Corrélation entre deux classements. ρ Le coefficient de rang de Spearman

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Corrélation entre deux classements. ρ Le coefficient de rang de Spearman"

Transcription

1 Corrélation entre deux classements Cas: échelle ordinale On peut utilisé le Rhô ρ Le coefficient de rang de Spearman Cours réalisé par Benjamin Putois Novembre 2008 Indice statistique compris entre - 1 et +1 qui exprime l'intensité et le sens (positif ou négatif) de la relation monotone (d'ordre) entre deux variables ordinales. Un cas particulièrement fréquent concerne les situations où un ensemble d'individus (d'objets) sont classés par deux juges (évaluateurs, observateurs) différents, ou par un même juge selon deux critères différents (niveau de réussite et niveau de motivation d'un groupe d'élèves par exemple). La procédure consiste à attribuer à chaque individu(à chaque objet) un rang allant de 1 à n, n étant le nombre d'éléments à classer. On dispose alors de deux classements des mêmes éléments, dont il s'agit de vérifier quel est le degré de concordance. De ce point de vue, le coefficient rhô de Spearman est parfois utilisé pour évaluer le degré d' accord entre juges, évaluateurs ou observateurs. 1

2 Exemple 1: Corrélation entre deux classements Exercice: Deux psychologues d une clinique ont classé dix patients par ordre d agressivité. Leur opinion sont-elles corrélées? Le patient B a été décrit comme le moins agressif par le psy 1. patient A B C D E F G H I J psychologue psychologue Le patient D a été décrit comme le plus agressif par le psy 1. Le patient H a été décrit comme le plus agressif par le psy 2. Le patient I a été décrit comme le moins agressif par le psy 2. 2

3 Etape 1: hyp. H0: pas de fidélité inter-juge H1: fidélité inter-juge Etape 1: hyp. H0: pas de fidélité inter-juge H1: fidélité inter-juge Etape 2: calcul rhô J applique la formule suivante: 1. Différence entre les rangs 2. Carré des différences 3. Somme 4. Multiplication par 6 5. Division par n(n²-1) n est le nombre d éléments à classer 6. Je soustrait le tout à 1. 3

4 Etape 2: Je calcule le Rhô de Spearman patient A B C D E F G H I J psychologue psychologue = D D² *1= * Etape 3: Table Je cherche le Rhô théorique dans la table: Si α=.05, Rhô théorique = 0,6483 4

5 Etape 4: Comparaison Je compare Rhô calculé et Rhô théorique Rhô calculé =0,1636 Rhô théorique = 0,6483 Rhô calculé < Rhô théorique On ne peut rejeter H0 Attention valeur absolue! Etape 5: Conclusion A une confiance de.05, il n y a pas de fidélité inter-juge. Exemple 2: Rhô de Spearman entre des variables non rangées 5

6 Un neuropsychologue a testé 9 enfants autistes par deux épreuves. Nous aimerions savoir si l épreuve de est corrélée à l épreuve de en employant le coefficient de rang de Spearman. Etape 1: hypothèses H0: pas de fidélité inter-épreuve H1: fidélité inter-épreuve Voici les données (fictives): A B C D E F G H I Ici les données ne sont pas ordonnées, mais nous pouvons leur attribuer un rang 6

7 Etape 2: Attribution de rang A B C D E F G H I A B C D E F G H I /3=8 Que faire en cas d égalité? 4+5/2=4,5 Rang Rang ,5 4,5 Attention ce n est pas 5! 7

8 Rang Rang A B C D E F G H I ,5 4,5 Etape 3.1: Je calcul D D ,5 0,5 Etape 3.2: Je calcul D² D² ,25 0,25 = 15,5 Etape 3.3: * 8

9 Etape 3.3: * Etape 4: Rhô α=.01 =0,8332 Etape 3.3: * Etape 4: Rhô α=.01 =0,8332 Etape 5: Rhô calculé >Rhô α=.01 9

10 Etape 3.3: * Etape 4: Rhô α=.01 =0,8332 Etape 5: Rhô calculé >Rhô α=.01 Etape 6: Rejet de H0, fidélité inter-épreuve Utilisation du coefficient de rang de Spearman (rhô): Si je souhaite connaître le lien (la corrélation) entre deux variables ordinales (i.e. entre deux classements) ou si je souhaite utiliser une méthode de rang sur d autres formes de variables (rare). Formule: Différence entre les rangs Nombre d éléments à classer ρvarie en -1 et 1. Plus ρest proche de ces valeurs, plus grande est la corrélation. Plus ρest proche de 0, moins grande est la corrélation 10

11 Lors de la 2eme manche de l élection de miss France, nous cherchons à savoir si les classements d un membre du jury sont fidèles dans le temps! Voici les deux classements: Classement avant l apéro Classement après l apéro alsace 5 10 anjou 7 3 artois 10 7 auvergne 13 2 bourgogne 9 13 bretagne 8 11 champagne 12 6 charentes 14 1 corse 11 5 guyane 6 12 mayotte 3 9 paris 2 8 pyrénées 4 4 tahiti 1 14 Lors du festival d Angoulême de 1954, deux critères (noté sur 10) étaient retenus pour le classement des BD enfant moins de 10 ans. Ces deux critères sont-ils valides? Moyenne des notes attribuées par 1000 lecteurs asterix spirou donjon stroumph pif toupet mickey phylactères trop compliqués personnages trop intellectuels (données fictives) Appliquer un coefficient de rang de Spearman! N. De Crécy. Le bibendum céleste 11

STATISTICA Test d hypothèseshè

STATISTICA Test d hypothèseshè TEST D HYPOTHESES STATISTICA Test d hypothèseshè TEST D HYPOTHESES Les étapes : Problématique Revue de la littérature Formulation d une hypothèse théorique Construction de l expérience (méthodologie) Lister

Plus en détail

Classe de 3ème. Effectif partiel n Effectif total N

Classe de 3ème. Effectif partiel n Effectif total N Classe de 3ème Chapitre 2 Statistiques. 1. Quelques rappels. Une série statistique est composée de valeurs. Le nombre de fois où une valeur est répétée s'appelle l'effectif partiel de cette valeur. La

Plus en détail

Validité prédictive des questionnaires Cebir. Etude 1 : validité critérielle dans le secteur du gardiennage

Validité prédictive des questionnaires Cebir. Etude 1 : validité critérielle dans le secteur du gardiennage Validité prédictive des questionnaires Cebir Introduction Dans le domaine de la sélection, il est particulièrement intéressant de déterminer la validité prédictive d un test. Malheureusement, les occasions

Plus en détail

CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ÈRE CLASSE DE CHANCELLERIE NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ÈRE CLASSE DE CHANCELLERIE NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ÈRE CLASSE DE CHANCELLERIE NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS EXTERNE : I - Épreuves écrites d'admissibilité : 1 Epreuve consistant à partir d'un texte d'ordre général d

Plus en détail

APPLICATIONS SUR LES ANALYSES ASSOCIÉES AUX CHAPITRES 12 ET 13 (TESTS DE COMPARAISON ET D INDÉPENDANCE)

APPLICATIONS SUR LES ANALYSES ASSOCIÉES AUX CHAPITRES 12 ET 13 (TESTS DE COMPARAISON ET D INDÉPENDANCE) 5 APPLICATIONS SUR LES ANALYSES ASSOCIÉES AUX CHAPITRES 12 ET 13 (TESTS DE COMPARAISON ET D INDÉPENDANCE) Exercice 1 : test de comparaison de proportions (voir chapitre 12) Une entreprise souhaite lancer

Plus en détail

(Statistical Package for the Social Sciences)

(Statistical Package for the Social Sciences) Initiation à l utilisation de SPSS (Statistical Package for the Social Sciences) 1 SPSS 2 3 Plan de l exposé Faire une recherche (bibliographique) sur le test; Définir le test à mesurer; Expliquer les

Plus en détail

PSY C3 Eléments de statistique

PSY C3 Eléments de statistique PSY C3 Eléments de statistique Responsables : Amandine Penel & Fabrice Guillaume Maîtres de conférence en Psychologie Cognitive penel@up.univ-mrs.fr guillaume@isc.cnrs.fr semaine du 4 Sept semaine du oct

Plus en détail

Module 2 29 Décembre 2009 Intervenant: Dhuin STATISTIQUES

Module 2 29 Décembre 2009 Intervenant: Dhuin STATISTIQUES STATISTIQUES I. Séries statistiques simples... 1 A. Définitions... 1 1. Population... 1 2. Caractère statistique... 1 B. Séries classées / représentations graphiques.... 2 1. Séries classées... 2 2. Représentations

Plus en détail

Cours (8) de statistiques à distance, élaboré par Zarrouk Fayçal, ISSEP Ksar-Said, 2011-2012. Test du Khi 2

Cours (8) de statistiques à distance, élaboré par Zarrouk Fayçal, ISSEP Ksar-Said, 2011-2012. Test du Khi 2 Test du Khi 2 Le test du Khi 2 (khi deux ou khi carré) fournit une méthode pour déterminer la nature d'une répartition, qui peut être continue ou discrète. Domaine d application du test : Données qualitatives

Plus en détail

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE n Quelles sont les différences et les similarités, d après certaines caractéristiques du milieu familial et les réponses au questionnaire, entre les élèves de 9 e année inscrits au cours théorique et au

Plus en détail

TABLEAU 5 Nombre moyen (et écarts types) de mots produits selon le niveau scolaire et les trois conditions de révision

TABLEAU 5 Nombre moyen (et écarts types) de mots produits selon le niveau scolaire et les trois conditions de révision Dans ce tableau, si le chercheur ne s intéresse pas aux notes item par item mais simplement à la note globale, alors il conservera seulement les première et dernière colonnes et calculera des statistiques

Plus en détail

Master 1 de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( 2014/2015) -

Master 1 de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( 2014/2015) - Dominique Ferrieux - Université Paul Valéry - Montpellier III Master de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( /) - Deuxième partie : Plans :

Plus en détail

L essentiel sur les tests statistiques

L essentiel sur les tests statistiques L essentiel sur les tests statistiques 21 septembre 2014 2 Chapitre 1 Tests statistiques Nous considérerons deux exemples au long de ce chapitre. Abondance en C, G : On considère une séquence d ADN et

Plus en détail

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique N 2 / mars 2006 De quelques données statistiques complémentaires sur l évolution passée, présente et à venir des effectifs d enseignants-chercheurs

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION SECONDAIRE

DEMANDE D INSCRIPTION SECONDAIRE ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES RHONE-ALPES 51 rue Montgolfier 69451 LYON CEDEX 06 Réservé au Conseil régional Code du dossier : Date de la demande : (dossier complet) Inscription : session du DEMANDE D INSCRIPTION

Plus en détail

Comment calculer les contributions de chaque mois à la mortalité annuelle par accident?

Comment calculer les contributions de chaque mois à la mortalité annuelle par accident? Comment calculer les contributions de chaque mois à la mortalité annuelle par accident? Le débat sur les conséquences de l affaiblissement du permis à points par un amendement à la LOPPSI2, qui double

Plus en détail

Équations du troisième degré

Équations du troisième degré par Z, auctore L objet de cet article est d exposer deux méthodes pour trouver des solutions à une équation du troisième degré : la recherche de racines évidentes d une part, et la formule de Cardan d

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

VI. Tests non paramétriques sur un échantillon

VI. Tests non paramétriques sur un échantillon VI. Tests non paramétriques sur un échantillon Le modèle n est pas un modèle paramétrique «TESTS du CHI-DEUX» : VI.1. Test d ajustement à une loi donnée VI.. Test d indépendance de deux facteurs 96 Différentes

Plus en détail

SUDOKU VEGETAL. Disposer des motifs et des couleurs dans un quadrillage en respectant certaines règles.

SUDOKU VEGETAL. Disposer des motifs et des couleurs dans un quadrillage en respectant certaines règles. SUDOKU VEGETAL Tâche Disposer des motifs et des couleurs dans un quadrillage en respectant certaines règles. Degrés concernés Tous degrés Contenus et compétences mathématiques visés Prendre en compte la

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

T de Student Khi-deux Corrélation

T de Student Khi-deux Corrélation Les tests d inférence statistiques permettent d estimer le risque d inférer un résultat d un échantillon à une population et de décider si on «prend le risque» (si 0.05 ou 5 %) Une différence de moyennes

Plus en détail

Principe d un test statistique

Principe d un test statistique Biostatistiques Principe d un test statistique Professeur Jean-Luc BOSSON PCEM2 - Année universitaire 2012/2013 Faculté de Médecine de Grenoble (UJF) - Tous droits réservés. Objectifs pédagogiques Comprendre

Plus en détail

5. Validité de la méta-analyse

5. Validité de la méta-analyse 5. Validité de la méta-analyse 5.1. Poids de la preuve d une méta-analyse Le poids de la preuve d un résultat scientifique quantifie le degré avec lequel ce résultat s approche de la réalité. Il ne s agit

Plus en détail

L'APPROCHE EXPERIMENTALE EN RECHERCHE: introduction aux statistiques.

L'APPROCHE EXPERIMENTALE EN RECHERCHE: introduction aux statistiques. L'APPROCHE EXPERIMENTALE EN RECHERCHE: introduction aux statistiques 1 BUTS DU COURS : se familiariser avec le vocabulaire statistique o variable dépendante, variable indépendante o statistique descriptive,

Plus en détail

Lycée Français International V. Segalen Hong Kong. Le Diplôme National du Brevet (DNB) session 2011

Lycée Français International V. Segalen Hong Kong. Le Diplôme National du Brevet (DNB) session 2011 Le Diplôme National du Brevet (DNB) session 2011 Le Brevet est un examen qui se passe en classe de troisième. Il se compose : - d un contrôle terminal - d un contrôle en cours de formation Le contrôle

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION SECONDAIRE

DEMANDE D INSCRIPTION SECONDAIRE 5 place du Rosoir BP 50956 21009 Dijon cedex tél 03.80.59.65.20 fax 03.80.53.09.50 e-mail : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr Réservé au Conseil régional : Code du dossier

Plus en détail

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu

Plus en détail

I. Ensemble de définition d'une fonction

I. Ensemble de définition d'une fonction Chapitre 2 Généralités sur les fonctions Fonctions de références et fonctions associées Ce que dit le programme : Étude de fonctions Fonctions de référence x x et x x Connaître les variations de ces deux

Plus en détail

23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement

23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement 23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement 23.1. Critères de jugement binaires Plusieurs mesures (indices) sont utilisables pour quantifier l effet traitement lors de l utilisation d

Plus en détail

Fonds national de prévention des AT-MP de la CNRACL

Fonds national de prévention des AT-MP de la CNRACL Fonds national de prévention des AT-MP de la CNRACL Les constats Fonctions publiques territoriale et hospitalière Des mutations profondes dans le monde du travail, auxquelles sont confrontés les établissements

Plus en détail

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques.

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques. Lycée Alexis de Tocqueville BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques Durée 3 heures Le candidat traitera obligatoirement les quatre exercices ******

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre

Plus en détail

Chapitre 6 Test de comparaison de pourcentages χ². José LABARERE

Chapitre 6 Test de comparaison de pourcentages χ². José LABARERE UE4 : Biostatistiques Chapitre 6 Test de comparaison de pourcentages χ² José LABARERE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan I. Nature des variables

Plus en détail

Règlement d admission à l entrée en formation

Règlement d admission à l entrée en formation Page 1 sur 6 Règlement d admission à l entrée en formation DISPOSITIF DE FORMATION CONCERNE : Educateur Spécialisé Formation passerelle Situation d emploi ou formation continue ANNEE : 2016 Préambule Cadre

Plus en détail

Fonctions de référence Variation des fonctions associées

Fonctions de référence Variation des fonctions associées DERNIÈRE IMPRESSION LE 9 juin 05 à 8:33 Fonctions de référence Variation des fonctions associées Table des matières Fonction numérique. Définition.................................. Ensemble de définition...........................3

Plus en détail

SCI03 - Analyse de données expérimentales

SCI03 - Analyse de données expérimentales SCI03 - Analyse de données expérimentales Introduction à la statistique Thierry Denœux 1 1 Université de Technologie de Compiègne tél : 44 96 tdenoeux@hds.utc.fr Automne 2014 Qu est ce que la statistique?

Plus en détail

MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE

MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE Forum HH 05.02.2013 Ghislaine Gagnon Unité HPCI Qualitatif ou quantitatif? Les 2 méthodes peuvent être utilisées séparément ou en conjonction - le qualitatif

Plus en détail

ASI (L2) : TP3 Calculs probabilistes avec Excel et Rstat

ASI (L2) : TP3 Calculs probabilistes avec Excel et Rstat ASI (L2) : TP3 Calculs probabilistes avec Excel et Rstat Objectifs du TP : Savoir utiliser Excel et Rstat pour calculer des moyennes pondérées, des variances pondérées et savoir faire des approximations

Plus en détail

Périodes de Formation en Milieu Professionnel : CHAPITRE V : Obligations de service

Périodes de Formation en Milieu Professionnel : CHAPITRE V : Obligations de service Périodes de Formation en Milieu Professionnel : CHAPITRE V : Obligations de service du Décret 92-1189 Modifié par Décret 2000-753 2000-08-01 - Article 30 et 31 BO spécial n 2 du 19 février 2009 (Définition

Plus en détail

Chapitre 6. Les critères de choix d investissement

Chapitre 6. Les critères de choix d investissement Chapitre 6 Les critères de choix d investissement La VAN : rappel définition Un projet ne doit être mis en œuvre que si sa valeur actuelle nette ou VAN, définie comme la somme actualisée des flux futurs

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

Comment savoir s il existe un lien entre deux variables? Ou Si les différences entre différents paramètres sont du au hasard?

Comment savoir s il existe un lien entre deux variables? Ou Si les différences entre différents paramètres sont du au hasard? Comment savoir s il existe un lien entre deux variables? Ou Si les différences entre différents paramètres sont du au hasard? Cours réalisé par Benjamin Putois Novembre 2008 bputois@gmail.com Cas: échelle

Plus en détail

I - Introduction à La psychologie Expérimentale

I - Introduction à La psychologie Expérimentale LA METHODE EXPERIMENTALE I - Introduction à La psychologie Expérimentale I.1. Introduction I.2. Critiques concernant l utilisation de la méthode expérimentale en psychologie I.2.A. Critiques morales I.2.A.

Plus en détail

Dijon, le 24 janvier 2008. RESTITUTION EVALUATION PREFORMATIVE. Madame X

Dijon, le 24 janvier 2008. RESTITUTION EVALUATION PREFORMATIVE. Madame X Dijon, le 24 janvier 2008. RESTITUTION EVALUATION PREFORMATIVE Madame I APTITUDES ET POTENTIEL INTELLECTUEL Vous trouverez dans le tableau ci-dessous, la définition des paramètres mesurés durant les tests

Plus en détail

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations Chapitre V : Résultats Les corrélations présentées par la suite, sont celles qui correspondent aux chiffres choisis (corrélation de 0,13 ou 0,13), et celles que nous avons jugées les plus significatifs

Plus en détail

Analyse de la variance (ANOVA)

Analyse de la variance (ANOVA) Chapitre 7 Analyse de la variance (ANOVA) Introduction L analyse de la variance (ANOVA) a pour objectif d étudier l influence d un ou plusieurs facteurs sur une variable quantitative. Nous nous intéresserons

Plus en détail

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités VIALAR Yoann Année scolaire 2012-2013 Rapport d activités 1 Sommaire 1. Présentation de l entreprise a. Description b. Les activités 2. Les activités dans l entreprise a. Présentation de l activité c.

Plus en détail

En ce qui concerne les marques figuratives, vous devez contrôler la similarité sur deux plans: qu est-il représenté?

En ce qui concerne les marques figuratives, vous devez contrôler la similarité sur deux plans: qu est-il représenté? En choisissant votre marque, vous devriez veiller à ce qu elle se distingue suffisamment de marques déjà enregistrées. Une marque peut en effet être exclue de la protection si elle risque d être confondue

Plus en détail

CNAM 2002-2003 2léments de cours Bonus-malus et Crédibilité

CNAM 2002-2003 2léments de cours Bonus-malus et Crédibilité 1 CNAM 2002-2003 2léments de cours Bonus-malus et Crédibilité Une situation fréquente en pratique est de disposer non pas d un résultat mais de plusieurs. Le cas se présente en assurance, par exemple :

Plus en détail

LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013

LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013 LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013 (Sources : INSEE DGCIS, enquête de fréquentation hôtelière ; Centre des Monuments Nationaux ; Fondation Claude Monet) P.1 La fréquentation russe dans les hébergements marchands

Plus en détail

STATUTS DU S.N.M.P SYNDICAT NATIONAL DES MONITEURS DE PLONGEE Approuvés par l Assemblée Générale du 15 01 2011 de Paris

STATUTS DU S.N.M.P SYNDICAT NATIONAL DES MONITEURS DE PLONGEE Approuvés par l Assemblée Générale du 15 01 2011 de Paris STATUTS DU S.N.M.P SYNDICAT NATIONAL DES MONITEURS DE PLONGEE Approuvés par l Assemblée Générale du 15 01 2011 de Paris ARTICLE 1 : DENOMINATION Fondé entre les adhérents aux présents statuts et au règlement

Plus en détail

Extraction d informations stratégiques par Analyse en Composantes Principales

Extraction d informations stratégiques par Analyse en Composantes Principales Extraction d informations stratégiques par Analyse en Composantes Principales Bernard DOUSSET IRIT/ SIG, Université Paul Sabatier, 118 route de Narbonne, 31062 Toulouse cedex 04 dousset@irit.fr 1 Introduction

Plus en détail

SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS

SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS Sondage mené entre le 30 mai et le 6 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Le Contexte... 3 But et objectifs... 3 Analyse quantitative...

Plus en détail

Cours de terminale S Suites numériques

Cours de terminale S Suites numériques Cours de terminale S Suites numériques V. B. et S. B. Lycée des EK 13 septembre 2014 Introduction Principe de récurrence Exemple En Mathématiques, un certain nombre de propriétés dépendent d un entier

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1018-1 Confiance en soi Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1018-1 Confiance en

Plus en détail

Équations et inéquations du 1 er degré

Équations et inéquations du 1 er degré Équations et inéquations du 1 er degré I. Équation 1/ Vocabulaire (rappels) Un équation se présente sous la forme d'une égalité constituée de nombres, de lettres et de symboles mathématiques. Par exemple

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

DEMANDE D'INSCRIPTION SECONDAIRE AU TABLEAU DE L'ORDRE. Questionnaire Personne Physique. Responsable ordinal ou Salarié

DEMANDE D'INSCRIPTION SECONDAIRE AU TABLEAU DE L'ORDRE. Questionnaire Personne Physique. Responsable ordinal ou Salarié ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES RHONE-ALPES 51 rue Montgolfier 69451 LYON CEDEX 06 Réservé au Conseil régional Date de la demande : (dossier complet) Code du dossier : Inscription : session du DEMANDE D'INSCRIPTION

Plus en détail

1) LA SAISIE DU QUESTIONNAIRE

1) LA SAISIE DU QUESTIONNAIRE Mercatique - BRITO TP LA DECOUVERTE DE SPHINX Objectifs : Revoir le fonctionnement de Sphinx Analyser les réponses grâce aux tris 1) LA SAISIE DU QUESTIONNAIRE Dans un premier temps, nous allons construire

Plus en détail

EXTRAIT DU RAPPORT «ATLAS RÉGIONAL DES CONSOMMATIONS DE PRODUITS PSYCHOACTIFS DES JEUNES FRANÇAIS» EXPLOITATION RÉGIONALE

EXTRAIT DU RAPPORT «ATLAS RÉGIONAL DES CONSOMMATIONS DE PRODUITS PSYCHOACTIFS DES JEUNES FRANÇAIS» EXPLOITATION RÉGIONALE EXTRAIT DU RAPPORT Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Midi-Pyrénées Lorraine

Plus en détail

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique Fonction polynôme du second degré : Forme canonique I) Introduction. Soit g(x) = a(x - s)²+h. Toute fonction polynôme du second degré peut s écrire sous cette forme. Le passage de la forme développée à

Plus en détail

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com G2 Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com Séance 1 : Les territoires français dans le Monde 1. Quels territoires français ne sont pas une ile ou un archipel? 2. Dans quel océan ne

Plus en détail

Introduction à l analyse quantitative

Introduction à l analyse quantitative Introduction à l analyse quantitative Vue d ensemble du webinaire Le webinaire sera enregistré. Les diapositives et tous les autres documents seront envoyés aux participants après la séance. La séance

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports. (pour attribution) (pour information)

Ministère des sports. Le ministre des sports. (pour attribution) (pour information) Ministère des sports Direction des sports Sous-direction de l emploi et des formations Bureau de la coordination des certifications et du service public de formation (D.S.C2) Personne chargée du dossier

Plus en détail

Enquête CET. Présentation

Enquête CET. Présentation Enquête CET Présentation Les décrets n 2008-454 et 2008-455 du 14 mai 2008 ont prévu la possibilité d'indemniser les jours épargnés au 31 décembre 2007 sur un CET. Le décre n 2008-456 du 14 mai 2008 a

Plus en détail

Evaluation d un test diagnostique - Concordance

Evaluation d un test diagnostique - Concordance Evaluation d un test diagnostique - Concordance Michaël Genin Université de Lille 2 EA 2694 - Santé Publique : Epidémiologie et Qualité des soins michaelgenin@univ-lille2fr Plan 1 Introduction 2 Evaluation

Plus en détail

I. Polynômes de Tchebychev

I. Polynômes de Tchebychev Première épreuve CCP filière MP I. Polynômes de Tchebychev ( ) 1.a) Tout réel θ vérifie cos(nθ) = Re ((cos θ + i sin θ) n ) = Re Cn k (cos θ) n k i k (sin θ) k Or i k est réel quand k est pair et imaginaire

Plus en détail

IMPORTANT : retour du dossier le 19 janvier 2011dernier délai à l inspection académique ( DRHM3 bureau 244)

IMPORTANT : retour du dossier le 19 janvier 2011dernier délai à l inspection académique ( DRHM3 bureau 244) DOSSIER DE CANDIDATURE AU STAGE DE PREPARATION AU DIPLOME DE PSYCHOLOGUE SCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2011-2012 Division des ressources humaines et des moyens du premier degré DRHM 3 Immeuble le Saint-Simon

Plus en détail

III- Raisonnement par récurrence

III- Raisonnement par récurrence III- Raisonnement par récurrence Les raisonnements en mathématiques se font en général par une suite de déductions, du style : si alors, ou mieux encore si c est possible, par une suite d équivalences,

Plus en détail

Objet : formations des chefs de service et des chefs de bureau au management des ressources humaines.

Objet : formations des chefs de service et des chefs de bureau au management des ressources humaines. MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Secrétariat Général Services Des Ressources Humaines Sous-direction du Développement Professionnel et des Relations sociales Bureau de la Formation Continue Adresse

Plus en détail

Chacune des valeurs d une variable en est une modalité particulière.

Chacune des valeurs d une variable en est une modalité particulière. Psychologie générale Jean Paschoud STATISTIQUE Sommaire Rôle de la statistique Variables Échelles de mesure Résumer, décrire Comparer Rôle de la statistique La statistique est avant tout un outil permettant

Plus en détail

COUPE DE FRANCE RALLYES

COUPE DE FRANCE RALLYES COUPE DE FRANCE RALLYES ARTICLE 1. ORGANISATION La FFSA organise avec le concours de ses Comités Régionaux, la Coupe de France des Rallyes. Seront pris en compte tous les rallyes nationaux et régionaux

Plus en détail

Outil GC3 Support d entretien d évaluation. Octobre 2014

Outil GC3 Support d entretien d évaluation. Octobre 2014 Outil GC3 Support d entretien d évaluation Octobre 2014 ENTRETIEN D EVALUATION ANNEE : DATE DE L ENTRETIEN : Collaborateur Nom : Prénom : Poste occupé : Service: Type de contrat : Durée du travail : Classification

Plus en détail

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE La définition La méthode Le questionnaire Les biais La passation du questionnaire La validité des réponses Les échelles de mesure Les échelles d évaluation Les échelles

Plus en détail

TUTORAT UE4 2010-2011 Biostatistiques Concours Blanc

TUTORAT UE4 2010-2011 Biostatistiques Concours Blanc TUTORAT UE4 2010-2011 Biostatistiques Concours Blanc Lorsque cela n est pas précisé (explicitement ou implicitement), les tests sont réalisés à 5% en bilatéral QCM n 1 : Généralités sur les probabilités

Plus en détail

Les rythmes scolaires en Europe

Les rythmes scolaires en Europe Les rythmes scolaires en Europe Quelques éléments de comparaison Cette note s appuie sur les données d Eurydice qui concernent une trentaine de pays européens. Elle se limite aux 5 premières années d enseignement

Plus en détail

Mémoire de n d'étude: Etudes statistiques. Mémoire de n d'étude: Etudes statistiques. Nicolas Sutton-Charani. Université Montpellier 1 1/31

Mémoire de n d'étude: Etudes statistiques. Mémoire de n d'étude: Etudes statistiques. Nicolas Sutton-Charani. Université Montpellier 1 1/31 1/31 Mémoire de n d'étude: Etudes statistiques Nicolas Sutton-Charani Université Montpellier 1 Plan Rappels de cours La base La Statistique Types des variables Outils mathématiques Statistiques descriptives

Plus en détail

COUPE DE FRANCE RALLYES

COUPE DE FRANCE RALLYES COUPE DE FRANCE RALLYES ARTICLE 1. ORGANISATION La FFSA organise avec le concours de ses Comités Régionaux, la Coupe de France des Rallyes. Seront pris en compte tous les rallyes nationaux et régionaux

Plus en détail

REGLEMENTS. Finale de l ANNEAU D OR FENIOUX FRANCE JUNIORS Finale de la COUPE DE FRANCE CADETS DES DEPARTEMENTS 2014

REGLEMENTS. Finale de l ANNEAU D OR FENIOUX FRANCE JUNIORS Finale de la COUPE DE FRANCE CADETS DES DEPARTEMENTS 2014 REGLEMENTS Finale de l ANNEAU D OR FENIOUX FRANCE JUNIORS 2014 Finale de la COUPE DE FRANCE CADETS DES DEPARTEMENTS 2014 Samedi 27 Septembre 2014 & Dimanche 28 Septembre 2014 Vélodrome de Bourges Contacts

Plus en détail

La fréquentation dans les campings

La fréquentation dans les campings EN NORMANDIE ÉDITION 201 Traitement et réalisation - CRT Normandie D après les données INSEE-DGE - Enquête de Fréquentation en Hôtellerie de plein air; 2015 E. Lorang La fréquentation dans les campings

Plus en détail

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude. Testez la fiabilité de votre projet. Juin 2013. N 1674 : Transactions Paypal

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude. Testez la fiabilité de votre projet. Juin 2013. N 1674 : Transactions Paypal Résultats d Etude N 1674 : Transactions Paypal L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction... 3 Synthèse... 5 PAGE 3 :... 6 Question 3/7... 6 Quel(s) type(s) de vente(s)

Plus en détail

Chapitre 3. Les distributions à deux variables

Chapitre 3. Les distributions à deux variables Chapitre 3. Les distributions à deux variables Jean-François Coeurjolly http://www-ljk.imag.fr/membres/jean-francois.coeurjolly/ Laboratoire Jean Kuntzmann (LJK), Grenoble University 1 Distributions conditionnelles

Plus en détail

1. Les types d enquêtes

1. Les types d enquêtes La conduite d une enquête par questionnaire La conception d un questionnaire ne doit pas être réalisée de façon hasardeuse. Elle suit une méthodologie stricte qui permet d atteindre des résultats utilisables

Plus en détail

LE MOT DU PROVISEUR,

LE MOT DU PROVISEUR, LE MOT DU PROVISEUR, Créée en 1994, la Section Sportive Rugby n est pas la moindre fierté du Lycée Murat. Ses excellents résultats sportifs au niveau national portent haut et loin la renommée de la ville

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE

STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE é MARS 29 I/ PSYCHIATRIE EN FRANCE A/ A/ SOURCE DREES - EFFECTIF TOTAL DES PSYCHIATRES EN FRANCE - STRUCTURE PAR AGE - SECTEUR D ACTIVITE B/ SOURCE

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

L analyse de la variance avec R commander

L analyse de la variance avec R commander L analyse de la variance avec R commander 19 mars 2014 1 Installer R Pour installer R, il vous suffit d aller sur le site http://www.r-project.org/. Choisissez un miroir pour le téléchargement. Sélectionner

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

GUIDE D AIDE STATISTIQUE A LA PREPARATION DE LA THESE

GUIDE D AIDE STATISTIQUE A LA PREPARATION DE LA THESE Département Universitaire de Recherche et d Enseignement en Médecine Générale GUIDE D AIDE STATISTIQUE A LA PREPARATION DE LA THESE Enseignants : Esther GUERY, Julien LE BRETON, Emilie FERRAT, Jacques

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Nos activités sont de 7h à 17h pour les enfants de 3 à 14 ans

Nos activités sont de 7h à 17h pour les enfants de 3 à 14 ans de Découverte de la Nature et Culturelle de Guyane de Découverte de la Nature et Culturelle de Guyane de Découverte de la Nature et Culturelle de Guyane de Découverte de la Nature et Culturelle de Guyane

Plus en détail

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB 03/10/2014 FEDERATION FRANÇAISE DU BATIMENT Direction des Affaires Economiques, Financières et Internationales Service des Etudes Economiques

Plus en détail

Activité régionale de prélèvement et de greffe de cornée en 2015

Activité régionale de prélèvement et de greffe de cornée en 2015 Activité régionale de prélèvement et de greffe de cornée en 2015 METHODOLOGIQUE Origine des données Les données sur l activité de prélèvement de cornée proviennent des services de régulation et d appui

Plus en détail

Chapitre 1 LE TEST DU KHI-DEUX

Chapitre 1 LE TEST DU KHI-DEUX Chapitre LE TEST DU KHI-DEUX I. Présentation de la statistique khi - carré ( χ²) Une somme de ν carré de variables indépendantes normalement distribuées de moyenne 0 et de variance suit une loi normale

Plus en détail

FORMULAIRE D ÉVALUATION DU RENDEMENT Usine X Employés de l usine. 1. Qualité du travail 21 points

FORMULAIRE D ÉVALUATION DU RENDEMENT Usine X Employés de l usine. 1. Qualité du travail 21 points FRMULAIRE D ÉVALUATIN DU RENDEMENT Usine X Employés de l usine Employé(e) évalué(e) : Total : pts Évaluateur(s) : Couvre la période du au. Date : Cocher la raison de l évaluation Probation Annuelle Formation

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Relation entre deux variables : estimation de la corrélation linéaire

Relation entre deux variables : estimation de la corrélation linéaire CHAPITRE 3 Relation entre deux variables : estimation de la corrélation linéaire Parmi les analyses statistiques descriptives, l une d entre elles est particulièrement utilisée pour mettre en évidence

Plus en détail