Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983"

Transcription

1 Zelig Woody Allen, Etats-Unis, 1983 Dans ce film de 1983, Woody Allen utilise le genre du documentaire-fiction. Il nous est en effet raconté, à l aide d images d archives trafiquées et de procédés du cinéma documentaire, tels que des interviews et l omniprésence d un commentaire en voix-off, l histoire fictive d'un homme-caméléon : Zelig, celui qui prend l apparence de ceux qui l entourent (voir Annexe 1). Ainsi, dans les années trente, ce curieux personnage devient en même temps un homme de foule qui se fait remarquer pour ses capacités métamorphiques et un cas d étude très complexe pour les médecins -ses transformations sont scientifiquement inexplicables. Le docteur Eudora Fletcher s intéresse particulièrement à son cas et l'aborde sous l'angle du pourquoi plutôt que comment. La scène étudiée se trouve au centre du film : alors que le Dr Fletcher -hébergeant son patient chez elle pour mieux l étudier- désespère du cas de Zelig, l idée lui vient de déjouer les automatismes de son patient en utilisant la pathologie même de son patient. C est alors qu elle s identifie à Zelig pour qu il se soigne lui-même. Cette scène est emblématique de l'ambiguïté des métamorphoses que subit Leonard Zelig. Nous les percevons comme physique mais ne sont-elles pas plus d'ordre psychologique? Les questions de psychologie et de troubles de la personnalité sont d'ailleurs récurrentes dans l œuvre de Woody Allen. De nombreuses métamorphoses sont mises en scènes dans le film, mais celle étudiée est la plus intéressante et la plus significative des origines des problèmes de Zelig, qu'elle met d'ailleurs à jour. Nous assistons alors à un transfert, déplacement des sentiments d'une personne à une autre. Ici, le transfert est l'appropriation du statut de médecin par Zelig. Un contre-transfert est également mis en jeu, lorsqu Eudora Fletcher trouve l'idée de se faire 1

2 passer pour une patiente. Cet échange des rôles rend complexe et ambiguïté la métamorphose du personnage. Quelle est alors la nature de la métamorphose de Zelig et comment le personnage réagit-il face à une représentation de lui-même? Contrairement aux manifestations de mimétisme flagrant présentes plus tôt dans le film, celle opérée face au docteur Fletcher est n'est pas de nature physique : elle se manifeste en effet moins par une transformation physique que par un changement gestuel et langagier : Zelig emploie expressions et termes de médecins, affirmant par exemple donner des cours dans un institut psychiatrique (créant également un gag sur le sujet de la masturbation - voir Annexe 2). Une métamorphose plus complexe est ainsi en jeu dans cette scène; elle est scénaristiquement introduite par l'ambition du Docteur Flechter de faire changer son personnage, illustré par un zoom sur une photographie de Zelig en début de séquence accompagné en voix-off par la phrase : «une idée lumineuse et novatrice qui la mettra enfin sur la bonne voie». Dans la séquence étudiée, Zelig adopte la position du psychologue, de l'écoutant : les rôles sont inversés. La multiplicité de sa personnalité est ici représentée par le dédoublement de son ombre, comme la métaphore de son état mental. La plateforme LDT fut utile pour remarquer cette utilisation de la lumière (voir Annexe 5). Nous pouvons noter un jeu de va et vient de sentiments entre Zelig et Fletcher, que nous pouvons rapprocher d'un transfert tel que le définit Freud : Zelig s approprie le statut du Dr Fletcher; puis c'est la femme qui s approprie le personnage de Zelig ; dans un troisième mouvement, Zelig il se trouve ici face à un cas complexe : il doit s imiter lui-même. Cette situation le conduit à se retrouver face à lui-même et à se formuler son problème : Il ne sent être «rien ni personne». Cette confrontation est donc une illustration d'un transfert / contre-transfert, traduits dans le film par une succession de mimétismes réciproque des deux personnages. La révélation de ce procédé de mise en scène : la répétition, a été facilité par le travail sur la plateforme LDT. 2

3 Cette scène est donc celle de la prise de conscience par Zelig de la gravité de son cas, qui n est plus scientifique mais psychologique. Cela est marqué notamment par les longues pauses de Zelig dans et des gestes hésitants (voir Annexe 6). Cette dernière scène, où les névroses de Zelig sont mises à jour, nous montre bien en quoi le problème de Zelig est plus psychologique que scientifique. Cette thématique, chère à Woody Allen, est par le choix d un homme-personnage qui aurait fait le «buzz» dans les années 1930 en se métamorphosant littéralement en d autres personnes qui l entourent. Synthèse conçue par Edie Brillion et Luis Caillou Annexes Annexe 1 : Exemple de mimétisme physique de Zelig. 3

4 Annexe 2 : Mensonge de Zelig sur son identité. 4

5 Annexe 3 et 4 : Zoom sur le visage de Fletcher mon montrer son intérêt pour le cas Zelig. 5

6 Annexe 5 : Eudora Fletcher annonce à Zelig que ses entretiens sont filmés d où cet éclairage. Nous pouvons bien voir l ombre de Zelig, dédoublée par l éclairage, donc diégétique mais significatif. 6

7 Annexe 7 : Nous voyons bien l hésitation et la gêne de Zelig face à la situation. Annexe 8 : Remise en avant du statut de médecin à Fletcher, par Zelig. 7

8 Bibliographie Jean-Pierre Guerand, Woody Allen, Paris : Rivages, Raymond Bellour, Le corps du cinéma, P.O.L, Sigmund Freud, La technique psychanalytique, PUF,

D art d art. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission. Objectifs. Art, cinéma, littérature, musique

D art d art. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission. Objectifs. Art, cinéma, littérature, musique D art d art Thèmes Art, cinéma, littérature, musique Concept «D art d art» est une émission qui fait découvrir ou redécouvrir une œuvre d art au téléspectateur. Cette émission présente l artiste et ses

Plus en détail

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Démarche Démarche globale Identifier et qualifier Les composants plastiques de la vidéo Les impressions et les sensations subjectives Coordonner les deux types d informations

Plus en détail

Modélisation Entité Association

Modélisation Entité Association Modélisation Entité Association 1 Modèle entité association Concepts de base Entités Associations Propriétés Identifiant Cardinalités des rôles Exemple Démarche de conception Passage du modèle Entité/Association

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT. harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT. harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1 LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1 Annexe réalisée par le réseau CANOPE

Plus en détail

Rencontre de Malades Jeunes

Rencontre de Malades Jeunes Rencontre de Malades Jeunes 4 février 2010 - Paris Florence Pasquier Déclaration d intérêts article L. 4113-13 du Code de la Santé Publique : liens avec la majorité des laboratoires ayant des molécules

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock Pour ouvrir un projet Pour ouvrir un fichier projet, lancez Lignes de temps et cliquez sur Fichier ->

Plus en détail

La caméra Embarquée et subjective

La caméra Embarquée et subjective La caméra Embarquée et subjective La caméra embarquée et subjective L utilisation de la caméra subjective permet une très forte identification du spectateur aux personnages et par conséquent des sensations

Plus en détail

Le petit lexique du cinéma

Le petit lexique du cinéma Le petit lexique du cinéma Dossier réalisé par Alice Mennesson 1 QUELQUES DEFINITIONS POUR COMMENCER La séquence (Sequenz) est un groupe de plans qui forment un ensemble narratif. On peut comparer la séquence

Plus en détail

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants Tu as entre 8 et 22 ans? Tu t occupes d un parent, grand-parent, d un frère ou d une sœur malade ou handicapé? Tu veux prendre un peu de temps pour toi? Viens participer à un séjour cinéma-répit où tu

Plus en détail

Moyens d intervention en fonction des objectifs

Moyens d intervention en fonction des objectifs Commission Scolaire des Samares DVE Plan d intervention Moyens d intervention en fonction des objectifs DOMAINE LANGAGIER L élève améliorera ses habiletés en conscience phonologique. L'élève développera

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

Méthode universitaire du commentaire de texte

Méthode universitaire du commentaire de texte Méthode universitaire du commentaire de texte Baptiste Mélès Novembre 2014 L objectif du commentaire de texte est de décrire la structure argumentative et de mettre au jour les concepts qui permettent

Plus en détail

"L'hygiène du coach" ou Comment être coach et rester en bonne santé

L'hygiène du coach ou Comment être coach et rester en bonne santé L hygiène du coach "L'hygiène du coach" ou Comment être coach et rester en bonne santé Reine-Marie HALBOUT Janvier 2005 Etre coach : une vocation et pas seulement une technique. Le coach engage toute sa

Plus en détail

Approfondissement clinique et psychopathologique destiné aux infirmiers diplômés

Approfondissement clinique et psychopathologique destiné aux infirmiers diplômés 2008 / 2009 Diplôme Universitaire Approfondissement clinique et psychopathologique destiné aux infirmiers diplômés Responsables : Alain Vanier - Jean-Paul Mouras En partenariat avec l E.P.S. de Maison

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement.

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. Centre - Pays de Loire CHRU Tours COMMUNICATION «Conflits internes et Cohérence personnelle» SOMMAIRE Introduction page 3 Communication Page 4 Les paramètres d

Plus en détail

L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI

L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI Simon P Laurent - Artiste - www.lotus-mineral.com - 2012 - REMERCIEMENTS Le présent travail est une commande de l'école Nationale Supérieure

Plus en détail

AbrÉviations utilisées... 7. Transcription... 9. Introduction générale... 11. Première partie «Claudel et le théâtre nô»

AbrÉviations utilisées... 7. Transcription... 9. Introduction générale... 11. Première partie «Claudel et le théâtre nô» Table des matières AbrÉviations utilisées... 7 Transcription... 9 Introduction générale... 11 Première partie «Claudel et le théâtre nô» l HISTOIRE DE LA RÉCEPTION DU NÔ EN OCCIDENT... 31 qu est-ce que

Plus en détail

ECRITURE FORMATIONS PRODUCTION REALISATION. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée!

ECRITURE FORMATIONS PRODUCTION REALISATION. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! FORMATIONS ECRITURE REALISATION PRODUCTION PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! Karine > 01 43 80 23 51 06 82 25 59 49 karine@ellipseformation.com www.ellipseformation.com

Plus en détail

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite:

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite: CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure Ensuite: Majeures Développement : J11 (-1,-2, -3 pour options) et J12 pour profession Sociale : J21 (-1,-2, -3

Plus en détail

Approche psychanalytique des addictions

Approche psychanalytique des addictions Approche psychanalytique des addictions Notions de base Perspectives historiques Dr.I.Gothuey, UAS Notions psychanalytiques de base L inconscient La théorie de l inconscient Le ça, le moi et le surmoi

Plus en détail

L Approche programme

L Approche programme L Approche programme Margot Phaneuf, inf., Ph.D. mai 2003 Révision oct. 2012 Qu'est-ce que c'est? Le programme en soins infirmiers repose fondamentalement sur une organisation par programme. C est une

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

MAQUILLEUSE DES MÉTIERS DE L OPÉRA. Livret rédigé par Hélène Jarry-Personnaz SCÉRÉN-CNDP, 2008

MAQUILLEUSE DES MÉTIERS DE L OPÉRA. Livret rédigé par Hélène Jarry-Personnaz SCÉRÉN-CNDP, 2008 DES MÉTIERS DE L OPÉRA MAQUILLEUSE Livret rédigé par Hélène Jarry-Personnaz SCÉRÉN-CNDP, 2008 Cette séquence est extraite du DVD Côté coulisses, avec «Les Noces de Figaro» qui propose une découverte des

Plus en détail

Stage : DEMARCHE SCIENTIFIQUE A PARTIR D UNE SITUATION PROBLEME.

Stage : DEMARCHE SCIENTIFIQUE A PARTIR D UNE SITUATION PROBLEME. Stage : DEMARCHE SCIENTIFIQUE A PARTIR D UNE SITUATION PROBLEME. Thème choisi : Couleur d un objet en lumière colorée. Pré-requis : Les sources de lumière, décomposition de la lumière blanche, les lumières

Plus en détail

QUAND UNE CONSIGNE DEVIENT ELLE THERAPEUTIQUE? Du Coaching aux Thérapies Comportementales et Cognitives

QUAND UNE CONSIGNE DEVIENT ELLE THERAPEUTIQUE? Du Coaching aux Thérapies Comportementales et Cognitives QUAND UNE CONSIGNE DEVIENT ELLE THERAPEUTIQUE? Du Coaching aux Thérapies Comportementales et Cognitives Benoît MELET (Paris) Dr DINTRANS Jean Roger (Paris) I Les quatre champs du coaching L univers sportif

Plus en détail

Nadine Murgida Groupe: 308 Collège Calvin OC Arts Visuels Cinéma. La Nouvelle Vague. Introduction

Nadine Murgida Groupe: 308 Collège Calvin OC Arts Visuels Cinéma. La Nouvelle Vague. Introduction Nadine Murgida Groupe: 308 Collège Calvin OC Arts Visuels Cinéma La Nouvelle Vague Introduction Le terme de ''Nouvelle Vague'' apparait pour la première fois en 1958 dans un article paru dans une revue

Plus en détail

Séquence "Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio»

Séquence Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio» Séquence "Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio» Auteurs : Chris Trabys, Sophie Siret, Linda Khirani-Lycée Blaise Pascal brie Comte Robert (77) Niveau : Seconde

Plus en détail

Calendrier des formations INTER en 2011

Calendrier des formations INTER en 2011 Calendrier des formations INTER en 2011 THEMES Liste des formations INTER MOTIVEZ ET DYNAMISEZ VOS EQUIPES 98 % de participants satisfaits et se sentant reconnus à la sortie de nos formations! L environnement

Plus en détail

Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel

Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel Terminale STG Mercatique Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel Travail 1: Effectuez le travail : http://www.lescoursdecogestion.fr/courmerca/tstmg/td_negociation_vente.htm

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Etude du monde de l entreprise à partir des «Temps modernes» de Charlie Chaplin, 1936. Classe de 3ème

Etude du monde de l entreprise à partir des «Temps modernes» de Charlie Chaplin, 1936. Classe de 3ème Etude du monde de l entreprise à partir des «Temps modernes» de Charlie Chaplin, 1936 Rappel du programme d histoire et géographie, Troisième : Classe de 3ème I- Un siècle de transformations scientifiques,

Plus en détail

PSYCHOTHÉRAPIES DES AUTEURS DE VIOLENCES SEXUELLES. Pr Jean Louis Senon Master Pro criminologie

PSYCHOTHÉRAPIES DES AUTEURS DE VIOLENCES SEXUELLES. Pr Jean Louis Senon Master Pro criminologie PSYCHOTHÉRAPIES DES AUTEURS DE VIOLENCES SEXUELLES Pr Jean Louis Senon Master Pro criminologie Définition Une psychothérapie est un traitement actif par des moyens psychologiques (Senon, 1995) «toute utilisation

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

Les archives Collecter / Archiver / Inventorier

Les archives Collecter / Archiver / Inventorier Fénautrigues/Fiche atelier N 6 Les archives Collecter / Archiver / Inventorier Objectif de l atelier : S approprier une démarche scientifique et la dépasser pour mettre en œuvre une démarche artistique

Plus en détail

CYCLE 3D. Certification RNCP "Lead Infographiste 2D/3D" Niveau II - Bac +3

CYCLE 3D. Certification RNCP Lead Infographiste 2D/3D Niveau II - Bac +3 CYCLE 3D Certification RNCP "Lead Infographiste 2D/3D" Niveau II - Bac +3 Objectif : Acquérir des compétences et se former aux métiers créatifs et dans le domaine de l'infographie 3D avec une nouvelle

Plus en détail

Culture du livre / Culture des écrans : l indispensable complémentarité

Culture du livre / Culture des écrans : l indispensable complémentarité Culture du livre / Culture des écrans : l indispensable complémentarité Serge TISSERON Psychiatre Docteur en psychologie HDR à l Université Paris-Ouest http://www.sergetisseron.com Pourquoi parler de:

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Les remontées du terrain. Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE

Les remontées du terrain. Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE Les remontées du terrain Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE Les programmes d Evaluation des Pratiques Professionnelles Pertinence des hospitalisations en HDT HO *Formalisation de certificats

Plus en détail

La Scarlatine. Fleurs d encre 3 e Chapitre 9. À la recherche du bonheur SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET : LA SCARLATINE 1 / 5

La Scarlatine. Fleurs d encre 3 e Chapitre 9. À la recherche du bonheur SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET : LA SCARLATINE 1 / 5 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET : LA SCARLATINE 1 / 5 La Scarlatine Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges Berger, un jeune étudiant en médecine qui a négligé ses

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie d Alzheimer? Repérer les premiers signes. Envisager ou établir un diagnostic. Comment évolue la maladie?

Qu est-ce que la maladie d Alzheimer? Repérer les premiers signes. Envisager ou établir un diagnostic. Comment évolue la maladie? LA MALADIE D ALZHEIMER Que savons-nous en 2010? Dans le cadre de la XVIIème journée de mobilisation internationale organisée le 21 septembre, l Equipe Mobile d Intervention Gériatrique du Centre Hospitalier

Plus en détail

CYCLE INFOGRAPHIE 3D

CYCLE INFOGRAPHIE 3D CYCLE INFOGRAPHIE 3D Objectif : Acquérir des compétences et se former aux métiers innovants dans le domaine de l'infographie 3D avec une nouvelle méthode pédagogique. Une nouvelle manière d apprendre L'Institut

Plus en détail

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99 Formation a l ESAG (atelier Met de Penninghen), Paris en 5 ans Salariée en milieu associatif : responsable de communication et monteuse de projets culturels En Free lance depuis 7 ans Cecile Meignant 42

Plus en détail

É D I T O R I A L. «XX ème FORUM PROFESSIONNEL DES PSYCHOLOGUES»

É D I T O R I A L. «XX ème FORUM PROFESSIONNEL DES PSYCHOLOGUES» N 3 Septembre 2004 / copyright CAPAP infos@capap.com La Lettre y É D I T O R I A L Centre d Applications Psychologiques et d Accompagnement Professionnel (CAPAP ) «Se motiver ou ne pas se démotiver» en

Plus en détail

City. Cirque de création. Production en 2015/2016 Création Juin 2016 CIE LES HOMMES DE MAINS

City. Cirque de création. Production en 2015/2016 Création Juin 2016 CIE LES HOMMES DE MAINS City Cirque de création Production en 2015/2016 Création Juin 2016 CIE LES HOMMES DE MAINS CITY Cirque de création Création et écriture : Joris Frigerio Vidéo: Samuel Sérandour, Léo Wassmer Acrobate porteur,

Plus en détail

NOTIONS GRAMMATICALES. Émission d un message signé (rencontre avec une personne sourde) 8 Identification (1) Classificateurs

NOTIONS GRAMMATICALES. Émission d un message signé (rencontre avec une personne sourde) 8 Identification (1) Classificateurs Syllabus : cours LSQ 1 Favoriser chez l étudiant des connaissances de base théoriques et pratiques sur la LSQ et la culture sourde. Ces connaissances permettront à l étudiant de pouvoir communiquer dans

Plus en détail

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 11 FÉVRIER 2014 Contacts Presse : Burson Marsteller I & E Courriel : tanaquil.papertian@bm.com Tanaquil PAPERTIAN Téléphone : 01

Plus en détail

Présentation PLUS D'INFOS

Présentation PLUS D'INFOS MASTER 1 PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PSYCHOPATHOLOGIE ET PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ PARCOURS NEUROPSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE, ADULTE ET PERSONNE ÂGÉE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme

Plus en détail

Dossier de presse. 21 ème Semaine d Information sur la Santé Mentale 15 au 21 mars 2010. «Santé Mentale : Comment en parler sans stigmatiser?

Dossier de presse. 21 ème Semaine d Information sur la Santé Mentale 15 au 21 mars 2010. «Santé Mentale : Comment en parler sans stigmatiser? Dossier de presse 21 ème Semaine d Information sur la Santé Mentale 15 au 21 mars 2010 «Santé Mentale : Comment en parler sans stigmatiser?» Angers & son agglomération Sommaire : La Semaine d Information

Plus en détail

ETUDE COMPAREE DE VALSE AVEC BACHIR ET DE SHOAH

ETUDE COMPAREE DE VALSE AVEC BACHIR ET DE SHOAH ETUDE COMPAREE DE VALSE AVEC BACHIR ET DE SHOAH Le point de départ de cette étude se situe autour de la question du documentaire. En effet, Ari Folman classe son film dans la catégorie du documentaire

Plus en détail

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles 1 La bientraitance : le socle du programme MobiQual La «trousse de bientraitance» est

Plus en détail

La théorie du Flow. Psychologie du bonheur. Psychologie de l expérience optimale

La théorie du Flow. Psychologie du bonheur. Psychologie de l expérience optimale La théorie du Flow Psychologie du bonheur Psychologie de l expérience optimale Olivier Guillaneux Double activité : Consultant en management, Groupe Ressources & Changement wwwressources-et-changementcom

Plus en détail

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION Programme d éducation et de motivation à l hygiène pour les patients en psychiatrie Cécile GABRIEL-BORDENAVE C.H. St Egrève (38) Problèmes d hygiène corporelle

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

Témoignage méthodologique: le recueil et l analyse de discours

Témoignage méthodologique: le recueil et l analyse de discours Témoignage méthodologique: le recueil et l analyse de discours Les savoirs écologiques paysans : connaissance, recueil et valorisation Du 22 au 26 mars 2010 Maya Leclercq Doctorante en ethnologie MNHN

Plus en détail

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur Rétrospective Le Secret Vincere, de Marco Bellochio Italie 2009 1h59 - Couleur Fiche pédagogique réalisée par Sébastien Farouelle Scénario : Marco Bellocchio, Daniela Ceselli Image : Daniele Ciprì Montage

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale Série littéraire (L) Travaux Personnels Encadrés Thème spécifique Représentations et réalités Ces

Plus en détail

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc A l occasion du 7 ème Festival International de film Documentaire à Agadir qui se déroulera du

Plus en détail

FORMATION FORMATION CERTIFIANTE AU METIER DE COACH. Public. Objectifs : Mode pédagogique : une formation avant tout pratique, novatrice et cohérente.

FORMATION FORMATION CERTIFIANTE AU METIER DE COACH. Public. Objectifs : Mode pédagogique : une formation avant tout pratique, novatrice et cohérente. FORMATION Public Cette action de formation professionnelle au coaching s adresse à ceux et celles qui souhaitent soit devenir coach, soit intégrer les outils du coaching pour enrichir leur pratique professionnelle,

Plus en détail

Partie 1: La relation psyche-soma. Illustrations de la place des interactions corps-esprit

Partie 1: La relation psyche-soma. Illustrations de la place des interactions corps-esprit Partie 1: La relation psyche-soma Illustrations de la place des interactions corps-esprit A. L APPROCHE PSYCHOSOMATIQUE 1. Origines de l approche psychosomatique Le terme psychosomatique est développé

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL (Service Spécialisé Alzheimer)

LIVRET D ACCUEIL (Service Spécialisé Alzheimer) LIVRET D ACCUEIL (Service Spécialisé Alzheimer) SOMMAIRE 1 DISPOSITIONS GENERALES... 3 1.1 PRESENTATION DU SERVICE SPECIALISE ALZHEIMER... 3 1.2 MISSIONS DU SERVICE... 3 1.3 LE PERSONNEL... 4 2 - FONCTIONNEMENT...

Plus en détail

Avec qui? La personne soignée Son entourage Entre professionnels assurant la prise en soins de la personne. 05/09/2012 IFSI Charles Fois

Avec qui? La personne soignée Son entourage Entre professionnels assurant la prise en soins de la personne. 05/09/2012 IFSI Charles Fois 26 Avec qui? La personne soignée Son entourage Entre professionnels assurant la prise en soins de la personne 27 Situations de négociation: Dans le cadre d'une démarche d'éducation thérapeutique Dans des

Plus en détail

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations.

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. LA LETTRE AUX PARENTS N o 2 Cher-s Parent-s, «Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. L adolescence est une période de changement de contexte scolaire ou de formation

Plus en détail

http://independencia.fr/festivals/cinema_du_reel_2011_10.html

http://independencia.fr/festivals/cinema_du_reel_2011_10.html http://independencia.fr/festivals/cinema_du_reel_2011_10.html 33e CINÉMA DU RÉEL PARIS 24 mars- 5 avril 2011 billet #10 UN MÈTRE POUR DISPARAITRE RENCONTRE AVEC RUTH BECKERMANN American Passages, blockbuster

Plus en détail

100 notions : management et numérique

100 notions : management et numérique Proposition de participation à un projet d édition papier et en ligne 100 notions : management et numérique Le projet «100 notions» Le projet «100 notions» est porté par la Chaire UNESCO Innovation, Transmission

Plus en détail

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION 1 1. TABLEAU DES FORMATIONS 2013...3 2. GESTUELLE PRÉVENTIVE ET MANUTENTION DES

Plus en détail

+ FICHE METIER. «Chef Maquilleur(euse)» Chef maquilleur Maquilleur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

+ FICHE METIER. «Chef Maquilleur(euse)» Chef maquilleur Maquilleur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef Maquilleur(euse) + «Chef Maquilleur(euse)» APPELLATION(S) DU METIER Chef maquilleur Maquilleur DEFINITION DU METIER Le chef maquilleur est en charge du maquillage visage et corps, ainsi que de la

Plus en détail

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09)

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09) Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09). PSYCHOLOGIE CLINIQUE : définition de base o Nature du domaine professionnel : la psychologie clinique est une discipline se souciant du bien-être

Plus en détail

ECU E27 SL Semestre 2

ECU E27 SL Semestre 2 ECU E27 SL Semestre 2 ECUPréparation aux études d orthophonie Christelle Dodane Permanence : H211, mardi, de 10h à 11h - Tel. 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Plan général de

Plus en détail

15 septembre - 16 décembre 2015 Théâtre d Hérouville

15 septembre - 16 décembre 2015 Théâtre d Hérouville Marina Gadonneix, SUPERNOVA, VITRINE DISPOSITIFS Marina Gadonneix Commissariat Audrey Illouz 15 septembre - 16 décembre 2015 Théâtre d Hérouville 1 square du Théâtre - 14200 Hérouville Saint-Clair 02 31

Plus en détail

Des cartes pour comprendre un monde complexe

Des cartes pour comprendre un monde complexe Des cartes pour comprendre un monde complexe Propositions de séquences en TES/L et en TS sur le cours introductif de géographie par Damien LOQUAY, EEMCP2 en Tunisie Ce que disent les programmes Terminale

Plus en détail

«Le Chemin d Éole», une Maison d accueil spécialisée dotée d une unité dédiée aux patients souffrant de la Chorée de Huntington

«Le Chemin d Éole», une Maison d accueil spécialisée dotée d une unité dédiée aux patients souffrant de la Chorée de Huntington «Le Chemin d Éole», une Maison d accueil spécialisée dotée d une unité dédiée aux patients souffrant de la Chorée de Huntington Géré par l institut Camille Miret (association d intérêt général à but non

Plus en détail

La formation professionnelle selon le programme d études de 1955

La formation professionnelle selon le programme d études de 1955 Jacky TESSIER, premier directeur de l Institut de Formation en Soins Infirmiers d Allonnes, nous a laissé son témoignage à propos du «cheminement de la formation initiale du personnel soignant sur près

Plus en détail

Rendez-vous sur : http://raytracercontest.cloudapp.net pour tenter votre chance lors du tirage au sort!

Rendez-vous sur : http://raytracercontest.cloudapp.net pour tenter votre chance lors du tirage au sort! Jusqu à la fin du mois de mai, Gizmodo organise en partenariat avec Microsoft le concours Azure/raytracer afin de vous faire découvrir la puissance du cloud! Rendez-vous sur : http://raytracercontest.cloudapp.net

Plus en détail

PSYCHOSOMATIQUE, RELAXATION, PSYCHOTHERAPIES A MEDIATION CORPORELLE

PSYCHOSOMATIQUE, RELAXATION, PSYCHOTHERAPIES A MEDIATION CORPORELLE UNIVERSITE MONTPELLIER 1 DIPLOME UNIVERSITAIRE PSYCHOSOMATIQUE, RELAXATION, PSYCHOTHERAPIES A MEDIATION CORPORELLE Option A: Psychosomatique, thérapies de relaxation. Option B: Psychosomatique et psychothérapies

Plus en détail

«Interactions entre professeurs et élèves porteurs de troubles de la communication et du langage :

«Interactions entre professeurs et élèves porteurs de troubles de la communication et du langage : «Interactions entre professeurs et élèves porteurs de troubles de la communication et du langage : Projet de recherche de P. Binisti Thèse de linguistique Paris 5 René Laboratoire Modyco sous la direction

Plus en détail

Ifforthecc. Formation continue des médecins, des psychologues et du personnel para médical

Ifforthecc. Formation continue des médecins, des psychologues et du personnel para médical Ifforthecc Formation continue des médecins, des psychologues et du personnel para médical Ifforthecc -10 Avenue Gantin - 74150 Rumilly - France - Tel: 00 33 4 50 66 17 71 Fax : 00 33 4 50 64 58 46 - secretariat@ifforthecc.org

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s Stéphane Safin Psychologue - Ergonome Lucid Group -

Plus en détail

Psychologie Psychanalyse

Psychologie Psychanalyse qq qq N hésitez pas à contacter votre délégué pédagogique 1 2 3 4 1 Paris/RP-Ouest Lionel Gouraud 06 23 08 80 85 lgouraud@dunod.com 2 Nord-Est Philippe Guillon 06 16 02 84 41 pguillon@dunod.com 3 Sud-Ouest

Plus en détail

Mémoire en vue de l obtention du Certificat de Capacité d Orthophoniste. I - Processus/ étapes/ déroulement

Mémoire en vue de l obtention du Certificat de Capacité d Orthophoniste. I - Processus/ étapes/ déroulement Mémoire en vue de l obtention du Certificat de Capacité d Orthophoniste (Propositions de l Union Nationale pour le Développement de la Recherche et de l Evaluation en Orthophonie pour une harmonisation

Plus en détail

TERMINOLOGIE METIERS

TERMINOLOGIE METIERS TERMINOLOGIE METIERS Cette terminologie est issue du Guide de la relation entre l annonceur et l agence-conseil en communication événementielle, co-rédigé en novembre 2010 par l ANAé (association des agences

Plus en détail

L externat en médecine générale L exemple de Paris V

L externat en médecine générale L exemple de Paris V L externat en médecine générale L exemple de Paris V Mémoire DIU Pédagogie Médicale 2010 Dr Olivier Benainous CCA médecine générale Dr Mirna Salloum Urgentiste 1 Sommaire I. Externat en médecine générale

Plus en détail

Etape 1 : Tri de cartes

Etape 1 : Tri de cartes Etape 1 : Tri de cartes Julien Da Costa Alexandre Rocca Introduction : Ce document décrit la méthodologie et la passation du tri de carte. Une méthodologie centré utilisateur utilisé en ergonomie pour

Plus en détail

Dossier de presse Conférence sur le don d'organes

Dossier de presse Conférence sur le don d'organes Dossier de presse Conférence sur le don d'organes 5 septembre 2012 Sommaire 1. Invitation 2. Communiqué de presse 3. Chiffres-clés 4. Document de presse «Transplant» 5. Sondage INVITATION CONFÉRENCE DE

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE : DES FORMATIONS POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE - GROUPE SOFT FORMATION 84, Boulevard de la Corderie 13007 Marseille Tél : 04.91.15.71.03 Fax : 04.91.81.52.62 1 NOTRE OFFRE

Plus en détail

La coupe sera à régler directement auprès de notre partenaire coiffeur.

La coupe sera à régler directement auprès de notre partenaire coiffeur. MODULE COIFFURE, 3 à 4h (si coloration) 210 Diagnostic visage (morphologie, gestuelle, etc.) Proposition d une coupe et/ou d une coloration Accompagnement et réalisation chez notre partenaire coiffeur

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Juillet 2011 Démarche diagnostique et d évaluation du fonctionnement chez l adulte Généralités Diagnostic

Plus en détail

PRISE DE VUE 2. Approche de la photographie. Extrait de cours : S. Helmbacher - UER Arts - UMBL Strasbourg - 2006

PRISE DE VUE 2. Approche de la photographie. Extrait de cours : S. Helmbacher - UER Arts - UMBL Strasbourg - 2006 PRISE DE VUE 2 Approche de la photographie Extrait de cours : S. Helmbacher - UER Arts - UMBL Strasbourg - 2006 Deuxième séance Lumière artificielle Explorer les principales problématiques photographiques

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

et déterminant à elle seule la réussite ou non d une page.

et déterminant à elle seule la réussite ou non d une page. Facebook est un réseau social créé en 2004 qui compte désormais plus d 1,35 Milliard d utilisateurs actifs à travers le monde. En France, il y a plus de 21 Millions d utilisateurs réguliers, ce qui montre

Plus en détail

3. Réalités du monde du doublage (1'39>2'34)

3. Réalités du monde du doublage (1'39>2'34) Exercice d'écoute : Le doublage des films en VF Le doublage est un travail très minutieux : il faut faire coïncider le sens de ce qui est dit avec le mouvement de la bouche. L'adaptation, c'est encore

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail