Le Centre de Tri. Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Centre de Tri. Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011"

Transcription

1 Le Centre de Tri Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011

2 Contexte 2 Objectifs 4 Projet 6 Lieu 8 Équipe projet 11 S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel Indicateurs de succès du projet e 1

3 Contexte Après le succès du Coworking Cap de Bègles (19/11/10) L Aquitaine dispose d une filière nuérique dynaique, regroupant une ultiplicité d acteurs de petites tailles et qui reste paradoxaleent éconnue des grands donneurs d ordre public ou privé en Aquitaine et au-delà. Ces entreprises ont alors la tentation de s exporter dans d autres zones ou elles pourront bénéficier de relais de visibilité plus iportant, catalyseur de leurs actions. Il apparaît coe une nécessité pour développer l attractivité du territoire de créer un lieu de diension régionale, lieu de fédération, d aniation et de diffusion de la filière nuérique. Ce lieu devra jouer le rôle d interface entre la étropole bordelaise, l'écosystèe régional du nuérique et contribuera au positionneent de la étropole coe territoire d innovation à l'échelle nationale et européenne. Le centre de tri postal de Bègles peut abriter dès à présent un coworking space qui s inscrira à tere dans l abitieux projet Cité Nuérique qui pourrait proposer une structure globale pour la filière nuérique : espace grands coptes, hotel d entreprises TIC, data center, cluster filière «obile», etc. Le présent docuent propose une ébauche, la plus concrète possible, pour la création du coworking space du Centre de Tri. Il s inspire largeent de projets équivalents sur Paris, Rennes, Nantes et Toulouse. NB : Le no «centre de tri» n est pas le no définitif du lieu, qui fera l objet d un débat au sein du coité de pilotage. 2

4 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

5 Objectifs Les grands objectifs du «Centre de Tri» : accopagner les petites sociétés innovantes et les porteurs de projets, les aider à travailler, s organiser, partager, se faire connaître, s entraider doter le territoire aquitain d un équipeent destiné à favoriser le rapprocheent entre les entreprises de toutes tailles et les laboratoires ou établisseents d enseigneent, fédérer les acteurs privés et publics régionaux autour d un équipeent coun favorisant l innovation et la créativité dans les technologies de l inforation et de la counication, donner une visibilité nationale à l intelligence et aux technologies développées et conçues sur le territoire de la région Aquitaine. L objectif du projet «Centre de Tri» est de créer et d anier un lieu physique ouvert aux acteurs du nuérique aquitain, pour stiuler la créativité, développer une intelligence collective source d innovations durables et citoyennes dans le doaine des technologies et des usages. Iaginé coe un espace pluriel et ouvert, le «Centre de Tri» sera un lieu de rencontres, de transversalité. Ancré dans le territoire et connecté en réseau, ce lieu sera une platefore de valorisation des savoir faire régionaux aniée par et pour les acteurs territoriaux. 4

6 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

7 Projet Concrèteent, «Le Centre de Tri» devra réunir les conditions nécessaires : à la croissance des acteurs de l éconoie nuérique: lieu de rencontres, espaces de réunions, outils collaboratifs, accopagneent, ise en réseau, prograation évèneentielle, Au renforceent de l ancrage territorial de l éconoie nuérique. Au quotidien: Des espaces de travail, des espaces de réunion, de conférences et un «café», Une ixité des publics, une prograation d événeents et des aniations dédiées aux professionnels du nuérique en journée ou en soirée, des associations résidentes, qui travaillent au quotidien sur le développeent des usages et de l innovation nuérique en région Aquitaine. Le «Centre de Tri» devra offrir à ses utilisateurs Un réseau d entrepreneurs, de salariés, de porteurs de projets, d investisseurs et d institutionnels, Un espace de travail individuel et collectif, Un lieu de rencontres, d apprentissage, de débats et de «frotteents», la capacité à créer des dynaiques collectives en agrégeant diversité d acteurs sur des projets couns et collaboratifs. 6

8 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

9 Lieu : centre de tri postal de Bègles Le «Centre de Tri» doit être pensé pour accueillir : Des rassebleents inforels et non prévus d individus, des rassebleents forels et structurés d individus dans le cadre de réunions par exeple, des individus ou groupes d individus à la recherche ponctuelle de bureaux, des expérientations «in vivo» de projets et de technologies, des conférences, débats et initiations, du développeent de réseau et des rencontres iprévues. Ainsi ce lieu devra: Avoir une forte identité nuérique, Proposer un cadre convivial, oderne et nuérique, Être ouvert à toutes les disciplines et secteurs de l éconoie, Faciliter la transversalité et la transdisciplinarité, Faire travailler enseble des acteurs qui travaillent dans des lieux éclatés, Accueillir des événeents et contenus variés et de grande qualité, Favoriser les retours d usage de technologies, Être la vitrine technologique des savoir faire régionaux Être un outil collaboratif entre les acteurs publics et privés L abiance et les fonctions attendues devront être intégrées dans les choix d aénageent de l espace. 8

10 Le lieu et son aénageent / des espaces copléentaires 7 Types d espaces : Café / lounge Open space coworking (peut être scindé en 2 sous espaces : concentration / frotteent) 4 alveoles pour 2-3 personnes (pour téléphoner / parler de sujets confidentiels) = 10 2 x 4 = salles de réunion 402 x 2 = salle de foration espace plénière bureaux individuels pour les peranents : 60 2 Équipeent : wifi très haut débit / fibre optique + prises secteur + signalétique + Café / lounge Open space coworking Alvéoles Salles de réunion Salle de foration Plénière Bureaux individuels - bar, - achine à café, - frigos, - canapés, - tables basses, - chaises, - vidéoprojecteurs, - urs de projection, - systèe son, - captation vidéo - tableaux blancs - grandes tables, - 30 chaises de bureaux, - casiers / rangeents, - canapés, - vidéoprojecteurs, - ur de vidéoprojection, - paper board - tableaux blancs - canapés, - fauteuils, - tables basses - Grande table de réunion, - chaises de réunions, - écran plasa 50 pouces, - paper board - tableaux blancs - 5 Petites tables obiles - 10 chaises de réunions, - tableau nuérique, - paper board - tableaux blancs - 60 chaises, - Vidéoprojecteur, - ur de projection - systèe son, - systèe de captation vidéo - tableaux blancs - 5 bureaux - 5 chaises de bureaux - 5 chaises siples - équipeent inforatique - téléphones 9

11 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

12 Équipe projet Porteurs du projet : fortes de leurs réseaux d adhérents sur le territoire aquitain et de leurs affinités avec les ondes nuériques, le projet sera porté par une éta association regroupant a inia les 3 associations : Adeiso, Aquinu et Prolibre. Tout acteur souhaitant s engager sur ce dossier sera ipliqué dans la gouvernance et l aniation du Centre de Tri. Partenaires publics et privés potentiels : CUB, Conseil Régional d Aquitaine, CG 33, Ville de Bègles, Euratlantique Organises, associations et entreprises privées à solliciter pour tisser des partenariats : AEC, Innovalis, Silicon Sentier, IBM, Logica, Orange, CCI Bordeaux, CIVB, Université de Bordeaux, Ikea Entreprises (pour eubler le lieu), torréfacteurs, architectes, Coop Alpha, TPE et PME, obilisation des adhérents des associations porteuses du projet 11

13 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

14 Équipe d aniation «Le Centre de Tri» est un lieu d'accueil, de travail, d'aniation, d'accopagneent des porteurs de projet. Il est indispensable d y associer une équipe dédiée à son aniation afin : de gérer les flux entrants : les deandes de réservation, les deandes d inforations, de construire progressiveent une «politique éditoriale» du lieu, d organiser les événeents aussi bien sur leurs aspects logistiques que contenu, d accopagner les collectifs et les PME dans l aorçage et la croissance de leurs projets, de «faciliter» les rencontres entre des secteurs cloisonnés, Une équipe de 4 personnes est souhaitable pour garantir une certaine aplitude de fonctionneent Couvrant les différentes fonctions : accueil, technique, aniation, gestion, anageent global Présentant les qualités suivantes : copétences théatiques, curiosité, ais aussi dotée du sens de l'accueil, de la convivialité...et d'un très grand sens relationnel Connaissance du onde de l entreprise, du tissu éconoique régional, capacité à fédérer, à proouvoir, pédagogie, travail en réseau, epathie Pensant coordination à l'échelle du territoire et recherchant des utualisations avec les autres sites et entreprises régionales 13

15 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

16 Prograation Cet espace devra accueillir une prograation événeentielle perettant de fédérer et faire se croiser les écosystèes sectoriels présents sur le territoire. Il existe bien sûr déjà une prograation riche : l idée n est pas de brouiller la counication autour de ces événeents. Le coworking space pourra être un lieu d accueil de certains de ces événeents, et de rediffusion des autres. Au-delà de cet aspect, le co-working perettra de proouvoir les initiatives, expériences, références des entreprises locales, créant du lien entre les acteurs de la filière se retrouvant autour de théatiques counes, et de donner de leur donner de la visibilité vers l extérieur. Exeples de théatiques envisagées année 1 : Counity anageent / Services pour obiles / Jeux vidéo / Réseaux sociaux / laser-photonique / e-santé / édition 2.0 / culture-tourise / Vin, viticulture 15

17 Prograation Une double dynaique privée / publique Évèneents ouverts à tous et théatisés Évèneents ferés pour les entreprises, leurs clients et/ou partenaires Une dynaique payante / gratuite Des événeents gratuits pour les participants. Possibilité d y organiser des événeents payants. Des événeents financés par leurs organisateurs. Une dynaique conviviale / théatique / professionnelle Des évèneents conviviaux : petits déjeuners, co-lunching, apéritif, cocktail Des évèneents théatiques : barcap, ignite, pecha kucha, startup week-end, obile onday, cleantech... Des évèneents professionnels privés ou publics 16

18 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

19 Un odèle éconoique qui doit viser l équilibre Si on copare avec «la Cantine par Silicon Sentier» à Paris Un lieu ouvert en janvier 2008 C'est au départ une dotation de la Région (112 KE), d'orange (50 KE), de Cap Digital, et un peu plus tard de la ville de Paris C'est une équipe de 6 personnes du Silicon Sentier C'est un loyer de /ois... à Paris! C'est un budget au total de 600K /an Actuelleent le financeent est assuré à 70% par des financeents privés et 30% public Des recettes sont générées par l'activité Adhésion des ebres à la structure porteuse Location de salle (avec une tarification différenciée suivant le type de deande) Actions de sponsoring à l'occasion d'événeents spécifiques La privatisation du lieu en quelques occasions La participation à des projets La réunération d'activités d'expertise ou de ontage d'actions Besoin d'un financeent essentielleent public pour déarrer, ais des perspectives qui tendent vers l équilibre. 18

20 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

21 Budget prévisionnel investisseent Travaux locaux «Centre de tri» : Une enveloppe d investisseent réservée aux travaux devra être budgétisée en aont du projet. L expérience de «La Cantine» parisienne a ontré que le ontant estié des travaux doit se situer aux alentours des 400 /2. Cette enveloppe intègrera : le second œuvre, ise aux nores de sécurité, réseaux, ploberie, électricité, cloisons, revêteents, peinture, serrurerie, ventilation, éclairage..., Les honoraires d architecte (aîtrise d œuvre + travail d étude et de conseil préalable, spécifique à l aénageent d un coworking space), Les assurances liées aux travaux. Sur une base de 5602, les travaux d aénageent de l espace de coworking «Centre de tri» conduits par un architecte s élèveront à environ HT Équipeent du lieu : l enveloppe prévisionnelle s élève à HT (détail en page suivante) Un investisseent prévisionnel de 472 k HT 20

22 Détail budget investisseent équipeent (estiation) Café / lounge quantité prix unitaire (HT) total (HT) - achine à café, 1 1!000,00 " 1!000,00 " - frigos, 2 2!000,00 " 4!000,00 " - canapés, 3 1!000,00 " 3!000,00 " - tables basses, 6 400,00 " 2!400,00 " - chaises, 30 60,00 " 1!800,00 " - vidéoprojecteurs, 1 1!000,00 " 1!000,00 " - urs de projection, 1 500,00 " 500,00 " - systèe son, 1 5!000,00 " 5!000,00 " captation video 1 5!000,00 " 5!000,00 " tableaux blancs 1 200,00 " 200,00 " Open space coworking - grandes tables, 3 4!000,00 " 12!000,00 " - 30 chaises de bureaux, ,00 " 15!000,00 " - casiers / rangeents, 1 5!000,00 " 5!000,00 " - canapés, 2 1!000,00 " 2!000,00 " - vidéoprojecteurs, 1 1!000,00 " 1!000,00 " - ur de vidéo- projection, 1 500,00 " 500,00 " captation video 1 5!000,00 " 5!000,00 " tableaux blancs 2 200,00 " 400,00 " Alvéoles - canapés, 4 1!000,00 " 4!000,00 " - fauteuils, 8 400,00 " 3!200,00 " tables basses 4 400,00 " 1!600,00 " Salles de réunion -Grande table de réunion, 2 2!500,00 " 5!000,00 " - chaises de réunions, ,00 " 8!000,00 " - écran plasa 50 pouces, 2 1!000,00 " 2!000,00 " captation video 2 3!000,00 " 6!000,00 " tableaux blancs 2 200,00 " 400,00 " Salle de foration quantité prix unitaire (HT) total (HT) -5 Petites tables obiles 5 500,00! 2"500,00! - 10 chaises de réunions, ,00! 2"000,00! - tableau nuérique, 1 3"000,00! 3"000,00! captation video 1 4"000,00! 4"000,00! tableaux blancs 1 200,00! 200,00! Plénière -60 chaises, 60 60,00! 3"600,00! -Vidéoprojecteur, 1 1"000,00! 1"000,00! ur de projection 1 500,00! 500,00! - systèe son, 1 5"000,00! 5"000,00! captation video 1 7"000,00! 7"000,00! tableaux blancs 1 200,00! 200,00! bureaux individuels postes de travail 5 1"500,00! 7"500,00! bureaux 5 300,00! 1"500,00! 5 chaises de bureaux 5 500,00! 2"500,00! 5 chaises 5 60,00! 300,00! téléphones 5 150,00! 750,00! équipeent et service inforatique serveurs 2 3"000,00! 6"000,00! site web 1 30"000,00! 30"000,00! équipeent réseau 1 5"000,00! 5"000,00! postes de travail 5 1"500,00! 7"500,00! aîtrise d'œuvre aîtrise d'œuvre ,00! 40"000,00! dépenses iprévues (10%) 22"505,00! Montant total investisseent équipeent 247"555,00! 21

23 Budget prévisionnel fonctionneent coptes prévisionnels charges / frais de fonctionneent ,00! ,00! ,00! salaires et traiteents anager général 80!000,00 " 82!000,00 " 85!000,00 " responsable aniation réseau 60!000,00 " 62!000,00 " 64!000,00 " responsable adinistratif 48!000,00 " 50!000,00 " 52!000,00 " chargé de projet 48!000,00 " 50!000,00 " 52!000,00 " stagiaires 6!000,00 " 6!000,00 " 6!000,00 " charges fixes frais de ission et déplaceents 8!000,00 " 10!000,00 " 12!000,00 " loyer 60!000,00 " 63!000,00 " 66!000,00 " charges, électricité, internet, entretien 6!000,00 " 7!000,00 " 8!000,00 " assurances, fournitures, consoables 10!000,00 " 10!000,00 " 10!000,00 " frais d'aniation, d'expérientation et de développeent développeents techniques, expérientations 25!000,00 " 25!000,00 " 25!000,00 " organisation d'événeents 25!000,00 " 25!000,00 " 25!000,00 " renouvelleent atériel - " 15!000,00 " 15!000,00 " counication affiches, plaquettes, flyers, plaquettes, sponsoring 10!000,00 " 10!000,00 " 10!000,00 " budget lanceent du lieu 10!000,00 " produits / financeents et recettes ,00! ,00! ,00! financeents sponsoring privé 60!000,00 " 80!000,00 " 100!000,00 " financeents publics 288!000,00 " 265!000,00 " 236!000,00 " prestation services / recettes activité k de financeent public + privé à trouver sur 3 ans. Une proportion de financeents publics en baisse chaque année. Des ressources propres en progression, grâce au développeent de nouveaux services. cotisation / adhésion 5!000,00 " 10!000,00 " 15!000,00 " recettes du café 3!000,00 " 5!000,00 " 7!000,00 " coworking 10!000,00 " 12!000,00 " 15!000,00 " location salles 10!000,00 " 15!000,00 " 20!000,00 " privatisation du lieu 15!000,00 " 18!000,00 " 22!000,00 " conseil et étude 5!000,00 " 10!000,00 " 15!000,00 " 22

24 Contexte Objectifs Projet Lieu Équipe projet S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel e Indicateurs de succès du projet

25 Indicateurs de succès du projet / reporting Les résultats attendus sont une fréquentation élevée, un nobre d évèneents croissant, des passages dans la presse pour un rayonneent exponentiel, un nobre de projets initiés iportant, etc. Exeples d indicateurs à prendre en copte Niveau et régularité de la fréquentation Nobre d évèneents privés et publics Qualité des échanges Perception des usagers (questionnaires) Production de contenus Hausse du niveau de qualité des réponses sur les appels à projet, les dossiers. Nobre de projets couns initiés Nobre de nouvelles entreprises arrivées sur le territoire Nouvelles technologies et nouveaux usages développés Les connexions nationales et internationales engendrées Nobre d entreprises et porteurs de projet accueillis sur le coworking space Variété des acteurs usagers de La Cantine Ipact sur la création d eploi Ipact sur les copétences opérationnelles des usagers 24

26 Merci! Nous avons besoin de vous pour ener à bien ce projet. Nous nous tenons à votre entière disposition pour en discuter ou pour tout copléent d inforation, n hésitez pas à nous solliciter! Les personnes qui ont contribué à la rédaction de ce docuent : Antonin Silicon Sentier Benjain Web Aquinu Fabien Logica Alexis Ayeba Tony TC lab Bruno Orange Christian Moose Crossing et votre interlocutrice : Marie-Laure Aquinu /

Coordination SAVARA - Présentation des labels - 201 4

Coordination SAVARA - Présentation des labels - 201 4 L a c h a rt e d e S A V A RA L e s l a b e l s S A V A RA A d h é re r a u ré s e a u L e c a h i e r d e s c h a rg e s 1 C h a rt e L e p ri n c i p e Le dynaise et le développeent rapide de la vie

Plus en détail

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme Projet d espace de coworking À Combronde / Puy-de-Dôme CONTACT Si vous souhaitez nous rejoindre dans ce projet, nous sommes à votre disposition pour en discuter et vous apporter tout complément d information.

Plus en détail

Ingénieur informatique

Ingénieur informatique Ingénieur inforatique Par la voie de l apprentissage F Perraud POLYTECH Lyon Directeur M P. Fournier Départeent Inforatique Responsable Me C. Gertosio 1 Plan de la présentation 1. Qui soes nous? 2. L apprentissage

Plus en détail

Modèle de questionnaire pour les employés

Modèle de questionnaire pour les employés Outil pratique n 3 Modèle de questionnaire pour les eployés Vos habitudes de déplaceents 1. Pari les sites suivant, cochez votre lieu de travail principal: (1 seul réponse possible) No du site A No du

Plus en détail

Lyon. HUB numérique. * Accro à Lyon

Lyon. HUB numérique. * Accro à Lyon HUB nuérique * Accro à tout Le nuérique 04 08 10 12 14 16 18 Posté par Laurent et Olivier de la Clergerie. Fabrice Lacroix, 44 ans. Teinté d innovation et d entrepreneuriat, le parcours de Fabrice épouse

Plus en détail

2.1 Comment fonctionne un site?

2.1 Comment fonctionne un site? Coent fonctionne un site? Dans ce chapitre, nous allons étudier la liste des logiciels nécessaires à la création d un site ainsi que les principes de base indispensables à son bon fonctionneent. 2.1 Coent

Plus en détail

Etude salaires : le marketing s'en sort bien

Etude salaires : le marketing s'en sort bien Page 1/5 Etude salaires : le arketing s'en sort bien Public- le i:» 12 2013 pai ('ATI IF RI M; UFrRTFHISi Selon l'étude Maesina Marketing Search/Aon Hewitt, les arketers ont vu leur réunération progresser

Plus en détail

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901 SILICON SENTIER L ASSOCIATION Silicon Sentier est une association d entreprise regroupant 175 PMEs et TPEs en région Ile-de-France, spécialisées dans

Plus en détail

Convention entre : Le Syndicat intercommunal pour l'assainissement de la Région de Pontoise Et La Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise

Convention entre : Le Syndicat intercommunal pour l'assainissement de la Région de Pontoise Et La Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise ANNEXE A LA DELIBERATION DU CONSEIL DU 29 MARS 211 Convention entre : Le Syndicat intercounal pour l'assainisseent de la Région de Pontoise Et La Counauté d'aggloération de Cergy-Pontoise Etude en-vue

Plus en détail

Séminaire Francilien de Sûreté de Fonctionnement - 22 février 2013

Séminaire Francilien de Sûreté de Fonctionnement - 22 février 2013 Séinaire Francilien de Sûreté de Fonctionneent - 22 février 2013 Les défaillances de cause coune Doinique VASSEUR EDF R&D Claart Plan Introduction Quelques odèles possibles Les principes de l estiation

Plus en détail

«Des places de jeux pour tous» Formulaire de demande

«Des places de jeux pour tous» Formulaire de demande «Des places de jeux pour tous» Forulaire de deande Ce questionnaire infore quant à la place de jeu en projet et ne constitue pas une grille d évaluation. Les renseigneents doivent donner une ipression

Plus en détail

innovation / construction / territoire Crèche modulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

innovation / construction / territoire Crèche modulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES innovation / construction / territoire Crèche odulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Présentation de la crèche éco-responsable et odulaire de la Rose des vents à Gaillac La

Plus en détail

Conduite CASAFLEX pour chauffage de proximité et à distance. La qualité pour assurer l avenir

Conduite CASAFLEX pour chauffage de proximité et à distance. La qualité pour assurer l avenir Conduite CASAFLEX pour chauffage de proxiité et à distance La qualité pour assurer l avenir U EA NOUV U EA Con ne opti cteur is é NOUV Conduite CASAFLEX pour chauffage de proxiité et à distance pour systèes

Plus en détail

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES Seaine de la PME BDC 2014 Résué --------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Date limite de remise des offres : Vendredi 15 mars 2013 à 17 heures

Date limite de remise des offres : Vendredi 15 mars 2013 à 17 heures MARCHE DE SERVICES Définition, conception et réalisation des stratégies et outils de communication du Pôle Numérique Aquitain Marché n 2013-02-S002 Cahier des Clauses Particulières Date limite de remise

Plus en détail

Principes et mise en œuvre

Principes et mise en œuvre A Principes et ise en œuvre 1 DÉFINITIONS ET MÉTHODES A 1.1 Définitions D après l Afnor (FD X 60-000), «la aintenance est l enseble de toutes les actions techniques, adinistratives et de anageent durant

Plus en détail

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité École Doctorale de Grenoble Master 2 Recherche Systèes et Logiciel Disponibilité des s Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité Sacha Krakowiak Université Joseph Fourier Projet Sardes (INRIA

Plus en détail

Note d intention. L innovation au coeur du quartier de la création

Note d intention. L innovation au coeur du quartier de la création Note d intention L innovation au coeur du quartier de la création Le projet : Intégrer la plateforme d innovation, la Cantine Numérique dans sa version définitive, au pôle d excellence, le quartier de

Plus en détail

Projet d'installation photovoltaïque

Projet d'installation photovoltaïque RETScreen International est un logiciel noralisé et intégré d'analyse de projets d'énergies renouvelables. Cet outil fournit une platefore coune perettant à la fois l'aide à la décision et le renforceent

Plus en détail

nova La solution pour les techniques du bâtiment.

nova La solution pour les techniques du bâtiment. nova La solution pour les techniques du bâtient. Chères lectrices, chers lecteurs, Seul ce qui est utile au client a une raison d être sur le arché. Depuis plus de 25 ans, la philosophie de Plancal est

Plus en détail

Un nouvel espace de co-working Contact presse

Un nouvel espace de co-working Contact presse Un nouvel espace de co-working Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05 40 33 / corine.busson benhammou@ville.angers.fr 1 Depuis

Plus en détail

Avec ADD-ON, Angers Loire Métropole mise sur l économie numérique

Avec ADD-ON, Angers Loire Métropole mise sur l économie numérique Dossier de presse Avec ADD-ON, Angers Loire Métropole mise sur l économie numérique Jeudi 16 janvier 2014 Contact presse Angers Loire Métropole Ville d Angers Corine Busson-Benhammou 02 41 0 40 33 06 12

Plus en détail

nova LA SOLUTION POUR LES TECHNIQUES DU BÂTIMENT.

nova LA SOLUTION POUR LES TECHNIQUES DU BÂTIMENT. nova LA SOLUTION POUR LES TECHNIQUES DU BÂTIMENT. Chères lectrices, chers lecteurs, Seul ce qui est utile au client a une raison d être sur le arché. Depuis plus de 25 ans, la philosophie de Plancal est

Plus en détail

Octobre 2010 INDICE S&P/TSX 60 VIX MÉTHODE DE CALCUL DE L INDICE

Octobre 2010 INDICE S&P/TSX 60 VIX MÉTHODE DE CALCUL DE L INDICE Octobre 00 IDICE S&P/SX 60 VIX MÉHODE DE CALCUL DE L IDICE able des atières Introduction 3 Aperçu 3 Construction de l indice 4 Méthodes utilisées 4 Établisseent de la valeur du VIX à partir des options

Plus en détail

DÉCLARATION SYNDICALE INTERNATIONALE DE WASHINGTON NOVEMBRE 2008

DÉCLARATION SYNDICALE INTERNATIONALE DE WASHINGTON NOVEMBRE 2008 DÉCLARATION SYNDICALE INTERNATIONALE POUR LE SOMMET DE CRISE DU G20 DÉCLARATION SYNDICALE INTERNATIONALE DE WASHINGTON NOVEMBRE 2008 I. Résué 1 II. Une relance coordonnée pour l éconoie réelle 4 III. Re-régleenter

Plus en détail

La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir!

La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir! La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir! Août 2015 Jaie Golobek Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Services consultatifs de gestion de patrioine CIBC

Plus en détail

Décentralisation et politique des territoires

Décentralisation et politique des territoires paléonto indu ingén bi hisré écolo biolo gratuité psycholo sociologi éner botanique architecture zoo athéa physique usage éconoie astronoie édec université agroali i t évaluation fréqu référe qua Obse

Plus en détail

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis SPOT 4 E ÉDITION APPEL À PROJETS SPOT est un événement jeunesse porté par la Ville de Nantes dont l ambition est de valoriser l engagement, les talents, la créativité et l innovation en favorisant l expression

Plus en détail

Paiement sécurisé sur internet

Paiement sécurisé sur internet Paieent sécurisé sur internet CHAIGNEAU Delphine DANTE Alexandra GARNODIER Karine RICM3 25 janvier 2002 1.1 Internet et coerce 1.2 Modes de paieent 1.3 Qualités d un procédé 1.1 Internet et coerce 1.1

Plus en détail

Appel à candidature 2015-2016 LES RESIDENCES DE L INNOVATION. Du 18 janvier au 13 Février 2015 au 127, Cap Sciences

Appel à candidature 2015-2016 LES RESIDENCES DE L INNOVATION. Du 18 janvier au 13 Février 2015 au 127, Cap Sciences Appel à candidature 2015-2016 LES RESIDENCES DE L INNOVATION Du 18 janvier au 13 Février 2015 au 127, Cap Sciences 1 CAP SCIENCES ET LE PARTENARIAT AVEC LA VILLE DE BORDEAUX... 3 QUE SONT LES RESIDENCES

Plus en détail

Bibliothèque départementale du Calvados. Chemin de Longueville BP 24-14860 Ranville 02 31 78 78 87 bdp.calvados.fr

Bibliothèque départementale du Calvados. Chemin de Longueville BP 24-14860 Ranville 02 31 78 78 87 bdp.calvados.fr Bibliothèque départeentale du Calvados Chein de Longueville BP 24-14860 Ranville 02 31 78 78 87 bdp.calvados.fr Soaire Mode d eploi... 2 FORMATION DE BASE Travailler en bibliothèque... 3 FORMATIONS THEMATIQUES

Plus en détail

Guide pour la Gestion des Déchets Post-Catastrophe

Guide pour la Gestion des Déchets Post-Catastrophe BUREAU DES NATIONS UNIES POUR LA COORDINATION DES AFFAIRES HUMANITAIRES JOINT UNEP/OCHA ENVIRONMENT UNIT Guide pour la Gestion des Déchets Post-Catastrophe Edition 2 Publié en Suisse, Décebre 2013 par

Plus en détail

Le Printemps Agile Caennais

Le Printemps Agile Caennais Le Printemps Agile Caennais Professionnels, institutionnel et étudiants se mobilisent pour faire de la Normandie une «Terre d Agilité» Le Club Agile, après deux ans d existence et de succès croissant,

Plus en détail

L Aquitaine «vue de Paris»

L Aquitaine «vue de Paris» #BDX2BXL Atelier 3 L Aquitaine «vue de Paris» Vin, agroalimentaire Bois, papier, carton Aéronautique, spatial et défense 30 000 emplois 20% du total régional 14 400 emplois 9,5% de l emploi salarié industriel

Plus en détail

Conférence de presse du 24 janvier 2013

Conférence de presse du 24 janvier 2013 CITYGAME : 54h pour créer des jeux vidéo multijoueurs sur l Île de Nantes Un challenge créatif du 8 au 10 février 2013 Conférence de presse du 24 janvier 2013 www.city-game.fr Contacts presse : Cécile

Plus en détail

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv'

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Chaque adhésion engage le nouveau membre à participer à la vie associative via son implication dans une commission. Forces vives de l association,

Plus en détail

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le service technique au 01 40 13 37 77. HORAIRES MONTAGE-DEMONTAGE

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le service technique au 01 40 13 37 77. HORAIRES MONTAGE-DEMONTAGE Salon de l iobilier d entreprise règleent de décoration VALIDATION DES PROJETS Vos projets d aénageent de stand devront être validés dans le cadre du respect des règles d architecture du salon et du respect

Plus en détail

Cette étude sera disponible en ligne et consultable gratuitement sous licence Creative Commons.

Cette étude sera disponible en ligne et consultable gratuitement sous licence Creative Commons. Sommaire Sommaire RAPPEL... 3 I. PREAMBULE... 5 II. FACTEURS DE REUSSITE : LES RECOMMANDATIONS... 6 1. LE LIEU D IMPLANTATION GEOGRAPHIQUE, L ACCESSIBILITE ET L EFFET DE PROXIMITE... 6 a. La configuration

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

Utiliser Internet Explorer

Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer Internet Explorer est le plus utilisé et le plus répandu des navigateurs web. En effet, Internet Explorer, couraent appelé IE, est le navigateur

Plus en détail

CONSTRUIRE LE BUDGET DE MON OPERATION COMMERCIALE

CONSTRUIRE LE BUDGET DE MON OPERATION COMMERCIALE CONSTRUIRE LE BUDGET DE MON OPERATION COMMERCIALE A - Pourquoi construire un budget annuel Les 10 règles à suivre pour le montage d une opération commerciale Définir un objectif prioritaire à atteindre,

Plus en détail

Crédit Agricole Immobilier

Crédit Agricole Immobilier Coercialisation (94) Counication coerciale pour une opération iobilière de prestige. Situé à (92), aux portes de, l enseble Pria Luce propose cinquante-trois logeents de prestige dans une résidence à l

Plus en détail

Processus et services pour le développement du BIM au sein des petites collectivités territoriales. Espelette

Processus et services pour le développement du BIM au sein des petites collectivités territoriales. Espelette Processus et services pour le développement du BIM au sein des petites collectivités territoriales Sommaire Description du projet Contexte Objectifs du projet Scenarii retenus pour le travail collaboratif

Plus en détail

CONSULTATION POUR LA CREATION D UN LOGOTYPE ET D UNE LIGNE GRAPHIQUE SMART MANUFACTURING PARIS CONFERENCE 30 MARS & 1 AVRIL 2014

CONSULTATION POUR LA CREATION D UN LOGOTYPE ET D UNE LIGNE GRAPHIQUE SMART MANUFACTURING PARIS CONFERENCE 30 MARS & 1 AVRIL 2014 CONSULTATION POUR LA CREATION D UN LOGOTYPE ET D UNE LIGNE GRAPHIQUE SMART MANUFACTURING PARIS CONFERENCE 30 MARS & 1 AVRIL 2014 Objet : Consultation pour la création d un logotype et d une identité graphique

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

STRUCTURES GONFLABLES

STRUCTURES GONFLABLES STRUCTURES GONFLABLES DESCRIPTIF Le concept «Structures gonflables» vise à ettre à disposition des organisateurs de anifestations des structures gonflables, équipées d éléents visuels aux couleurs du Pays

Plus en détail

LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES

LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES Une prédiction de certains écoloistes : Les poissons devraient avoir disparu en 048! LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES Les rèles suivantes s appliquent pour tous les calculs ipliquant des

Plus en détail

CHAPITRE VII - LE COMPTE DE CAPITAL FIXE

CHAPITRE VII - LE COMPTE DE CAPITAL FIXE CHAPITRE VII - LE COMPTE DE CAPITAL FIXE 1. La foration brute de capital fixe... 135 2. La consoation de capital fixe et les autres postes du copte de capital fixe.. 139 Le copte spécifique de l agriculture

Plus en détail

Arrêté du 17 avril 2015 relatif à l agrément des modalités de prise en compte des systèmes Cylia et Xiros dans la réglementation thermique 2012

Arrêté du 17 avril 2015 relatif à l agrément des modalités de prise en compte des systèmes Cylia et Xiros dans la réglementation thermique 2012 MINISTÈRE DE L ÉOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURALE ET DE L ÉNERGIE Aénageent nature, logeent MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ _ Direction de l habitat, de l urbanise et

Plus en détail

ESPACES de réunion. Bienvenue. Vos salles. Vos solutions restauration. Vos événements. Accès

ESPACES de réunion. Bienvenue. Vos salles. Vos solutions restauration. Vos événements. Accès Solutions et services pour placer vos événements sous le signe de l excellence ESPACES de réunion Bienvenue Vos salles Vos solutions restauration Vos événements Accès Entrez dans un univers d innovation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Clermont-Ferrand, le 13 mai 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Une centaine d acteurs du numérique auvergnat étaient

Plus en détail

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES IT CLUSTER FOR WORLD TRANSFORMATION DIGITALPLACE STIMULE, LE SECTEUR TIC AVANCE STIMULER L INNOVATION ASCENDANTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DÉVELOPPER L INTERNATIONAL PRÉSENTATION AAP 7EME PCRD 12 JUILLET

Plus en détail

LOCATION DE SALLES. Module 5 : Les entretiens managériaux. GII, 9 Place Jacques Marette 75015 PARIS. 01 45 30 18 73 info@gii.fr

LOCATION DE SALLES. Module 5 : Les entretiens managériaux. GII, 9 Place Jacques Marette 75015 PARIS. 01 45 30 18 73 info@gii.fr LOCATION DE SALLES Format : E-learning de 4-6h Module 5 : Les entretiens managériaux GII, 9 Place Jacques Marette 75015 PARIS 01 45 30 18 73 info@gii.fr 17 avril 2013 Présentation de GII et proposition

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DE LA DECLARATION TRIMESTRIELLE DES SALAIRES

NOTICE EXPLICATIVE DE LA DECLARATION TRIMESTRIELLE DES SALAIRES Madae, Monsieur, Pour vous aider à bien copléter cet iprié, nous vous invitons à lire attentiveent la présente notice. La lecture de votre déclaration de ain d'œuvre est autoatisée, aussi nous vous recoandons

Plus en détail

Université de Thessalie Département d Aménagement, D Urbanisme et Développement Régional

Université de Thessalie Département d Aménagement, D Urbanisme et Développement Régional Université de Thessalie Départeent d Aénageent, D Urbanise et Développeent Régional Enseignant : As. Pr. Marie-Noelle Duquenne II. Les Méthodes de Classification Ces éthodes ont pour objectif de parvenir

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services Direction de l'economie et de l'emploi DEE-Mission Numérique 2012-CP-4337 Affaire suivie par : M. Truchy Poste: RAPPORT A LA

Plus en détail

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Atelier sur les systèmes d information et de communication dans le secteur public: Etat des lieux, défis et orientations

Plus en détail

Votre Club,à votre manière! Personnalisez vos réunions de club

Votre Club,à votre manière! Personnalisez vos réunions de club Votre Club,à votre anière! Personnalisez vos réunions de club Votre Club, à votre anière! Personnalisez vos réunions de club Est-ce que vos réunions de club sont tout ce qu elles peuvent être? Il est facile

Plus en détail

IPPAC * Nous sommes à vos côtés. Internet & Publication

IPPAC * Nous sommes à vos côtés. Internet & Publication à propos du studio IPPAC * * Internet & Publication Pour Aéliorer votre Counication Nous soes à vos côtés Depuis plus de 20 ans notre agence de 10 personnes prend soin de ses clients avec suivi, sérieux

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

ABILIAN SICS-PC. Abilian SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ

ABILIAN SICS-PC. Abilian SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ SOLUTIONS 2.0 POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L INNOVATION ABILIAN SICS-PC SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ Abilian Quels outils pour la compétitivité des acteurs

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Virginie CALMELS

DELEGATION DE Madame Virginie CALMELS DELEGATION DE Madame Virginie CALMELS 550 Séance du lundi 15 décembre 2014 D-2014/654 Convention d objectifs 2015-2016 entre la Ville de Bordeaux et l Association AQUINUM. Autorisation. Signature. Madame

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020. FICHE ACTION 2.03 OpenData

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020. FICHE ACTION 2.03 OpenData Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d investissement (art. 5 Règ. FEDER) 2 AMÉLIORER L ACCÈS AUX TIC PAR UNE STRATÉGIE D AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE

Plus en détail

Retrouvez des informations sur cet ouvrage!

Retrouvez des informations sur cet ouvrage! Copyright 2009 Micro Application 20-22, rue des Petits-Hôtels 75010 PARIS 1 re Edition - Novebre 2009 Auteur Eric VIEGNES Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consenteent

Plus en détail

DOSSIER D AMÉNAGEMENT 2015 LA SERRE

DOSSIER D AMÉNAGEMENT 2015 LA SERRE DOSSIER D AMÉNAGEMENT 2015 LA SERRE LA SERRE A REFAIT SES ESPACES de COWORKING et a aujourd hui besoin de votre soutien financier pour la signalétique de ses espaces et des structures qui y travaillent...

Plus en détail

Easy Réunion. Easy Réunion 20/01/2014

Easy Réunion. Easy Réunion 20/01/2014 2014 20/01/2014 Ils nous font confiance Nos Références dans la mise à disposition de salles contact@easyreunion.fr 1 Espace Bellechasse 18 rue de Bellechasse 75007 Paris www.espacebellechasse.com Au cœur

Plus en détail

LE ST. FIACRE L ESPACE ÉVÉNEMENTIEL MULTIMÉDIA DE PARIS CENTRE

LE ST. FIACRE L ESPACE ÉVÉNEMENTIEL MULTIMÉDIA DE PARIS CENTRE LE ST. FIACRE L ESPACE ÉVÉNEMENTIEL MULTIMÉDIA DE PARIS CENTRE 14 RUE SAINT-FIACRE, 75002 PARIS Le st. fiacre L espace événementiel multimédia de Paris centre AU COEUR DU PARIS QUI VIT Entre la Bourse

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise Un lieu original pour votre séminaire d entreprise QUI SOMMES-NOUS? 2 Mon Atelier En Ville, un concept d ateliers urbains à louer à l heure pour créer, customiser ou réparer Aujourd hui, dans les villes,

Plus en détail

SNC du Chemin de Paris Création d un bâtiment d activité industrielle et de stockage ZAC du Chemin de Paris 60440 Nanteuil le Haudouin

SNC du Chemin de Paris Création d un bâtiment d activité industrielle et de stockage ZAC du Chemin de Paris 60440 Nanteuil le Haudouin DOSSIER DE DEMANDE D ENREGISTREMENT D UNE INSTALLATION CLASSEE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Code de l Environneent Livre V Titre I SNC du Chein de Paris Création d un bâtient d activité industrielle

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

Bâtiment 7. GENOPOLE Une nouvelle offre immobilière. Un concept inédit pour stimuler l innovation en sciences de la vie!

Bâtiment 7. GENOPOLE Une nouvelle offre immobilière. Un concept inédit pour stimuler l innovation en sciences de la vie! + Bâtiment 7 + GENOPOLE Une nouvelle offre immobilière Un concept inédit pour stimuler l innovation en sciences de la vie! + Bâtiment 7 Au cœur de Genopole Le Bâtiment 7 offre un cadre de travail agréable

Plus en détail

La détérioration des termes de l échange 1 Bernard Conte 2002

La détérioration des termes de l échange 1 Bernard Conte 2002 La détérioration des teres de l échange des pays du Sud Bernard Conte el : conte@u-bordeau4.fr site web : http://conte.u-bordeau4.fr Les pays du Sud seraient inéluctableent frappés par la détérioration

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

Sommaire. Sommaire. Une co-organisation

Sommaire. Sommaire. Une co-organisation Sommaire Sommaire 1- Présentation générale du Salon ExperTIC 2014... 3 2. Les co-organisateurs, les partenaires et les sponsors officiels du salon... 4 3. Qui expose?... 6 Qui visite?... 8 4. Le Programme

Plus en détail

,c est... un environnement dynamique et créatif une histoire tournée vers l avenir un cadre sur mesure

,c est... un environnement dynamique et créatif une histoire tournée vers l avenir un cadre sur mesure Le Pan Piper Le, c est... un environnement dynamique et créatif Situé dans le XI e arrondissement de Paris, entre la place de la Nation et le Père Lachaise, le Pan Piper a ouvert ses portes dans un quartier

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO - JANVIER 2015 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural

Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural LE PROJET : «Le Plan B : Bureaux partagés de Montpeyroux» est un projet d espace collaboratif pour dynamiser le

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE THÉZAC-PERRICARD

PLAN DE CONTROLE DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE THÉZAC-PERRICARD IP THÉZAC-PERRICARD Référence : PC/THÉZAC-PERRICARD/P300 PLAN DE CONTROLE Indice n 0 Page 1 sur 25 PLAN DE CONTROLE DE L INDICATION EORAPHIQUE PROTEEE THÉZAC-PERRICARD Docuent de référence : Cahier des

Plus en détail

Dossier Partenariat. un évènement organisé par le réseau Drôles d EntrepreneurEs

Dossier Partenariat. un évènement organisé par le réseau Drôles d EntrepreneurEs Dossier Partenariat un évènement organisé par le réseau Drôles d EntrepreneurEs Made in Local Le savoir faire et les produits des territoires aquitains seront au coeur de cette 4ème édition du forum de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2015 Date limite de réponse : 10/03/2015

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2015 Date limite de réponse : 10/03/2015 CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION Direction territoriale SUD-OUEST CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2015 Date limite de réponse : 10/03/2015 > LE CONTEXTE La majeure partie des entreprises relevant d

Plus en détail

Fiches techniques SALLES DE JUDO DOJO

Fiches techniques SALLES DE JUDO DOJO SOMMAIRE GÉNÉRAL Fiches techniques SALLES DE JUDO DOJO CODE DU SPORT (Arrêté du 25 septebre 2009 odifiant les dispositions régleentaires du code du sport) Art. A. 322-141 Toute salle où sont pratiqués

Plus en détail

Book. Tiers-lieu du Pays de Fayence. Groupe de pilotage

Book. Tiers-lieu du Pays de Fayence. Groupe de pilotage Book Tiers-lieu du Pays de Fayence Groupe de pilotage Juin 2014 Sommaire Chronologie... 1 Contrat d objectif du Conseil Général du Var :... 1 Déroulement des rencontres & réunions... 2 Le projet et ses

Plus en détail

Donnez du sens à vos réunions

Donnez du sens à vos réunions Donnez du sens à vos réunions Patrick Machuron Directeur d Epicurem, J ai créé EPICUREM pour apporter de la valeur ajoutée aux réunions professionnelles. Grâce à la mise en place d équipements et de prestations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE CONSTRUIRE L AVENIR AVEC LE NUMÉRIQUE

ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE CONSTRUIRE L AVENIR AVEC LE NUMÉRIQUE ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE CONSTRUIRE L AVENIR AVEC LE NUMÉRIQUE ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE ENTREZ DANS L ÈRE DE LA CONSTRUCTION NUMÉRIQUE Véritable vitrine technologique, l Espace Construction Virtuelle

Plus en détail

LES FORFAITS PREMIUM TOULOUSE

LES FORFAITS PREMIUM TOULOUSE LES FORFAITS PREMIUM TOULOUSE LES FORFAITS PREMIUM TOULOUSE Premium Toulouse vous propose une gamme complète de forfaits tout compris. Soyez certain de trouver le forfait qui convient le mieux à votre

Plus en détail

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges 1 Contexte Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges L émergence de nouvelles formes d innovation, de médiation et d accès à la culture via l usage croissant des technologies de l information

Plus en détail

Attractive technology. Matériaux flexibles Communication, affichage et signalétique

Attractive technology. Matériaux flexibles Communication, affichage et signalétique Attractive technology. Matériaux flexibles Counication, affichage et signalétique Matériaux flexibles Mag-Display TM Faciles à travailler (découpage, estapage, poinçonnage, ipression, etc...) et à installer,

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Fiche technique décrivant les caractéristiques propres à l organisation du

Fiche technique décrivant les caractéristiques propres à l organisation du Fiche technique décrivant les caractéristiques propres à l organisation du Forum culture, médias et économie - Pour la mise en œuvre de la convention de l UNESCO sur la diversité culturelle LOT 1 1. Titre

Plus en détail

La démarche «OpenData» ou «Ouverture des données» nantes_ouverture_donnes_26092012.ppt

La démarche «OpenData» ou «Ouverture des données» nantes_ouverture_donnes_26092012.ppt La démarche «OpenData» ou «Ouverture des données» nantes_ouverture_donnes_26092012.ppt Introduction au concept Film de sensibilisation réalisé par l association LiberTIC, avec le concours financier de

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ANIMATION

DEMANDE DE SUBVENTION ANIMATION DEMANDE DE SUBVENTION ANIMATION Application de l article L.1611-4 du Code Général des Collectivités Territoriales Dossier à retourner complet avant le 18 décembre 2015 En cas de difficultés rencontrées

Plus en détail

La Cantine numérique rennaise

La Cantine numérique rennaise La Cantine numérique rennaise Sommaire Pourquoi une Cantine numérique à Rennes? La Cantine en 3 mots Les porteurs de projet et les grandes dates Le lieu L animation La contribution académique L émergence

Plus en détail

Association LA BAIGNOIRE

Association LA BAIGNOIRE Association LA BAIGNOIRE Organisation de rencontres et d événements artistiques Projet d un café culturel : lieu convivial et d échanges Un café culturel, un espace de rencontre(s), un lieu de promotion

Plus en détail

ASSOCIATIONS DEMANDE DE SUBVENTION. DATE LIMITE DEPOT : 16 octobre 2015 Au service Sports et Vie Associative Cité Administrative

ASSOCIATIONS DEMANDE DE SUBVENTION. DATE LIMITE DEPOT : 16 octobre 2015 Au service Sports et Vie Associative Cité Administrative 1 ère demande Montant de la subvention sollicitée Renouvellement Secteur d'activités Fonctionnement Investissement Projet spécifique Culture Animaux Défense Economie Loisirs Santé Social Divers ASSOCIATIONS

Plus en détail