Votre animateur. Edouard Kodsi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Votre animateur. Edouard Kodsi ekodsi@globalliance-solutions.com 06.45.63.61.53 www.globalliance-solutions.com"

Transcription

1 Formation Qualigram

2 Votre animateur Edouard Kodsi

3 Déroulement de la formation A Formalisation des savoir-faire B Techniques de description C Concepts Qualigram D Objectifs de rédaction Théorie E Langage Qualigram

4 Déroulement de la formation Méthode de rédaction graphique Fonctionnalités de Qualigram Maîtrise du logiciel Qualigram Pratique

5 A - Formalisation des Savoir-Faire 1. Pourquoi le logigramme 2. Les limites du logigramme??

6 A1 - Pourquoi le logigramme? Un dessin vaut mieux bla bla bla bla qu un long discours

7 A1 - Pourquoi le logigramme? Visualisation claire et synthétique Compréhension de fonctionnements complexes Résolution de problèmes Mémorisation numérique de l organisation??

8 A2 - Les limites du logigramme «La simplicité est l ultime sophistication!»

9 A2 - Les limites du logigramme Longueur des logigrammes Manque d uniformité Absence de rôles/acteurs Oui Trop de losanges

10 B - Techniques de description 1. La pensée textuelle 2. La pensée semi-graphique 3. La pensée graphique 4. Comparaison des approches

11 B1 - La pensée textuelle APPROCHE LINÉAIRE

12 B2 - La pensée semi graphique APPROCHE MODULAIRE

13 B3 - La pensée graphique APPROCHE SYSTÉMIQUE Commentaires Pour remplir le BDC, il faut mentionner : 1- Référence du produit 2- Prix HT 3- Adresse livraison 4- Adresse facturation 5- Date de livraison

14 B4 - Comparaison des approches

15 C - Concepts Qualigram 1. Méthode OSSAD 2. Concept Qualigram 3. Langage graphique 4. Flux d informations 5. Pyramide de l organisation 6. Poupées russes 7. Pyramide Qualigram 8. Approche Qualigram

16 Historique C1 - Méthode O.S.S.A.D Office Support Systems Analysis and Design Méthode d analyse d organisation par les processus Projet européen ESPRIT ( ) La méthode OSSAD (1991) La rédaction graphique des procédures Résumé Méthode d analyse d organisation par les processus Conforme aux exigences de la norme ISO Trois niveaux : abstrait, descriptif et prescriptif

17 C1 - Méthode O.S.S.A.D Modèle abstrait PROCESSUS Pourquoi - Vers quoi? Modèle descriptif PROCEDURES Qui fait quoi? Modèle prescriptif INSTRUCTIONS Comment?

18 C3 - Langage graphique 4 types de formes permettent de décrire les processus, les procédures et les instructions : Entités Unités/Rôles Actions Flux d'informations Outils Matériel Document

19 C3 - Langage graphique Entité Matériel Document ACTION VA

20 C4 - Flux d informations Relation client-fournisseur interne/externe Chaîne de la qualité CLIENT (besoin) Commercial Etudes Achats Production Logistique CLIENT (produit/service) Valeur ajoutée Critères d évaluation

21 C5 - Pyramide de l organisation Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3

22 C5 - Pyramide documentaire Manuel Qualité Plans Fiche non conformité Fiche contrôle Formulaires Normes Notes de service

23 C6 - Les poupées russes Global (abstrait) Processus Procédures Instructions Détaillé (concret)

24 C7 - Pyramide Qualigram Cartographie de processus ZOOM ZOOM Procédure d organisation Instruction de travail --

25 C8 - Approche stratégique POURQUOI? VERS QUOI? --- Politique Missions Objectifs Interrelation entre les différents objectifs identifiés

26 C8 - Approche organisationnelle Description des QUI FAIT QUOI? actions à réaliser acteurs concernés informations échangées moyens utilisés

27 C8 - Approche terrain Plan d auto-contrôle Actions correctrices COMMENT? Identification détaillées des : opérations à réaliser acteur concerné contrôles associés actions correctrices appropriées

28 C7 - Structuration Qualigram N 1 N 2 N 2 N 2 Navigation Hiérarchique Transversale N 3 N 3 N 3 Externe

29 Conclusion Qualigram "Un langage graphique commun pour décrire de manière spécifique les savoir-faire, à tous les niveaux de l entreprise"

30 D - Objectifs de rédaction 1. Rédaction Qualigram 2. Structuration Qualigram 3. Exercice de structuration

31 D1 - Rédaction Qualigram Cartographie des Processus 1 - Déterminer les objectifs, les missions de l'entreprise 2 - Identifier les processus clés et les parties invariantes de l organisation 3 - Visualiser les relations "client - fournisseur" externes 4 - Concevoir un référentiel métier

32 D1 - Rédaction Qualigram Procédure d organisation 1 - Identifier QUI FAIT QUOI 2 - Visualiser les relations "client - fournisseur" internes 3 - Définir les responsabilités 4 - Répartir le travail entre les acteurs de l entreprise

33 D1 - Rédaction Qualigram 1 -Visualiser comment réaliser une instruction (check-list d'opérations) Instruction de travail 2 - Avec quels outils 3 - Identifier les risques 4 - Assurer un contrôle (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement...) 5 - Maîtriser les points de vigilance

34 D1 - Règle de rédaction Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Pas de rôle interne Pas de moyens Pas de chronologie Plusieurs rôles Les moyens essentiels Chronologie des instructions Un seul rôle interne Tous les moyens nécessaires Chronologie verticale des opérations

35 D2 - Structuration : cartographie macroscopique

36 D2 - Structuration : cartographie relationnelle

37 D2 - Structuration : cartographie détaillée

38 D2 - Structuration : procédure d organisation

39 D2 - Structuration : instruction de travail

40 D2 - Structuration Cartographie macroscopique Cartographie relationnelle Cartographie détaillée Procédure d organisation Instruction de travail

41 D3 - Exercice de structuration La Société ECOFI organise des séminaires de formation à la rédaction graphique des savoirfaire de l'entreprise. Afin d'assurer un haut niveau de satisfaction à ses clients, la société a formalisé son fonctionnement avec Qualigram, notamment pour l'organisation et la réalisation des séminaires. La liste ci-dessous présente les différents graphes qui ont été créés. Vous devez : Identifiez le niveau de chacun des graphes (1,2 ou 3) Indiquez le (ou les) type(s) de chacun des graphes Indiquez le numéro d ordre dans lequel vous présenteriez ces graphes N Nom Organisation ECOFI Préparer un classeur séminaire (Assistante) Formation Concevoir un séminaire (resp formation, formateur, secrétaire) Réaliser un séminaire (formateur) Sélectionner des formateurs (resp. formation, resp. commercial) Niveaux X X X X X X Types* Cartographie macroscopique Instruction de travail Cartographie détaillée Procédure d organisation Instruction de travail Procédure d organisation * Cartographie - procédure d organisation - instruction de travail

42 E - Langage Qualigram 1. Questionnement de base 2. Vocabulaire 3. Règles de rédaction 4. Exercices

43 E1 - Le questionnement de base Matériel Document 7 12 Entité 1 ACTION VA Qui? 2- Quoi? 3- Info d entrée? 4- De qui? 5- De quoi? 6- Comment? 7- Avec quoi? 8- Info de sortie? 9- Vers qui? 10- Vers quoi? 11- Quelle contrainte? 12- Quel indicateur?

44 1 - Qui? E1 - Le questionnement de base : Qui? Qui? Déterminer le rôle qui réalise l action

45 2 - Quoi? E1 - Le questionnement de base : Quoi? Quoi? Nommer l action à réaliser

46 E1 - Le questionnement de base : Info d entrée? 3 - Information d entrée? Information d entrée? Identifier les informations qui déclenchent l action

47 E1 - Le questionnement de base : De qui / de quoi? 4-5 De qui / De quoi? De qui / de quoi? Définir d où, de qui et de quoi provient l information Indiquer la relation client / fournisseur

48 E1 - Le questionnement de base : Comment? 6 - Comment? Comment? Définir les modalités de réalisation de l action

49 E1 - Le questionnement de base : Avec quoi? 7 - Avec quoi? Avec quoi? Définir les outils nécessaires : matériels et documents associés

50 E1 - Le questionnement de base : Info de sortie? 8 - Information de sortie? Information de sortie? Indiquer la nature des informations produites par l action

51 E1 - Le questionnement de base : Vers qui / Vers quoi? 9-10 Vers qui / vers quoi? Vers qui / vers quoi? Définir vers où, vers qui et vers quoi va l action Indiquer la relation fournisseur/client

52 E1 - Le questionnement de base : quelle contrainte? 11 - Quelle contrainte? Quelle contrainte? Définir si l action est soumises à des contraintes : qualité, délais, coût ou des contrôles (Q,S,H..)

53 E1 - Le questionnement de base : quel indicateur? 12 - Quel indicateur? Quel indicateur? Définir si l action est suivie par des indicateurs

54 E1 - Le questionnement A partir de l instruction «Créer la feuille de soin», indiquez les 12 réponses au questionnement Qualigram vu précédemment 1) Professionnel de santé 2) Créer FSE 3) Carte vitale 4) Assuré 5) A chaque consultation 6)... 7) CPS 8) FSE 9) CPAM 10) Traiter FSE Pas de contrainte 11) Pas d indicateur 12)

55 E2 - Langage graphique 4 types de formes permettent de décrire les processus, les procédures et les instructions : Entités Unités/Rôles Actions Flux d'informations Outils Matériel Document

56 E2 - Vocabulaire : les entités Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Ensemble des tâches réalisées (responsabilités) par un individu (acteur) Rôle Fonction Rôle Personne Groupe formel ou informel de rôles Fonction ou organisme externe à l entreprise Exemples

57 E2 - Vocabulaire : les actions Niveau 1 Objectifs de l organisme Sous objectifs du processus Procédures : Eléments d un sous processus permettant d atteindre l objectif Niveau 2 Instructions : Ensemble d opérations réalisées par un rôle Instruction réalisée par plusieurs rôles en même temps Niveau 3 Opérations : Elle décrit ce que doit réaliser un rôle Contrôle pour la prévention des risques issus de l opération Correction à effectuer si le contrôle est non satisfaisant Exemples

58 E2 - Vocabulaire : le flux d informations Niveau 1 Niveau 2 Exprime les relations entre les entités externes, les processus et les sous-processus ce qui permet de comprendre le contexte du processus Approche systémique de l entreprise - Visualisation des interactions Informations échangées entre les entités (relation client/fournisseur) Produit d une action nécessaire à la réalisation de l action suivante (notion de résultat) Niveau 3 Informations qui déclenchent et résultent d une instruction

59 E2 - Vocabulaire : les outils Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Moyen matériel nécessaire à la réalisation d une action Document nécessaire à la réalisation d une action Exemples

60 E2 - Vocabulaire : les indicateurs Niveau 1 Niveau 2 Indicateur de performance Permet de mesurer la performance des processus, sous-processus, procédures et instructions Indicateur d interface Permet de définir la nature du contrat entre les deux parties Niveau 3 Exemples

61 E2 - Vocabulaire : les contraintes Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Ce symbole indique un contrôle (qualité, sécurité, environnement, hygiène ) Ce symbole indique une contrainte (délais, coût, quantité ) Ce symbole indique une action de correction Exemples

62 E2 - Vocabulaire : autres formes de ponctuation X Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Symbole qui indique l élément déclencheur d une instruction ou sa fin. Symbole qui indique une procédure amont ou aval Symbole associé aux formes de début et de fin pour indiquer quel est le rôle qui produit ou qui est destinataire de l information Symbole qui indique les choix et alternatives des informations qui sortent ou qui entrent des actions Symbole qui détermine le rôle responsable de la procédure Exemples Fait initial rôle prov. / dest. Fin

63 E2 - Vocabulaire : macro action «standard» Définition Ensemble d actions successives sous la responsabilité d un même rôle Remplace un «zoom» lorsqu il y a peu d actions Représentation Rectangle gras entourant les actions Titre de la macro : verbe à l infinitif, en majuscule et en gras Exemple TRAITER DEMANDE

64 E2 - Vocabulaire : macro action «alternative» Définition Ensemble d actions alternatives Représentation Rectangle gras entourant les différentes options Titre de la macro : verbe à l infinitif, en majuscule et en gras Exemple

65 E2 - Vocabulaire : récapitulatif des formes Entités Actions Données Outils Pilotage Eléments syntaxe Niveau 1 MACRO INSTRUCTION X Niveau 2 Instruction Instruction Instruction Niveau 3

66 E2 - Vocabulaire : 4 façons de dire comment 1 - Commentaire Commentaires Pour remplir le BDC, il faut mentionner : 1- référence 2- prix HT 3- adresse livraison 4- adresse facturation 5- date de livraison

67 E2 - Vocabulaire : 4 façons de dire comment 2 - Document support associé NOTE DE SERVICE MODE OPERATOIRE 1) 2) 3)

68 E2 - Vocabulaire : 4 façons de dire comment 3 - Macro-instruction

69 E2 - Vocabulaire : 4 façons de dire comment 4 - Instruction de travail Plan d auto-contrôle Actions correctrices

70 E3 - Les règles de rédaction Lisibilités des graphes Compréhension des graphes 6 rôles au maximum Ne pas mettre le nom des acteurs Verbe à l infinitif dans les actions Jamais de «et» à l intérieur d une action Pas plus de 5 mots dans une action Ne pas dépasser la page A4 Ne jamais croiser les flèches Une action a au moins une entrée et une sortie Les informations doivent être complétées Utiliser les zooms successifs Ne pas utiliser de verbes de transmission Ne pas surcharger le graphe

71 E4 - Exercices Chercher les erreurs Procédure «traiter les réclamations»

72 E4 - Exercices Etude de cas Procédure «traiter une commande client»

73 E4 - Etude de cas Contexte : Procédure de traitement d une commande client Nous sommes l entreprise Mécalex, nous fabriquons des pièces mécaniques. Monsieur Morin est chef d atelier; Madame Dupond est secrétaire; Monsieur Joseph, Monsieur Stéphan et Madame Martin sont techniciens. Description de la procédure de traitement d une commande client par téléphone : Madame Dupond est chargée de traiter les commandes clients reçues par téléphone : elle créée la commande et le bon de livraison puis enregistre la commande dans son logiciel CRM. Elle assiste ensuite Monsieur Morin pour valider la commande. Monsieur Morin distribue le travail en fonction du temps disponible de ses techniciens en leur précisant les instructions particulières. Les techniciens produisent les pièces dans le délais imparti. Le chef d atelier contrôle les pièces réalisées par son équipe. Lorsque les pièces sont conformes, la secrétaire édite le bon de livraison qu elle envoie au client puis transmet un double de ce bon de livraison au service expédition qui prépare la livraison. Si les pièces ne sont pas conformes les techniciens modifient les pièces puis le chef d atelier contrôle à nouveau la production avant l édition du bon de livraison par la secrétaire.

74 Merci de votre attention Avez-vous des questions? Suggestions

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité 8 ème journée professionnelle de l ANTAB - 21 Octobre 2011 Fatima TOUBAIS Ingénieur qualité Accréditation des Laboratoires Direction

Plus en détail

Objectifs généraux. Comment identifier et formaliser ses processus?

Objectifs généraux. Comment identifier et formaliser ses processus? Fiche pratique Comment identifier et formaliser ses processus? Objectifs généraux Afin de favoriser la qualité de service, la pérennité des emplois et l amélioration des conditions de travail des entreprises

Plus en détail

Module Business Process Cartographie SI

Module Business Process Cartographie SI Manuel Utilisateur Module Business Process / Cartographie SI Date dernière révision : 17/09/2014 La documentation utilisateur de WinDesign se décompose en : U5 manuels généraux 1 Installation Administration

Plus en détail

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC RAPPORT DE PROJET PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC RAPPORT DE PROJET PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC RAPPORT DE PROJET PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE COMME EXIGENCE PARTIELLE À L OBTENTION DU DIPLÔME DES ÉTUDES SUPERIEURES SPECIALISÉES

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. L identification des relations fournisseurs/processus/clients

FICHE TECHNIQUE. L identification des relations fournisseurs/processus/clients Version du 0-04-4, Mise à jour le 06--7 IRFPC FICHE TECHNIQUE L identification des relations fournisseurs/processus/clients Une entreprise peut être considérée comme une chaîne de relations clients-fournisseurs

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM)

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Business Process Modeling (BPM) Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr Idir AIT SADOUNE - Plan 1 Notion de processus? 2 Modélisation des processus? 3 Langages

Plus en détail

Que dit l ISO 9001 au sujet des processus? Quelques définitions indispensables dans le cadre de l ISO 9001

Que dit l ISO 9001 au sujet des processus? Quelques définitions indispensables dans le cadre de l ISO 9001 Atelier Euro-Med sur les Stratégies de simplification administrative pour les entreprises: De meilleurs services publics pour des entreprises compétitives Bruxelles 30 novembre 1 er décembre 2011 Que dit

Plus en détail

Business Process Modeling (BPM)

Business Process Modeling (BPM) Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Cécile Hardebolle cecile.hardebolle@supelec.fr Programme 8 nov. 15 nov. Introduction. Enjeux, rôle de l'architecte SI Partie n 1 du cas d'étude Architecture

Plus en détail

L ISO EN 15 189 en biologie médicale

L ISO EN 15 189 en biologie médicale L ISO EN 15 189 en biologie médicale Sobas Frédéric : Praticien hospitalier Hôpital Edouard Herriot à Lyon 20 octobre 2009 2016 : obligation pour les laboratoires médicaux d être accrédités selon la norme

Plus en détail

Qu est ce qu un Système d Information

Qu est ce qu un Système d Information Introduction Qu est ce qu un Système d Information Système = ensemble auto-réglable et interagissant avec l environnement qui fonctionne en vue d un objectif précis environnement entrées sorties régulation

Plus en détail

1. Introduction. 2. Diagramme des exigences

1. Introduction. 2. Diagramme des exigences 1. Introduction La complexité des systèmes techniques est telle que, sans outils de représentations abstraites et progressivement enrichies, les intervenants d un projet auraient de nombreuses difficultés

Plus en détail

L importance de la méthode OSSAD pour documenter les processus d affaire 1 Mai 2007. Dr. A.April - ÉTS Version 1.0, 2007-03-19

L importance de la méthode OSSAD pour documenter les processus d affaire 1 Mai 2007. Dr. A.April - ÉTS Version 1.0, 2007-03-19 L importance de la méthode OSSAD pour documenter les processus d affaire 1 Mai 2007 Dr. A.April - ÉTS Version 1.0, 2007-03-19 Contenu de la présentation A propos de OSSAD Les Concepts Des Exemples La R&D

Plus en détail

Votre organisation en 3 clics. www.optimiso.com

Votre organisation en 3 clics. www.optimiso.com Votre organisation en 3 clics www.optimiso.com 2 Intuitif, modulable et fiable Réponse idéale à chaque exigence.... 3 Fiabilité, sécurité et solution personnalisable.... 4 Modules Optimiso : > Process

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL CATALOGUE FORMATION EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL NOS FORMATIONS 1. COMMUNICATION ECRITE-PRISE DE NOTE COMPTE RENDU DE REUNION 2. SECRETARIAT ADMINISTRATIF 3. SECRETARIAT COMMERCIAL 4. CREER

Plus en détail

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC Généralités 3 I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC La multiplicité des acceptations de la notion de Qualité est source de bien de malentendus et de réticences associées

Plus en détail

Comment décrire un processus?

Comment décrire un processus? Organisation interne Fiche outil n 17 Comment décrire un processus? Partie 1/3 : Définir le processus Cible : PME But de la démarche Cette démarche vise à décrire les processus d une organisation afin

Plus en détail

LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME

LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME SOMMAIRE : Introduction Quelques définitions Principes du management de la qualité Enjeux de la mise en place d une démarche qualité La mise en oeuvre du «SMQ» : 1. L engagement

Plus en détail

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC RAPPORT DE PROJET PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC RAPPORT DE PROJET PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC RAPPORT DE PROJET PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE COMME EXIGENCE PARTIELLE À L OBTENTION DE LA MAÎTRISE SANS MÉMOIRE TECHNOLOGIE DE L INFORMATION

Plus en détail

L approche processus. Muriel Pinel Laurent Tabourot

L approche processus. Muriel Pinel Laurent Tabourot L approche processus Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Des exigences venues de l ISO La Norme ISO 9001 v 2000 «encourage l'adoption d'une approche processus lors du développement, de la mise en

Plus en détail

Vos projets : Gestion des exigences réglementaires

Vos projets : Gestion des exigences réglementaires up to the Mar Depuis 1994, Mark Company fédère des cabinets de conseil spécialisés dans la cartographie de l organisation des entreprises (processus, organigrammes, activités, procédures). Présent à Paris,

Plus en détail

Date de création : 29/04/2011. Version : 09 MMQ Date de mise à jour : 24/06/2014 Validé le : 01/07/2014. Page 2 sur 21

Date de création : 29/04/2011. Version : 09 MMQ Date de mise à jour : 24/06/2014 Validé le : 01/07/2014. Page 2 sur 21 Page 2 sur 21 Diffusion contrôlée Diffusion non contrôlée Manuel Qualité rédigé par Le Responsable Qualité Système Laëtitia GINER Manuel Qualité validé par Le Directeur Général Eric DUPINET Manuel Qualité

Plus en détail

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING)

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) 5ÈME PARTIE UML (UNIFIED MODELING LANGUAGE) Faculté des Sciences et Techniques http://labh-curien.univ-st-etienne.fr/~fj/gl Francois.Jacquenet@univ-st-etienne.fr Plan

Plus en détail

Améliorer votre approche processus

Améliorer votre approche processus Améliorer votre approche processus Décrire de manière complète les processus, Mettre en place des tableaux de bord de manière à en surveiller le fonctionnement et à en déterminer l efficacité, Réaliser

Plus en détail

LES AVANTAGES DE L APPROCHE PROCESSUS POUR UNE SGP ET SON RCCI. CLUB ASSET MANAGEMENT Présentation du 19 juin 2009

LES AVANTAGES DE L APPROCHE PROCESSUS POUR UNE SGP ET SON RCCI. CLUB ASSET MANAGEMENT Présentation du 19 juin 2009 LES AVANTAGES DE L APPROCHE PROCESSUS POUR UNE SGP ET SON RCCI Présentation du 19 juin 2009 Sommaire 1. Le contexte et les résultats attendus. 2. Les principales étapes de la démarche. 3. Les principe

Plus en détail

Manuel d utilisation TS Identification. Version 5 Màj 02/2013. www.talentsoft.com

Manuel d utilisation TS Identification. Version 5 Màj 02/2013. www.talentsoft.com Manuel d utilisation TS Identification Version 5 Màj 02/2013 www.talentsoft.com SOMMAIRE Introduction Rechercher une information 1 RECHERCHE TEXTUELLE... 4 2 RECHERCHE PAR LISTE... 4 3 RECHERCHES AVANCEES...

Plus en détail

Annexe 2 INFORMATION ET GESTION. Spécialité «Communication» Classe de première de la série Sciences et technologies de la gestion

Annexe 2 INFORMATION ET GESTION. Spécialité «Communication» Classe de première de la série Sciences et technologies de la gestion Bulletin officiel hors-série n 1 du 12 février 2004 Programme des lycées (pages 56 à 61) Annexe 2 INFORMATION ET GESTION Spécialité «Communication» Classe de première de la série Sciences et technologies

Plus en détail

SOMMAIRE. 2.Maîtriser les Processus : Qu est-ce que ça apporte? 15. 3.Comment maîtriser vos Processus? 19

SOMMAIRE. 2.Maîtriser les Processus : Qu est-ce que ça apporte? 15. 3.Comment maîtriser vos Processus? 19 1.Introduction 5 1.1 A qui s adresse ce petit cahier? 6 1.2 Comment utiliser ce petit cahier? 7 1.3 Dans quel contexte utiliser ce petit cahier? 8 1.4 Les Processus, c est quoi? 9 2.Maîtriser les Processus

Plus en détail

La mise en place d une structure formelle

La mise en place d une structure formelle Université de Tunis Institut Supérieur de Gestion de Tunis Département Management, RH et Droit Licence Fondamentale en Sciences de gestion 1 ère année La mise en place d une structure formelle Objectifs

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

Webmaster. Définition du métier

Webmaster. Définition du métier Famille métier : Domaine d intervention : Communication multimédia En agence En entreprise Autres appelations : Webmeste, Animateur(trice) de site internet/web Définition du métier Technique, opérationnel,

Plus en détail

MANUEL QUALITE. 14 septembre 2011. Version I MQ VERSION I MANUEL QUALITE PAGE 1/20. ELP V : Manuel Qualité Version I 14 septembre 2011 1/19

MANUEL QUALITE. 14 septembre 2011. Version I MQ VERSION I MANUEL QUALITE PAGE 1/20. ELP V : Manuel Qualité Version I 14 septembre 2011 1/19 MANUEL QUALITE Version I 14 septembre 2011 MQ VERSION I MANUEL QUALITE PAGE 1/20 1/19 DIFFUSION Classeur des originaux MODIFICATIONS Edition Date Nature de la modification A 3/05/2005 Création du document

Plus en détail

Soyez attentif, patient, rigoureux TERMINALE STMG AVEC UN PGI PRISE EN MAIN DU PROCESSUS VENTE DE LA SOCIETE LE JARDIN CREATIF

Soyez attentif, patient, rigoureux TERMINALE STMG AVEC UN PGI PRISE EN MAIN DU PROCESSUS VENTE DE LA SOCIETE LE JARDIN CREATIF PRISE EN MAIN DU PROCESSUS VENTE DE LA SOCIETE LE JARDIN CREATIF AVEC UN PGI TERMINALE STMG Soyez attentif, patient, rigoureux I. NADROS L. LARDEUX. Formation du 04 et 06 mars 2014. TABLE DES MATIERES

Plus en détail

P oc o e c s e s s u s s u s e t e o u o t u il i s l s d d a c a c c u c e u i e l i l e t e d d i n i t n ég é r g at a io i n Boîte à outils (7)

P oc o e c s e s s u s s u s e t e o u o t u il i s l s d d a c a c c u c e u i e l i l e t e d d i n i t n ég é r g at a io i n Boîte à outils (7) Processus et outils d accueil et d intégration Boîte à outils (7) Accueillir et intégrer Il existe un consensus sur l importance du sujet : Le recrutement ne s arrête pas à l issue de l entretien et de

Plus en détail

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS UE 1 : Tronc commun Carthagéo-Géoprisme Un certain nombre d enseignements de la formation professionnelle Carthagéo est mutualisée avec

Plus en détail

Cycle de formation PRAXIS Mener et réussir l accréditation de son laboratoire de biologie médicale

Cycle de formation PRAXIS Mener et réussir l accréditation de son laboratoire de biologie médicale 2 sessions : décembre 2011 - avril 2012 // septembre 2012 - janvier 2013 Cycle de formation PRAXIS Mener et réussir l accréditation de son laboratoire de biologie médicale Maîtriser en 15 jours les compétences

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

Applications professionnelles, p. 21

Applications professionnelles, p. 21 Applications professionnelles, p. 21 1. Représenter un processus à l aide d un diagramme des flux, p. 21 M. Dien vous charge d étudier le processus habituellement suivi (annexe) et d en réaliser le diagramme

Plus en détail

L analyse de processus au service de la gestion des risques

L analyse de processus au service de la gestion des risques L analyse de processus au service de la gestion des risques 1. Pourquoi faire? 2. L analyse des processus : une notion clé Définition Typologie et cartographie Niveaux d approche 3. Une approche pour identifier

Plus en détail

PROCEDURE DE MAITRISE DOCUMENTAIRE

PROCEDURE DE MAITRISE DOCUMENTAIRE Page 1 sur 6 ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS référence /V01 /V02 /V03 /V04 /V05 /V06 /V07 /V08 /V09 07/PR/001/01/V10 Titre et objet de la révision PROCEDURE DE MAITRISE DU MANUEL QUALITE - Réactualisation

Plus en détail

Ecole Nationale de la Météorologie

Ecole Nationale de la Météorologie Ecole Nationale de la Météorologie Manuel Qualité Version 8 Mise en application : 15 novembre 2009 Page 1 sur 14 Mise en application : 15 novembre 2009 ENM_MQ_Manuel_Qualite V8 Sommaire Introduction p.3

Plus en détail

Le diagramme e ve nements-re sultat

Le diagramme e ve nements-re sultat Le diagramme e ve nements-re sultat Présentation : les objectifs de la modélisation de processus Rappel : un processus organisationnel regroupe un ensemble d'activités coordonnées permettant de répondre

Plus en détail

MEGA Process. Guide d utilisation

MEGA Process. Guide d utilisation MEGA Process Guide d utilisation MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune manière

Plus en détail

Système de Management de la Qualité

Système de Management de la Qualité CHAPOUTIER Système de Management de la Qualité CHAPOUTIER HISTORIQUE LES NORMES QU EST CE QUE LA QUALITE? CONSTRUIRE SON SMQ (Système Maitrise Qualité) - Politique qualité - Maitrise de la qualité HYGIENE

Plus en détail

Notions de Gestion de Projet (Partie 1)

Notions de Gestion de Projet (Partie 1) Notions de Gestion de Projet (Partie 1) QCM Sommaire 1ère 1 Partie Sommaire 2ème 2 Partie - Problématique de départ Structure et Pilotage d un projet - Qu est ce qu un projet? - Vocabulaire spécifique

Plus en détail

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER Version 3.0 3, rue du Bois de La Champelle BP 306 54515 VANDŒUVRE CEDEX Tél. 33 (0)3 83 44 75 50 Fax. 33 (0)3 83 44 75 51 QUALIOS est une solution informatique développée par

Plus en détail

Conseils pour faire un poster

Conseils pour faire un poster ISSEP Bâtiment de Provence CH-1015 Lausanne Tél. : +41 21 692 32 98 Fax : +41 21 692 32 93 i @ il h Conseils pour faire un poster Sommaire Conseil général Préparer le poster 1) Prendre des renseignements

Plus en détail

MEGA Architecture. Guide de démarrage

MEGA Architecture. Guide de démarrage MEGA Architecture Guide de démarrage MEGA 2009 SP5 1ère édition (mars 2011) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune manière

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 2: la modélisation des processus opérationnels INTRODUCTION

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie Qualification : MQ 90 12 38 0079 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 6 juin 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D'IDENTITÉ

Plus en détail

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Patrice Briol Ingénierie de l organisation 1 ère édition http://www.ingenieriedesprocessus.net La notation UML et le logo UML

Plus en détail

L'audit des systèmes d'informations - Une méthode formalisée, la technique des Flow-Charts.

L'audit des systèmes d'informations - Une méthode formalisée, la technique des Flow-Charts. L'audit des systèmes d'informations - Une méthode formalisée, la technique des Flow-Charts. L'objectif de l'auditeur est de comprendre les méthodes et les systèmes employés au sein de l'organisation, ainsi

Plus en détail

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie et les CQP des industries chimiques @ COPYRIGHT LEEM - Page 1 sur 51 Sommaire 1 - Finalités des passerelles... 3 2 - Principes

Plus en détail

PROCEDURE DE LA PROCEDURE I. OBJET

PROCEDURE DE LA PROCEDURE I. OBJET Page : 1/8 I. OBJET Cette procédure définit les modalités d élaboration et de gestion de l ensemble des documents de la Pharmacie afin d homogénéiser les procédures, modes opératoires, protocoles,... II.

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

Ce document est la propriété de la MAP. Il ne peut être utilisé, reproduit ou communiqué sans son autorisation. MECANIQUE AERONAUTIQUE PYRENEENNE

Ce document est la propriété de la MAP. Il ne peut être utilisé, reproduit ou communiqué sans son autorisation. MECANIQUE AERONAUTIQUE PYRENEENNE MANUEL MANAGEMENT QUALITE Révision janvier 2010 Ce document est la propriété de la MAP. Il ne peut être utilisé, reproduit ou communiqué sans son autorisation. MECANIQUE AERONAUTIQUE PYRENEENNE Place d

Plus en détail

QUALITE RESPECT DES DELAIS CONVIVIALITE

QUALITE RESPECT DES DELAIS CONVIVIALITE QUALITE RESPECT DES DELAIS CONVIVIALITE Rédaction Hélène CHANEZ Responsable Qualité Approbation Christian MARY Président ETAT DES EDITIONS édition date objet de la modification 07 17.09.14 refonte du manuel

Plus en détail

Phase 2 : Mettre en œuvre. Gestion des projets. Gestion documentaire. Gestion du changement. R Collomp - D Qualité D 2 Ges4on documentaire

Phase 2 : Mettre en œuvre. Gestion des projets. Gestion documentaire. Gestion du changement. R Collomp - D Qualité D 2 Ges4on documentaire Phase 2 : Mettre en œuvre Gestion des projets Gestion Gestion du changement Gestion Plusieurs documents dans un organisme : Documentation technique Documentation sociale Documentation commerciale Documentation

Plus en détail

9, rue Louis Courtois de Viçose - 31100 Toulouse www.kpeo.fr - tel: 05 81 10 01 30 - contact@kpeo.fr. Votre organisation en 3 clics. www.optimiso.

9, rue Louis Courtois de Viçose - 31100 Toulouse www.kpeo.fr - tel: 05 81 10 01 30 - contact@kpeo.fr. Votre organisation en 3 clics. www.optimiso. Votre correspondant en Midi-Pyrénées 9, rue Louis Courtois de Viçose - 31100 Toulouse www.kpeo.fr - tel: 05 81 10 01 30 - contact@kpeo.fr Votre organisation en 3 clics www.optimiso.com 2 Intuitif, modulable

Plus en détail

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Rédaction de messages et de courriers professionnels simples, liés à l activité courante de la structure - Identifier l'objet, les destinataires et le contexte

Plus en détail

BAC Pro - Commerce (vendeur spécialisé en magasin)

BAC Pro - Commerce (vendeur spécialisé en magasin) Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 19/11/2015. Fiche formation BAC Pro - Commerce (vendeur spécialisé en magasin) - N : 9848 - Mise à jour : 16/11/2015 BAC Pro - Commerce

Plus en détail

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH I.Vous accompagner au pilotage métier de projet Le pilotage métier est le levier de sécurisation du projet de refonte SIRH. Avec Magn Ulteam, conjuguez

Plus en détail

Catalogue de formations transversales pour cadres

Catalogue de formations transversales pour cadres Cabinet de Conseil et de formation Agréé par le ministère de la formation et de l enseignement professionnel Catalogue de formations transversales pour cadres 42, Rue MAX MARCHAND GAMBETTA. Oran - Algérie

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Guide préparatoire des tests de sélection du secteur bureau via Moodle 2.5

Guide préparatoire des tests de sélection du secteur bureau via Moodle 2.5 Guide préparatoire des tests de sélection du secteur bureau via Moodle 2.5 Avril 2015 Tests de français niveaux de base, intermédiaire et avancé Durée : 60 minutes Orthographe grammaticale o Accords o

Plus en détail

La gestion de la documentation

La gestion de la documentation La gestion de la documentation Des aspects méthodologiques & organisationnels.vers la mise en œuvre d un outil de GED M S. CLERC JOSY 13 OCTOBRE 2015 PLAN Définition d un projet de gestion de la documentation

Plus en détail

Diplôme d Etat. Technicien de laboratoire médical Référentiel de compétences

Diplôme d Etat. Technicien de laboratoire médical Référentiel de compétences Diplôme d Etat Technicien de laboratoire médical Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier de technicien de laboratoire médical ne se substituent pas au cadre

Plus en détail

FORMATION UNIVERSITAIRE EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE. Issam-Eddine MAZZOUZI

FORMATION UNIVERSITAIRE EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE. Issam-Eddine MAZZOUZI Issam-Eddine MAZZOUZI Né le 03/01/1985, Célibataire Nationalité Marocaine Permis de conduire : B Adresse : 53, BD Khouribga, Derb Omar, Casablanca, MAROC Tél : + 21262246200 Email : issam-eddine@hotmail.fr

Plus en détail

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3 Introduction Le présent référentiel de labellisation est destiné aux laboratoires qui souhaitent mettre en place un dispositif de maîtrise de la qualité des mesures. La norme ISO 9001 contient essentiellement

Plus en détail

Qualité conseil en recrutement

Qualité conseil en recrutement Qualité conseil en recrutement CAP AFNOR Sandrine Gonzalez/Muriel Amant : info.inscription@afaq.afnor.org 11 rue Francis de Pressensé 93571 LA PLAINE ST DENIS tel. : 01 41 62 76 22 / fax : 01 49 17 92

Plus en détail

Conseils pour rédiger votre curriculum vitae en vue d une validation de vos acquis expérientiels et professionnels (cf. formulaire détaillé du CV)

Conseils pour rédiger votre curriculum vitae en vue d une validation de vos acquis expérientiels et professionnels (cf. formulaire détaillé du CV) Conseils pour rédiger votre curriculum vitae en vue d une validation de vos acquis expérientiels et professionnels (cf. formulaire détaillé du CV) La rédaction du curriculum vitae est une étape importante

Plus en détail

Catalogue des actions de formation continue Votre partenaire par excellence

Catalogue des actions de formation continue Votre partenaire par excellence Catalogue des actions de formation continue Votre partenaire par excellence Pôle d activités, 1, Acharaf 2, GH22, N6 CASABLANCA Fax : 05 22 89 60 69- GSM : 06.69.00.64.75 2015 Web: www.chalimontconseil.com

Plus en détail

BTS Electrotechnique-décembre 2005.doc Page 100 sur 129

BTS Electrotechnique-décembre 2005.doc Page 100 sur 129 (établissements publics ou privés sous contrat) (CFA ou sections d'apprentissage habilités) (établissements privés hors contrat), (CFA ou sections d'apprentissage non (établissements publics habilités

Plus en détail

FORMATION INFORMATIQUE EXCEL : INITIATION (Fonctions essentielles)

FORMATION INFORMATIQUE EXCEL : INITIATION (Fonctions essentielles) FORMATION 09.03.15 Contact : Nicole VILELA 2015/133 FORMATION INFORMATIQUE EXCEL : INITIATION (Fonctions essentielles) Objectifs de formation : Objectifs de l'action de formation : A l'issue de la formation,

Plus en détail

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORVALYS - RCS TOULOUSE 510 274 137 - APE 7490 B - N organisme de formation : 73 31 05415 31-20 impasse Camille Langlade

Plus en détail

DécliCC. savoir. cahier des charges

DécliCC. savoir. cahier des charges DécliCC savoir S ORGANISER cahier des charges Du PARCOURS déclicc savoir S ORGANISER Développer ses compétences clés pour savoir s organiser Module A 30 à 40 heures Organiser l exécution d une tâche Contexte

Plus en détail

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE»

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» Du cours Modélisation Semi -Formelle de Système d Information Du Professeur Jean-Pierre GIRAUDIN Décembre. 2002 1 Table de matière Partie 1...2 1.1

Plus en détail

ISTA H.H www.developpez.c.la Diagramme d activité SOMMAIRE

ISTA H.H www.developpez.c.la Diagramme d activité SOMMAIRE SOMMAIRE I. Définition... 2 II. Intérêts des diagrammes d activité... 5 III. Quand employer le diagramme d activité?... 5 IV. Avantage et Inconvénient... 6 V. Les étapes de constructions... 7 VI. Comment

Plus en détail

Guide d accueil des Ateliers Métiers et Compétences

Guide d accueil des Ateliers Métiers et Compétences Direction générale des ressources humaines Le référentiel des métiers de l administration de la Polynésie française Guide d accueil des Ateliers Métiers et Compétences Session IV du 08 au 19 avril 2013

Plus en détail

ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS

ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION GENERALE 3 2 FONCTIONS DU SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS 4 2.1 GESTION DES CALENDRIERS DE MISSION 4 2.1.1 VISUALISATION

Plus en détail

Maîtriser Pack Office (Excel, Word, Access) Option assistant(e) commercial(e) et/ou de gestion

Maîtriser Pack Office (Excel, Word, Access) Option assistant(e) commercial(e) et/ou de gestion OBJECTIFS Être autonome dans l utilisation des logiciels de la Suite Office Word, Excel et Access Acquérir une méthodologie pour concevoir et gérer de façon autonome une base de données Être capable de

Plus en détail

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT)

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT) ORGANISME REFERENCE STAGE : 26572 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture géographique : M. Frédéric DIOLEZ Bordeaux, Rouen, Lyon, Toulouse, Marseille Tél. : 09 88 66 17 40 Nantes, Lille, Strasbourg,

Plus en détail

Leçon 4 : Typologie des SI

Leçon 4 : Typologie des SI Leçon 4 : Typologie des SI Typologie des SI Système formel Système informel Typologie des SI Chaque jour au sein d une organisation Le système d info stocke, traie ou restitue des quantités importantes

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Logistique

Les référentiels et les formations de la fonction Logistique Les référentiels et les formations de la fonction Gérer la politique d approvisionnement et de distribution des produits en : - organisant l activité (prévoir, coordonner, et ajuster les moyens disponibles)

Plus en détail

Chap.03 - Processus et modélisation

Chap.03 - Processus et modélisation Chap.03 - Processus et modélisation Modéliser c'est représenter la réalité Chap.03 - Processus et modélisation...1 1 Les processus du système d'information...1 2 Modélisation des processus...2 1 Les processus

Plus en détail

Evaluation d un SCD : quels indicateurs, quels tableaux de bord

Evaluation d un SCD : quels indicateurs, quels tableaux de bord Evaluation d un SCD : quels indicateurs, quels tableaux de bord Pourquoi mesurer? Quelques concepts et définitions Les indicateurs Construction d un tableau de bord : méthodologie Evaluation d un SCD :

Plus en détail

MANUEL QUALITE, SECURITE, ENVIRONNEMENT Domaine Skiable de Flaine Domaine Skiable du Giffre

MANUEL QUALITE, SECURITE, ENVIRONNEMENT Domaine Skiable de Flaine Domaine Skiable du Giffre 3.6++++++++++++++ Mise à jour février 2011 MANUEL QUALITE, SECURITE, ENVIRONNEMENT Domaine Skiable de Flaine Domaine Skiable du Giffre Domaine d activité : Conception et promotion de nouveaux produits,

Plus en détail

GESTION DOCUMENTAIRE

GESTION DOCUMENTAIRE 1/7 La structure du système documentaire Le système documentaire est constitué de documents de nature différente hiérarchisés selon une pyramide à trois niveaux : Procé dures Instructions de travail (modes

Plus en détail

Sensibilisation au management de la Qualité

Sensibilisation au management de la Qualité Sensibilisation au management de la Qualité Check Act Do Plan CTHT/CTCP 17 juin 2010 SMQ 1 OBJECTIFS : Connaître les principes du management de la Qualité Identifier les intérêts d une démarche Qualité

Plus en détail

HERMES SYSTEM et BEWISE souhaitent vous offrir les meilleures compétences.

HERMES SYSTEM et BEWISE souhaitent vous offrir les meilleures compétences. Notre alliance, Votre atout. HERMES SYSTEM et BEWISE souhaitent vous offrir les meilleures compétences. C est de cette philosophie qu est née notre partenariat avec la société toulousaine (31) Bewise,

Plus en détail

Contrôle de la formation

Contrôle de la formation Contrôle de la formation Personne en formation: treprise: Formateur/Formatrice: Etat de A1 Est capable d'acquérir des marchandises conformément aux directives de l'entreprise et aux disposition légales.

Plus en détail

«La visualisation de l information au service de la veille, la recherche et la découverte d information sur le web»

«La visualisation de l information au service de la veille, la recherche et la découverte d information sur le web» «La visualisation de l information au service de la veille, la recherche et la découverte d information sur le web» Social Computing est spécialisé dans les domaines de l accès à l information, des réseaux

Plus en détail

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools.

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools. 1- RAD Quelle sont les avantages que apporte la méthode RAD à l entreprise? Une méthode RAD devrait, d après son auteur, apporter trois avantages compétitifs à l entreprise : Une rapidité de développement

Plus en détail

La gestion de projet. La gestion de projet

La gestion de projet. La gestion de projet La gestion de projet Université Louis Pasteur STRASBOURG UE Ouverture professionnelle Intervenant Aurélie DUCHAMP Voirin Consultants La gestion de projet N 5 Le 04 / 01 / 2006 Présentation de l intervenant

Plus en détail

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage MEGA ITSM Accelerator Guide de Démarrage MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune

Plus en détail