atelier d urbanisme commercial MALACHER NORD Étude d impacts économiques et commerciaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "atelier d urbanisme commercial MALACHER NORD Étude d impacts économiques et commerciaux"

Transcription

1 atelier d urbanisme commercial MALACHER NORD Étude d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 3 - DÉCEMBRE 2014

2

3 Sommaire les attentes croisées la synthèse des attentes l étude de potentiel économique hypothèse programmatique les élements de localisation hypothèse de montage

4 01 Les attentes croisées LES HABITANTS / CONSOMMATEURS LES COMMERÇANTS restauration Café - bar Restauration rapide Restaurant traditionnelle services Service à la personne (repassage, chauffagiste, poseur d alarme, électricité, plombier) Services aux entreprises (informatique) services Pressing Distributeur de Billets Automatique commerce non alimentaire sport, jouet, prêt à porter haute-gamme alimentaire primeur - marché une offre plus qualitative au niveau de la moyenne surface alimentaire commerce alimentaire moyenne surface alimentaire profession médicale 4 Intencité - atelier d urbanisme commercial -

5 LES PROFESSIONS LIBÉRALES LE COMITÉ DE PROJET services Distributeur de Billets restauration Café - bar commerce non alimentaire Automatique commerce indépendant alimentaire alimentaire une moyenne surface alimentaire pouvant être agrandie Primeur de qualité - Bio/favorisant les circuits courts services Réparateurs de vélo Dépannage informatique une activité exceptionnelle type radiologie, laboratoire d analyse primeur Étude d impact de économiques et commerciale pour le projet Malacher Nord - Ville de Meylan 5

6 02 La synthèse Indice de réponse 1 - développer des services non présents dans la commune 2 - une moyenne surface alimentaire plus attractive 3 - un commerce de bouche type primeur / bio / circuit court 4 - des restaurants 5- des activités non alimentaires 6- une activité générant de flux en provenance d autres quartiers de la ville 4 / 4 4 / 4 3 / 4 2 / 4 2 / 4 2 / 4 6 Intencité - atelier d urbanisme commercial -

7 03 une hypothèse de programmation COMMERCES SERVICES 950m2 MSA : 400m2 intérêt de la part de Carrefour quel positionnement du Groupe Casino? Primeur / épicerie fine : 100m2 proposer une offre qui se différencierait des autres primeurs de la ville. Restaurants : 250m2 (soit 2 restaurants, pour rappel la pizzeria des Tuileaux souhaiterait étudier la possibilité de s installer dans les futurs locaux Commerces non alimentaires : 200m2 500m2 banque + DAB : 200m2 (transfert de la société générale ou autre banque) service à la personne : 100m2 (réparateur de vélo, service repassage, ménages, etc.) service aux entreprises : 100m2 (informatique) Auto-école : 100m2 volonté de changer de local Étude d impact de économiques et commerciale pour le projet Malacher Nord - Ville de Meylan 7

8 ACTIVITÉS MÉDICALES 200m m2 LES APPORTS ostéopathe : 100m2 (souhait d être transféré) kinésithérapeute : 100m2 (souhait d être transféré) généraliste / ORL : départ en retraite, les nouveaux repreneurs pourraient être relogés sur Malacher de nouveaux services et commerces non présents sur la ville une complémentarité entre l offre commerciale existante des Tuileaux et la nouvelle offre de Malacher sans créer de doublons une MSA agrandie pour donner une véritable locomotive au quartier une diversité des programmes une différenciation des autres pôles commerciaux de la ville 8 Intencité - atelier d urbanisme commercial -

9 04 les éléments de localisation 1_une visibilité accrue depuis de l avenue du Granier 2_une concentration selon les univers d activités Étude d impact de économiques et commerciale pour le projet Malacher Nord - Ville de Meylan 9

10 3_une offre de stationnement suffisante 4_une accessibilité tous modes 10 Intencité - atelier d urbanisme commercial -

11 05 les hypothèses de montage 1_la ville se porte acquéreur des pieds d immeuble 2_l ensemble des pieds d immeuble sont cédés à un investisseur unique hyp 1 - insérer une obligation de vente de l ensemble des pieds d immeuble à investisseur unique dans le cahier des charges de cession + instauration d un comité d agrément dans lequel serait associé la ville hyp 2 - procéder à une consultation pour un groupement promoteur - investisseur unique hyp 3 - mise en place d une consultation pour la désignation d un opérateur investisseur en amont ou en parallèle de la consultation promoteur 3_vente à la découpe vente auprès d investisseurs privés pour un ou plusieurs lots Étude d impact de économiques et commerciale pour le projet Malacher Nord - Ville de Meylan 11

12

13 CONTACT Intencité 69 rue des Rigoles Paris t : f : m :

MALACHER NORD. Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014

MALACHER NORD. Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014 MALACHER NORD Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014 Sommaire 1- les objectifs de la mission 2- Meylan dans son environnement 3- l offre commerciale à l échelle

Plus en détail

Présentation au comité de quartier

Présentation au comité de quartier ETUDE PROGRAMMATIQUE ET URBAINE CENTRE COMMERCIAL DU «MIROIR D EAU» SAVIGNY-LE-TEMPLE Présentation au comité de quartier 15 mars 2011 Conseil en développement OBJECTIFS DE L ETUDE Requalifier le centre

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo.

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo. JUILLET 2008 AMIENS -0 PIVADIS SM CONSEIL ETUDE DE POTENTIEL ET DE RESTRUCTURATION DU CENTRE COMMERCIAL «LE COLVERT» AMIENS Proposition de programme commercial PIVADIS 24, Rue de la Bredauche 45380 LA

Plus en détail

MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION

MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION ZAC CŒUR DE POULFANC MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION REUNION PUBLIQUE 10 SEPTEMBRE 2012 Maitre d Ouvrage SOMMAIRE PARTIE 1 : DIAGNOSTIC CONTEXTE ET OBJECTIFS ANLYSE DU TISSU

Plus en détail

Cahier des charges Rétrocession du droit au bail pour le local commercial 36-40 rue du Général Gallieni à Rosny-sous-Bois

Cahier des charges Rétrocession du droit au bail pour le local commercial 36-40 rue du Général Gallieni à Rosny-sous-Bois Décembre 2015 Cahier des charges Rétrocession du droit au bail pour le local commercial 36-40 rue du Général Gallieni à Rosny-sous-Bois Le présent cahier des charges répond aux dispositions des articles

Plus en détail

Rénovation Urbaine du Quartier des Oliviers 19 Mars 2014

Rénovation Urbaine du Quartier des Oliviers 19 Mars 2014 Rénovation Urbaine du Quartier des Oliviers 19 Mars 2014 Point sur la convention Les Dates clés Présentation du Premier projet : RTP du 4 Avril 2007 Signature du Protocole de Préfiguration : 7 mai 2008

Plus en détail

Les enjeux du commerce dans les quartiers de la politique de la ville

Les enjeux du commerce dans les quartiers de la politique de la ville Ville au Carré USH Centre AROSH Poitou Charentes L immobilier, levier de développement économique et commercial dans les quartiers 5 ème rencontre Cycle Habitat, Cadre de vie et Gestion Urbaine Les enjeux

Plus en détail

Implanter son commerce a Cran-Gevrier : cadre de vie, potentiels et opportunites. Cran-Gevrier. Attractivité. Commerce. Créativité.

Implanter son commerce a Cran-Gevrier : cadre de vie, potentiels et opportunites. Cran-Gevrier. Attractivité. Commerce. Créativité. Cran-Gevrier Attractivité Implanter son commerce a Cran-Gevrier : cadre de vie, potentiels et opportunites Commerce Créativité Écoute Convivialité Cadre de vie Acteur Croissance www.ville-crangevrier.fr/economie-et-emploi

Plus en détail

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE AVIS D APPEL A PROJET CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE Etablissement Organisateur de la consultation Métropole Européenne de Lille

Plus en détail

Instauration d'un périmètre de sauvegarde du commerce et de l'artisanat de proximité sur les secteurs du centre-ville et de la Saulaie

Instauration d'un périmètre de sauvegarde du commerce et de l'artisanat de proximité sur les secteurs du centre-ville et de la Saulaie Instauration d'un périmètre de sauvegarde du commerce et de l'artisanat de proximité sur les secteurs du centre-ville et de la Saulaie Rapport technique Table des illustrations Figure 1 Age de la population----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015

Enquête de satisfaction 2015 Direction de la Petite Enfance et des Familles Enquête de 2015 auprès des familles utilisatrices des crèches municipales Mairie de Bordeaux 28 mai 2015 Sommaire Cadre méthodologique Synthèse globale Présentation

Plus en détail

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse Une offre complète de 60 boutiques au cœur d un projet urbain ambitieux Toulouse Métropole une agglomération dynamique Croissance démographique la plus élevée d Europe

Plus en détail

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE Enjeux commerciaux Maintien de la diversité commerciale en centre-ville Outils et pistes de réflexion Mise en place d un périmètre de préemption

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

Les citadins, leur vie en ville et le commerce de proximité

Les citadins, leur vie en ville et le commerce de proximité Contacts Département Opinion Corporate Jérôme SAINTE-MARIE, Co-directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Claire PIAU, Directrice d études / claire.piau@csa.eu

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR?

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? Construire son projet de reprise -Devenir dirigeant -Concrétisation -Financer la reprise -réalisation du plan de reprise -Diagnostiquer & évaluer -Trouver l

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la réunion publique du 20 mai 2015 I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub

Plus en détail

Lotisseur. Les emplois possibles dans le métier

Lotisseur. Les emplois possibles dans le métier Lotisseur Toute la gamme des métiers de l immobilier et du domaine financier en y ajoutant les professions juridiques et techniques. Le lotisseur est ou devient propriétaire d un ou plusieurs terrains

Plus en détail

Présentation de nos activités

Présentation de nos activités Présentation de nos activités Acquisition Cession Valorisation Conseil Notre activité Triactis est un cabinet de conseil en transmissions et acquisitions spécialisé dans le domaine de l assurance : Notre

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS

COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS...

Plus en détail

La transmission d un cabinet d EC et de CAC

La transmission d un cabinet d EC et de CAC La transmission d un cabinet d EC et de CAC Ou les cordonniers sont les plus mal chaussés! Par Nathalie GORRY et Boris SAUVAGE Avec la participation de Fabrice ZINSSNER de Gan Assurances 1 Objectifs de

Plus en détail

AUBE (10) TROYES Vouldy, Jules Guesde, Trévois, Les Sénardes (ZRU) BOULEVARD JULES GUESDE

AUBE (10) TROYES Vouldy, Jules Guesde, Trévois, Les Sénardes (ZRU) BOULEVARD JULES GUESDE AUBE (10) TROYES (ZRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition 9 commerces (dont 1 vacant) en rez-de-chaussée d immeubles sans locomotive alimentaire Une offre mixte de commerces de bouche

Plus en détail

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel»

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» REFERENCE : 704 1. Objectif général Appréhender la gestion globale du bilan à l'aide de cas pratiques. Maîtriser les mécanismes de mise en œuvre. 2.

Plus en détail

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Mars 2013 Ville de Rosny sous Bois Programme d actions PLH 2013 2018 Page 2 Sommaire 1 Déclinaison du programme d actions selon

Plus en détail

BAIOPOLIS ILÔT BELFORT

BAIOPOLIS ILÔT BELFORT Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 9 février 2012 DOSSIER DE PRESSE BAIOPOLIS ILÔT BELFORT Pose de la première pierre La Ville de Bayonne pose le

Plus en détail

2 ème Edition 2014. Entreprises ESPACES. 1er RÉSEAU PARTENAIRE, 61 IMPLANTATIONS EN FRANCE

2 ème Edition 2014. Entreprises ESPACES. 1er RÉSEAU PARTENAIRE, 61 IMPLANTATIONS EN FRANCE 2 ème Edition 2014 1er RÉSEAU PARTENAIRE, 61 IMPLANTATIONS EN FRANCE Bâtiment neuf haute performance environnemental, conception innovante, YWOOD BUSINESS se développera sur 1.220 m² environ en R+2, divisible

Plus en détail

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel»

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» REFERENCE : 704 1. Objectif général Appréhender la gestion globale du bilan à l'aide de cas pratiques. Maîtriser les mécanismes de mise en œuvre. 2.

Plus en détail

PIXILLATION Vidéo explicative de la technique de la pixillation. Participation de toute la classe. Travail en extérieur et en classe entière

PIXILLATION Vidéo explicative de la technique de la pixillation. Participation de toute la classe. Travail en extérieur et en classe entière e(s ) nc e(s ) SUJET DE COURS 5eme salle arts plastiques nc communiquer ; différencier les images s des images de communication et des images documentaires. e(s ) nc e(s ) nc communiquer ; différencier

Plus en détail

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché!

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché! N 06 NOV. 04 Actualité Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché! Bernard S., ex cadre supérieur d un groupe international rentre chez lui à la nuit tombée, après une journée de rendez- vous

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE I. Contexte Contextes variés Acquisition, cession, recherche d associés, fusion, Succession, partage entre héritiers, transmission

Plus en détail

Identification de la société

Identification de la société Identification de la société Raison sociale de l entreprise : SO Lifes Siège social : 23 Avenue Saint Lazare, Bât D, Résidence Parc des Roses, 34000 MONTPELLIER Zone de couverture : Montpellier et ses

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature BORDEAUX QUARTIER ST MICHEL 69 rue Camille Sauvageau PRESENTATION DU PROJET Préambule InCité mène le volet habitat du projet de renouvellement du Centre Historique mis en place par

Plus en détail

Programmation urbaine et stratégie durable

Programmation urbaine et stratégie durable 11 e Rencontre franco-suisse des urbanistes Equipements Coopération & Rayonnement Programmation urbaine et stratégie durable François Yenny, architecte Suisse Divonne-les-Bains, 4 juillet 2014 Fil rouge

Plus en détail

CENTRE COMMERCIAL DE LA ROQUE. Cahier des charges

CENTRE COMMERCIAL DE LA ROQUE. Cahier des charges CENTRE COMMERCIAL DE LA ROQUE Cahier des charges Juillet 2013 Contexte et objectifs de l opération Eléments de contexte général Idéalement situé aux limites des franges franciliennes et à proximité du

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

ATELIER 2. De la programmation commerciale à la commercialisation des locaux 22 MAI 2012

ATELIER 2. De la programmation commerciale à la commercialisation des locaux 22 MAI 2012 ATELIER 2 De la programmation commerciale à la commercialisation des locaux 22 MAI 2012 Contexte et problématique Recherche de mixité fonctionnelle des quartiers et des immeubles : RDC : activités et services

Plus en détail

Sommaire. I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL. III. Souplesse et stratégies de sortie. IV. Clientèle et positionnement

Sommaire. I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL. III. Souplesse et stratégies de sortie. IV. Clientèle et positionnement www.perl.fr Sommaire I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL III. Souplesse et stratégies de sortie IV. Clientèle et positionnement V. Perl pratique PERL PERL Créateur du schéma en 2000

Plus en détail

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations.

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations. H A C C P Hazard Analysis, Critical Control Point Analyse des dangers, maîtrise des points critiques Objectifs : L'HACCP est une norme de mise en œuvre destinée à évaluer les dangers, et, mettre en place

Plus en détail

CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL

CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SUJET POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SPÉCIALITÉ INFRASTRUCTURES ET RESEAUX OPTION : DEPLACEMENTS ET TRANSPORTS SESSION 2013 Durée : 8 heures

Plus en détail

Atelier EcoQuartier Programmer un projet d aménagement : comment assurer mixité sociale et fonctionnelle?

Atelier EcoQuartier Programmer un projet d aménagement : comment assurer mixité sociale et fonctionnelle? Atelier EcoQuartier Programmer un projet d aménagement : comment assurer mixité sociale et fonctionnelle? Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation siège : Espace Eiffel 18/20, rue

Plus en détail

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 2 OCTOBRE 2009 SOMMAIRE L INAUGURATION DU 2 OCTOBRE 2009 p 4 La nouvelle Maison des Consultations L extension du bloc opératoire L HÔPITAL

Plus en détail

Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique

Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique En partenariat avec le Crédit Agricole d'ille-et-vilaine. Avril 2013 L ensemble des étudiants du Master 2 SIGAT LE CRÉDIT

Plus en détail

REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET "CENTRE-BOURG"

REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET CENTRE-BOURG REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET "CENTRE-BOURG" 25 août 2014 Contexte et objet de la demande Lors d une rencontre

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

Reprendre une entreprise en Meuse

Reprendre une entreprise en Meuse Reprendre une entreprise en Meuse Journal d annonces des offres de reprises d entreprises agricoles, artisanales, commerciales et de services CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE TERRITORIALE DE LA MEUSE

Plus en détail

NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Commerce diffus

NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Commerce diffus NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Concentrations

Plus en détail

Déploiement des infrastructures publiques de recharge électriques pour les véhicules décarbonés

Déploiement des infrastructures publiques de recharge électriques pour les véhicules décarbonés Déploiement des infrastructures publiques de recharge électriques pour les véhicules décarbonés Résumé : Cette note aborde l organisation de nos futurs modes de déplacement et de consommation par le développement

Plus en détail

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE...

Plus en détail

*Ubiconseil la passion de votre métier

*Ubiconseil la passion de votre métier *Ubiconseil la passion de votre métier UBICONSEIL regroupe des experts comptables et des professionnels libéraux du conseil spécialisés et formés pour vous apporter une réponse pluridisciplinaire d experts,

Plus en détail

D-2011/462 Rétrocession du droit au bail du local commercial situé 93, 95 et 97 du cours Victor Hugo à Bordeaux. Choix du cessionnaire.

D-2011/462 Rétrocession du droit au bail du local commercial situé 93, 95 et 97 du cours Victor Hugo à Bordeaux. Choix du cessionnaire. D-2011/462 Rétrocession du droit au bail du local commercial situé 93, 95 et 97 du cours Victor Hugo à Bordeaux. Choix du cessionnaire. Monsieur Jean-Charles BRON, Adjoint au Maire, présente le rapport

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

LE REGIME MINIER : HISTOIRE D UN INVESTISSEUR IMMOBILIER

LE REGIME MINIER : HISTOIRE D UN INVESTISSEUR IMMOBILIER LE REGIME MINIER : HISTOIRE D UN INVESTISSEUR IMMOBILIER I - Un régime de sécurité sociale ancien et atypique II La fermeture des mines et ses conséquences sur le régime minier III Le processus de vente

Plus en détail

LA TRANSFORMATION DE BUREAUX EN LOGEMENTS

LA TRANSFORMATION DE BUREAUX EN LOGEMENTS LA TRANSFORMATION DE BUREAUX EN LOGEMENTS A PARIS Par : Pierre MOREL, Président de SOVEICO Membre Titulaire IFEI Antoine HINFRAY Avocat Associé de la SCP FORESTIER & HINFRAY Docteur d Etat en droit Membre

Plus en détail

*Ubiconseil la passion de votre métier

*Ubiconseil la passion de votre métier *Ubiconseil la passion de votre métier UBICONSEIL regroupe des experts comptables et des professionnels libéraux du conseil spécialisés et formés pour vous apporter une réponse pluridisciplinaire d experts,

Plus en détail

Edito. Je compte sur vous! Christel TEYSSEDRE

Edito. Je compte sur vous! Christel TEYSSEDRE 56 ème Congrès de l UNFD Edito Le consommateur a indéniablement changé. Il va même persévérer dans cette évolution. Il change pour sauver l essentiel : renoncer à la société de consommation de ses parents

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 09-DCC-46 du 28 septembre 2009 relative à la prise en location-gérance par la société Distribution Casino France d un hypermarché détenu par la société Doremi L Autorité

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail

Création de la 1 ère foncière française cotée spécialisée dans les Retail Parks Jeudi 6 décembre 2012

Création de la 1 ère foncière française cotée spécialisée dans les Retail Parks Jeudi 6 décembre 2012 Rapprochement Patrimoine & Commerce et Foncière Sepric Création de la 1 ère foncière française cotée spécialisée dans les Retail Parks Jeudi 6 décembre 2012 Disclaimer Le présent document (la «Présentation»)

Plus en détail

1/5 ENFANTS ETAUTRES PERSONNES VIVANT AU FOYER SI ENFANTS ACCUEILLIS EN DROIT DE VISITE ET D HEBERGEMENT, PRECISER :

1/5 ENFANTS ETAUTRES PERSONNES VIVANT AU FOYER SI ENFANTS ACCUEILLIS EN DROIT DE VISITE ET D HEBERGEMENT, PRECISER : 1/5 Service Logement 21, route de la Côte d Amour 44600 SAINT-NAZAIRE - 02.49.14.80.83 - - 02.40.53.03.33 DEMANDE D ACCES A UN LOGEMENT EN SOUS-LOCATION 1 LE(S) DEMANDEUR(S) 1 DEMANDEUR CONJOINT Nom(s)

Plus en détail

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public accessibilité l essentiel > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS POURQUOI? LA DALLE LOUVOIS, LE CONSTAT : UNE STRUCTURE VIEILLISSANTE IMPLIQUANT DES COÛTS D ENTRETIEN EN CROISSANCE RÉGULIÈRE : > Inadaptée > Difficile d accès

Plus en détail

UN CONCEPT INÉDIT Concepteur et opérateur de services de Conciergerie d Entreprise et d Intendance depuis 2001, TO DO TODAY propose aujourd hui un

UN CONCEPT INÉDIT Concepteur et opérateur de services de Conciergerie d Entreprise et d Intendance depuis 2001, TO DO TODAY propose aujourd hui un Votre Concierge à deux pas de chez vous UN CONCEPT INÉDIT Concepteur et opérateur de services de Conciergerie d Entreprise et d Intendance depuis 2001, TO DO TODAY propose aujourd hui un nouveau service

Plus en détail

Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19

Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19 F.1 Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19 F.2 Vends Salon de coiffure à REIMS 03,26,09,37,64 F.3 Vends - REIMS - Salon de coiffure

Plus en détail

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude N 1889 : Conciergerie privée. Testez la fiabilité de votre projet.

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude N 1889 : Conciergerie privée. Testez la fiabilité de votre projet. Résultats d Etude L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction... 4 Synthèse... 6 PAGE 1 :... 7 Question 1/13... 7 Vous vivez :... 7 PAGE 2 :...10 Question 2/13...10

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA RETROCESSION D UN BAIL COMMERCIAL EXPLOITE DANS LE LOCAL SIS 14 RUE DU GENERAL DE GAULLE A ENGHIEN-LES-BAINS

CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA RETROCESSION D UN BAIL COMMERCIAL EXPLOITE DANS LE LOCAL SIS 14 RUE DU GENERAL DE GAULLE A ENGHIEN-LES-BAINS Annexe au rapport de présentation portant sur l approbation du cahier des charges de rétrocession du bail commercial relatif au local sis 14 rue du général de Gaulle (95880 Enghien-les-Bains) - Conseil

Plus en détail

LE POINT SUR. La maison à 100 000

LE POINT SUR. La maison à 100 000 LE POINT SUR La maison à 100 000 Mars 2007 I - Le contexte La maison à 100.000 s inscrit dans la politique d encouragement à l accession sociale à la propriété, qui est un des objectifs du plan de Cohésion

Plus en détail

SCPI UFFI Performances Énergétiques

SCPI UFFI Performances Énergétiques GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI - OPCI groupements forestiers SCPI UFFI Performances Énergétiques Date d ouverture de la souscription : 22 novembre 2011 Donnons plus de valeur au temps UFFI REAM - UFFI

Plus en détail

LANCEMENT ESPACE PROFESSIONNELS ORLEANS CENTRE CREDIT AGRICOLE CENTRE LOIRE

LANCEMENT ESPACE PROFESSIONNELS ORLEANS CENTRE CREDIT AGRICOLE CENTRE LOIRE LANCEMENT ESPACE PROFESSIONNELS ORLEANS CENTRE CREDIT AGRICOLE CENTRE LOIRE Analyse Contexte : Le Crédit Agricole Centre Loire lance un Nouvel Espace dédié aux professionnels du Centre ville d'orléans

Plus en détail

Rapport de Phase 1 Etude de faisabilité pour la création d un circuit d achat et de livraison

Rapport de Phase 1 Etude de faisabilité pour la création d un circuit d achat et de livraison Rapport de Phase 1 Etude de faisabilité pour la création d un circuit d achat et de livraison Sommaire Historique et contexte du commerce dans la ville Diagnostic globale : - La clientèle - Les commerces

Plus en détail

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE États généraux du Commerce 21 février 2011 avec le soutien financier ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT

Plus en détail

L EAI rendue à la ville : un cluster urbain, un quartier créatif

L EAI rendue à la ville : un cluster urbain, un quartier créatif ICADE_SNI_SCET Jacques FERRIER Architectures _ Agence TER Ville de Montpellier Site de l Ecole d Application de l Infanterie _ EAI L EAI rendue à la ville : un cluster urbain, un quartier créatif Présentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Evolution des commerces à Paris. Inventaire des commerces 2014 et évolutions 2011-2014

DOSSIER DE PRESSE. Evolution des commerces à Paris. Inventaire des commerces 2014 et évolutions 2011-2014 DOSSIER DE PRESSE Evolution des commerces à Paris Inventaire des commerces 2014 et évolutions 2011-2014 Contacts presse : Ville de Paris : Marie Francolin : presse@paris.fr / 01.42.76.49.61 CCI Paris :

Plus en détail

L efficience des procédures de périmètre de préemption des baux commerciaux

L efficience des procédures de périmètre de préemption des baux commerciaux MAIRIE DE BOULOGNE BILLANCOURT CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL LOCAL AVIS ET RAPPORTS Assemblée Générale 7 février 2012 L efficience des procédures de périmètre de préemption des baux commerciaux Avis présenté

Plus en détail

Comment bâtir une stratégie commerciale partagée?

Comment bâtir une stratégie commerciale partagée? Comment maintenir et développer le commerce face aux nouveaux modes de consommation? LUNDI 17 NOVEMBRE CCI GRENOBLE Comment bâtir une stratégie commerciale partagée? Comment bâ*r une stratégie commerciale

Plus en détail

6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions

6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions 6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions Besoins identifiés par la commune : 1. sécuriser le carrefour des Tancs (peu de visibilité) et l accès à l arrêt de bus (le long de la RD942 très circulée)

Plus en détail

Editorial. Cette stratégie répond à deux exigences : une valeur forte perçue par le client et des retours sur investissement élevés.

Editorial. Cette stratégie répond à deux exigences : une valeur forte perçue par le client et des retours sur investissement élevés. Editorial Propriétaire depuis plus de 15 ans de chaînes hôtelières et de restauration, Le Groupe de l Hôtellerie investit et développe des projets dans ces secteurs clés de l économie française. C est

Plus en détail

Mairie d Orléans Mars 2013 Cahier des Charges de Rétrocession

Mairie d Orléans Mars 2013 Cahier des Charges de Rétrocession Mairie d Orléans Mars 2013 Cahier des Charges de Rétrocession Bail commercial 76 rue des Carmes-Orléans Article 1 : Délimitation d un périmètre de sauvegarde du commerce et de l artisanat Par délibération

Plus en détail

Le Conseil général de la Ville de Neuchâtel, Sur la proposition du Conseil communal, a r r ê t e :

Le Conseil général de la Ville de Neuchâtel, Sur la proposition du Conseil communal, a r r ê t e : relatif à diverses cessions immobilières au domaine public communal et au domaine privé ainsi qu à l inscription d une servitude Article premier.- Le Conseil communal est autorisé à acquérir, gratuitement,

Plus en détail

2. Le stationnement. Définition de la politique vélo de la Communauté Urbaine de Bordeaux fiches action juin 2012

2. Le stationnement. Définition de la politique vélo de la Communauté Urbaine de Bordeaux fiches action juin 2012 30 2. Le stationnement 31 2. STATIONNEMENT - Objectif 1 : proposer une offre de stationnement sécurisée et adaptée 2.1. Développement de l offre en parkings publics sécurisés Il s agit de développer l

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

Étude de restructuration du Centre Commercial de Kermoysan

Étude de restructuration du Centre Commercial de Kermoysan N 052QUIM Étude de restructuration du Centre Commercial de Kermoysan Diagnostic- Mai 2006 Ville de Quimper Sommaire Objectifs et méthodologie d intervention 3 Partie : Analyse du bâti commercial et de

Plus en détail

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle.

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle. 2015-03 Séance du 14 janvier 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle. Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret n 2006-1267 du

Plus en détail

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN ENJEU POUR L URBANISATION MAITRISEE DE BUSSY SAINT- GEORGES Un enjeu politique Le contrôle et la gestion des espaces urbanisés sont des enjeux de

Plus en détail

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs FISH GEEK La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs dans une perspective de développement durable et une approche d écoconception Seul Pôle de Compétitivité

Plus en détail

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier BREST 28 et 29 NOVEMBRE 2013 POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier Présentation de la SPLA SOREQA SPLA à vocation métropolitaine crée

Plus en détail

Descriptif du programme de rachat d actions propres approuvé par l assemblée générale mixte des actionnaires du 27 avril 2012

Descriptif du programme de rachat d actions propres approuvé par l assemblée générale mixte des actionnaires du 27 avril 2012 Société Anonyme au capital de 53 100 000 Euros Siège Social : 5, rue Saint-Georges 75009 Paris 712 048 735 R.C.S. Paris Descriptif du programme de rachat d actions propres approuvé par l assemblée générale

Plus en détail

Responsable Retrouvons le sens des affaires

Responsable Retrouvons le sens des affaires Journée [b2b] d e l'achat 3.11.15 Lyon Responsable Retrouvons le sens des affaires DOSSIER INSCRIPTION VENDEURS Rencontrez les acheteurs professionnels de votre territoire et offrez-vous une visibilité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET le 24 Juin 2014 www.cducentre.com www.cducentre.com Dossier de presse lancement site internet - Signature régionale

Plus en détail

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH CAHIER DES CHARGES Commune de Lanslevillard MAI 2013 ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH SOMMAIRE 1/ Modalités d intervention

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

ZAC DU MOULIN BOISSEAU COMMUNE DE CARQUEFOU. Annexe 5 : Clauses anti-spéculatives

ZAC DU MOULIN BOISSEAU COMMUNE DE CARQUEFOU. Annexe 5 : Clauses anti-spéculatives ZAC DU MOULIN BOISSEAU COMMUNE DE CARQUEFOU Annexe 5 : Clauses anti-spéculatives 1 VENTE FONCIERE EN ZAC POUR UN PROGRAMME ABORDABLE EN P ROMOTION Clause anti-spéculative À insérer dans les CCCT, compromis

Plus en détail

LOCAL À LOUER. «ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE» RESTAURATION Quartier du Trapèze BOULOGNE BILLANCOURT Ilot D3 Lots 37 C-D-E

LOCAL À LOUER. «ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE» RESTAURATION Quartier du Trapèze BOULOGNE BILLANCOURT Ilot D3 Lots 37 C-D-E LOCAL À LOUER «RESTAURATION Quartier du Trapèze BOULOGNE BILLANCOURT Ilot D3 Lots 37 C-D-E 152, bd Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 53 53 23 23 Fax : 01 53 53 23 29 Email : contact@devim-commercialisation.fr

Plus en détail

Centre commercial Les Halles à Amiens

Centre commercial Les Halles à Amiens Centre commercial Les Halles à Amiens Dossier de presse 3 février 2009 Jacques BLANCHARD, CB Richard Ellis Investors, Responsable du portefeuille commerce de MRM Eric RAVOIRE, CB Richard Ellis Investors,

Plus en détail

Développement hôtelier

Développement hôtelier Développement hôtelier Intervention Master 2 La Sorbonne Paris IV Matthieu Beaugrard 28/03/2012 Présentation Formation en urbanisme IUP Aménagement du territoire (Toulouse) Master Professionnel Urbanisme

Plus en détail