DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015"

Transcription

1 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO - JANVIER 2015 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN ÉTUDIE L'ÉTAT DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE À TRAVERS DIFFÉRENTES STATISTIQUES ET RECHERCHES ANALYTIQUES. VERISIGN PRÉSENTE CE DOSSIER POUR METTRE EN LUMIÈRE LES TENDANCES IMPORTANTES DES ENREGISTREMENTS DES NOMS DE DOMAINE, NOTAMMENT LES INDICATEURS DE PERFORMANCE CLÉS ET LES OPPORTUNITÉS DE CROISSANCE, À L'INTENTION DES ANALYSTES DU SECTEUR, DES MÉDIAS ET DES ENTREPRISES.

2 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 SYNTHÈSE Le 3e triestre 201 s est clôturé avec une base de 28 illions d enregistreents de nos de doaine, tous doaines de preier niveau (TLD) confondus, soit une hausse de illions de nos de doaine ou de 1,6 % par rapport au 2e triestre 201. Les enregistreents ont augenté de plus de 18,1 illions, soit 6,8 % sur une année glissante.1 La plus iportante attaque DDoS liitée par Verisign au 3e triestre 201 a atteint 90 La base des doaines de preier niveau de code-pays (cctld) coptait 132,1 illions de nos de doaine, soit une hausse de 2,5 % sur un triestre glissant, et de 10,7 % sur une année glissante. GBITS/S Les doaines de preier niveau (TLD).co et.net ont connu une croissance groupée, atteignant un total cobiné de 130 illions de nos de doaine dans la zone ajustée au troisièe triestre 201. Cela représente une augentation de 3,3 % sur une année glissante. Au 30 septebre 201, la base de nos.co enregistrés représentait 11,9 illions de nos, alors que.net en coptait 15,1 illions.2 Les nouveaux enregistreents de.co et.net ont totalisé 8,7 illions au cours du troisièe triestre 201. Au cours du troisièe triestre 2013, les nouveaux enregistreents.co et.net ont totalisé 8,3 illions. Le classeent des plus iportants doaines de preier niveau en teres de taille de zone n a pas changé par rapport au deuxièe triestre 201. LES PLUS VASTES TLD PAR TAILLE DE ZONE Source : Zooknic, 3e triestre 201 ; Verisign, 3e triestre 201 ; Centralized Zone Data Service, 3e triestre 201.co 1 (TOKELAU).tk 2 (ALLEMAGNE).de 3.net (CHINE).cn 5 (ROYAUME-UNI).uk 6.org 7 8 (FÉDÉRATION RUSSE).ru.info 9 (PAYS-BAS).nl MILLIONS Les plus grands doaines de preier niveau en teres de taille de zone étaient.co,.tk (Tokelau),.de (Alleagne),.net,.cn (Chine),.uk (Royaue-Uni),.org,.ru (Fédération russe),.info, et.nl (Pays-Bas).3 1 Les inforations sur les gtld et les cctld citées dans le présent rapport sont des estiations valables à la date d'élaboration du rapport et sont susceptibles de changer à esure que des inforations plus coplètes sont reçues. Le total coprend les nos de doaines internationalisés cctld. 2 Toute différence entre la soe de ces chiffres et le chiffre total de la base de nos de doaine est due aux arrondis. 3.tk est un cctld gratuit qui fournit des nos de doaine gratuits aux particuliers et aux entreprises. Le chiffre d'affaires est généré en onnayant les nos de doaine expirés. Les nos de doaine qui ne sont plus utilisés par l'inscrivant ou qui ont expiré sont récupérés par le registre et le trafic résiduel est vendu aux réseaux publicitaires. Rapport des tendances DDoS au 3e triestre 201, 2

3 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 RÉPARTITION DES gtld PAR TAILLE DE ZONE Plus vastes gtld et cctld coercialisés coe gtld par taille de zone Source : Centralized Zone Data Service, 3e triestre 201 ; Zooknic, 3e triestre 201 Seuleent.co.tk.net.org.info.biz.co.obi.e.tv 22 % des utilisateurs pensent à l'heure actuelle qu'ils pourraient être la cible d'une cyber-attaque.5 Certains cctld, notaent.tk,.co,.e et.tv sont coercialisés au niveau ondial, utilisés par les inscrivants et traités par les oteurs de recherche coe des gtld.6 Le graphique ci-dessus classe la taille de zone des gtld et des cctld coercialisés coe gtld au 30 septebre 201, en tenant copte de cette classification. Les 10 gtld et cctld les plus iportants coercialisés coe des gtld par taille de zone étaient.co,.tk,.net,.org,.info,.biz,.co,.obi,.e et.tv au 30 septebre 201, représentant 179,2 illions d'enregistreents de no de doaine, soit 63,1 % du total ondial des enregistreents. Les attaques par déni de service distribué (DDoS) visant les clients de Verisign du secteur des édias et du spectacle ont représenté PLUS DE LA MOITIÉ de l'enseble des L I M I TAT I O N S au 3e triestre La navigation sur sartphone et tablette a représenté 52 % de l'enseble du trafic en ligne le jour de Thanksgiving.8 5 Le nobre d'internautes qui pensent ne pas risquer de devenir la cible de cyber-attaques est publié par B2B International et Kaspersky Lab. https://press.kaspersky.co/files/201/08/kaspersky_lab_consuer_security_risks_survey_201_eng.pdf 6 Doaines géolocalisables par Google. https://support.google.co/webasters/answer/137922?hl=en 7 Rapport des tendances DDoS du 3e triestre 201, 8 Le volue de navigation sur sartphone et tablette le jour de Thanksgiving est publié par IBM. https://gigao.co/201/12/01/ib-obile-traffic-surpassed-desktop-traffic-on-thanksgiving-day/ 3

4 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 Plus vastes nouveaux gtld par taille de zone, au 60e jour de leur période de disponibilité générale Source : Centralized Zone Data Service, 3e triestre 201.xyz.club.wang.tokyo.expert.ninja.rentals.webca.events.wien pour cent À la fin du troisièe triestre 201, 13 nouveaux gtld ont été délégués dans la racine, dont 91 au cours du troisièe triestre 201. Les enregistreents de nouveaux gtld ont atteint 2 illions, soit 1,3 % du total des enregistreents de gtld.9 Le graphique ci-dessus représente le classeent du volue des 60 preiers jours d'enregistreent de ces nouveaux gtld totalisant 60 jours de disponibilité générale au cours du triestre. Pendant le troisièe triestre 201, 79 nouveaux gtld ont atteint 60 jours de disponibilité générale et, pari ceux-ci, les 10 plus iportants nouveaux gtld esurés par taille de zone le 60e jour de leur période de disponibilité générale respective étaient.xyz,.club,.wang,.tokyo,.expert,.ninja,.rentals,.webca,.events et.wien.10 RÉPARTITION DES cctld PAR TAILLE DE ZONE Plus vastes cctld par taille de zone Source : Zooknic, 3e triestre 201 Pour des inforations plus détaillées sur la éthodologie du dossier sur le secteur des nos de doaine, reportez-vous à la dernière page du rapport..tk.de.cn.uk.ru.nl.eu.br.au.fr (TOKELAU) (ALLEMAGNE) (CHINE) (ROYAUME-UNI) (FÉDÉRATION RUSSE) (PAYS-BAS) (UNION EUROPÉENNE) (BRÉSIL) (AUSTRALIE) (FRANCE) Au total, environ 132,1 illions d enregistreents de cctld ont été effectués au cours du 3e triestre 201, avec l ajout de 3,2 illions de nos de doaine, soit une hausse de 2,5 % par rapport au 2e triestre 201. Cela représente une augentation d environ 12,8 illions de nos de doaine, soit 10,7 % par rapport à l'année passée. Pari les 10 plus iportants cctld,.tk a bénéficié d une croissance globale supérieure à 9,1 % sur un triestre glissant. Au 30 septebre 201, il existait plus de 285 extensions cctld à l échelle ondiale déléguées dans la racine (nos de doaine internationalisés inclus), les 10 plus iportants cctld représentant 67,1 % du total des enregistreents de cctld. 9 Le nobre total de gtld et de leurs enregistreents est publié par l'interédiaire de Centralized Zone Data Service. https://czds.icann.org/en 10 Les nouveaux gtld ayant atteint 60 jours de disponibilité générale au cours du troisièe triestre ont été déterinés en utilisant :

5 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 Nouveaux gtld géographiques coparés aux cctld existants Source : Centralized Zone Data Service, 3e triestre 201 ALLEMAGNE JAPON ROYAUME-UNI.de.berlin.haburg.ruhr.de.jp.tokyo.nagoya.uk.london.uk.jp Pari les nouveaux gtld à base géographique délégués, trois ont totalisé plus de enregistreents depuis leur ise en disponibilité générale à la fin du 3e triestre 201. notaent :.berlin (Alleagne) avec environ enregistreents,.tokyo (Japon) avec environ enregistreents,.london (RoyaueUni) avec environ enregistreents,.haburg (Alleagne) avec environ enregistreents,.ruhr (Alleagne) avec environ enregistreents et.nagoya (Japon) avec environ enregistreents. Au 30 septebre 201,.berlin,.haburg et.ruhr représentaient respectiveent 0,87 %, 0,10 % et 0,05 % du total des enregistreents référencés de TLD en Alleagne ;.tokyo et.nagoya représentaient respectiveent 1,5 % et 0,22 % du total des enregistreents référencés de TLD au Japon et.london représentait 0,20 % du total des enregistreents référencés de TLD au Royaue-Uni. CHARGE DES REQUÊTES DNS Au cours du 3e triestre 201, la charge quotidienne oyenne de requêtes du systèe de nos de doaine (DNS) de Verisign, issue de l'enseble des TLD exploités par Verisign, s est élevée à 11 illiards, avec un pic à 318 illiards au cours d'un seul triestre à ce jour. Par rapport au triestre précédent, la oyenne quotidienne a augenté de 20,1 % et le pic, de 55,6 %. En glisseent annuel, la oyenne quotidienne a augenté de 0 % et le pic, de 202,1 %. Charge de requêtes DNS par triestre 3e triestre 2006 au 3e triestre Pic des requêtes DNS quotidiennes Moyenne des requêtes DNS quotidiennes Milliards Billions e 3e tri 01 e s tri tre 2 1e es 006 ri 2 2e est 006 3e est 007 e est 007 1e es 007 ri 2 2e est 007 3e est 008 e est 008 1e es 008 ri 2 2e est 008 3e est 009 e est 009 1e es 009 ri 2 2e est 009 3e est 010 e est 010 1e es 010 ri 2 2e est 010 3e est 011 e est 011 1e es 011 ri 2 2e est 011 3e est 012 e est 012 1e es 012 ri 2 2e est 012 3e est 013 e est 013 1e es 013 ri 2 2e est 013 3e est 01 e 01 str e2 Q

6 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 ARTICLE PRÉSENTÉ CRYPTODEVISE ET SYSTÈME DE NOMS DE DOMAINE Les cryptodevises ont attiré une attention considérable au cours de l'an passé, pour une large part en raison de la popularité de Bitcoin. Lancé en 2008 anonyeent sous le pseudonye de «Satoshi Nakaoto», Bitcoin associe des protocoles cryptographiques à un astucieux prograe d'incitation pour créer une nouvelle «devise» décentralisée, sans aucun lien avec une banque centrale. 11 Les Bitcoins fraîcheent frappés sont attribués aux «ineurs» en copensation de leur travail, après vérification que les transactions précédentes en Bitcoin ont été correcteent enregistrées sur une «chaîne de blocs» publique. Les participants à Bitcoin transfèrent alors les soldes en Bitcoin entre eux via des transactions signées nuériqueent. Bien que les participants ne soient identifiés que par leur «adresse» Bitcoin nuérique, toutes les transactions sont enregistrées sur la chaîne de blocs. Par conséquent, le destinataire d'une transaction peut vérifier que l'expéditeur est «solvable», au oins jusqu'à l'heure de la ise à jour confirée la plus récente de la chaîne de blocs. L'idée que la cryptographie puisse perettre une nouvelle fore de systèe de paieent n'est pas nouvelle, elle reonte au oins aussi loin que l'article décisif présenté par David Chau lors de la conférence CRYPTO Dans le systèe iaginé par Chau, une banque centrale éet des valeurs en devise spécialeent foratée au profit des participants, la règle étant que seule la banque peut créer les valeurs. Toutefois, êe la banque ne sait pas quelles valeurs un participant a réelleent reçues. Les participants échangent alors ces valeurs entre eux, coe paieent pour des produits et services. Toutefois, la banque ne connaissant pas la valeur spécifique éise en faveur d'un participant, elle est incapable de déteriner, sur la base des dépôts ultérieurs, quelles transactions ont réelleent pris place entre les participants - d'où l'expression «espèces nuériques» pour ce type de systèe. Bitcoin se distingue des «espèces nuériques» de différentes façons : En preier lieu, les valeurs en devise nuérique ne sont pas éises par une banque centrale, et les Bitcoins ne sont pas adossés à une devise physique. La devise est au lieu de cela créée par l'interédiaire du protocole Bitcoin propreent dit, en copensation d'un travail. En second lieu, les chaînes de bits n'ont aucune «valeur» qui puisse être échangée coe paieent ou déposée en banque. Le solde de chacun des participants est au contraire déteriné par l'historique des transactions enregistré sur la chaîne de blocs. Un participant déontre qu'il est autorisé à transférer une partie de son solde en créant une signature nuérique, dans laquelle la clé publique de vérification de la signature correspond à son adresse Bitcoin. Enfin, les transactions en Bitcoin sont publiques, ais les participants ne sont identifiés que par leur adresse Bitcoin. Ainsi, n'iporte qui - y copris une banque centrale - peut déteriner quelles transactions ont eu lieu. En revanche, cette déterination se situe au niveau des adresses concernées. Personne ne connaît nécessaireent les individus ou organisations spécifiques que cachent les adresses, sauf s'ils choisissent eux-êes de s'identifier. Au oent où Chau a publié son article, l'idée que l'internet (alors intitulé «ARPA Internet» ou ARPANET) pourrait éventuelleent exercer un ipact profond sur le coerce coençait à se profiler. Ronald Rivest, Adi Shair et Leonard Adlean, dans leur article publié en 1978, présentaient une vision du systèe de cryptage RSA, «The era of electronic ail ay soon be upon us». 13 Ils déclaraient égaleent que la capacité de signature nuérique qu'ils décrivaient (otivés par l'article fondaental de Whitfield Diffie et Martin Hellan deux ans auparavant) aurait des «applications évidentes dans les systèes de courrier électronique et de transfert de fonds électronique». 1 Presque quatre décennies plus tard, le courrier électronique, le transfert de fonds électronique et de nobreuses autres fores de coerce électronique sont quasient oniprésents et les protocoles cryptographiques y jouent un rôle essentiel. Ce rôle a toutefois été liité à la production de versions nuériques de services de sécurité autrefois assurés par des oyens physiques. Les protocoles cryptographiques contribuent à protéger l'échange d'inforations sur les cartes de bancaires entre consoateurs et coerçants et entre coerçants et banques, qui serait autrefois passé par des bordereaux en papier. Ils protègent égaleent les transferts de fonds électroniques, autreent effectués par fax ou par téléphone. Bien que les volues soient considérableent plus iportants, les transactions de base sont pratiqueent les êes que par 11 Satoshi Nakaoto. Bitcoin : A Peer-to-Peer Electronic Cash Syste. Manuscrit, 31 octobre https://bitcoin.org/bitcoin.pdf 12 David Chau. Blind signatures for untraceable payents. Dans Advances in Cryptology : Proceedings of CRYPTO 82, pages 199 à 203. Plenu, R.L. Rivest, A. Shair et L. Adlean. A ethod for obtaining digital signatures and public-key cryptosystes. Counications de l'acm, 21(2) :120 à 126, février Whitfield Diffie et Martin E. Hellan. New directions in cryptography. IEEE Transactions on Inforation Theory, IT-22(6), novebre

7 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 le passé et ipliquent des transferts de valeurs dans les devises conventionnelles éises par les banques centrales. C'est à ce stade que l'écosystèe de cryptodevise éergent fait un bond en avant : l'écosystèe crée la devise par lui-êe. La banque centrale est replacée par la foule décentralisée des ineurs et les registres privés du systèe bancaire, par une chaîne de blocs publique. En plus des inforations davantage axées sur l'infrastructure entionnées dans le cadre latéral de cet article, l'activité du no de doaine associé à Bitcoin continue plus généraleent à augenter, coe illustré par le graphique ci-dessous, réceent publié dans le blog de Verisign intitulé Between the Dots. 16 Au cours de la preière année qui a suivi la publication de l'article de Satoshi Nakaoto, seuls huit nos de doaine contenant la chaîne «bitcoin» étaient enregistrés et seuleent 295 au cours de la deuxièe année. Le nobre d'enregistreents a régulièreent augenté depuis, avec plus de dans les doaines.co et.net dans la seule période de janvier à août 201. Ce rythe est siilaire à celui de 2013, qui a produit plus de enregistreents. Des ventes de nos de doaine de grande valeur ont égaleent eu lieu, BTC. co s'étant vendu pour 1 illion de $. 17 Source : Verisign Data Analyzer Bien que l'ipact ultie des systèes de cryptodevise sur la finance «réelle» deeure obscur, il est clair que les applications Internet - autorisées par des réseaux et une inforatique oniprésents - constituent une force puissante pour l'innovation financière. Qu'il s'agisse d'une cryptodevise basée sur une chaîne de blocs, de transactions signées nuériqueent rattachées à un copte dans une banque centrale ou d'un systèe totaleent différent, l'avenir de l'argent réside dans les transactions fondées sur Internet. Il sera intéressant de voir où nous conduiront les élanges éergents de nouvelles et d'anciennes devises, décentralisées et déléguées, anonyes et de arque. POINTS COMMUNS AVEC LE DNS À peu près à l'époque où Diffie, Hellan et RSA présentaient leurs systèes de cryptage et où Chau lançait les espèces nuériques, Paul Mockapetris créait le concept du Systèe de no de doaine, décrit dans le docuent RFC Le coerce électronique tel que nous le connaissons aujourd'hui se profilait à échéance d'une décennie, ais Mockapetris prévoyait que toutes les applications d'internet en rapide développeent nécessiteraient un «espace de nos cohérent utilisé pour se référer aux ressources», «devant être aintenu de façon distribuée». Le systèe qui en a résulté est à la fois centralisé et distribué. La racine centrale et par conséquent l'espace de nos ondial unique du DNS assure sa cohérence, ais il peut être délégué dans des sous-espaces indépendants, exploités par de nobreuses parties, partout dans le onde. Cet espace de nos ondial distribué s'est avéré fondaental dans de nobreuses applications d'internet et l'est encore dans l'écosystèe de cryptodevise où, bien que la devise propreent dite ne nécessite aucune autorité centrale, l'exploitation de l'écosystèe est entièreent basée sur la navigation jusqu'aux ressources par l'interédiaire du DNS. Par exeple, la page d'accueil de Bitcoin Counity Foundation réside sur bitcoin.org ; les spécifications du systèe sont aintenues sur bitcoin.it ; le code source et les propositions de perfectionneent sont distribués via github.co et les inforations de chaîne de blocs sont disponibles sur blockchain.info. Le DNS constitue égaleent le écanise par lequel les nœuds du réseau point-à-point Bitcoin se découvrent utuelleent via le robot analyseur «bitcoin-seeder». En outre, bien que les adresses Bitcoin soient anonyes, toute entreprise ayant investi dans l'élaboration d'une arque attire les visiteurs sur son site web, identifié par le no de doaine, si elle souhaite accepter les paieents en Bitcoin - plutôt que d'annoncer sipleent une adresse Bitcoin nuérique. L'adresse Bitcoin, tout coe l'adresse IP du site web, deeurent discrètes. Enfin, bien que le code source et les autres docuentations puissent noraleent être publiés en plaçant des «ancrages» dans la chaîne de blocs (il existe d'ailleurs des propositions proetteuses en ce sens), la éthode fiable et confidentielle pour ettre les ressources Bitcoin à la disposition du public consiste actuelleent à s'appuyer sur des éthodes qui jouissent déjà de la confiance du public. Chacun peut ensuite naviguer jusqu'aux inforations qui l'intéressent, exacteent coe pour accéder à toutes les autres ressources sur Internet : no de doaine vers adresse IP, vers ressource. Mêe un écosystèe décentralisé a besoin d'une éthode de confiance neutre pour se connecter au reste du onde. 15 P. Mockapetris.RFC882 : Doain Naes Concepts and Facilities. Novebre Doain Registrations : Is Bitcoin Going Mainstrea? Between the Dots. Décebre Jenin Mathew. Bitcoin Doain BTC.co Sold for $1M. International Business Ties, août

8 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 EN SAVOIR PLUS Pour vous abonner ou accéder aux archives du Dossier sur le secteur des nos de doaine, consultez le site VerisignInc.co/DNIB. Envoyez vos coentaires ou vos questions par e-ail à À PROPOS DE VERISIGN En qualité de leader ondial des nos de doaine et de la sécurité d'internet, Verisign optiise la navigation invisible qui peret à chacun d'aller où bon lui seble sur internet. Depuis plus de 15 ans, Verisign exploite l'infrastructure d'un portefeuille de doaines de preier niveau, qui coprend notaent.co,.net,.tv,.edu,.gov,.jobs,.nae et.cc, ainsi que deux des 13 serveurs racine ondiaux d'internet. L'éventail de produits de Verisign inclut égaleent des services de protection contre le déni de service distribué (DDoS), les prestations idefense Security Intelligence Services et Managed DNS. Pour découvrir ce que signifie Optiisé par Verisign, consultez le site VerisignInc.co. MÉTHODOLOGIE Les données présentées dans ce rapport sur les cctld, notaent les esures sur triestres et années glissants, reflètent les inforations à la disposition de Verisign lors de l'établisseent de ce rapport et peuvent intégrer des odifications et ajusteents relatifs à des périodes de rapport antérieures, fondés sur des inforations obtenues depuis leur date de publication, afin de refléter plus préciséent le taux de croissance des cctld. En outre, les données disponibles pour ce rapport sont susceptibles de ne pas inclure celles qui concernent les 283 extensions cctld déléguées à la racine, ais uniqueent les données disponibles lors de la préparation de ce rapport. En ce qui concerne les données gtld et cctld dont la source est Zooknic, l'analyse de Zooknic utilise une coparaison des odifications de fichier de zone racine du no de doaine, coplétée par les données Whois sur un échantillon statistique de nos de doaine, qui indique le bureau d'enregistreent responsable d'un no de doaine spécifique et la situation géographique de l'inscrivant. Les données coportent une arge d'erreur en fonction de la taille de l'échantillon et du arché. Les données cctld sont basées sur l'analyse des fichiers de zone racine. Pour des inforations plus détaillées, consultez le site ZookNIC.co. Les inforations présentées ou accessibles sur ce site Web font pas partie de ce rapport. Le processus Fast Track IDN cctld de l'internet Corporation for Assigned Naes and Nubers peret aux pays et territoires utilisant des langues basées sur des écritures non latines de proposer aux utilisateurs des nos de doaine en caractères non latins. Le preier rapport triestriel de Verisign sur les cctld IDN délégués dans la zone racine à cette époque date du 1er triestre Sachant que cette croissance n'est pas intervenue au cours du 1er triestre 2012, les changeents dans les enregistreents de no de doaine pour chaque nouveau TLD ont été synchronisés au début avec le triestre de lanceent initial des variantes IDN.IDN, afin de odéliser plus étroiteent les odifications de la croissance des nos de doaine dans le onde. Après le lanceent initial, le taux de croissance triestriel des précédents lanceents de TLD a été appliqué pour déteriner la base du doaine. Ces ajusteents ont produit une courbe de croissance pour chacun des TLD représentatif des cycles de vie d'introduction des TLD. ÉVÉNEMENTS DE L'INDUSTRIE Événeents à venir dans l'industrie jusqu'au 30 juin 2015 : ICANN 52 : du 8 au 12 février 2015, Singapour IETF 92 : du 22 au 27 ars 2015, Dallas Doaining Europe : du 23 au 25 avril 2015, Valence, Espagne ICANN 53 : du 21 au 25 juin 2015, Buenos Aires Les déclarations contenues dans le présent couniqué, à l exception des inforations et données rétrospectives, constituent des déclarations prospectives au sens de l article 27A du Securities Act de 1933 et de l article 21E du Securities Exchange Act de 193 aendé. Ces déclarations ipliquent des risques et des incertitudes susceptibles d entraîner une différence notable entre nos résultats réels et les résultats forulés ou sous-entendus dans de telles déclarations prospectives. Les risques et incertitudes potentiels coprennent, entre autres, l'incertitude que le inistère du coerce aéricain approuve l'un de nos exercices de notre droit d'augenter le prix par no de doaine.co, dans certaines circonstances, l'incertitude que nous serons en esure de déontrer au inistère du coerce aéricain que les conditions du arché justifient la suppression des restrictions tarifaires sur les nos de doaine.co et l'incertitude quant à d'autres odifications négatives de nos conditions tarifaires ; l'ipossibilité de renouveler des contrats essentiels dans des conditions siilaires ou l'ipossibilité totale de les renouveler ; l'incertitude quant au chiffre d'affaires, à la rentabilité future et aux fluctuations potentielles des résultats d'exploitation triestriels en raison de facteurs coe des restrictions d'augentation de prix aux teres du contrat de registre.co, de changeents de pratiques de arketing et publicitaires, notaent celles des bureaux d'enregistreent tiers, l'augentation de la concurrence et une pression tarifaire provenant de services concurrents proposant des prix inférieurs aux nôtres ; odification des algorithes de oteur de recherche et des pratiques de paieent publicitaires ; incertitude quant à notre réussite de développeent et de coercialisation de nos nouveaux produits et services, incertitude quant à l'adoption par le arché de nos nouveaux produits et services, le cas échéant, ou du résultat des revenus ; conditions éconoiques ondiales difficiles ; problèes de privatisation en cours de l'adinistration d'internet ; les conséquences de problèes légaux ou autres résultant de nos activités ou de celles des bureaux d'enregistreent ou des inscrivants, ou litiges au sens large ; l'incertitude concernant le résultat ultie ou le ontant des bénéfices que nous recevrons, le cas échéant, de la déduction de stock sans valeur ; lois et régleentations gouverneentales nouvelles ou existantes ; changeents de coporteent des clients, des odèles de platesfores Internet et de la navigation en ligne ; interruptions du systèe ; violations de la sécurité ; attaques de pirates inforatiques, virus ou actes de vandalise intentionnels sur Internet ; notre capacité à continuer l'expansion de notre infrastructure pour répondre à la deande ; incertitude liée aux dépenses et au teps nécessaire aux deandes d'indenisation, le cas échéant, concernant des désinvestisseents achevés ; ainsi que l'ipact de l'introduction des nouveaux gtld, les délais de leur introduction, l'ipact du contrat de registre de l'icann pour les nouveaux gtld et si nos candidatures pour les gtld et celles des candidats aux gtld pour lesquels nous soes engagés à fournir des services adinistratifs de registre seront couronnées de succès ; ainsi que l'incertitude concernant l'ipact, le cas échéant, de la délégation dans la zone racine de quelques 1 00 nouveaux TLD. Des d inforations plus détaillées sur les facteurs de risque potentiel susceptibles d affecter les résultats d activité et financiers de notre entreprise sont présentées dans les docuents déposés auprès de la SEC, notaent le rapport annuel de la société sur le forulaire 10-K pour l exercice clos le 31 décebre 2013, les rapports triestriels sur le forulaire 10-Q, et les rapports courants sur le forulaire 8-K. Verisign décline toute obligation d actualiser ces déclarations prospectives après la date de cette annonce. VerisignInc.co 2015 VeriSign, Inc. Tous droits réservés. VERISIGN, le logo VERISIGN, et les autres arques coerciales, arques de services et designs sont des arques coerciales déposées ou non déposées appartenant à VeriSign, Inc. et à ses filiales aux États-Unis et à l étranger. Toutes les autres arques coerciales appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Verisign Public

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 2 - AOÛT 2014

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 2 - AOÛT 2014 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO - AOÛT 1 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN ÉTUDIE

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE Verisign propose un état des lieux du secteur des noms de domaine à travers

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com

Plus en détail

Etude salaires : le marketing s'en sort bien

Etude salaires : le marketing s'en sort bien Page 1/5 Etude salaires : le arketing s'en sort bien Public- le i:» 12 2013 pai ('ATI IF RI M; UFrRTFHISi Selon l'étude Maesina Marketing Search/Aon Hewitt, les arketers ont vu leur réunération progresser

Plus en détail

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Agenda Aperçu des noms de domaines, du calendrier gtld et du programme des nouveaux gtld Pourquoi l'icann fait cela; impact potentiel de cette initiative

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE EN TANT QU OPÉRATEUR DE REGISTRE MONDIAL POUR LES NOMS DE DOMAINE.COM ET.NET,

Plus en détail

Paiement sécurisé sur internet

Paiement sécurisé sur internet Paieent sécurisé sur internet CHAIGNEAU Delphine DANTE Alexandra GARNODIER Karine RICM3 25 janvier 2002 1.1 Internet et coerce 1.2 Modes de paieent 1.3 Qualités d un procédé 1.1 Internet et coerce 1.1

Plus en détail

"Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma

Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir www.misoc.ma "Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma 1,966,514,816 Internautes (Juin 2010), (internetworldstats) 205 Millions de sites Internet, 1500 Milliards de dollars de profits économiques

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE EN TANT QU OPÉRATEUR DE REGISTRE MONDIAL POUR LES NOMS DE DOMAINE.COM

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com et.net,

Plus en détail

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs BUREAU NATIONAL DE MÉTROLOGIE COMMISSARIAT À L'ÉNERGIE ATOMIQUE LABORATOIRE NATIONAL HENRI BECQUEREL Note technique LNHB/04-13 Arrondissage des résultats de esure Nobre de chiffres significatifs M.M. Bé,

Plus en détail

Première S2 Chapitre 20 : probabilités. Page n 1 2007 2008

Première S2 Chapitre 20 : probabilités. Page n 1 2007 2008 Preière S2 Chapitre 20 : probabilités. Page n De tous teps, les hoes se sont intéressés aux jeux de hasard. La théorie des probabilités est une branche des athéatiques née de l'étude des jeux de hasard

Plus en détail

LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011

LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011 LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LE NOM DE DOMAINE EN TANT QU OPERATEUR DE REGISTRE.COM ET.NET, VERISIGN FAIT UN ETAT DES LIEUX DU SECTEUR DES NOMS

Plus en détail

La détérioration des termes de l échange 1 Bernard Conte 2002

La détérioration des termes de l échange 1 Bernard Conte 2002 La détérioration des teres de l échange des pays du Sud Bernard Conte el : conte@u-bordeau4.fr site web : http://conte.u-bordeau4.fr Les pays du Sud seraient inéluctableent frappés par la détérioration

Plus en détail

Les Ateliers XS. Des formations courtes, personnalisées et opérationnelles pour vous lancer rapidement sur le Web!

Les Ateliers XS. Des formations courtes, personnalisées et opérationnelles pour vous lancer rapidement sur le Web! Les Ateliers XS Des forations courtes, personnalisées et opérationnelles pour vous lancer rapideent sur le Web! «J entends et j oublie ; je vois et je e souviens ; je fais et je coprends» Confucius 1 Pourquoi

Plus en détail

Octobre 2010 INDICE S&P/TSX 60 VIX MÉTHODE DE CALCUL DE L INDICE

Octobre 2010 INDICE S&P/TSX 60 VIX MÉTHODE DE CALCUL DE L INDICE Octobre 00 IDICE S&P/SX 60 VIX MÉHODE DE CALCUL DE L IDICE able des atières Introduction 3 Aperçu 3 Construction de l indice 4 Méthodes utilisées 4 Établisseent de la valeur du VIX à partir des options

Plus en détail

Fenêtres Moniteur et Montage

Fenêtres Moniteur et Montage Chapitre 4 Fenêtres Moniteur et Montage 4.1 Montage dans les fenêtres Moniteur et Montage...108 4.2 Utilisation de la fenêtre Moniteur...108 4.3 Espaces de travail de ontage...114 4.4 Utilisation de la

Plus en détail

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée L environnement commercial actuel présente à la fois d innombrables opportunités et de multiples risques. Cette dichotomie se révèle dans le monde de l informatique (et dans les conseils d administration

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation NordNet 111, rue de Croix BP 60985 59510 HEM France Pour toutes questions, veuillez nous contacter au : (appel gratuit depuis un poste fixe, sous réserve des tarifs pratiqués par

Plus en détail

Utiliser Internet Explorer

Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer Internet Explorer est le plus utilisé et le plus répandu des navigateurs web. En effet, Internet Explorer, couraent appelé IE, est le navigateur

Plus en détail

Guide de candidature. Module 5

Guide de candidature. Module 5 Guide de candidature Module 5 Notez qu il s agit uniquement d une discussion préliminaire. Les candidats potentiels ne doivent pas s appuyer sur les détails présentés dans le programme relatif aux nouveaux

Plus en détail

2.1 Comment fonctionne un site?

2.1 Comment fonctionne un site? Coent fonctionne un site? Dans ce chapitre, nous allons étudier la liste des logiciels nécessaires à la création d un site ainsi que les principes de base indispensables à son bon fonctionneent. 2.1 Coent

Plus en détail

Plan opérationnel 2007-08

Plan opérationnel 2007-08 Plan opérationnel 2007-08 Forum public Lisbonne 26 mars 2007 Cycle de planification de l ICANN Diffuser le projet de plan opérationnel : plan annuel sur travail à faire pendant année fiscale en vue d atteindre

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

M2102 - Architecture des réseaux

M2102 - Architecture des réseaux M2102 - Architecture des réseaux 8 - Service de Nom de Domaine (DNS) Cyril Pain-Barre IUT Aix-Marseille - Dept INFO Aix version du 10/3/2014 Cyril Pain-Barre 8 - DNS 1 / 16 Le DNS (Domain Name Service)

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Le portail APB. www.admission-postbac.fr. Le portail ABP est un site internet qui vous permet de :

Le portail APB. www.admission-postbac.fr. Le portail ABP est un site internet qui vous permet de : Le portail APB www.adission-postbac.fr Le portail ABP est un site internet qui vous peret de : vous INFORMER sur les différentes forations possibles, Ouvrir VOTRE dossier, saisir vos vœux de poursuites

Plus en détail

de La Poste Mobile réservées Avec un nouveau mobile - engagement 24 mois pendant 6 mois pendant 6 mois puis 11,90

de La Poste Mobile réservées Avec un nouveau mobile - engagement 24 mois pendant 6 mois pendant 6 mois puis 11,90 Découvrez les NOUVELLES offres de La Poste Mobile réservées x retraités de la poste OS LA P les FORFAS BLOQUÉS Ne jaais dépasser son forfait pour aîtriser son budget. 45in 0 SMS SMS illiités* Report illiité

Plus en détail

LE RESEAU GLOBAL INTERNET

LE RESEAU GLOBAL INTERNET LE RESEAU GLOBAL INTERNET 1. INTRODUCTION Internet est un réseau international, composé d'une multitude de réseaux répartis dans le monde entier - des réseaux locaux, régionaux et nationaux, ainsi que

Plus en détail

GUIDE DU PROGRAMME IMTIAZ

GUIDE DU PROGRAMME IMTIAZ GUIDE DU PROGRAMME IMTIAZ 1 ère Edition 2014 Mars 2014 Tous droits réservés ANPME Page 1 Introduction Cette note de présentation a pour objet de guider toute entreprise candidate au programme Imtiaz en

Plus en détail

RAPPORT VERISIGN SUR LES TENDANCES EN MATIÈRE D'ATTAQUES PAR DÉNI DE SERVICE DISTRIBUÉ (DDOS) 1ÈRE ÉDITION 1ER TRIMESTRE 2014

RAPPORT VERISIGN SUR LES TENDANCES EN MATIÈRE D'ATTAQUES PAR DÉNI DE SERVICE DISTRIBUÉ (DDOS) 1ÈRE ÉDITION 1ER TRIMESTRE 2014 RAPPORT VERISIGN SUR LES TENDANCES EN MATIÈRE D'ATTAQUES PAR DÉNI DE SERVICE DISTRIBUÉ (DDOS) 1ÈRE ÉDITION SYNTHÈSE Ce rapport contient les observations et perspectives issues des limitations mises en

Plus en détail

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES Seaine de la PME BDC 2014 Résué --------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Ingénieur informatique

Ingénieur informatique Ingénieur inforatique Par la voie de l apprentissage F Perraud POLYTECH Lyon Directeur M P. Fournier Départeent Inforatique Responsable Me C. Gertosio 1 Plan de la présentation 1. Qui soes nous? 2. L apprentissage

Plus en détail

Le système des noms de domaine d'internet

Le système des noms de domaine d'internet Le système des noms de domaine d'internet Antoine Barthel, Théo Duhautpas, Marc Hensel RESTENA Chaque ordinateur connecté au réseau Internet est identifié de manière unique par son adresse IP et ce sont

Plus en détail

IBM Managed Security Services for Web Security

IBM Managed Security Services for Web Security Description des services 1. Nature des services IBM Managed Security Services for Web Security Les services IBM Managed Security Services for Web Security («MSS for Web Security») peuvent inclure : a.

Plus en détail

Ne restez pas à la traîne

Ne restez pas à la traîne Mai 2015 Synthèse Le cloud se généralise, mais peu d'entreprises ont mis en place des stratégies cloud avancées En adoptant le cloud de manière plus poussée, les entreprises peuvent améliorer l'allocation

Plus en détail

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité École Doctorale de Grenoble Master 2 Recherche Systèes et Logiciel Disponibilité des s Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité Sacha Krakowiak Université Joseph Fourier Projet Sardes (INRIA

Plus en détail

L indice des prix à la consommation

L indice des prix à la consommation L indice des prix à la consoation Base 2004 Direction générale Statistique et Inforation éconoique 2007 L indice des prix à la consoation Base 2004 = 100 La Direction générale Statistique et Inforation

Plus en détail

Université de Thessalie Département d Aménagement, D Urbanisme et Développement Régional

Université de Thessalie Département d Aménagement, D Urbanisme et Développement Régional Université de Thessalie Départeent d Aénageent, D Urbanise et Développeent Régional Enseignant : As. Pr. Marie-Noelle Duquenne II. Les Méthodes de Classification Ces éthodes ont pour objectif de parvenir

Plus en détail

Les bases de données. Historique

Les bases de données. Historique 1 Les bases de données Aujourd hui indispensables dans tous les systèes de gestion de l inforation, les bases de données sont une évolution logique de l augentation de la deande de stockage de données.

Plus en détail

Délégation. Délégation d autorité. Délégation. Serveur de noms. Serveurs racine. Les serveurs de noms

Délégation. Délégation d autorité. Délégation. Serveur de noms. Serveurs racine. Les serveurs de noms D - Généralité D Domaine Name System Port : 3 [RFC 03 à 03, 987] Plus de 0 autres documents Espace de nom mondiale et cohérent Accès à toutes les ressources d Internet Gestion décentralisée Indépendant

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Archives et factures électroniques

Archives et factures électroniques Archives et factures électroniques Edito En 2001, le Conseil de l Union Européenne a publié la Directive 2001/115/CE relative à la facturation. Son objectif était de simplifier, de moderniser et d harmoniser

Plus en détail

Principes et mise en œuvre

Principes et mise en œuvre A Principes et ise en œuvre 1 DÉFINITIONS ET MÉTHODES A 1.1 Définitions D après l Afnor (FD X 60-000), «la aintenance est l enseble de toutes les actions techniques, adinistratives et de anageent durant

Plus en détail

SUPPLÉMENT À LA DÉCLARATION SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS EN LIGNE

SUPPLÉMENT À LA DÉCLARATION SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS EN LIGNE SUPPLÉMENT À LA DÉCLARATION SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS EN LIGNE Ce supplément en ligne et notre Déclaration sur la protection des renseignements personnels décrivent nos pratiques

Plus en détail

Version française 2012. Code de bonnes pratiques pour la réalisation de forages

Version française 2012. Code de bonnes pratiques pour la réalisation de forages Rural Water Supply Network la réalisation de forages Version française 2012 Code de bonnes pratiques Résué La réalisation d ouvrages pérennes d exploitation d eau souterraine est fondaentale pour l accès

Plus en détail

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015 Revue financière 2 e trimestre 2015 Le 5 août 2015 AVERTISSEMENT Déclarations prospectives Certaines déclarations contenues dans cette présentation, incluant celles ayant trait aux résultats et au rendement

Plus en détail

La hiérarchie du système DNS

La hiérarchie du système DNS LA RÉSOLUTION DE NOMS 1. PRÉSENTATION DU SYSTÈME DNS 1.1 INTRODUCTION À LA RÉSOLUTION DE NOMS Pour pouvoir communiquer, chaque machine présente sur un réseau doit avoir un identifiant unique. Avec le protocole

Plus en détail

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Avril 2008 IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Page 2 Le saviez-vous? ireflect peut répliquer les données entre différentes versions d Oracle, vous permettant

Plus en détail

MailStore Server vs archivage Office 365

MailStore Server vs archivage Office 365 MailStore Server vs archivage Office 365 L objectif de ce document est de décrire les avantages liés à l utilisation de MailStore Server par rapport au service d archivage Office 365, en se basant sur

Plus en détail

Points forts : Amélioration de l efficacité des activités de marketing

Points forts : Amélioration de l efficacité des activités de marketing AUTOMATISATION DU MARKETING Le module d automatisation du marketing dans Microsoft Business Solutions Axapta vous offre une vue détaillée pour gérer des campagnes ciblées et personnalisées à travers tous

Plus en détail

La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir!

La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir! La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir! Août 2015 Jaie Golobek Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Services consultatifs de gestion de patrioine CIBC

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

noms de domaine.be & agents d enregistrement

noms de domaine.be & agents d enregistrement noms de domaine.be & agents d enregistrement 2014 2 Nombre de nouveaux enregistrements.be 193.659 222.919 232.746 257.637 267.780 306.341 299.846 264.930 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Evolution

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes étudiants avant le mardi 15 décembre 2009 (cachet de la Poste faisant foi) par courrier à :

Plus en détail

Adoptés le 8 avril 2014 Date d entrée en vigueur : 8 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES

Adoptés le 8 avril 2014 Date d entrée en vigueur : 8 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES TARIFS DES SERVICES D ADRESSAGE FOURNIS PAR L OPÉRATEUR DU FCR AUX ADMINISTRATEURS DE COMPTE FCR Publiés par l OP3FT, l organisation à but non lucratif dont l objet est de détenir, promouvoir, protéger

Plus en détail

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Les Industries Dorel Inc. Assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires

Plus en détail

Conditions Générales de Vente des Pré-Home mobile

Conditions Générales de Vente des Pré-Home mobile Conditions Générales de Vente France Télévisions Publicité, Société anonyme au capital de 38 100 euros ayant son siège social à Boulogne-Billancourt (92100), 64/70, avenue Jean-Baptiste Clément, SIREN

Plus en détail

ASSISTANT TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ET DES BIBLIOTHEQUES

ASSISTANT TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ET DES BIBLIOTHEQUES Service Eploi Recruteent 05.55.0.08.4 05.55.0.08.5 06.0.07.88.6 ASSISTANT TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ET DES BIBLIOTHEQUES CONCOURS Filière culturelle 55 Rue de l'ancienne Ecole Norale d'instituteurs

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

SYMANTEC SECURITY LICENSE PROGRAM. Une façon simple et rapide d acheter des logiciels de sécurité Symantec.

SYMANTEC SECURITY LICENSE PROGRAM. Une façon simple et rapide d acheter des logiciels de sécurité Symantec. SYMANTEC SECURITY LICENSE PROGRAM Une façon simple et rapide d acheter des logiciels de sécurité Symantec. Le Programme Value LA SOLUTION DE LICENCE IDÉALE POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES. Le

Plus en détail

GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS

GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS Communiqué de presse GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS Rapport du 3ème trimestre 2015 Amélioration de la rentabilité Ø Reprise en Europe, tassement de la demande en Amérique du Nord et faiblesse persistante

Plus en détail

Étude menée par Vanson Bourne Research

Étude menée par Vanson Bourne Research Étude menée par Vanson Bourne Research N o v e m b r e 2013 1 3 200 ENTRETIENS AU TOTAL avec 1 600 décideurs informatiques et 1 600 décideurs métiers 100 DÉCIDEURS INFORMATIQUES et 100 DÉCIDEURS MÉTIERS

Plus en détail

CONTRAT CADRE. [cctld], groupe immatriculé conformément aux lois de [pays], dont le siège social est sis [lieu], ci-après "cctld"

CONTRAT CADRE. [cctld], groupe immatriculé conformément aux lois de [pays], dont le siège social est sis [lieu], ci-après cctld CONTRAT CADRE Le présent Contrat-Cadre ("CC") est conclu entre : [cctld], groupe immatriculé conformément aux lois de [pays], dont le siège social est sis [lieu], ci-après "cctld" et The INTERNET CORPORATION

Plus en détail

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue La Marque de sécurité UL-EU La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue Services d essais et de certification mondlaux La Marque UL confirme que des échantillons représentatifs

Plus en détail

conditions générales de vente de l Exclusivité mobile francetvpluzz

conditions générales de vente de l Exclusivité mobile francetvpluzz SOLUTIONS VISIBILITÉ SOLUTIONS EFFICACITÉ SOLUTIONS SÉCURITÉ SOLUTIONS NOUVELLES ÉCRITURES ARCHITECTE DE SOLUTIONS campagnes 2014 conditions générales de vente de l Exclusivité mobile francetvpluzz Conditions

Plus en détail

Exonet Go and Run : étude de l outil l'outil GoogleDrive

Exonet Go and Run : étude de l outil l'outil GoogleDrive Exonet Go and Run : étude de l outil l'outil GoogleDrive Description du thème Propriétés Description Intitulé court Exonet Go and Run Intitulé long Exonet Go and Run : l'outil GoogleDrive La société Go

Plus en détail

ASSURANCE VIE. 2. Information bancaire Ne pas oublier de nous envoyer l information bancaire de votre client avec la proposition.

ASSURANCE VIE. 2. Information bancaire Ne pas oublier de nous envoyer l information bancaire de votre client avec la proposition. Édition février 2014 ASSURANCE VIE 1. Formulaire Exigences de livraison Il n est pas nécessaire de nous retourner le formulaire; il est pour votre usage seulement. (Voir page 2) 2. Information bancaire

Plus en détail

Cours admin 200x serveur : DNS et Netbios

Cours admin 200x serveur : DNS et Netbios LE SERVICE DNS Voici l'adresse d'un site très complet sur le sujet (et d'autres): http://www.frameip.com/dns 1- Introduction : Nom Netbios et DNS Résolution de Noms et Résolution inverse Chaque composant

Plus en détail

KKO INTERNATIONAL REALISE SON INTRODUCTION EN BOURSE SUR ALTERNEXT BRUXELLES ET ALTERNEXT PARIS

KKO INTERNATIONAL REALISE SON INTRODUCTION EN BOURSE SUR ALTERNEXT BRUXELLES ET ALTERNEXT PARIS La référence dans la production innovante et responsable de cacao Communiqué de presse Paris/Bruxelles, le 22 octobre 2015 KKO INTERNATIONAL REALISE SON INTRODUCTION EN BOURSE SUR ALTERNEXT BRUXELLES ET

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Sommaire Introduction 3 Qu achètent les consommateurs en ligne américains? 4 Méthodes de paiement préférées 4 Commerce transfrontalier 5 L importance des

Plus en détail

Noms de domaine Règles applicables et derniers développements

Noms de domaine Règles applicables et derniers développements Office fédéral de la communication OFCOM Noms de domaine Règles applicables et derniers développements Genève, 27 mai 2010 Stéphane Bondallaz, OFCOM Noms de domaine Une structure hiérarchique (www.) ofcom.admin.ch

Plus en détail

ESTIMATION D UNE STRUCTURE PAR TERME DES TAUX D INTÉRÊT SUR DONNÉES FRANÇAISES

ESTIMATION D UNE STRUCTURE PAR TERME DES TAUX D INTÉRÊT SUR DONNÉES FRANÇAISES ESTIMATION D UNE STRUCTURE PAR TERME DES TAUX D INTÉRÊT SUR DONNÉES FRANÇAISES La structure par tere des taux d intérêt, à savoir la relation entre les durées des placeents et des eprunts et les taux d

Plus en détail

Coordination SAVARA - Présentation des labels - 201 4

Coordination SAVARA - Présentation des labels - 201 4 L a c h a rt e d e S A V A RA L e s l a b e l s S A V A RA A d h é re r a u ré s e a u L e c a h i e r d e s c h a rg e s 1 C h a rt e L e p ri n c i p e Le dynaise et le développeent rapide de la vie

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE THÉZAC-PERRICARD

PLAN DE CONTROLE DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE THÉZAC-PERRICARD IP THÉZAC-PERRICARD Référence : PC/THÉZAC-PERRICARD/P300 PLAN DE CONTROLE Indice n 0 Page 1 sur 25 PLAN DE CONTROLE DE L INDICATION EORAPHIQUE PROTEEE THÉZAC-PERRICARD Docuent de référence : Cahier des

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE Pour les domaines «.com», «.net», «.org», «.biz» et «.info» Version (21 juillet 2011)

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE Pour les domaines «.com», «.net», «.org», «.biz» et «.info» Version (21 juillet 2011) CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE Pour les domaines «.com», «.net», «.org», «.biz» et «.info» Version (21 juillet 2011) Les présentes Conditions particulières pour les Noms de

Plus en détail

Lien «conditions générales» Conditions générales relatives à l utilisation de ce site web

Lien «conditions générales» Conditions générales relatives à l utilisation de ce site web Lien «conditions générales» Conditions générales relatives à l utilisation de ce site web En visitant ou en utilisant ce site web, vous acceptez d être lié par les conditions générales ci-dessous. DNCM

Plus en détail

noms de domaine.be & agents d enregistrement

noms de domaine.be & agents d enregistrement noms de domaine.be & agents d enregistrement 2013 2 Nombre de nouveaux enregistrements.be 147.022 193.659 222.919 232.746 257.637 267.780 306.341 299.846 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Evolution

Plus en détail

NOTE D OPERATION. relative à l émission et l admission de

NOTE D OPERATION. relative à l émission et l admission de 24 mai 2001 NOTE D OPERATION relative à l émission et l admission de Deux tranches respectivement de 5 000 000 de Bons d Option d Achat sur l action APPLE COMPUTER, INC. (les tranches A et B) Deux tranches

Plus en détail

Adoptés le 27 mars 2015 Date d'entrée en vigueur : 13 avril 2015 TABLE DES MATIÈRES

Adoptés le 27 mars 2015 Date d'entrée en vigueur : 13 avril 2015 TABLE DES MATIÈRES TARIFS DES SERVICES D'ADRESSAGE FOURNIS PAR L'OPÉRATEUR DU FCR AUX ADMINISTRATEURS DE COMPTE FCR Publiés par l'op3ft, l'organisation à but non lucratif dont l'objet est de détenir, promouvoir, protéger

Plus en détail

Modalités de présentation des offres. Pour la Vente d un terrain domanial possédé par de l Ambassade de France en Géorgie

Modalités de présentation des offres. Pour la Vente d un terrain domanial possédé par de l Ambassade de France en Géorgie Ambassade de France en Géorgie [Lundi 10 août 2015] Modalités de présentation des offres Pour la Vente d un terrain domanial possédé par de l Ambassade de France en Géorgie 1. L Adresse et le Nom de l

Plus en détail

Achat et vente de biens immobiliers allemands de qualité la stratégie d investissement évolutive.

Achat et vente de biens immobiliers allemands de qualité la stratégie d investissement évolutive. Mercatus des rendements en pleine croissance. Achat et vente de biens immobiliers allemands de qualité la stratégie d investissement évolutive. 2 fairvesta Mercatus des perspectives de rendement à un niveau

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax.

La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax. EXERCICE 1 La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax. La multiplication des modes de communication entre

Plus en détail

Protection des données personnelles de candidat Alstom

Protection des données personnelles de candidat Alstom Protection des données personnelles de candidat Alstom Contents Section 1 L engagement d Alstom envers la protection des données personnelles... 1 Section 2 Definitions:... 1 Section 3 Données personnelles...

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

Dossier à remplir par l éditeur pour une demande au FINP

Dossier à remplir par l éditeur pour une demande au FINP Strictement confidentiel Dossier à remplir par l éditeur pour une demande au FINP L éditeur fournit les éléments suivants : I Présentation de l éditeur Raison sociale : Adresse N Siret Représentant légal

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI SCT/S2/4 ORIGINAL : anglais DATE : 29 mars 2002 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODELES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

Marques et internet Les liaisons dangereuses

Marques et internet Les liaisons dangereuses Les liaisons dangereuses Club Propial, 13 novembre 2012 Olivier Girard & Damien Quelier Conseils en Propriété Industrielle, Cabinet Nuss, Strasbourg Jean-Louis Kraemer Responsable juridique et RH Sté Méphisto,

Plus en détail

ANNONCE-LOCALE.COM A VENDRE

ANNONCE-LOCALE.COM A VENDRE ANNONCE-LOCALE.COM A VENDRE Mise à prix: 500. Au plus offrant. Voir le site ici M E CONTACTER au : 02 85 52 61 07 ou contact@annonce-locale.com Le site est actuellement installé chez 1&1 (hébergeur de

Plus en détail

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital)

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) [Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) Les tendances en matière de répartition des budgets. sommaire 1. Les budgets marketing sont à la hausse. 2. La part

Plus en détail

SITE WEB COMMUNAUTAIRE FANVOICE CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES UTILISATEURS ET DES MARQUES

SITE WEB COMMUNAUTAIRE FANVOICE CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES UTILISATEURS ET DES MARQUES SITE WEB COMMUNAUTAIRE FANVOICE CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES UTILISATEURS ET DES MARQUES 1. Définition et nature des données à caractère personnel Lors de votre

Plus en détail

iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs

iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs iphone est prêt pour une utilisation en entreprise. Il gère Microsoft Exchange ActiveSync, ainsi que des services de base standards, le

Plus en détail

Les entreprises en France ont généralement le choix entre deux genres de terminaisons : société.com société.net société.org

Les entreprises en France ont généralement le choix entre deux genres de terminaisons : société.com société.net société.org DE LA CREATION A LA PRESENCE SUR INTERNET DE VOTRE SITE WEB VERSION 6 - JANVIER 2004 ABAQUE COPYRIGHT 1998-2002 - TOUTE REPRODUCTION SANS NOTRE AUTORISATION EST INTERDITE - WWW.ABAQUE.NET PAGE : 1 1 DEPOSER

Plus en détail

PRIMAVERA RISK ANALYSIS

PRIMAVERA RISK ANALYSIS PRIMAVERA RISK ANALYSIS PRINCIPALES FONCTIONNALITÉS Guide d analyse des risques Vérification de planning Modélisation rapide des risques Assistant de registres de risques Registre de risques Analyse de

Plus en détail