Le Centre de Tri. Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Centre de Tri. Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011"

Transcription

1 Le Centre de Tri Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011

2 Contexte 2 Objectifs 4 Projet 6 Lieu 8 Équipe projet 11 S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel Indicateurs de succès du projet e 1

3 Contexte Après le succès du Coworking Cap de Bègles (19/11/10) L Aquitaine dispose d une filière nuérique dynaique, regroupant une ultiplicité d acteurs de petites tailles et qui reste paradoxaleent éconnue des grands donneurs d ordre public ou privé en Aquitaine et au-delà. Ces entreprises ont alors la tentation de s exporter dans d autres zones ou elles pourront bénéficier de relais de visibilité plus iportant, catalyseur de leurs actions. Il apparaît coe une nécessité pour développer l attractivité du territoire de créer un lieu de diension régionale, lieu de fédération, d aniation et de diffusion de la filière nuérique. Ce lieu devra jouer le rôle d interface entre la étropole bordelaise, l'écosystèe régional du nuérique et contribuera au positionneent de la étropole coe territoire d innovation à l'échelle nationale et européenne. Le centre de tri postal de Bègles peut abriter dès à présent un coworking space qui s inscrira à tere dans l abitieux projet Cité Nuérique qui pourrait proposer une structure globale pour la filière nuérique : espace grands coptes, hotel d entreprises TIC, data center, cluster filière «obile», etc. Le présent docuent propose une ébauche, la plus concrète possible, pour la création du coworking space du Centre de Tri. Il s inspire largeent de projets équivalents sur Paris, Rennes, Nantes et Toulouse. NB : Le no «centre de tri» n est pas le no définitif du lieu, qui fera l objet d un débat au sein du coité de pilotage. 2

4 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

5 Objectifs Les grands objectifs du «Centre de Tri» : accopagner les petites sociétés innovantes et les porteurs de projets, les aider à travailler, s organiser, partager, se faire connaître, s entraider doter le territoire aquitain d un équipeent destiné à favoriser le rapprocheent entre les entreprises de toutes tailles et les laboratoires ou établisseents d enseigneent, fédérer les acteurs privés et publics régionaux autour d un équipeent coun favorisant l innovation et la créativité dans les technologies de l inforation et de la counication, donner une visibilité nationale à l intelligence et aux technologies développées et conçues sur le territoire de la région Aquitaine. L objectif du projet «Centre de Tri» est de créer et d anier un lieu physique ouvert aux acteurs du nuérique aquitain, pour stiuler la créativité, développer une intelligence collective source d innovations durables et citoyennes dans le doaine des technologies et des usages. Iaginé coe un espace pluriel et ouvert, le «Centre de Tri» sera un lieu de rencontres, de transversalité. Ancré dans le territoire et connecté en réseau, ce lieu sera une platefore de valorisation des savoir faire régionaux aniée par et pour les acteurs territoriaux. 4

6 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

7 Projet Concrèteent, «Le Centre de Tri» devra réunir les conditions nécessaires : à la croissance des acteurs de l éconoie nuérique: lieu de rencontres, espaces de réunions, outils collaboratifs, accopagneent, ise en réseau, prograation évèneentielle, Au renforceent de l ancrage territorial de l éconoie nuérique. Au quotidien: Des espaces de travail, des espaces de réunion, de conférences et un «café», Une ixité des publics, une prograation d événeents et des aniations dédiées aux professionnels du nuérique en journée ou en soirée, des associations résidentes, qui travaillent au quotidien sur le développeent des usages et de l innovation nuérique en région Aquitaine. Le «Centre de Tri» devra offrir à ses utilisateurs Un réseau d entrepreneurs, de salariés, de porteurs de projets, d investisseurs et d institutionnels, Un espace de travail individuel et collectif, Un lieu de rencontres, d apprentissage, de débats et de «frotteents», la capacité à créer des dynaiques collectives en agrégeant diversité d acteurs sur des projets couns et collaboratifs. 6

8 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

9 Lieu : centre de tri postal de Bègles Le «Centre de Tri» doit être pensé pour accueillir : Des rassebleents inforels et non prévus d individus, des rassebleents forels et structurés d individus dans le cadre de réunions par exeple, des individus ou groupes d individus à la recherche ponctuelle de bureaux, des expérientations «in vivo» de projets et de technologies, des conférences, débats et initiations, du développeent de réseau et des rencontres iprévues. Ainsi ce lieu devra: Avoir une forte identité nuérique, Proposer un cadre convivial, oderne et nuérique, Être ouvert à toutes les disciplines et secteurs de l éconoie, Faciliter la transversalité et la transdisciplinarité, Faire travailler enseble des acteurs qui travaillent dans des lieux éclatés, Accueillir des événeents et contenus variés et de grande qualité, Favoriser les retours d usage de technologies, Être la vitrine technologique des savoir faire régionaux Être un outil collaboratif entre les acteurs publics et privés L abiance et les fonctions attendues devront être intégrées dans les choix d aénageent de l espace. 8

10 Le lieu et son aénageent / des espaces copléentaires 7 Types d espaces : Café / lounge Open space coworking (peut être scindé en 2 sous espaces : concentration / frotteent) 4 alveoles pour 2-3 personnes (pour téléphoner / parler de sujets confidentiels) = 10 2 x 4 = salles de réunion 402 x 2 = salle de foration espace plénière bureaux individuels pour les peranents : 60 2 Équipeent : wifi très haut débit / fibre optique + prises secteur + signalétique + Café / lounge Open space coworking Alvéoles Salles de réunion Salle de foration Plénière Bureaux individuels - bar, - achine à café, - frigos, - canapés, - tables basses, - chaises, - vidéoprojecteurs, - urs de projection, - systèe son, - captation vidéo - tableaux blancs - grandes tables, - 30 chaises de bureaux, - casiers / rangeents, - canapés, - vidéoprojecteurs, - ur de vidéoprojection, - paper board - tableaux blancs - canapés, - fauteuils, - tables basses - Grande table de réunion, - chaises de réunions, - écran plasa 50 pouces, - paper board - tableaux blancs - 5 Petites tables obiles - 10 chaises de réunions, - tableau nuérique, - paper board - tableaux blancs - 60 chaises, - Vidéoprojecteur, - ur de projection - systèe son, - systèe de captation vidéo - tableaux blancs - 5 bureaux - 5 chaises de bureaux - 5 chaises siples - équipeent inforatique - téléphones 9

11 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

12 Équipe projet Porteurs du projet : fortes de leurs réseaux d adhérents sur le territoire aquitain et de leurs affinités avec les ondes nuériques, le projet sera porté par une éta association regroupant a inia les 3 associations : Adeiso, Aquinu et Prolibre. Tout acteur souhaitant s engager sur ce dossier sera ipliqué dans la gouvernance et l aniation du Centre de Tri. Partenaires publics et privés potentiels : CUB, Conseil Régional d Aquitaine, CG 33, Ville de Bègles, Euratlantique Organises, associations et entreprises privées à solliciter pour tisser des partenariats : AEC, Innovalis, Silicon Sentier, IBM, Logica, Orange, CCI Bordeaux, CIVB, Université de Bordeaux, Ikea Entreprises (pour eubler le lieu), torréfacteurs, architectes, Coop Alpha, TPE et PME, obilisation des adhérents des associations porteuses du projet 11

13 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

14 Équipe d aniation «Le Centre de Tri» est un lieu d'accueil, de travail, d'aniation, d'accopagneent des porteurs de projet. Il est indispensable d y associer une équipe dédiée à son aniation afin : de gérer les flux entrants : les deandes de réservation, les deandes d inforations, de construire progressiveent une «politique éditoriale» du lieu, d organiser les événeents aussi bien sur leurs aspects logistiques que contenu, d accopagner les collectifs et les PME dans l aorçage et la croissance de leurs projets, de «faciliter» les rencontres entre des secteurs cloisonnés, Une équipe de 4 personnes est souhaitable pour garantir une certaine aplitude de fonctionneent Couvrant les différentes fonctions : accueil, technique, aniation, gestion, anageent global Présentant les qualités suivantes : copétences théatiques, curiosité, ais aussi dotée du sens de l'accueil, de la convivialité...et d'un très grand sens relationnel Connaissance du onde de l entreprise, du tissu éconoique régional, capacité à fédérer, à proouvoir, pédagogie, travail en réseau, epathie Pensant coordination à l'échelle du territoire et recherchant des utualisations avec les autres sites et entreprises régionales 13

15 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

16 Prograation Cet espace devra accueillir une prograation événeentielle perettant de fédérer et faire se croiser les écosystèes sectoriels présents sur le territoire. Il existe bien sûr déjà une prograation riche : l idée n est pas de brouiller la counication autour de ces événeents. Le coworking space pourra être un lieu d accueil de certains de ces événeents, et de rediffusion des autres. Au-delà de cet aspect, le co-working perettra de proouvoir les initiatives, expériences, références des entreprises locales, créant du lien entre les acteurs de la filière se retrouvant autour de théatiques counes, et de donner de leur donner de la visibilité vers l extérieur. Exeples de théatiques envisagées année 1 : Counity anageent / Services pour obiles / Jeux vidéo / Réseaux sociaux / laser-photonique / e-santé / édition 2.0 / culture-tourise / Vin, viticulture 15

17 Prograation Une double dynaique privée / publique Évèneents ouverts à tous et théatisés Évèneents ferés pour les entreprises, leurs clients et/ou partenaires Une dynaique payante / gratuite Des événeents gratuits pour les participants. Possibilité d y organiser des événeents payants. Des événeents financés par leurs organisateurs. Une dynaique conviviale / théatique / professionnelle Des évèneents conviviaux : petits déjeuners, co-lunching, apéritif, cocktail Des évèneents théatiques : barcap, ignite, pecha kucha, startup week-end, obile onday, cleantech... Des évèneents professionnels privés ou publics 16

18 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

19 Un odèle éconoique qui doit viser l équilibre Si on copare avec «la Cantine par Silicon Sentier» à Paris Un lieu ouvert en janvier 2008 C'est au départ une dotation de la Région (112 KE), d'orange (50 KE), de Cap Digital, et un peu plus tard de la ville de Paris C'est une équipe de 6 personnes du Silicon Sentier C'est un loyer de /ois... à Paris! C'est un budget au total de 600K /an Actuelleent le financeent est assuré à 70% par des financeents privés et 30% public Des recettes sont générées par l'activité Adhésion des ebres à la structure porteuse Location de salle (avec une tarification différenciée suivant le type de deande) Actions de sponsoring à l'occasion d'événeents spécifiques La privatisation du lieu en quelques occasions La participation à des projets La réunération d'activités d'expertise ou de ontage d'actions Besoin d'un financeent essentielleent public pour déarrer, ais des perspectives qui tendent vers l équilibre. 18

20 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

21 Budget prévisionnel investisseent Travaux locaux «Centre de tri» : Une enveloppe d investisseent réservée aux travaux devra être budgétisée en aont du projet. L expérience de «La Cantine» parisienne a ontré que le ontant estié des travaux doit se situer aux alentours des 400 /2. Cette enveloppe intègrera : le second œuvre, ise aux nores de sécurité, réseaux, ploberie, électricité, cloisons, revêteents, peinture, serrurerie, ventilation, éclairage..., Les honoraires d architecte (aîtrise d œuvre + travail d étude et de conseil préalable, spécifique à l aénageent d un coworking space), Les assurances liées aux travaux. Sur une base de 5602, les travaux d aénageent de l espace de coworking «Centre de tri» conduits par un architecte s élèveront à environ HT Équipeent du lieu : l enveloppe prévisionnelle s élève à HT (détail en page suivante) Un investisseent prévisionnel de 472 k HT 20

22 Détail budget investisseent équipeent (estiation) Café / lounge quantité prix unitaire (HT) total (HT) - achine à café, 1 1!000,00 " 1!000,00 " - frigos, 2 2!000,00 " 4!000,00 " - canapés, 3 1!000,00 " 3!000,00 " - tables basses, 6 400,00 " 2!400,00 " - chaises, 30 60,00 " 1!800,00 " - vidéoprojecteurs, 1 1!000,00 " 1!000,00 " - urs de projection, 1 500,00 " 500,00 " - systèe son, 1 5!000,00 " 5!000,00 " captation video 1 5!000,00 " 5!000,00 " tableaux blancs 1 200,00 " 200,00 " Open space coworking - grandes tables, 3 4!000,00 " 12!000,00 " - 30 chaises de bureaux, ,00 " 15!000,00 " - casiers / rangeents, 1 5!000,00 " 5!000,00 " - canapés, 2 1!000,00 " 2!000,00 " - vidéoprojecteurs, 1 1!000,00 " 1!000,00 " - ur de vidéo- projection, 1 500,00 " 500,00 " captation video 1 5!000,00 " 5!000,00 " tableaux blancs 2 200,00 " 400,00 " Alvéoles - canapés, 4 1!000,00 " 4!000,00 " - fauteuils, 8 400,00 " 3!200,00 " tables basses 4 400,00 " 1!600,00 " Salles de réunion -Grande table de réunion, 2 2!500,00 " 5!000,00 " - chaises de réunions, ,00 " 8!000,00 " - écran plasa 50 pouces, 2 1!000,00 " 2!000,00 " captation video 2 3!000,00 " 6!000,00 " tableaux blancs 2 200,00 " 400,00 " Salle de foration quantité prix unitaire (HT) total (HT) -5 Petites tables obiles 5 500,00! 2"500,00! - 10 chaises de réunions, ,00! 2"000,00! - tableau nuérique, 1 3"000,00! 3"000,00! captation video 1 4"000,00! 4"000,00! tableaux blancs 1 200,00! 200,00! Plénière -60 chaises, 60 60,00! 3"600,00! -Vidéoprojecteur, 1 1"000,00! 1"000,00! ur de projection 1 500,00! 500,00! - systèe son, 1 5"000,00! 5"000,00! captation video 1 7"000,00! 7"000,00! tableaux blancs 1 200,00! 200,00! bureaux individuels postes de travail 5 1"500,00! 7"500,00! bureaux 5 300,00! 1"500,00! 5 chaises de bureaux 5 500,00! 2"500,00! 5 chaises 5 60,00! 300,00! téléphones 5 150,00! 750,00! équipeent et service inforatique serveurs 2 3"000,00! 6"000,00! site web 1 30"000,00! 30"000,00! équipeent réseau 1 5"000,00! 5"000,00! postes de travail 5 1"500,00! 7"500,00! aîtrise d'œuvre aîtrise d'œuvre ,00! 40"000,00! dépenses iprévues (10%) 22"505,00! Montant total investisseent équipeent 247"555,00! 21

23 Budget prévisionnel fonctionneent coptes prévisionnels charges / frais de fonctionneent ,00! ,00! ,00! salaires et traiteents anager général 80!000,00 " 82!000,00 " 85!000,00 " responsable aniation réseau 60!000,00 " 62!000,00 " 64!000,00 " responsable adinistratif 48!000,00 " 50!000,00 " 52!000,00 " chargé de projet 48!000,00 " 50!000,00 " 52!000,00 " stagiaires 6!000,00 " 6!000,00 " 6!000,00 " charges fixes frais de ission et déplaceents 8!000,00 " 10!000,00 " 12!000,00 " loyer 60!000,00 " 63!000,00 " 66!000,00 " charges, électricité, internet, entretien 6!000,00 " 7!000,00 " 8!000,00 " assurances, fournitures, consoables 10!000,00 " 10!000,00 " 10!000,00 " frais d'aniation, d'expérientation et de développeent développeents techniques, expérientations 25!000,00 " 25!000,00 " 25!000,00 " organisation d'événeents 25!000,00 " 25!000,00 " 25!000,00 " renouvelleent atériel - " 15!000,00 " 15!000,00 " counication affiches, plaquettes, flyers, plaquettes, sponsoring 10!000,00 " 10!000,00 " 10!000,00 " budget lanceent du lieu 10!000,00 " produits / financeents et recettes ,00! ,00! ,00! financeents sponsoring privé 60!000,00 " 80!000,00 " 100!000,00 " financeents publics 288!000,00 " 265!000,00 " 236!000,00 " prestation services / recettes activité k de financeent public + privé à trouver sur 3 ans. Une proportion de financeents publics en baisse chaque année. Des ressources propres en progression, grâce au développeent de nouveaux services. cotisation / adhésion 5!000,00 " 10!000,00 " 15!000,00 " recettes du café 3!000,00 " 5!000,00 " 7!000,00 " coworking 10!000,00 " 12!000,00 " 15!000,00 " location salles 10!000,00 " 15!000,00 " 20!000,00 " privatisation du lieu 15!000,00 " 18!000,00 " 22!000,00 " conseil et étude 5!000,00 " 10!000,00 " 15!000,00 " 22

24 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

25 Indicateurs de succès du projet / reporting Les résultats attendus sont une fréquentation élevée, un nobre d évèneents croissant, des passages dans la presse pour un rayonneent exponentiel, un nobre de projets initiés iportant, etc. Exeples d indicateurs à prendre en copte Niveau et régularité de la fréquentation Nobre d évèneents privés et publics Qualité des échanges Perception des usagers (questionnaires) Production de contenus Hausse du niveau de qualité des réponses sur les appels à projet, les dossiers. Nobre de projets couns initiés Nobre de nouvelles entreprises arrivées sur le territoire Nouvelles technologies et nouveaux usages développés Les connexions nationales et internationales engendrées Nobre d entreprises et porteurs de projet accueillis sur le coworking space Variété des acteurs usagers de La Cantine Ipact sur la création d eploi Ipact sur les copétences opérationnelles des usagers 24

26 Merci! Nous avons besoin de vous pour ener à bien ce projet. Nous nous tenons à votre entière disposition pour en discuter ou pour tout copléent d inforation, n hésitez pas à nous solliciter! Les personnes qui ont contribué à la rédaction de ce docuent : Antonin Silicon Sentier Benjain Web Aquinu Fabien Logica Alexis Ayeba Tony TC lab Bruno Orange Christian Moose Crossing et votre interlocutrice : Marie-Laure Aquinu /

Lyon. HUB numérique. * Accro à Lyon

Lyon. HUB numérique. * Accro à Lyon HUB nuérique * Accro à tout Le nuérique 04 08 10 12 14 16 18 Posté par Laurent et Olivier de la Clergerie. Fabrice Lacroix, 44 ans. Teinté d innovation et d entrepreneuriat, le parcours de Fabrice épouse

Plus en détail

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901 SILICON SENTIER L ASSOCIATION Silicon Sentier est une association d entreprise regroupant 175 PMEs et TPEs en région Ile-de-France, spécialisées dans

Plus en détail

Etude salaires : le marketing s'en sort bien

Etude salaires : le marketing s'en sort bien Page 1/5 Etude salaires : le arketing s'en sort bien Public- le i:» 12 2013 pai ('ATI IF RI M; UFrRTFHISi Selon l'étude Maesina Marketing Search/Aon Hewitt, les arketers ont vu leur réunération progresser

Plus en détail

innovation / construction / territoire Crèche modulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

innovation / construction / territoire Crèche modulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES innovation / construction / territoire Crèche odulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Présentation de la crèche éco-responsable et odulaire de la Rose des vents à Gaillac La

Plus en détail

2.1 Comment fonctionne un site?

2.1 Comment fonctionne un site? Coent fonctionne un site? Dans ce chapitre, nous allons étudier la liste des logiciels nécessaires à la création d un site ainsi que les principes de base indispensables à son bon fonctionneent. 2.1 Coent

Plus en détail

«Des places de jeux pour tous» Formulaire de demande

«Des places de jeux pour tous» Formulaire de demande «Des places de jeux pour tous» Forulaire de deande Ce questionnaire infore quant à la place de jeu en projet et ne constitue pas une grille d évaluation. Les renseigneents doivent donner une ipression

Plus en détail

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES Seaine de la PME BDC 2014 Résué --------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité École Doctorale de Grenoble Master 2 Recherche Systèes et Logiciel Disponibilité des s Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité Sacha Krakowiak Université Joseph Fourier Projet Sardes (INRIA

Plus en détail

La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir!

La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir! La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir! Août 2015 Jaie Golobek Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Services consultatifs de gestion de patrioine CIBC

Plus en détail

Paiement sécurisé sur internet

Paiement sécurisé sur internet Paieent sécurisé sur internet CHAIGNEAU Delphine DANTE Alexandra GARNODIER Karine RICM3 25 janvier 2002 1.1 Internet et coerce 1.2 Modes de paieent 1.3 Qualités d un procédé 1.1 Internet et coerce 1.1

Plus en détail

Cette étude sera disponible en ligne et consultable gratuitement sous licence Creative Commons.

Cette étude sera disponible en ligne et consultable gratuitement sous licence Creative Commons. Sommaire Sommaire RAPPEL... 3 I. PREAMBULE... 5 II. FACTEURS DE REUSSITE : LES RECOMMANDATIONS... 6 1. LE LIEU D IMPLANTATION GEOGRAPHIQUE, L ACCESSIBILITE ET L EFFET DE PROXIMITE... 6 a. La configuration

Plus en détail

Crédit Agricole Immobilier

Crédit Agricole Immobilier Coercialisation (94) Counication coerciale pour une opération iobilière de prestige. Situé à (92), aux portes de, l enseble Pria Luce propose cinquante-trois logeents de prestige dans une résidence à l

Plus en détail

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le service technique au 01 40 13 37 77. HORAIRES MONTAGE-DEMONTAGE

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le service technique au 01 40 13 37 77. HORAIRES MONTAGE-DEMONTAGE Salon de l iobilier d entreprise règleent de décoration VALIDATION DES PROJETS Vos projets d aénageent de stand devront être validés dans le cadre du respect des règles d architecture du salon et du respect

Plus en détail

ESPACES de réunion. Bienvenue. Vos salles. Vos solutions restauration. Vos événements. Accès

ESPACES de réunion. Bienvenue. Vos salles. Vos solutions restauration. Vos événements. Accès Solutions et services pour placer vos événements sous le signe de l excellence ESPACES de réunion Bienvenue Vos salles Vos solutions restauration Vos événements Accès Entrez dans un univers d innovation

Plus en détail

LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES

LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES Une prédiction de certains écoloistes : Les poissons devraient avoir disparu en 048! LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES Les rèles suivantes s appliquent pour tous les calculs ipliquant des

Plus en détail

SNC du Chemin de Paris Création d un bâtiment d activité industrielle et de stockage ZAC du Chemin de Paris 60440 Nanteuil le Haudouin

SNC du Chemin de Paris Création d un bâtiment d activité industrielle et de stockage ZAC du Chemin de Paris 60440 Nanteuil le Haudouin DOSSIER DE DEMANDE D ENREGISTREMENT D UNE INSTALLATION CLASSEE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Code de l Environneent Livre V Titre I SNC du Chein de Paris Création d un bâtient d activité industrielle

Plus en détail

Un nouvel espace de co-working Contact presse

Un nouvel espace de co-working Contact presse Un nouvel espace de co-working Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05 40 33 / corine.busson benhammou@ville.angers.fr 1 Depuis

Plus en détail

IPPAC * Nous sommes à vos côtés. Internet & Publication

IPPAC * Nous sommes à vos côtés. Internet & Publication à propos du studio IPPAC * * Internet & Publication Pour Aéliorer votre Counication Nous soes à vos côtés Depuis plus de 20 ans notre agence de 10 personnes prend soin de ses clients avec suivi, sérieux

Plus en détail

L indice des prix à la consommation

L indice des prix à la consommation L indice des prix à la consoation Base 2004 Direction générale Statistique et Inforation éconoique 2007 L indice des prix à la consoation Base 2004 = 100 La Direction générale Statistique et Inforation

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO - JANVIER 2015 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv'

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Chaque adhésion engage le nouveau membre à participer à la vie associative via son implication dans une commission. Forces vives de l association,

Plus en détail

Utiliser Internet Explorer

Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer Internet Explorer est le plus utilisé et le plus répandu des navigateurs web. En effet, Internet Explorer, couraent appelé IE, est le navigateur

Plus en détail

Conférence de presse du 24 janvier 2013

Conférence de presse du 24 janvier 2013 CITYGAME : 54h pour créer des jeux vidéo multijoueurs sur l Île de Nantes Un challenge créatif du 8 au 10 février 2013 Conférence de presse du 24 janvier 2013 www.city-game.fr Contacts presse : Cécile

Plus en détail

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges 1 Contexte Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges L émergence de nouvelles formes d innovation, de médiation et d accès à la culture via l usage croissant des technologies de l information

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

La Cantine numérique rennaise

La Cantine numérique rennaise La Cantine numérique rennaise Sommaire Pourquoi une Cantine numérique à Rennes? La Cantine en 3 mots Les porteurs de projet et les grandes dates Le lieu L animation La contribution académique L émergence

Plus en détail

Easy Réunion. Easy Réunion 20/01/2014

Easy Réunion. Easy Réunion 20/01/2014 2014 20/01/2014 Ils nous font confiance Nos Références dans la mise à disposition de salles contact@easyreunion.fr 1 Espace Bellechasse 18 rue de Bellechasse 75007 Paris www.espacebellechasse.com Au cœur

Plus en détail

La détérioration des termes de l échange 1 Bernard Conte 2002

La détérioration des termes de l échange 1 Bernard Conte 2002 La détérioration des teres de l échange des pays du Sud Bernard Conte el : conte@u-bordeau4.fr site web : http://conte.u-bordeau4.fr Les pays du Sud seraient inéluctableent frappés par la détérioration

Plus en détail

LOCATION DE SALLES. Module 5 : Les entretiens managériaux. GII, 9 Place Jacques Marette 75015 PARIS. 01 45 30 18 73 info@gii.fr

LOCATION DE SALLES. Module 5 : Les entretiens managériaux. GII, 9 Place Jacques Marette 75015 PARIS. 01 45 30 18 73 info@gii.fr LOCATION DE SALLES Format : E-learning de 4-6h Module 5 : Les entretiens managériaux GII, 9 Place Jacques Marette 75015 PARIS 01 45 30 18 73 info@gii.fr 17 avril 2013 Présentation de GII et proposition

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

Échafaudage de façade UNI 70/100

Échafaudage de façade UNI 70/100 Stark gerüstet. Échafaudage de façade 70/100 Français valable à partir du 15.04.2013 Table des atières Montage du systèe / Avantages du systèe 2-3 Châssis 4-5 Planchers 6 Escaliers «intérieurs» 7 Escaliers

Plus en détail

1 er Pôle d Economie Sociale et Solidaire de Midi-Pyrénées «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» M.

1 er Pôle d Economie Sociale et Solidaire de Midi-Pyrénées «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» M. 09/02/2012. 1 er Pôle d Economie Sociale et Solidaire de Midi-Pyrénées «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» M. YUNUS 22 rue Mérigonde 81100 CASTRES - les-ateliers@hotmail.fr

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services Direction de l'economie et de l'emploi DEE-Mission Numérique 2012-CP-4337 Affaire suivie par : M. Truchy Poste: RAPPORT A LA

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Clermont-Ferrand, le 13 mai 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Une centaine d acteurs du numérique auvergnat étaient

Plus en détail

Règlement d utilisation des locaux - Location à des tiers

Règlement d utilisation des locaux - Location à des tiers Règlement d utilisation des locaux - Location à des tiers 1. CONDITIONS DE LOCATION ET DE MISE A DISPOSITION DES SALLES La Chambre de Commerce et d Industrie Territoriale de la Vienne loue et met à disposition

Plus en détail

VERSION 6 A 10 JOURS. Aménagement de stand l Décoration. Aménagement de stand l Equipement divers. Communication visuelle. Electricité l Branchements

VERSION 6 A 10 JOURS. Aménagement de stand l Décoration. Aménagement de stand l Equipement divers. Communication visuelle. Electricité l Branchements Veuillez copléter ce docuent avec précision et nous le renvoyer accopagné de tous les docuents obligatoires Vos coordonnées coplètes sont égaleent à préciser ipérativeent dans la Fiche Copléentaire N 1

Plus en détail

VERSION 6 A 10 JOURS. Aménagement de stand l Décoration. Aménagement de stand l Equipement divers. Communication visuelle. Electricité l Branchements

VERSION 6 A 10 JOURS. Aménagement de stand l Décoration. Aménagement de stand l Equipement divers. Communication visuelle. Electricité l Branchements Veuillez copléter ce docuent avec précision et nous le renvoyer accopagné de tous les docuents obligatoires Vos coordonnées coplètes sont égaleent à préciser ipérativeent dans la Fiche Copléentaire N 1

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Atelier sur les systèmes d information et de communication dans le secteur public: Etat des lieux, défis et orientations

Plus en détail

Une école de décoration au cœur de Paris Un lieu original et convivial pour vos événements...

Une école de décoration au cœur de Paris Un lieu original et convivial pour vos événements... Opus Rouge Une école de décoration au cœur de Paris Un lieu original et convivial pour vos événements... Vos réunions et événements chez Opus Rouge Opus Rouge met son espace original et convivial aux couleurs

Plus en détail

Les bases de données. Historique

Les bases de données. Historique 1 Les bases de données Aujourd hui indispensables dans tous les systèes de gestion de l inforation, les bases de données sont une évolution logique de l augentation de la deande de stockage de données.

Plus en détail

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Dossier de presse La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Sommaire Préambule Attentes et besoins du territoire La Cantine Numérique de Saint Brieuc by Kreizenn Dafar Un espace physique 3 AXES FONDAMENTAUX

Plus en détail

Devenir Partenaire. du 5 ème Symposium International WETPOL

Devenir Partenaire. du 5 ème Symposium International WETPOL Devenir Partenaire du 5 ème Symposium International WETPOL WETPOL 2013, un évènement international - 2 - Dossier de partenariat : Page Pourquoi sponsoriser WETPOL 2013? 3 Un évènement novateur de dimension

Plus en détail

67 è Congrès. de la. 23 et 24 juin 2011. Dossier de partenariat. en Île de France, à Paris. à l'espace du Centenaire

67 è Congrès. de la. 23 et 24 juin 2011. Dossier de partenariat. en Île de France, à Paris. à l'espace du Centenaire 67 è Congrès de la Fédération Nationale Les producteurs des végétaux d'ornement 23 et 24 juin 2011 Dossier de partenariat en Île de France, à Paris à l'espace du Centenaire Une offre diversifiée et accessible

Plus en détail

Donnez du sens à vos réunions

Donnez du sens à vos réunions Donnez du sens à vos réunions Patrick Machuron Directeur d Epicurem, J ai créé EPICUREM pour apporter de la valeur ajoutée aux réunions professionnelles. Grâce à la mise en place d équipements et de prestations

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS. Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c

APPEL A PROPOSITIONS. Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c APPEL A PROPOSITIONS Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c «Développer les services numériques au service des territoires et des citoyens» Le présent

Plus en détail

Sommaire. Sommaire. Une co-organisation

Sommaire. Sommaire. Une co-organisation Sommaire Sommaire 1- Présentation générale du Salon ExperTIC 2014... 3 2. Les co-organisateurs, les partenaires et les sponsors officiels du salon... 4 3. Qui expose?... 6 Qui visite?... 8 4. Le Programme

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

La métrologie du ph au LNE : état de l art et perspectives. Metrology of ph at LNE: state of the art and perspectives

La métrologie du ph au LNE : état de l art et perspectives. Metrology of ph at LNE: state of the art and perspectives La étrologie du p au LNE : état de l art et perspectives Metrology of p at LNE: state of the art and perspectives Rachel CAMPION et Cédric RIVIER Laboratoire national de étrologie et d essais (LNE), rue

Plus en détail

DOCUMENTS DE PARTICIPATION EXPOSANTS

DOCUMENTS DE PARTICIPATION EXPOSANTS DOCUMENTS DE PARTICIPATION EXPOSANTS Le rendez-vous incontournable de tous les producteurs, les acheteurs et les professionnels de la filière hydroélectrique France Hydro Electricité, syndicat professionnel

Plus en détail

DEVELOPPER LE TELETRAVAIL ET LES TIERS-LIEUX EN AQUITAINE

DEVELOPPER LE TELETRAVAIL ET LES TIERS-LIEUX EN AQUITAINE APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) DEVELOPPER LE TELETRAVAIL ET LES TIERS-LIEUX EN AQUITAINE Cahier des charges Document téléchargeable dans numerique.aquitaine.fr/ami En raison de la saturation coûteuse

Plus en détail

LE TOUR DE FRANCE DU TELETRAVAIL EN QUELQUES CHIFFRES

LE TOUR DE FRANCE DU TELETRAVAIL EN QUELQUES CHIFFRES BILAN #TOURTT LE TOUR DE FRANCE DU TELETRAVAIL EN QUELQUES CHIFFRES 11 étapes dans 10 régions différentes, en 8 semaines 3 co-organisateurs nationaux et près de 40 relais locaux 1 000 participants sur

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Bâtiment 7. GENOPOLE Une nouvelle offre immobilière. Un concept inédit pour stimuler l innovation en sciences de la vie!

Bâtiment 7. GENOPOLE Une nouvelle offre immobilière. Un concept inédit pour stimuler l innovation en sciences de la vie! + Bâtiment 7 + GENOPOLE Une nouvelle offre immobilière Un concept inédit pour stimuler l innovation en sciences de la vie! + Bâtiment 7 Au cœur de Genopole Le Bâtiment 7 offre un cadre de travail agréable

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES Pour tous les Espaces Publics Numériques de la Loire Règlement de l appel à projets Tous les documents relatifs à

Plus en détail

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Restitution synthétique "La France, face aux mutations de son temps, doit définir son propre modèle numérique, fondé sur

Plus en détail

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs BUREAU NATIONAL DE MÉTROLOGIE COMMISSARIAT À L'ÉNERGIE ATOMIQUE LABORATOIRE NATIONAL HENRI BECQUEREL Note technique LNHB/04-13 Arrondissage des résultats de esure Nobre de chiffres significatifs M.M. Bé,

Plus en détail

Action collective ERP Bois

Action collective ERP Bois Action collective ERP Bois ou Le numérique au service de la compétitivité de l'industrie du bois 20 mars 2012 CCI des Landes (Mont de Marsan) Contexte. Filière bois en Aquitaine exploitation d'une des

Plus en détail

Contact Commercial : Cathy Dubourg 02 31 28 19 19 cdubourg@partouche.com www.casinocabourg.com

Contact Commercial : Cathy Dubourg 02 31 28 19 19 cdubourg@partouche.com www.casinocabourg.com Contact Commercial : Cathy Dubourg 02 31 28 19 19 cdubourg@partouche.com www.casinocabourg.com Nous accueillons Events d entreprises Events privés Réunions Séminaires Conventions Défilés Dîners de gala

Plus en détail

GRAFCET. 1- Structure générale. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur C60 Cours GRAFCET. Divergence en OU

GRAFCET. 1- Structure générale. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur C60 Cours GRAFCET. Divergence en OU C60 GRAFCET 1- Structure générale Etape initiale : généraleent associée à une attente ou à une ise en réérence de la partie opérative Réceptivité : cobinaison d inorations reçues par la partie coande et

Plus en détail

TECHNISCHE ROLLEN UND WALZEN TECHNICAL ROLLERS AND CYLINDERS ROULEAUX ET CYLINDRES TECHNIQUES RULLI E CILINDRI TECNICI. www.typ-gummi-tgw.

TECHNISCHE ROLLEN UND WALZEN TECHNICAL ROLLERS AND CYLINDERS ROULEAUX ET CYLINDRES TECHNIQUES RULLI E CILINDRI TECNICI. www.typ-gummi-tgw. TECHNISCHE ROLLEN UND WALZEN TECHNICAL ROLLERS AND CYLINDERS ROULEAUX ET CYLINDRES TECHNIQUES RULLI E CILINDRI TECNICI Ipressu Realisation: Bilder: Layout: Druck: TYP AG, CH-4502 Solothurn TYP AG, Kurt

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Paris, le 11 juin 2014 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Appel à

Plus en détail

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Établir un budget est une étape indispensable pour aborder sereinement un projet et rechercher des soutiens financiers auprès de partenaires privés et publics.

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE 2015

DEVENEZ PARTENAIRE 2015 DEVENEZ PARTENAIRE 2015 Forum Destination International 2015 Midi-Pyrénées, Exportons nos savoir-faire forumdestinationinternational.fr ÉDITO Pour permettre aux entreprises de Midi-Pyrénées d accéder au

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF 7 JUILLET 2015 Pascal COSTE Président du Conseil Départemental Programme cadre : "Pour une économie porteuse d'emplois" Volonté d'associer

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE Introduction Depuis plus de 30 ans, Syntec Numérique, première chambre syndicale des métiers du numérique, représente les entreprises de son secteur pour défendre

Plus en détail

Organisez votre évènement

Organisez votre évènement Organisez votre évènement au cœur de la course Séminaires & Relations Publiques Officielles Volvo Ocean Race Lorient 09 Lorient 16Juin 2015 Sommaire Organisez votre évènement d entreprise au cœur de la

Plus en détail

Communauté Finance & Gestion Table ronde

Communauté Finance & Gestion Table ronde Communauté Finance & Gestion Table ronde Quand le réseau se met au service du financement Marie FAGUET notrepetiteentreprise.com Thierry BONNET - Finance Utile Pierre Henri SOLER UNILEND Pascal SANCHEZ

Plus en détail

COMMUNAUTE de COMMUNES de DOUVE & DIVETTE

COMMUNAUTE de COMMUNES de DOUVE & DIVETTE COMMUNAUTE de COMMUNES de DOUVE & DIVETTE PROJET D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Ce forulaire est à renvoyer, dûent repli, au Service Public d Assainisseent Non Collectif (SPANC). Il peret à ce service

Plus en détail

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants Paris, le 28 novembre 20 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Programme

Plus en détail

Big Data & objets connectés

Big Data & objets connectés Big Data & objets connectés IDEAS laboratory a accueilli le dernier Think Tank destiné à animer la filière de la robotique et des objets connectés. Celui- ci a abordé le sujet de l utilisation des données

Plus en détail

Toulouse centre ville

Toulouse centre ville Toulouse centre ville Septembre 2015 Ouverture d un centre d affaires nouvelle génération allées Jean Jaurès Start-up Entrepreneurs Consultants Indépendants Un lieu unique de 1 000 m² pour Salariés en

Plus en détail

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique.

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique. SEPTEMBRE 2012 Dossier de presse Liberte Egalite Tous connectes Paesi N 8 AOÛT / d Aiacciu Le magazine de la Communauté d Agglomération du Pays Ajaccien Nouvelle station d épuration des Sanguinaires Participez

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

cap urba CAP SUR LES SMART GRIDS, EN ROUTE POUR LES SMART CITIES!

cap urba CAP SUR LES SMART GRIDS, EN ROUTE POUR LES SMART CITIES! Des réseaux intelligents pour une Smart City cap urba Salon national de l'aménagement et des projets urbains 28-30 Mai 2013 Lyon - Eurexpo L EXPOSITION SMART GRIDS ET SON COLLOQUE CAP SUR LES SMART GRIDS,

Plus en détail

PluS by Delta S.I Société de portage salarial et d accompagnement professionnel de consultants

PluS by Delta S.I Société de portage salarial et d accompagnement professionnel de consultants Dossier de presse PluS by Delta S.I Société de portage salarial et d accompagnement professionnel de consultants 1 Juin 2009, Delta S.I, cabinet conseil national reconnu en stratégie et management des

Plus en détail

e-commerce+ Passez au e-commerce pour simplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-commerce 23-25 septembre - Paris

e-commerce+ Passez au e-commerce pour simplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-commerce 23-25 septembre - Paris e-coerce+ agazine d inforation d Octave N 11 Juin 2014 TO Passez au e-coerce pour siplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-coerce 23-25 septebre - Paris Salon #vad.conext 21-23 octobre -

Plus en détail

Gamme et conseils de mise en œuvre

Gamme et conseils de mise en œuvre ENVELOPPE DU BÂTIMENT Gae et conseils de ise en œuvre BATIROC COMPLÉMENT DE GAMME, nous consulter PROFILS DE BARDAGE BATIBAC 4-25BV BATIBAC 6-25BH BATIBAC 5-35BH 25 267,5 FACE B (extérieur) 25 80,8 FACE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN?

CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN? CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN? P 7 1 CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN

Plus en détail

Pourquoi le Pôle Numérique Culturel (phase projet) est-il devenu «Louvre Lens Vallée» (phase action)?

Pourquoi le Pôle Numérique Culturel (phase projet) est-il devenu «Louvre Lens Vallée» (phase action)? Dossier de presse Pourquoi le Pôle Numérique Culturel (phase projet) est-il devenu «Louvre Lens Vallée» (phase action)? Une différenciation territoriale évidente Dans la compétition qui est à l œuvre sur

Plus en détail

Projet de pôle de développement de l Économie Sociale et Solidaire

Projet de pôle de développement de l Économie Sociale et Solidaire Projet de pôle de développement de l Économie Sociale et Solidaire Étude de préfiguration Restitution aux acteurs 15 octobre 2008 Dossier remis aux participants 1 Version n 3 Sommaire Méthodologie Priorités

Plus en détail

,c est... un environnement dynamique et créatif une histoire tournée vers l avenir un cadre sur mesure

,c est... un environnement dynamique et créatif une histoire tournée vers l avenir un cadre sur mesure Le Pan Piper Le, c est... un environnement dynamique et créatif Situé dans le XI e arrondissement de Paris, entre la place de la Nation et le Père Lachaise, le Pan Piper a ouvert ses portes dans un quartier

Plus en détail

ABILIAN SICS-PC. Abilian SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ

ABILIAN SICS-PC. Abilian SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ SOLUTIONS 2.0 POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L INNOVATION ABILIAN SICS-PC SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ Abilian Quels outils pour la compétitivité des acteurs

Plus en détail

Le marché Immobilier tertiaire en Val-de-Marne

Le marché Immobilier tertiaire en Val-de-Marne Le arché Iobili ttiaire en Val-de-Marne Le arché des bureaux en Val-de-Marne, un arché dynaique Dans une conjoncture arquée depuis un an par le ralentisseent du arché locatif et la chute des investisseents,

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

SYLABE et Plaine innovation Meeting

SYLABE et Plaine innovation Meeting La Seine Saint Denis, et plus particulièrement le territoire de Plaine Commune concentre un pôle important de compétences tant au niveau des entreprises que de la recherche et des formations pluridisciplinaires

Plus en détail

Séminaires / Evénements

Séminaires / Evénements événements / séminaires Janvier 2014 votre contact : François Gires / 05 49 49 50 19 p. 1 Un lieu exceptionnel Faites de votre événement une expérience différente! MARQUANT, SURPRENANT, ORIGINAL et MOTIVANT

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP

L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP . Communiqué de Presse L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP Bordeaux, 1 er septembre 2014 Aujourd hui, l INstitut Polytechnique de Bordeaux (3200 étudiants, 280 enseignants-chercheurs,

Plus en détail

LOT 10 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 10 PLOMBERIE SANITAIRES 10-1 LOT 10 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE 00 GENERALITES 2 00.01 CONSISTANCE DES OVRAGES 2 00.02 DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES 2 00.03 DISPOSITIONS TECHNIQES GENERALES 4 01 DESCRIPTIF TECHNIQE 16 01.01

Plus en détail

Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse

Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse Co-produit par Edito par Eric Seulliet CEO de Creative Cluster, Président de La Fabrique du Futur Et s il suffisait

Plus en détail

Le salon de la PME au service de l entreprise!

Le salon de la PME au service de l entreprise! Le salon de la PME au service de l entreprise! Un salon avec conférences et ateliers destinés aux fournisseurs et prestataires de services et de biens d équipement pour les PME Expo Beaulieu Lausanne Palexpo

Plus en détail

Compte-rendu technique complet et détaillé des cookies

Compte-rendu technique complet et détaillé des cookies Copte-rendu technique coplet et détaillé des cookies Site Web audité : Date de l audit : 01 Aug 2015 http://www.sd-france.co/ Ce docuent est fourni pour accopagner la gestion du consenteent de MSD France

Plus en détail

GUIDE DU PARTICIPANT HACKATH YON

GUIDE DU PARTICIPANT HACKATH YON GUIDE DU PARTICIPANT HACKATH YON 2 3 4 OCTOBRE 2015 2 4 Concours de développement à La Roche-sur-Yon. CENTRE DE RESSOURCES EN INNOVATION LA ROCHE-SUR-YON Autour des énergies de demain! LE CONCOURS HACKATH

Plus en détail

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT LES THEMATIQUES, LES PISTES DE COOPERATION AVEC LES STARTUPS ILS ONT PITCHES POUR VOUS Alain Jourdan, Directeur général adjoint de CREDIT AGRICOLE Technologies, Pascal Rioual, Délégué Innovation Groupe,

Plus en détail