Prise en compte de la population sourde dans le système de soins

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prise en compte de la population sourde dans le système de soins"

Transcription

1 Prise en compte de la population sourde dans le système de soins Création d unités de soins pour personnes Sourdes en France Présenté le 16 février 2010 Docteur Isabelle RIDOUX

2 Les personnes Sourdes

3 Combien sont-elles en France? (estimation) 4 millions de Sourds et de malentendants Parmi eux Sourds profonds Dont devenus Sourds à l âge adulte 1000 enfants sourds naissent chaque année Environ locuteurs de la langue des signes française (sous estimé) Bretagne : 8500 sourds sévères et profonds

4 Quelles langues parlent-elles? Les langues utilisées Français dans sa forme orale, écrite, voire signée ( syntaxe de la langue française) la langue des signes française (syntaxe propre) bilinguisme: utilisation quotidienne des 2 langues, même si l une ou l autre est mal maîtrisée

5 Le plus souvent, les Sourds profonds privilégient la langue des signes dans laquelle ils se sentent le plus à l aise, ou dans laquelle ils peuvent progresser s ils n ont pas pu en bénéficier dans leur enfance Le rapport à l écrit qui leur est nécessaire est souvent difficile. Une grande majorité des Sourds est illettrée (80%)

6 La surdité: une réalité qui recouvre des réalités différentes Des problématiques variées Une population hétérogène les Sourds de naissance et devenus sourds dans la petite enfance les devenus Sourds à l âge adulte les malentendants SOCIETE «VISUO-GESTUELLE» (monde des Sourds) appartenance plus ou moins revendiquée; de la négation, à la fierté d être sourd (forme de solidarité adaptée, L.S.F.) revendication plus sociale que technique SOCIETE «AUDIO-VOCALE» (monde des entendants) le français est leur langue naturelle accès aux sources d information problème d isolement social SOCIETE «AUDIO-VOCALE» (ne se reconnaissent pas dans la société visuo-gestuelle) revendications axées sur l aide technique (appareil auditif, boucle magnétique)

7 Le réveil Sourd Combat des Sourds: «S» - pour la reconnaissance de leur langue (LSF reconnue en 2005 en France), de leur culture. - Pour une éducation bilingue - Pour un accès à toutes les sphères de la vie publique - pour un accès à la santé.

8 La création des unités de soins pour personnes Sourdes

9 Une discrimination «fortuite». Historique de la prise de conscience. Public ciblé, crédit fléché.

10 Des besoins spécifiques Des professionnels de santé bilingues Un mode de communication adapté à la «langue» du patient: - compétence linguistique - intermédiation Rôle spécifique des professionnels de santé Sourds eux-mêmes

11 Législation et réglementation Rapport Gillot, 2001: 110 propositions en faveur de la population sourde et malentendante. Loi pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, 11 février 2005 Circulaire n DHOS/ du 20 avril 2007, concernant les missions des unités, leur cadre organisationnel et leur fonctionnement. Inscription de l activité des unités au titre des MIG «missions d intérêt général»

12 Unité d accueil et de soins des patients sourds en langue des signes (LS)

13 Unité d accueil et de soins des patients sourds en langue des signes (LS) Reconnaissance par le ministère de la santé de la nécessité d une prise en charge spécifique 12 unités réparties sur le territoire national Mise en place récente en région : depuis Circulaire DHOS du 20 avril 2007 relative à leurs missions, organisation et fonctionnement. (http//www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/poles sourds/accueil.htm.)

14 Les unités de soins pour personnes sourdes http//www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/poles sourds/accueil.htm RENNES 2002 LILLE 2003 NANCY 2002 STRASBOURG 2001 BORDEAUX 2003 TOULOUSE 1 LA SALPETRIERE 1997 St Anne 2002 MONTPELLIER 2001 GRENOBLE 2004 NICE 2003 MARSEILLE

15 Unité d accueil et de soins des patients sourds en langue des signes (LS) L im plantation de s u n ité s n est pas conditionnée par la spécialisation particulière du service.elle permet l ancrage de la structure et sa visibilité pour les Sourds et le personnel soignant: Ainsi à la SALPETRIERE, le pôle est localisé dans le service de MEDECINE INTERNE A GRENOBLE, dans le service de MEDECINE LEGALE A RENNES, service indépendant dédié, Pavillon les Marronniers, rattaché au PÔLE DE SOINS DE SUPPORT. L activité d accueil, les consultations, ont lieu dans le service. L équipe bilingue est une équipe mobile. Elle intervient dans les autres services à leur demande. La mobilité s étend sur les autres structures de soins de la région.

16 Unité d accueil et de soins des patients sourds en langue des signes (LS) Les missions de l unité - accueillir et informer les personnes sourdes dans leur langue - proposer une consultation médicale en langue des signes - permettre l accompagnement par un interprète lors des consultations spécialisées. - améliorer la prise en charge et le suivi médical au cours des hospitalisations

17 Unité d accueil et de soins des patients sourds en langue des signes (LS) Public concerné Patients sourds depuis les premières années de la vie ( 81%) Patients sourds malvoyants ( 5,31%) Patients sourds primo arrivants en France Patients devenus sourds à l âge adulte Patients âgés devenant sourds Autres types de patients ( enfants entendants de parents sourds, patients entendants illettrés)

18 Unité d accueil et de soins des patients sourds en langue des signes (LS) Equipe bilingue français/ langue des signes: Médecin praticien hospitalier «signeur» : Dr Isabelle RIDOUX, responsable de l unité et de la coordination du réseau de soins au niveau de la région. Aide soignante sourde : Morgane ROBERT Secrétaire médicale : Anne COQUEMONT Interprète diplômée: Julie BARON Psychologue sourde : Anne-Sophie LE LEUCH Conseillère en économie sociale et familiale sourde: Maud LOMENEC H

19 Activité de l unité LES CONSULTATIONS Consultations de médecine polyvalente directement en LSF, au CHU de PONTCHAILLOU et au CH Yves LE FOLL de Saint-Brieuc. Consultations spécialisées avec interprète et éventuellement l aide soignante sourde si LSF mal maîtrisée Organisation des RDV de consultations spécialisées sur le CHU et autres établissements de soins à la demande des patients ou des praticiens. Interprétariat à distance ( visio-interprétariat) avec le centre hospitalier René PLEVEN à DINAN. Examens complémentaires (radio, EEG, ): accompagnement par l aide soignante sourde Consultations avec une conseillère en économie sociale et familiale sourde, au CHU PONTCHAILLOU et à Saint-Brieuc. Accompagnement social des patients. Consultations avec une psychologue sourde, au CHU de PONTCHAILLOU et à Saint-Brieuc. - Intervention à la demande du patient, toutes classes d âges (enfants, adolescents, adultes) et toutes catégories de surdité confondues (malentendants, sourds, devenus sourds, sourds- malvoyants). - Intervention à la demande des professionnels - Soutien ponctuel Psychothérapie Suivi psychologique

Modalités. La Domiciliation du patient

Modalités. La Domiciliation du patient Modalités d admissions Suite aux sollicitations des professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux, notre établissement a élaboré cette plaquette destinée à vous informer sur les modalités d admission

Plus en détail

Une urgence? ou Envoyez un SMS au 114

Une urgence? ou Envoyez un SMS au 114 Dossier de presse SAMU POLICE GENDARMERIE SAPEURS POMPIERS Une urgence? ou Envoyez un SMS au 114 114, numéro d urgence pour les personnes avec des difficultés à entendre ou à parler. URGENCE 114, le numéro

Plus en détail

Le 1 er site pour l emploi 100% accessible aux personnes sourdes et malentendantes. Dossier de presse

Le 1 er site pour l emploi 100% accessible aux personnes sourdes et malentendantes. Dossier de presse Le 1 er site pour l emploi 100% accessible aux personnes sourdes et malentendantes Dossier de presse Conférence de presse du 14 juin 2012 Sommaire Jobsourd : P.3 La 1 ère plateforme pour l emploi des Sourds

Plus en détail

Sourds et santé La médiation dans tous ses états

Sourds et santé La médiation dans tous ses états Unité d informations et de soins des sourds U.N.I.S.S. Sourds et santé La médiation dans tous ses états 24 et 25 juin 2015, Paris Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Salle

Plus en détail

Evaluation des besoins des personnes sourdes ou malentendantes en matière d accessibilité des services téléphoniques

Evaluation des besoins des personnes sourdes ou malentendantes en matière d accessibilité des services téléphoniques Evaluation des besoins des personnes sourdes ou malentendantes en matière d accessibilité des services téléphoniques Rapport final Paris, le 1 er mars 2010 1 Copyright 2010 ADVENTION Avertissement L ARCEP,

Plus en détail

C est possible! DOSSIER DE PRESSE. www.aditevent.fr

C est possible! DOSSIER DE PRESSE. www.aditevent.fr C est possible! DOSSIER DE PRESSE www.aditevent.fr Meeting de Fictif Venez visiter les coulisses d une campagne électorale accessible aux électeurs en situation de handicap. C est possible! Autour d un

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Formation préventive et accompagnement psychologique des agents 51 11 46 / 01 53 33 11 46 victimologie@sncf.fr BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Permanence Téléphonique Prise

Plus en détail

La FNSF est membre de la Fédération Mondiale des Sourds (FMS), de l Union Européenne des Sourds

La FNSF est membre de la Fédération Mondiale des Sourds (FMS), de l Union Européenne des Sourds Fédération Nationale des Sourds de France Siège Administratif : 41, rue Joseph Python 75020 PARIS Fax : 01 40 30 18 21 - E-mail : contact@fnsf.org Reconnue d'utilité Publique - décret du 24 septembre 1982

Plus en détail

Bilan général sur la loi Handicap de 2005

Bilan général sur la loi Handicap de 2005 Audition de l Unisda au Sénat Application de la loi Handicap de 2005 2 Mai 2012 Bilan général sur la loi Handicap de 2005 La loi 2005-102 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire La Mutualité Française Rhône dans le Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire Des valeurs qui font la différence Edito La Mutualité Française Responsabilité CHACUN

Plus en détail

DEFICIENTS AUDITIFS : QUELLES AIDES FINANCIERES?

DEFICIENTS AUDITIFS : QUELLES AIDES FINANCIERES? DEFICIENTS AUDITIFS : QUELLES AIDES FINANCIERES? Sommaire 1 ère partie : Les aides techniques I. Appareils de correction auditive & implant d oreille moyenne (dont le BAHA) 1. Les prestations pour tous

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire Bien plus qu une mutuelle p ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite Le groupe MGEN p La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2013 2 3,7 3 209 millions de personnes

Plus en détail

Offre de soins du CHGM UNAFAM 25/06/13 Dr HAOUI Psychiatre des Hôpitaux

Offre de soins du CHGM UNAFAM 25/06/13 Dr HAOUI Psychiatre des Hôpitaux Offre de soins du CHGM UNAFAM 25/06/13 Dr HAOUI Psychiatre des Hôpitaux La sectorisation psychiatrique L Hôpital n est pas un lieu d accueil unique : depuis 30 ans, l'hôpital s est rapproché de son public

Plus en détail

Actions menées sur la thématique santé et autonomie

Actions menées sur la thématique santé et autonomie Actions menées sur la thématique santé et autonomie Mireille Campana, Sous-directrice des réseaux et des usages des technologies de l information et de la communication 1. L intérêt de la DGCIS pour la

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire p Bien plus qu une mutuelle ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance p Le groupe MGEN La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2014 3,8 millions de personnes protégées 3 209 Lits,

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l exclusion APPEL A PROJETS

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l exclusion APPEL A PROJETS Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l exclusion APPEL A PROJETS «Centre National d Information sur la Surdité» Afin d

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1 En service au CHU de Nantes depuis 2009 Déployé sur les CHU de la DIRC HUGO 2012-2013 (Brest, Angers, Poitiers, Tours, Rennes) Acheté par l AP-HM Marseille,

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

l Hypnose une thérapie au carrefour des sciences et des arts 1 ères rencontres de l Académie Azuréenne d Hypnose 27/28 juin 2014

l Hypnose une thérapie au carrefour des sciences et des arts 1 ères rencontres de l Académie Azuréenne d Hypnose 27/28 juin 2014 Programme 1 ère annonce 1 ères rencontres de l Académie Azuréenne d Hypnose l Hypnose 27/28 juin 2014 Le Saint-Paul Hôtel Restaurant Nice une thérapie au carrefour des sciences et des arts Organisées par

Plus en détail

vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER

vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER Direction générale Comité de direction, général délégué Crédit Foncier Immobilier Stéphane Imowicz, général, général délégué Stéphane Imowicz général Tél. : 01 57

Plus en détail

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com Dossier de presse 2013-2014 Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com 1 Sommaire L Association Passerelle p.3 Le Concours Passerelle p.5 2013 : un concours réussi

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Handicap, Dépendance, Invalidité REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT HANDIVIE 1 Boulevard de Compostelle - 13012 Marseille : 04 91 44 07 73 - : 09 70 62 08 48 ssiad-handivie@wanadoo.fr TABLE DES MATIERES I.LE

Plus en détail

Management Responsabilité. Management Responsabilité. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 17

Management Responsabilité. Management Responsabilité. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 17 Management Responsabilité Management Responsabilité 2012 17 L'entretien annuel d'évaluation Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 2010

Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 2010 2. Liste des diplômes des établissements d'enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l'enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master

Plus en détail

Projet «Carte d Etablissement» du CHRU de Lille

Projet «Carte d Etablissement» du CHRU de Lille Projet «Carte d Etablissement» du CHRU de Lille Guillaume DERAEDT Responsable de la Sécurité du Système d Information Correspondant Informatique et Liberté Guillaume.deraedt@chru-lille.fr Tél : 03 20 44

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé La Maison mars-juin 2014 des familles Enfants, familles et célibataires bienvenus! L inscription pour participer aux activités est gratuite mais nécessaire. La Maison des familles a déménagé au 18/18bis,

Plus en détail

MYRIADE Formation développe ses formations et ses actions autour des relations interpersonnelles et la professionnalisation des acteurs.

MYRIADE Formation développe ses formations et ses actions autour des relations interpersonnelles et la professionnalisation des acteurs. M Y R I A D E F O R M A T I O N :: U N P A R T E N A R I A T F I A B L E D A N S L E V O L U T I O N D E S C O M P E T E N C E S D E S P R O F E S S I O N N E L S MYRIADE Formation développe ses formations

Plus en détail

Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF

Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF Pour le public : SALARIE Pour la région : TOUTES LES REGIONS Pour les branches : Sanitaire Sociale

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors DOSSIER DE PRESSE B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors Sommaire Page 2 : Le Prix B2V en quelques dates Page 3 : Un prix destiné à encourager l innovation sociale en matière d accompagnement du

Plus en détail

Le Système Modulaire Optionnel

Le Système Modulaire Optionnel Le Système Modulaire Optionnel Votre garantie santé sur mesure... Des partenaires au plus près de votre santé GROUPE France Mutuelle une mutuelle d avance GROUPE France Mutuelle est l une des 30 plus importantes

Plus en détail

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Management de la qualité et Gestion des risques dans la Santé Vendredi 29 Mai 2009 à Strasbourg SCP Drs OLLU et

Plus en détail

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F 2. Liste des diplômes des établissements d'enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l Enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master

Plus en détail

Compte-rendu Journée d étude. L accessibilité des sourds à la culture les musées. 5 décembre 2008 Université Lille 3

Compte-rendu Journée d étude. L accessibilité des sourds à la culture les musées. 5 décembre 2008 Université Lille 3 Compte-rendu Journée d étude L accessibilité des sourds à la culture les musées 5 décembre 2008 Université Lille 3 1 Table des matières 1 Ouverture : la notion d'accès à la culture...3 2 État des lieux

Plus en détail

ACTION SOCIALE ÉCOUTE, CONSEIL, SOUTIEN

ACTION SOCIALE ÉCOUTE, CONSEIL, SOUTIEN 1 ACTION SOCIALE ÉCOUTE, CONSEIL, SOUTIEN Être présent en cas de difficultés Prévenir et accompagner l avance en âge Soutenir les projets de vie Action sociale KLESIA L innovation sociale selon KLESIA,

Plus en détail

Diplôme d expertise comptable (DEC)

Diplôme d expertise comptable (DEC) Futurexpert.com Février 2015 Le Master Comptabilité Contrôle Audit (CCA) Une filière universitaire d excellence pour accéder aux métiers de l expertise comptable, du conseil, de l audit, de la gestion

Plus en détail

Les épreuves écrites obligatoires de la session 2015 se dérouleront à partir du lundi 11 mai 2015 selon le calendrier joint en annexe I.

Les épreuves écrites obligatoires de la session 2015 se dérouleront à partir du lundi 11 mai 2015 selon le calendrier joint en annexe I. Aix-en-Provence, le 08 décembre 2014 Le recteur de l'académie d'aix-marseille Chancelier des Universités à Rectorat Division des examens et concours Dossier suivi par Prénom Nom Téléphone 04 42 91 72 00

Plus en détail

Le classement des villes les plus gay-friendly de France

Le classement des villes les plus gay-friendly de France Le classement des villes les plus gay-friendly de France TÊTU publie le classement de 23 grandes agglomérations françaises, de la plus gay-friendly à la plus froide à l égard de ses habitants homos. 6.000

Plus en détail

DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE PSYCHIATRIE Faculté Médecine Poitiers Année 2002 Professeur J. L. SENON Psychiatrie

DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE PSYCHIATRIE Faculté Médecine Poitiers Année 2002 Professeur J. L. SENON Psychiatrie DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE PSYCHIATRIE Faculté Médecine Poitiers Année 2002 Professeur J. L. SENON Psychiatrie Accompagnement des Personnes Atteintes de Maladies Génétiques et de leur Famille D.U. - 1

Plus en détail

Liste des masters de santé publique et apparentés 2011

Liste des masters de santé publique et apparentés 2011 1. Université Aix-Marseille II... 2 2. Université Amiens... 2 3. Université Angers... 3 4. Université Bordeaux II... 3 5. Université de Clermont-Ferrand... 4 6. Université de Dijon... 4 7. Université Grenoble

Plus en détail

Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire

Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire Dr. Aurélie Fourneret-Vivier Praticien hospitalier Equipe Opérationnelle en Hygiène Centre Hospitalier Métropole

Plus en détail

Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille

Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille A. Schéma des formations post DUT B. Entrer dans la vie active C. Poursuites d études à l Université Les licences professionnelles Les DUT

Plus en détail

Matériels et logiciels

Matériels et logiciels Matériels et logiciels G. Dubus D. Verez Octobre 2006 Plan Achat de matériels informatiques Marchés informatiques de Lille 1 Achat de logiciels informatiques Accords nationaux avec les éditeurs via le

Plus en détail

Information supplémentaire concernant l enregistrement du personnel - Synthèse et FAQ

Information supplémentaire concernant l enregistrement du personnel - Synthèse et FAQ Information supplémentaire concernant l enregistrement du personnel - Synthèse et FAQ 1. Synthèse Objectif : du personnel EMPLOPER recenser le nombre d ETP (rémunérés et disponibles) et le nombre de personnes,

Plus en détail

Traducteur. et interprète. Métiers et débouchés. Les traducteurs

Traducteur. et interprète. Métiers et débouchés. Les traducteurs Avertissement! Le CIDJ est seul titulaire des droits de propriété intellectuelle sur ACTUEL-Cidj. En conséquence, le droit de reproduction est limité soit à des communications internes à la structure abonnée

Plus en détail

Nous sommes à vos côtés pour valoriser et gérer vos actifs privés et professionnels

Nous sommes à vos côtés pour valoriser et gérer vos actifs privés et professionnels Vous êtes dirigeant d entreprise Nous sommes à vos côtés pour valoriser et gérer vos actifs privés et professionnels oncilier le développement de votre patrimoine Vous détenez tout ou partie du capital

Plus en détail

Charte de qualité pour l usage de la Langue des Signes Française dans les programmes télévisés

Charte de qualité pour l usage de la Langue des Signes Française dans les programmes télévisés Charte de qualité pour l usage de la Langue des Signes Française dans les programmes télévisés Conférence de presse du jeudi 15 janvier 2015 1 SOMMAIRE La charte de qualité pour l usage de la Langue des

Plus en détail

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories Lycée Alfred Kastler ECOLES DE COMMERCE Les écoles de commerce sont nombreuses et de niveaux variés. Elles sont le plus souvent gérées par les chambres de commerce, de ce fait ce ne sont pas des écoles

Plus en détail

Scroll down for the full contact details of these training centres.

Scroll down for the full contact details of these training centres. FRANCE Paediatric Respiratory Medicine national training representative responsible: Prof. Dr A. CLEMENT, Prof. Dr P. SCHEINMANN Status of national recognition: French Paediatric Respiratory Medicine has

Plus en détail

Comment trouver un détective privé en Suisse, en France? Nous vous mettrons en relations avec des professionnels et des agences de détectives privés. judicialis.com contact@alain-stevens.com - Tél +33(0)6

Plus en détail

La loi de 2005 a 10 ans. Cette loi introduit une notion très importante : le droit des parents d enfants sourds de choisir une scolarité en LSF pour

La loi de 2005 a 10 ans. Cette loi introduit une notion très importante : le droit des parents d enfants sourds de choisir une scolarité en LSF pour Catherine VELLA - Marseille 3 avril 2015 La loi de 2005 a 10 ans. Cette loi introduit une notion très importante : le droit des parents d enfants sourds de choisir une scolarité en LSF pour leurs enfants.

Plus en détail

Dossier de Presse mars 2013

Dossier de Presse mars 2013 Dossier de Presse mars 2013 Mutuelle Entrain Lors du Congrès de l Union des Mutuelles de Cheminots et des Personnels du Groupe (UMCPG) en 2006 à Montpellier, les délégués ont décidé la constitution d une

Plus en détail

mhtml:file://c:\documents and Settings\paferrand\Mes documents\apatrick\agrenoble11\coordos\sg\...

mhtml:file://c:\documents and Settings\paferrand\Mes documents\apatrick\agrenoble11\coordos\sg\... Page 1 of 9 Statistiques Sigem Classes prépas HEC bloom6.free.fr Qu'est-ce que le Sigem? Synthèse des résulats Classement Sigem Statistiques Sigem Barres d'admissibilité Fiches Sigem par École HEC Essec

Plus en détail

Pour vos intentions de participation à cette journée, merci de vous pré inscrire de préférence via Internet à l adresse suivante :

Pour vos intentions de participation à cette journée, merci de vous pré inscrire de préférence via Internet à l adresse suivante : La prise en charge de la santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap constitue une préoccupation majeure de notre profession. Toutefois, elle ne peut se concevoir sans le soutien et la

Plus en détail

Décryptage. c o m p r e n d r e p o u r a g i r. Le coaching en individuel ou en équipe. Alain Boureau. Septembre 2006. Les Publications du Groupe BPI

Décryptage. c o m p r e n d r e p o u r a g i r. Le coaching en individuel ou en équipe. Alain Boureau. Septembre 2006. Les Publications du Groupe BPI Décryptage c o m p r e n d r e p o u r a g i r Le coaching en individuel ou en équipe Alain Boureau Septembre 2006 Les Publications du Groupe BPI Le coaching en individuel ou en équipe Premières ressources

Plus en détail

Lycéen. Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais. Janvier 2013

Lycéen. Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais. Janvier 2013 Lycéen Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais Janvier 2013 Centre ressources Après-Bac (CIO de Lille) - 11, rue de Thionville - 59000 Lille 03.28.53.29.80mail : apresbac@ac-lille.fr

Plus en détail

Les PASS : Un dispositif en évolution

Les PASS : Un dispositif en évolution Les PASS : Un dispositif en évolution en situation de précarité : une priorité portée par des dispositifs spécifiques La mise en place des PASS La mise en place d un financement spécifique par les IG L

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Le plus grand Poker Tour jamais organisé

Le plus grand Poker Tour jamais organisé Le plus grand Poker Tour jamais organisé QUALIFICATIONS ONLINE DÈS LE 15 SEPTEMBRE 2011 ETAPES LIVE DÈS LE 5 NOVEMBRE 2011 COMPÉTITION 100 % GRATUITE 69 ÉTAPES PARTOUT EN FRANCE 37 VILLES 10 000 JOUEURS

Plus en détail

BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE. Et Hygiène? Dr JC Perréand-Centre Hospitalier Valence

BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE. Et Hygiène? Dr JC Perréand-Centre Hospitalier Valence BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE Et Hygiène? De quoi parle-t-on? Burn.Out. ou syndrome d épuisement professionnel : «maladie caractérisée par un ensemble de signes, de symptômes et de modifications

Plus en détail

Burn out des professionnels de santé. Quels facteurs? Comment le mesurer? Quelles conséquences?

Burn out des professionnels de santé. Quels facteurs? Comment le mesurer? Quelles conséquences? Burn out des professionnels de santé Quels facteurs? Comment le mesurer? Quelles conséquences? Docteur Jean-Claude PERREAND Centre Hospitalier de Valence De quoi parle t-on? Burn out, ou syndrome d épuisement

Plus en détail

au cœur de l europe,

au cœur de l europe, au cœur de l europe, la prepa hec de l aefe (Agence pour l enseignement français à l étranger) Vous etes : : : Futur bachelier ES ou S ayant étudié deux langues vivantes dont l anglais : : Sérieux, travailleur,

Plus en détail

Plan 2010-2012. en faveur des personnes sourdes ou malentendantes

Plan 2010-2012. en faveur des personnes sourdes ou malentendantes MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITE Plan 2010-2012 en faveur des personnes sourdes ou

Plus en détail

2008 2011 D une conférence nationale du handicap à l autre : Quelle politique pour les publics de personnes sourdes ou malentendantes et leurs

2008 2011 D une conférence nationale du handicap à l autre : Quelle politique pour les publics de personnes sourdes ou malentendantes et leurs 2008 2011 D une conférence nationale du handicap à l autre : Quelle politique pour les publics de personnes sourdes ou malentendantes et leurs familles? 2 «Cette question sera au centre du comité de pilotage

Plus en détail

1 er étage de la Maison de l Etudiant 02 38 41 71 72 suio@univ-orleans.fr

1 er étage de la Maison de l Etudiant 02 38 41 71 72 suio@univ-orleans.fr 1 er étage de la Maison de l Etudiant 02 38 41 71 72 suio@univ-orleans.fr Bac +2 bac +3 Bac +5 bac + 8 Les études après une L3 LEA Doctorat 3 Doctorat 2 Doctorat 1 Diplôme IEP Diplôme d Ecole de commerce

Plus en détail

COMMISSION AES (Hors accident du travail)

COMMISSION AES (Hors accident du travail) COMMISSION AES (Hors accident du travail) COMPTE RENDU REUNION DU 9 FEVRIER 2010 ANIMATEURS SECRETAIRE DE SEANCE : Fabrice GUYARD Audrey BLATIER I. FORMATION PERSONNES REPRESENTANT DE : PRESENTES : Audrey

Plus en détail

Attestation de Formation Universitaire 2012-2013. «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire»

Attestation de Formation Universitaire 2012-2013. «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire» Attestation de Formation Universitaire 2012-2013 «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire» Formation Théorique (2 jours) par Visioconférences Bordeaux, Paris, Nice, Tours, Rennes,

Plus en détail

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen. Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen. Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317 Organisation Organisatie Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317 Avenue des Alliés 2 6000 CHARLEROI Tél. : (071) 50 77 77 Fax : (071) 50 77 99 Acupuncture Avantages Voordelen Activité

Plus en détail

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique Valorisation des patrimoines Conseil et accompagnement stratégique Dans un contexte d évolutions continues des règlementations et de recherche d optimisation, loin des grands programmes de constructions

Plus en détail

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité Nom de l'établissement UNIVERSITE PAUL CEZANNE UNIVERSITE DE PICARDIE UNIVERSITE D'ANGERS - UFR de Droit UNIVERSITE DE BOURGOGNE UNIVERSITE PIERRE MENDES France UNIVERSITE DE VERSAILLES SAINT QUENTIN EN

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

AUTISME : UNE FAMILLE SUR 2 MÉCONTENTE DE LA PRISE EN CHARGE DE SON ENFANT

AUTISME : UNE FAMILLE SUR 2 MÉCONTENTE DE LA PRISE EN CHARGE DE SON ENFANT AUTISME : UNE FAMILLE SUR 2 MÉCONTENTE DE LA PRISE EN CHARGE DE SON ENFANT Résultats de l'enquête Doctissimo-FondaMental Mars 2015 On estime aujourd hui qu un nouveau-né sur 150 serait concerné par les

Plus en détail

Votre santé, notre quotidien 2014/2015. www.essentissime.com

Votre santé, notre quotidien 2014/2015. www.essentissime.com Votre santé, notre quotidien 2014/2015 www.essentissime.com ESSENTISSIME TM (Limité à 15 jours) 100 % FR (Limité à 15 jours en psychiatrie) Plafond année 1 (*) 100 Plafond année 2 150 Plafond année 3 et

Plus en détail

Immobilier public. L immobilier au service du secteur public Valorisez votre patrimoine

Immobilier public. L immobilier au service du secteur public Valorisez votre patrimoine Immobilier public L immobilier au service du secteur public Valorisez votre patrimoine Transformation et optimisation de l immobilier public Un poste à gérer comme une opportunité et une ressource Un

Plus en détail

Formation et Conseil PIC FORMATION

Formation et Conseil PIC FORMATION Formation et Conseil PIC FORMATION Notre société intervient sur toute la France. Un réseau de consultants sur la France. Nos frais de déplacement sont limités par une bonne gestion de nos moyens de transports.

Plus en détail

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Lundi 11 février (9h-13h30) ENS Cognitique (diplôme d ingénieur CTI, Management des connaissances, Bordeaux) ISTHIA (Université Toulouse

Plus en détail

Formations et diplômes

Formations et diplômes Yann CANTIN Email : yann.cantin@ehess.fr http://cernach.free.fr Formations et diplômes Doctorat d Histoire, depuis octobre 2010, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, sous la direction du M. Gérard

Plus en détail

FORMATIONS PROFESSIONNELLES

FORMATIONS PROFESSIONNELLES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Catalogue des formations Chinese Institute à destination des professionnels et entreprises. PRESENTATION Chinese Institute est le spécialiste français de l enseignement de

Plus en détail

Guide de l année-recherche

Guide de l année-recherche Guide de l année-recherche Destiné aux Internes de Médecine Générale Mars 2011 Mis à jour Octobre 2013 Co signé en octobre 2013 par : Page 2 sur 20 SOMMAIRE I. Introduction 5 II. Définition de l année-recherche

Plus en détail

Culture & Handicap, une action de solidarité

Culture & Handicap, une action de solidarité Dossier de Presse Culture & Handicap, une action de solidarité organisée par IMS-Entreprendre pour la Cité, en partenariat avec le MuCEM et l association IRSAM Des collaborateurs d entreprise du Groupe

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Point du vue d un pédopsychiatre sur l autisme aujourd hui» Conférence du Professeur Pierre DELION, Pédopsychiatre, Chef du Service Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent,

Plus en détail

Palmarès 2009 des formations RH

Palmarès 2009 des formations RH Palmarès 2009 des formations RH Etude Andrh Inergie sur les formations RH Attentes et pratiques des professionnels de la fonction RH en matière de formation RH initiale et continue Septembre 2009 Contacts

Plus en détail

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2010

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2010 1 - CERTIFICATS D'EXPERTISE COMPTABLE (ancien régime) 2 - DEUG, DEUST, LICENCES, MAITRISES HORS LMD 3 - CAPET, AGREGATION 4 - CERTIFICAT ET DIPLÔMES DU CNAM 5 - BTS, DUT 6 - DIPLÔME NATIONAL DE MASTER

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

1 sur 8 16/12/2010 11:29

1 sur 8 16/12/2010 11:29 1 sur 8 16/12/2010 11:29 vous êtes ici : Accueil > Bulletin Officiel > n 36 du 7 octobre 2010 > Enseignements supérieur et recherche Liste des titres et diplômes français ouvrant droit à dispenses d'épreuves

Plus en détail

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Version Février 2011 HARMONIE SOINS & SERVICES Sommaire général Un groupe

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR 2015

REGLEMENT INTERIEUR 2015 REGLEMENT INTERIEUR 2015 A compter du 1 er janvier 2015 REGLEMENT INTERIEUR 2015 Mutuelle et Sections Dénomination et siège social de la mutuelle Une Mutuelle dénommée ENTRAIN est située : 5, boulevard

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Les problèmes de l accès aux soins en milieux urbains: l expérience de la consultation Jean Guillon

Les problèmes de l accès aux soins en milieux urbains: l expérience de la consultation Jean Guillon Les problèmes de l accès aux soins en milieux urbains: l expérience de la consultation Jean Guillon Dr Adeline Scanvion Praticien Hospitalier au CHU de Nantes CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES

Plus en détail

Rapport d information. présenté par M. Jean MALLOT

Rapport d information. présenté par M. Jean MALLOT Rapport d information présenté par M. Jean MALLOT établi en conclusion des travaux de la mission d évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale (MECSS) sur «le fonctionnement

Plus en détail

Réussir vos projets de développement en Inde

Réussir vos projets de développement en Inde www.pwc.fr/india_business_group Réussir vos projets de développement en Inde India Business Group Partenaires de votre réussite sur le marché indien India Business Group L Inde, un pays devenu incontournable

Plus en détail

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires ANNUAIRE SANTE Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Poitou-Charentes (4 antennes

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE DOSSIER DE PRESSE 18 AOÛT 2014 ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr 2 Rentrée 2014 SOMMAIRE Les principaux chiffres 5 Edito

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2013 autorisant au titre de l année 2013 l ouverture de concours externes et internes

Plus en détail

Les projets individuels de formation. COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr

Les projets individuels de formation. COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr Les projets individuels de formation COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr Bourse de formation: Pour qui? Formation continue destinée au personnel participant à l enseignement scolaire

Plus en détail

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2014

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2014 1 - CERTIFICATS D'EXPERTISE COMPTABLE (ancien régime) 2 - DEUG, DEUST, LICENCES, MAITRISES HORS LMD 3 - CAPET, AGREGATION 4 - CERTIFICAT ET DIPLÔMES DU CNAM 5 - BTS, DUT p 2 p 3 p 5 p 6 p 7 6 - DIPLÖME

Plus en détail