Comparateurs d'assurances : évoluer ou péricliter?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comparateurs d'assurances : évoluer ou péricliter?"

Transcription

1 Page 1/6 Comparateurs d'assurances : évoluer ou péricliter? Le modèle a-t-il atteint ses limites? Une décennie après le lancement du premier comparateur en ligne, le commissionnement de ces plates-formes sur la basede la fiche ve ndueauxporteu rs de nsquesest toujours là. Mieux,ila permis à plusieurs plates formes de devenir des marques solides sur un terrain où tout était encore à inventer. Maîs ces acteurs, de plus en plus nombreux pour un gâteau de moins en moins calorique, peuvent-ils encore espérer longévité et pérennité quand les assureurs s'interrogent sur leur contribution à la distribution de produits d'assurances de masse 7 Enquête comparée sur un phénomène qui affiche une bonne santé certaine, si l'on en juge d'après le nombre de Français qui comparent les tarifs avant de s'assurer. * DIX ANS PLUS TARD, LES COMPARATEURS DOIVENT ENCORE FAIRE LEURS PREUVES ET SE MONTRER INVENTIFS Un peu dans la veine de la fameuse publicité des années 80 sur la Vache qui rit en lieu et place de "trop sexy trop branchée, etc ", cette annonce appliquée aux comparateurs deviendrait "trop centré sur les tarifs trop opaque, trop coûteux ' On l'aura compris, ceb plates-formes qui ont investi le marché de l'assurance de masse et, prioritairement celui de l'auto du fait de la simplicité de ce contrat, ne font pas l'unanimité Dix ans après, le débat continue sur leur viabilité leur devenir et leur contribution efficace à la vente cle contrats sur un marché de masse noyé dans la cohue de la concurrence quelque peu suicidaire Comme pour dénoncer la limite de ces outils qui capitalisent sur l'adage populaire selon lequel comparaison rime avec raison, Axa France a défrayé la chronique en dévoilant le premier comparateur d'assurances prenant en compte un critère autre que le tarif (cf encadré) 'Centrer la comparaison de produits d'assurance sur le paramètie tanfatie est dès réducteur et ne répond pas forcément aux attentes de tous les clients, il est nécessaire de prendre en compte un autre paramètre important, à savoir la qualité des services proposés ' En s'exprimant ainsi, Nicolas Moreau, Président directeur général d'axa France tente de déplacer le débat sur le terrain des garanties et des prestations de services après-vente, facteurs qui brillent généralement par leur absence dans l'univers des comparateurs. Son initiative semble avoir reçu un écho significatif à en croire les réactions de ses concurrents Au groupe Macif, Roger Iseh, Directeur général, déclarait lors de la dernière présentation des résultats de l'assureur que "cette initiative était suivie de pies" En somme, dans un capharnaum où ils étaient annonces comme des juges de paix du fait de leur capacité à proposer une aide au choix d'un contrat en ligne les comparateurs sont devenus au fil des années des plates formes parfois décriées dans la profession Pour certains, ils tirent le marché vers le bas du fait de leur modèle fondé essentiellement sur le facteur " prix" Pour d'autres, le fait de se limiter à la vente de fiches de prospects aussi appelés " Leads " va inexorablement entonner leur chant du cygne UN MARCHÉ QUI N'A CEPENDANT PAS ATTEINT SA MATURITÉ Daniel Makanda, Directeur marketing et communication de Santiane courtier-comparateur en ligne qui a le vent en poupe, se veut particulièrement sévère avec ces acteurs dont il dénonce / absurdité et les limites conceptuelles sur un marché fortement concurrentiel, comment voulez-vous être crédible en proposant la vente d'informations des clients dont le porteur de risques n'est pas assuré de la transformation ' Quand on connaît le coût de restent très élevé des fiches, on comprend que les assureurs hésitent désormais à jouer le jeu '. CE QU'IL FAUT RETENIR -> les plates-formes qui ont investi le marché de l'assurance de masse ne font pas l'unanimité ; -> cette année, un des acteurs de ce marché (un assureur) a lancé le premier comparateur prenant en compte un critère autre que le tarif ; -> du côté de ta demande, les comparateurs apparaissent comme le canal d'acquisition de clients le moins cher du marché.

2 Anciennement en poste chez Google, principal canal d'acquisition de prospects pour les comparateurs, cet expert de l'assurance en ligne indique que les plates-formes de comparaison investissent lourdement dans le référencement (cf encadré) bur Internet ainsi que sur la publicité off line, comme c'est le cas du nouvel entrant qu'est le Lynx fr. "Ce n est qu'à ce prix qu'ils peuvent espérer se faire une place de choix sur ce marchê A l'arrivée, ils devraient logiquement répercuter leurs investissements sur le prix de vente de leurs fiches et ainsi faire flamber les prix Or, sur un marché de l'assurance auto fortement concurrentiel avec en toile de fond une pression tarifaire vers le bas, les comparateurs se retrouvent pris en étaii ' En fait, pour le directeur marketing et communication de Santiane, la prédominance des revendeurs de fiches indique que le marché de la comparaison d'assurances en ligne n'a pas atteint sa maturité et ce, malgré l'irruption de nombreux acteurs venus d'outre-manche 'Au Royaume-Uni, le marchê a trois ans d'avance, les comparateurs d'assurance ont un Incentive lié à la souscription des contrats alors qu en France, e est l'assureur qui porte tout le risque lié aux fiches qu'il achète Naturellement, ce modèle devient obsolète dès lors que de nouveaux acteurs sont capables d'assurer la comparaison et la souscription pour le compte des assureurs Les comparateurs qui continueront à se concentrer sur la revente de fiches seront irrémédiablement mis hors jeu dans les mois à venir " QU'EN EST-IL DU COTÉ DE LA DEMANDE? Les chiffres communément avancés soulignent également le manque de maturité du marché Certes, les internautes ont de plus en plus le réflexe de passer par les comparateurs avant de souscrire un contrat d'assurance auto 50% d'assurés potentiels suivent ce biais, indicateur en progression En revanche, 10% seulement de ce flux concluent réellement une affaire en ligne Selon Stanislas Di Vittono, ce chiffre montre qu'il reste de la marge Du même coup, il en profite rcomparer LE TARIF N'EST PLUS EN VOGUE Ici et la, des voix s'élèvent généralement pour décrier le modele classique des comparateurs qui accorde la part belle au tarif et tire du même coup le marche de l'assurance de masse vers le bas. Las! Axa France a pris le taureau par les cornes en lançant, contre toute attente, une plate forme plaçant le service au cœur de son processus de comparaison. Pour ce faire, il s'appuie sur les dix moments-clés de la vie d'un assuré : déménagement, dégât des eaux, hospitalisation, accident, etc II tient également compte des services prioritaires au regard de l'internaute, par rapport à ces différentes situations Les douze premiers assureurs du marché français sont mis en concurrence sur cette base. Au total, 3958 podiums sont envisageables. Et mettent en exergue les trois meilleurs porteurs de risques à chaque fois. Axa qui a décidé de jouer pleinement le jeu jusqu'au bout, n'arrive pas toujours en pôle-position. En revanche, "cet outil va être exploité à des fins de challenge et d'amélioration des services d'axa France", déclarait Amélie Oudéa-Castera, Directrice marketing, marque et service chez l'assureur, au moment du lancement de cette plate-forme. Baptise quialemeilleurservice.com, ce comparateur vient enrichir le débat sur un marché jeune à la recherche de relais de croissance. E M pour balayer d'un revers de la mam l'argument selon lequel le modèle économique historique des comparateurs fondé sur l'entremise est appelé a disparaître 'A en juger d'après révolution de nos activités, je n'ai pas I impression d'évoluer sur un marché en perte de vitesse Bien au contraire Assurland se développe fortement depuis plusieurs années Nous sommes sur un trend de 40 % d'expansion annuelle car notre modèle s'est avéré le plus efficace Les comparateurs apparaissent comme Ie canal d acquisition de clients le moins cher du marchë Chaque nouvelle affaire a un coût évalué entre IOU et 150 au porteur de risques Une telle efficacité explique leur engouement pour notre solution " Et d'ajouter "dans un processus de vente de produits d'assurance de masse, tl est important de maintenir la fonction d'incentive de l'assureur au moment de la vente de contrats, par ailleurs, le modèle d'assurance français qui prévoit la possibilité pour I assuré de dénoncer son contrat peu avant sa date anniversaire ne plaide pas pour une souscription directe à partir des comparateurs Quoi qu'il en soit, les chiffres illustrent la santê d'assurland malgré un marché difficile et un environnement complexe " Quelle est sa part de marché sur le terrain '' Comment se portent ses concurrents? Page 2/6 Le marché de ta comparaison d'assurance en ligne n'a pas atteint sa maturité et ce, malgré l'irruption de nombreux acteurs venus d'outre-manche Daniel Makanda, Directeur marketing et communication, Santiane

3 Page 3/6 GOOGLE SE TAILLE LA PART DU LION DANS LE RÉFÉRENCEMENT Source de notoriété, voire de survie pour les comparateurs engagés dans une lutte effrénée entre eux, le référencement sur les moteurs de recherche est très coûteux pour ces plates-formes. Evidemment, Google se taille la part du lion, du fait de son hégémonie. Moyennant l'achat de mots-clés et de bannières, ces acteurs obtiennent en retour une visibilité conséquente auprès des internautes. Selon Daniel Makanda, Directeur marketing et communication de Santiane, qui gérait les annonceurs du secteur de l'assurance chez le moteur de recherche américain, "les comparateurs consacrent jusqu'à 90% de leur trésorerie au référencement Web. Les mots-clés du domaine de l'assurance sont parmi les plus chers. En 2011, lorsqu'un internaute recherchait "mutuelle" dans Google, le clic sur une annonce publicitaire sur la page des résultats de recherche était facture jusqu'à 14. C'est énorme! De la même manière, "assurance santé" coûtait jusqu'à 16!" Sur ce terrain des dépenses, le référencement est consommateur de budgets mais pour se développer, les comparateurs n'hésitent plus à investir le petit écran. Lelynx.fr, nouvel entrant, a montré la force de cette stratégie en se hissant sur le podium de ce marché grâce à des investissements lourds en publicité. De son côté, Lesfurets.com, ex assurmieux.com, a décidé de consacrer "plusieurs dizaines de M dans une vaste campagne de publicité sur les principales chaînes de télévision françaises", annonçait récemment Jehan de Castets, Président-fondateur de la société Courtanet, qui porte cette marque. Il n'en oublie pas pour autant le référencement sur Internet, véritable passage obligé pour les comparateurs. Ces investissements sont forcément imputés sur les coûts des riches et la mise en relation avec l'assureur, unités d'œuvre utilisées généralement sur ce marché. Elles semblent être devenues l'une des armes des nouveaux entrants ou, à tout le moins, de ceux qui veulent jouer Les premiers rôles sur le terrain. Une stratégie que dénonce Assurland.com. Selon Stanislas di Vittorio, "chacun est libre d'investir là où il l'entend. Je suis convaincu qu'un euro dépense à la télévision ne rapportera pas autant. D'autres moyens tels que le référencement naturel, l' ing ou Facebook entre autres, constitue une réponse efficace". Une telle stratégie peut se comprendre, s'agissant d'un acteur historique qui pèse de tout son poids et de toute son image sur un marché en devenir. Pourrait-il en être autant pour les autres? Pas si sûr. E. M. Premier sur ce segment de la comparaison, Assurland est, quelque part, la référence dans son domaine. Un exemple : il a été le premier à penser à une entrée en Bourse. Initiative freinée pour l'instant par une situation des marchés financiers pour le moins chaotique. L'actionnaire principal, qui a "annonce sa volonté de se retirer du tour de table, ne veut pas pour autant brader une affaire qui marche ", indique Stanislas Di Vittorio. En attendant, la plate-forme de comparaison continue d'occuper la pôle-position, malgré les coups de boutoirs répétés de ses concurrents. Elle revendique près de quatre millions de visiteurs chaque mois. Après avoir débuté sur le marché de l'assurance auto, qui pèse un peu plus de 50 % de ses activités, la société dirigée par Stanislas di Vittorio s'est diversifiée. Le comparateur propose également au public de comparer les offres d'assurance santé de ses partenaires. Tout comme celles de multirisques habitation, de moto et un peu moins en prévoyance. Une décennie après avoir posé les bases du marché des comparateurs en France, cette structure emploie déjà 25 personnes. En 2010, elle avait réalisé un chiffre d'affaires de 28 MC, en croissance de 40 %. Si les données de l'année 2011 n'ont pas encore été consolidées, la société compte conserver une croissance à deux chiffres. Du reste, l'arrivée de nouveaux entrants ne change en rien la stratégie d'assurland qui entend poursuivre sur sa lancée en conservant son avance. Sans perdre de l'argent. "Notre entreprise est rentable depuis huit ans Nos investissements sont mesures et suivis à la lettre. Ils doivent rapporter Ce n 'est pas le cas de certains de nos concurrents qui essaient de gagner de l'argent tout en ayant des pertes à travers des investissements massifs dans la communication et le marketing ", déclare Stanislas Di Vittorio. COMMENT ENCORE SE FAIRE UN NOM? Sur ce terrain, l'intervenant historique croise le fer avec un nombre croissant de concurrents. Lelynx. fr en est un. Filiale de l'anglais Confused, sa maison mère britannique, ce comparateur est arrivé de ce côté-ci de l'atlantique avec pour ambition de se faire rapidement une place sur un marché différent de celui Les comparateurs apparaissent comme ie canal d'acquisition : " - de clients le moins cher du marché Stanislas Di Vittorio, Fondateur d'assurland

4 Page 4/6 A ta différence de certains de nos concurrents qui adoptent le modèle cfe rémunération indexé sur la signature d'affaires nouvelles, nous estimons que le marché n'est pas encore suffisamment mature et dynamique pour cette approche ''t "i Emmanuel Bruneau, Responsable marketing Web, Hyperassur SE DÉMARQUER EN TANT QUE "COURTIER" COMPARATEUR de l'angleterre. Comment y arriver quand des poids lourds ont déjà pignon sur rue? Le groupe a tablé sur une stratégie de communication permettant de sensibiliser les internautes français à la comparaison, et partant, à tirer les marrons du feu. "Une stratêgie coûteuse ", selon un observateur, "maîs qui a le mérite d'éduquerle marché. Témoin Lelynx.fr, qui compte déjà plus de 35partenaires assureurs, a réussi à s'enraciner très vite sur son terreau là où certains de ses alter ego ont mis plusieurs années sans espérer obtenir le même résultat II a visé haut au point que ceux qui arrivent après lui devront forcément investir massivement. Regardez Lesfurets com. H ne se contente pas du parrainage à la télévision comme le faisait Assurland il y a encore quèlques années ll prévoit des annonces multiples pour asseoir son rayonnement et se développer vite " Rien d'étonnant, quand on sait que cette stratégie est soutenue par une maisonmère anglaise convaincue par la puissance de feu du marketing, en l'occurrence le britannique BOL. Historiquement Assurmieux.com, cette plate-forme prévoit de réaliser tarifications là où elle en enregistrait Il travaille avec plus de 35 porteurs de risques et entend enrichir ce portefeuille avec de nouveaux acteurs. Outre la force financière de son actionnaire, il prévoit de capitaliser sur le modèle économique original de ce dernier : en lieu et place d'une rémunération à la mise en relation après réalisation d'un devis sur le Net, il préfère recevoir de l'assureur un commissionnement au forfait sur les affaires nouvelles signées. Valable dans un premier temps uniquement pour les contrats autos, cette nouvelle approche pourrait ëtre élargie aux autres branches sur lesquelles intervient le comparateur. Actuellement, la société emploie vingt collaborateurs et entend se développer à un rythme soutenu. En tout cas, il serait bien inspire de prendre pour exemple la filiale anglaise de sa maison-mère, qui revendique 35 % des parts de marché outre- Manche, du fait notamment de la pertinence de son positionnement. Au-delà de ce constat, la volonté de cette plate-forme de Courtanet de revisiter son modèle montre, si besoin était, que les différents acteurs intervenant sur ce segment de marché sont à la recherche de formules gagnantes. Pour autant, la vente de fiches reste tout de même la solution dominante pour l'heure. Afin de se différencier, Santiane a décidé de jouer sur une autre fibre : s'impliquer directement dans le processus de vente. /** Pour jouer cette carte et prendre le contre-pied de la concurrence, cette plate-forme a misé sur une équipe étoffée. "Nous sommes sur un marché de la santé atomisé avec des produits sans cesse plus nombreux et plus complexes Dans l'optique de vendre efficacement, il est nécessaire d'expliquer au consommateur, de manière comparative, les différents produits ainsi que le fonctionnement des garanties En d'autres termes, il faut le conseiller; c'est là notre rôle de courtier. C'est pour cela que nous recrutons chaque MUTUELLE-CONSEIL.COM SUR LE TERRAIN DE LA SANTÉ Créée en 2007 sur la base d'un rapprochement entre différents acteurs de l'univers de l'assurance santé, la plate-forme de comparaison mutuelle-conseil, com a vocation à offrir aux internautes un espace de comparaison émaillé majoritairement de mutuelles relevant du Code de la mutualité. Il totalise une quinzaine de partenaires actuellement, y compris ceux relevant du Code des assurances. Il vient, par exemple, d'accueillir Allsecur, une des entités du groupe Allianz. A l'instar de ses concurrents, cette plate-forme qui annonce un million de visiteurs uniques chaque mois enregistre la comparaison de internautes durant la même période. Ils ont ainsi la possibilité de comparer près de 200 formules d'assurances santé issues de différents acteurs du marché (Swiss Life, Atptis, Cardif, etc.). A cette offre vient désormais s'ajouter celle de la filiale dallianz qui se décline en trois formules (Eco, Essentielle et Confort). Une offre 100% à la carte vient compléter cet ensemble et permet de moduler les garanties prioritaires pour l'internaute et sa famille. Outre la santé, le comparateur est également actif sur le terrain de l'auto et de la moto, l'assurance habitation ainsi que la prévoyance. Du fait de sa présence essentiellement centrée sur le marché de la santé, domaine complexe s'il en est, la plateforme met à la disposition des visiteurs une batterie d'informations (fiches santé, lexique). Une base documentaire pour l'assurance santé vient compléter ce dispositif. E. M.

5 Page 5/6 VERS UNE CHARTE DES COMPARATEURS? Renforcer ta transparence dans le milieu des comparateurs, telle est la finalité des travaux du Comite consultatif du secteur financier (CCSF), publiés il y a quèlques mois. Plus d'une année aura été nécessaire à cet organisme pour mener à bien sa mission et rendre son avis sur ces plates-formes qui permettent aux internautes de passer au crible les offres de contrats d'assurance en vue de choisir la mieux adaptée a leur attente. Ce temps a permis de rencontrer les principaux acteurs du marché parmi lesquels Assurland, Hyperassur, Lelynx, etc. Et de mener une réflexion au terme de Laquelle devaient germer des propositions. Après analyse, le comité a proposé la mise au point d'une charte des comparateurs d'assurance sur Internet dans un avenir proche. Selon cet organisme, les comparateurs ont un rôle de plus en plus important auprès des internautes en matière de comparaison, de choix et de souscription de produits d'assurance. Fin 2011, ils auraient génère près de 10% du volume de souscription. Ce qui, certes, reste limité. Pour autant, les comparateurs permettent désormais d'accéder à une information qui peut influencer te comportement d'achats des assurés potentiels Dès lors, il faut clarifier et fixer les regles du jeu. D'autant que certains sites Internet n'hésitent plus à se présenter comme comparateurs alors même que le nombre de contrats passe au crible reste dérisoire ou provient d'un même et unique assureur. Comment introduire la transparence dans cet environnement? Le CCSF propose un affichage ostentatoire de l'identification du comparateur, son statut, sa rémunération, ses liens economiques, ses partenaires Ils doivent également adopter une présentation claire des offres proposées (franchises, exclusions de garanties, tarifs, plafonds, etc.). Par ailleurs, la sélection des produits présentés à l'internaute devra préciser le caractère non exhaustif de la recherche effectuée. De même, les prix devront inclure toutes les taxes et charges. En complément, la bonne conduite passe également par le respect des données personnelles, encadré par la législation. Selon les acteurs s'étant prêtés au jeu de l'investigation du CCSF, l'adoption d'une charge de bonne conduite serait la bienvenue, sachant que les principaux acteurs respectent d'ores et déjà la grande majorité des precomsations de cet organisme qui avait éte missionné par le ministère de l'economie et de lindustrie pour renforcer l'information des consommateurs et La concurrence sur le marché de L'assurance dommage. E M mois en moyenne dix collaborateurs charges d informer l'internaute et de lui proposer l'offre la mieux adaptée à ses besoins ', analyse Daniel Makanda. Traduction concrète de cette stratégie le groupe a déjà embauche plus de 130 collaborateurs, là où les comparateurs concurrents emploient une vingtaine de personnes en moyenne A la fin de l'année 2012, cet acteur implanté à Nice prévoit de mobiliser 200 collaborateurs En 2011, il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,4 millions d'euros et compte passer à 30 millions fin 2012 "Cette année, notre objectif est de placer polices sur un marché estimé à contrats Ce qui représentera une part de marché de 3% C'est beaucoup, maîs nous restons ambitieux et visons les 6% de parts de marché à l'horizon 2014 Tout porte à croire que nous y arriverons car nos concurrents les comparateurs classiques, ne parviennent plus à suivre ", ajoute le directeur marketing et communication de Santiane L accueil de nouveaux partenaires intervient dans ce contexte comme un encouragement Par exemple, la mutuelle UMC vient d intégrer ses gammes santé à cette plate-forme Cette institution, qui est très peu présente dans le monde des comparateurs considère Santiane fr comme incontournable en complémentaire santé, selon les termes de Frédéric Bernard, son directeur général adjoint. Face à ce développement, le Groupe Santiane a pensé un moment se lancer sur Ie marche de la comparaison de produits d'assurance auto avec un site dédié, l'objectif étant de jouer quelque peu les trouble-fête "Nous avions proposé à nos partenaires une décote de 30 % sur le prix des fiches par rapport au moinsdisant sur le marché Malgré cela, les assureurs étaient réticents C'est bien la preuve que l'activité de revente de fiches n'est plus intéressante et est vouée à disparaître ", indique Daniel Makanda " UNE SOLUTION : LA DIVERSIFICATION Une telle pratique montre à quel point la concurrence est rude sur ce marché où interviennent d'autres acteurs comme Kelassur La societé porteuse de cette activité a été créée en 1996 Elle a commencé par lancer un site de comparaison pour mutuelles et complémentaires santé en France devismutuelle com Quant à kelassur.com, il prend son envol en 2004 Sous la houlette de la sociéte de courtage éponyme Et propose un portail comparateur d'assurances et de mutuelles multi-domauies Dans cet environnement, l'internaute peut, depuis cette année-là, effectuer un comparatif de contrats auto, moto ou multirisques habitation. Cette diversification s est poursuivie avec l'intégration de l'assurance emprunteur entre autres En vue de s'imposer sur un marché difficile, Kelassur com, qui a abandonné son statut de courtier en 2010, a décidé de jouer la carte de la convivialité et du ludique. Résultat un site web en modernisation permanente Cette plate-forme propose un environnement ergonomique permettant aux visiteurs de sélectionner les offres les mieux adaptées à leurs attentes Ils sont ainsi guides à travers plusieurs étapes leur permettant de décrire leurs profils et attentes L'interactivité sous-jacente est le fruit de l'intégration d'une nouvelle technologie source de fonctions médites évaluation des partenaires par chaque internaute, commentaires sur les articles publiés, accès aux guides etc.)

6 Page 6/6 LE COURTIER DANS LA BOUCLE Sur la base de cette innovation, le comparateur sélectionne et propose un ensemble dè contrats et de partenaires adaptes aux besoins d'un plus grand nombre Kelassur insiste sur le caractère indépendant de sa demarche, un engagement indique sur les contrats de référencement qui le lie a ses partenaires porteurs de risques Le prospect a la garantie que l'ensemble des offres est passé au crible dans une impartialité complète Outre cette independance dont le manque est parfois reproche a quèlques concurrents du fait d'un lien capitalistique avec une maison-mere présente sur le marche de I assurance, le comparateur qui a fusionne avec EuroAssurance une des entités d'assu2000, entend maintenir le rythme d enrichissement de ses offres Entre 2010 et novembre 2011, quinze nouveaux partenaires ont intégré cet espace de comparaison Actuellement, il compte une quarantaine d offres et plus de 200 contrats allant de l'auto a la prévoyance entreprise en passant par la sante Si son modele economique est celui de la mise en relation d'un prospect avec l'assureur le mieux à même de repondre à ses besoins, Kelassur a introduit une nouvelle dimension dans cette approche de plus en plus décriée par d'aucuns Un internaute indécis a la possibilité de demander a bénéficier du conseil d'un partenaire de la plate-forme Ce contact sera alors transmis à un courtier ayant préalablement défini les criteres de selection de profil (sa situation familiale son âge son profil, le type de produits, la proximité géographique etc ) En fait il s agit d un sys terne de location de fiches permettant aux distributeurs d accéder a des prospects bien qualifies GOOD VALUE FOR AAONEY (GVFM) : ET LA PRESCRIPTION POSE SES BASES D'entrée, Cyrille Chartier-Kastler insiste ' Good Value for Money est un site Web conçu pour le grand public II repond a des besoins non encore satisfaits sur Internet, en toute impartialité En créant cette plate-forme, notre promesse est d orienter le particulier sur le choix d'un produit préalablement qualifie la ou les comparateurs repondent a un souhait de largeur de la batterie de contrats proposée'. Car pour le fondateur de Facts & Figures, l'épargnant demande désormais a etre securise par ce qu'il y a sous le capot d'un produit et n'est plus nécessairement focalise sur du zéro frais a l'entrée" Partant de ce constat Cyrille Chartier-Kastler propose une nouvelle approche, celle de prescripteur d assurances avec pour finalité de faire bénéficier aux assures de contrats proposant un bon rapport qualité/prix global sachant que les produits dont on parle le plus ne sont pas forcement les meilleurs A la place de comparateur Good Value for Money introduit le concept de prescripteur "sur des offres pré-qualifiées en toute neutralite' II n'intervient ni comme courtier ni comme conseil en investissements financiers il est indicateur d'assurances L'espace mis en place presente des offres sélectionnées apres une evaluation sur la base de toutes les dimensions de la vie d'un contrat II alimente en contacts qualifies les reseaux commerciaux proprietaires ou externes des operateurs La sociéte qui nécessite un investissement global de C est rémunérée sur des prestations dè services auprès des operateurs (contribution financiere forfaitaire a levaluation des produits proposes a la selection, transmission de mises en relation et utilisation du label GVfM) Point particulier, la traçabilite des mises en relation est validée par un tiers de confiance. Présent dans un premier temps sur le marche de l'épargne et de la retraite individuelle, GVfM s'ouvrira a la prevoyance individuelle a la rentree prochaine En decembre 2012, il sera élargi a d'autres lignes de produits Loccasion de tirer un premier bilan de cette plate-forme qui compte se faire connaître notamment a travers un référencement naturel E M MISE EN RELATION DES PROSPECTS AVEC LES ASSUREURS Considère comme le deuxieme acteur de son marché, Hyperassur a également table sur la mise en relation de prospects avec les assureurs A la difference de certains de nos concurrents qui adoptent le modèle de rémunération indexe sur la signature d affaires nouvelles nous estimons que le marché n'est pas encore suffisamment mature et dynamique pour cette approche estime Emmanuel Bruneau, Responsable marketing Web Si la plate-forme garde un silence remarque sur son chiffre d'affaires elle revendique une croissance à deux chiffres Et annonce entre I et I 5 million de visiteurs uniques par mois pour prospects adresses aux assureurs ajoute-t il Hyperassur compare aujourd hui près de 60 offres d assurances tous produits confondus et compte 44 partenaires assureurs L'actualité d'hyperassur a ete marquée au début de l'année 2012 par la refonte de son site Internet l'objectif étant d'améliorer son ergonomie et son graphisme afin d'optimiser sa navigation Ce toilettage devrait continuer avec une refonte des formulaires de tarification Du reste cette plate-forme entend conserver sa place sur ce terrain sans forcement céder aux sirènes de la communication tous azimuts En la matiere, notre stratêgie est simple miser prioritairement sur le référencement on line Nous n excluons pas de refaire du off line sous forme de campagnes téle ou radio Pour autant les ecrans publicitaires coûtent tres cher et le retour sur investissement prend du temps à être précisément mesure estime Emmanuel Bruneau *«Emmanuel Mayega

Courtage sur Internet : La compétition devient rude

Courtage sur Internet : La compétition devient rude Courtage sur Internet : La compétition devient rude Le 24 septembre 2010 par CLAIRE CHEVRIER Le Web est une source de prospects importante, mais les investissements sont tels que les courtiers sont pris

Plus en détail

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Véronique Brionne Marilyn Faugas Karine Paul Jean-Christophe Boccon-Gibod Sommaire 1. Pourquoi avons-nous choisi Progressive?

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr Dossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 SOMMAIRE Qu est-ce qu une banque en ligne? 3 Les avantages

Plus en détail

Comparateur de prix et Guide de voyages

Comparateur de prix et Guide de voyages Comparateur de prix et Guide de voyages Dossier de Presse Septembre 2009 CONTACT PRESSE Agence Valeur D image Solenn PETITJEAN 04.76.70.93.54-06.24.75.20.82 s.petitjean@valeurdimage.com 3 Historique de

Plus en détail

Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance

Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance Le moment pour les assureurs de repenser leur relation client Forum International de l'assurance Casablanca 18 avril 2013 Enquête globale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Stanislas di Vittorio Assurland Tél. : 01 78 09 81 70 stan.divittorio@assurland.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Stanislas di Vittorio Assurland Tél. : 01 78 09 81 70 stan.divittorio@assurland.com DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Stanislas di Vittorio Assurland Tél. : 01 78 09 81 70 stan.divittorio@assurland.com Septembre 2008 Résumé L assurance est une charge importante dans le budget des français

Plus en détail

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

Clément ALBRIEUX (69)

Clément ALBRIEUX (69) Pratique 20 : Une nouvelle identité entrepreneuriale 287 Le témoin : Clément ALBRIEUX (69) 30 collaborateurs Comment est définie et gérée l innovation dans votre cabinet? Les collaborateurs du cabinet

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

PRODUITS COMMUNICATION

PRODUITS COMMUNICATION PRODUITS DE COMMUNICATION SUR EMPLOI LR SARL ADCI - La Cardonille C 4032 bd Paul Valéry 34070 - Montpellier RCS Montpellier : 435.113.360 Tél : 04.67.60.46.43 Fax : 04.99.06.92.47 Emploi LR : Audience

Plus en détail

ComparEthic, un outil de MèTIS, Fonds de dotation

ComparEthic, un outil de MèTIS, Fonds de dotation ComparEthic, un outil de MèTIS, Fonds de dotation MèTIS est un fonds de dotation à But Non Lucratif au service du financement de l Economie Sociale et Solidaire 15 rue Buffon 75005 Paris jftaieb@hotmail.com

Plus en détail

NOVELIA COURTIER GROSSISTE EN ASSURANCE

NOVELIA COURTIER GROSSISTE EN ASSURANCE NOVELIA COURTIER GROSSISTE EN ASSURANCE SOMMAIRE A PROPOS DE NOVELIA Novélia, 8 ème courtier grossiste français PROJET D ENTREPRISE ET AMBITIONS POSITIONNEMENT DE SOLIDES GARANTIES QUELQUES DATES REPERES

Plus en détail

LE CONTROLE DE GESTION DANS L'ASSURANCE : UNE REHABILITATION VITALE EN TUNISIE

LE CONTROLE DE GESTION DANS L'ASSURANCE : UNE REHABILITATION VITALE EN TUNISIE LE CONTROLE DE GESTION DANS L'ASSURANCE : UNE REHABILITATION VITALE EN TUNISIE Par Nabila EL HEDDA, Elyès JOUINI et Denis CHEMILLIER-GENDREAU "Le marché tunisien de l'assurance va connaître, dans les années

Plus en détail

Date : 17/06/2014 Pays : FRANCE Page(s) : 73,74,75,76,77 Rubrique : OPINIONS Diffusion : (78703) Périodicité : Quotidien Surface : 348 % Opinions

Date : 17/06/2014 Pays : FRANCE Page(s) : 73,74,75,76,77 Rubrique : OPINIONS Diffusion : (78703) Périodicité : Quotidien Surface : 348 % Opinions Opinions Complémentaires santé: le défi de l'ultra-concurrence Date : 17/06/2014 OPINIONS > Alors que le marché de l assurance santé est en pleine mutation, ses acteurs sont-ils prêts à relever le défi

Plus en détail

Entreprise-Entreprenariat

Entreprise-Entreprenariat Page 1/5 Entreprise-Entreprenariat V./ Afexios est le 1 er réseau social de crowdfunding accessible à l'ensemble des particuliers souhaitant soutenir les entrepreneurs de leur choix. Afexios permet aux

Plus en détail

Avant-propos. Pourquoi s intéresser à la conversion?

Avant-propos. Pourquoi s intéresser à la conversion? Avant-propos La conversion, c est l art de transformer les internautes en clients ou en membres, mais pas seulement! C est aussi inciter les visiteurs à accomplir les actions nécessaires à la réalisation

Plus en détail

RÉFÉRENCEMENT NATUREL GOOGLE. Kelreferencement, marque déposée de Kelsociété

RÉFÉRENCEMENT NATUREL GOOGLE. Kelreferencement, marque déposée de Kelsociété RÉFÉRENCEMENT NATUREL GOOGLE 1 2 3 4 5 6 RÉFÉRENCEMENT NATUREL page 3 KELREFERENCEMENT, UNE AGENCE RECONNUE page 4 KELREFERENCEMENT, VOTRE RÉFÉRENCEMENT DE A À Z page 5 PACK "EXPRESSIONS" page 6 PACK "PERFORMANCE"

Plus en détail

Carte d'identité Septembre 2011 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Carte d'identité Septembre 2011 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Carte d'identité Septembre 2011 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS NATIXIS Rapport d'acivites 2010.indd 1 08/11/11 12:21 2 NATIXIS RAPPORT D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

web conversion 2 e édition Améliorer ses taux de Vers la performance des sites web au-delà du webmarketing Roukine Serge

web conversion 2 e édition Améliorer ses taux de Vers la performance des sites web au-delà du webmarketing Roukine Serge Serge Roukine Améliorer ses taux de web Vers la performance des sites web au-delà du webmarketing conversion Préface de Pierre Kosciusko-Morizet 2 e édition Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-12858-1

Plus en détail

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau RECRUTEMENT IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé Courtier de proximité en réseau en crédit immobilier, assurance de prêt, rachat de crédit, crédit pro et réméré immobilier Vous avez envie d entreprendre?

Plus en détail

Swiss Life annonce son nouveau programme stratégique à trois ans : Swiss Life 2015

Swiss Life annonce son nouveau programme stratégique à trois ans : Swiss Life 2015 Communiqué de presse 28 novembre 2012 Swiss Life annonce son nouveau programme stratégique à trois ans : Swiss Life 2015 Swiss Life en France met en œuvre de nouvelles initiatives pour poursuivre sa stratégie

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

Rapport : PROFILA Diagnostic stratégique

Rapport : PROFILA Diagnostic stratégique 2010 Rapport : PROFILA Diagnostic stratégique Eric Montana PROFILA 30/07/2010 CADRE DE REFERENCE... 3 Mission... 3 Actionnariat... 3 Les règles du jeu... 3 Chaîne de valeur... 4 PRODUITS & MARCHES... 5

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France COMMUNIQUE DE PRESSE (V1.10 au 24 août 2012) Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France (réalisé sur les comptes arrêtés fin 2010) Analyse stratégique du marché et Mise en

Plus en détail

La Cote des Montres au cœur du marché horloger

La Cote des Montres au cœur du marché horloger La Cote des Montres au cœur du marché horloger Premier showroom horloger sur Internet, lacotedesmontres.com est devenu le rendez-vous incontournable des hommes et des femmes sensibles aux modes, des amateurs

Plus en détail

Premier réseau de franchises. «Assurances & Crédits» Un concept innovant de distribution de produits d assurances et de crédits à la consommation

Premier réseau de franchises. «Assurances & Crédits» Un concept innovant de distribution de produits d assurances et de crédits à la consommation Premier réseau de franchises «Assurances & Crédits» Un concept innovant de distribution de produits d assurances et de crédits à la consommation Contacts Kaélia Relations Presse APRIL GROUP Karine Berthier

Plus en détail

LE COURTAGE D ASSURANCE

LE COURTAGE D ASSURANCE Programme 1ère conférence : l éthique du courtier 2ème conférence : la profession du courtier Courtage et environnement concurrentiel Le cadre de l activité L activité La responsabilité des courtiers d

Plus en détail

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon Les différents systèmes de réservation en ligne Tour d horizon le web, un média de communication incontournable Et plus encore le média de communication du tourisme Le marché du voyage en ligne pèse 93,8

Plus en détail

ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020

ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020 Jean-Louis DELPÉRIÉ Directeur ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020 Antoine FOURNIER Directeur LES DEUX DERNIÈRES DÉCENNIES ONT VU L ÉMERGENCE EN FRANCE DES

Plus en détail

Banques en ligne : où faut-il souscrire?

Banques en ligne : où faut-il souscrire? Banques en ligne : où faut-il souscrire? Par Léa Billon pour VotreArgent.fr, publié le 11/07/2013 Les banques en ligne séduisent d'abord par leurs services à moindre coût, voire gratuits. Leurs livrets

Plus en détail

I. Présentation du secteur

I. Présentation du secteur Introduction Internet représente l avenir de la publicité. Pourquoi? Parce que ce média n est qu une immense plateforme de publicité. Rien n est laissé au hasard. - Yahoo met un film sur sa page d accueil.

Plus en détail

AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS

AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS Communiqué de presse Bois-Colombes, le 22 avril 2008 AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS Aviva commercialise à compter de cette semaine,

Plus en détail

Les formats de la publicité en ligne

Les formats de la publicité en ligne INTRODUCTION Internet, une valeur sûre dans le mix-média L'intégration d'internet dans une stratégie média est quelque chose d'irréversible. Le site web de l'entv est là pour vous permettre d'accroître

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006 RÉSULTATS ANNUELS 2005 Résultats semestriels 2006 ADOMOS Métier : Courtier Internet spécialiste de l épargne en immobilier des particuliers Pour les internautes Pour les internautes Aide à la sélection,

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE

COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

Novembre 2015. 1. Qu'attendez-vous de votre site? 1. Être visible 2. Prendre des contacts, constituer une base de données

Novembre 2015. 1. Qu'attendez-vous de votre site? 1. Être visible 2. Prendre des contacts, constituer une base de données Novembre 2015 Être présent sur la toile est devenu un véritable enjeu pour les entreprises. Le Web procure une vitrine, de la visibilité, mais pas seulement. En effet, Internet est aussi un espace où se

Plus en détail

Guide de l Antiquaire sur Internet

Guide de l Antiquaire sur Internet Guide de l Antiquaire sur Internet A mettre entre les mains de tous les Antiquaires! Comprenez les secrets d internet Découvrez les solutions pour y être présent Augmentez vos ventes rapidement http://www.guide-antiquaires.com

Plus en détail

REVUE DE PRESSE. FFCT Tour de l horloge. 4 place Louis Armand - 75063 Paris cedex 12 Tél. : 01 72 74 55 29 - Fax : 01 72 74 55 99

REVUE DE PRESSE. FFCT Tour de l horloge. 4 place Louis Armand - 75063 Paris cedex 12 Tél. : 01 72 74 55 29 - Fax : 01 72 74 55 99 REVUE DE PRESSE La naissance de la a fait l objet d une conférence de presse en décembre 2008. Ci-dessous, une sélection d articles publiés dans la presse et sur le web. N 24 - Novembre 2009

Plus en détail

EXEMPLE DE RAPPORT D'AUDIT. Site Internet

EXEMPLE DE RAPPORT D'AUDIT. Site Internet EXEMPLE DE RAPPORT D'AUDIT Site Internet Important : Ceci est un exemple d'audit d'un site (factice) communément classé dans la catégorie "plaquette", c'est-à-dire présentant en moins de 10 pages l'activité

Plus en détail

Promotion: Le référencement c est l emplacement. Projet Bequin Martin

Promotion: Le référencement c est l emplacement. Projet Bequin Martin Promotion: Le référencement c est l emplacement Projet Bequin Martin Sommaire 1 - L environnement concurrentiel. 2 Quelle position viser? 3 Techniques de référencement. 4 Les interactions SEO et SMO. 5

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

www.cnepbanque.dz BANCASSURANCE

www.cnepbanque.dz BANCASSURANCE News www.cnepbanque.dz Revue de la -Banque Banque Nouvelle édition BANCASSURANCE CARDIF Banque Signature de l accord de partenariat -Banque / CARDIF El Djazaïr Tout savoir sur la Bancassurance Deux questions

Plus en détail

Récapitulatif de la loi sur les contrats privés d'assurance maladie

Récapitulatif de la loi sur les contrats privés d'assurance maladie Récapitulatif de la loi sur les contrats privés d'assurance maladie La Loi Verwilghen concerne principalement les contrats d'assurance maladie non liés à l'activité professionnelle mais elle impose également

Plus en détail

Jeudi 20 Octobre. 17h30 19h30 Hôtel «Les Bartavelles» à EMBRUN. «Quel est le juste prix pour un site Internet rentable»

Jeudi 20 Octobre. 17h30 19h30 Hôtel «Les Bartavelles» à EMBRUN. «Quel est le juste prix pour un site Internet rentable» Jeudi 20 Octobre 17h30 19h30 Hôtel «Les Bartavelles» à EMBRUN «Quel est le juste prix pour un site Internet rentable» Olivier HERLENT Fondateur et Dirigeant de MeilleurArtisan.com et MeilleurEvasion.com

Plus en détail

Garantie Hospitalisation

Garantie Hospitalisation P R E V O Y A N C E Toutes cibles? Vous recherchez un contrat qui vous garantisse le versement d allocations journalières en cas d hospitalisation assurances Optez pour Garantie Un forfait journalier en

Plus en détail

Business et Internet

Business et Internet Business et Internet Evolution & perspectives Arnaud MAES Docteur en Science de l Information et de la Communication Arnaud MAES Business et Internet 1 1. Introduction: 1.1 Le business sur la toile : c

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE 4 novembre 2015 Les Echos Business - 04/11/2015 http://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/021450570757-s-adapter-ou-se-transformer-les-hesitations-des-entreprises-pre-numeriques-204380.php

Plus en détail

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Copyright Copyright 2010 2010 Accenture All Rights All Rights Reserved. Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks

Plus en détail

La stratégie de la SWX Swiss Exchange pour la place financière suisse

La stratégie de la SWX Swiss Exchange pour la place financière suisse La stratégie de la SWX Swiss Exchange pour la place financière suisse par Robert Wyss, SWX Swiss Exchange Auprès des bourses internationales, l'euphorie de la dernière décennie a disparu et les participants

Plus en détail

GROUPE MAIF - RESULTATS 2006

GROUPE MAIF - RESULTATS 2006 Communiqué de presse 31 mai 2007 GROUPE MAIF - RESULTATS 2006 DES RÉSULTATS ÉCONOMIQUES POSITIFS POUR UNE ANNÉE DE TRANSITION Baisse des tarifs auto (4%), élaboration de l'offre de services à la personne

Plus en détail

La Matmut, un assureur innovant et compétitif

La Matmut, un assureur innovant et compétitif La Matmut, un assureur innovant et compétitif La conception de notre métier d'assureur est d'accompagner au mieux nos assurés à chaque étape de leur vie. Cela nous conduit à rechercher en permanence des

Plus en détail

Marc BESNARD Sept. 2012

Marc BESNARD Sept. 2012 Marc BESNARD Sept. 2012 Table des matières INTRODUCTION... 1 1. Le marché de la VOD... 2 1.1. De la consommation illégale à la consommation légale... 2 1.2. Eviter le phénomène de VOD à prix bradé... 2

Plus en détail

EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE

EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE 21 novembre 2003 Sommaire Objectifs de l'enquête et méthodologie Tendances des SID (Systèmes d'information Décisionnels)

Plus en détail

«MHI, l expertise de la location d hébergements insolites à votre service»

«MHI, l expertise de la location d hébergements insolites à votre service» «MHI, l expertise de la location d hébergements insolites à votre service» S inspirant de grands acteurs de la location saisonnière ou de l hôtellerie, Mon hébergement insolite est le premier site de réservation

Plus en détail

ACTUASSURANCE LA REVUE NUMERIQUE EN DROIT DES ASSURANCES. Publication n 10 1er trimestre 2009

ACTUASSURANCE LA REVUE NUMERIQUE EN DROIT DES ASSURANCES. Publication n 10 1er trimestre 2009 ACTUASSURANCE LA REVUE NUMERIQUE EN DROIT DES ASSURANCES Publication n 10 1er trimestre 2009 Décret n 2008-1466 du 22 décembre 2008 portant diverses dispositions relatives aux contrats d'assurance de constructions

Plus en détail

DÉJOUER LES PIÈGES. de la création d un SITE INTERNET

DÉJOUER LES PIÈGES. de la création d un SITE INTERNET DÉJOUER LES PIÈGES de la création d un SITE INTERNET LES OBJECTIFS DÉFINIR LES OBJECTIFS Pourquoi et pour qui créer son site? Quelles sont les attentes de l entreprise? À quels besoins des internautes

Plus en détail

Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque»

Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque» Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque» Des résultats qui confirment la pertinence du modèle

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 LA DEMARCHE EN MARKETING Le 10 Mars 1999 4 ème Cours {Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 4. LES DIFFERENTS SERVICES

Plus en détail

Enquête PME 2015 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes

Enquête PME 2015 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes Enquête PME 15 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Au cours du premier trimestre 15, 1550 PME bretonnes ont répondu à l «Enquête PME 15» en ligne ou

Plus en détail

Groupama Banque : qui, que, quoi?

Groupama Banque : qui, que, quoi? Groupama Banque : qui, que, quoi? - Une seule banque au service de tous les clients du Groupe - Un nouveau modèle bancaire, conçu dès sa création comme multicanal - L une des seules banques en France à

Plus en détail

Mise en concurrence Cahier des charges

Mise en concurrence Cahier des charges Mise en concurrence Cahier des charges Date : mercredi 23 mai 2012 1 Sommaire I. PRESENTATION GENERALE DU PROJET 3 A. CONTEXTE 3 B. HISTORIQUE 3 II. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE 4 A. OUTILS ATTENDUS

Plus en détail

COMMISSION EUROPEENNE

COMMISSION EUROPEENNE COMMISSION EUROPEENNE Bruxelles, le 12.XI.2008 C(2008) 6346 final Objet: Aide d'etat NN 41/2006 France Contribution de la Banque Postale à la réforme du financement des retraites des fonctionnaires de

Plus en détail

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Nous créons vos annonces Nos experts, créent vos annonces et choisissent des mots clés qui sont des mots ou des expressions en rapport

Plus en détail

GROUPAMA Présentation des résultats annuels 2013. Présentation presse 20 février 2014

GROUPAMA Présentation des résultats annuels 2013. Présentation presse 20 février 2014 1 GROUPAMA Présentation des résultats annuels 2013 Présentation presse 20 février 2014 Groupama en 2013 2 Efficacité opérationnelle et réduction des coûts Stratégie de performance vs. stratégie de taille

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSURANCE ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE, JURIDIQUE ET MANAGÉRIAL DE L ASSURANCE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSURANCE ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE, JURIDIQUE ET MANAGÉRIAL DE L ASSURANCE BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSURANCE ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE, JURIDIQUE ET MANAGÉRIAL DE L ASSURANCE SESSION 2011 Durée : 4 heures Coefficient 3 Documents et matériels autorisés : Aucun matériel autorisé.

Plus en détail

La bancassurance au Maroc, entre la loi bancaire et le code des assurances

La bancassurance au Maroc, entre la loi bancaire et le code des assurances La bancassurance au Maroc, entre la loi bancaire et le code des assurances Après un commencement discret dont le point de départ remonte aux années 70, la bancassurance enregistre depuis quelques années

Plus en détail

FAITES DE VOTRE SITE INTERNET VOTRE

FAITES DE VOTRE SITE INTERNET VOTRE FAITES DE VOTRE SITE INTERNET VOTRE APPORTEUR D AFFAIRES IDEAL GRACE A L INBOUND MARKETING Agence MI4 http://.fr SOMMAIRE Présentation de MI4... 3 A propos de l auteur... 4 La révolution Inbound... 5 Les

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay Générer du trafic payant Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay 13 et 14 mai 2011 Trouvez des nouveaux clients Adaptez-vous aux évolutions du E-Commerce Allez chercher les clients où ils se trouvent

Plus en détail

Seniors. Vous souhaitez mettre vos proches à l abri de tout souci financier lié à vos frais d obsèques. Optez pour. Protection Obsèques

Seniors. Vous souhaitez mettre vos proches à l abri de tout souci financier lié à vos frais d obsèques. Optez pour. Protection Obsèques P R E V O Y A N C E Seniors? Vous souhaitez mettre vos proches à l abri de tout souci financier lié à vos frais d obsèques assurances Optez pour Protection Obsèques L assurance tranquillité pour les proches

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES TPE Juin 2012

LE FINANCEMENT DES TPE Juin 2012 www.sdi-pme.fr SYNDICAT DES INDÉPENDANTS Organisation interprofessionnelle patronale regroupant 25.000 artisans, commerçants, TPE et professionnels libéraux L'ACCÈS AU FINANCEMENT POUR LES TPE Une urgence

Plus en détail

NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM

NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM Objectif 01. La Norme Comptable NC 07 - relative aux placements définit les règles de prise en compte,

Plus en détail

Dossier Technologies. 16 Assurance

Dossier Technologies. 16 Assurance Pour y voir Qu il soit question de normes, d élaboration d outils de gestion de données ou de vente de produits d assurance en ligne, des interrogations, des inquiétudes, 16 Assurance Elenka Alexandrov

Plus en détail

La carte d'achat dans les organisations françaises

La carte d'achat dans les organisations françaises CHAPITRE 2 La carte d'achat dans les organisations françaises Pour bien appréhender l'usage efficace de la carte d'achat, il est important de toujours la considérer comme un moyen d'exécution de la commande.

Plus en détail

ENJEUX ET PERSPECTIVES DE LA GESTION PATRIMONIALE :

ENJEUX ET PERSPECTIVES DE LA GESTION PATRIMONIALE : DOSSIER ENJEUX ET PERSPECTIVES DE LA GESTION PATRIMONIALE : FOCUS SUR LES CGPI Après avoir connu un âge d or ces dix dernières années, le marché du Haut de Gamme a été particulièrement secoué par la crise

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES SONT TOUJOURS EN MOUVEMENT RAISON DE PLUS POUR AVOIR DES VALEURS BIEN ANCRÉES ( ) DOSSIER DE PRESSE C@lculette EUVOXA

LES TECHNOLOGIES SONT TOUJOURS EN MOUVEMENT RAISON DE PLUS POUR AVOIR DES VALEURS BIEN ANCRÉES ( ) DOSSIER DE PRESSE C@lculette EUVOXA LES TECHNOLOGIES SONT TOUJOURS EN MOUVEMENT RAISON DE PLUS POUR AVOIR DES VALEURS BIEN ANCRÉES ( ) DOSSIER DE PRESSE C@lculette EUVOXA w w w. e u vox a. f r OCTOBRE 2002 Comment sensibiliser un très grand

Plus en détail

" Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication... " Intervenants. Mercredi 16 juin 2010

 Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication...  Intervenants. Mercredi 16 juin 2010 Mercredi 16 juin 2010 " Internet : Comment communiquer? Intervenants Visibilité, Promotion, Communication... " Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Notes de cours - MOOC Communication

Notes de cours - MOOC Communication 2013 Notes de cours - MOOC Communication Eric Sevrin Jememooc.wordpress.com 2013 Sommaire I. Les 3 étapes chronologiques pour construire un plan de communication (Méthode)... 4 1) Poser un cadre (périmètre),

Plus en détail

Comment faire plus d'argent cet été!

Comment faire plus d'argent cet été! Comment faire plus d'argent cet été! Je vais prendre ça vraiment cool cet été. Le 23 juin, je me retire à la campagne. Je vais prendre de longues vacances. Des vacances au cours desquelles je ferai du

Plus en détail

MODELE DE BRIEF AGENCE

MODELE DE BRIEF AGENCE MODELE DE BRIEF AGENCE MODELE DE BRIEF AGENCE Laurie GIACOBI www.my-marketing-manager.com Document à usage professionnel offert par My Marketing Manager. Reproduction et diffusion interdites. Ne peut être

Plus en détail

Représentant des ventes Un portrait

Représentant des ventes Un portrait Représentant des ventes Un portrait Un représentant des ventes est un employé du service des ventes dont la fonction est de promouvoir et de vendre les produits et les services d une entreprise tels que

Plus en détail

Est-ce le bon moment pour renégocier votre crédit immobilier?

Est-ce le bon moment pour renégocier votre crédit immobilier? Est-ce le bon moment pour renégocier votre crédit immobilier? Par Virginie Franc Jacob L express Votre Argent Avec des taux de crédits frôlant les 2 %, vous avez sans doute intérêt à renégocier votre crédit

Plus en détail

Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation

Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation Les stratégies sont globales ou de domaine. Les stratégies globales

Plus en détail

Créateur de Visibilité

Créateur de Visibilité Créateur de Visibilité Agence de Référencement Internet Conseil en référencement naturel Référencement et Positionnement de sites internet Création de sites internet E-marketing / Netlinking Campagne de

Plus en détail

LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION

LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION Une société multinationale est une société qui produit des effets économiques dans plusieurs pays. C'est-à-dire que, soit les actionnaires

Plus en détail

I. Les entreprises concernées

I. Les entreprises concernées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-12 du 1 er février 2011 relative à la création d une Union Mutualiste de Groupe par les groupes MGEN, MNH, la MNT, la MGET et la MAEE L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

MLD Pour résumer en une page...

MLD Pour résumer en une page... MLD Pour résumer en une page... MLD est une entreprise spécialisée depuis 2002 dans la gestion des campagnes de liens sponsorisés, en France, à l'international et dans la plupart des langues. Le résultat

Plus en détail

Ciel en quelques chiffres

Ciel en quelques chiffres DOSSIER DE PRESSE 2013 Ciel en quelques chiffres 1986 Création de Ciel 1992 Rachat par Sage 324 M CA Sage en France en 2012 300 Collaborateurs Ciel 1000 Points de vente GSA/GSS 3000 Revendeurs actifs 70

Plus en détail