Licence professionnelle. Assistant à chef de projet en aménagement de l espace

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Licence professionnelle. Assistant à chef de projet en aménagement de l espace"

Transcription

1 Licence professionnelle Assistant à chef de projet en aménagement de l espace ATELIER DE SYNTHÈSE

2 La formation La licence professionnelle «assistant à chef de projet en aménagement de l espace» couvre les domaines de l architecture, de l aménagement urbain et du génie urbain. Une formation en partenariat Visant un savoir partagé, cette formation associe plusieurs établissements d enseignement supérieurs : L Université Paris-Est Marne-la-Vallée (département génie urbain) L École nationale supérieure d architecture de Paris-Belleville L École nationale supérieure d architecture de la ville & des territoires à Marne-la-Vallée L École des ingénieurs de la ville de Paris Une formation originale Les étudiants reçoivent une formation transdisciplinaire et multisectorielle qui leur donnera des compétences et des savoir-faire leur permettant d assister et de seconder l architecte, l urbaniste et l ingénieur dans la conception et le suivi opérationnel des projets : Maîtriser le process du projet à toutes ses étapes et en coordonner les activités consubstantielles Travailler en liaison avec les professionnels de la construction et de l aménagement urbain Émettre un point de vue fondé sur le plan technique et savoir proposer des solutions techniques ou économiques Participer au contrôle de la conformité du projet à la réglementation en vigueur Animer une réunion, rendre compte, rédiger un rapport.

3 Enseignant référent : Patrick Ben Soussan L atelier L atelier de synthèse est un atelier de projet permettant aux étudiants d effectuer un travail collectif de synthèse des enseignements reçus dans le cadre de la licence Professionnelle. Son objet est donc transversal et le projet a été l occasion pour les étudiants d activer tous les savoirs acquis durant l année. Cet atelier s est déroulé sous la forme d un workshop du 7 au 15 avril 2015 inclus, cette dernière journée étant consacrée à la présentation des projets devant un jury. Le projet consistait en une étude de faisabilité portant sur la recomposition urbaine d un îlot à Montreuil (93). À travers cette étude, l objectif était de mettre en œuvre les savoirs acquis durant la formation dans une situation proche de la pratique professionnelle d une agence d architecture ou d urbanisme, en tant qu assistant à chef de projet. Les étudiants avaient notamment à : recueillir les informations concernant le site d étude (plans, photos, règlements, etc.), le programme et en faire la synthèse établir des documents graphiques, écrits et quantitatifs, permettant de réaliser l étude de faisabilité réaliser une maquette du site élaborer des scénarii de faisabilité, les présenter et les défendre réaliser les documents de synthèse de l étude sur les bases d options arrêtées avec l enseignant Autour de cette étude, qui associe la réflexion à l échelle urbaine de l îlot à la réflexion architecturale sur l habitabilité des constructions, c est ainsi toute la chaine des savoirs en urbanisme et en architecture qui est sollicitée et notamment : la connaissance du milieu professionnel la culture de l architecture et de l urbain la dimension environnementale les outils et techniques de représentation la communication du projet

4 L étude Montreuil Elle porte sur le secteur «Richard Lenoir» à Montreuil. Le secteur Richard Lenoir se situe à proximité de Paris, en entrée de ville, à l angle de la rue de Paris et de la rue Richard Lenoir. Il est constitué de quatre parcelles (16, 18, 19 et 21) occupées d immeubles de logements insalubres ou récemment démolis et d une ancienne usine, élément patrimonial à conserver. Le programme envisagé prévoit la construction d une vingtaine de logements avec des commerces et/ou des services en pieds d immeuble. Il s agira d étudier la forme urbaine la plus adaptée pour réaliser sur ce site la programmation envisagée. L étude devra notamment aborder les problématiques suivantes : Rechercher, à travers une organisation urbaine et architecturale les conditions d une urbanisation dense, en milieu urbain constitué, Rechercher les conditions de création d un espace public devant l usine de la rue Richard Lenoir, destinée à être transformée en équipement public, Intégrer la dimension patrimoniale de cette usine. L étude se fera dans le cadre des règles en vigueur du Plan Local d Urbanisme. Elle pourra toutefois proposer d y déroger ponctuellement afin d améliorer la constructibilité du secteur en présentant un argumentaire résonné.

5

6

7 Le jury Composition du jury Patrick Ben Soussan architecte Ensa Marne-la-Vallée Olivier Berger paysagiste Ludovik Bost enseignant de construction Ensa Paris-Belleville Alexandre Bouton urbaniste Anne Breuil paysagiste Laurence Mayeur architecte Ensa Marne-la-Vallée Sophie Szpirglas architecte Ensa Marne-la-Vallée Tous les étudiants ont présenté leur travail au Jury sous forme de 2 panneaux au format A0 par étudiant, sur lesquels ils devaient présenter : leur analyse du quartier et du bâtiment de l usine à conserver (photos, schémas, croquis, plans de situation) leur analyse des règles du PLU et des contraintes qu elles génèrent (schémas, coupes, tableau) des plans et coupes de leur hypothèse de faisabilité au 1/200 e une maquette de cette hypothèse à insérer dans la maquette du quartier réalisée par le groupe, au 1/200 e La présentation orale durait une dizaine de minutes par étudiant puis était suivie de questions et commentaires du jury. Les critères d évaluation du jury concernaient la capacité des étudiants à : recueillir des données sur le site d étude et à les retranscrire sous forme de documents d étude : plans, coupes, relevés, maquette, etc. s approprier les règles et contraintes liées au PLU, à les expliquer à un jury et à les manipuler à analyser un contexte urbain et architectural et de croiser cette analyse avec les contraintes réglementaires être clair dans la présentation graphique et orale de leur propos En fonction de ces critères, il est apparu trois groupes : 6 étudiants montrant des difficultés importantes notés de 7 à 9 8 étudiants montrant quelques difficultés notés de 10 à 13 5 étudiants ayant réalisé un travail très satisfaisant notés de 14 à 18

8

9

10

11

12

13 Le bilan Le travail demandé aux étudiants dans le cadre de l atelier de synthèse leur permet de mettre en relation les différents savoirs acquis durant l année et de manipuler ces savoirs sur un cas d étude concret. Par ailleurs, cet atelier les place dans des conditions assez proches de la réalité du travail professionnel en tant qu assistant à chef de projet. Le dispositif du workshop en atelier, regroupé sur une dizaine de jours en continu, permet aussi une émulation de groupe et la mise en place d un travail d équipe très favorable à l acquisition de connaissances. L exercice «d étude de faisabilité» est choisi pour ses qualités de transversalité car il permet d aborder à la fois les questions de représentation, de compréhension des mécanismes de conception dans le domaine de l aménagement, de la communication au sein d un groupe, sans pour autant se heurter frontalement à l écueil du projet qui demande de longues années de formation. Les principales difficultés rencontrées par les étudiants du groupe le plus faible étaient des difficultés de représentation, de compréhension des contraintes réglementaires, de compréhension du contexte urbain et architectural. Pour les prochaines sessions, les enseignants des différentes disciplines participeront à l atelier de synthèse de manière à mieux croiser les savoirs durant ce moment privilégié du workshop.

14 École nationale supérieure d architecture 12 avenue Blaise Pascal Champs sur Marne Marne-la-Vallée cedex 2 Tél. :

Table des matières. Introduction. Alger. Problématique. Planning. Sujets. Enseignants et intervenants

Table des matières. Introduction. Alger. Problématique. Planning. Sujets. Enseignants et intervenants Table des matières Introduction Alger Problématique Planning Sujets Enseignants et intervenants 7 9 11 13 17 19 1 ALGER Introduction Les pays du Sud de la Méditerranée connaissent une urbanisation extrêmement

Plus en détail

VOIR ET COMPRENDRE. FORMATION 2015 3ème édition

VOIR ET COMPRENDRE. FORMATION 2015 3ème édition VOIR ET COMPRENDRE L ARCHITECTURE FORMATION 2015 3ème édition Un cycle de formation professionnelle proposée par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris et des Yvelines,

Plus en détail

MASTER TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES. www.univ-littoral.fr SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

MASTER TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES. www.univ-littoral.fr SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES Spécialité Mutations des Territoires Urbains et Développement Intégré des Littoraux (MUTUDIL) www.univ-littoral.fr

Plus en détail

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 L appel à projets «Utopies réalistes» correspond à une aide financière et technique du Parc naturel régional

Plus en détail

MASTER DIAGNOSTIC RÉHABILITATION. Architectures. Quotidien DRAQ. Spécialité Bâtiment et Travaux Publics. Patrimoine industriel & habitat

MASTER DIAGNOSTIC RÉHABILITATION. Architectures. Quotidien DRAQ. Spécialité Bâtiment et Travaux Publics. Patrimoine industriel & habitat MASTER DRAQ Spécialité Bâtiment et Travaux Publics Patrimoine industriel & habitat DIAGNOSTIC ET RÉHABILITATION DES Architectures DU Quotidien 2011-2012 Technique du relevé Diagnostic Pathologie des constructions

Plus en détail

Technicien d Études du Bâtiment comportant

Technicien d Études du Bâtiment comportant Création d une option de «collaborateur d architecte» à un diplôme professionnel existant Le Baccalauréat Professionnel Technicien du bâtiment : Études et Économie A la rentrée 2008 Le bac pro Technicien

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

PLAN D OCCUPATION DES SOLS PLAN LOCAL D URBANISME (P.L.U.) Gaby CHARROUX ANTÉRIORITÉ

PLAN D OCCUPATION DES SOLS PLAN LOCAL D URBANISME (P.L.U.) Gaby CHARROUX ANTÉRIORITÉ PROJET DE MODIFICATION N 1 RAPPORT DE PRESENTATION EXPOSE DES MOTIFS PLAN D OCCUPATION DES SOLS ANTÉRIORITÉ Publié le 9 Juillet 1982 Approuvé le 31 Mai 1985 Révision partielle le 29 janvier 1993 Modification

Plus en détail

Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable

Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable IUT de La Rochelle, 2015 (Version provisoire v.2 du 21/11/2014) Article 1 Participants Concours ouvert aux étudiants de tous les

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS

L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS DROIT PUBLIC IMMOBILIER Construire le futur en préservant le passé est, depuis le 19 ème siècle, un enjeu majeur des

Plus en détail

Constructibilité en zones agricole et naturelle

Constructibilité en zones agricole et naturelle Constructibilité en zones agricole et naturelle La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) a modifié l article L. 123-1- 5 du code de l urbanisme pour y insérer de nouvelles dispositions

Plus en détail

Master of Business Administration

Master of Business Administration UFR LSHS Cellule de Formation Continue Master of Business Administration Diplôme Universitaire Associé à un Master 2 Professionnel Diplôme : MBA Management Territorial Durable Associé au : Master 2 professionnel

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France»

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Plan Séisme Chantier N 1- Action 1.4.2 Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Rapport AFPS Contrat AFPS / MEDD N CV05000137

Plus en détail

VOIR ET COMPRENDRE FORMATION. De janvier à mars 2013

VOIR ET COMPRENDRE FORMATION. De janvier à mars 2013 VOIR ET COMPRENDRE L ARCHITECTURE FORMATION De janvier à mars 2013 Un cycle de formation professionnelle proposée par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris et des Yvelines,

Plus en détail

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr AGENCEUR D INTÉRIEUR un métier valorisant! Une équipe aux multiples savoir-faire www.deviensagenceur.fr L architecte, l architecte d intérieur, le décorateur, le designer et l agenceur d intérieur contribuent

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR Nom de l étudiant(e) : Structure d accueil : Nom du tuteur : STAGE BTS AM Lycée Marie Curie 70 avenue de Paris 78000 VERSAILLES 01 39 24 69 24 www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

LE PASSEPORT PAPIER p 1-2. Tout ce qu il faut savoir pour remplir son passeport p3-5

LE PASSEPORT PAPIER p 1-2. Tout ce qu il faut savoir pour remplir son passeport p3-5 ÉCOLE ESARC 2010-2011 BTS COMMUNICATION LE PASSEPORT PAPIER p 1-2 Tout ce qu il faut savoir pour remplir son passeport p3-5 PASSEPORT PAPIER ÉTUDIANT :... COM... 1 / DESCRIPTION DE LA SITUATION 1.1Classe

Plus en détail

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL Mention : Géographie et aménagement skin.:program_main_bloc_presentation_label Dans la mesure où il n existe pas de mention de licence aménagement

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Concours architectural. Habiter avec la mer

Concours architectural. Habiter avec la mer DOSSIER DE PRESSE Concours architectural La commune de Noirmoutier-en-l Ile a proposé aux étudiants et aux professionnels de l architecture un concours d idées Concours imaginez d idées l'habitat noirmoutrin

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV CHAPITRE VII. De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV Section 1re. Des dossiers des demandes de permis

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie et management dans les métiers de la restauration commerciale et collective de l Université Paris-Est

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion durable des eaux pluviales dans l aménagement des espaces de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Option Architecture Patrimoine développement (ADP) / 2015-2016

Option Architecture Patrimoine développement (ADP) / 2015-2016 Option Architecture Patrimoine développement (ADP) / 2015-2016 L option ADP à la découverte des cités modernistes de Lubumbashi (République Démocratique du Congo), janvier 2015. Y. Robert. Présentation

Plus en détail

LE MÉTIER D URBANISTE

LE MÉTIER D URBANISTE PLAN RÉUSSITE EN LICENCE (et MASTER) ACTION «Projet professionnel» MERCREDI de la GÉOGRAPHIE du 23 Février 2011 LE MÉTIER D URBANISTE Séance animée par Fabien FENESTRE Directeur de l agence Citadia Sud-Ouest

Plus en détail

ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement. FICHE N 3 : Construction en surélévation

ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement. FICHE N 3 : Construction en surélévation ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 3 : Construction en surélévation LES DEROGATIONS AU DOCUMENT D URBANISME Pour permettre la surélévation

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Exemples d observatoires économiques par Mickaël LE PRIOL 24 juin 2014 Projet EBESM 2 Le Crocis (Paris, Ile-de-France,

Plus en détail

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4)

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4) Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013 Epreuve de MGUC (U4) Analyse quantitative des résultats Moins de 8 8 note < 10 10 note < 12 12 note < 14 14 et plus Total Nombre 130 122

Plus en détail

Communauté de Communes du Nord de la Martinique. Lutter contre l insalubritl Une volonté Intercommunale

Communauté de Communes du Nord de la Martinique. Lutter contre l insalubritl Une volonté Intercommunale Communauté de Communes du Nord de la Martinique Lutter contre l insalubritl insalubrité de l habitat l dans le Nord : Une volonté Intercommunale Exemple de réalisation r : RHI Usine & Reynoird Commune

Plus en détail

Ma ville, ses projets, ses quartiers, je les construis COMMUNE DE VILLEJUIF OCTOBRE 2010 PLU

Ma ville, ses projets, ses quartiers, je les construis COMMUNE DE VILLEJUIF OCTOBRE 2010 PLU Ma ville, ses projets, ses quartiers, je les construis D I A G N O S T I C COMMUNE DE VILLEJUIF OCTOBRE 2010 PLU ÉQUIPE ET CONTACTS BRÈS+MARIOLLE et associés Architecture / urbanisme / programmation 15/17,

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

Le CLIC de Bordeaux-Cartierville

Le CLIC de Bordeaux-Cartierville Étude de cas #1 Le CLIC de Atelier sur l impact collectif Mai 2014 Les conditions préalables à l impact collectif Un sentiment d'urgence En 1990, un colloque intitulé "Deux mondes, deux réalités" est organisé

Plus en détail

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES SCIENCES HUMAINES Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs former des spécialistes en ingénierie de formation dans les trois niveaux de cette ingénierie

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

Commune de Charenton-le-Pont

Commune de Charenton-le-Pont DEPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE Commune de Charenton-le-Pont Enquête publique avant la modification du P.L.U. Création du secteur à plan de masse UM2, rue des Carrières et rue de Paris, application des lois

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème

PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème /// LUNDI 9 MAI 2011 PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème Point d avancement et présentation du contexte Présentation du planning Lancement de la démarche de concertation 1 Le contexte 2 L état des

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République -

Plus en détail

Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME SOMMAIRE CARTE DE LOCALISATION DES SECTEURS D ORIENTATIONS D AMENAGEMENT 2 SECTEUR 3.1 : LA POMME 3 Les orientations d aménagement 3 SECTEUR

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Licence professionnelle Coloriste/infographiste

Licence professionnelle Coloriste/infographiste Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coloriste/infographiste Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Projet des Entrées de ville Présentation de l Entrée Sud. séance du Conseil Municipal du 17 juin 2015

Projet des Entrées de ville Présentation de l Entrée Sud. séance du Conseil Municipal du 17 juin 2015 Projet des Entrées de ville Présentation de l Entrée Sud séance du Conseil Municipal du 17 juin 2015 Rappel du contexte entrées de ville Plan synoptique de mobilité avec tram et entrée ouest Le projet

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

CAUE & ADIL D HABITAT PARTICIPATIF. Offre de service. dans le cadre de la Plateforme d ingénierie départementale de Meurthe-et-Moselle

CAUE & ADIL D HABITAT PARTICIPATIF. Offre de service. dans le cadre de la Plateforme d ingénierie départementale de Meurthe-et-Moselle Offre de service CAUE & ADIL dans le cadre de la Plateforme d ingénierie départementale de Meurthe-et-Moselle Accompagnement de démarches D HABITAT PARTICIPATIF L HABITAT PARTICIPATIF correspond à une

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Master «aedification, grands territoires, villes»

Master «aedification, grands territoires, villes» ATELIER DE PROJET EUROPEEN VILLES, TERRITOIRES et SOCIETES Master «aedification, grands territoires, villes» l Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble en collaboration avec : l Ecole Nationale

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL 1. Objectifs Une période de stage obligatoire en milieu professionnel est organisée pour le candidat au brevet de technicien supérieur Bâtiment. Ce stage est un

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion éco-patrimoniale de l'immeuble de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) Intitulé (cadre 1) Licence droit, économie, gestion, mention Licence d Administration Publique Autorité responsable de la certification

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 25 mars 2013

Délibération au Conseil Municipal du lundi 25 mars 2013 15 Délibération au Conseil Municipal du lundi 25 mars 2013 Avis relatif à la fixation d'alignements et à l'acquisition d'espaces à aménager en voirie et à intégrer au Domaine Public communautaire. - Mise

Plus en détail

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

Les critères d'évaluation

Les critères d'évaluation ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 2 : Construction de logements en dépassement de la hauteur autorisée au PLU LES DEROGATIONS AU DOCUMENT

Plus en détail

Comment aider les particuliers dans leur projet d habitat?

Comment aider les particuliers dans leur projet d habitat? questions de terrain n 2 Comment aider les particuliers dans leur projet d habitat? d où vient cette question? Comment aider les particuliers dans leur projet d habitat? Construire sa maison, l agrandir

Plus en détail

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs.

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs. ANNEE 2013-2014 PLAN DE FORMATION Licence Professionnelle en Alternance AII-SIAM «AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE» «SYSTEMES INDUSTRIELS AUTOMATISES ET MAINTENANCE» «PARCOURS AUTOMATISMES» 1 OBJECTIFS

Plus en détail

6.2. Valoriser le patrimoine urbain par une nouvelle approche paysagiste intégrée dans une démarche de développement durable

6.2. Valoriser le patrimoine urbain par une nouvelle approche paysagiste intégrée dans une démarche de développement durable 6.2 Valoriser le patrimoine urbain par une nouvelle approche paysagiste intégrée dans une démarche de développement durable Questionner le projet de renouvellement urbain par l axe transversal du paysage

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

> Rectorat d Orléans-Tours. Rapport de jury. Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013

> Rectorat d Orléans-Tours. Rapport de jury. Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013 > Rectorat d Orléans-Tours Rapport de jury Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013 Organisation générale du concours Première session du concours de SAENES Classe supérieure organisé dans

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

annonce préalable ZAC Bordeaux Saint-Jean Belcier IMMEUBLE DE LOGEMENT DE 50 M EN BOIS RÉALISATION D UN ILOT MIXTE AVEC UN

annonce préalable ZAC Bordeaux Saint-Jean Belcier IMMEUBLE DE LOGEMENT DE 50 M EN BOIS RÉALISATION D UN ILOT MIXTE AVEC UN Appel à projet annonce préalable RÉALISATION D UN ILOT MIXTE AVEC UN IMMEUBLE DE LOGEMENT DE 50 M EN BOIS ZAC Bordeaux Saint-Jean Belcier IMMEUBLE DE LOGEMENT EN BOIS, 50 M ZAC BORDEAUX ST-JEAN BELCIER

Plus en détail

Logements. en Île-de-France

Logements. en Île-de-France Logements collectifs en Île-de-France FORMATION 2014 Un cycle de formation proposé par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis

Plus en détail

METHODOLOGIE DE MISE EN ŒUVRE DU SIG A LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE PLAINE COMMUNE

METHODOLOGIE DE MISE EN ŒUVRE DU SIG A LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE PLAINE COMMUNE METHODOLOGIE DE MISE EN ŒUVRE DU SIG A LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE PLAINE COMMUNE Intervenant: Dominique LUIS1 SOMMAIRE Introduction Les étapes du projet L étude d opportunité L étude de faisabilité

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

«Technologies pour la Gestion durable et interculturelle des Déchets dans les pays africains»

«Technologies pour la Gestion durable et interculturelle des Déchets dans les pays africains» - «Eco-construction et Management des Projets immobiliers en Afrique» ******** «Technologies pour la Gestion durable et interculturelle des Déchets dans les pays africains» ******** «Technologies pour

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

Cahier des charges : «Bureautique»

Cahier des charges : «Bureautique» Service formation permanente locale Cahier des charges : «Bureautique» Contexte A. Le centre L Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) est un organisme public de recherche scientifique et

Plus en détail

LES CYCLES PROFESSIONNELS 2015

LES CYCLES PROFESSIONNELS 2015 LES CYCLES PROFESSIONNELS 2015 QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT Les cycles de formation professionnelle ont pour objet de renforcer les compétences métier d un groupe d agents

Plus en détail

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES"

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme visé : Diplôme d'institut d'études politiques Majeure : Management

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

COMMUNICATION. BACHELOR EUROPéEN. Ecofac. 1ère année. en COMMUNICATION

COMMUNICATION. BACHELOR EUROPéEN. Ecofac. 1ère année. en COMMUNICATION Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année BACHELOR EUROPéEN en La 1ère année de Bachelor Européen en Communication s organise autour de 4 grands axes : La culture

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Projeteur en bureau d'études de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES»

CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES» CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES» Equipes des professeurs de technologie : - Jean-Michel BOICHOT - Olivier CAURETTE - Guillaume DODEMAND - Matthieu

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION

CAHIER DES CHARGES FORMATION CAHIER DES CHARGES FORMATION 1. INTITULE (COMPLETE) DE LA FORMATION : Gestion financière, planification, suivi et évaluation des programmes/projets de 2. CONTEXTE : La stratégie actuelle de l Agence de

Plus en détail

Dossier // presse. Exposition «une école rêve la ville» SOMMAIRE. 1- Une réflexion de l'etat sur le bâti de la Reconstruction

Dossier // presse. Exposition «une école rêve la ville» SOMMAIRE. 1- Une réflexion de l'etat sur le bâti de la Reconstruction Dossier // presse SDCI Service Départemental de la Communication Interministérielle CABINET DU PREFET DDTM DDPP DDCS DDFIP GENDARMERIE POLICE SIS Exposition «une école rêve la ville» PREFET DE LA MANCHE

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

Pépinière artistique et urbaine

Pépinière artistique et urbaine Pépinière artistique et urbaine Appel à projets Année 2015 Mise à disposition d espaces de travail Locaux et services Accompagnement Structuration et développement Mise en réseau professionnel Réponse

Plus en détail

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Annexe 1 Cadre d emploi de recrutement Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Le pôle «politiques publiques et prospective» a en charge l accompagnement

Plus en détail

PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS

PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER enfi.fr PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS Donnez un nouvel élan à votre projet professionnel avec les formations de l ENFI ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie de l'efficacité énergétique des bâtiments de l Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines -

Plus en détail

Le BTS Communication. au Lycée Aristide Bergès

Le BTS Communication. au Lycée Aristide Bergès Le BTS Communication au Lycée Aristide Bergès BTS Communication Sommaire 1. Objectifs de la formation 2. Quels métiers? 3. Ai-je le profil? 4. Avec quel bac? 5. Du concret! 6. Une formation complète et

Plus en détail

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE  ACTIVITÉS JURIDIQUES  MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 Responsable : N. Nevejans 1. MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

Plus en détail

Licence professionnelle Maîtrise des énergies renouvelables et électriques

Licence professionnelle Maîtrise des énergies renouvelables et électriques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Maîtrise des énergies renouvelables et électriques Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Résumé du Mémoire d Executive Master

Résumé du Mémoire d Executive Master EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP) Année Académique 2012 2013 Résumé du Mémoire d Executive Master Bilan d une approche basée sur l accompagnement des partenaires: Cas du

Plus en détail

Agora 2012. Prix d architecture

Agora 2012. Prix d architecture Agora 2012 Prix d architecture Règlement du concours Présentation...3 Objet du concours...3 Cahier des Charges...3 Conditions de participation...3 Candidature...3 Modalités d inscription et de participation...4

Plus en détail

Le guide l entretien professionnel

Le guide l entretien professionnel Le guide l entretien professionnel L évalué La loi a prévu la mise en place d un entretien professionnel annuel pour les fonctionnaires territoriaux. L entretien professionnel remplace la notation annuelle.

Plus en détail

Mise en Situation Professionnelle -.NET

Mise en Situation Professionnelle -.NET Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Intitulé Code Institut Paul Lambin Bachelier en informatique de gestion Mise en Situation Professionnelle -.NET I3070 Cycle 1 Bloc 3 Quadrimestre

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Responsable de l accueil des délégations Secrétariat Général Protocole Attaché

Responsable de l accueil des délégations Secrétariat Général Protocole Attaché Fonction CR/Service Cadre d emploi de recrutement Nature des fonctions Responsable de l accueil des délégations Secrétariat Général Protocole Attaché Annexe 1 Sous la responsabilité du responsable du service

Plus en détail

Conducteur de travaux en maisons individuelles

Conducteur de travaux en maisons individuelles Licence pro Conducteur de travaux en maisons individuelles Objectifs de la formation L objectif de la formation est de former des professionnels de niveau II spécialisés dans le domaine de la conduite

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail