Les zoonoses en élevage

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les zoonoses en élevage"

Transcription

1 Le saviez-vous Les sujets fragiles Les personnes dont les défenses naturelles sont affaiblies (maladies chroniques, greffes, certains traitements ), les femmes enceintes se trouvant au contact d animaux, doivent être informées que ces animaux sont très fréquemment porteurs sains de maladies, ce qui peut constituer pour elles un danger potentiel. Les autres maladies Les animaux peuvent transmettre des zoonoses mais peuvent être également à l origine d autres maladies comme des allergies cutanées ou respiratoires (poils d animaux, désinfectants ), d autres pathologies infectieuses (tétanos, surinfection de plaies ). Les moyens de prévention décrits dans les fiches s appliquent également à ces maladies. Deux déclarations? La déclaration d accident de travail Si, lors de la manipulation d un animal, vous êtes blessé, même légèrement, il est impératif : de réaliser les premiers soins d hygiène (lavage, désinfection, pansement), d inscrire tout évènement sur le registre d accident bénin de l entreprise, s il existe, de consulter votre médecin traitant en lui expliquant votre travail en cas d aggravation, d établir une déclaration d accident du travail pour une prise en charge complète des soins. La déclaration de maladie professionnelle Si, après la manipulation d un animal, vous constatez les signes décrits dans les fiches, il est impératif de : consulter votre médecin traitant en lui expliquant votre travail, d établir une déclaration de maladie professionnelle avec votre médecin traitant. En cas de reconnaissance en tant que maladie professionnelle, vous pourrez ainsi bénéficier d une prise en charge complète des soins. Ces déclarations alimentent un observatoire MSA des risques liés aux contacts avec les animaux. Les exploitations, entreprises et actifs agricoles pourront ainsi mettre en œuvre une prévention encore plus efficace. Devant tout symptôme, penser à préciser à votre médecin traitant que vous travaillez au contact d animaux Réalisation : PAO-Communication MSA IdF - Crédit photo : MSA IdF - Illustrations : Natacha BIGAN - Impression : Lecaux imprimerie - 01/2012. Santé - Sécurité au travail > Les Zoonoses en élevage Les zoonoses en élevage MALADE Comme un chien? pensez à la déclaration de maladie professionnelle Plus d informations sur : BP Paris cedex 14 Tél. : Fax :

2 Qu est ce qu une ZOONOSE? Une zoonose est une maladie qui se transmet de l animal à l homme. Cette transmission peut se faire par différentes voies : cutanée, muqueuse, respiratoire et digestive (contact mains souillées-bouche) ou par l intermédiaire d autres vecteurs vivants comme les insectes. De façon générale, elle ne se transmet pas d homme à homme. L animal, réservoir de la maladie, peut être : malade et transmettre l agent pathogène à l homme, porteur sain : il est porteur de l agent pathogène sans pour autant développer la maladie mais il est capable de transmettre cet agent pathogène. On peut retenir quatre grands types de zoonose : les zoonoses bactériennes, les zoonoses virales, les zoonoses parasitaires, les zoonoses mycosiques (champignons microscopiques). Toutes les maladies présentes chez les animaux ne sont pas transmissibles à l homme et ne sont donc pas considérées comme des zoonoses. Les situations à risque : contact avec un animal contact avec des objets souillés manipulation des déjections, cadavres, placentas inhalation de poussières contaminées Autre problème : l allergie Attention l allergie n est pas une zoonose Lorsque l organisme produit une réaction allergique, il libère une substance «l histamine» responsable majeur des symptômes. L action de l histamine peut être bloquée par des médicaments spécifiques appelés antihistaminiques. L allergie peut être fatale lorsqu elle évolue vers un œdème de Quincke (gonflement rapide de la peau et des muqueuses) ou un choc anaphylactique (réaction allergique extrême et brutale) Les allergies les plus fréquentes sont dues aux piqûres d hyménoptères : abeilles, guêpes, frelons Tableau d évaluation du risque professionnel zoonoses en élevage Maladies classées en fonction de leur fréquence d apparition chez l homme en milieu professionnel Très fréquent Fréquent Rare Maladies Brucellose Campylobactériose Charbon bactérien Cryptococcose Ecthyma contagieux ou ORF Encéphalophathie spongiforme bovine Fièvre Q Gale Grippe aviaire Infection à Pseudomonas aeruginosa Leptospirose Listériose Maladie des griffes du chat Maladie de lyme Mycoses superficielles Ornithose - Psittacose Pasteurellose Rouget Salmonellose Streptococcus suis Teigne Ténia Toxocarose Toxoplasmose Tuberculose bovine Tuberculose cutanée Yersiniose Chats Théorique Non concerné ou non démontré Chiens Bovins Ovins Maladies fréquentes liées au contact prolongé avec l eau Elevage gros animaux Caprins Animaux Porcs Chevaux Volailles Présence de tiques dans l'environnement de travail Poissons

3 Les moyens de prévention Je travaille au contact de bovins Je mets en place des pratiques professionnelles adaptées et des mesures d hygiène élémentaires : 1. Hygiène vestimentaire Je porte une tenue vestimentaire appropriée et réservée au travail Je nettoie régulièrement ma tenue de travail J utilise une armoire vestiaire à double compartiment pour les vêtements de ville et de travail 2. Hygiène individuelle indispensable Je me lave les mains après la manipulation des animaux Je me lave les mains avant de boire, manger ou fumer Je prends une douche en fin de journée de travail En cas de plaie, je la nettoie au savon, je la désinfecte et je la protège avec un pansement imperméable. En cas de plaie grave, j appelle le Port de gants Je systématise le port de gants en cuir pour tout contact avec les animaux J utilise des gants imperméables pour les travaux d entretien, pour la manipulation des déchets animaux et des cadavres Je porte des gants jetables pour les soins (pansements, piqûres, application de produits vétérinaires ) Je pense à mettre impérativement des gants en cas de lésions même minimes au niveau des mains 4. Port de masque respiratoire FFP2 Je porte un masque au contact d un animal mort Dans tous les cas, je respecte les consignes de sécurité de l entreprise! Réalisation : PAO-Communication MSA IdF - Crédit photo : MSA IdF - Illustrations : Natacha BIGAN - Impression : Lecaux imprimerie - 01/2012. Santé - Sécurité au travail > Les Zoonoses en élevage Les zoonoses des bovins on peut être fort comme un boeuf et porter un epi Plus d informations sur : BP Paris cedex 14 Tél. : Fax :

4 Principales zoonoses transmises par les bovins Nom de la maladie Type de maladie Agent pathogène Mode de transmission Signes de la maladie chez l homme Teigne Champignon : Microsporum ou Trichophyton les animaux ou avec des éléments souillés Durée d incubation : une semaine Symptômes : apparition de lésions au niveau des zones de contact avec les animaux (cou, visage, avant-bras), anneaux rougeâtres qui démangent Charbon bactéridien Bactérie : Bacillus anthracis Contamination par contact cutané avec des animaux vivants ou morts ou inhalation de spores Durée d incubation : 2 à 5 jours Symptômes : forme cutanée dans 90% des cas (escarre noirâtre), forme digestive avec des douleurs abdominales ou forme respiratoire avec évolution rapide et grave Fièvre Q Bactérie : Coxiella Burnetti Contamination par inhalation Durée d incubation : 2 à 3 semaines Symptômes : syndrome grippal, complications possibles chez les sujets à risques Brucellose Bactérie : Brucella abortus bovis les animaux malades ou par ingestion de produits laitiers ou de viande crue Durée d incubation : 1 à 4 semaines Symptômes : fièvres, courbatures, sueurs abondantes Listériose Bactérie : Listeria monocytogenes Contamination par contact cutané lors d avortement ou de mise-bas Durée d incubation : 3 à 70 jours, 3 semaines en moyenne Symptômes : fièvre, fatigue, très rarement des lésions cutanées, risque d avortement chez la femme enceinte Salmonellose Bactérie : Salmonella typhimurium, enteritidis Contamination par contact mainsbouche avec les élements souillés Durée d incubation : 1 semaine Symptômes : fièvre, douleurs abdominales, diarrhée, forme grave chez les personnes immuno déprimées Tuberculose bovine Bactérie : Mycobacterium bovis Contamination par inhalation en respirant des aérosols Durée d incubation : 2 ans Symptômes : fièvre modérée, fatigue générale, amaigrissement et symptômes qui dépendent de la localisation infectieuse Encéphalopathie Spongiforme Bovine Protéine prion Contamination par plaie avec outil souillé par des substances nerveuses contaminées (moelle épinière, nerf ) Durée d incubation : plusieurs années Symptômes : troubles de l équilibre et de la sensibilité, puis démence et décès au bout d un an Très fréquent Fréquent Rare Théorique

5 Les moyens de prévention Je travaille au contact de chevaux Je mets en place des pratiques professionnelles adaptées et des mesures d hygiène élémentaires : 1. Hygiène vestimentaire Je porte une tenue vestimentaire appropriée et réservée au travail Je nettoie régulièrement ma tenue de travail J utilise une armoire vestiaire à double compartiment pour les vêtements de ville et de travail 2. Hygiène individuelle indispensable Je me lave les mains après la manipulation des animaux Je me lave les mains avant de boire, manger ou fumer Je prends une douche en fin de journée de travail En cas de plaie, je la nettoie au savon, je la désinfecte et je la protège avec un pansement imperméable. En cas de plaie grave, j appelle le Port de gants Je systématise le port de gants en cuir pour tout contact avec les animaux J utilise des gants imperméables pour les travaux d entretien, pour la manipulation des déchets animaux et des cadavres Je porte des gants jetables pour les soins (pansements, piqûres, application de produits vétérinaires ) Je pense à mettre impérativement des gants en cas de lésions même minimes au niveau des mains 4. Port de masque respiratoire FFP2 J utilise un masque lors des travaux de curage Je porte un masque au contact d un animal mort Dans tous les cas, je respecte les consignes de sécurité de l entreprise! Réalisation : PAO-Communication MSA IdF - Crédit photo : MSA IdF - Illustrations : Natacha BIGAN - Impression : Lecaux imprimerie - 01/2012. Santé - Sécurité au travail > Les Zoonoses en élevage Les zoonoses des chevaux être à cheval sur l hygiène vous évitera d attraper des maladies Plus d informations sur : BP Paris cedex 14 Tél. : Fax :

6 Principales zoonoses transmises par les chevaux Nom de la maladie Type de maladie Agent pathogène Mode de transmission Signes de la maladie chez l homme Teigne Champignon : Microsporum ou Trichophyton les animaux ou avec des éléments souillés Durée d incubation : courte, de l ordre d une semaine Symptômes : plaques rouges sur le cuir chevelu et la peau qui démangent et ont tendance à s élargir Gale Parasite : Sarcoptes Contamination par contact cutané direct avec l animal Durée d incubation : quelques jours à 3 semaines Symptômes : démangeaisons intenses avec lésions de grattage au niveau des zones de contact avec l animal (mains, bras, jambes... ) Salmonellose Bactérie : Salmonella typhimurium, enteritidis Contamination par contact mainsbouche Durée d incubation : 48h à 3 jours Symptômes : fièvre, douleurs abdominales, diarrhée, vomissements, forme grave chez les personnes immuno déprimées Charbon Bactérie : Bacillus anthracis des animaux vivants ou morts, ou avec leurs sous-produits et par inhalation de spores Durée d incubation : 2 à 5 jours Symptômes : forme cutanée dans 90% des cas (escarre noirâtre), forme digestive avec des douleurs abdominales et forme respiratoire avec évolution rapide et grave Leptospirose Bactérie : Leptospira interrogans Contamination par contact cutané ou muqueux avec des éléments souillés d urine Durée d incubation : 6 à 14 jours Symptômes : fièvre, état grippal, jaunisse, atteinte rénale, saignements, atteinte neurologique, atteinte pulmonaire Yersiniose Bactérie : Yersinia pseudotuberculosis Contamination par contact mainsbouche Durée d incubation : 1 à 15 jours Symptômes : fièvre, douleurs abdominales, diarrhée (ressemble à une crise d appendicite) Pasteurellose Bactérie : Pasteurella pneumotropica/multocida Contamination par morsure ou inhalation dans les locaux abritant des animaux infectés Durée d incubation : 2 ans Symptômes : fièvre, plaie, avec gonflement rouge et douloureux, suintante, accompagnée de ganglions, atteinte articulaire, atteinte pulmonaire Ténia Parasite (ver) : Taenia saginata Contamination par contact mainsbouche Durée d incubation : quelques jours à 3 semaines Symptômes : nausées, troubles de l appétit, troubles du transit, apparition d anneaux au niveau de l anus en dehors des selles Très fréquent Fréquent Rare Théorique

7 Les moyens de prévention Je travaille au contact d oiseaux et de volailles Je mets en place des pratiques professionnelles adaptées et des mesures d hygiène élémentaires : 1. Hygiène vestimentaire Je porte une tenue vestimentaire appropriée et réservée au travail Je nettoie régulièrement ma tenue de travail J utilise une armoire vestiaire à double compartiment pour les vêtements de ville et de travail 2. Hygiène individuelle indispensable Je me lave les mains régulièrement Je me lave les mains avant de boire, manger ou fumer Je prends une douche en fin de journée de travail En cas de plaie, je la nettoie au savon, je la désinfecte et je la protège avec un pansement imperméable. En cas de plaie grave, j appelle le Port de gants Je systématise le port de gants en cuir pour tout contact avec les animaux J utilise des gants imperméables pour les travaux d entretien, pour la manipulation des déchets animaux et des cadavres Je porte des gants jetables pour les soins (piqûres, application de produits vétérinaires ) Je pense à mettre impérativement des gants en cas de lésions même minimes au niveau des mains 4. Port de masque respiratoire FFP2 Je porte un masque lors des activités nettoyage (plumes, poussières en suspension ) Je porte un masque lors du ramassage d animaux morts Dans tous les cas, je respecte les consignes de sécurité de l entreprise! Réalisation : PAO-Communication MSA IdF - Crédit photo : MSA IdF - Illustrations : Natacha BIGAN - Impression : Lecaux imprimerie - 01/2012. Santé - Sécurité au travail > Les Zoonoses en élevage Les zoonoses des oiseaux et des volailles n attendez-pas que les poules aient des dents pour évaluer les risques! Plus d informations sur : BP Paris cedex 14 Tél. : Fax :

8 Principales zoonoses transmises par les oiseaux et les volailles Nom de la maladie Type de maladie Agent pathogène Mode de transmission Signes de la maladie chez l homme Ornithose - Psittacose Bactérie : Chlamydophila psittaci Contamination par voie respiratoire Durée d incubation : 10 à 15 jours Symptômes : fièvre élevée avec atteinte respiratoire, toux, forme grave possible Campylobactériose Bactérie : Campylobacter jejuni Contamination par contact mains-bouche avec les éléments souillés de matières fécales Durée d incubation : 1 semaine Symptômes : fièvre, douleurs abdominales, diarrhée, forme grave chez les personnes immuno déprimées Salmonellose Bactérie : Salmonella typhimurium, enteritidis Contamination par contact mains-bouche avec les éléments souillés de matières fécales Durée d incubation : 12 à 24 heures Symptômes : diarrhée, vomissements et fièvre Cryptococcose Champignon : Cryptococcus neoformans Contamination par voie respiratoire : inhalation de poussières souillées par des fientes Durée d incubation : variable Symptômes : atteinte neurologique chez les personnes immuno déprimées. Rare atteinte cutanée ou pulmonaire Grippe aviaire Virus : Influenza A Contamination par voie respiratoire Durée d incubation : quelques jours Symptômes : syndrome grippal probable et pneumopathie. Forme grave possible Très fréquent Rare

9 Les moyens de prévention Je travaille au contact d ovins ou de caprins Je mets en place des pratiques professionnelles adaptées et des mesures d hygiène élémentaires : 1. Hygiène vestimentaire Je porte une tenue vestimentaire appropriée et réservée au travail Je nettoie régulièrement ma tenue de travail J utilise une armoire vestiaire à double compartiment pour les vêtements de ville et de travail 2. Hygiène individuelle indispensable Je me lave les mains régulièrement Je me lave les mains avant de boire, manger ou fumer Je prends une douche en fin de journée de travail En cas de plaie, je la nettoie au savon, je la désinfecte et je la protège avec un pansement imperméable. En cas de plaie grave, j appelle le Port de gants Je systématise le port de gants en cuir pour tout contact avec les animaux J utilise des gants imperméables pour les travaux d entretien, pour la manipulation des déchets animaux et des cadavres Je porte des gants jetables pour les soins (pansements, piqûres, application de produits vétérinaires ) Je pense à mettre impérativement des gants en cas de lésions même minimes au niveau des mains 4. Port de masque respiratoire FFP2 Je porte un masque lors du ramassage d animaux morts Dans tous les cas, je respecte les consignes de sécurité de l entreprise! Réalisation : PAO-Communication MSA IdF - Crédit photo : MSA IdF - Illustrations : Natacha BIGAN - Impression : Lecaux imprimerie - 01/2012. Santé - Sécurité au travail > Les Zoonoses en élevage Les zoonoses des ovins et caprins protégez-vous avant de devenir chèvre! Plus d informations sur : BP Paris cedex 14 Tél. : Fax :

10 Principales zoonoses transmises par les ovins et les caprins Nom de la maladie Type de maladie Agent pathogène Mode de transmission Signes de la maladie chez l homme Fièvre Q Bactérie : Coxiella Burnetti Contamination par inhalation Durée d incubation : 2 à 3 semaines Symptômes : syndrome grippal, complications possibles chez les sujets à risque Charbon bactéridien Bactérie : Bacillus anthracis Contamination par contact cutané avec des animaux vivants ou morts ou inhalation de spores Durée d incubation : 2 à 5 jours Symptômes : forme cutanée dans 90% des cas (escarre noirâtre), forme digestive avec des douleurs abdominales ou forme respiratoire avec évolution rapide et grave Ecthyma contagieux ou ORF Virus : Parapoxvirus ORF Contamination par contact cutané (peau lésée) avec un animal atteint Durée d incubation : variable Symptômes : lésion cutanée au point d innoculation avec possible croûte, ganglion et fièvre Brucellose Bactérie : Brucella melitensis les animaux malades ou par ingestion de produits laitiers ou de viande crue Durée d incubation : 1 à 4 semaines Symptômes : fièvres, courbatures, sueurs abondantes Salmonellose Bactérie : Salmonella Contamination par contact mains-bouche avec les élements souillés Durée d incubation : 1 semaine Symptômes : fièvre, douleurs abdominales, diarrhée, forme grave chez les personnes immuno déprimées Listériose Bactérie : Listeria monocytogenes Contamination par contact cutané lors d avortement ou de mise-bas Durée d incubation : 3 à 70 jours, 3 semaines en moyenne Symptômes : fièvre, fatigue, très rarement des lésions cutanées, risque d avortement chez la femme enceinte Très fréquent Fréquent Rare

11 Les moyens de prévention Je travaille au contact de chiens et de chats Je mets en place des pratiques professionnelles adaptées et des mesures d hygiène élémentaires : 1. Hygiène vestimentaire Je porte une tenue vestimentaire appropriée et réservée au travail Je nettoie régulièrement ma tenue de travail J utilise une armoire vestiaire à double compartiment pour les vêtements de ville et de travail 2. Hygiène individuelle indispensable Je me lave les mains régulièrement Je me lave les mains avant de boire, manger ou fumer Je prends une douche en fin de journée de travail En cas de plaie, je la nettoie au savon, je la désinfecte et je la protège avec un pansement imperméable. 3. Port de gants Je systématise le port de gants en cuir pour tout contact avec les animaux J utilise des gants imperméables pour les travaux d entretien, pour la manipulation des déchets animaux et des cadavres Je porte des gants jetables pour les soins (pansements, piqûres, application de produits vétérinaires ) Je pense à mettre impérativement des gants en cas de lésions même minimes au niveau des mains 4. Port de masque respiratoire FFP2 Je porte un masque lors du ramassage d animaux morts En cas de morsure ou de griffure : Je lave la plaie avec du savon, la désinfecte et mets un pansement En cas de plaie grave, j appelle le 15 Dans tous les cas, je respecte les consignes de sécurité de l entreprise! Réalisation : PAO-Communication MSA IdF - Crédit photo : MSA IdF - Illustrations : Natacha BIGAN - Impression : Lecaux imprimerie - 01/2012. Santé - Sécurité au travail > Les Zoonoses en élevage Les zoonoses des chiens et des chats pour reprendre du poil de la bête informez votre médecin traitant de votre activité Plus d informations sur : BP Paris cedex 14 Tél. : Fax :

12 Principales zoonoses transmises par les chiens et les chats Nom de la maladie Type de maladie Agent pathogène Mode de transmission Signes de la maladie chez l homme Pasteurellose Chiens - Chats Bactérie : Pasteurella multocida Contamination par morsure ou griffure Durée d incubation : 3 à 6 heures Symptômes : plaie douloureuse et suintante, complications : douleurs articulaires, infection généralisée Maladie des griffes du chat Chats Bactérie : Bartonella henselae Contamination par morsure ou griffure Durée d incubation : 2 à 4 semaines Symptômes : plaie au niveau de la griffure et ganglions à proximité de la lésion Teigne Chiens - Chats Champignons : Microsporum canis, Trichophyton mentagrophytes les animaux ou avec des éléments souillés Durée d incubation : 10 à 15 jours Symptômes : plaques rouges sur le cuir chevelu et la peau qui démangent et ont tendance à s élargir Toxocarose Chiens - Chats Parasite : Toxocara canis et cati Contamination par contact mains-bouche avec les éléments souillés de matières fécales Durée d incubation : quelques jours à quelques semaines Symptômes : manifestation allergique, fièvre, nausées, vomissement Toxoplasmose Chats Parasite : Toxoplasma gondii Contamination par contact mains-bouche avec les éléments souillés de matières fécales Durée d incubation : 1 à 3 semaines Symptômes : fièvre, ganglions, fatigue et complications de grossesse Gale Chiens - Chats Parasite : Sarcoptes scabiei, Notoedres cati l animal Durée d incubation : quelques jours à 3 semaines Symptômes : lésions cutanées principalement des mains avec démangeaisons/lésions possibles liées au grattage Infections digestives Chiens - Chats Bactérie : Salmonella, Campylobacter, Yersinia Contamination par contact mains-bouche avec les éléments souillés de matières fécales Symptômes : nausées, vomissement, diarrhée Rage terrestre : attention aux animaux d importation douteuse ou illégale Très fréquent Fréquent Rare

13 Les moyens de prévention Je travaille au contact de poissons Je mets en place des pratiques professionnelles adaptées et des mesures d hygiène élémentaires : 1. Hygiène vestimentaire Je porte une tenue vestimentaire appropriée et réservée au travail Je nettoie régulièrement ma tenue de travail J utilise une armoire vestiaire à double compartiment pour les vêtements de ville et de travail 2. Hygiène individuelle indispensable Je me lave les mains régulièrement Je me lave les mains avant de boire, manger ou fumer Je prends une douche en fin de journée de travail En cas de plaie, je la nettoie au savon, je la désinfecte et je la protège avec un pansement imperméable. En cas de plaie grave, j appelle le Port de gants Je systématise le port de gants étanches pour tout contact avec les poissons Je pense à mettre impérativement des gants étanches en cas de lésions même minimes au niveau des mains 4. Port de masque respiratoire FFP2 J utilise un masque lors des travaux de curage Je porte un masque au contact d un animal mort Dans tous les cas, je respecte les consignes de sécurité de l entreprise! Réalisation : PAO-Communication MSA IdF - Crédit photo : MSA IdF - Illustrations : Natacha BIGAN - Impression : Lecaux imprimerie - 01/2012. Santé - Sécurité au travail > Les Zoonoses en élevage Les zoonoses des poissons faire une évaluation des risques vous aidera à rester heureux comme un poisson dans l eau! Plus d informations sur : BP Paris cedex 14 Tél. : Fax :

14 Principales zoonoses transmises par les poissons Nom de la maladie Type de maladie Agent pathogène Mode de transmission Signes de la maladie chez l homme Tuberculose cutanée Bactérie : Mycobacterium marinum les poissons, les crustacés ou avec de l eau contaminée en cas de plaie Durée d incubation : 2 à 3 semaines Symptômes : lésions cutanées des membres supérieurs, difficiles à cicatriser, ganglions, guérison en plusieurs mois avec cicatrices Zoonoses et maladies favorisées par le contact prolongé avec l eau Nom de la maladie Type de maladie Agent pathogène Mode de transmission Signes de la maladie chez l homme Salmonellose Bactérie : Salmonella paratyphi B. Contamination par contact mainsbouche par le biais de matériel ou d eau contaminés Durée d incubation : 12 à 24 heures Symptômes : fièvre, douleurs abdominales, diarrhée Mycoses superficielles Champignons : Candida albicans, Trichophyton Contamination par contact prolongé avec l eau Durée d incubation : 2 à 7 jours Symptômes : démangeaisons et lésions entre les doigts, atteinte possible des ongles Infection à Pseudomonas aeruginosa Bactérie : Pseudomonas aeruginosa l eau contaminée Durée d incubation : 1 à 3 jours Symptômes : infection de l œil chez les porteurs de lentilles, surinfection de plaie, pathologie sévère chez les personnes immuno déprimées Leptospirose Bactérie : Leptospira interrogans des éléments souillés d urine Durée d incubation : 6 à 14 jours Symptômes : fièvre, jaunisse, atteinte rénale, saignements modérés Très fréquent Maladies fréquentes liées au contact prolongé avec l eau

15 Les moyens de prévention Je travaille au contact de porcs Je mets en place des pratiques professionnelles adaptées et des mesures d hygiène élémentaires : 1. Hygiène vestimentaire Je porte une tenue vestimentaire appropriée et réservée au travail Je nettoie régulièrement ma tenue de travail J utilise une armoire vestiaire à double compartiment pour les vêtements de ville et de travail 2. Hygiène individuelle indispensable Je me lave les mains régulièrement Je me lave les mains avant de boire, manger ou fumer Je prends une douche en fin de journée de travail En cas de plaie, je la nettoie au savon, je la désinfecte et je la protège avec un pansement imperméable. En cas de plaie grave, j appelle le Port de gants Je systématise le port de gants en cuir pour tout contact avec les animaux J utilise des gants imperméables pour les travaux d entretien, pour la manipulation des déchets animaux et des cadavres Je porte des gants jetables pour les soins (pansements, piqûres, application de produits vétérinaires ) Je pense à mettre impérativement des gants en cas de lésions même minimes au niveau des mains 4. Port de masque respiratoire FFP2 Je porte un masque au contact d animaux morts Dans tous les cas, je respecte les consignes de sécurité de l entreprise! Réalisation : PAO-Communication MSA IdF - Crédit photo : MSA IdF - Illustrations : Natacha BIGAN - Impression : Lecaux imprimerie - 01/2012. Santé - Sécurité au travail > Les Zoonoses en élevage Les zoonoses des porcs copains comme cochons : évitons les maladies Plus d informations sur : BP Paris cedex 14 Tél. : Fax :

16 Principales zoonoses transmises par les porcs Nom de la maladie Type de maladie Agent pathogène Mode de transmission Signes de la maladie chez l homme Rouget Bactérie : Erysipelothrix rhusiopathiae Contamination par voie cutanée : inoculation accidentelle (piqûre) ou par souillure d une plaie préexistante Durée d incubation : 24 à 48 heures Symptômes : plaque localisée violacée dure avec une sensation de brûlure, forme généralisée exceptionnelle mais grave Salmonelloses Bactérie : Salmonella entérica Contamination par contact mainsbouche avec les élements souillés de matière fécales Durée d incubation : 12 à 24 heures Symptômes : diarrhée, vomissements et fièvre Streptococcus suis Bactérie : Streptococcus suis Contamination par voie cutanée : inoculation accidentelle (piqûre) ou par souillure d une plaie préexistante Durée d incubation : 2 à 4 jours Symptômes : méningite avec séquelles fréquentes de surdités Campylobactériose Bactérie : Campylobacter jejuni et coli Contamination par contact mains-bouche avec les élements souillés de matières fécales Durée d incubation : 1 semaine Symptômes : diarrhée, fièvre et douleurs abdominales, forme grave chez les personnes immunodéprimées Pasteurellose Bactérie : Pasteurella multocida Contamination par morsure ou griffure Durée d incubation : 3 à 6 heures Symptômes : plaie douloureuse et suintante, complications : douleurs articulaires, infection généralisée Listériose Bactérie : Listeria monocytogenes Contamination par ingestion d aliments contaminés et par contact cutané lors d avortement ou de mise-bas Durée d incubation : 3 à 70 jours, 3 semaines en moyenne Symptômes : fièvre, fatigue, très rarement des lésions cutanées, risque d avortement chez la femme enceinte Brucellose Bactérie : Brucella suis les animaux malades ou par ingestion de viande crue Durée d incubation : 1 à 4 semaines Symptômes : fièvres, courbatures, sueurs abondantes Très fréquent Fréquent Rare

APPROCHE PARTICIPATIVE PAR BRANCHE FILIÈRE VIANDE DE BOUCHERIE RESPONSABLES D ABATTOIR. Pourquoi et comment évaluer les risques biologiques

APPROCHE PARTICIPATIVE PAR BRANCHE FILIÈRE VIANDE DE BOUCHERIE RESPONSABLES D ABATTOIR. Pourquoi et comment évaluer les risques biologiques APPROCHE PARTICIPATIVE PAR BRANCHE FILIÈRE VIANDE DE BOUCHERIE I RESPONSABLES D ABATTOIR Pourquoi et comment évaluer les risques biologiques RESPONSABLES D ABATTOIR Pourquoi et comment évaluer les risques

Plus en détail

TIAC : TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES

TIAC : TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES TIAC : TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES 17/09/09 Mlle Daumas Infectieux I. Définition II. Épidémiologie A. 26 maladies à déclaration obligatoire B. Lieu de survenue : III. Principaux agents des

Plus en détail

Journée régionale Hygiène prévention des infections en EMS 14.11.13. Animation assistée par les animaux et risque infectieux

Journée régionale Hygiène prévention des infections en EMS 14.11.13. Animation assistée par les animaux et risque infectieux Journée régionale Hygiène prévention des infections en EMS 14.11.13 Animation assistée par les animaux et risque infectieux Introduction En France : plus de 61 millions d animaux de compagnie qui contribuent

Plus en détail

Nouveaux risques zoonosiques en pratique canine

Nouveaux risques zoonosiques en pratique canine Nouveaux risques zoonosiques en pratique canine Jean Blancou AFVAC 8 décembre 2007 1 Les Zoonoses ou maladies zoonosiques sont des maladies ou des infections qui se transmettent naturellement des animaux

Plus en détail

Complications Le Tinea capitis peut entraîner des plaques d alopécie permanente du cuir chevelu.

Complications Le Tinea capitis peut entraîner des plaques d alopécie permanente du cuir chevelu. TINEA CAPITIS INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition Le Tinea capitis est une infection mycotique (fongique) du cuir chevelu communément appelée teigne. Le champignon Trichophyton tonsurans en est la cause

Plus en détail

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général I/ Grippes saisonnières 1/ Cadre général La grippe saisonnière est une infection virale contagieuse due à des virus de type Myxovirus influenzae. De nombreux virus grippaux circulent dans le monde, notamment

Plus en détail

VACCINATIONS DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

VACCINATIONS DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Circulaire n 43/2008 Cl. C 44 Colmar, le 3 novembre 2008 Màj. septembre 2013 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - R H I N F O N C T I O N P U B L I Q U E T E R R I T O R I A L E 2 2, rue Wi l s

Plus en détail

1 La Grippe en questions

1 La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Les principales anthropozoonoses

Les principales anthropozoonoses Les principales anthropozoonoses Les principales anthropozoonoses Ou plutôt les principales maladies animales transmissibles à l homme en Belgique. La rage La rage Le grand classique aujourd hui éteint.

Plus en détail

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!...

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!... Épidémie de grippe Table des matières Définitions... 1 Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2 Incubation :... 2 Comment se protéger!... 2 Mouchage, éternuements, crachat, toux... 2 Éviter

Plus en détail

Item 73 : Risques sanitaires liés à l'eau et à l'alimentation. Toxiinfections

Item 73 : Risques sanitaires liés à l'eau et à l'alimentation. Toxiinfections Item 73 : Risques sanitaires liés à l'eau et à l'alimentation. Toxiinfections alimentaires Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Principaux risques liés à la consommation d'eau ou

Plus en détail

INFORMATIONS GENERLES

INFORMATIONS GENERLES Nature Echantillon/ Espèce animale Motif (non exhaustif) Maladie/ Recherche Méthode(s) appliquée(s) Par défaut SERUM Achat Brucellose, Sérologie EAT Brucellose, sérologie EAT+ELISA individuel. Prophylaxie

Plus en détail

Les zoonoses. des chiens et des chats. Les moyens de prévention

Les zoonoses. des chiens et des chats. Les moyens de prévention Vous travaillez au contact de chiens ou de chats Respecter des mesures simples d hygiène et de pratiques professionnelles 1. Hygiène vestimentaire 2. Hygiène individuelle indispensable Se laver les mains

Plus en détail

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière 1. Je veux me protéger efficacement de la grippe La grippe n est pas un simple rhume. Fièvre soudaine, toux

Plus en détail

félins peuvent-ils être vaccinés?

félins peuvent-ils être vaccinés? Fiche technique n 6 Contre quelles maladies nos félins peuvent-ils être vaccinés? Les valences vaccinales* destinées aux chats sont regroupées en deux catégories : les valences dites «essentielles» conseillées

Plus en détail

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines.

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines. INFLUENZA INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L influenza est une infection virale aiguë saisonnière très contagieuse, qui peut être prévenue annuellement par la vaccination. La maladie est causée par le

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS 1. Qu est-ce que la grippe? 2. Comment se transmet la grippe? 3. Combien de temps une personne infectée est-elle contagieuse? 4. Quels sont les symptômes de la

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

Les animaux en EHPAD : règles d hygiène

Les animaux en EHPAD : règles d hygiène 5 ème journée régionale de formation et d information. Prévention du risque infectieux en EHPAD CHRU de LILLE Les animaux en EHPAD : règles d hygiène Annie BRENET, CDS Hygiéniste ARLIN Picardie Jeudi 23

Plus en détail

PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE

PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE MALADIES INFECTIEUSES PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La pharyngo-amygdalite virale consiste en une angine (mal de gorge) causée par différents virus

Plus en détail

Résultats de l enquête sur

Résultats de l enquête sur Santé Sécurité au Travail - MSA Ile-de-France > Les zoonoses en Animalerie Jardinerie Résultats de l enquête sur les zoonoses en Animalerie Jardinerie en Ile-de-France MSA Ile-de-France Introduction Le

Plus en détail

La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de

La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de douleurs rebelles et sa fréquence augmente avec l âge après

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU SECTEUR DE L ALIMENTATION

GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU SECTEUR DE L ALIMENTATION PANDÉMIE GRIPPALE GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU SECTEUR DE L ALIMENTATION p.2 INFLUENZA AVIAIRE ET PANDÉMIE GRIPPALE p.2 POURQUOI FAUT-IL SE PRÉPARER? p.3 RISQUE DE CONTAGION p.4 MESURES DE

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles SOMMAIRE QU EST-CE QU UNE IST? p. 5 La Blennorragie gonococcique p. 7 La Chlamydiose p. Les Condylomes p. L Hépatite B p. L Herpès génital p. Les Mycoplasmes

Plus en détail

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous?

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Vous refusez à cause des effets secondaires Explications : En

Plus en détail

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE e Au XVII siècle, l invention du microscope a permis d observer des êtres vivants de toute petite taille: les micro-organismes (ou microbes). Comment les microbes déclenchent-ils

Plus en détail

PRINCIPAUX MICROORGANISMES PATHOGENES

PRINCIPAUX MICROORGANISMES PATHOGENES Coliformes thermotolérants, Escherichia coli fécale, eaux usées, sol, matières premières non décontaminées Pas, sauf Escherichia coli O157:H7 et E.coli STEC pathogène Développement entre 10 et 48 C ph

Plus en détail

Médicaments. cytotoxiques. et soignants. Manipuler avec précaution!

Médicaments. cytotoxiques. et soignants. Manipuler avec précaution! Médicaments cytotoxiques et soignants Manipuler avec précaution! Les médicaments cytotoxiques : de quoi parle-t-on? Les médicaments cytotoxiques sont largement utilisés dans les services d oncologie dans

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L herpès est une m En France, on estime qu'environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l'herpès à des

Plus en détail

Micro-organismes et voies de transmission. A. Lasheras et D. Monnin Forcomed 2008

Micro-organismes et voies de transmission. A. Lasheras et D. Monnin Forcomed 2008 Micro-organismes et voies de transmission A. Lasheras et D. Monnin Forcomed 2008 1 Microorganismes / microbes / agents infectieux? Ce sont : Des bactéries Des virus Des parasites Des champignons: filamenteux

Plus en détail

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe 1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents 2/ Renseignements sur la grippe Qu est-ce que la grippe? La grippe (influenza) est une infection du nez, de la gorge et des

Plus en détail

Psittacose et bourse aux oiseaux : recommandations de bonnes pratiques pour les organisateurs et les exposants

Psittacose et bourse aux oiseaux : recommandations de bonnes pratiques pour les organisateurs et les exposants Psittacose et bourse aux oiseaux : recommandations de bonnes pratiques pour les organisateurs et les exposants Exemple d une épidémie dans les Pays de la Loire en 2008 Cire Pays de la Loire Qu est-ce que

Plus en détail

Direction générale de la santé Département des situations d urgence sanitaires Bioterrorisme et mesures environnementales en milieu de soins

Direction générale de la santé Département des situations d urgence sanitaires Bioterrorisme et mesures environnementales en milieu de soins Ministère de la santé et des solidarités Direction générale de la santé Département des situations d urgence sanitaires Bioterrorisme et mesures environnementales en milieu de soins Juin 2006 1 Dans le

Plus en détail

Microbiologie 2 CAP APR MME LAGRANGE PLP DU BUGEY - BELLEY janvier 2012. les toxi-infection alimentaires collectives

Microbiologie 2 CAP APR MME LAGRANGE PLP DU BUGEY - BELLEY janvier 2012. les toxi-infection alimentaires collectives les toxi-infection alimentaires collectives Objectif : Etre capable de caractériser les TIAC afin d être un acteur efficace de leur prévention 1. Analyse d une situation : Drame à Avignon L affaire a commencé

Plus en détail

ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON. Année 2006

ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON. Année 2006 ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON Année 2006 APPRECIATION ET GESTION DU RISQUE ZOONOTIQUE CONCERNANT LES ENFANTS QUI FREQUENTENT DES FERMES PEDAGOGIQUES EN FRANCE METROPOLITAINE. THESE Présentée à l

Plus en détail

POURQUOI L HYGIENE 05/10/2011. Bactéries Virus Champignons (levures et moisissures) Parasites A.T.N.C (prion) HYGIENE - PROPRETE ET PREVENTION

POURQUOI L HYGIENE 05/10/2011. Bactéries Virus Champignons (levures et moisissures) Parasites A.T.N.C (prion) HYGIENE - PROPRETE ET PREVENTION GENERALITES EN HYGIENE NOTIONS DE MICROBIOLOGIE PRECAUTIONS STANDARD ANTISEPTIQUES ET DESINFECTANTS HYGIENE - PROPRETE ET PREVENTION POURQUOI L HYGIENE HYGIENE = PROPRETE HYGIENE = PREVENTION DES INFECTIONS

Plus en détail

Risque Animalier en milieu professionnel: Capitaine vétérinaire Karine LE BLEIS Conseiller technique cynotechnique de sécurité civile SDIS 68

Risque Animalier en milieu professionnel: Capitaine vétérinaire Karine LE BLEIS Conseiller technique cynotechnique de sécurité civile SDIS 68 Risque Animalier en milieu professionnel: Capitaine vétérinaire Karine LE BLEIS Conseiller technique cynotechnique de sécurité civile SDIS 68 Certaines professions au contact des animaux, soit de façon

Plus en détail

Petit manuel. entre femmes. des infections. sexuellement transmissibles

Petit manuel. entre femmes. des infections. sexuellement transmissibles Petit manuel des infections sexuellement transmissibles entre femmes Qu est-ce qu une IST? Les IST sont les Infections Sexuellement Transmissibles. Elles se transmettent principalement lors de relations

Plus en détail

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie Premiers secours en équipe L hygiène et asepsie Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados hygiène et asepsie A la fin de cette partie vous serez capable d indiquer : D appliquer les règles

Plus en détail

Item 291 : Adénopathie superficielle

Item 291 : Adénopathie superficielle Item 291 : Adénopathie superficielle Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Diagnostic d'adénopathie...3 I.1 Circonstances de découverte...3 I.2 Diagnostic positif...3 II Démarche

Plus en détail

Mesures minimales de biosécurité lors de la visite de fermes bovines

Mesures minimales de biosécurité lors de la visite de fermes bovines Mesures minimales de biosécurité lors de la visite de fermes bovines Par : Alain Fournier, agronome Conseiller en productions laitière et bovine MAPAQ, Direction générale des affaires régionales http://www.agr.gouv.qc.ca

Plus en détail

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels Rachel Frély Les dermatoses Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires Les traitements naturels Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Les dermatoses

Plus en détail

Quizz Hygiène des mains

Quizz Hygiène des mains Quizz Hygiène des mains Question 1 En dehors des professionnels de santé, l hygiène des mains concerne : 1. le grand public 2. les résidents 3. les visiteurs 4. les intervenants externes 5. les bénévoles

Plus en détail

Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009

Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009 Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009 Dans ce document sont présentées sous la forme de questions / réponses les principales informations concernant la grippe A(H1N1) : éléments

Plus en détail

Varicelle. Cause : Épidémiologie :

Varicelle. Cause : Épidémiologie : Varicelle La varicelle classique sous sa forme de maladie infantile éruptive fréquente, en milieu tempéré, touche plus tardivement l'adulte en milieu tropical où elle est tout aussi caractérisée par sa

Plus en détail

Infection par Tritrichomonas fœtus, la tritrichomonose féline

Infection par Tritrichomonas fœtus, la tritrichomonose féline Fiche technique n 22 Infection par Tritrichomonas fœtus, la tritrichomonose féline Tritrichomonas foetus est l agent responsable de la tritrichomonose, maladie difficile à maîtriser en élevage félin. Les

Plus en détail

Le Centre Hospitalier Vétérinaire Frégis : L anesthésie à Frégis

Le Centre Hospitalier Vétérinaire Frégis : L anesthésie à Frégis Le Centre Hospitalier Vétérinaire Frégis : L anesthésie à Frégis Qui ne s est pas posé de questions avant une anesthésie, pour soi-même bien sûr, mais aussi pour son compagnon : il est âgé, est-ce qu il

Plus en détail

Prévention de la transmission des agents infectieux

Prévention de la transmission des agents infectieux PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION CROISÉE DES MICRO-ORGANISMES Précautions standard et complémentaires Elisabeth Laprugne-Garcia CClin Sud-Est 29/04/2015 Prévention de la transmission des agents infectieux

Plus en détail

Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées

Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées Ce jeu de questions-réponses est susceptible d évoluer en fonction de la situation épidémiologique,

Plus en détail

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE MEMENTO DU SAUVETEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE 1-Alerte des populations. 3 2-Protection.... 4 3-Alerter les secours.... 5 4-Obstruction des voies aériennes..

Plus en détail

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé.

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Les habitudes telles que se laver les mains se brosser les dents aideront à éloigner les bactéries, les virus et les diverses

Plus en détail

La «Toux de Chenil» Etiologie* Fiche technique n 4

La «Toux de Chenil» Etiologie* Fiche technique n 4 Fiche technique n 4 La «Toux de Chenil» La «Toux de Chenil» est un syndrome* fréquent, souvent rencontré en collectivité ou lors de rassemblements de chiens d origines différentes (chenils, animalerie,

Plus en détail

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées Mesures à mettre en œuvre dans les établissements d hébergement pour personnes âgées en cas de syndrome respiratoire aigu lors d une pandémie de grippe A(H1N1) Fiche pour les responsables des établissements

Plus en détail

LA FIÈVRE Q COMMENT SE POSITIONNE LE S.I.I.N. SCIENTIFIC INSTITUTE FOR INTELLIGENT NUTRITION?

LA FIÈVRE Q COMMENT SE POSITIONNE LE S.I.I.N. SCIENTIFIC INSTITUTE FOR INTELLIGENT NUTRITION? LA FIÈVRE Q COMMENT SE POSITIONNE LE S.I.I.N. SCIENTIFIC INSTITUTE FOR INTELLIGENT NUTRITION? 1 SOMMAIRE 1. États des lieux des connaissances.... 3 1.1. Quelques définitions... 3 1.2. Avis des différentes

Plus en détail

1985 2005 : Un bilan des infections acquises dans les laboratoires médicauxm

1985 2005 : Un bilan des infections acquises dans les laboratoires médicauxm 1985 25 : Un bilan des infections acquises dans les laboratoires médicauxm Kathy FaberBouillaut Directeur de thèse : Dr A. Leprince, INRS Dpt EAM Forum St Jacques 7 octobre 26 Sommaire Introduction de

Plus en détail

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez «Bobologie» L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez La santé de l enfant relève de la responsabilité de ses parents. Or, certains problèmes peuvent

Plus en détail

La grippe, c est pas un cadeau! La grippe. se traduit par une. Faites-vous vacciner, pour la protection de tous

La grippe, c est pas un cadeau! La grippe. se traduit par une. Faites-vous vacciner, pour la protection de tous 6 La grippe se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires et un malaise généralisé important qui dure de cinq à sept jours. Différentes rumeurs circulent. Elles vous font

Plus en détail

La varicelle à l hôpital, c est si grave? Forum HPCI du 08.03.2011. Isabelle Federli, Inf. HPCI, CHUV

La varicelle à l hôpital, c est si grave? Forum HPCI du 08.03.2011. Isabelle Federli, Inf. HPCI, CHUV La varicelle à l hôpital, c est si grave? Forum HPCI du 08.03.2011 Isabelle Federli, Inf. HPCI, CHUV Varicelle Infantile Commune Très contagieuse La plupart du temps bénigne 2 Pathogène Varicellazostervirus

Plus en détail

La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir!

La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir! La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir! Dr Anne Guinard, Cire Midi-Pyrénées Rencontre des représentants des usagers et des professionnels de santé de Midi-Pyrénées

Plus en détail

> Passeport pour la santé

> Passeport pour la santé SAATCHI & SAATCHI - PHOTOS : GETTY IMAGES - 313-06344-B - Août 2006 > Passeport pour la santé Le guide calendrier vaccinal des adolescents et des adultes Mis à jour au 1 er août 2006 2 3 Sommaire Vaccins

Plus en détail

Nous sommes donc en mesure de déclarer la circulation de la souche hautement pathogène H5N1 de l influenza aviaire au Burkina Faso.

Nous sommes donc en mesure de déclarer la circulation de la souche hautement pathogène H5N1 de l influenza aviaire au Burkina Faso. La grippe aviaire est de nouveau au Burkina Faso. Après l annonce du ministre des Ressources animales, Jean-Paul Rouamba, sur la RTB-télé dans la soirée du mercredi 1er avril 2015, sa secrétaire générale,

Plus en détail

MESURES PREVENTIVES et ISOLEMENTS APPLICABLES PENDANT LE TRANSPORT DES PATIENTS. COLMU PONT A MOUSSON 10 Juin 2008 C. COSSON C.

MESURES PREVENTIVES et ISOLEMENTS APPLICABLES PENDANT LE TRANSPORT DES PATIENTS. COLMU PONT A MOUSSON 10 Juin 2008 C. COSSON C. MESURES PREVENTIVES et ISOLEMENTS APPLICABLES PENDANT LE TRANSPORT DES PATIENTS COLMU PONT A MOUSSON 10 Juin 2008 C. COSSON C. BURTIN Introduction Hygiène : Normes et réglementation (1) Hôpitaux Chapitre

Plus en détail

La grippe, l asthme et la vaccination

La grippe, l asthme et la vaccination La grippe, l asthme et la vaccination vaccin anti-grippe pris en charge à 100 % pour tous les asthmatiques Qu est-ce que la grippe? La grippe est une maladie infectieuse très contagieuse, d apparition

Plus en détail

EXIGENCES VÉTÉRINAIRES (VÉTÉRINAIRES ET SANITAIRES) COMMUNES pour les marchandises soumises au contrôle (à la surveillance) vétérinaire

EXIGENCES VÉTÉRINAIRES (VÉTÉRINAIRES ET SANITAIRES) COMMUNES pour les marchandises soumises au contrôle (à la surveillance) vétérinaire VALIDÉES Par décision n 317 de la Commission de l Union douanière du 18 juin 2010 EXIGENCES VÉTÉRINAIRES (VÉTÉRINAIRES ET SANITAIRES) COMMUNES pour les marchandises soumises au contrôle (à la surveillance)

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos à la deuxième édition... V Introduction... VII Remerciements...IX Abréviations de l'ouvrage...

Table des matières. Avant-propos à la deuxième édition... V Introduction... VII Remerciements...IX Abréviations de l'ouvrage... Avant-propos à la deuxième édition................................. V Introduction................................................... VII Remerciements.................................................IX

Plus en détail

DIPHTÉRIE - TÉTANOS - POLIOMYÉLITE* Vacci mains

DIPHTÉRIE - TÉTANOS - POLIOMYÉLITE* Vacci mains DIPHTÉRIE - TÉTANOS - POLIOMYÉLITE* Vacci mains Se faire vacciner, se laver les mains : 2 gestes essentiels pour lutter contre les maladies infectieuses. C est décidé, je vais sauver le monde!...commence

Plus en détail

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Gérer la MPOC DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Je sais que j aurai toujours la MPOC. Que puis-je faire pour la gérer? La MPOC est une maladie chronique, c est-à-dire qu elle ne se guérit pas. Il existe

Plus en détail

Tularémie : diagnostic et traitement. A. Mebazaa Service de Dermatologie Hôpital La Rabta- Tunis- Tunisie

Tularémie : diagnostic et traitement. A. Mebazaa Service de Dermatologie Hôpital La Rabta- Tunis- Tunisie Tularémie : diagnostic et traitement A. Mebazaa Service de Dermatologie Hôpital La Rabta- Tunis- Tunisie CAS CLINIQUE - Homme - 28 ans - ATCD :0 - Métier : Médecin - Séjour de 15 jours en Amérique du sud

Plus en détail

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse الجمهوريةالجزائريةالديمقراطيةالشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارةالصحة, السكانوإصالحالمستشفيات MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION GENERALE

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 Copyright CMIT ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 Copyright CMIT ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une grippe II. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient INTRODUCTION - Maladie

Plus en détail

Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH)

Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Infection par le Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Le virus de l immunodéficience humaine, le VIH, est responsable du syndrome de l'immunodéficience acquise, le sida. Une personne est séropositive

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail Plan d intervention SST Protéger > Examiner > Moins de trois minutes 2 Faire alerter > Secourir pour agir Dans

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES POLE SANTE NATIONAL 17 novembre 2009 DEFINITIONS LA CONTAGION est la TRANSMISSION D UNE MALADIE par contact avec un sujet malade. Toutes les maladies ne sont pas contagieuses (par exemple le diabète n

Plus en détail

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire > Qu est-ce qu une IST p 5 > La Blennorragie gonococcique p 7 > La Chlamydiose p 8 > Les Condylomes p 9 > L Hépatite B p 10 > L Herpès

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2)

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2) ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) EPIDEMIOLOGIE Épidémiologie(2) DEFINITION Petit Robert : C est l étude des épidémies. C est l étude des rapports existant entre les maladies et divers facteurs

Plus en détail

Vivre sainement. Fransk

Vivre sainement. Fransk Vivre sainement Fransk 1 Pourquoi vivre sainement? Le mode de vie saine est importante pour maintenir une bonne santé. Un équilibre sain entre l alimentation et l activité physique. Mais une vie saine

Plus en détail

Stratégie des examens de Laboratoire : les ectoparasitoses et les mycoses Module optionnel

Stratégie des examens de Laboratoire : les ectoparasitoses et les mycoses Module optionnel Stratégie des examens de Laboratoire : les ectoparasitoses et les mycoses Module optionnel Dr Nelly Contet-Audonneau Parasitologie-Mycologie CHU de Nancy n.contet-audonneau@chu-nancy.fr www.biomycologie.com

Plus en détail

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 2/ DÉPARTEMENT DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DES ÉTATS-UNIS Centre pour

Plus en détail

La grippe aviaire Un risque de pandémie?

La grippe aviaire Un risque de pandémie? La grippe aviaire Un risque de pandémie? Liliane Boitel Octobre 2005 1 Définitions Épidémie grippale : forte augmentation dans l espace et dans le temps des cas de grippe Pandémie grippale : forte augmentation

Plus en détail

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène Combattre les virus 7 Conseils d hygiène Afin de vous protéger contre le rhume, la grippe et la gastroentérite, les 7 conseils d hygiène suivants peuvent vous aider à réduire le risque d infection. DG

Plus en détail

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Votre médecin vous a prescrit du méthotrexate. Ce médicament réduit la douleur due à plusieurs maladies auto-immunes. Cette fiche vous

Plus en détail

TOXI-INFECTIONS INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES HELENE DALMAS

TOXI-INFECTIONS INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES HELENE DALMAS TOXI-INFECTIONS INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES HELENE DALMAS I-DEFINITION Les TIAC sont définies par l apparition d au moins 2 cas d une symptomatologie gastro-intestinale dont on peut rapporter la

Plus en détail

BON ETAT DES TOISONS POUR DES VIANDES SURES

BON ETAT DES TOISONS POUR DES VIANDES SURES BON ETAT DES TOISONS POUR DES VIANDES SURES Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Editeur responsable: Gil Houins Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire WTC III 21

Plus en détail

BORDETELLA. Le genre Bordetella est un ensemble de bactéries de forme coccobacillaire à Gram (-), aérobie strict.

BORDETELLA. Le genre Bordetella est un ensemble de bactéries de forme coccobacillaire à Gram (-), aérobie strict. BORDETELLA Introduction Le genre Bordetella est un ensemble de bactéries de forme coccobacillaire à Gram (-), aérobie strict. 03 espèces existent : -Bordetella pertussis : ou bacille de Bordet et Gengou

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et votre corps la vit plus sereinement.

Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et votre corps la vit plus sereinement. Le troisième mois Voir aussi : La déclaration de grossesse Le choix de la maternité Échographie : Video d un coeur à 14 SA Votre corps Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et

Plus en détail

La grippe en 2011 : questions et réponses

La grippe en 2011 : questions et réponses La grippe en 2011 : questions et réponses 1. Pourquoi vacciner contre la grippe? La vaccination est la seule manière de se protéger contre la grippe, et surtout contre ses complications. La grippe est

Plus en détail

Vacciner protège. Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats

Vacciner protège. Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats Vacciner protège Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats 2 VACCINER PROTÈGE Les vaccins sont-ils vraiment nécessaires? La réponse est clairement OUI! On voit encore et toujours des chats

Plus en détail

Explications des réponses

Explications des réponses Explications des réponses Explications des réponses Question 1 : Un vaccin, c est... (information adaptée de l ouvrage Avoir la piqûre pour la santé de votre enfant, 3e édition, page 10) La vaccination

Plus en détail

L hantavirose Attention aux rongeurs

L hantavirose Attention aux rongeurs L hantavirose Attention aux rongeurs par Philippe de Wouters et Virginie Lorent 1 Mise à jour (juillet 2006) par Florentin Vecchiato 1 et Geneviève Ducoffre 2 La forêt est un endroit où il est agréable

Plus en détail

PANDÉMIE D INFLUENZA

PANDÉMIE D INFLUENZA PANDÉMIE D INFLUENZA PLAN D ACTION Source : Wikipedia.org Septembre 2009 Planification des mesures à prendre et à mettre en place en prévision d une pandémie d influenza Table des matières 1. QU EST-CE

Plus en détail

PARTIR DU BON PIED Étapes à suivre pour des pieds en bonne santé

PARTIR DU BON PIED Étapes à suivre pour des pieds en bonne santé Générique Français PARTIR DU BON PIED Étapes à suivre pour des pieds en bonne santé Pourquoi est-il si important de prendre soin de ses pieds lorsque l on est diabétique? Il est important que les personnes

Plus en détail

1 Organiser et gérer. son poste de travail

1 Organiser et gérer. son poste de travail 1 Organiser et gérer son poste de travail r é f é r e n t i e l Modes de contamination (contamination initiale) Hygiène du personnel Prévention des risques professionnels Situation Dès son arrivée dans

Plus en détail

1. QU'EST-CE QUE TOPREC 25 mg, comprimé ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ?

1. QU'EST-CE QUE TOPREC 25 mg, comprimé ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ? TOPREC 25 mg kétoprofène comprimé Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Si vous avez d'autres questions,

Plus en détail

Situation 1 : LA VICTIME PRÉSENTE UNE PLAIE SIMPLE

Situation 1 : LA VICTIME PRÉSENTE UNE PLAIE SIMPLE Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Situation 1 : LA VICTIME PRÉSENTE UNE PLAIE SIMPLE Minimum à savoir (enseignant) Définition : La plaie est une lésion

Plus en détail

SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE

SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE Ville d Antibes Juan-Les-Pins Direction Petite Enfance Etablissements et service d accueil des jeunes enfants SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE Mise à jour Janvier 2012 Direction Petite Enfance

Plus en détail

l influenza Prenez en grippe! L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires Faites-vous vacciner,

l influenza Prenez en grippe! L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires Faites-vous vacciner, 6 L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires et un malaise généralisé important qui dure de cinq à sept jours. Différentes rumeurs circulent. Elles vous font

Plus en détail

Hépatite B. Ce que vous devez savoir si vous avez. une hépatite B chronique.

Hépatite B. Ce que vous devez savoir si vous avez. une hépatite B chronique. Hépatite B Ce que vous devez savoir si vous avez une hépatite B chronique. Qu'est-ce que l'hépatite B? L'hépatite B est un virus qui affecte le foie et peut vous rendre gravement malade. Il peut s'écouler

Plus en détail

mentaires en EHPAD : Quand les lever?

mentaires en EHPAD : Quand les lever? Basse-Normandie Bretagne Centre Pays de la Loire Réseau CEN T RE HO S PIT AL IE R LE MANS Les Précautions Complémentaires mentaires en EHPAD : Quand les lever? 2 ème Journée inter-régionale Prévention

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène lors du contrôle d un établissement actif dans la chaîne alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène lors du contrôle d un établissement actif dans la chaîne alimentaire Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Brochure d information destinée à d autres services d inspection que ceux de l AFSCA, qui effectuent des contrôles dans des établissements où sont

Plus en détail