraphie au Diplôme d ingénieur IG. Annoncé l an dernier, la grande nouveauté 211 est le lancement du Bac pro Façonnage de Produits Imprimés, Routage (Bac pro FPIR), venant répondre à un besoin d élévation du niveau de qualification sur les métiers du façonnage. Une première section en apprentissage a ouvert cette année en région Centre, et quatre CFA ont également annoncé l ouverture de ce cursus dans les deux années à venir. Sur l année scolaire 211/212, on recense jeunes en formation sur les métiers des Industries Graphiques, dont apprentis. Les effectifs d apprentis sont relativement stables par rapport à l an dernier, avec 1 apprentis de moins seulement. Comme les années précédentes, le Bac pro continue de rassembler la majorité des apprentis (57 %). Soulignons toutefois cette année une légère baisse de son poids au profit du BTS, dont les effectifs sont les seuls à augmenter. 211 marque une tendance particulièrement positive dans la filière Impression du BTS, aussi bien concernant les effectifs d apprentis (+ 45 %) que lycéens (+ 17 %), contrairement à la filière Production Graphique, où les effectifs diminuent. Cette dynamique dans le BTS CIG ERPI trouve une résonance dans les résultats de l enquête qualitative menée cette année, puisque les CFA signalent un haut niveau d attractivité de ce diplôme (notamment auprès des entreprises). Les difficultés de recrutement liées à l image du métier ne se posent pas dans les mêmes termes qu en Bac pro, puisque les jeunes connaissent déjà le secteur, et s engagent en BTS pour atteindre des fonctions plus transversales et d encadrement. Concernant le profil des apprentis, on remarque qu avec la généralisation du cursus du Bac pro en 3 ans, près de 8 apprentis sur 1 sont issus d un cursus général et sont donc plus jeunes et moins spécialisés qu auparavant. En BTS, en revanche, le public est très spécialisé, avec 8 jeunes sur 1 titulaires d un Bac pro des Industries Graphiques. À noter d autre part que la part de femmes parmi les apprentis continue de progresser dans presque tous les diplômes (sauf le BTS ERPI). Le profil des entreprises d accueil évolue peu par rapport à l an dernier. Près de la moitié des jeunes est en apprentissage dans des entreprises de moins de 1 salariés, et la même proportion dans des entreprises relevant du secteur des Industries Graphiques. On note toutefois que la part de jeunes en contrat d apprentissage dans une entreprise relevant de l Imprimerie de labeur (1812Z) baisse de 2 points par rapport à 21 (37,2 % contre 39,2 % l an dernier), au profit des entreprises relevant des secteurs des Activités de prépresse (1813Z), du Conseil en publicité (7311Z, 7312Z), et du Conseil en communication (722Z, 721Z, 622A). Concernant les conditions d insertion des jeunes en 21, le taux d emploi des jeunes sortant d apprentissage a baissé de 4 points par rapport à 29. Dans la même tendance, la part de jeunes en emploi occupant un CDI a diminué (57 % contre 63 % l an dernier) au profit des CDD. Soulignons en revanche une nette progression de la part de jeunes embauchés par leur entreprise d accueil : 6 sur 1, contre seulement 4 sur 1 en 29. Notons pour terminer que les CFA sont nombreux à annoncer des projets pédagogiques, mais aussi des projets de locaux ou d équipements. Tous sont étroitement liés aux transformations des métiers identifiées et à venir, et orientés cette année notamment vers un renforcement des compétences numériques, informatiques et de finition. CONTEXTE Le développement de l apprentissage est un enjeu privilégié par le secteur pour élever le niveau de qualification, améliorer l insertion des jeunes et répondre aux besoins de recrutement des entreprises. La branche, pleinement investie de ces objectifs, vise ce développement de l apprentissage, notamment par le biais d une politique de partenariat avec les Centres de formation en apprentissage (CFA). Comme chaque année, ce Panorama a pour objectif de présenter les indicateurs de tendance et d évolution relatifs à l apprentissage dans les métiers des Industries Graphiques. Une vision d ensemble du flux de jeunes en formation est ainsi proposée, incluant les jeunes en formation par la voie de l apprentissage et ceux par la voie scolaire. de l apprentissage dans les métiers 212 de la Communication et des Industries Graphiques 3

5 1 L offre de formation en apprentissage par apprentissage dans le secteur des Industries Graphiques. Routage (FPIR). Une section a été ouverte dans la région Centre, et 4 autres CFA s apprêtent à ouvrir ce cursus dans les deux années à venir. des secteurs connexes aux Industries Graphiques (IG), notamment dans le domaine de la Communication visuelle. On note également de nombreux projets d ouverture de sections sur ces diplômes. 1.1 ÉVOLUTION DE L OFFRE DE FORMATION EN 211 Précision méthodologique : l offre de formation analysée ici concerne les diplômes de la filière IG, y compris la sérigraphie. Elle ne comprend pas les diplômes transversaux. > L offre de formation spécialisée dans le secteur des Industries Graphiques est proposée en 211 par 21 CFA répartis sur tout le territoire. Tous font partie d un réseau animé par la branche des Industries Graphiques. L évolution notable a été le lancement en 211 d un Bac pro FPIR dans un CFA, le CARTIF (Tours) (2 apprentis). Il a également été ouvert sous statut scolaire au lycée Tolbiac (Paris) (11 lycéens). Une nouvelle Licence professionnelle Ingénierie de la Communication Imprimée Industrielle Européenne a été lancée en partenariat entre le CFA Grenoble INP Pagora et le lycée Baggio (Lille). Elle porte sur «l intégration, la gestion et l optimisation du processus de production industriel, que ce soit dans le secteur de l impression numérique, du packaging ou encore de la rotative. Elle se concrétise à travers des projets professionnels dans les domaines de la gestion des flux de production, de la maîtrise de la couleur, du processus de réalisation d un emballage,... et ce, tout en contrôlant les coûts» 1. Offre de formation des CFA proposant une formation dans les Industries Graphiques Bretagne Basse- Normandie Pays de la Loire Haute- Normandie Licence professionnelle IG : Licence professionnelle Ingénierie et Management de Projets en Communication et Industries Graphiques (Île-de-France), Licence professionnelle Flux Numériques, Édition et Production d Imprimés (Rhône-Alpes), et Licence professionnelle Ingénierie de la Communication Imprimée Industrielle Européenne (Grenoble INP Pagora (Rhône-Alpes) en partenariat avec le lycée Baggio en Nord Pasde-Calais) Poitou- Charentes Aquitaine Source : enquête CFA 211/212 Nord P.-d.-C. Centre Limousin Midi-Pyrénées Picardie I.-d.-F. C.-Ardenne Bourgogne Auvergne Languedoc- Roussillon Lorraine Alsace Franche-Comté Rhône-Alpes PACA Signalons par ailleurs que le DEES Management et Gestion d Industrie Graphique, sous forme de contrat de professionnalisation, qui a ouvert l an dernier à l École des Métiers de l Imprimerie (Nantes) ne comporte pas d effectif cette année. Corse CAP Sérigraphie Bac pro PI : Bac pro Production Imprimée Bac pro PG : Bac pro Production Graphique Bac pro FPIR : Bac pro Façonnage de Produits Imprimés, Routage BTS CIG ERPI : BTS Métiers de la Communication et des Industries Graphiques option Étude et Réalisation d un Produit Imprimé BTS CIG ERPG : BTS Métiers de la Communication et des Industries Graphiques option Étude et Réalisation d un Produit Graphique Diplôme d ingénieur IG : Sciences du Papier, de la Communication Imprimée et des Biomatériaux Bachelor Responsable Commercial crossmedia 1. Source : site Internet du CFA AGEFPI Grenoble INP Pagora de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries Graphiques

6 Offre de formation des lycées proposant une formation dans les Industries Graphiques Nord P.-d.-C. Pays de la Loire Poitou- Charentes Auvergne Limousin Alsace Bourgogne Franche-Comté Rhône-Alpes CAP Sérigraphie Bac pro PI : Bac pro Production Imprimée Bac pro PG : Bac pro Production Graphique Bac pro FPIR : Bac pro Façonnage de Produits Imprimés, Routage BTS CIG ERPI : BTS Métiers de la Communication et des Industries Graphiques option Étude et Réalisation d un Produit Imprimé BTS CIG ERPG : BTS Métiers de la Communication et des Industries Graphiques option Étude et Réalisation d un Produit Graphique Diplôme d ingénieur IG : Sciences du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux Mention Complémentaire et Finition Aquitaine Midi-Pyrénées Haute- Normandie Picardie Basse- Normandie Lorraine I.-d.-F. C.-Ardenne Bretagne Centre Languedoc- Roussillon PACA Corse Source : ministère de l Éducation nationale DEP. > L offre de formation en apprentissage dans les secteurs connexes aux Industries Graphiques s enrichit et se consolide : Dans le secteur de la communication, un BTS Communication Visuelle 2 (niveau III) a vu le jour en 211 aux Gobelins l École de l Image (Paris) avec 16 apprentis en première année. Par ailleurs, l offre de niveau V qui se développe depuis quelques années, s est maintenue en 211 : un CAP DECG (Dessinateur d Exécution en Communication Graphique) dans le CFA CARROS (17 apprentis) et le CFA Départemental Industriel EN 31 (Toulouse) (1 apprentis), et un CAP SED (Signalétique Enseigne et Décor) dans les CFA La Noue (19 apprentis) et l École des Métiers de l Imprimerie (Nantes) (64 apprentis). Dans le secteur de l emballage, le Diplôme d ingénieur Génie des Matériaux pour l Emballage au Groupe Formation CIFOP (Angoulême) comptait 31 apprentis en 211, soit 1 nouveaux entrants en première année. à partir d une commande initiale précisant les besoins et les contraintes, de concevoir, mettre en forme et coordonner la réalisation d un processus de communication visuelle. de l apprentissage dans les métiers 212 de la Communication et des Industries Graphiques 5

7 1.2 L OFFRE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE D ICI 214 > Projets d ouvertures de sections dans les Industries Graphiques Diplômes Industries Graphiques Rentrée scolaire 212 Rentrée scolaire 213 Bac pro Façonnage de Produits Imprimés Routage (Bac pro FPIR) CFA SEPR (Lyon) UFA du lycée Baggio (Lille) École des Métiers de l Imprimerie (Nantes) Lycée Haubtmann pour le CFA de l'académie de Lyon (Saint-Étienne) BTS CIG CFA Le Vigean (Eysines) Licence professionnelle IG École des Métiers de l Imprimerie (Nantes) Créé en 211, le Bac pro Façonnage de Produits Imprimés, Routage (Bac pro FPIR) ouvrira dans quatre CFA dans les deux ans à venir : CFA SEPR (Lyon) et École des Métiers de l Imprimerie (Nantes) en 212, UFA du lycée Baggio (Lille) et lycée Haubtmann du CFA de l académie de Lyon (Saint-Étienne) en 213. Un BTS CIG va ouvrir à la rentrée 212 au CFA Le Vigean (Eysines). L École des Métiers de l Imprimerie (Nantes) annonce l ouverture d une Licence professionnelle IG à la rentrée 213, dont le thème reste à définir. À noter également aux Gobelins l École de l image (Paris), l ouverture en 212 d une formation post BTS CIG (titre à définir, actuellement à l état de projet), sous la forme d un contrat de professionnalisation d un an, visant à apporter aux diplômés des compétences complémentaires, davantage en phase avec les missions effectivement confiées aux titulaires d un BTS en entreprise : management de projet, gestion de production, gestion des normes, gestion des relations extérieures, etc. Rappelons enfin qu un DEES Technique (dont le thème reste à définir) est toujours à l état de projet à l École des Métiers de l Imprimerie (Nantes) de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries Graphiques

8 > Projets d ouvertures de sections dans les secteurs connexes Diplômes connexes aux Industries Graphiques Bac pro Artisanat et Métiers d'arts Option Communication Visuelle Plurimédia Rentrée scolaire 212 Rentrée scolaire 213 Rentrée scolaire 214 AFI (Mont-Saint-Aignan) CFA départemental industriel EN 31 (Toulouse) CFA Victor-Hugo (Carpentras) Bac pro Signalétique CFA Forma (Nœux-les-Mines) BMA Graphisme & Décor École des Métiers de l Imprimerie (Nantes) BTS Communication Visuelle option Multimédia BTS Design CFA Victor-Hugo (Carpentras) Groupe Formation CIFOP (L Isle-D Espagnac) Les projets d ouverture de Bac pro sont nombreux dans les CFA, avec trois Bac pro AMA (Artisanat et Métiers d Art) option Communication Visuelle, prévus en 212 et en 213, ainsi qu un Bac pro Signalétique en 214 au CFA Forma (Nœux-les-Mines). Toujours pour le niveau IV, un BMA 3 Graphisme et Décor, à l École des Métiers de l Imprimerie, sera ouvert à la rentrée 213. Il s inscrit dans la suite logique des CAP DECG et SED pour les apprentis concernés. L offre de formation de niveau III et II est également importante. Annoncés pour 213 également, un BTS Design au Groupe Formation CIFOP (Angoulême) et un BTS Communication Visuelle (option Multimédia) au CFA Victor-Hugo (Carpentras), né d une volonté de répondre davantage à la dynamique du marché du travail en orientant l offre de formation vers les services de la publicité et de la communication. Ainsi, après une première vague d ouvertures de diplômes de niveau V, les CFA complètent leur offre sur ce secteur par des diplômes de niveaux IV et III. À noter que le succès des formations en communication visuelle (tournée vers le décor, enseigne, PLV, etc.) est cohérent avec le dynamisme économique de ce secteur d activité, en pleine expansion. > Fermeture de sections Avec la généralisation du Bac pro en 3 ans, les sections en 2 ans des Bac pro PI et PG des Gobelins l École de l Image (Paris) fermeront leur portes à la rentrée prochaine. À la rentrée 212, le CFA Départemental Industriel EN 31 (Toulouse) fermera son CAP DECG, qui sera remplacé par un Bac pro Artisanat et Métiers d Art, option Communication Visuelle Plurimédia. de communication visuelle et graphique, d illustrations publicitaires (enseignes, messages) ou de décors. de l apprentissage dans les métiers 212 de la Communication et des Industries Graphiques 7

9 2 L évolution des effectifs par rapport à 21 marque une contraction plus marquée que les années précédentes : baisse de 2,6 % contre moins de 1 % l an dernier. 1 apprentis de moins (soit une baisse de près de 1 % contre 4 % l an dernier). en baisse de 6 points par rapport à 21. En revanche, la part des effectifs des lycéens par diplôme reste stable par rapport à l an dernier. Comme pour les apprentis, on note en revanche une nette progression des effectifs de lycéens dans les autres diplômes. 2.1 L ÉVOLUTION DES EFFECTIFS 4 GLOBAUX D APPRENTIS ET DE LYCÉENS CUMULÉS > En 211, les effectifs globaux d apprentis et de lycéens connaissent une baisse de presque 3 %, soit 156 jeunes en moins, contre seulement 43 l an dernier. Répartition régionale des effectifs de lycéens et d apprentis > Les diplômes connaissent des évolutions contrastées, mais seul le BTS Impression progresse depuis 2 ans. Évolution des effectifs d apprentis et de lycéens par diplômes Nord P.-d.-C. 311 Aquitaine 258 Midi- Pyrénées 159 Poitou- Charentes Auvergne 181 Limousin 13 Rhône-Alpes Haute- Picardie Basse- Normandie 63 Lorraine Normandie 179 I.-d.-F Alsace C.-Ardenne 28 Bretagne Centre Pays de la Loire 284 Bourgogne Franche- 377 Comté 96 Languedoc- Roussillon 169 Total PACA 394 Corse 4. Les effectifs concernent les diplômes de la filière IG, y compris la sérigraphie, et ne comprennent pas les diplômes transversaux ni les diplômes connexes. de la Communication Imprimée Industrielle Européenne sont comptabilisés en Rhône-Alpes au CFA Grenoble INP Pagora, même si l essentiel des cours / /28 28/29 29/ / /27 27/28 28/29 29/21 211/212 Source : ministère de l Éducation nationale DEP / enquête CFA 211/212 21/ / BEP MCIG Bac pro PG Bac pro PI Bac pro FPIR (ouvert en 211) CAP Sérigraphie BTS CIG ERPG BTS CIG ERPI Licence professionnelle IG Diplôme d ingénieur IG Mention complémentaire Finition de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries Graphiques

10 > La part d apprentis reste stable, à environ 21 %. Elle est plus élevée dans les diplômes de niveaux III et supérieurs. Elle a notamment progressé de 6 points par rapport à l an dernier dans le BTS ERPI et de 11 points dans le Diplôme d ingénieur IG. Cette année encore, la part d apprentis est plus faible sur les niveaux V et IV, mais reste stable. À noter qu il n y a plus d apprentis, et seulement 6 lycéens, dans la Mention complémentaire Finition, qui disparait progressivement au profit du nouveau Bac pro FPIR. Évolution de la part d apprentis par diplômes (en %) Total Ingénieur IG Licence BTS CIG professionnelle option ERPI IG 31 3 BTS CIG option ERPG BAC PRO PI BAC PRO PG 15 BAC PRO FPIR* CAP Sérigraphie Apprentis 211 Apprentis LES ÉVOLUTIONS RESPECTIVES DES EFFECTIFS D APPRENTIS 6 ET DE LYCÉENS, GLOBALEMENT ET PAR DIPLÔMES En 211, les effectifs de lycéens (- 3,1 %) ont connu une baisse plus forte que ceux des apprentis (-,8 %). Mais sur les 5 dernières années, les dynamiques ont été différentes : les effectifs d apprentis ont subi des baisses progressives et les effectifs de lycéens ont au contraire connu une phase de croissance jusqu à l an dernier, pour finalement retrouver en 211 un niveau équivalent à celui enregistré en 27. En revanche, les effectifs d apprentis semblent se stabiliser en 211. Évolution des effectifs d apprentis et de lycéens / / / / / /12 Lycéens Apprentis Source : ministère de l Éducation nationale DEP / enquête CFA 211/ Les effectifs concernent les diplômes de la filière IG, y compris la sérigraphie, et ne comprend pas les diplômes transversaux ni les diplômes connexes. de l apprentissage dans les métiers 212 de la Communication et des Industries Graphiques 9

11 2.2.2 Évolution du poids des diplômes : le Bac pro est largement prépondérant, aussi bien pour les apprentis que les lycéens. > 57 % des effectifs d apprentis préparent actuellement un Bac pro, une part en baisse de 6 points par rapport à 21, au profit du BTS (3 % des apprentis). > La répartition des effectifs de lycéens par diplôme est stable par rapport à l an dernier. Le Bac pro rassemble toujours près de 8 lycéens sur 1. > Comme l an dernier, pour les apprentis, le niveau de formation augmente : plus du tiers des apprentis suivent une formation de niveau III ou supérieure, contre 29 % l an dernier. La part de jeunes préparant un diplôme de niveau I et II augmente de 1 point par rapport à 21. Évolution de la répartition des apprentis préparant un diplôme des Industries Graphiques (en %) 26/7 27/8 28/9 29/1 21/11 Mention complémentaire Finition/CAP Sérigraphie (y compris BEP MCIG jusqu en 29) BAC PRO PG / PI / FPIR BTS ERPG / ERPI Licence professionnelle IG / Ingénieur IG 211/12 Évolution de la répartition des lycéens préparant un diplôme des Industries Graphiques (en %) 6 % /7 27/8 28/9 29/1 21/11 211/12 Mention complémentaire Finition/CAP Sérigraphie (y compris BEP MCIG jusqu en 29) BAC PRO PG / PI / FPIR BTS ERPG / ERPI Licence professionnelle IG / Ingénieur IG Source : enquête CFA 211/ Évolution des effectifs selon le diplôme : une tendance à la baisse généralisée, à l exception du BTS. > Contrairement aux années précédentes, où la croissance des effectifs de Bac pro était portée par la disparition progressive du BEP MCIG, les apprenants en Bac pro sont en nette baisse par rapport à 21 : - 9 % d apprentis et - 3,5 % de lycéens. Par rapport à 21, le nombre de jeunes baisse tant dans le Bac pro PG que dans le Bac pro PI. À noter que dans la spécialité Production Graphique, la baisse des effectifs d apprentis (- 12 %) est plus marquée que pour les effectifs de lycéens (- 1,5 %). Les régions Île-de-France (- 22 apprentis) et PACA (- 16 apprentis) ont particulièrement contribué à cette baisse. Dans la spécialité Impression, les baisses sont équivalentes, avec une baisse de près de 6 % des effectifs d apprentis et de 7 % des effectifs de lycéens. Pour les apprentis, ce sont les régions Nord Pas-de-Calais et PACA (- 9 apprentis dans chaque région) qui ont enregistré de fortes baisses. La baisse du nombre d apprentis se reflète également dans la répartition des apprentis par année de formation, avec seulement 22 % de l effectif total de Bac pro en 1 re année de formation, contre 34 % en 2 e année et 44 % en 3 e année. À noter que le Bac pro Façonnage de Produits Imprimés, Routage (Bac pro FPIR), en phase de démarrage, ne compte en 211 que 2 apprentis (région Centre), et 11 lycéens (région Île-de-France). La plupart des CFA indiquent une communication tardive sur ce diplôme et prévoient d ouvrir cette section en 212. Précisons qu en 211, la majorité des effectifs d apprentis en Bac pro suit une formation sur 3 ans (64 % d entre eux), contre seulement un tiers en formation sur 2 ans, et une minorité en 1 an (19 apprentis) de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries Graphiques

12 > Les effectifs du CAP Sérigraphie continuent de baisser. En 211, le CAP Sérigraphie compte 7 apprentis de moins (- 7 %) par rapport à l an dernier (notamment 9 jeunes en moins en région PACA), et connaît une baisse plus importante dans les effectifs de lycéens (- 11 %). > Les effectifs du BTS CIG ERPI progressent de plus de 45 %. L évolution positive des effectifs est commune aux effectifs de lycéens et d apprentis. Les effectifs d apprentis progressent ainsi de plus de 45 % (soit 55 jeunes de plus contre seulement 8 l an dernier) et les effectifs de lycéens de 17 %. Concernant les apprentis, toutes les régions (excepté les Pays de la Loire avec 4 apprentis en moins) ont connu une hausse ou une stabilisation de leurs effectifs, notamment la région Rhône- Alpes avec 18 apprentis de plus. > En revanche, les effectifs d apprentis et de lycéens du BTS ERPG connaissent des évolutions contrastées. Parmi les apprentis, on compte 4 jeunes de plus en 211, une hausse cependant moins prononcée que l an dernier (+ 21 apprentis en 21). Parmi les lycéens, on note en revanche que la filière Prépresse poursuit la contraction de ses effectifs (- 3 % contre - 2 % en 21). > Le nombre d apprentis en Licence professionnelle IG progresse avec l ouverture d une nouvelle Licence Ingénierie de la Communication Imprimée Industrielle Européenne. > Enfin, le nombre d apprentis préparant un Diplôme d ingénieur IG progresse, tandis que l effectif de lycéens diminue. Le nombre d apprentis en Diplôme d ingénieur IG passe de 15 à Évolution des effectifs d apprentis par diplômes /27 27/28 28/ / / / /27 27/28 28/29 29/ / /212 BEP MCIG Bac pro PG Bac pro PI Bac pro FPIR (ouvert en 211) Source : ministère de l Éducation nationale DEP / enquête CFA 211/212 CAP Sérigraphie BTS CIG ERPG BTS CIG ERPI Licence professionnelle IG Diplôme d ingénieur IG Mention complémentaire Finition Évolution des effectifs de lycéens par diplômes /27 27/28 28/29 BEP MCIG Bac pro PG Bac pro PI Bac pro FPIR (ouvert en 211) 29/ Source : ministère de l Éducation nationale DEP / enquête CFA 211/212 21/ /212 26/27 27/28 28/29 29/21 CAP Sérigraphie BTS CIG ERPG BTS CIG ERPI Diplôme d ingénieur IG Mention complémentaire Finition / /212 e année du Diplôme d ingénieur IG ont effectué en 21 leur 1 re année de formation sous statut étudiant. de l apprentissage dans les métiers 212 de la Communication et des Industries Graphiques 11

13 2.3 ÉVOLUTION RÉGIONALE DES EFFECTIFS D APPRENTIS ET DE LYCÉENS Évolution régionale des effectifs d apprentis 8 Évolution régionale des effectifs de lycéens Midi- Pyrénées 62-8 Nord P.-d.-C Haute- Picardie Normandie Basse- 81 Normandie + 5 I.-d.-F. Lorraine 279 C.-Ardenne 13 Alsace Bretagne Pays de la Loire Centre Bourgogne Franche Comté 41 Poitou- Charentes 94 Limousin + 4 Auvergne Rhône-Alpes Aquitaine Languedoc- Roussillon Total PACA Corse Nord P.-d.-C Haute- Picardie Basse- Normandie 63 Normandie Lorraine I.-d.-F Alsace C.-Ardenne Bretagne Pays de la Loire 214 Centre Franche- Bourgogne Comté Poitou- Charentes 87 Limousin 119 Auvergne - 6 Rhône-Alpes Aquitaine 217 Midi- Languedoc Pyrénées Roussillon PACA Total Corse Nombre d apprentis pour l année 211/212 Évolution sur un an (en nombre) Nombre de lycéens pour l année 211/212 Évolution sur un an (en nombre) Source : enquête CFA 211/212 > 6 régions affichent une baisse de leurs effectifs d apprentis, contre 12 régions pour les effectifs de lycéens. Concernant les apprentis, les régions PACA (- 29 apprentis, comme en 21), et Île-de-France (- 16 apprentis contre + 17 l an dernier) connaissent des baisses importantes. Concernant les effectifs de lycéens, ce sont plus particulièrement les régions Champagne- Ardenne (- 56 lycéens) et Île-de-France (- 49 lycéens) qui ont été touchées. > Par ailleurs, les effectifs d apprentis progressent dans 9 régions, et dans 8 régions pour les effectifs de lycéens. Concernant les apprentis, seule la région Rhône-Alpes connaît une hausse significative, avec 29 apprentis en plus (- 6 en 21), notamment dans les niveaux III et I. > En 211, comme l an dernier, 5 régions ne proposent pas de formations en apprentissage : Franche-Comté, Picardie, Limousin, Corse et Champagne-Ardenne. > Rappelons que le CFA de la région Haute-Normandie accueille les apprentis de la région Basse-Normandie de par sa vocation interrégionale de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries Graphiques

14 2.4 ZOOMS QUALITATIFS SUR L APPRENTISSAGE > L attractivité des diplômes 9 Dans le questionnaire CFA 211/212 figurait une nouvelle question : 21 CFA ont donné leur évaluation de l attractivité des diplômes des Industries Graphiques, auprès des jeunes, d une part, et auprès des entreprises, d autre part. Ces notes allaient de 1 à 5 ; 5 étant le niveau le plus haut d attractivité. NB : Le tableau suivant indique les notes moyennes d attractivité données par les CFA. À noter que certains diplômes comptent peu de répondants, l interprétation de la note moyenne est donc à prendre avec une grande précaution. L intérêt est surtout de comparer les différences de points de vue entre les jeunes et les entreprises, tels que ressentis par les CFA. Diplôme concerné Note moyenne Note moyenne Nombre d attractivité d attractivité de répondants auprès des jeunes auprès des entreprises CAP Sérigraphie 2,4 3,3 8 Bac pro PG 3 ans 1 3,8 2,2 16 Autres Bac pro PG (2 ans, 1an) 4, 3,3 5 Bac pro Pi 3 ans 2,3 3,3 17 Autres Bac pro PI (2 ans, 1an) 2,8 3,4 6 BTS CIG Option ERPG 4,1 3,4 11 BTS CIG Option ERPI 3,5 3,7 11 Licence professionnelle IG 4, 4, 2 Ingénieur IG 4, 4, 1 Concernant le Bac pro, il est intéressant de souligner la forte attractivité de la spécialité Prépresse auprès des jeunes (4 de moyenne environ), alors que la spécialité Impression obtient en revanche une moyenne relativement basse (2,4). Cette dynamique est inversée du côté des entreprises, qui seraient apparemment plus intéressées par les Bac pro PI (sans doute en raison du volume d emploi plus important dans ces métiers) que par les Bac pro PG. Dans le BTS, pour la filière Prépresse, on relève également une différence entre le haut niveau d attractivité auprès des jeunes, et une attractivité moyenne auprès des entreprises. Dans la spécialité Impression, en revanche, les notes d attractivité sont équivalentes auprès des jeunes et des entreprises. Les meilleures notes d attractivité auprès des entreprises ont été attribuées aux diplômes de niveaux I et II, à faible effectif mais hautement spécialisés. Cette forte attractivité est sans doute à corréler avec la plus forte liberté dont disposent les établissements et la profession pour adapter les référentiels aux besoins des entreprises. > Les difficultés rencontrées par les CFA pour recruter des apprentis 11. Cette année, les CFA ont pu évoquer les difficultés de recrutement par spécialité de diplôme. Majoritairement, les difficultés se concentrent sur le Bac pro (PI et PG) qui rassemble 57 % des effectifs. Plus précisément, les CFA signalent des difficultés dans le Bac pro en 3 ans. Dans la spécialité Prépresse, 11 CFA (sur 16 répondants) signalent des difficultés, et ce chiffre passe à 15 (sur 18 répondants) dans la spécialité Impression. Les causes des difficultés diffèrent selon la spécialité du diplôme. Les CFA expliquent que le Bac pro PI manque effectivement d attractivité auprès des jeunes pour les raisons bien connues du déficit d image du métier et d une communication insuffisante sur les diplômes des Industries Graphiques. Dans la spécialité Prépresse, le Bac pro bénéficie d une image plus «moderne», liée aux technologies numériques, qui attire les jeunes apprentis mais se heurte à un faible intérêt des entreprises. En effet, l emploi dans les entreprises 9. Source : enquête CFA 211/212 CFA interrogés sur l attractivité des diplômes auprès des jeunes et des entreprises. 11. Source : enquête CFA 211/212 CFA interrogés sur les difficultés de remplissage des classes. est inférieur au nombre de jeunes formés, et pas toujours compatible géographiquement. Certaines difficultés, propres au cursus en trois ans, sont communes aux deux spécialités. Les CFA expliquent que les entreprises ne veulent pas s engager sur trois ans et restent très réticentes à l idée d embaucher des apprentis aussi jeunes (classe de seconde). Deux CFA indiquent ainsi que les entreprises préfèrent travailler avec des apprentis suivant un Bac pro en 2 ans. Cet argument se retrouve d ailleurs dans les notes d attractivité qui sont supérieures pour les «autres Bac pro», c est-à-dire en 2 ans ou 1 an. Dans le BTS, les CFA signalent au contraire que les effectifs ne «cessent de croître tout doucement». Respectivement, 7 CFA (sur 1 répondants) dans la spécialité prépresse, et 6 (sur 1 répondants) dans la spécialité Impression estiment que ces diplômes attirent les jeunes. Une fois engagés dans le cursus IG au niveau Bac pro, les freins liés à la méconnaissance du métier sont levés. Les jeunes apprécient le métier et le secteur et souhaitent ainsi prolonger leurs études par un BTS, pour se diriger vers des fonctions plus transversales ou d encadrement. de l apprentissage dans les métiers 212 de la Communication et des Industries Graphiques 13

15 3 Le profil des apprentis d augmenter avec une hausse de 2 points par rapport à l an dernier, soit 38 % des apprentis. de plus en plus spécialisés, issus d un Diplôme IG ou d un secteur connexe. région administrative. On note toutefois que la mobilité entre deux départements 3.1 UNE FÉMINISATION RÉGULIÈRE DES APPRENTIS Évolution de la proportion de femmes parmi les apprentis (en %) CAP Sérigraphie Bac pro PG Bac pro PI BTS CIG ERPG BTS CIG ERPI Licence pro. IG Ingénieur IG Total Femmes 21 Femmes 211 Source : enquête CFA 211/212 > Les diplômes du secteur des Industries Graphiques attirent une part croissante de femmes. En 211, la part de femmes dans les effectifs d apprentis s élève à 38 %, soit 2 points de plus que l an dernier. En un an, la proportion de femmes parmi les apprentis a progressé dans presque tous les diplômes, excepté dans le BTS ERPI (- 1 point). Comme en 21, elles se tournent davantage vers la filière Production Graphique, en BTS (52 % de femmes) et Bac pro (44 % de femmes). Le Bac pro PI reste, cette année encore, le diplôme qui détient la plus faible proportion de femmes. À noter une forte progression de la part de femmes au sein des Licences professionnelles IG en 211. Les femmes préparent des diplômes de niveaux plus élevés que les hommes : 42 % des femmes apprenties préparent un diplôme de niveau équivalent ou supérieur au BTS (contre 34 % en 21), contre seulement 3 % des hommes apprentis (26 % en 21) de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries Graphiques

16 3.2 AVEC LA GÉNÉRALISATION DU BAC PRO EN 3 ANS, LE PUBLIC ENTRANT EST DE PLUS EN PLUS ISSU D UN CURSUS GÉNÉRAL > En Bac pro 3 ans, les trois quarts des entrants sont issus des classes de troisième ou seconde générale. Cette part est en hausse de 5 points par rapport à l an dernier. À l inverse, la part de jeunes issus des classes de première et de terminale générale ou titulaires d un CAP ou d un BEP d un autre secteur, et qui sont donc en réorientation, est en baisse par rapport à Évolution du niveau scolaire à l entrée du Bac pro en 3 ans (en %) / / Dont : CAP Sérigraphie BEP MCIG CAP DECG / SED Autres CAP Autres BEP 2 % 3 % 4 % 3,5 % 3,5 % Autres Bac / Bac pro BEP / CAP IG Autres CAP / BEP Première ou terminale générale ou techno. Troisième ou seconde générale Source : enquête CFA 211/212 Presque 1 % sont titulaires d un diplôme des Industries Graphiques (CAP Sérigraphie, BEP MCIG) ou d un diplôme des secteurs connexes (CAP DECG, CAP SED). 14 % de jeunes sont issus d un autre diplôme (CAP, BEP, Bac pro), notamment des Bac pro Agricoles, des BEP Électronique ou Sanitaires et Sociales, et également des CAP Photographie. > Dans le Bac pro en 2 ans, plus de 4 % des entrants sont issus du cursus général. Parmi les autres : 3 % des entrants sont issus d un diplôme des Industries Graphiques de niveau V (8 % CAP Sérigraphie, 21 % BEP MCIG). 15 % sont issus d autres CAP ou BEP, essentiellement des secteurs connexes. 6 % des apprentis sont issus d un Bac pro PI ou PG, en réorientation après avoir changé de spécialité. Niveau scolaire à l entrée du Bac pro en 2 ans (en %) /11 5 Dont : CAP DECG / SED Autres CAP Autres BEP CAP Sérigraphie BEP MCIG Autres Autres CAP / BEP BEP / CAP IG Autres Bac pro Bac pro IG Bac général ou technologique Première ou terminale générale ou techno. Troisième ou seconde générale > Plus de 8 entrants sur 1 en BTS CIG sont titulaires d un Bac pro des Industries Graphiques, contre 7 sur 1 l an dernier. 73 % des apprentis entrant dans le BTS CIG ERPG sont issus d un Bac pro PG, et 88 % des entrants dans le BTS CIG ERPI du Bac pro PI. Les apprentis titulaires d un autre Bac pro sont nombreux à venir d une spécialité agricole. 4 Niveau scolaire à l entrée du BTS (en %) / /12 2 Niv 3 Autres Autres BTS ou autres Bac + 2 Autres Bac pro Bac général Bac Pro PI/PG BEP MCIG Première ou terminale générale ou techno. de l apprentissage dans les métiers 212 de la Communication et des Industries Graphiques 15

17 > Sur les 8 entrants en Licence professionnelle, 6 sont titulaires d un BTS des Industries Graphiques, autant venant d une spécialité Impression que Prépresse. Les deux autres apprentis sont respectivement titulaires d un BTS Édition et d un DEUG de Biologie Générale. Niveau scolaire à l entrée en Licence professionnelle IG (sur 8 apprentis) Bac + 2 BTS CIG ERPG BTS CIG ERPI Autres BTS > Tous les apprentis en 1 re année du Diplôme d ingénieur sont titulaires d un diplôme de niveau Bac + 2 : la plupart sont titulaires d un DUT en chimie ou mesures physiques. 3.3 LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE DES APPRENTIS 12 > En 211, la majorité des déplacements des apprentis entre leur domicile et leur CFA se fait au sein d une seule région. Part d apprentis fréquentant un CFA situé dans la même région que leur domicile Bretagne 36 % Pays de la Loire 93 % Normandie Poitou- Charentes 78 % 89 % Aquitaine Centre Nord P.-d.-C. 84 % 1 % Picardie I.-d.-F. Lorraine Alsace 98 % 72 % C.-Ardenne 95 % Bourgogne 88 % Limousin Auvergne Franche-Comté Rhône-Alpes 84 % 9 % CFA dans la région Pas de CFA dans la région Comme en 21, 8 apprentis sur 1 effectuent leur formation dans un CFA situé dans la même région administrative que leur domicile. On constate en revanche que la part d apprentis qui reste au sein du même département a baissé de 3 points par rapport à l an dernier, pour atteindre 39 %. Cette mobilité est logiquement liée à la présence ou non d une offre dans la région, notamment pour les Bac pro et BTS. 72 % Midi-Pyrénées 93 % Languedoc- Roussillon 36 % PACA 89 % Corse Moyenne 75 % > La mobilité s accentue avec l élévation du niveau de diplôme, puisque l offre sur les niveaux supérieurs I et II est proposée par 3 établissements seulement : CFA Grenoble INP Pagora, en partenariat avec le lycée Baggio (Lille) et Gobelins l École de l Image (Paris). Le CFA est situé dans le même département que le domicile du jeune Le CFA est situé dans la même région, mais dans un autre département que le domicile du jeune Le CFA est situé dans une autre région administrative que le domicile du jeune Niveau V 34 % 45 % 21 % Niveau IV 41 % 44 % 15 % Niveau III 4 % 4 % 2 % Niveau II 6 % 63% 31 % Niveau I 16 % 16 % 68 % Total 39 % 43 % 19 % Source : enquête CFA 211/ de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries Graphiques

18 Le Diplôme d ingénieur conserve comme l an dernier un recrutement national (68 % des effectifs proviennent d une autre région que le CFA). Par rapport à 21, la mobilité s est nettement accentuée dans la Licence professionnelle, où la part de jeunes issus d une autre région que le CFA est passée de 12 % à 31 %, montrant un rayonnement et un élargissement du recrutement de ces diplômes. La mobilité a également augmenté dans le BTS (mobilité interrégionale en hausse de 3 points). Dans les diplômes de niveau V et IV, la mobilité est légèrement plus forte que l an dernier, mais au sein même de la région : dans le niveau IV par exemple, 44 % habitent dans un autre département que le CFA, soit 4 points de plus qu en 21. > Comme les années précédentes, moins de 2 % des apprentis se déplacent dans 3 régions différentes entre le CFA, leur domicile et l entreprise. 3.4 LES RUPTURES DE CONTRAT > En 211, 55 ruptures de contrats seulement ont été signalées. > 44 % des ces ruptures interviennent en 1 re année de formation, elles seraient souvent liées à une méconnaissance du monde de l entreprise par les jeunes selon les CFA. > Les CFA mettent en place des actions visant à prévenir ces ruptures, ainsi qu à en minimiser les conséquences. > En 211, 17 CFA sur 21 répondants ont signalé des ruptures de contrats en apprentissage, cela a concerné seulement 55 apprentis, soit un taux de rupture de 4,6 %. Les ruptures touchent tous les niveaux de diplômes. En 211, le BTS CIG ERPI et le CAP Sérigraphie ont été les plus concernés, avec des taux de ruptures d environ 1 %. 44 % des ruptures interviennent en 1 re année de formation, et un tiers du total des ruptures se produit pendant la période d essai. L un des CFA souligne que ces ruptures intervenant pendant la période d essai sont majoritairement liées à des erreurs d orientation. > La rupture de contrat intervient dans un cas sur deux suite à un accord entre l apprenti et l employeur. La majorité des ruptures (52 %) a lieu d un commun accord. Pour le reste, notons que 26 % des ruptures se font à l initiative de l employeur et 22 % à l initiative de l apprenti. Parmi les motifs de ruptures évoqués apparaissent notamment les liquidations judiciaires (5 ruptures), les raisons médicales et familiales (6 ruptures), un comportement du jeune inadapté dans l entreprise (6 ruptures), ou un problème de motivation ou de changement d orientation professionnelle (5 ruptures). Un CFA nous indique ainsi que les ruptures de contrats sont souvent liées à des conditions de travail difficiles, mal appréhendées par les jeunes, ainsi qu à des difficultés économiques que connaissent ces derniers (logement et transport). > Face à ces difficultés, les CFA ont mis en place des actions visant à limiter ces ruptures. D une part, certaines ruptures de contrat donnent lieu à des réorientations sous statut scolaire pour les jeunes concernés, parfois mieux adaptés à leur situation personnelle. Comme l an dernier, les CFA continuent de mettre en place des dispositifs d accompagnement personnalisés du jeune, par l intermédiaire d un professeur référent ou d un médiateur. Ces personnes suivent les apprentis pendant l ensemble de leur cursus, ou a minima pendant la 1 re année, et permettent d être réactifs en amont, en apportant des solutions dès que surviennent les difficultés, et en aval, en proposant notamment un nouveau parcours qualifiant. Certains CFA mettent aussi en place des médiations entre l entreprise, le CFA et le jeune, qui s ajoutent aux entretiens réalisés en amont avec les entreprises, ainsi qu aux visites régulières dans celles-ci. > Les régions mettent également en place des dispositifs visant à apporter une aide aux jeunes en difficultés. En région Rhône-Alpes par exemple, un dispositif permet de financer des jeunes en situation de rupture de contrat pendant 3 mois, pendant lesquels ils poursuivent leur formation et doivent rechercher activement un nouvel employeur. de l apprentissage dans les métiers 212 de la Communication et des Industries Graphiques 17

19 4 Le flux des diplômés Évolution du nombre de diplômés 13 Apprentis 21 Apprentis 211 Évolution N/N-1 MC Finition CAP Sérigraphie BEP MCIG Bac pro PG Bac pro PI BTS ERPG BTS ERPI Licence pro IG Ingénieur IG TOTAL Source : enquête CFA 211/212 > Les effectifs de diplômés apprentis diminuent globalement de 9,2 %. Le flux de diplômés apprentis de niveau V est en nette baisse, du fait de la disparition du BEP MCIG. Dans le niveau IV, la filière graphique du Bac pro a enregistré un nombre de diplômés supérieur de 28 % à celui de l an précédent. En revanche, la spécialité Impression est en léger recul, avec 4 diplômés en moins. Dans le BTS, le nombre de diplômés progresse légèrement dans chaque spécialité. Dans le Diplôme d ingénieur IG, on compte 5 diplômés de moins que l an dernier. Le nombre de diplômés de la Licence professionnelle IG est stable. 13. Contrairement aux années précédentes, le présent rapport ne fait pas mention des effectifs de diplômés lycéens en raison d une indisponibilité des données au moment de la rédaction du rapport de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries Graphiques

20 5 Les entreprises des apprentis des entreprises qui emploient des apprentis du secteur sont de plus en plus diversifiés. de moins de 1 salariés. On remarque toutefois cette année une progression de la part d apprentis employée dans les entreprises de taille intermédiaire (2 à 49 salariés). 5.1 L ACTIVITÉ PRINCIPALE DES ENTREPRISES Activité principale de l entreprise 21 (en %) 211 (en %) Imprimerie de labeur (1812Z) 39,2 37,2 Activités de prépresse (1813Z) 11,6 12,1 Divers 8,4 1,9 Fabrication d articles en papier, carton, articles de papeterie, cartonnage (1712Z, 1729Z, 1723Z, 1721A, 1721B) 11,1 1,6 Agence et conseil en publicité, gestion de support de publicité (7311Z, 7312Z) 8,6 9,3 Administration (8411Z) 3,6 3,9 Édition de livres, édition de revues et périodiques, édition de journaux, autres activités de l édition (5811Z,5813Z, 5814Z, 5819Z) 4,7 3,8 Services de grandes entreprises 3,1 2,7 Conseil en communication et relations publiques (722Z, 721Z, 622A) 1,3 2,1 > Comme l an dernier, seulement la moitié des entreprises ayant recruté un apprenti préparant un diplôme IG relève du secteur des Industries Graphiques (NACE 1812Z, 1813Z, 1814Z). Par rapport à 21, la part de jeunes en apprentissage dans les entreprises relevant de l Imprimerie de labeur baisse encore de 2 points. En revanche, on distingue une légère hausse (+,5 point) de la proportion des entreprises relevant du Prépresse, de même que de la Sérigraphie. > L autre moitié des apprentis est recrutée dans d autres secteurs d activité. La répartition a peu évolué. On note que plus de 1 % des apprentis se trouvent dans des entreprises relevant du secteur de fabrication d articles en papier, carton, articles de papeterie (1712Z, 1729Z, 1723Z, 1721A et 1721B). De plus, la part d apprentis employés dans le secteur de l emballage a légèrement progressé. La part de jeunes en apprentissage continue de progresser dans des entreprises relevant du secteur de la publicité ou du conseil (7311Z, 7313Z) avec une hausse de,6 point, ainsi que dans le secteur du conseil en communication et relations publiques (722Z, 721Z, 622A) avec une hausse de presque 1 point. Photocopies, reproduction de documents (8219Z) 1,6 1,8 Commerce de gros et de détail 3,4 1,7 Sérigraphie (133Z) 1,1 1,5 Activités photographiques, reproduction d enregistrement vidéo, production de films (742Z, 5911B, 5911C, 182Z) 1,4 1, Emballage (2222Z, 2592Z),5,9 Reliure et activités connexes (1814Z),3,4 Source : enquête CFA 211/212 de l apprentissage dans les métiers 212 de la Communication et des Industries Graphiques 19

21 5.2 LA TAILLE DES ENTREPRISES > En 211, presque la moitié des jeunes sont en contrat d apprentissage dans une entreprise de moins de 1 salariés. On note en revanche que cette part baisse de 2 points par rapport à 21, tandis que la part de jeunes dans des établissements de taille intermédiaire (2 à 99 salariés) progresse de 4 points. Évolution de la répartition des apprentis par taille d entreprise (en %) De 1 salariés et plus De 5 à 99 salariés De 2 à 49 salariés De 1 à 19 salariés Moins de 1 salariés > La tendance constatée depuis plusieurs années reste avérée : plus le diplôme est élevé, plus les jeunes sont en contrat d apprentissage dans de grandes entreprises. Répartition des apprentis par taille d entreprise, en fonction du diplôme préparé (en %) De 1 salariés et plus De 5 à 99 salariés De 2 à 49 salariés De 1 à 19 salariés Moins de 1 salariés Niveau V (CAP / MC) Niveau IV (Bac Pro) Niveau III (BTS) Niveau II (Licence Pro) Niveau I (Ingénieur) La grande majorité des apprentis préparant un diplôme de niveau IV ou V trouvent un contrat d apprentissage dans des entreprises de moins de 2 salariés. On retrouve à l inverse, au niveau I, une majorité d apprentis dans des entreprises de 5 salariés et plus (88 %). À noter toutefois en 211 une progression de la part d apprentis dans les entreprises de taille intermédiaire (notamment 2 à 49 salariés), particulièrement notable pour les BTS : la part de jeunes dans une entreprise de 2 à 99 salariés y a ainsi progressé de 5 points. Pour le niveau II, le profil des entreprises signataires a nettement évolué, en un an, la part d apprentis préparant une Licence professionnelle IG dans une grande entreprise (5 salariés et plus) a nettement baissé (- 24 points), au profit des plus petites entreprises (+ 7 points dans les TPE). Cette évolution montre que la dynamique de gestion de projet, d expertise et de développement de nouveaux services (flux, informatique, etc. ) apportée par ces profils intéresse de plus en plus les TPE de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries Graphiques

22 6 L insertion professionnelle post-apprentissage (diplômés de juin 21) Cette analyse est réalisée à partir des résultats des enquêtes IPA 14 et IVA 15. Chaque année, les services statistiques des rectorats (SSA) et les établissements de formation interrogent tous les apprentis (du niveau V bis jusqu au niveau I) sur leur situation 7 mois après leur sortie de formation. Cette enquête, pilotée par la Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), permet de suivre les conditions de première insertion des jeunes aux plans national et régional, selon leurs diplômes et groupes de spécialités. Le taux de réponse de l enquête IPA (insertion par l apprentissage) est de 51 % pour les jeunes préparant un diplôme des Industries Graphiques, contre 47 % l an dernier. Comme l an dernier, plus le niveau de diplômes est élevé, plus les réponses sont nombreuses, excepté dans le CAP Sérigraphie (68 % de répondants) : 25 % de répondants pour le BEP, environ 4 % pour les Bac pro, et environ 8 % pour les BTS ERPI 16. NB : Les tableaux analysés ci-dessous concernent les effectifs d apprentis «sortants» c est-à-dire ceux qui ne poursuivent plus leurs études par voie scolaire ou d apprentissage. Un point à souligner : 88 % des sortants sont satisfaits ou très satisfaits de la formation suivie pendant le contrat d apprentissage. Ce taux progresse de 3 points par rapport à l an dernier. > Un peu plus de la moitié (56 %) des jeunes sortant d apprentissage sont en emploi, contre 6 sur 1 l an dernier. Ce taux d emploi est le meilleur dans les spécialités Impression, tant du Bac pro (76 %) que du BTS (84 %). Répartition des apprentis sortants selon leur situation professionnelle (en %) Sans emploi à la recherche d un emploi En emploi Sans emploi et n en recherche pas En stage de formation BEP MCIG CAP Sérigraphie Bac pro PG Bac pro PI BTS CIG ERPG BTS CIG ERPI 14. Insertion par l apprentissage de l apprentissage dans les métiers 212 de la Communication et des Industries Graphiques 21

Tableau de bord national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques

Tableau de bord national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Tableau de bord national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques PANORAMA Édition 2013 SOMMAIRE L ESSENTIEL... P. 3 L OFFRE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE...

Plus en détail

Panorama national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques

Panorama national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Panorama national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Données Année scolaire 2013 / 2014 SOMMAIRE L ESSENTIEL... P. 2 L OFFRE DE FORMATION... P. 4 L ÉVOLUTION

Plus en détail

1 L offre de formation des Industries graphiques en apprentissage... 4. 2 L évolution des effectifs lycéens et apprentis... 7

1 L offre de formation des Industries graphiques en apprentissage... 4. 2 L évolution des effectifs lycéens et apprentis... 7 Panorama de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Sommaire L essentiel... 2 1 L offre de formation des Industries graphiques en apprentissage... 4 2 L évolution

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS 2014... P. 4 L OFFRE DE FORMATION... P. 6 L ÉVOLUTION DES EFFECTIFS... P. 8 LE PROFIL DES APPRENTIS... P. 18

LES CHIFFRES CLÉS 2014... P. 4 L OFFRE DE FORMATION... P. 6 L ÉVOLUTION DES EFFECTIFS... P. 8 LE PROFIL DES APPRENTIS... P. 18 SOMMAIRE L ESSENTIEL... P. 2 LES CHIFFRES CLÉS 214... P. 4 L OFFRE DE FORMATION... P. 6 L ÉVOLUTION DES EFFECTIFS... P. LE PROFIL DES APPRENTIS... P. 1 LES ENTREPRISES D ACCUEIL POUR LES APPRENTIS... P.

Plus en détail

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique Chiffres clés 2010 ENTREPRISES ET EFFECTIFS ENTREPRISES : 6 664 établissements en 2009 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 Évolution

Plus en détail

Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique. Données 2012. Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.

Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique. Données 2012. Pour plus d informations, www.agefospme-cgm. Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique Données Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.fr SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS NOMBRE ET CARACTÉRISTIQUES... P. 2 LES SALARIÉS

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

L ESSENTIEL PANORAMA DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES

L ESSENTIEL PANORAMA DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES Sommaire 1. L offre de formation en apprentissage 2 2. L évolution des effectifs 4 3. Le profil des apprentis 1 4. Le flux des diplômés 14 5. Les entreprises des apprentis 16 6. L insertion professionnelle

Plus en détail

[Données 2013] Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015

[Données 2013] Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015 Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015 [Données ] Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.fr SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ÉVOLUTION PAR SECTEUR D'ACTIVITÉ

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010 Activité économique L activité globale du secteur L activité globale pour le secteur de l Imprimerie s élève en 2010 à environ 2,5 millions de tonnes produites, pour un chiffre d affaires que l on peut

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

NORD PAS DE CALAIS - PICARDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE

NORD PAS DE CALAIS - PICARDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE NORD PAS DE CALAIS - PICARDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 216 DONNÉES 214 SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ET LES SALARIÉS.......................................................

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1 FORM@DOSSIER L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis Form@dossier mars 2015 1 SOMMAIRE Enquête IPA 2014... 3 Contexte :... 3 Résultats de l enquête... 3 Situation des alternants

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes.

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes. F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Quand l'école est finie

Quand l'école est finie n 34 - janvier 2006 Quand l'école est finie en Franche-Comté L insertion des jeunes de la génération 2001 formés en Franche-Comté - synthèse L'étude exhaustive, réalisée par le Cereq, est téléchargeable

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure Enquête annuelle PANEL 100 Édition 200 9 Imprimerie Sérigraphie Reliure Brochure Dorure Synthèse L évolution de l emploi et de la formation dans les Industries de la Communication Graphique et du Multimédia

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas Taxe d Apprentissage Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours Présentation : DPMA CLOUET Thomas Définition Impôt versé par les entreprises afin de financer le

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201- MARS 201 En 201, 0 entreprises du Nord-Pas-de-Calais du secteur privé ont été interrogées, employant 90 salariés dont

Plus en détail

Le supérieur : moteur de la croissance de l apprentissage en 2010 et 2011

Le supérieur : moteur de la croissance de l apprentissage en 2010 et 2011 note d informationoctobre 13.22 Au 31 décembre 2011, les centres de formation d apprentis accueillent 436 300 apprentis, soit une hausse de 2,4 % par rapport à 2010. Cette évolution est la résultante de

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Les Salles Art et Essai

Les Salles Art et Essai Les Salles Art et Essai octobre 2006 Centre National de la Cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective 12, rue de Lübeck 75784 Paris cedex 16 Tél : 01.44.34.38.26 Fax : 01.44.34.34.55

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur des Etudes et du Conseil Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC

Plus en détail

SYNTHÈSE. Note méthodologique. Édition 2008

SYNTHÈSE. Note méthodologique. Édition 2008 Enquête annuelle PANEL 100 Édition 2008 SYNTHÈSE Note méthodologique Pour la huitième année consécutive, l Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia publie les

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Synthèse d enquête terrain pour la Branche Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des Rappel méthodologique Méthodologie employée pour

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

L'insertion professionnelle des apprentis altérée par la crise économique

L'insertion professionnelle des apprentis altérée par la crise économique n 56 septembre 2010 ISSN 1967-6158 altérée par la crise économique Insertion dans la vie active des apprentis (Ipa) 2009 issus des centres de formation d'apprentis (Cfa) publics ou privés emploi formation

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce spécialité Distribution : management et gestion de rayon

Licence professionnelle Commerce spécialité Distribution : management et gestion de rayon Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce spécialité Distribution : management et gestion de rayon Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2010 Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance et formation continue)

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

LA FILIÈRE DE FORMATION DES INDUSTRIES DES PAPIERS & CARTONS

LA FILIÈRE DE FORMATION DES INDUSTRIES DES PAPIERS & CARTONS LA FILIÈRE DE FORMATION DES INDUSTRIES DES PAPIERS & CARTONS CAP CONDUITE DE SYSTÈMES INDUSTRIELS OPTION PAPIERS-CARTONS Vous pouvez accéder au CAP Conduite des systèmes industriels option Papiers-cartons

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources Documentaires

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique

Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique AFITL - 3 mai 2006 L objectif poursuivi Offrir aux membres de l AFITL (ou à quiconque se promène sur son site Internet) un recensement

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

Fictions TV françaises

Fictions TV françaises Fictions TV françaises REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES TOURNAGES EN 2012 Note méthodologique : Productions concernées : Unitaires et séries TV français (COSIP, ou productions françaises ayant au moins une

Plus en détail

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Étude réalisée par : la CGPME Paris Ile de France Échantillons: Dirigeants d Entreprises Échantillon de

Plus en détail

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION Pour les IRC-IP, l année 2014 représente sur la Professionnalisation 36

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de projets dans le domaine éducatif, social ou socioculturel de l Université de Haute-Alsace Vague C

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Enquête sur l orientation des étudiants

Enquête sur l orientation des étudiants Enquête sur l orientation des étudiants Les principaux enseignements de l enquête Avril 2015 pour Contact : Laurent Bernelas, Directeur du département Corporate et Management lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

Arts visuels et design

Arts visuels et design Arts visuels et design Après les études, les nouveaux diplômés HES en arts visuels et en design travaillent avant tout dans le secteur des services privés, principalement au sein d ateliers de graphisme

Plus en détail

Les magasins de bricolage DONNÉES 2011

Les magasins de bricolage DONNÉES 2011 026117 & REPÈRES TENDANCES Les magasins de bricolage DONNÉES 2011 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Chiffre d affaires des magasins de plus de 300 m 2........ 4 Profil

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201-3 MARS 201 En 201, 1 91 entreprises franciliennes du secteur privé ont été interrogées, employant 19 0 salariés dont 10 cadres.

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE Photographie Nationale de la Branche Plasturgie Année 2013 PREAMBULE L Observatoire National Paritaire Prospectif des Métiers, des Emplois et des Qualifications de la Plasturgie remercie OPCA DEFI, Organisme

Plus en détail

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Conseil d orientation pour l emploi 26 mars 2013 (màj au 12/04/2013) Pierre Greffet MEDDE/CGDD/SOeS Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

Fédération Nationale de CFA - Sport Animation Tourisme - 7, rue de la République - 13002 Marseille Tel : 04 96 11 56 44 -Fax : 04 91 90 88 39 - Email

Fédération Nationale de CFA - Sport Animation Tourisme - 7, rue de la République - 13002 Marseille Tel : 04 96 11 56 44 -Fax : 04 91 90 88 39 - Email BILAN 2015 Sur l activité 2014 des CFA ACTIVITE 2014 DES CFA LES APPRENTIS Nombre d apprentis ayant suivi des heures de formation en 2014 (en nombre de contrat d apprentissage) et total des heures de

Plus en détail

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 Observatoire Régional des Parcours Etudiants Aquitains (ORPEA) Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 En Bref : Le taux de réponse global atteint

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2009

RAPPORT DE BRANCHE 2009 RAPPORT DE BRANCHE 2009 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie Convention Collective Nationale n 3240 Données 2008 2 SOMMAIRE SOMMAIRE-I Perimetre de l étude SOMMAIRE...3 Précisions méthodologiques...5

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 396 Février 2013 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Le parc éolien atteint une de 7 562 MW

Plus en détail

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011*

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* La 19me enquête «Insertion des jeunes Diplômés» de la Conférence des Grandes Écoles s intéresse aux conditions d insertion professionnelle

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des achats et des ventes à l'international de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines GFE Techniques de la communication Média 19 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

NOTE D INFORMATION N 13/07 de juin 2013

NOTE D INFORMATION N 13/07 de juin 2013 NI 13/07 poursuites 2012 Rectorat, DEPP, juin 2013 NOTE D INFORMATION N 13/07 de juin 2013 Rectorat Division Evaluation Prospective et Pilotage Les poursuites d études dans le supérieur des bacheliers

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Juillet 2015 - N 15.023 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Au cours du premier trimestre 2015, 888 400 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un emploi

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AQUITAINE

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AQUITAINE PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AQUITAINE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201- MARS 201 En 201, entreprises aquitaines du secteur privé ont été interrogées, employant 900 salariés dont 30 cadres Bilan 201

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel BULLETIN DU SANITAIRE ET SOCIAL EN PROVENCE ALPES CÔTE D AZUR n 4 Décembre 211 Tableau de bord Formation En ligne Sanitaire et Social en Provence Alpes Côte d'azur Pour cette troisième édition, le tableau

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007 StatEA N 08-04 Avril 2008 BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE L enquête 2007 auprès des diplômés BAC PRO sortis en 2003 confirme la finalité

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail