Le Recrutement. présenté par

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Recrutement. présenté par"

Transcription

1 Le Recrutement présenté par

2 Étape 1 Pourquoi recruter! Pour créer une synergie! Pour consolider une position! Pour amener de nouvelles énergies! Pour développer une spécificité! Pour briser de mauvaises habitudes! Pour développer de nouveaux projets! Pour répartir les tâches! Pour faire une campagne de financement! Pour rallier nos partenaires 2

3 Étape 2 L identification! Un bon bénévole, un bénéficiaire de l organisme! Un médecin, un avocat, un expert! Un homme, une femme, une personne d âge mûr, un jeune! Un riche, un président d entreprise! Un ami, un fournisseur, un universitaire! Le président de la chambre de commerce, un politicien! Une personnalité publique / athlète / artiste 3

4 Étape 3 La sélection! Identifier les personnes susceptibles d apporter la meilleure contribution compte tenu de l objectif de l organisme;! Préparer une courte liste à partir de la liste préliminaire;! Débuter le recrutement par ordre d importance des gens sélectionnés en fonction de l apport éventuel de ces personnes à notre organisme;! Évaluer l impact du recrutement de la personne envisagée sur les autres membres du comité ou sur le CA;! Ne jamais aller au plus facile et au plus vite. 4

5 Étape 4 La stratégie! Identifier les meilleures personnes pour faire la demande; ne jamais faire un recrutement seul; faire la demande à deux ou trois;! Préparer la demande de façon claire;! Obtenir un rendez-vous chez le candidat que l on veut recruter afin qu il se sente à l aise; la personne qui prend le rendez-vous doit être la plus influente au sein du cabinet;! Clarifier le rôle et le discours de chacune des personnes présentes et faire une répétition la veille de la rencontre;! Clarifier le rôle et les responsabilités que la personne devra assumer au sein de l organisme. 5

6 Étape 5 L approche! Attitude positive;! Discours clair;! Rôle et responsabilités clairs;! Association Gagnant / Gagnante;! Liens entre l organisme et l entreprise;! Souligner les forces de l interlocuteur et l aide qu il peut nous apporter;! Connaître les intérêts de l interlocuteur. 6

7 Étape 5 L approche (suite)! Informez-vous sur son entreprise et ses bons coups;! S assurer qu il y a une personne en charge des présentations et que chacun connaît son rôle;! La personne la plus influente doit clore la rencontre;! L interlocuteur doit vous sentir confiant et structuré;! Obtenir un délai de réflexion raisonnable. 7

8 Recrutement Exemples et pièges 8

9 Recrutement - Conseils! Clarifier l objectif;! Faire preuve d imagination dans le recrutement;! Se méfier de celui ou celle qui offre son temps trop rapidement;! En général l honnêteté, c est payant;! Bien utiliser vos leviers. N oubliez jamais : " est le moteur de votre organisation et son reflet. 9

10 Recrutement - Délais! Cabinet de campagne 6 à 10 mois! Conseil d administration Quelques années! Comité d événements 3 à 5 mois 10

11 Recrutement et Campagne majeure 11

12 Cabinet de campagne La mise en place du cabinet constitue la pierre angulaire de l organisation de toute campagne de financement. Il faut donner à la campagne une structure solide en mettant en œuvre toutes les mesures nécessaires pour maximiser la participation des membres du cabinet aux efforts de sollicitation. 12

13 Processus de recrutement! Mise sur pied du comité de recrutement;! Choix de la structure bénévole;! Définition des rôles et responsabilités;! Identification des bénévoles potentiels;! Recrutement : cabinet de campagne et autres comités s il y a lieu;! Mobilisation et formation des bénévoles. 13

14 Organigramme d un cabinet de campagne (exemple) Président d'honneur Président du Cabinet Vice-président francophone Gouverneurs (3-5) Vice-président anglophone Porte-Parole Membres représentant le milieu des affaires Membres représentant d'autres instances ou milieux secteur financier secteur de l'énergie secteur des ressources secteur des communications secteur technologique secteur manufacturier secteur des services secteur pharmaceutique autres secteurs CA de la fondation communautés religieuses région autre(s) représentant(s) 14

15 Stratégie de recrutement! Toute stratégie de recrutement doit être simple, bien ciblée et considérée comme prioritaire parmi les diverses tâches à exécuter pour réaliser la campagne.! Les approches auprès des personnes les plus influentes, à commencer par celles qu on voudrait voir à la présidence, doivent être faites en premier.! D ailleurs, le choix du président permettra par la suite de capitaliser sur sa notoriété, sa crédibilité ainsi que sur sa capacité à recruter d autres personnes. 15

16 Comité de recrutement! Le comité de recrutement, généralement formé de membres du conseil d administration de la Fondation, de la direction générale de la Fondation et des consultants, a pour mandat d identifier et de recruter les personnes qui occuperont les postes clés au sein du cabinet de campagne.! Par la suite, les personnes recrutées pour ces postes pourront se joindre aux membres du comité pour compléter l opération de recrutement. 16

17 Comité de recrutement (suite) Les recruteurs doivent être bien outillés pour faire leur travail : a) Profil des candidat; b) Plan de campagne; c) Argumentaire de la campagne; d) Rôles et responsabilités des bénévoles; e) Temps requis; f) Etc. Enfin, les «recruteurs» doivent se donner un délai strict pour mener à bien leur mandat et s organiser pour le respecter. 17

18 Comité de recrutement (suite) Les personnes ciblées pour faire partie du cabinet de campagne devront posséder les qualités suivantes : a) Inspirer le respect; b) Bien connaître le milieu des affaires; c) Avoir de l influence et être prêt à l utiliser; d) Être disposées à consacrer le temps nécessaire à la réussite de la campagne; e) Être en mesure de faire un don significatif. 18

19 Partage des rôles et responsabilités! Une campagne majeure de financement exige une répartition claire des rôles et responsabilités entre les différentes personnes ou groupes de personnes impliqués. 19

20 Président de la campagne! Le président de la campagne est l acteur principal de l opération philanthropique. Il devra donc exercer son leadership personnel et mettre à profit l ascendant qu il possède et que le milieu des affaires lui reconnaît.! Le président de la campagne assumera la direction de la campagne et inspirera le travail des bénévoles qui se sont engagés à en assurer le succès. 20

21 Président d honneur / porte-parole parole! Le président d honneur / porte-parole de la campagne est à la fois l image et le porte-parole de la campagne. En associant son nom à la campagne, il lui prête sa crédibilité et sa notoriété.! Le président d'honneur / porte-parole doit donc travailler en étroite collaboration avec les autres responsables de la campagne, incluant les consultants. 21

22 Vice-président de la campagne! Le vice-président de la campagne a pour rôle principal de seconder le président et de le remplacer lorsque nécessaire.! Tout comme le président, il devra exercer un certain leadership et mettre à profit l influence qu il possède et que le milieu des affaires lui reconnaît. 22

23 Le solliciteur! Le solliciteur, qui représente généralement différents secteurs du milieu des affaires, est la personne sur laquelle repose l essentiel du travail de sollicitation active. Son rôle est donc de soutenir le président et le vice-président dans leurs tâches. 23

24 Gouverneurs! Les gouverneurs sont généralement des personnalités bien en vue qui seront appelés à jouer un rôle moins actif dans la campagne mais qui prêteront leur nom, leur notoriété et leur crédibilité.! À l occasion, les gouverneurs pourront être appelés à contribuer au recrutement d autres bénévoles d envergure et être invités à assister aux réunions du cabinet. 24

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP Montréal Une initiative de la ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP MONTRÉAL L INITIATIVE LEADERSHIP MONTRÉAL, INITIÉE PAR LA CRÉ EN 2009, EST UN CARREFOUR INCLUSIF QUI VISE À ENRICHIR LES

Plus en détail

L accès à l emploi des jeunes diplômés français. Avril 2016

L accès à l emploi des jeunes diplômés français. Avril 2016 L accès à l emploi des jeunes diplômés français Avril 2016 Table des matières 1 Contexte 2 Écart de point de vue entre les recruteurs et les jeunes diplômés français 3 Analyse : Les jeunes diplômés français

Plus en détail

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Atelier sur le renforcement des programmes Partenariats provinciaux en action Du 14 au 16 mars 2007 Comment planifier une campagne provinciale

Plus en détail

FCCF. Vous, nous et tous

FCCF. Vous, nous et tous FCCF Élections Élection05 PRIORITÉS DU SECTEUR PARTIS POLITIQUES AU CANADA Vous, nous et tous nos partenaires La Fédération culturelle -française (FCCF) est un organisme national dont la mission est de

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!!

PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!! LA SOLUTION La SOLUTION pour vendre plus!!! PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!! Les AVANTAGES d un service complet Un produit

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE Dans le cadre de l Entente relative au Fonds de développement des territoires (FDT) 2015-2016 Présentée au Ministère des

Plus en détail

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS EN QUELQUES MOTS Nous sommes un cabinet spécialisé dans l accompagnement des décideurs : développement de vos pratiques managériales, accompagnement à la formalisation collective de projets, organisation

Plus en détail

Points de vue & Perspectives

Points de vue & Perspectives Automobile Points de vue & Perspectives Déploiement de projet à l international : Mener un projet de transformation dans des filiales aux quatre coins du monde Pour une entreprise multinationale, aligner

Plus en détail

L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée. Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada

L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée. Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada Par l intermédiaire du Secrétariat aux Affaires des

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont :

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont : The following information is an excerpt from the Letter of Intent submitted to the J.W. McConnell Family Foundation in response to the RECODE Request for Proposals of Spring 2014. Cégep de Sherbrooke Description

Plus en détail

Le Datameeting. Le contact direct. Tester avant tout

Le Datameeting. Le contact direct. Tester avant tout Le Datameeting Michel SOUFIR Directeur Général 0970 407 007 +216 21243787 Le contact direct Le datameeting, consiste dans la mise en place d opérations qui ont pour but d obtenir un contact direct avec

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

P. 1 FITZGERALD.RH. ICMCB 21 septembre 2012

P. 1 FITZGERALD.RH. ICMCB 21 septembre 2012 P. 1 FITZGERALD.RH ICMCB 21 septembre 2012 Présentation de FITZGERALD. RH P. 2 Date de création Le cabinet Fitzgerald. RH a été créé à Bordeaux en juillet 2006 par Alexandre Le Maire. Domaines d activité

Plus en détail

Gestion de la succession

Gestion de la succession Gestion de la succession Concevoir Construire Attirer Préparer la succession, c est préparer la réussite Les membres de Comités de direction et les cadres dirigeants connaissent l importance d une bonne

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE 26 JANVIER 2016 [Tapez ici] [Tapez ici] [Tapez ici] Mise en contexte La MRC de l Île d Orléans désire soutenir le développement

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Ouverture de l appel : 15 Mars 2013 Clôture de l appel : 08 Avril 2013 AMI N 21/2013

Ouverture de l appel : 15 Mars 2013 Clôture de l appel : 08 Avril 2013 AMI N 21/2013 Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Avis de Sollicitation de Manifestation d intérêt

Plus en détail

LES MODALITES DE DEROULEMENT DU STAGE L EVALUATION

LES MODALITES DE DEROULEMENT DU STAGE L EVALUATION LES MODALITES DE DEROULEMENT DU STAGE L EVALUATION I Comment trouver un stage? Quels sont vos interlocuteurs? Un plateforme stages et emplois a été mise en place pour les étudiants d Ingémédia (http://stages.ingemedia.net).

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

évoluer VALUE capitalisation

évoluer VALUE capitalisation UP (pron-(^ p ) La société actuelle appelle à toujours plus de performance. Ex : Les hommes et les femmes d entreprises sont appelés à évoluer en permanence. VALUE (pron-vaelju) Aujourd hui, on parle encore

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e R é p u b l i q u e d u B é n i n M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e Direction des Pharmacies, du Médicament et des Explorations Diagnostiques

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR

RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR Par Alan Davis Solutions de dotation en personnel pour le nouveau millénaire QU EST-CE QUE LE RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR? Le recrutement fondé sur le savoir donne lieu

Plus en détail

Leadership Entreprise

Leadership Entreprise Leadership Entreprise De nos jours, les entreprises ont besoin de dirigeants qui savent encourager plutôt que commander, canaliser plutôt que contraindre, rallier un groupe de personnes et leur donner

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

Le programme se compose de deux sessions de formation portant sur les thèmes suivants :

Le programme se compose de deux sessions de formation portant sur les thèmes suivants : PROGRAMME DE FORMATION EN MANAGEMENT DU SPORT (TRADUCTION DU DOCUMENT EN LIGNE : ELECTRONIC BROCHURE SPORT MANAGEMENT TRAINING PROGRAMME ) Ce programme de formation s inscrit dans le cadre du projet européen

Plus en détail

Programme d accueil et d intégration pour un cadre d établissement

Programme d accueil et d intégration pour un cadre d établissement Programme d accueil et d intégration pour un cadre d établissement 3 MARS 2007 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE... 3 OBJECTIF DU PRESENT GUIDE... 3 LES 8 ÉTAPES INCONTOURNABLES D UN PROGRAMME D ACCUEIL... 4

Plus en détail

L ENTRETIEN D EMBAUCHE

L ENTRETIEN D EMBAUCHE L ENTRETIEN D EMBAUCHE Dans le processus de recherche de l emploi, votre CV vous permet de traverser la première barrière de sélection des candidats. Les tests psychotechniques ont été favorables et le

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES TERMES DE REFERENCE Consultation pour l intégration du genre dans les programmes de la Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministère des Postes et des Télécommunications,

Plus en détail

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué.

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Points de vue Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Afin d accélérer leur croissance tout en continuant d opérer dans un contexte

Plus en détail

Découvrir les actions gagnantes qui auront un impact sur votre cheminement scolaire et professionnel

Découvrir les actions gagnantes qui auront un impact sur votre cheminement scolaire et professionnel Découvrir les actions gagnantes qui auront un impact sur votre cheminement scolaire et professionnel Véronique Lapointe Conseillère en information scolaire et insertion professionnelle Services à la vie

Plus en détail

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes DDCP-YD/JP- SOUTH (2013) 3 Budapest, 28 octobre 2013 Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes 29 novembre 6 décembre 2013 Centre européen de

Plus en détail

s'y prête pas. Page 1 sur 6

s'y prête pas. Page 1 sur 6 POLITIQUE DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION DES MEMBRES 28 avril 2016 Selon le contexte, le genre masculin ou le genre féminin est utilisé dans les présentes règles de fonctionnement pour en faciliter la

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise des formations inter-entreprises

Plus en détail

3. Déléguez l accès à votre bloc d affaires au moyen du Portefeuille du client

3. Déléguez l accès à votre bloc d affaires au moyen du Portefeuille du client Accès en ligne à Affaires nouvelles en direct marche à suivre pour les conseillers Clé d Or Afin de vous permettre de profiter de cette nouvelle façon emballante de faire des affaires, nous devons nous

Plus en détail

TEST D'INTÉRÊT À LA GESTION (TIG 09)

TEST D'INTÉRÊT À LA GESTION (TIG 09) TEST D'INTÉRÊT À LA GESTION (TIG 09) RAPPORT D'ÉVALUATION Personne candidate : Participant, Jean Date de l'évaluation : 015/03/18 INC. WWW..COM Ce rapport est confidentiel et ne s adresse qu'à vous. Il

Plus en détail

GUIDE. DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Fiche Salarié

GUIDE. DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Fiche Salarié GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Fiche Salarié Prévus par l accord national interprofessionnel signé par les partenaires sociaux le 14 décembre 2013 et par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation

Plus en détail

Charte d Entreprise. 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes»

Charte d Entreprise. 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes» Charte d Entreprise 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes» Pour répondre à cet engagement fondamental, notre choix s est porté naturellement vers le recrutement de

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Janvier 2016 Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

«SESAME» SESAME : Une Action qui aide et soutient les créateurs d entreprises

«SESAME» SESAME : Une Action qui aide et soutient les créateurs d entreprises «SESAME» SESAME : Une Action qui aide et soutient les créateurs d entreprises «S.E.S.A.M.E» est votre partenaire idéal si : Vous cherchez à créer ou reprendre une Entreprise? Vous manquez d expérience

Plus en détail

Directeur général ou directrice générale du développement Université d Ottawa

Directeur général ou directrice générale du développement Université d Ottawa Directeur général ou directrice générale du développement Université d Ottawa LE POSTE Alors que l Université d Ottawa se dirige vers de nouveaux horizons prometteurs, nous sommes à la recherche d un directeur

Plus en détail

Fiche pédagogique Spots vidéo : «Stop aux discriminations à l embauche!»

Fiche pédagogique Spots vidéo : «Stop aux discriminations à l embauche!» Fiche pédagogique Spots vidéo : «Stop aux discriminations à l embauche!» 1 Introduction Cette série de quatre spots vidéo réalisés par Dancing Dog Productions a été développée dans le cadre d un projet

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC UNITED NATIONS NATIONS UNIES Réf. No. HRSS/15/08/1262 AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE Classe Titre fonctionnel P-3 Économiste Département/Division/Section RITD-ATPC Groupe professionnel Affaires Économiques

Plus en détail

Parlons ensemble de vos projets NOS FORMATIONS. Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace

Parlons ensemble de vos projets NOS FORMATIONS. Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace NOS FORMATIONS Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace 1 Des modes D intervention adaptés à votre structure et aux participants Formations intra-entreprises

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION

PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION Co-financé par la Commission européen et les gouvernements de Danemark, de l Allemagne, des Pays-Bas et du Royaume-Uni Renforcement de la Capacité de

Plus en détail

Gestion de la Diversité des Genres

Gestion de la Diversité des Genres Gestion de la Diversité des Genres Attirer, garder et promouvoir les talents féminins pour une meilleure performance de l entreprise La diversité des genres au service de la réussite des entreprises De

Plus en détail

Québec, le 27 juin 2003. Objet : DÉNONCEZ UN VISIONNAIRE... Madame, Monsieur,

Québec, le 27 juin 2003. Objet : DÉNONCEZ UN VISIONNAIRE... Madame, Monsieur, Québec, le 27 juin 2003 Objet : DÉNONCEZ UN VISIONNAIRE... Madame, Monsieur, Présentés par et Vous connaissez des visionnaires? Si une entreprise de votre entourage a connu d'excellents résultats au cours

Plus en détail

Coopération au développement :

Coopération au développement : PDC SUISSE Coopération au développement : défense des intérêts ou aide désintéressée? Adopté par la présidence le 25 mars 2011 Introduction Comme les dépendances réciproques entre les pays augmentent rapidement,

Plus en détail

BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION

BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION ÉDITO SOMMAIRE Dans le contexte et les difficultés que nous connaissons depuis ces 4/5 dernières années, inquiétude et prudence restent une ligne de conduite fréquemment

Plus en détail

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste coaching pour les cadres dirigeants intégration communautés de talents marque employeur croissance succession développement du leadership diversité PDG comité de direction stratégie de gestion des talents

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Cabinet de conseil spécialiste des métiers de la distribution et du commerce

Cabinet de conseil spécialiste des métiers de la distribution et du commerce Cabinet de conseil spécialiste des métiers de la distribution et du commerce Carré dor Conseil en recrutement Spécialiste des métiers de la distribution et du commerce Un cabinet à taille humaine qui apporte

Plus en détail

Département Enseignement

Département Enseignement Département Enseignement PROMOTION DE L ALTERNANCE QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT avait pour objectif

Plus en détail

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com Gestion de projet Ce document propose de bonnes pratiques en gestion de projet afin d améliorer la gestion et l efficience des activités de médiation culturelle. Sous forme de listes à cocher, vous pourrez

Plus en détail

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD Module II La planification des interventions : la personne d abord 127 PROCESSUS DE PLANIFICATION DES MESURES D'URGENCE Connaissance

Plus en détail

L arme absolue pour recruter et évaluer

L arme absolue pour recruter et évaluer L arme absolue pour recruter et évaluer uel est le secret d un recrutement réussi? Qu est-ce qui fait la différence entre un bon recrutement et un recrutement raté? Comment évaluer correctement un candidat,

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Les sources et méthodes de recherche d information

Les sources et méthodes de recherche d information Les sources et méthodes de recherche d information DOCUMENTS ÉCRITS Recherche documentaire Différents répertoires permettent d au moins identifier les entreprises existantes. Dépendamment de ces répertoires,

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale APPUI A L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN «CORPORATE PLAN» ET D UNE STRATEGIE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS POUR L ECONOMIC DEVELOPMENT BOARD OF MADAGASCAR (EDBM) Termes de Référence pour une

Plus en détail

5 e édition. Édition 2016. Date limite d inscription : 17 juin 2016

5 e édition. Édition 2016. Date limite d inscription : 17 juin 2016 5 e édition Édition 2016 Date limite d inscription : 17 juin 2016 La remise des prix aura lieu le vendredi 16 septembre 2016 au 255, route Principale, Val-des-Monts Soirée sur invitation seulement Informations

Plus en détail

Une Expertise au Cœur de votre Métier

Une Expertise au Cœur de votre Métier Une Expertise au Cœur de votre Métier working up est un réseau de recrutement spécialisé en recherche et sélection de profils spécifiques tels que des directeurs, des experts, des chercheurs, des chefs

Plus en détail

Tribunal pénal international pour l ex-yougoslavie

Tribunal pénal international pour l ex-yougoslavie Chef du Service de communication, P-4 Tribunal pénal international pour l ex-yougoslavie DATE LIMITE POUR LE DÉPÔT DES CANDIDATURES : 22 juillet 2016 DATE DE PUBLICATION : 23 juin 2016 UNITÉ ADMINISTRATIVE

Plus en détail

Projet MaVie. avec le

Projet MaVie. avec le Projet MaVie Maintien de l autonomie avec le vieillissement UN ENJEU DE SOCIÉTÉ ET DE SANTÉ PUBLIQUE ESSENTIEL Il a été démontré que la perte de fonction musculaire (perte de masse, de force et de qualité

Plus en détail

QUATRIEME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE (Yaoundé, Palais des Congrès, 30 juillet 2015) DISCOURS D OUVERTURE DE S.E.M. Emmanuel NGANOU DJOUMESSI

QUATRIEME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE (Yaoundé, Palais des Congrès, 30 juillet 2015) DISCOURS D OUVERTURE DE S.E.M. Emmanuel NGANOU DJOUMESSI COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE PROGRAMME D APPUI A LA SOCIETE CIVILE (PASC) QUATRIEME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE (Yaoundé, Palais des Congrès, 30 juillet 2015) DISCOURS D OUVERTURE DE S.E.M.

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL.

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL. CONSULTANT OU UNE CONSULTANTE APPUI TECHNIQUE POUR LA RÉVISION DU SCHÉMA ORGANISATIONNEL ET DES STATUTS ET RÈGLEMENTS DE LA COCAFEM/GL ET POUR L ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DES CHANGEMENTS ADOPTÉS

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 ENDA ECOPOP Complexe Sicap POINT E - Immeuble B, 2ème Etage Avenue Cheikh Anta DIOP Téléphone : +221 33 859 64 11 - Fax : +221 33 860 51 33 Email : ecopop@endatiersmonde.org

Plus en détail

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!»

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!» «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer» FCAF www.fcaf.net Cahier des activités de la semaine La Semaine canadienne des adultes apprenants Du 20 au 26 mars 2010 Les activités proposées

Plus en détail

CLUBS D ENTREPRENEURS ÉTUDIANTS DES PREMIÈRES NATIONS (CEEPN) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

CLUBS D ENTREPRENEURS ÉTUDIANTS DES PREMIÈRES NATIONS (CEEPN) DOCUMENT DE PRÉSENTATION CLUBS D ENTREPRENEURS ÉTUDIANTS DES PREMIÈRES NATIONS (CEEPN) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AOÛT 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Le projet des CEE... 1 1.1 Les objectifs du projet... 1 1.2 Le retour attendu sur

Plus en détail

Plan de cours Ateliers pour la Campagne de lutte au cancer infantile

Plan de cours Ateliers pour la Campagne de lutte au cancer infantile Plan de cours Ateliers pour la Campagne de lutte au cancer infantile Le plan de cours de la Campagne de lutte au cancer infantile (CLCI) a été créé comme outil de référence pour mener des ateliers liés

Plus en détail

LE SALON MPA... 3 POURQUOI DEVENIR EXPOSANT?... 4 COMMENT PRÉSENTER UN PROJET CONCRET D AMÉLIORATION... 5 LE STAND...

LE SALON MPA... 3 POURQUOI DEVENIR EXPOSANT?... 4 COMMENT PRÉSENTER UN PROJET CONCRET D AMÉLIORATION... 5 LE STAND... 1 TABLE DES MATIÈRES LE SALON MPA... 3 POURQUOI DEVENIR EXPOSANT?... 4 COMMENT PRÉSENTER UN PROJET CONCRET D AMÉLIORATION... 5 LE STAND... 5 EXEMPLES DE STANDS RÉGULIERS (10 X 10)... 6 EXEMPLES DE STANDS

Plus en détail

Direction générale. www.cmaisonneuve.qc.ca/emploi. Les personnes intéressées ont jusqu au. 28 novembre 2012, à 16 h, pour faire parvenir

Direction générale. www.cmaisonneuve.qc.ca/emploi. Les personnes intéressées ont jusqu au. 28 novembre 2012, à 16 h, pour faire parvenir Reconnu pour la qualité de sa formation, le Collège de Maisonneuve accueille près de 7 000 étudiants, jeunes et adultes inscrits à la formation créditée, et plus de 2 000 personnes y suivent des activités

Plus en détail

Soumettre une demande

Soumettre une demande Soumettre une demande Table des matières 1. Financement de projets... 2 1.1 Les règles de financement... 3 1.2 Procédure de dépôt et phases d étude des demandes... 4 1.2.1 Volet Sécurité alimentaire...

Plus en détail

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international Seul le prononcé fait foi Mesdames et messieurs les négociateurs, chers amis, Je tenais à être avec vous

Plus en détail

Centre de professionnalisation des entrepreneurs culturels & artistiques

Centre de professionnalisation des entrepreneurs culturels & artistiques Centre de professionnalisation des entrepreneurs culturels & artistiques programme 2014-2015 Arts VIVANTS >>> gestion >>> social >>> fiscal >>> communication FRANCHE-COMTÉ CALENDRIER 2014-2015 30 septembre

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise

Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise Réflexion sur votre situation actuelle Quelles sont actuellement les compétences de votre entreprise? Compétences techniques Autres compétences

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 WWW.CASIOPE.ORG POUR LES INTERVENANTS EN PETITE ENFANCE POUR LES GESTIONNAIRES ET LES RESPONSABLES DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE Table des matières POUR TOUS LES INTERVENANTS

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

Programme de Capacity building «Pilotage et Evaluation»

Programme de Capacity building «Pilotage et Evaluation» Programme de Capacity building «Pilotage et Evaluation» Accompagnement des associations actives sur le terrain de la petite enfance et de la lutte contre la pauvreté pour le renforcement des compétences

Plus en détail

INSCRIPTION ET DOSSIER ATER - 2016

INSCRIPTION ET DOSSIER ATER - 2016 INSCRIPTION ET DOSSIER ATER - 2016 Parco urs administratif du doctorant Quel est l'intérêt de faire une thèse? Quelles portes cela m'ouvre-t-il? Quel sujet choisir? Quel directeur? Comment obtenir un financement?

Plus en détail

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal lors du séminaire en éducation Beijing, le 23 septembre 2005 Sanghai, le 26 septembre

Plus en détail

Guide de l entrevue Étapes préparatoires

Guide de l entrevue Étapes préparatoires Service Alternance Travail-Études et Placement Guide de l entrevue Étapes préparatoires Une entrevue ça se prépare! L entrevue est une étape décisive dans le processus de recrutement Une entrevue, ça ne

Plus en détail

(AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE. ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un budget restreint?

(AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE. ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un budget restreint? ASSOCIATION INTERNATIONALE DES PROCUREURS ET POURSUIVANTS (AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE LES UNS DES AUTRES ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un

Plus en détail

Conférence à haut niveau sur l avenir de la Cour européenne des droits de l homme DECLARATION

Conférence à haut niveau sur l avenir de la Cour européenne des droits de l homme DECLARATION 27/04/2011 Conférence à haut niveau sur l avenir de la Cour européenne des droits de l homme organisée dans le cadre de la présidence turque du Comité des Ministres du Conseil de l'europe IZMIR, Turquie

Plus en détail