français est au haut de gamme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "français est au haut de gamme"

Transcription

1 Ce magazine vous est offert par le groupe CIC PRINTEMPS - ETE Bernard Magrez Producteur de grands crus et gérant de Luxury Wine Tourism L avenir du vin français est au haut de gamme FINANCE STORY 9 Sofedis LBO : S offrir 6 UNE RESPIRATION FINANCIÈRE AFFACTURAGE : comment sécuriser sa trésorerie? 14 Mathieu Lehanneur 18 DESIGNER EXPLORATEUR

2 ça BOUgE 4IN - WAR ROOM LE GROS MOT : WIKINOMIQUE ART DÉCOMPLEXÉ En PRiVé LBO : S OFFRIR UNE RESPIRATION FINANCIÈRE Le JOur OÙ 12 6 FINANCE STORY9 Bernard Magrez, compositeur de vins rares L aventure d un dirigeant JAMAIS BATTU L entreprise a réussi à s imposer DANS LE MONDE DE L ÉDITION PoRTRAITS CroiSéS14 Affacturage : COMMENT SÉCURISER SA TRÉSORERIE? VUeS D AILLeuRS HORIZoNS KF COSMETIC à la conquête de l Asie Mathieu Lehanneur DESIGNER EXPLORATEUR 13 DES BOÎTES & DES HOMMES Art : LOCATION D ŒUVRES BLOGISSIME À LIRE À PODCASTER 19 Précurseurs est une publication du groupe CIC CIC Crédit Industriel et Commercial, 6 avenue de Provence, Paris Directeur de la publication : Bernard Gassiat Rédacteur en Chef : Muriel Williseck Comité éditorial : Luc Vassy, Bernard Gassiat, Jean-Albert Chaffard, Carole Nicolas, Didier Audebrand, Vincent François Penin Rédaction : Paquerette Grange Conception-réalisation : Brainstorming Crédits photos : Editions Pearson Education France / Vincent Baillais, Grégoire Bernardi, Eric Garault, Olivier Héraut, Bruno Lévy, Nicolas Tucat / TOMA / Masterfile / Fotolia / Getty images Printemps-Eté 2009 Si vous souhaitez recevoir Précurseurs, vous pouvez vous abonner sur

3 ça BOUgE 4 5 ça BOUgE CHIFFRE CLÉ + DE 80 % DES MENACES INFORMATIQUES D UNE ENTREPRISE PROVIENDRAIENT DE L INTÉRIEUR MÊME DE SON RÉSEAU. UNE ENQUÊTE* MENÉE AUPRÈS DE 750 RESPONSABLES INFORMATIQUES ET SALARIÉS DE PME A MONTRÉ QUE PRÈS DE LA MOITIÉ D ENTRE EUX AVAIT UN COMPORTEMENT À RISQUE : UTILISATION DE SUPPORTS DE STOCKAGE AMOVIBLES (CD, DVD, CLÉS USB, IPOD...), MESSAGERIE INSTANTANÉE, TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS AUDIO (P2P), ENVOI D INFORMATIONS CONFIDENTIELLES PAR MAIL... UN CHIFFRE QUI DEVRAIT BAISSER AVEC UNE MEILLEURE SENSIBILISATION DES SALARIÉS SUR LES BONNES PRATIQUES EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ. *Audit Promisec, mai 2008 IN WAR ROOM À LA GUERRE COMME À LA GUERRE. LES ENTREPRISES CONVERTIES À LA TECHNIQUE DE LA WAR ROOM COMPTENT BIEN ATTAQUER LA CRISE AU LIEU DE LA SUBIR. LE PRINCIPE : RÉUNIR DES ÉQUIPES MOTIVÉES DANS UNE PIÈCE DÉDIÉE, ÉQUIPÉE DE QUELQUES ORDINATEURS, ET SE SERVIR DU WEB POUR TRAQUER LES NOUVEAUX MARCHÉS. SECONDE ÉTAPE : DÉTERMINER OU ADAPTER SA STRATÉGIE DE DÉVELOP- PEMENT EN FONCTION DES RÉSULTATS. LES SÉMINAIRES BLING BLING ET VIVE LE RETOUR AUX VALEURS HUMAINES ET À L AUTHENTICITÉ COMME FONDEMENTS DE LA COHÉSION DU GROUPE. EN 2009, CRISE OBLIGE, LES ENTREPRISES REVOIENT LEUR COPIE EN MATIÈRE DE STIMULATION INTERNE. ET SI C EST LE MOMENT D INVESTIR DANS SON ÉQUIPE, CELA SE FERA AUTOUR D ACTIVITÉS LIÉES À LA NATURE OU À LA RELAXATION, MOINS LOINTAINES ET MOINS PRESTIGIEUSES QU AUPARAVANT, MAIS PLUS LUDIQUES ET PLUS SOLIDAIRES. OUT Tendance Pro RÉSEAUTER Alors que Facebook, ultra-médiatisé, s est taillé un beau succès mondial, les réseaux professionnels en ligne, comme Linkedln ou Viadeo, peinent à s imposer auprès des décisionnaires et des managers de PME. Pourtant, les prestations qu ils offrent gratuitement à leurs utilisateurs sont bien souvent une réponse à des enjeux réels et leurs bénéfices sont tangibles : amélioration des performances des équipes commerciales, stimulation de l innovation, possibilité d effectuer des tests auprès d un large panel, amélioration du recrutement ou des relations clients, organisation d événements, identification de nouveaux débouchés... Pour se faire une meilleure idée des fonctionnalités de ces réseaux sociaux, de leurs avantages comme des freins à l appropriation des entreprises, différents guides très complets sont disponibles sur le web. Deux exemples : le livre blanc de BlueKiwi L entreprise 2.0 : comment tirer profit des réseaux sociaux professionnels? (sept. 2008) et celui d Inter-Ligère & Jamespot L impact des réseaux sociaux (fév. 2009). De quoi se convertir (ou pas) à l e-networking, en connaissance de cause. Le gros mot : WIKINOMIQUE La wikinomique (wikinomics en anglais) désigne un nouveau modèle économique basé sur un usage intensif des nouvelles technologies de communication participative. Citons les wiki, ces pages web ouvertes à toutes les collaborations extérieures, type Myspace, Wikipedia, Youtube ou Linux. À l origine de ce concept, inventé par Don Tapscott et Anthony Williams, on retrouve le cas Goldcop, une société minière de l Ontario qui a échappé à la faillite par la mise en ligne de ses données géologiques. Grâce à l intervention d un millier d internautes géologues, huit millions d onces d or ont été découvertes et ont remis Goldcop largement à flot! Aujourd hui, cette nouvelle pratique de gestion ébranle fortement l économie traditionnelle. Son credo : faire disparaître les hiérarchies et le contrôle au profit de l ouverture, du travail collectif, du partage et de l action globale pour une production réellement collaborative. Un 5 ème pouvoir en passe de bouleverser la société. International LE PACTE PME Depuis sa création en 2006, le Pacte PME propose de faciliter et de renforcer les relations entre les entreprises innovantes et les grands comptes. Parmi ces derniers, on compte déjà une cinquantaine de participants bénévoles qui voit là un moyen de renforcer leur démarche d innovation ouverte. Le dispositif vient de s élargir avec la création d un nouvel organisme opérationnel depuis mars Le Pacte PME International a l ambition de dynamiser l internationalisation des PME françaises, en leur permettant de bénéficier d opérations de portage par des grands groupes sur leurs propres marchés étrangers. Soutenue par les pouvoirs publics et pilotée par le Comité Richelieu, la démarche prévoit également la publication d indicateurs sur ses retombées concrètes en faveur des PME. Plus d informations : ART DÉCOMPLEXÉ Votre avis PROJET FRANCE 2025 Est-il possible d anticiper le visage qu aura la France dans plus de 15 ans? Lancé en 2008 par le gouvernement, le projet France 2025 a justement pour objectif de décrire les différents scénarii d évolution possibles. Parallèlement au travail mené par un groupe de parlementaires, partenaires sociaux, hauts fonctionnaires, experts et représentants de la société civile, un espace de contribution en ligne permet à tous ceux qui le souhaitent de poster sur le site leurs réflexions concernant les axes à l étude : mondialisation, production, création, vivre ensemble, risques & protection, ressources rares, État & services publics. Ce projet rare et ambitieux a d ores et déjà identifié la nécessité de favoriser la croissance des PME, lesquelles ont un grand rôle à jouer dans cette analyse de la dynamique française dans une économie en profonde mutation. Mots de passe ORDINATEURS PASSOIRES? Oubliez thomas, sophie, ou azerty... Pour protéger au maximum votre système informatique, préférez un concept abstrait ou un vocable à l orthographe délicate. Choisissez un mot de passe d au moins 8 ou 10 caractères, ajoutez des accents et mélangez minuscules et majuscules. Encore mieux : associez lettres et chiffres. Il faut savoir que la durée de décryptage d un mot de passe par un cracker oscille entre trois minutes et une semaine, simplement en fonction de la complexité du mot en question. Ainsi, life sera décrypté en quelques minutes seulement, soit quelques minutes de moins que life42, alors qu il faudra environ une heure à un expert pour retrouver life42life, et entre trois et cinq heures pour venir à bout de efil42efil. Or, une grande partie des utilisateurs d Internet se contente encore d un mot simple issu du dictionnaire ou, pire, de leur prénom. Un choix prévisible qui affaiblit la sécurité. L AFFORDABLE ART FAIR, FOIRE INTERNATIONALE D ART CONTEMPORAIN, C EST UN PEU L ANTI-VENTE YSL-BERGÉ. POUR SA SECONDE ÉDITION PARISIENNE, LA FOIRE D ART CONTEMPORAIN À MOINS DE 5000 EUROS REMET ÇA DU 4 AU 7 JUIN 2009 À L ESPACE CHAMPERRET. LE CONCEPT, CRÉÉ EN 1998 ET DÉJÀ COURONNÉ DE SUCCÈS À LONDRES, NEW YORK, SIDNEY, MELBOURNE, AMSTERDAM ET BRUXELLES, S ADRESSE À TOUS LES AMATEURS D ART, ÉCLAIRÉS OU NON, QUI N ONT PAS FORCÉMENT LE PORTE-MONNAIE REQUIS POUR ALLER FLÂNER À LA FIAC... ICI, LES ŒUVRES EXPOSÉES PAR UNE SÉLECTION DE GALERIES INTERNATIONALES SONT TOUTES VENDUES À DES PRIX ACCESSIBLES, COMPRIS ENTRE 100 ET 5000 EUROS. UN ÉVÉNEMENT À LA FOIS INNOVANT ET CONVIVIAL, QUI REND ENFIN L ART ACCESSIBLE AU GRAND PUBLIC. ON NE NAÎT PAS COLLECTIONNEUR, MAIS GRÂCE À DE TELLES INITIATIVES, ON POURRAIT LE DEVENIR... 4 I cic.fr cic.fr I 5

4 6 En PRiVé J avais besoin d une sérénité financière Le pitch : En PRiVé 7 ISF et biens professionnels : LA RIGUEUR S IMPOSE José Derycke 50 ans, PDG de Mapping Marcq en Bareuil Nord CIC Banque BSD-CIN > En 20 ans, José Derycke a réussi à imposer sa société Mapping dans le monde très concurrentiel des logiciels informatiques. Il signe en 2006 un accord mondial de distribution avec IBM printing pour sa suite logicielle MAPPING Suite. Il ne compte pas s arrêter là et se lance un nouveau challenge en proposant au secteur de la distribution sa solution unique de couponing et de gestion de la relation client, marché en pleine expansion. La société emploie aujourd hui 55 personnes en France et dispose d une filiale américaine basée à Miami, en Floride. MAPPING a enregistré, en 2008, un CA de 5,8 millions d : José Derycke crée COGINORD, près de Lille, une petite entreprise spécialisée dans la vente de périphériques informatiques : Le marché informatique est en pleine mutation. José Derycke décide de changer d orientation et se lance dans l édition d un logiciel pour imprimantes. COGINORD devient Mapping : La création et le développement de ce logiciel, baptisé COGIPRINT, ont nécessité plus de ressources que prévu. Mapping est placée en redressement judiciaire. Il va tout mettre en œuvre pour sauver son entreprise : José Derycke est convaincu que la simplification de la gestion des imprimantes et surtout la réduction des coûts d impression représentent, pour les entreprises, un défi stratégique. Il se lance avec toute son équipe dans le développement d une solution complète baptisée Mapping Suite. Dès lors, il n a qu un objectif : devenir partenaire d IBM pour bénéficier de son réseau mondial de distribution : Pari réussi. Mapping signe son premier contrat avec IBM pour la Belgique : C est la consécration. Mapping est inscrit au catalogue mondial des fournisseurs de logiciels d IBM : Mapping réalise son premier LBO avec CIC Finance : Forte de son expérience dans les logiciels pour la gestion des impressions, la société MAPPING se développe dans le secteur du couponing et de la gestion de la relation client en mettant sur le marché sa solution MAPPING Promotion & Couponing Management destinée au secteur de la distribution. Cette solution est adoptée par IBM RETAIL dans leur stratégie à l'échelle mondiale. S offrir une RESPIRATION FINANCIÈRE Il y a deux ans, José Derycke, PDG de Mapping, éditeur de logiciels, a choisi d ouvrir son capital à CIC Finance. Rencontre avec un chef d entreprise heureux. Pourquoi avez-vous décidé d ouvrir votre capital? Cette ouverture du capital va nous permettre de poursuivre notre développement à la fois sur notre activité logiciels d impression et sur notre nouvelle spécialisation de couponing. En 2007, après dix ans de plan de redressement, Mapping sortait définitivement la tête de l eau. L entreprise affichait une bonne santé et de belles perspectives de croissance. Lorsque vous vous êtes battu pendant des années pour vous en sortir, vous sentez la nécessité de souffler un peu financièrement et de profiter de votre vie privée. J ai 50 ans. Ma vie professionnelle est toujours passée avant tout le reste et, même si cela reste une de mes priorités, ce n est plus la seule. J ai envie de vivre pleinement, notamment ma passion pour les chevaux. Comment avez-vous fait le choix de CIC Finance? Cela a été le fruit d une rencontre avec un homme, Philippe Traisnel, directeur de participations de CIC Finance. J ai consulté d autres professionnels mais là, j ai senti que nous allions pouvoir travailler main dans la main. Je n étais pas client du CIC et pour être franc, comme je suis un homme fidèle aux personnes qui m ont soutenu, je n imaginais pas faire le chemin sans ma banque historique. Le CIC a su m apporter la réponse que j attendais avec une proposition de LBO très bien ficelée et en un temps record. Comment s est articulé ce LBO? Pour ce LBO, CIC Finance a injecté 1,5 million d via sa filiale régionale CIC Investissement Nord (1,3 million d ) et le FIP Select Nord (0,2 million d ), géré par CM-CIC Capital Privé. La somme se décompose à parité en LBO actions et en obligations convertibles. S y ajoute une dette senior d une seule tranche, de 3,5 millions d, contractée auprès d un pool de trois banques qui participent à parité. Jusqu en 2007, je détenais 80 % du capital de Mapping et certains des cadres de l entreprise 20 %. Désormais, la holding Financière Mapping, créée à cette occasion, reste sous mon contrôle et CIC Finance a pris près de 10 % des titres, avant conversion. Quel bilan tirez-vous de cette opération? Ce LBO m a apporté une vraie respiration et m a offert une liberté de choix. Il y a un an, j ai pu refuser une proposition de rachat de l activité MAPPING couponing pour que cette activité devienne aujourd hui le produit stratégique de la relation client d IBM Retail. Je suis plus serein et pourtant, ironie de l histoire, je dis souvent qu il est plus difficile pour moi désormais de vivre des moments où j ai tout à perdre alors qu il y a 12 ans je n avais rien à perdre! CM-CIC Capital Privé est la société de gestion des Fonds Communs de Placement dans l Innovation (FCPI) et des Fonds d Investissements de Proximité (FIP) du Groupe CIC. Filiale de CIC Finance, elle met à disposition son savoir-faire au service de dirigeants expérimentés porteurs d un projet industriel à moyen terme. Elle investit en capital essentiellement dans des entreprises non cotées. Société de gestion indépendante et agréée par l Autorité des Marchés Financiers, elle gère un montant d actifs s élevant à 350 millions d en En principe, les biens nécessaires à l exercice d une activité professionnelle principale sont exonérés d ISF. Mais cette exonération est soumise à des conditions précises s agissant de titres de sociétés assujetties à l impôt sur les sociétés. Explications Les conditions cumulatives (1) Tenant à la société Activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libérale ou Holding animatrice LE MATCH Tenant au dirigeant 1 - Exercice d une fonction de direction (PDG, DG, ). 2 - Rémunération normale représentant plus de 50 % des revenus professionnels. 3 - Seuil minimal de détention de 25 % des droits de vote ET des droits financiers (ou valorisation de la participation détenue excède 50 % de la valeur brute du patrimoine taxable à l ISF). Seule la fraction de la valeur des parts ou actions correspondant aux éléments du patrimoine social nécessaires à l activité est considérée comme étant un outil professionnel exonéré d ISF. (1) CES CONDITIONS : S apprécient au niveau de chaque individu au sein du foyer fiscal quand monsieur et madame exercent deux activités distinctes dans lesquelles ils sont dirigeants. S appliquent également quand un des conjoints est le détenteur des droits sociaux et l autre le dirigeant opérationnel de la société. Sauter une génération dans la transmission d entreprise? POUR : 1 - ELLE PERMET AU DIRIGEANT D ANTICIPER PAR VOIE DE DONATION-PARTAGE LA TRANSMISSION DE SON ENTREPRISE. IL PEUT CHOISIR D INTÉGRER PROGRESSIVEMENT UN OU PLUSIEURS PETITS-ENFANTS. IL N A PAS L OBLIGATION DE DONNER L INTÉGRALITÉ DES TITRES IMMÉDIATEMENT. 2 - L AÏEUL POURRA DONC DÉSIGNER UN REPRENEUR PARMI LES PETITS-ENFANTS, SI AUCUN ENFANT NE SOUHAITE OU NE PEUT REPRENDRE LA SOCIÉTÉ. IL ASSURE AINSI LA PÉRENNITÉ DE SON ENTREPRISE. 3 - LES DROITS DE MUTATION SONT LIQUIDÉS, EN FONCTION DU LIEN DE PARENTÉ ENTRE L AÏEUL ET LES PETITS-ENFANTS ALLOTIS. LES BIENS TRANSMIS DIRECTEMENT PAR L AÏEUL AUX PETITS-ENFANTS NE SONT TAXÉS QU UNE FOIS (CONTRE DEUX LORSQU ILS SONT REÇUS DU PÈRE OU DE LA MÈRE QUI LES A LUI-MÊME REÇUS DU SIEN). CONTRE : 1 - L INCONVÉNIENT MAJEUR RÉSIDE DANS LE CONSENTEMENT QUE DOIT IMPÉRATIVEMENT ACCORDER L ENFANT À CE QUE SES PROPRES ENFANTS SOIENT ALLOTIS PAR L AÏEUL À SA PLACE (TOTALEMENT OU PARTIELLEMENT). 2 - POUR ÊTRE HARMONIEUX, CE SCHÉMA SUPPOSE DE RÉFLÉCHIR PARALLÈLEMENT À LA DÉVOLUTION DE LA FUTURE SUCCESSION DE CET ENFANT. EN EFFET, LES BIENS DONNÉS PAR L AÏEUL SERONT TRAITÉS DANS CETTE SUCCESSION COMME S ILS AVAIENT ÉTÉ REÇUS DU PROPRE PÈRE DU DONATAIRE ET NON DE L AÏEUL. 3 - IL EST CONSEILLÉ À L AÏEUL D ASSOCIER AU MOINS L UN DE SES ENFANTS LORS DE LA DONATION-PARTAGE AUX PETITS-ENFANTS. Quid de la situation d un dirigeant lorsqu il dirige plusieurs sociétés? Dans l hypothèse où ces sociétés ont des activités similaires ou connexes et complémentaires, l ensemble des participations détenues par le dirigeant est susceptible de bénéficier d une exonération d ISF si le total des rémunérations qu il perçoit au titre de ses fonctions de direction dans chacune des sociétés excède la moitié de ses revenus professionnels. À l exception de la condition liée à la rémunération, toutes les autres conditions tenant au dirigeant doivent être satisfaites au niveau de chaque société. Comment s assurer qu une holding est véritablement animatrice? Elle doit être active! En effet, afin de pouvoir être qualifiée d animatrice, une holding doit participer activement à la conduite de la politique du Groupe et au contrôle des filiales et rendre à celles-ci, le cas échéant, des services spécifiques administratifs, juridiques, comptables, financiers ou immobiliers. En résumé, les règles d exonération sont extrêmement rigoureuses. Il ne faut donc pas hésiter à demander conseil à un spécialiste. CONCRÈTEMENT Attention, la préoccupation fiscale ne doit pas occulter la dimension civile, humaine et économique de la donation-partage transgénérationnelle. Une donation-partage nécessite la confiance de tous, dans un contexte familial consensuel et apaisé. Il s agit d un bon moyen d assurer la pérennité d une entreprise en permettant de faire entrer des petits-enfants dans la société, notamment en fonction de leurs compétences. En conclusion : La donation-partage intergénérationnelle intègre une notion humaine primordiale. Il s agit de ne pas déstructurer une organisation familiale. Envie d approfondir le sujet : CIC Banque Privée 6 I cic.fr cic.fr I 7

5 9 FINANCE STORY Bernard Magrez : COMPOSITEUR DE VINS RARES Après avoir réussi dans les spiritueux et le vin de négoce, Bernard Magrez n a pas hésité à repenser sa stratégie et démarrer une nouvelle aventure dans les vins haut de gamme. Pour ce dirigeant qui cultive la différence, l avenir du vin français est au haut de gamme, encore préservé de la crise. Rencontre, à Bordeaux, avec un chef d entreprise qui mise avant tout sur l image, car le vin est aussi affaire de paraître. Bernard Magrez, 73 ans, producteur de grands crus et gérant de Luxury Wine Tourism Face à la crise viticole, j ai décidé de miser sur le haut de gamme! Il a longtemps régné sur les linéaires avec ses spiritueux : le porto Pitters, les cocktails William Pitterson, le whisky William Peel, la tequila San José Les vins bon marché Malesan, Sidi Brahim et Jean Beauvillon, c était lui aussi. En l espace de quarante ans, Bernard Magrez a réussi à ériger un empire dont il a décidé de se débarrasser progressivement, au début des années 2000, pour se tourner vers le haut de gamme, l avenir du vin français. Certains auraient fait le choix d une retraite bien méritée, cela n est pas le cas de Bernard Magrez. À 73 ans, ce dirigeant, qui va toujours de l avant, soutient qu il se fiche du passé et raconte volontiers ses débuts, en s en amusant. À douze ans, on m a envoyé dans un centre d apprentissage dans les Pyrénées parce que je n étais pas brillant à l école. Je l ai vécu comme une injustice. J ai passé un CAP d affûteur-scieur de bois à Luchon, le seul et unique diplôme que j ai obtenu. À sa sortie, hors de question pour lui de travailler dans le bois. Finalement, cet apprentissage m a donné confiance en moi, admet-il aujourd hui. Ce Bordelais veut faire carrière dans le vin. Pourquoi pas moi?. Pour celui dont la devise a longtemps été portée jusque sur les cravates de ses commerciaux : Jamais battu, l aventure débute chez un petit négociant Bordelais. Il n y restera pas longtemps. À 25 ans, une rencontre avec un banquier change le cours de sa vie. Il m a informé qu il y avait une petite entreprise à reprendre à Bordeaux ; c était une affaire pour moi. Elle s appelait Greloud, employait 3 personnes et importait du porto qu elle mettait en bouteilles pour le vendre à des restaurants. Je m endettais pour une vingtaine d années mais j ai foncé. En hommage à la nageuse Esther Williams qui a marqué sa jeunesse, il rebaptise l entreprise. J ai enlevé le S de Williams et j ai lancé William Pitters. Je trouvais que ça sonnait bien. La machine est lancée. Au porto viennent rapidement s ajouter des punchs et des cocktails, du whisky, de la tequila... le Bordeaux En 1978, l homme d affaires crée le vin de négoce Malesan, un assemblage de différentes régions viticoles d appellation Bordeaux. Plus tard, il acquiert la marque algérienne Sidi Brahim et enrichit sa palette du Gran Corpas espagnol et du Vera Veroni italien qui comptent tous deux parmi les vins étrangers les plus achetés en France. En parallèle, il bâtit des chais dans le Languedoc et y crée la marque Jean Beauvillon. traverse une crise structurelle Une rencontre dans une brasserie parisienne avec l homme d affaires, Jean-Baptiste Doumeng, un soir de 1983, le propulse à l international. Rien ne semble alors arrêter son ascension. Jusqu en 1998, il ajoute régulièrement à son portefeuille des crus de propriétés du Bordelais, et en parallèle, des vignobles dans le Languedoc, au Maroc, en Espagne, en Uruguay, en Argentine et au Chili. Il reprend également peu à peu la direction du Cru classé Château Pape Clément à Pessac-Léognan, propriété de sa belle-famille. Dès que la crise a pointé son nez, Bernard Magrez, en fin analyste, a compris que l avenir passe par la qualité. Il n hésite pas à critiquer ses confrères aveuglés par l éclat du passé. Ils refusent d admettre que leur vignoble traverse une crise structurelle. Avant, il n y avait que bordeaux, bordeaux et bordeaux analyse-t-il. Aujourd hui, c est fini. Les vignobles étrangers déferlent sur les marchés où le vin français était jusqu alors en situation de monopole. Ils gagnent même du terrain dans l Hexagone grâce à une qualité constante, à des prix stables, à des appellations lisibles, et des stratégies commerciales agressives. Pour avoir une chance, il ne faut plus compter sur le négoce bordelais traditionnel et mener soimême une politique de commercialisation dynamique. L une des erreurs de Bordeaux a été de continuer à faire des vins qui nous plaisent à nous mais pas toujours aux consommateurs. CIC Société Bordelaise L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer et apprécier avec modération. Suite du dossier pages 10 & 11 cic.fr I 9

6 10 FINANCE STORY BERNARD MAGREZ EN 9 DATES : 1961 > À tout juste 25 ans, Bernard Magrez rachète Greloud, une petite entreprise qui importe du porto en barriques et les met en bouteilles à Bordeaux. Le porto s appelle Pitters. Bernard Magrez veut donner une consonance anglo-saxonne à sa nouvelle entité. William Pitters est né > Il crée le vin de négoce Malesan, un assemblage de différentes régions viticoles d appellation Bordeaux > Rencontre dans une brasserie parisienne, avec Jean-Baptiste Doumeng, le milliardaire rouge qui l introduit sur le marché soviétique > Durant deux ans, Bernard Magrez achète en rafales des domaines en Espagne, Uruguay, Argentine et Chili > Il reprend progressivement la direction du Cru classé Château Pape Clément à Pessac-Léognan > Bernard Magrez prend un virage haut de gamme. Il rachète le Château La Tour Carnet, Grand cru classé Haut Médoc > Il cède ses douze millions de bouteilles de la marque Malesan au géant du vin de table Castel > L entrepreneur se sépare de son activité spiritueux William Pitters qu il vend à Marie Brizard > Il crée une filiale dédiée à l œnotourisme très haut de gamme : Luxury Wine Tourism. En décidant de balayer le passé, Bernard Magrez a tout compris. Il s atèle donc à racheter des vins haut de gamme. Désormais à la tête de 32 vignobles français et étrangers, il n hésite pas à partir, avec ses commerciaux, à la conquête des 14 pays qui consomment près des trois quarts des grands vins dans le monde. Il mise avant tout sur l image, car le vin est affaire de paraître. D où l idée de compléter son projet avec la restauration de châteaux, permettant ainsi de créer de l affect avec les vins. J ai été heureux d emmener mes entreprises précédentes au plus haut niveau possible. La suite est dictée par le bon sens. Je suis un intuitif mais avec une bonne dose de pragmatisme. Et l avenir? Ma nouvelle mission professionnelle, c est d être dans le haut de gamme. Je ne perds pas espoir d acquérir le grand cru classé prestigieux dont je rêve depuis des années. Mais ils sont très rares. Un jour ou l autre, tout se vend. Ce qu il faut, c est être là, et faire savoir que l on est acquéreur. Bernard Magrez n est pas prêt à s arrêter là. Je suis intuitif mais avec une bonne dose de pragmatisme Des châteaux et un homme Bernard Magrez collectionne, même s il s en défend, les châteaux comme d autres les timbres. Ce compositeur de vins rares en possède 13 dans le Bordelais. Un chiffre porte-bonheur? Sans aucun doute. Le plus prestigieux est le château Pape Clément. Mais les autres ne sont pas en reste : Fombrauge, la Tour Carnet, Les Grands chênes, Poumey, La Croix de l Espérance, Bois Perthuis, Tour Blanche, La Tempérance, Pérenne, Guerry, Haut Mouleyre et celui du Bois Chantant. REGARD SUR Une nouvelle corde à son arc : L ŒNOTOURISME DE LUXE Luxe, prestige et raffinement : tels sont les mots d ordre de Luxury Wine Tourism, le tout nouveau concept de Bernard Magrez dont il a confié le développement à sa fille Cécile. Depuis février 2009, le chef d entreprise propose des séjours sous le signe du luxe dans ses domaines bordelais, en parfaite adéquation avec ses grands crus : les Châteaux Pape Clément, Fombrauge, La Tour Carnet et Pérenne. Au programme : des activités diverses, allant de la dégustation sur mesure de grands vins à des activités sportives, en passant par des CHIFFRES CLÉS : - 35 vignobles : 21 dans le Bordelais (dont 13 châteaux), 6 dans le Languedoc Roussillon et 8 à l étranger (Portugal, Maroc, Californie, Chili, Uruguay, Argentine et 2 en Espagne) salariés hectares de vignes Cécile Magrez Responsable du développement Luxury Wine Tourism cours de cuisine gastronomique ou par une ballade en pinasse. L objectif : créer de l affect entre le produit et les visiteurs français et étrangers. C est comme ça qu ils deviennent ensuite des consommateurs fidèles. 11 FINANCE STORY Les conseils de l EXPERT Ces dernières années, le pôle viti-vinicole du CIC Société Bordelaise a accompagné Bernard Magrez lors de la vente de trois propriétés et les rachats des propriétés La Tour Blanche, Le Moulin de Castillon, Le Château Guerry et surtout le Château La Tour Carnet. Jean de la Serve, directeur du marché viti-vinicole CIC Société Bordelaise témoigne. Comment êtes-vous intervenu auprès de Bernard Magrez? Au début des années 2000, Bernard Magrez s est lancé dans le rachat de châteaux haut de gamme. Lorsqu il a décidé de faire l acquisition du château la Tour Carnet, Jean de la Serve, Directeur du marché viti-vinicole CIC Société Bordelaise EXPERTISE CIC il n avait pas encore vendu ses activités spiritueux et Malesan. Il nous a demandé de financer l opération. Nous n avons pas hésité. En une semaine, il avait le financement. À partir de là, une relation de confiance s est instaurée. Pourquoi avoir développé ce pôle vitivinicole? Sur la zone géographique couverte par CIC Société Bordelaise, le grand Sud-Ouest, le secteur viti-vinicole représente après l aéronautique, l un des plus gros marchés potentiels. Nous nous devions de proposer une offre très ciblée en réponse à cette spécificité régionale. À qui vous adressez-vous? Notre activité concerne des profils d entrepreneurs très différents : de la cession de propriétés viticoles de taille modeste à la vente de parcelles de grands crus classés sur des appellations prestigieuses. Nous traitons des opérations à partir d un montant d un > CIC Société Bordelaise L expertise historique d une banque régionale créée par des négociants en vin. Activité viti-vinicole du CIC Société Bordelaise en chiffres* - 30 opérations réalisées depuis 6 ans (dont un Cru classé de Saint-Émilion et plusieurs Crus bourgeois et Grands crus). - Une cinquantaine de mandats actifs dans les vignobles du Bordelais, du Languedoc- Roussillon et du Sud-Ouest. * Au 01/04/2009 Nous avons développé une expertise au cœur du marché viti-vinicole million d. Nous avons une cinquantaine de mandats sur des propriétés essentiellement dans le bordelais (90 %) ; le reste se répartit entre les appellations du Languedoc Roussillon et sur les vins du Sud-Ouest. Comment êtes-vous organisés? Nous sommes une petite équipe rattachée au CIC Société Bordelaise. Nous nous appuyons sur les compétences croisées des filiales du Groupe, notamment le CM-CIC Agence Immobilière. Nous travaillons régulièrement en partenariat avec les autres banques régionales du Groupe, dès lors qu elles ont besoin d une expertise dans le domaine du vin. Pour traiter avec ces professionnels, il est primordial de bien comprendre et bien connaître les fonctionnements des propriétés et les attentes particulières de ces chefs d entreprise. Plus d informations : contactez votre agence CIC 10 I cic.fr cic.fr I 11

7 12 Le JOur OÙ CIC Banque CIO-BRO > La passion des jeux Jean-Paul CYR, Président du groupe MEGASTAR spécialisé dans l édition de magazines de loisirs (presse jeux et beaux-arts) situé à Naintré (86 - Vienne). Créé en 1987, MEGASTAR est aujourd hui l un des premiers éditeurs francophones de magazines de jeux. Le groupe, qui dispose d un pôle presse et d un pôle imprimerie, emploie 195 personnes pour un CA consolidé de 47 millions d en Présent en France et dans 26 pays francophones, il édite 90 titres (14,5 millions de magazines vendus chaque année). > Jean-Paul Cyr, Président du groupe MEGASTAR L entreprise a réussi à s imposer dans le monde DE L ÉDITION Pourquoi avez-vous fait ce choix de croissance externe? Dès le lancement de MEGASTAR, j ai eu la conviction qu il fallait maîtriser l ensemble de la chaîne de fabrication de nos magazines. Ainsi, quatre ans après la création des premiers titres, nous avons créé en 1990 MEGATOP, une imprimerie feuille. Puis, en 1995, nous avons investi dans une rotative et une chaîne de brochage et nous avons ainsi créé ROTOMEGA. Lorsque nous avons eu la première proposition de rachat d une imprimerie de 45 personnes en 1996, nous avons pensé à l opportunité de renforcer notre pôle impression. Dans les deux ans qui ont suivi, nous avons racheté une deuxième imprimerie pour créer une vraie synergie avec des entreprises qui étaient dans des secteurs d activités complémentaires. Qu est-ce qui n a pas fonctionné? Malgré des formations importantes, des La vie de chef d entreprise n est pas un long fleuve tranquille investissements significatifs et une véritable organisation, les nombreux clients fidèles depuis des années, principalement situés à Paris, n ont pas suivi cette nouvelle entité et cela s est soldé par des pertes notables. La vie de chef d entreprise n est pas un long fleuve tranquille. Nous avons dû prendre des décisions douloureuses afin de ne pas handicaper le reste du groupe. Comment avez-vous rebondi? Nous avons créé de nouveaux produits et nous nous sommes appuyés sur une première banque de proximité. Grâce à un banquier très professionnel, nous avons constitué un pool bancaire avec le CIC et deux autres banques. Aujourd hui, l entreprise poursuit son développement et nous continuons progressivement à nous diversifier avec, entre autres, le lancement d une troisième revue d art, baptisée VERNISSAGES. Il y a 22 ans, Edith et Jean-Paul CYR, passionnés de presse, se lancent dans l édition de magazines de loisirs. Tous les amateurs de mots fléchés, pêle-mêle, croisés et autres sudokus ont assurément eu entre les mains l une des publications des Editions MEGASTAR. En 1996 et 1998, ils décident de racheter deux imprimeries dans les Deux-Sèvres. Cap vers la réussite. Témoignage. P/S PROBLÈME/SOLUTION Le banquier de tous les moments Nous sommes intervenus à une période délicate pour Monsieur Cyr. La société connaissait des difficultés suite à des opérations de croissance externe délicates à gérer pour le groupe, conjuguées à une attaque concurrentielle forte sur son cœur de marché. Les banques en place étaient déstabilisées et pour certaines, peu confiantes. Notre entrée a permis au pool bancaire de se rassurer et de restructurer la société qui se porte aujourd hui à merveille. Nous avons créé une relation de confiance mutuelle, de forte proximité en nous basant sur le conseil et l apport rapide de solutions adaptées. Pour nous, il est essentiel et naturel de faire confiance aux chefs d entreprise de talent et ambitieux. Franck Monteau Chargé d affaires entreprises CIC Banque CIO-BRO 13 DES BOÎTES & DES HOMMES TENDANCE Art À LOUER!! Sculptures, toiles, lithographies... Depuis quelques années, l art s invite volontiers dans les entreprises. Et pas forcément au prix fort, depuis que certaines galeries proposent un système de location d œuvres contemporaines fort apprécié. L art adoucit les mœurs... et l image!.bien sûr, à la base, tout est question de goût. Mais pour peu que vous soyez féru d art contemporain, sans pour autant avoir le portefeuille d un Bernard Arnault ou d un François Pinault, une solution existe : la location d œuvres. Tout le monde s y retrouve. Pour un artiste ou une galerie, une entreprise représente un acheteur solvable et un diffuseur d art potentiel auprès d un large public. Pour une entreprise, c est un excellent moyen d innover, d offrir un cadre de travail agréable à ses salariés, tout en soignant son image auprès des clients de passage. Le succès est tel que la formule est devenue un outil managérial à part entière. Certaines entreprises ont même eu l idée d impliquer les salariés dans la démarche, en les associant par exemple à la sélection des œuvres louées, ou en les chargeant d organiser une exposition lors de chaque nouvelle sélection. Peu utilisé, l intéressement est pourtant très avantageux fiscalement Un investissement accessible Les prestataires loueurs d art ouvrent leur collection à ce système, ou servent d intermédiaires avec les artistes, le tout pour un prix qui n a évidemment rien à voir avec celui d un achat. Le coût du service varie, notamment en fonction de la nature de l œuvre, de ses dimensions, de la notoriété de l artiste, et bien sûr de la durée de location. Globalement, il faut compter entre une centaine et plusieurs milliers d par an. Une lithographie sera moins chère qu une peinture ou qu une petite sculpture, qui seront elles-mêmes plus abordables qu une œuvre de très grande taille, par exemple. Mais il est également possible de signer pour un laps de temps plus court. Pour ne rien gâter, la location offre quelques avantages fiscaux intéressants. Le loyer versé au prestataire peut être comptabilisé en charges et entrer en déduction de l assiette de l impôt sur les sociétés. En outre, la TVA à 19,6 % est récupérable. Alors, tenté? SIMPLE QUESTION Qu est-ce que L INTÉRESSEMENT CLÉ EN MAIN? L intéressement des salariés aux résultats de leur entreprise est un outil de rémunération variable versé sous forme de primes liées à la réalisation d un objectif établi en commun. Peu utilisé, il est pourtant très avantageux fiscalement. Depuis la loi du 4 décembre 2008, l entreprise peut même bénéficier d un crédit d impôt allant jusqu à 20 % des sommes versées. Or, les dirigeants des PME continuent à bouder cet accord jugé trop compliqué à mettre en place en interne. C est d autant plus dommage qu il représente un formidable outil de motivation et de pilotage des équipes, fort appréciable en temps de crise. C est pourquoi le CIC leur propose aujourd hui des solutions innovantes, clé en main, leur permettant de gagner beaucoup de temps. Le CIC permet de financer vos acquisitions d'œuvres d art à titre professionnel sous la forme d'une location avec option d achat, gérée par le centre de métiers CM-CIC Bail. Plus d informations : auprès de votre agence CIC En effet, le CIC prend tout en charge, de la conception de l accord à sa mise en place et à sa gestion : simulation de son impact financier, rédaction des objectifs à atteindre, définition des primes à répartir, consultation des salariés pour savoir où placer les sommes versées, etc... Sachant que cet outil de motivation salariale est au final deux à trois fois moins cher qu une prime classique ou qu une augmentation de salaire, les entreprises auraient vraiment tort de s en priver. Jean-Luc SCHENCKBECHER, PDG de CM-CIC Epargne Salariale & Eric DOUCIN, Responsable Ingénierie sociale CIC Plus d informations : auprès du Responsable Ingénierie sociale de votre banque CIC. 12 I cic.fr cic.fr I 13

8 > Joachim Gall Président de Profil Alsace SAS 14 PORTRAITS CROISÉS Pourquoi avoir recours À L AFFACTURAGE? 2 entreprises, 2 raisons d adopter cette solution. D un côté, une PME, Profil Alsace SAS, entreprise spécialisée dans la fabrication de profilés en acier galvanisé destinés à la viticulture ; de l autre Seriacom, une SSII née au lendemain de l éclatement de la bulle internet. Toutes les deux ont eu recours à l affacturage. Pour quelles raisons? Deux dirigeants d entreprises confrontent leurs expériences et points de vue. Face à face. Il Nous avions des créances mobilisables sur l étranger a fallu financer une croissance très rapide > Gérald Favre-Bonte, PDG de Seriacom Groupe Fin 2006, le groupe allemand HAHN und KELLER rachète la SARL Profil Alsace. Cette PME, malgré une activité soutenue, se trouve en cessation de paiement suite à d importants impayés étrangers. Joachim Gall, Président de Profil Alsace SAS témoigne. Créée en 2001 par un consultant, la SSII Seriacom est passée de 8 à 250 salariés en moins de six ans. Spécialisée dans les nouvelles technologies et les ERP (Enterprise Resource Planning), elle a connu un développement fulgurant avec trois opérations de croissance externe et l ouverture d agences en France et au Maroc. Le PDG, Gérald Favre-Bonte témoigne. CIC Est > Profil Profil Alsace Groupe HAHN und KELLER Président : Joachim Gall Activité : fabrication de profilés en acier galvanisé Date de création : 1993 (rachetée en 2006 par le Groupe allemand HAHN und KELLER) Effectif : 54 salariés CA 2008 : 23 millions d Quand avez-vous eu recours à l affacturage? Nous avons mis en place ce système d affacturage peu de temps après le rachat de la société Profil Alsace SARL. Nous n avions pas vraiment le choix. Celle-ci se trouvait en cessation de paiement suite à un important passif de créances qui atteignait les euros. La priorité a consisté à récupérer, dans les plus brefs délais des liquidités, afin de pouvoir poursuivre l activité. Nous avions un besoin important de trésorerie pour acheter de l acier, alors que les commandes continuaient d arriver. En quoi cette solution a t-elle répondu à vos besoins? Dans un premier temps, la MCNE (mobilisation de créances nées à l étranger) nous a permis de redémarrer l activité avec des rentrées de trésorerie. Très vite, nous nous sommes aperçus que le problème était très ciblé et le besoin en trésorerie très important. Il venait principalement de créances sur des clients étrangers, notamment des Italiens. Or, Profil Alsace réalise plus de 80 % de son chiffre d affaires à l export. C est à ce moment que le CIC Est nous a proposé une réponse encore plus adaptée : l affacturage. Nous avons donc adopté ce système auprès de FactoCIC et leur département Factexport, spécialisé dans l affacturage international. Et si c était à refaire? Pour une société comme Profil Alsace, avec une activité saisonnière très marquée, l affacturage et en particulier Factexport est indispensable. Essentiellement pour l Italie où les délais de paiement sont très longs. Or, nous réalisons plus de 30 % de notre chiffre d affaires avec ce pays. Quand avez-vous eu recours à l affacturage? En 2001, quelques mois après notre création, le CIC Île de France, banque historique de Seriacom, a mis en place une ligne de Dailly pour nous permettre de financer notre croissance. Assez rapidement, l activité s est envolée et cette ligne de crédit n était plus suffisante. Ma chargée de clientèle m a proposé une solution d affacturage. Je dois reconnaître que j étais au départ très hésitant à mettre en place ce service. Mais j ai finalement accepté. En quoi cette solution a t-elle répondu à vos besoins? Ma société enregistrait une croissance extrêmement rapide. Nous sommes passés de 8 salariés, en juillet 2003, à 30 à la fin de cette même année. En parallèle, les délais de paiement chez nos clients, principalement des grands comptes, atteignaient 120 jours. Aussi, même si ma société possédait une bonne trésorerie, comme nous n avions toujours pas reçu le paiement de la production neuf mois après avoir effectué les prestations, cela a fini par coincer. L affacturage est intervenu alors comme une réponse adaptée. Il m a permis de continuer ma politique d embauches intensives en toute sérénité. J ai pu poursuivre mon développement sans me freiner. J ai même pu, dans la foulée, réaliser trois petites opérations de croissance externe. Et si c était à refaire? Sans hésitation, je re-signerais. D ailleurs, aujourd hui, je continue d avoir recours à l affacturage par confort. C est une solution parfaite pour gérer mon poste clients, en fonction de leurs délais de règlement. CIC Île de France Profil < Seriacom Groupe Président-directeur général : Gérald Favre-Bonte Activité : SSII Date de création : 2001 Effectif : 250 salariés CA 2008 : 18 millions d 14 I cic.fr cic.fr I 15

9 16 VUeS D AILLeuRS Chantal Fina, Directrice administrative et financière de KF Cosmetic. CIC Lyonnaise de Banque KF COSMETIC à la conquête de l Asie Pour attaquer le marché asiatique, KF Cosmetic, petite société marseillaise créée en 1992, spécialisée dans la fabrication et le conditionnement de produits cosmétiques, a choisi de mutualiser ses compétences avec d autres acteurs de la filière beauté française. Ainsi, fin 2008, cette société dirigée par Frédéric Bard, participait au salon Cosmoprof, à Hong Kong, avec une quinzaine de PME fédérée par Cosmed. Rencontre avec Chantal Fina, Directrice administrative et financière de KF Cosmetic. Comment une petite structure peut-elle réussir à s imposer à l international? Le développement à l international n est pas réservé aux grandes entreprises. Mais lorsque l on est petit, il faut être ingénieux et plus imaginatif, parce que l on a peu de moyens à consacrer au développement sur les marchés étrangers. Il est très difficile, pour une structure de huit salariés comme la nôtre, de mobiliser une personne à temps complet sur cet enjeu. Jusqu en 2005, en profitant de la notoriété de la cosmétique Made in France, nous avons beaucoup travaillé avec l étranger, principalement l Europe. Nous réalisions alors près de 60 % de notre CA à l export. Puis progressivement, nous avons perdu des clients européens. Nous avons alors décidé d asseoir notre activité sur le territoire national et d aller, parallèlement, chercher d autres clients en Asie et aux États-Unis. Nous avons alors participé à une mission économique à New York, organisée par la CCI de Marseille. Cette opération a très vite porté ses fruits. Nous nous sommes rendu compte qu en nous regroupant avec d autres PME aux compétences complémentaires, nous avions plus de chances de réussir. C est une des raisons pour lesquelles nous avons décidé de nous rapprocher, fin 2005, de la Compagnie des Détergents et du Savon de Marseille, une autre PME marseillaise, en nous installant dans les mêmes locaux. C est un de nos clients mais aussi, désormais, un partenaire. Pourquoi ce choix de partir à la conquête de l Asie? Nous avons créé, avec la Compagnie des Détergents et du Savon de Marseille, une gamme de produits cosmétiques baptisée Fer à Cheval. Cette ligne, déclinée autour du Savon de Marseille, nous paraît particulièrement adaptée au marché asiatique très adepte des produits issus du savoir-faire traditionnel français. C est la raison pour laquelle nous avons décidé de participer à Cosmoprof Asia, le 1 er salon cosmétique mondial, avec Cosmed, soutenu par Ubifrance. Nous n avons pas hésité à être moteur sur l opération pour faire aboutir ce projet. Seuls, nous savions que nous ne pouvions pas participer à un événement de cette dimension et toucher, en quelques jours, les professionnels de tout le Sud-Est asiatique. L investissement a été payant. Nous avons d ores et déjà signé des commandes sur Singapour et Seuls, nous savions que nous ne pouvions pas participer à Cosmoprof nous avons des prospects très sérieux dans d autres pays. Quel a été le rôle du CIC pour cette opération? Sans l appui du Club CIC International, nous n aurions certainement pas réussi à mener à terme ce projet. Ainsi, au-delà de la participation à cet événement mondial, nous avons pu optimiser notre déplacement. Il faut reconnaître que la complexité de l accès à l information et à la connaissance des circuits locaux exige une parfaite connaissance du pays. Grâce à l appui de son bureau de représentation à Hong Kong, le CIC nous a permis d organiser, en marge du salon, un journée de rencontres avec des acheteurs. Le représentant sur place, David Ting, nous a facilité les contacts, les prises de rendez-vous. Cela n a pas de prix lorsque l on débarque dans un pays asiatique. > Plus d informations : Mission économique de Hong Kong et Macao : rubriques entreprises, puis international. Agence française pour le développement international des entreprises : Il y a 41 ans, Cosmoprof International organisait le 1 er salon international de la beauté et de la cosmétique à Bologne (Italie). Depuis, le concept s exporte en Asie avec Cosmoprof Asia et Cosmoprof Shanghaï et en Amérique, avec Cosmoprof North America. En quelques années, Cosmoprof Asia a réussi à s imposer comme le 1 er événement beauté dans le monde. LE CONSEIL DES EXPERTS Le CIC est un assembleur de solutions Notre rôle est d ouvrir les portes des marchés étrangers aux entrepreneurs français, quelque soit la taille de leur entreprise. Nous nous appuyons sur notre réseau de 38 bureaux de représentation implantés dans le monde entier. Outre l accompagnement sur place de nos correspondants CIC à l international, qui connaissent parfaitement les circuits locaux, nous préparons, en amont, avec les Escale à Cosmoprof Asia 14 ème ÉDITION DU 11 AU 13 NOVEMBRE 2009 PLUS DE EXPOSANTS VISITEURS AVEC 80 EXPOSANTS EN 2008, LA FRANCE EST LA 1 ère DÉLÉGATION INTERNATIONALE DU SALON entrepreneurs, toutes les opportunités de business. Comme cela a été le cas dans le cadre de la mission commerciale Hong Kong menée par CIC Lyonnaise de Banque. Nous nous présentons comme des assembleurs de solutions et des facilitateurs du commerce international. Vincent François Penin, Directeur du Marché Entreprises et de l International CIC Lyonnaise de Banque. Cosmed prend soin des acteurs de la cosmétique française Créée en 2000, à Marseille, berceau de la parfumerie, à l initiative d une douzaine de PME-PMI de la filière cosmétique, Cosmed compte aujourd hui plus de 450 sociétés adhérentes, ce qui représente plus de emplois dans toute la France. Reconnue aujourd hui comme un acteur incontournable de la filière cosmétique, elle est composée, à 80 %, de petites et moyennes structures. Ses missions : Favoriser le développement des PME/PMI de la filière cosmétique ; Promouvoir et défendre leurs intérêts ; Mutualiser et diffuser des informations professionnelles : réglementaires, scientifiques, export Dispenser des formations. Tout au long de l année, Cosmed propose à ses adhérents divers événements professionnels. Objectif : permettre des échanges et des rencontres avec les différents acteurs de la filière. Pour cette 13 ème édition de Cosmoprof Asia, 14 entreprises de toute la France (Bordeaux, Lille, Paris, etc ) étaient présentes. Cosmed y représentait la Région Provence-Alpes-Côte d Azur. 16 I cic.fr cic.fr I 17

10 18 HORIZONS Mathieu Lehanneur DESIGNER EXPLORATEUR Il touche à tout, bouleverse les codes et expérimente un nouveau design, à la croisée de l art, de la recherche scientifique et technologique. À 35 ans, Mathieu Lehanneur est l inventeur d un univers élégant et insolite, où la dimension esthétique de l objet interagit sans cesse avec le vivant, l humain, le contexte, afin d améliorer le bien-être des individus. Une approche audacieuse et futuriste. Au-delà des frontières Diplômé de l Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle de Paris en 2001, Mathieu Lehanneur se distingue par un goût prononcé pour le mélange des genres. Dans le cadre de son projet de fin d études, il s intéresse au corps et aux médicaments, et crée dix Objets thérapeutiques à l attention du corps médical. Le premier est un antibiotique en forme d oignon, qui disparaît en même temps que le microbe combattu : on l effeuille au fur et à mesure du traitement pour absorber des strates de couleurs différentes. Une façon d adoucir l incidence de la prise d un médicament en rendant l infection plus visible. Après avoir été moi-même cobaye pour des laboratoires pharmaceutiques, j ai compris que le design avait une vraie carte à jouer dans ce secteur : comment dessiner le médicament et le rituel de prise pour que le patient se sente plus en adéquation avec son propre vécu, son propre ressenti. Depuis, le MoMA* de New York a fait l acquisition du projet, et Mathieu Lehanneur n a eu de cesse de mettre en évidence les relations invisibles qui régissent nos rapports à l environnement quotidien. Design du 3 ème millénaire? Utiliser l objet comme passerelle pour modifier l habitat de façon thérapeutique : l idée fait son chemin, et les travaux du jeune designer cultivent ce lien au bien-être et à la santé. En 2006, il présente la série Elements. Ces cinq objets bienfaisants agissent sur les flux comme l air, le son ou la lumière afin de rééquilibrer nos carences physiologiques. Leur rôle est d identifier nos manques éventuels et d y répondre en produisant le flux adapté. Par exemple, si le taux d oxygène de l air est insuffisant, l objet O active une algue microscopique aux propriétés alimentaires, médicinales et thérapeutiques, qui va diffuser de l oxygène pur dans tout l habitat. Un déficit de lumière? K le détecte et en émet lorsqu on s asseoit devant. La température du corps baisse? C y remédie en produisant une chaleur infrarouge vers les zones les plus froides... etc. Mais Mathieu Lehanneur est également reconnu pour ses talents d architecte d intérieur : mobilier de restaurants, scénographies pour des musées, aménagements de boutiques... Il signe d ailleurs cette année, pour les 100 ans de la marque, le design de toutes les vitrines Cartier aux Etats-Unis. Mathieu Lehanneur est un créateur avantgardiste rêvant à l échelle d une ville. > Local River, unité de stockage pour poissons et plantes. > Le purificateur d air végétal En 2007, Mathieu Lehanneur présente le projet Bel Air, rebaptisé ensuite Andrea pour raisons juridiques. Réalisé en collaboration avec le scientifique David Edward, ce système de dépollution de l air végétal est inspiré des travaux de la NASA. C est une mini-serre portative, dans laquelle se trouve une plante ayant la capacité d absorber les gaz toxiques libérés par les objets qui nous entourent. Car c est un fait : nos habitats sont aujourd hui plus pollués que l extérieur. Andrea filtre en continu l air vicié de la pièce via les feuilles et les racines de la plante avant de le rejeter purifié. Comptez environ 300 pièce pour l acquisition de cet objet dont la commercialisation démarre juste. Le concept de l électroménager ange-gardien est né. Sélection du calendrier Design Now édité par Taschen, sortie en automne > Un créateur au service du bien-être Projet Objets thérapeutiques. Obtention de la Bourse ANVAR*. - Fondation de sa propre agence : design produit & design d exposition *Agence Nationale de VAlorisation de la Recherche 2002 Projet B-Mu : design de meubles et de lampes au Bangkok Museum 2003 Directeur du post-diplôme Design & Recherche de l Ecole des Beaux-Arts de St-Étienne 2004 Projet House : unité d habitation pour chats errants Grand Prix du design de la Ville de Paris - Projet Elements : objets domestiques bienfaisants Projet Bel Air / Andrea : dépollution de l air par les plantes - Conception du mobilier du restaurant Flood à Paris Habillage de toutes les boutiques américaines Cartier pour le centenaire du joaillier - Commercialisation du filtre à air Bel Air / Andrea > Projet House Plus d informations : BLOG ISSIME À LIRE Bienvenue au Club Activeille Une affaire d hommes, les clubs, réseaux et autres cercles d influences? Et bien non. La preuve par le guide : plus de 200 clubs ou réseaux au féminin y sont recensés. Aujourd hui, partout en France, les femmes se sont emparées de ce moyen efficace pour valoriser leurs compétences, dynamiser leurs projets, se rencontrer, s entraider... Mais que les hommes ne désespèrent pas : ceux que la démarche intéresse pourront par exemple aller consulter le Guide des clubs, cercles et réseaux d influence de Laurent Renard qui, lui, ne les oublie pas! GUIDE DES CLUBS ET RÉSEAUX AU FÉMININ pages Emmanuelle Gagliardi & Wally Montay Editions Le Cherche Midi Et si la veille était un moyen d action privilégié pour nourrir la stratégie de l entreprise? C est le pari de ce blog, fait par un entrepreneur et dédié aux PME et TPE à travers une collection de sujets allant des RH au 2.0, en passant par le développement durable, le management de l information ou l innovation... Internet Marketing 2009 Tous les e-outils pour les TPE-PME Comment exploiter au mieux les nouvelles ressources des NTIC? Comment s en servir pour être plus performant dans différents domaines : achat de fournitures (e-commerce, sites discount, comparateurs de prix, paiements en ligne...), management et gestion RH (progiciels, archivage, télétravail, charte Internet...), travail collaboratif, communication (VoIP, wiki, web agency...), etc.? Avec sa sélection des outils informatiques les plus utiles, ce guide pratique et détaillé est une aide précieuse pour toutes les entreprises qui souhaitent gagner en efficacité. TOUS LES E-OUTILS POUR LES TPE-PME pages Jean-Philippe ELIE Editions Dunod - octobre 2008 La version 5 du Petit Livre Rouge de la Communication, véritable bible du marketing, est une mine d informations, d illustrations et de conseils pratiques. Création et modernisation d un site, référencement, affiliation, buzz, publicité, ing, blogs... Avec en prime une soixantaine de campagnes marketing décryptées sur pas moins d un tiers du livre. Testez vos connaissances en marketing Internet sur Martin Tissier Editions : Elenbi (EBG) À PODCASTER TECHNOLOGIE À VOIR... OU ÉCOUTER! Quand deux journalistes radio spécialisés dans l actu high-tech s associent sur le web, cela donne deux moyens inédits de suivre au plus près l actualité technologique. Sur leur chaîne techno, Jérôme Colombain (France Info) et François Sorel (RMC-BFM) font la part belle aux vidéos : nouveaux produits, gadgets, salons, interviews... Du côté de leur site dialog, podcasts radio et vidéos s attachent à décrypter ce que la technologie change dans nos vies I cic.fr * Museum Of Modern Art cic.fr I 19

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP»

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP» CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs Vous êtes à la tête d un cabinet performant. Vous commencez à réfléchir à une cession dans les meilleures

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

ISF des dirigeants et actionnaires Les bonnes questions

ISF des dirigeants et actionnaires Les bonnes questions ISF des dirigeants et actionnaires Les bonnes questions L ISF : Un barème très élevé Seuil d imposition : 1 300 000. Tranche Taux Calcul < 800 000 0% Assiette x 0 Entre 800 000 et 1 300 000 0,50% (A x

Plus en détail

Consultant indépendant en portage salarial

Consultant indépendant en portage salarial Consultant indépendant en portage salarial AD Missions met à votre disposition un éventail de services efficaces destinés à simplifier la gestion de votre activité et stimuler son développement. Un accompagnement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

Latham & Watkins Département Tax. des investisseurs

Latham & Watkins Département Tax. des investisseurs Numéro 360 14 Janvier 2004 Client Alert Latham & Watkins Département Tax La loi de finances pour 2004 ainsi que la loi pour l Initiative Economique votée l été dernier prévoient de nombreuses mesures en

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

1 rencontre très élaborée

1 rencontre très élaborée Décembre 2014 LANSON-BCC et CM-CIC Capital Finance 1 rencontre très élaborée Avec «ses sept Maisons» et des marques aussi connues que la Cuvée Tsarine de Chanoine Frères ou le Lanson Rosé (N 1 au Royaume-Uni),

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

PREPROGRAMME THEMATIQUE

PREPROGRAMME THEMATIQUE PREPROGRAMME THEMATIQUE Procédure de réservation Pour réserver une conférence, téléchargez le dossier d inscription en cliquant ici. Parmi les thématiques proposées, choisissez celles que vous souhaitez

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013)

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE

FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE La présente note fiscale (la Note Fiscale ) doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds Commun de Placement dans l Innovation

Plus en détail

Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop. Le guide

Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop. Le guide Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop Le guide > Sommaire Les Scop, des atouts incontestables >>> 3 Un statut souple >>> 4

Plus en détail

«MHI, l expertise de la location d hébergements insolites à votre service»

«MHI, l expertise de la location d hébergements insolites à votre service» «MHI, l expertise de la location d hébergements insolites à votre service» S inspirant de grands acteurs de la location saisonnière ou de l hôtellerie, Mon hébergement insolite est le premier site de réservation

Plus en détail

SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL. Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1

SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL. Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1 SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1 Document autorisé Néant Matériel autorisé Aucun matériel n est autorisé. En conséquence, tout usage d une calculatrice est interdit

Plus en détail

Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges. La société holding Mardi 14 avril 2015

Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges. La société holding Mardi 14 avril 2015 Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges La société holding Mardi 14 avril 2015 1 Sommaire 1/ Qu est ce qu une holding Définition / Principes et caractéristiques Illustration 2/ Les bonnes

Plus en détail

ISF Point information Octobre 2014. Audit Expertise comptable Conseil

ISF Point information Octobre 2014. Audit Expertise comptable Conseil ISF Point information Octobre 2014 ISF Point information 2 SOMMAIRE Pages RAPPEL DE QUELQUES REGLES 3 à 6 PROBLEMATIQUE LIEE AU PATRIMOINE PROFESSIONNEL 7 à 13 LES CLIGNOTANTS FISCAUX 14 ISF Point information

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France

Votre résidence fiscale est en France Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour 30 août 2011) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

renforcer votre jeune entreprise

renforcer votre jeune entreprise Parrainés Profitez de l expérience de chefs d entreprises aguerris pour renforcer votre jeune entreprise Pierre Grimaldi PARRAINÉ - Apéro Fiesta www.lyon-ville-entrepreneuriat.org par Lyon Ville de l Entrepreneuriat

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Le financement de l entreprise

Le financement de l entreprise Le financement de l entreprise Lors de sa création, puis au cours de son développement, l entreprise au moment opportun, doit détenir les ressources financières nécessaires pour faire face à ses échéances,

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

VIN 2015 POUR LA FILIÈRE GUIDE DES SERVICES

VIN 2015 POUR LA FILIÈRE GUIDE DES SERVICES GUIDE DES SERVICES POUR LA FILIÈRE VIN 2015 Améliorer sa productivité Former des spécialistes du vin Rencontrer des professionnels Exporter ses vins et spiritueux Ce guide présente les services proposés

Plus en détail

Présentation du média salon

Présentation du média salon Présentation du média salon ll existe plusieurs type de salons : les salons professionnels, les salons grand public, les salons mixtes et les foires commerciales. Les salons professionnels sont des événements

Plus en détail

Avocat spécialiste en droit fiscal

Avocat spécialiste en droit fiscal Jean-Marie Baldo Avocat spécialiste en droit fiscal 1 Les opérations juridiques - La vente à un tiers : - La vente du fonds de commerce - La vente des parts ou actions de la société - La vente de l immobilier

Plus en détail

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien La présente enquête-métier a pour objet de recueillir des informations pouvant donner en substance, une vision globale d un métier, de son

Plus en détail

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Ce document de travail rassemble quelques chiffres-clés et éléments de cadrage pour les participants aux

Plus en détail

Ce que les élus vont trouver dans la BDES

Ce que les élus vont trouver dans la BDES Ce que les élus vont trouver dans la BDES La BDES doit être le support de la consultation sur la stratégie de l entreprise. Elle doit réunir d ici fin 2016 toutes les informations soumises jusque-là de

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE 1 Le dossier de candidature proposé par l Ecopôle Périgord Aquitaine ne constitue pas un cadre rigide et doit bien entendu être adapté au projet de votre entreprise.

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 I- Présentation de l entreprise A. Fonction B. Caractéristiques C. Tuteurs du stage II- Carnet de bord A. Horaires B. Activités III-Travaux A. Fiches de crédits à marge

Plus en détail

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management 2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management Double-diplôme INSEEC BACHELOR/FACulté DE PHARMACIE Bachelor en Management Un double-diplôme inseec bachelor / faculté de pharmacie CAleNDRieR

Plus en détail

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal Du constat au conseil Intervenants Félix CICERON, Directeur de l ingénierie patrimoniale, Expert& Finance José SOTO, Directeur des partenariats

Plus en détail

NOTE SUR LA FISCALITÉ DU FONDS

NOTE SUR LA FISCALITÉ DU FONDS NOTE SUR LA FISCALITÉ DU FONDS Société de Gestion ixo PRIVATE EQUITY 34, rue de Metz 31 0 00 Toulouse Site : www.ixope.fr Dépositaire Réalisation : ixo Private Equity Illustration : Ronald Curchod Graphisme

Plus en détail

Donnez un nouveau souffle à vos stratégies : gagnez des clients grâce au web à l aide d une stratégie efficace!

Donnez un nouveau souffle à vos stratégies : gagnez des clients grâce au web à l aide d une stratégie efficace! Il est temps d entrer dans une nouvelle ère conseil formation accompagnement webmarketing web 2.0 Donnez un nouveau souffle à vos stratégies : gagnez des clients grâce au web à l aide d une stratégie efficace!

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE Nouvelle phase de développement Recomposition d actionnariat Optimisation de la structure financière Transmission d entreprise

Plus en détail

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005/2002 du 07 mai 2002

Plus en détail

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale 2 - Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale Sommaire Les dispositifs de participation

Plus en détail

Mag. Solution marketing sur application mobile. Communiquez directement dans la poche de vos clients!

Mag. Solution marketing sur application mobile. Communiquez directement dans la poche de vos clients! http5000 Mag Communiquez directement dans la poche de vos clients! Solution marketing sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile Tapez http5000

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier 30 trucs et astuces à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier Par Olivier Seban, auteur de : TOUT LE MONDE MERITE D ETRE RICHE Ou tout ce que vous n avez jamais appris à l école à propos

Plus en détail

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur www.club-coiffure-domicile.fr Réalisation : Optima & Co Illustrations : Emmanuel Simmonet Visuels : Fotolia Edito Vincent

Plus en détail

Une plateforme de formation universitaire industrie du vin et voyage, spécialisé dans la capitale mondiale du vin à Bordeaux. France.

Une plateforme de formation universitaire industrie du vin et voyage, spécialisé dans la capitale mondiale du vin à Bordeaux. France. Une plateforme de formation universitaire industrie du vin et voyage, spécialisé dans la capitale mondiale du vin à Bordeaux. France. International Business Exchange School Management OENOTOURISME Du Bachelor

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES PLUS DE PROSPECTS? De l étude préalable au plan d action, musclez votre organisation commerciale

Plus en détail

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous.

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous. EXIGEZ L IMPOSSIBLE Dans un contexte économique particulièrement tendu, la compétitivité de votre offre et la pugnacité de votre force de vente ne suffiront plus à garantir votre développement. La qualité

Plus en détail

DECRYPTAGE DE L ACTUALITE FISCALE RECENTE

DECRYPTAGE DE L ACTUALITE FISCALE RECENTE Missions comptables Audit légal Audit Contractuel Missions juridiques et fiscales Missions sociales Expertise et conseil de gestion Conseil en organisation Certification ISO Informatique Formation DECRYPTAGE

Plus en détail

FIP ISATIS DÉVELOPPEMENT N 2

FIP ISATIS DÉVELOPPEMENT N 2 NOTE SUR LA FISCALITÉ DU FONDS FIP ISATIS DÉVELOPPEMENT N 2 Fonds d Investissement de Proximité agréé par l Autorité des Marchés Financiers (Article L. 214-31 du Code Monétaire et Financier) Société de

Plus en détail

L Office de Tourisme et ses partenaires en 2011

L Office de Tourisme et ses partenaires en 2011 DESTINATION SAINT-EMILION 80ème Assemblée Générale Année 2011 Les chiffres clés de 2011 Jeudi 8 mars 2012 16h30 Salle des Dominicains 2 Pass Escapades vendus par semaine 3 publications hebdomadaires sur

Plus en détail

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale Lettre d'information - Septembre - Octobre 2007 MESURES FISCALES ET PATRIMONIALES EN FAVEUR DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU POUVOIR D ACHAT ENTREPRISES 1. Défiscalisation des heures supplémentaires 2. Parachutes

Plus en détail

B - La lecture du bilan

B - La lecture du bilan 8.2 La lecture des comptes annuels B - La lecture du bilan Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce chapitre actualisé

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013.

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013. 36 rue de Monceau 75008 Paris 62 rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone.fr NOTE D INFORMATION Date : 20 janvier 2014 Objet : Loi de finances pour 2014 Loi de finances rectificative pour 2013 Madame,

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014 AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014 Sommaire Page 4 Qu est-ce que la retraite par capitalisation? Page 9 Page 12 Page 15 Page 17 Page

Plus en détail

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN Cardif Retraite Professionnels Plus CONTRAT LOI MADELIN Donnez plus de vie à votre future retraite BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

CPA, Executive MBA HEC : un Réseau de Réseaux (Éditorial de l annuaire 2006 du CPA, Executive MBA HEC)

CPA, Executive MBA HEC : un Réseau de Réseaux (Éditorial de l annuaire 2006 du CPA, Executive MBA HEC) CPA, Executive MBA HEC : un Réseau de Réseaux (Éditorial de l annuaire 2006 du CPA, Executive MBA HEC) Laurent RENARD (95/P) Directeur Général Au-delà de la centaine de conférences, petits déjeuners et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais Synthèse des résultats Septembre 2013 Etude coordonnée par Dispositif soutenu et financé par Le

Plus en détail

Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant?

Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Sommaire Le Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant, p. 1 qui est-il? L indépendance p. 2 Faire appel à un Conseiller en Gestion

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG DROIT FISCAL session 2013 CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur Dossier 1 : IMPOSITION DES BÉNÉFICES 7,5 points 1) Calculer pour l exercice 2012 le résultat

Plus en détail

Vendre son entreprise

Vendre son entreprise Vendre son entreprise 1. La transmission de son entreprise par la vente de son fonds de commerce La vente du fonds de commerce, que vous exploitiez dans le cadre d une entreprise individuelle ou dans le

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.synaphe.fr

DOSSIER DE PRESSE. www.synaphe.fr DOSSIER DE PRESSE www.synaphe.fr Contacts presse Agence Yucatan Céline BERNARD Nicolas MOUTIER cbernard@yucatan.fr nmoutier@yucatan.fr Tél. 01 53 63 27 27 SYNAPHE Bruno REBILLE Responsable Communication

Plus en détail

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Catherine Quelven Société COGIRHA Conseil en optimisation de Gestion Co-pilote d

Plus en détail

FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P)

FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P) FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P) Un Placement sur 8 ans minimum, Dynamique et Diversifié La réduction d ISF dépend du quota d investissement dans les

Plus en détail

Finance internationale : 04 Analyse d un cas concret : EADS Romain BAYLE Page n 2 / 10

Finance internationale : 04 Analyse d un cas concret : EADS Romain BAYLE Page n 2 / 10 FIN-INTER-05 ANALYSE D UN CAS CONCRET : EADS Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 8 heures. Objectifs : o Utiliser les acquis des cours précédents sur un cas concret. Pré requis

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation La différence, l exigence et l expérience au service de la gestion de résidences. Dossier de présentation C2A VOTRE GESTIONNAIRE OPERATEUR Spécialisé dans la gestion de Résidences de tourisme, d affaires

Plus en détail

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise comptable,

Plus en détail

Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise?

Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise? L accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 La loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise? Le 1er janvier 2016 au

Plus en détail

Parce que vous faire grandir, c est grandir ensemble Notre succès repose sur notre capital humain evenir un hub pour les opérations économiques mondiales, tel est le défi à relever par le Maroc les prochaines

Plus en détail

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Dossier de Presse Sommaire p.3 Synthèse p.4 3 questions à Thomas Ciemniewski, créateur de JobPhoning p.6 Présentation de la plateforme p.6 Comment

Plus en détail

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS ensemble EN 2008, LA MAT vous OFFRE toujours PLUS de SERVICES! Du NOUVEAU côté PROVINCE! sommaire edito Marcel SOUFFLET, Président de La MAT 4_ 5_ 6_ 7_ TOUJOURS PLUS d avantages DÉCOUVREZ nos partenaires!

Plus en détail

Le financement. Bien évidemment, nos 4 900 conseillers professionnels sont à votre disposition pour approfondir les points abordés dans ce guide.

Le financement. Bien évidemment, nos 4 900 conseillers professionnels sont à votre disposition pour approfondir les points abordés dans ce guide. Le financement A travers ce guide pratique, la Banque Populaire souhaite vous apporter les éléments de réponse essentiels aux questions que vous vous posez sur la manière de financer votre projet et d

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Programme de Partenariat CIOA. Ecole du Nouveau Commerce. Septembre 2012

Programme de Partenariat CIOA. Ecole du Nouveau Commerce. Septembre 2012 Programme de Partenariat CIOA Ecole du Nouveau Commerce Septembre 2012 Groupe CIOA - Le Nobel - Avenue de l Université - 83160 La Valette du Var FRANCE Tel : 33 (0)4 94 14 12 40 - Fax : 33 (0)4 94 14 12

Plus en détail

ACTUALITE PATRIMONIALE

ACTUALITE PATRIMONIALE ACTUALITE PATRIMONIALE Avril 2011 SOMMAIRE Projets de Loi et de Réforme p. 3 Réforme de la fiscalité du patrimoine Jurisprudence et Réponses ministérielles p. 4 Assurance-vie donnée en garantie et ISF

Plus en détail

Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie

Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie Les pouvoirs publics ont attiré notre attention sur les enjeux de la transmission des entreprises, plus de 100

Plus en détail

LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE

LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE 1 LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE 1. Pourquoi choisir l entreprise individuelle La création d une entreprise individuelle est simple : pas de capital social, pas de statuts,

Plus en détail

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Pour la première fois en association avec le ministère du Redressement productif, des établissements bancaires associés, le DEFI (comité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.cavissima.com

DOSSIER DE PRESSE. www.cavissima.com DOSSIER DE PRESSE www.cavissima.com 2015 CONTACT PRESSE Département marketing marketing@cavissima.com SOMMAIRE A L ORIGINE CAVISSIMA, LA CAVE EN LIGNE POUR TOUS! LES CINQ METIERS DE CAVISSIMA NAISSANCE

Plus en détail

CAPITAL INVEST PME 2014

CAPITAL INVEST PME 2014 FCPI CAPITAL INVEST PME 2014 Soutenez le développement d entreprises innovantes tout en allégeant votre fiscalité en contrepartie d un risque de perte en capital Prise en compte des souscriptions - du

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Démarrer son activité déco

Démarrer son activité déco Karine Mazeau Démarrer son activité déco Devis Factures Assurances Appels d offres Suivi de chantier Descriptifs 2013, Groupe Eyrolles ISBN : 978-2-212-13605-0 CHAPITRE 1 LE STATUT FISCAL Dans ce chapitre,

Plus en détail

Les News d ESPACIMMO

Les News d ESPACIMMO JUILLET/ AOUT 2012 Les News d ESPACIMMO ESPACIMMO PATRIMOINE 28, rue de l Amiral Hamelin 75 016 PARIS Tél : 01 49 52 60 12 corinne.santos@espacimmo.fr www.espacimmo.fr Page.1 POINT BOURSE SOMMAIRE Page.1-3

Plus en détail

Les clés de la transmission. Jean-Marc BOUDY- Bred Banque Populaire

Les clés de la transmission. Jean-Marc BOUDY- Bred Banque Populaire Les clés de la transmission Jean-Marc BOUDY- Bred Banque Populaire Sommaire La transmission : un enjeu stratégique Une réglementation en adaptation continue Les attentes des chefs d entreprise Les clés

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Les chiffres clés de la création d entreprise 549 138 entreprises créées en France en 2011 Soit 1 nouvelle entreprise par minute 29 455 en Aquitaine 2

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent.

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. LAZARD FRÈRES GESTION SAS 25, rue de Courcelles 75008 Paris Stéphane JACQUIN Karine LECOCQ Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. Octobre

Plus en détail

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion)

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) NextStage Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) FIP éligible à la réduction d ISF ou d IR Code ISIN : FR0011429505 NextStage soutient

Plus en détail

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit Donations, successions Droits de mutation à titre gratuit Août 2012 Henry Royal 1 Tél : 01 47 68 96 92 contact@royalformation.com www.royalformation.com Territorialité I. - Exonérations des droits de mutation

Plus en détail

Nom du Document : ARBITRER ENTRE L ACHAT D UN FONDS DE COMMERCE OU ARTISANAL L ACQUISITION DE TITRES D UNE SOCIETE FICHE CONSEIL

Nom du Document : ARBITRER ENTRE L ACHAT D UN FONDS DE COMMERCE OU ARTISANAL L ACQUISITION DE TITRES D UNE SOCIETE FICHE CONSEIL ARBITRER ENTRE L ACHAT D UN FONDS DE COMMERCE OU ARTISANAL ET L ACQUISITION DE TITRES D UNE SOCIETE FICHE CONSEIL Page : 1/5 Est-il plus intéressant d acheter un fonds de commerce ou les titres d une société?

Plus en détail