Politique relative aux enfants malades et à l exclusion. 1. Critères d exclusion généraux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Politique relative aux enfants malades et à l exclusion. 1. Critères d exclusion généraux"

Transcription

1 Politique relative aux enfants malades et à l exclusion 1. Critères d exclusion généraux En tout temps, lorsqu un enfant est en mauvais état général et qu il ne peut suivre les activités du groupe, s il demande des soins additionnels empêchant le personnel d accorder son attention à la santé, à la sécurité et au développement des autres enfants, il pourra être exclu jusqu à ce que son état s améliore. L exclusion de l enfant vise deux objectifs : Le bien être de l enfant. La protection des autres personnes qui fréquentent le CPE. 2. Réintégration de l enfant dans le groupe L enfant peut réintégrer le service de garde si ces quatre conditions sont rencontrées : les symptômes ont disparu, l enfant peut fonctionner sans l aide de l acétaminophène, il se sent assez bien pour participer aux activités régulières, il est considéré comme non contagieux.

2 3. La fièvre Quand y a-t-il de la fièvre? La variation normale de la température diffère selon la méthode utilisée. On considère qu il y a de la fièvre si : La température rectale, buccale ou tympanique est supérieure à 38 C La température axillaire est supérieure à 37, 5 C Ce que l on fait au CPE : 1- Si la température rectale, buccale ou tympaniqe est inférieure à 38.5 C (38 C pour la température axillaire) et si l état de l enfant est bon, il suffit de : Habiller l enfant confortablement, Le faire boire souvent, Demeurer attentif à l enfant et reprendre la température après 60 minutes ou plus tôt si son état semble se détériorer, Informer les parents de l état de l enfant. 2- Si la température rectacle orale ou tympanique est égale ou supérieur à 38,5C ( 38C pour la température axillaire) : Appliquer les mesures décrites en cas d élévation de température Prévenir les parents et leurs demander de venir chercher l enfant immédiatement, Administrer de l acétaminophène selon la posologie, conformément aux règles prévues par le règlement. En général : Toujours informer les parents si un enfant est fièvreux. Toujours attendre au moins 15 minutes après une activité physique ou le lever d un enfant pour prendre sa température. Ne pas redonner de l acétaminophène à un enfant qui l a craché ou vomi, car on risque alors de dépasser la dose permise.

3 Selon le protocole du MAFC, l acétaminophène peut être administré exclusivement pour atténuer la fièvre, par voie orale : Il ne peut être administré : À des enfants de moins de deux mois. Pour soulager la douleur. Pendant plus de 48 heures consécutives. À des enfants ayant reçu un médicament contenant de l acétaminophène dans les quatre heures précédentes. Lorsque le protocole ne s applique pas des autorisations médicales et parentales écrites sont nécessaires (Par exemple, on ne peut administrer de l acétaminophène suite à un vaccin, sans autorisation médicale. On ne peut non plus administrer de l ibuprofène sans autorisation médicale). Ce que fait le parent : 1- Le parent prévoit une solution de rechange si aucun des deux parents ne peut venir chercher l enfant trop fiévreux pour demeurer au CPE. 2- Le parent doit entretenir une bonne communication avec l éducatrice. 3- Celle ci doit savoir quel médicament à été administré à l enfant dans les 8 heures précédant son arrivée au CPE. 4- Les parents doivent informer l éducatrice si l enfant présente des problèmes de santé particuliers ou s il est enclin à développer des complications. 5- Le parent fournit en tout temps un numéro de téléphone ou l on peut le joindre (Si différent de celui inscrit sur la fiche d inscription).

4 4. Les vomissements Quand y a-t-il vomissements?? L enfant vomit une fois. Ce que l on fait au CPE : 1- Informer les parents de l état de l enfant et leur demander de venir le chercher. 2- Ne pas donner de lait ni d aliments solides pour une période de 15 à 30 minutes. 3- Surveiller les signes de déshydratation (perte de trop de liquide, somnolence, yeux cernés, peu ou pas de salive, peu d urine et peau sèche). 4- Adopter des mesures d hygiène strictes, laver les mains souvent et désinfecter le matériel. 5- Si épidémie, aviser tous les parents en affichant l avis prévu à cet effet. Ce que fait le parent : 1- Le parent informe le CPE de l état de santé de l enfant à son arrivée. 2- Le parent doit consulter un médecin si : - les vomissements persistent plus de 6 heures, - l enfant à d autres symptômes (diarrhée, fièvre, nausée, douleur à l estomac et maux de tête). L enfant pourra réintégrer le CPE lorsqu il n aura pas vomi deux fois dans le dernier 24 heures.

5 5. La Diarrhée Quand y a-t-il diarrhée? L enfant fait des selles à une fréquence anormalement élevée (3 selles liquides), ou, L enfant fait deux selles qui débordent de sa couche, ou, L enfant fait des selles liquides et fait de la fièvre, ou, Il y a présence de mucus ou de sang dans les selles, ou, La diarrhée dure plus de 48 heures et est accompagnée de fièvre. Ce que fait le CPE 1- Aviser le parent et lui demander de venir chercher l enfant. 2- L éducatrice surveille les signes de déshydratation. 3- Faire boire souvent et peu à la fois des solutions orales d hydratation, si nécessaire. 4- Adopter des mesures d hygiène strictes, laver les mains souvent, désinfecter le matériel. 5- Si épidémie, aviser tous les parents en affichant l avis prévu à cet effet. Ce que fait le parent 1- Consulter un médecin si la diarrhée persiste ou si présence de sang dans les selles. 2- Aviser le CPE de l état de l enfant à la maison. L enfant doit être exclu jusqu à ce que ses selles redeviennent normales. L exclusion est souvent nécessaire dans le cas de diarrhée épidémique (Au moins 2 enfants du même groupe).

6 6. Maladies contagieuses et parasitaires Dans tous les cas, se référer à l affiche : Les infections en milieu de garde, pour connaître les symptômes des différentes maladies contagieuses. Ce que fait le CPE 1- Aviser les parents des symptômes observés chez l enfant et selon le cas, demander au parent de venir chercher l enfant. 2- Suite à la réception d un diagnostic du médecin de l enfant, le CPE affiche l avis concernant la maladie. Ce que fait le parent 1- Les parents doivent aviser le service de garde dès qu ils sont informés que leur enfant souffre d une maladie contagieuse afin de mettre en application, sans délai, des mesures de protection pour les autres enfants. Le contrôle des infections, c est la responsabilité de chaque parent et non uniquement celle du CPE. Nous avons besoin de la collaboration des parents. 2- Consulter sans délai le médecin lorsque son enfant présente les symptômes d une maladies infectieuse ou parasitaire. 3- Informer le CPE du diagnostic du médecin.

7 7. Poux de tête Quand y a t-il poux de tête? Les poux de tête sont de minuscules insectes grisâtres. Les poux pondent de 6 à 8 œufs (lentes) par jour. Les lentes vivantes sont des œufs de couleur blanche grisâtre qui ressemblent à des pellicules gonflées, luisantes, translucides et se retrouvent à moins de 1 cm du cuir chevelu. Les lentes mortes sont blanches et desséchées et se retrouvent à plus de 1 cm du cuir chevelu. Ce que fait le CPE : 1- Le CPE vérifie les cheveux de tout les enfants à la rentrée scolaire, en cour d année si d autre cas sont déclaré le CPE vérifie les cheveux de tout les enfants également. 2- Le CPE avise les parents lorsqu il y a des cas au CPE. 3- Le CPE désinfecte tout les objets susceptibles d être porteur dans le groupe de l enfant. 4- Le CPE adopte des mesures d hygiène stricte. Ce que fait le parent : 1- Le pare nt avise le CPE s il a détecté de poux ou des lentes dans les cheveux de son enfant. 2- Le parent vérifie les cheveux de son enfant lors d épidémie au CPE. 3- Si des poux ou des lentes sont détectés dans la tête de l enfant au CPE, le parent doit venir chercher son enfant. 4- Si l enfant a des poux, le parent traite les cheveux de son enfant et suit toutes les recommandations qui lui ont été transmises par un professionnel de la santé. L enfant peut réintégrer le service après que les traitements adéquats aient été effectués et après que toutes les lentes aient été retirées

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Centre de la petite enfance Du Boisé Vimont

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Centre de la petite enfance Du Boisé Vimont Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Centre de la petite enfance Du Boisé Vimont Ce document a été conçu à partir de la politique des CPE suivants : CPE La Ritournelle, CPE La P tite

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique adoptée par le conseil d administration du CPE les Globules le 4 juin 2013 Révisé et adopté par le CA le 22 mai 2014. Le centre de la petite

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À L EXCLUSION

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À L EXCLUSION CPE LE PETIT TRAIN POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À L EXCLUSION Sylvie Guay 12/03/2009 Révision 2013 CPE Le Petit Train inc. Politique relative aux enfants malades et à l exclusion NATURE ET

Plus en détail

Politique de sante des enfants du CPE La Douce Couve e

Politique de sante des enfants du CPE La Douce Couve e Politique de sante des enfants du CPE La Douce Couve e CPE-BC Présenté au C.A. le 2016-01-20 Adopté par le CA le 2016-03-23 Lors de la Séance du conseil d administration Politique de sante des enfants

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À l EXCLUSION

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À l EXCLUSION POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À l EXCLUSION 2008 TITRE CPE Les Petits Bonheurs Code : CA 115.8.2 Politique relative aux enfants malades et à l exclusion NATURE ET APPROBATION Date d approbation

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Mise à jour Janvier 2012 page 1 Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Cette politique a été conçue afin de mieux cerner les interventions

Plus en détail

1. Critères d exclusion généraux. 2. Réintégration de l enfant dans le groupe

1. Critères d exclusion généraux. 2. Réintégration de l enfant dans le groupe Ce guide a été conçu afin de mieux cerner les interventions à réaliser lorsqu un enfant est malade. Il nous permet d avoir un cadre à suivre précis qui soit le même pour tous les enfants, tout en favorisant

Plus en détail

Centre de la petite enfance Trois Petits Points

Centre de la petite enfance Trois Petits Points POLITIQUE DE SANTÉ DE L INSTALLATION Centre de la petite enfance Trois Petits Points Ajournée le 5 mai 2015, adoptée le 14 mai 2015 Lors d une séance ordinaire du conseil d administration TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Politique de prévention des maladies

Politique de prévention des maladies Politique de prévention des maladies Garderie Tout-en-Jeux Les garderies constituent un milieu où la transmission des micro-organismes est particulièrement facile. Il est donc indispensable d appliquer

Plus en détail

715, rue Priestman (506) 458-9915 info@apmf.ca Fredericton, N.B. E3B 5W7 (506) 457-9120 www.apmf.ca PROGRAMME APRÈS-CLASSE

715, rue Priestman (506) 458-9915 info@apmf.ca Fredericton, N.B. E3B 5W7 (506) 457-9120 www.apmf.ca PROGRAMME APRÈS-CLASSE 715, rue Priestman (506) 458-9915 info@apmf.ca Fredericton, N.B. E3B 5W7 (506) 457-9120 www.apmf.ca PROGRAMME APRÈS-CLASSE Table des matières ARTICLE 1 - HORAIRE... 3 ARTICLE 2 - COLLATIONS... 3 ARTICLE

Plus en détail

715, rue Priestman (506) 458-9915 info@apmf.ca Fredericton, N.B. E3B 5W7 (506) 457-9120 www.apmf.ca PROGRAMME GARDERIE ÉDUCATIVE

715, rue Priestman (506) 458-9915 info@apmf.ca Fredericton, N.B. E3B 5W7 (506) 457-9120 www.apmf.ca PROGRAMME GARDERIE ÉDUCATIVE 715, rue Priestman (506) 458-9915 info@apmf.ca Fredericton, N.B. E3B 5W7 (506) 457-9120 www.apmf.ca PROGRAMME GARDERIE ÉDUCATIVE Table des matières ARTICLE 1 - HORAIRE... 3 ARTICLE 2 - SIESTE... 3 ARTICLE

Plus en détail

Centre de la petite enfance La Ritournelle

Centre de la petite enfance La Ritournelle Centre de la petite enfance La Ritournelle 4.8 Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Adoptée au conseil d administration du 1 er mars 2004 Mise à jour 1 er septembre 2004 Mise à jour

Plus en détail

Mon enfant est malade!! Peut-il fréquenter le Centre de la Petite Enfance??

Mon enfant est malade!! Peut-il fréquenter le Centre de la Petite Enfance?? Centre de la Petite Enfance Baliballon Mon enfant est malade!! Peut-il fréquenter le Centre de la Petite Enfance?? La réponse dans les pages qui suivent En collaboration avec le CLSC-CHSLD «Comme la santé

Plus en détail

L enfant et la maladie

L enfant et la maladie L enfant et la maladie En service de garde Guide à l intention des responsables de garde en milieu familial et des parents utilisateurs de La trottinette carottée Mars 2009 Bureau coordonnateur La trottinette

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À L EXCLUSION

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À L EXCLUSION Section : Politique Numéro : P - 1 Date : 2 novembre 2009 Adoptée par le Conseil d administration le : 2 novembre 2009 Résolution # C.A. 09-10-169 Modifiée par le C.A. le : Résolution POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

L ima ge rie inc. Document approuvé par le conseil d administration le 16 janvier 2007

L ima ge rie inc. Document approuvé par le conseil d administration le 16 janvier 2007 L ima ge rie inc. Document approuvé par le conseil d administration le 16 janvier 2007 2 TABLE DES MATIÈRES Politique relative aux enfants malades 1. Présentation... 2 2. Critères d exclusion des enfants

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE À CONSERVER TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants... Le saviez-vous?

Plus en détail

Mon enfant a la diarrhée

Mon enfant a la diarrhée Mon enfant a la diarrhée Chers parents, Votre enfant a la diarrhée. Cette brochure répondra à la plupart de vos questions et vous donnera des conseils pratiques pour que cette mauvaise passe ne tourne

Plus en détail

Mon enfant est malade

Mon enfant est malade Mon enfant est malade repères pour reconnaître et comprendre la maladie agir et soulager mon enfant savoir quand et où consulter Guide élaboré grâce à la collaboration de médiateurs socioculturels, de

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Ibuprofen Sandoz 200 mg comprimés pelliculés Ibuprofen Sandoz 400 mg comprimés pelliculés Ibuprofène

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Ibuprofen Sandoz 200 mg comprimés pelliculés Ibuprofen Sandoz 400 mg comprimés pelliculés Ibuprofène NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Ibuprofen Sandoz 200 mg comprimés pelliculés Ibuprofen Sandoz 400 mg comprimés pelliculés Ibuprofène Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre / utiliser

Plus en détail

Centre de la petite enfance FLEUR ET MIEL. Prévenir les infections

Centre de la petite enfance FLEUR ET MIEL. Prévenir les infections Centre de la petite enfance FLEUR ET MIEL Prévenir les infections TABLE DES MATIÈRES Mots aux parents...1 Prévenir...1 Collaboration et communication. 4 Signes et symptôme d infection... 6 Dois-je garder

Plus en détail

Le Règlement modifiant le Règlement sur les services de garde éducatifs à l enfance

Le Règlement modifiant le Règlement sur les services de garde éducatifs à l enfance Le Règlement modifiant le Règlement sur les services de garde éducatifs à l enfance Complément annexes et protocoles Avril 2014 Contenu de la trousse de premiers soins (annexe I) Quelques précisions apportées

Plus en détail

Politique. relative aux enfants malades et à l exclusion. Juin 2012. Nous aborderons les points suivants :

Politique. relative aux enfants malades et à l exclusion. Juin 2012. Nous aborderons les points suivants : Politique relative aux enfants malades et à l exclusion au Juin 2012 Nous aborderons les points suivants : 1. Procédure spécifique en cas de fièvre 2. Procédure spécifique en cas de diarrhée et/ou vomissements

Plus en détail

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes En reportant la valeur de l IMC sur la courbe de corpulence (voir p.49 et p.51), vous pouvez savoir si votre enfant présente un surpoids, ou si sa corpulence a tendance à augmenter trop rapidement. Votre

Plus en détail

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial Quatrième partie Le jeune diabétique hors de son milieu familial Chapitre 51 1 À la garderie Caroline Boucher L entrée d un enfant diabétique à la garderie peut s avérer traumatisante pour certains parents.

Plus en détail

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

La Maladie à virus Ebola

La Maladie à virus Ebola La Maladie à virus Ebola Ampleurde l épidémieen Guinée 23 octobre2014 1,606 cas 933 décès Quefaut-ilsavoir surla maladieà virus Ebola? Maladiemortellecauséepar le virus Ebola Se transmetuniquementpar contact

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène Combattre les virus 7 Conseils d hygiène Afin de vous protéger contre le rhume, la grippe et la gastroentérite, les 7 conseils d hygiène suivants peuvent vous aider à réduire le risque d infection. DG

Plus en détail

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne Prendre soin d un drain biliaire externe-interne On vous a installé un drain biliaire pour diminuer l accumulation de bile dans votre sang et traiter une jaunisse. Cette fiche vous explique comment prendre

Plus en détail

Conseils de puériculture

Conseils de puériculture Conseils de puériculture Service de gynécologie obstétrique, médecine fœtale et de la reproduction Hôpital mère-enfant - CHU de Nantes 3 e étage - 38 bd Jean Monnet - 44093 Nantes cedex 1 Ce livret a été

Plus en détail

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 VASECTOMIE CONTRACEPTIVE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du

Plus en détail

(ah SPARE ah gin aze)

(ah SPARE ah gin aze) Fiche d'information sur les médicaments asparaginase (ah SPARE ah gin aze) Ce document fournit des renseignements généraux à propos de votre médicament. Il ne remplace pas les conseils de votre équipe

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À L EXCLUSION

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À L EXCLUSION POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À L EXCLUSION Adoptée par le conseil d administration du CENTRE DE LA PETITE ENFANCE MOI ET MES AMIS le 18 septembre 2009 Politique relative INTRODUCTION Cette

Plus en détail

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Votre médecin vous a prescrit du méthotrexate. Ce médicament réduit la douleur due à plusieurs maladies auto-immunes. Cette fiche vous

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Comité santé 2009-2010 VOLET INSTALLATION CE DOCUMENT A ÉTÉ POSSIBLE GRÂCE À LA COLLABORATION DE MEMBRES DU COMITÉ : Marilyne Gagnon Ginette Henry

Plus en détail

N o s V A L E U R S e t n o t r e M I S S I O N. CPE Pignons sur Rue PROCÉDURE EN CAS DE MALADIES ET EXCLUSION

N o s V A L E U R S e t n o t r e M I S S I O N. CPE Pignons sur Rue PROCÉDURE EN CAS DE MALADIES ET EXCLUSION N o s V A L E U R S e t n o t r e M I S S I O N Respect Autonom ie Estime de s oi Créativ ité Com mu nication Pr om ouv oi r la qualité de nos services de garde en p ri or isant le dévelop pement global

Plus en détail

SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE POLITIQUE DE PRÉVENTION DES MALADIES. Adopté par le Conseil d administration de la

SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE POLITIQUE DE PRÉVENTION DES MALADIES. Adopté par le Conseil d administration de la SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE POLITIQUE DE PRÉVENTION DES MALADIES Adopté par le Conseil d administration de la Corporation Services à la Petite Enfance de St-Lazare Le 29 octobre 2012 2 Table

Plus en détail

Guide d information à l intention des parents utilisateurs de la garde en milieu familial

Guide d information à l intention des parents utilisateurs de la garde en milieu familial Guide d information à l intention des parents utilisateurs de la garde en milieu familial Centre de la petite enfance / Bureau coordonnateur 175-A, chemin de la Savane Gatineau (Québec) J8T 1R2 Tél. :

Plus en détail

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie La pré-eclampsie est beaucoup plus courante que ce que la plupart des gens ne pensent en fait, c est la plus courante des complications graves de la

Plus en détail

PÉRIODE D INSCRIPTION

PÉRIODE D INSCRIPTION Volume 4, no 5 février 2015 Dates importantes : 2 au 13 février : période d inscription dans les écoles primaires et secondaires 2 au 6 février : semaine des enseignantes et enseignants 6 février : journée

Plus en détail

La fièvre chez l enfant

La fièvre chez l enfant La fièvre chez l enfant Qu est-ce que la fièvre? La fièvre est un état normal de lutte contre l infection. Elle est causée par un virus ou une bactérie. Il est donc normal que votre enfant ait de la fièvre

Plus en détail

PIL Décembre 2009. Autres composants : acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol.

PIL Décembre 2009. Autres composants : acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol. Notice publique MOTILIUM Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Ce médicament est disponible sans ordonnance. Néanmoins,

Plus en détail

Aide-mémoire personnel

Aide-mémoire personnel Aide-mémoire personnel L Aide-mémoire personnel sert d accompagnement au Guide de référence pour les patients et les familles, conçu pour les personnes aux prises avec le cancer du rein et leur famille.

Plus en détail

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE Pour que le brossage des dents devienne une habitude de santé buccodentaire durable, il est important de créer un climat agréable et d encourager les efforts des enfants. Le brossage des dents au moins

Plus en détail

Pour le traitement de plusieurs types de cancer incluant le cancer du sein et du poumon, les lymphomes et les leucémies.

Pour le traitement de plusieurs types de cancer incluant le cancer du sein et du poumon, les lymphomes et les leucémies. Fiche d'information sur les médicaments cyclophosphamide (si clo FOS fa mide) Ce document fournit des renseignements généraux à propos de votre médicament. Il ne remplace pas les conseils de votre équipe

Plus en détail

Cette faiblesse entraîne une dilatation anormale de l artère touchée.

Cette faiblesse entraîne une dilatation anormale de l artère touchée. Guide d enseignement Direction des soins infirmiers NEUROCHIRURGIE CRANIECTOMIE CLIPPAGE D ANÉVRISME Définition d un anévrisme cérébral : Un anévrisme cérébral est une faiblesse de la paroi d une artère

Plus en détail

CENTRE DE LA PETITE ENFANCE PASSE-PARTOUT INC. RÉGIE INTERNE Adoptée par le conseil d administration Le 20 mai 2014 CA-02-14-03A

CENTRE DE LA PETITE ENFANCE PASSE-PARTOUT INC. RÉGIE INTERNE Adoptée par le conseil d administration Le 20 mai 2014 CA-02-14-03A CENTRE DE LA PETITE ENFANCE PASSE-PARTOUT INC. RÉGIE INTERNE Adoptée par le conseil d administration Le 20 mai 2014 CA-02-14-03A Mise à jour avril 2007 Table des matières Règles de régie interne du centre

Plus en détail

De l hôpital vers la maison

De l hôpital vers la maison Programme des tumeurs cérébrales Feuillet d informations à l intention des patients ayant subi une chirurgie au cerveau lors du retour au domicile De l hôpital vers la maison patients ayant subi une chirurgie

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES

QUESTIONS ET RÉPONSES QUESTIONS ET RÉPONSES Questions fréquentes concernant le traitement de la diarrhée par le zinc et les sels de réhydratation orale (SRO) SPACE FOR LOGO INTRODUCTION Pour traiter la diarrhée de l enfant,

Plus en détail

Grippe pandémique. Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique

Grippe pandémique. Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique Grippe pandémique Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique Quel est l objet de cette brochure? Cette brochure vise à vous informer sur la grippe pandémique. Vous y trouverez les réponses

Plus en détail

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels Rachel Frély Les dermatoses Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires Les traitements naturels Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Les dermatoses

Plus en détail

Nouveau règlement fixant les critères d'admission et les modalités d'inscription à la crèche de la commune de Roeser.

Nouveau règlement fixant les critères d'admission et les modalités d'inscription à la crèche de la commune de Roeser. Règlement d inscription au service Maisons relais - Crèche de la Commune de Roeser Nouveau règlement fixant les critères d'admission et les modalités d'inscription à la crèche de la commune de Roeser.

Plus en détail

La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de

La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de douleurs rebelles et sa fréquence augmente avec l âge après

Plus en détail

INFORMATION POUR LE PATIENT

INFORMATION POUR LE PATIENT Les autorités de santé européennes ont assorti la mise sur le marché du médicament Increlex de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

TROIS CHOSES QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR PRÉVENIR LES POUX RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LES POUX

TROIS CHOSES QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR PRÉVENIR LES POUX RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LES POUX TROIS CHOSES QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR PRÉVENIR LES POUX RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LES POUX 1. Connaitre les faits sur les poux Plusieurs personnes croient à tort que les poux de tête sont un signe

Plus en détail

Soins post-opératoires après une appendicectomie. Informations destinées à l'enfant et à sa famille

Soins post-opératoires après une appendicectomie. Informations destinées à l'enfant et à sa famille Soins post-opératoires après une appendicectomie Informations destinées à l'enfant et à sa famille Votre enfant a été ou sera opéré pour une appendicectomie. Ce dépliant vous présente les informations

Plus en détail

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale Février 2009 MESSAGES CLÉS Ces

Plus en détail

Convention d accueil

Convention d accueil Les Coquelicots MmmmMMONTMont Chaussée de Mons 61 B-6150 ANDERLUES Belgique Tél :0032 (0)71 523452 Fax :0032(0)71 523452 Email : hap.anderlues@gmail.com www.directionlaneffe.wix.com/mas-apc Convention

Plus en détail

Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) IRM CHEZ L'ENFANT

Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) IRM CHEZ L'ENFANT Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) Madame, Monsieur, IRM CHEZ L'ENFANT Un examen radiologique a été proposé pour votre enfant. Une information vous est fournie sur le déroulement

Plus en détail

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé.

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Les habitudes telles que se laver les mains se brosser les dents aideront à éloigner les bactéries, les virus et les diverses

Plus en détail

épileptique Vivre avec un animal

épileptique Vivre avec un animal e 100744 - DEPLIANT MAE - A13 - TVM est une marque déposée - Conception et réalisation graphiques : Vice Versa Clermont-Fd, 04 73 90 94 05 - Crédit photos : Fotolia Vivre avec un animal épileptique www.tvm.fr

Plus en détail

La douleur au mamelon causée par le Candida albicans

La douleur au mamelon causée par le Candida albicans Le violet de gentiane (une solution de 1% dans l eau) est encore un excellent traitement pour le, bien que nous suggérons aux mères de ne pas l employer seul pour traiter le (muguet, levures) car il a

Plus en détail

Soins post-opératoires Adénoïdectomie. Informations destinées à l'enfant et à sa famille

Soins post-opératoires Adénoïdectomie. Informations destinées à l'enfant et à sa famille Soins post-opératoires Adénoïdectomie Informations destinées à l'enfant et à sa famille Ce dépliant vous présente les informations nécessaires pour faciliter le retour de votre enfant à la maison suite

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Initier le traitement de la pédiculose PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant à initier des mesures thérapeutiques ou la thérapie médicamenteuse.

Plus en détail

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie 23 L AMYGDALECTOMIE Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant Pour vous, pour la vie L amygdalectomie Cette brochure vous aidera à comprendre ce qu est l amygdalectomie L

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Macrogol + electrolytes Sandoz, poudre pour solution buvable, sachet Macrogol 3350,Chlorure de sodium, Bicarbonate de sodium,chlorure de potassium Veuillez lire attentivement

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉGIE INTERNE. Camp de jour Été 2008. 40 Ambroise Filion Blainville J7B 1V1 450-430-2305 www.cpelespetitsbonheurs.com

DOCUMENT DE RÉGIE INTERNE. Camp de jour Été 2008. 40 Ambroise Filion Blainville J7B 1V1 450-430-2305 www.cpelespetitsbonheurs.com DOCUMENT DE RÉGIE INTERNE Camp de jour Été 2008 40 Ambroise Filion Blainville J7B 1V1 450-430-2305 www.cpelespetitsbonheurs.com Pour que l été soit amusant et enrichissant, tout en étant sécuritaire, il

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DUKORAL, suspension et granules effervescents pour suspension buvable. Vaccin contre le choléra (inactivé, buvable) Veuillez lire attentivement l intégralité de cette

Plus en détail

Complications Le Tinea capitis peut entraîner des plaques d alopécie permanente du cuir chevelu.

Complications Le Tinea capitis peut entraîner des plaques d alopécie permanente du cuir chevelu. TINEA CAPITIS INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition Le Tinea capitis est une infection mycotique (fongique) du cuir chevelu communément appelée teigne. Le champignon Trichophyton tonsurans en est la cause

Plus en détail

félins peuvent-ils être vaccinés?

félins peuvent-ils être vaccinés? Fiche technique n 6 Contre quelles maladies nos félins peuvent-ils être vaccinés? Les valences vaccinales* destinées aux chats sont regroupées en deux catégories : les valences dites «essentielles» conseillées

Plus en détail

L ALLAITEMENT MATERNEL LAIT. La production et le transfert de lait

L ALLAITEMENT MATERNEL LAIT. La production et le transfert de lait L ALLAITEMENT MATERNEL LAIT La production et le transfert de lait Pour observer, évaluer, accompagner au mieux chaque situation particulière d allaitement Santé et bien-être maternels Tétées Les 5 pôles

Plus en détail

enceinte Femme CYTOMÉGALOVIRUS (CMV)

enceinte Femme CYTOMÉGALOVIRUS (CMV) Femme enceinte CYTOMÉGALOVIRUS (CMV) Presque la moitié des enfants en service de garde excrètent ce virus, surtout dans l urine et la salive, et ils peuvent le transmettre à leurs parents et aux autres

Plus en détail

Explications des réponses

Explications des réponses Explications des réponses Explications des réponses Question 1 : Un vaccin, c est... (information adaptée de l ouvrage Avoir la piqûre pour la santé de votre enfant, 3e édition, page 10) La vaccination

Plus en détail

Conseils pratiques. Page 33

Conseils pratiques. Page 33 Conseils pratiques Page 33 La layette de votre bébé Confort et sécurité Les premiers mois, votre bébé grandit très vite Achetez essentiellement des vêtements de 3 à 6 mois et peu de tailles 0 à 3 mois

Plus en détail

Comment intégrer les établissements de long séjour? Forum HH avril 2006 Monica Attinger Infirmière PCI UHPCI/Vaud

Comment intégrer les établissements de long séjour? Forum HH avril 2006 Monica Attinger Infirmière PCI UHPCI/Vaud Comment intégrer les établissements de long séjour? Forum HH avril 2006 Monica Attinger Infirmière PCI UHPCI/Vaud BUT 1 MOYEN Amélioration de la pratique de l hygiène des mains Campagne Participants: 116

Plus en détail

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez «Bobologie» L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez La santé de l enfant relève de la responsabilité de ses parents. Or, certains problèmes peuvent

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. Diarrhée passagère. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. Diarrhée passagère. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance Juin 2009 Diarrhée passagère de l adulte Diarrhée passagère de l adulte Ce qu il faut savoir La diarrhée se manifeste par une modification

Plus en détail

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal)

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal) REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE DES ACTIVITES PERISCOLAIRES FACULTATIVES, DE 15H30 A 16H15 ET DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE D ANDÉ (Approuvé par délibération du Conseil Municipal) Dispositions

Plus en détail

Conseils Postopératoires. Chirurgie de la cataracte

Conseils Postopératoires. Chirurgie de la cataracte Conseils Postopératoires Chirurgie de la cataracte Voici quelques conseils qui simplifieront votre retour à domicile suite à votre chirurgie de la cataracte Alimentation Après votre chirurgie, vous pouvez

Plus en détail

Loratadine EG 10 mg Comprimés Substance active : loratadine

Loratadine EG 10 mg Comprimés Substance active : loratadine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Loratadine EG 10 mg Comprimés Substance active : loratadine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

au traitement contre la tuberculose

au traitement contre la tuberculose WHO/CDS/TB/2002.300 Distribution : générale Original : anglais G U I D E D E S T I N É À L A P P U I au traitement contre la tuberculose Organisation mondiale de la Santé Genève Organisation mondiale de

Plus en détail

Fièvre EBOLA: Accueil d un patient dans un service d urgence, de maternité ou de maladies infectieuses

Fièvre EBOLA: Accueil d un patient dans un service d urgence, de maternité ou de maladies infectieuses Fièvre EBOLA: Accueil d un patient dans un service d urgence, de maternité ou de maladies infectieuses Equipe Opérationnelle d Hygiène/DOMU Les CESU de l APHP 26/11/2014 D où vient le virus EBOLA? 2 Fièvre

Plus en détail

La mastectomie partielle consiste à enlever chirurgicalement la tumeur et une partie du tissu sain qui l'entoure.

La mastectomie partielle consiste à enlever chirurgicalement la tumeur et une partie du tissu sain qui l'entoure. Guide d enseignement Direction des soins infirmiers CHIRURGIE GÉNÉRALE MASTECTOMIE PARTIELLE Définition : La mastectomie partielle consiste à enlever chirurgicalement la tumeur et une partie du tissu sain

Plus en détail

École Louis-Hippolyte-Lafontaine. Livret d information pour les parents

École Louis-Hippolyte-Lafontaine. Livret d information pour les parents École Louis-Hippolyte-Lafontaine Livret d information pour les parents Année scolaire 2014-2015 Horaire des élèves 2014-2015 Préscolaire Primaire Surveillance sur la cour 8h15 à 8h25 Entrée des élèves

Plus en détail

Information et recommandations générales pour une chirurgie à l oreille STAPÉDECTOMIE, TYMPANOPLASTIE, MASTOÏDECTOMIE

Information et recommandations générales pour une chirurgie à l oreille STAPÉDECTOMIE, TYMPANOPLASTIE, MASTOÏDECTOMIE Information et recommandations générales pour une chirurgie à l oreille STAPÉDECTOMIE, TYMPANOPLASTIE, MASTOÏDECTOMIE Bonjour, Cette brochure a pour but de vous informer sur la chirurgie de l oreille que

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR CLASTOBAN 800 mg, comprimé pelliculé Clodronate disodique Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre

Plus en détail

Année scolaire 2016/2017

Année scolaire 2016/2017 Pôle Enfance Accueils Périscolaires 11, rue du Verdon 67100 STRASBOURG 03 88 21 13 80 03 88 21 13 70 Année scolaire 2016/2017 PREAMBULE Les Accueils Périscolaires de la Communauté de Communes du Rhin fonctionnent

Plus en détail

Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil

Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil Français Juillet 2015 EARTH INSTITUTE Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil EARTH INSTITUTE Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE Arrêté du 24 janvier 2008 fixant les conditions d agrément des centres de collecte de sperme d équidés NOR : AGRG0802056A

Plus en détail

Enregistrement intracrânien Comprendre vos soins

Enregistrement intracrânien Comprendre vos soins InfoNeuro Institut et Hôpital neurologiques de Montréal INFORMATIONS POUR LES PATIENTS Enregistrement intracrânien Comprendre vos soins Préparé par Patricia Kerr, inf, BSc, CSN(C), Sheila Koutsogiannopoulos,

Plus en détail

Drépanocytose et douleur

Drépanocytose et douleur Drépanocytose et douleur La douleur Une des manifestations de la drépanocytose est la survenue de crises douloureuses. La crise douloureuse aussi appelée crise vaso-occlusive (CVO) est due au blocage des

Plus en détail

Règles générales ECOS

Règles générales ECOS Règles générales ECOS À l examen de certification, il y aura 10 stations en tout, dont 2 stations de repos. Pour cette pratique, il y aura un total de 6 stations sans repos. Sur la porte de chaque station,

Plus en détail

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ Informations générales C.I.E.P.C (Clinique d investigation externe de pré-chirurgie) Nom de l infirmière : Tél. : 514-252-3400, poste : Bonjour, Vous serez admis(e) pour une intervention

Plus en détail

313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011

313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011 313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011 SOMMAIRE 1 - La vaccination, comment ça marche? 3, 4 et 5 2 - Les vaccins détériorent-ils LA protection naturelle contre les maladies? 6 3 - Avec autant de vaccins,

Plus en détail

LES PROCÉDURES DE L ÉCOLE ET LES MESURES DE SÉCURITÉ (LIP ART. 76)

LES PROCÉDURES DE L ÉCOLE ET LES MESURES DE SÉCURITÉ (LIP ART. 76) LES PROCÉDURES DE L ÉCOLE ET LES MESURES DE SÉCURITÉ (LIP ART. 76) 1. Présence à l école La fréquentation scolaire est obligatoire pour tous les jours d école indiqués au calendrier scolaire. Si l élève

Plus en détail

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil.

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil. Zinc EN BREF Introduction Le zinc (Zn) est un oligoélément essentiel à toutes les formes de vie et que l on trouve dans près de 100 enzymes spécifiques. Après le fer, le zinc est l oligoélément le plus

Plus en détail

Atonie = absence ou forte diminution du tonus

Atonie = absence ou forte diminution du tonus Atonie = absence ou forte diminution du tonus Elle est la conséquence d une paralysie de la fonction motrice du tractus gastro-intestinal avec dilatation organique, stase des et reflux et se manifeste

Plus en détail

RHUME OU GRIPPE? GRIPPE. Peut-on prévenir la grippe? Les symptômes de la grippe

RHUME OU GRIPPE? GRIPPE. Peut-on prévenir la grippe? Les symptômes de la grippe RHUME OU GRIPPE? Un rhume est généralement causé par une contamination avec un virus. Cette contamination est possible via de petites gouttes de salive mais le plus souvent nous nous contaminons après

Plus en détail

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements 27 L enfant avant tout Diarrhée et vomissements Les vomissements et la diarrhée sont deux des principales raisons pour lesquelles les parents amènent leurs enfants à l urgence d un hôpital. À L Hôpital

Plus en détail