2 ème conférence des commissaires à la protection des données de la francophonie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2 ème conférence des commissaires à la protection des données de la francophonie"

Transcription

1 2 ème conférence des commissaires à la protection des données de la francophonie 17 octobre 2008, Strasbourg Atelier - 2ème partie - Prendre en compte les dimensions techniques Expérience suisse en matière de vidéosurveillance (Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques) Marc Buntschu Chef d Unité, Préposé fédéral suisse à la protection des données et à la transparence 1

2 Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques 1. Le cadre légal Les réglementations spécifiques La loi sur la protection des données La jurisprudence 2. La sensibilisation Feuillets thématiques Accompagnement de projets (FAREC) 3. Les contrôles Gare ferroviaire de Zürich (CFF) 4. Les développements technologiques Vidéo à la poste, banques, magasins (Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel) Vidéo sur le lieu de travail au magasin ALDI (Technologie Burkhalter: zone coupée) Vidéo avec mouvement (Technologie Emitall: floutage-brouillage) 2

3 Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques 1. Le cadre légal Les réglementations spécifiques La loi sur la protection des données La jurisprudence 2. La sensibilisation 3. Les contrôles Feuillets thématiques Accompagnement de projets (FAREC) Gare ferroviaire de Zürich (CFF) 4. Les développements technologiques Vidéo à la poste, banques, magasins (Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel) Vidéo sur le lieu de travail au magasin ALDI (Technologie Burkhalter: zone coupée) Vidéo avec mouvement (Technologie Emitall: floutage--brouillage) 3

4 Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques 1. Le cadre légal Les réglementations spécifiques La loi sur la protection des données La jurisprudence 2. La sensibilisation Feuillets thématiques Accompagnement de projets (FAREC) 3. Les contrôles Gare ferroviaire de Zürich (CFF) 4. Les développements technologiques Vidéo à la poste, banques, magasins (Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel) Vidéo sur le lieu de travail au magasin ALDI (Technologie Burkhalter: zone coupée) Vidéo avec mouvement (Technologie Emitall: floutage--brouillage) 4

5 5

6 6

7 7

8 8

9 Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques 1. Le cadre légal 2. La sensibilisation Les réglementations spécifiques La loi sur la protection des données La jurisprudence Feuillets thématiques Accompagnement de projets (FAREC) 3. Les contrôles Gare ferroviaire de Zürich (CFF) 4. Les développements technologiques Vidéo à la poste, banques, magasins (Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel) Vidéo sur le lieu de travail au magasin ALDI (Technologie Burkhalter: zone coupée) Vidéo avec mouvement (Technologie Emitall: floutage--brouillage) 9

10 Projet-pilote à l aéroport de Zurich-Kloten Système de reconnaissance FaRec 10

11 Système de reconnaissance FaRec Position du PFPDT: Examen du principe de proportionalité Examen des risques d erreur Clarification de la finalité Elaboration d une base légale formelle Elaboration d une réglementation d application claire et détaillée 11

12 Système de reconnaissance FaRec 12

13 Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques 1. Le cadre légal 2. La sensibilisation Les réglementations spécifiques La loi sur la protection des données La jurisprudence Feuillets thématiques Accompagnement de projets (FAREC) 3. Les contrôles Gare ferroviaire de Zürich (CFF) 4. Les développements technologiques Vidéo à la poste, banques, magasins (Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel) Vidéo sur le lieu de travail au magasin ALDI (Technologie Burkhalter: zone coupée) Vidéo avec mouvement (Technologie Emitall: floutage--brouillage) 13

14 Contrôle de la vidéosurveillance en gare de Zurich 14

15 Swiss Federal Data Protection and Information Commissioner, FDPIC Contrôle de la vidéosurveillance en gare de Zurich Après avoir reçu de nombreuses plaintes de voyageurs, le PFPDT a décidé d organiser un contrôle concernant la vidéosurveillance mise en place dans le gare ferroviaire très fréquentée de Zurich. 15

16 oncept of control - Process oncept de contrôle - Processus Advice Conseil Training Formation Plan of action Plan d action AEMTER OFFICES SFDPC-Staff Parliament Parlement Press Presse Complaints Plainte EXTERN EXTERNE ist of topics Liste thèmes Schedule of project Esquisse de projet Study of feasibility Etude de faisabilité Outsourcing Experts externes Invitation to tender Sorting / Choice Work instruction Notification Annonce ther supervisory authorities Preparation Préparation Parliamentary control committees Committee of financial control Data protection Commissioners from cantons / Länder Data Protection Commissioners other countries The complaintshandling Workshop CIRCA website PVK / OPCA Others... Co-ordination Information Introduction Introduction Analyses, Evaluation Analyse, exploitation Execution of the control Exécution du contrôle Report Rapport de travail Contract Planning Follow up (Suivi) Controlling Delivery Closure of the mandate Consultation Consultation 16 Post-control

17 Contrôle de la vidéosurveillance en gare de Zurich Constatation du PFPDT: Aucune information claire des usagers Aucune base légale Aucun concept de mise en place ni d utilisation de la vidéosurveillance 17

18 Contrôle de la vidéosurveillance en gare de Zurich Ce contrôle a permis: une prise de conscience de la problématique par les responsables la mise en place d un concept (finalités, compétences, ) un recensement des installations l élaboration d une réglementation spécifique 18

19 Contrôle de la vidéosurveillance en gare de Zurich Les résultats détaillés de contrôle ont été publiés dans le 10ème rapport d activités du PFPDT (2003)

20 Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques 1. Le cadre légal 2. La sensibilisation 3. Les contrôles Les réglementations spécifiques La loi sur la protection des données La jurisprudence Feuillets thématiques Accompagnement de projets (FAREC) Gare ferroviaire de Zürich (CFF) 4. Les développements technologiques Vidéo à la poste, banques, magasins (Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel) Vidéo sur le lieu de travail au magasin ALDI (Technologie Burkhalter: zone coupée) Vidéo avec mouvement (Technologie Emitall: floutage-brouillage) 20

21 Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques 1. Le cadre légal 2. La sensibilisation 3. Les contrôles Les réglementations spécifiques La loi sur la protection des données La jurisprudence Feuillets thématiques Accompagnement de projets (FAREC) Gare ferroviaire de Zürich (CFF) 4. Les développements technologiques Vidéo à la poste, banques, magasins (Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel) Vidéo sur le lieu de travail au magasin ALDI (Technologie Burkhalter: zone coupée) Vidéo avec mouvement (Technologie Emitall: floutage--brouillage) 21

22 Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel HTTPS D Caméra numerique Base de données codée Serveur SSL Client (SeeTec 5 pour Windows) 22

23 Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel HTTPS D Caméra numerique Base de données codée Serveur SSL Client (SeeTec 5 pour Windows) 23

24 SeeTec HTTPS D Caméra numerique Base de données codée Serveur SSL Client (SeeTec 5 pour Windows) 24

25 Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel HTTPS D Caméra numerique Base de données codée Serveur SSL Client (SeeTec 5 pour Windows) 25

26 Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques 1. Le cadre légal 2. La sensibilisation 3. Les contrôles Les réglementations spécifiques La loi sur la protection des données La jurisprudence Feuillets thématiques Accompagnement de projets (FAREC) Gare ferroviaire de Zürich (CFF) 4. Les développements technologiques Vidéo à la poste, banques, magasins (Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel) Vidéo sur le lieu de travail au magasin ALDI (Technologie Burkhalter: zone coupée) Vidéo avec mouvement (Technologie Emitall: floutage--brouillage) 26

27 Contrôle de la vidéosurveillance au centre commercial Aldi 27

28 Technologie Burkhalter: zone coupée 28

29 Technologie Burkhalter: zone coupée 29

30 Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques 1. Le cadre légal 2. La sensibilisation 3. Les contrôles Les réglementations spécifiques La loi sur la protection des données La jurisprudence Feuillets thématiques Accompagnement de projets (FAREC) Gare ferroviaire de Zürich (CFF) 4. Les développements technologiques Vidéo à la poste, banques, magasins (Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel) Vidéo sur le lieu de travail au magasin ALDI (Technologie Burkhalter: zone coupée) Vidéo avec mouvement (Technologie Emitall: floutage-brouillage) 30

31 Technologie Emitall: Floutagebrouillage 31

32 Technologie Emitall: Floutagebrouillage 32

33 Technologie Emitall: Floutagebrouillage 33

34 Technologie Emitall: Floutagebrouillage 34

35 Technologie Emitall: Floutagebrouillage 35

36 Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques 1. Le cadre légal Expert informatique du PFPDT: Les réglementations spécifiques La loi sur la protection des données La jurisprudence Philippe Bolgiani 2. La sensibilisation Feuillets thématiques Les contrôles Accompagnement de projets (FAREC) Gare ferroviaire de Zürich (CFF) 4. Les développements technologiques Vidéo à la poste, banques, magasins (Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel) Vidéo sur le lieu de travail au magasin ALDI (Technologie Burkhalter: zone coupée) Vidéo avec mouvement (Technologie Emitall: floutage-brouillage) 36

37 Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques 1. Le cadre légal 2. La sensibilisation 3. Les contrôles Les réglementations spécifiques La loi sur la protection des données La jurisprudence Feuillets thématiques Accompagnement de projets (FAREC) Gare ferroviaire de Zürich (CFF) 4. Les développements technologiques Vidéo à la poste, banques, magasins (Technologie SeeTec: chiffrement par logiciel) Vidéo sur le lieu de travail au magasin ALDI (Technologie Burkhalter: zone coupée) Vidéo avec mouvement (Technologie Emitall: floutage--brouillage) 37

38 La conférence francophone Vendredi Ateliers de sensibilisation et de formation aux bonnes pratiques La prise en compte des dimensions techniques Je vous remercie de votre attention! Du cadre légal à la prise en compte des dimensions techniques Marc Buntschu Chef d unité auprès du Préposé fédéral suisse à la protection des données et à la transparence 38

Qualité et Gestion 18 Juin 2008. Intégration du SCI dans le système de management existant

Qualité et Gestion 18 Juin 2008. Intégration du SCI dans le système de management existant Qualité et Gestion 18 Juin 2008 Intégration du SCI dans le système de management existant 0 Anuschka Küng Economiste d entreprise HES Certification Six Sigma Certification Risk Manager CISA, CIA (i.a.)

Plus en détail

Vidéosurveillance en entreprise Céline Dubey Guillaume Saignelégier, le 14 mars 2013

Vidéosurveillance en entreprise Céline Dubey Guillaume Saignelégier, le 14 mars 2013 Vidéosurveillance en entreprise Céline Dubey Guillaume Saignelégier, le 14 mars 2013 Introduction 2 Surveiller terme ambivalent Notion de contrôle Notion de bienveillance Observer attentivement, pour contrôler

Plus en détail

«Big brother is watching you» La vidéosurveillance, instrument de prévention dans l espace public

«Big brother is watching you» La vidéosurveillance, instrument de prévention dans l espace public 4 e rencontre du réseau Jeunes et violence 14 mai 2013, Zurich «Big brother is watching you» La vidéosurveillance, instrument de prévention dans l espace public Maurice Illi Unité de gestion de la sécurité

Plus en détail

(exemple d un magasin ALDI)

(exemple d un magasin ALDI) Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence PFPDT Contrôle du système de vidéosurveillance de la société ALDI SUISSE SA (exemple d un magasin ALDI) Résumé du rapport final du Préposé

Plus en détail

Protection de la sphère privée et des données au travail un droit légitime

Protection de la sphère privée et des données au travail un droit légitime Les autorités fédérales de la Confédération suisse Protection de la sphère privée et des données au travail un droit légitime Berne / Lausanne, 28.01.2013 - Dans le contexte de la septième Journée de la

Plus en détail

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France International business Services Une ligne dédiée Barrières de la langue, environnement règlementaire complexe et évolutif,

Plus en détail

WEBRISKCONTROL UNE SOLUTION SIMPLE ET ÉCONOMIQUE DE GESTION DES RISQUES. Version 1.1 Pittet Risk Management 2009

WEBRISKCONTROL UNE SOLUTION SIMPLE ET ÉCONOMIQUE DE GESTION DES RISQUES. Version 1.1 Pittet Risk Management 2009 Version 1.1 Pittet Risk Management 2009 Sommaire 1. WebRiskControl, c est quoi? p. 3 2. Pourquoi un système de contrôle interne (SCI)? p. 4 3. Les 4 grandes étapes de la gestion des risques p. 5 4. La

Plus en détail

Vidéosurveillance sur IP

Vidéosurveillance sur IP Vidéosurveillance sur IP Solutions de sécurité basées sur le protocole TCP/IP Pour des applications domestiques, Small Office, Professionnelles et à grande échelle. 1/12 Concept Les solutions de sécurité

Plus en détail

Vidéosurveillance sauvage à la gare!

Vidéosurveillance sauvage à la gare! 1 sur 5 03.12.2015 08:28 29/10/2015 LA CHAUX-DE-FONDS Douze caméras ont été installées sous l abri des bus par l entreprise TransN. Mais les autorités communales, propriétaires de la place, n ont jamais

Plus en détail

protection des données personnelles

protection des données personnelles MSc in Management, option Information Systems and Services Science Maîtrise Universitaire en Management Public (MAP), mention Science des Services Selected Topics Principes généraux g en matière de protection

Plus en détail

Préavis n 10/14 au Conseil communal

Préavis n 10/14 au Conseil communal COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 10/14 au Conseil communal Règlement communal relatif à l'utilisation de caméras de vidéosurveillance Délégué municipal : - M. Jean-Christophe de Mestral, municipal

Plus en détail

Une association d envergure

Une association d envergure www..ch Une association d envergure Les roues dentées s engrènent. Le SAA est l organisation regroupant aujourd hui eviron 80 entreprises de fournisseurs des garages suisses. Les principaux thèmes de la

Plus en détail

La démarche qualité dans l entreprise MANTAL

La démarche qualité dans l entreprise MANTAL La démarche qualité dans l entreprise MANTAL Abdelkrim YAHIA BERROUIGUET Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Université Aboubekr Belkaid Tlemcen,Algérie ab_berrouiguet@yahoo.fr Résumé Aujourd

Plus en détail

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Formation commerciale de base - Commission des examens pour toute

Plus en détail

A. M. A. Contractant Général - Projets Clés en Main A. M. A. Construction. Quality First Safety Before

A. M. A. Contractant Général - Projets Clés en Main A. M. A. Construction. Quality First Safety Before Contractant Général - Projets Clés en Main Quality First Safety Before Le mot du Fondateur Je m engage à amener mon équipe sur le chemin de la réussite internationale en leur offrant les moyens nécessaires

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Rapport de transparence Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux chiffres...

Plus en détail

Travaillez en réseau avec BIM4You

Travaillez en réseau avec BIM4You Travaillez en réseau avec BIM4You La solution 5D intégrale devient une réalité. www.bim4you.eu BIM4You Plus qu une planification et une construction virtuelles Notre compétence au service de votre succès.

Plus en détail

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures page 1 1. Introduction Pourquoi choisir cette formation? Afin d être concurrentiel sur le marché

Plus en détail

JORF n 0103 du 4 mai 2010. Texte n 18

JORF n 0103 du 4 mai 2010. Texte n 18 Le 26 septembre 2011 JORF n 0103 du 4 mai 2010 Texte n 18 ARRETE Arrêté du 29 avril 2010 fixant les conditions de certification des installateurs de systèmes de vidéosurveillance NOR: IOCD0928681A Le ministre

Plus en détail

DNSSEC. Que signifie DNSSEC? Pourquoi a-t-on besoin de DNSSEC? Pour la sécurité sur Internet

DNSSEC. Que signifie DNSSEC? Pourquoi a-t-on besoin de DNSSEC? Pour la sécurité sur Internet DNSSEC Pour la sécurité sur Internet Que signifie DNSSEC? DNSSEC est une extension du système de noms de domaine (DNS) servant à garantir l authenticité et l intégrité des données de réponses DNS. Par

Plus en détail

Documentation de base sur les résultats 2010 des achats tests d alcool

Documentation de base sur les résultats 2010 des achats tests d alcool Département fédéral des finances DFF Régie fédérale des alcools RFA Documentation de base Date 23 mai 2011 Documentation de base sur les résultats 2010 des achats tests d alcool La vente d alcool est soumise

Plus en détail

INSIGHT. 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne

INSIGHT. 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne INSIGHT Invitation 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne La Fondation d investissement pour la prévoyance en faveur du personnel IST a le plaisir de vous inviter à son prochain séminaire institutionnel

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

L efficacité? C est travailler avec des données à jour. Ni plus, ni moins. Isabel Corporate Synchroniser

L efficacité? C est travailler avec des données à jour. Ni plus, ni moins. Isabel Corporate Synchroniser L efficacité? C est travailler avec des données à jour. Ni plus, ni moins. Isabel Corporate Synchroniser Isabel Corporate Synchroniser Quel est votre niveau d efficience aujourd hui? Aujourd hui, les échanges

Plus en détail

Démarrer avec ArchiWIZARD : l essentiel. Guide installation. Tout savoir sur l installation, la mise en service, le support

Démarrer avec ArchiWIZARD : l essentiel. Guide installation. Tout savoir sur l installation, la mise en service, le support Démarrer avec ArchiWIZARD : l essentiel Guide installation Tout savoir sur l installation, la mise en service, le support Versions Esquisse & Premium Juillet 2014 1 Téléchargement L installeur d ArchiWIZARD

Plus en détail

Invitation. Biomasse Suisse Produire du biogaz : combien ça coûte et comment ça se finance? Jeudi 12 décembre 2013, Yverdon-les-Bains

Invitation. Biomasse Suisse Produire du biogaz : combien ça coûte et comment ça se finance? Jeudi 12 décembre 2013, Yverdon-les-Bains www.biomassesuisse.ch Invitation Biomasse Suisse Jeudi 12 décembre 2013, Yverdon-les-Bains Biomasse Suisse Jeudi 12 décembre 2013 Programme du séminaire Aux frontières du traitement des déchets et de la

Plus en détail

Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT)

Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) Administration fédérale admin.ch Préposé fédéral à la protection

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

Lite Standard Licence supplémentaire. Professional Licence supplémentaire Licence 549. 1 529. 420. 3 490. 960.

Lite Standard Licence supplémentaire. Professional Licence supplémentaire Licence 549. 1 529. 420. 3 490. 960. Liste de prix Valable à partir du 29 octobre 204 Pack Enterprise Avec le pack Enterprise, vous profitez de l ensemble des fonctionnalités de Sage Start, avec tous les modules et dans une offre «tout en

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE VIDEOSURVEILLANCE Introduction 2.1 Vidéosurveillance : pourquoi? 2.2 Architecture d une installation de vidéosurveillance 2.2.1 Vidéosurveillance en circuit fermé et circuit

Plus en détail

Ordonnance sur l informatique et la télécommunication dans l administration fédérale

Ordonnance sur l informatique et la télécommunication dans l administration fédérale Ordonnance sur l informatique et la télécommunication dans l administration fédérale (Ordonnance sur l informatique dans l administration fédérale, OIAF) du 23 février 2000 Le Conseil fédéral suisse, vu

Plus en détail

Ordonnance sur le registre du commerce, une vue d ensemble

Ordonnance sur le registre du commerce, une vue d ensemble Ordonnance sur le registre du commerce, une vue d ensemble Petit déjeuner des PME et Start-Up Vendredi 23 novembre Me Pierre Philippe Courvoisier Plan de l exposé Introduction Objectifs et structure de

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

Monsieur Pascal Broulis Conseiller d Etat Chef du Département des finances Rue de la Paix 6 1014 Lausanne

Monsieur Pascal Broulis Conseiller d Etat Chef du Département des finances Rue de la Paix 6 1014 Lausanne Monsieur Pascal Broulis Conseiller d Etat Chef du Département des finances Rue de la Paix 6 1014 Lausanne Lausanne, le 21 septembre 2006 S:\COMMUN\POLITIQUE\Position\2006\POL0643.doc NOL Avant-projet de

Plus en détail

SR compétences SA est une société spécialisée dans les systèmes d information et les télécommunications

SR compétences SA est une société spécialisée dans les systèmes d information et les télécommunications SR compétences SA est une société spécialisée dans les systèmes d information et les télécommunications «L humain au centre de nos préoccupations» Notre société met à votre disposition : ses compétences

Plus en détail

7 avril 2009 Le chiffrement des équipements nomades : les clefs du succès

7 avril 2009 Le chiffrement des équipements nomades : les clefs du succès Chiffrement s données locales s moyens nomas (ordinateurs portables et clés USB) 7 avril 2009 Le chiffrement s équipements nomas : les clefs du succès 7 avril 2009 Le chiffrement s équipements nomas :

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE.1 RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE ET SUR LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE (ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE) 156.1.1

Plus en détail

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Zurich, le 7 septembre 2015 Monsieur le Conseiller fédéral Schneider-Ammann Nous vous vous

Plus en détail

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit RAPPORT DE TRANSPARENCE Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Cabinets de commissariat aux comptes 2 avenue de Bruxelles F-68350

Plus en détail

Point sur les immatriculations des CIP et IFP

Point sur les immatriculations des CIP et IFP Point sur les immatriculations des CIP et IFP Grégoire Dupont Secrétaire Général 16/12/2014 Centre des professions financières 1 Une extension progressive des missions 2007 2013 2014 Création de l ORIAS

Plus en détail

GéoPro. Consulting. Offre de Services. Informatique

GéoPro. Consulting. Offre de Services. Informatique GéoPro Consulting Offre de Services Informatique Cité Malek El Zaoui (Cité du 21ème Siècle) Batiment B3, Local 338 Dely Ibrahim, Alger ALGERIE 06.61.17.03.09 QUI SOMMES NOUS? GéoPro Consulting est une

Plus en détail

Cabinet Monceau Finance Conseil. Introduction au rapport de transparence 2014

Cabinet Monceau Finance Conseil. Introduction au rapport de transparence 2014 Cabinet Monceau Finance Conseil Cabinet Monceau Finance Conseil MONCEAU FINANCE CONSEIL - 23, rue La Boëtie- 75008 Paris Tél. : +33 1 44 51 72 00 Introduction au rapport de transparence 2014 Rapport de

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Travaillez en réseau avec BIM4You

Travaillez en réseau avec BIM4You Travaillez en réseau avec BIM4You La solution 5D intégrale devient une réalité. www.bim4you.eu BIM4You Une planification fiable à chaque phase de projet BIM4You Plus qu une planification et une construction

Plus en détail

Expertise et Gestion des Risques Industriels

Expertise et Gestion des Risques Industriels Expertise et Gestion des Risques Industriels Composé d une équipe de plus de 100 collaborateurs, le groupe NEODYME a su réunir, autour de valeurs communes, des compétences pluridisciplinaires, afin de

Plus en détail

Canton de Neuchâtel. Guichet unique et vote électronique «Une nouvelle dimension» Tecnologia e diritto Il governo elettronico

Canton de Neuchâtel. Guichet unique et vote électronique «Une nouvelle dimension» Tecnologia e diritto Il governo elettronico Canton de Neuchâtel Guichet unique et vote électronique «Une nouvelle dimension» Tecnologia e diritto Il governo elettronico Bellinzona, giovedì 18 maggio 2006 Historique du projet Démarrage du projet

Plus en détail

Chantiers sans interruption de trafic: La sécurité des chantiers

Chantiers sans interruption de trafic: La sécurité des chantiers Annonce pour le cours de formation continue VSS Chantiers sans interruption de trafic: 12 avril 18 avril 21 avril 26 avril 3 mai 2016 HEIG-VD, Bâtiment St-Roch, Yverdon-les-Bains COURS DE FORMATION CONTINUE

Plus en détail

LE CONTRÔLE ET L AUDIT INTERNES DANS LE SECTEUR PUBLIC L EXPERIENCE SLOVENE. Nataša Prah Marrakech, 19. 20. 06. 2013

LE CONTRÔLE ET L AUDIT INTERNES DANS LE SECTEUR PUBLIC L EXPERIENCE SLOVENE. Nataša Prah Marrakech, 19. 20. 06. 2013 OFFICE OF THE REPUBLIC OF LE CONTRÔLE ET L AUDIT INTERNES DANS LE SECTEUR PUBLIC L EXPERIENCE SLOVENE Nataša Prah Marrakech, 19. 20. 06. 2013 INTRODUCTION 1. Propos introductifs sur le contrôle interne

Plus en détail

Présentation des plateformes d accueil de Forum réfugiés Cosi. 13 septembre 2012

Présentation des plateformes d accueil de Forum réfugiés Cosi. 13 septembre 2012 Présentation des plateformes d accueil de Forum réfugiés Cosi 13 septembre 2012 Sommaire Introduction I. La plateforme de Lyon: la maison du réfugié 1. Présentation générale 2. Le réseau partenarial 3.

Plus en détail

La sécurité des réseaux sans fil sur la route

La sécurité des réseaux sans fil sur la route La sécurité des réseaux sans fil sur la route par Martin Felsky Novembre 2009 Table des matières Introduction... 1 L accès à Internet sans fil sur la route... 2 Quels réseaux sans fil sont légitimes et

Plus en détail

Evènement formulaires Namur 02/12

Evènement formulaires Namur 02/12 Evènement formulaires Namur 02/12 Les formulaires : le cordon ombilical entre le citoyen et l administration publique! Pierre Hemmer Chef du développement egovernment PME Département fédéral de l économie

Plus en détail

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail 27 et 28 novembre 2014 Limoges IMPACTS DE LA MUTUALISATION SUR LES POLITIQUES DE LA SANTÉ SÉCURITÉ AU TRAVAIL L accompagnement des

Plus en détail

Table des matières. SharePort D-Link...3 Introduction...3 Configuration système requise...3

Table des matières. SharePort D-Link...3 Introduction...3 Configuration système requise...3 Table des matières SharePort D-Link...3 Introduction...3 Configuration système requise...3 Installation...4 Installation de l utilitaire réseau USB D-Link...4 Configuration du routeur D-Link...4 Activation

Plus en détail

Ordonnance sur la construction de la ligne ferroviaire suisse à travers les Alpes

Ordonnance sur la construction de la ligne ferroviaire suisse à travers les Alpes Ordonnance sur la construction de la ligne ferroviaire suisse à travers les Alpes (Ordonnance sur le transit alpin, Otransa) 742.104.1 du 28 février 2001 (Etat le 10 avril 2001) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

ReNo, le référentiel r rentiel de normalisation Web du Gouvernement luxembourgeois. Gautier Barrère

ReNo, le référentiel r rentiel de normalisation Web du Gouvernement luxembourgeois. Gautier Barrère ReNo, le référentiel r rentiel de normalisation Web du Gouvernement luxembourgeois (adopté le 25 octobre 2007) Gautier Barrère re Paris Web 2008 1 Qui suis-je? Gautier Barrère Ergonome «Human factor» -

Plus en détail

Dans le cadre de la formation initiale en entreprise, le DFP à l école n est pas défini de manière plus précise.

Dans le cadre de la formation initiale en entreprise, le DFP à l école n est pas défini de manière plus précise. Dossier de formation et des prestations des employés de commerce CFC de la branche «Services et administration» dans le cadre de la formation initiale en école (écoles de commerce de droit public EC) Contexte

Plus en détail

Point de presse Swisscom IT Services. Zurich, le 2 décembre 2004

Point de presse Swisscom IT Services. Zurich, le 2 décembre 2004 Point de presse Swisscom IT Services Zurich, le 2 décembre 2004 Sommaire Swisscom IT Services Les défis de l externalisation Le marché de l informatique bancaire 2 Sommaire Swisscom IT Services Les défis

Plus en détail

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination Agence de Développement et de Réservation Touristiques de la Nièvre Dossier Presse Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination En collaboration avec les Offices de Tourisme du bassin du Val

Plus en détail

L'analyse des professions comme porteur d'innovation: l'exemple des peintres en bâtiment

L'analyse des professions comme porteur d'innovation: l'exemple des peintres en bâtiment L'analyse des professions comme porteur d'innovation: l'exemple des peintres en bâtiment Journée spéciale 2015: Une formation professionnelle supérieure «New Look» Tolochenaz, le 26 novembre 2015 Katja

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE PROFIL Code (Réservé à Synapse) : Nom :.... Prénom : Date de naissance :.... Sexe : Homme Femme Région:.. Lieu d habitation :.. Adresse personnelle :..... Boite postale :.. Ville

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

30 Minutes pour convaincre 2008. Pilotage et management, deux éléments fondamentaux pour la croissance.

30 Minutes pour convaincre 2008. Pilotage et management, deux éléments fondamentaux pour la croissance. 30 Minutes pour convaincre 2008 Pilotage et management, deux éléments fondamentaux pour la croissance. Introduction Les clients évoluent Type de clients de plus en plus différencié Les attentes des clients

Plus en détail

le 16/17 novembre 2011

le 16/17 novembre 2011 Stratégie de la COHEP 2012-2016 2016 adopté par l Assemblée plénière de la COHEP le 16/17 novembre 2011 Formation initiale et continue des enseignantes et enseignants en tant que mandat principal des HEP

Plus en détail

LA PROTECTION DES DONNÉES

LA PROTECTION DES DONNÉES LA PROTECTION DES DONNÉES PRÉSENTATION DE LA CONFÉRENCE 22/11/2012, Swissôtel Métropole INTRODUCTION PARTICIPANTS ANSWER SA : Benoit RAMILLON, IT Security Manager McAfee : Rolf HAAS, Sales System Engineer

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

Solution de gestion pour fiduciaires

Solution de gestion pour fiduciaires Solution de gestion pour fiduciaires www.fid-manager.be SOMMAIRE INTRODUCTION SOLUTION DE GESTION POUR FIDUCIAIRES BELGES Depuis 1986, A++ Informatique est une entreprise de développement de logiciels

Plus en détail

Rencontre thématique. «Publicité extérieure : les nouveautés de la réglementation» La publicité, les enseignes et les préenseignes

Rencontre thématique. «Publicité extérieure : les nouveautés de la réglementation» La publicité, les enseignes et les préenseignes La publicité, les enseignes et les préenseignes Rencontre thématique «Publicité extérieure : les nouveautés de la réglementation» Notre-Dame-de-Gravenchon 16 février 2015 Direction Départementale des Territoires

Plus en détail

Evolution et futurs défis

Evolution et futurs défis Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Formation professionnelle duale Evolution et futurs

Plus en détail

Protection des données et de la personnalité sur le lieu de travail: un droit légitime

Protection des données et de la personnalité sur le lieu de travail: un droit légitime Protection des données et de la personnalité sur le lieu de travail: un droit légitime Protection des données et de la personnalité au travail: un sujet qui nous concerne tous La possibilité d avoir un

Plus en détail

Datagest, une entité de

Datagest, une entité de Datagest, une entité de Datagest en quelques mots Entité informatique de BDO à Luxembourg Gestion de l informatique du groupe Société informatique pour les clients externes Nos activités : Éditeur de logiciel

Plus en détail

Charte satisfaction client

Charte satisfaction client Octobre 2007 LexisNexis Charte satisfaction client LexisNexis s engage TOUTES VOS SOLUTIONS D INFORMATION ET DE GESTION Recherche et Information Solution de Gestion Métier Gestion du Risque Développement

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

Pour réaliser une étude. Souvenez-vous!

Pour réaliser une étude. Souvenez-vous! LES OBJETS D ETUDE L épreuve de certification (CCF) en économie droit pour l obtention du Baccalauréat Professionnel Gestion Administration comporte une situation d évaluation qui prend appuie sur un dossier

Plus en détail

KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE

KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE M O D E D E M P L O I KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE Communaute des experts en gestion Par RCA sommaire ASPECTS CONTRACTUELS : EXPLOITATION DU... page 1 INTRODUCTION : L EDITION DE FACTURES N EST PAS

Plus en détail

Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.5 Ordonnance du mai 005 relative aux sites Internet de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 9 let. c de la loi du 6 octobre 00 sur l organisation du Conseil d Etat et de l administration

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

Introduction à SAP (Systems, Applications and Products)

Introduction à SAP (Systems, Applications and Products) Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 26/11/2015. Fiche formation Formation SAP : Introduction à SAP - N : 5852 - Mise à jour : 11/12/2014 Introduction à SAP (Systems, Applications

Plus en détail

Concevez de véritables. oasis de bien-être! Dmitry Ersler - www.fotolia.com. Une expérience inégalée en matière d agencement de la salle de bains

Concevez de véritables. oasis de bien-être! Dmitry Ersler - www.fotolia.com. Une expérience inégalée en matière d agencement de la salle de bains Concevez de véritables oasis de bien-être! Dmitry Ersler - www.fotolia.com Une expérience inégalée en matière d agencement de la salle de bains Une expérience inégalée en matière d agencement de la salle

Plus en détail

La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé. Conférence ASIQ, mars 2014

La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé. Conférence ASIQ, mars 2014 La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé Conférence ASIQ, mars 2014 www.hackfest.ca AINSI, CE QUI EST D UNE IMPORTANCE SUPRÊME DANS LA GUERRE, C EST D ATTAQUER

Plus en détail

Vous avez besoin de soins Nous vous accompagnons. Informations pour les soins à domicile et en EMS

Vous avez besoin de soins Nous vous accompagnons. Informations pour les soins à domicile et en EMS Vous avez besoin de soins Nous vous accompagnons Informations pour les soins à domicile et en EMS Vos soins Soins requis et prise en charge Vous avez besoin de soins et d aides personnalisés. Les soins

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

Discours de Danièle Nouy Conférence de presse du 28 juin 2010 Lancement Assurance Banque Épargne Info Service

Discours de Danièle Nouy Conférence de presse du 28 juin 2010 Lancement Assurance Banque Épargne Info Service Discours de Danièle Nouy Conférence de presse du 28 juin 2010 Lancement Assurance Banque Épargne Info Service Mesdames, Messieurs, Je suis heureuse de vous accueillir aujourd hui pour le lancement d «Assurance

Plus en détail

Dossier de presse SAITEC

Dossier de presse SAITEC Dossier de presse SAITEC 2013 Version du 29/10/2013 1 Table des matières I - SAITEC, éditeur de logiciels... 3 1. Carte d identité... 3 2. Historique... 3 II - Les solutions... 4 III - CODIAL, un PGI orienté

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION

DESCRIPTION DE FONCTION 28.09.2015 DESCRIPTION DE FONCTION IDENTIFICATION DE LA FONCTION Niveau A : Attaché TIC Direction générale des Finances, des Ressources humaines et des Affaires générales Filière de métiers : Technologie

Plus en détail

Le 9 mars 2011 LA GOUVERNANCE DE BMCE BANK :

Le 9 mars 2011 LA GOUVERNANCE DE BMCE BANK : Les Workshops de la Bourse Le 9 mars 2011 LA GOUVERNANCE DE BMCE BANK : AU SERVICE DE LA PERFORMANCE SOMMAIRE 1 L INTERET D UN DISPOSITIF DE BONNE GOUVERNANCE : AU-DELÀ DE L ASPECT RÉGLEMENTAIRE 2 ENGAGEMENT

Plus en détail

Enseignements tirés du concordat de la CLDJP (CES) en Suisse romande

Enseignements tirés du concordat de la CLDJP (CES) en Suisse romande Enseignements tirés du concordat de la CLDJP (CES) en Suisse romande Benoît Rey, av., Secrétaire et président e.r. de la CES Le Plan I. Le système du CES II. Expériences avec le CES III. Formation continue

Plus en détail

FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS

FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS Mandat et offre de l IFFP Formation continue LE MANDAT DE L IFFP Sur mandat de la Confédération, l Institut fédéral des hautes études

Plus en détail

Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé

Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé Conférence de presse 2 juillet 2007 Conseiller d Etat Dr Markus Dürr, président de la

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 Claire ASTIER Pilote MAIA Paris Est 1 En2009,MAIAinitiéedansle PlannationalAlzheimer:unemaladiequitouche toutes les dimensions de la «santé» (OMS) où les réponses

Plus en détail

Espace éthique Alzheimer - Bilan des premiers mois d activité. Présentation au Comité de Suivi du Plan Alzheimer - 30 juin 2011

Espace éthique Alzheimer - Bilan des premiers mois d activité. Présentation au Comité de Suivi du Plan Alzheimer - 30 juin 2011 Espace éthique Alzheimer - Bilan des premiers mois d activité Présentation au Comité de Suivi du Plan Alzheimer - 30 juin 2011 Constitution d un réseau national RNREMA : Mise en place du Réseau national

Plus en détail

Innovation dans la pratique : Système pour une uniformisation nationale des titres internes

Innovation dans la pratique : Système pour une uniformisation nationale des titres internes Innovation dans la pratique : Système pour une uniformisation nationale des titres internes Le projet DIPLOMA des écoles-clubs Migros Andrea Ming, Directrice de la Coordination des Ecolesclubs/Centres

Plus en détail

Franklin BROUSSE Avocat Associé - D&B Legal. 17 01 2003 www.dblegal.net 1

Franklin BROUSSE Avocat Associé - D&B Legal. 17 01 2003 www.dblegal.net 1 Franklin BROUSSE Avocat Associé - D&B Legal 17 01 2003 www.dblegal.net 1 LES CONSTATS L informatique est de plus en plus au cœur du fonctionnement des entreprises (comptabilité, gestion commerciale, paie,

Plus en détail

Procédés de dépôts d'offres en vue du recrutement, auprès de Pôle emploi, d indépendants sous statut VDI

Procédés de dépôts d'offres en vue du recrutement, auprès de Pôle emploi, d indépendants sous statut VDI Paris, le 27 février 2012 CIRCULAIRE N 04-2012 Procédés de dépôts d'offres en vue du recrutement, auprès de Pôle emploi, d indépendants sous statut VDI Chers Adhérents, Chers Partenaires, La présente circulaire

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Rapport de transparence Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux

Plus en détail

Rejoignez le réseau!

Rejoignez le réseau! Rejoignez le réseau! INTRODUCTION Vous recherchez un poste indépendant? Vous avez le sens du contact et adorez gérer les ressources humaines? Rejoignez le réseau Free Dom, réseau national participatif

Plus en détail

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS 04 / 06 / 2015 V1.0 www.advens.fr Document confidentiel Advens 2015 Présentation de la société 2 La sécurité est source de valeur Pas de développement

Plus en détail

Qualifed Islamic Banker

Qualifed Islamic Banker EN PARTENARIAT AVEC Qualifed Islamic Banker QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN TECHNIQUES ET OPÉRATIONS BANCAIRES PARTICIPATIVES UNE FORMATION QUALIFIANTE DE PLUS DE 200 HEURES CAPACITY BUILDING FUTUR FINANCE

Plus en détail

Protection des données et transparence dans le canton de Genève

Protection des données et transparence dans le canton de Genève Protection des données et transparence dans le canton de Genève MBA - MAS en Management de la sécurits curité des Systèmes d'information Haute Ecole de Gestion de Genève 7 juin 2011 Par Anne Catherine

Plus en détail

Préparation de l offre de services, Valorisation des résultats de la recherche universitaire

Préparation de l offre de services, Valorisation des résultats de la recherche universitaire Préparation de l offre de services, Propriété é intellectuelle et Valorisation des résultats de la recherche universitaire Karine Herreyre, Ph.D. Agente de valorisation Vice rectorat à l enseignement et

Plus en détail